AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 Une visite de courtoisie {Damian x Ivanna}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Une visite de courtoisie {Damian x Ivanna}   Dim 5 Juil - 16:36


   
   Une visite de courtoisie

   Avec Damian Wright


   J'étais encore en plein sommeil quand mon réveil sonna au son des quatre saisons de Vivaldi. C'est bien mieux que cette sonnerie stridente mauvaise pour le réveil. Les stores s'ouvrèrent tout seul et j'enlevais le bandeau de mes yeux puis m'étirais. Que faire aujourd'hui ? Travailler ? Non, j'ai bien envie de m'octroyer une journée de repos, après tout c'est moi le patron et j'ai des employés pour faire le sale boulot et j'ai bien besoin de prendre une pause pour aller voir mon très cher Damian. Monsieur brushing parfait tenait une boutique d'antiquaire dans le quartier nord de la ville, mais c'est parfait ; son magasin doit ruisseler de petites merveilles plus belles les unes que les autres et justement j'ai besoin de refaire ma décoration. Quelle âme généreuse, qui aurait cru cela de lui ?

J'enfilais une nuisette en satin et mon peignoir et allai prendre mon petit-déjeuner. La musique se diffusait dans tout le loft, ce qui donnait une ambiance apaisante. La table était déjà dressée avec un bouquet de fleurs frais de ce matin, mon jus d'orange pressé et le reste. Je n'aurais jamais pu rêvé à ça il y a une vingtaine d'année, mon train de vie était bien plus précaire que ça. Une période que je ne revivrais pour rien au monde. C'est grâce à cette femme, une certaine Tania que je suis devenue ce que je suis maintenant, une femme forte et indépendante. Et il y avait lui, il l'a formé au vol d'œuvres d'art et tout autre objets précieux. Mais il n'est plus dans ma vie et je ne sais pas s'il est encore vivant ou mort, j'aurais bien aimé savoir. Je pris le journal et lus les nouvelles du jours, rien de bien palpitant, rien sur un cambriolage ; serait-il malade ? Il n'est pas du genre à attraper froid, non Monsieur est bien trop parfait. Qu'est-ce qu'il peut m'énerver avec son sourire blanc et ses manières de gentleman.

Je finis enfin de me remplir le ventre, laissai le tout sur la table et partis me préparer pour ma visite. Je plongeais dans mon bain bouillant et fermai mes yeux pour me relaxer, la chaleur était si agréable et éveillais tous mes sens. Après m'avoir lavée et séchée, je pus faire ma routine beauté et me préparer. J'enfilai un jean brut avec une chemise cintrée blanche, j'agrémentais le tout avec un collier orné d'une pierre rouge sang. Je finalisais les petits détails avant de sortir et d'enfiler ma veste et mes escarpins. A peine fis-je quelques pas, qu'un groupe d'adolescentes me bouscula ; elles étaient ces petites filles à papa qui se prenaient pour le gratin de la société.

"Vous ne pouvez pas faire plus attention que ça ? Bande d'imbéciles !"

Puis je marmonnais quelque chose en ukrainien de bien plus méchant, ce qui les rendit moins crédible et entraina leur fuite. Un sourire satisfait traversa mon visage pour ensuite reprendre mon expression habituelle. La circulation était dense comme à l'habitude mais on pouvait quand même circuler, ce qui me fit arriver assez vite dans le quartier des antiquaires. Je repérais très vite sa boutique et entrais dedans. Comme je l'ai prédit, il y avait bien des objets de grande valeur et de très beaux tableaux anciens. De mon allure féline, je déambulai entre les guéridons et les tableaux puis j'aperçus sa silhouette. Etant occupé avec des clients, il ne put que m'adresser un regard étonné de me voir ici. Je lui répondis par un sourire amusé et en profita pour déambuler devant lui et feintait de m'intéresser à un bijoux. Quand il eut fini avec le couple, je sentis sa présence derrière moi et en profitais pour me retourner .

"Bonjour Damian. Ce matin en lisant le journal, je n'ai vu aucun fait divers relatant d'un cambriolage dans les beaux quartiers. J'ai tout de suite pensé que tu étais malade et je suis venue vérifier si tu allais bien."

Je laissais promener mon doigt sur la vitrine abritant le collier tout en le regardant, j'attendis avec impatience sa réaction.  

   

   
Revenir en haut Aller en bas

libre

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 05/08/2014
MESSAGES : 1953
POINTS : 7443



MessageSujet: Re: Une visite de courtoisie {Damian x Ivanna}   Lun 27 Juil - 19:19


   
   Une visite de courtoisie

   Avec Ivanna


Aujourd'hui était une journée tout à fait normale. Pour ne pas dire banale. Je m'étais levé, lavé et habillé comme chaque matin. J'avais bu un café noir, très serré, sur la terrasse d'un bistrot à deux rues de chez moi. J'avais observé les gens passés, et plus particulièrement les jambes délicieuses et interminables des demoiselles en jupe, pressées en ce matin d'été. Puis j'avais ouvert la boutique. En bref, rien qui ne laissait penser que j'avais été pris de court quelques jours plus tôt par une bande de petits cons tout droit sortie de leur banlieue pourrie jusqu'à la moelle. Les traces de coups que ses chiens avaient laissées sur ma peau commençaient à disparaître. Même la blessure de mon arcade abîmée, seul signe visible de ma confrontation nocturne, était en voie de cicatrisation. Mon existence avait repris son cours. Mais intérieurement, l'idée de faire payer à ces adolescents en jogging troués leur affront de la nuit dernière brûlait sauvagement au creux de mon estomac.

Mais pour l'heure, qu'importent ces imbéciles. La journée m'apporta un autre aspect sur lequel me concentrer, lorsque le tintement discret de la porte de la boutique s'ouvrir sur une silhouette bien connue. Ce déhanché de panthère que je crus reconnaître du coin de l'oeil, bien avant de tourner la tête, ne laissa aucun doute sur l'identité de la nouvelle venue. Ivanna. Sur mon propre terrain. Soit mon ukrainienne bien aimée était en proie à un ennui profond, soit elle était simplement curieuse de s'incruster de l'univers précieux de son rival. Dans tous les cas, ça n'annonçait rien de vraiment bon.

Je pris rapidement congé auprès du vieux couple venu acheter un bijou ancien, rien que pour l'anniversaire de madame, et m'approchai silencieusement dans le dos de la voleuse. Ses doigts fins glissaient délicatement sur le dessus d'une vitrine, comme obsédés par le trésor contenu en dessous. Évidemment, Ivanna capta ma présence. Cette femme dégageait une aura toute particulière, chargée de séduction, de sensualité, et de risque de mort imminente. Elle était détectable entre toutes. Lorsqu'elle rodait dans les environs, je finissais toujours par le sentir. C'était peut-être pareil pour elle, allez savoir. Quoi qu'il en soit, elle se retourna et m'offrit ses yeux de chat. Un sourire pincé perça la rigidité de mes lèvres alors que ses mots cheminèrent jusqu'à mon esprit. Je relevai les yeux, juste le temps de voir mes deux clients pousser la porte du magasin, bras dessus, bras dessous. En quelques pas, je rejoignis le panneau de verre et retournai la pancarte qui y était accrochée. Ainsi, la boutique affichait fermé. Les citoyens de Manchester devraient nous laisser un peu plus en paix, désormais.

- J'ai eu un léger contretemps … soufflais-je en revenant sur mes pas, peu désireux de m'étendre devant elle sur mon passage à tabac bien assez humiliant. Mais je pourrai te retourner la remarque, bellezza

C'était à mon tour de tourner autour d'elle, d'un pas lent, posé, et menaçant. Elle n'avait pas posé le pied n'importe où. Ici, je serai sans la moindre pitié. Je l'étudiai sous toutes les coutures, des ondulations sauvages de ses cheveux jusqu'à la hauteur des talons de ses chaussures. Elle n'avait pas l'air préparée pour une quelconque mauvaise action sous mon toit. Mais je connaissais assez l'étendue de sa fourberie pour ne pas baisser ma garde. Et tout le monde le sait … la meilleure défense, c'est l'attaque. Face à elle, je me rapprochai dangereusement de son corps. Mes deux paumes vinrent s'appuyer sur le verre de la vitrine dans son dos, de part et d'autre de ses hanches vertigineuses. Ainsi coincée, je plantai mes yeux francs dans l'émeraude de ses iris, à quelques malheureux centimètres de son visage aux traits délicats. Bien évidemment, elle ne bougea pas. Pas du moindre millimètre. Un nouveau sourire troubla la froideur de ma bouche. Un sourire plus féroce cette fois.

- Je suis touché que tu t'inquiètes autant pour moi, Ivanna. Comme quoi, tu ne peux pas te passer de moi bien longtemps. Es-tu rassurée maintenant ?
   

   

_________________
You can't catch me.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fire-ice.skyrock.com/
 

Une visite de courtoisie {Damian x Ivanna}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Divers les BAN] Visite de la BAN Lanvéoc Poulmic par des collégiens(iennes) le 7 avril 2010
» Visite de la brasserie PALM
» Visite d'un parc d'attraction demain
» visite chez un pédiatre...
» Visite obligatoire pour la CAF?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-