AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 Just do It [Riley]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

banni

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 891
POINTS : 4233



MessageSujet: Just do It [Riley]   Mar 4 Oct - 17:38

Je situe le RP avant l'event, ça te va ?  :bril:



Just do It
Tout est calme ce soir. Il est encore tôt. Des sphères rayonnent par-ci par-là. Je sais que des Gardiens sont actifs, peut-être même que des Cauchemars s'adonnent à leur jeu préféré. Tout cela ne m'est plus autorisé. Je soupire. Malgré tout, toutes les nuits, je traverse la frontière qui m'est interdite, toutes les nuits, je suis un fugitif. Mais c'est parce que ce monde est mien. Malgré mon aura diminuée je sais que ma place est ici. Malheureusement, je ne peux plus aider qui que ce soit. J'essaie de veiller sur mes anciens protégés, mais entrer dans leurs songes, c'est prendre le risque d'avoir des mesures drastiques à mon égard de la part du Faiseur de rêves.

Le temps me paraît si long ainsi. Infini. Je me transforme en faucon, ma forme préférée, même si c'est la plus reconnaissable. Je fonce à pleine vitesse entre les sphères, grisé par la sensation de liberté que cela procure ! Sans m'en rendre compte, je me suis enfoncé assez loin sur le territoire. J'ai le cœur qui bat à cent à l'heure...et si... ? Non non, je ne fais rien de « mal ». Tant que je n'altère aucun rêve, je ne suis pas repérable ! Je ne suis quand même pas à mon aise.

Je parcours l'espace du regard. Une sphère sombre attire mon regard, un rêveur dans le mal semble-t-il..La curiosité m'emporte. Je me pose à terre, puis me transforme en chat noir. Mon regard perçant repère enfin ce qu'il doit. La personne concernée par le rêveur ou plutôt en l'occurrence, l'égaré. Riley. Je la reconnais, elle et son aura. Je suis soulagé. Elle ne me dénoncera pas. C'est une des rares personnes qui a pris le temps d'essayer de me comprendre et elle m'a compris. Pourtant notre première rencontre avait été riche en émotions, mais on avait fini par trouver un terrain d'entente. J'avais trouvé en Riley une oreille attentive et une alliée de taille. Une sorte d'amitié s'établit depuis et je suis ravi de pouvoir lui prêter mon épaule quand elle en a besoin.

J'avance en trottinant vers elle. Elle semble réfléchir, assise devant se mission. Elle semble si indécise. Perturbée et inquiète. J'espère qu'elle ne va pas sursauter alors que je glisse ma tête féline  sous sa main en ronronnant. Après quoi je m'échappe souplement pour me mettre en face d'elle et lui laisser le temps de me reconnaître, la fixant de mes yeux bleus. Quand elle aura deviné, je reprendrai forme humaine et je pourrais lui sourire chaleureusement.

_________________
Girl...You're driving me crazy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

anonyme

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 24/07/2016
MESSAGES : 306
POINTS : 2728



MessageSujet: Re: Just do It [Riley]   Dim 16 Oct - 9:40

C'est très bien ! :08:


Juste do it !
Aiden & Riley
 
Une catastrophe. Ma vie se résume à une gigantesque catastrophe. Qu'ai-je donc fais pour en arriver à un point si critique ? Simplement mon job ? Ou est-ce une farce titanesque habilement menée par des forces supérieures, crevant d'ennui dans leur coin, dont le Faiseur de Rêves s'est sournoisement fait le complice ? Assise sur mon rocher, je soupire et cale mieux encore mon menton au creux de ma paume. Bon. Si on résume un peu les choses … J'ai toujours été une bonne journaliste. À savoir par conséquent que je me plaisais à être une vraie pourriture, raclant les dessous peu louables des grands personnages de ce pays. Certes, un diction vieux comme le monde affirme avec certitude que la curiosité est un vilain défaut. Néanmoins, la fraude et le mensonge n'en sont-ils pas de plus gros ? Ne vaut mieux-il pas céder à un vice pour en combattre de plus vils ? Ça a toujours été mon avis. J'ai toujours été pour l'égalité de tout être humain sur cette foutue planète. Pourquoi certains auraient le droit de s'essuyer le cul avec du papier en soie, grâce à leurs honteux profits malhonnêtes sur le dos des autres ? Que l'on s'entende bien. Je ne suis pas jalouse. Je ne cherche qu'un peu de justice, et aider le karma à se retourner contre les pourris qui m'entourent. Mais il a fallu que je m'en prenne à un chien plus galeux encore que les autres. Ethan Warner a réduit ma carrière à néant, la piétinant délicatement sous ses souliers lustrés. Il m'a arrachée ma fierté. Et même à présent que nous n'avons rien à voir l'un avec l'autre, ce salopard continue de me pourrir la vie, sans même s'en douter un seul instant.

Le Faiseur de Rêves n'a pas trouvé de meilleure idée que de me confier mon pire cauchemar, ma plus grande hantise, comme protégé. Comment un être aussi mauvais que Warner est capable d'avoir quelque chose d'aussi doux et insouciant qu'un rêve ?! C'est hallucinant. Et vraiment terrifiant quelque part.

Mais je sais que je me trouve des excuses. En vérité, il n'y a pas besoin de de telles théories pour en venir au fait que c'est moi, au final, qui suis terrifiée. Terrifiée à l'idée de pénétrer dans l'inconscient de l'homme que, malgré moi, je redoute le plus. Je pourrais me lever dès maintenant, pénétrer ce rêve teinté par la triste noirceur des égarés, et lui coller la paire de claques qu'il n'a pas eu quand il était gosse. Je pourrais remettre les pendules à l'heure à ma façon. Lui faire payer tout ce qu'il m'a fait. Mais la réalité, c'est que la simple idée de me retrouver à nouveau entre ses yeux froids me pétrifie sur place.

Plongée dans les tourments de mes pensées, je ne vois pas arriver la petite forme féline et silencieuse. Quelque chose de doux effleure mes doigts qui pendent tristement dans le vide. Le chat minaude un instant, avant de se figer comme une statut de sel devant mes yeux. Je lève un sourcil intrigué. Qu'est-ce que c'est au juste ? L'animal domestique démoniaque que Warner m'envoie, tel un sombre avertissement ? Que voulez-vous, il y a encore des abrutis qui s'imaginent que les chats noirs portent malheur dans ce bas monde. Les prunelles saphir de l'étrange nouveau venu pétille avec amusement. Un sourire finit enfin par détendre les traits tirés d'appréhension de mon visage.

- Tu peux toujours rêver pour que je te gratte derrière les oreilles, Aiden.
     


By Phantasmagoria


_________________
You make me wanna die
I had everything, opportunities for eternity. And I could belong to the night. Your eyes, your eyes ... You make me wanna die.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

banni

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 891
POINTS : 4233



MessageSujet: Re: Just do It [Riley]   Ven 18 Nov - 11:07

J'aime tellement ta réplique XD.

Désolée pour le temps de réponse, j'espère que ça te conviendra. :)



Just do It
« Dommage. »

Une fois ma forme humaine reprise, j'éclate de rire. Elle a eu tout à fait la réaction que j'espérais. Une touche d'humour bien placée malgré la mélancolie qui semble se dégager d'elle. Tout n'est pas perdu, elle peut encore être consolée, c'est une bonne chose. Je lui fais un clin d’œil avant de m'installer à côté d'elle. Je m'assois un peu lourdement et manque de glisser du rocher.

« Erf...On s'habitue un peu trop facilement à l'agilité des chats...l'humain est bien trop pataud à côté ! »

Je reprends mon équilibre et la regarde avec un visage que j'espère bienveillant. De ce que j'ai compris, la personne qu'elle doit protéger...et bien elle ne la porte pas dans son cœur. Ce qui peut effectivement compliquer les affaires quand est un Gardien des rêves. Je reprends d'une voix douce.

« Qu'est-ce qui te tourmente chère Riley ? »

J'ai un peu le cul entre deux chaises. D'un côté j'ai envie de la presser pour qu'elle réponde vite et qu'elle réalise qu'elle doit se dépêcher d'aller aider cet égaré...vu la tête de la sphère, ça ne peut être que ça, d'un autre côté, voilà, il est déjà presque fichu ce rêveur, peut-être qu'il peut attendre encore un peu que Riley vide son sac ? C'est...erh...idiot de penser comme ça. Le pauvre rêveur est déjà bien bas et je l'enfonce. Le Faiseur de rêves doit avoir ses raisons pour avoir confié une personne à une Gardienne qui aurait préféré ne pas avoir à s'en occuper. Même si je ne le porte pas dans mon cœur ce grand manitou, je lui voue un certain respect. Il a beau être rigide, il a quand même une sacrée responsabilité.

La jolie rousse a l'air tellement peu décidée à y aller que j'ai presque envie de le faire à sa place et de me faire passer pour elle. Je souris discrètement à cette idée. J'ai jamais songé à prendre l'apparence d'une femme avant, ça pourrait être intéressant...Un visage courroucé s'impose à moi. Une belle brune, objet de toutes mes pensées depuis un sacré moment. Non non...mauvaise idée, Kaylee n'apprécierait pas. Je recentre mon attention sur Riley, c'est fou tout ce à quoi on peut penser en l'espace d'une seconde ou deux. Même si mon interlocutrice n'a sans doute pas remarqué mes divagations personnelles, il n'empêche que je me sens légèrement honteux.

Afin de me rattraper, surtout pour moi en fait, même s'il ne s'agit que d'une illusion, et pour créer une atmosphère plus cozy et à propre à la confidence, je fais apparaître des boissons chaudes fumantes dans des formats à la starbucks et je lui tends une tasse. La boisson deviendra ce qu'elle voudra, pour moi, c'est un chocolat chaud avec un coulis de vanille et des morceaux de noisettes. Je ne l'avouerais jamais, mais j'adore les trucs super sucrés.

_________________
Girl...You're driving me crazy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

anonyme

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 24/07/2016
MESSAGES : 306
POINTS : 2728



MessageSujet: Re: Just do It [Riley]   Mer 30 Nov - 21:41


Juste do it !
Aiden & Riley
 
La maladresse d'Aiden finit par m'arracher un léger rire. Je l'observe se démener pour s'installer sur mon bout de caillasse, un vestige de sourire aux coins des lèvres. Un court instant, je me dis tout bas que j'aimerais bien être à sa place. Pas sur ce côté pointu du rocher, non. Mais avoir son statut de gardien totalement libre et autonome. Aiden est comme qui dirait un putain de petit chanceux. Cet imbécile s'est amusé à crier haut et fort son penchant pour les Cauchemars. La communauté s'est montrée très patiente avec lui, de ce que j'en ai retenu. Après tout, c'est loin d'être un scoop que les ados peinent à contrôler leurs pulsions sexuelles. Mais il a fini par être mis à la porte. Le pauvre, pourrait-on dire. Sauf que, non. Presque chaque soir, il se démerde pour passer entre les mailles de la surveillance des soldats. Et le voilà ainsi libre de vaquer à tout ce dont il a envie, au cœur fabuleux du Monde des Songes. C'est un foutu malin, si on veut mon avis.

Je cligne des yeux par surprise lorsqu'il présente devant moi un gobelet rempli d'une boisson à l'odeur alléchante. Je m'en empare délicatement et porte à mes narines ce qui devient comme par miracle un café noir bien serré. Il me faut au moins ça pour me donner envie de foncer dans le tas. Mes doigts serrent le récipient entre eux, comme si j'essayais d'y contenir toute ma frustration l'espace d'un instant. Puis je finis par souffler, en laissant clairement mes épaules s'affaisser. Ce n'est plus la peine d'essayer de sauver les apparences. Aiden lui-même a bien compris que j'étais en train de broyer du noir.

- Ce qui me tourmente … c'est de mettre les pieds là-dedans.

D'un coup de menton je désigne la bulle noirâtre devant nous. Pendant que je me lamente sur mon sort, le rêve d'Ethan Warner poursuit sa longue descente en enfer. Une partie de moi espère que son état est assez avancé pour qu'il soit totalement épuisé de la vie. Ça lui ferait les pieds. L'autre partie, en revanche, est complètement horrifiée de m'entendre proférer ce genre de pensée. Quelle ignoble gardienne je fais.

Soudain, la colère resurgit dans ma poitrine. Je fronce les sourcils et m'emporte silencieusement contre moi-même. Et alors ? Qu'est-ce que ça peut faire que je sois la pire gardienne qui soit ? Qui diable en a quelque chose à foutre ? Je les ai déjà tous abandonné une fois. Il faudrait être totalement con pour imaginer que mes frères d'armes me confient à nouveau leur confiance aussi facilement. Pour ceux qui l'osent, ils peuvent se coller leur satané opinion dans le rectum. Pour les autres, ils devraient plutôt me remercier de m'être sacrifiée. On m'a confiée Warner, putain. Personne ne voudrait s'occuper d'un salopard pareil. Ils devraient tous serrer les fesses, à prier pour que je ne quitte pas le job. Et pour qu'on ne refile cette mission à personne d'autre. Pour la peine, j'ai bien le droit d'être un peu horrible pour faire passer la pilule.

- Ce gars-là, juste là … Expliquais-je en regardant désormais la sphère avec un mépris non dissimulé. Tu te rends compte qu'il a voulu me foutre un procès sur le dos ? Alors qu'il n'a aucun respect pour les femmes, ni pour qui que se soit d'ailleurs ! Ce tas de fumier m'a envoyer pourrir à la section naissance et mariage du journal, Aiden. Bordel. Tu te rends compte ? Ça fait des mois que j'écris des articles sur la venu au monde du petit Mathéo et … bon dieu, tout le monde s'en fou.

Ma fureur retombe comme un soufflé. Je plante un coude sur mon genou, et enfonce mon menton au creux de ma paume. Une moue boudeuse se peint sur mon visage.

- Et maintenant je dois l'aider à réparer ses rêves. C'est vraiment humiliant.

Je soupire encore et peste pour la forme. Mon attention retombe finalement sur la boisson qui me réchauffe les doigts. Je la porte alors pour la première fois à mes lèvres, et savoure le goût de la caféine sur mes papilles. Lorsque je laisse retomber mon bras, je me tourne à nouveau vers Aiden.

- Et toi, comment vas-tu ?
     


By Phantasmagoria


_________________
You make me wanna die
I had everything, opportunities for eternity. And I could belong to the night. Your eyes, your eyes ... You make me wanna die.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

banni

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 891
POINTS : 4233



MessageSujet: Re: Just do It [Riley]   Mer 11 Jan - 14:40



Just do It
Je vois qu'elle n'est pas réfractaire à ma présence et plutôt encline à se laisser aller finalement. Après un instant de surprise à me regarder moi et mes boissons, elle finit par s'en saisir et se réinstalle, le regard vers la sphère sombre. Se réchauffant les mains autour du gobelet, elle semble songeuse. Elle ne dit rien mais je suis patient. Enfin, elle se décide à déballer son sac. Voilà, comme ça. Ça lui fait du bien, j'en suis sûr. Alors comme ça cet égaré est un ennemi juré dans la vie de Riley. Il lui a valut une belle rétrogradation professionnelle...

« Ah ouais quand même...les mariages et les baptêmes..Ouais je me rends compte. Le salaud... »

Je lui lance un regard compatissant. J'imagine sans mal le manque d'épanouissement que cela implique pour une journaliste au caractère bien trempé comme le sien. Je ne sais pas quoi dire pour la consoler. Je n'ai pas les mots, pas les mots justes en tout cas et j'ai peur de raviver la colère ou l'abattement en prononçant les mauvaises paroles, alors je me contente d'écouter la suite. Elle qui était si emportée me semble soudain éteinte. La pauvre, elle doit aider le mec qui a pourri sa carrière. Même si j'imagine qu'elle a été le chercher, qu'il l'a pas descendue pour le plaisir. Le problème étant la situation présente. Elle est revenue au bas de l'échelle en voulant défendre ses convictions et lui, s'il a sûrement toujours sa place et son influence dans la vie réelle, semble dans les bas-fonds de son inconscient.

Le Faiseur de rêves est un sacré chieur quand même. Mais je ne peux pas m'empêcher de penser que si j'avais été à sa place, j'aurais sans doute fait la même chose. Parce que je suis joueur. Mais je ne pense pas que j'aurais fait ça à une amie. Et puis, si j'avais un grand respect pour ses décisions avant qu'il ne me bannisse, maintenant, il n'est plus à mes yeux qu'un vieillard borné dans ses traditions arriérées et incapable de s'ouvrir à de nouvelles possibilités. Considérer les Cauchemars autrement par exemple. Quand on y pense, ce sont eux les plus à plaindre. Ils n'ont pas le choix, pour vivre... Je soupire d'impuissance. Riley me retourne la question. Je lui souris.

« Moi ça va. Mais je t'avoue, j'suis pas super à l'aise ici. Je ne sais jamais jusqu'à quand je pourrais me faufiler dans ce monde sans m'en faire éjecter d'un coup de pied au cul.... »

Mes lèvres s'étirent dans un sourire hilare même si j'ai vraiment le sentiment d'avoir l'épée de Damoclès au-dessus de mon crâne. Je sais que Riley m'envie un peu de ma pseudo liberté. Mais si je suis en accord avec ma conscience concernant les Cauchemars, je lutte constamment pour ne pas aider les rêveurs. De manière plus sérieuse je reprends.

« J'aurais aimé pouvoir être de bon conseil. Je comprends vraiment que tu ne veuilles pas aller là-dedans. Mais c'est peut-être l'occasion de comprendre des choses ? J'veux pas donner raison au Faiseur, hein, faut voir où j'en suis à cause de ce vieux borné, mais j'imagine qu'il a pas fait ça au hasard... »

Je continue avec un léger sourire, espérant la détendre, tout en désignant la sphère.

« Qui sait, peut-être que si tu l'aides, ce gars là-dedans, aura des remords et s'arrangera pour s'excuser auprès de toi ? Et sinon, c'est toujours l'occasion pour toi de te venger en montrant ta tête constamment. Il s'en voudra à coup sûr de t'avoir fait perdre ta place s'il te voit comme son ange gardien tout le temps. »

En voyant le coup venir, je me précipite pour ajouter, avant qu'elle ne puisse répondre :

« Et je ne le défend pas, c'est un sacré salaud. J'essaie juste de trouver un point positif dans tes obligations de Gardienne. Puis si tu veux mon avis, je crois qu'il n'y a pas pire punition pour quelqu'un que de voir non stop la tête d'une personne qu'on voulait évincer. »

Je suis parfaitement sérieux. Je laisse une nouvelle petite pause.

« Pis si jamais tu préfères démissionner, j'arpenterai avec plaisir les terres risquées du monde des songes pour les bannis, avec toi. Y'a plein de trucs cools à faire en tant que hors-la-loi ! »

Je termine avec un clin d’œil faussement séducteur.

_________________
Girl...You're driving me crazy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

anonyme

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 24/07/2016
MESSAGES : 306
POINTS : 2728



MessageSujet: Re: Just do It [Riley]   Ven 20 Jan - 10:51


Juste do it !
Aiden & Riley
 
Je n'ai jamais aimé parlé des problèmes que le dossier « Warner » a provoqué dans ma vie. J'ai encore beaucoup de mal à digérer le fait d'avoir été autant atteinte par ce salopard. J'étais prête à aller à son putain de procès pour lui faire face et lui prouver qu'il ne me faisait pas peur. Que j'étais prête à lui coller une seconde droite s'il le fallait. Mais il avait trouvé bien plus sournois, en s'arrangeant avec mon supérieur. Pas de plainte. Pas d'impact sur le journal. Plus de Riley sur les affaires croustillantes. Pourtant c'est différent avec Aiden. Lui et moi, nous sommes un peu comme les deux parias du Monde des Songes. Alors autant se serrer les coudes.

Je souris devant sa remarque sur les expulsions forcées qu'il doit rencontrer de temps en temps. S'il y a bien quelque chose que je dois reconnaître à ce gardien, c'est sa faculté à ne jamais – absolument jamais – baisser les bras. Depuis qu'il a été banni des rangs, Aiden a dû tomber nez à nez avec bon nombre de nos collègues en essayant de s'infiltrer ici. Tout le monde connaît les instructions du capitaine Davis. Ceux qui n'ont rien à faire ici doivent être raccompagné à la sortie. Avec ou sans diplomatie. Est-ce que je pourrais avoir d'autres ennuis avec la hiérarchie pour avoir bu un café fumant avec lui ? Mon regard s'attarde sur l'aura teinté de noir d'Aiden. Mon sourire prend alors un angle un peu plus narquois. En réalité, j'en n'ai absolument rien à foutre.

- C'est … gentil, marmonnais-je devant ses tentatives pleine de bonne volonté pour me redonner la hargne qui me manque pour affronter mon fameux Égaré. Je ne t'éjecterais pas d'ici d'un coup de pied au cul, pour le coup.

Reprenant ses mots, j'accentue ma provocation joueuse en le poussant gentiment de l'épaule. Autant en rire qu'en pleurer, c'est beaucoup moins lassant.

- Cet homme n'est pas du genre à s'excuser. Je suis prête à parier tout ce que tu veux que ça n'arrivera jamais, ajoutais-je d'un rictus mauvais. Mais de toute façon ça ne m'aurait absolument rien apporté. Je m'en contrefiche. Il pourrait tout aussi bien se les carrer dans l'c…

Je m'interromps et pince des lèvres. Le rêve noirâtre miroite toujours d'une sinistre lueur devant nous. Mes yeux s'y accrochent un instant tandis que je porte à nouveau la boisson chaude à mes lèvres. Étrangement sa sombre présence ne me met plus autant mal à l'aise. Les paroles de mon ami tourbillonnent dans ma tête. Il est vrai que je pourrais tourner toute cette connerie d'histoire à mon avantage. Tout en mordillant le bord du gobelet, je réfléchis. Je n'attends absolument rien de Warner, ça c'est bien vrai. Je suis bien trop rancunière pour ça. Une vraie tête de bûche. Néanmoins, je n'avais pas encore envisagé l'aspect assez pratique de ma mission qu'Aiden me décrit. Hanter les songes de son protéger comme une âme vengeresse, certes ce n'est peut-être pas très pro … Mais où est-ce le problème après tout ? Si malgré tout j'aide ses sales fesses en dégommant du Cauchemar, le Faiseur de Rêves n'aura rien à me reprocher. Bon sang … C'est une putain de bonne idée.

- Tu n'aurais pas trop fricoté avec les Cauchemars dis moi ?

Je ris doucement mais n'en dis pas plus. Ses mots ont trouvé un chemin dans mon esprit. La perspective d'entrer dans quelque chose d'aussi répugnant que l'inconscient de Warner ne me réjouit toujours pas. Mais le poids sur mes épaules semble déjà s'être un peu allégé, quitte à pencher un peu vers le côté obscur de la force. Après tout les opinions de mon compagnon banni envers nos ennemis naturels ne sont un mystère pour personne. Et j'ai plus ou moins l'impression que ce sont ses fréquentations aux auras ébènes qui lui ont inspiré cette brillante idée qu'il vient de me présenter. Si je n'y suis ni réfractaire sans cautionner pour autant, approuver à haute voix demande un peu trop d'effort à mes cordes vocales. Ah … Qu'il est beau mon esprit rebelle !

La légère pause qu'il avait marqué s'envole, et déjà il reprend la parole. Ça m'arrache un énième sourire amusé. Décidément, il est vraiment doué.

- Plein de trucs cools à faire … Comme aller espionner ta toute première rêveuse ?

Je lui lance un regard pétillant, signifiant clairement un « ne fais pas semblant, tu es grillé depuis longtemps ».

- Tu ne t'es toujours pas résigné. Vraiment, j'admire la force que tu mets dans ta persévérance.
     


By Phantasmagoria


_________________
You make me wanna die
I had everything, opportunities for eternity. And I could belong to the night. Your eyes, your eyes ... You make me wanna die.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

banni

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 891
POINTS : 4233



MessageSujet: Re: Just do It [Riley]   Mer 15 Fév - 15:48



Just do It
Je suis content que mes paroles fassent leur petit bonhomme de chemin dans l'esprit de Riley. Je la sens plus sereine désormais. En me donnant un coup d'épaule, elle me promet de ne pas me sortir à coups de pieds au cul, ça me fait rire. « C'est trop gentil de ta part... » fis-je sur un ton ironique. Puis elle continue et  je l'écoute plus sérieusement. Elle ne croit absolument pas à d’éventuelles excuses de la part de Warner, j'ai envie d'intervenir et dire qu'on peut toujours être surpris, mais je sais bien que ça ne sert à rien. Elle dit que ce n'est pas ce qu'elle recherche. Mais que recherche-t-elle alors ? La simple vengeance ? Je ne pense pas. Mais je n'ose pas lui demander, elle semble trop prête à exploser pour que j'ai envie de rajouter de l'huile sur le feu.

Il y a alors une sorte de petit silence qui s'installe, pendant lequel je sais qu'elle est entrain de réfléchir à la situation. Je souris en voyant son regard s'éclairer. Oui, à son expression, je suis certain qu'elle a trouvé du positif à son devoir. Sa remarque me fait rire :

« Peut-être ! En tout cas je n'en fréquente plus vraiment depuis que Liam ne me rend plus visite. Je ne sais pas ce qu'il est devenu celui-là. »

Je hausse les épaules. Le pire pourrait être qu'il soit mort. Le mieux mais ça reste triste, c'est qu'il ait sombré du côté le plus mauvais des Cauchemars, ceux qui ne se nourrissent pas seulement pour survivre mais surtout pour faire du mal. Ceux-là ont tout mon mépris. J'espère qu'un jour, je saurais, en attendant, j'ai d'autres priorités, comme celle de ne pas faire gauler dans les parages. Pour ne pas sombrer dans des pensées moroses, je préfère taquiner Riley, et ça marche. Ma remarque sur la vie d'un Gardien fugitif semble l'intriguer. Je ris avec elle jusqu'à ce qu'elle me balance une boutade à laquelle je ne m'attendais pas. Je la regarde surpris. Comment sait-elle ça  ?

« Je hum...ouais bon. Je plaide coupable ! »

Je suis gêné quand même. Je dois passer pour un gros romantique au mieux ou un stalker acharné au pire....Je me demande quelle vision de moi a Riley à ce sujet. Je ne tarde pas à le savoir, ni l'un ni l'autre. Je laisse échapper un petit rire.

« C'est quand même un peu lâche, c'est tellement facile dans les rêves...j'imagine pas si un jour je tombe sur elle dans la réalité ! Je ne saurais pas où me mettre. » Je frémis d'envie et d'angoisse en imaginant que l'on puisse se rencontrer. Je n'ose pas pousser la réflexion plus loin, puis, une question me taraude.

«  Mais...si tu es au courant....j'imagine que d'autres le sont..je l'ai dit à personne. D'ailleurs, je ne comprend pas comment en étant si peu discret je ne me sois pas déjà fait interdire l'accès à son inconscient alors ! Mais je ne vais pas m'en plaindre....ah....je crois qu'il va falloir que tu y ailles... »

D'un mouvement de la tête je désigne la sphère noirâtre qui semble chercher à attirer l'attention.

« Je ne voudrais pas te créer des problèmes en te retenant. »

J'aurais aimé continuer à parler avec elle. J'ai tellement de questions à lui poser au sujet de Kaylee. Comment elle a appris ça et...est-ce que je risque quelque chose ? Mais j'imagine que ça peut attendre. Je souris à mon amie. Elle sait que je suis là pour l'encourager, mais aussi qu'elle ne peut plus fuir.

_________________
Girl...You're driving me crazy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

anonyme

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 24/07/2016
MESSAGES : 306
POINTS : 2728



MessageSujet: Re: Just do It [Riley]   Mar 2 Mai - 17:54


Juste do it !
Aiden & Riley
 
La moue d'Aiden trahit son malaise, et moi je m'en amuse un peu plus encore. J'appuie à nouveau mon menton contre la paume de ma main et l'observe m'exposer sa vision des choses. C'est presque drôle de voir à quel point nos points communs sont marqués de différences. Si nous sommes tous deux des rejetons du système, il n'hésite pas à tout mettre en jeu pour retrouver sa rêveuse, là où me concernant je retrouve mon protégé en traînant les pieds. Je commence véritablement à croire que mon ami mérite plus la rédemption que moi. Je fais une piètre gardienne à côté de la force qu'il met en oeuvre pour ne pas baisser les bras. Alors même que n'importe quel gardien lui jetterait une pierre au détour d'un chemin du Monde des Songes, Aiden s'acharne à continuer un job qu'on ne lui reconnaît même plus. Les principes de ce mec sont plutôt balèzes, faut le reconnaître.

- Tu improviseras, lançais-je en lui calant mon coude dans les cotes pour le taquiner. Lance lui un sourire ravageur et plein d'assurance. Elle tombera dans le panneau.

Je souris, ressentant réellement l'angoisse sous-jacente que couve Aiden à l'idée de retrouver Kaylee dans la réalité. Le seul moyen que j'ai trouvé pour le rassurer reste encore un humour plus ou moins douteux. Je ne suis pas du genre à prendre les gens dans mes bras pour les consoler. Une bonne claque entre les omoplates, et c'est reparti ! Toutefois je ne peux également m'empêcher de m'amuser de la situation. Lui qui n'a pas peur de braver l'interdit se retrouve tout penaud devant une femme. Quelque part, n'importe qui aurait trouvé ça attendrissant. Pour me part, je trouve ça plutôt drôle.

- Tu te poses trop de questions ! M'exclamais-je en me levant enfin de mon bout de rocher pour m'étirer tout en longueur. Finalement les rôles se sont inversés.

Je lui lance un autre sourire, bien plus énigmatique cette fois.

- C'est certain que je ne suis pas la seule à être au courant. Mais ça … On en parlera la prochaine fois. Peut-être. Si tu m'achète avec une autre de ces boissons là … minaudais-je en levant le gobelet vide entre mes doigts. Je le laisse alors délibérément s'échapper de ma main, et comme par magie, le verre en carton disparu avant même d'avoir touché le sol dans un minuscule nuage doré.

Le rêve s'agite toujours à côté de nous. Il a parfaitement raison quand il dit que je devrais y aller. Ça fait une plombe que je devrais déjà être entrée dans cette foutue sphère. C'est ici que nos chemins se quittent, mais je ne peux m'empêcher de le charrier avec un peu de suspens pour signer mon départ.

- Merci Aiden, dis-je en m'éloignant de quelques pas à reculons, agitant brièvement la main en l'air dans un signe sincère et reconnaissant pour lui dire au-revoir. On se voit plus tard. Fais attention à tes fesses bannies en repartant.
     
Je tourne alors les talons et pénètre dans le rêve obscur d'un pas décidé, avant de changer d'avis.


By Phantasmagoria




Fin :03:

_________________
You make me wanna die
I had everything, opportunities for eternity. And I could belong to the night. Your eyes, your eyes ... You make me wanna die.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Just do It [Riley]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Just do It [Riley]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les chaussures !
» RILEY ► Le parfum d'une femme est la forme la plus intense du souvenir.
» La fessée n'est pas qu'une pratique de sport de chambre ♣ Riley T. Winters
» don't think i can forgive you. (riley)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-