AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 Soit la muse de mes cauchemars [Mallory/Dust]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

anonyme

avatar



L'amour a des dents et ses morsures ne guérissent jamais. Stephen King
INSCRIT DEPUIS LE : 23/06/2016
MESSAGES : 620
POINTS : 1960



MessageSujet: Soit la muse de mes cauchemars [Mallory/Dust]   Mar 28 Juin - 13:46


Soit la muse de mes cauchemars
Mallory & Dust


Allongé, je regarde ma fiancée d’un œil critique, qui dort profondément sur le ventre. Je viens de sortir de son rêve et je sais pertinemment qu’elle a très mal dormi du coup. De ce fait, j’hésite énormément à me lever dès maintenant pour ne pas l’entendre se plaindre pendant le petit déjeuner. Je ne suis pas certain de supporter de l’entendre ce matin … Je me demande bien pourquoi je me pose toutes ces questions d’ailleurs ? Mon esprit dérive sur une toute autre préoccupation. Cloud, le fils des voisins. Qu’est-ce qui m’intrigue ce petit … Je ferme les yeux et m’apprête à me lever, lorsque je sens le matelas bougé à mes côtés. Je jure intérieurement en russe et me tourne vers ma fiancée, qui vient de se réveiller. Elle pose ses lèvres sur les miennes, avant de se blottir contre moi. Je soupire et lève les yeux au ciel, ayant hâte de me lever !

Au bout d’un moment, je ne supporte plus de rester au lit. Je la repousse gentiment mais fermement, prétextant aller préparer le petit-déjeuner. Elle me sourit et me dit qu’elle arrive dans deux minutes. Je sais donc que je vais avoir un peu de répit et c’est tant mieux pour moi ! Je me mets en quête de ce qu’il faut et dépose le tout sur la table. Puis je me sers un café et la vois arriver, encore fatiguée. J’ai bien travaillé on dirait ! Je souris, bien qu’elle ne comprenne pas la réalité de ce geste.
Alors qu’on prend notre petit-déjeuner, elle me dit qu’il faudrait aller faire quelques courses, mais qu'elle est fatiguée. En voilà une bonne occasion ! Je lui souris par-dessus ma tasse de café, et la rassure en lui disant que je vais y aller moi-même. Je lui assure que ça ne me dérange pas et qu’elle n’a qu’à se reposer pendant ce temps-là ! Une fois ma tasse terminée, je pars prendre une douche rapide avant d’enfiler un polo noir et un jean. J’attrape mes clefs de voiture et me mets en route, lui assurant que je serais prudent et que je fais le plus vite possible. Je trouverai bien un mensonge pour lui justifier mon retard. J’allume la radio avant d’attraper mon paquet de cigarettes pour en fumer une. J’évite de fumer quand elle est à mes côtés pour je ne sais plus quelle raison ! Je me gare devant un magasin et descends, jetant mon mégot par la même occasion. Avant de fermer ma voiture, j’attrape un chewing-gum. Je prends un caddie et me dirige vers le bâtiment. La climatisation est en route mais je ne m’en préoccupe pas. Je me dirige directement vers l’alcool et attrape une bouteille de whiskey. Je m’arrête et me demande bien ce qu’elle m’a dit qu’il manquait. Des légumes ! Je me dirige donc vers les étalages et du coin de l’œil, je vois une jeune-fille qui n’arrive pas à attraper quelques choses en hauteur apparemment. A moins qu’elle ne soit perdue dans le magasin. Je pose ma salade verte dans mon caddie et me dirige comme si de rien n’était vers elle. Je l’observe de loin et je me dis que ça serait super de venir hanter ses rêves. Mais pour ça, il faut que j’en apprenne un peu plus sur elle, sinon, ce n’est pas drôle. Je m’arrête à côté d’elle et souris, innocent comme tout.

-Bonjour jeune demoiselle. Puis-je vous aider ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 19/06/2016
MESSAGES : 118
POINTS : 973



MessageSujet: Re: Soit la muse de mes cauchemars [Mallory/Dust]   Jeu 30 Juin - 11:58


Soit la muse de mes cauchemars
Quand on pense être le loup face au chaperon rouge ✧Elle ne comprend pas réellement pourquoi cette Emma a décidée de l’héberger, mais il fallait dire que cela tombait plutôt à pic. Pour la remercier à sa façon et aussi pour choisir ce qu’elle veut manger, elle s’est décidée à sortir pour faire des courses… Fraichement sortit de l’hôpital psychiatrique, Mallory ne savait pas tellement comment on faisait ça, puis si elle avait participé à cette aventure quand elle était plus jeune, sa mémoire était altéré et elle ne se souvient plus vraiment comment il faut faire. C’est ridicule, n’est-ce pas ? Une jeune fille capable de vous faire vivre un véritable cauchemar autant dans le monde des songes que dans la vie réelle et qui ne sait pas faire une chose aussi simple que ça. Quoi qu’il en soit, elle pensa tout de même à demander conseil à Emma pour savoir où se rendre et où ne pas se rendre avant de se mettre en route.

Dans le magasin, la jeune fille se perdait dans les rayons, il y avait bien trop de chose, trop de couleurs différentes, des noms différents pour désigner les mêmes choses et elle se mit à soupirer. Pourquoi faire compliquer alors que ça pourrait être simple. On lui proposa un sac qu’elle prit volontiers, c’est qu’elle n’allait pas prendre que quelques bricoles…elle prendrait certainement ce qui l’attire et lui faire plaisir. Comment réellement savoir ce qui lui faisait plaisir ? C’est qu’à part la nourriture de l’hôpital. Oui, en fait tout serait meilleur, même une boîte de nourriture pour chat ! Elle prit quelques conserves de légumes qu’elle avait pu apercevoir chez Emma, puis un peu beaucoup de gâteau et de confiseries, c’est qu’elle n’avait jamais vraiment connu les bonbons.

Elle parcourt les rayons distraitement et s’arrête un peu au hasard pour analyser chacun des articles, elle était au rayon des petits déjeuner et elle se dit que prendre des céréales pourrait être sympa, ça fait petite fille, mais peu importe ! Elle les aimés, cependant elle ne pouvait pas attraper la boite qu’elle désire. Une voix masculine se fait entendre derrière elle, comme dans une petite danse, elle fait volte-face au joli garçon qui lui sourit et en échange elle lui offre un joli sourire à son tour.

« Bonjour Monsieur…en fait je suis un peu perdue et… Elle reporte son regard sur la boite de céréale. Et en fait… j’aimerais attraper cette boîte, mais je crois que je suis un peu trop petite… »

Concrètement, Mallory, d’apparence ressemble à une Alice qui serait brune aux yeux bruns, la même candeur, cette impression d’insouciance.  Mais apprenait à la connaître et si elle vous laisse voir véritablement qui elle est, des frissons vous parcourons votre colonne vertébral si vous ne vous êtes pas déjà enfuit en courant.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

anonyme

avatar



L'amour a des dents et ses morsures ne guérissent jamais. Stephen King
INSCRIT DEPUIS LE : 23/06/2016
MESSAGES : 620
POINTS : 1960



MessageSujet: Re: Soit la muse de mes cauchemars [Mallory/Dust]   Ven 8 Juil - 16:35


Soit la muse de mes cauchemars
Mallory & Dust


Je ne sais toujours pas ce que je fais encore avec elle, dans sa vie. D’accord, elle est ma fiancée. Mais en réalité, elle ne l’est même pas vu que je n’éprouve aucun sentiment pour elle. La seule et unique chose qui m’intéresse, ce sont ses délicieux rêves. Je sais qu’elle est en train de se perdre, mais ça ne m’empêche pas de continuer de visiter ses songes. Puis si je reste avec elle, c’est également parce qu’il y a le gamin intriguant qui habite à côté de chez nous. Je ne sais pas pourquoi il m’intéresse autant, mais tout en est que je continue de me faire un malin plaisir, à torturer ses pensées à celui-là.

Lorsque je vois, dans un rayon de céréales, une jeune demoiselle qui a beaucoup de mal à attraper une boîte, je me dis qu’il serait intéressant d’aller voir si je peux lui apporter mon aide. Après tout, si j’apprends à la connaître un peu, je pourrais sûrement visiter ses rêves plus facilement. Et je trouve qu’il est toujours plus fascinant de visiter les rêves d’une personne dont on a appris quelques petits détails, plutôt qu’une personne totalement inconnue. Enfin tout en est que je me dirige vers elle et lui propose mon aide. Comme toutes mes actions, il y a toujours un intérêt personnel à mon acte. Mais ça, la jeune femme n’a pas besoin de le savoir.
Je lui souris et attends qu’elle se retourne. Lorsque je le fais, je ne peux m’empêcher de la comparer à une douce petite fée. Une douce petite fée qui va tomber dans mes filets mais ça, elle ne le sait pas. Et je ne compte pas lui dire, elle s’en rendra compte tôt ou tard. Lorsqu’elle me répond qu’elle est perdue, je ne peux m’empêcher de sourire un peu plus. Une petite demoiselle en détresse, c’est toujours parfait pour provoquer de beaux cauchemars par la suite. Elle continue sur sa lancée et me dit qu’elle n’arrive pas à attraper une boîte de céréales. Je pose ma main sur son épaule et la pousse légèrement, pour pouvoir passer sans avoir à la bousculer. Je me mets sur la pointe des pieds pour pouvoir attraper ce qu’elle n’arrivait pas et la lui tends.

-C’est bien celle-ci, que vous vouliez ?

Je me recule et remets ma veste en place, avec un léger sourire à son attention. Si je ne relance pas rapidement la conversation, elle risque de fuir très rapidement pour aller payer à la caisse. Et si je la laisse déjà partir, je n’aurai pas relevé le propre défi que je me suis lancé. Je m’appuis contre mon caddy et me dis qu’il est temps que je réagisse.

-Vous venez de dire que vous étiez perdue ? Je peux peut-être vous aider en vous faisant visiter la ville peut-être ? Ou du moins, vous indiquez les lieux à visiter ? Je ne suis pas ici depuis longtemps, mais je connais tout de même certains coins sympathiques.

A elle de voir, maintenant, si elle accepte ou non ma proposition. Je suis un écrivain et je sais me parer à une quelconque éventualité qui viendrait contrer mes plans. Donc si elle refuse, je ne me gênerai pas pour sortir une nouvelle carte pour la poser. Je suis une personne ambitieuse et ça ne me gênera pas de jouer avec ceci. Mais j’espère bien qu’elle va accepter, ça m’évitera de montrer les crocs trop vite et de faire peur à la petite fleur fragile qu’elle est.


_________________

Entre le passé et le futur, le présent ne nous facilite pas la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 19/06/2016
MESSAGES : 118
POINTS : 973



MessageSujet: Re: Soit la muse de mes cauchemars [Mallory/Dust]   Dim 10 Juil - 11:41


Soit la muse de mes cauchemars
Quand on pense être le loup face au chaperon rouge ✧Un chevalier servant, même si elle ne saurait dire si les personnes sont oui ou non enclin à aider une personne dans la vie en dehors des murs de son hôpital psychiatrique, elle savait que là bas tout dépendait de la personne et de la façon dont la demande était formulé. Il semblerait qu'elle est utilisé les bons mots car l'homme qui lui faisait face accepta de l'aider en attrapant la boite de céréales tant convoité par Mallory, en fait ce n'est pas temps qu'elle tient absolument à acheter celle-ci, mais en vérité elle ne connaît que cette marque et n'avais pas spécialement envie de changer. Il n'eut qu'à se mettre sur la pointe des pieds pour prendre la boite, elle eut du mal à atteindre le rayonnage du dessous en se mettant sur la pointe des pieds. Les céréales en main, elle hocha positivement la tête quand il lui demanda si c'était bien celle-ci qu'elle voulait.

« Oui, merci. »

Un sourire angélique venait d'apparaître sur son visage, tenait-elle de le séduire d'une quelconque façon ou juste de lui être agréable ? Personne ne le saura. En tout cas, il lui rendit la politesse et déjà la petite se retourne pour entreprendre de payer ces courses mais la voix du jeune homme l'en empêcha. Son sourire fut un peu plus étrange, presque dérangeant, mais de ça il n'en a rien vu, elle s'en était assuré. Son visage lui apparut de nouveau pour montrer qu'elle était attentive à ses mots, il lui proposait ni plus ni moins que de lui faire faire le tour de la ville...dans un sens ça l'arrangerait beaucoup, c'est qu'elle ne connaît que très peu de chose sur cette ville, autre le fait qu'elle est supposé avoir un logement ici et que par miracle Wallis s'y trouvait aussi. Wallis...il lui faudrait lui rendre visite bientôt d'ailleurs, pour dire que la véritable elle était à présent ici, qu'ils pouvaient se débarrasser de cette copie d'elle-même.

« Vous feriez ça ? Je dois avouer que...à part l'endroit où je vis et ce supermarché je ne connais rien d'autre de la ville...donc...ça me ferait plaisir. Elle se rapproche un peu plus de lui et doit même lever son visage pour pouvoir voir le sien, tentant de passer dans son regard toute l'innocence qu'elle n'a jamais eut. Si ce n'est pas abuser de votre temps, je serait intéressé par votre proposition. »

N'avait-elle pas l'air si facile à briser en cette instant ? Mallory tentait de ne pas non plus trop surjouer au point que ça ne pourrait plus être crédible, elle donnait l'impression d'avoir à peine la majorité alors qu'en vérité elle avait quelques années de plus, mais ça l'amusait ! Elle avait remarqué que ça plaisait à la plupart des soignants, avoir cette impression de frôler l'illégalité non seulement en lui faisant des avances sexuelles pour qu'elle obtienne quelques passe droit, mais aussi l'impression qu'elle avait à peine la majorité et rajouter donc un peu plus à leur « crimes ».

Cependant, elle se dit qu'il ne pourrait pas vraiment partir tout de suite, ils venaient de faire des courses et elle savait que certains aliments devait être mit au frigo si ce n'était au congélateur afin de ne pas interrompre la chaîne du froid. Après s’être mordue la lèvre inférieur elle sortit de ses pensées pour revenir au moment présent.

« Vous seriez disponible quand ? »
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

anonyme

avatar



L'amour a des dents et ses morsures ne guérissent jamais. Stephen King
INSCRIT DEPUIS LE : 23/06/2016
MESSAGES : 620
POINTS : 1960



MessageSujet: Re: Soit la muse de mes cauchemars [Mallory/Dust]   Mar 12 Juil - 15:48


Soit la muse de mes cauchemars
Mallory & Dust


Lorsque je vois la jeune demoiselle en détresse, je ne me fais pas prier pour aller lui offrir mon aide. Après tout, j’ai une certaine réputation à tenir et surtout, je sais que je peux tomber sur un ou une fan n’importe où. Ce ne sera pas gratuit, bien évidemment, mais ça elle ne peut pas le savoir encore … Elle m’offrira ses rêves, ou plutôt devrais-je dire ses rêves qui se transformeront en cauchemars. Aussi je me dépêche pour être certain que personne d’autre ne vienne lui proposer son aide. Heureusement j’ai attrapé la boîte de céréales qu’elle désirait. Elle me remercie et je lui rends son sourire, ne pouvant m’empêcher de trouver qu’elle ressemble à une demoiselle toute fragile.

Son sourire est adorable. Mais à peine ai-je terminé ma phrase, que je la vois tourner les talons pour partir. Sûrement se dirige-t-elle vers les caisses pour payer ses achats. Il faut que je trouve rapidement quelque chose à dire, si je ne veux pas la voir partir de suite. Il faut que je relève le premier défi que je me suis lancée lorsque je l’ai vu. Aussi, en m’appuyant contre mon caddy, je lui propose de lui faire visiter la ville. Je sais que je ne serais pas le meilleur guide dans cette ville, c’est une certitude. Mais au moins, je serais en sa compagnie, j’en apprendrais plus sur elle, et je suis sûr que venir hanter ses rêves sera encore plus délicieux. Si ça se trouve, la jeune inconnue connait déjà la ville. Mais quelque chose me souffle que ce n’ait pas le cas. Lorsque je la vois se retourner, je me félicite mentalement, alors que je la vois avancer vers moi. J’ai apparemment réussi à capter son attention et ça, c’est parfait.
La jeune-femme me demande si ma proposition est sérieuse, en m’interrogeant pour savoir si je ferais réellement ça. Elle ajoute que ça lui ferait plaisir. J’ai donc bien fait de lui proposer ça, même si c’est uniquement dans les intérêts personnels. La jeune-femme s’avance vers moi et son visage se retrouve proche du mien. Ses yeux sont chargés d’innocence, comme seuls les regards des enfants peuvent l’avoir. Encore à cet instant précis, elle me semble être une jeune fleur fragile. Je lui souris, alors qu’elle dit qu’elle est intéressée si ça n’empiète pas sur mon temps.

-Ne vous en faîtes pas, j’ai énormément de temps à revendre.


Je savais que mon ton était convainquant. Après tout, je jouais la comédie depuis tellement d’années aux yeux de tous, que ce n’était pas ce visage angélique qui pourrait deviner mon jeu. Je sais manier mes cartes et sais parfaitement jouer avec. Je regarde autour de nous, et remarque qu’il y a un peu plus de personne que lorsque je suis arrivé. Ce qui veut dire que je vais devoir sortir, car je n’ai pas envie de tomber sur un fan ou quelqu’un qui s’en approche. La voix de la jeune-femme m’interrompt de mes pensées. Je baisse de nouveau mon regard vers elle alors qu’elle me demande quand est-ce que je serais disponible. Je fais mine de réfléchir pendant quelques instants, alors que dans mon esprit, ma réponse est déjà toute tracée.

-Hum … Eh bien je pourrais maintenant, si ça vous dit. J’ai une voiture, je peux vous déposer chez vous pour que vous déposiez vos courses. On fait un détour par chez moi pour mes propres achats personnels. Et ensuite, je vous fais visiter. Sinon, j’avoue que je ne sais pas quand je pourrais vous faire visiter …



_________________

Entre le passé et le futur, le présent ne nous facilite pas la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 19/06/2016
MESSAGES : 118
POINTS : 973



MessageSujet: Re: Soit la muse de mes cauchemars [Mallory/Dust]   Mar 19 Juil - 21:56


Soit la muse de mes cauchemars
Quand on pense être le loup face au chaperon rouge ✧Ne serait-il pas un peu charmeur, cet étranger ? Mallory ne pouvait lui en vouloir, elle usait tout aussi bien de son charme, même si c'est plus pour l’attendrir, être sociable et ressemblait à ce que tout le monde pense voir en posant la première fois ces yeux sur elle, la petite fille innocente brune qu'elle paraît être. Il reste intriguant et en le fixant, elle pouvait sentir comme une aura ou plutôt une impression... il n'était peut-être pas bon de traîner autour de lui, mais...en général elle fait bien le contraire lorsqu'elle ressent ça, car jusque là elle s'en est toujours sorti sans mal, s'il s'avère plus dangereux que prévus...tant pis pour lui, il ne fera peut-être pas long feu sur cette terre. Ce qui était amusant, c'est qu'il ne savait pas qu'en réalité, cette fille était bien plus...étrange et dangereuse qu'elle n'y paraît, autant dans la vraie vie vaut mieux t-il l'avoir comme ami qu'ennemi, mais elle hante aussi les rêves des autres, les projetant dans une scène apocalyptique alors qu'elle semble innocente, même si elle tue devant vous. Seulement, elle ne savait pas qu'elle avait affaire à un cauchemar aussi, ce qui risquerait de rendre les choses bien intéressante le moment où ils s'en rendraient compte tout les deux.

Son sourire ne pu que s'élargir quand il lui assura qu'il avait du temps à revendre, tant mieux car elle s'ennuyait un peu toute seule en ce moment, Emma travaillant, bien que ce n'est pas vraiment la première fois qu'elle se retrouvait seule, elle savait parfaitement gérer l'ennuie...mais souvent ça la retranchait dans son monde et elle pouvait devenir violente. Puis cela ne pouvait pas mieux tomber, il avait un moyen de transport et se proposé même de la conduire jusqu'à sa résidence pour qu'elle y dépose son maigre butin et ensuite ils passeraient chez lui pour déposer ses courses et ensuite...la ville sera à eux !

« Parfait ! Allons-y alors ! »

Elle le dit sur un ton tellement enjoué et avec ces yeux tellement pétillants que cela pourrait rendre la personne en face d'elle euphorique. Il pouvait lui être utile pour l'instant, elle pourrait entrer dans ses rêves sans aucun soucis...peut-être ce soir ? Après qu'elle ait regardé une série quelconque à la télé avec la personne qui l'a invité dans sa demeure.

Ils payèrent donc ce qu'ils devaient et mirent les courses dans le coffre avant qu'ils n'entrent dans le véhicule. Mallory ne put s'empêcher de regarder autour d'elle, à part les ambulances, elle n'avait pu admirer vraiment d'autres voitures. Si elle ne comprenait pas l'importance de l’esthétique et de la marque du véhicule, elle savait pertinemment que chacun voulait la plus belle, la plus brillante, la plus puissante, pour montrer son « rang » social et aussi pour se la jouer. Ses yeux noisettes se reposèrent sur Dust, elle lui indiqua l'adresse d'Emma, elle aurait pu rester silencieuse pendant le trajet ou au moins offrir son nom mais...

« Vous faites quoi dans la vie, pour avoir du temps à revendre ? De ce que l'on m'a dit, le temps s'achèterait presque. »
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Soit la muse de mes cauchemars [Mallory/Dust]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Soit la muse de mes cauchemars [Mallory/Dust]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Reportage sur la section Marine du Muse de l'Armee
» debut de regime soit seconde vie
» cauchemars ou angoisse nocturne?
» Pour Laëtitia, pour que la loi ne soit pas qu'une intention en matière de récidive.
» Comment lutter contre les cauchemars ???!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-