AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥
» pour «

Partagez | 
 

 Nathan + Seul, on marche plus vite. Ensemble, on marche plus loin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ignorant

avatar



Lucie Hope Goldwinn - Ma fille, ma merveille, ma raison de vivre ♥

INSCRIT DEPUIS LE : 02/10/2016
MESSAGES : 88
POINTS : 772



MessageSujet: Nathan + Seul, on marche plus vite. Ensemble, on marche plus loin.   Dim 2 Oct - 23:43




Nathan L. Goldwinn
Seul, on marche plus vite. Ensemble, on marche plus loin.


ÂGE : 27 ans. ▽ DATE, LIEU DE NAISSANCE : Né le 13 juin 1989 à New York. ▽ ETAT CIVIL : Célibataire. ▽ ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel. ▽ MÉTIER : Professeur des écoles. ▽ NATIONALITÉ : Américaine. ▽ GROUPE : Rêveurs. ▽ RANG : Ignorant. ▽ AVATAR : Liam Hemsworth.

Caractère
Sociable • Têtu • Protecteur (surtout envers sa fille) • A l'écoute • Susceptible • Parfois trop lâche • A tendance à être colérique • Dévoué • Ponctuel • Gourmand • (un peu trop) jaloux parfois • impulsif, surtout quand on touche à sa fille • rancunier (enfin, surtout envers une personne) • Fidèle en amitié et en amour • Bonne oreille, c'est quelqu'un de confiance. • Intelligent • Il a un côté très spirituel, rêveur.
CREDIT AVATAR: Cranberry
CREDIT BANNIERE: trouvée sur TUMBLR
CREDIT ICONS: Trouvé sur TUMBLR




FICHE PAR ATHENA.





Derrière L'écran

PSEUDO : Chloé - crazyCHLO/unbreakable ▽ ÂGE : 21 ans. ▽ SCENARIO ? : nope. ▽COMMENT AS-TU DECOUVERT LE FORUM ? : Oh, je suis une ancienne ahah  :bril: . ▽ UNE SUGGESTION ? : Aucune  :sm: . ▽



Dernière édition par Nathan L. Goldwinn le Mar 4 Oct - 13:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



Lucie Hope Goldwinn - Ma fille, ma merveille, ma raison de vivre ♥

INSCRIT DEPUIS LE : 02/10/2016
MESSAGES : 88
POINTS : 772



MessageSujet: Re: Nathan + Seul, on marche plus vite. Ensemble, on marche plus loin.   Dim 2 Oct - 23:44




C'est mon histoire ...
Let me tell us a story !


Tout a commencé lors d'une journée de printemps, le 13 juin 1989 pour être plus précis. C'est ce jour là que j'ai poussé mes premiers cris, dans une maternité située dans la belle ville de New York. J'étais le premier enfant d'une infirmière française, expatriée aux Etats Unis par amour, et d'un homme d'affaire américain, passionné par son travail. Mes parents m'ont appelés Nathan, car c'est le seul prénom sur lequel ils sont tombés d'accord. Lorsqu'ils évoquaient mon prénom, avant que je ne naisse, ils n'arrivaient pas à se mettre d'accord. Alors, chacun de leur côté, ils ont établis une petite liste de leurs prénoms favoris. Nathan était le seul prénom qui se trouvait sur les deux listes, alors, ils m'ont appelé ainsi. Ils ont répété le même mode opératoire pour ma petite soeur et pour mon petit frère. Nous avons grandi tous les trois, entourés de nos parents, dans une grande maison, à New-York. Le bonheur parfait. La belle époque...

II - Le divorce de mes parents.
Spoiler:
 

Au début, je n'ai pas réalisé ce qu'elle disait. Je ne voulais pas y croire. Je ne pouvais pas y croire. Et, quand j'ai compris que mon monde était en train de s'effondrer, mes larmes ont commencés à couler. Ce passage de ma vie, jamais je ne pourrais l'oublier. Je n'avais que 15 ans, et je venais de comprendre suite à ces quelques paroles que ma vie allait totalement changer. Pas la mienne uniquement, d'ailleurs. Celle de ma mère, mon frère, et ma soeur allaient être chamboulée également. Notre père nous a abandonné, lâchement, pour une autre femme. Nous, sa famille, il n'a pas hésité à nous trahir. J'ai su bien plus tard qu'il avait divorcé pour s'installer avec celle qui fut notre nounou, à mon frère, ma soeur et moi. Apparemment, mon père entretenait une relation extra conjugale depuis quelques années déjà avec elle, et un beau jour, il a tout simplement décidé de tout plaquer, pour vivre avec sa pouf. Bien qu'il a essayé de s'excuser, de s'expliquer, ni ma soeur, ni mon frère, ni moi n'avons acceptés de continuer de le voir. Quant à ma mère, inconsolable, elle a décidé, après avoir eu une grande discussion avec nous trois, de repartir vivre dans sa ville natale, Paris. En emménageant là bas, nous nous sommes rapprochés de notre tante, de notre grand-mère maternelle, de notre famille. Une nouvelle vie commençait pour nous. Sans notre père.

III - Le suicide de ma mère.
Voilà maintenant un an et demi que nous vivions tous les quatre dans un appartement, à Paris, situé juste à côté de celui de notre tante. Delphine, ma mère, avait retrouvé du travail dans l'hôpital du coin, mais continuait de déprimer, incapable d'accepter le fait d'avoir été trahie et abandonnée de la sorte. Elle avait beau prendre toutes sortes de cachets, suivre toutes sortes de thérapies, elle n'arrivait pas à remonter la pente... Ma tante, Claire, était très inquiéte, et ne me le cachait pas. J'étais l'aîné de la famille, j'avais 16 ans et demi, je comprenais tout ce qui se passait... J'entendais ma mère pleurer le soir dans son lit, une fois que nous étions tous couchés, je voyais ses yeux cernés, la peine sur son visage... Pour ne pas inquiéter mon petit frère et ma petite soeur, je leur faisais croire que ce n'était rien, que maman irait mieux, qu'elle avait besoin de temps. Mes angoisses, mes peurs, je les partageais avec Claire. Tous les deux, nous avons tout tenté pour rendre le sourire que mon père avait volé à ma mère. Mais nous n'avons jamais réussi. Et ce qui devait arriver arriva...

C'était le 5 mai 2005, une date unique pour le siècle (05.05.05) et je m'en souviens comme si c'était hier...

05.05.05:
 

Nous avions essayé de ramener notre mère à la vie, mais elle était déjà morte intérieurement depuis le divorce. Notre père l'avait tué sans aucun scrupule, indirectement bien sur. En divorçant, et en la quittant pour une autre, il avait fait mourir celle qu'elle était. Son sourire n'était plus qu'un lointain souvenir, ses rires passés résonnaient encore dans mon esprit, et alors que tout le monde nous présentait ses condoléances, je me suis simplement dit qu'elle était libérée, libérée de toute cette souffrance que mon père lui avait fait endurer. En partant, ma mère a emporté une partie de moi. Désormais, il sera bien plus difficile d'avoir ma confiance, je ferais tout pour garder ceux que j'aime réellement autour de moi, et il se pourrait que j'ai de réguliers accès de colère. Et il paraît évident que je maudis mon père bien plus que quiconque dans ce monde. Je ne veux jamais reproduire les mêmes erreurs que lui. A bon entendeur...

IV - Mon histoire d'amour avec Thalia ♥.
Ma mère était décédée depuis un an et demi environ. Depuis, tout avait changé dans ma vie : ma tante avait loué un appartement plus spacieux, dans un autre quartier de la ville, pour nous élever convenablement, Elise, Sebastian et moi. En effet, après le suicide de notre maman (il s'est avéré qu'elle s'était donné la mort quelques jours après son accident : elle avait délibérément foncé dans l'arbre qui se trouvait dans le bas-côté de la route) notre tante avait obtenu notre garde. En apprenant le décès de son ex-femme, mon père n'avait émis aucun commentaire, aucune émotion, enfin, d'après Claire évidemment, vu que je ne voulais plus jamais lui parler. Il n'était même pas venu à l'enterrement pour soutenir ses enfants. Un véritable lâche, un homme que je haïrais toute ma vie, et auquel j'aimerais ne jamais ressembler, c'est une certitude.

La vie avait repris son cours, et chacun d'entre nous poursuivait son petit bout de chemin. Ma tante m'avait inscrit dans un autre lycée, français bien évidemment, où je poursuivais mon cursus scolaire. J'étais désormais en Terminale L, et bien qu'au début, l'adaptation a été difficile lorsque j'ai emménagé à 16 ans, désormais, je m'y sentais bien, serein et heureux. Je parlais français depuis toujours grâce à ma mère, qui tenait à ce que ses trois enfants soient bilingues. La littérature, et les livres en français me passionnaient. J'étais même un peu introverti en ce début d'année scolaire, passant mes pauses et mes déjeuners à lire les classiques de la littérature. Cela me valait énormément de railleries de la part de Thalia Campbell, l'une des plus belles et plus populaires filles du lycée, mais je m'en fichais. J'étais bien, j'étais dans ma bulle, avec mes bouquins. Cependant, un jour, j'ai pris mon courage à deux mains, et alors qu'elle était en train de galérer à trouver un livre dans les nombreux étalages du CDI, je me suis approché d'elle, et j'ai tout simplement dit : " Pourquoi est-ce que tu m'en veux à ce point, Thalia ? " Elle n'a pas su donner de réponse. Elle est restée un moment interdite, à me dévisager, comme si je venais de lui annoncer que j'étais un martien et que je débarquais d'un autre monde. D'une petite voix tremblante, elle m'a alors dit " Je... Je ne sais pas. " Elle a alors posé le livre qu'elle avait dans la main, et a commencé à jouer avec ses doigts nerveusement. " D'ailleurs, je viens de me rendre compte que tu sais qui je suis, que tu connais mon prénom, alors que moi, je ne sais même pas le tien." J'ai affiché un énorme sourire, poussé un petit rire nerveux, et après avoir jeté un oeil à la fiche qu'elle tenait à la main, j'ai tout simplement répondu " Rimbaud, c'est pas ici que tu le trouveras. C'est dans l'allée centrale, rayon Poésie, 3ème étagère " et je me suis éloigné. Elle m'a regardé partir, interdite, avant d'aller vérifier. C'est le lendemain qu'elle m'a avoué que j'avais raison. Elle m'a alors remercié, et nous avons commencés à parler, à sympathiser. Désormais, durant les pauses et les déjeuners, mes livres restaient bien sagement dans mon sac, je profitais tout simplement de nos moments tous les deux, de nos discussions, de nos taquineries. Grâce à elle, je me sentais bien, heureux, et libéré de tous les maux qui m'envahissaient auparavant. Elle m'a simplement réappris à vivre. J'étais en couple, amoureux de cette fille, et je m'étais fait une promesse solennelle : Jamais les choses ne se termineraient comme elles se sont terminés pour mes parents. Jamais.

V - L'annonce de ma future paternité.
Voilà désormais 6 ans que Thalia et moi vivions une belle histoire d'amour, simple certes, mais passionnée. Ses parents m'adoraient, ma tante également, ma soeur et mon frère ne juraient que par elle. J'étais fou amoureux, et j'aurais tout fait pour elle. Je me serais teint les cheveux en rose, j'aurais laissé poussé ma barbe, je me serais fait tatouer son prénom partout sur le corps... J'aurais tout fait pour elle, et pourtant, j'ai tout gâché, en l'espace d'une soirée.

L'année où nous sommes mis ensemble, j'ai également obtenu mon Baccalauréat avec la mention Bien. Je me suis inscrit à l'université où j'ai fait une licence, puis un Master en Lettres Modernes. 5 ans d'études, à la suite desquelles j'ai passé mon concours de professorat des écoles, que j'ai réussi avec succès. A 24 ans, j'ai alors décroché mon premier poste : une classe de CE2, dans le centre de Paris. Un véritable bonheur pour moi, ces enfants m'enchantaient, et je débordais d'imagination pour eux. Cependant, le soir, j'étais bien heureux de retrouver ma petite amie. Tous les deux, nous louions un appartement non loin de nos boulots respectifs, un petit endroit assez spacieux, bien situé, confortable, bref, à notre image. Je me rappelle qu'elle était assise sur le canapé, et qu'elle caressait Muffin, notre chat Maine Coon, que nous avions adoptés un an auparavant. Un énorme sourire était dessiné sur ses lèvres, alors qu'elle m’apprenait qu'elle avait une grande nouvelle à m'annoncer. Je me suis alors servi un café, et je me suis approché d'elle. Ce soir là, j'ai été le plus gros crétin de l'univers.

Spoiler:
 

Et alors que tous les hommes de l'univers auraient essayés de se rattraper, de s'excuser, moi, j'ai eu le réflexe le plus con du monde : j'ai posé ma tasse sur la table basse, j'ai attrapé ma veste que j'avais laissé sur la chaise quelques minutes auparavant, et je suis parti en claquant la porte, laissant la femme de ma vie anéantie et dévastée par mon comportement. Je m'étais juré de ne jamais finir comme mon père, et ce soir-là, j'avais agi comme un crétin, un idiot, un lâche, et un gros connard. Ce soir là, j'avais été bien pire que lui.

VI - La séparation et le départ pour Manchester.
Je me suis réellement rendu compte de mon erreur le lendemain matin. La veille au soir, j'avais trouvé refuge chez ma tante, où se trouvaient encore ma soeur et mon frère, et inutile de préciser que tous les trois, ils m'ont bien sermonnés. Le lendemain matin, je ne suis pas allé travailler, bien trop dévasté par ces événements passés. J'ai essayé de l’appeler plusieurs fois, mais elle n'a jamais décroché, et je la comprends. J'ai alors passé la journée à me promener, errant ça et là dans la ville, réfléchissant. Mon avenir, je ne le voyais pas sans elle. Mais pour la garder, il me fallait accepter l'arrivée de notre futur enfant. Hors, j'étais terrifié. Je devais lui parler, lui confier mes doutes, mes craintes. Elle ne me pardonnera peut être pas, mais elle mérite de savoir la vérité. Je suis alors monté dans ma voiture, et j'ai foncé jusqu'à notre appartement.

Lorsque je suis arrivé, Muffin miaulait à la porte. Je l'ai alors pris dans mes bras, et tout en le caressant, j'ai avancé dans l'appartement, qui était à moitié vide. Elle avait fait ses cartons, ses valises et était partie. L'espace d'une soirée, j'avais tout gâché avec la femme de ma vie. Énervé, j'ai alors hurlé, hurlé de rage, mais de rage envers moi-même. Je me trouvais aussi lamentable que mon père. Je ne pouvais pas la laisser s'échapper. Pas comme ça.

C'est alors que j'ai commencé à chercher où elle avait pu aller. J'ai appelé les membres de sa famille, personne n'a voulu m'aider. Normal, en même temps, vu ce que j'avais fait à l'une des leurs. J'ai regardé dans notre ordinateur, espérant trouver un indice, et en fouillant l'historique, je suis tombée sur un site de réservation de billets de trains et de bateau, destination : Manchester. Elle devait être là, il n'y avait pas de doutes. Ni une, ni deux, j'ai réservé mes billets moi aussi, en n'oubliant bien sûr pas de prendre un complément pour "animaux domestiques", je n'allais quand même pas laisser Muffin ici ! J'ai fait mes sacs, j'ai demandé ma mutation pour la rentrée à Manchester, et j'ai été accepté pour travailler dans l'école française de la ville. Une fois ces quelques détails validés, j'ai demandé à ma tante, ma soeur et mon frère de vider l'appartement, afin de le remettre en location. Je ne pouvais pas me permettre de payer un logement à Manchester et à Paris... J'ai embrassé ma soeur et mon frère en partant, qui m'ont tous les deux promis de me rejoindre au plus vite, pour me soutenir dans ma nouvelle vie.

Et c'est alors que j'ai débarqué en ville, accompagné de mon chat, de mes quelques valises. A l'époque, je n'avais qu'un seul projet : la reconquérir, et former une belle famille avec elle, et notre enfant.

V - Les retrouvailles avec Thalia et la naissance de Lucie Hope Goldwinn.
Je n'ai pas mis longtemps pour retrouver Thalia. Au début, elle ne voulait pas me revoir, et je la comprenais. Elle était assez rancunière, et elle m'en voulait encore. Elle m'avait alors mise au défi de la surprendre, pour espérer la reconquérir. Alors, j'ai tout mis en oeuvre pour qu'elle voit que j'étais encore le mec dont elle était tombée amoureuse, et non pas le lâche qui l'avait abandonnée en apprenant sa future paternité. Je me suis démené, et elle m'a fait ramer. C'était de bonne guerre, je le savais, et je l'acceptais ! En plus, c'était la seule solution pour qu'elle me pardonne. J'étais prêt à tout pour ça. Et environ 2 mois avant la naissance de notre fille, elle a accepté que l'on reforme un couple, et qu'on offre à notre petite fille une vraie famille. Nous nous sommes alors ré-installés ensemble, dans une maison cette fois-ci, non loin de nos lieux de travail respectifs.

Notre petite merveille, Lucie Hope Goldwinn, est née le 11 février 2015. J'étais le plus heureux des hommes : j'étais papa, c'était magique ! Et en plus, je partageais ce bonheur avec la femme de ma vie. Je nous voyais déjà, heureux, en compagnie de notre fille... Ma vie prenait un nouveau souffle, un nouveau tournant.

Et puis, il y a eu une nouvelle fuite. Mais cette fois, ce n'est pas moi qui suis parti. C'est elle.

VI - La fuite de Thalia, le présent.
Alors que Lucie se faisait ausculter par les spécialistes, j'en ai profité pour prendre l'air, et annoncer la naissance de ma fille à mon frère, ma soeur et ma tante. Thalia était restée dans sa chambre, et en sortant, je lui ai promis de revenir bien vite. Ce que j'ai fait.

Mais elle n'était plus là. Elle s'était comme volatilisée, elle avait repris ses affaires, et n'avait laissé qu'une simple lettre, m'expliquant qu'elle n'était pas faite pour être maman, et que nous serions mieux tous les deux, Lucie et moi. Mon monde s'écroulait de nouveau. Les médecins ne savaient pas comment expliquer cette suite, ni comment me rassurer. J'étais anéanti, paniqué.

Je me suis bien vite repris, pour ma fille. Durant quelques mois, je l'ai élevé au mieux. J'ai demandé un congés paternité, pour m'occuper d'elle. J'ai mis ma vie entre parenthèses pour Lucie. A défaut de pouvoir lui offrir une famille digne de ce nom, je me devais d'être le meilleur papa possible.

J'espère que Thalia reviendra un jour. Lucie a besoin de sa maman. Mais je ne sais pas si j'arriverais à lui pardonner un jour...

Une chose est sûre : jamais je ne m'arrêterais de rêver. Je crois que ça me maintient en vie, et que sans ça, je sombre... totalement.




Dernière édition par Nathan L. Goldwinn le Mer 5 Oct - 16:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 28/05/2016
MESSAGES : 363
POINTS : 3306



MessageSujet: Re: Nathan + Seul, on marche plus vite. Ensemble, on marche plus loin.   Dim 2 Oct - 23:54

Re-bienvenue Nathan :03:

_________________
Always and forever, sister? Look what happened to us.

 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Nathan + Seul, on marche plus vite. Ensemble, on marche plus loin.   Dim 2 Oct - 23:58

Re-bienvenue aussi 8D

- donne un café ou un thé -
Revenir en haut Aller en bas

informé

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 18/06/2015
MESSAGES : 699
POINTS : 3470



MessageSujet: Re: Nathan + Seul, on marche plus vite. Ensemble, on marche plus loin.   Lun 3 Oct - 7:35

Rebienvenue :calin: Ravie de te revoir parmi nous

_________________
dream is coming true

je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

anonyme

avatar



L'amour a des dents et ses morsures ne guérissent jamais. Stephen King
INSCRIT DEPUIS LE : 23/06/2016
MESSAGES : 580
POINTS : 1705



MessageSujet: Re: Nathan + Seul, on marche plus vite. Ensemble, on marche plus loin.   Lun 3 Oct - 7:55

Rebienvenue Nathan! :03: C'est super que tu sois de retour! :calin:

_________________

Entre le passé et le futur, le présent ne nous facilite pas la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



Lucie Hope Goldwinn - Ma fille, ma merveille, ma raison de vivre ♥

INSCRIT DEPUIS LE : 02/10/2016
MESSAGES : 88
POINTS : 772



MessageSujet: Re: Nathan + Seul, on marche plus vite. Ensemble, on marche plus loin.   Lun 3 Oct - 11:59

Merci beaucoup à vous tous :keur:

_________________


'cause in a sky full of stars
Au-delà des orages, je pars en voyage ; mon âme au vent, le coeur éléphant. Je suis parti d’ici pour rencontrer la vie, être vivant, énormément... ©endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

banni

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 637
POINTS : 2540



MessageSujet: Re: Nathan + Seul, on marche plus vite. Ensemble, on marche plus loin.   Lun 3 Oct - 13:00

Hello ! Rebienvenue à ce qu'il parait ! Hâte de lire ta fiche ! ^^

_________________
Girl...You're driving me crazy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 30/12/2014
MESSAGES : 1311
POINTS : 5244



MessageSujet: Re: Nathan + Seul, on marche plus vite. Ensemble, on marche plus loin.   Lun 3 Oct - 15:47

Rebienvenue Nath ! :calin:

_________________
Cause in the daylight we'll be on our own.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



Lucie Hope Goldwinn - Ma fille, ma merveille, ma raison de vivre ♥

INSCRIT DEPUIS LE : 02/10/2016
MESSAGES : 88
POINTS : 772



MessageSujet: Re: Nathan + Seul, on marche plus vite. Ensemble, on marche plus loin.   Lun 3 Oct - 23:25

Merci à tous :pompom: :love:

_________________


'cause in a sky full of stars
Au-delà des orages, je pars en voyage ; mon âme au vent, le coeur éléphant. Je suis parti d’ici pour rencontrer la vie, être vivant, énormément... ©endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

informé

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 18/06/2015
MESSAGES : 699
POINTS : 3470



MessageSujet: Re: Nathan + Seul, on marche plus vite. Ensemble, on marche plus loin.   Mar 4 Oct - 7:56

C'est la même fiche que la dernière fois ? :stp: J'ai pas le temps de tout lire ce matin x.x Je voulais juste savoir : comment Nath a découvert le monde des songes ? Puisqu'il a le rang d'informé...

_________________
dream is coming true

je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



Lucie Hope Goldwinn - Ma fille, ma merveille, ma raison de vivre ♥

INSCRIT DEPUIS LE : 02/10/2016
MESSAGES : 88
POINTS : 772



MessageSujet: Re: Nathan + Seul, on marche plus vite. Ensemble, on marche plus loin.   Mar 4 Oct - 12:25

Oui, c'est la même fiche :stp: J'ai juste changé d'avatar car Ian ne m'inspire plus du tou...

Eh bien... Euh, il faut que j'y réfléchisse, car je n'ai vraiment pas d'idée qui me vient sur le coup, là :triste:

_________________


'cause in a sky full of stars
Au-delà des orages, je pars en voyage ; mon âme au vent, le coeur éléphant. Je suis parti d’ici pour rencontrer la vie, être vivant, énormément... ©endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 30/12/2014
MESSAGES : 1311
POINTS : 5244



MessageSujet: Re: Nathan + Seul, on marche plus vite. Ensemble, on marche plus loin.   Mar 4 Oct - 13:28

Tu troques un bogoss contre un autre bogoss

Je serais ravie de te consoler mon petit :come:

_________________
Cause in the daylight we'll be on our own.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



Lucie Hope Goldwinn - Ma fille, ma merveille, ma raison de vivre ♥

INSCRIT DEPUIS LE : 02/10/2016
MESSAGES : 88
POINTS : 772



MessageSujet: Re: Nathan + Seul, on marche plus vite. Ensemble, on marche plus loin.   Mar 4 Oct - 13:55

Eheh :hihi:

Bon, eh bien, ne trouvant pas d'idées pour cette idée d'informé, eh bien, j'ai changé de rang pour Nath, il est désormais ignorant, solution de facilité je sais :hihi:

_________________


'cause in a sky full of stars
Au-delà des orages, je pars en voyage ; mon âme au vent, le coeur éléphant. Je suis parti d’ici pour rencontrer la vie, être vivant, énormément... ©endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 05/08/2014
MESSAGES : 2036
POINTS : 6114



MessageSujet: Re: Nathan + Seul, on marche plus vite. Ensemble, on marche plus loin.   Mar 4 Oct - 14:05







Félicitation !


- Tu es enfin validé(e) -



« C'est tout bon pour nous alors :bril: J'aime beaucoup ce nouvel avatar :bave: :bave: Encore une fois, je suis contente de te revoir parmi nous Amuse-toi bien sur PUR :love: »

FÉLICITATIONS ; j'ai le plaisir de t'annoncer que ta fiche de présentation est validée. Tu fais maintenant partie de la grande famille qu'est Pour un Rêve . Comme tous petits nouveaux validés, tu as droit à ton petit cookie qui sort tout juste du four. Dès que tu auras terminé ta dégustation (attention souffle, c'est chaud) tu pourras commencer à RP. Mais avant toute chose, il va te falloir passer par quelques petites étapes. Tu as du lire le règlement avant ton inscription mais un petit rappel ne fait pas de mal. Parce que j'en suis sûre que tu ne veux pas voir un autre membre avec la même tête que toi, va vite recenser ton avatar dans le bottin. Ensuite tu iras créer ta fiche de lien car un cookie c'est bien bon mais à un moment donné, il faut se faire un raison un cookie n'a pas vraiment de la conversation. Pour toutes autres demandes (logement, métier...) ce sera .Tu vas sûremenht vouloir joindre tous tes nouveaux amis non ? Alors c'est par ici pour faire joujou avec toute cette technologie ! Tu veux sûrement que ton nouvel amoureux, que ta meilleure amie ou que ta petite famille te rejoigne ? Alors cours par ici pour accéder aux scénarios. Après tout ça, tu pourras enfin RP et d'ailleurs pense à créer ta fiche de RPs.

SOIS HEUREUX PARMI NOUS ET AMUSE TOI BIEN




MADE BY .ANGELUS



_________________
You can't catch me.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fire-ice.skyrock.com/

ignorant

avatar



Lucie Hope Goldwinn - Ma fille, ma merveille, ma raison de vivre ♥

INSCRIT DEPUIS LE : 02/10/2016
MESSAGES : 88
POINTS : 772



MessageSujet: Re: Nathan + Seul, on marche plus vite. Ensemble, on marche plus loin.   Mar 4 Oct - 14:08

Merci beaucoup Dam, je suis ravie d'être de retour également :keur: Vous m'avez manqué !

_________________


'cause in a sky full of stars
Au-delà des orages, je pars en voyage ; mon âme au vent, le coeur éléphant. Je suis parti d’ici pour rencontrer la vie, être vivant, énormément... ©endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Nathan + Seul, on marche plus vite. Ensemble, on marche plus loin.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nathan + Seul, on marche plus vite. Ensemble, on marche plus loin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Défaut de marche
» auriez-vous des conseils pour les toilettes ?
» MESA 2012
» Floralux Dadizèle en Belgique
» il y a des enfants ici qui veulent pas dormir toutes seul?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: personnages :: Qui Es Tu ? :: Validés.-