AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 From yesterday...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 28/05/2016
MESSAGES : 422
POINTS : 3960



MessageSujet: From yesterday...   Sam 2 Juil - 20:43

From yesterday...


Pour Dawn, c’était un jour sans. Elle ne travaillait pas de la journée mais elle sentait déjà qu’elle risquait de la passer dans son lit à ne rien faire. Elle ne boudait pas, mais elle n’était juste vraiment pas dans son assiette, on a toujours des hauts et des bas et elle était bien contente que sa télé soit dans sa chambre finalement, elle n’avait même pas besoin de bouger pour allumer sa télé, avec la télécommande sur sa table de chevet.

Ses chiens semblaient l’avoir compris ils avaient déjà pris place sur le lit de chaque côté de leur maitresse et projetaient très certainement de faire une sieste avec des papouilles et des câlins. Ils étaient adorables et parfois ils étaient bien mieux que n’importe quel ami humain, puis ils allaient peut-être avoir le droit à quelques friandises. En tout cas le menu était tout trouvé pour elle, si ces animaux aller avoir un repas convenable comme d’habitude, elle allait prendre un bol de céréale au midi et très certainement commander une pizza au soir. Tant pis pour la ligne, de toute manière elle avait de la marge ! Oui, oui, c’est bien la fille que l’on déteste parce qu’elle a beau manger tout ce qu’elle veut, elle ne semble pas prendre un gramme ! Bon, même si elle n’aime pas le sport elle a tout de même prit le pli d’aller courir au moins trois fois par semaine au parc avec ces chiens.

La journée passa rapidement et si elle avait pris une douche et qu’elle c’était habillé ensuite en jogging, elle avait négligé ses cheveux et n’avait pas pris le temps de se maquiller, passant littéralement la journée au lit. Elle venait tout juste de passer commande pour sa pizza, une double fromage, l’anniversaire de la mort de sa mère approché et elle n’était vraiment pas en forme, même après toutes ses années, ça l’affectait profondément. Alors soit elle restait à se morfondre au fond de son lit ou alors elle sortait afin de se vider la tête. Et comme à son habitude, elle n’aura pas préparé la monnaie avant que le livreur ne soit là…mais en même temps elle pensait à donner le code de la porte d’entrée des appartements et elle précisait toujours qu’elle était au troisième étage…ensuite elle se perdait souvent dans ses pensées.

   


Fiche bye Ethna

_________________

   
   
Love in the middle of the firefight

They'll not gonna dream as big as us
We come outside
They run and hide
In the morning sun, baby, we were born to run


Dernière édition par Dawn Davis le Dim 6 Aoû - 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

banni

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 892
POINTS : 4235



MessageSujet: Re: From yesterday...   Sam 9 Juil - 22:24



From Yesterday...
Ce soir, je pète la forme et c’est pas peu dire. J’ai passé une excellente nuit. Pour une fois, je m’étais laissé aller et n’avais pas été acteur, juste spectateur de mon propre inconscient. Ça m’a fait un bien fou ! Un vrai repos bien mérité, surtout qu’après, ça m’a été utile pour ne pas insulter plusieurs clients. Ah je m’en souviendrais de Monsieur Proutprout, j’exigeetj’obtiensmêmesijesuisdansmontort, quel c** ! Je soupire rien qu’en y repensant. Mais c’est le jeu, ça n’a jamais été un boulot plaisir de répondre à des clients mécontents. Mais quand même…. J’ai fini ma journée au service après-vente en beauté grâce à ce vieux croûton !

Heureusement pour moi, la tournée de livraisons de pizzas est relativement calme ce soir. Il est 22h et je m’apprête déjà à livrer la dernière, et ce à une habituée de la maison ! Mon patron m’a dit d’être gentil avec elle, on est toujours gentil avec ses meilleurs clients. Il lui offre régulièrement un petit truc en plus, ce soir, c’était une petite pizza du chef en supplément. Celle que je trouve particulièrement infâme, avec des câpres et des ananas, qui mangerait ça ? J’ai limite envie de ne pas la donner à cette cliente, la pauvre ! Quoi que, les goûts et les couleurs… elle aime peut-être ça ?

Il n’y a pas grand monde sur la route, je suis plutôt étonné. Le ronronnement de mon scooter me met à l’aise et je me surprends à chantonner. Décidément, la livraison de cette double-fromage assortie de son cadeau empoisonné commence bien. J’approche de ma destination. Je check rapidement le nom de la rue pour être sûr. Mais en fait, je m’aperçois que je connais plutôt bien les lieux. C’est peut-être la troisième ou quatrième fois que je livre dans le coin, mais seulement la deuxième que je livre à cette jeune femme. Je me demande si cette fois aussi elle va oublier de préparer sa monnaie et retourner tout son appartement pour me la donner. Je pouffe un peu à ce souvenir même si sur le coup, j’avais été carrément agacé, elle m’avait fait prendre un sacré retard !

Bon y’a prescription, du coup, c’est largement pardonné. Je gare mon scooter, m’empare des pizzas et me présente devant la porte principale du bâtiment. Je regarde ma boite à pizza toute chaude entre mes mains. Ah oui, j’ai le code et le numéro de l’appartement sur un post-it collé dessus. J’étais vraiment ailleurs là. Je fais le code et commence à monter les escaliers, direction troisième étage. Une fois devant la porte de Mademoiselle Davis, je réajuste ma casquette et affiche mon sourire le plus vendeur. On doit toujours être poli quand on vend quelque chose. Je commence à le savoir ! Mais ce soir, c’est tout à fait naturel et bizarrement ça me rend content. Je sonne.

Comme je m’y attendais, la porte ne s’ouvre pas tout de suite et des aboiements se font entendre. J’avais oublié les chiens. J’espère juste qu’ils ne me sauteront pas dessus. J’adore les animaux, mais quand je travaille, j’aime mieux rester sans poils, pour la clientèle c’est mieux. Même si là, concrètement, c’est ma dernière tournée. Bah, on verra bien ! La porte s’ouvre enfin et bizarrement, ce n’est pas la joyeuse jeune femme de la dernière fois qui m’ouvre. C’est bien mademoiselle Davis, c’est juste qu’elle n’a pas l’air dans son assiette. Je souris quand même et dis de manière aussi enthousiaste que possible :
« Bonsoir ! La double fromage encore toute chaude et la mini-pizza du chef en cadeau ! C’est bien ici ? »
Les pizzas bien calées entre mes mains au cas où les chiens feraient un excès de zèle, je patiente. J’ai envie de trouver une blague pour lui demander si elle avait bien préparé sa monnaie cette fois, mais, à sa tête, en fait, j’ai pas envie de la piquer. Même si c’est pas méchant, je me dis que ce serait peut-être aller trop loin, et ce soir, j’ai pas envie d’être lourd. Les chiens, que je pensais plus gros, s’approchent dangereusement en frétillant à l’odeur des pizzas.

« Non non non, tant que c’est entre mes mains… » dis-je en m’adressant aux chiens aussi sérieusement que possible. Mais c’est aussi dans l’espoir de dérider un peu la jeune femme.

_________________
Girl...You're driving me crazy



Dernière édition par Aiden Fawkes le Mar 30 Mai - 22:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 28/05/2016
MESSAGES : 422
POINTS : 3960



MessageSujet: Re: From yesterday...   Dim 7 Aoû - 16:42

From yesterday...

Toujours bien calé dans son lit, ses bras entourant ses deux petits compagnons, elle se dit que ça risquait d'être bien difficile de sortir de la pour aller juste jusqu'à sa porte et accueillir le livreur ainsi que le saint Graal...la pizza ! Elle avait encore quelques minutes pour se préparer psychologiquement à ça. Les deux chiens eux, n'auront aucun mal a bondir hors du lit...et c'est d'ailleurs ce qui se passa lorsque la sonnerie retentit dans son appartement.

Le glamour de sa tenue allait certainement éblouir le livreur, c'était bien entendu ironique ! Elle enfila ses baskets et se traîna pressa le pas pour ouvrir, tout en essayant de faire taire ses deux peluches vivantes qui se calmèrent uniquement quand la porte fut ouverte et que l'odeur de fromage se fit sentir, là ce fut un spectacle à qui fera la tête la plus mignonne pour avoir un bout au gentil monsieur. Elle hocha la tête alors qu'on lui demanda si la livraison était bien ici, puis quand elle entendit qu'il y en avait une en cadeau...elle se dit que c'était Bogart et Penny-Lane qui allaient aimer ce livreur. Puis elle porta la main a son front et ferma les yeux en soupirant.

« Bonsoir...désolée, j'ai encore oublié la monnaie ! Promis, la prochaine fois je prépare ça dès que j'appelle ! »

La brunette tenta un léger sourire, plus fin et moins spontané qu'à son habitude, mais elle ne voulait pas non plus laisser une impression d'être une femme aigris ou quelque chose dans le genre. Alors qu'elle commençait à s'éloigner de la porte pour chercher son porte feuille qu'elle a du jeter dans un coin du salon, elle vit ses deux ventres sur pattes s'approcher du pauvre livreur qui tenta de leurs parler...mais quand il s'agissait de manger, on pouvait toujours courir pour les faire obéir, surtout si on ne s’appeler pas Dawn.

« Vous voulez voir un tour de magie ? Les chiens s'approchaient dangereusement du livreur, mais toujours aussi lentement. Bogart, Penny, au lit ! »

Et voilà que les deux compères ne bronchent pas et fonce comme des déments dans la chambre, seul Bogart aura un petit regard en arrière, comme s'il était le plus malheureux des chiens et qu'il n'avait pas a manger. La jeune femme roula des yeux et continua dans sa quête des sous perdues.

« Oh...entrez, je ne vous tiendrais pas longtemps, mais j'ai un peu peur que l'un de mes monstres ne décident de s'évader et de dévaler les escaliers. »

Puis il n'avait pas la tête d'un sérial killer qui aller fermer la porte pour commettre son méfait, tout au plus il serait gêné car ça ne doit pas être très politiquement correct dans la livraison...mais elle n'avait vraiment pas envie de courir une nouvelle fois après Bogart, une fois suffit ! Même si dans un sens, ce curieux hasard la fit tomber sur sa sœur qu'elle n'avait pas vu depuis plus de dix ans. Dawn n'était pas prête pour l'épreuve sportif et encore moins le choc émotionnelle. Quand elle trouva enfin son porte feuille, elle le brandit fièrement comme s'il s'agissait d'un trésor enfouit ici depuis des centaines d'années, les deux petites têtes de chiens passèrent par l'encadrement de la chambre et ils continuaient à regarder Aiden, en faisant les malheureux, tentative de séduction.

« Je vous l'accorde, ils ont l'air trop mignon et on leur donnerait tout ce qu'ils veulent, mais ils font ce numéros à tout le monde...Ne vous laissez pas avoir par leur air angélique, ce sont des démons. »

Elle tenta de mettre une petite touche d'humour, mais pour une fois, ça sonnait incroyablement faux. Ses yeux ne pétillaient plus comme avant et ses tentatives de sourires semblaient vaines.
   


Fiche bye Ethna

_________________

   
   
Love in the middle of the firefight

They'll not gonna dream as big as us
We come outside
They run and hide
In the morning sun, baby, we were born to run


Dernière édition par Dawn Davis le Dim 6 Aoû - 22:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

banni

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 892
POINTS : 4235



MessageSujet: Re: From yesterday...   Mar 16 Aoû - 16:15

Désolée pour le temps de réponse !  :bril:  Je ne voulais pas écrire n'importe quoi.  :yaa:



From Yesterday...
Je ne peux pas m’empêcher d’émettre un petit rire face aux chiens et leur concours de qui sera le plus mignon. « Ce n’est pas à moi de décider mais à votre maîtresse. » Comme s’ils comprenaient les chiens lancent un regard vers Dawn. « Oui tout à fait, elle, pas moi. » Je pouffe encore un peu puis regarde définitivement la jeune femme en face de moi qui soudain se frappe le front du plat de la main et soupire contre elle-même. Je souris de nouveau et lui adresse un clin d’œil, toujours dans l’espoir de la dérider sans vouloir passer pour un beauf :

« Vous en faites pas, c’est ma dernière livraison, je ne serais pas en retard pour la suite. »

Elle s’éloigna pour aller chercher la monnaie avant de s’arrêter dans son mouvement pour proposer un « tour de magie ». Je la regarde intriguée, l’invitant à poursuivre, ce qu’elle ne manque pas de faire et ce sont deux fusées qui abandonnent les effluves de pizza pour traverser la pièce et obéir à l’ordre de leur maitresse. Seul un des chiens se retourna légèrement, comme s’il partait à regret. Ce numéro a le don de me donner envie de rire, mais je me contente de sourire, la fausse bonne humeur de ma cliente me laisse quelque peu perplexe. Elle m’invite à entrer et à fermer la porte derrière moi pour que les chiens ne s’enfuient pas. Je suis légèrement gêné mais j’accepte. Si elle ne me considère pas comme un psychopathe et qu’elle n’en est pas une, il n’y a aucun problème n’est-ce pas ? Puis je suis partisan de la pensée que les gens qui ont des relations aussi complices avec leurs animaux sont de bonnes personnes.

J’observe tour à tour la jeune femme fouiller à la recherche de son portefeuille et les chiens qui continuent de me lancer des regards de grands malheureux. Cela a quelque chose de comique, et ça le serait complètement si je ne ressentais pas cette incroyable tristesse de la part de la jeune femme. Pourquoi ça me touche autant ? Je m’avance un peu et je cherche un endroit en hauteur où je peux poser les deux pizzas qui commencent à sérieusement me brûler les mains et à peser leur poids.

« Hum, je me permets, je pose ça là. »

C’est à ce moment-là qu’elle retrouve son portefeuille et le brandit victorieusement, un peu trop. Elle reprend la conversation en parlant de ses deux compagnons poilus et leur capacité à jouer la comédie. Elle fait des tentatives d’humour, je le sens bien, mais ça ne prend pas. Néanmoins, je décide d’entrer dans son jeu et continue sur la même lancée :

« C’est vrai qu’ils sont charmants pour des démons. En réalité, c’est eux qui vous ont fait commander la pizza n’est-ce pas ? »

Je souris chaleureusement mais ne tends pas la main pour recevoir ma monnaie. Quelque part, je cherche à faire durer la conversation. Maintenant que je suis là, j’ai l’impression que si je pars, elle va faire une bêtise. C’est idiot peut-être, de penser ça, mais je ne peux juste partir et imaginer les pires choses après. Je me devais de faire quelque chose pour elle, pour moi, pour me rassurer sans doute. C’est égoïste, mais je ne compte pas partir tant qu’elle ne me mettra pas dehors.

_________________
Girl...You're driving me crazy



Dernière édition par Aiden Fawkes le Mar 30 Mai - 22:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 28/05/2016
MESSAGES : 422
POINTS : 3960



MessageSujet: Re: From yesterday...   Lun 17 Oct - 14:22

From yesterday...

Un jour, la jeune femme sera un peu plus organisé, autant dans sa vie que dans son appartement. Elle préparera même la monnaie à l'avance et peut-être même...avant de passer commande qui sait ? Mais pour le moment, on était loin de ça ! Même s'il lui assurait qu'il venait de faire sa dernière livraison, elle n'allait tout de même pas passer plusieurs minutes à chercher de quoi le payer et qu'il puisse rentrer chez lui, c'est qu'elle pouvait comprendre ça, l'envie de rentrer chez soi ! Même si elle aimait beaucoup son travail, elle appréciait aussi en sortir.

Heureusement le vilain porte-monnaie cessa son jeu de cache-cache, mais maintenant il fallait franchir une nouvelle étape : celle d'avoir le compte juste. C'est un gardant un œil sur ses compagnons que la jeune femme attrapes quelque pièces, tentant de faire l'appoint, mais elle pouvait être rassuré sur le fait qu'ils ne dévalent pas les escaliers après s'être échapper par la porte d'entrée, le gentil livreur n'avait pas rechigné à fermer celle-ci. Elle l'autorisa bien entendu à poser les pizza afin qu'il ne se brûle pas les doigts.

Dernièrement, les deux comparses étaient un peu plus agités et lui faisait des frayeur assez régulièrement...la palme revenant à Bogart qui c'est tout simplement enfuit en pleine rue, heureusement avec sa laisse encore accroché à son collier ce qui permit à quelqu'un de le rattraper. Elle ne sait vraiment pas ce qu'elle ferait sans eux, s'ils partaient pour ne plus revenir... mais en voyant leurs bouilles d'amour, elle se disait qu'il reviendrait toujours, elle était comme leur maman, n'est-ce pas ? Une maman humaine, aimante et qui tente de ne pas céder à leur caprice. Ce n'est pas le plus simple, croyez-moi !

« Si vous saviez, je suis totalement à leur merci, je ne peux pas faire autrement que de commander régulièrement des pizzas... Elle jeta un œil vers les deux monstres qui la regardent. Par contre...même si je résiste à leurs charmes, je sais pertinemment que je vais leur donner quelques bouts...je crois que je les gâtes trop. »

Même si le cœur n'y était pas forcément, ça faisait tout de même du bien à Dawn de ne pas être seule ce soir, alors qu'elle s'était retranché dans son appartement dans l'optique de ne voir personne... son esprit était occupé et l'empêcher de trop penser.

« Mais...à force d'en acheter, ils m'y rendent accros. Vous n'avez pas idées d’à quel point c'est difficile de vivre avec eux ! »

Elle lui tendit enfin sa monnaie, avec le compte juste et un léger sourire en plus, comme pour le remercier de sa patience.
   


Fiche bye Ethna

_________________

   
   
Love in the middle of the firefight

They'll not gonna dream as big as us
We come outside
They run and hide
In the morning sun, baby, we were born to run


Dernière édition par Dawn Davis le Dim 6 Aoû - 22:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

banni

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 892
POINTS : 4235



MessageSujet: Re: From yesterday...   Mar 29 Nov - 9:24

Voilà enfin, c'est court, mais ça va te permettre de rebondir XD. J'espère !  :bril:



From Yesterday...
Elle continue d'évoquer les bêtises de ses amis à quatre pattes et l'influence qu'ils ont sur elle. Je souris puis je glousse un peu. J'ai dû mal à imaginer des chiens forcer qui que ce soit à acheter des pizzas, ça pourrait être tout à fait autre chose. Peut-être que la jeune femme s'en sert comme excuse pour ne pas avouer qu'elle raffole de la pizza ?

« Ils ont l'air de savoir ce qu'ils veulent, c'est vrai ! Ils ont le regard malicieux! »

L'un deux s'approche de moi pour renifler mon pantalon. Je m'accroupis doucement pour ne pas l'effrayer et lui offrir des gratouilles pendant que résonne le tintement des pièces de monnaie agitées par Dawn qui fait ses comptes, et les miens. Elle continue de parler d'eux. On dirait une maman avec ses gosses, elle me fait rire. Je ne sais pas lequel je caresse entre Bogart et Penny mais en tout cas, le chien apprécie grandement. Il vient de se coucher sur le dos, m'offrant son ventre. Aucun doute, il me fait confiance. Je lui dis en pouffant :

« Alors comme ça il suffit de t'amener de la pizza pour acheter ta confiance ? »

Puis je relève la tête vers Dawn qui s'avance à présent vers moi, l'argent en main. Je caresse une dernière fois la boule de poils près de moi et je me relève pour tendre la main et récupérer l'argent. Je recompte rapidement avant de le ranger dans la trousse que m'ont patron m'a fournie à cet effet.

« Merci ! Le compte est bon ! 
»

Et voilà l'autre toutou qui réclame sa dose de câlins. Je pouffe de nouveau avant de me pencher pour gratouiller le quémandeur.

« Haha, vous avez raison, c'est eux qui commande, je ne peux pas m'empêcher de les caresser ! »

Soudain, un énorme gargouillis retentit. Je marque un temps d'arrêt. Je regarde le chien un instant, le chien me regarde, presque courroucé que je semble l'accuser du regard, puis je réalise qu'en fait, c'est mon ventre qui vient de faire ça. Je rougis un peu. C'est vrai que je cours partout depuis le début de soirée, je n'ai pas encore pris le temps de manger quoi que ce soit. Je me redresse doucement, glissant ma main derrière ma nuque, comme à chaque fois que je suis gêné.

« Oups, désolé, je ne savais pas qu'il pouvait être aussi bruyant ! »


_________________
Girl...You're driving me crazy



Dernière édition par Aiden Fawkes le Mar 30 Mai - 22:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 28/05/2016
MESSAGES : 422
POINTS : 3960



MessageSujet: Re: From yesterday...   Lun 26 Déc - 14:36

From yesterday...

Dawn en rajoutait à peine...bon, d'accord, elle en rajoutait beaucoup quand au fait que ses chiens la forçaient à commander des pizzas, la vérité était plutôt qu'elle aimait ça et qu'elle était plutôt du genre fainéante pour faire la cuisine...là il n'y avait rien à faire d'autre que d’appeler et de commander, sans oublier de faire l'appoint avant ! Un jour elle y arrivera. C'est d'ailleurs en comptant sa monnaie que Bogart se décida à aller vers le jeune inconnu, il venait d'apporter à manger, donc forcément il devenait son ami...Et s'il lui glissait un petit quelque chose, là il serait son meilleur ami ! Jusqu'au prochain... et oui, c'est dur la vie avec des chiens, on en prend souvent un coup niveau trahison, mais ils revenaient toujours vers leur maîtresse à un moment où à un autre ! Elle ne put s'empêcher de sourire en le voyant faire son numéro.

« C'est facile de les avoir...je ne vous raconte pas si vous lui donnez quelque chose à manger, vous serez son meilleur ami pour la soirée ! »


La brunette se rapproche enfin pour payer ce qu'elle doit, bien vite elle sentit la petite se faufiler entre ses jambes pour réclamer, elle aussi, des caresses, c'est qu'elle était jalouse ! Il compta rapidement, attestant qu'elle avait donné le compte juste avant de s'accroupir à nouveau pour caresser Penny-Lane et lui avouer que finalement, elle avait raison et que c'était bien eux qui les contrôler. Un léger sourire sur les lèvres avant de répondre.

« Vous voyez ? Je vous l'ai dit, ils sont certainement capable de nous hypnotiser pour arriver à leur fins...puis il y a aussi la tentative de séduction, ils vous regardent avec leur air de chien battu, mal nourrit et forcément...vous craquez ! »

Puis, un bruit de ventre qui gargouille retentis, pendant une seconde Dawn se demanda si c'était elle, mais non...elle avait faim certes, mais pas encore à ce point ! Puis son regard se tourna automatiquement vers Bogart, le gredin avait souvent le ventre qui faisait un bruit phénoménal quand il avait faim...mais pourtant il sembla outré de se faire observer et accuser d'avoir fait ce bruit...puis ce fut le livreur qui s'excusa. Légèrement amusé, Dawn le regarda et se dit qu'il n'avait certainement pas manger depuis sa prise de service, elle ne savait pas trop s'ils avaient un règlement interdisant de manger entre deux ou...s'il devait être rentré tout de suis après sa dernière commande, mais elle tenta le coup.

« J'ai les yeux un peu plus grand que le ventre... ça...vous direz de partager un bout de pizza avec moi ? Sauf si vous ne savez plus les voir en peinture ou que ça vous écœure. »

C'est vrai qu'il en avait peut-être marre des pizzas à force de les livrer et peut-être d'en manger ? Car bon, en général on a des prix là où l'on travail et ça paraît plus simple de prendre quelque chose à manger sur son lieu de travail plutôt que de faire soi-même quelque chose.
   


Fiche bye Ethna

_________________

   
   
Love in the middle of the firefight

They'll not gonna dream as big as us
We come outside
They run and hide
In the morning sun, baby, we were born to run


Dernière édition par Dawn Davis le Dim 6 Aoû - 22:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

banni

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 892
POINTS : 4235



MessageSujet: Re: From yesterday...   Mer 18 Jan - 17:02



From Yesterday...
Je suis hilare grâce au comportement jovial de la petite troupe jusqu'à ce que mon ventre gargouille. Ça provoque un de ces silences ! Mais finalement, Dawn qui avait accusé du regard ce pauvre Bogart doublement courroucé d'être le suspect numéro un se met à me sourire quand elle comprend d'où ça vient. Et voilà, je passe pour un rigolo mais c'est pour la bonne cause, la jeune femme a l'air d'avoir plus d'éclat dans le regard. Elle me propose de partager la pizza avec elle. Mes yeux s'agrandissent de surprise tout d'abord, puis je finis par sourire de nouveau et je hoche la tête affirmativement.

« Je veux bien. J'ai beau en livrer tous les jours, j'adore les pizzas. »

Je m'apprête à retirer mon blouson. Mais est-ce que je ne me montre pas trop à l'aise ? Je marque un temps d'arrêt. Puis je lance timidement.

« Dès que je vous dérange, n'hésitez pas à me mettre à la porte surtout ! »

Je m'assure qu'elle a bien entendu ce que j'ai dit avant de retirer mon blouson et de révéler...mon pull. Oh merde. J'avais zappé ça. Le pull que ma mère m'avait offert à Noël y'a trois ans. La honte. La couleur verte horrible et je ne parle pas de la tronche du renne. Non mais sérieusement ! J'ai toujours soupçonné ma mère d'avoir pris une drogue pour le tricoter, ou alors, elle a une idée du beau très différente de la mienne...Je souris de manière gênée. Mes oreilles doivent être écarlates, je les sens qui chauffent. Bon si avec ça, j'ai pas le droit à un éclat de rire...malgré moi, je crois que je préférerais qu'elle se moque. Gentiment bien sûr. Puis quoi, je me suis donné l'objectif de repartir l'esprit tranquille, avec une jeune femme qui aurait retrouvé la personnalité pétillante que je lui connais. Je me sens obligé de me justifier d'un coup.

« Euh...on ne peut pas refuser de porter le beau pull tricoté avec amour par maman hein... »

Je ne sais absolument pas que je mets les pieds dans le plat en ce moment même. Que la raison pour laquelle elle déprime, c'est ça. Le manque de sa maman. J'attends pourtant, toujours avec le sourire et un peu de gêne que Dawn m'invite à aller plus loin pour s'installer et manger les pizzas.

« Ça fait longtemps que vous êtes installée ici ? »

_________________
Girl...You're driving me crazy



Dernière édition par Aiden Fawkes le Mar 30 Mai - 22:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 28/05/2016
MESSAGES : 422
POINTS : 3960



MessageSujet: Re: From yesterday...   Sam 15 Avr - 22:59

From yesterday...

La jeune femme était de meilleure humeur, mettant de côté tous les soucis et les mauvais souvenirs que l'époque lui apportait, puis ce livreur de pizza qu'elle avait déjà croisé n'était à présent plus un inconnu...enfin en vérité ils ne s'étaient pas présenté, mais ça ne serait tarder ! Il accepta alors de partager sa pizza avec elle, il les adore toujours même en passant son temps à les livrer...la jeune femme ne sait pas trop si ça serait le cas, mais en même temps elle adorait tellement les pizzas.

« ça tombe bien que vous aimez toujours les pizzas, j'aurais un peu peur de n'avoir rien d'autre à vous proposer. »


Un léger sourire avant de lui prendre son blouson afin de le mettre un peu plus en sécurité, histoire que les deux monstres ne décide pas d'un coup qu'il s'agisse de quelques chose à eux à présent. Elle fit un simple geste de la main quand il lui dit qu'elle devait le mettre à la porte s'il la dérangeait. Bon, ce n'est pas tous les jours que l'on invite sont livreur de pizza à manger chez soi ou pas avec une idée derrière la tête...mais Dawn était plutôt dans l'optique de ne pas rester seule pour manger, ensuite elle s'enroulerait très certainement dans une couverture en regardant la télé.

La brunette n'osa faire de commentaire sur son pull, c'est qu'en général on aimait ce que l'on portait non ? Donc autant éviter de le vexer le pauvre, mais très vite il sembla gêné... comme s'il avait enfilé ça rapidement ce matin sans vraiment prêter attention au motif. Elle se pinça les lèvres pour éviter d'éclater de rire, mais c'était clairement visible qu'elle en avait une horrible envie. Secouant négativement la tête aux paroles du jeune homme, elle tenta de retrouver son sérieux. Même si il y avait un arrière goût amère, se disant qu'elle aurait aimé que sa mère soit là à lui tricoter des pulls même immonde, bon elles devraient trouver un terrain d'entente pour qu'elle l'enfile, mais elle était certaine que ça mère aurait réussit cette exploit.

« Non, en effet, on ne peut pas refuser...même si on aimerait. »

Elle détailla une dernière fois le pull avant de se concentrer de nouveau sur lui, puis elle se dit qu'ils n'avaient pas vraiment besoin de couvert ni d'assiette pour ça, même si ça pouvait paraître étrange...mais par contre, du sopalin ne serait pas de trop. Elle alla donc chercher le rouleau et en proposa au jeune homme.

« Tenez, ça serait dommage de salir ce...magnifique pull. Et vous pouvez vous installer. »

Manger une pizza debout, ce n'était pas le mieux, bien entendus elle hésita entre le canapé ou la table/bar servant a séparer la cuisine du salon...enfin à donner l'illusion de cette séparation et elle tira une chaise, choisissant la table plutôt que le canapé et la table basse.

« ça va faire plus de dix ans maintenant... Et vous ? Vous êtes à Manchester depuis longtemps ? Elle se stoppa puis sembla pensive. J'y pense...vous ne connaissez même pas mon nom, si ? Enfin...je m'appelle Dawn. »

Les raquetteurs recommencer de plus belles à vouloir faire les yeux doux à leur maîtresse, mais aussi à Aiden, ils en auraient peut-être deux fois plus en faisant les chiens malheureux.
   


Fiche bye Ethna



Spoiler:
 

_________________

   
   
Love in the middle of the firefight

They'll not gonna dream as big as us
We come outside
They run and hide
In the morning sun, baby, we were born to run


Dernière édition par Dawn Davis le Dim 6 Aoû - 22:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

banni

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 892
POINTS : 4235



MessageSujet: Re: From yesterday...   Mar 30 Mai - 22:35

Bouh:
 



From Yesterday...
La jeune femme rebondit sur ma remarque à propos de la pizza, ça me fait sourire de toutes mes dents.

« Bienvenue au club des Pizzavores alors ! »

Elle m'indique où m'installer, à la table qui sert de délimitation entre la cuisine et le salon. Je m'installe tranquillement, essayant de ne pas écraser les quémandeurs de pizza à quatre pattes qui semblent décider à avoir leur part du gâteau....enfin de la pizza. Ils me font rire. Je glousse un peu en observant leur manège à mes pieds, puis à ceux de leur maîtresse, et de nouveau vers moi. Peu importe de qui ça tombe, pourvu que ça tombe !

J'ai l'impression que mon pull n'est pas du plus bel effet, je n'arrive pas à saisir, mais je vois bien qu'un truc la turlupine. Mais je n'oserai jamais lui demander. On ne se connaît pas assez. Elle ne s'installe pas tout de suite et part chercher de quoi s'essuyer les mains et la bouche.

« On reconnaît bien là une habituée, l'essentiel à portée de main ! »


Je fais un clin d’œil entendu, puis j'ouvre prudemment les boites contenant les pizzas, comme si, à tout moment, les loups affamés à mes pieds pouvaient sauter aussi haut pour s'en saisir. Tandis qu'elle répond à ma question, je découpe des parts et lui en mets une à disposition.

« Dix ans ! T...Vous devez bien connaître alors... »

Je termine dans un sourire et croque dans une part plus goulûment que je ne l'aurais voulu. J'ai faim, il faut l'avouer.

« Miam, je suis content de livrer de la part de cette pizzeria, ça doit être les meilleures de la ville, enfin, en dehors des miennes ! »

Je me la pète un peu, mais ma mère qui a les pizzas en horreur accepte toujours de manger celles que je cuisine et trouve même ça bon ! Voilà mon hôtesse qui se présente.

« Enchanté Dawn, moi c'est Aiden. Je vis ici depuis un peu plus de quinze ans maintenant. J'suis livreur de pizza le soir et hôte téléphonique le jour. Si t...vous avez déjà appelé un service après-vente pour n'importe quel truc acheté à Manchester, y'a moyen que j'ai déjà répondu une fois. »

Je souris comme si c'était une bonne blague, en réalité, je trouve ça triste, m'enfin, je préfère rester enjoué.

« J'me suis installé ici avec ma mère. J'ai eu beau essayer de trouver un job plus stable que ça, j'ai pas réussi à garder mon boulot plus d'un mois d'affilée, alors, je me suis dit que ma voie, c'était ptet la pizza. Et t...vous, vous faites quoi dans la vie ? Est-ce que...est-ce qu'on peut se tutoyer ? Je ne suis vraiment pas à l'aise avec le vouvoiement. »

Je suis drôlement plus bavard que je ne l'aurais cru. Serait-ce le pouvoir de la pizza ? Ou le stress ? Je ne suis pas habitué à ce genre de situations.

_________________
Girl...You're driving me crazy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 28/05/2016
MESSAGES : 422
POINTS : 3960



MessageSujet: Re: From yesterday...   Ven 16 Juin - 21:24

From yesterday...

Dawn est plutôt bon public lorsqu’il s’agit d’humour… ou d’à peu près n’importe quoi à dire vrai. Alors elle s’amusa du terme employé par le jeune homme, les pizzavores, bon, ils ne peuvent pas se nourrir uniquement de ce plat…déjà leur ligne ne le supporterait pas et à force ils s’en lasseraient probablement. Elle lui indique naturellement où il peut s’installer, afin qu’il ne se retrouve pas mal à l’aise après avoir accepté son invitation à manger avec elle. Ça lui ferait du bien d’être avec une autre personne que ses deux loulous, en tout bien tout honneur bien entendu.

Les chiens comme d’habitude très alerte lorsqu’il y avait de la nourriture de sortie et préférablement prête à manger…et à tomber. Les yeux doux, elle en était presque vaccinée depuis le temps, mais il lui arrivait parfois de craquer, bien entendus, mais pour leur bien-être mieux valait ne pas trop céder. Aiden semble s’en amuser, voilà qu’il fait un commentaire sur le rouleau de sopalin qu’elle apporte, le considérant comme étant un essentiel pour les mangeurs de pizza et il avait bien raison ! Elle laissa s’échapper un petit sourire.

« Je suis démasquée. Mais j’avoue que ça me sert de temps en temps quand j’attaque la glace au pot aussi. »

Elle s’amusa de voir à quel point il ouvrit prudemment les pizzas, comme-ci dans les boites se trouvaient des liasses de livres sterling ou même encore des diamants à protéger. Mais c’était bien contre les deux quémandeurs, heureusement qu’ils ne savent pas sauter aussi haut autrement ils auraient du souci à se faire ! La conversation commença et alors qu’il coupait les parts, c’est qu’il devait être un expert à présent, il lui demanda depuis quand elle était en ville. Il sembla surprit du nombre d’année, mais elle hocha la tête positivement alors qu’elle mordit dans sa part. Et oui, une dizaine d’année à présent.

« J’ai fait pas mal de pizzeria différente, je peux affirmer que ce sont les meilleurs ! Enfin, je veux bien croire que les meilleurs sont les votre…mais pour ça il faudra ouvrir une pizzéria ! »

Comme à son habitude, elle est dans la lune et en oublie jusqu’à se présenter, mais elle répare cette erreur bien vite en lui disant son prénom. En échange, il lui donna le sien, Aiden, c’est joli. Puis voilà qu’il lui dit qu’il est ici depuis plus longtemps qu’elle et qu’il enchaine deux boulots. Un peu surprise, en effet elle a déjà dû appeler le service après-vente.

« Ça ne doit pas être évident de jongler entre deux jobs. »

Bon, elle n’avait pas deux jobs, mais il est vrai qu’elle travaille un peu trop souvent et n’hésite pas avec les heures supplémentaires ou même les remplacements. De dernière minutes ou non d’ailleurs. Bon, son job n’était pas non plus des plus reluisants, mais il payait les factures…et les pizzas ! Puis il lui demanda s’ils pouvaient se tutoyer, en effet ça serait plus simple.

« Oui, oui on peut se tutoyer ! Et ne t’en fait pas, j’ai pris le premier boulot venu, celui ou on me voulait bien et je ne l’ai pas quitté depuis. J’ai même réussit à avoir plus d’heure. Je suis serveuse au Claddagh, le bar café Irlandais au coin de la rue. »

Dawn dévorait de bon cœur son diner, roulant de temps en temps des yeux face à ses chiens et continua de discuter avec Aiden.
   


Fiche bye Ethna



Spoiler:
 

_________________

   
   
Love in the middle of the firefight

They'll not gonna dream as big as us
We come outside
They run and hide
In the morning sun, baby, we were born to run


Dernière édition par Dawn Davis le Dim 6 Aoû - 22:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

banni

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 892
POINTS : 4235



MessageSujet: Re: From yesterday...   Dim 2 Juil - 18:56



From Yesterday...
Je suis agréablement surpris de la tournure que prend la soirée. Finalement cette Dawn est très sympathique et plutôt sociable. J'ai l'impression d'être avec une frangine. Ça fait drôlement plaisir. En plus elle est bon public et sourit ou rit à toutes mes remarques. Je me sens de plus en plus à l'aise du coup. Oh bien sûr, je ne m'étale pas, mais au moins, je ne suis pas refermé sur moi- même et je ne culpabilise plus de partager sa pizza, même si du coup, je lui laisserais un petit peu d'argent en contrepartie, ou alors, je lui offrirai une pizza plus tard.

J'hésite à céder aux loulous à poils qui nous observent avidement. Est-ce que je leur donne un morceau de pizza ? Peut-être un peu plus tard....Elle complimente les pizzas, elle semble avoir une grande expérience dans la dégustation de cette merveille importée d'Italie. Je souris de toutes mes dents :

« Faudra que je répète ça à mon chef, il sera ravi et en fera des encore meilleures ! »

Elle rebondit ensuite sur mes deux jobs. Je ne sais pas trop si je suis à plaindre, finalement, j'ai plutôt bien calé mes horaires, donc, ça va, ça me laisse le temps pour ma passion principale. C'est pas très sain, je le sais, mais, y'a que comme ça que je peux passer du temps avec Kaylee....

« Ça demande pas mal d'organisation, mais une fois la routine installée, ça se fait très bien merci ! Et toi, ça ne te fatigue pas trop le boulot de serveuse ? Tu ne tombes pas sur trop de gros lourds ? »

Je trouvais qu'il fallait bien du courage pour être serveuse. Je me détends finalement complètement. Nous papotons entre deux bouchées de pizza qui finalement se partage également avec les boules de poils à nos pieds. La soirée se poursuit sur cette ambiance amicale. Je suis assez étonné de la facilité avec laquelle on échange sur tout et rien. Dawn est vraiment une jeune femme adorable. Je repars rassuré ce soir-là. Elle semble avoir retrouvé le sourire et la joie de vivre. Je lui dis au-revoir en précisant que ça me ferait plaisir de la revoir à l'occasion, et ses compagnons à quatre pattes aussi qui ont chacun le droit à une caresse odeur pizza.

« Encore merci pour ce formidable accueil ! »

Il semble que c'est réciproque et je me sens heureux tout d'un coup. Pouvoir redonner le sourire à quelqu'un c'est chouette, se faire une amie, c'est mieux !

_________________
Girl...You're driving me crazy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 28/05/2016
MESSAGES : 422
POINTS : 3960



MessageSujet: Re: From yesterday...   Mar 15 Aoû - 9:42

From yesterday...


Apparemment, savoir qu'il faisait parti des meilleurs pizzeria de Manchester ravie Aiden, il le confirait à son chef pour qu'il se donne même encore un peu plus de mal ou qu'il réussirait à mettre plus de cœur à l'ouvrage face à cette révélation. La jeune femme sourit tout en mordant dans sa part, c'est vrai qu'elle ne pourrait s'en passer de celle-ci.

« Il faudra bientôt faire des cartes de fidélités et agrandir les locaux alors, s'il en fait des encore meilleurs ! »


Dawn n'avait pour le moment que très peu de place pour une vie sociale ou même une vie en dehors du travail, elle ne pouvait imaginer ce que se devait être pour Aiden... mais il arrivait peut-être mieux à gérer ses boulots et sa vie qu'elle ne le faisait, après tout. Et en effet, il semblait juste être bien organisé ! Elle aimerait tellement pouvoir en dire de même, peut-être essayerait-elle de mieux gérer son emploi du temps pour avoir un peu plus de temps pour elle, peut-être travailler des jours entiers pour avoir quelques jours de congés en rab'.

« Il faudra que tu m'apprennes à gérer un emploi du temps alors. J'ai un peu de mal à ne pas passer plus d'une journée sur mon lieu de travail. Bon, il faut dire aussi que ça l'arrangeait financièrement parlant. Et ça va, j'ai prit l'habitude de vivre un peu en décalé et de devoir accélérer le rythme lors du rush ou des soirs de match. Et les clients restent en général poli. »

En vérité, elle ne voyait surtout pas ceux qui la draguaient parfois lourdement, mettant ça sur le compte de l'alcool plutôt qu'une quelconque attirance, La jeune femme était comme hermétique ou presque trop innocente pour les voir. Au moins, elle n'était pas celle qui préparait les repas et encore heureux pour les clients ! Il n'y en aurait plus depuis un bon moment si c'était le cas. Mais ce job lui permettait de se dépenser aussi et ainsi, de garder la ligne malgré toute la mal-bouffe qu'elle pouvait engloutir et c'était plutôt un point positif, qui lui permettait de continuer aussi.

Les deux monstres semblaient plutôt apprécier la pizza offerte qu'Aiden qualifia d'infecte et s'excusa même presque de l'avoir apporté, eux se régalaient autant que les deux humains ! Dawn se retrouve à penser à autre chose, loin de ses vieux démons et souvenirs qui la hante, cette mère qui les avaient quittés bien trop tôt et la décente aux enfers que cela à entraîner. Ils finirent la pizza non sans avoir l'impression d'avoir trop mangé, mais le cœur heureux ! Ils discutèrent de tout et de rien comme s'ils se connaissaient de longue date et finir même par décider que... se revoir serait sympa ! Ce soir, ils avaient tout deux gagné un ami et se quittèrent ainsi avec deux chiens bien repus, prêt à faire une sieste pour la digestion. Ils se quittèrent alors, Aiden la remerciant de l'accueil et Dawn le remerciant d'avoir passé un peu de temps et un repas avec elle. Elle le libéra enfin et fini sa soirée devant la télé et deux petits chiens content d'avoir eu bien plus que des restes ce soir-là.
   


Fiche bye Ethna

_________________

   
   
Love in the middle of the firefight

They'll not gonna dream as big as us
We come outside
They run and hide
In the morning sun, baby, we were born to run
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: From yesterday...   

Revenir en haut Aller en bas
 

From yesterday...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les plus grandes reprises de l'histoire de la musique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-