AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 Le sommeil est une rencontre entre l'âme et l'esprit lMiles/Naïla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ignorant

avatar



Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis ~V.Hugo
INSCRIT DEPUIS LE : 16/05/2016
MESSAGES : 424
POINTS : 1728



MessageSujet: Le sommeil est une rencontre entre l'âme et l'esprit lMiles/Naïla   Sam 28 Mai - 11:27


Le  sommeil est une rencontre entre l'âme et l'esprit
Miles & Naïla


Le téléphone coinçait entre l’épaule et l’oreille, j’écoute Sarah me parlait de son travail, comme elle le fait toujours, ainsi que de la chienne de la voisine, qui a jappé toute la nuit ce qui l’a empêché de dormir correctement. Je sais bien qu’en réalité elle m’appelle uniquement pour savoir si je vais bien, si je me sens bien dans cet appartement et si je supporte la solitude depuis la mort de mon père. Mais chose étrange, cette solitude me rassure en vue de ce que j’ai découvert en déballant mes cartons. Je n’ai toujours pas eu le courage de lui en parler, par peur de sa réaction. Pourtant, je sais bien qu’un jour, il faudra que j’arrive à lui dire que je suis au courant du mensonge qui nous lie.
Mais je n’ai légèrement aucune confiance en mon manque de tact. Je sais que si j’aborde le sujet, je risque de m’énerver car elle m’a menti pendant toute ma vie. Et sûrement aussi, parce que je ne me sens pas prête à être seule, sans aucune famille. Je dépose mes affaires dans la salle de bain, tout en lui signalant qu’il est temps pour moi de raccrocher pour aller me coucher. Il va me falloir du temps pour m’endormir, alors autant m’y prendre au plus vite. Elle me souhaite une bonne nuit, me promettant de passer dans la semaine, avant de raccrocher.

Une fois ma douche prise, je me mets au lit et attends patiemment, comme chaque soir. Sauf que le sommeil ne vient pas, comme trop souvent. Pourtant, j’essaye toutes les techniques possibles pour m’endormir : lire, écouter de la musique, regarder les dernières photos que j’ai faites. Mais rien n’y fait, comme d’habitude. Aussi, je me relève et attrape ma boîte de médicaments et en prends après avoir été me chercher un verre d’eau. Il faudra que je retourne en chercher à la pharmacie, car je vais bientôt être à cours. Je me recouche et ferme les yeux.  Les bras de Morphée m’encerclent enfin, quelques minutes plus tard, me plongeant dans le monde des songes.

Il fait sombre et je n’arrive pas à distinguer quelque chose. C’est comme si un drap noir s’était enroulé autour de moi. J’essaye d’avancer, mais j’ai l’impression de ne faire aucun pas, car la lumière ne change pas. Tout reste noir ; un monde plongé dans l’obscurité. Je ne crie pas à l’aide, car je n’entends aucun bruit, signe qu’il n’y a personne. Je me mets plus en quête de trouver une lumière, car qui sait ce qui pourrait se trouver dans ce noir, sans vie. Pour le moment, il n’y a aucun bruit, mais je préfère tout de même rester prudente. Je ne distingue toujours rien. Alors je fais une chose stupide, mais je vérifie que mes yeux sont bien ouverts. Ce qui est le cas.
Je continue d’avancer, mais le chemin et la vue restent toujours la même chose.  Et puis soudain, j’entends le bruit sourd et ce son me rappelle trop celui du corps sans vie de mon frère jumeau. Qu’est-ce qu’il me manque ! J’aimerai tellement savoir pourquoi il a agis de la sorte. Mais je n’obtiendrai jamais réponse, vu qu’il n’est plus de notre monde. Ce constat me serre le cœur, comme à chaque fois que j’y pense. S’il existait une machine pour remonter le temps, je l’utiliserai volontiers pour revoir mon frère. Parce qu’Ach’ était ma moitié et j’ai tout perdu ce jour-là. Comme le jour où j’ai perdu mon père d’ailleurs. Je secoue la tête, pour chasser toutes ces pensées. Il faut que je trouve de la lumière, alors je me remets en marche. Sauf que c’est toujours pareil, jusqu’au moment où j’étends du bruit. Je tourne sur moi-même, mais je ne vois rien. Pourtant, j’ai l’impression qu’il y a quelqu’un qui n’est pas loin.

-Qui est là ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



If I Had a Heart
INSCRIT DEPUIS LE : 17/05/2016
MESSAGES : 147
POINTS : 1269



MessageSujet: Re: Le sommeil est une rencontre entre l'âme et l'esprit lMiles/Naïla   Dim 14 Aoû - 1:25



Le sommeil est une rencontre entre l'âme et
l'esprit
ft. Naïla & Miles۰  


C'était une journée triste et pluvieuse à Manchester, une journée comme toute les autres où le moral des hommes étaient maussade et rabougris. En soit une journée parfaite pour un cauchemar comme moi. Proche de ma session d'examens de repêchage, j'avais passé ma journée à étudier et à manger des pâtes chimique. Pas suffisant, mais plutôt pas mal pour tenir mon estomac de semi-humain qui criait parfois famine. Tout en étudiant, je me questionnais sur les phobies les plus courantes chez les humains, les araignées, les clowns, le serpents... Ou bien juste le noir. C'est stupide un humain, pas étonnant que leurs peurs le soient tout autant.

Je me laissais tomber sur mon lit à plat ventre et attrapais un de mes livres de psycho qui traînait sur ma table de chevet. J'ouvrai à la page où j'avais positionné un post-it tout en relisant mes notes. Après une demi-heure environs j'en avais déjà marre et je sentais que mes yeux commençaient à fatiguer. Je n'avais pourtant que deux foutus cours à repasser, un écrit et un oral, mais il était hors de question pour moi de les rater. Je reposai l'ouvrage à sa place initiale, me levai, attrapai mon paquet de cigarette sur l'appuie de fenêtre et sortis sur la petite terrasse de mon appartement, je glissais le long du mur et m'assis. Je sortis une cigarette puis l'allumais, j'inspirai, j'expirai calmement en écoutant la pluie tomber. Je rentrai, fis un petit tour dans la salle de bain pour me laver les dents, pris le temps de vérifier que toutes les lumières étaient bien éteintes et allai me coucher. Ce soir, c'était le bon soir, j'allais enfin... "Passer à l'attaque".

Il ne me fallut pas longtemps après avoir fermé les yeux pour passer la barrière des rêves. Je n'avais jamais vraiment vu le visage de ma victime en question, mais en la voyant, je ne pus me tromper. C'était le portait craché de son frère. Après tout ils étaient jumeaux. Elle venait probablement de s'endormir et son rêve n'était qu'un long parchemin noir sans fin. Je m'y introduis sans difficulté, l'observant. Elle était seule et perdue, je décidai de planter d'abord un décor, simple, mais sombre. Une nuit noire, dans la forêt, impossible de distinguer les ombres. Je me matérialisais ensuite, en loup de la taille d'un homme, aux crocs aiguisées et au pelage plus noir que noir. Je tournais autour d'elle, j'étais à présent dans mon domaine, elle ne pouvait rien faire. Respirant fort pour lui faire comprendre qu'elle n'était pas seule.

- Qui est là ?

Je sentais son hésitation et sa peur dans sa voix, je grognais un coup avant de m'approcher d'elle. Je fis scintiller mes yeux pour qu'elle puisse les distinguer, la fixant, je montrai les crocs, tout en m'approchant d'elle. Je fis apparaître un croissant de lune derrière les nuages pour éclairer cette sombre nuit. Dégageant une lumière suffisamment puissante pour faire reluire mon pelage noir. Restait à voir quelle décision elle allait prendre. Soutenir mon regard, affronter mon intimidation ? Ou prendre la fuite ?

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxictwiggy.tumblr.com/

ignorant

avatar



Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis ~V.Hugo
INSCRIT DEPUIS LE : 16/05/2016
MESSAGES : 424
POINTS : 1728



MessageSujet: Re: Le sommeil est une rencontre entre l'âme et l'esprit lMiles/Naïla   Mar 23 Aoû - 15:14


Le sommeil est une rencontre entre l'âme et l'esprit
Miles & Naïla


Cette impression qu’il y a quelqu’un non loin de moi me hante. Et pourtant, j’ai beau tourné sur moi-même, je ne vois rien. Il fait noir et j’ai horreur de cette sensation. Je déteste lorsque tout est sombre autour de moi. Surtout que je ne sais pas où je suis, et ça ne me rassure pas d’être en lieu plus qu’inconnu. Le chemin me parait toujours aussi sombre. Et pourtant, on ne distingue rien de plus que soi-même. Je me remets en marche, espérant trouver un brin de lumière quelque part. Surtout que dans cette noirceur, j’ai l’impression qu’un vent glacial se lève en même temps. Lorsque j’entends du bruit, je me stoppe dans ma course. Je me concentre sur ce bruit et je me rends compte qu’on dirait une respiration. Pourtant, je ne vois toujours rien. Alors c’est plus fort que moi, je demande qui se trouve là.

Et je me gifle mentalement. Comme si la personne allait me répondre ! Dans tous les films, l’acteur principal posait toujours cette question idiote et personne ne lui répondait. Alors pourquoi quelqu’un m’aurait-il répondu là, dans cette nuit noire ? Je tremble, mais ce n’est pas qu’à cause du froid. J’ai peur. Peur de ce qui se cache à travers les arbres, à travers les ombres que je ne peux distinguer. J’entends un grognement loin d’être rassurant, et je sursaute. J’aimerai fermer les yeux, mais je n’y arrive pas. J’ai trop peur pour le faire ! Soudain, alors que je cherche la nature du grognement, je vois des yeux face à moi. Je ne veux pas savoir à qui ils appartiennent ! Surtout vu la taille des crocs de l’animal. Depuis quand des loups habitent à Manchester ? Le loup noir s’approche de moi et je recule, de peur qu’il m’attaque. Je trébuche contre une racine mais heureusement, je ne tombe pas. Je ne le quitte pas des yeux, car je ne sais pas comment il pourrait réagir. Un croissant de lune vient éclairer la scène et un petit cri d’horreur m’échappe. C’est de pire en pire ! Le loup est beaucoup plus grand que je ne l’imaginais, il fait presque la taille d’un homme. Lorsque je vois de nouveau ses crocs, je sais que je ne peux pas rester là. Je fais surement quelque chose de stupide et de dangereux. Mais je fuis. Je cours, et ne fais pas attention où je me dirige.
Sans regarder réellement où je vais, je cours tout en jetant des regards derrière moi. Je ne vois plus le loup et pourtant, j’ai la sensation qu’il n’est pas loin. Si quelqu’un, même un inconnu pouvait apparaitre, je crois que je lui tomberai dans les bras. Ma respiration est rapide et mes poumons me brûlent, mais je continue ma course folle. Lorsque je n’entends plus le loup, je m’arrête dans ce qui ressemble à une clairière. Je jette des coups d’œil régulier partout, afin de ne pas me laisser surprendre de nouveau par l’animal. Il a sûrement trouvé une autre proie. Je m’assoie sur le sol et ferme les yeux deux secondes, tâchant de me calmer. Mais à peine quelques minutes plus tard, j’entends de nouveau du bruit. Je ne veux pas savoir si c’est le loup ou non. Je me remets à courir, ne sachant pas où je vais. Je veux juste lui échapper.


_________________
Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



If I Had a Heart
INSCRIT DEPUIS LE : 17/05/2016
MESSAGES : 147
POINTS : 1269



MessageSujet: Re: Le sommeil est une rencontre entre l'âme et l'esprit lMiles/Naïla   Mer 28 Sep - 23:07



Le sommeil est une rencontre entre l'âme et
l'esprit
ft. Naïla & Miles۰  


Mon grognement la fit doucement reculer, elle trébucha sur une racine, mais ne tomba malheureusement pas, auparavant cachée par les nuages, un croissant de lune apparut, éclairant mon poile luisant, laissant apparaître ma silhouette. Je sentis alors la peur grandir en elle, quelque chose de fulgurant, se propageant à une vitesse incroyable à travers tout son corps, la peur. Quel sentiment, impossible à contrôler, difficile à refouler, existant en chacun de nous. Je la vis tourner les talons et détaler comme un lièvre, comme ma proie. Je me lançai à sa poursuite. Je laissai la forêt s'ouvrir devant elle, elle courait en ligne droit, en jetant des regards furtifs derrière elle. Je la laisse courir, encore et encore, s'épuiser. Dans mon élan, je disparais doucement, ne laissant plus rien autour d'elle appart le vide. Pourtant je suis tout autour d'elle, je sens encore ce sentiment de peur qui l'abrite et dont je me nourris comme un goinfre. Que ça fait du bien. Je souris intérieurement, je vis qu'elle jetait encore un regard derrière elle. Mais elle ne trouva rien, j'avais disparu. Le bon moment pour réapparaître environs deux mètres devant elle, mais sous ma forme humaine. Ma forme normale, maintenant, j'étais Miles. Risqué dites-vous ? Sans doute, mais cela ne vous arrive jamais de rêver de personnes que vous avez seulement entrevu ? Je voulais qu'elle voit le visage de sa mort. Et le visage de la mort de son frère.

Comme prévu, elle me fonça dedans, je la rattrapai, pour ne pas qu'elle tombe. Se premier contact me fit un choc. Me paralysant quelques secondes. Mais je finis par demander :

- Pourquoi cours-tu petite fille ?

Sur ces bonnes paroles, je la fixais, en lui maintenant le menton, pour l'obliger à me regarder. Mon regard restait sombre, et plongé dans le sien, pendant que je faisais changer le décor autour de nous, pour atterrir dans une ruelle proche de sa maison d'enfance.

- Il y a des choses auxquelles on échappe pas, concluais-je.

Je lâchai son visage et fis demi-tour.

- Alors, réponds à ma question, ordonnais-je. Pourquoi cours-tu si tu ne peux pas y échapper ?

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxictwiggy.tumblr.com/

ignorant

avatar



Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis ~V.Hugo
INSCRIT DEPUIS LE : 16/05/2016
MESSAGES : 424
POINTS : 1728



MessageSujet: Re: Le sommeil est une rencontre entre l'âme et l'esprit lMiles/Naïla   Jeu 29 Sep - 18:59


Le sommeil est une rencontre entre l'âme et l'esprit
Miles & Naïla


Je crois bien que le loup est bien l’animal que je déteste le plus. Celui qui me poursuit doit être aussi gros qu’un ours, voir même un énorme ours. La peur est de pire en pire, surtout lorsqu’il se trouve derrière moi, alors que j’essaye de fuir. Il me semble que j’ai entendu une fois dire qu’il ne fallait pas fuir le danger face à un animal de ce genre. Mais je ne vois absolument pas comment on peut rester figer, à attendre qu’il vienne nous manger. Enfin c’est complètement illogique, l’instinct de survie nous ordonne de prendre nos jambes à notre cou !

Je continue de courir, espérant lui échapper. Je me retourne une énième fois, essayant de calculer la distance entre le monstre et moi, sauf que je ne le vois plus. Pourtant, je suis tellement prise dans mon élan que je ne ralentis pas la cadence. On ne sait jamais après tout, le monstre pourrait revenir. Mes poumons me brûlent, demandant plus d’oxygène que je ne leur en donne. Mais je ne les écoute pas, continuant de courir afin de sortir de cette forêt cauchemardesque. A l’instant présent, j’aurai tellement aimé me retrouver dans mon lit, chez moi, au chaud.
Dans ma course sans fin, je ne fais pas réellement attention où je vais. Et je me retrouve soudain contre un corps, ce qui déclenche une sorte de courant électrique en moi. J’aurai dû tomber à cause de l’impact entre le corps de l’inconnu et le mien. Et pourtant, deux mains enserrent mes bras, m’évitant une chute sûrement douloureuse. Petite-fille ? Pourquoi m’appelle-t-il donc ainsi ? Je suis bien incapable de lui répondre, essayant de reprendre mon souffle après cette course effrénée. Lorsque je sens sa main sur mon menton, je sursaute légèrement. Mes yeux dans les siens, je perds toute pensée cohérente et je vois plus que son regard sombre. Qui est-il ? Il y a quelque chose qui me donne envie de le connaître autant que de le fuir. J’aimerai fermer les yeux mais je ne le peux pas. J’avale difficilement ma salive, lorsqu’il reprend la parole. Effectivement, il est dur d’échapper à quelque chose. Je sursaute lorsque je remarque que je me retrouve dans la rue de mon enfance. Comment ai-je pu atterri là ? L’inconnu lâche mon menton et j’inspire une grande bouffée d’air. Je ne m’étais même pas rendue compte que j’avais arrêté de respirer.

-Je … Il y avait un … Un énorme loup, aussi gros qu’un ours … Mais il n’est plus derrière moi … Je … Désolée sincèrement de vous avoir foncé dedans, mais j’avais … le loup me poursuivait et il était … Oh mon dieu il était terrifiant !


Rien que d’en parler, je repense à la course poursuite et j’en frissonne. Les larmes me montent de nouveau aux yeux. Je baisse les yeux et m’assoie sur la route, empêchant ainsi mes jambes de trembler. Je ne me sens pas bien, j’ai l’impression que la peur me ronge encore.



_________________
Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



If I Had a Heart
INSCRIT DEPUIS LE : 17/05/2016
MESSAGES : 147
POINTS : 1269



MessageSujet: Re: Le sommeil est une rencontre entre l'âme et l'esprit lMiles/Naïla   Jeu 22 Déc - 15:01



Le sommeil est une rencontre entre l'âme et
l'esprit
ft. Naïla & Miles۰  


Je sentais la peur grandir en elle et assouvir peu à peu ma faim, elle était à présent la prisonnière de mon rêve. Une vague de peur émergea encore en elle quand elle comprit où je l'avais emmenée. C'était normal de ressentir cela quand on avait vécu la même chose qu'elle. Retourner dans les ruelles de son enfance devait lui être atrocement dur.

Si j'étais fier de moi... C'était une évidence, comment ne pas l'être ? Mais pourtant, il y avait quelque chose de différent... Un remord ? Non, sûrement pas. Je ne connaissais pas ce genre de sentiment, c'était impossible. Quelle invention stupide encore de la part de ses humains. Je ricanai intérieurement.

Les secondes passent et je sens que sa peur s'estompe de plus en plus. Mais je n'étais suis pas pour autant rassasié. Il était temps de passer à la phase suivante de mon plan. Je me retournai et constatai grâce à la faible lumière orange des lampadaires que ma victime c'était assise sur la route. Bien... J'attendrai si c'est ainsi. Il fallait qu'elle fasse cette chose de son plein gré, pas qu'elle s'y sente obligée. Sinon, tout risquait de rater. En effet, elle risquait de s'enfuir et je devrai trouver quelqu'un d'autre à terroriser cette nuit... Mais je ne voulais pas. Tout simplement parce que c'était sa peur à elle que je trouvais délicieuse.

Je m'assis donc en face d'elle en tailleur, comme pour qu'elle m'accorde sa confiance.

- Tu veux voir quelque chose ? lui demandai-je.

Me fichant de sa réponse, je fis apparaître une sphère noire et fumante, comme des cendres dansant entre mes doigts. Je captai l'intention de la jeune fille de cette manière.

- Tu sais ce que c'est ?

Je marquais une longue pause avant de continuer.

- C'est un cauchemar.

Je laissais la chose entre mes mains devenir une énorme araignée qui s'échappa de ma main. Je l'écrasais immédiatement et elle ne devint plus qu'un tas de poussière inanimé.

- Pourquoi as-tu eu peur de ce loup ? poursuivis-je.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxictwiggy.tumblr.com/

ignorant

avatar



Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis ~V.Hugo
INSCRIT DEPUIS LE : 16/05/2016
MESSAGES : 424
POINTS : 1728



MessageSujet: Re: Le sommeil est une rencontre entre l'âme et l'esprit lMiles/Naïla   Ven 6 Jan - 14:51


Le sommeil est une rencontre entre l'âme et l'esprit
Miles & Naïla


Je sens toujours la peur courir dans mon être. Je ne sais pas pourquoi, la présence de cet inconnu me rassure autant qu’elle me terrifie. Il y a quelque chose que je ne comprends pas. Enfin il y en a même plusieurs … Comment ai-je pu me retrouver, en à peine quelques minutes, me retrouver dans la rue de mon enfance ? Surtout que j’étais dans une forêt avant, poursuivis par un loup géant. D’ailleurs, je croyais qu’il n’y avait pas ce genre d’animal dans la région… Toute cette histoire me donne le tournis, et je ne sais plus quoi croire ou penser. C’est irrationnel et pourtant, je dois bien avouer que je suis bien la rue de mon enfance. En regardant autour de moi, je nous revois, Achille et moi, courir partout alors qu’on jouait à chat. Ou encore, de l’autre côté de la rue, je revois mon frère jumeau, faire du vélo et tombait dans les buissons de notre voisin dans face. Et je vois encore ce dernier sortir de chez lui, le poing en l’air, menaçant Achille parce qu’il lui a abimé ses arbustes.

Je reporte mon attention sur le jeune-homme, lorsqu’il prend place face à moi. Une petite voix me souffle que c’est tout de même dangereux, car on est au milieu de la route, et qu’il pourrait y avoir des voitures. Mais l’inconnu n’a pas l’air de s’en préoccuper et pour je ne sais quelle raison, j’en fais de même. Lorsque sa voix retentit, je ne sais pas quoi répondre. Est-ce que je lui fais assez confiance pour qu’il me montre quelque chose, peu importe ce que c’est. Mais je n’ai pas le temps de répondre, que je vois une sphère noire apparaître sur ses doigts. C’est vraiment étrange et sans raison apparente, ça me fait frissonner. Lorsqu’il me demande si je sais ce que c’est, je secoue négativement la tête. Un cauchemar ? Comment est-ce possible ? Un cauchemar est un rêve produit pas le subconscient, du moins je crois … Alors comment peut-il matérialiser quelque chose qui ne peut l’être ? Lorsqu’il transforme la chose en une araignée, un cri de peur m’échappe. J’ai horreur de ces bestioles répugnantes. Il l’écrase et j’ai l’impression d’avoir rêvé. Il doit être magicien, car on ne peut pas créer de cauchemars. Je relève la tête, surprise que sa question revienne au loup. Je regarde autour de moi avant de répondre, comme si l’animal pouvait encore être là, quelque part à roder.

-Eh bien … Il était plus grand que la moyenne et ça se voyait qu’il avait faim. Mais réellement. Et j’étais sur son menu, donc … mon instinct m’a dit de courir, ce que j’ai fait … Enfin c’est bon, il doit être loin maintenant … Du moins, j’espère. Et toi, depuis quand pratiques-tu la magie ?

Je préfère enchainer sur un sujet plus sympathique, que de rester dans la peur du loup. J’ai encore bien peur qu’il ne soit pas trop loin, aussi, je préfère éviter de parler de lui pour être certaine qu’il ne pointe pas de nouveau son museau.


_________________
Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



If I Had a Heart
INSCRIT DEPUIS LE : 17/05/2016
MESSAGES : 147
POINTS : 1269



MessageSujet: Re: Le sommeil est une rencontre entre l'âme et l'esprit lMiles/Naïla   Sam 7 Jan - 18:50



Le sommeil est une rencontre entre l'âme et
l'esprit
ft. Naïla & Miles۰  


- Et toi, depuis quand pratiques-tu la magie ?

Sa question me fit frissonner... Sa voix frêle et douce avait atteint quelque chose en moi que je ne connaissais pas encore. De la magie ? Ce n'était pas de la magie. Ou bien était-ce peut-être parce que je n'avais jamais envisagé cette solution. Si cela était de la magie, je pratiquais la magie noir. Cependant, je n'étais en aucun cas un magicien. Le genre de clown qui faisait apparaître un lapin dans un chapeau. Non, sûrement pas. Je ne pratiquais pas la magie, mais la sorcellerie. Quelque chose de bien plus effrayant, fascinant et surnaturel. Je ne sais pourquoi, mais cette question me piqua comme une flèche, autant qu'elle me surprit. Je venais de lui annoncer une chose terrible, mais elle ne s'en rendait pas compte. Elle était si innocente, pensait-elle que tout cela était réel ? Faisait-elle des rêves éveillés ?

- Je ne pratique pas de magie. Mais ça, je sais le faire depuis longtemps, finis-je par lui répondre après un long silence de réflexion.

Je me levai et pris sa main pour l'obliger à me suivre. Je la sentais toute frêle et fragile. Son corps semblait fait de glace, son teint pâle comme la neige me rappelait mon propre reflet dans un miroir et ses mains étaient glacées. Je me demandais, si elle se souvenait de mon visage, si elle se doutait que c'était moi qui avait détruit son frère et elle avec. Je me sentais énervé et en même temps livide, une drôle d'émotion s'emparait de moi et cela ne me disait rien qui vaille. Je décidais de laisser tomber cela pour cette fois et de passer à un autre plan. Plus de terreur pour ce soir. Je me trouvais moi-même très étrange.

Je me rendis alors compte que je marchais sans savoir exactement où j'allais, en traînant la pauvre jeune fille derrière moi. Je m'arrêtai, toujours en lui tenant la main comme deux enfants de bas âge.

- Dis-moi Naïla, qu'est-ce que tu veux faire... Ce soir ?

J'avais envie de ne rien faire ce soir, plus pour l'instant en tout cas. Elle ignorait que je pouvais lui faire visiter tous les endroits qu'elle voulait, lui faire traverser n'importe quelle émotion et tout cela, sans la faire bouger de son lit. Mais demain, je reviendrais, plus fort que jamais.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxictwiggy.tumblr.com/

ignorant

avatar



Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis ~V.Hugo
INSCRIT DEPUIS LE : 16/05/2016
MESSAGES : 424
POINTS : 1728



MessageSujet: Re: Le sommeil est une rencontre entre l'âme et l'esprit lMiles/Naïla   Dim 8 Jan - 12:42


Le sommeil est une rencontre entre l'âme et l'esprit
Miles & Naïla


Est-ce qu’il fait de la magie depuis longtemps, c’est ce que j’aimerai savoir afin qu’il puisse, peut-être m’apprendre quelques tours. Ce qu’il a créé, c’est la première fois que je le vois et j’avoue que c’est autant perturbant que terrifiant. Ce qu’il a fait devant mes yeux, ressemble à un objet important. C’est comme un objet précieux, magnifique qu’on a envie de prendre dans notre main. Et pourtant, au fond de nous, on sait que si on le touche, on va se blesser voir mourir. C’est quelque chose de magique et terrifiant, et c’est ce que j’ai ressenti lorsqu’il a fait apparaitre cette fumée noire, hypnotisante. Peut-être que s’il est magicien de nature, il pourra m’expliquer certains tours. Ce métier m’a toujours intrigué car je me suis, depuis que je suis enfant, demandée comment les magiciens pouvaient nous berner d’illusions fausses de la sorte.

Lorsqu’il me répond qu’il ne pratique pas la magie, mais qu’il sait faire ce tour depuis longtemps, j’avoue être perdue. Il n’est pas magicien, mais il pratique la magie ? C’est étrange. A moins qu’il n’en soit un mais qu’il ne veut pas me l’avouer, pour que je ne vienne pas l’embêter pour découvrir tous ses secrets. Je n’ai pas le temps de m’étendre un peu plus sur le sujet, qu’il se lève et attrape ma main pour que j’en fasse de même. Ma main est froide contre la sienne. Mais contre toute attente, ce n’est pas une sensation désagréable. Je me retrouve quand même en compagnie d’un inconnu. Peut-être qu’il est un serial killer et qu’il a déjà fait bon nombre de victimes ? Me tournant vers lui pour observer son profil, je me dis mentalement qu’il n’est pas si dangereux. Il y a quelque chose d’intrigant et de mystérieux en lui, mais il me parait beaucoup moins terrifiant que lorsque je lui ai foncé dessus. Il ne perd pas une seconde et se met en route, ma main toujours dans la sienne. Sa peau contre celle de ma main me fait m’interroger. Je ne sais pas ce que je ressens, ce que je dois penser. Pourtant, depuis que je suis petite, on m’a toujours dit de me méfier des inconnus. Et me voilà en train de vagabonder dans la rue de mon enfance, main dans la main, avec un jeune-homme que je ne connais pas. En observant les maisons, je nous revois, Achille et moi, en train de courir partout, ce qui me fait mal au cœur et fait remonter une dose de nostalgie. C’était le bon vieux temps tout ça … et ce n’est plus qu’un lointain souvenir maintenant. Mais tous les jours, c’est dur de vivre sans mon jumeau, il me manque terriblement.

Le jeune inconnu continue de marcher, et je me demande où il va. Pourtant, je n’ose pas de question, essayant plutôt de comprendre qu’elles sont les émotions qui me rongent. Est-ce que je dois avoir peur d’être un inconnu ? Ou au contraire, profiter de ce moment qui m’envoie vers l’inconnu ? Je n’en sais rien du tout … Soudain il s’arrête et se tourne vers moi. Je ne me rappelle pas lui avoir donné mon prénom, mais peut-être que dans la peur, je lui ai fourni cette information. Je réfléchis quelques secondes, n’osant pas trop répondre.

-Hum … Peut-être aller à la plage … Je n’y ai pas été depuis que mon frèr … enfin comme je suis seule, je n’y ai pas été … Par contre, la plage n’est pas tout près … et vu l’heure, je ne sais pas si on va trouver un bus … Mais est-ce que je pourrais avoir ton nom ? Parce que tu connais le mien, j’ai dû te le donner dans la peur tout à l’heure, mais ce n’est pas ton cas … Du moins, il ne me semble pas.


_________________
Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



If I Had a Heart
INSCRIT DEPUIS LE : 17/05/2016
MESSAGES : 147
POINTS : 1269



MessageSujet: Re: Le sommeil est une rencontre entre l'âme et l'esprit lMiles/Naïla   Dim 8 Jan - 13:47



Le sommeil est une rencontre entre l'âme et
l'esprit
ft. Naïla & Miles۰  


J'écoutai sa réponse attentivement, l'évocation de son frère me rappela, pourquoi j'avais tant soif de vengeance, cela me rappela pourquoi je suis ici. Je secouai la tête mentalement. Allons Miles, qu'est-ce que tu nous fiches à faire le bobo rêveur et magicien. Ça suffit. Il fallait que je me reprenne... Il fallait que je me reprenne. Je croisai ses yeux bleus qui tentèrent de m'attendrir. Depuis quand connaissais-je cette sensation ? Je n'étais pas habitué à la compassion. Une nouvelle fois, je tentais de retrouver pieds. Mais c'était peine perdue.

Je n'écoutais plus ce qu'elle me racontait à présent, j'entendis juste qu'elle me demandait mon nom, mais mes yeux étaient fixé sur le bombardier allemand qui se dirigeait vers nous. Ce n'était pas mon oeuvre. Quelqu'un d'autre était entré dans ce rêve qui était ma création. Étais-je en train de me faire hanter par un autre cauchemar ? Je détestais que l'on traîne sur mon territoire, surtout quand j'avais un but bien précis en tête. Si jamais l'explosion venait à la réveiller, je devrais tout recommencer. Si je trouvé la personne qui venait de faire apparaître cet avion, je n'hésiterai pas à le massacrer. Mais en attendant, il fallait absolument partir ici et laisser mon oeuvre se décomposer. Il ne fallait pas qu'elle voit cette chose. Je l'attirais alors vers moi et nous plongeait dans une sphère noire pour échapper à cette explosion, tout en espérant que la personne qui tentait de me voler ma victime ne nous suive pas. Je disparaissais presque aussi tôt de la plate-forme que j'avais créée quelques minutes auparavant. Nous nous retrouvâmes, pour la deuxième fois dans le noir total. Mais je sentais toujours son corps contre le mien. Je ne pouvais pas la laisser aller trop loin. J'avais réellement l'impression de jouer les gardiens... Tout ça pour garder ma victime, me voilà obligé de jouer les héros... Ça ne m'enchantait pas du tout. Je trouverais le responsable de cela, et il me le payerai très cher.

J'allumais un briquet que j'avais trouvé dans la poche de mon pantalon pour que l'on puisse se voir. Nous nous trouvions dans le vide. Je me rappelai alors qu'elle m'avait demandé mon nom. Après tout, elle avait bien le droit de connaître le nom de l'assassin de son frère, et de son futur bourreau.

- Miles. Je m'appelle Miles. Et tu ne m'as jamais dit ton prénom, c'est juste que... Je te connais assez que pour le savoir, répondis-je dans le but de bien la mettre mal à l'aise. Désolé pour le brusque changement de décor.

J'allumai un feu entre nous deux à l'aide du briquet. Je m'écartai d'elle. Bon, elle voulait aller à la plage... Je ne savais pas pourquoi mais je me sentais un peu obligé d'y aller. Je me concentrai pour faire apparaître le décor, mais rien ne changeait autour de nous. Je fermai les yeux et essayai à nouveau... Toujours rien, super... Nous voici coincé au milieu de ce que l'on appelle nul-part. Réellement nul-part.

- Génial, on est coincés ici... m'exclamai-je.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxictwiggy.tumblr.com/

ignorant

avatar



Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis ~V.Hugo
INSCRIT DEPUIS LE : 16/05/2016
MESSAGES : 424
POINTS : 1728



MessageSujet: Re: Le sommeil est une rencontre entre l'âme et l'esprit lMiles/Naïla   Lun 9 Jan - 18:08


Le sommeil est une rencontre entre l'âme et l'esprit
Miles & Naïla


Lorsque le jeune inconnu me demande où est-ce que j’aimerai aller, j’hésite à répondre. Mais après tout, pourquoi ne pas vivre dangereusement ? On n’a qu’une seule vie. Aussi, je lui parle de la plage. Malheureusement, j’ai presque failli parler de mon frère. Mais je me suis rattrapée, et heureusement, car je n’aurai pas eu la force de parler d’Achille. Mon frère me manque tous les jours, et même si j’arrive à en parler, ce n’est pas dit que je puisse parler de son souvenir avec une personne que je ne connais pas. Et le jeune inconnu, ne le connait pas de toute manière !

Une fois que j’ai évoqué le lieu où j’aimerai aller, je lui demande son prénom. Après tout, alors qu’on a une conversation, c’est tout de même plus simple d’avoir son identité. Je ne lui demande pas toutes informations personnelles, donc je ne vois pas pourquoi il ne me répondrait pas. Mais il ne le fait pas. Me demandant comment ça se fait, je me tourne vers lui, et l’observe. Il a l’air perdu dans ses pensées. A quoi réfléchit-il dans ce cas ? Au moment où je m’y attends le moins, il m’attire vers lui. Que compte-t-il faire ?! Peut-être est-ce réellement un sérial killer ?! Au secours ! Je m’apprête à hurler et lui donne des coups dans le torse. Mais soudain, alors que j’essaye de me dégager, je remarque qu’il n’y a que le noir qui m’entoure. Ce qui me stoppe direct. Où est passé la rue de mon enfance ? Inconsciemment, je me rapproche de lui. Ce n’est pas que je n’aime pas le noir ou quoi que ce soit. Simplement, j’étais dans cette même couleur, lorsque le loup est arrivé. Et je n’ai pas spécialement envie de me retrouver de nouveau face à lui.

Soudain, une lueur se fit près de mes yeux et sans le vouloir, un soupire m’échappe. Enfin un brin de lumière dans cette obscurité cauchemardesque. Il me donne son prénom, mais la fin de sa phrase m’interpelle. Comment peut-il me connaître plus ? Je ne l’ai jamais rencontré … Du moins, je ne m’en souviens pas. Mais peut-être était-il un ami de mon frère ? Ce qui n’est pas peu probable. Il se recule et quelque chose en moi est déçu. Décidemment, je ne comprends plus ce que je ressens réellement. Lorsqu’il me dit qu’on est coincés ici, je me mets à paniquer. Je veux rentrer chez moi. Qui sait quel danger peut roder dans les environs.

-Non non, on ne peut pas être bloqués ici ! Je veux rentrer chez moi !

Sans attendre réellement, prise d’un élan d’adrénaline, je fais demi tour et me mets à marcher dans le noir. Mais bien vite, la pauvre flamme du briquet de Miles n’est plus visible. Ce qui me fait redescendre sur terre. Je m’arrête et essaye de savoir d’où je viens. Mais bien sûr, avec cette obscurité, on ne voit rien. Mon cœur bat la chamade, propageant toujours plus de peur dans mes veines.

-Miles ? Miles t’es-où ?


Ma voix est sûrement montée dans les aiguës. J’ai peur. Pourquoi ai-je accepté de le suivre ? J’aurai vraiment dû faire demi-tour pour rentrer chez moi, au lieu de laisser ma main dans la sienne afin qu’il me guide à travers la rue. C’est de sa faute si on est là, du moins, j’essaye de m’en convaincre tout en luttant contre la panique qui me ronge.


_________________
Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



If I Had a Heart
INSCRIT DEPUIS LE : 17/05/2016
MESSAGES : 147
POINTS : 1269



MessageSujet: Re: Le sommeil est une rencontre entre l'âme et l'esprit lMiles/Naïla   Lun 9 Jan - 20:21



Le sommeil est une rencontre entre l'âme et
l'esprit
ft. Naïla & Miles۰  


Je sentais encore ses mains tambouriner contre mon torse, malgré moi, la peur continuait de la submerger et de me nourrir, mais je n'en voulais plus de cette peur. En réalité, je voulais juste terminer mon repérage ici et puis repartir, pour revenir plus fort que jamais. Mais c'était plus fort qu'elle, elle avait peur de tout, tout le temps. Elle avait peur d'avoir peur. Était-ce ça que l'on appelait être faible ? Sa peur cognait dans mon crâne comme une migraine un lendemain de soirée. Un trop plein pour mon cerveau qui n'arrivait plus à digérer ses craintes. J'en avais assez, et il fallait que je me concentre pour parvenir à nous ramener dans le monde réel. Le fait qu'elle avait peur malgré moi m'énervait, le fait de rester ici m'énervait, le fait qu'elle était la sœur d'Achille m'énervait. Mais je n'en laissais rien paraître. Je laissais un long soupire s'échapper entre mes lèvres. Comment avais-je pu perdre les pédales à ce point ? La bonne nouvelle, c'était que je ne sentais plus la présence de mon rival.

Je l'entendis se plaindre et la peur monter encore d'un cran en elle. Je lui tournais le dos en essayant de trouver une solution. Je ne pouvais pas regarder vers elle, cela allait encore plus me faire perdre mes moyens. J'entendais sa voix, mais c'était comme si elle était loin. Je n'y prêtai guère d'intention. Si ma grande, on est bien coincé ici... Arrête de parler maintenant... lui dis-je mentalement, mais je n'en dis pas un mot. Je restais concentré, les yeux dans le néant. Peut-être avais-je juste besoin de temps ?

- Miles ? Miles t’es-où ?

Oh non, ne me dites pas que je vais devoir à nous me la jouer superman. C'est bon, normalement c'est moi le super méchant. Je me retournai mais ne la vis plus. Je me pinçai l'arête du nez en levant les yeux au ciel inexistant, exaspéré. J'éteignis le feu et utilisai mon instinct de cauchemar pour me téléporter jusqu'à elle. J'apparus comme une lumière cette fois, ma peau étincelante lui permettrait de ne plus me perdre.

- Tu pourrais arrêter d'avoir peur s'il te plaît !? C'est impossible de son concentrer là, lui reprochai-je.

Je me rendis compte de la violence de ma réponse. Tant pis, après tout qu'est-ce que cela pouvait bien me foutre.

- Arrête de flipper, je vais te ramener chez toi. Rien ne peut t'arriver ici, tentai-je de la rassurer car mon reproche n'allait sans doute pas l'aider à se calmer.

Chez toi... répétai-je dans ma tête. Mais oui ! C'est ça ! J'étais chez elle, enfin... Dans son esprit. Il fallait que j'essaye ce que j'avais en tête. Si je lui laissais le total contrôle de son rêve, peut-être pourrait-elle nous ramener chez elle. J'attrapai la jeune fille par les deux épaules.

- Écoute-moi Naïla, il faut que tu fermes les yeux et que tu imagines très fort ton chez toi, s'il te plaît essaye de faire ça, la suppliai-je presque.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxictwiggy.tumblr.com/

ignorant

avatar



Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis ~V.Hugo
INSCRIT DEPUIS LE : 16/05/2016
MESSAGES : 424
POINTS : 1728



MessageSujet: Re: Le sommeil est une rencontre entre l'âme et l'esprit lMiles/Naïla   Lun 9 Jan - 21:11


Le sommeil est une rencontre entre l'âme et l'esprit
Miles & Naïla


Ne voyant rien, je panique et contre toute attente, je l’appelle. Ça me surprend moi-même, mais je ne me vois pas rester dans ce noir, sans personne à mes côtés. Et malheureusement ou heureusement, je ne sais le dire, il est la seule et unique personne qui est perdu avec moi dans cette obscurité. D’ailleurs, comment peut-on se perdre à ce point dans un endroit pareil ? Ce n’est pas tous les jours que ça arrive, et heureusement ! Je crois que je ne supporterai pas de vivre ce genre de journée tous les jours.

Miles apparait devant moi et dans le fond, je suis rassurée. Un sourire commence même à naître sur mes lèvres mais se tarit bien vite, lorsqu’il me reproche d’avoir peur. Au moins, sa phrase a le mérite de me faire changer d’optique rapidement ! De peur, je passe à colère. Pour qui il se prend ce petit con ? Miles tente de se rattraper, mais c’est trop tard, il m’a fait entrer dans une colère assez forte. J’avais l’impression d’être fatiguée, et maintenant, je suis énervée. Au moins, il ne se plaindra plus que j’ai peur de quoi que ce soit. En réalité, j’ai juste envie de m’éloigner, car quand je suis autant énervée, je sais que je peux me mettre à pleurer pour un rien. Et je n’ai pas envie qu’il assiste à ce genre de spectacle. Surtout qu’en réalité, je ne sais pas qui il est réellement. Soudain, une des pensées que j’ai eue tout à l’heure, me revient en tête. Si ça se trouve, il est dangereux… Ses mains se posent sur mes épaules et je serre les poings de rage. Qu’il ne commence pas à me reprocher de nouveau quelque chose, car là, il va savoir comment je m’appelle ! Tiens, monsieur me supplie maintenant. Mais s’il croit réellement que je vais l’emmener chez moi, il se met le doigt dans l’œil jusqu’au coude ! Je me recule d’un mouvement d’épaule assez brusque, et croise les bras sur la poitrine.

-Si tu crois réellement que je vais t’emmener chez moi, tu te trompes. Je ne sais pas qui tu es. Qui me dit que tu n’es pas un serial killer ou un voleur ? Rien. Alors rêves, je ne vais pas te montrer où j’habite !

Mon ton a dû bien changé et je pense qu’il s’en est rendu compte. En tout cas, contrairement à tout à l’heure, j’ai hâte qu’il s’en aille ! Je ferme les yeux et me mets à marcher, visualisant la rue de mon enfance. De cet endroit, je pourrais lui dire adieu et je pourrais tranquillement rentrer chez moi. En ouvrant les yeux, je me retrouve à l’endroit où nous étions avant d’atterrir dans cette obscurité terrifiante. Priant pour qu’il ne soit pas derrière moi, je regarde autour pour savoir si quelque chose a changé. Mais malheureusement, il est derrière moi. Poussant un soupire bien auditif, je lève les mains d’un air désespérée.

-Mais ce n’est pas vrai ! T’as pas quelque chose à faire hormis me les briser ?! Vas voir ailleurs si j’y suis, au moins, tu ne me verras pas avoir peur !

Mais voyant qu’il ne bouge pas, en même temps je ne le lui laisse pas réellement le temps, je m’avance vers lui, espérant être menaçante. Mais vu ma petite taille, mon petit gabarit vu au fait que je ne mange presque pas, ça ne doit pas être réellement terrifiant. Je claque mes poings sur son torse, espérant le pousser assez pour qu’il parte. Mais pour le moment, il ne bouge pas d’un centimètre.

-Allez vas-t-en ! Fous-moi la paix, je ne sais même pas qui tu es ! Vas trouver ailleurs quelqu’un à faire chier ! On est pas des potes !


_________________
Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



If I Had a Heart
INSCRIT DEPUIS LE : 17/05/2016
MESSAGES : 147
POINTS : 1269



MessageSujet: Re: Le sommeil est une rencontre entre l'âme et l'esprit lMiles/Naïla   Lun 9 Jan - 22:40



Le sommeil est une rencontre entre l'âme et
l'esprit
ft. Naïla & Miles۰  


Sa peur se dissipa peu à peu... Avais-je réussi ? Je priai pour que la réponse soit oui, en effet, sa peur ne m'affectait plus et à présent, je pouvais enfin récupérer le contrôle de moi-même. Mais la brutalité de sa réponse me fit chavirer du tout au tout, passant d'un léger apaisement à l'énervement profond. Réveillant à nouveau la bête féroce qui était en moi, ravivant le feu, je sentis la chaleur monter en moi et me faire bouillir de rage. Heureusement, grâce à ce changement d'humeur je récupérai tous mes pouvoirs. Un souris mauvais se fraya un chemin sur mon visage. Je la vis s'éloigner et faire ce que je lui avais dit de faire... Obéissante malgré tout, je vis le décor changer tout doucement et revenir là où je l'avais emmenée quelques instants plus tôt. Son attachement pour cet endroit était un tant soit peu étrange. Mais elle avait réussi !

Je la vis se retourner pour vérifier si j'étais encore présent. Et oui ma belle, je ne t'ai pas suivie. En réalité, nous n'avons pas bougés dans l'espace. Stupides humains qui pensaient que tout était réel. Serial Killer, c'était exactement ce que j'étais. Plus ma colère augmentait, plus je me sentais fort. Elle s'exclama à nouveau, désespérée par ma présence. Je restai là, comme un mur inébranlable. Elle s'avança vers moi tout en essayant de me repousser. Je la gratifiai d'un regard noir, ses pauvres petits muscles n'étaient rien comparé à mon pouvoir en cet instant exact. La provocation... Mauvais choix, je suis un roi dans ce domaine chérie. J'attrapai alors ses deux poignets dans une main et approchai ma tête de la sienne. Je laissai la main tenant ses poignets se transformer en queue de serpent, resserrant mon étreinte de plus en plus fort.

- Ne joue pas aux plus forts avec moi, commençais-je.

Mes iris devinrent jaunes et mes pupilles se fendirent.

- Ce n'est pas fini Naïla.

Je sentis des écailles pousser sur l'entièreté de mon corps, une langue fourchue sortit de ma bouche pour venir lui caresser le visage.

- Je te retrouverai, conclus-je.

Un sifflement sortit de ma bouche. Je terminai ma transformation en serpent et lâchai ses deux mains. Je refis apparaître l'avion allemand qui avait été la cause de mon échappement, près à larguer son missile. Je ne l'entendis pas siffler, car les serpents sont sourds, je n'entendis ni l'explosion d'ailleurs. Mais je vis les flammes se propager dans les rues pendant que je disparaissais de son inconscient.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxictwiggy.tumblr.com/

ignorant

avatar



Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis ~V.Hugo
INSCRIT DEPUIS LE : 16/05/2016
MESSAGES : 424
POINTS : 1728



MessageSujet: Re: Le sommeil est une rencontre entre l'âme et l'esprit lMiles/Naïla   Mar 10 Jan - 9:09


Le sommeil est une rencontre entre l'âme et l'esprit
Miles & Naïla


Je suis énervée et je n’ai qu’une envie, le voir partir dès maintenant. Je ne sais pas qui il est, ce qu’il est, pourquoi il fait autant de tour de passe-passe, ni pourquoi il est venu m’aborder après ma course folle pour échapper au loup. Mais après tout, peu importe réellement, là n’est pas la question pour le moment. Je désire simplement qu’il aille embêter quelqu’un d’autre, afin que je puisse rentrer chez moi pour me blottir sous ma couette, bien au chaud. Malheureusement pour moi, il n’a pas l’air de vouloir partir. C’est bien pour cette raison que je m’avance vers lui, et frappe son torse de mes poings pour lui montrer que je ne rigole pas et que je veux qu’il parte !

Lorsque sa main enserre mes deux poignets, je me retiens de l’insulter. Il se prend pour qui celui-là ?! Il commence réellement à m’énerver, avec ses manières de gros bras ! Alors que je suis prête à lui hurler de me lâcher, j’ai le malheur de baisser les yeux sur mes poignets et sa main. Enfin ce n’est plus une main, mais une queue de serpent. Beurk ! Bon ce n’est pas l’animal que je préfère, ni même celui que je déteste le plus. Mais ce contact froid ne me plait pas spécialement. Pourquoi continue-t-il avec ses tours de magie, alors qu’il ne veut pas avouer qu’il en fait. Qu’est-ce que ça m’énerve cette situation ! Miles me dit de ne pas jouer au plus fort avec lui, mais pour le moment, c’est quand même lui qui essaye de montrer qu’il est plus fort que moi. A-t-il un problème de virilité ? Ses yeux se transforment, de la même couleur que ceux d’un serpent. Il est doué, vraiment. Mais je ne lui dirais pas, je n’ai pas envie que ses chevilles se mettent à gonfler. Sa prochaine phrase m’interpelle. Comment ça ? Je ne sais pas ce qu’il veut dire par là, mais pour moi, si c’est terminé. Sa langue de serpent vient me chatouiller le visage, ce qui provoque chez moi un frisson de dégout.

- Je te retrouverai.

Quoi ? Pardon ? Il compte venir me tuer dans mon sommeil ou quoi ? Sa peau était totalement faite d’écailles maintenant. Il est vraiment doué dans le domaine de la magie maintenant. Un sifflement lui échappe, avant qu’il ne lâche enfin mes mains. Ce n’est pas trop tôt ! Je regarde l’illusion du serpent qui s’en va.

-C’est ça, pars ! Et si tu reviens, je te jure que j’irai au commissariat ! Et tu peux te les mettre là où je pense, tes tours de magie !

Je ne sais pas s’il m’a entendu, mais je l’espère pour lui. Sans perdre une seconde de plus, après tout qui sait s’il n’a pas décidé de me faire une feinte, je tourne les talons et prends la direction de mon petit appartement. Mais j’entends quelque chose et lève les yeux au ciel. Un bombardier est en train de lâcher son missile. La peur arrive rapidement dans mes veines, alors que je vois au ralenti le missile qui arrive. Il explose et je sens son impact, la brûlure des flammes. J’hurle, avant de me sentir mourir.

***

Me redressant en sursaut, la sueur me coule dans le dos. Un bruit sourd frappe dans mon crâne et je lâche un juron. Ne puis-je pas dormir normalement, au moins pendant une nuit ? Attrapant mon verre d’eau, je reprends un médicament, avant de me blottir de nouveau sous ma couette. J’ai froid, mais je n’arrive pas à savoir pourquoi. Malheureusement, le sommeil ne revient pas et bientôt, le jour va se lever ...

_________________
Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



If I Had a Heart
INSCRIT DEPUIS LE : 17/05/2016
MESSAGES : 147
POINTS : 1269



MessageSujet: Re: Le sommeil est une rencontre entre l'âme et l'esprit lMiles/Naïla   Mar 10 Jan - 22:14



Le sommeil est une rencontre entre l'âme et
l'esprit
ft. Naïla & Miles۰  


Le reptile que j'étais repris doucement sa forme initiale, c'est-à-dire moi. Traversant le sombre couloir vers la réalité, mon esprit reprit place dans mon véritable corps. J'étais encore épuisé de mes efforts et je n'étais pas encore rassasier, le prochain soir, je devrai absolument trouver une victime plus simple à martyriser si je ne veux pas mourir de faim.

***

J'ouvris un œil et puis l'autre. Difficile retour à la réalité. Je regardai mon portable qui chargeait sur ma table de nuit. 5h32. Inutile de me rendormir, je devais être levé dans une demi-heure. Je sortis de mon lit et attrapai mon paquet de cigarette dans la poche de ma veste. Je sortis sur la terrasse et allumé ma cigarette. Mes pieds nus gelèrent pratiquement sur place quand ils entrèrent en contact avec la pierre glaciale qui constituait le sol de la plate-forme. Il faisait encore nuit, le soleil ne se lèverait que dans environs 3h. Je profitai des derniers instants du monde endormi. En caleçon sur le balcon en plein hivers, je sentais le froid piquer ma peau et iriser mes poils. Ce n'était sûrement pas l'idée la plus intelligente que j'avais eu. Mes yeux plongés dans l'horizon obscur, je profitai de mon rituel matinal. Je repensai à Naïla. Pauvre folle. Cette fille était perdue. Je me demandai si cela était de ma faute aussi. Je savais pertinemment bien que le suicide de son frère y était probablement pour quelque chose dans cette histoire. On a tous... Des démons cachés. Le mien s'appelait Élodie. Connasse. Je la chassai aussi tôt de mes pensées et jetai ma clope par dessus le balcon. Elle atterrit sur une flaque gelée quelques mètres plus bas et rentrai m'habiller.

J'arrivai dans le salon où mon père était déjà. Il remarqua probablement mes cernes sur mon visage, puisqu'il s’inquiéta de savoir si je me nourrissais bien la nuit. Mon père n'était pas un traqueur comme moi, c'était un "gentil" cauchemar -je dis ça comme ça, car nous sommes réputés pour être méchant, moi je le suis, les autres essayent juste de survivre. Je le rassurai en lui disant que oui. Me brosser les dents, me coiffer un peu. Il est 7h20 quand je sortis de chez moi et montai dans ma voiture. En route pour l'université. Je commençai les cours à 8h pile. Je n'avais aucune motivation... Hormis celle, que nous étions vendredi. Ce qui signifiait, soirée dans les bars.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxictwiggy.tumblr.com/


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le sommeil est une rencontre entre l'âme et l'esprit lMiles/Naïla   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le sommeil est une rencontre entre l'âme et l'esprit lMiles/Naïla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les difficultés de sommeil de nos enfants, entre douceur et fermeté
» Apnée du sommeil
» Sommeil très agité
» quartz rose et tourmaline noire (sommeil)
» Les loups ne se mangent pas entre eux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-