AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 réunion de famille (grace)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: réunion de famille (grace)   Ven 7 Nov - 14:23

Tu étais en pleine consultation quand le téléphone sonna. Rien d’incroyable, la secrétaire est là pour y répondre. Mais elle a tenu à ce que tu prennes cet appel. Urgent qu’elle a dit. Tu as tout de suite pensé à ta petite fille, qui d’autre ? La nounou t’explique rapidement qu’il est arrivé quelque chose, qu’elle a du appeler les urgences et qu’ils ont emmené la petite. Sur le coup, t’as une énorme poussée d’adrénaline. Tu ne demandes pas ce qui s’est passé, tu te contentes de t’excuser auprès de ton patient et pars en vitesse de ton cabinet. Où tu vas ? Aux urgences, tiens. Hors de question que tu ne sois pas auprès de Millie. Peu importe si c’est grave ou non. D’ailleurs, tu t’imagines déjà le pire. Tu l’imagines défigurée, brulée peut-être. Un os cassé ? Voire pire. Sur le trajet, tu regrettes de ne pas avoir demandé plus d’informations à la nounou. Tu aurais du, tu saurais sur quel pied danser en ce moment même. Là, t’es juste une boule de stress. T’arrives aux urgences et beugles presque sur la secrétaire qui te demande tes papiers. Tu fais pas exprès d’être désagréable, t’es juste tellement nerveux que tu peux pas attendre plus longtemps. On s’en fout de tes papiers. Ça se voit à ta tête que tu ne peux qu’être le père de Millie, tu sembles au bord de la crise cardiaque. Finalement, après inspection, on t’autorise à intégrer le service. Millie est mineure, son parent doit être attendu et quand t’arrives dans la pièce, t’es à bout de souffle. Tu la regardes ta petite, endormie. Juste adorable. Et t’es rassuré. Tu ne remarques pas tout de suite qui se trouve dans la pièce avec toi. T’es trop concentré sur ton adorable bambin que tu approches doucement. Elle ne fait que dormir, tu t’en assures. Définitivement rassurée, tu passes une main fébrile sur le front de la petite fille aux boucles blondes. Mais il y a tout de même un problème, autrement, vous ne seriez pas là tous les deux. Tu passes une main sur ton visage, attristé. Juste quand tout semble marcher dans ta vie, quand t’as l’impression d’être heureux… Ça ressemble à un mauvais rêve. Finalement, tu sors de tes pensées et relèves la tête à la recherche d’un infirmier. Ou d’une infirmière. Et c’est une femme que tes yeux trouvent. Pas n’importe laquelle d’ailleurs. Bêtement et sûrement sous le choc, le prénom de ta femme s’échappe de tes lèvres. Quel con. Tu masques rapidement ça avec un sourire, pas sûr que ce soit efficace. « Bonjour. » Tu ne sais absolument pas quoi dire, tes joues se teintent de rouge. Y’a de quoi avoir honte, oui. « Qu'est-ce qu'elle a ? » C'est le plus important, tu parviens quand même à parler quand il s'agit de t'inquiéter de l'état de ton unique enfant.


Dernière édition par Nate Carmichael le Mer 24 Déc - 9:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: réunion de famille (grace)   Ven 19 Déc - 23:21

A midi, je décide enfin de prendre une pause déjeuner pour manger, tout en sachant pertinemment que je n'aurais pas plus de vingt minutes pour ça. Les urgences sont bondées. Mais ce n'est pas en tombant dans les pommes en plein milieu d'une consultation que je vais régler les choses. Cette semaine le « chef » s'est donné du mal, c'est la semaine spécial « Great-Britain » et les repas sont assez... spéciaux. Je ne savais même pas qu'ils pouvaient faire des semaines à thèmes, je croyais que ça n'arrivait que dans les cantines où les gosses trouvaient ça amusant. Là on se retrouve contraints de subir une lubie d'un chef maso qui a probablement vécu une rupture amoureuse difficile. Okay, il faudrait que j'aille le voir... il s'appelle Bryan, ou Bob, enfin il me semble. Je le croiserais certainement lorsque je l’appellerais tout à l'heure, après avoir soigné les indigestions dues à ses jelly fish à l'odeur bizarre.

En rentrant aux urgences je suis immédiatement assaillie par de nouveaux cas. Quand une petite fille arrive sur un brancard, l'air paniqué. Un de mes internes s'en occupe, cependant les traits de cette blondinette me marquent sans que je ne parvienne à savoir pourquoi. Quand Ethan me bippe en m'annonçant que je dois signer immédiatement le contrat avec la « Smith & Pats Inds » je lui demande de le ramener à l’hôpital dans une heure, quand j'aurais vérifié le boulot qu'a fait mon interne sur la fillette de tout à l'heure. Même si un contrat de près de 4 millions de dollars n'attend que ma signature. Sérieusement, je suis certaine que mon grand-père me donne des contrats pareils uniquement pour me tester. Peut-être que j'aurais accès à l'artillerie lourde dans quelques semaines.

Lorsque j'entre dans la chambre où la petite... Millie – selon son dossier – dort paisiblement en attendant l'un de ses parents, ses traits me marquent encore. Pas le temps de m'attarder sur le sujet. Au fond mon interne a fait du bon boulot. Peut-être que j'aurais administré un autre médicament que l'anti-convulsif qu'il a prescrit, mais ce n'est qu'un détail. Derrière moi la porte s'ouvre. Le médecin beau-gosse que j'ai vu il y a quelques semaines se trouve là, devant moi. D'abord je fronce les sourcils, sérieusement, qu'est-ce qu'il fout là ? Puis mon regard se pose sur Millie, et sur Nate. Ah, d'accord, la ressemblance vient du fait que c'est ma nièce, là sur le lit.

« Bonjour. » Je réponds en hochant la tête. Je ne suis pas maquillée, j'ai des cernes dont aucun mot ne pourrait etre une description digne de ce nom et voilà qu'il vient pour... me surveiller ? Non, là je deviens parano. Il me pose des questions sur l'état de sa fille. Je regarde son dossier encore une fois pour être sure de connaître mon sujet, puis je le regarde en souriant. « Je suppose qu'il est inutile de me présenter... » Le BA-BA de tout médecin. « La nourrice nous a dit qu'elle avait eu quelques convulsions, mais rien de grave. Ça a duré une trentaine de secondes. Elle est tombée et s'est écorché le menton, j'ai besoin de votre autorisation pour les sutures, maintenant que vous êtes là. » Il semble sonné, évident vu que sa fille est dans un lit d’hôpital. « Est-ce que vous ou votre femme avez été sujet à des crises d'épilepsie, étant jeune ? »



Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: réunion de famille (grace)   Mer 24 Déc - 12:43

C’est stupide puisque tu n’y es pour rien mais tu ne peux pas t’empêcher de te sentir coupable. Si tu avais été là, ta petite fille ne se serait peut-être pas retrouvée à l’hôpital. C’est ton rôle de faire en sorte qu’elle se tienne à l’écart des problèmes. Alors, non, tu ne pouvais pas prévoir. Et tu ne peux pas être derrière elle tout le temps non plus… Mais tu t’en veux tout de même de ne pas avoir été là la seule fois où il lui est arrivé une tuile. Elle dort, paisible, et tu te tiens juste à côté d’elle au cas où elle se réveillerait. Tu veux être la première personne qu’elle voit à son réveil, tu veux qu’elle sache que tu ne la laisseras jamais tomber. C’est excessif comme réaction, c’est certain. Mais on l’est tous quand on aime. Millie, c’est tout ce que tu chéris le plus au monde. Quand sa mère a disparu, tu ne sais pas ce que t’aurais fait sans elle. Mais a-t-elle seulement vraiment disparu ? Devant Grace, tu te le demandes encore une fois. T’es gêné et tu sais qu’elle doit l’être aussi. Votre dernière rencontre a été mouvementée. Cette soirée, t’as encore du mal à l’expliquer. C’était étrange et le souvenir de ce baiser te revient en pleine face alors qu’elle se met à parler. « Oui, je vous ai reconnu. » que tu dis en te rendant compte qu’après coup que tu aurais mieux fait de garder le silence. Ou t’aurais pu te contenter de hocher la tête. Ça, ça avait juste été maladroit. « Des points de suture ? » Tu précipites ton regard vers Millie, constate effectivement ses blessures. Comment t’as fait pour ne pas voir avant ? L’émotion, probablement. Tu n’assures pas, vraiment. Et si ça laissait des cicatrices ? Elle n’en serait pas moins jolie, certes, mais elle le vivrait peut-être mal et… Pourquoi tu t’emballes autant ? Tu soupires en essayant de te persuader que ça va bien se passer. Ça va aller. « Euh oui… Allez-y. » T’es loin d’être rassuré à cette idée mais t’essayes de pas le montrer. Tu ne voudrais pas donner l’impression au médecin de ne pas estimer son travail. Tu sais que ça peut vexer. Mais tu ne peux pas t’empêcher de te mordre nerveusement l’intérieur de la joue. C’est bénin, tout ça, mais t’arrives pas à te raisonner. « Pas que je sache. » que tu dis en secouant la tête. Peut-être que tu devrais demander aux parents de Mia ? C’est quelque chose dont vous n’avez jamais parlé ensemble. Pour quoi faire ? Ça ne s’imposait pas. Aujourd’hui pourtant, si. T’attardes ton regard sur la jeune femme. Vu les traits de son visage, elle est épuisée. Tu sais à quoi ressemble Mia quand elle est fatiguée donc tu sais à quoi ressemble Grace quand elle l’est. Aussi incroyable que terrifiant. « Ça va ? » que tu demandes finalement parce que tu t’inquiètes vraiment, pas par politesse.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: réunion de famille (grace)   Lun 29 Déc - 20:05

Quand le médecin affirme m'avoir reconnue, je sens le rouge me monter aux joues. Après tout, je l'ai embrassé. Et ce n'est pas tout les jours qu'un médecin se fait embrasser par une totale inconnue qui s'avère être le sosie de son ex-femme. Puis il m'a raccompagnée, et voilà, je ne l'ai pas revu depuis. Simple, clair, net, précis. A son air, je devine qu'il aurait préféré ne jamais me recroiser.

Pendant un moment je ne parviens pas à détacher mon regard du sien, puis je le vois observer sa petite fille dans son lit. « Oui, juste en dessous de son menton. Beaucoup d'enfants sont recousus à cet endroit, c'est courant, et il n'en faudra pas plus de deux donc elle sera aussi jolie que... » sa maman et son papa ? Oui, très fin. Je me retiens à peine une seconde de faire cette boulette, mais rattraper ça c'est périlleux. « ce matin ! » conclus-je avec un sourire. L'interne aurait pu s'en charger. On apprend à faire des sutures dès le début de l'internat mais la qualité de celles-ci dépend de l'expérience. Qui aurait idée de coller un type tout droit sorti de la faculté de médecine au chevet d'une petite de quelques années ? Personne.

Aussi, Millie n'a pas d'antécédents d'épilepsie, ses parents non plus. Ce pourrait être une crise bénigne mais je préfère attendre les résultats des examens pour en être sure. Sur ce, je vais chercher deux kits de suture. « Vous pouvez rester là, si vous voulez. Asseyez-vous ! » Au cas où la petite Millie se réveille et à une crise cardiaque en me voyant. Non, ça, je ne devrais pas le dire non plus. Je m'installe près d'elle, pose le champ stérile autour de son menton, et commence à étaler le contenu du kit en essayant de ne pas penser aux yeux de Nate posés sur moi. C'est un répit de courte durée, car déjà il me demande si ça va. D'abord je souris, puis j'éclate franchement de rire. Il va me prendre pour une folle, c'est sur. Seulement je n'arrive pas à retenir ce rire nerveux. « Désolée, vous devez me trouver cinglée... En général c'est moi qui pose cette question à mes patients, pas l'inverse. » J'ai l’impression que la tension dans la pièce s'est apaisée, cet accès de fou rire m'a détendue, il faut dire. « Ça va aller, c'est juste... une longue journée. Et je dois assister à une réunion très soporifique ce soir. Ça promet d’être du grand spectacle ! » L'ironie a toujours été mon fort, le cynisme aussi. A petite dose. Toutefois je tente un sourire confiant à Nate. « Et vous, vous étiez en consultation je suppose ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: réunion de famille (grace)   Dim 4 Jan - 22:15

Comment est-ce que Nate pourrait oublier Grace ? C’est sa femme. Enfin, son sosie. Trait pour trait. A chaque fois qu’il se retrouve en sa présence, ça le trouble. Il a envie de la serrer dans ses bras, de l’embrasser et de tout reprendre là où ils s’étaient arrêtés. Mais c’est mal. Tout simplement parce que Grace n’est pas Mia. Elle n’embrasse pas de la même façon pour commencer. Ses lèvres ont été douces ce soir-là, Nate mentirait s’il disait qu’il n’avait pas au moins un tout petit peu apprécié. Mais ce n’était pas comme embrasser Mia, ce n’était pas comme si ça avait été sa femme. La ressemblance est là, tellement frappante que c’en est douloureux. Mais les sensations, elles, ne sont pas les mêmes. Encore heureux. Nate serait probablement devenu cinglé si ça avait été le cas. « Juste deux hein ? » La respiration de Nate se calme, il reprend doucement ses esprits. Ça va aller. Tout va bien. Ça aurait pu arriver à tout le monde ! Millie n’a simplement pas eu de chance et ça ne remet pas en cause les qualités de père de Nate. Enfin, il espère. Sur ce point-là, il doute encore. Forcément, quand quelque chose lui arrive alors qu’il n’est pas là, Nate se sent coupable. Il devrait quitter son cabinet tiens et devenir père au foyer… Douce illusion. Ça n’arrivera pas. Etant un père isolé, Nate se doit de travailler. Et puis, il aime son travail. Ça lui manquerait. Grace lui propose de s’asseoir, Nate s’exécute. Il fait tout son possible pour ne pas fliquer tout ce qu’elle fait. Il va simplement rester assis et ne rien dire. Même pas la surveiller. S’il arrive à s’en empêcher… Il est tout de même heureux que ce soit Grace qui s’occupe de sa fille. C’est bête mais il lui fait beaucoup plus confiance qu’au reste du corps médical présent dans l’hôpital. C’est une inconnue pourtant. A peu de choses près. Mais Nate a l’impression de la connaître. Encore cette histoire de sosie, oui. Grace éclate de rire quand Nate lui demande si ça va, ça a l’air nerveux. D’un coup, il change d’avis. Elle devrait peut-être s’occuper de ça plus tard… Mais il ne dit rien et prend sur lui ce qui n’est vraiment pas évident. « C’est peut-être une déformation professionnelle, je ne sais pas trop. » que Nate lui confie dans un sourire. Il ne quitte plus la jeune femme des yeux désormais. Pas ce qu’elle fait, non. Il cherche son regard. Est-ce qu’il devrait apprendre à la connaître ? La première fois qu’il l’a vu, Nate ne s’en était pas senti capable. Mais maintenant… Maintenant, il sait qu’il pourrait y arriver. Ça demanderait des efforts, c’est certain, mais ça en vaudrait peut-être la peine. Grace, c’est peut-être l’occasion ou jamais de tourner définitivement une page de sa vie. « Je vois, j’espère que ça ira quand même. Oui… J’ai tout laissé en plan pour venir. »

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: réunion de famille (grace)   Mar 6 Jan - 10:29

« Juste deux hein ? » Je souris face à l'inquiétude d'un père. C'est courant que les parents se remettent en cause après ce genre d'incident mais ce n'est jamais de leur faute, sauf si ils ont poussé leur enfant dans les escaliers ou que l'intention venait d'eux. Dans leurs premières années les enfants testent leurs limites, découvrent un monde qui n'est pas uniquement le leur. C'est source de nombreux incidents comme celui ci. Nate aussi doit avoir affaire à ça dans sa vie courante, et a été l'objet de ces accidents étant petit. Et puis Mia... est-ce qu'elle a fait les même bêtises que moi ? Est-ce que, de l'autre coté de la planète, je suivais les traces de ma sœur comme si nous étions toujours ensemble ? « Oui, un ou deux ! Regardez, j'ai été recousu en dessous du menton étant petite, parce que je suis tombée à vélo, et je n'en ai pas été traumatisée ! » Je lui montre ma cicatrice, à peine visible si on n'y prête pas attention. Mon père avait été une boule de nerf pendant au moins une semaine parce qu'il pensait qu'il aurait du mieux me surveiller. Seulement c'est propres aux enfants, il faut qu'ils fassent des bêtises pour mieux s'en sortir par la suite. Jetant un coup d’œil à Millie je reviens vers le papa anxieux. « Et Millie est endormie, elle ne sentira rien sauf si elle se réveille. Mais en arrivant elle était assez fatiguée, on la réveillera quand je signerais l'autorisation de sortie ! »

« Ne vous inquiétez pas, les plombiers trouvent que l'eau circule mal alors qu'on a aucun soucis, les tailleurs trouvent qu'on ne fait pas de la haute couture en faisant des sutures alors que personne d'autre ne s'en plains, et les médecins bah... ils nous demandent comment ça va. C'est assez marrant de voir tout ça. Vous devez le constater aussi à votre cabinet j'imagine, à une échelle un peu plus restreinte ? » J'injecte un analgésique sur les bords de la plaie au cas où Millie se réveille tout à coup, puis je commence ma première suture avec dextérité. La force de l'habitude sans doute. Son inquiétude est légitime, face à quelqu'un qui a besoin de café pour tenir le coup et qui tient une aiguille près de la jolie tête de sa fille. « Ca va aller, je fais ça tout les jours et il n'y a jamais eu de problème. Vous auriez meme pu faire la suture vous-même je suis sure ! » Je lui assure.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: réunion de famille (grace)   Mar 20 Jan - 2:39

Cette virée à l’hôpital prend une toute autre tournure maintenant que Nate s’est retrouvé en présence de Grace. Il réfléchit, pèse le pour et le contre d’un éventuel rapprochement. S’il reste platonique, il n’y a aucun inconvénient. A part peut-être pour Millie qui pourrait faire la confusion. Elle ne se souvient évidemment pas de sa maman mais en voit tellement de photos quotidiennement qu’elle pourrait les confondre. Comme Nate le fait. Ou l’a fait plutôt. C’est encore dur à déterminer. Le médecin est encore confus. Et c’est bien pour ça qu’il aimerait faire de Grace son amie. La confusion finirait par s’évanouir, il serait enfin libéré. Si ses calculs sont bons en tout cas. C’est peut-être un brin utopiste. Mais Nate a le cœur à l’être et ça ne peut certainement pas lui être reproché. Lui qui a broyé du noir pendant des années suite à la mort de sa femme mérite un peu de légèreté dans sa vie. Ou dans sa tête au moins. D’un œil inquisiteur, Nate inspecte la cicatrice de Grace. Ça ne se voit pas beaucoup, effectivement. Il sourit. « Merci. » qu’il glisse alors. Merci de le rassurer déjà. Et merci ensuite de prendre soin de sa petite fille, la prunelle de ses yeux. Il hoche ensuite la tête conciliant. Grace est une professionnelle qui a l’air de savoir ce qu’elle fait. Y’a de quoi se décontracter un peu ce qu’il fait donc. La scène lui donne un frisson. S’il faisait une photo, il verrait Millie et sa mère. Troublant. Bien plus que de s’être retrouvé en face de Grace ce jour-là dans son cabinet. Un pincement au cœur, cette vision lui arrache tout de même un sourire. C’est beau, presque vrai mais tellement irréel en même temps. « Certainement… » que répond le médecin, trop ému pour parvenir à aligner plus de mots. Grace se met au travail, un rappel à la réalité. Mia ne savait pas faire tout ça, elle n’en aurait probablement pas été capable. Nate se souvient que trop bien de son ex-femme. Il n’empêche que Nate ne peut s’empêcher de surveiller ce que Grace fait. Sans un mot, évidemment, pour ne pas la déconcentrer. D’autant plus qu’elle fait du très bon travail. Nate se concentre alors sur sa petite fille, guettant la moindre réaction chez elle. Si elle se réveille, il veut qu’elle se sente en confiance tout de suite. Une fois la manœuvre terminée, Millie est cependant toujours endormie. Nate s’approche, la couve d’un regard. « J’étais en train de penser… Peut-être que vous pourriez venir à la maison ? Boire un verre ou manger avec nous, comme vous voulez. J’ai quelque chose à vous dire. » Il serait temps effectivement qu’ils parlent de tout ça.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: réunion de famille (grace)   Dim 25 Jan - 23:55

Ma cicatrice le fait rire... je suis presque étonnée qu'il ait pu la voir de là où il se tient, de l'autre coté du lit de sa fille. Ça me fera un point commun avec ma nièce. Minime, mais bien présent. Et un point commun que je connaîtrais. Pour le moment je ne l'avais jamais vue. Ni pu constater des ressemblances entre nous. Un jour peut-être que j'aurais l'occasion de tout lui révéler. La petite fille saurait que je suis sa tante, me verrait-elle comme telle ? Me laisserait-elle apprendre à la connaître, jouer avec elle ? Millie pourrait faire ça. Son père, je n'en suis pas sure. Si il apprend la vérité que je lui ai cachée pendant ces quelques mois, sa confiance me sera retirée. C'est du moins ce que je pense. Vous laisseriez votre fille avec une menteuse ? Pas sur. « Pas de problème. » je lance en lui rendant son sourire. Mon boulot c'est aussi rassurer les proches du patient. Le père de ma patiente en l’occurrence. Le très sexy papa... oh mon dieu, je recommence avec ça.  Je détends l'atmosphère en parlant des déformations professionnelles, courantes à l’hôpital. Merde, un patient n'est pas censé remarquer que son médecin est complètement crevé. Nous ne sommes pas surhumains, il peut le comprendre aussi. Je me demande combien de temps le jeune docteur a mis pour se remettre du décès de Mia. Ou même si il s'en est remis.

« J’étais en train de penser… Peut-être que vous pourriez venir à la maison ? Boire un verre ou manger avec nous, comme vous voulez. J’ai quelque chose à vous dire. » Je relève brusquement la tete en levant les yeux vers lui, fronçant les sourcils au passage. Il m'invite chez lui et il a quelque chose à me dire ? Ca me paraît vraiment étrange tout ça. Oui, c'est une très mauvaise idée, je le sens à plein nez. Mais est-ce que je peux refuser une chance de connaître Mia plus en détails par la seule personne qui la connaissait de A à Z ? Non.

« Hum. C'est assez inhabituel. Je n'accepte jamais d'invitation de mes patients. » Enfin là il n'est pas le patient, et puis nous nous sommes connus ultérieurement : d'abord à son cabinet puis au gala de charité du centre d'aide aux héros. « Mais vu ce qu'il s'est passé au gala, je pense que je ne peux rien vous refuser. » dis-je en rougissant. Ce soir là j'ai fait une crise d'angoisse devant lui, il m'a ensuite ramenée chez moi au beau milieu de la nuit. « Vous pourriez me donner votre adresse et votre numéro de téléphone ? Je vous contacterai quand j'aurais un moment. » Je lui souris faiblement pour appuyer mes propos. J'ai une grosse réunion ce soir, deux contrats à négocier avant la fin de la semaine. Ça risque d’être compromis pour cette semaine.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: réunion de famille (grace)   

Revenir en haut Aller en bas
 

réunion de famille (grace)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une adolescente retrouve sa famille grâce à Facebook
» voyager avec ses enfants moins cher
» Emission de relooking cherche mère de famille voulant faire une surprise à ses enfants
» La famille DIOR
» Famille de Clercy évoquée par Claude LESUEUR maire du Tilleul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-