AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 "En fait, un journal intime, c'est fait pour être lu : on le cache mal en espérant que quelqu'un le trouvera." - Agnès Desharte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ignorant

avatar

Je ne veux pas te perdre Naïla.

INSCRIT DEPUIS LE : 24/11/2016
MESSAGES : 579
POINTS : 5833



MessageSujet: "En fait, un journal intime, c'est fait pour être lu : on le cache mal en espérant que quelqu'un le trouvera." - Agnès Desharte    Jeu 24 Nov - 21:22


   


   
Sarah Thunder Holmes
Always.


   
ÂGE : 36 ans ▽ DATE, LIEU DE NAISSANCE : 13 juillet 1980 à Manchester▽ ETAT CIVIL : Veuve en quelques sortes ▽ ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle ▽ MÉTIER : Professeur de violon ▽ NATIONALITÉ : Anglaise. ▽ GROUPE : Rêveurs ▽ RANG : ignorante ▽ AVATAR : Natalie Portman

   
Caractère
Sarah n'a jamais été quelqu'un d'extraverti. Plutôt discrète, elle préfère observer longuement avant d'agir. Mais c'est quelqu'un de têtu et quand elle a une idée dans la tête, elle ne l'a pas dans le …. Quand elle est persuadée d'avoir raison, c'est le seul moment où elle « fonce dans le tas ». Ce qui lui a valu la plus belle histoire d'amour de sa vie, et par là même, la plus grande douleur, qui la torture encore aujourd'hui.
Sarah est une maman de nature, quand elle a rencontré les jumeaux Hodgkims, elle avait beau n'avoir que 19 ans, elle les a acceptés et aimés comme les siens. Elle s'est fait d'une mission primordiale de les protéger, c'est pourquoi, quand Achille a mis fin à ses jours, elle eut l'impression d'avoir mal fait les choses et elle s'en veut. Elle en veut surtout à la mort de lui avoir fauché autant de proches. La jeune femme a vu sa bulle familiale s'effondrer pour de bon lorsque son premier amour est mort, la laissant seule avec Naïla qui s'est mis à s'éloigner d'elle. Davantage persuadée qu'elle était en tort quelque part, elle se refuse de nouveau au bonheur et se consacre entièrement à Naïla, quand celle-ci le veut bien. Cet éloignement de la part de la jeune femme n'empêche pas Sarah d'user de stratagèmes en tout genre pour atteindre un peu plus sa fille adoptive. Malgré tout les malheurs qui lui sont tombés dessus, inconsciemment Sarah n'abandonne pas l'idée d'une évolution positive. Seulement, elle n'est pas encore prête. C'est une rêveuse dans l'âme qui s'exprime à travers la musique.
CREDIT AVATAR: Elna
   CREDIT BANNIERE: Ohblackswan
   CREDIT ICONS: janefxster




FICHE PAR ATHENA.

   



   
   
Derrière L'écran

   
PSEUDO : C'est encore moi, MademoizelleZ ▽ ÂGE : Toujours 25 balais. ▽ SCENARIO ? : Oui, c'est la maman adoptive de Naïla.  :hihi:  ▽COMMENT AS-TU DECOUVERT LE FORUM ? : Toujours grâce à Kaykay  :03:  ▽ UNE SUGGESTION ? : Nope, restez comme vous êtes !  :keur: . ▽

   


Dernière édition par Sarah T. Holmes le Mer 7 Juin - 11:14, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar

Je ne veux pas te perdre Naïla.

INSCRIT DEPUIS LE : 24/11/2016
MESSAGES : 579
POINTS : 5833



MessageSujet: Re: "En fait, un journal intime, c'est fait pour être lu : on le cache mal en espérant que quelqu'un le trouvera." - Agnès Desharte    Jeu 24 Nov - 21:22


   


   
C'est mon histoire ...

La vie est un combat. Accepte le.


   

Alaric et Enorah Holmes
sont heureux de vous annoncer,
ce 13 juillet 1980, la naissance de leur adorable fille,
Sarah Thunder Holmes


   
❀ Chère maman, cher papa,

Comment allez-vous ? N'avez-vous pas trop froid à Belfast ? Sarah grandit bien. C'est une enfant vive et joyeuse. Elle s'intéresse à tout et commence à parler très correctement pour son âge...Je suis tellement fière ! Viendrez-vous la voir pour ses trois ans ? J'ai une grande nouvelle à vous annoncer et j'aimerais le faire de vive-voix.

Bien à vous mes chers parents, je vous embrasse tendrement,

Enorah.




Alaric et Enorah Holmes
   sont heureux de vous annoncer,
   ce 25 janvier 1983,
   la naissance de leur second enfant, un petit garçon,
   Elijah Samuel Holmes
   

   
   



Première lettre de Alaric à sa mère:
 

Article au sujet d'Enorah:
 

Deuxième lettre d'Alaric à sa mère:
 

❀ ❀ ❀
Cher journal,

Maman et papa m'ont offert toi parce qu'ils disent que ça peut faire du bien d'écrire ce qu'on pense. Alors je me présente,  j'ai 10 ans et je m'appelle Sarah. Aujourd'hui on est le 15 septembre 1990. J'ai fait ma rentrée en dernière année de primaire dans une nouvelle école. Une nouvelle école privée où Maman dit que je peux apprendre le violon et d'autres instruments de musique si j'ai envie. J'aime beaucoup l'école et les professeurs mais pas les autres élèves. Les filles surtout. Elles se moquent de moi à cause de mon deuxième prénom. Alors comme j'ai pas su quoi dire, je les fuis à chaque fois que je les vois. J'ai qu'une seule copine. Alice. Elle dit que Thunder c'est cool comme deuxième prénom, que ça fait héroïne de BD. J'aime beaucoup Alice, avec ses deux couettes blondes. Elle me dit qu'elle est sûre que ses parents l'ont appelée comme ça pour Alice aux Pays des Merveilles. Elle m'a dit de demander à mes parents pourquoi Thunder, elle est sûre que c'est pour une raison comme ça aussi. Alors j'ai demandé à Maman. Elle m'a répondu que c'était parce que j'étais née une nuit d'orage, et que j'ai poussé mon premier cri en même temps qu'un gros coup de tonnerre. Je trouve ça chouette. L'école c'est un peu chiant, mais les cours de musique c'est trop bien. Et puis Alice est avec moi.



❀ ❀ ❀
Cher journal,

J'ai l'impression que c'était hier que je te recevais. J'ai noircis tes nombreuses pages..kitchs et celle-ci est la dernière. Je te quitte mais je vais te conserver précieusement dans ma bibliothèque. Tu auras tenu quatre années, qui l'aurait cru ! J'ai relu les premières pages, j'ai bien ri tant j'ai changé depuis. Ne soit pas jaloux, mon prochain journal sera moins coloré que toi, mais j'ai besoin d'écrire comme tu le sais. Et puis, te seras toujours mon numéro 1 !



Cher journal n°2,

De nouveau, je me présente. Sarah, 14 ans, élève en école privée axée sur la musique et les arts, option lourde violon, option légère chant. J'ai comme passe-temps l'écriture. J'ai écris beaucoup de nouvelles que je n'ai montrées à personne. Pas encore, je ne me sens pas prête. Je suis toujours amie avec Alice, c'est ma meilleure amie, ça on peut le dire, j'ai eu de la chance qu'elle veuille devenir musicienne professionnelle aussi. Plus pour donner des concerts et parcourir le monde. Moi j'veux enseigner plus tard. Enseigner le violon. L'année prochaine j'vais aller dans un lycée « normal ». J'ai toujours été dans un univers scolaire privé, alors ça va certainement me faire bizarre. Mais j'vais aller au conservatoire aussi. C'est là que je verrais Alice, parce que ses parents, qui sont encore plus riches que les miens, veulent qu'elle continue dans le privé. Mes parents à moi veulent que je « m'ouvre au monde ». Certes. Je ne suis pas vraiment emballée. J'ai un peu peur en fait. A la rentrée ça va être un sacré changement. C'est pas tant la nouveauté qui m'inquiète. C'est d'affronter ça sans Alice. J'ai pas envie de la remplacer. Mais j'ai peur d'être toute seule...J'espère quand même que je me ferais des amis... Elijah se moque de moi, mais il comprend rien, lui tout le monde l'adore au premier coup d'oeil tellement il est mignon !

♦ ♦ ♦


   
Cher journal n°2,

   Ça y est, c'est la dernière année de lycée, déjà !  C'est presque la fin pour toi aussi...il ne te reste plus beaucoup de pages... Enfin bref. Finalement, avec le recul, je me rends compte qu'aller dans un lycée public, quand on étale pas sa classe sociale, ça passe tout seul. Non j'ai pas eu que des bons moments comme tu as pu le constater et il me reste encore une année à tenir, la pire vu qu'il y a le bac...mais globalement je m'en sort pas trop mal. Puis ça m'a permis de rencontrer Emily et Stan, ces deux-là ! Des amours ! J'ai recensé quasiment toutes les blagues de Stan dans tes pages, j'ai recompté, tu sais qu'il y en a plus de 250 ? C'est un malade ce gars ! Mais qu'est-ce qu'il me fait rire... En fait, j'arrête pas de me poser des questions sur lui. Il me regarde vraiment beaucoup en ce moment, comme s'il avait un truc à me dire. Mais je détourne le regard à chaque fois vers Emily qui lève les yeux au ciel. Elle m'a pris à part l'autre jour et elle m'a dit qu'il était amoureux de moi. Mais Stan c'est...comme un frère. J'y avais même pas pensé. Elle me tapote gentiment l'épaule dans ces moments là en disant « Le pauvre. » puis elle enchaîne sur un autre sujet. Elle est vraiment sympa de ne pas insister. J'essaie d'être un peu moins proche de Stan. J'espère qu'il comprendra...

   
♦ ♦ ♦
   


 
Cher journal n°3,

   Voilà, la dernière année de lycée s'entame et.....oh mon dieu il faut que je te parle du professeur de littérature....Richard Hodgkims. Ses yeux ! Bon sang ses yeux ! Et puis sa voix ! Je sais pas ce qui m'arrive, quand je le vois, j'suis complètement une autre. C'est un nouveau professeur, il vient juste de commencer à enseigner. Il a 25 ans. Il est beau...et puis je sais pas, ce qu'il dit, c'est toujours super intéressant. Puis il est doux. Je sais pas si c'est une impression, mais je crois qu'il se passe un truc quand on se regarde. Mais comme c'est un prof...il peut pas le montrer. Enfin, j'imagine... Je ne peux pas m'empêcher d'essayer de capter son attention. Emily me dit que je m'embarque dans un jeu dangereux. Qu'elle cause elle avec son homme de 10 ans plus vieux ! « Oui mais moi c'est pas mon prof, on risque rien. » qu'elle dit. Bah... on peut se cacher le temps que je sorte du lycée !

 
♦ ♦ ♦
 


Cher journal n°3,

Il s'est passé quelque chose hier et aujourd'hui. J'étudiais à la bibliothèque, je t'avais avec moi et puis, j'ai senti sa présence. Je ne pensais pas qu'il était aussi près de moi. Je me suis levée brusquement de ma chaise pour le saluer et lui demander des conseils pour l'examen de littérature mais je me suis levée tellement brusquement que je lui suis rentrée dedans et la pile de livres qu'il avait dans les bras est tombée sur ma table de travail et puis parterre un peu aussi. J'me suis répandue en excuse, j'étais rouge comme une pivoine. Il m'a sourit en disant que c'était pas grave que ça pouvait arriver, il était un peu gêné j'en suis sûre. Je l'ai aidé à ramasser tous les livres, on s'est frôlé les mains, tu sais, comme dans les films. J'avais l'impression d'être complètement électrisée. J'savais pas où me mettre, et en même temps, j'avais envie que le temps s'arrête, lui et moi, comme ça. Pfiou, j'ai le cœur qui bat encore à mille à l'heure ! Richard...son prénom m'est si doux à prononcer. (Même si Emily n'arrête pas de se foutre de ma gueule en disant que c'est un prénom de vieux ! Grognasse...(mais je l'aime quand même...) ). Enfin...et donc, il a récupéré ses livres, il m'a demandé si j'avais des questions, mais j'étais incapable de répondre alors il m'a souhaité bon courage, dit de ne pas hésiter, puis il est reparti.....avec toi ! Le drame ! Tu ressemble à un vieux bouquin, alors forcément...Je ne m'en suis pas rendue compte tout de suite en plus, j'ai passé du temps à buguer sur place. Puis quand j'ai compris...j'ai eu envie de pleurer ! Comment lui dire qu'il pris mon « journal intime » ! La honte ! Je tournais en rond. J'en ai pas dormi. Ce matin, je suis allée le voir au début de son cours, j'étais vraiment mal. Il m'a regardée en souriant gentiment et m'a demandé si j'avais besoin d'aller à l'infirmerie. J'ai fait non de la tête et je suis allée me rasseoir. La journée m'a parue interminable ! J'savais pas si je devais aller à son bureau. Puis à la dernière sonnerie, j'ai commencé à rentrer chez moi. On est vendredi alors je me disais que j'allais passer un sale week-end à ruminer. Puis finalement, j'ai fait demi-tour et j'me suis dirigée vers son bureau. Je savais qu'il serait encore là parce qu'il est un peu acharné du travail.
J'étais à sa porte, elle était entrouverte. J'ai quand même frappé. Personne ne m'a répondu, alors j'ai poussé la porte. Il n'y avait personne dans la pièce. J'ai checké le couloir, personne non plus. Je me suis dit que c'était le moment où jamais et j'ai prié pour qu'il n'ait pas emmené les bouquins chez lui ! Le problème, c'est que des livres, il y en avait plein ! J'ai essayé de faire appel à ma mémoire en fouillant par-ci par-là en regardant les couvertures. Finalement, j'ai perdu la notion du temps, j'ai pas entendu les pas, je ne l'ai pas vu ouvrir la porte et la refermer derrière lui. J'ai réagis seulement quand il s'est éclairci la gorge, me regardant, les bras croisés, le regard mi inquisiteur, mi amusé. Je me suis sentie pétrifiée comme une statue de marbre. J'pouvais faire concurrence à une tomate bien mûre sans soucis. Il a soudain agité un livre dans sa main. « C'est ça que tu cherches ? »

Mon dieu qu'il était sexy....mais quand j'ai réalisé que c'était mon journal, j'ai pâli. Il t'avait lu, c'était obligé. Je ne savais plus où me mettre, quoi faire. J'ai bégayé que je voulais te récupérer. Il n'a rien dit pendant quelques instants. Puis il m'a demandé si c'était vrai. J'ai regardé ailleurs, puis je l'ai regardé dans les yeux, aussi assurée que possible et j'ai dit oui. Je suis restée planté là, à attendre qu'il agisse. Mon cœur n'a jamais battu aussi vite. J'étais à la fois heureuse qu'il sache mes sentiments pour lui, je lui en voulais aussi beaucoup de t'avoir lu, mais en même temps j'avais la trouille qu'il se moque ou qu'il me sorte les habituelles excuses du prof qui ne peut pas se permettre de sortir avec une élève.

Il a fini par perdre sa superbe et a posé sa main libre sur son front, soulevant ses mèches de cheveux en soupirant, puis il s'est redressé et m'a regardée. J'oublierais jamais ce regard. C'était doux et douloureux à la fois. J'ai compris ce qu'il éprouvait. Il s'est approché de moi très près et a posé une main sur ma joue. Elle était chaude et douce. J'ai fermé les yeux un instant. Pour savourer ce moment. Je tremblais sans m'en rendre compte. Ses lèvres se sont doucement posées sur les miennes pour m'offrir un baiser...wouaw. C'était mon premier. Je crois que je n'aurais pas voulu qu'il se passe autrement. Il a posé son front contre le mien et m'a regardée. « Ce ne sera pas facile tu sais ? » m'a-t-il dit. « Je m'en fiche. » je lui ai répondu. Il m'a embrassée de nouveau, plus longtemps et plus passionnément cette fois. J'avais des papillons dans le ventre, j'avais peur et j'étais heureuse en même temps. S'il n'avait pas arrêté, je crois bien qu'on....seraient allés jusqu'au bout. Il m'a mise hors de son bureau et m'a dit de rentrer chez moi en me mettant un carnet entre les mains. « Après ça, on sera quittes. » Du coup, j'ai son propre journal intime pour le week-end. Je ne l'ai toujours pas ouvert....


♦ ♦ ♦


   
Cher journal n°3,

   J'ai rendu son journal à Richard. Je ne l'ai pas ouvert finalement. Je lui ai dit que je voulais qu'il me raconte sa vie lui-même. Je mourrais d'envie qu'il m'embrasse encore mais je savais que j'allais devoir attendre. Parce que j'étais intimement persuadée que l'on avait des choses à se dire. Puis, il y avait le bac qui approchait à grands pas. On fait une « pause », si on peut dire qu'on sort ensemble. Il m'a promit qu'au début de l'été, quand les rattrapages et les corrections seraient terminées, il passerait une journée entière avec moi pour me parler de lui et aussi, pour discuter de ce qu'on allait faire de notre relation naissante. J'étais assez stressée mais j'ai eu mon bac sans soucis et je n'avais plus qu'à trépigner dans l'attente de ce rendez-vous. Je n'ai jamais parlé de ça à Emily ou Stan, même s'ils se doutaient qu'un truc avaient changé chez moi. (D'ailleurs, heureusement que ma mère est plutôt absente avec son boulot en ce moment, sinon elle m'aurait fait cracher le morceau et ça aurait peut-être rendu les choses compliquées.) J'ai fait la fête avec mes amis, un peu, pour passer le temps. La seule qui sait c'est Alice, et encore, parce qu'elle me connaît mieux que quiconque et qu'elle a su me tirer les vers du nez.

   Alors voilà cher journal, j'ai presque 19 ans, je suis amoureuse d'un homme qui a 7 ans de plus que moi et qui est papa de deux enfants. Oui, papa de petits jumeaux à la bouille adorable. Il est veuf depuis 5 ans. Il m'aime, à peu près depuis le premier regard échangé et il veut construire quelque chose avec moi, mais il dit qu'il comprendrait si je ne pouvais pas accepter tout ça. J'ai le choix entre foncer et vivre cet amour quoi qu'il advienne ou renoncer et probablement passer à côté d'une merveilleuse histoire. J'ai peur. Ses enfants m'accepteraient-ils ? Est-ce qu'il m'aime suffisamment pour ne plus penser à sa défunte femme ? J'ai besoin de réfléchir....

   
♦ ♦ ♦
   


   
Cher journal n°3,

   J'ai réfléchis. J'ai accepté de tenter le coup. Il m'a alors invitée chez lui, pour rencontrer ses enfants. J'avais le ventre très serré, mais quand j'ai vu leurs visages innocents et curieux, j'ai totalement craqué. La petite Naïla m'a bondit dans les bras en criant joyeusement « Maman est rentrée ! » Mon cœur a manqué un battement à ce moment là. Je savais que ma réponse suivante allait décider du reste de notre relation, avec les enfants, avec lui. J'ai serré la petite contre moi en lui caressant les cheveux et j'ai murmuré. « Oui maman est rentrée. » J'ai reparlé avec Richard, une fois que l'on s'est retrouvés seuls. Il m'a dit que si ça me convenait, on pouvait jouer le jeu et ne tout simplement rien dire aux enfants. Mais il a bien insisté sur le fait qu'il ne voulait pas me forcer, surtout pas. Être mère ne s'invente pas, c'est vrai, mais avec ces deux-là, je n'ai aucun mal à en avoir l'envie. J'espère que nous ne regretterons pas de ne rien leur dire...

   
♦ ♦ ♦
   


   
Cher journal n°6,

   Je n'aurais jamais cru avoir à écrire ça un jour. Achille...il a mit fin à ses jours. Pourquoi ? C'est la question que tout le monde se pose. ..comment j'ai pu ne pas voir qu'il était mal dans sa peau ? Comment n'ai-je pas pu accomplir mon rôle de mère ? Je m'en veux tellement de n'avoir pas deviné...de ne pas avoir eu l'instinct... Aujourd'hui, j'ai perdu un fils et je suis entrain de perdre ma fille qui n'est plus que l'ombre d'elle-même. Je ne sais pas quoi faire pour la soulager de sa douleur. Je sais que je le dois...puis Richard....il est dévasté lui aussi. Il a prit dix ans d'un coup. Je me dois de rester forte pour eux, pour les épauler, mais j'ai tellement mal...Achille, tu n'avais que quinze ans, alors pourquoi ? Tu n'étais donc pas heureux ?

   
♠ ♠ ♠
   


Cher journal n°6,

Tu sembles être le journal du malheur. J'ai vécu heureuse pendant longtemps dans cette petite famille fabuleuse et c'est à toi que je raconte comment je perds ceux que j'aime de tout mon cœur, un par un. D'abord Achille, puis mon père et maintenant... Mon grand amour, Richard...s'est éteint. Il était malade et n'avait rien dit à personne. Je lui en veux. Énormément de n'avoir rien dit. Je lui en veux de nous avoir abandonnés...Il me manque...il me manque tellement....



♠ ♠ ♠


   
Cher journal n°6,

   Il me semble que Naïla s'éloigne. Elle est beaucoup plus distante depuis la mort de son père. Elle m'a demandé si elle pouvait vivre seule, prendre son indépendance. Je n'ai pas pensé que c'était une bonne idée, que l'on s'éloigne, ça fait si peu de temps. Je crois que je ne m'avoue pas que j'ai plus besoin d'elle qu'elle de moi. Je n'ai pas très envie de me retrouver seule dans cette grande maison. Achille me manque, Richard me manque. Si en plus Naïla s'en va...

   
♠ ♠ ♠
   


Cher journal n°6,

J'ai accepté et j'ai acheté un appartement à Naïla. Après tout, j'en ai les moyens et pas de projets particuliers. Ce n'est pas très loin, je pourrais toujours passer la voir si besoin. Peut-être qu'au final, ça lui fera du bien, de changer d'air. Je dois sans cesse lui rappeler son frère et son père. Elle me fait de la peine, je ne l'ai plus vu sourire sincèrement depuis ses 15 ans, j'ai si peur qu'elle suive la même pente qu'Achille. Mais...j'espère fortement que non. Je me tiens à son écoute. Mais elle me téléphone si peu...Elle a toujours une excuse pour m'éviter..est-ce que je devrais arrêter d'insister ? Je ne peux pas m'en empêcher. Elijah me téléphone beaucoup, Maman aussi, heureusement que j'ai ces deux-là.

J'ai décidé de réaménager la grande maison dans laquelle on vivait tous ensemble. Toute seule, je n'ai pas besoin d'un grand espace comme ça. J'ai bien sûr gardé les chambres de chacun mais j'ai transformé certaines grandes pièces. J'ai réaménagé mon ancien bureau en salle de cours de musique. Je fais de moins en moins de cours à domicile, puis j'ai l'impression que mes élèves préfèrent venir chez moi. L'ancienne salle de jeux des enfants est devenue une galerie d'exposition. J'y expose les artistes qui le souhaitent et j'espère sincèrement qu'un jour, Naïla me demandera d'y exposer ses photos...


♠ ♠ ♠

   
   


   

_________________


What should I do with you two ?


Dernière édition par Sarah T. Holmes le Mar 29 Nov - 7:10, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis ~V.Hugo
INSCRIT DEPUIS LE : 16/05/2016
MESSAGES : 439
POINTS : 1283



MessageSujet: Re: "En fait, un journal intime, c'est fait pour être lu : on le cache mal en espérant que quelqu'un le trouvera." - Agnès Desharte    Jeu 24 Nov - 21:28

Rebienvenue :03: Merci merci merci de prendre mon scéna!!! :calin: :03:
Je suis trop trop contente :fan:
Si t'as des questions, tu sais où je suis ^^' Et ce pseudo est génial :ker:
J'ai hâte de jouer cette relation :poke: :huhu: :lov: :03: :calin: :stp: :vole:

_________________
Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 05/08/2014
MESSAGES : 1957
POINTS : 7459



MessageSujet: Re: "En fait, un journal intime, c'est fait pour être lu : on le cache mal en espérant que quelqu'un le trouvera." - Agnès Desharte    Jeu 24 Nov - 21:33

Rebienvenue !! :5: :luv: :luv: Et, Natalie ... ahw :bril: Très bon choix de scena ! Il faudra qu'on se trouve un lien, forcément, on picole pas mal ensemble ta fille et moi :huhu:

Bon courage pour ta fichette, tu sais déjà où nous trouver en cas de besoin :ker:

_________________
You can't catch me.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fire-ice.skyrock.com/

ignorant

avatar



Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis ~V.Hugo
INSCRIT DEPUIS LE : 16/05/2016
MESSAGES : 439
POINTS : 1283



MessageSujet: Re: "En fait, un journal intime, c'est fait pour être lu : on le cache mal en espérant que quelqu'un le trouvera." - Agnès Desharte    Jeu 24 Nov - 21:34

Chutttt faut pas le dire, elle va hurler après :cacher:

_________________
Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar

Je ne veux pas te perdre Naïla.

INSCRIT DEPUIS LE : 24/11/2016
MESSAGES : 579
POINTS : 5833



MessageSujet: Re: "En fait, un journal intime, c'est fait pour être lu : on le cache mal en espérant que quelqu'un le trouvera." - Agnès Desharte    Jeu 24 Nov - 21:42



Vous êtes magiques ! XD

Comment ça vous picolez ensemble ? :grossecolere:

Vous allez être punis les enfants ! :fouet:

Vous vouliez une maman, attention la voilà chevauchant son moucorne/licton :mouton:

Et pas d'écarts sinon.... :tronço:


_________________


What should I do with you two ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 05/08/2014
MESSAGES : 1957
POINTS : 7459



MessageSujet: Re: "En fait, un journal intime, c'est fait pour être lu : on le cache mal en espérant que quelqu'un le trouvera." - Agnès Desharte    Jeu 24 Nov - 21:51

*enlève ses coudes de la table* Oui m'dame :stp:

_________________
You can't catch me.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fire-ice.skyrock.com/

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 30/12/2014
MESSAGES : 1337
POINTS : 5902



MessageSujet: Re: "En fait, un journal intime, c'est fait pour être lu : on le cache mal en espérant que quelqu'un le trouvera." - Agnès Desharte    Jeu 24 Nov - 21:56

Rebienvenue !!!! En plus avec La belle Nathalie !!!! Je l'aime d'amour moi :inlove: :inlove: :inlove: :inlove:

En tout cas merci de ta fidélité à PUR :calin:

J'ai déjà une idée de lien en tout cas avec Emma :hihi:
Et Pour Liz je verrai avec l'histoire :hi:

_________________
Cause in the daylight we'll be on our own.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inconnu

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 20/11/2016
MESSAGES : 147
POINTS : 910



MessageSujet: Re: "En fait, un journal intime, c'est fait pour être lu : on le cache mal en espérant que quelqu'un le trouvera." - Agnès Desharte    Jeu 24 Nov - 22:15

Bienvenue !

La belle Nathalie Potterman.... Sifflote

Oui, j'essaie de manipuler les esprits, oui !

_________________
the magic of the first love is our ignorance that it can ever end...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

banni

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 892
POINTS : 4235



MessageSujet: Re: "En fait, un journal intime, c'est fait pour être lu : on le cache mal en espérant que quelqu'un le trouvera." - Agnès Desharte    Ven 25 Nov - 7:12

@Damian J. Wright a écrit:
*enlève ses coudes de la table* Oui m'dame :stp:

Hahaha merci pour la rigolade de bon matin


Merci pour la re-bienvenue en tout cas ! Je fais la fiche au plus vite ! :sm:

_________________
Girl...You're driving me crazy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

informé

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 18/06/2015
MESSAGES : 909
POINTS : 5140



MessageSujet: Re: "En fait, un journal intime, c'est fait pour être lu : on le cache mal en espérant que quelqu'un le trouvera." - Agnès Desharte    Lun 28 Nov - 18:05

Ohhh ta présentation est trop belle :bril:

_________________
dream is coming true

je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis ~V.Hugo
INSCRIT DEPUIS LE : 16/05/2016
MESSAGES : 439
POINTS : 1283



MessageSujet: Re: "En fait, un journal intime, c'est fait pour être lu : on le cache mal en espérant que quelqu'un le trouvera." - Agnès Desharte    Lun 28 Nov - 18:08

OMG :bril: Je ne sais pas quoi dire!  :cacher: C'est juste parfait! Dommage qu'il n'y avait pas plus de pages du journal (peu importe lequel)car c'était prenant!  :hihi:
La présentation de la fiche est magnifique et originale!!  :inlove:
J'adore totalement ce que tu as fait de Sarah! L'histoire avec Richard est parfaite! :bave: Elle est comme je l'avais imaginé, en beaucoup beaucoup mieux!!  :calin:
Merci encore d'avoir pris mon scénario!  :03: Vous pouvez valider, c'est parfait pour moi!! :ker:

_________________
Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar

Je ne veux pas te perdre Naïla.

INSCRIT DEPUIS LE : 24/11/2016
MESSAGES : 579
POINTS : 5833



MessageSujet: Re: "En fait, un journal intime, c'est fait pour être lu : on le cache mal en espérant que quelqu'un le trouvera." - Agnès Desharte    Lun 28 Nov - 18:22

Ce fut un plaisir ! :keur: :bril: J'ai hâte de la jouer du coup ! Et ne t'inquiètes pas, il y aura d'autres pages de journal intime dans les rps^^, elle ne va pas s'arrêter d'écrire !

:mouton:

_________________


What should I do with you two ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

informé

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 18/06/2015
MESSAGES : 909
POINTS : 5140



MessageSujet: Re: "En fait, un journal intime, c'est fait pour être lu : on le cache mal en espérant que quelqu'un le trouvera." - Agnès Desharte    Lun 28 Nov - 22:53


   
   
   

   


   
Félicitation !

   
- Tu es enfin validé(e) -


   

   
« J'ai adoré lire ta fiche <3 Ta mise en page est tellement agréable à parcourir :bril: Ton personnage est très doux, et très attachant. Etre confronté à la Sarah enfant la rend d'autant plus touchante (en plus moi aussi j'ai le coeur brisé pour Richard maintenant :boude:) Bref, j'adore Sarah, tu as vraiment bien fait de la prendre en TC  :luv:  »


   FÉLICITATIONS ; j'ai le plaisir de t'annoncer que ta fiche de présentation est validée. Tu fais maintenant partie de la grande famille qu'est Pour un Rêve  . Comme tous petits nouveaux validés, tu as droit à ton petit cookie qui sort tout juste du four. Dès que tu auras terminé ta dégustation (attention souffle, c'est chaud) tu pourras commencer à RP. Mais avant toute chose, il va te falloir passer par quelques petites étapes. Tu as du lire le règlement avant ton inscription mais un petit rappel ne fait pas de mal. Parce que j'en suis sûre que tu ne veux pas voir un autre membre avec la même tête que toi, va vite recenser ton avatar dans le bottin. Ensuite tu iras créer ta fiche de lien car un cookie c'est bien bon mais à un moment donné, il faut se faire un raison un cookie n'a pas vraiment de conversation. Pour toutes autres demandes (logement, métier...) ce sera .Tu vas sûremenht vouloir joindre tous tes nouveaux amis non ? Alors c'est par ici pour faire joujou avec toute cette technologie ! Tu veux sûrement que ton nouvel amoureux, que ta meilleure amie ou que ta petite famille te rejoigne ? Alors cours par ici pour accéder aux scénarios. Après tout ça, tu pourras enfin RP et d'ailleurs pense à créer ta fiche de RPs.

   SOIS HEUREUX PARMI NOUS ET AMUSE TOI BIEN

   

   
MADE BY .ANGELUS

   

   

_________________
dream is coming true

je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 30/12/2014
MESSAGES : 1337
POINTS : 5902



MessageSujet: Re: "En fait, un journal intime, c'est fait pour être lu : on le cache mal en espérant que quelqu'un le trouvera." - Agnès Desharte    Lun 28 Nov - 22:58

J'aime tellement tellement tellement ta fiche :bril: :bril: :bril:


_________________
Cause in the daylight we'll be on our own.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

anonyme

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 24/07/2016
MESSAGES : 306
POINTS : 2728



MessageSujet: Re: "En fait, un journal intime, c'est fait pour être lu : on le cache mal en espérant que quelqu'un le trouvera." - Agnès Desharte    Lun 28 Nov - 23:19

Rebienvenue J'espère qu'on pourra se trouver un lien, parce que je suis tombée amoureuse de ton personnage également :bril:

_________________
You make me wanna die
I had everything, opportunities for eternity. And I could belong to the night. Your eyes, your eyes ... You make me wanna die.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar

Je ne veux pas te perdre Naïla.

INSCRIT DEPUIS LE : 24/11/2016
MESSAGES : 579
POINTS : 5833



MessageSujet: Re: "En fait, un journal intime, c'est fait pour être lu : on le cache mal en espérant que quelqu'un le trouvera." - Agnès Desharte    Mar 29 Nov - 6:52

Haaaaanw :bril:

J'suis trop contente ! :keur:

Je vais commencer à réfléchir à tout ça ! =)

(PS: je viens de m'apercevoir d'une incohérence dans ma fiche, j'vais corriger ça^^ (j'ai mis "public" au lieu de "privé" pour l'école à un moment. Brefouille. )

_________________


What should I do with you two ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: "En fait, un journal intime, c'est fait pour être lu : on le cache mal en espérant que quelqu'un le trouvera." - Agnès Desharte    

Revenir en haut Aller en bas
 

"En fait, un journal intime, c'est fait pour être lu : on le cache mal en espérant que quelqu'un le trouvera." - Agnès Desharte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Journal intime d'une blonde ...
» Mode d'emploi du journal intime
» Quel loisir créatif est fait pour vous ?
» test: quel animal est fait pour vous
» Comment éviter de se faire chipper et lire son journal intime .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: personnages :: Qui Es Tu ? :: Validés.-