AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥
» pour «

Partagez | 
 

 les fantômes du présent ▬ victoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: les fantômes du présent ▬ victoire   Jeu 13 Nov - 14:45


les fantômes du présent

" feat. victoire & matt "



Tu entends encore les bombardements, tu entends encore les cris des jeunes gens que tu as du protéger et tu entends encore les hurlements des blessés, de tes hommes au sol en train d’agoniser. Tu entends encore le bourdonnement des missiles,  tu entends encore ta propre voix ordonner des choses dangereuses aux hommes qui te servent comme si tu étais le Messi. Mais surtout, tu entends encore la voix de la femme que tu aimes te murmurer qu’elle t’aime, et malgré la situation, malgré les horreurs que tu peux voir, c’est ça qui te tient encore en vie.

C’est dans un cri d’effroi que tu sors de ton sommeil. Tu as quitté le lieu ensanglanté de la bataille depuis des heures déjà et pourtant tu y étais encore, dans ta tête tu ne pouvais sauver ces pauvres enfants, ils n’ont rien demandé et ils étaient là où ils ne le devraient pas. Tu ne comprends pas, comment un gosse de dix ans peut se pointer devant toi avec une arme chargée à bloc. Tu as envie de vomir en y repensant. Tu te lève avec difficulté et tu vas finalement vomir dans le cabinet de l’avion militaire. Tu tremble d’angoisse et tu te laisse glisser le long du mur pour t’assoir. Tu as mal à tes jambes, les vieilles blessures se réveillent mais tu t’en moque. Tu penses encore à ce pauvre gosse qui était devant toi et que tu as du frapper. Tu l’as assommé, afin qu’il ne blesse personne mais tu t’en veux d’avoir lever la main sur un enfant.

« Lieutenant-colonel ? Heu Colonel.. On arrive. » Tu soupires, tu es dans un état horrible. Tes fringues sont couverts de sang, et pas forcement du tient, tu es couvert de poussière et de terre asséchée. Bref, même un sans abris à plus de classe que toi. Tu acquiesce alors, tu te relève et finalement tu reviens t’assoir et enclenche ta ceinture. Tu n’as pas hâte de rentrer, même si Victoire te manque horriblement. Tu reste calme et presque froid durant l’atterrissage et les secousses que ça provoques.

Tout le monde est sorti, tous ont retrouvé leur femme et leur enfant mais pas toi. Tu as peur de sortir, après du temps à penser à sa vie et à celle des autres, on finit par ne plus comprendre qu’on ne soit pas aux aguets. Après un moment, tu finis par sortir de l’avion et tu traines ton sac jusqu’à ton épaule. Tu regardes autour de toi et tu vois finalement la femme de ta vie et enfin ton cœur finis par battre à nouveau. Tu retrouves le sourire et tu cours jusqu’à elle pour la prendre dans tes bras et l’embrasser. Tu es bien conscient que ton hésitation à sortir a du lui mettre des idées morbides dans la tête. Pas un mot, ton baiser veut tout dire.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: les fantômes du présent ▬ victoire   Jeu 13 Nov - 18:50


les fantômes du présent

" feat. victoire & matt "




Aujourd’hui, c’est le grand jour. Cela fait deux mois que Matt est parti et tu viens de recevoir un texto qui te prévenait de son retour. Dans quel état, ça c’est encore une autre histoire. Tu te souviens de la dernière fois qu’il est rentré, dans un état déplorable. Tu te souviens qu’il faisait de terribles cauchemars, et des insomnies. Et vu ce que tu as pu voir à la télé, tu crains un peu l’état dans lequel tu vas le retrouver. Son départ a été horrible. Vous veniez à peine de rentrer de France, fraîchement fiancés et quelques jours plus tard il a reçu un ordre de mission. Il devait repartir. Pour bien plus longtemps que la dernière fois. Tu t’étais mise à paniquer, te voyant déjà presque veuve mais tu n’avais rien pu faire. Lui non plus. Alors il était parti. Te laissant seule et un désespéré surtout lorsque tu avais pris conscience d’une chose très importante, que tu aurais voulu partager avec lui. Opium était déjà au courant, Thalia aussi. De toute façon, tu n’aurais pas pu leur cacher c’était bien trop important pour toi.

Alors, enfin c’était le grand jour. Tu y étais allée un peu stressée mais surtout surexcitée à l’idée de le retrouver. Tu avais conduit comme une folle pour arriver à l’aéroport, grillant quelques feux rouges au passage. Tant pis pour les amendes et les points qui allaient sauter, tu allais le retrouver et ça c’était de très loin la chose la plus importante. Une fois arrivée, tu avais sauté de ta voiture et t’étais précipitée jusqu’au tarmac militaire de l’aéroport. Toutes les femmes étaient là, ainsi que les enfants et tu en connaissais déjà quelques unes pour avoir discuté avec elles lors du précédent départ de Matt. Presque euphorique, tu avais discuté avec un peu tout le monde, te rendant compte avec plaisir que tu maîtrisais de mieux en mieux l’anglais. Enfin, les hommes étaient arrivés et tu avait le coeur qui se serrait à chaque homme qui sortait de l’avion en te rendant compte que ce n’était pas lui. Finalement, n’y tenant plu tu avais dépassé les barrières de sécurité. Pas très discipliné tout ça c’est vrai mais tu t’en fichais complètement. Le jeune militaire qui était chargé de vous surveiller avait essayé de te retenir, en vain “Vous n’avez pas le droit de passer madame..” Tu lui avais répondu, d’une voix cassante, ce qui ne te ressemblait pas du tout “Foutez moi la paix. Vous ne connaissez pas ce que c’est vous…” Tu avais senti les cris d’encouragement des autres femmes qui avaient déjà retrouvé leur mari. Le militaire te tenait le poignet et vu que tu avais sans te vanter de la force tu l’avais envoyé balader. Profitant de l’effet de surprise; tu avais couru voyant enfin Matt. Tu t’étais jeté dans ses bras, comprenant au baiser qu’il venait de te donner que ce qu’il vu là bas était horrible. Tu lui avais rendu ce baiser avec toute l’intensité dont tu étais capable, agrippée à lui. Te foutant complètement du regard des autres, militaires et civils. Bon tu savais qu’il était possible que Matt ait quelques ennuis suite à ta rebellion mais tu n’y pensais pas. Pas encore.

Enfin, tu le regardais, caressant sa joue et lui murmurant, ne le quittant pas des yeux. Comme si tu ne croyais pas à son retour. Comme si c’était trop énorme pour toi qu’il te serre dans ses bras comme là alors que tu l’attendait désespérément depuis 2 mois, te levant chaque matin en te disant qu’il était peut être mort.

“Je t’aime..”
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: les fantômes du présent ▬ victoire   Jeu 13 Nov - 19:18


les fantômes du présent

" feat. victoire & matt "






« Colonel… Ho… Pardonnez-moi. » Finit par dire le jeune soldat de surveillant alors qu’il se mettait au garde à vous afin de saluer le nouveau colonel. Cependant, il s’éclipse rapidement quand il te voit embrasser Victoire comme si ta vie en dépendait, et surtout en voyant que la demoiselle qui a quitter la zone était finalement la fiancé du chef. Peut importe, tu t’en fiche, tu sers ta future femme contre toi et tu l’embrasse comme jamais. Pendant quelques secondes, quelques minutes, tu ne veux plus penser à ce que tu as vécu pendant deux mois et retrouver la femme qui fait battre ton cœur. Elle t’a manqué, pendant deux mois où tu n’as même pas pu lui donner des nouvelles, lui dire que tu l’aimes au point d’en mourir, lui dire que sans elle ta vie n’a aucun sens à présent.

Tu finis tout de même par reculer les lèvres mais pose ton front légèrement humide par la sueur contre le sien et tu souris en entendant sa voix, en entendant ses mots qui ont été un véritable espoir dans tes nuits de cauchemars. Tu serres un peu plus tes bras que tu as autour d’elle et finalement tu lui murmure d’une voix étouffée. « Moi aussi je t’aime, tellement. » Et de nouveau tu prends ses lèvres. Pauvre toi, tu n’as même plus de voix à force de hurler tes ordres. Tu quitte de nouveau ses lèvres et tu regardes tous le monde. Les femmes, les enfants et leurs maris de retour. Tu as de la chance, tu n’as pas a faire face aux femmes nouvellement veuves et à leurs pauvres enfants.

Tu te recules un peu pour regarder ta fiancée et tu souris de plus belle. Durant ces deux mois, elle a été la personne qui te donnait de la force, tu devais rentrer chez toi pour revoir sa petite bouille angélique, pour entendre son accent prononcé, pour voir son sourire, entendre sa voix. Chaque jour, chaque nuit, ne commençait pas sans un coup d’œil sur une photo de vous deux, amoureux à Paris. Finalement tu viens poser une main sur sa joue, la caressant tendrement en la fixant. « Tu m’as tant manqué. Tu vas bien ? » Après tout, tu t’inquiètes pour elle-même à l’autre bout du monde.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: les fantômes du présent ▬ victoire   Jeu 13 Nov - 20:26


les fantômes du présent

" feat. victoire & matt "




Enfin tu l’avais devant toi. Enfin était le mot particulièrement justifié. Il t’avais tellement manqué. C’était encore plus fort que la dernière fois, puisque la dernière fois il pouvait te donner de ses nouvelles et te dire si il allait bien ou non. Si il était blessé ou non. Là tu n’avais pas de nouvelles et tu te levais le matin en te demandant si tu allais le retrouver ou non. Si il était encore vivant. Si on n’allait pas frapper à ta porte en te disant que c’était fini. Ces deux jours mois tu as clairement vécu dans le noir. Tu n’avais plus de raisons de te lever le matin. Il n’était même plus à tes côtés pour te voir sourire et dire que la journée allait être heureuse et surtout que vous alliez vous retrouver le soir. Tu étais perdue. Et ce qui te faisait le plus de mal dans l’histoire encore, ce n’était pas toi. C’était Opium. Elle était déprimée. Tu avais beau tout faire pour la consoler, Matt lui manquait plus que tout. Et tu ne pouvais même pas la rassurer puisque toi aussi tu étais dans un état d’angoisse permanente. Enfin. Tous les souvenirs de cette période te remontaient en tête lorsque tu l’avais vu arriver vers toi. Rapidement, tu avais chassé ces drôles de souvenirs pour te concentrer sur lui et te jeter dans ses bras. Oubliant tout ce qui était autour, ne remarquant même pas que le soldat s’était excusé auprès de l’amour de ta vie et l’avait appellé Colonel.

Non. En vérité tu étais occupée à le toucher pour voir si il était vraiment là. Si ce n’était pas encore un des rêves stupides qui t’avaient pourri la vie pendant deux mois. Et il était bel et bien là te serrant dans ses bras. Et t’embrassant comme si sa vie en dépendant. Il ne t’avais jamais embrassée comme ça même à son retour précédent et tu en frissonnait de partout. Ce baiser voulait, pour toi, clairement dire je t’aime. Il te l’avais quand même redit et tu l’avais regardé les yeux un peu embués. Encore plus lorsqu’il t’avait dit que tu lui avais manqué. Tu l’avais serré contre toi avant de murmurer au creux de son oreille, rien que pour vous deux

“Oh toi aussi tu m’as manqué. Tu n’imagines pas…”

Mais sa question te demandant comment tu allais t’avais fait fondre en larmes. Bon, tu n’arrivais pas à lui mentir et à faire comme si tout allait bien. Comme si tout était normal. Tu sanglotais, carrément. Tranchant avec la majorité des gens qui rigolaient et l’atmosphère joyeuse qui régnait sur le tarmac. Il fallait que tu avoues. Que tu parles de ce qui te rongeait depuis 1 mois et demi. Entre deux sanglots tu avais fini par prendre la parole.

“Je suis désolée.. Tellement désolée.. J’ai pas fait gaffe. Je l’ai oubliée une seule fois et.. Voilà quoi..”

Incompréhensible. Mais tu n’as pas la force de t’expliquer mieux que ça. Tu as redouté ce moment tellement de fois… Finalement, tu fouilles dans la poche de ton manteau et tu en sors un petit rectangle de papier. Une échographie. Avec ton nom marqué dessus. Datant d’il y a quelques jours...
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: les fantômes du présent ▬ victoire   Jeu 13 Nov - 20:46


les fantômes du présent

" feat. victoire & matt "




Tu l’as regarde avec interrogation. Tu t’inquiètes, tu viens de rentrer et la voir en larme te met dans des états étranges et là, après tout ce que tu as vécu, la voir pleurer te rappel des souvenirs que tu aimerais oublier. Tu passes alors un bras autour d’elle pendant que l’autre monte à ses jours pour venir essuyer ses larmes d’une caresse tendre. Elle finit par fondre en larme, littéralement et tu l’enlace de plus belle alors que tu angoisse. Tu n’as pas été là pour elle, elle a été agressée ? Blessée ? Tu imagines le pire. Et si elle s’était découvert une maladie et que tu n’avais pas pu être son soutient ? Trop questions. Beaucoup trop de questions.

Finalement elle prend la parole et tente d’expliquer ce qui lui arrive. Tu comprends quelques mots mais tu n’arrives pas à saisir le sens de la phrase, le sens de ses pensées. Elle a oublie un truc une fois, ce n’est rien à tes yeux. Tu as bien oublie de t’habiller une fois mais visiblement c’est bien plus grave que cela. Tu ignores les regards des autres. Bon, ils ont d’autres choses à faire que de vous espionner mais on ne sait jamais. Tu l’as regardé reculer un peu et fouiner dans ses affaires pour en sortir un bout de papier. Sur le moment c’est ce que tu vois, juste un bout de papier. Quand elle te met ça sous le nez, tu ne réalises pas. Il te faut quelques secondes avant de finalement relever les yeux, surpris, sur elle et de descendre le regard sur son ventre. Ta future femme va avoir un bébé. Tu vas avoir un bébé. « Tu…. » Tu n’arrives pas à parler, tu es surpris, et elle a l’air de tellement paniquer, de tellement s’en vouloir. « Je vais etre papa… » C’est finalement ces mots qui sortent de tes lèvres et un sourire vient égailler ton visage. Tu vas être papa, la femme que tu aimes est enceinte de toi, vous allez avoir un bébé !

Tu ne réalise pas encore vraiment et finalement tu l’attrapes pour la soulever du sol et venir l’embrasser, tu l’as colle contre toi, et comme un idiot tu tournois avec elle dans tes bras en t’écriant. « JE VAIS ETRE PAPA ! » Dans tes yeux, c’est juste le bonheur. Certes, tu as déjà une fille mais ce n’est pas encore pareil, tu ne l’as pas élevé, tu ne l’as pas vu naitre. Mais là, ce petit être dans le ventre de celle que tu aimes, tu vas le bichonner, le voir grandir, l’aimer, lui montrer le sens des valeurs et être là pour lui. Tu finis par reposer Victoire sur le sol, sans pour autant la relâcher. « Oh ma puce, ne sois pas désolée de faire de moi l’homme le plus chanceux et le plus heureux du monde. » Tu l’embrasses pour soutenir tes propos et finalement tu glisses une main sur son ventre. Tu t’agenouilles devant elle et te voilà déjà gaga. « Bonjour bonhomme, c’est papa. Alors, on fait déjà des misères à sa maman ? » Tu ricanes tout seul. Et silencieusement, tu pleures.

Tu te redresse alors, venant poser tes mains sur ses genoux et venant ensuite l'embrasser. « Je sais qu'on avait dit qu'on attendrait un peu pour les enfants mais... je suis heureux, si tu savais comme tu me rends heureux. » Tu souris, posant ton front contre le sien et plongeant tes yeux dans les siens, l'admirant tendrement, et caressant son vente du bout des doigts.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: les fantômes du présent ▬ victoire   Jeu 13 Nov - 23:09


les fantômes du présent

" feat. victoire & matt "




Tu stressais. Tu te sentais coupable. Tu avais oublié ta pilule, un soir et tout s’était enchaîné. Après son départ, tu te sentais faible. Tu avais du mal à sortir du lit. Tu avais mis ça sur le copte de son départ, et de ta fatigue nerveuse du coup. Mais tu t’étais très rapidement rendue compte que c’était autre chose. Les nausées, surtout. Elles t’ont empêcher d’aller travailler bien plus d’une fois. Et finalement tu étais allée chez le médecin et le couperet était tombé. Tu étais enceinte. Tu attendais un petit bébé. C’était il y a un mois. Tu était morte d’inquiétude lorsque tu pensais à sa réaction. Est ce qu’il allait bien le prendre ? Il t’avais dit plus tôt qu’il voulait des enfants mais il avait précisé en vouloir plus tard et vouloir profiter de la vie avec toi avant. Alors ce dernier mois n’avait pas été évident pour toi. Entre les symptômes relatifs à la grossesse, et l’inquiétude c’était assez difficile.

Tu avais craqué, tu lui avais dit dès son arrivée c’était plus fort que toi. Tu ne pouvais pas garder quelque chose d’aussi énorme pour toi encore longtemps… Lorsque tu avais sorti l’échographie, sanglotant toujours tu avais le coeur qui battait à 100 à l’heure. t même plus que ça. Tu cachais ton visage entre tes mains. Puis ses premiers mots t’avaient rassuré et son sourire avait suivi. Tu avais senti qu’il était heureux. Que ça le comblait. Immédiatement d’autres larmes s’étaient mises à couler, des larmes de joie. Et tu souriais comme une idiote lorsqu’il t’avais fait tourner en criant qu’il allait être papa, qu’il allait avoir un bébé.

Finalement tu te demandais pourquoi tu avais tant craint sa réaction. Pourquoi tu avais tant craint qu’il te quitte. Quand tu le voyais heureux et amoureux comme ça tu te sentais heureuse. Et comblée. Il t’embrassa et te demande de ne pas être désolée de faire de lui l’homme le plus heureu du monde. Tu souris, heureuse. Et tu te retourne et tu vois la dame qui t’a consolée le jour du premier départ de Matt te faire un signe de main avec un grand sourire. Elle avait probablement du entendre ce que Matt avait crié. Mais de toute façon les autres tu t’en fiche. Pour l’instant il n’y a que vous trois. Particulièrement lorsque Matt s’agenouille et vient parler u petit bout qui grandit dans ton ventre. Tu le vois sangloter silencieusement et ça, ça te touche comme jamais. Tu caresses ses cheveux et tu es sincèrement émue. Tu pleures à ton tour de le voir comme ça. Tu pleures sur tes années de galère sentimentale, de longue traversée du désert. Pour finalement le trouver, LUI. L’homme de ta vie. Il se redresse et t’embrasse, te disant que tu le rends heureux. Alors, seulement, tu arrives à parler.

“Ca me rends tellement heureuse de te voir comme ça.. J’ai eu tellement peur de ta réaction..”

Tu poses tes mains sur son visage et tu l’attires à toi venant l’embrasser de nouveau. Tu ne réalisais déjà pas qu’il était rentré mais alors avec ce que tu viens de vivre tu as l’impression d’avoir été transportée dans un conte pour enfants.

Tu as autre chose à lui dire, et cette fois tu te sens plus sûre de toi. Tu prends sa main.

“Et.. J’ai démissionné quand j’ai su. Je ne peux être élagueuse, cette période de ma vie c’est fini j’ai une famille maintenant.. J’ai trouvé une place chez le fleuriste qui se trouve au bout de notre rue. C’est pas le bout du monde mais ça me plait. C’est sécurisant et ça me laissera le temps de trouver ce que je veux vraiment faire…”

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: les fantômes du présent ▬ victoire   Ven 14 Nov - 8:21


les fantômes du présent

" feat. victoire & matt "



Tu es juste heureux. A cet instant, tu ne penses plus à l’univers sanglant que tu viens de quitter, tu ne penses plus à ces cris qui raisonnent dans ta tête depuis des semaines, tu ne penses plus à ces enfants lancés au combat par l’ennemie. A cet instant, tu ne penses qu’à ton enfant, le tien que tu vas avoir avec la femme que tu aimes. Tu gardes un sourire sur tes lèvres, serrant la demoiselle dans tes bras alors que tu viens prendre ses lèvres pour les énièmes fois. Mais elle t’a tellement manqué, sa peau, sa chaleur, son sourire, ses petites moues pas contentes, sa passion. Tout en elle t’a manqué.

Quelques secondes passent et Victoire ouvre enfin la bouche pour pouvoir dire quelques choses. Elle pleure toujours mais tu vois bien cette fois, qu’il s’agit de larmes de joie et de soulagement. Tu l’as serre alors simplement dans tes bras, sans te préoccuper du reste du monde. Ho, toutes les personnes présentes sont à présent au courant de la grande nouvelle vu ton exclamation de joie à travers le hangar militaire. Mais tu t’en moque, tu partages ce bonheur avec celle qui te fait la joie de porter ton enfant. Quand elle t’explique alors qu’elle avait peur de ta réaction, tu prends une petite moue presque vexé et tu lui réponds sagement. « Comment as-tu pu croire une seconde que je ne voudrais pas de ce bébé ? Même si on a dit qu’on attendrait un peu, qu’il y a le mariage à préparer et que je voulais t’avoir  pour moi tout seul encore un peu… Ce bébé. Notre bébé. C’est juste magique. » Tu lui souris et tu prends ses lèvres à nouveau, savourant le gout de sa bouche et caressant ce corps qui t’a tant manqué.

Mais les nouvelles ne s’arrêtent pas encore puisqu’elle reprend la parole, nerveuse tout de même, pour t’avouer autre chose. A l’annonce de sa grossesse, elle a quitté son job. Elle ne grimpe plus aux arbres, ne prends plus de risque et au fond tu es soulager. Pourtant tu sais à quel point elle adorait son métier, à quel point elle était douée et passionnée par tout cela. Alors, la connaissant, c’est un peu bizarre de l’imaginer en train de vendre des bouquets de fleurs. Tu lui souris doucement et tu viens l’enlacer plus fort encore. « Tu as été courageuse, forte, et je m’en veux de ne pas avoir été là à ce moment là. Mais je pense que tu as pris la bonne décision. Au moins le temps de ta grossesse. Si je venais à vous perdre, tous les deux, je n’y survivrais pas. » Tu lui souris tendrement, attrapant sa main avant de finalement te baisser pour attraper ton sac.

« Et si on rentrait à la maison ? J’ai besoin d’une bonne douche et je veux que tu me racontes tout. » Tu souris doucement et salut les autres qui se mettent au garde à vous. « Félicitation mon Colonel, et à vous aussi Madame. » C’est le petit jeune qui surveillait les lieux qui vous parle. Tu lui souris et lui fait signe de se détendre. Enfin tu commences à prendre le chemin de la sortie.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: les fantômes du présent ▬ victoire   Sam 15 Nov - 23:35


les fantômes du présent

" feat. victoire & matt "



Soulagement. C’était le mot que tu avais en tête. Tu ne sais pas pourquoi mais lorsque tu as su que tu attendais un bébé tu t’étais mise à stresser. Tu avais peur qu’il n’en veuille pas et qu’il te quitte. Matt, c’est ton âme soeur et à la seule pensée qu’il puisse te quitter un jour tu as déjà envie de t’effondrer et de te rouler en boule au fond de ton lit. Alors tout ça te faisait un peu paniquer. Oui, vous aviez toujours dit que vous vouliez avoir des enfants mais pas si vite.. Pas avant d’avoir profité un peu tout les deux. Tu voulais voyager avec Matt, te disputer encore lui puis vous réconcilier de façon sauvage et pas très catholique, lui cuisiner plein de choses et pouvoir passer les week ends nus et dans votre lit. Tout le temps de son absence, tu n’as cessé de penser à ça, à sa réaction. Et sa réaction était magnifique. Il t’as pris dans les bras et a été plus qu’euphorique. Encore, lorsque tu disais être soulagée il te demandait comment tu avais pu croire qu’il ne voudrait pas de cet effet. En te mordant la lèvre, tu avais ajouté, n’osant pas le regarder tant sa phrase sentait le reproche.

“Je.. Je ne sais pas. J’ai paniqué tout bêtement je suppose. Mais je suis tellement, tellement soulagée.. Pour moi c’est une chose magnifique…”

De nouveau, vous vous embrassez, à perdre haleine. Parce qu’il t’as terriblement manqué. Puis tu lui avoues que tu as changé de boulot, au moins pour le temps de ta grossesse. Tu redoutes un peu sa réaction là dessus aussi. Pour toi c’est un énorme et assez horrible changement mais tu grandis, tu deviens adulte et cette décision s’est imposé à toi. Tu ne peux pas grimper aux arbres en étant enceinte. En temps normal c’est déjà dangereux pour toi et tu ne veux pas mettre en danger cet enfant. Finalement, il te dit que tu as pris la bonne décision et pour la deuxième fois de la journée, tu pousses un grand soupir de soulagement. Tu viens te coller contre lui, respirant son odeur, heureuse de l’avoir retrouvé. Pour un petit moment tu espères. Tu souhaites vraiment pouvoir le garder auprès de toi un peu plus longtemps cette fois.

Enfin, il te propose de rentrer et tu acquiesces

“Oh oui rentrons. J’ai tellement de choses à te dire. Et j’ai vraiment besoin de profiter de toi là..”

Oui oui, le mot profiter avait effectivement un sacré double sens. En même temps, deux mois d’absence.. Tu avais pris sa main, l’emmenant jusqu’au pick up et tu lui avais donné les clefs pour qu’il conduise. Tu savais qu’ul détestait que ce soit toi qui conduise. Tu caressait sa cuisse sur la route, ne le quittant pas des yeux comme pour être sûre qu’il était bel et bien là. Une fois arrivée à l’appartement, tu avais ouvert la porte et tu avais littéralement plongé dans ses bras, vissant ses lèvres aux tiennes.

“Tu m’as tellement tellement manqué mon amour…”

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: les fantômes du présent ▬ victoire   Sam 15 Nov - 23:59


les fantômes du présent

" feat. victoire & matt "



Tu te rends finalement compte que durant ses deux mois de galères, de souffrance et de sang verser, il y avait la personne la plus importante qui souffrait dans son coin et que tu ne pouvais même pas lui dire comme elle te manquait, tu ne pouvais pas être là pour elle et la soutenir. Tu t'en veux tellement, tu culpabilises pour tellement de choses déjà que maintenant, ca te tue de savoir qu'elle avait tant besoin de toi, de ton soutient, et que tu n'as pas pu le lui apporter. Maintenant tu dois être au petit soin pour elle, ne plus la quitter. Elle porte ton enfant dans son ventre, le fruit de votre amour et de votre passion. Quand finalement elle avoue être soulagée de ta réaction, tu passes tes bras autour d'elle et la serres un peu pus contre toi. Tu poses ton front contre le sien et tu murmurer d'une voix heureuse et intime. « on va avoir un bébé. notre bébé. a tout les deux. » Et un baiser pour fêter cette nouvelle.

Finalement, tu lui proposes de rentrer. Et elle acquiesce de plus belle. Tu lui souris alors, saluant les autres alors qu'elle prend ta main avant de te filer les clés. Malgré tout cela, tu prends le volant et tu serres la main qui est sur ta cuisse le temps du chemin. Évidement, tu l'as lâche quand tu dois passer les vitesses mais vous arrivez rapidement chez vous. Quand finalement vous entrez dans votre appartement, ta future femme te saute presque dessus et t'embrasse. Tu souris contre elle, enlaçant de nouveau son corps. Tu plaques ta chérie contre la porte refermée et tu glisses tes mains sous ton haut. Tu souris, le naturel reprend vite du terrain visiblement. « Tu sais quoi... Je vais aller prendre une douche pendant que ma petite chérie file au lit et m'y attende en petite tenue. » Tu lui tires la langue avec amusement avant de reprendre ses lèvres.

Mais peut importe ce que tu peux dire, tu l'attrape par la taille pour la caler contre toi et la porter, posant tes mains sous ses fesses pour qu'elle ne glisse et ne tombe pas. Elle a besoin de toi, encore plus maintenant qu'elle mettra au monde votre petit bébé. « Je t'aime. Je t'aime. Je t'aime et je t'aime encore.» Finis-tu par lui murmurer d'une voix chaude à l'oreille. Tu finis par la déposer sur votre lit et tu caresses son ventre tendrement. « Si tu savais comme je suis heureux. » Dis-tu avec un regard tendre.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: les fantômes du présent ▬ victoire   Dim 16 Nov - 0:14


les fantômes du présent

" feat. victoire & matt "



Heureusement, l’aéroport n’est pas loin de chez vous. Tu n’en pouvais déjà plus. Tu avais seulement envie de lui sauter dessus et de profiter de chaque parcelle de sa peau qui t’avais horriblement manqué. Bon tu avais réussi à te contenir dans la voiture. Tu caressais simplement sa cuisse, parce que tu avais besoin de le toucher. Mais à peine la porte de chez vous refermée, et heureusement pour le voisin, tu avais sauté dans ses bras. Ne cherchant pas à comprendre, si il était fatigué ou quoi que ce soit tu avais simplement besoin de l’avoir contre toi et de toucher sa peau. Tu ne t’attendais pas à ce genre de réaction mais lorsqu’il te plaqua contre le mur en glissant ses mains sous ton débardeur tu n’avais pu retenir un petit gémissement. Il ne savait pas à quoi il s’exposait en faisant ça.. Tu l’embrassais, toujours plus fougueusement, mordillant sa lèvre lorsqu’il te dit qu’il allait se doucher. Tu fis une petite moue déçue en retrouvant le sol.

“Et je supposes que je n’ai même pas le droit de venir avec toi.. Encore..”

Cette fois tu prends carrément ta moue attendrissante alors qu’il porte jusque sur votre lit où il te dépose délicatement. Tu caresses ses joues, le regardant avec une tendre insoupçonnée.

“Je t’aime a la folie mon amour… Ton absence est vraiment la pire chose qu’il puisse m’arriver Matt…”

Il caresse ton ventre et tu lui sourit, un sourire heureux.

“Moi aussi je suis heureuse.. Un bébé de toi c’est vraiment magnifique.”

Tu l’attires à toi un peu plus et tu enroules tes jambes autour de sa taille. Tu viens embrasser son cou et tu finis par lui murmurer à l’oreille.

“Dépêche toi d’aller prendre cette douche, silteplait…”

Tu l’attendis lorsqu’il partit à la douche et tu en profita pour sotir un ensemble assez affriollant en dentelle et en voile noir que tu avais prévu de mettre sous son retour. Tu t’étais glissée vêtue de tout ça sous les draps, faisant semblant de dormir pour son retour. Tu avais même éteint la lumière pour qu’il y croit jamais. En vérité tu n’avais pas du out envie de dormir, simplement de te jeter sur lui.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: les fantômes du présent ▬ victoire   Dim 16 Nov - 0:42


les fantômes du présent

" feat. victoire & matt "



« Je ferais au plus vite, je te promet. » Tu lui souris doucement et lui vole un baiser. Finalement tu quitte le lit conjugal en caressant son ventre une fois encore puis tu file dans la salle de bain. Tu fais couler l'eau chaude, bien brulante et tu retires tes fringues. Devant le miroir, tu soupires. Tes tatouages ne se voient presque plus avec le sang séché et la crasse. Tu attrapes de quoi te nettoyer et tu retire le surplus. Finalement tu entre sous la douche et tu grimaces un peu quand les premières gouttes d'eau brulantes entrent en contact sur ta peau. Tu ne dis pourtant rien, pas même un gémissement. Tu finis par soupirer et tu frottes ton corps. Derrière les taches, tu aperçois les blessures, les hématomes et autre plaies qui se sont incruster. Tu commences à douter, et si tout cela lui couper l'envie ?

Une fois sec, tu finis par remettre un t-shirt malgré tout et tu sors. Tu te stop net en voyant qu'elle semble endormie. Tu souris et tu tentes de faire le moins de bruit possible. Tu arrives jusqu'au lit et tu t'y glisses. Tu n'ouvres pas la lumière et tu l'as regarde, tu l'admire. « si tu savais comme je t'aime. comme tu m'as manqué. comme je suis désolé. » Tu parles d'une voix faible, ne voulant pas la réveiller. Tu poses une main sur sa joue, la caressant du bout des doigts.  « je ne t'abandonnerais plus, je ne te laisserais toute seule, je suis tellement désolée mon amour. » La voix tremblante, tu retiens tes larmes. Tu es persuader qu'elle est endormie et tu ne penses pas une seconde qu'elle entend ce que tu raconte.

Tu continues de caresser sa joue alors que tes yeux parcours son corps et se stoppe sur son ventre. Tu souris doucement, pourtant les larmes roulent silencieusement sur tes joues. D'un geste de main tu sèches tout cela puis finalement tu te met sur le dos, fixant le plafond. Tu as tellement de chose dans ta tête. Tu te force à penser a des choses calmes, à ta femme endormie, a ton futur bébé, à Ariana qui sera surement ravie de cette nouvelle. Tu penses à Opium qui va surement être une tata gâteau. A toutes ses choses qui font de ta vie un bonheur mais pourtant, tu entends toujours ses cris, ses pleures qui t’empêchent de dormir la nuit.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: les fantômes du présent ▬ victoire   Dim 16 Nov - 1:13


les fantômes du présent

" feat. victoire & matt "



Matt part à la douche et toi tu te prépares. A vrai dire tu as déjà ce petit paquet depuis la deuxième semaine de ton absence. Les sous vêtements sexy normalement c’est pas ton truc mais tu avais décidé de lui réserver une petite surprise. Histoire qu’il trouve une femme quand il rentre et pas un demi homme. De toute façon, depuis que tu l’avais rencontré, tu faisais beaucoup plus d’efforts qu’avant. Tu mettais même des robes et ce genre de trucs pour lui faire plaisir, même si tu les enlevais très très vite généralement..

Tu avais donc enfilé ta tenue sexy, te glissant dans le lit, attendant son retour et faisant semblant de dormir. Mais il pensait que tu dormais réellement et t’avais dit des choses qui t’avaient fait pleurer tant tu le sentais ému. Essuyant une ou deux larmes tu t’étais retournée, le regardant.

“Mon amour.. C’est ton métier et je comprends ça. Je suis une future femme de militaire et même si c’est sur c’est comme ça.. Et notre bébé le comprendra aussi.”

Tu te rapprochais de lui dans le lit et pris sa main dont tu embrassas la paume. Tu le regardais tendrement mais une lueur de passion dans les yeux. Cet homme, l’homme qui se trouvait à côté de toi c’était l’homme de ta vie. Tu le savais. A partir du jour où tu l’avais rencontré dans ce bar, bien imbibé, il n’y avait plus eu que lui. L’homme dont tu n’osais même pas rêver tant tu avais connu de déceptions dans ta vie amoureuse. Et ton prince charmant était finalement là à côté de toi. Tu attendais même un bébé de lui… Tu avançais un peu dans le lit afin de te rapprocher de lui encore plus et de coller ton corps au sien. Tu entrelaça vos jambes et tu embrassa son cou, remontant jusqu’à son oreille afin de lui murmurer, d’une voix tendre.

“Je suis complètement folle de vous, monsieur O’Connor…”

Finaleme,nt tu baissas les yeux sur ta tenue, qu’il n’avait même pas regardé et tu soupiras lui faisant une petite moue. Tu te disais qu’après tout ce qu’il avait du voir c’était normal que ça lui ait coupé l’appétit mais votre vie sexuelle était d’habitude si intense et passionnée que ça te decevait un peu. Tu finis alors par lâcher, faisant exprès de dire cela d’une petite voix triste pour l’amadouer. Tu ferais beaucoup de concessions pour lui, mais pas là dessus. Tu avais besoin de son corps contre le tien, là tout de suite.

“Ma nouvelle tenue ne te plait pas tant que je l’aurais cru visiblement…”


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: les fantômes du présent ▬ victoire   Dim 16 Nov - 1:36


les fantômes du présent

" feat. victoire & matt "



Tu es surpris. Alors que tu pensais que ta femme dormait sagement et se reposait enfin en te sachant rentré, là voilà qui commente tes propos. Yeux grand ouvert, elle faisait en vérité semblant et elle a tout entendu. Tu secoues la tête avant de sourire doucement, elle est coquine quand elle s'y met, et ça t'avais manqué tout cela. « Tu faisais semblant de dormir, coquine ! » Tu secoues la tête de nouveau avant de finalement reprendre, posant une main sur sa joue pour la caresser doucement. « Je sais que c'est mon job, et je ne veux pas que tu m'en veuilles, je veux être là pour toi, là pour notre bébé. Vous êtes ma priorité. » Tu viens lui prendre un baiser.

A cela, elle prend les devant, venant sur toi et contre toi en te glissant qu'elle est folle de toi. tu souris alors, amusé de voir à quel point elle peut etre entreprenante parfois et sans pitié. Tu viens de rentrer, il y a une heure encore tu n'avais que des idées noires dans la tête mais elle réussit à te faire penser à autre chose le temps qu'il faut pour etre avec elle. Tu sais pourtant que tu ne dormiras pas, qu'après lui avait fait vivre une belle nuit, tu n'arriveras pas à fermer l'oeil. Tu sais bien aussi que tu passeras la nuit avec ses cris dans la tête, avec ses images si jamais tu ferme les yeux. Mais pour le moment, tu veux juste etre avec elle, te faire pardonner de ses deux mois d'absence où elle s'est fait du soucis pour ta vie.




Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: les fantômes du présent ▬ victoire   Jeu 27 Nov - 19:24


les fantômes du présent

" feat. victoire & matt "




[/quote]
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: les fantômes du présent ▬ victoire   Jeu 27 Nov - 20:54


les fantômes du présent

" feat. victoire & matt "




Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: les fantômes du présent ▬ victoire   

Revenir en haut Aller en bas
 

les fantômes du présent ▬ victoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les fantômes en Normandie!
» TESSON Angéline Victoire
» fantômes
» Le 8 Mai : Fête de la victoire de 1945
» FR3 - Les Diamants de la victoire, avec Lorànt Deutsch

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-