AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 Guess who's here ? [PV Ollie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 30/12/2014
MESSAGES : 1337
POINTS : 5902



MessageSujet: Guess who's here ? [PV Ollie]   Dim 18 Sep - 19:09



   
   Ollie & Emma
   Guess who's here ?

C
onfortablement allongée dans mon canapé, je m’amusai à regarder le plafond pendant que ma chère mère me parlait de ce qui se passait à la maison. C’était assez drôle en y repensant. J’avais beau habiter Manchester maintenant, je pensais toujours au domicile familial comme « la maison ». Je ne regrettai pas ma décision de partir de Scarborough mais il était vrai que dans mon cœur, la maison est restera là-bas. Dans l’élevage familial. Je savais que ma mère ne m’avais laissé partir qu’à grand-peine et que seuls les soutiens des hommes de la famille avaient eu du poids. Certes, je n’en aurais fait de toute façon qu’à ma tête mais au moins j’avais pu partir l’esprit tranquille.

« Oui maman… Non ne t’inquiètes pas… »

Je souriais paresseusement en écoutant cette voix si familièrement douce et réconfortante. Notre petit rituel du dimanche soir était quelque chose qui lui faisait plaisir et aussi à moi. Je me rappelais de la fois où je ne l’avais pas appelé car j’étais tombée raide de fatigue dans mon lit. Le lendemain matin, elle avait débarqué suivi par mon père un peu penaud par tout ça. J’en avais été sidérée et un peu désabusée à vrai dire. Mon père m’avait confié qu’il n’avait rien pu faire pour l’en empêcher. C’était soit il l’accompagnait soit elle prenait la voiture seule pour faire venir jusqu’ici. Depuis on avait conclu un pacte. Si je n’appelais pas le dimanche soir, elle devrait attendre au moins 24h comme tout un chacun avant de tirer la sonnette d’alarme. Cet épisode m’avait assez marqué pour que je pense à lui envoyer un message si je n’étais pas dispo un dimanche.
Ma mère avait beau répété pratiquement la même chose chaque dimanche, je trouvais cela mignon. Après tout, elle n’était jamais plus heureuse que quand elle avait ses trois enfants – quatre si on comptait mon père – autour d’elle. Ne plus avoir sa fille devait être déjà assez dur mais je savais que qu’Ollie n’allait pas tarder à venir. Cela avait été plus simple pour lui. Je l’imaginai me prendre comme excuse pour qu’elle ne s’oppose pas à son désir. Venir me protéger sous prétexte d’une spécialisation. J’imaginais très bien mon cher jumeau lui dire ça. Cela me faisait rire car depuis notre tendre enfance, c’était moi qui le menais par le bout du nez mon cher jumeau.

« Au fait, Ollie est là ? J’ai des choses à lui dire »

Le silence de ma mère m’alerta.

« Maman ? Qu’est ce qui se passe ? Tu m’avais dit que tout le monde allait bien… »

Un petit rire se fit alors entendre de l’autre côté et la voix douce de ma mère me répondit

« Mais oui ! C’est ton père qui me faisait des signes par la fenêtre… Oui tout le monde va bien. Ton frère n’est pas là mais tu peux me parler à moi aussi tu sais »

Je ne pus m’empêcher de rire. C’était typique de Madame Rosebury. Elle n’en ratait pas une pour vouloir savoir ce qui se passait dans la vie de ses enfants.

« Raté ! Je dois te laisser. Embrasse tout le monde de ma part d’accord ? Je t’aime »

Je raccrochai et m’étirai en me levant. Jetant mon téléphone sur le canapé, je me dirigeais vers la cuisine mais m’arrêtai devant la chambre de mon frère. Dès que j’avais appris qu’Ollie allait venir, je lui avais préparé sa chambre. Des petits soucis avaient retardé son arrivée et je ne savais toujours pas quand mon frère allait venir. Mais au moins sa chambre était prête. J’allais me retourner quand je sentis qu’on me soulevait de terre. Poussant un hurlement, je poussais mon coude dans le ventre de mon assaillant assez violemment. Mais en me retournant…

« Ollie !! Tu m’as fait peur espèce d’abruti ! ça va ? Je t’ai pas fait trop mal ?? »
WILDBIRD

_________________
Cause in the daylight we'll be on our own.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

soldat

avatar



Stay Strong.
INSCRIT DEPUIS LE : 14/09/2016
MESSAGES : 248
POINTS : 669



MessageSujet: Re: Guess who's here ? [PV Ollie]   Lun 19 Sep - 11:41

Guess who's here?
Ft. Emma
Ma chambre est vide. L’endroit où j’ai de nombreux souvenirs, où j’ai passé une très longue partie de ma vie, se retrouve enlever de tous souvenirs en quelque sorte. Il n’y a plus les vieux posters des divers groupes que j’écoutais lorsque j’étais plus jeune. Toutes les photos ne sont plus sur le vieux mur blanc, mais au contraire, dans un carton en bas, dans ma voiture. J’ai dû retarder mon départ, car j’avais des papiers à régler. Je soupire et tourne sur moi-même. L’impression d’être dans une pièce inconnue m’est étrangère. Même mon lit semble appartenir à un autre, à une autre partie de ma vie. J’inspire pour me calmer, sachant de toute manière que c’est la meilleure chose à faire. Vivre loin d’Emma, c’est quelque chose de difficile, même lorsqu’on a 30 ans et des poussières !

J’attrape la sacoche contenant mon ordinateur et je descends, pour la dernière fois avant un moment, les marches. Tout le monde est rassemblé en bas. Je passe devant eux, leur adressant un petit sourire, avant de sortir. Posant mon ordinateur sur le siège arrière, avec le reste de mes affaires, il me reste encore une chose à faire avant de prendre le large. Je me dirige vers les écuries, là où j’ai passé une grande partie de mon enfance. M’asseyant sur une des barrières, j’observe tout ce qui se trouve autour de moi, avec un petit sourire mélancolique. Je sais bien que je n’abandonne pas cet endroit pour toujours, que j’y reviendrais, mais c’est tout de même un changement. Après quelques minutes à me remémorer des moments, je redescends.
Toute ma famille est ressemblée dehors. Je glisse mes mains dans mes poches en m’arrêtant face à eux, et me balance d’un pied sur l’autre, étant légèrement mal à l’aise. Dès que je les regarde, j’ai toujours la terrible sensation de leur mentir. Personne ne dit mot, et je me demande bien ce qu’il faut faire dans ce genre de situation. J’aurais peut-être dû partir en pleine nuit, sans dire au revoir à personne ? C’est ma mère qui rompt en première ce silence pesant et dérangeant. Elle s’avance et me prend dans ses bras. Je lui rends son étreinte du mieux que je peux et essaye de ne pas faire attention aux larmes qui perlent au bord de ses yeux. Mon père me donne une accolade rapide. Ne sachant pas ce qu’il faut dire dans ce genre de situation, je grimpe dans ma voiture, sans perdre de temps. Je mets le moteur en route et regarde mes parents une dernière fois.

-N’oubliez pas, si Emma appelle, ne lui dite rien s’il vous plait.


Ils me le promettent une nouvelle fois, avant de me dire de faire attention sur la route. Ça doit être dur pour eux, puisqu’en peu de temps, leurs deux plus jeunes enfants partent vivre loin. Je leur assure que je ferais attention, ça serait idiot que ma sœur m’arrête, avant de reculer dans l’allée et de me mettre en route.

Je suis presque arrivé et je dois bien avouer qu’il était temps. Je ne ferai pas ce trajet tous les jours, c’est une certitude. Je me gare devant la maison de ma sœur et coupe le contact. Maintenant que faire ? Tenir ma surprise jusqu’au bout ou m’arrêter maintenant ? Je sors et suis heureux de trouver qu’elle n’a pas fermé la porte à clefs. Bien que je m’inquiète tout de même en me disant qu’elle pourrait avoir des problèmes. J’entre et me fie au bruit que j’entends pour savoir où elle est. Je me déplace sans bruit et l’attrape dans mes bras. Elle hurle, ça je m’y étais préparé. Par contre, je ne m’étais pas préparé au coup de coude. Je la relâche et souffle. C’est qu’elle a un sacré coup de coude ma jumelle !

-Non ça va, t’en fais pas. Sacré coup en tout cas ! Je suis désolé, je n’aurai pas dû te surprendre de la sorte … Comment vas-tu Emma ?

J’ai l’impression que je parle comme si je m’adressais à n’importe qui dans la rue, le vouvoiement en moins. Mais je n’ai jamais été très extravertie, même lorsque j’étais uniquement en compagnie de mon frère et de ma sœur. La seule chose qui prouve que je me sens bien, et que je suis moins « coincé » c’est bien que je me suis permis une remarque sur le coup qu’elle venait de me donner.

_________________


Tu es ma meilleure moitié, celle à qui j'aimerai me confier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 30/12/2014
MESSAGES : 1337
POINTS : 5902



MessageSujet: Re: Guess who's here ? [PV Ollie]   Dim 23 Oct - 21:57



   
   Ollie & Emma
   Guess who's here ?

J
e pouvais être assez violente surtout quand on me prenait par surprise. Mes frères en avaient fait plus d’une fois l’expérience mais à croire qu’ils aimaient se prendre des coups de ma part parce que ça ne les avait jamais freiné. Et voilà qu’Ollie venait encore d’en subir les frais. Me retournant, je lui demandais alors comment ça allait. Son attitude me fit sourire. Tellement coincé ce ptit frère… Faisant fi de ce qu’il dit, je sautais dans ses bras. Cela faisait du bien d’être dans les bras de mon jumeau. J’aimais mes frères sans limite mais avec Ollie c’était différent. Après tout, nous étions jumeaux. Un lien particulier nous avait toujours unit et cela avait été très dur de le quitter quand j’avais pris la décision de venir m’installer dans la maison de tante Emmaline. Et le fait qu’il soit enfin là et qu’on soit enfin réunis me comblait de joie.

« Plus coincé tu meurs frangin ! »

Je le taquinai mais ne le relâchai pas pour autant. J’avais enfoui mon visage dans son cou. Sentir les bras d’Ollie autour de mon corps me faisait un bien fou. Il m’avait manqué ce bougre. M’écartant à regret, je lui pris le bras et lui demanda

« Ça va ? T’as fait bon voyage ?! Je viens de raccrocher avec maman, elle ne m’a pas dit que tu étais sur la route ! »

Tout en parlant je l’avais entrainé dans le salon.

« Assieds toi. Je vais te chercher une bière. Où sont tes bagages ? »

J’étais tellement excitée que je ne lui laissais aucune chance d’en placer une. Mon pauvre frère avait parfois bien du mal avec moi. Nous étions si différents mais pourtant si complémentaires. Là où je n’étais que feu Ollie savait me calmer et me tempérer tandis que je lui faisais faire des choses que mon grand timide n’aurait jamais osé. C’en était même marrant de voir à quel point nous pouvions être différent. Ma mère aurait surement préféré me voir avec le caractère d’Ollie et lui avec le mien. Elle se serait fait beaucoup moins de soucis.

Revenant avec deux bières fraiches, je lui en tendis une. Avoir Ollie ici… Je ne pouvais effacer le sourire sur mon visage. C’était un peu comme avoir un bout de la maison ici. Mais je devinai que cela n’avait pas dû être facile pour ma mère de voir ses deux derniers partir de la maison avec si peu d’intervalles. Heureusement qu’Andy n’avait aucune intention de partir de Scarborough. Depuis toujours, son ambition était de reprendre l’affaire familiale et de la faire prospérer encore. Notre grand-frère avait toujours été le plus attaché à notre élevage. Très tôt, il accompagnait papa dans ses tractations avec les autres éleveurs pour s’initier au monde des affaires. Cela nous avait semblé si naturel qu’aucun n’avait montré de surprise lorsqu’il avait commencé à reprendre petit à petit les rênes de l’élevage. Officiellement papa en était toujours le propriétaire mais c’était Andy qui se déplaçait désormais. C’était l’ainé de la famille et pour nous c’était normal. D’ailleurs Ollie n’avait jamais eu l’intention de faire concurrence pour reprendre l’élevage. Il avait toujours voulu devenir vétérinaire et papa nous avait toujours dit de suivre notre voie.

Regardant mon frère, je lui dis

« Si tu savais comme jui heureuse Ollie… T’avoir ici… C’est juste trop bien ! »
WILDBIRD

_________________
Cause in the daylight we'll be on our own.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

soldat

avatar



Stay Strong.
INSCRIT DEPUIS LE : 14/09/2016
MESSAGES : 248
POINTS : 669



MessageSujet: Re: Guess who's here ? [PV Ollie]   Sam 7 Jan - 12:12

Guess who's here?
Ft. Emma
Bon, peut-être que lui faire une surprise n’était pas le meilleur moyen de lui montrer que j’étais arrivé. Mais en tout cas, vu son coup de coude, ça voulait dire que mes parents et Andy avaient tenu leur langue, ce que je n’étais pas certain qu’ils feraient. En y réfléchissant de plus près, le coup d’Emma était prévisible. Après tout, même lorsque nous étions petits, elle n’aimait pas qu’on l’attrape par surprise ; on finissait toujours par prendre un coup. Mais apparemment, je n’avais pas encore retenu assez la leçon et pourtant, j’avais trente ans et des poussières !

Ma sœur se retourne et ne me répond pas, préférant me sauter dans les bras. Je la serre contre moi avec plaisir, car elle m’a manqué. Finalement, ce n’est pas parce que nous sommes adultes, que nous pouvons nous passer l’un de l’autre. Mais c’était chose compréhensible, vu qu’on partageait un lien que seuls les jumeaux peuvent comprendre. L’amour que j’éprouve pour Emma n’est pas le même que je ressens pour Andy et pourtant, il est également mon frère. Je lève les yeux au ciel, quand elle me rappelle combien je suis coincé. En même temps, je n’y peux rien si je ne suis pas aussi extravertie qu’elle. Emma est tout feu là où je ne suis que glace. Mais ça ne m’a jamais dérangé personnellement, car dans le fond, même si on est différent, on se complète. Pour ne pas changer ses habitudes, ma sœur avait enfouit son visage dans mon cou. Comme on dit, une bonne vieille habitude ne s’oublie jamais réellement. C’est comme le vélo ; même si on n’en fait pas pendant des années. Ma sœur me relâche et attrape mon bras, pour m’entrainer à sa suite. J’écoute Emma avec attention, alors qu’elle nous emmène au salon. J’ouvre la bouche pour lui répondre, mais la referme bien vite, car elle enchaine sur une autre question. Bon, je lui répondrai quand elle aura vidé son sac. Je la regarde partir me chercher une bière, tout en souriant et levant les yeux au ciel. Si on voulait la réinventer, je crois bien que ça serait impossible.

Je vois Emma revenir, avec deux bières dans les mains. Me disant que je vais peut-être pourvoir, enfin, lui répondre. Mais manque de chance, elle reprend la parole pour me dire combien elle est heureuse de me voir ici. Même si je suis également très heureux, je ne vais pas manquer de lui dire qu’elle n’a pas changé !

-Tu n’as pas changé Médor, tu parles toujours autant. Donc pour te répondre, oui j’ai fait bon voyage, et oui je vais bien. Et mes bagages sont encore dans la voiture. Et toi, comment vas-tu ? Quelqu’un en vue ?

Parce que oui, même si je recommençais avec ce petit surnom affectif, il n’empêchait pas que je voulais savoir comment elle allait. Vivre loin d’elle, ce n’était vraiment pas pour moi. Parfois, je me dis qu’aux yeux des autres, on pourrait penser à un vieux couple. Ce n’était pas loin de la vérité, car on partageait tout depuis notre naissance, et même les neufs mois qui ont précédé celle-ci. Prenant ma bière, je bois une gorgée, avant de me tourner de nouveau Emma.

-Vu la peur que tu as eu, je suppose que Maman a réussi à tenir sa langue et ne t’a rien dit comme je le lui avais demandé. D’ailleurs, ce n’est pas très prudent de laisser ta porte d’entrée ouverte de la sorte. Tout le monde pourrait rentrer chez toi … Et ce n’est pas parce que tu as des crocs Médor, que tu es invincible.

Chasser le naturel, il revient au galop, comme on dit. Mon côté surprotecteur revient de suite, mais elle ne se vexera pas, elle me connaît à force. Elle sait très bien que je m’inquiète pour un rien, surtout quand ça la concerne. Ca a toujours été comme ça et je pense que ça ne changera jamais. Surement que mon côté gardien y est pour quelque chose également.


_________________


Tu es ma meilleure moitié, celle à qui j'aimerai me confier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 30/12/2014
MESSAGES : 1337
POINTS : 5902



MessageSujet: Re: Guess who's here ? [PV Ollie]   Lun 20 Fév - 9:32



   
   Ollie & Emma
   Guess who's here ?

J
e sais que j’avais tendance à parler énormément lorsque j’étais excitée et là… J’étais comment dire… méga excitée ! Je ne laissai pas mon Ollie en placer une mais il en avait l’habitude maintenant. Installés sur le canapé, je vins près de mon frère et lui laissa enfin son temps de paroles. Et bien évidemment la première chose qu’il me fit remarquer c’était mon penchant à la parlote. Je passais outre pour une fois ce surnom ridicule. Je n’allais pas encore le frapper alors que cela ne faisait pas une heure qu’il était ici. Je me contentai donc d’éclater de rire avant de lui répondre

« Tu me connais ! On ira chercher tes bagages dans quelques minutes. Ta chambre est prête depuis quelques semaines ! Oui ça fait autant de temps que t’étais censé arriver. Et oui je vais bien. Mieux depuis que tu es là ptit frère. »

Je laissai sa dernière question de côté. D’une parce que je n’avais absolument personne en vue et de deux, je ne me voyais pas lui dire que le seul homme que j’avais en tête en ce moment était un criminel. Je connaissais mon frère comme ma poche. Si je commençais à lui parler de Damian, il allait se montrer super protecteur. Je le soupçonnais d’avoir fait fuir plus d’une fois mes prétendants par le passé. Non que je comparais Damian à un prétendant. Mais si un prétendant faisait déjà cet effet sur Ollie, je n’osais imaginer ce que pourrait faire l’idée d’un voleur dans l’entourage de sa sœur. Je savais qu’il vivait assez mal le fait que je sois flic et donc exposée à des dangers potentiels. Mais si il savait que j’allais chercher moi-même des ennuis, il allait surement péter un câble.

« Je n’ai pas eu peur ! C’était un réflexe de défense ! »

Moi avoir peur ? Il se foutait encore de moi ! Bon, il y avait des choses dont j’avais peur. Les films d’horreur par exemple. Quand on en regardait un, je finissais généralement la nuit dans le lit d’Ollie et malgré ça je continuais d’en regarder. Parce que j’étais incapable de résister à un défi…

« J’étais avec Maman au téléphone juste avant que tu n’arrives. Je comprends mieux son silence quand j’ai voulu te parler ! Pour une fois, notre chère mère a réussi à garder quelque chose pour elle. »

Je rigolais bien sur. Même si il était vrai que pour ses enfants, elle avait un besoin de tout contrôler ou de tout savoir, j’avais eu plus d’une fois des discussions à cœur ouvert avec elle. Des discussions de mère-fille sans que rien n’ait transpiré au sein de la famille. Cette mère poule savait exactement de quoi avait besoin ses enfants, ce qui faisait d’Alice Rosebury une femme et une mère exceptionnelle.

« Je te signale que je sais me défendre hein ! Ton ventre en est la preuve ! »

Je le regardai un peu taquine. Mais il avait raison. J’oubliais encore trop souvent que j’étais à la ville maintenant. J’en venais même à me demander si Damian n’avait pas profité d’un moment où je n’avais pas fermé la porte. Mais bon… C’était trop tard pour que j’y change quoique ce soit… Pourtant entendre les recommandations de mon frère me fit chaud au cœur. Ollie avait beau être un peu trop protecteur, ce côté là m’avait manqué. Souriant doucement, je me penchais vers lui et lui fis un bisou sur la joue avant de poser ma tête sur son épaule

« Tu es là maintenant… On se protègera l’un l’autre. »

Promesse d’enfants, promesse de toujours entre nous.

« Ollie ? Bon dis moi. Avoues que c’est parce que je te manquais trop que t’es venu à Manchester ! »
WILDBIRD

_________________
Cause in the daylight we'll be on our own.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

soldat

avatar



Stay Strong.
INSCRIT DEPUIS LE : 14/09/2016
MESSAGES : 248
POINTS : 669



MessageSujet: Re: Guess who's here ? [PV Ollie]   Sam 6 Mai - 17:10

Guess who's here?
Ft. Emma
Réinventer Emma ? Impossible. Elle était bien trop unique, imprévisible, pour qu’on puisse en trouver deux comme elle dans ce monde. Malgré tout, elle était la meilleure part de moi, et j’étais bien heureux de la retrouver maintenant, après ces longs mois à être loin d’elle. Et c’était également son cas apparemment, vu comment elle parlait, ne me laissant pas en placer une. Mais je ne lui en voulais nullement, même si je ne pus faire autrement que de lui faire remarquer. Elle rit, m’annonçant qu’on ira chercher mes bagages après. Mais également que ma chambre est prête depuis plusieurs semaines. Mais également qu’elle va bien, surtout depuis que je suis là. Je passe sous silence le fait qu’elle m’appelle petit frère, alors que pour moi, elle est la plus petite de nous deux. Mais vu que je viens d’arriver, je lui laisse cette petite victoire pour le moment.

Préférant changer de sujet, je lui dis que maman a réussi à tenir sa langue, vu le bond qu’elle a fait lorsque je suis arrivé. Mais je ne peux m’empêcher de lui rappeler que ce n’est pas prudent de laisser sa porte d’entrée ouverte. On ne vit plus dans notre petite campagne mais dans une ville ! Et qui sait ce qui pourrait arriver, si un dangereux psychopathe parvenait à entrer dans la maison. Rien que cette idée me tétanise sur place. Non, il faut vraiment qu’elle fasse attention à elle ! Sa réponse me fait rire. Je sais parfaitement qu’elle n’a pas eu peur. Mais moi j’ai eu peur, pour elle, surtout si ça avait été n’importe qui d’autre à la place. Je sais que ce qui effraie ma sœur, c’est les films d’horreur. Je n’ai jamais compris pourquoi, car c’est souvent tellement tirer par les cheveux, que rien de ce qui se passe dedans, ne peut être réel. Emma reprend, me disant qu’elle était au téléphone avec notre mère, avant mon arrivée. Je suis encore surpris qu’Alice Rosebury, ait réussie à ne rien dire à sa fille sur mon arrivée. Surtout que la connaissant, elle devait se faire un sang d’encre, vu que Manchester, n’était pas à côté.

-J’ai du mal à croire qu’elle ne t’a rien dit ! Honnêtement, ça a dû lui couter beaucoup !

Je ris légèrement. Notre mère était une femme adorable, aimante et protectrice, et surtout une très bonne mère. Même si elle avait beaucoup de mal à garder les choses pour elle, elle savait très bien le faire lorsque la situation l’exigeait. C’est ce que j’ai toujours apprécié. Je ne peux que lever les yeux au ciel, lorsque ma jumelle me dit qu’elle sait se défendre et que mon ventre est la preuve. Effectivement, mais c’est uniquement parce que dans ce monde ci, je ne pratique pas de sport de combat ; et donc ma famille pense que je suis incapable de me battre. Encore une fois, ce n’est qu’un mensonge. Heureusement, elle me connait et sait que je ne peux rien faire contre mon côté protecteur. Emma dépose un bisou sur ma joue, avant de poser sa tête sur mon épaule, comme lorsqu’on était plus petit. Des promesses d’enfant, qui deviennent des promesses d’adulte. Souriant à son affirmation, je ne peux que lever les yeux au ciel. Prenant une gorgée de bière, je lui réponds seulement après.

-Ça te ferait bien trop plaisir, que je te dise que tu as raison, n’est-ce pas ? Mais pour ne pas faire souffrir tes chevilles qui risquent de gonfler, je ne dirai rien. A toi de ruminer maintenant !

Je souris, avant de déposer un bisou sur son front. Je suis heureux d’être enfin près d’elle.

-Alors dis-moi, comment se passe ton travail ? Tu mords plus que les autres hommes du commissariat, Médor ?


_________________


Tu es ma meilleure moitié, celle à qui j'aimerai me confier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 30/12/2014
MESSAGES : 1337
POINTS : 5902



MessageSujet: Re: Guess who's here ? [PV Ollie]   Ven 9 Juin - 21:48



   
   Ollie & Emma
   Guess who's here ?

U
n rêve devenu réalité. C’était comme ça que je voyais l’arrivée de mon jumeau à Manchester. Si j’aimais tous les membres de ma famille d’un amour inconditionnel, j’avais avec Ollie cette relation particulière, celle que devait partager tous les jumeaux. Enfin je le pensais. Après, je n’étais pas naïve au point de croire que tous les jumeaux s’entendaient à merveille. Non, j’étais juste chanceuse d’avoir trouvé cette relation. Et d’autant plus reconnaissante envers nos parents pour nous avoir éduqués de la manière dont ils l’avaient fait. Nous étions une famille unie et profondément attachée les uns aux autres. Une famille parfaite comme diraient les mauvaises langues de Scarborough. Notre mère étant d’origine noble, elle avait attirée pas mal de jalousie en épousant notre père qui était un des meilleurs partis de la région. Leur histoire avait une allure d’histoire magique à mes yeux et même si ils s’en défendaient, je savais que mes frères rêvaient de ce genre d’histoire pour eux aussi. Sinon comment expliquer le fait que tous trois trentenaires, nous étions encore célibataires à notre âge ? L’histoire de nos parents nous avait trop impacté pour noter bien comme dirait ma mère inquiète de voir ses enfants sans personnes. Je la taquinai souvent sur le fait que c’était parce qu’elle voulait des petits enfants et que pour ça, il faudrait qu’elle tanne plus Andy que nous puisque nous étions plus jeunes. Mais elle avait toujours le chic pour me dire que j’étais la seule fille et en tant que telle je me devais de montrer l’exemple à mes frères. Old Fashion notre mère, je vous l’avais dit !

Riant doucement à ce qu’il me répondit je lui sortis du tac au tac

« Oh mais mon idée est déjà toute faite ptit frère ! Je te manque trop et c’est tout ! »


Je l’avais regardé en parlant. Il m’avait énormément manque ce bougre ! Et l’avoir ici maintenant était juste la récompense de ce que j’avais enduré loin de lui. Sa seule présence était comme avoir un peu de la maison ici. Et puis j’avais mon jumeau avec moi et ça valait tout l’or du monde !

« Hmm… Ben c’est comme partout. Sauf que les inspecteurs d’ici sont bien plus ventripotents que ceux de chez nous ! »

J’évoquais toujours Scarborough comme étant mon chez moi, je n’y pouvais rien. C’était comme ça.

« Et j’essaye de faire mes preuves encore. Comme quoi, ce n’est pas que dans les petites villes où les femmes doivent faire leurs preuves. Ici aussi… »

J’essayais de ne pas paraitre amère mais c’était assez compliqué. J’avais parfois l’impression d’avoir régressé en venant ici et d’être repartie de zéro. Pourtant je ne regrattais en rien mon choix et si c’était à refaire je referai la même chose parce que c’était un passage obligé. Et nécessaire à mon épanouissement.

« Mais certains collègues sont sympas et puis la ville l’est aussi. Ça change de ce qu’on a vu toi et moi… »

Oh oui la grande était un véritable changement pour moi et ça allait être la même chose pour Ollie. J’en étais sure

« Et toi ? Cette formation ? Une excuse pour me retrouver ? »

WILDBIRD

_________________
Cause in the daylight we'll be on our own.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

soldat

avatar



Stay Strong.
INSCRIT DEPUIS LE : 14/09/2016
MESSAGES : 248
POINTS : 669



MessageSujet: Re: Guess who's here ? [PV Ollie]   Jeu 31 Aoû - 16:27

Guess who's here?
Ft. Emma
Je n’en revenais pas que ma mère avait réussi à tenir sa langue sur mon trajet jusqu’à Emma. C’était limite impossible. Surtout si ma jumelle avait été au téléphone avec ! Ma mère avait dû mourir d’envie de lui demander si j’étais bien arrivé et si je n’avais au aucun problème sur la route. Levant les yeux face à l’affirmation d’Emma, je lui laisse le loisir de croire ça. Bon j’avoue, j’avais beaucoup de mal à vivre loin d’elle. Ne plus pouvoir veiller sur elle, alors qu’elle était ma moitié, ce n’était pas chose facile. Surtout qu’elle travaillait dans la police, ce qui m’inquiétait un peu plus. On était plus dans notre petite ville, là. Manchester, c’était bien différent et surtout, bien plus dangereux. Heureusement, il ne lui était rien arrivé, mais je préférai être auprès d’Emma. Au moins, maintenant, au moindre pépin, je serais là pour l’épauler et l’aider. Je ris face à sa remarque sur les inspecteurs du coin. Mais c’est surtout pour cacher l’inquiétude que je ressens. Est-elle mal d’être partie de chez nous ? Regrette-t-elle sa décision ? Je sais, du moins avec les recherches que j’ai faites, que ce n’est pas facile du tout de travailler dans un monde d’hommes, lorsqu’on est une femme. Et même si je sais qu’Emma a un sacré caractère et qu’elle peut montrer les crocs au besoin pour mordre le postérieur de ses collègues, ce n’est pas pour autant que je ne m’inquiète pas pour elle. J’ai l’impression qu’elle est déçue, qu’ici aussi, elle est obligée de faire ses preuves. Je comprends bien, mais je trouve ça triste …

-Mais je suis certain que tu sauras les faire ces preuves. Moi je crois en toi.

Je souris, lorsqu’elle me dit que ça change. Ça, je veux bien la croire. Même si je ne suis pas là depuis longtemps, vu que je viens d’arriver, je sais déjà que la ville est différente de la maison. Déjà, c’est bien plus grand et la mentalité n’a pas l’air d’être la même. Après tout, chez nous, on est presque à connaître les moindres faits et gestes de son voisin. Ce qu’ici, m’a l’air bien plus compliqué. Bon à mon avis, les voisins d’Emma voient les horaires qu’elle fait, mais c’est tout. Ils sont incapables de dire si elle prend un café ou un thé avant de se coucher. Ma sœur me sort de mes pensées, lorsqu’elle me parle de ma formation. Me tournant vers elle, je lui fais une petite grimace.

-J’ai pas commencé encore, mais je me sens aussi stressé que si c’était ma première rentrée des classes. Mais j’ai hâte d’un côté. Et non, ce n’était pas pour te retrouver, qu’est-ce que tu crois ? C’était parce que … j’ai trouvé que l’offre était meilleure ici !

Je ris légèrement. Me redressant, sans pour autant lâcher Emma, je prends une gorgée de bière. Me ré appuyant contre le canapé, je lui souris doucement.

-Alors dis-moi, je vais devoir dormir dans le garage ou tu m’as prévu une chambre ?



_________________


Tu es ma meilleure moitié, celle à qui j'aimerai me confier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Guess who's here ? [PV Ollie]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Guess who's here ? [PV Ollie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» mes petites folie du mois et mon cracage mac d'hier !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: manchester :: Back to the Past.-