AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥
» pour «

Partagez | 
 

 Apprendre de nouveau à faire la fête [Vincent/Sebastian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

anonyme

avatar



L'amour a des dents et ses morsures ne guérissent jamais. Stephen King
INSCRIT DEPUIS LE : 23/06/2016
MESSAGES : 580
POINTS : 1705



MessageSujet: Apprendre de nouveau à faire la fête [Vincent/Sebastian]   Lun 19 Sep - 10:04

Apprendre de nouveau à faire la fête.
Ft. Vincent
Aucune garde à la caserne pour ce soir, ni pour demain. Je vais ainsi pouvoir profiter de ma petite Alianova au maximum, mais également faire un peu de rangement, ce que je n’ai pas fait depuis deux mois. Ça va être compliqué de toucher aux affaires de Lyana, et encore ça ne signifie pas assez, j’en ai bien conscience. Mais c’est autant compliqué pour moi et que pour ma fille, de voir les affaires de sa maman, partout dans l’appartement. Je ne veux pas l’effacer de nos vies, je ne le pourrais pas. Mais je ne peux pas laisser ses vêtements par exemple, dans notre penderie. Puisque dès la première heure de chaque journée, où j’ouvre l’armoire, je ressens une boule qui me brûle de l’intérieur, m’empêchant de bouger pendant plusieurs minutes. Et comme je l’ai dit au psychologue, je dois aller de l’avant, pour Alia, pour mes gars à la caserne, pour moi.

Alia dort tranquillement dans sa chambre, faisant la sieste. Nous avons passé toute la matinée à jouer tous les deux, ainsi qu’à la faire marcher un petit peu. Lorsqu’elle a vu un chien dans la rue, son petit visage d’enfant s’est éclairé, et elle a ri aux éclats, ce qui m’a fait chaud au cœur. Ses un ans arrivant bientôt, je pense que grâce à cette matinée, j’ai trouvé le cadeau que je lui offrirais. Mais en attendant, maintenant qu’elle dort dans son lit, il est temps pour moi de me mettre en mouvement. Je commence par la penderie. Inspirant un grand coup, j’ouvre la porte et reste une nouvelle fois figer. Et pourtant, après quelques minutes, j’attrape un premier vêtement et le glisse avec difficulté dans le carton après l’avoir plié. J’en prends un second et je fais l’erreur d’inspirer. Le parfum de Lyana hante la pièce, tel un fantôme qui signalerait qu’il est là. Les larmes me montent aux yeux, mon cœur se serre de tristesse. Je ne le plie pas et attrape par poignée les vêtements pour les glisser dans le carton. Lorsque je finis, mon regard se plante dans l’armoire. Ca fait vide, trop vide. Mais ça ressemble tellement à ma vie. Il y a une part de moi qui est partie avec elle. J’inspire profondément pour me calmer, avant d’attraper le carton pour le descendre à la cave, après avoir vérifié que rien ne pourrait venir déranger les vêtements de ma femme.

Une fois de nouveau dans l’appartement, je m’arrête sur la photo qui se trouve à côté du canapé. Cela fait deux mois que je ne me suis pas arrêté pour l’admirer. Elle date de la naissance d’Alia. Nous étions tous les trois à la maternité, heureux bien que fatigués, surtout Lyana. Je ferme les yeux, essayant de retenir mes larmes. Me laissant tomber dans le canapé, je me mords la lèvre, ravalant un cri de douleur. Ce manque, cette absence, me brûle de l’intérieur comme aucun produit chimique ne pourra jamais le faire. Je caresse machinalement la joue de Lyana avec mon pouce, à travers le cadre froid. L’impression de sentir sa peau sous ma caresse me serre le cœur.

Lorsque j’entends frapper à ma porte, je sursaute. Mon premier réflexe est de regarder l’heure qu’il est. 18h45. Déjà ? Après avoir reposé le cadre, je me dirige vers la chambre de ma fille pour voir si elle va bien. Je passe rapidement la tête dans la chambre d’Alia et vois qu’elle est réveillée. Elle devait être fatiguée pour ne pas s’être pas levée avant. Je la prends dans mes bras, tout en me dirigeant vers l’entrée. En passant devant le miroir, je vois que mes yeux sont rougis, mais je ne m’en préoccupe pas. Je cale Alia sur un bras et ouvre.

-Vincent ? Entre, je t’en prie ! Que me vaut l’honneur de ta visite ?

Je me recule et lui fais signe d’entrer. Alia essaye de parler en répétant le prénom de Vincent. Sauf qu’elle n’y arrive pas, ce qui me fait sourire. J’embrasse sa joue, tout en refermant la porte derrière mon ami. Je lui fais signe de s’asseoir sur le canapé, tout en déposant Alianova sur son tapis d’éveil.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

soldat

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 18/07/2016
MESSAGES : 103
POINTS : 1013



MessageSujet: Re: Apprendre de nouveau à faire la fête [Vincent/Sebastian]   Mar 27 Sep - 21:23



Apprendre de nouveau à faire la fête
Sebastian
Vincent regardait sa montre avec impatience. Il allait devoir tout de même quitter ce fichu bureau plus tôt. C'était qu'il aimait son boulot, mais il appréciait encore plus la vie qu'il avait à l'extérieur. Surtout qu'il avait prévu un plan totalement diabolique pour sauver la vie morose d'un ami. Oui parce que depuis qu'il avait eu une tragédie dans sa vie, il ne le voyait plus... Ou tout du moins il ne sortait jamais. Alors certes. C'était triste. Il lui demandait pas la lune... Juste qu'il mette son nez dehors.

Du coup, c'est assez tôt par rapport à d'habitude de Vincent sortit de son bureau et monta dans sa voiture sport. Il adorait la vitesse. Enfin, il ne faisait aucune excès, tout du moins, en ville... Et puis, il n'avait jamais eu d'accident. Quoiqu'il en soit, il fit vibrer le moteur et démarra. Direction l’appartement de celui qu'il considérait comme l'un de ses meilleurs amis, à l'est de la ville.

Il se gara alors rapidement, en chantonnant. Il était plutôt de bonne humeur vu ce qu'il avait prévu pour la soirée. Il regarda sa montre. Il était assez tôt finalement. Il toqua trois coups secs, sûr de lui. Il affichait un immense sourire, toujours aussi joviale qu'à son habitude.


« Surprise ! » lança-t-il joyeusement lorsque Sebastian ouvrit la porte. Il avait une tête de déterré et ses yeux rougis ne faisaient qu'augmenter cette impression. Ok. Il était grand tant que SuperVincent intervienne !

Ah. Mais ce que n'avait pas capté le gardien, c'était la chose qui était dans les bras de son amie. Alia. Oups. Bon, ce n’était pas bien grave, il trouvait un moyen.


« Salut Princess » ajouta-t-il en touchant le bout du nez de la gamine qui essayé de dire son prénom.
Seb l'invita à entrer ce que fit son ami, mettant les mains dans ses poches de pantalon, observant la pièce dans laquelle il venait d'être invité. Il remarqua tout de suite quelques photos, notamment de la défunte femme de Seb. Cela lui serra le cœur, il s'enfermait dans ce qui devenait petit à petit son passé.

« Et bien... Je suis venu te sauver de l'ennui mortel ! »ajouta-t-il en se retournant vers son ami avec un petit sourire.

« ça fait trop longtemps que je ne t'ai pas vu le nez dehors, alors je suis venue y remédier. Des envies particulières ? J'ai pensé à un bar... ou un restaurant. Mais j'avoue pas avoir pensé au côté paternel de ta vie.... Sinon on peut se contenter de pizza et de bière que je commande ? » proposa-t-il. Oui, il s'imposait. C'était pas très politiquement correct... Par contre, ça partait d'une bonne volonté alors c'était plutôt gentil non ?

Codage par Emi Burton

_________________

The sky is on fire

tell me what it is you want it to be, in the rain, in the streets, you are amazed by all the things that you see, tell me what I see, hows it got to be black pumpkin




Dernière édition par Vincent Glendower le Mar 6 Juin - 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

anonyme

avatar



L'amour a des dents et ses morsures ne guérissent jamais. Stephen King
INSCRIT DEPUIS LE : 23/06/2016
MESSAGES : 580
POINTS : 1705



MessageSujet: Re: Apprendre de nouveau à faire la fête [Vincent/Sebastian]   Jeu 29 Sep - 17:47

Apprendre de nouveau à faire la fête.
Ft. Vincent
Je suis surpris de trouver Vincent derrière ma porte, lorsque je l’ouvre, Alia dans mes bras. Je me demande bien ce qu’il veut. Surtout que je ne l’ai pas vu depuis bien longtemps. L’ai-je revu depuis que Lyana est passée dans l’autre monde ? Je ne sais même plus. Il appelle Alia « Princess » alors que cette dernière essaye de répéter son prénom, ce qui me fait sourire. Invitant mon ami à entrer, je me recule avant de fermer la porte derrière lui.

Déposant Alia dans sur son tapis d’éveil, je réfléchis toujours à ce qui peut bien me vouloir Vincent. Même si ça me fait énormément plaisir de le voir, je trouve ça étrange qu’il me rende visite du jour au lendemain.  Lorsqu’il m’explique la raison de sa visite, je me mets à réfléchir un peu plus. Ai-je autant été absent que ça ? Je ne m’en rendais pas compte. Qu’il n’ait pas pensé à Alia ne me dérange pas. Après tout, lorsque je sortais avant le décès de Lyana, c’était elle qui gardait notre petite princesse. Je souris, un peu crispé sûrement. Mais je ne sais pas trop comment réagir. Je n’ai pas spécialement envie de sortir. Et pourtant, ça me dérange de refuser l’invitation de Vincent alors qu’il a sûrement réservé sa soirée pour moi.
Le rire de ma petite fille me sort de mes pensées. Je secoue légèrement la tête avant de me tourner vers Vincent.

-C’est super gentil de ta part. Si tu  veux qu’on sorte entre hommes, je peux voir si la voisine ne peut pas garder Alia l’espace de quelques heures. Mais on peut commander aussi quelque chose … Enfin, c’est comme tu veux, dis-moi ce que tu préfères ! Mais sache que sortir ne me dérange pas.

Je lui laisse le choix de savoir ce qu’il veut faire. Après tout, si je n’avais pas eu ma fille à charge, la question ne se serait pas poser. Je sais pertinemment que ma voisine ne verra pas d’inconvénient à garder Alia, surtout si elle sait que c’est pour que j’aille m’amuser un petit peu. Je ne sais même plus à quand remonte la dernière fois que je suis sortie. Ça doit sûrement remonter à la période avant le décès de ma femme. Ma fille m’appelle et je relève la tête, me rendant compte que je me suis encore perdu dans mes pensées, comme je le fais assez souvent malheureusement. Je me mets en mouvement pour trouver de quoi faire un accueil correct à Vincent. Je trouve un paquet de cacahuètes, ainsi que deux bières dans le réfrigérateur. J’attrape en passant un boudoir dans le placard pour Alia, sachant que la petite raffole de ces gâteaux. Personnellement, je n’ai jamais pu les supporter, alors que Lya adorait en manger avec notre princesse. Je prends place aux côtés de Vincent et lui tends la bière.

-Tiens, afin d’éviter que tu ne meurs de soif. A moins que tu ne désires autre chose. Alors, tu veux qu’on fasse quoi ce soir du coup … ? Parce que si jamais, je dois m’organiser pour Alia. Et sinon, comment vas-tu depuis le temps ?


_________________

Entre le passé et le futur, le présent ne nous facilite pas la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

soldat

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 18/07/2016
MESSAGES : 103
POINTS : 1013



MessageSujet: Re: Apprendre de nouveau à faire la fête [Vincent/Sebastian]   Dim 5 Fév - 17:17



Apprendre de nouveau à faire la fête
Sebastian
Vincent avait voulu faire une petite surprise à son meilleur ami. C’était donc à l’improviste qu’il s’était pointé chez lui. Le souci, c’était que Vincent avait oublié un petit détail qui répondait au nom d’Alia. Oh, il appréciait les gamins, mais il ne savait pas vraiment comment se comporter avec eux… Il en avait pas et ne se sentait pas du tout prêt pour ça. C’était peut-être parce qu’il n’avait pas non plus trouvé la bonne personne.

Quoiqu’il en soit, Vincent lui annonça qu’il était là pour le sauver et Seb sembla prendre la nouvelle avec joie. C’était que depuis le décès de sa charmante femme l’avait totalement déprimée… Et puis, il devenait papa poule le petit Seb !


« Ouaip ça serait parfait si tu vois avec ta voisine pour qu’elle la garde ! C’est juste histoire que tu redeviennes un homme l’espace de quelques heures plutôt qu’un super papa ! » lâcha-t-il en lui lançant un petit clin d’œil complice et en touchant le bout du nez de la petit Alia. « Mais au pire si elle ne peut pas on peut juste commander des trucs pour ici, c’est pas grave ! » lança-t-il pour rassurer tout de même le papa.

Les trio se met alors en mouvement et Vincent finit par échouer sur le canapé. En quelques secondes son ami lui tend une bière, il le gratifie d’un merci et d’un sourire.


« T’inquiètes une bière c’est très bien ! On peut aller rejoindre les autres si tu veux, ils sont dans un bar en train de regarder le match de Rugby. Sinon on peut juste aller manger un bout dehors ? »proposa-t-il en ouvrant la bouteille.

Ils trinquèrent et Vincent but une gorgée. Il s’installa confortablement dans le canapé et observa son ami.


« Bien écoute, ça va plutôt bien. La boss m’a donné une protégée un peu spéciale… C’est sa sœur. Le soucis c’est que je l’ai rencontré la veille et on a bien accroché… Donc… Enfin bref. Et toi ? »
demanda-t-il en buvant une gorgée. « Quoi de neuf ? »

Vince savait que son ami avait quitté son poste de gardien, il ne voulait pas l’embêter plus que ça avec ses histoires.



Codage par Emi Burton

_________________

The sky is on fire

tell me what it is you want it to be, in the rain, in the streets, you are amazed by all the things that you see, tell me what I see, hows it got to be black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

anonyme

avatar



L'amour a des dents et ses morsures ne guérissent jamais. Stephen King
INSCRIT DEPUIS LE : 23/06/2016
MESSAGES : 580
POINTS : 1705



MessageSujet: Re: Apprendre de nouveau à faire la fête [Vincent/Sebastian]   Lun 27 Mar - 11:14

Apprendre de nouveau à faire la fête.
Ft. Vincent
Vincent me confirme qu’effectivement, ça serait bien que je puisse voir avec la voisine, si elle peut garder Alia quelques heures. Hochant la tête, je lui envoie un sms, sachant presque d’avance, qu’elle me dira oui. Surtout qu’elle a également un fils plus vieux de quelques années seulement d’Alia, et que les deux enfants s’entendent relativement bien. Même si ma petite princesse déteste quand le garçon essaye de lui piquer son doudou. Là, elle montre les crocs. Tendant une bière à Vincent, je prends place à mon tour sur le canapé, après avoir donné à Alia un gâteau. Vincent me propose deux programmes différents. C’est vrai que voir du monde ne me ferait pas de mal. Mais autant de personnes à la fois, je ne sais pas si c’est le mieux. Je crois que dans le fond, je ne suis pas prêt à revoir toutes ces personnes, qui me rappelleraient que Lya n’est plus de ce monde.

-Sans vouloir offenser les autres, je crois que je ne suis pas encore tout à fait près à revoir et passer du temps, comme avant … Donc juste manger un bout dehors, me conviendrait mieux. Après si tu veux voir ce match de Rugby, on peut y aller, ce n’est pas grave !


Trinquant, je prends une gorgée de la bière. J’ai l’impression de jouer à l’Hermite, depuis le départ de Lyana. Mais en même temps, qui pourrait sortir, après avoir perdu sa femme ? Personne je pense. Surtout que Lya n’était pas qu’une simple amourette. C’était la mère de ma fille, ma femme, ma protégée. Et j’ai failli à mon devoir … à tous points. Pour me changer les idées, je préfère changer de sujet et demander à Vincent comment il va. Il me dit que ça va, et me parle du monde des songes. Je comprends son dilemme, lorsqu’il me dit que le courant est bien passé avec sa protégée, dans le monde de tous les jours. Effectivement, c’est quelque chose de compliquer, surtout si c’est la sœur de la boss, c’est encore plus compliqué. Réfléchissant, quelques secondes, je ne vois pas ce qu’il y a de nouveau dans ma vie. A dire vrai, il n’y a rien. Seulement l’absence de Lya, qui se creuse jour après jour. J’ai l’impression que la douleur ne s’arrêtera jamais de grandir, et qu’elle va me consumer entièrement.

-He bien … Je pense reprendre le poste de Gardien car… je ne veux pas qu’une autre famille soit détruite comme la mienne l’a été … Et sinon rien. J’ai repris mon travail à la caserne, et voilà. Sinon, je passe mon temps à être avec Alia, j’ai peur que l’absence de présence de sa maman, lui soit néfaste.


Au même moment, mon téléphone vibre dans ma poche. C’est la voisine. Me relevant avec souplesse, je prépare rapidement un sac pour Alia, avant d’enfiler le manteau à cette dernière.

-La voisine est ok. Tu peux m'aider et prendre la poussette, s’il te plaît ?


Prenant ma petite dans les bras, j’ouvre la porte et descends un étage, pour pouvoir frapper à la porte. Ouvrant de suite, je vois le sourire de ma voisine. La remerciant une nouvelle fois, je lui promets de ne pas rentrer tard et que si elle a le moindre souci, qu’elle n’hésite surtout pas à m’appeler. Elle me rassure, avant de me forcer à lâcher ma fille en me disant de bien m’amuser. Une fois la porte refermée, je remonte avec Vincent pour qu’on puisse finir notre bière, avant d’enfiler ma veste. Puis je me tourne vers mon ami.

-Alors monsieur le maître de soirée, où allons-nous ?


_________________

Entre le passé et le futur, le présent ne nous facilite pas la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

soldat

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 18/07/2016
MESSAGES : 103
POINTS : 1013



MessageSujet: Re: Apprendre de nouveau à faire la fête [Vincent/Sebastian]   Mar 6 Juin - 17:40



Apprendre de nouveau à faire la fête
Sebastian
Vincent voulait que son ami sorte ! Bon, il avait oublié un petit détail : sa fille. C’était vrai qu’avant c’était plus simple, il débarquait et Lya prenait la petite pendant qu’Aiden rejoignait ses amis. Mais maintenant que sa femme n’était plus là… Tout devait devenir un véritable emploi du temps. Sauf que Vincent n’avait pas encore ce genre de soucis du coup, il ne les voyait que lorsqu’on lui mettait le nez dedans.

Il proposa ensuite à Aiden de possibilité. Soit sortir à deux, soit rejoindre leur petit groupe de potes qui s’étaient rejoint pour le rugby dans un des bars de la ville. Le beau brun saisit la bière que lui tendait son ami avant de se laisser tomber dans le fauteuil.

« Non passons un peu la soirée ensemble ! J’ai pleins de choses à te raconter ! » lâcha-t-il avec un grand sourire dont il avait le secret. Oui, il allait parler de Dawn c’était certain !  « Et je suis sûre que toi aussi ! Devenir un papa poule ne doit pas être de tout repos. » ajouta-t-il en buvant une gorgée de sa bière.

Comme il l’interrogeait déjà, Vincent lui fit par de son dilemme. C’était qu’avoir craqué sur sa protégée c’était déjà une chose qu’il n’était pas vraiment admise, mais si en plus c’était la sœur du Capitaine. Il allait se faire tuer. Il demanda alors à son ami comment ça se passait de son côté. Pas vraiment dans les songes, puisqu’il n’y était plus… Mais Aiden lui confia quelque chose qui fit plaisir au jeune journaliste. Il lui fit une tape amicale.

« C’est cool que tu reviennes ! Enfin, que tu tentes ! Tu sais comme la Capitaine est… Pas très sympa lorsqu’on a lâché le post… Mais je suis sûr que tu seras réintégré. Tu as toujours été un bon gardien. » lui avoua-t-il avec un sourire complice.

Voilà qu’il annonçait qu’il avait peur que l’absence de la mère soit difficile pour sa fille. C’était compréhensible. Grandir sans une mère c’était difficile, Vincent le savait bien pour l’avoir vécu. Il soupira.

« C’est certain qu’elle va lui manquer… Tout comme elle te manque à toi. Mais à son âge, elle ne doit pas encore comprendre ce qu’il se passe non ? » demanda-t-il en se relevant, le ton un peu plus sérieux que son habitude. C’était qu’ils parlaient d’un sujet sérieux.

C’est alors que le téléphone de son ami vibra, la voisine était partante pour les garder ! A la bonheur ! Il fallait qu’il sorte un peu de sa routine, tenter de se changer un peu les idées. Et Vincent savait très bien faire ça !

Il se releva et Vincent en fit de même faisant attention de ne pas mettre de bière partout. Il alla préparer un sac pour sa fille, lui confiant la lourde tâche de prendre la poussette. Le beau brun regarda les alentours et trouva enfin le carrosse qu’il prit rapidement pour se diriger vers la porte d’entrée. Une fois cela fait, la joyeuse troupe se mit en marche pour aller chez la voisine et déposer la petite. Vincent resta un peu en retrait pour permettre à Aiden de déposer tranquillement sa fille. Les séparations devaient toujours être difficile.

Une fois cela fait, son ami se retourna vers lui. Un large sourire se dessina sur les lèvres de Vincent.

« Pizza ?! » proposa-t-il, comme un gamin le jour de Noël. Quoi, c’était trop bon les pizzas ! « Y a un bon petit italien pas loin et il fait de bonnes bières pressions. » ajouta-t-il pour convaincre son ami.
Codage par Emi Burton

_________________

The sky is on fire

tell me what it is you want it to be, in the rain, in the streets, you are amazed by all the things that you see, tell me what I see, hows it got to be black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Apprendre de nouveau à faire la fête [Vincent/Sebastian]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Apprendre de nouveau à faire la fête [Vincent/Sebastian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» un lien pour apprendre les noeuds de portage
» Ménage : comment apprendre à bien le faire
» Félicitation pour ce projet
» Apprendre un nouveau mot
» Comment faire manger un bébé curieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: manchester :: Manchester East. :: Habitations.-