AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥
» pour «

Partagez | 
 

 Voulez-vous enquêter avec moi... ce soir ? - Lily

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

inconnu

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 20/11/2016
MESSAGES : 127
POINTS : 655



MessageSujet: Voulez-vous enquêter avec moi... ce soir ? - Lily    Sam 14 Jan - 0:03

Voulez-vous enquêter avec moi... ce soir ? × ft. LILY & IAN
Ian et Delilah avaient emménagé à Manchester depuis un peu plus d'un mois maintenant, et le jeune homme s'était vu offrir un poste dans une brigade de police de la ville. Une véritable chance pour le brun, qu'il était bien prêt à ne pas gâcher, quitte a faire quelques heures supplémentaires. Il avait la chance d'avoir une chérie compréhensive, bien qu'il la savait parfois agacée de le voir rentrer si tardivement. Il était vrai que, aller boire une ou deux bières avec des collègues n'était pas vraiment une prolongation de service, comme il aimait si bien le dire. Le Bleu, comme il se faisait souvent appeler, malgré lui, pensait qu'une bonne entente entre collègues étaient primordiale - et encore plus lorsque ces derniers peuvent vous sauver la vie -. Étant de nature sociable, il conciliait donc travail et amitié...

Ce jour là, son chef décida de l'envoyer sur le terrain, pour une des premières fois depuis le début de son poste. Au fond de lui, le petit Ian dansait la samba, bien content de quitter les locaux, mais il se devait de rester impassible, d'autant plus qu'il ne connaissait pas encore la nature de l'affaire. Il allait faire équipe avec Spencer. Il n'avait pas vraiment la personne en tête, mais peu importe. La seule chose qui comptait était de sortir d'ici et d'avoir un peu d'action. Mais pas trop non plus ! Il prit le dossier que lui tendit le chef avant de le laisser seul. Un cambriolage. Quand il lu qu'il n'y avait eu aucune victime, il se permit enfin de sourire. Un commerce avait été cambriolé pendant la nuit. Confiant, Ian était convaincu que l'affaire allait être bouclée en un rien de temps. Il rempli les papiers pour prendre une voiture en attendant son coéquipier du jour .  «  Voilà Spencer. » indiqua la dame du secrétariat. Il se retourna et sourit au policier qui s'approchait, mais ce dernier prit une autre direction, révélant derrière lui une petite rouquine. Spencer est une femme ? S'étonna-t-il. Sa surprise devait être lisible sur son visage. En plus d'être sociable, Ian était un peu macho sur les bords, et avec une mauvaise mémoire des visages. Maintenant qu'il l'avait sous les yeux, il reconnu Lily, avec qui il avait partagé quelques courts moments. Une femme, donc. Heureusement que l'affaire ne s'annonçait pas très compliquée... pensa-t-il, s'imaginant Delilah lui mettre une claque derrière la tête pour oser avoir ce genre de pensées ridicules. «  Salut Lily ! » dit-il avec sympathie après s'être remit du ''choc''. Heureusement surtout que l'affaire n'était pas ''trop grave'' parce qu'il était plus qu'évident que le petit oiseau était tout excité de quitter le nid !

Excitation qui se confirma sur le parking lorsqu'avec entrain il se proposa pour conduire. Proposer ? S'imposer serait plutôt le bon terme...
«  Comme je suis celui à l'heure pour la paperasse et non pas celle qui s'est faite jolie mais en retard, je conduis ! » plaisanta-t-il tout sourire. Ah ben oui, faire une blague sur le mythe comme quoi les filles étaient toujours en retard était inévitable...Un clin d'oeil plus tard, il monta à l'avant et son assurance s'estompa un court instant lorsqu'il cala au démarrage. Il échangea un regard en coin avec sa coéquipière, et, se raclant la gorge, il annonça dans un nouvel essai : « Rah, les essences.. » Oui oui, c'était la faute à la voiture, bien sur... Lily connaissait sans doute mieux la ville que lui puisqu'elle lui indiqua la route à suivre. Ou peut-être avait-elle simplement jeté un coup d'oeil a l'itinéraire, d'où son léger retard au point de rendez-vous donné par leur supérieur.  Suivant les directives de la jeune femme, il stoppa la voiture devant un Sexshop. Ian arqua un sourcil et tourna son regard sur la rouquine. «  Tu as besoin d'un arrêt shopping, ou c'est ça, l'affaire ? » demanda-t-il amusé, avouant  ceci dit qu'il n'avait que survolé le dossier. La vendeuse affolée devant la boutique était la preuve que oui, ils étaient attendu ici. En sortant de l'auto, il ajouta d'un air moqueur et plein de sous entendus : « … en tout cas, je note que tu connais très bien l'adresse... ». Il ricana en fermant la portière avant de reprendre son sérieux, professionnalisme oblige... Bien qu'imaginer le contenu du vol l'amusait d'avance..!

   
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
After all this time ?
Always.


Dernière édition par Ian S. Blackwood le Mer 25 Jan - 1:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar





I'm just the darkness princess
INSCRIT DEPUIS LE : 08/10/2016
MESSAGES : 88
POINTS : 806



MessageSujet: Re: Voulez-vous enquêter avec moi... ce soir ? - Lily    Mar 24 Jan - 22:15


Voulez-vous enquêter avec moi... Ce soir ?
Ian & Lily
Cela faisait maintenant plusieurs mois que la belle Lily était arrivée à Manchester. Elle avait changé de ville pour essayer de fuir sa peine. Tout à Newcastle upon Tyne lui rappelait Léa et c’était trop douloureux. Certes, elle avait encore Matt pour le soutenir là-bas… Mais c’était différent. Bien qu’elle adorait le jeune homme, rien ne serait pareille sans sa petite rockeuse à ses côtés. Heureusement, Lily était du genre sociale et quand elle arrivait dans un endroit on la repérait facilement. C’est donc tout naturellement qu’elle s’était fait une place dans ce commissariat.

Au début, tout n’était pas rose. Elle avait dû montrer ses compétences pour qu’on ne la prenne pas pour un charlatan. C’était que la psychologie chez les flics c’était pas vraiment leur créneau. Heureusement, la belle était très douée pour profiler et du coup ça rendait les enquêtes un peu plus faciles. Ces premiers mois, elle avait donc été balloter d’équipe en équipe. Au début, le commissaire ne savait pas vraiment où la mettre. Tout le monde ne l’accueillait pas à bras ouvert à cause de son franc parlé maladroit et surtout de son comportement qui pouvait sembler bizarre parfois. Mais qu’importe ! Les gens qui avait le même humour qu’elle finissait par l’adopter.

Du coup, son patron lui avait dit qu’elle ferait équipe sur une affaire avec Blackwook. Cette idée lui plut puisque le jeune homme était plutôt amusant. Tout du moins, elle était curieuse d’en apprendre un peu plus sur lui et surtout sur sa façon de travailler. Bon, en réalité, l’affaire n’était pas des plus passionnantes… C’était triste à dire mais Lily préférait les disparitions… Ca donnait une sorte de valeur humaine à sa mission. Alors qu’un vol. Heureusement que son co-équipier était mignon.

Après avoir vérifié où se trouver leur destination et surtout lu la plainte, la belle s’était décidée à sortir du commissariat, ses petites talons frappants le sol. Oui, elle était toujours en talons. Façon, ce n’était pas elle les jambes, elle, elle était la tête, la scientifique ! Elle s’amusa de la tête de Ian, apparemment il était surpris de la découvrir. Alors comme ça il ne savait pas que c’était elle son partenaire du jour ?


« Salut ! » répondit-elle joyeusement en s’approchant de lui. Il avait apparemment déjà prévu la voiture, parfait ! Ils s’étaient donc dirigés rapidement sur le parking, Ian s’imposa à la conduite. Elle fronça les sourcils à la déclaration de son comparse.

« Je n’ai pas besoin de temps pour être belle je le suis naturellement. » ajouta-t-elle d’un ton boudeur en ouvrant sa portière pour s’asseoir ensuite au siège passager.

C’est alors que son jeune et beau collègue, qui venait de s’imposer en tant que conducteur, démarra… et cala. Elle le regarda, se mordit la lèvre inférieur pour empêcher un ricanement de passer à travers ses lèvres.. Mais son regard en disait long sur la moquerie !


« Si tu veux je peux conduire ? » proposa-t-elle tout sourire et légèrement provocatrice.

Quoiqu’il en soit, le jeune homme sembla attendre silencieusement qu’elle lui indique le chemin. Heureusement qu’elle avait regardé ! Elle s’exécuta et rapidement les deux jeunes gens arrivèrent devant « Le bonheur des dames »


« Je pensais plutôt t’aider… Ta fiancée m’a dit que tu ne savais pas vraiment te servir de ton arme. » plaisanta-t-elle en ouvrant la porte. Bon, clairement ce n’était pas vrai et Ian s’en doutait… Enfin sur le fait que sa fiancée lui ait dit ! Surtout que la rouquine ne connaissait pas l’heureuse élue !

Une fois sortie de l’habitacle, Lily défroissa sa robe en donnant un petit coup dessus. Elle redressa ensuite la tête et suivit Ian. Elle laissait toujours les devants aux flics… C’était que techniquement c’était eux qui avait le droit de poser des questions. Rester à savoir si Ian saurait la présenter exactement. Ils entrèrent donc dans la boutique, Lily fit une grand sourire au propriétaire alors que Ian se présentait.


« Lily-Blue Spencer, Psycho-criminologue. » dit-elle simplement.



Emi Burton


Spoiler:
 

_________________

Lily Blue Spencer ϟ Ma seule liberté est de rêver, alors je rêve de liberté.”


Dernière édition par Lily B. Spencer le Lun 13 Fév - 13:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inconnu

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 20/11/2016
MESSAGES : 127
POINTS : 655



MessageSujet: Re: Voulez-vous enquêter avec moi... ce soir ? - Lily    Mer 25 Jan - 2:28

Voulez-vous enquêter avec moi... ce soir ? × ft. LILY & IAN
Rejoignant la vendeuse qui les attendait, il adressa un dernier sourire à sa collègue. La conversation se devait d'être close là tout de suite, pour le sérieux de l'enquête, mais elle ne l'était pas définitivement. Elle l'avait attaqué en dessous de la ceinture, et comme tout homme qui se respecte, il ne pouvait pas laisser cet affront vain. Pour l'heure, il salua la jeune femme avant d'entrer dans la boutique. Il observa rapidement autour de lui, avant de serrer la main au patron et de se présenter. Le plus gros challenge était de ne pas passer pour un débutant. Pourtant, il venait déjà d'oublié de présenter celle qui l’accompagnait, ce qu'elle fit elle même. Blue ? s'étonna-t-il. Il s'était déjà demandé si Lily n'était pas un pseudonyme. Elle s’appelait vraiment Lily-Blue ? Et dire qu'il taquinait Delilah avec son deuxième prénom...

" Vous nous avez contacter pour un cambriolage ?"
demanda Ian, tentant d'être le plus sérieux possible, en dépit des objets qui attirait son attention tout autour d'eux " qu'est-ce qui est concerné par le vol ?" demanda-t-il en prenant le calepin qu'il avait sur lui, pour prendre des notes. Il chercha son stylo, en vain. Ca commençait bien... " Je peux vous emprunter votre ..." Il tendit la main pour prendre celui que la vendeuse lui tendit, comme si elle lisait dans ses pensées. En regardant l'objet, il termina sa phrase, incertain que le mot correspondait vraiment à ce qu'il tenait entre ses doigts " .. stylo...? Mh merci.." dit-il, réprimant son sourire en grattant le papier avec le phallus à mine. Le coffre du magasin avait donc été pillé, et la disparition de quelques DVD et accessoires avaient été mentionné par le patron. Il croisa à nouveau le regard de la vendeuse, qui triturait ses doigts, mal à l'aise. Le duo de policier n'était pourtant pas si intimidant ? " Je vois que vous avez des caméras?" dit-il, en pointant la plafond avec son stylo, avant de le reposer rapidement sur le comptoir comme s'il perdait toute crédibilité avec. C'était un peu le cas, à vrai dire. S'éclaircissant la gorge, il reprit " On peut récupérer les enregistrements ? " Le patron expliqua alors qu'ils avaient été effacé. Oui, en même temps, ça paraissait logique. " Une chance que rien ne soit jamais complètement effacé alors." ajouta Ian dans un sourire innocent, coulant son regard à nouveau sur la vendeuse. Est-ce que Lily remarquait aussi qu'elle avait l'air constamment sous pression ? Soit elle allait se faire virer parce qu'elle avait merdé quelque part, soit elle était coupable d'un truc, mais cette fille là avait clairement un truc à se reprocher. Il bluffait un peu. Il n'y avait que dans les films où les enregistrements pouvaient être retrouvés intégralement. Tout dépendrait de la qualité de celui-ci. Au mieux, ils obtiendraient probablement quelques images...

Il décida de  laisser sa collegue avec la vendeuse, imaginant qu'elle était plus à même pour analyser cette jeune femme. Et puis, Ian ne voulait pas pas non plus partir avec une mauvaise impression, et bâcler l'enquête pour une simple intuition. Pendant que le patron récupérait les vidéos, Ian laissa un peu d'espace aux femmes en rebroussant chemin, afin d'observer la porte d'entrée du magasin, histoire de constater l'effraction. Il fronça des sourcils, s'accroupissant. La serrure avait été défoncée, pourtant, le système de verrou n'était pas voilé, comme si la porte avait été abimée après avoir été ouverte. Il se redressa, arpentant les rayons, faussement distrait alors que le patron appela la vendeuse, qui s'éclipsa en réserve.  Passant devant un mannequin, Ian adressa un sourire à sa coéquipière, en disant " Hé Lily-Blue, ça t'irais mieux que la robe, non ?" C'était un peu misogyne que de suggérer que, parce qu'elle était flic, et femme, ce déguisement très léger de policière américaine toute droit sortie d'une série B lui irait comme un gant. Mais c'était de bonne guerre, non ? Ca avait au moins eut le mérite de faire sourire le gérant, qui les rejoignait, surprenant la discussion des deux policiers. Ce dernier dit à Ian " Je trouve aussi ! Bizarrement, quand ça ne venait pas de lui, il trouvait la remarque un peu déplacée. C'est la réplique exacte que ce que portait la star du film - " il ne put finir sa phrase, le policier le faisant pour lui " - dans Patrouille Nocturne. Je sais, c'est même ce qui m'a donné envie de faire ce métier." dit-il, avec un sourire plein d'humour, les deux hommes se retrouvant dans un ricanement.  Ca n'avait rien à voir, évidemment. Il perdit son sourire en se souvenant qu'il n'était pas la pour le plaisir. Plus à l'aise qu'il ne l'aurait cru, Ian se laissait un peu avoir par le côté sympathique du patron. Ou parce qu'il ne semblait pas accablé par ce qui lui arrivait... Du coup, Ian avait oublié de profiter de ce court moment à deux pour parler à Spencer de l'état de la porte...Peut-être en aurait-il l'occasion lorsqu'ils iraient jeter un coup d'oeil au coffre ?

   
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
After all this time ?
Always.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar





I'm just the darkness princess
INSCRIT DEPUIS LE : 08/10/2016
MESSAGES : 88
POINTS : 806



MessageSujet: Re: Voulez-vous enquêter avec moi... ce soir ? - Lily    Lun 13 Fév - 13:39


Voulez-vous enquêter avec moi... Ce soir ?
Ian & Lily

Ian semblait étonné que la jeune femme se présente à son tour. C’était que ça claquait tout de même sa profession ! Ca et aussi le fait qu’elle ne donnait pas son prénom complet à ses collègues, c’était trop compliqué à retenir pour certain… Et puis, Lily ça lui allait si bien. Du coup, le drôle de duo était entré dans ce sextoy. Si on lui avait dit qu’elle irait dans ce genre d’endroit avec un collègue, fiancé qui plus ait, clairement, elle ne l’aurait pas cru.

Quoiqu’il en soit, Ian passait en mode professionnel, demandant alors ce qui était concerné par le vol. Il fallait vraiment essayer de rester sérieux malgré la situation cocasse. Enfin, le cocasse ça connaissait bien la petite rousse. Bon, sauf que le pauvre petit garçon avait déjà perdu son stylo. Pour le coup, sa coéquipière de la journée ne pouvait pas le dépanner… C’était qu’elle notait tout de tête, elle, elle n’avait pas besoin de stylo ! En tout cas, la charmante vendeuse lui proposa le sien. Enfin, ce qui ressemblait de près et plutôt de loin à un stylo…  En réalité, Lily mourait d’envie de prendre son téléphone portable pour immortalisé cette situation… Mais elle était trop bien élevé.

La rouquine commença alors doucement à se balader dans la boutique, à la recherche de quelques indices à droite à gauche. Peut-être que le voleur avait laissé quelque chose qui lui appartenait ? Elle remarqua également le stress de la jeune femme qui les avait accueillis. Discrètement, Lily l’observait alors qu’elle jouait avec ses doigts. Ca ne pouvait tout de même pas être l’agent Blackwood qui lui faisait cet effet ?

Le beau policier demanda alors à voir les enregistrements qui étaient apparemment déjà effacé. C’était qu’en général ces choses-là ça enregistré pas vraiment, ça coutait trop cher, c’était plus pour le côté dissuasif.  Apparemment, son charmant collègue avait également capté le comportement étrange de la vendeuse puisqu’il la regarda avec un sourire lorsqu’il annonçait pouvoir récupérer les bandes. Lily quant à elle était toujours souriante, mais se faisait un peu discrète pour l’instant. Alors que Ian partait observer l’entrée du magasin, la rouquine venait de s’accouder à la caisse.

« Alors… Ca fait combien de temps que vous travaillez ici ? Il n’a pas l’air commode votre patron dis-donc, il tire toujours la tronche comme ça ? » demanda-t-elle sur le ton de la confidence.

« Ca va faire bientôt un an maintenant… » dit-elle en tentant de reprendre de la prestance. Mais rien ne pouvait échapper à leur expert de la profileuse qui devait la perturbait avec son sourire toujours omni présent.  Aussi, n’osa-t-elle rien dire à sujet de son patron, elle ne semblait pas vraiment le portait dans son cœur au vu du rictus discret de ses lèvres. C’était du mépris qu’elle y avait lu ?

« Vous avez les clés de la boutique du coup ? » demanda la jeune femme alors que la vendeuse acquiesçait d’un signe de tête. Heureusement, elle fut sauvée par le gond puisque son patron l’appela à la rescousse dans la réserve. C’était étrange qu’il ait besoin d’elle juste au moment où Lily l’interrogeait non ?


Elle se retourna à la l’oréal lorsque Ian l’interpela. Ça faisait bizarre qu’on l’appelle par son prénom composé.  Il lui montrait une tenue de policière sexy. Elle lui lança un sourire amusé, elle allait ajouter qu’il réaliserait son rêve pour sa vie d’enterrement de jeune garçon, seulement le gérant entra à son tour dans la pièce et alla de sa petite remarque à son tour. Lily ne semblait pas s’en offusquée en apparence, elle avait l’habitude des remarques misogynes dans ce travail… Mais elle réussissait rapidement à les renvoyer dans les roses avec finesse.


Elle leva les yeux au ciel lorsqu’elle comprit qu’ils avaient la même référence cinématographique. Que Dieu sauve l’Angleterre !

« Tu ne sais pas déjà te concentrer quand je suis en robe, alors avec cet uniforme ça serait pire. » lança-t-elle d’un petit ton provocateur.

« On peut voir le coffre s’il vous plait ? » demanda-t-elle avec un petit sourire innocent. Le soucis, c’était que le patron n’avait pas capté qu’il s’était mis Spencer à dos. « Et sinon… Votre boutique fonctionne bien ? Avec la crise ce n’est pas trop difficile ? » continua-t-elle à l’interroger.

« Non tout ce passe bien. On est une petite boutique tranquille vous savez, avec nos clients habituels. » lança-t-il en les amenant vers le coffre dans l’arrière-boutique. Une fois arrivée devant ce dernier, Lily laissa Ian l’observait. Elle, son truc c’était les humains, pas les objets.

« Qu’est-ce qu’il y avait dans ce coffre ? » demanda-t-elle alors en posant son regard sur lui, mais surtout en cherchant la charmante vendeuse qui semblait être ravie de ne plus être en présence des deux policiers. Ces deux-là étaient tout de même bizarre…  

Emi Burton

_________________

Lily Blue Spencer ϟ Ma seule liberté est de rêver, alors je rêve de liberté.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inconnu

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 20/11/2016
MESSAGES : 127
POINTS : 655



MessageSujet: Re: Voulez-vous enquêter avec moi... ce soir ? - Lily    Sam 18 Fév - 0:20

Voulez-vous enquêter avec moi... ce soir ? × ft. LILY & IAN
Après avoir retrouvé le patron de la boutique dans celle-ci, les deux hommes se laissèrent aller à quelques petites blagues masculines, visant Lily et sa tenue. Lorsque celle-ci répliqua qu'il avait déjà du mal a se concentrer alors qu'elle n'était qu'en robe, affirmant alors qu'avec la tenue proposé par l'Italien ce serait pire, le brun la regarda avec un sourire en coin. Il échangea un regard avec le patron ensuite. Voilà qu'il essayait de se reconcentrer sur l'affaire, et la petite rousse le relançait. Il regarda à nouveau cette dernière, et répliqua : «  Ce serait pire, ce serait pire... Mh, question de point de vue... » Son demi sourire s'étira finalement intégralement, et il tenta de dissimulé la pointe d'amusement qui se ramenait en baissant les yeux sur son calepin. Ayant quitté les banc de l'école que très récemment, Ian pouvait encore entendre la voix de son instructeur lui dire : ''Blackwood, ne vous dissipez-pas !''. Il avait fait ses preuves en montrant qu'il était capable d'agir et réagir, mais son caractère lui faisait parfois un peu défaut malgré tout.

Rapidement, Lily aiguilla a nouveau la mission, demandant à voir le coffre. Ian adressa un sourire aimable au gérant, histoire de montrer qu'il soutenait cette idée. Après un court moment de réflexion, il les invita à le suivre. Ian lança un regard à la vendeuse, qui semblait toujours aussi nerveuse. Il se demandait bien ce que sa collègue pensait de tout ça.  D'ailleurs, celle-ci fit la conversation avec le patron, le questionnant à propos du bon fonctionnement de son magasin. Arrivé en arrière boutique, Ian s'avança spontanément vers le petit cube blindé, l'examinant sans le toucher.  Le clavier numérique dessus semblait intacte, mais le loquet du verrou était, à la même façon que la porte d'entrée, brisé. Pour briser le loquet, la porte avait nécessairement été ouverte au préalable. Ayant du mal à saisir de quelle façon le voleur avait pu atteindre le loquet de sécurité sans même tenter de créer un faux contact avec les fils électrique du clavier numérique , le policier fixa avec un peu trop d'insistance tout ça. Il n'avait même pas prêter attention à la discussion de Lily et du gérant. Il prit quelques photos, cherchant une solution pour discuter avec elle sans être écouter par l'homme. Ian ne pouvait pas dire tout fort qu'il trouvait ça louche. Obligé de lui accorder le bénéfice du doute, il aurait été très impoli de sous entendre qu'il n'y avait pas de vraie effraction à ses yeux, surtout s'il se trompait. «  Merde, j'ai plus de piles.. » pesta-t-il en secouant son appareil photo, comme si ça allait fonctionner mieux ainsi. Capitulant, il le lâcha, le laissant pendouiller autour de son cou.

Ian devait sans doute passer pour un crétin, d'abord le stylo, maintenant les piles... Mais c'était l'effet  voulu. Il aurait aussi pu demander à Lily de le suivre dehors pour parler avec elle, mais ça aurait rendu nerveux les deux principaux suspects. Ian craignait surtout de se tromper complètement, et d'imaginer trop de chose pour sa première vraie intervention, aussi minime soit-elle. Et si il était complètement à coté de la plaque ? «  Vous pensez que parmi tous vos petits gadgets, vous auriez de quoi me dépanner ? Il me faudrait deux petites rondes, vous savez, comme dans les boitiers d'oeuf vibrant... » dit-il, d'un air un peu trop connaisseur. Alors oui, il s'en était déjà servit avec Delilah, mais la n'était pas la question. Ca n'était surtout pas du tout les piles dans ce genre de boitiers. L'idée était de le faire chercher le plus longtemps, les piles les plus chiantes à trouver, pour être tranquille le plus possible. Il pouvait toujours prétexter qu'aux USA, c'était le format standard, d'où son erreur. Une fois seuls, il se rapprocha de Lily et dit tout bas, avec un ton très sérieux : «  t'en pense quoi de tout ça ? Perso, j'crois pas trop à l'effraction... Soit c'est eux, soit c'est quelqu'un qui à et les clés de la boutique, et le code du coffre... Ni l'un ni l'autre n'a été vraiment forcé. Endommagé, tout au pire... regarde.. » dit-il en allumant son appareil, pour montrer les zoom qu'il avait fait sur les anomalies. Quoi ? Oui il avait menti pour l'appareil tout à l'heure, mais visiblement, il n'était pas le seul ici à le faire... «  J'suis prêt à parier une bière que les seules empreintes présentes sont les leurs... » avoua-t-il d'un air suspicieux. Ca ne serait pas la première fois qu'il entendrait parler de personne qui cherchent à arnaquer l'assurance en faisant croire à un cambriolage. Par contre, ils s'y prenaient vraiment mal. Peut-être était-ce pour ça que la vendeuse était si peu sereine? Il regarda alors sa collègue avec intérêt. Après tout, c'était elle la pro pour lire dans les gens.  

 
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
After all this time ?
Always.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar





I'm just the darkness princess
INSCRIT DEPUIS LE : 08/10/2016
MESSAGES : 88
POINTS : 806



MessageSujet: Re: Voulez-vous enquêter avec moi... ce soir ? - Lily    Mer 22 Mar - 17:01


Voulez-vous enquêter avec moi... Ce soir ?
Ian & Lily

Qu’est-ce qu’un homme pouvait être incorrigible. Franchement, ils avaient toujours les idées mal placées ! Heureusement que c’était le cas aussi de Lily. Du coup, elle préférait s’amuser de la situation plutôt qu’autre chose. La petite réponse de son collègue la fit sourire. Elle était persuadée que si elle était dans ce genre d’accoutrement, le vol de cette boutique passerait bel et bien à la trappe ! Et elle avait l’intuition pour ça.

Enfin, quoiqu’il en soit, elle continuait d’observer avec attention le magasin de sex toy. Elle ne rentrait pas souvent dans ce genre d’endroit, du coup, elle avait l’impression d’en apprendre des belles ! Après avoir vu la pièce principale, la jolie rousse demanda à voir le coffre. Après tout, c’était là que c’était déroulé le plus gros du délit ? Mais déjà, la belle avait quelques doutes sur la petite vendeuse.

Ils arrivèrent au coffre et Lily commença l’air de rien un petit interrogatoire. L’homme ne semblait pas vraiment à l’aise finalement avec son regard beaucoup plus fuyant. Certes, il répondait avec un certain aplomb, mais quelque chose clochait.

« Oh, toutes mes économies ! Au moins cinq mille livres  » dit-il.
« Tout ça dans votre coffre ? » demanda-t-elle légèrement étonnée. C’était que c’était un petit magasin… Quel était l’intérêt de ne pas tout mettre à la banque ? Ian quant à lui, était en train de prendre des photos, tout du moins c’était ce qu’il essayait ! Elle leva les yeux au ciel lorsqu’il parla de ses piles. Elle remarqua tout de suite le plissement au creux de ses yeux. Il mentait copieusement, mais il mentait plutôt bien.

« Ra les hommes ! Ce n’est pas possible ! Un jour vous oublierez votre tête ! » lança-t-elle pour enfoncer le clou.  En plus, il avait l’air d’un touriste lorsqu’il avait cet appareil autour du cou ainsi. Il demanda alors des piles au client, il aurait sûrement ça de toute façon ! Pas la peine de spécifier les œufs vibrants le petit coquin ! Enfin, par contre, des piles de ce genre dans un appareil, ça rendait septique la rouquine…  Mais pas le gérant qui s’en alla gentiment chercher des piles.

Une fois seul, son collègue s’approcha de lui. Elle avait donc bien saisi son petit jeu ! Il voulait qu’ils se retrouvent à deux pour discuter de l’affaire.

« Bien jouer le coup des piles. Tu as l’air d’un véritable idiot, ça te va très bien. » plaisanta-t-elle, se moquant gentiment du beau brun. Mais elle reprit rapidement son sérieux lorsqu’il s’agit de l’affaire.

« Je suis d’accord avec toi… La jeune femme semble mépriser son boss comme la peste… Quant au gérant, il ne semble avoir aucun scrupule…  Et avoir une certaine influence sur sa vendeuse… Je me demande si on ne pourrait pas tirer quelque chose de la fille… Faudrait réussir à être seul avec elle. Tu préfères que je tente ou tu tentes ? Je suis sûre que si on joue sur la corde sensible on pourrait déceler le vrai du faux… »

Elle passa une main dans sa chevelure et soupira.

« Mais je suis d’accord. Tout ça, est beaucoup trop propre pour être une véritable scène de crime... Je verrai plus arnaque à l’assurance… Faudrait voir les comptes de la boutique. »



Emi Burton


Spoiler:
 

_________________

Lily Blue Spencer ϟ Ma seule liberté est de rêver, alors je rêve de liberté.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inconnu

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 20/11/2016
MESSAGES : 127
POINTS : 655



MessageSujet: Re: Voulez-vous enquêter avec moi... ce soir ? - Lily    Lun 1 Mai - 15:21

Voulez-vous enquêter avec moi... ce soir ? × ft. LILY & IAN
Après avoir ausculter de plus près le coffre, Ian était convaincu qu'il y avait anguille sous roche dans cette histoire, voir, baleine sous gravillon, tant ça paraissait gros. Le fait que ce cambriolage soit sa première véritable affaire le rendait peut-être paranoïaque ? Il avait peut-être trop envie qu'il y ait quelque chose, comme une arnaque par exemple. Et si ça n'était qu'un simple vol ? Après tout, cette option n'était pas à exclure pour le moment. Et si en plus d'être un simple vol, la personne avait fait exprès de rendre ça improbable pour faire porter le chapeau au propriétaire du magasin ? Et voilà qu'il divaguait à nouveau avec ses hypothèses de théorie du complot. Il chercha donc comment rester qu'avec sa partenaire, en simulant une panne d'appareil photo. Avec son air nigaud, il était on-ne-peut-plus crédible, et le gérant se laissa avoir par ce faux air innocent qu'il maitrisait pour bien des raisons. La remarque de Lily sur son air idiot lui fit aborder un leger sourire. Elle n'était pas dûpe, et c'était bien pour cette raison qu'il était ravi de partager cette enquête avec elle. Il lui exposa alors ses suspicions et suppositions à propos de cette soit-disant effraction. Rapidement, Lily rejoignit son avis, ce qui le soulagea grandement. Donc il n'était fou ? Le fait qu'elle soit d'accord avec lui était vraiment une petite victoire pour lui. Ça lui confirmait qu'il avait vu juste et qu'il avait aussi bien cerné la situation et ses protagonistes qu'une professionnelle du profilage.

Son équipière lui proposa alors de s’intéresser de plus prêt à la vendeuse. Soit elle s'en chargeait, soit elle lui laissait le soin de le faire. Il pesa un instant le pour et le contre. Lily était spécialisée là dedans. Si elle lui mentait, elle le saurait presque tout de suite. Et lui ? Ian craignait de se laisser entourlouper par les beaux yeux et le sourire d'une jolie fille. Son côté gentil l'avait toujours empêcher de voir Ô combien une femme pouvait être mauvaise. Il avait tendance à croire qu'elles étaient toutes sympa, dans le fond. A moins que ce ne soit son côté macho qui lui voilait les yeux, comme si une femme ne pouvait pas être plus rusée qu'un homme. Ce fut sans doute cette même facette de sa personnalité qui lui fit dire : " Je m'en occupe. Le travail au corps, ca me connait..." sourit-il laissant trainer quelques sous-entendus derrière lui. " charge toi plutôt du patron pour ne pas qu'il vienne trainer dans nos pattes, il a l'air de la stresser. " lui proposa-t-il, lui confiant alors l'appareil photo. Elle n'avait qu'à faire semblant de ne pas comprendre comment insérer ces foutues piles. L'idiotie lui irait peut-être bien à elle aussi ?

Ian rejoignit la vendeuse dans la salle principale du magasin et lui adressa un sourire un poil séducteur. "Laissez-moi deviner... vous êtes fumeuse ? " demanda-t-il, laissant la jeune femme surprise. Soit elle ne comprenait pas où il voulait en venir, soit elle était surprise de son talent analytique. " Vos mains...expliqua-t-il, votre façon de tenir le stylo quand vous me l'avez donné tout à l'heure, et puis vous semblez agitée..." il laissa un petit silence s'installer avant de sourire " non j'plaisante, j'ai vu votre briquet dans votre poche arrière" avoua-t-il. Elle eu un léger rire, comme si elle était soulagée que ce ne soit que ce détail qui l'avait aiguillé, et non son agitation. Il l'invita alors a en griller une à l'extérieur. Il n'était pas vraiment autorisé a le faire en pleine enquête, mais n'était-ce pas pour le bien de l'enquête justement ? Et mine de rien, il cherchait des incides. " Oh... il n'y aurait pas plutôt une autre entrée ? Si on me voit fumer en service..." dit-il avec un air embêté. Elle sembla hésité un instant, mais puisque la tête de cretin lui allait bien, elle ceda, et l'invita à passer par une porte à l'arrière, dissimulée par un rideau. "On passe rarement par là." avoua-t-elle. Rarement ? Ian nota cette information dans le carnet imaginaire dans sa tête. La porte donnait sur une arrière cour qu'ils partageaient avec d'autres commerces. C'était étrange de commettre un cambriolage par la porte principale dans une rue passante, non ? Si la personne était passée par ici, elle avait sans doute eu ensuite moins de mal a défoncer la porte d'entrée pour faire croire à une effraction ... Discutant de tout et rien avec la vendeuse, il cherchait à la mettre en confiance, en passant pour le flic plutôt cool et pas très sérieux. Et plus la clope se consumait, et plus la jeune femme baissait sa garde face aux yeux pétillants de Blackwood et de son sourire enjoleur.

Ils continuèrent à parler tous les deux même après que les mégots soient éteint depuis plusieurs minutes. A vrai dire, ils avaient plus l'air de flirter l'un avec l'autre que de discuter vraiment. Quoi qu'il en soit, ça avait permit au jeune policier d'apprendre des choses pas très utiles, comme quoi elle s'appelait Joana, qu'elle était disponible ce soir pour prendre un verre et qu'elle était célibataire, mais aussi d'obtenir des informations bien plus importantes... En effet, la boutique ne tournait pas si bien que ça, que le propriétaire avait même parlé de vendre depuis son divorce mais qu'il ne trouvait pas d'acheteur, ce qui l'empêchait de se soulager de quelques dettes, et qu'elle craignait de se retrouver sans emploi tout comme son ancienne collegue virée récemment... Ian avait l'impression que le propriétaire avait un mobile nécessaire pour être à l'origine de son propre vol mais il essayait de garder l'esprit vif. Et si c'était elle qui avait fait le coup, histoire de s'assurer d'avoir de quoi subvenir à ses besoins si elle se faisait virer ? Il décida de rejoindre sa coéquipière. Peut-être que Lily avait trouvé des informations pour compléter le puzzle ? Quoi qu'il en soit, il devait partager avec elle ces derniers éléments.

   
code by lizzou × gifs by tumblr



Spoiler:
 

_________________
After all this time ?
Always.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar





I'm just the darkness princess
INSCRIT DEPUIS LE : 08/10/2016
MESSAGES : 88
POINTS : 806



MessageSujet: Re: Voulez-vous enquêter avec moi... ce soir ? - Lily    Mar 6 Juin - 19:54


Voulez-vous enquêter avec moi... Ce soir ?
Ian & Lily

Etonnement, les deux jeunes gens tombèrent assez rapidement d’accord sur la possible culpabilité de la victime. En même temps, sous ces airs idiots, Ian en avait sous la caboche. Heureusement, sinon Lily ne l’apprécierait pas… Quoiqu’il en soit, lorsqu’elle annonça qu’il fallait s’occuper de questionner la jeune femme, son collège sauta sur l’occasion pour le faire. Comme par hasard !

« Par contre j’éviterai de le travailler au corps… Il n’est pas trop mon style. Enfin, fais attention à ne pas ramener du travail à la maison. » ajouta-t-elle avec un sourire malicieux. C’était qu’il était fiancé le vilain ! Qu’est-ce que dirait sa dulcinée ? Il lui confia alors l’appareil photo, qui n’était plus censé fonctionner ? Super ! Elle jouait au coffre. Elle se contenta de l’observer, plissant les yeux, alors qu’il prenait une attitude séductrice pour aller voir la belle demoiselle.

Lily inspira et se retourna vers le patron qui était un peu plus loin. Elle s’amusa un peu avec ses mains, agacée de devoir se taper le gros lourd. Elle était vraiment trop gentille avec Ian ! Elle aussi aurait préféré s’occuper de draguer la jolie vendeuse ! Mais elle prit son courage à deux mains et alla à la rencontre du patron qui était retourné derrière son comptoir.

Elle alla d’ailleurs s’y poser alors qu’il semblait remplir les papiers de l’assurance. Elle l’observa avec un petit sourire de coin, comme si rien ne se passait et qu’ils se connaissaient depuis longtemps. Elle remarqua alors deux trois détails qui lui donnèrent des indications. Son tee-shirt avait quelques marques de nourriture, un repas prit sûrement rapidement. Ses ongles étaient rongés, il avait dû être très stressé ces derniers temps… Ca pouvait expliquer aussi ses cernes, du au manque de sommeil.

Elle remarqua également l’ombre d’une bague. Ou plutôt son absence grâce au bronzage de sa main. Lorsqu’on portait une alliance depuis un petit moment, ça laissait forcément des marques ! Mais comme cette alliance n’était pas portée… Elle décida donc de jouer sur la corde sensible.

« Alors… Vous êtes marié ? » demanda-t-elle en se penchant sur le comptoir.

Il sembla mal le prendre. Pour le coup, il ne semblait pas vraiment vouloir en parler, c’était sûrement pour ça que Lily continua. Le pire, c’était qu’elle ne pensait pas toujours à mal… Elle disait simplement ce qu’elle pensait. Elle lui tint la jambe un petit moment… Pour finir par se décider à le laisser tranquille. En réalité, elle l’avait agacé juste pour qu’il soit contente qu’elle parte… Elle allait officiellement aux toilettes, mais le bureau était son réel objectif.

Elle déverrouilla la porte habillement et se lança dans l’exploration de son ordinateur… Elle devait trouver le mot de passe du patron. Elle essaya plusieurs chose, date de naissance, création de la boutique, nom de son chat… Pour ensuit lever les yeux sur le bureau. Elle remarqua alors son intérêt pour le hockey. Elle essaya un autre mot de passe : nom de son équipe favori et année où elle obtenue la coupe. Bingo !

Elle fouillait donc un peu tous, les mails, les comptes. Ce qu’elle cherchait se trouver en effet dedans ! C’était parfait ! Elle avait maintenant les preuves qu’il avait employé des personnes pour faire une arnaque. Seulement, elle fut interrompu dans son exploration.

« Qu’est-ce que vous faites ici ! » Elle se releva brutalement, un sourire crispé. « Je cherchais les toilettes, lorsqu’une idée m’est venu ! Je me suis demandais si on ne pouvait pas prendre les vidéos de surveillances des alentours. » mentit-elle. Elle mentait très mal.

« Vous êtes en train de fouiner sale petite peste ! » Il s’avança vers elle, menaçant. C’est sûrement à ce moment-là que Ian était rentré dans la boutique. Mais du coup, le patron perdit la boule et se sentit coincé. Il prit Lily par le bras et prit son coupe papier, le mettant au niveau de sa gorge. Oups.

« Hey ! Je crois que j’ai trouvé le coupable. » dit-elle avec un petit sourire crispé, faisant un petit signe de la main à son coéquipier.

« Tais toi ! Ne bougez pas sinon je lui plante ça dans la carotide ! » hurla-t-il, le regard rempli de colère.




Emi Burton



Spoiler:
 

_________________

Lily Blue Spencer ϟ Ma seule liberté est de rêver, alors je rêve de liberté.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inconnu

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 20/11/2016
MESSAGES : 127
POINTS : 655



MessageSujet: Re: Voulez-vous enquêter avec moi... ce soir ? - Lily    Mer 7 Juin - 0:21

Voulez-vous enquêter avec moi... ce soir ? × ft. LILY & IAN
Revenant dans la boutique, Ian remercia Joana d'un sourire, pour cette petite pause. Il imaginait déjà la tronche de sa collègue, lorsqu'il lui raconterait comment il avait sous-tirés des infos à la petite vendeuse, et à quel point celles-ci pouvaient être intéressante. Il n'était pas mauvais, pour un bleu. Repensant à sa façon d'avoir parler de "ramener du travail à la maison" Ian se mit à sourire en l'imaginant en faire de même. Quoi que, rapidement cette vision le dégoûta. Il n'eut pas plus le temps de grimacer, puisqu'il entendit quelqu'un hurler : « Vous êtes en train de fouiner sale petite peste ! » L'air amusé qu'il abordait encore quelques secondes plus tôt se dissipa en un éclair. Ian fit signe à la vendeuse de ne pas faire de bruit, tout en sortant son arme. Il avait toujours cru qu'il serait tout excité de le faire en temps réel, mais en faite, pas du tout. Il serait sans doute comme un dingue, plus tard, mais il n'avait dorénavant plus qu'une chose en tête : Lily.

Joana lui fit signe que ça venait du bureau, qui était juste à côté. Ian acquiesça, et lui murmura : « Mets toi à l’abri, et appelle la police. » Du renfort. Il aurait dû dire du renfort. Là, il donnait l'impression d'être dans la même position qu'elle et d'avoir besoin que quelqu'un intervienne.  Il ne s'attarda pas sur ce détail, entrant dans la pièce en pointant son arme sur le patron, et.. Lily ? « Hey ! Je crois que j’ai trouvé le coupable. » Quand il la vit menacé par le coupe papier, honnêtement, au fond de lui, tout était en warning. Ne panique pas ne panique pas, se répétait-il sans relâche. Il était hors de question qu'il y ait un accident lors de sa première mission, et encore moins que ça concerne son partenaire. Et Lily qui faisait de l'humour. C'était bien le moment. Le pire, c'est que ça aurait pu faire rire Ian, s'il n'était pas inquiet pour elle. Malgré l'angoisse qui le gagnait, il resta impassible. Même ses mains ne tremblaient pas. Il devait se concentrer, pour ne pas brusque l'homme, pour lui laisser croire qu'il avait l'avantage, sans qu'il l'ait réellement. « Tais toi ! Ne bougez pas sinon je lui plante ça dans la carotide ! » Ian tenta de conserver tout son calme. «  Non, je vous le déconseille. Vous n'avez pas envie de passer d'un crime mineur à un homicide volontaire, n'est-ce pas? » demanda Ian, prêt à tirer si il lui venait à l'idée de mettre à bien sa menace. D'ici, il savait qu'il pouvait l'avoir. Ian était un bon tireur. Peut-être pas le meilleur, mais il était plutôt bon. Et ses années de Call of et compagnie n'y était pour rien. Mais il bougeait beaucoup trop pour ne pas mettre la vie de Lily en danger. « Je... Vous aussi taisez-vous! » paniqua-t-il, en louchant sur le canon de l'arme du policier. Sa main tremblait contre la gorge de Lily. Ce type n'était pas un tueur, il cédait juste à la panique . « Monsieur, posez-ça. Vous avez encore une porte de sortie, ne la gâchez pas. Posez-ça, s'il vous plait... » demanda Ian en relevant son arme, pour qu'il se sente moins sous pression, regardant Lily de temps en temps, pour s'assurer que tout allait bien. « RANGEZ-LA! » ordonna-t-il en rapprochant le coupe papier de la gorge de sa collègue. Ian aurait adoré plaisanter en disant qu'un ordre pareil dans un tel lieu était quelque peu tendancieux, mais l'heure n'était pas aux blagues vaseuses.

Il regarda à nouveau Lily. Il avait l'impression d'être complètement inutile. Pouvait-elle faire quelque chose pour le maitriser d'elle-même ? Ce bougre avait l'air d'avoir de la poigne, et la tenait plutôt bien. Lentement, coopératif, Ian fit signe qu'il allait ranger son pistolet dans son étuis, gagnant en même temps quelques pas vers le bureau «  Voilà, voilà... » dit-il d'un ton rassurant, en glissant le revolver. Au même moment, le patron poussa violemment Lily vers Ian, qui la rattrapa dans ses bras alors que le gros lourd se barrait par la porte. «  Jalouse, elle fait semblant d'être prise en otage pour finir dans les bras du beau policier..., dit-il comme s'il lisait un gros titre de journal, On ne me l'avait encore jamais faites celle-là. » dit-il alors sur un ton de plaisanterie. Ca valait bien tous les ''ca va?'' inutiles du monde non ? Il lui adressa un sourire, content qu'elle n'est rien, avant de réagir à la fuite du suspect. Sortant les clés de sa poche, il les donna à collègue. « Essaie de lui barrer la route, ok ? Une patrouille est en chemin, j'espère... » lui indiqua-t-il avant de lui donner une petite tape encourageante sur le bras et de quitter la boutique à toute vitesse. Il l'aperçut en train d'essayer d'ouvrir sa voiture, mais la panique lui fit perdre ses clés. Ah, donc ça n'arrivait pas que dans les films ? «  Plus un geste! » brailla Ian, en sortant à nouveau son pistolet. Ah, ça non plus ? Ils étaient d'un clichés, à eux deux...  

Le bonhomme abandonna ses clés et tenta de fuir à pied. Il y avait des passants dans la rue, et il ne pouvait pas lui tirer dessus alors qu'il n'était même pas armé. Peut-être d'un coupe papier ? Il n'avait pas fait attention à ça. Grognant, le brun se lança donc à sa poursuite en lui courant après, rattrapant la distance qui les séparait assez rapidement. Sur le plan condition physique, ça n'était pas ce type qui allait mettre Ian à l'amende quand même, si ?  Peut-être avait-il lâché quelques insultes contre les passants qui ne bougeaient pas et qui restaient comme des gros benêts sur son chemin, mais franchement, il s'en fichait pas mal pour le coup. Quand au bout de la ruelle il vit sa voiture barrer le chemin, il remercia rapidement le ciel que les femmes ne soient pas toujours un danger au volant. Le patron à bout de souffle tenta de faire demi tour mais se heurta à Ian, et à son plaquage. Regagnant son souffle, en le maintenant au sol, Ian lui dit dans un sourire satisfait «  Blackwood, Linebacker central de 2006 a 2014 mon pote ! »  Si aucun quaterback ne lui avait résisté au lycée et à la fac, ça ne serait certainement pas un patron de sexshop qui lui filerait entre les doigts ! Il releva l'homme en lui tenant les bras dans le dos, et sourit alors a Lily «  A toi l'honneur. » lui proposa-t-il dans un clin d'oeil.  Elle méritait bien d'être celle qui le menotte,non ?  


   
code by lizzou × gifs by tumblr



Spoiler:
 

_________________
After all this time ?
Always.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Voulez-vous enquêter avec moi... ce soir ? - Lily    

Revenir en haut Aller en bas
 

Voulez-vous enquêter avec moi... ce soir ? - Lily

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Voulez-vous danser avec moi ?
» VOULEZ-VOUS DANSER AVEC MOI...
» VOULEZ VOUS DANSER AVEC MOI ?
» Quel prix voulez-vous mettre pour des stylos G&C ?
» Et le soir, vous mangez quoi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: manchester :: Manchester East.-