AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 good news • ariana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: good news • ariana   Ven 14 Nov - 9:28


good news

" feat. ariana & matt "



Cela fait déjà quelques jours que tu es revenu de mission. Tu es parti il y a deux mois environ, tu n’as pas vraiment eu le temps de dire au revoir à tes proches et tu as du les prévenir avec un sms ou un appel pour la plupart. Quand tu as reçu ton ordre de mission, tu devais partir le soir même et tu as passé ta journée à faire tes affaires, à veiller à ce qu’Ann-Lyn qui est la réceptionniste du centre devienne ta remplaçante. Bref, c’était une journée mouvementé surtout que tu ne voulais pas vraiment quitter ta fiancée. Vous reveniez juste de Paris et vous étiez fiancés depuis peu. Alors partir aussi vote fut un déchirement pour votre couple.

Alors ce matin, tu as attrapé ton téléphone et tu as appelé ta fille pour lui dire que tu étais rentré, que tu allais bien et que tu étais en un morceau. Rapidement tu lui as proposé d’aller boire un café et au final, tu lui as donné rendez vous dans un café sympa. C’est donc d’un pas lent que tu entres dans le café. Après un coup d’œil autour de toi, il semble qu’elle ne soit pas encore arrivé alors tu files simplement prendre place et tu commandes un café bien serrer. Tu as besoin de caféine. Depuis ton retour, tu ne dors pas, et les cernes se voient sous tes yeux. Mais malgré le fait que tu sois chez toi, avec la femme de ta vie à tes cotés et l’annonce de ce bébé. Même si tu es heureux, tu n’arrives pas à dormir. Dès que tu fermes les yeux tu revois ces enfants, ces soldats gisant sur le sol recouvert de sang. Dès que tu fermes les yeux, tu entends de nouveau les hurlements de douleur, les plaintes, et les bruits des armes et des bombes. Tu ne peux pas dormir, mais tu es fatigué.

Tu as peur de devenir dingue, et comme toujours tu vas devoir subir les rendez-vous avec un psychologue militaire suite à tout cela. Mais tu n’as pas besoin de ça. Tu as besoin de tes proches, de penser à autre chose. Quand finalement Ariana arrive, plus belle que jamais, dans le café, tu te redresse et tu souris. Instinctivement tu viens la prendre dans tes bras et tu l’as serre tendrement. Elle faisait partie des raisons pour lequel tu devais rentrer, elle fait partie des soleils de ta vie et c’est naturellement que tu prends conscience que tu es heureux de l’avoir dans ta vie. « Bonjour ma puce, tu vas bien ? » Toujours, tu prends de ses nouvelles, tu espères simplement que tout vas bien pour elle et qu’elle n’a pas eu de soucis grâce, surtout avec sa santé fragile.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: good news • ariana   Ven 14 Nov - 13:40


« Un enfant sans père est semblable à une maison sans toiture.  » Matt & Ariana

« Good news »

Deux mois, dans une vie, ce n'est pas grand chose. Mais ça peut paraître incroyablement long, surtout quand c'est dans l'attente d'un père partit au front, que vous avez à peine eu le temps de connaître. Sa mère l'avait souvent rassuré, lui disant de ne pas s'inquiéter, que Matt allait revenir en un morceau. Elle avait aussi peut-être peur que l'inquiétude de sa fille se répercute sur sa santé, mais non tout se passa bien, ou presque. Un petit jogging l'avait conduite à un petit séjour à l’hôpital, mais les examens se révélèrent à la fois bon et pas très bon. Elle pouvait sortir, mais il ne lui cacha pas qu'une opération allait sûrement venir prochainement pour retirer les kystes grossissant. Déjà que le sport n'était pas son truc et qu'elle avait fait ce petit jogging juste pour se changer les idées, elle n'en aura pour le moment plus l'occasion vu que sa mère surveille la plus part de ses faits et gestes. Contrairement à d'habitude, ces derniers temps, Aria n'avait donc pas le moral.  

Un appel lui fit retrouver son sourire, c'était son père qui était enfin de retour et surtout en un morceau. Ce fut un vrai soulagement, elle n'allait plus se coucher en se demandant si tout allait bien, espérant que rien ne lui arrive, se réveillant avec les mêmes appréhension, se demandant quand le téléphone sonnait si c'était lui, ou autre chose.. Matt lui proposa de se retrouver dans un café, ce qu'Ariana accepta sans hésitation. Elle se précipita dans le salle de bain, ayant à la base commencer la journée en se prélassant en pyjama devant la télé, et se prépara. En sortant de la salle de bain, habiller, coiffé, maquiller, manquait plus que les chaussures, Aileen lui demanda où elle allait comme ça. C'est vrai qu'il fallait quand même qu'elle la prévienne, ce qu'elle fit. Sa mère devait faire les courses, donc elle la déposerait en passant.

Ariana n'arriva pas à l'heure prévue, mais avec quelques minutes de retard pour cause de bouchon. Avant de fermer la porte de la voiture, sa mère eut le temps de lui glisser de saluer Matt de sa part, le savoir de retour la soulager aussi, comme ça sa fille n'allait plus s’inquiéter, mais aussi parce qu'elle appréciait Matt. Aria poussa la porte du café, balayant alors la salle du regard pour repérer son père installait à une table. Elle s'avança vers lui, un sourire aux lèvres, elle se jeta presque dans ses bras, répondant à son étreinte. C'est sûrement la première fois qu'ils partagent une étreinte aussi complice, mais c'était comme naturelle, habituelle même. « Bonjour ma puce, tu vas bien ? », Ariana lui adressa un sourire, prenant dans le même temps place en face de lui. « Je vais bien, mais c'est à toi qu'il faut poser la question, tout va bien ? J'ai l'impression que tu as respecté ta promesse de revenir en un morceau » dit-elle avec un sourire, il avait l'air bien, enfin à part son visages fatigués, il tenait debout, pas de béquille, de plâtre ou blessure apparente. Une serveuse vint déposer un café sur la table, Ariana en profita alors pour commander un chocolat viennois, non la gourmandise c'est pas son truc, du tout. Puis surtout on évite le café, ça a le don de l’exciter, comme à un enfant de trois ans.
(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: good news • ariana   Ven 14 Nov - 17:01


good news

" feat. ariana & matt "



Quand finalement Ariana finit par arriver au café, tu te lèves et elle court presque jusqu’à toi pour te sauter dessus. Tu es heureux d’une telle réaction et tu serres la petite brune dans tes bras. Tu lui embrasse le crane et tu souris avant de t’assoir face à elle. Tu es content de pouvoir revoir ta fille et tu es rassuré de voir que ta grande princesse est en bonne santé visiblement. « Je vais bien, mais c'est à toi qu'il faut poser la question, tout va bien ? J'ai l'impression que tu as respecté ta promesse de revenir en un morceau » Finit-elle par dire, tu secoues un peu la tête positivement avant de prendre un grand sourire. Tu as effectivement respecté ta promesse de revenir en un morceau. Pourtant, plus d’une fois tu as faillit y rester mais tu relativise. Tu as quelques bleus, des blessures, des entailles mais tout cela cicatrise assez rapidement.

Les commandes arrivent, un chocolat viennois pour elle, et toi tu as encore ton café bien serré. Tu attrapes ta tasse que tu apportes à tes lèvres et en boit une grande gorgée avant de finalement reprendre pour ta fille. « Moi, ca va ne t’inquiète pas. Je suis vivant et il ne manque aucun bout de mon corps. » Tu prends un grand sourire pour te la jouer humoriste mais tu n’y crois pas une seconde. « Alors, et toi, tu vas bien ? Raconte moi tout ce que tu as fais pendant ces deux mois. Ton atelier au centre se passe bien ? Les cours aussi ? » Tu parles assez vite, tu l’avoues, mais tu veux effacer les voix qui hante ta tête pour penser à autre chose et tu veux savoir surtout si ta fille est heureuse, ce que tu as raté.

A cette pensée, tu te dis que finalement tu rates vraiment tout de sa vie et tu te demande comment ça ce passera à la naissance de ton futur enfant. Tu y réfléchis chaque nuit pendant que tu regardes ta Belle dormir. Tu te demande si tu ne vas pas devoir, toi aussi, trouver un autre job et quitter l’armée. Tu es devenu Colonel, de ce fait tu ne vas plus vraiment en mission sauf en cas d’extrême urgence. Quand tu voyageras, ca sera pour des réunions ou des trucs dans ce genre là. Tu vas devoir en parler sérieusement à Victoire parce que tu ne veux pas raté l’enfance de ton futur fils ou de ta future fille, tu ne veux pas raté tout ce que tu as déjà raté avec Ariana. « Je suis content de te voir, j’ai plein de truc à t’annoncer. » Tu souris de plus belle. Entre le bébé, le mariage et ta promotion, y’a de quoi faire péter le champagne.



Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: good news • ariana   Mar 18 Nov - 13:42


« Un enfant sans père est semblable à une maison sans toiture.  » Matt & Ariana

« Good news »

Ariana attendait se moment avec grand impatience, retrouver son père, en chair et en os, tout les os. Elle se trouvait enfin en face de lui, il était rentré, ce n'était pas un rêve. C'est fou comme les liens du sang, ça a quelque chose qu'on ne peut nié. Depuis la première fois qu'elle a rencontré Matt, elle se sent lié à lui, ils n'ont pas partager beaucoup de moment ensemble pour le moment, mais le peu à suffit pour qu'elle s'accroche à lui et surtout s'inquiète en sachant qu'il est en train de défendre son pays, défendre sa vie. Il lui assura qu'il allait bien, faisant même un peu d'humour en disant qu'il lui manquait aucun bout de son corps. Malgré se petit ton humoristique, il changea bien vite de sujet, Ariana comprenait très bien qu'il veuille parler d'autre chose. Enfin, parler d'elle, c'est pas forcement mieux. Il lui demanda ce qu'elle avait fait pendant ses deux mois, les cours et l'atelier au centre. « Tout ce passe très bien. Mes notes se tiennent bien, à part en mathématiques, c'est comme si c'était du chinois. Mais on ne sait pas grâce à quel miracle, j'arrive presque à la moyenne quand même. J'adore aller au centre, mon jour c'est le jeudi après-midi, j'y vais aussi quelques fois le mardi, mais c'est le jeudi que le Lieutenant Peterson, tu sais, le vieux qui joue toujours aux échecs et qui avait à peine écouté quand tu me présentait la dernière fois. Et bien le jeudi, on a un deal, on fait une partie d’échec, si je gagne il participe au l'atelier écriture, si je perds, je le laisse tranquille. Mais je le soupçonne de faire un peu exprès de perdre, il ne l'avoue pas, mais il adore mon atelier écriture » Dit-elle avec un beau sourire avant de prendre une gorgé de son délicieux chocolat. Le fait qu'il ne pause pas de question direct sur sa santé fit qu'elle put éviter le sujet, sans avoir l'air de l'éviter. Elle ne voulait pas qu'il s'inquiète, avec son retour tout récent, il avait bien d'autres choses à penser.   

Dire qu'il y a encore un peu moins de trois mois, Ariana ne savait même pas que Matt était son père, et inversement d'ailleurs. Qui aurait cru qu'ils se trouveraient là, à parler de tout et de rien, comme le ferait naturellement un père et sa fille. Matt lui adressa un de ses plus beaux sourire en lui disant qu'il était content de la voir et qu'il avait pleins de choses à lui annoncer. Un si jolie sourire, ça va avec des bonnes nouvelles. Puis en plus il éveillait sa curiosité, Ariana avait donc plus que hâte d'entendre les nouvelles. « Moi aussi je suis contente de te voir ! Vu ton sourire, c'est de bonnes choses, dis moi tout », elle lui sourit, apportant sa tasse à la bouche en attendant qu'il parle.
(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: good news • ariana   Mar 18 Nov - 14:22


good news

" feat. ariana & matt "



Il y a un peu plus de trois mois, tu vivais une simple relation avec Victoire. Aujourd’hui, tu vas te marier, tu vas avoir un bébé et surtout, tu as rencontré la plus belle de tes créations : ta fille. La plus belle avant l’arrivé du bébé, là tu auras deux créations magnifiques mais laissons à Ariana encore le plaisir d’être la plus belle. Tu lui souris alors, lui demandant si tout vas bien. A l’origine, tu ne l’as connais que parce que sa mère, ton ex donc, voulait te prendre un rein pour soigner son enfant. Tu comprends cela, bien que tu n’acceptes pas son mensonge et ses cachoteries. Tu respectes le fait qu’elle fasse tout pour sauver l’avenir de son bébé. Toi aussi, aujourd’hui, tu serais prêt à tout pour Ariana et pour le bébé qui va arriver d’ici huit mois. Tu ne peux malheureusement rien faire, tu es certes compatible mais tu n’as déjà qu’un rein pour vivre.

Tu lances alors la conversation, pour être sur que pour elle tout aille pour le moment aussi bien au niveau santé que dans sa vie de tous les jours. Une enfant, une adolescente plutôt, qui n’est pas épanoui ne peut pas etre heureuse et tu es ravi de voir que ta fille semble aller pour le mieux. Concernant sa santé, elle évite le sujet mais tu ne lui en veux pas, tu évites aussi le sujet de ta santé mentale suite à ton retour après deux mois de vision d’horreur et de son bourdonnant. Elle te raconte alors ses jours au centre et tu lâches un petit rire. Apparemment, ta fille te ressemble vraiment puisqu’elle réussit à faire plier les petits vieux grincheux qui ne voulaient rien faire d’autre que leurs petites parties d’échec. « Attention à toi, faudrait pas qu’il te drague ! On ne sait jamais avec les soldats, se sont des pervers en fait ! » Tu parles en connaissance de cause puisque, toi aussi, t’es du genre gros pervers avec Victoire. Mais seulement avec elle.

Tu lui avoues finalement que tu es content de la voir, que tu as pleins de choses à lui raconter. Les choses sont surtout liées à ta situation amoureuse mais tu te dis qu’elle sera ravie. « Comme tu le sais, je suis repartie en mission assez brusquement après mon séjour à Paris. Quand je t’ai dis que je partais, je n’ai pas eu le temps de parler avec toi de ce qu’il y a eu. Donc, j’ai le plaisir de t’inviter officiellement au mariage de ton cher paternel ! » Tu lui adresse un grand sourire, tu es vraiment heureux de pouvoir partager cela avec elle surtout pour le reste. Tu ne lui dis pas encore pour le bébé, pas trop de nouvelles d’un coups.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: good news • ariana   Ven 21 Nov - 10:18


« Un enfant sans père est semblable à une maison sans toiture.  » Matt & Ariana

« Good news »

Ces deux derniers mois, il y a trois endroits où Ariana se rendait le plus, comme on le sait bien, étant une adolescente, l'un de ses endroits est le lycée. Mais Ariana y passe moins de temps qu'un autre adolescent, que des autres personnes de sa classe. Si elle loupe les cours, ce n'est pas pour sécher, mais pour se rendre à l'hôpital. Une prise de sang, une visite chez le médecin, médicament à prendre, radio, il y a toujours quelque chose. Puis elle y avait passer trois jours non-stop, suite à un effort qui lui créa de forte douleur. Elle se passa bien de le dire à son père, c'est petit soucis étaient minime face à ce que venait de vivre Matt. Puis le troisième endroit, c'est le centre d'aide pour les héros, dont Matt est à la tête. Elle a pris l'habitude d'y aller tout les jeudi après-midi, elle s'arrange toujours pour qu'aucun rendez-vous médicaux vint l’empêcher de venir. Elle y allait parfois le mardi, ayant cours une fois sur deux. La-bas, c'est une idée de Matt, elle fait un atelier écriture avec les retraités, de vieux vieux soldats. C'est très peu un atelier d'écriture à vrai dire, souvent il y en a un qui commence à parler, raconter une histoire, et Ariana avec son imagination débordante coupe l'histoire d'un « imaginez, qu'un chien arrive au même moment et vous chipe votre repas ». Au début, ils ont eu un peu de mal, mais maintenant, c'est des pro de l'improvisation. Ariana eut un petit rire quand Matt lui dit de faire attention de pas se faire draguer, que les soldats étaient des pervers. « C'est un peu tard pour ça.. » dit-elle en laissant un léger suspense comme si elle avait eu une histoire avec l'un de ses vieux, c'est plutôt une bonne actrice. Puis elle reprit juste après une gorgée de son chocolat. « J'ai déjà eu deux demandes en mariage et le Lieutenant Denver veut me marier à son petit-fils quand je serais en âge, en passant je l'ai vu une ou de fois et c'est vrai qu'il est plutôt mignon », elle avait déjà pris le coup, elle jouait déjà au petit jeu de sa fille qui embête le papa, enfin peut-être que Matt allait s'en foutre, ou peut-être que comme elle, il ressent se lien vraiment fort qui les unis.  

Ariana attendait les nouvelles avec grande impatience, mais ils ont l'air d'avoir ça en commun, le fait de faire languir l'autre avec un petit récit de mise en situation. Puis finalement la nouvelle fut annoncer, il allait se marier. Ariana eut un éclat, peut-être un peu trop fort « Mais c'est génial ! » avec un beau sourire aux lèvres, quelle perdit un peu en remarquant qu'elle s'était exclamée un peu fort, mais tant pis, on a pas des nouvelles comme ça tout les jours. « Je suis très contente pour toi, et bien sûr que je serais là ! J'adore les mariages, enfin ce que j'aime le plus c'est le buffet et surtout le dessert, et la danse aussi, même si je sais pas danser. D'ailleurs, je n'ai pas encore eu l'occasion de rencontrer la future mariée », peut-être qu'elle n'avait pas envie de la voir aussi, Ca doit être assez bizarre de savoir que votre futur mari vient de découvrir qu'il a une fille de seize ans. Mais Ariana voulait vraiment rencontrer la femme qui donnait se si beau sourire à son père. Il avait parler de plusieurs nouvelles non ? Il y en a eu qu'une, Aria ne perd pas le nord. « Quelles sont les autres bonnes nouvelles ? » demanda-t-elle sans perdre son sourire.
(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: good news • ariana   Ven 21 Nov - 15:23


good news

" feat. ariana & matt "



C’est un peu trop tard ? Tu hausse un sourcil quand ta fille te raconte ce genre de chose, et le pire c’est qu’elle ajoute que le petit fils est mignon. Le garçon en question aurait été présent, tu es sur que tu l’aurais tuer sur place avec un regard qui voudrait tout dire. Tu ne laisseras jamais ta fille entre les mains d’un mec que tu ne connais pas, qui n’est pas digne d’elle. Tu ne veux pas contrôler sa vie et ses fréquentations mais tu veux la protéger et veiller à son bien être uniquement. Si après, le type la rend heureuse tu te plieras au bon vouloir de ta fille mais pour le moment tu te permets quelques petites corrections et précision. « Ha ouai ? Je vais mettre les choses au clair avec Denver moi ! » Tu prends une petite moue, tu viens de connaitre ta fille et tu veux profiter de sa présence, tu ne veux pas avoir à la partager déjà avec un autre homme. C’est un peu égoïste certes, mais bon.

Finalement, tu changes de sujet et tu finis par lui raconter la première bonne nouvelle. Ton mariage avec ta belle Victoire. Finalement, quand tu lui annonces la nouvelle, elle cri presque de joie et finalement ton appréhension se dissipe et laisses place à l’euphorie de la situation. Tu vas te marier, tu t’en rends compte maintenant que tu le dis a tout le monde. Tu souris à ta fille avant de prendre une gorgée de ton café. Quand elle te confie l’envie de rencontrer Victoire tu réfléchie un instant puis finalement tu reprends. « Alors tu viendras à la maison, tu pourras la rencontrer et apprendre à reconnaitre. Enfin, si tu veux. » Tu lui souris doucement, tu ne veux pas l’obliger mais tu trouve que c’est une bonne idée.

Quand elle te demande finalement la suite des nouvelles, tu hésites un peu. Elle pourrait être jalouse où encore penser que tu n’auras plus de temps pour elle. Tu souris doucement puis tu finis ton café. Tu prends ton temps pour faire durer le suspense et finalement tu reprends avec un grand sourire. « Tu vas avoir un petit frère, ou une petite sœur. » Tu espere une jolie reaction mais dans tout les cas, toi tu es heureux de cette nouvelle.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: good news • ariana   Dim 23 Nov - 21:39


« Un enfant sans père est semblable à une maison sans toiture.  » Matt & Ariana

« Good news »

Matt eut plutôt la réaction qu'Ariana espérait, avec se petit côté protecteur. Cela fit sourire dont Ariana, est-ce qu'elle continuait sur le terrain ou est-ce qu'elle le laissait tranquille, quand même, elle n'allait pas déjà commencer à le faire tourner en bourrique, il y a assez de sa mère pour le moment qui tombe à chaque fois dans le piège. Une fois, elle a réussi à lui faire croire qu'elle était enceinte d'un inconnu rencontrait il y a peu de temps et dont elle ne connaissait pas le nom, mais il était mignon, donc au moins le bébé ne serait pas moche. Sa mère a compris que c'était une bêtise au moment où Ariana lui dit qu'elle était tombée enceinte comme la vierge Marie, tout ça dans un sérieux mémorable, sa vocation est peut-être dans le théâtre. Elle aurait pu lui dire sérieusement qu'ils s'étaient fiancés, ou autre bêtise, peut-être que Matt ne serait pas tombé dans le panneau lui. Mais de tout façon, elle ne partit pas sur se terrain là. « Je sais pas si c'est nécessaire, je lui ai dis la dernière fois que j'étais déjà promise au prince charmant, donc il lâche l'affaire » dit-elle dans un petit haussement d'épaule, puis un petit rire. C'est fou comme elle appréciait vraiment aller au centre avec toutes ses personnes âgés, ils sont vraiment très sympathique et ça permet d'oublier pendant quelques petites heures le reste. Puis elle se sentait aussi plus proche de son père, d'ailleurs la secrétaire lui avait permis d'entrer dans le bureau de son père à plusieurs reprises, elle ne touchait à rien, juste elle s’installait dans son siège quelques minutes, comme pour se sentir proche de lui.  

Le mariage, c'est vraiment une très bonne nouvelle, Matt avait l'air vraiment heureux avec sa fiancée. Fiancée qu'Ariana n'avait pas encore rencontré. Elle l'avait vu, en photo, dans le bureau de Matt, une très belle femme, mais elle n'avait jamais eu l'occasion de lui parler. Elle fit par, de façon contourner, de se désir de rencontrer sa futur femme, Matt lui dit alors que si elle le voulait, elle viendrait chez eux pour enfin mettre, véritablement, un nom sur un visage et surtout apprendre à la connaître. Ariana répondu toute suite, sourire aux lèvres toujours. « Bien sûr, je serais très heureuse d'apprendre à la connaître, surtout vu comme elle te rend heureux », oui, il avait l'air d'être un homme comblé, ça se sentait quand il avait parler du mariage par exemple.


Ariana n'avait pas oublié qu'il y avait plusieurs nouvelles, et la prochaine fut très inattendu ; le mariage l'était aussi, mais moins que cette dernière nouvelle. Le couple allait avoir un enfant, Matt lui annonça en lui disant qu'elle allait avoir un petit frère ou une petite sœur. Sur le coup, Aria resta comme bloqué, la bouche entrouverte. Ce n'était pas un visage de peur, de mécontentement, c'était plus.. Waw. Un sourire se glissa à nouveau sur ses lèvres « Il y a encore trois mois, si on m'avait dit que mon rêve d'être grande sœur serait réalisé grâce à mon père, je ne l'aurais jamais cru.. C'est une merveilleuse nouvelle, ce petit bout n'aura pas de meilleure grande sœur au monde » affirma-t-elle, un beau sourire aux lèvres. Elle n'en revenait pas, elle allait vraiment finir par être grande sœur. Bon, petite, elle rêvait de l'être pour pouvoir avoir quelqu'un avec qui jouer, pour cela ça va être un peu tard, mais c'était quelques choses d’inespérément. « Tu dois vraiment être aux anges, et ça donne une raison de plus pour que je fasse vite la connaissance de ta future femme », c'est vraiment une impatience qui l'habitait, mais c'est quand même normale de vouloir connaître la femme qui fait battre le cœur de son père, encore plus quand elle porte en elle son ou sa futur frère ou sœur. Derrière cette joie, se cacher quand même une pointe de peur et de regret, Matt allait vivre avec se futur enfant, ce qu'ils n'avaient pas pu partager tout les deux.

(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: good news • ariana   Lun 24 Nov - 8:10


good news

" feat. ariana & matt "



Tu n’en reviens pas. Ta fille fréquente un centre d’aide que tu diriges plutôt bien. Tu respectes les autres et les personnes y venant te respectent également. Après tout, en plus d’être le directeur du centre, tu es aussi leur supérieurs pour la plupart et avec ta promotion récente, tu l’es encore plus. Alors tu n’en reviens pas, que des petits vieux se permettent de vouloir caser ta propre fille avec leurs petits-enfants. C’est quoi cette rébellion ? Au fond ça te fait rire, jamais tu n’avais vu ces personnes aussi entreprenante et parler ainsi de leur famille, ça prouve bien qu’Ariana a un effet bénéfique sur eux mais de là à vouloir fiancer ta fille c’est hors de question. Tu prends une petite moue qui s’efface aux paroles de la demoiselle. Elle se réserve pour le prince charmant, tant mieux ! Tu souris, rassuré et amusé avant de finalement lui répondre. « C’est bien ça, le prince charmant, attend le, je ne suis pas encore prêt pour voir ma fille avec un garçon. J’ai un cœur sensible tu sais ! » Bon certes, tu en rajoute une couche mais tu t’en fiche. Quand on parle de protection, tout est permis parait-il. Après tout, si elle attend le prince de conte de fée, elle va devoir être patiente et toi ça te va parfaitement.

Finalement, vous en venez à parler de Victoire et du mariage. Surtout du fait que ta fille aimerait apprendre à connaitre, et connaitre tout court, sa future belle-mère. Tu lui a donc proposer de venir manger à la maison et elle a accepté. Tu ne sais pas comment sera Victoire, peut-être nerveuse, mais tu penses que c’est une bonne chose. Tu refais ta vie, après des années de solitude, et tu veux que ta fille en fasse partie. A présent que vous vous êtes trouvés, hors de question de la perdre de vue. Ces propos te font sourire à nouveau. C’est dingue qu’elle puisse voir comme tu es heureux, et ça te permet de voir à quel point ta fiancée est bénéfique et vital à tes yeux. Il y a un an, tu ne pensais pas rencontrer quelqu’un, tu te disais incapable de rendre une femme heureuse et aujourd’hui, tu vas épouser la fille la plus belle du monde et avoir un bébé avec elle, tu es au paradis, surtout que tu as tes proches, et Ariana auprès de toi.

Tout en parlant de ta future union, tu en viens à lui révéler que tu vas être papa pour la seconde fois. Et vu sa tête, elle semble surprise mais heureuse de cette nouvelle. Elle te confie alors avoir fait ce vœux un jour, et qu’elle sera la meilleure des grandes sœurs, ce que tu ne doute pas une seule seconde. Tu acquiesces alors puis finalement tu lui réponds. « Évidement que tu seras la meilleure des grandes sœurs. Je compte sur toi pour que ce petit bout ait toujours quelqu’un à qui se confier. Je sais que parler à ces parents, c’est jamais facile. » Et tu es bien conscient de cela puisque tu avais beaucoup de mal à te confier à ta mère. C’était une femme formidable qui a fait des tonnes de sacrifices pour toi mais tu as toujours eu du mal à dire quand tu n’allais pas bien, même si elle le voyait. Ariana reprend la parole, et elle a raison. Tu es aux anges, tu es heureux de voir que finalement tu as une famille à toi. Une future femme magnifique, une fille extraordinaire et un bébé qui arrivera d’ici huit mois. Tu ne peux pas demander plus au monde. « Oui, je suis comblé. Je vais me marier, j’ai une fille extra et je vais avoir un bébé. Je suis le plus heureux des hommes. » Tu lui souris alors, venant finalement l’attraper pour la serrer dans tes bras et partager ton bonheur.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: good news • ariana   Ven 28 Nov - 22:07


« Un enfant sans père est semblable à une maison sans toiture.  » Matt & Ariana

« Good news »

Le prince charmant, c'était quelque chose de bien idyllique. Matt lui dit que c'était bien d'attendre le prince charmant, qu'il n'était pas prêt à la voir avec quelqu'un. Ce côté de père protecteur fit plaisir à Ariana, beaucoup de filles se plaignent d'un père trop protecteur, mais pour ce qui est de la relation entre Matt et elle s'était très touchant. Il y a trois mois, ils se connaissaient à peine, qui aurait cru qu'ils tisseraient des liens si rapidement. Malgré qu'elle n'ait pas grandit à ses côtés, elle se sent très proche de lui, c'est son père. « Ne t'inquiète pas, j'en aurais sûrement jamais.. », pourquoi à t-elle dit cette pensée tout haut ? Elle glissa rapidement un sourire sur son visage, reprenant vite la parole. « C'est vrai, si j'attends le prince charmant, je vais sûrement finir vieille fille ! » elle eut un rire, pas vraiment naturel, mais ça passe. Peut-être n'avait-il pas sentit cette pointe de mal-être en elle, pour elle, elle n'a pas le droit à l'amour. Il y a déjà beaucoup trop de personne autour d'elle, sa mère, Heaven ou aussi à présent Matt qui souffriraient si elle venait à disparaître, elle ne voudrait pas en plus laisser un homme, c'est une bombe à retardement, c'est comme ça qu'elle se voyait.

Mais le fait de se sentir comme menacer à tout moment par la mort, ce n'est pas ça qui l’empêcherait de profiter de la vie, de chaque moment. Comme des moments de bonheur de son père, le grand jour du mariage. Ariana se montre plutôt fière et pas très sentimentale, mais au fond, c'est une fleur bleue, elle adore les mariages. Puis là, c'est celui de son père, sûrement le plus important au quel elle assistera de sa vie, oui, elle refuse tout attachement sentimentale donc un mariage où elle serait celle qui se fait passer le doigt, ça révèle de l'impossible. Mais maintenant qu'elle tissait de vrai liens avec son père, elle se devait aussi de connaître la future mariée. Ariana appréhendait quand même la rencontre, Victoire n'avait rien de la méchante belle-mère, mais c'est toujours moins facile d'accepter l'enfant de l'autre, surtout quand se dernier a découvert son existence depuis peu.

C'est la future femme de son père, mais aussi le future mère de son demi-frère ou sa demi-soeur. Un enfant que Matt verra grandir, Ariana n'avait que des regrets, elle ne jalousais pas se futur enfant, elle l'enviait plutôt. Elle a grandit avec un homme à ses côtés, mais il manque toujours ce petit quelque chose du père. Et cet enfant aura la chance d'avoir un fabuleux père à ses côtés. « J'espère qu'il pourra toujours compter sur moi.. » Ariana, tu as encore eu une pensée à voix haute morbide « Quand il sera à l'adolescence, je serais une vieille pour lui, il, ou elle d'ailleurs, ne voudra peut-être pas se confier à sa grande sœur, mais je serais toujours là s'il le veut, ou même pour garder un œil dessus » dit-elle avec le sourire. Elle se voyait déjà en train de totalement fondre devant se petit bout, elle était vraiment impatiente. Par contre, faut pas compté sur elle pour jouer la maman secondaire, elle a déjà du mal à se gérer elle-même, alors pour ce qui est de l'autorité, c'est pas gagner ! Ariana vient rendre l'enlacement à son père, venant à côté de lui, le serrant aussi contre elle. Ce genre de petite chose, totalement anodin pour beaucoup, c'était d'une très grande importance pour Ariana, elle se retrouva d'ailleurs comme ému. « Tu n'imagines pas combien tu as manqué à ma vie.. » lui glissa-t-elle à l'oreille. Elle n'aurait jamais imaginé pouvoir tissé des liens si fort et aussi rapidement avec son père biologique, tout le contraire même, mais la vie peut-être très différente de ce qu'on s'était imaginé.
(c) Bloody Storm

[/b][/color]
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: good news • ariana   Sam 29 Nov - 20:17


good news

" feat. ariana & matt "



Tu souris doucement à ta fille, tu te dis qu’aujourd’hui tu as de la chance. Pendant des années, tu as été un pauvre type, puis un simple militaire avant de finalement prendre du grade. Tu ne sais pas trop comment toute ta vie a pu basculer du jour au lendemain. Une visite dans ton centre, une femme que tu as aimée pendant deux longues années alors que vous n’étiez que des lycéens, une femme qui t’as trahit et qui t’as trompé pendant ces deux ans, une femme qui t’as brisé le cœur. Même si grâce à tout cela, tu as trouvé ta voie dans une carrière militaire. Il a suffit qu’elle frappe à la porte de ton bureau et te dise qu’elle a une fille de seize ans, et que tu es peut-être le père de la demoiselle. Une fille de seize ans, t’as eu du mal à t’y faire et aujourd’hui encore tu lui en veux. Malgré ta rancœur, tu remercies le ciel d’avoir une fille et même si tu apprends simplement à la connaitre, tu as l’impression de savoir quoi faire à chaque fois. L’instinct paternel peut-être, tu ne sais pas trop comment tout cela fonctionne mais tu es content de votre relation. Quand alors, elle finit par dire qu’elle ne rencontrera jamais le prince charmant, tu secoues la tête. Tu te rappel alors que ta fille est malade et que tu ne peux rien faire pour elle. Tu as beau être compatible, tu n’as malheureusement plus qu’un rein et tu ne peux donc pas faire de don de ce coté là. Tu t’en veux, d’être impuissant face à sa maladie et de ne pouvoir soigner ta propre fille. « Ne dis pas cela, regarde. Il y a dix-huit ans, j’étais un petit con de lycéen. Et aujourd’hui, je suis colonel, j’ai une fille formidable, une fiancée adorable et je vais etre papa pour la seconde fois. Je suis la preuve vivante qu’il n’y a pas de cause désespérée. » Tu lui adresse un clin d’œil avant de finalement lui rendre un beau sourire.

Le sujet finis par dévié sur le mariage qui approche et l’arrivé de ton futur enfant. Tu ne sais pas vraiment comment tout cela va se goupiller mais tu es juste heureux, impatient et nerveux quand même. Tu ne peux pas dire que tu as déjà de l’expérience avec les enfants malgré le fait que tu ais déjà une fille mais tu penses que tu peux réussir. « Je suis sur que tu seras toujours là pour ce petit bout. Mais dis moi, tu veux un frère ou une sœur ? » Tu lui adresses un clin d’œil tout en riant doucement. A vrai dire, tu ne sais pas trop si tu veux une fille ou un garçon. Tu es touché par le fait que ta fille veut aider avec le bébé, que se soit pour faire un peu de nounou ou encore simplement pour être là quand il en aura besoin. Tu souris et tu attrapes ta fille qui approche, tu l’as prend dans tes bras et tu embrasses son front en lui souriant.

Ses propos te touchent au plus haut point. Tu lui souris alors doucement puis tu réponds. « Je suis là maintenant ma puce, et je suis pas prêt de partir. Même si je ne suis pas là physiquement, je serais là ! » Tu embrasses sa joue à nouveau.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: good news • ariana   Mar 16 Déc - 13:29


« Un enfant sans père est semblable à une maison sans toiture.  » Matt & Ariana

« Good news »

Pour quelqu'un qui ne croit pas en l'amour, le discours de Matt s'avérait plutôt convaincant, mais ce n'est pas qu'Ariana n'y croit pas, au contraire. Elle y croit, mais pas pour elle. Comment pourrait-elle réussir à se projeter dans l'avenir quand se dernier est totalement incertains, peut-être même inexistant. C'est plutôt le genre de personne à penser positivement, mais elle ne peut s'empêcher d'avoir ses petites pensées négatives, mais qui ne les aurait pas quand on est atteint d'une maladie chronique qui peut vous être fatale. C'est pas parce qu'elle ne croit pas en l'amour pour elle qu'elle n'avait pas déjà eu un coup de cœur, ça lui ait d'ailleurs arrivé dernièrement, mais même si c'est partager, c'est à se moment-là qu'elle mettrait un stop, pour le bien de l'autre. Ariana ne voulait pas pourrir l'ambiance avec ses pensées négatives et en mettant le sujet sur sa maladie, risquant en plus de passer pour une pleurnicharde. Elle se contenta alors de lui sourire « Tu as raison » dit-elle simplement avec d'amener son chocolat chaud à sa bouche, le finissant.

Un mariage, un bébé, c'est un bel avenir qui se dessine pour Matt, un avenir dont Ariana fait aussi partit. C'est bien elle qui va devenir grande sœur ! Son père lui demanda si elle voulait un frère ou une sœur. Une question qu'elle s'était très peu posée, quand petite elle réclamait d'être grande sœur à sa mère, que se soit un garçon ou une fille, ça l'importait peu, elle voulait juste quelqu'un avec qui s'amuser, partager de bon moment. C'est pourquoi elle eu un petit haussement d'épaule avant de répondre. « J'ai jamais eu de préférence. J'ai toujours voulu être grande sœur, que se soit un garçon ou une fille. Je pourrais peut-être plus facilement conseiller une petite fille sur la façon de s'habiller ou de se coiffer, ou même parler des garçons, mais avec mon imagination débordante et mon coté casse-cou, un petit frère m'adorerais sûrement. Promis, que se soit l'un ou l'autre, je leur apprendrais pas à faire des bêtises... ou je leur apprendrais comment ne pas se faire prendre » dit-elle avec un petit rire. Dire qu'un petit bout va bientôt entrer dans sa vie, cela va changer tellement de chose, ramener surtout tant de joie, il n'y a rien de plus beau et de plus merveilleux qu'un nouveau né, enfin, sauf quand ils nous font écouter la douce mélodie de leur pleurs strident.

La voilà qui serait son père dans ses bras, un contact qui fait le plus grand bien. Matt lui dit qu'il serait toujours là, qu'il ne partirais pas. Des paroles qui font toujours du bien à entendre, même si elle était sûre qu'à présent, l'un ferait toujours partit de la vie de l'autre. Elle le serra un peu plus fort contre lui, profitant de ce petit moment de complicité. Puis elle finit par se détacher, lui adressant un sourire. « On peut dire que j'ai fait le pleins de bonnes nouvelles pour un bon moment ! Enfin, j'ai toujours a place pour d'autres, il y en a d'autre ? » questionna-t-elle alors, elle ne voyait pas forcement ce qu'il pourrait y avoir d'autre, mais pourquoi pas.
(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: good news • ariana   Mar 16 Déc - 16:22


good news

" feat. ariana & matt "



Tu ne pensais pas un jour, regarder une demoiselle de seize ans avec un regard si doux, si tendre. Tu ne pensais pas, un jour, aimer une fille de seize ans aussi fort. Ho, les autres ne pourraient peut-être pas comprendre. Les autres pourraient penser que tu fais du détournement de mineur mais tu leur mettrais ton poing dans leur tronche. Au fond, les gens ne comprennent pas, ne peuvent pas comprendre comme votre lien peut être fort alors que vous ne vous connaissez pas depuis bien longtemps. C’est ça le lien qui unit une jeune fille de size ans à son père. Elle est ta fille, ta chair et ton sang et tu feras tout ton possible pour pouvoir qu’elle puisse imaginer son avenir comme elle le souhaite, pour qu’elle rêve du prince charmant que tu surveilleras de près, pour qu’elle puisse se marier, faire de toi un grand père et qu’elle puisse être heureuse, vivre. Tu lui donnerais ton rein, si tu le pouvais, mais à moins de mourir elle ne peut pas récupérer le seul rein qu’il te reste. Alors secrètement, tu fais tes propres recherches pour trouver quelqu’un de compatible et d’accord pour ce don. Tu ne lui dis rien sur ce point, tu ne veux pas te faire d’illusion et lui en faire également. Tu lui souris simplement et tu admire ton œuvre. Certes, tu n’étais pas seul mais elle te ressemble, bon bien plus à sa mère tu es d’accord, mais elle te ressemble quand même si tu regarde bien. Elle a tes yeux, ce coté pétillant et rebelle, elle a ce coté taquin que tu as également. Elle a des manies qu’elle tient de toi, comme le fait qu’elle ne sache pas danser visiblement.

Tu souris alors bêtement avant de reprendre tes esprits. Tu lui demande alors ce qu’elle préférerait, si elle aimerait un petit frère où une petite sœur. Tu ne sais pas trop ce que toi tu aimerais. Une fille ? Un garçon ? Peu importe à vrai dire dans les deux cas, tu sais que tu seras paniqué à l’idée que ton enfant aille bien, que ton bébé grandisse correctement et en bonne santé. Tu veux que ton enfant puisse rêver, qu’il puisse compter sur toi comme tu le souhaite pour ta fille, pour ta Ariana. Tu finis par lâcher un ricanement amusé alors que tu secoues la tête. « N’inculques pas de chose comme ça à ton petit frère ou ta petite sœur, vilaine ! Apprends-lui à écouter son papa d’amour ! » Tu pouffes de rire à ces mots qui sont tellement bizarre sortant d’un grand brun ténébreux tatoué à la gueule mal rasé.

Elle poursuit, demandant si tu as encore de bonnes nouvelles à lui donner mais tu ne pense pas. Tu lèves les yeux au ciel pour réfléchir et tu secoues la tête. C’est fini pour le moment et tu pense que tu fais déjà fort niveau nouvelle quand même. « Non, c’est fini pour aujourd’hui. Je penses que tu as eu ton quota de bonne nouvelle pour la journée. » Tu lui adresses un clin d’œil amusé.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: good news • ariana   

Revenir en haut Aller en bas
 

good news • ariana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» good news • ariana
» (edit)besoin d'aide pour un sevrage forcé (some good news)
» Naval news in the world
» Site News Parfums
» News Kids On The Block

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-