AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 So we meet again - [Ethan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

anonyme

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 24/07/2016
MESSAGES : 306
POINTS : 2728



MessageSujet: So we meet again - [Ethan]   Mar 29 Nov - 22:36


So we meet again
Ethan & Riley
 
Nous y voilà. Au cœur même de la plus belle ordure de Manchester. Dans les songes d'un homme sans scrupule. D'un salopard sans honte ni hésitation. Ethan Warner. L'infâme enflure qui a foutu ma vie en l'air. Qui l'a piétiné sous la semelle de sa chaussure de luxe. Et qui a passé son chemin sans se fatiguer à lancer un regard en arrière. Ethan Warner, mais aussi celui que je dois protéger désormais. Et que je dois aider à retrouver ses rêves.

La bonne blague. Quel sacré humour de la part de ce putain de destin, n'est-ce pas ? Me coller de force à un type qui me donne envie de vomir. J'ai passé un long moment, assise devant la bulle noirâtre représentant ses rêves. J'ai scruté sa détresse, en me demandant quoi faire de la mienne. Puis Aiden est arrivé, et j'ai réalisé que je n'étais rien d'autre qu'une grosse fiotte. Ce type affronte la communauté des gardiens à lui tout seul, rien que pour le plaisir de profiter encore de ce monde qui lui est pourtant interdit. Pour ma part … Je chigne comme un chiot, alors qu'on m'a offert une seconde chance. Et alors que le fantôme de mes craintes, que je redoute d'affronter, ne sera même pas véritablement en face de moi. Ce n'est qu'un rêve après tout. Un peu de magie. Il suffit de souffler, et … hop, tout a disparu.

Je m'étais imaginé que le substance des songes de Warner aurait quelque chose de répugnant. Quelque chose de désagréable sur la peau. Je m'étais attendue à ce que son inconscient me repousse de toutes ses forces. Ou au moins à ce qu'il se montre récalcitrant à me laisser entrer. Mais … Force est de constater que les rêves de l'ambitieux politicien n'ont, pour ainsi dire, absolument rien de spécial. Il ne faut, certes, pas trop en demander. J'étais déjà sur le cul en apprenant qu'un connard pareil était capable de rêver.

J'inspire longuement, et finis enfin par ouvrir les yeux sur le monde créée par mon protégé. L'ambiance toute particulière d'une rue bondée de monde et de protestations m'envahit toute entière. Le bruit de la ville, mêlé aux slogans criés par les manifestants, explose à mes oreilles. Quelqu'un me pousse au niveau de l'épaule. Submergée par un environnement qui me prend de court, je ne pense même pas à l'ouvrir quant à ce manque de politesse. Je recule sur le trottoir, là où la masse révoltée n'a pas envahi l'espace. Mais où sommes nous, nom d'un chien ? Je lève la tête, observe les bâtiments, puis finis par plisser des yeux. Mon esprit chamboulé semble reconnaître certaines façades, et mêmes une ou deux devantures de commerces. C'est Manchester ! Mais … bien des années auparavant.

Les gens se bousculent un peu. L'air est électrique, chargé de tensions. Des pancartes sont brandis dans les airs. D'autres, ceux ayant loupé l'atelier art et création, lèvent des poings mécontents vers le ciel. Le peuple tonne dans la rue et défile sous mes yeux sans me prêter une once d'intention. Et puis, soudain les protestations redoublent. Les rangs se serrent. La substance du rêve s'agite. Ma conscience de gardienne s'anime. Mes pieds se décollent finalement du bitume crasseux, pour pénétrer sans plus la moindre hésitation au cœur de la foule. Je joue des coudes. Me faufile. Pousse les plus encombrants. Et parviens enfin au point culminant du rassemblement.

J'aurais probablement pleuré de rire, si je n'avais pas été totalement ahurie du spectacle. Bien peu pressée de le retrouver, je ne m'étais pas encore demandée où était passé cette pourriture d'avocat véreux. Warner a quitté son bel ensemble costume-cravate. Pire encore, il est même complètement décoiffé. Le drame. Les manifestants de la classe populaire s'amassent en demi cercle autour de lui au bord de la chaussée, et des agents de police qui l'accompagnent. Je crois l'entendre brailler et invoquer je ne sais quelle connerie juridique à la con, face aux forces de l'ordre qui semblent vouloir l'appréhender et l'emmener à l'écart. Ce faisant d'autres agents tentent de faire circuler les manifestants. Mais que sont trois imbéciles en uniforme face à un tel rassemblement de la classe populaire ? Chose étrange, l'avocat semble particulièrement apprécié de ces pauvres bougres.

Finalement ses interlocuteurs s'emportent. Ethan se fait clairement happer par le bras et emmener de force un peu plus loin, un peu plus à l’abri des regards. Seigneur Dieu ! Warner se fait embarquer par la flicaille !

Je ne manquerais la suite de l'histoire pour rien au monde. Je bondis en avant et sors du rang. Miraculeusement, les policiers ne font pas attention à moi. La magie des songes, et le talent de la Gardienne, vous vous souvenez ? Je file dans le sillage de mon égaré, et le retrouve assis et coincé derrière une fourgonnette des forces municipales. Si les flics ont pris le risque de le lâcher, ils veillent néanmoins au grain, juste un peu plus loin, occupés à recevoir des ordres par talki walki. Je n'en reviens pas, tant l'occasion est sublime. Un ricanement mauvais m'échappe alors que je m'avance posément vers le pauvre petit manifestant interpellé. Bras croisé, je le toise de toute ma hauteur et de tout mon mépris.

- Alors ça … lâchais-je avec un haussement de sourcils moqueurs. Si j'avais su, j'aurais prévu de quoi immortaliser le moment. Le karma vous revient en pleine gueule, Warner ?


By Phantasmagoria


_________________
You make me wanna die
I had everything, opportunities for eternity. And I could belong to the night. Your eyes, your eyes ... You make me wanna die.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

So we meet again - [Ethan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Livre 50 ans NATO Tiger Meet
» Ma tite collection (pour le moment les vernis, maj bientot) Edit : réf
» How I met your mother
» Ethan J. Anderson || Je suis le maître de mon destin, le capitaine de mon âme.
» Nice to meet you

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-