AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥
» pour «

Partagez | 
 

 Nathan & Thalia ∞ I will always love you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Nathan & Thalia ∞ I will always love you.   Ven 21 Nov - 16:12



   
   Thalia & Nathan
   I will always love you.

T
out était parti d'un SMS. Quelques caractères, tapés à la hâte sur le clavier tactile de mon cellulaire, et envoyés à une autre personne. Un message, qui disait "Coucou, ça te dirait de venir dîner chez moi, ce soir ? Bisous" Un seul message m'avait rendu dans un état de stress lamentable. Pourtant, j'en envoie des centaines par jours, de messages. Mais jamais aucun ne m'a rendu dans cet état. Le paroxysme avait été lorsque mon téléphone avait, en retour, émis une petite sonnerie, m'indiquant que je venais de recevoir un SMS. J'avais mécaniquement tapé mon code pour le dévérouiller, je l'avais ouvert, et j'avais fermé les yeux un instant avant d'oser lire le texte. La petite photo à côté du message m'indiquait que c'était bien elle. Elle m'écrivait "Coucou Nathan, j'accepte avec grand plaisir. A quelle heure veux-tu que je vienne ? A tout à l'heure, bisous" Mon état d'inquiétude s'était alors transformé en une joie sans nom. J'esquissais une petite danse de la joie, alors que mon chat, Muffin, me regardait bizarrement. Je l'ai alors attrapé, et commencé à danser avec lui, je me sentais vraiment heureux. Puis, une fois mon petit moment de folie passé, je lui répondis "Vers 19 heures 45, c'est bon pour toi ? :)"

Si je suis si heureux, c'est parce que Thalia, mon ex-petite amie et la future mère de ma fille, a accepté mon invitation à dîner. Même si les choses allaient beaucoup mieux entre nous depuis quelques temps, je ne pouvais m'empêcher d'appréhender ses réponses, puisque chaque refus me faisait l'effet d'un couteau dans le coeur. Cette fille, je l'aime, éperdument. Cependant, je l'ai laissée filer, et j'espère bien qu'elle me reviendra. Je me sens comme un collégien qui doit faire ses preuves pour séduire la fille qu'il aime. Une chose est sûre, ce dîner, elle ne l'oubliera pas, et moi non plus.

17 heures 45.
Si elle répondait à la positive à l'heure que je lui avais proposé, il me restait environ deux heures pour tout préparer, et me préparer moi aussi. Vite, je rangeais mon appartement, et je passais un petit coup de balai, pour que tout soit nickel. Je débarassais ma petite table de salle à manger, qui était emplie de copies et de livres en tout genre, que j'allais poser sur mon bureau, dans ma chambre. J'ouvris mon armoire, et en sortit une nappe en tissu rouge, que j'avais acheté pour les grandes occasions. Une fois bien mise, je posais deux assiettes, deux verres, deux fourchettes, deux couteaux et deux cuillères, l'une en face de l'autre. Je pris deux serviettes en papier couleur crème, qu'il me restait d'un ancien dîner, et je les disposais. Je jetais un dernier coup d'oeil à ma table. Devais-je ajouter des bougies, ou pas ? Si j'en mets, ça fait de suite dîner romantique. Si je n'en mets pas, ma table parait vide. Que faire ? Oh, et puis, j'en mets, après tout, elle doit se douter que je ne l'invite pas pour manger une pizza surgelée dans le canapé. Elle me connaît, elle sait que je fais les choses comme il faut... Je préparais également ma chaîne hifi, et allumait la radio, pour donner une petite musique d'ambiance. Entre deux, mon téléphone sonna. Thalia me confirmait l'heure. Je jetais un oeil à l'heure. La décoration était faite, il ne me restait plus qu'à peaufiner quelques détails.

18 heures 15.
J'attrapais mon portefeuille, et courus à la supérette du coin. Mon panier en main, je courais presque dans les rayons, pour perdre le moins de temps possible. Heureusement, mes desserts étaient déjà fait : j'avais anticipé dans l'après-midi, et préparé un gâteau au chocolat au glaçage à la fraise, ainsi qu'un plateau entier de muffins aux pépites, de cookies à la nougatine et de macarons au chocolat. Ca aurait pu me porter malheur, mais au pire, je les aurais mangés avec mon frère. Mince, mon frère ! J'avais oublié qu'il risquait de passe ce soir. Alors que je déposais tout le nécessaire pour mon plat du soir - des pâtes, du gruyère, de la crème, des oeufs et des lardons - sur le tapis, j'attrapais mon téléphone portable et envoyais un texto à Sebastian, le priant de ne pas passer ce soir, puisque je recevais Thalia à dîner. Sa réponse ne se fit pas attendre, il allait aller manger au McDo avec des amis, mais voulait que je lui raconte tout. Je lui répondis que ça serait le cas. La caissière scanna mes articles, je rangeais le tout dans des sachets, payais, la remerciais, et repartis chez moi.

19 heures.
Plus que trois quart d'heure. Je déposais mes courses dans la cuisine, avant de filer sous la douche, pour me préparer. Au moins, même si elle arrive alors que je finis de cuisiner, je serais prêt. Je me dépêchais, tout en essayant de me détendre. Une fois sorti, j'effectuais le petit rituel - un coup de peigne, un petit coup de rasoir, parfum, déodorant - avant de filer dans ma chambre, une serviette nouée à la taille, pour m'habiller. J'enfilais alors un jean noir, avec une petite chemise blanche, après tout, autant être classe. J'enfilais également mes chaussures assorties. Muffin dormait sur mon lit, comme d'habitude. Je poussais un petit soupir en le voyant là, puis, j'allais accrocher ma serviette dans la salle de bain, pour qu'elle puisse sécher.

19 heures 30.
Les bouteilles étaient au frais. La table était mise. J'étais habillé, et totalement prêt à la recevoir. Il ne me restait plus qu'à attaquer la préparation de mon plat, afin de n'avoir qu'à réchauffer tout à l'heure. Pour ne pas me salir, j'enfilais un tablier. Et tout en chantonnant, je jetais mes lardons dans la poêle pour enlever la graisse, avant de les "égouter" pour faire partir tout le gras. J'ajoutais ensuite la crème fraîche, un jaune d'oeuf, et le gruyère rapé. J'espère de tout coeur que le plat sera bon, et qu'elle aimera...

19 heures 45.
La sonnette de mon appartement retentit. J'inspirais un grand coup, retirais mon tablier, et allais ouvrir, le coeur battant. Ce soir, j'ai l'impression d'être redevenu un adolescent !
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Nathan & Thalia ∞ I will always love you.   Ven 21 Nov - 21:07

que désirs deviennent enfin réalité

Dernière échographie avant l'accouchement, j'étais heureuse d'y aller, j'allais enfin voir comment se portait ma fille et si rien n'était anormal, on ne sait jamais. Avant que j'entre dans la salle d'échographie, mon portable avait vibré sur ma cuisse et à la lecture du message, un sourire avait apparut inconsciemment sur mes lèvres, Nathan m'invitait chez lui pour un dîner. J'attendais un peu avant de lui répondre que c'était avec plaisir et demander l'heure à laquelle je devais arriver et Nathan s'empressait de me donner les informations. Depuis qu'il était revenu dans ma vie, je retrouvais le sourire, la joie de vivre bien que je l'avais aussi quand j'étais seule, le fait de croiser son regard avait fait resurgir un bonheur que j'avais presque oublié.

Le médecin m'installait tranquillement avant de préparer son matériel et de faire la discussion habituelle, c'était d'ailleurs ce médecin qui me suivait depuis que j'étais à Manchester et depuis, on commençait à se connaître bien qu'il allait bientôt partir en retraite. Le gel froid sur mon ventre me faisait frissonner et pour la première fois depuis sept mois, je réalisais que c'était pour bientôt et que j'allais devenir une maman. J'entendais alors le cœur de Hope battre, on l'apercevait assez bien, du moins ça ressemblait cette fois à un bébé et non à un petit-pois. J'étais aux anges, je vivais pleinement ma grossesse et le must du must est que Nathan était de retour et ça, ça changeait tout.

Je demandais alors les photos que je rangeais soigneusement dans mon sac, de serrer la main du médecin et de rentrer chez moi, ce qui était plus difficile était-ce que j'allais mettre ce soir, pas sûr que je rentre dans une robe, j'avais grossi suite à la grossesse et je n'avais jamais mis de robe en étant enceinte, je devais donc partir à la recherche d'une tenue adaptée et classe afin de paraître encore féminine et non dans mon survêtement. Il m'a fallu quatre magasins avant que je ne tombe sur une robe de couleurs bleu clair avec de la dentelle en guise de bretelle qui n'allait que sur une épaule. Elle m'allait bien, je n'étais pas serré et c'était pour les femmes enceintes, en gros : c'était le top.

Je rentrais chez moi avant de regarder l'heure qui indiquait : 18h53. Je n'étais pas du tout en avance surtout que je n'étais même pas lavée, cependant, j'arrivais tout de même à prendre un bain pour me détendre. J'avais beau revoir Nathan régulièrement, j'arrivais encore à stresser comme une idiote. Serviette autour de mon corps, je m'empressais d'enfiler mes vêtements, du moins ma robe qui était parfaite et à mon goût, une petite touche de maquillage et j'arrivais à l'étape de mes cheveux, là, c'était plus compliqué et après un quart d'heure de narcissisme devant le miroir, je décidais alors de les lisser, mais je bouclais mes pointes avant de prendre ma frange et de la tenir avec une sorte de petite pince qui se voyait à peine, une goutte de parfum – enfin la bouteille quoi – et j'étais prête pour voir Nathan.

Je devenais presque une grand-mère à descendre les escaliers une par une, je ne pouvais pas faire autrement puisque Hope était déjà en position de sortie ce qui me freinait dans mes mouvements. J'attrapais alors mon cellulaire pour appeler un taxi, désormais pour moi, c'était fini la conduite et attendait qu'il arrive. En attendant, j'enfilais ma veste et attrapais une petite enveloppe dans laquelle j'avais déposé les trois photos de l'échographie afin de l'offrir au futur papa qui à mon humble avis, sera heureux enfin, j'espère.

Me voilà en route pour aller chez Nathan, j'avais hâte de le voir, mais peur aussi. Je revivais un petit peu nos premiers moments, nous étions maladroits, pas doués et fort timide ce qui donnait souvent des grands blancs, mais cette étape vient du passé, on a évolué et c'était tant mieux. Arriver devant chez lui, je sonnais attendant qu'il vienne m'ouvrir la porte et il ne tardait pas à le faire. Lorsque je l'aperçus, un sourire s'affichait sur mes lèvres, qu'il était beau, comme toujours en fait. « Salut Nathan ». Je ne savais pas trop quoi faire, l'embrasser ? Lui serrer la main ? Lui faire la bise ? Quand même pas alors je m'avançais doucement et déposer un tendre baiser sur sa joue. « Tu es magnifique comme ça ». Lançais-je en lui souriant de nouveau. Je comprenais une chose à cet instant : que j'aimais Nathan et que malgré tout, je l'aimerais toujours, c'est une évidence.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Nathan & Thalia ∞ I will always love you.   Lun 24 Nov - 9:09



   
   Thalia & Nathan
   I will always love you.

E
n ce moment même, je me sentais comme un adolescent qui donnait un premier rencard à sa copine. J'étais nerveux, stressé, mes mains devenaient moites, et tout mon être tremblait. Je me sentais vraiment idiot. Pourquoi être aussi angoissé pour un simple dîner improvisé ? C'est pas comme si j'avais préparé une énorme réception ! Oui, mais la personne que j'ai invité ce soir fait partie des personnes que j'aime le plus dans ce monde, et que j'ai envie de garder auprès de moi. Enfin, plutôt, en l’occurrence ici, que j'ai envie de récupérer auprès de moi. Maintenant que j'ai réussi à faire mes preuves auprès de Thalia, que je l'ai convaincue que je serais un père présent et aimant, je n'ai pas l'intention d'abandonner. J'ai envie de la retrouver, de retrouver notre complicité, notre histoire... De la retrouver intégralement. Je sais que ce n'est pas en un dîner que j'y arriverais, mais si ça peut aider, je ne dis pas non.

Un simple bruit de sonnette me fit paniquer l'espace de quelques secondes, avant d'abandonner mon tablier, et de m'empresser d'ouvrir la porte. Elle était là. Devant moi, sur le pas de ma porte. Je m'empressais de l'inviter à entrer, alors qu'elle me déposait un tendre baiser sur la joue. Je répondis à son baiser, en lui en déposant un à mon tour sur sa joue gauche. Je souriais comme un con, tout en refermant la porte. Elle portait une magnifique robe, bleue, aux bretelles de dentelle, qui lui allait parfaitement bien et qui mettait en valeur tout son corps de femme enceinte. Qu'est-ce qu'elle est belle ! Pour elle, je pourrais déplacer des montagnes. Rares sont les petits chanceux qui ont eu la chance de partager tant de moments avec une femme comme elle. Elle m'intimide, je dois l'avouer. Et alors que je songeais à tout ça, sa voix me fit revenir à la réalité. Un petit compliment, lancé à mon égard, me disant que j'étais magnifique vêtu ainsi. Je ne pus m'empêcher d'afficher un énorme sourire, tout en rougissant légèrement. Si moi je suis magnifique, alors elle, c'est carrément une déesse, une incarnation d'Aphrodite, ou d'une toute autre déesse de la mythologie grecque...

- Merci, mais tu es encore plus magnifique. Ta robe te va à ravir. Tu es vraiment très craquante, Winter Thalia Campbell.

Je souris, avant de l'inviter à entrer. J'ouvris la porte de mon salon/salle à manger, où était dressée la table. J'allumais alors la lumière, pour la laisser découvrir ma table, avant de m'apercevoir que... Je ne n'avais pas allumé les bougies.

- Mince, les bougies ! m'exclamais-je.

Je m'empressais alors d'ouvrir un de mes tiroirs, d'en sortir une boîte d'allumettes, j'en fis craquer une, et en quelques secondes, je réparais mon étourderie. Thalia me regardait, en riant doucement. Je souris de nouveau, avant d'ajouter.

- Voilà, là, tout est parfait.

Je m'approchais de la table, et tirais une chaise pour mon invitée.

- Si madame veut bien se donner la peine de s'asseoir...

Je poussais un petit rire, plus nerveux qu'amusé. Je ne veux pas qu'elle pense que j'en fais des tonnes, j'ai juste envie qu'elle se sente comme une princesse ce soir.

- Que veux-tu boire ? J'ai une rafale de jus de fruits, et de sodas dans le frigo. J'ai aussi de l'eau, du sirop... Et en plat, j'ai préparé des pâtes à la carbonara, ça te va ? D'ailleurs, je vais retourner en cuisine deux secondes pour éviter que mes lardons ne brûlent... Mets toi à l'aise, fais comme chez toi !

J'allumais alors la chaîne hifi, pour lui mettre un peu de musique, le temps que je finisse de préparer à manger. Une fois "seul", j'en profitais pour souffler un grand coup. Au moins, en voyant mon niveau de nervosité et d'angoisse, je me rendais compte d'une chose, qui était pourtant évidente : Je l'aime, cette fille, et je l'aimerais toujours, quoiqu'il arrive.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Nathan & Thalia ∞ I will always love you.   Lun 24 Nov - 15:46

que désirs deviennent enfin réalité

J'appréhendais ma soirée, mais à la minute où Nathan avait ouvert la porte, je ressentais un soulagement retiré de ma poitrine. Il était séduisant dans sa tenue et bien qu'il eût toujours eu des goûts exquis sur sa façon de s'habiller, je dois avouer que ce soir, il venait de me surprendre. À peine entré, il me rendait mon baiser auquel je souriais doucement, mais timidement pourtant ça ne devrait pas m'arriver puis ce n'était pas la première fois que je faisais ce genre de soirée avec Nathan, cependant ce soir était comme notre premier soir. « Merci, mais tu es encore plus magnifique. Ta robe te va à ravir. Tu es vraiment très craquante, Winter Thalia Campbell ». J'arborais un sourire ravi avant de plisser mes yeux, j'aimais les compliments, mais j'étais toujours mal à l'aise quand on m'en disait, je retirais ma veste que j'installais confortablement aux portes manteau. « Je te remercie, à vrai dire notre fille me donne du fil à retordre pour m'habiller ». Lançais-je en portant ma main à mon ventre, j'avais ce tic depuis l'annonce de ma grossesse, c'était spontané et tellement évident. C'est alors qu'il me conduisait dans sa salle à manger et je restais stoique pendant quelques secondes observant chaque détails de sa préparation, il venait de réussir à me surprendre une seconde fois, c'était magnifique. « Mince, les bougies ! ». Un petit rire et il réparait son erreur ce que je trouvais touchant. « Tu sais, un truc simple m'allait très bien, là, tu as fait fort et je dois admettre que c'est éblouissant, merci ». Ajoutais-je en m'avançant, je n'osais même pas m'asseoir, ni toucher tellement que c'était beau, il avait toujours des idées fabuleuses. « Si madame veut bien se donner la peine de s'asseoir... ». Je regardais Nathan puis la chaise, devais-je m'asseoir ? Bien sûr que oui, mais tout ça était tellement parfait. « Tu as dû passer du temps pour la décoration, je n'en mérite pas tant, tu sais ». Lançais-je en lui souriant, j'admirais cette décoration magnifique, je vivais dans un conte de fées, en fait, j'avais toujours vécu un conte de fées avec lui, mais cette fois, c'était exceptionnel. « Que veux-tu boire ? J'ai une rafale de jus de fruits, et de sodas dans le frigo. J'ai aussi de l'eau, du sirop... Et en plat, j'ai préparé des pâtes à la carbonara, ça te va ? D'ailleurs, je vais retourner en cuisine deux secondes pour éviter que mes lardons ne brûlent... Mets toi à l'aise, fais comme chez toi ! ». Je le regardais s'éclipser dans la cuisine réfléchissant à ce que je pourrais boire, et oui pas d'alcool. Après un moment de réflexion, je me penchais sur un coca. « Un coca si tu as s'il te plaît. Et les pâtes carbonaras, c'est parfait ». Lançais-je en souriant avant d'ajouter. « C'est bien, tu parles du plat, mais tu ne m'as pas dit ce que j'aurais comme dessert ». Avouais-je en riant doucement, dans les dîners comme cela, le dessert était souvent mon préféré, en même temps, mettre Nathan en pâtisserie était l'erreur absolu car, bonjour les kilos. Néanmoins, c'est ce que j'aimais dans sa cuisine : les desserts qu'il faisait à merveille. Je me penchais en prenant mon sac et de l'ouvrir avant d'attraper l'enveloppe où j'avais posé trois photos, je souriais doucement avant de poser le paquet sur son assiette avant de pos mes coudes sur la table en tenant ma tête avec les paumes de ma main, attendant patiemment une réaction. C'est en posant l'enveloppe sur son assiette que je comprenais que quoi que je pouvais faire, Nathan sera toujours le number one, et je sais que ma vie doit être avec lui.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Nathan & Thalia ∞ I will always love you.   Ven 19 Déc - 14:34



   
   Thalia & Nathan
   I will always love you.

C
ette femme fut mon premier amour, celle avec qui j'ai vécu mes premières expériences, mes premiers doutes, mes premiers engagements, et pourtant, ce soir, elle m'intimide. Je l'aime toujours comme un fou, je suis incapable de vivre sans elle, et ça, je l'ai bien compris ces derniers temps. J'aimerais tellement que l'on se réconcilie, que les choses redeviennent comme avant entre nous... Quoiqu'il en soit, j'espère marquer des points avec le dîner de ce soir. C'est pour cela que je tiens à ce que tout soit parfait. Et bien qu'elle me dise que j'aurais dû rester dans la simplicité, je ne peux m'empêcher de sourire. Toujours aussi modeste, rien n'a changé, et j'en suis ravi.

- Oh, en réalité, tu en mérites bien plus, Thalia. Mais j'ai essayé de faire du mieux que je pouvais. Je suis ravi que ça te plaise, vraiment.

Je voulais qu'elle se sente comme une princesse, comme ma princesse en l’occurrence, puisque c'est elle qui rend ma vie belle, qui m'encourage à continuer, à devenir bien meilleur encore. C'est grâce à elle que je connaîtrais bientôt les joies de la paternité, j'ai hâte que nous soyons parents, de serrer notre merveille dans mes bras. A vrai dire, en ce moment, j'ai l'impression de vivre dans un rêve, mais d'être tout de même éveillé. Sensation étrange, mais que j'adore.

Je m'étais éclipsé dans ma cuisine, le temps de terminer ma préparation, et de nous servir deux verres. Thalia m'avait demandé un coca. C'est bien beau mais...

- J'ai du coca basique, du light, du cherry, et même le nouveau là, qui a une couleur étrange. Tu préfères lequel ? demandais-je en passant ma tête par l'ouverture.

Elle me donna sa réponse, et je nous versais deux verres. J'éteignis tous les gaz, comme ça, je pourrais profiter de sa présence le temps de l'apéritif. J'attrapais une assiette de chips que j'avais préparé, une autre contenant des morceaux de légumes en tout genre - c'est le must de l'apéritif, à ce qu'il paraît. 5 fruits et légumes par jour ! - je les déposais sur un plateau, à côté de nos deux verres, et me dirigeais vers la table.

- Et sinon, pour le dessert... commençais-je en posant le plateau sur la table.

Je pris son verre, lui déposais devant elle en souriant.

- Gâteau au chocolat glacé à la fraise, muffins aux pépites, cookies nougatine et macarons chocolat, j'espère que ça satisfaira tes papilles, repris-je en souriant.

J'attrapais les deux assiettes contenant de quoi grignoter, les posais, et en fit de même pour mon verre. Je laissais le plateau sur le côté, retirais mon tablier, et m'assit en face d'elle, un grand sourire aux lèvres. La petite musique d'ambiance se faisait entendre dans la pièce, aucune odeur de brûlé n'émanait de la cuisine, parfait.

- Bon, eh bien, je te propose qu'on trinque...

Je pris mon verre de coca, avant de m'apercevoir qu'il y avait quelque chose dans mon assiette. Une enveloppe. Surpris et intrigué, je regardais Thalia, qui me répondit avec un vaste sourire. Je posais alors mon verre, pour ouvrir cette enveloppe, cédant à ma curiosité.

- Tiens, normalement le deal c'était que je te surprenne, mais là, tu as inversé les rôles, petite cachottière !

Je poussais un petit rire nerveux, avant de plonger ma main dans l'enveloppe. J'en sortis trois petites photos, et lorsque je les découvris, je ne pus m'empêcher d'afficher un énorme sourire. Des photos de l'échographie de Thalia. Des photos de notre fille. Je portais ma main à la bouche, ému. Je sentais les larmes me monter aux yeux. C'est alors que je la regardais dans les yeux, mes yeux qui pétillaient tout comme les siens, j'affichais un énorme sourire, et d'une petite voix un peu cassée, je réagis...

- Mer... Merci. Rien ne pouvait... me faire plus plaisir.

Je pris sa main. Et une nouvelle fois, j'ai compris que c'était elle, la femme de ma vie.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Nathan & Thalia ∞ I will always love you.   Ven 19 Déc - 18:45

que désirs deviennent enfin réalité

Cette soirée s'annonçait parfaite, il ne fallait voir que les décorations pour comprendre que cette soirée était la cerise sur le gâteau. Il se donnait tellement de mal pour me récupérer qu'il en oubliait que d'un côté, il m'avait récupéré, sauf qu'il ne le savait pas encore. « Oh, en réalité, tu en mérites bien plus, Thalia. Mais j'ai essayé de faire du mieux que je pouvais. Je suis ravi que ça te plaise, vraiment ». Comment ne pas être charmé par cette déclaration, d'ailleurs, je ne savais pas trop quoi dire, j'avais plus l'habitude d'avoir des soirées comme celle-ci et je dois dire que ça m'avait manqué, je n'avais plus l'habitude de partager un truc avec Nathan alors pendant un instant, je replongeais dans le passé, quand on avait l'habitude de manger le même morceau, de prendre un bain pour ensuite regarder un film, de rigoler de tout et rien et de cette fameuse nuit où Hope avait était conçu. Je lui adressais un mince sourire en le regardant. « Tu as fait plus que tu ne le crois, je dois avouer que ça faisait longtemps que je n'avais pas eu une soirée de la sorte, bien qu'à l'époque, tu faisais simple, ça me charme toujours autant ». Répondis-je le plus sincèrement possible, plus je regardais Nathan, plus je me demandais si Hope lui ressemblerait, quoi qu'il en soit, notre fille sera la plus belle sans aucun doute. « J'ai du coca basique, du light, du cherry, et même le nouveau-là, qui a une couleur étrange. Tu préfères lequel ? ». Je réfléchissais et lui donner ma réponse : coca cherry. Cette saveur était à tomber par terre, le meilleur qu'avait inventé l'usine d'ailleurs. Je regardais ces gestes et cela me manquait, de ne plus pouvoir le toucher autant que je voulais, il était celui pour qui je donnerais ma vie et bientôt, j'allais lui donner une merveilleuse petite fille. « Et sinon, pour le dessert.. Gâteau au chocolat glacé à la fraise, muffins aux pépites, cookies nougatine et macarons chocolat, j'espère que ça satisfera tes papilles ». J'écoutais tout en regardant deux plateaux arrivés, je savais qu'il allait m'engraisser, bien que je l'étais déjà à l'heure actuelle et ça me faisait rire et je riais d'avantage en entendant le dessert. « Ça ne satisfera pas que mes papilles, mon estomac aussi va adorer. Merci de vouloir me faire prendre 3 kilos ». Lançais-je en riant, bien sûr, je rigolais puis je pouvais me goinfrer comme je voulais, je n'aurais qu'à dire que c'est la grossesse et voilà, le tour est joué. J'observais alors le plateau de légumes, d'un côté, il n'avait pas tort, des légumes avant le dessert peuvent être une bonne idée puis il suivait à la lettre ces pubs ridicules ce qui me faisait rire. « Bon, eh bien, je te propose qu'on trinque... ». Lorsqu'il s'arrêtait de parler pour remarquer l'enveloppe qui était dans son assiette, un blanc s'était installé et j'étais là, admiratrice de sa réaction, j'en souriais tellement que j'attrapais une crampe. « Tiens, normalement le deal c'était que je te surprenne, mais là, tu as inversé les rôles, petite cachottière ! ». Je riais doucement en le laissant analyser cette " surprise " qui avait l'air de le surprendre plus que je ne l'aurais crue. « Certes, c'était le deal, mais il n'a pas était dit que moi, Thalia Campbell n'ait pas le droit de surprendre celui que j'aime ». Voilà que petit à petit, je laissais des mots qui voulaient dire beaucoup de choses, il y a une semaine, je n'aurais pas employé ce surnom-là, mais ce soir était différent, j'allais lui dire que je lui laissais la seconde chance, mais j'attendais un peu et lorsqu'il sortit les trois petites photos de l'enveloppe, j'eus envie de pleurer en le regardant. Il les fixait comme-ci, c'était ce qu'il attendait, on voyait Hope très bien, et je souriais à mon tour ému, de voir que ça le touchait autant. J'avalais ma salive en levant les yeux au ciel pour ne pas pleurer, il avait réussi à retrouver sa place auprès de moi et auprès de sa fille. « Mer... Merci. Rien ne pouvait... me faire plus plaisir ». J'inspirais un grand coup et j'étais sereine, heureuse de voir que ces photos le réjouissaient à ce point-là. « C'est ta fille Nathan et je ne veux pas te priver de ne pas la voir, je veux que tu la voies tous les jours, toutes les heures, je veux que tu la voies grandir ». Lançais-je en souriant, laissant encore une fois, une petite preuve de ce que je voulais lui dire, mais aller petit à petit était beaucoup mieux. J'attrapais alors un morceau de carotte dans le plateau de légumes que je croquais bout par bout en le regardant.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Nathan & Thalia ∞ I will always love you.   Lun 5 Jan - 16:47



   
   Thalia & Nathan
   I will always love you.

L
orsque j'invite quelqu'un à dîner, habituellement, je ne suis pas du genre à entrer dans les détails, à m'en préoccuper. Si mon frère vient, je sais que notre soirée finira automatiquement sur le canapé sur salon, avec une bière et une part de pizza. Si c'est Charles, mon meilleur ami, c'est également bière + pizza + chips, selon les moments. Si c'est ma soeur, on dévore des cookies devant une énième rediffusion d'une série télévisée. Je ne suis pas du genre à mettre les petits plats dans les grands. Oui, mais elle m'a demandé de la surprendre. Et même si je sais que je n'arriverais pas à la reconquérir avec un simple dîner, je préfère mettre toutes les chances de mon côté. Qui ne tente rien n'a rien, et en plus, ça semble la rendre heureuse, alors ça me rend heureux également. Thalia semble dans ses pensées, peut être repense-t-elle à de beaux moments que nous avons vécus, et lorsqu'elle évoque nos anciens dîners en tête en tête, cela semble confirmer mon hypothèse. Je ne peux m'empêcher de sourire en repensant à ces beaux moments qui appartiennent désormais au passé. Nos dîners en tête à tête, nos bains bien chauds enchaînés par nos soirées en pyjama devant un film, nos moments "philosophie" - où l'on dissertait sur tout et n'importe quoi - mais aussi nos baisers, nos nuits, ces moments où l'on ne faisait qu'un... Tout cela me manquait énormément, mais peut-être qu'un jour, tout redeviendrait comme avant, voire même mieux qu'avant. Après tout, s'il y a bien quelque chose qui ne meurt pas, c'est l'espoir... Voulant mettre un terme à mes pensées nostalgiques, je répondis à ses mots, qui me faisaient plaisir. Oh, finalement, peut être que l'on peut charmer en un dîner...

- Tu m'as demandé de te surprendre, je pense que c'est réussi alors !

Je souris, avant de me diriger vers la cuisine, et d'en revenir avec deux verres remplis de la meilleure boisson que la marque ait inventé : le Coca Cherry. Je savais que Thalia appréciait ce goût, tout comme moi, puisqu'on était capables d'en boire des litres en regardant des films et en mangeant des cookies. Je poussais un petit rire en l'entendant parler de ses papilles qui seraient ravies par mes gâteaux, tout comme son estomac et ses kilos. Je ne pus m'empêcher de la taquiner à ce propos.

- C'est vrai, Coca, plus repas copieux, plus gâteaux, nous allons tous les deux ressembler à des baleines ! Ça me rappellera nos après-midi films où on en buvait des litres, et où on vidait toutes les boîtes de gâteaux que l'on avait dans le placard. On avait mal au ventre ensuite, mais qu'est-ce que c'était bon ! lui rappelais-je en éclatant de rire.

Je venais de prendre mon verre lorsque j'ai vu l'enveloppe qu'elle avait déposée sur mon assiette. Je n'ai pas attendu avant de l'ouvrir, et j'y ai découvert des clichés en noir et blanc, représentant un fœtus d'une taille déjà assez forte, bien évoluée je veux dire, quasiment prêt à naître. Les premières photos de notre petite Hope. C'est à ce moment là que j'ai une nouvelle fois compris pourquoi j'aimais autant Thalia : elle savait exactement comment me faire plaisir, à quel moment, ect... Cette femme est un véritable amour. Et alors que j'observais les photos, les larmes aux yeux, j'entendis le surnom qu'elle avait employé pour me qualifier : celui que j'aime.

CELUI QUE J'AIME. CELUI QUE J'AIME. Des warnings s'étaient allumés dans ma tête, mon cerveau était en mode pause. Cependant, j'avais peur de me faire de faux espoirs. Elle avait peut-être dit ça par habitude... Oui, mais non, depuis notre séparation, jamais elle ne m'a appelé ainsi. Je souris alors un grand coup, incapable de répondre, le souffle coupé.

Je regardais alors de nouveau les photos, avant d'être interpellé par son explication. Je connais Thalia par cœur et je sais que là, elle tente de me faire passer un message. Tout comme elle a tenté de m'en faire passer un juste avant. C'est désormais clair dans mon esprit. Je pense qu'elle veut me laisser une seconde chance. Je détaillais alors de nouveau chaque photo de Hope, avant de les poser sur l'enveloppe. Puis, je me levais, avant de me mettre face à elle, un énorme sourire aux lèvres.

- Thalia Campbell, essayerais-tu de me dire que tu es prête à me laisser une seconde chance ?

Mon coeur battait la chamade, si je m'étais trompé, si je m'étais avancé trop vite, je sens bien qu'il en serait brisé à tout jamais...
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Nathan & Thalia ∞ I will always love you.   Lun 5 Jan - 18:23

que désirs deviennent enfin réalité

Je passais une soirée agréable, cela faisait longtemps que je n'avais pas passé une soirée de la sorte, depuis mon arrivée à Manchester en fait. Je passais mes soirées dans mon canapé, regardant des films et je parlais à Hope, elle ne pouvait pas me répondre, mais je pense qu'elle comprenait. D'après ce que les médecins m'avaient dit, un bébé entend et ressent ce que la mère ressentait .. Elle a dû ressentir beaucoup de tristesse alors. « Tu m'as demandé de te surprendre, je pense que c'est réussi alors ! ». Je souriais bêtement et inconsciemment, oh oui il avait réussi, haut la main j'ai envie de dire. Nathan aimait faire les choses bien, son côté cuisinier l'aidait beaucoup aussi. « Merci de me faire passer cette soirée avec toi, et oui en effet tu m'as surpris .. Je n'y croyais pas au début .. Quand tu es arrivé ici, je pensais vraiment que tu allais lâcher prise au bout d'une semaine ». Je souriais bêtement et inconsciemment, oh oui, il avait réussi, haut la main, j'ai envie de dire. Il n'avait pas fui comme autrefois, non il se sentait prêt à fonder sa famille et je dois avouer que là aussi il m'avait surprise. On parlait de tout et rien, mais le sujet sur lequel on s'entendait à la perfection, c'était bien sur la nourriture. Lui comme moi était gourmand, nous avons toujours était comme ça. « C'est vrai, Coca, plus repas copieux, plus gâteaux, nous allons tous les deux ressembler à des baleines ! Ça me rappellera nos après-midi films où on en buvait des litres, et où on vidait toutes les boîtes de gâteaux que l'on avait dans le placard. On avait mal au ventre ensuite, mais qu'est-ce que c'était bon ! ». J'explosais de rire en voyant des flash de nos après-midi et nos soirées, on se pétait le bide jusqu'à vouloir vomir. On regardait des films enveloppés dans un plaid l'un contre l'autre, ces souvenirs me manquaient, mais je savais qu'on recommencerait tout ça, peut-être pas tous les jours, car, Hope va nous prendre tout notre temps, mais dès qu'on pourra, on le fera. « Ne m'en parle pas ! Tu pouvais avaler trois gâteaux différents en même temps, je me souviens que tu recrachais presque toutes les miettes et que c'était moi qui devais ramasser parce que monsieur parlait la bouche pleine et que tu en mettais partout. Je dois avouer que nos après-midi et nos soirées étaient justes parfaites, on rigolait bien ». Lançais-je en souriant encore une fois comme une idiote avant d'attraper un légume que je croquais et de boire une gorgée de mon coca. Il prenait beaucoup d'assurance et ça lui allait bien, je connaissais Nathan mieux que personne, ses petites manières, ses tics, rien n'étaient inconnus pour moi. Il avait une façon de pincer ses lèvres qui me faisais craquer. Je voulais qui essaye de deviner tout seul, en fait, il connaissait déjà la réponse. Je voulais qui essaye de deviner tout seul, en fait, il connaissait déjà la réponse. Quand il se levait, je me mis à suivre ses mouvements et sa démarche jusqu'à moi pour se mettre en face. Je me levais alors à mon tour. « Thalia Campbell, essayerais-tu de me dire que tu es prête à me laisser une seconde chance ? ». Je lâchais un petit rire nerveux, bien que faire des sous-entendus était facile, le fait qu'il me fixe avec son regard intense me faisait perdre les moyens, je posais doucement le revers de ma main sur sa joue pour la frôler en souriant et en posant une main derrière sa nuque et plongeait mes yeux dans les siens. « J'essaye juste de dire que quand je suis arrivée ici, tout a changé dans ma vie, tout, sauf l'amour que je ressens pour toi Nathan. Malgré notre rupture, notre première vraie dispute, mon départ pour Manchester, ton arrivé ici, je t'aime et je crois que cet amour est irrévocable. Je ne veux plus faire semblant, je ne veux plus me voiler la face, je veux avancer, construire enfin ma vie, vivre heureuse, et tout ça, je veux le faire et le vivre avec toi ». Dis-je en souriant doucement, je n'étais pas très douée, assez maladroite, mais dans l'ensemble, ça allait. J'aurais aussi pu faire simple, mais je devais lui dire tout ça pour enfin oublier le passé et penser au présent et au futur. « Et un dernier truc aussi, j'essaye juste de dire que nos après midi à se péter le ventre me manque et que j'ai aussi envie de le refaire, avec toi bien sûr ». Lançais-je avant de plaquer mes lèvres sur les siennes pour l'embrasser amoureusement.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Nathan & Thalia ∞ I will always love you.   Ven 20 Fév - 15:49



   
   Thalia & Nathan
   I will always love you.

Q
uoi de plus agréable que de passer la soirée avec l'être aimé ? Rien, vraiment. Cette fille, elle me fait vivre un conte de fée en temps réel. Et même si je ne suis pas le prince charmant, elle m'aime quand même. J'essayais d'être le meilleur type possible désormais, et surtout de me faire pardonner, notamment en la surprenant. J'avais réussi, et j'en étais très heureux. Je me suis surpris moi-même, comme quoi quand la motivation en vaut la peine... Je poussais un petit rire en entendant Thalia me dire qu'elle pensait que je lâcherais prise au bout d'une semaine... Eh non, j'ai tenu bon. Et j'en suis ravi.

- Quand la motivation en vaut la peine, Thalia, je suis capable de déplacer des montagnes.

Le coca m'avait rappelé nos après-midi, rien qu'à deux, où l'on mangeait comme des goinfres, qu'on enfilait des litres de boissons tout en regardant un de ces navets à la télévision. Des moments précieux, qui se répétaient assez souvent, mais tellement mémorables. Thalia me rappela ensuite tout ce dont j'étais capable lors de ses après-midi, et me rappela qu'elle devait toujours ramasser mes miettes. J'explosais de rire et acquiesçais de la tête lorsqu'elle me dit que ces moments étaient parfaits. Le bon temps ! Et même si Hope nous prendra du temps, j'espère que nous pourrons en repasser, et des meilleurs encore. Ne dit-on pas qu'un enfant, ça change la vie ?

- Eh mais toi aussi tu en mettais partout! Rappelle toi, on était toujours obligés d'aspirer après. Je ne compte plus le nombre de fois où tu laissais tomber les biscuits sur la moquette... Une fois, tu en as même laissé tomber un sur le chat, tu te souviens ? D'ailleurs, c'est ce qui a donné son nom... On venait juste de l'avoir, un muffin est tombé sur lui, et c'est devenu Muffin !

Je ris de nouveau, avant de me rendre compte du surnom qu'elle m'avait donné. Son sourire et ses manières trahissaient son envie. Inquiet, et surpris, je lui demandais si elle était prête à nous donner une seconde chance, chose que j'attendais depuis mon retour. Elle se retrouva face à moi, je ne la lâchais pas du regard, elle non plus, et cela nous déstabilisait. Sa main vint effleurer ma joue, avant de venir se poser derrière ma nuque, et ses yeux dans les miens. Elle m'expliqua que lorsqu'elle est arrivée à Manchester, tout a changé dans sa vie, sauf son amour pour moi. Et malgré tout, elle m'aime encore, et veut qu'on se laisse une chance de vivre, d'être heureux, que l'on construise notre avenir. ENSEMBLE. Mon coeur était au bord de l'explosion, et c'est là que j'ai compris que la bataille en avait valu la peine. Que toute cette souffrance était derrière nous. Que nous étions ensemble, pour toujours. Et en plus de lui prouver que j'étais capable de la surprendre, je lui avais prouvé que je savais me battre désormais, et que je serais un bon père, et un bon petit ami. La voix tintée d'émotion, je dis :

- Je... Je t'aime Thalia, et je veux passer ma vie avec toi. C'est une évidence !

Mes lèvres vinrent se coller aux siennes, pour lui donner un baiser tendre, affectueux, et plein d'amour. Mon coeur s'affolait dans ma poitrine, je me sentais heureux comme jamais. En la prenant dans mes bras, elle m'avoua qu'elle evoulait qu'on refasse nos après-midi à nous péter le ventre. Je répondis, en souriant toujours :

- On le referra, je te le promets.

Nos lèvres se collèrent encore une nouvelle fois, pour un nouveau baiser tendre.

- Merci, merci... murmurais-je doucement.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Nathan & Thalia ∞ I will always love you.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nathan & Thalia ∞ I will always love you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nathan & Thalia ∞ I will always love you.
» thalia ft nathan ⌂ you know that i love you but it's complicated
» http://www.love-makeup.co.uk/ vous connaissez?
» I Love N......Y !
» Craquage nouvelle collection Love Lace et Warm and Cozy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-