AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 Pourquoi maintenant?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

apprenti

avatar

Crois en tes rêves, ils te sauverons

INSCRIT DEPUIS LE : 01/07/2016
MESSAGES : 247
POINTS : 1290



MessageSujet: Pourquoi maintenant?   Mar 1 Nov - 16:10

Je venais de finir ma dernière heure de cours de la journée, il était déjà 18 heures. Le vent soufflait avec force créeant des tourbillons de neige. Je remontais mon écharpe en laine sur mon nez et plaçais une main sur mon bonnet pour qu'il ne s'envole pas. Je marchais calmenment le long des bâtiments en béton et de verre pour arriver à l'entrée d'une magnifique bibliothèque. La chaleur m'envoloppa tout de suite après avoir fermé la porte derrière moi. L'odeur des vieux livres ainsi que l'encre récemment déposé sur d'autre se mélangèrent dans mon nez formant une odeur unique à ce lieu. Comme à mon habitude, je passais voir la bibliothècaire cachée derrière son grand bureau :

-Bonjour, comment allez vous aujourd'hui dans ce froid polaire ? Demandais-je.
-Ma foi, heureuse d'être au chaud et vous ?

-De même, tenez je vous le laisse, je suis au même endroit que d'habitude.

La bibliothécaire récupéra mon téléphone avant de le ranger dans le poser dans l'un des petits tiroirs qui recouvrait le mur derrière elle. Je pris la petite clé où pendait un chiffre quatre et partis me mettre à ma place préférée, l'auditorium. C'était une petite salle que peu de personnes connaissaient, la place était entièrement insonorisée où l'on pouvait mettre la musique que l'on voulait ainsi que le volume sans déranger. Je choppais comme toujours deux trois disques de musique irlandaise sur le portant et m'enfermais dans la petite salle. Je glissais l'un des cd dans la fente de l'appareil, une musique rapide et joyeuse ennivra la pièce. Je plongeais alors dans mes révisions, ne soufflant que lorque que je devais changer de cd. Je ne voyais jamais les heures passer, généralement c'était lors de la fermeture que la bibliothécaire venait toquer à la porte pour me dire qu'il fallait partir. Pourtant cette fois lorsqu'elle toqua, il me parut bien trop tôt pour qu'il soit minuit. Je me levais et allais ouvrir la porte, la dame avait l'air embêter :

-Votre téléphone n'arrête pas de sonner depuis 10 minutes, je pense que c'est important. Je me suis permis de vous l'apporter.
-Merci.

Je refermais la porte après avoir rendu la petite clé et décrochais. J'entendis la voix d'une femme qui m'étais totalement inconnue comme le numéro qui était affiché.

-Alina Swan ?
-C'est exacte, que puis-je faire pour vous ?
-Bonsoir, je m'appelle Amanda Silver, je suis docteur à l'hopital. Excusez-moi de vous déranger mais c'est à propos de vos parents. Ils viennent d'avoir un accident de voiture, il faudrait que vous venez de toute urgence. Je suis déosolée de vous l'annoncer ainsi mais ils n'ont pas survécu.

J'arrive fut les deux seuls mots que je pus prononcer. Je pris les transport pour aller jusqu'à l'hôpital, étonnemment je ne pleurais pas, j'étais tout à fait normale. Ce fut lorsque le fameux docteur me montra mes deux parents allongés sur une tables en fer et recouvert d'un drap que j'ai compris. Je fondis en larmes, je venais de perdre mes deux parents en une soirée.

-Comment sont-ils arrivées là ? Demandais-je entre deux hoquets.
-Une autre voiture les a percuté, le jeune homme qui était à l'intérieur s'en est plutôt bien sortis. Il avait bu, son véhicule a dérapé et je vous laisse imaginer la suite. Il voudrait vous voir mais j'ai refuser cette visite.
-Merci, je pense que c'est une bonne idée.

Que devais-je faire ? Je marchais donc sans but, dans les rues blanches du quartier sud de Manchester. Je me retrouvais donc au bout d'une bonne heure de marche devant l'appartement où mes parents habitaient. C'est sur le perron que je m’effondrais en larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

soldat

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 14/09/2016
MESSAGES : 247
POINTS : 1139



MessageSujet: Re: Pourquoi maintenant?   Sam 7 Jan - 14:01

Pourquoi maintenant ?
Ft. Alina
Je suis fatigué. Extrêmement même. Et pourtant, je n’ai pas l’envie de rentrer chez ma sœur, pour le moment. Enfin chez nous devrais-je dire, puisque c’est également là que j’habite depuis que j’ai quitté la maison familiale. Et pourtant, au fond de moi, je n’arrive toujours pas à me dire que c’est également mon chez moi. Et même dans cette nouvelle ville, là où je suis bien en compagnie d’Emma, j’ai toujours cette impression de ne pas être à ma place. Le serais-je un jour réellement ? Je n’en sais rien … Mais ce qui est sûr, c’est que tant que je vivrais avec ce mensonge sur les épaules, ça ne pourra jamais réellement changer. Je suis pourtant sûr que si je racontais ma vie à Emma, lorsque la nuit tombe, qu’elle comprendrait parfaitement. Et pourtant, même si j’aimerai lui parler pour ne plus lui mentir, je ne peux pas, car elle est une rêveuse.

Soupirant, je relève la tête et remarque qu’il est l’heure de partir. Mais je sais surtout que ma jumelle ne sortira pas avant au moins deux bonnes heures, du commissariat. Je range mes affaires avant de me changer et d’attraper ma veste pour sortir. En sortant, je dis au revoir à Kaylee, lui souhaitant de passer une bonne soirée. Avec elle, je suis un peu moins coincé, même si je ne suis pas extraverti. On va dire, qu’avec la brunette, on a réussi à trouver un équilibre presque parfait dans le cabinet, et ça devient donc un plaisir de travailler à ses côtés. En sortant, je regarde ma voiture puis ma montre. Je décide d’aller me balader dans le quartier sud de Manchester, car je n’ai pas pu encore le visiter. Fort heureusement, je trouve une place rapidement, ce qui me fait gagner du temps. En passant devant un petit restaurant, qui est non loin de l’endroit où j’ai garé ma voiture, je me dis que je repasserais acheter à manger pour ce soir. En espérant qu’Emma n’aura pas pris quelque chose également. Aussi, je décide de lui envoyer un message, disant que je prends de quoi se restaurer ce soir, et qu’elle a juste à rentrer et mettre les pieds sous la table. Une fois chose faite, je range mon téléphone dans ma poche et continue mon chemin.

C’est un quartier très joli, avec de magnifiques espaces verts. De loin, j’aperçois les pistes de l’aéroport, ce qui me fait sourire. Peut-être qu’à l’avenir, je viendrais un peu plus souvent ici pour avoir l’impression de m’évader. Tout en continuant mon chemin, je passe devant l’hôpital. Tiens, je ne savais pas qu’il était ici. Sans me rendre compte réellement où je vais, je remarque soudain que j’ai atterri vers des habitations. Mais bon, après tout, j’ai bien le droit de me promener. Je continue donc ma course. Mais en passant devant un bâtiment, des pleurs se font entendre. Je m’arrête et remarque une silhouette assise, sur le perron, en train de pleurer. Ce n’est pas trop mon style d’accoster les inconnues et pourtant, quelque chose sûrement mon métier de nuit, à m’approcher. Je m’accroupis face à la personne, un peu mal à l’aise. Je lui tends un mouchoir, me sentant un peu voir énormément idiot.

-Tenez, vous avez l’air d’en avoir besoin …


_________________


Tu es ma meilleure moitié, celle à qui j'aimerai me confier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

apprenti

avatar

Crois en tes rêves, ils te sauverons

INSCRIT DEPUIS LE : 01/07/2016
MESSAGES : 247
POINTS : 1290



MessageSujet: Re: Pourquoi maintenant?   Dim 29 Jan - 11:27

Les larmes dévalaient mon visage laissant pour seule trace des lits de rivières gelées. Mon corps n'était qu'une enveloppe charnelle où l'intérieur était meurtrit par la douleur. Je ne sentais presque plus le froid qui mordait les moindre parcelles de peaux non couverte par mes vêtements. Même si le renfoncement de l'entrée me protégeait légèrement, je me retrouvais tout de même avec pleins de neiges dans les cheveux et sur moi, mais cela ne me permettait pas de sourires. Que feriez vous à ma place ? Hurler ? Je voulais le faire mais à chaque fois une énorme boule grossissait de plus en plus m'empêchant de sortir un son quelconque. Pleurer ? Je ne faisais que cela depuis des heures pourtant ceci ne m'avait pas soulagé pour autant. Je passais ainsi toutes les manières mais aucune me paraissais bonne alors j'ai décidé de vider mon stock de larmes, ce n'est que de l'eau et du sel.

Depuis toute petite je me suis toujours posée cette question, qu'est qu'il pouvait se passer si mes deux parents mouraient et que je devenais orpheline. Je venais d'avoir ma réponse plus de 15 ans après, rien, je n'existais juste plus. Combien de fois je leur avais dit que je les aimais, des milliers de fois mais j'avais l'impression de ne pas l'avoir suffisamment montré. Tant de questions qui se chamboulaient dans ma tête ne laissant qu'un chahut ainsi qu'un mal de tête. Pour la toute première fois, j'avais besoin de quelqu'un qui me sert juste dans ses bras. Or je n'avais personne alors je me retrouvais, toute seule sur un trottoir, pleurant sans m'arrêter et devenant malade. Devais-je tout abandonner maintenant que les être les plus important dans mon cœur n'était plus là sur ce bas monde? Pourtant si je faisais ça, c'était comme les trahir, il fallait donc que je me relève.

-Tenez, vous avez l’air d’en avoir besoin …


Je relevais la tête regardant d'où venait la voix qui s'adressait à moi, je ne vis qu'une silhouette flou à cause des larmes qui créait un voile. Je passais ma main sur mes yeux pour mieux voir et remarquai un carré blanc tendu vers moi. Je le pris en douceur, en murmurant très faiblement un merci. Mes cordes vocales étaient en vrac et chaque son était plus douloureux qu'un autre. Je regardais la personne que je ne connaissais pas, plutôt grand, les cheveux bruns et des yeux verts. Je ne l'avais jamais rencontré avant, il avait l'air gentil mais gêné.

-Merci pour le mouchoir, je ne dois pas être très belle à vois non ? Croissais-je.

Je passais le mouchoir sur mes joues avant de me moucher avec une discrétion qu'on pouvait dire absolu mais je ne pus résister à la vague de nostalgie. Je retombais dans mes bras et utilisais le petit stock de larmes. Je me sentais si bête de pleurer devant une personne que je ne connaissais pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

soldat

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 14/09/2016
MESSAGES : 247
POINTS : 1139



MessageSujet: Re: Pourquoi maintenant?   Sam 6 Mai - 17:11

Pourquoi maintenant ?
Ft. Alina
Légèrement mal à l’aise, je ne sais pas trop si je dois partir ou non, une fois que je lui ai donné le mouchoir. Après tout, ce n’est pas mon genre d’aborder les gens de la sorte. Encore moins quand ils pleurent comme le fait la jeune-fille devant moi. Je me doute bien que ce n’est pas parce qu’elle s’est cassée un ongle ou que son vernis n’est pas bien fait. Mais je ne la connais pas, alors je ne peux pas me permettre de poser des questions, en sachant pertinemment, que ça serait indiscret. Puis je passerai pour qui après ? Soupirant discrètement, je me demande ce que ferait ma jumelle à ma place ? C’est une bonne question … J’avoue que même en essayant d’imaginer la scène, je ne sais pas comment Emma pourrait réagir. Après tout, ce n’est déjà pas évident de réconforter quelqu’un qu’on connait, alors le faire avec une personne inconnue, c’est encore pire.

Un faible merci sort d’entre les lèvres de la jeune-fille et je réponds d’un signe de tête. Ce n’est rien, juste un simple mouchoir. N’importe qui aurait pu faire le même geste que moi. Je la vois s’essuyer le visage, et je me dis qu’il serait peut-être temps pour moi de partir. Après tout, elle doit sûrement avoir envie de rester seule… ou avec des amis à elle et non un illustre inconnu, bien plus vieux ! Me redressant, je m’arrête lorsqu’elle prend la parole. J’aurai pu sourire dans d’autres circonstances. Après tout, elle doit bien savoir qu’elle n’a pas un visage des plus joyeux. Mais en tant que gardien, j’ai vu bien pire. Après tout, les égarés sont ceux qui font le plus mal au cœur. Il n’y a parfois, plus aucun sentiment qui s’affiche dans leurs traits. Et c’est douloureux, car on sait parfaitement qu’ils sont sur la pente raide.

-J’ai vu pire …

Un murmure, je ne suis même pas certain qu’elle m’a entendu, puisqu’au même moment, elle remet sa tête entre ses bras, reversant des larmes. Ça me fait mal au cœur … Aussi, je me demande comment réagirait le Oliver du monde des songes. Il ferait tout pour la réconforter. C’est ce que je dois faire ! Après tout, c’est normal d’aider quelqu’un qui ne va pas bien. M’avançant vers elle, je prends place à ses côtés, avant de poser une main, que j’espère réconfortante, sur son épaule. Je ne sais pas trop quoi dire, pourtant, je n’ai pas envie que mon comportement paraisse louche. Me raclant la gorge, je prends la parole.

-Je ne sais pas ce qui vous arrive … Mais quoi que ce soit, même si c’est douloureux, n’oubliez pas qu’il y a toujours une lumière qui brille au bout du chemin. Alors il faudra sûrement du temps pour la voir, mais je vous assure qu’elle vous attendra et qu’elle existe.

Je suis assez fier, malgré les circonstances, de mon petit discours. Il faudrait que je pense à le noter quelque part, histoire de pouvoir le ressortir un jour ou l’autre, à un égaré si jamais. Surtout que pour ma part, ma rêveuse va assez bien, malgré la disparition de son époux. Soupirant, j’ai l’impression malgré tout, dans le fond, d’être nul dans mes propos. Surtout que je ne sais même pas ce qui se passe … Décidant de ne pas y prêter attention, je me rends compte d’un détail.

-Au fait, je m’appelle Oliver …


_________________


Tu es ma meilleure moitié, celle à qui j'aimerai me confier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

apprenti

avatar

Crois en tes rêves, ils te sauverons

INSCRIT DEPUIS LE : 01/07/2016
MESSAGES : 247
POINTS : 1290



MessageSujet: Re: Pourquoi maintenant?   Sam 27 Mai - 23:23

Je voyais sous mes yeux les moments de bonheur que j'avais passé avec eux. L'un de mes préférés était quand je suis allée dans notre château d'Irlande. J'adorais l'odeur de la pierre ancienne, le lierre et la mousse qui mangeaient une partie des murs de la maison faisant le charme du vieux château. L'intérieur était entièrement moderne, le dernier étage était mon préféré. J'avais trouvé une chambre digne d'une princesse qui était devenue la mienne et évoluais en même temps que je grandissais. Il y avait juste à côté un immense champs où vivait nos chevaux, on partait des journées entières en forêt. Il y avait un endroit que j'adorais, c'était une grande cascade, que je m'amusais à escalader. Du haut on pouvait tout voir, mes cheveux volaient au vent. Ma mère était juste à côté moi, aidant mon père à finir d'escalader, pour au final sauter pour redescendre.

-J’ai vu pire …

Je me demandais bien dans quel sens pouvait-il me dire ça, je voyais aussi des choses horribles chaque jour. Dans le monde réel, un dossier pouvait être assez simple, une personne n'étaient pas d'accord avec son voisin. Mais il y en avait des beaucoup plus dur, celle qu'on pensait impossible et pourtant on travaille dessus. Et lorsque ce n'était pas le jour, la nuit laissait place à des personnes perdues, leurs yeux sont vides et on se demande toujours ce que l'on peut faire pour le s aide. Je cherche encore pour ma part comment aider ma meilleure amie sans lui dire réellement qui je suis. Le garçon s'assit à côté de moi, je ne savais pas qu'il était mais je me sentais bien contre lui. Son bras était sur mon épaule, ma tête trouva le creux de son cou. J'avais l'impression de le connaître depuis toujours alors que cela faisait quelques minutes.

-Je ne sais pas ce qui vous arrive … Mais quoi que ce soit, même si c’est douloureux, n’oubliez pas qu’il y a toujours une lumière qui brille au bout du chemin. Alors il faudra sûrement du temps pour la voir, mais je vous assure qu’elle vous attendra et qu’elle existe. Au fait, je m’appelle Oliver …

La lumière, je ne la voyais pas depuis quelques heures. Est possible qu'une gardienne devienne une égarée ? Je ne pensais pas, je ne pouvais pas sombrer dans cette folie mais cela ne pourrait pas être réellement sûre. Je soulevais ma tête le mieux possible pour essayer de le voir avant de faire un sourire béat, de toute manière je n'avais plus rien à perdre.

-Enchanté, moi c'est Alina mais Ella sera parfait. Dis d'une voix rauque. Et effet, on vient de m'annoncer que mes parents sont morts. Si vous voyez une lumière, vous voudriez bien m'aider ?

Je devais peut-être être gênante mais en se moment j'avais besoin de quelqu'un, j'avais besoin d'un grand frère.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

soldat

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 14/09/2016
MESSAGES : 247
POINTS : 1139



MessageSujet: Re: Pourquoi maintenant?   Mer 30 Aoû - 10:41

Pourquoi maintenant ?
Ft. Alina
Aider les gens dans le monde des songes, cela ne me posait aucun souci. Par contre dans le monde réel, c’était un défi. Pourtant, j’étais la même personne dans les deux cas. Mais le Oliver de Manchester avait beaucoup de mal à réconforter, et encore plus lorsqu’il y avait les larmes au rendez-vous. Me décidant, je lui dis ce que je pense, comme quoi il y a toujours une lumière au bout du chemin, il faut juste être patient pour pouvoir la trouver. Je sais très bien que ce n’est pas chose facile, mais il ne faut jamais perdre espoir. Me rendant compte d’un détail, je me présente. Après tout, ça fera peut-être moins étrange. Il ne faut pas être aveugle pour se rendre compte que je suis plus vieux. Et en pleine nuit, qui sait ce que les habitants qui nous croiseraient, pourraient penser. La jeune-fille relève les yeux et me sourit. Va-t-elle mieux ou est-ce un sourire ironique ? Je n’en sais trop rien, je ne suis pas assez doué pour faire la différence. C’est pour ça que je préfère être vétérinaire que médecin. Au moins, je sais directement ce que ressentent les animaux, alors que pour les Hommes, c’est plus compliqué pour moi. Elle se présente à son tour. Son surnom n’a rien à voir avec son prénom, mais je n’y fais pas attention. Un surnom reste un surnom, il ne faut pas chercher beaucoup plus loin. Si ça se trouve, c’est une de ses amies qui le lui a donné et aussi, je ne dois pas juger. Sa voix est rauque, sûrement d’avoir pleuré autant. Lorsqu’elle reprend la parole, je me rends compte de ce qu’elle doit penser. Un mec inconnu lui dit que ça va aller, dans un temps plus au moins court, alors qu’elle vient de perdre ses parents. Bravo Ollie, les deux pieds dans le plat ! Réfléchissant quelques secondes, je la regarde avec attention.

-Effectivement mon discours doit te paraitre bien fade … Mais je t’assure, que ça va aller. C’est quelque chose de dur à accepter, mais tu dois être forte, pour eux. Je ne les connaissais pas, mais je suis certain qu’ils auraient voulu que tu continues ta vie, que tu fasses ce que tu as toujours voulu, afin qu’ils puissent te voir et qu’ils soient fiers de toi.

Il allait vraiment falloir que j’apprenne à réconforter autrui, parce que mes discours laissaient à désirer. Soupirant, je me lève et me tourne vers elle, lui tendant ma main. Je veux l’aider et pour ça, je ne dois pas la laisser sombrer, même si c’est tout récent de quelques heures à peine.

-Viens, je t’emmène boire quelque chose de chaud, ça te fera du bien.

Je ne lui laisse pas le choix. Si elle ne vient pas à attraper ma main, j’attraperai moi-même la sienne. Elle doit s’en sortir.


_________________


Tu es ma meilleure moitié, celle à qui j'aimerai me confier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pourquoi maintenant?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pourquoi maintenant?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Si on revoit pour les chars, pourquoi pas pour les navires?
» Pourquoi pas d'inscriptions marginales dans un acte ?
» Pourquoi autant pour avantages sociaux ????
» Pourquoi pas d'hélico sur les frégates E71 ?
» Animatrice .... pourquoi pas vous ????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: manchester :: Back to the Past.-