AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 Never thought that I could love.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 28/05/2016
MESSAGES : 422
POINTS : 3960



MessageSujet: Never thought that I could love.   Dim 2 Oct - 21:12

Never thought that I could love

Ce n'est pas sans une pointe d'angoisse que Dawn alla se glisser sous les draps ce soir, ces derniers temps ses épisodes de sommeil était un peu chaotique et elle s'était même surprise à s'endormir durant sa pause au travail tellement elle repoussait l'heure du sommeil au soir. Mais aujourd'hui, elle se couchait à une heure raisonnable et surtout, sans somnifère ! Elle était certaines que si ces derniers l'aider à dormir, ils influençaient aussi ses rêves à tourner en horreur ou tout simplement à ne pas rêver. Saisissant son portable, elle soupira en voyant l'heure et elle reposa ce dernier alors qu'elle tenta de fermer les yeux. La jeune femme fut déranger bien entendus par ses deux chiens qui venaient eux aussi prendre place dans le lit pour dormir avec leur maîtresse...mais il n'était pas des plus discret malgré leurs petites tailles ! Comme d'habitude, elle sentit ses petits compagnons s'installer chacun d'un côté de la brunette et elle attendit quelques instants, profitant pour grattouiller leur tête poilus avant de sombrer dans les bras de Morphée.

Lorsqu'elle fut dans son songe, elle se trouvait dans un endroit qu'elle connaissait à peine, une petite maison, même si l'espace était bien plus important que son petit appartement ! Cette dernière semblait être en bois, mais il n'y faisait pas froid. Tout était lumineux et en s'approchant d'une fenêtre elle pouvait apercevoir un beau soleil dans le ciel dépourvus de nuage, un sourire borda ses lèvres même si il y avait l'ombre d'une peur au plus profond d'elle-même que tout cela ne s'effondre d'une minute à l'autre. Les meubles dans la maison était plutôt rustique, un immense lit en bois épais qui devait peser une tonne ! Une armoire qui semblait tout aussi lourde et Dawn eut une pensée pour ceux qui durent monter ses meubles. En bas, un petit salon avec une cheminée éteinte et le détail qui l'attira le plus : un rocking-chair avec un plaide de laine poser au dessus. Elle caressa les meubles en bois, c'était agréable de sentir quelque chose presque de vivant, même si en soi l'arbre n'était plus connecter à la terre.

En s'aventurant dehors, un joli jardin s'étendait devant elle avec sous un arbre, un joli petit banc avec des noms gravés dessus qu'elle n'arrivait pas vraiment à déchiffrer. Une petite marre avec des canards et semblerait-il des poissons au vu des ronds dans l'eau. La brunette s'éloigna un peu, passant un semblant de barrière qui n'était là que pour les lilliputiens, puis elle se retrouva dans un champs d'herbe et un peu plus loin du blé qui monter à hauteur d'Homme, elle ne pu s’empêcher de sourire en se disant que c'était les plus belle partie de cache cache qu'elle aurait pu faire dans ce champs. Dawn décida de simplement s’asseoir, puis finalement de s'allonger dans l'herbe, à respirer à plein poumon cette odeur de verdure et de liberté. Elle ferma les yeux, et réajusta sa robe noire avec ces imprimés de losanges rouges, même si elle était seule il fallait un peu de tenue ! Elle allongea ses bras et soupira de bonheur. Quelques secondes plus tard, quelque chose venait de changer, est-ce qu'un nuage venait de passer ? Car il y avait une ombre sur elle. Elle décida d'investiguer en ouvrant un œil, puis deux, il n'y avait pas de nuage, mais il y avait quelqu'un qui semblait la regardait...mais elle n'était pas sûre comme il ou elle était à contre jour. S’asseyant de nouveau, son sourire s'élargit en voyant la personne debout, Vincent.

« Vincent ! Je pensais qu'un vilain nuage passait sur ce soleil. »

Elle se releva, non pas sans l'aide du gentleman qu'il était et...elle lui sauta littéralement dans les bras. Après tout, ce n'était qu'un rêve ! On aurait cru qu'elle ne l'avait pas vu depuis une éternité tellement elle se serrait contre lui et elle pausa sa tête contre son cou. Oui, elle qui ne voulait pas s'attacher à quelqu'un savait qu'il était déjà bien trop tard, la preuve, elle rêve de plus en plus de lui ! Mais...elle eut déjà un coup de cœur pour lui dès qu'il fut entrer dans le bar à dire vrai. La jeune femme le laissa enfin respirer en le lâchant, mais elle glissa sa main dans la sienne, comme un geste habituelle et parfaitement normal. Puis elle l'invita a marcher, il fallait être fou pour ne pas profiter d'un décor aussi idéal, même si au fond...c'était elle qui le rêver...mais la chose qu'elle ne savait pas c'est que le Vincent à qui elle tenait la main n'était pas le produit de sa propre imagination, mais bien le vrai et qu'à présent, il pouvait manipuler aussi ce rêve dans lequel ils évoluaient, il ne pouvait pas contrôler les émotions de la jeune femme et les actions qu'elle avait décidé par contre. Mais...comment dire...ces derniers temps, elle avait déjà beaucoup penser au jeune homme et notamment elle s'était posé la question de ce que sa pouvait bien faire de l'embrasser. Juste posé la question, elle n'avait encore rien imaginer. En y repensant d'ailleurs, elle se mordilla la lèvre inférieur alors qu'elle le guidait en rasant le champs de blé.

« C'est quand même dommage qu'il ne fait pas beau plus souvent, ça donne envie de sortir...puis...on pourrait faire des balades...des pique-nique aussi. »

Dawn était un peu plus ouverte sur ses émotions et même ses sentiments aussi, se qui devait peut-être déstabiliser le jeune homme, mais elle ne pouvait pas toujours tout garder pour elle et elle décidait en général d'être parfaitement entière dans ses rêves. Puis elle se stoppa net, forçant Vincent qui ne s'était pas arrêter à revenir un peu en arrière.

« Dit moi...tu aimes bien les jeux...un peu...enfantin ? Du genre, chat ou cache cache... »

Des jeux sans réel intérêt, mais qui pouvait bien défouler et surtout aider à entretenir la partie enfant enfouis au fond de nous. Un sourire en coin, un regard plein de malice, en vérité elle n'attendit pas qu'il réponde car elle était presque certaines qu'il la suit. Dawn lui lâcha la main, posa sa main sur son épaule et s'approcha de son visage en s'y arrêtant à quelques centimètres seulement.

« C'est toi le chat ! »

Elle venait de gentiment taper son épaule et s'enfuit à toute enjamber dans le champs de blé ou elle pourrait en même temps se cacher. Elle avait l'avantage d'être de petite taille, mais elle devait aussi se retenir de rire, car l'expression de Vincent l'avait fait rire. Au bout de quelques secondes, elle s'arrêta de courir et se baissa légèrement afin de ne pas se faire voir.


Fiche bye Ethna

_________________

   
   
Love in the middle of the firefight

They'll not gonna dream as big as us
We come outside
They run and hide
In the morning sun, baby, we were born to run
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

soldat

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 18/07/2016
MESSAGES : 112
POINTS : 1263



MessageSujet: Re: Never thought that I could love.   Sam 8 Oct - 0:52



Never thought that I could love
Event

Vincent n’avait pas forcément pensé que ce boulot de gardien serait si compliqué. Enfin, plutôt d’être le gardien de Dawn. Déjà qu’il avait la pression de sa boss parce que c’était sa sœur, mais en plus ! Il avait l’impression que tous les cauchemars se baladaient dans ses rêves… Quand est-ce qu’il allait pouvoir avoir un rêve tranquille ?

Bon, du coup, Vincent avait l’impression de vivre que pour les rêves de Dawn. En soit, ça ne le dérangeait pas vraiment, le belle était d’une compagnie agréable… Mais bon ! La pauvre passait des nuits agités… Au moins, elle ne se réveillait pas.

Du coup, c’était une nouvelle nuit qui s’annonçait comme une longue course ! C’était également avec un peu d’appréhension… pour l’instant il avait réussi à mettre en échec les cauchemars, mais réussirait-il à chaque fois ? Il s’endormit donc légèrement stressé, mais prés à en découdre.

Rapidement, il avait retrouvé les rêves de Dawn. Il constata que la jeune femme n’était pas contre le fait de rêver de lui. Après tout, ils commençaient à devenir un peu plus proche dans le monde réel… C’était donc normal. Et oh mais miracle ! Il n’y avait pas encore de cauchemars dans les environs ! Il allait pouvoir profiter de ce rêve idyllique.

Elle était tellement belle lorsqu’elle semblait épanouie et en sécurité. Tout était lumineux et apaisant. Le ciel était d’un magnifique bleu et le soleil tapait sans pour autant être trop chaud. Il caressa les herbes hautes en se dirigeant d’un pas discret vers la belle brunette. Tout semblait bien se passait. Amusé par le rêve de la belle, il décida de se placer au dessus de la tête de la belle. Il lui faisait de l’ombre, l’obligeant à ouvrir les yeux. Un sourire angélique se dessina sur ses lèvres. Elle était charmante.

Il lui tendit une main pour l’aider à se relever, main qu’elle saisit. Il lui offrit de nouveau un sourire charmeur. Mais, ce qui se passa par la suite fut perturbant. Elle venait de lui sauter dans les bras ? Pourtant, ce n’était pas lui qui était en train de rêver… Dans un premier temps, il ne sut pas du tout comment réagir, mais rapidement, il se rappela qu’il était dans son rêve… Et finit par glisser ses mains dans son dos pour répondre à son étreinte. C’était… très agréable.

Seulement voilà. Techniquement, il ne devrait pas être là. En vrai, il ne devrait pas le savoir. Voilà donc un dilemme auquel il n’aurait jamais pensé y avoir droit. Ils se séparèrent et la jeune femme le prit par la main, naturellement. Vincent se laissa faire, envouté par la belle brune. Il se laissait guider dans le champ. Pour l’instant, il avait préféré être silencieux.


« Tu as raison. C’est agréable quand il fait beau. » ajouta-t-il en lui faisant un beau petit sourire. « Mais je retiens l’idée du pique-nique la prochaine fois. » dit-il simplement. Oui, il allait le retenir… Qu’elle ne s’étonne pas d’être invité pour une pique-nique lorsque les beaux jours reviendraient.

C’était étonnant que Dawn se montre aussi familière et surtout aussi elle semblait tellement détendue et naturelle… Soudain, elle se stoppa net sous le regard étonné de Vincent qui haussa un sourcil. Les jeux enfantins ? Cette question le désarçonnait. Et le sourire malicieux de la belle n’était pas pour le rassurer


« Euh.. oui enfin… Je crois. » dit-il peut sûre de lui. C’était que la question était un peu étrange non ? Mais soudain, piqué par on en sait quoi, Dawn se transforma, en enfant.

Vincent parut surpris, écarquillant les yeux.  Elle venait de lui toucher l’épaule et de s’approcher dangereusement de lui avant de lui crier à chat. Il aurait cru à autre chose… Jusqu’à ce qu’elle dise que c’était lui le chat ! Il ne bougea pas tout de suite, mais c’est lorsque la fille eut quelques mètres d’avance qu’il lâcha un sourire et se mit à courir.

« Attends un peu que je t’attrape ! » cria-t-il avant de se lancer à sa suite. Sauf qu’elle était intelligente la brunette et qu’elle utilisait sa petite taille pour se cacher. Un sourire amusé s’était affiché sur le visage de Vincent. C’était qu’il oubliait presque qu’il se trouvait dans le rêve de la brunette. Il la cherchait partout.

« Ou est ce que tu te caches ?! Tu ne pourras pas m’échapper longtemps Dawn ! » ajouta-t-il présentant. Et il finit par la trouver du coup, il se mit à courir vers elle. La jeune femme s’était remise à courir, mais Vincent n’avait pas dit son dernier mot. Il réussit à la rattraper et la toucha habillement.

« Touché ! » déclara-t-elle.

Codage par Emi Burton

_________________

The sky is on fire

tell me what it is you want it to be, in the rain, in the streets, you are amazed by all the things that you see, tell me what I see, hows it got to be black pumpkin




Dernière édition par Vincent Glendower le Dim 22 Jan - 14:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 28/05/2016
MESSAGES : 422
POINTS : 3960



MessageSujet: Re: Never thought that I could love.   Dim 9 Oct - 19:18

Never thought that I could love

Oh elle résistait au sourire charmeur du jeune homme...ou presque ! D'ailleurs, ce n'est pas pour rien qu'elle avait prit sa main dans la sienne, dans son rêve elle ne s'imposait pas de limite et puis...il ne le saura jamais. Qu'elle croit. Elle tient à lui, c'était trop tard pour tenter de le repousser totalement et dans son esprit il était clair qu'ils étaient amis...plus ? Peut-être...ici. Dans la réalité, elle gardait encore un peu trop les choses pour elle et elle avait toujours cette peur qu'il s'en aille, même si au fond il pourrait s'en allait parce qu'il a rencontré quelqu’un d'autre ? En bref, Dawn dans la réalité était un peu plus rongé par les doutes qu'ici. Ici, c'était la liberté.

Si il retenait l'idée du pique-nique, elle se dit qu'elle aussi, mais en vérité, elle pourrait bien l'oublier. On ne retient que quelques parties de ses rêves quand on arrive à s'en remémorer et malheureusement elle ne pouvait absolument pas sélectionner les parties qu'elle voulait se rappeler une fois éveiller. Ils auraient donc prochainement un pique-nique, à vrai dire...même sous la pluie ça ne la dérangerais pas...bien oui, on pouvait faire un pique-nique à l'intérieur, non ? Tant que la nappe était mise et qu'ils étaient assit sur le sol.

Le pauvre Vincent n'avait pas eut le temps de tout à fait comprendre ce qu'il lui arrivait, au plutôt il pensait qu'elle se rapprochait pour tout autre chose...mais non, pas de baiser, juste une Dawn malicieuse qui lui dit qu'il était le chat et que donc...il devait l'attraper. Son sourire s'agrandit alors qu'il lui fit une menace pas si...menaçante en fin de compte ! Mais la brunette avait déjà prit de l'avance et elle s'était caché.

Pour être tout à fait franc, c'était presque un effort surhumain pour que Dawn ne se mette pas à rire en ce moment même, tentant de rester la plus discrète possible...puis elle entends sa voix et il est diablement proche d'elle ! Mince, courage, fuyons ! En prenant un peu d'élan elle se mit à courir.  Elle grogna quand elle sentit une main dans son dos et entendit le mot « touché », le gredin était déjà entrain de détaller en sens inverse.

« C'est pas juste, tes jambes sont plus grande que les miennes ! »

Elle voulut faire une moue, mais évidemment il ne la regardait pas et elle perdait du temps. La brunette se mit alors à courir après lui, elle pensait que ça aller être simple, mais pas forcément, c'est qu'il avait dû se cacher comme elle !

« Vinceeeeeeent ? Elle tourna un peu sur elle-même à la recherche d'un moindre indice lui indiquant qu'il se trouve à tel endroit. Vinceeeeeeeeeeent ? Aller...on arrête de jouer ! »

Mais c'est une tentative pour mieux le retrouver...et il ne semble pas mordre à l'hameçon le gredin ! Mais elle voit à un endroit quelques épis bouger et ni une ni deux, elle s'y précipite ! Il tentait déjà de lui échapper, mais il n'alla pas très loin lorsqu'elle lui toucha l'épaule.

« Chaaaat »

Et elle tenta le sprint de la mort qui tue, car là, elle n'aurait pas autant de temps d'avance et elle commençait un peu à s'essoufflé. Oui, finalement reprendre la gym même dans ses rêves ça ne serait pas superflue pour son endurance. Mais elle allait le semer en zigzaguant et surtout en ne quittant pas le champs de blés, cette fois-ci, elle réussi a trouver une meilleure cachette en se disant qu'il ne pourrait pas la trouver là...mais elle était un peu naïve, non ? Puis, dans un sens, c'était son rêve et...elle voulait tout de même qu'il la retrouve !


Fiche bye Ethna

_________________

   
   
Love in the middle of the firefight

They'll not gonna dream as big as us
We come outside
They run and hide
In the morning sun, baby, we were born to run


Dernière édition par Dawn Davis le Dim 16 Avr - 10:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

soldat

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 18/07/2016
MESSAGES : 112
POINTS : 1263



MessageSujet: Re: Never thought that I could love.   Dim 5 Fév - 15:54



Never thought that I could love
Event

C’était enfin un rêve sans ombre. Tout du moins pour l’instant. Vincent ne savait pas vraiment s’il aurait dû être là. Peut-être aurait-il mieux fait d’être à l’entrée de son rêve sans y participer. Mais la voir si paisible lui avait envie de participer… C’était les moments les plus agréables en tant que gardien, voir son protégé apaisé.

En tout cas, Dawn semblait beaucoup plus détendu et tactile que dans la réalité. Ce n’était pas pour déplaire au jeune homme, sauf que malheureusement, il se sentait un peu coupable. C’était que lui allait s’en rappeler clairement de ce petit moment…. Contrairement à la jeune femme qui ne saura pas qu’il était au courant. Il comprenait maintenant pourquoi l’aîné des Davis n’aimait pas du tout qu’on s’occupe des rêves d’un proche… Il allait se faire tuer s’il l’apprenait.

Seulement, le jeune homme ne pouvait pas se permettre de rejeter la jeune femme. D’abord parce qu’il n’avait pas envie et ensuite il ne voulait pas faciliter le travail des cauchemars non mais oh ! Dawn était une si jolie rêveuse, il était important qu’elle le reste. Du coup, la belle se faisait plus joueuse et entreprenante. Ce n’était pas pour le déplaire non plus, même s’il se demandait si elle pouvait se comporter également dans la réalité.

QUoiqu’il en soit c’était lui le chat. Il faut d’abord figé par la surprise, et un large sourire se dessina sur ses lèvres. Dans ce cas, oui, il aimait les jeux enfantins ! Du coup, elle était partie se cacher la petite joueuse ! Mais Vincent était un petit malin et savait où le retrouver. Surtout que dans ce rêve, elle ne pouvait pas lui échapper ! Il tentait d’avancer à pas de loup, mais ne pouvant s’empêcher de parler pour tenter de capter un mouvement autour de lui.

Il réussit avec brio de la retrouver avant de s’éclipser à son tour, un sourire de gamin sur les lèvres. Il s’était baissé pour être caché par les hautes herbes. Elle commença à râler, comme quoi ses jambes étaient plus grandes. Genre c’était de la triche ! Ca le fit rire discrètement alors qu’il avançait et qu’elle criait son prénom dans l’espoir de le retrouver.

Il ne voulait pas non plus qu’il ne la retrouve pas… Mais il se fit tout de même avoir à son propre jeu puisqu’elle finit par le retrouver en touchant l’épaule. Il tenta de se retourner vivement pour la rattraper et se mit à lui courir après. Un grand sourire illuminait son visage. Finalement, c’était un peu comme si c’était son rêve à lui aussi. Il finit par la rattraper en la saisissant à la taille.

« Je t’ai eu ! » dit-il d’une voix riante, la serrant un peu plus contre lui. Sauf que, elle se débattit la petite ! Et du coup, Vincent perdit l’équilibre en arrière. Il laissa lâcher un petit « oh » et tomba à la renverse, amenant Dawn dans sa chute.

Une fois qu’il arriva au sol, adoucissant du mieux qu’il pouvait la chute de Dawn, il commença à rire.  Relâchant un peu la pauvre jeune femme pour qu’elle puisse se mettre à côté de lui.


Codage par Emi Burton

_________________

The sky is on fire

tell me what it is you want it to be, in the rain, in the streets, you are amazed by all the things that you see, tell me what I see, hows it got to be black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 28/05/2016
MESSAGES : 422
POINTS : 3960



MessageSujet: Re: Never thought that I could love.   Dim 16 Avr - 11:11

Never thought that I could love

Il était clair pour Dawn que Vincent avait un avantage considérable avec ses jambes plus grandes que les siennes...puis elle se dit que la prochaine fois elle ne porterait pas de robe non plus, même si elle lui laissait une certaine liberté pour courir, ce n'était pas encore tout à fait ça. La prochaine fois un jean serait plus utile pour courir et donner tout ce qu'elle a en endurance. À présent c'était à elle de le retrouver et même s'il était plutôt grand, il savait se faire discret contrairement à elle, mais un seul mouvement permis à la jeune femme de le repérer et s'en était fini de lui. Elle fonça littéralement sur lui, elle aurait pu aussi faire ça de manière discrète, mais elle avait bien trop peur qu'il lui file entre les doigts et lui toucha l'épaule, tentant de lui échapper en prenant le sens inverse, zigzaguant pour tenter de le perdre, mais finalement ce n'était pas si difficile de voir par où elle passait avec tous ses épis qui bougeaient sous son passage.

Quelques mètres plus loin, elle se fit rattraper et senti des mains sur sa taille, un sourire alors qu'elle entendit un « je t'ai eu » elle tenta tout de même de s'enfuir, c'est qu'il n'avait ni dit chat, ni touché alors pour elle le jeu continuait, mais il n'en était rien et....Vincent tomba à la renverse, l'entraînant avec elle, le pauvre du supporter le contact dur du sol et Dawn s'effondrant sur lui. Sa réaction ? Il se mit à rire, rire assez communicatif, car elle se mettait elle-même à rire avant de s'allonger à ses côtés. Elle était tout de même légèrement essoufflée.

« Je crois qu'il faut que je me remette au sport. »

Puis elle installa sa tête sur son épaule et posa un bras sur son torse, ses doigts parcouraient son bras, le caressant un peu comme si elle était pensive. La brunette ne voulait pas se lever, elle ne voulait pas non plus que ce doux rêve s'arrête et que la réalité ne reprenne le dessus, aller au travail et peut-être apercevoir le jeune homme sans pouvoir le prendre dans ses bras, sans pouvoir caler sa tête contre lui et avoir ce sentiment de sécurité. Peut-être qu'un jour elle oserait faire le premier pas, lui dire quelque chose qui pourrait faire réfléchir le jeune homme sur les sentiments qu'elle peut bien éprouver pour elle et peut-être aussi la rassurer sur le fait qu'il n'était pas près de quitter la ville ou même son amie du jour au lendemain.

« ça va au fait, tu n'as pas mal au dos ? Parce que...je n'ai pas de glace, mais au pire des cas je peux tenter de te masser, si tu n'as pas peur ! »

Ses doigts descendent sur son avant-bras et finalement viennent rencontrer les siens, joignant leurs mains. Elle décolla légèrement son visage pour regarder le sien et lui offrit un sourire, certes, elle n'était pas masseuse professionnelle, mais elle savait aussi dénouer les tensions et peut-être aider à se remettre du choc ? Mais d'un coup, elle se demanda si c'était vraiment une bonne idée, si ça n'accentuerait pas la douleur plus qu'autre chose.

« Enfin...non, je te ferais peut-être plus mal que du bien en fait. »


Fiche bye Ethna

_________________

   
   
Love in the middle of the firefight

They'll not gonna dream as big as us
We come outside
They run and hide
In the morning sun, baby, we were born to run
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

soldat

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 18/07/2016
MESSAGES : 112
POINTS : 1263



MessageSujet: Re: Never thought that I could love.   Ven 28 Avr - 23:15



Never thought that I could love
Event

C’était amusant de se dire qu’il jouait à cache-cache avec son amie dans son rêve. C’était même un peu perturbant. La chose la plus étrange, c’était que Dawn lui plaisait et qu’il prenait sa propre apparence dans son rêve. Il s’en rappellerait comme une souvenir, et non un simple rêve, contrairement à la belle.

Il commençait donc à courir après la jolie demoiselle dans ce champ de blé. C’était tellement bon de la voir si épanouie dans ce rêve. Elle était magnifique et Vincent tombait de plus en plus sous son charme. Lorsqu’il réussit à l’attraper, elle tenta de s’enfuir, ce qui le fit perdre légèrement l’équilibre. Au lieu de se redresser, il préféra se laisser aller en arrière, entrainant la belle dans sa chute. Il rit. Lui aussi il aurait pu faire un rêve du même genre.

« Même avec des heures d’entraînement je t’attraperai toujours. » dit-il avec un petit sourire charmeur. C’était aussi une façon de dire qu’il ne l’abandonnerait pas.

C’est alors que la belle s’installa confortablement contre son torse. Lui, la tenait toujours par la taille. Elle la laissait maître de son rêve, après tout c’était le sien. Elle lui demanda alors s’il avait mal au dos, il arqua un sourcil. Mais lorsqu’elle proposa un massage… Cette idée lui demanda bien envie.

« Non c’est bon… mais je ne suis pas contre un massage ! Je suis sûre que tu n’es pas si horrible que ça. » dit-il en embrassant le haut de ses cheveux.

Elle commença alors à descendre ses doigts le long de son bras, pour ensuite lui prendre ses mains. Elle se redressa alors, lui disant qu’elle avait peur de lui faire mal. Il lui offrit un sourire rassurant, et l’embrassa sur la joue. Elle était tellement gentille, adorable.

« Je suis un grand gaillard tu sais, je ne vois pas comment tu pourrais me faire mal. » ajouta-t-il souriant.



Codage par Emi Burton

_________________

The sky is on fire

tell me what it is you want it to be, in the rain, in the streets, you are amazed by all the things that you see, tell me what I see, hows it got to be black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 28/05/2016
MESSAGES : 422
POINTS : 3960



MessageSujet: Re: Never thought that I could love.   Lun 8 Mai - 13:53

Never thought that I could love

Le soleil était si doux sur le visage, les épis de blé ne semblait pas érafler la peau nue des bras de la jeune femme comme il pouvait parfois le faire ans le monde réel et aussi, pas besoin de crème solaire, ils ne risquaient pas de prendre un coup de soleil ici. Si elle tentait d'échapper à Vincent, ce n'était en rien un cauchemar et si elle n'arrivait pas à mettre tellement de distance entre eux, son rire l'aurait de tout façon trahit sur sa localisation. Voilà qu'il encercle sa taille, Dawn, dans un moment d'espoir cru qu'elle pourrait tout de même s'échapper, mais il venait de resserrer un peu plus sa prise sur elle et....ils chutèrent ensemble. Le sol n'était pas si dur que ça étonnement, même si elle tomba sur le jeune homme bien trop gentleman pour la laisser prendre le plus de dégât.

Déclarant qu'elle devait se remettre au sport tout en s'installant confortablement autant pour elle que pour lui, ses doigts parcouraient le bras du jeune homme, laissant transparaître tout ce qu'elle s'interdisait dans la réalité, ce dernier lui assura que même avec des heures d'entraînement, elle ne pourrait lui échapper. Phrase légèrement à double sens, elle lui tira tout de même la langue pour la forme.

« Je t'ai dis, tu triches, tes jambes sont plus longues que les miennes. »

Un sourire à la fois rieur et complice. Lorsqu'elle s'inquiéta de l'état de son dos, il la rassura sur le fait qu'il n'avait mal nul part, mais l'idée du massage ne sembla pas le déplaire. Elle secoua la tête comme ci elle était désespérée par le fait qu'il en profite, son sourire trahissait le fait qu'en réalité, ça l'amusait beaucoup. Le contact physique avec Vincent était vraiment agréable, elle ne voulait pas le rompre alors que dans la vie réelle, elle avait tout simplement peur de sentir comme une électrisation s'ils se frôlaient la main et pourtant...ils se sont déjà touché plusieurs fois. J'entends par la le nombre de fois où ils sont déjà tombé l'un sur l'autre...à croire qu'ils le faisaient exprès à force.

« C'est à tes risques et périls ! »

Elle lui lança un clin d’œil et attendit qu'il soit assit, Dawn épousseta d'abord le t-shirt du jeune homme pour enlever les brindilles et autres poussières pour pouvoir le masser, puis elle s’essaya du mieux qu'elle puisse derrière lui. Elle commença par les épaules et descendit le long de son dos en faisant des mouvements circulaires, puis lorsqu'elle remonta le long de son dos, elle dit de légère pression. Après un peu d'hésitation, elle finit par lui demander de lever les bras et...elle lui retira son t-shirt pour continuer à masser plus facilement, le tissu c'est bien, mais ça glisse ! Se concentrant sur ce qu'elle faisait, elle s'attarda bien vite à observer le jeune homme, il était quand même bien fait... Puis au bout de quelques minutes, elle se décida à arrêter ses mouvements aussi délassant que tonifiant. Elle se déplaça sur ses genoux pour lui faire face et elle lui tendis son t-shirt.

« Alors, tu as survécu ? »

Un léger sourire alors que ses yeux se baisse légèrement sur le torse de Vincent et elle finit par regarder ses propres mains, et puis zut, elle redressa sa tête et s'approcha du jeune homme pour finir par embrasser ses lèvres et.... le réveil sonna. Il était temps pour Dawn de se lever et de laisser se magnifique rêve qu'elle aurait bien aimé ne pas quitter.


Fiche bye Ethna


Fin :03:

_________________

   
   
Love in the middle of the firefight

They'll not gonna dream as big as us
We come outside
They run and hide
In the morning sun, baby, we were born to run
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Never thought that I could love.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Never thought that I could love.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» http://www.love-makeup.co.uk/ vous connaissez?
» I Love N......Y !
» Craquage nouvelle collection Love Lace et Warm and Cozy
» Love Lace Collection
» All you need is LOVE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-