AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥
» pour «

Partagez | 
 

 Who the hell are you ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

PNJ

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 13/08/2015
MESSAGES : 30
POINTS : 256



MessageSujet: Who the hell are you ?!    Dim 22 Jan - 11:06






Who the hell are you ?!


- Une première rencontre fracassante -




Ouvrant les yeux péniblement, Ollie essaya d'émerger. Punaise Emma ne l'avait pas ménagé hier ! Sa jumelle avait été tellement contente de le retrouver qu'ils avaient passé une bonne partie de la nuit à discuter. Cela rajouté au stress des derniers jours avait vraiment fatigué le Gardien. Mais, on pouvait dire qu'il ne s'était pas senti aussi bien depuis longtemps. Depuis le départ de sa moitié pour être exact.

Le jeune homme se força à se lever. Il savait qu'Emma était déjà partie. Elle lui avait dit qu'elle ne serait pas là à son réveil. Donc pas besoin de s'habiller. Toujours vêtu de son caleçon imprimé Tweety (merci Emma !), il parti dans la cuisine un peu en mode automatique pour se chercher son café.

Tasse à la main, il prit une gorgée pour se réveiller devant la fenêtre. Ce ne fut qu'en se retournant qu'il croisa le regard d'une jeune fille... Une brune qui semblait être comme chez elle ici avec sa tasse de chocolat chaud à la main... Mais plus que la surprise de se retrouver face à une inconnue, Ollie fut frappé par son aura. Sombre, diabolique comme seuls les Cauhemars en possédait...







Dernière note


- Petit mot -


Et voilà pour vous mes petits ! Non non je ne cherche pas du tout du sang...
Pour la petite histoire, Emma (cette petite tête de linotte) a oublié de dire à son frère d'amour qu'elle avait recueilli une petite chose fragile sous son toit. Mallo a pris l'habitude d'aller et venir en disparaissant parfois une nuit ou deux et Emma ne fait plus attention à cette attitude de chat errant...  

Dans tous les cas, amusez-vous bien et si vous avez besoin d'un petit coup de pouce sachez que je ne suis jamais très loin  Sifflote





MADE BY .ANGELUS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

soldat

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 14/09/2016
MESSAGES : 242
POINTS : 1014



MessageSujet: Re: Who the hell are you ?!    Dim 22 Jan - 13:19

Who the hell are you ?!
Ft. Mallory
J’ouvre avec difficulté les yeux, surtout que la luminosité est un peu trop forte. La nuit a été bien trop courte, et pourtant, dans le fond je me sens reposé. Tournant la tête vers la droite, je vois que mon réveil affiche neuf heures. Seulement ? Effectivement, la nuit a été trop courte. Avec Emma, on a parlé jusqu’à je ne sais pas quelle heure. De quoi exactement ? De tout et de rien, en passant par des sujets importants comme de vulgaires banalités. Mais je dois bien avouer que ça m’a fait énormément de bien car ma jumelle m’a véritablement manqué.

Soupirant, je repousse la couverture et me lève. Baissant les yeux vers ma tenue, je ne peux m’empêcher de lever les yeux au ciel. Il n’y a qu’Emma pour m’offrir un caleçon aussi ridicule. Fort heureusement, je suis seul à la maison. Ma sœur m’a annoncé qu’elle ne serait pas là ce matin, aussi, j’ai la maison pour moi tout seul. C’est bien pour cette raison que je décide de sortir de ma chambre, en caleçon Tweety. Je me note mentalement de me venger d’Emma, dès que j’en aurais l’occasion. Peut-être lui achèterais-je un bavoir pour ses 31 ans, pour être certain qu’elle ne se tâche pas avec l’âge en mangeant. Me dirigeant pieds-nus dans la maison, j’arrive rapidement à la cuisine. Je me sers une tasse de café bien chaude et me poste devant la fenêtre. Effectivement, Emma vit dans un endroit tranquille où elle a l’air heureuse. C’est le principal. Et puis maintenant, je peux prendre soin d’elle et surtout veiller de loin sur son sommeil.
Me retournant, je reste figé. Une jeune-femme se trouve devant moi, une tasse à la main comme si elle était chez elle. Qui est-ce ? Alors que je m’apprête à poser la question, son aura me frappe de plein fouet. Un maudit cauchemar ! Baissant  les yeux sur ma tenue, je me rends compte de la situation cauchemardesque. Je suis en caleçon Tweety, avec une inconnue qui plus est, est un cauchemar ! C’est quoi cette blague ! Attrapant la serviette pour les mains près de l’évier, je fais un maximum pour l’accrocher autour de ma taille. C’est toujours mieux que de se balader à moitié vêtu, devant une inconnue. Autant dire que je suis mal à l’aise et que ce n’est la situation que je préfère. Tout en continuant de la fixer, je me recule et pose ma tasse sur la table. Du coin de l’œil, je remarque un objet. Je me jette dessus et attrape la poêle, la brandissant devant moi. Heureusement qu’Emma n’est pas là, elle n’aurait pas compris les mots qui vont suivre.

-Qu’est-ce que tu fais là, cauchemar ?! Vires d’ici, ce n’est pas chez toi !

Si j’avais été un peu plus vêtu, j’aurai pu m’attaquer de suite à cette personne. Même si on n’est pas dans le monde des songes, il n’empêche que je déteste ces personnes. Levant la poêle d’un air menaçant, je fais un pas dans sa direction. Ma voix est froide et mon ton maîtrisé. Mais je me note de dire à Emma d’installer une alarme, car pour une inspectrice, elle n’est pas bien protégée.

-Je ne me répèterai pas. Pars, tu n’as rien à faire ici. Et crois-moi, si je n’étais pas habillé aussi simplement, je t’aurai déjà fait ta fête.


_________________


Tu es ma meilleure moitié, celle à qui j'aimerai me confier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 19/06/2016
MESSAGES : 109
POINTS : 738



MessageSujet: Re: Who the hell are you ?!    Mar 2 Mai - 9:13


Who the Hell are you?!
Trust your enemy ✧Voilà quelques temps à présent que Mallory résidait chez Emma, cette dernière l'avait accueillit alors qu'elle venait tout juste de revenir en ville, son appartement n'étant pas encore disponible à cause de paperasse inutile pour la jeune femme, mais elle ne pouvait rien contre l'administration. Si l'hébergement devait être pour une nuit, Emma refusa que cette dernière prenne une chambre d'hôtel, préférant la savoir en sécurité chez elle...aussi étaient-elles tomber sur un accord : Mallory restait le temps qu'elle voulait et en échange elle payait un loyer symbolique, c'est qu'elle avait un compte en banque bien remplit alors elle avait imposé cette condition de loyer, même si au départ Emma ne voulait pas en entendre parler. La jeune femme était donc plus ou moins officiellement la colocataire d'Emma .

Ce matin, Mallory fut levé tôt, en profitant pour discuter avec Emma des courses qu'elle pourrait faire un peu plus tard dans la journée, c'est que les placards et le frigo se vidaient dangereusement et la possibilité de faire des déjeuner ou dîner divers semblaient plus difficile. La jeuen femme la prévint que son frère était revenu et qu'elle n'avait donc pas à avoir peur de cet inconnu, il était le bienvenu et ce n'était pas un voleur ou autre. Une fois Emma parti au travail, la brunette se lança dans un peu de ménage, c'est qu'à force de s'accumuler, la poussière pouvait déclencher des allergie. Le chiffon à poussière et le balais passé, Mallory profita pour prendre sa douche et enfila un jean foncé et un chemiser blanc où le col se finissait en châle qu'elle noua en nœud.

De retour à la cuisine, la jeune femme prit enfin son petit déjeuner et...un inconnu fit irruption dans la pièce. Mallory était une fille discrète et bien souvent on le la remarquait pas tout de suite. Un sourire borda ses lèvres lorsqu'elle vu sa tenu, un simple caleçon avec des Tweety dessus, comme pour les enfants. Il devait être le fameux frère d'Emma. Plutôt joli garçon. Semblant être invisible à ses yeux l'espaces de quelques minutes, elle pencha son visage sur sa tasse de café, se disant que la prochaine fois elle le préparerait mieux. Ce n'était pas du jus de chaussette, mais il méritait d'être utilisé à son potentiel. Puis elle sursauta alors qu'elle perçu des mouvements brusque près d'elle. Oliver venait de la remarquer et ses mots furent plutôt hostiles à son égard. La brunette reposa sa tasse sur une table et l'observa, elle semblait réellement sans défense et non agressive envers lui alors qu'elle aurait pu lui sauter dessus et lui planter un couteau dans le cœur ou même une fourchette dans la gorge, mais elle choisit d'être civilisé et gentille avec le frère de sa bonne samaritaine. Elle préféra rester calme et même souriante, car après tout elle savait qui il était, Emma devait simplement avoir omis de parler d'elle à son frère.

« Tu dois être Oliver, le frère d'Emma. Je suis Mallory, sa colocataire. Je suppose que tu es donc un gardien... ne sommes nous pas tenu de ne pas exprimer notre nature dans la vie réelle ? Puis... nous ne choisissons pas qui nous sommes, rêveur, cauchemar, gardien. »

Il se rapproche dangereusement d'elle avec la poêle, tentant d'être menaçant. Elle ne fait aucun pas en arrière et ne semble pas impressionné plus que ça. Au contraire, elle se rapproche en sortant son téléphone portable et semblant chercher quelque chose. La jeune femme semblait fragile avec son teint pâle et sa peau fine, comme une poupée de cire, prête à se briser si on la serre trop. Elle s'approcha le plus possible tout en gardant une distance raisonnable et lui montra à l'écran une conversation entre elle et sa sœur lui demandant que Mallo pouvait passer acheter ses biscuits préférés.

« Tu vois, je ne mens pas. Tu peux l’appeler si tu veux. Puis tu l'aurais sentis non, si jamais je m'étais approché de ta sœur lors de ces rêves ? Je ne lui veux aucun mal et à toi non plus. »

Bien entendus, Emma ne savait rien du passé de Mallory, son internement à l’hôpital psychiatrique. Elle n'était peut-être pas une femme fréquentable, mais elle n'a pas non plus eut une bonne influence à l'hôpital. La jeune femme était intelligente et s'adaptait à son entourage, son comportement suivait celui de ceux autour d'elle malgré sa maladie mentale, elle pouvait paraître aussi normal qu'elle puisse l'être. Un léger sourire à son intention, son regard se plongea dans le sien quand il ne fixa plus l'écran, tentait-elle de le déstabiliser ? De le charmer ? Ou de lui montrer qu'elle était sincère ?
© Starseed

_________________
Insane obsession
Enclosed in a shrine
locked away inside my mind
I walk in the darkness and neon lights
delirium will take me away

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

soldat

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 14/09/2016
MESSAGES : 242
POINTS : 1014



MessageSujet: Re: Who the hell are you ?!    Mar 2 Mai - 10:30

Who the hell are you ?!
Ft. Mallory
Un putain de cauchemar, chez ma sœur ! Et après cette tête de linotte va oser me dire qu’elle est prudente ?! Elle accueille vraiment n’importe qui ! Ayant perdu le peu de sang-froid, il est hors de question que je reste à faire la causette avec cette inconnue ! Qui sait ce qu’elle a fait à ma sœur. Et on ne touche pas à Emma, encore moins quand je suis dans les parages. Lui demandant ce qu’elle fait là, je me moque royalement de sa réponse. Je lui laisse juste la possibilité de prendre ses jambes à son cou et de partir. Lorsqu’elle me sort être la colocataire d’Emma, j’ai des envies de meurtre un peu plus prononcées. Elle croit réellement que je vais gober aussi simplement ce genre de bêtise ? La suite de son explication me fait lever les yeux au ciel. Paroles typiques de cauchemar. Manipuler pour mieux frapper. Sauf que ça ne marche pas avec moi. Certes on ne choisit pas notre naissance, mais il est hors de question que je lui donne raison. Surtout que son histoire ne tient pas debout. Si Emma l’avait vraiment invité chez elle, elle m’en aurait parlé. Surtout que je n’aime pas être pris au dépourvu !
M’avançant vers elle, menaçant avec ma poêle dans la main, je lui ordonne de partir. J’aurai dû m’habiller avant de sortir de ma chambre, au moins, j’aurai pu faire sa fête au cauchemar. Lorsque je la vois faire un pas vers moi, je me fige. Et en plus, elle est suicidaire celle-là ! C’est sûrement les pires. Parce qu’ils n’ont peur de rien. Mais ce n’est rien, ça me met au défi un peu plus. La jeune-fille semble fragile, mais je ne suis pas dupe. Ce n’est pas parce qu’elle ressemble à une poupée Barbie, que je vais devenir aussi stupide que Ken ! Non loin de là. Je vais plus devenir Yoda, même si je ne promène pas avec un sabre. La voyant fouillé dans son téléphone, je me fige encore plus. Tous mes muscles sont tendus, prêts à l’action. Est-elle en train d’appeler ses amis ? Si c’est le cas, je suis prêt à me battre. La jeune-fille, je n’ai toujours pas retenu son prénom, fait encore un pas dans ma direction. Un pas de plus, et j’attaque. Je ne chercherai pas midi à quatorze heures ! Elle me montre la conversation. Sans la quitter tout de même du regard, je vois que c’est bien une conversation avec Emma. Elle prend la parole, et je me mets à rire. Un rire ironique. Tous les mêmes ! Ils pensent qu’on les croit sincère, alors que nous gardiens, nous savons ce qu’ils veulent. Faire encore plus d’égarés dans le monde, tout ça pour assouvir leur faim. Et ça c’est hors de question.

-Tu crois réellement que je vais gober tes conneries ? Tu me prends pour qui ? Un caméléon et ta connerie est la mouche ? Non. Emma a fait une connerie, et je vais la rattraper.

Trop. Mon sang bout à l’intérieur. Alors femme ou non, je m’en moque. Monde réel, je m’en fous. Il est hors de question que je laisse un cauchemar dans la vie de ma sœur. Elle est bien trop fragile en tant que rêveur, pour que je la laisse avec des ronces, prêtes à dévorer ses rêves. Non, tant que je serais en vie, je ne le permettrai pas. Laissant ma poêle sur le plan de travail, je m’avance vers la jeune-femme, menaçant. La colère coule dans mes veines. La regardant de haut, je me moque de devoir utiliser ma taille. Avec les cauchemars, aucune règle.

-Tu vas prendre tes affaires et te casser d’ici. Tu ne t’approcheras plus d’Emma. Je te laisse une chance, c’est mon jour de bonté, de t’enfuir. Ensuite, je te traquerai et ferai de ta vie un enfer, pour être certain que tu ne t’approches plus jamais de ma sœur.


_________________


Tu es ma meilleure moitié, celle à qui j'aimerai me confier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 19/06/2016
MESSAGES : 109
POINTS : 738



MessageSujet: Re: Who the hell are you ?!    Mar 2 Mai - 11:22


Who the Hell are you?!
Trust your enemy ✧Elle pouvait le sentir déstabilisé mais il gardait cet air froid, il désirait certainement protéger sa sœur alors qu'il était ridicule de penser que la jeune femme pouvait être d'une quelconque menace pour elle dans la vie réel, quant au monde des songes,s i c'était une autre affaire, la jeune femme avait pour règle en général de ne pas perturber les personnes l'entourant et qu'elle connaissait personnellement, il en était autrement pour les personnes qu'elle croisait dans la rue et qu'elle ne fréquentait pas. De plus, elle lui était venu en aide, même si elle aurait très bien pu se sortir seule de la situation dans laquelle elle était.

Oliver était clairement hostile et peut-être borné ? Il ne semblait pas vouloir changer d'avis et elle le trouva clairement injuste. Soupirant, il ne croyait pas qu'elle pouvait être une bonne personne alors ? Comment lui montrer, comment le convaincre ? Et surtout, pourquoi perdre son temps là dessus et juste ne pas partir pour vivre à nouveau sa vie, mais bien vite il lui donna une raison pour rester, il allait vraiment la harceler ? Des menaces, elle ne se laissa pas impressionner par sa taille, même si elle recula un peu pour éviter de devoir lever la tête trop haut.

« On parle de tolérance, mais là... Tu es conscients que si tu me traques ça m'encouragerait à être plutôt un problème pour toi ? De plus, tu n'as pas mon prénom...si tu veux que je parte, il va falloir utiliser la force et ensuite l'expliquer à Emma. »

Son regard toujours planté dans le sien, elle lui montrait clairement qu'elle n'avait pas peur de lui et qu'elle se défendrait s'il tentait quoi que ce soit. Il risquerait d'être assez surprit de la force de celle que l'on pourrait prendre pour une gamine.

Visiblement, elle avait moins de problème avec lui que lui en avait avec elle, c'est qu'elle pourrait aussi très bien être hostile et vouloir l'attaquer alors qu'elle n'avait visiblement rien fait de mal à part être juste ce qu'elle était. Son sourire fana, mais jamais elle en décrocha les yeux des siens, elle ne tentait pas de l'hypnotiser, mais peut-être bien de tenter de lire ses coups en avance pour pouvoir se défendre comme il le fallait ?

« De toute manière, peu importe les preuves que j'apporterais, peu importe ce que je dis, tu as déjà décrété qu'il serait bon de ma haïr pour ce que je suis. Peu importe qui je suis au fond, peu importe ce que j'ai vécu et d'où je viens, parce que je suis un grand vilain cauchemar. En attendant, c'est toi qui parle de me traquer et de me harceler. »

A présent, elle sentit la colère monté, mais elle rompit enfin le contact visuelle. Elle ne voulait plus de son café à présent alors elle alla reprendre sa tasse pour verser son contenu dans l'évier et la laisser là, elle ferait la vaisselle ce midi.
© Starseed

_________________
Insane obsession
Enclosed in a shrine
locked away inside my mind
I walk in the darkness and neon lights
delirium will take me away

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

soldat

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 14/09/2016
MESSAGES : 242
POINTS : 1014



MessageSujet: Re: Who the hell are you ?!    Mar 2 Mai - 11:59

Who the hell are you ?!
Ft. Mallory
Je la menace, mais je m’en moque complètement de ce qu’elle peut penser. Elle est trop près d’Emma, qui a beau être inspecteur, il n’empêche que dans le monde des songes, elle est aussi en danger qu’un chaton qui vient de naître. Et ça, je ne peux pas le permettre. Lorsqu’elle m’explique sa façon de voir les choses, je sers les poings de rage. Elle pense que ses menaces me font peur. Non, je la traquerai, et ferait tout ce que je peux pour qu’elle ne s’approche pas d’Emma. Nuit après nuit, je la renverrai avec plaisir dans son lit, frustrée de ne pas s’être nourrie. Je le ferais jusqu’à ce qu’elle dépérisse de ne pas manger, d’avoir le ventre qui la brûle de l’intérieur car elle n’aura pas croqué un rêve depuis des jours. M’expliquer avec ma sœur, ne sera pas un problème. Une terroriste, une voleuse, une personne de la mafia. Il y a tant de possibilité, que je pourrai sans souci trouver une excuse.
Ne voyant aucune peur dans ses yeux, ça ne fait qu’attiser ma rage. Peut-être que si j’avais vu une once de peur, j’aurai pris pitié, et me serais montré un peu plus correct. Mais là, ce n’est pas le cas. Elle reprend la parole, et je perds pied. Là, s’en est trop ! Elle ne peut pas me dire ça, c’est hors de question, je ne peux encore moins l’accepter. Je m’en fous de qui elle est, c’est un cauchemar ! Sa vie d’avant n’a aucune importance pour moi. Je ne suis ni son père, ni son frère, ni son petit-ami. Elle est simplement une inconnue pour moi, une inconnue qui est un cauchemar. Et j’avoue que je perds patience. Je ne me reconnais pas, mais je me préoccuperai des détails plus tard. Ce n’est pas le moment de perdre du temps. Réagissant au quart de tours, j’attrape la jeune femme par le cou, avant qu’elle n’ait plus réagir. Ma main autour de son cou, je plaque son corps frêle contre le mur. Les yeux fous de rage, je plante mon regard dans le sien, sans pour autant la lâcher. Je ne la lève pas, ne l’empêchant pas de respirer. Mais un seul mouvement de sa part, et je me ferai un plaisir de la plaquer plus haut. Je ne vois qu’un cauchemar fasse à moi.

-Ne me compare plus jamais à ton espèce ! Je ne suis pas comme vous, jamais. Moi, je me nourris pas, tel un vampire, des rêves de pauvres innocents ! Alors oui, je te pourchasserai, je ferais tout mon possible pour que tu meurs de faim. Tu n’es rien pour moi, et je ferais en sorte que tu ne sois plus rien pour Emma !


Je ne la relâche pas. Je lui montre simplement que je suis sérieux, que je ne plaisante pas. Je ne ris jamais avec un cauchemar. Ce sont des monstres, et il faut donc se comporter comme tel, lorsqu’on se retrouve face à eux.


_________________


Tu es ma meilleure moitié, celle à qui j'aimerai me confier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 19/06/2016
MESSAGES : 109
POINTS : 738



MessageSujet: Re: Who the hell are you ?!    Mar 2 Mai - 12:33


Who the Hell are you?!
Trust your enemy ✧Surprise, elle sent une main lui saisir la gorge et l'amener au mur le plus proche. Okay, là c'est autre chose et son rythme cardiaque trahis sa peur, peut-être dans son regard aussi ? Elle déteste quand on lui touche la gorge alors là... elle écoutait à peine son discours, paniquant plutôt. Il ne serrait pas, mais il était assez menaçant comme ça. Il était légèrement hypocrite de lui demander de ne pas le comparer au cauchemar, qui était menaçant et violent ne serait-ce que dans ces propos à présent ? Et Mallory, qu'avait-elle fait ? Il avait même bu le café qu'elle avait elle-même préparé, elle aidait sa sœur, mais lui ne voyait rien d'autre que ce qu'elle était la nuit.

Elle finit par se débattre, elle aurait voulut le mordre, mais c'était impossible, ses mains cherchant à agrippé celle d'Oliver et bientôt elle se sentit décoller du sol. Un véritable animal sauvage tentant de se défendre bec et ongle. Il avait cependant de la chance que la brunette savait se contrôler et avait des principes autrement il n'aurait pas fait long feu, quand on la menace, Mallory en général ne laissait plus le temps à l'autre de dire quoi que ce soit d'autre, la gorge tranchée.

« Arrête....arrête! »

Cette fois ci, elle a mal, que ça soit en bougeant ou parce que ces pieds ne touchent plus le sol elle a l'impression étouffer, elle semble d'ailleurs en peine pour prendre de l'air. Son regard oscille entre la peur et la rage, elle savait très bien qu'elle ne pourrait tenir très longtemps sans faire faire de cauchemar à quelqu'un, quelques semaines tout au plus ? Ça ajouté au manque de sommeil... ce n'était pas la meilleur des perspectives. Elle finit par lui griffer le bras et lui donner un coup de pied bien placer et enfin il la relâcha. Mallory s'enfuit dans la chambre qu'elle occupait et ferma le verrou derrière elle. Elle prit son sac où elle fourra le plus d'affaire possible, c'est en passant devant le miroir qu'elle vit la trace des doigts qui l'avaient légèrement serrer, mais sa peau étant tellement fine qu'elle marquait même lorsqu'elle pressait un verre trop longtemps contre elle. En voulant sortir elle sentit une présence juste derrière la porte.

« Va-t-en. Retourne dans la cuisine et laisse moi sortir d'ici. »

Son sac en bandoulière tenu fermement contre elle, elle avait besoin de réfléchir. Sans savoir s'il était toujours là où non, elle défit le verrou et passa dans le couloir rapidement telle une furie pour lui échapper s'il était toujours là. Si elle se contenait pour ne pas blesser ou même tuer une personne à laquelle Emma tiens, elle n'allait pas non plus le laisser la prendre pour une tête de turc ou même un punching-ball s'il perd les pédales.
© Starseed

_________________
Insane obsession
Enclosed in a shrine
locked away inside my mind
I walk in the darkness and neon lights
delirium will take me away

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

soldat

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 14/09/2016
MESSAGES : 242
POINTS : 1014



MessageSujet: Re: Who the hell are you ?!    Mar 2 Mai - 13:48

Who the hell are you ?!
Ft. Mallory
La tenant fermement par le cou, je me retiens de ne pas hurler, histoire de ne pas alerter les voisins. Surtout que s’ils venaient à appeler les forces de l’ordre, je me vois mal expliquer à Emma pourquoi je tiens la jeune-femme, par le cou. Je ne veux pas la tuer, je ne suis pas un meurtrier. Simplement lui signaler que je ne plaisante pas, qu’on ne touche pas à ma sœur jumelle, que ça soit de près ou de loin. Elle me demande d’arrêter, mais je ne le fais pas. Je ne me maîtrise plus. Finis le petit Oliver gentil et mignon, naïf et attentif. Non, un cauchemar vit chez ma sœur, je ne peux le tolérer. Ma nature fait que je ne peux pas l’accepter. Du moins, c’est ce que je me répète, alors qu’elle me demande d’arrêter. A force de gigoter, je suis obligée de resserer ma prise sur son cou. Je risque sûrement d’y laisser des marques, mais au moins, je suis certain qu’elle ne m’oubliera pas comme ça !
Soudain, ses ongles griffent ma peau et un violent coup me force à me plier en deux, tenant les bijoux de famille. Ravalant l’insulte qui me brûle les lèvres, je l’entends courir et un verrou raisonne dans la maison. Madame veut jouer les caïds et finalement, va s’enfermer dans sa chambre. Une fois la douleur passée, je m’y dirige et attends derrière la porte. Je l’entends préparer, sortir, mais elle a de la chance que je n’aie pas envie de casser la porte. Sinon, je serai déjà dans sa chambre. Sa voix raisonne et je me retiens de lui lancer un commentaire salé. Soupirant, je m’éloigne un peu dans le couloir, tachant de me calmer. Ça va mal se terminer, et je ne peux pas agir dans ce monde-ci. Mais il vaut mieux pour elle qu’elle ne ferme pas les yeux dans les jours à venir. Je la traquerai, je la chasserai, je l’empêcherai de se nourrir. L’entendant s’affairer, je sais qu’elle va partir. Et vu que je ne dois pas dévoiler ma nature à ma jumelle, je ne peux pas lui expliquer tout ça. Parfait. Allant à la porte d’entrée, les bras croisés sur le torse, j’attends qu’elle arrive. Et ses pas ne tardent pas à se faire entendre. Sûrement surprise de me trouver là, je plante mon regard dans le sien.

-Je ne vais pas te virer, bien que l’envie soit là. Je n’ai pas envie de m’expliquer avec Emma. Mais ne t’approches pas de ma sœur, ou l’histoire sera bien différente. Et surtout, ne croises pas mon chemin, sinon, je mettrai mes menaces à exécution.

Sans attendre sa réponse, je la bouscule en lui donnant un coup d’épaule, et me dirige d’un pas lourd vers ma chambre. Claquant la porte vivement, je me retiens de tout lancer en l’air. J’ai les nerfs en pelote. Attrapant des vêtements, je les enfile et prends mes clefs de voiture, avec mes papiers. Je vais aller rouler pour me calmer. Et aller travailler. Heureusement, je ne la croise pas en sortant. Je crois que je n’aurai pas pu rester calme, alors que je tente de retrouver mon calme olympien. Ce n’est absolument pas dans mes habitudes de perdre pieds, comme je l’ai fait. Grimpant dans la voiture, je mets le contact et pars sur les chapeaux de roue. Il faut que j’oublie ce moment passé !


_________________


Tu es ma meilleure moitié, celle à qui j'aimerai me confier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 19/06/2016
MESSAGES : 109
POINTS : 738



MessageSujet: Re: Who the hell are you ?!    Mar 2 Mai - 14:15


Who the Hell are you?!
Trust your enemy ✧Okay, il avait gagné cette bataille. C'était réellement frustrant pour la jeune femme de ne pas laisser son esprit vagabonder et se restreindre à ne pas blesser le jeune homme. Mallory était de celle qui ne sentait pas sa force et qui lors d'épisode psychotique était aussi forte qu'un mec bodybuildé. La jeune femme était un peu plus sur terre ces dernier temps, ce qui faisait qu'elle était capable de se contrôler un minimum...mais il commençait à attenter à sa vie, elle le sentait ses doigts se resserrer sur sa gorge et sa bouche s'ouvrir à la recherche désespérément d'air. Tant pis pour lui ! Il eut le droit à une belle griffure et ensuite un coup bien placer l'assurant d'être libérer. En temps normale, elle aurait ensuite prit son temps pour lui faire payer ce qu'il venait de tenter de faire, mais Emma se rappela à elle, lui envoyant un message pour ajouter un article à la liste de course. Mallory s'enfuit donc dans ce qui lui servait de chambre et s'enferma à l'intérieur. Il devait jubiler et ça l'énerver encore bien plus.

Son sac prêt et contre elle, elle s'arrêta net devant la porte, sentant cette présence qui l'agaçait particulièrement à présent. Il n'y avait ni hésitation ni peur dans la voix de la jeune femme, elle ne lui ferait plus le plaisir de paniquer devant lui, puis peut importe si la prochaine fois il tente encore de l'étrangler, il en perdra un œil ! Pour le bien d'Emma, elle évitera le fameux frère jumeaux borné et raciste envers les cauchemars. Elle voulut sortir comme une furie de la maison, mais voilà qui l'en empêcher à présent. Il fallait savoir ce qu'il voulait ! Son regard ne baissa pas quand il se planta dans le sien, tentant d'être calme et de ne pas exploser voilà qu'il revient sur une partie de ses propos. Elle roula des yeux lorsqu'il lui expliqua une nouvelle fois qu'elle ne devait pas s'approcher de sa sœur, s'il savait que sa sœur était parfaitement capable de se défendre seule ! Certains rêveurs pouvaient expulser aussi les cauchemars, il ne faut pas croire que seul les gardiens le pouvaient.

Elle ne dit rien et tant mieux car il n'attendit pas sa réponse, passant au plus prêt d'elle pour la bousculer ce qui lui valut un énième regard noir de la part de la jeune femme et cette dernière claqua la porte. Si elle revint un peu plus tard, ce n'était que pour ranger les courses dont Emma et elle avait discuté le matin même, mais ce soit là, Mallory ne rentrerait pas chez les Rosebury.
© Starseed


Fin :03:

_________________
Insane obsession
Enclosed in a shrine
locked away inside my mind
I walk in the darkness and neon lights
delirium will take me away

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Who the hell are you ?!    

Revenir en haut Aller en bas
 

Who the hell are you ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 2nd Armored "Hell On Wheels"
» Marche du 5 juin : Hell's corner
» Quelques photos d''Etendard
» In Vino Veritas ( Jub' Amy) Le Hell Angels ( Salem City : 12 Km de l'Institut)
» Danyboy ✤ « What the hell is a Hufflepuff ? »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-