AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 [Flashback] Happiness therapy ~ Mallory

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: [Flashback] Happiness therapy ~ Mallory    Sam 9 Juil - 23:29


   


   
Happiness Therapy
Ft. Mallory


   
Pôle psychiatrique sécurisé ( jardin intérieur )
Onze ans plus tôt


Dans ma tenue d'hôpital jaune poussin, et mes chaussons blancs, je me sens comme un étrange spécimen d'animal rare. observé par des docteurs tentant vainement de savoir ce qu'il se trame à l'intérieur de mon cerveau. Assis sur un banc, le dos droit et les bras parfaitement alignés, les mains à plat sur mes cuisses, je me remémore l'instant fatidique où ma vie avait basculée. La nuit où je l'avais tuée. Cette excitation intense. La première fois où j'avais ressenti un plaisir tel, que pour la première fois, je découvrais le bonheur de l'éjaculation. Alors qu'il ne m'était même pas encore venu à l'esprit de me masturber.

Cela fait un an maintenant, et j'y pense, encore et encore. Toujours plus. Comme s'il n'y avait que ça maintenant qui m'intéressait. Ressentir cette sensation exaltante de la jouissance lors de la mort de mes semblables par mes mains. Alors parfois, je me repasse la scène à l'intérieur de mon crâne, l'instant où j'ai vu ma mère me regarder alors qu'elle sentait la lame de poser sur son cou blanc. La dureté de mon membre à cet instant, épris d'une passion qui lui était alors inconnue, et le sperme qui traversa ma verge pour se déposer avec violence sur mes dessous, alors que la lame transperçait sa gorge, la recouvrant de sang.

J'y pense en cet instant, et baissant les yeux, j'aperçois mon membre se durcir rien qu'à ce souvenir. Je serre les jambes, pose mes mains à plat sur mon entre jambes. Je ne tiens pas à ce que les médecins et les infirmières ne tombe sur moi maintenant. Mes pulsions sexuelles sont dérangeantes je le sais. Mais la question qui se pose à présent dans mon esprit est : est-ce que je désirais ma mère réellement ? Où étais-ce juste le meurtre qui me procurait ? Car c'était totalement différent.

Aujourd'hui j'ai rendez-vous avec Mallory. Cela me déplairait qu'elle me voit ainsi, excité, si droitement bâti. Probablement qu'elle penserait que j'avais envie d'elle. Et peut-être était-ce le cas, mais jamais je ne l'avais imaginé glissant mon sexe à l'intérieur de sa chaste bouche. Mais maintenant que j'y pensais, alors je me sentais fiévreux. J'observais les infirmières si sexy dans leur tunique blanche, qui épousaient leurs formes avec subtilité, que j'en vins à en imaginer une, nue, moi interagissant en elle, mes mains, sur ses sains, appuyant toujours plus fort, tentant d'enfoncer ses côtes afin de les fracturer, perforer ses poumons... transpercer son petit coeur plein de bons sentiments...

Qu'allais-je faire avec Mallory...
   


   
Revenir en haut Aller en bas

libre

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 19/06/2016
MESSAGES : 118
POINTS : 973



MessageSujet: Re: [Flashback] Happiness therapy ~ Mallory    Lun 18 Juil - 23:56


Happiness therapy
Welcome in Hell ✧Les jours passent et se ressemble, depuis combien de temps avait-elle passer dans cet environnement stérile et ou les murs blanc auraient bien besoin d'un petit coup de fraîcheur ? Mallory ferait bientôt parti des meubles, c'est qu'elle était là pour une bonne paire d'années, c'est ce que l'on récolte à assassiner sa famille entière car notre perception du monde est totalement différente des autres. Vous verrez l'enfant se promener avec des vêtements plutôt que l’infâme blouse donner à ceux qui sont là depuis peu, elle n'a juste pas le droit de porter une ceinture, par sûreté afin qu'elle ne se pende pas avec dans sa cellule. Si elle aurait voulut mettre fin à ses jours, elle l'aurait fait déjà depuis longtemps, ils sont naïf ! Mais ils prennent de bonnes précautions car elle s'en servirait très certainement comme une arme contre l'un de ses camarades ou du personnel.

Si auparavant elle se baladait dans les couloirs -pendant les heures autoriser- tel un fantôme, depuis peu il y avait du changement ! En effet, un jeune garçon, un peu plus âgé qu'elle venait de faire son entré dans l'établissement et, comme la plupart des résidents, il ne savait pas combien de temps il allait y rester...mais il ne comptait pas s'éterniser. La brunette ne s'était jamais vraiment posé la question de combien de temps elle allait passer entre ses murs, le soir, c'est bien loin de cette endroit qu'elle s'évade pour revoir sa famille et d'autres personnages aux corps ensanglantés pour effrayer quelques âmes sensibles. A son réveil, elle était la parfaite petite fille...au bien entendus elle piquait des crises et cela se finissait bien souvent avec quelqu'un de blessé, pourtant, à la voir cette petite avec son doux sourire et son visage qui inspire confiance... Mais revenons donc sur ce nouveau, encore dans la blouse d'hôpital donné aux nouveaux, ils se parlaient depuis son arrivé, elle pouvait ressentir quelque chose chez lui qui l'attiré, même si elle ne saurait dire quoi.

Aujourd'hui, une soignante lui avait préparé une robe aussi blanche que sa peau de porcelaine, à force de ne pas sortir, le soleil peinait à traverser les vitres de l'asile et si parfois on oubliait de lui donner des vêtements propres ou de l'eau on oubliait pas de la tartiner de crème solaire quand les premiers jours d'été venaient de pointer leur nez. En se regardant dans l'un des miroirs qu'on lui tend elle se regarde et soupire, il n'y a que la couleur de ses cheveux, de ses yeux et le rose de sa bouche qui ressortait, pourtant elle eut déjà exprimer son envie de porter des robes plus foncés, voir même noires, mais on ne l'écoutait pas. Une fois le miroir rendue, elle sortit de sa chambre pour arpenter une énième fois les couloirs et rejoindre Wallis, ils s'étaient donné rendez-vous à cette endroit exacte car les docteurs voulaient encore lui faire faire une batterie de test dans la journée. C'est presque sur un pas dansant qu'elle vint jusqu'à lui.

« Bonjour Wallis, ils te libèrent enfin pour la journée ou encore des séances de tortures de prévus ? »

Elle fut à sa hauteur, un large sourire sur ses lèvres et surtout elle ne remarqua pas le malaise qu'il pouvait ressentir. Aussi, elle éluda délibérément la question du « comment ça va ? » car ici personne a part le personnel et les docteurs ne posaient cette question et c'était déjà bien assez ! Son regard se posa sur la place libre à côté de lui puis de nouveau sur lui, indécise sur le fait qu'elle s'assoit ou attendre de voir s'il désire au contraire marcher un peu.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Flashback] Happiness therapy ~ Mallory

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» RETRO - FIZZY O'THERAPY BALLISTIC
» I'm glad to see you again ♥ [Lizzie] FLASHBACK
» Fleur du Mal - Flashback [- 07 ]
» Therapy Tong Ren Haeling
» KeratinPerfect (pour un lissage fait-maison)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-