AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥
» pour «

Partagez | 
 

 Get me out of my mind.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 28/05/2016
MESSAGES : 363
POINTS : 3306



MessageSujet: Get me out of my mind.   Jeu 29 Déc - 22:36

Get me out of my mind.

Aujourd'hui était un jour un peu spécial, Vincent ne travaillait pas et il avait réussit par on ne sait quel miracle à faire que Dawn ne soit pas à son travail dans la journée et demain non plus, il faut dire qu'elle était un peu fatigué ces derniers temps. Ils avaient donc décidés de se faire une petite journée détente à deux, non, pardon, à quatre avec les boules de poils en plus ! La jeune femme était à la fois contente, mais elle culpabilisait de ne pas travailler...pourtant il n'y avait pas de quoi car le bar fonctionnera très bien sans elle, elle n'était pas la seule employée. C'est en se levant ce matin qu'elle reçu un message du jeune homme s'excusant car il n'était pas vraiment en forme et qu'il préférait rester au lit, elle lui répondu directement qu'il n'avait pas à s'excuser et surtout qu'il se repose...puis une idée lui vint à l'esprit...et si elle tentait de lui faire une petite soupe ? Elle se souvient de la recette que sa mère concocter lorsque quelqu'un était malade...appelant cette soupe, la soupe médicament, car censé aider à aller mieux. Puis elle en raffolait...

Elle se prépara à toute vitesse pour ensuite faire quelques courses. En revenant chez elle, elle réussit à faire ça soupe de légume et poulet sans encombre, elle avait juste un peu peur que ça ne soit pas assez salé, mais au pire des cas elle pourrait toujours en rajouter à la dernière minute. En la goûtant, elle sentait bien que ce n'était pas encore tout à fait le même goût que dans ses souvenirs...mais au moins ça se mangeait ! Dawn versa fièrement sa soupe dans un récipient et prit quelques gâteaux secs facile à manger lorsque l'on était malade qu'elle mit dans un sac. Les chiens avec leurs colliers, elle envoya un message à son cher et tendre demandant son adresse, c'est...qu'elle ne l'avait pas alors pour faire une surprise c'était un peu raté...tant pis ! Lorsqu'il lui demanda pourquoi, elle envoya une photo de Bogart et Penny-Lane, leur demandant d'avoir l'air le plus triste possible et elle l'envoya avec en texte « Ils sont tristes de ne pas te voir et en manque de câlin. »...elle ne savait pas très bien comment le prendre, mais...elle l'obtenu et se mit immédiatement en route, manquant presque de prendre ce qu'elle lui avait préparé auparavant.

La jeune femme regarda les alentours, plutôt surprise de voir qu'il y avait de tel maison...Et lorsqu'elle tomba sur la maison de Vincent, elle l'admira avec les yeux grands ouvert pendant un moment...c'était...grand ! Dawn se sentait toute petite et avait la drôle d'impression de ne pas être vraiment à sa place...mais c'était peut-être pour ça qu'il ne lui avait pas encore dit où il habitait ? Parce que ça tranchait par rapport à son petit appartement de rien du tout. Avalant sa salive et prenant son courage à deux mains, elle s'avança dans la petite allée avec ses petits compagnons à quatre pattes.

« Bon, on est sage et on ne fait pas de bêtise. Autrement, maman ne sera pas contente ! »


Ils semblèrent l'écouter attentivement avant qu'elle n'appuie sur la sonnette. Elle attendit patiemment quelques secondes et à peine la porte s'ouvrit que les deux toutous semblèrent des plus contente de voir Vincent en tirant sur la laisse pour lui faire la fête. Il avait l'air un peu pal en effet et...il portait des lunettes ? C'était...plutôt mignon en fait. Dawn fit un léger sourire avant de regarder les monstres.

« Doucement, on est sage, on est gentil.
Puis elle leva de nouveau les yeux vers Vincent, montrant son sac avec quelques provisions. Je t'ai ramené quelques petits trucs...promis, j'ai goûter la soupe avant et ça ne m'a pas rendu malade ! »

C'est vrai que ramener quelque chose à manger alors que l'on se dit piètre cuisinière...ce n'est peut-être pas le mieux à faire, mais elle voulait prendre soin de lui.


Fiche bye Ethna

_________________
Always and forever, sister? Look what happened to us.

 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

soldat

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 18/07/2016
MESSAGES : 103
POINTS : 1013



MessageSujet: Re: Get me out of my mind.   Ven 13 Jan - 23:45



Never thought that I could love
Event

La journée aurait dû être merveilleuse vraiment ! Il ne travaillait pas ce qui déjà était super, mais en plus il avait organisé une journée qui s’annonçait fantastique grâce à la présence de Dawn. Les deux jeunes gens avaient commencé une relation amoureuse, plutôt tranquille… Ils n’étaient pas du genre à se prendre la tête et préférait y aller doucement… Surtout que Vincent devait encore régler ce petit soucis de gardien… enfin de épée de Damoclès au-dessus de sa tête du nom de Caitiln Davis.

Seulement voilà, c’était juste pas vraiment ce qu’il se passait… Le pauvre bougre avait attrapé la grippe. En son fort intérieur il avait maudit son collègue qui lui avait refilé cette maladie de malheur. Il n’aurait pas pu choisir un autre jour pour lui refiler son truc ! C’était déprimant de voir que les rares jours de congé qu’il prévoyait, était gâché par des microbes. Du coup, il fut obligé d’envoyer un sms à Dawn, la mort dans l’âme… Il devait abandonner le projet de sortir avec elle pour autre chose de moins palpitant… Essayer de calmer ce mal de crane terrible.

Du coup, il dû se résoudre à envoyer un sms à sa belle en lui disant qu’il avait une bonne grippe et ne pouvait pas quitter sa maison. Il ne put s’empêcher de sourire d’amusement au message de Dawn au sujet des chiens de cette dernière qui était en manque de câlins. Il était sûr du contraire vu qu’ils avaient Dawn pour leur en faire à gogo. Il fronça aussi les sourcils lorsqu’elle lui demanda son adresse. C’était un piège ? En tout cas, la fièvre faisant, il ne comprit pas tout de suite les sous-entendus de la belle brune. Il la lui donna sans plus d’explication et avala un doliprane pour tenter de calmer la douleur.

En tout cas, trois quart d’heure plus tard on sonnait à sa porte. Il s’enroula dans un gros pull et enfila ses chaussons pour sortir du canapé où il comatait. Au moins, elle avait de la chance qu’il soit pas en train de dormir, parce que c’est ce qu’il faisait depuis qu’il était malade !

Il ouvrit et eut la belle surprise, sans réellement surprise de voir sa petite amie. Il eut tout de même un petit air étonné, qui se transforma rapidement en un petit sourire. Il était content qu’elle vienne passer du temps avec lui, espérant ne pas la contaminer… Elle avait aussi ramené ses deux brutes qui semblaient contents de le voir. Il fut amusé par le fait qu’elle lui ait préparé une soupe. Il la laissa entrer, il était encore drogui le pauvre.

« Tu sais que je pourrais te contaminer ? » demanda-t-il légèrement amusé par la situation, prenant les affaires de la belle. Il traîna les pieds pour se diriger vers le salon où un feu brulé dans la cheminée.

« Je suis vraiment désolée pour aujourd’hui… mais j’ai l’impression qu’une armée de soldat en claquette répète sa parade dans ma tête. » dit-il penaud en resserrant son pull autour de lui.


Codage par Emi Burton

_________________

The sky is on fire

tell me what it is you want it to be, in the rain, in the streets, you are amazed by all the things that you see, tell me what I see, hows it got to be black pumpkin




Dernière édition par Vincent Glendower le Dim 22 Jan - 14:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 28/05/2016
MESSAGES : 363
POINTS : 3306



MessageSujet: Re: Get me out of my mind.   Mar 17 Jan - 21:37

Get me out of my mind.

La jeune femme n'avait plus vraiment l'habitude, quant à savoir s'il était plutôt mal vu ou non de venir tout de même chez son petit ami quand il était malade, elle avait eut un doute, mais au moins elle passait lui apporter de la soupe et de quoi pouvoir grignoter entre deux, juste des choses simple... C'est qu'elle se posait de plus en plus de question à dire vrai dans sa petite tête alors qu'elle venait juste de sonner chez lui. Ses doutes furent bien vite effacer alors qu'il lui ouvrit sur un air un peu étonné, mais bien vite le sourire qu'il eut sur les lèvres lui fit dire qu'elle était la bienvenue. Elle lui fit donc son offrande alors qu'il lui dit qu'il pouvait la contaminer, mais elle a un système immunitaire assez combatif et à part quelques petits rhume de temps en temps elle ne tombe que très rarement malade et doit très rarement utiliser un arrêt de travail.

« Je sais, je sais, mais je suis assez résistante aux microbes, ils ne m'auront pas ! »

Elle n'osa pas vraiment rentrer, mais alors qu'il prit les provisions et qu'il se dirigea vers l'intérieur, les deux chiens se mirent à tirer sur la laisse pour le suivre et jetèrent un regard d'incompréhension à leur maîtresse qui ne bougeait pas du pas de la porte...mais elle finit tout de même à rentrer, il faisait bien meilleur à l'intérieur ! N'oubliant pas de fermer la porte derrière elle, la jeune brunette fut plutôt impressionné par la grandeur de la pièce...puis c'était tellement bien ranger ! L'espace d'un instant elle eut tellement honte de son chez elle et du bordel qui y régniez...Elle ne pu s'empêcher de se rapprocher du feu et de fermer les yeux en sentant cette chaleur direct, ce fut la voix de Vincent qui la ramena alors qu'il lui expliqua qu'il était désolé qu'ils ne puissent passer la journée qu'ils voudraient. Le pauvre, il fallait toujours que ce soit le jour de congé que le mal de crane ou qu'un vilain rhume vienne pour vous gâchez la journée.

« Ne t'excuse pas, j'aurais aussi pu tomber malade avec ces températures dehors...mais ça n'empêchera pas que l'on passe la journée ensemble. Je pourrais bien te dire que je jouerais les infirmières pour toi mais...je ne dois pas vraiment avoir les qualifications, alors...disons que je vais juste m'occuper de toi et j'ai mes deux assistants pour m'aider. »

Penny-Lane fut la première à venir réclamer des caresses alors que Dawn se rapprocha pour le prendre dans ses bras, lui frictionnant le dos au départ pour lui apporter un peu de chaleur et ensuite, un peu plus en douceur.

« J'ai une option bouillotte humaine aussi, je crois que ça peut te servir. »


Elle eut un léger rire alors que les deux chiens leur tournaient autour. C'est que si elle ne prêtait pas attention ils finiraient tout les deux saucissonnés à cause de leurs laisses et ils finiraient même par se faire mal en tombant.

« Les monstres, on arrête la tentative de séquestration avec vos laisses, de toute façon il n'y a pas de friandises pour vous. Ah ! »


Bogart pencha la tête sur le côté, comme s'il tentait de comprendre ce qu'elle disait, puis une laisse après l'autre elle les libéras avant de reporter son attention sur son ami.

« Qu'est ce que tu dis, si je te propose comme programme pour aujourd'hui, quelques câlins et quelques bisous entre deux siestes, puis quand tu auras un peu faim une soupe digne d'un chef qui n'a encore aucune étoile ? »

Elle passa délicatement sa main sur son front, le pauvre semblait faire un peu de fièvre.

« Oh oui, pour toi, beaucoup de repos ! C'est un ordre. »

Dawn se voulait sérieuse, mais elle ne pouvait cacher son petit sourire. Oui, aujourd'hui elle se donnait la mission de veiller sur son petit ami et être sûre qu'il se repose suffisamment pour se sentir mieux rapidement. Puis...elle se souvint d'une méthode de sa mère pour aider au mal de crane, ça ne les soulager peut-être pas tous, mais elle pouvait toujours essayer. Ses mains quittèrent le dos du jeune homme pour ce placer sur ses tempes ou elle exerça une légère pression avant de masser.


Fiche bye Ethna

_________________
Always and forever, sister? Look what happened to us.

 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

soldat

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 18/07/2016
MESSAGES : 103
POINTS : 1013



MessageSujet: Re: Get me out of my mind.   Dim 22 Jan - 14:18



Get me out of my mind
Dawn

Vincent était assez surpris lorsqu’elle était arrivée à sa porte. Il était plutôt content, mais aussi inquiet pour elle. La grippe c’était contagieux ! Mais la jeune femme ne semblait pas s’en inquiétait plus que ça. Il ne s’en formalisa pas et la débarrassa de ses victuailles en lui offrant un sourire. Elle devait déjà s’occuper de ses chiens donc… Il avait beau être malade, il restait tout de même un gentleman. Bon, il ne l’invita pas par la parole à entrer, mais pour lui ça semblait couler de source .


« Au pire tu resteras avec moi et ça sera à mon tour de te soigner. » dit-il en plaisantant. Il tourna les pieds et alla tout poser dans la cuisine, ou plutôt sur le comptoir qui s’éparer la cuisine qui était ouverte sur le salon. Lorsqu’il se retourna, elle n’avait fait que quelques pas dans l’entrée. Ah. Oui, c’est vrai qu’elle n’était pas encore venue chez lui… Elle devait sûrement être surprise de sa maison. Surtout qu’il n’était pas du genre à discuter de sa grande maison… Ca en surprenait plus d’un d’ailleurs en général.

La jeune femme c’était enfin avancé près du feu et le jeune homme la rejoignit avec un petit sourire penaud pour lui expliquer. Il s’amusa du fait qu’elle se proposait d’être son infirmière. Il la saisit alors par la taille et l’embrassa sur la joue.


« Je suis sûr que tu as toutes les qualifications pour t’occuper de moi. » ajouta-t-il pour ensuite la libérer de son étreinte devant la jalousie de ses deux petits monstres.

« Tu peux leur retirer leur laisse tu sais. » dit-il en retirant celle de Bogart alors que Penny-Lane était dans les bras de la belle brunette. Elle libéra l’autre et les deux monstres purent aller visiter le reste de la maison. Il sourit amusé lors qu’elle se proposa en tant que bouillotte.

« Ça me convient parfaitement… Un petit film en fond peut-être ? Qu’en penses-tu ? » dit-il faiblement. C’était qu’il se sentait plutôt fatiguée le pauvre garçon… Et il avait son mal de crâne… Par contre, il n’aimait pas que tout soit silencieux. C’est alors qu’elle lui toucha le front et lui ordonna de se reposer. Elle commença alors un petit massage au niveau de ses tempes ce qui l’apaisa.

« Ca fait du bien. » murmura-t-il les yeux fermés. Après quelques secondes de massage, il rouvrit son regard noisette et prit délicatement sa main pour l’amener près du canapé. Il alla s’affaler sur ce dernier, laissant une petite place pour sa bien-aimée. Une fois cette dernière assise, il prit la télécommande et fit sortir la télévision de sa cachette avant de donner la baguette magique à Dawn.

« Je te laisse choisir… Si tu veux, il y a même des dvd dans la pièce d’à côté. Personnellement, je pense que je ne verrai pas entièrement le film. » plaisanta-t-il toujours fiévreux.



Codage par Emi Burton

_________________

The sky is on fire

tell me what it is you want it to be, in the rain, in the streets, you are amazed by all the things that you see, tell me what I see, hows it got to be black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 28/05/2016
MESSAGES : 363
POINTS : 3306



MessageSujet: Re: Get me out of my mind.   Dim 22 Jan - 15:43

Get me out of my mind.

« J'aime bien l'idée...pour le coup ça me donnerait presque envie de tomber malade. »

Il y avait pire comme sanction, se faire soigner par le jeune homme semblait même plutôt comme une récompense. Mais pour l'instant, elle était plutôt impressionné par la surface de son habitation...c'est qu'il devait en passer du temps à nettoyer tout ça en plus ! Dawn trouvait déjà que la surface de son appartement était bien assez à devoir nettoyer, mais là... à moins qu'il n'est ce petit aspirateur qui fonctionne tout seul et qui ressemble presque à une soucoupe volante.

S'excusant de son état, elle lui assura qu'il n'avait rien à se reprocher et qu'ils pouvaient tout de même passer la journée ensemble, elle sera différente, mais au moins ils pourront profiter un minimum l'un de l'autre. Elle ne put s'empêcher de sourire alors qu'elle reçu un bisou sur la joue.

« Je devrais peut-être penser à changer de carrière alors ? Quoi que, tu ne serais peut-être pas forcément d'accord pour que je m'occupe d'autres personnes malades...puis tu as forcément un traitement de faveur, tu resterais mon préféré. »

Bon, non, elle ne se voyait pas vraiment partir dans le rôle de l'infirmière, il y avait bien trop de chose à faire qui ne lui plaise pas il faut dire, alors autant rester là où elle était la meilleure. Puis le jeune homme dit l'une des phrase magiques pour les chiens, qu'elle pouvait retirer leurs laisses. Bon, avec un peu de chance ils seront sages ! Vincent s'occupa de Bogart et Dawn de Penny-Lane qu'elle eut dans les bras quelques instants avant de la reposer et de la libérer pour la voir partir avec son chien de frérot vers des aventures qu'elle ne connaissait pas... bon, elle espérait que ça ne serait que de découvrir la maison.

Le programme qu'elle lui énonça sembla lui plaire, tant mieux car elle ne pouvait vraiment en voir d'autre. Elle hocha positivement la tête pour le fait d'avoir un film en plus, histoire qu'elle s'occupe si jamais il tombe endormit sur elle et qu'elle ne se sent pas fatigué au point de faire la sieste avec lui. Elle tenta d'être convaincante en lui disant qu'il devait se reposer et elle s'essaya a un petit massage des tempes pour l'apaiser même quelques instant, en tout cas, vu sa réaction ce n'était pas désagréable ! La brunette sourit en le voyant se relaxer un peu plus, il ouvrit de nouveau les yeux pour ensuite la guider vers le canapé. Il fut le premier à s'y installer et elle le suivit en s'installant à la place qu'il lui montra...puis ensuite il se saisit d'une télécommande mais...il n'y avait pas de télé ?! Comme pour répondre à sa question cette dernière sorti d'un meuble, laissant la jeune femme les yeux ronds.

« Mais...tu es un magicien ?! »

C'est à dire qu'elle ne savait même pas que ce type de technologie existait. Oh elle l'avait entendus rire d'elle, mais peu importe, une télé qui sort d'un meuble, c'est un de ces gains de place ! Puis presque jamais de poussière sur cette dernière. Elle eut même le privilège d'avoir la télécommande pour choisir le programme, de toute manière il ne verrait aucun film en entier aujourd'hui.

« Mince, je ne pourrais donc pas te faire d'interrogation écrite sur le film. Je suis un peu déçu. »

Elle embrassa son front chaud puis elle passa un bras autour de ses épaules pour le rapprocher d'elle et qu'il puisse profiter un peu de sa chaleur. Dawn zappa quelques instants pour tomber sur un film du style super-héro, peut-être bien Avengers ? Elle fit attention de ne pas mettre le volume trop fort pour que son mal de crâne n'empire pas. Mais en vérité, elle s'intéressait peut-être plus à son petit-ami et aux petits bruits de pattes foulant le sol. Puis les terreurs revinrent après avoir fait le tour de la propriété pour monter sur le canapé, mais Dawn s'y opposa.

« Non, non, on reste par terre. Vous n'êtes pas les rois ici. »

Appuyer par Vincent, les deux boules de poils firent les yeux doux et Dawn roula des yeux, c'est qu'ils étaient des comédiens ! Penny-Lane fut celle qui abandonna le plus rapidement et se mit aux pieds de Vincent, allongé comme s'il était son maître. Bogart lui choisit tout de même de s'allonger complètement sur les pieds de sa maîtresse.

« Je crois que tu as une admiratrice...je vais devoir me faire du soucis. »

Puis après un petit rire, elle souleva doucement la tête du jeune homme pour embrasser ses lèvres... c'était peut-être risqué, mais elle en avait tellement envie.


Fiche bye Ethna

_________________
Always and forever, sister? Look what happened to us.

 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

soldat

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 18/07/2016
MESSAGES : 103
POINTS : 1013



MessageSujet: Re: Get me out of my mind.   Dim 22 Jan - 17:38



Get me out of my mind
Dawn
Il lui sourit amusé lorsqu’elle lui avoua qu’elle apprécierait presque de tomber malade. C’était qu’il était certain qu’il serait à ses petits soins si c’était le cas… Surtout que techniquement ça serait de sa faute. La jeune femme se faisait rassurante et aimante. C’était tout Dawn. Il eut envie de l’embrasser avec passion, mais son mal de tête et sa peur de la contaminer l’en empêcha.

Il secoua la tête négativement en plissant les yeux.  Comment ça s’occuper d’autres personnes que lui ? Il en était hors de question ! Il était peut-être malade, mais il n’était pas fou !


« Hors de question. Je crois t’avoir déjà dit que je n'étais pas du genre à partager ?» dit-il en la prenant par la hanche et l’embrassant de nouveau sur la joue.

Vincent proposa alors de libérer les montres. Un peu plus tard il proposerait de prendre un bol d’eau pour leur permettre de boire… Il aimait bien les animaux du coup ça ne le dérangeait pas qu’ils aillent vadrouiller dans sa maison… Tant qu’il n’y mettait pas le bazar !

Dawn lui proposa alors un petit programme des plus sympathiques. Des câlins, des bisous. Tout de quoi combler un homme ! Et en plus, il avait le droit à une soupe maison ! Le rêve absolu. Mais, le jeune homme avait peur qu’il ne s’ennuie pendant qu’il comatait. Du coup, il lui proposa de regarder un film pendant qu’il dormait clairement.

Il la guida dans le canapé histoire qu’ils soient correctement installés. D’un coup de baguette magique, il fit en sorte que son programme soit possible en sortant la télé de sa cachette. Il lui sourit et lui donna la télécommande pour ensuite la prendre dans ses bras.


« Oui, je suis un sorcier. Tu as découvert mon terrible secret. » dit-il avec amusement en laissant sa tête en arrière et fermant les yeux. C’était qu’il était crevé le pauvre petit homme ! Il lui avoua aussi qu’il ne ferait pas long feu devant le film qu’elle aura choisi.

« Tu n’auras qu’à me mettre une mauvaise note d’office, ça serait pas ma première. » lança-t-il avec amusement.

Elle décida alors de se rapprocher un peu de son petit-ami pour son plus grand plaisir. Il soupira de contentement alors que Dawn commençait à zapper pour trouver quelque chose à regarder. Seulement, c’était sans compter les deux monstres qui voulaient monter sur le fauteuil. Vincent grogna en se redressant. Il aimait les animaux, mais par contre il ne voulait pas que les toutous montent sur le fauteuil. Heureusement, Dawn réagit avec plus de fermeté ce qui sauva son fauteuil.

C’est alors qu’il sentit une boule de poils se posait sur ses pieds. C’était agréable ça réchauffait ses pitous ! Il se rendit compte alors que le tableau actuel était vraiment… magique. Bon sauf qu’il était malade, mais c’était un détail. Il voulut embrasser sa bienaimée et cette dernière sembla avoir la même idée. Cela le fit sourire et l’amusa. Mais il répondit avec plaisir à ce baiser. Une fois leur baiser terminait, il l’embrassa sur le coin des lèvres.


« Je suis content que tu sois venue. » dit-il en lui caressant tendrement le visage. Il se cala ensuite confortablement dans le fauteuil, Dawn dans ses bras.

Dawn semblait avoir choisi son film, Vincent quant à lui s’endormi rapidement… Ce n’est qu’une heure et demie après qu’il sortit de sa torpeur, resserrant un peu plus le corps de Dawn contre lui comme pour se rassurer que sa présence n’était pas un rêve.



Codage par Emi Burton

_________________

The sky is on fire

tell me what it is you want it to be, in the rain, in the streets, you are amazed by all the things that you see, tell me what I see, hows it got to be black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 28/05/2016
MESSAGES : 363
POINTS : 3306



MessageSujet: Re: Get me out of my mind.   Lun 30 Jan - 21:36

Get me out of my mind.

Elle ne put s'empêcher de rire face à sa réaction, elle ne pourrait donc jamais faire carrière dans la santé et s'occuper des autres. Bon, il faut dire que de base ce n'était pas vraiment un secteur qui l'attirait, elle avait énormément de respect pour tout le corps médicale et même un peu plus pour ceux dans les hôpitaux qui devaient en voir beaucoup des cas passer, pas toujours les plus beau à voir. La brunette revient à l'instant présent lorsqu'elle sent les bras de son compagnon se placer sur ses hanches et le baiser sur sa joue.

« D'accord, alors je serais ton infirmière personnelle et exclusive. »

ça ne la déranger pas plus que ça, finalement, bon par conter là on est bien loin de la tenue conventionnelle, mais il devra faire avec. En attendant elle voyait ses deux petits monstres s'en aller faire un petit tour du propriétaire, c'est qu'ils étaient curieux et aimer bien voir les environs, se croire un peu les rois du monde un instant dans cette grande maison.

Puis une fois installer sur le canapé, la télécommande en main, elle n'arrive pas à en croire ses yeux... une télé qui sort de nulle part ! Enfin, elle sort d'un meuble, forcément, mais Dawn en est bouche bée et son étonnement est bien difficile à cacher, allant jusqu'à dire que Vincent est un magicien. Puis alors qu'elle pensait le prendre dans les bras pour qu'il se repose sur elle, il en décida autrement et la prit dans ses bras...un peu comme un doudou. Il était plutôt confortable, elle pouvait sentir sa respiration, mais aussi son battement de cœur un peu rapide à cause de la fièvre...le pauvre. Il lui avoua qu'en effet il était un sorcier, qu'il avait découvert son secret et elle lui tira la langue.

« Heureusement que tu n'as pas de cicatrice en forme d'éclair sur le front. »

Lorsqu'elle jeta un œil vers lui, ses yeux étaient déjà fermé et il avait la tête en arrière, bien posé contre le dossier du canapé. Elle passa une nouvelle fois sa main un peu plus fraîche sur son front. Et ainsi donc le monsieur fut un mauvais élève ? Enfin, elle pouvait parler, sa dernière année d'étude ne fut vraiment pas brillante ! Mais bon, elle n'arrivait juste plus à suivre et elle ne voulait plus supporter ces cours barbant.

Les deux chiens de retour, ils se devaient de tenter au moins la monter sur le canapé, mais Dawn n'était pas d'accord et Vincent qui grogna comme un chien venait d'impressionner Bogart qui l'observa un moment avant de battre en retraite pour se coucher au pied de la jeune femme. Ils étaient ainsi tous les quatre rassemblés au plus près les un des autres. Après leur baiser, il ne pu s'empêcher de lui dire qu'il était content qu'elle soit venu, c'est qu'elle n'allait pas le laisser seule sachant qu'elle ne travaillait pas et qu'il était en plus malade, elle voulait s'occuper de lui et faire qu'il aille mieux.

« Je n'allais pas te laisser agoniser, puis...j'avais envie de te voir et de t'embêter avec mes bisous. »

Choisissant enfin le film, elle en regarda a peu près la moitié avant d'elle-même s'endormir. Puis elle se réveilla doucement, sentant que son corps faisait un mouvement qu'elle n'avait elle-même pas prévu et sembla sursauter en se redressant un peu et en ayant le besoin de dire « Non, je ne dormais pas ! » sauf que son regard encore un peu embrumé et la trace rouge sur sa joue disait clairement le contraire. Elle tourne finalement son visage vers Vincent, se raclant un peu la gorge tout en se rappelant là où elle se trouvait puis elle eut un léger sourire, risquant encore la contagions en l'embrasser sur les lèvres et elle plongea son visage dans son cou...ou plutôt son front contre le cou du jeune homme, regardant distraitement la télé alors que les compagnons à quatre pattes ne semblent pas avoir bougés d'un poil, elle en profita aussi pour glisser un léger baisé dans son cou.

« Je pense qu'à force je vais t'enlever pour pouvoir te prendre comme doudou pour dormir...je m'habituerais un peu trop vite à ça. »

Elle eut un sourire et sa main partit dans la chevelure noir du jeune homme, elle était entre jouer avec l'une de ses mèches et lui masser le crane pour tenter de le détendre et lui faire passer ce maudit mal de tête.


Fiche bye Ethna

_________________
Always and forever, sister? Look what happened to us.

 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

soldat

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 18/07/2016
MESSAGES : 103
POINTS : 1013



MessageSujet: Re: Get me out of my mind.   Lun 8 Mai - 14:59



Get me out of my mind
Dawn
Vincent avait beau être malade, il n’en perdait pas le nord. C’était certes un garçon gentil, mais pas un idiot ! Il était hors de question que sa dulcinée soit l’infirmière de quelqu’un d’autre, non mais ! Il l’attrapa donc comme un nounours, l’embrassant sur la joue. Elle ne sembla pas contre l’idée d’être exclusivement réservé à le soigner. Malheureusement, le mal de tête et la fièvre qui accompagnaient le jeune homme n’était pas des plus agréables. Dommage, il aurait adoré profiter de sa belle pendant tout le weekend…

Ses deux chiens prenaient possession des lieux. Qu’importe, Vincent savait qu’il était bien éduqué et qu’il ne ferait pas de dégât. En plus, il n’avait pas de chats donc pas de soucis que le pire arrive. Le gardien s’en voulait un peu de ne pas être au meilleur de sa forme et il était reconnaissant à Dawn d’être venu prendre soin de lui. Aussi, voulait-il lui permettre de passer tout de même un bon moment, ou tout du moins qu’elle ne s’ennuie pas.

Installé sur le canapé, il appuie sur la télécommande pour faire sortir la télévision et la lui tend pour qu’elle décide ce qu’elle voulait regarder. Vincent se décida alors de la prendre dans ses bras, le contraire aurait été plus logique puisque c’était lui le malade… Mais il n’aimait pas se sentir vulnérable. Il lui offrit un petit sourire de coin lorsqu’elle fut rassurée qu’il n’avait pas de cicatrice en forme d’éclair.


« Pour tout t’avouer j’en ai eu une… Mais j’ai vaincu Voldemort donc ma vie a pu reprendre son cours normal. » plaisanta-t-elle avec un petit sourire de coin.

Il posa ensuite sa tête sur le dossier du fauteuil. Il était crevé. C’était qu’il n’avait pas beaucoup dormi avec sa maladie à la noix. Il soupira d’aise lorsqu’elle vint poser sa main fraîche sur son visage. Cela lui faisait du bien. Mais les deux bêtes vinrent tenter une approche. Vincent grogna. Il ne voulait pas qu’ils soient dérangé et même si il aimait les animaux, il ne les aimait pas sur son fauteuil nan mais oh !

Il l’embrassa de nouveau, la remerciant d’être venue. Il lui avait souri avec tendresse, ses yeux étaient brillants à cause de la fièvre mais qu’importe. Il la serra un peu plus dans ses bras lorsqu’elle lui dit qu’elle voulait l’embêter avec ses bisous.


« J’adore quand tu m’embêtes avec tes bisous. » dit-il simplement avec un petit sourire de nouveau.

La jeune femme mit alors le film qu’elle avait choisi et Vincent s’endormit assez vite. C’était sûrement la présence de Dawn qui avait réussi à le bercer. Il se réveilla bien plus tard, en fait ce fut Dawn qui le réveilla sans faire exprès. Il avait fait un mouvement dans son sommeil qui l’avait réveillé elle. Réaction en chaine ! Il était un peu drogui encore, mais au moins il avait moins mal à la tête. Par contre, il était toujours fatigué le pauvre… Elle l’embrassa et se blottit de nouveau contre lui ; Il resserra son étreinte, soupirant d’aise.

« Ce n’est pas ce que la marque rouge sur ta joue me dit. » dit-il avec un petit sourire taquin. Finalement, elle s’était elle aussi endormie !

« Je serai pas conter l’idée de te servir d’oreiller toutes les nuits tu sais. » ajouta-t-il. Bon, ça ne faisait que quelques mois qu’il était ensemble du coup… Ils ne vivaient pas ensemble encore, mais ça pouvait arrivé plus rapidement que prévu ? Même si ce n’était pas sûr que Dawn accepterait de quitter son appart…

Elle le massa la nuque puis le crâne. Lui, l’embrassa sur le front.


« Je meurs de faim… On va manger un bout ? J’ai cru entendre parler de soupe faite maison ? » propos a-t-il simplement.


Codage par Emi Burton

_________________

The sky is on fire

tell me what it is you want it to be, in the rain, in the streets, you are amazed by all the things that you see, tell me what I see, hows it got to be black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 28/05/2016
MESSAGES : 363
POINTS : 3306



MessageSujet: Re: Get me out of my mind.   Lun 8 Mai - 15:49

Get me out of my mind.

Dawn fit semblant d'être impressionné par la fameuse cicatrice qu'il ne possède plus après avoir vaincue Voldermort.

« Bien, je ne vais donc pas devoir aller à Hogwart pour apprendre la magie et risquer la vie de tout le monde à chaque fois que j'utilise un sort avec ma baguette. Elle sourit. Quoi que les tenues peuvent être sympa. »

Bon, les vrais tenus, pas celle rendu sexy et courte par certains magasins. Finalement, même si le destin déjoua leurs plans, Dawn appréciait le temps qu'elle passait avec lui, tout blotti l'un contre l'autre à échanger des baisers et de la tendresse. La brunette n'était pas de celle à vouloir tout le temps sortir, se faire un fort avec des couvertures et passer l'après-midi à buller en étant l'un avec l'autre lui allait très bien. Puis après s'être endormit, elle se réveilla à la hâte, expliquant que non, elle ne dormait pas la brunette tira la langue à son compagnon quand il lui dit qu'elle avait une marque rouge sur la joue prouvant le contraire.

« Juste un peu alors. »

Voir une bonne partie du film, mais ce n'est pas grave et c'était la faute de Vincent, il n'avait qu'à pas être si confortable pour s'endormir contre lui. Elle lui dit même qu'elle l'enlèverait bien plus souvent pour pouvoir bien dormir...sa réponse fut assez intrigante. Cette déclaration fut assez étrange pour Dawn, elle l'observa un instant, comme si elle le questionnait silencieusement sur ce qui pouvait se cacher derrière ses mots. Son côté naïf disait qu'il plaisantait en disant ça, mais en apprenant à mieux connaître le jeune homme, celui ci était capable de chose assez fantasque et parfois il sous-entendait des choses avec ses mots.

« Je viendrais peut-être un peu plus souvent alors... »

Habiter chez lui ? Elle n'y avait jamais pensé, c'était la première fois qu'elle venait ici, il avait plus l'habitude de venir chez elle, mais elle n'était pas contre venir de temps en temps chez lui...en plus il ne semblait pas contre le fait que ses deux terreurs venaient et elle était sûre qu'ils étaient bien trop trouillard pour sauter dans la piscine. Puis voilà qu'elle s'improvise masseuse, s'il semble appréciait, soudain il parla de manger ! En général ça commençait à aller mieux quand l'appétit revenait.

« Oui, une soupe spécial pour les gens malades, ma mère me disait qu'elle guérit de tout...c'est pas totalement vrai, mais ça donne du baume au cœur. J'ai aussi quelques biscuits, au cas où tu ai envie quelque chose de solide aussi. »

Elle embrassa ses lèvres avant de se lever, c'est que la soupe n'allait pas se réchauffer toute seule. Bogart fut immédiatement debout, tandis que Penny-Lane resta aux pieds de Vincent, ouvrant un œil tout de même pour voir ce qui se passe.

« Tu n'as qu'à rester ici, ça ne devrait pas mettre trop de temps à réchauffer et....je pense m'en sortir. »

Elle passa encore une fois sa main fraîche sur son visage avant de quitter le salon. Dawn farfouilla un peu les placard pour trouver se qu'elle avait besoin, laissant son cher et tendre comater un peu devant la télé. La plaque à induction sembla être un étrange programme de la NASA pour la jeune femme qui testa plusieurs bouton pour finalement voir une plaque devenir rouge, elle y posa sa casserole remplis de sa soupe et réussit à ne faire aucun dégâts, elle ne fut pas porté à ébullition ni retiré trop tôt et après une minute de cafouillage pour l'éteindre elle souffla de soulagement. Après avoir servit deux généreux bols, elle remplit la casserole d'eau et la posa dans le large évier où elle ferait ensuite la vaisselle. Puis elle revint dans le salon, retrouvant Vincent les yeux fermés. Elle s'installa doucement à ses côtés et commença à lui faire des petits bisous sur la joue et dans le cou jusqu'à ce qu'il se réveille.

« Tu préfères manger où ? »


Fiche bye Ethna

_________________
Always and forever, sister? Look what happened to us.

 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

soldat

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 18/07/2016
MESSAGES : 103
POINTS : 1013



MessageSujet: Re: Get me out of my mind.   Lun 8 Mai - 17:29

@Vincent Glendower a écrit:


Get me out of my mind
Dawn
Le gardien avait beaucoup d’imagination et d’humour. Fallait dire que son travail de nuit lui permettait d’exploiter ce côté-là. D’ailleurs, il allait bientôt devoir passé sous les griffes de sa boss… Oui, parce que protéger les rêves de sa petite amie c’était un peu spécial ? Surtout si elle rêvait d’un autre homme Vincent ne saurait pas vraiment comment réagir.

« Non je te ferai des cours particuliers si tu veux. » ajouta-t-il d’un sourire de coin. Il avait beau être malade, il pouvait toujours la charmer !

Quoiqu’il en soit, ils passèrent leur après-midi, blottit contre l’autre devant un film ou à s’endormir. Le pauvre Vincent était toujours malade, mais la fièvre avait presque disparu grâce au doliprane qu’il s’était pris plus tôt. Lorsqu’il se réveilla, il remarqua que la jeune femme aussi en avait profité pour faire une sieste. La pauvre devait être fatiguée avec son travail… Il réussit à lui faire avouer qu’elle avait dormi ce qui l’amusa beaucoup.


« J’espère que je ne t’ai contaminé au moins. » ajouta-t-il embêté. Elle lui dit ensuite qu’elle aimerait bien l’enlever pour le prendre comme doudou. Cela ne le dérangeait pas. Il sous-entendit qu’un jour ils allaient bien finir par vivre ensemble. C’était un peu rapide pour qu’elle vienne tout de suite mais… Si ils fêtaient leur un an ils pourraient vivre ensemble ? Il mit cette petite idée dans sa tête. C’était qu’il était courageux en général, sauf en amour.

C’est alors que le ventre sur patte qu’il était se réveilla ! C’était plutôt une bonne chose ! Il avait besoin de se réchauffer et la petite soupe qu’avait faite la jeune femme lui donnait bien envie !

« T’es adorable. » dit-il avec un beau sourire, quémandant un baiser avant qu’elle ne se lève pour aller réchauffer la soupe sûrement. Pour le coup, il adorait être dorloter ! Elle lui donna une dernière caresse avant d’aller dans la cuisine. Elle espérait qu’elle ne galère pas trop à trouver. Vincent aimait bien faire quelques plats, mais ça restait toujours les mêmes. Il se laissa tout de même encore un peu de temps pour se reposer. Il allait un peu mieux… Mais il avait ses médicaments à prendre.

Sans qu’il s’en rende compte, elle s’était de nouveau assise à côté de lui pour lui faire des bisous. Il gémit et ouvrit les yeux pour tendre les bras vers sa dulcinée et la serrait contre lui. Elle se retrouva alors sur ses genoux et la jeune homme posa sa tête contre son épaule.


« On peut aller manger dans la cuisine… A Part si tu préfères le salon ? Va pour le salon ! » finit-il pas dire au vu de la tête de la belle. Il soupira. « Je dois prendre mes antibio… J’aime pas les médicaments » se plaignait-t-il en soupirant. Il se leva en même temps que la jeune femme pour aller dans la cuisine. Il prit ses médocs rapidement et alors qu’elle allait prendre les bols pour les amener dans le salon, il la saisit par la taille pour lui faire des bisous dans le cou. Il adorait son parfum… Bon, malheureusement il était toujours un peu fiévreux…

Le reste de la soirée se passa dans le calme. Bien sûr, Vincent proposa à la jeune femme de rester… Et qu’il promettait de se rattraper la prochaine fois.


Codage par Emi Burton

_________________

The sky is on fire

tell me what it is you want it to be, in the rain, in the streets, you are amazed by all the things that you see, tell me what I see, hows it got to be black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 28/05/2016
MESSAGES : 363
POINTS : 3306



MessageSujet: Re: Get me out of my mind.   Lun 8 Mai - 18:10

Get me out of my mind.

Elle leva les yeux vers le plafond avec un « hmmmmm » montrant qu'elle réfléchissait à ses cours particulier puis elle s'amusa a passer son doigt le long de la mâchoire du jeune homme.

« ça marche, je te payerais en nourriture non empoisonné et en bisous. »

Elle déposa un rapide baiser sur ses lèvres, pour être charmer, elle l'était déjà depuis plusieurs mois et encore un peu plus chaque jour... puis en plus il était craquant avec ces lunettes, mais le temps n'était pas vraiment aux batifolages, mais plutôt à aider le jeune homme à se sentir mieux, le pauvre n'avait pas de chance et elle espérait au moins qu'il se sentirait en forme s'il devait travailler. Après avoir fait un petit somme tout les deux, il se demandait s'il ne l'avait pas contaminer. Mais non, Dawn avait un système immunitaire du tonnerre !

« Ne t'en fait pas, c'est juste que j'aime les siestes et tu es trop confortable. »

Elle s'enquit d'aller en cuisine pour réchauffer la soupe, Vincent avait faim à présent et c'était plutôt bon signe. Aussi la soupe et les petits biscuits étaient une valeur sur pour pouvoir se nourrir sans pour autant avoir du mal à digérer ou se retrouver encore plus malade qu'avant. Elle mit plus de temps que prévus, mais elle réussit a faire fonctionner et trouver ce dont elle avait besoin, tant mieux car elle ne voulait pas que le jeune homme ne se déplace pour si peut de chose et s'il pouvait fermer les yeux tranquille encore quelques instants, elle ne lui retirerait pas se privilège.

Une fois que tout fut prêt, elle s'approcha doucement du canapé afin de ne pas le réveiller en sursaut, mais plutôt en douceur pour ne pas accentuer le mal de crane. Il sembla apprécier, alors qu'elle se retrouvait sur ses genoux, Dawn en profita pour passer à nouveau sa main sur son crane et l'autre parcouru son dos, voulant peut-être l’inonder de tendresse et de geste affectueux. Il semblait aller un peu mieux au moins et il n'avait pas perdu de son humour.

« Va pour le salon et il faut prendre ses médicaments, tu verras, tu iras bien mieux plus vite comme ça. »

Ce n'était jamais agréable les médicaments, certains sirops étaient tout simplement immonde et d'autre médicaments commençaient à se désintégrer dans la bouche alors que l'on essaye de les avaler, mais elle savait qu'il pouvait le faire. Se levant pour aller chercher les bols et les cuillères, il en profita aussi pour aller chercher ses médicaments. Dans la cuisine, alors qu'elle allait se saisir de leur souper, elle se fit rattraper laissant échapper un « oh » de surprise, puis elle profita des baisers dans le cou, soupirant d'aisance et fermant les yeux quelques instants.

Le reste de la soirée fut comme l'après-midi, au calme se qui ne manqua pas de charmer la jeune femme. Elle réfléchit quelques instants si elle resterait ou non, mais elle se dit qu'elle avait quelques croquettes pour les chiens ce soir, puis elle les sortirait pendant quelques minutes. Ils restèrent calme toute la soirée et Dawn en profita pour s'occuper un peu plus de son amoureux.


Fiche bye Ethna


Fin♥

_________________
Always and forever, sister? Look what happened to us.

 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Get me out of my mind.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Get me out of my mind.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (✰) i hold the time to keep you off my mind.
» A la recherche d'un bouquin make-up
» Madness is not state of mind... Madness is a place... Let's go there... Shall We ?
» Préparation à l'accouchement
» Elune Crowley » a mind is like a parachute. it doesn't work if it is not open.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: manchester :: Manchester South. :: Habitations.-