AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 Alcohol ! Because no great story started with someone eating a salad ~ EMMA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

inconnu

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 20/11/2016
MESSAGES : 147
POINTS : 910



MessageSujet: Alcohol ! Because no great story started with someone eating a salad ~ EMMA   Mer 8 Fév - 0:05





Alcohol ! because no great story started with

someone eating a salad.
Rosebury & Blackwood
Une semaine plus tôt, faisant un tour en voiture pendant sa patrouille de nuit, Ian avait ralenti au niveau d'une jeune femme, ivre morte et seule dans la rue. Lorsqu'elle l'avait vu se garer à son niveau, elle tenta de partir en courant. La logique imparable des gens bourrés lui faisait défaut. Ian n'eut aucun mal à la rattraper, cette dernière obtenant peu de coopération de la part de la gravité. Lorsqu'il l'attrapa pour lui éviter de chuter, elle éclata en sanglot dans ses bras. Il passa une dizaine de minutes avec elle, dans la voiture, a discuter. Elle venait de se faire plaquer et avait cherché du réconfort dans quelques verres de trop chez une amie. Elle s'apprêtait à rentrer au Campus, mais n'avait pas réussi à choper un bus ni même un taxi, et c'est là que le policier était arrivé.  Même s'il ne cautionnait pas ce qu'elle avait fait, il ne pouvait que la comprendre. L'emmener en cellule de dégrisement n'enchantait guère notre homme. Il avait déjà visité ces lieux aux USA, et lui infliger ça pour un chagrin d'amour lui faisait un peu de la peine. Peut-être était-ce parce que seulement quelques années les séparaient qu'il était prêt à faire un petit écart de conduite ? S'assurant au préalable qu'elle avait une coloc pour s'occuper d'elle au cas où, il décida de la ramener à l'université, et la raccompagna jusqu'à sa porte pour être sûr qu'elle arrive à bon port. Il n'avait pas envie d'avoir de ses nouvelles demain dans la section Faits Divers du journal. Ils passèrent là encore un long moment à discuter les deux, jusqu'à ce qu'il se fasse appeler pour une intervention.  Le lendemain, elle lui apporta des petits gâteaux en guise de remerciements, et lui proposa de passer à sa soirée de sororité, le week-end suivant.  

Ce soir là, Ian quitta les locaux du commissariat pas trop tard pour une fois et proposa à Delilah de sortir boire un verre en ville. La pauvre planchait sur ses cours et n'avait franchement pas le temps. Il soupira en grimpant dans sa voiture, blasé. Ils n'avaient jamais le temps l'un pour l'autre depuis qu'ils étaient ici, et ça commençait à le gonfler doucement. Un verre, c'était quoi? Certes, avec Ian, ledit verre  avait tendance à s'éterniser des heures et des heures, se transformant en plusieurs verres, mais quand même ! Il n'allait pas passer la soirée à la maison, pendant que madame préparait ses cours, si ? C'était dans ces cas là qu'il regrettait sa bande de potes à New-York, ici il n'avait pas multiplié les rencontres, à part quelques collègues, et de gens ici et là. Il repensa alors à cette invitation de soirée, et il lui sembla qu'elle tombait à pic. Ce fut au même moment qu'il vit Emma sortir, elle aussi. Il avait pu prendre quelques pauses dej sur le pouce avec elle, et le courant passait plutôt bien. Il était presque sûr qu'elle lui avait confié n'avoir plus le temps pour rien elle non plus, alors qu'il lui parlait des soucis avec Delilah à cause de leurs planning respectifs. Il lui fit un petit appel de phare pour briser la pénombre du parking, et sorti, l'interpellant alors : «  Emma ? Un verre, ça vous tente ? » Elle, au moins, elle n'était pas encore au courant de la durée d'un verre version Blackwood... Et puis; ça leur ferait du bien à tout les deux ! Rosebury avait beau être sa supérieur, en dehors du travail l'italien s'en fichait pas mal, et n'avait aucun problème à l'inviter à sortir. Toutefois, il ne saurait la tutoyer. Mais l'emmener dans une grosse soirée étudiante sans son consentement au préalable, pas de soucis ! Il lui adressa un large sourire innocent, afin de mettre toutes ses chances de son côté. Il pourrait très bien y aller seul, mais il avait besoin d'un alibi. Quand il devrait s'expliquer avec Delilah, il préférait de loin avoir à lui dire ; "Oui, certes j'ai accepté l'invitation de cette fille, mais tu sais j'étais avec une collegue, c'était plus histoire de sortir un coup, donc franchement... " plutôt que d'avouer qu'il était allé là-bas en ayant conscience d'y être invité juste parce qu'il était évident que cette fille avait besoin d'une relation kleenex pour essuyer celle raté avec son ex, et que le policier qui l'avait sauvé de sa nuit en cellule était le prétendant parfait. Il n'était pas intéressé par elle, mais elle avait du croire le contraire en le voyant lui consacré autant de temps et d'attention l'autre soir, pour ce qu'elle devait se souvenir... Séducteur dans l'âme, même sans toujours s'en rendre compte, il pouvait comprendre lui avoir laissé cette impression. «  Allez Inspectrice... Ne me privez pas de votre charmante compagnie... - la flatta-t-il de sa voix la plus enjôleuse - Juste un verre ? »  demanda-t-il , ses grands yeux de chiot battus accompagnés par un sourire amusé. Ayant conscience de toute l'ampleur de son subterfuge quant à la promesse de rapidité qu'il sous-entendait avec ce simple verre, il ne pouvait que trouver ça amusant. Notez ceci-dit qu'il ne fit en aucun cas mention d'un bar, volontairement. Pas de détails, pas de mensonges ?


Emi Burton

_________________
the magic of the first love is our ignorance that it can ever end...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 30/12/2014
MESSAGES : 1337
POINTS : 5902



MessageSujet: Re: Alcohol ! Because no great story started with someone eating a salad ~ EMMA   Lun 20 Fév - 9:32



   
   Alcohol ! Because no great story started with someone eating a salad
   Ian & Emma

R
éprimant un bâillement, je regardais avec un plaisir non dissimulé la pile de dossiers qui étaient prêts à être classés. Il y avait des avantages à ne pas trop dormir en ce moment. J’avais enfin fini d’écrire les rapports laissés en souffrance ces derniers temps. J’allais enfin pouvoir m’octroyer une petite soirée avec une bonne bouteille et un bouquin. Ollie était encore en vadrouille ou de garde cette nuit. J’avais eu droit à un message me disant de ne pas l’attendre pour le diner. Quand à Mallory… Et bien cette dernière faisait un peu sa vie. Je n’avais aucune idée de comment elle occupait ses journées et ses soirées. Elle n’était pas très bavarde alors je la laissai un peu tranquille ne voulant pas la pousser à s’enfuir et à se retrouver seule dans la rue. Et puis, elle n’était pas encombrante pour un sou et ce n’était pas comme si je recevais des masses non plus. En fait, ma vie sociale n’était guère reluisante… Mais de ça, je ne m’en vantai pas. Après tout j’avais horreur des personnes qui étalaient leurs vies privées en public. Et je n’aimais pas qu’on me regarde avec pitié ou raillerie comme le faisait si bien un certain brun ce qui avait toujours eu le don de me faire sortir de mes gonds.

J’attrapai ma veste en pensant au dernier bouquin qui m’attendait. J’aurai pu sortir. Pour une fois que je quittai tôt le commissariat… Mais je n’en avais pas vraiment envie. La seule fois qu’il m’était arrivé de sortir prendre un verre seul, je m’étais retrouvée à repousser les avances pressantes d’un homme. Cela m’avait vachement refroidi à l’idée de sortir encore une fois seule. Je n’étais pas du genre aventure d’un soir. Peut-être que si j’avais eu un autre caractère… Mais là non. Je n’étais pas une nonne loin de là mais coucher pour coucher ce n’était pas mon trip. La nuit était douce et je marchais donc vers la voiture quand un appel de phares sur le côté m’interpella. M’arrêtant surprise, je regardais Ian Blackwood sortir et s’avancer moi.

Un verre ? Je le regardais un peu surprise. Nouveau venu, j’avais déjà eu l’occasion de déjeuner quelque fois avec lui. Enfin déjeuner était un bien grand mot. Des sandwich pris à la va vite lors de planques, ce n’était pas vraiment déjeuner pour moi. Mais j’avais apprécié aussi bien ces moments que l’homme. Ian avait un humour que j’appréciai. Et surtout, il ne me traitait pas comme ces vieux schnocks. Peut-être parce que c’était un américain. Ils avaient l’esprit plus ouvert que sur le vieux continent. Il m’avait confié, alors que j’avais laissé transparaitre quelque peu mon amertume que me provoquaient certains comportements, avoir travaillé avec beaucoup plus de femmes que d’hommes et qu’il ne comprenaient pas l’attitude des inspecteurs d’ici. Rien que d’avoir dit une chose pareille, Ian avait gagné des points dans mon estime. Pourtant, j’hésitais

« Hmmm… Je ne sais pas… »

Il insista alors et je me rappelais de ses difficultés avec sa petite amie. Elle devait être encore en train de travailler ce qui le laissait seul. Après tout, ce n’était qu’un verre. Je lui rendis son sourire.

« Bon d’accord. Juste un alors ! »

Notre métier était assez difficile comme ça sans avoir en plus à passer des moments seuls.

« Par contre c’est vous qui conduisez Sergent ! »

Je le suivis alors vers sa voiture et m’installai à ses côtés.

« Et où va-t-on ? »
WILDBIRD

_________________
Cause in the daylight we'll be on our own.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inconnu

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 20/11/2016
MESSAGES : 147
POINTS : 910



MessageSujet: Re: Alcohol ! Because no great story started with someone eating a salad ~ EMMA   Dim 26 Fév - 19:17





Alcohol ! because no great story started with

someone eating a salad.
Rosebury & Blackwood
Lorsque Ian proposa à Emma d'aller prendre un verre, mais que celle-ci hésita, il ne capitula pas facilement, insistant un peu en essayant de ne pas se montrer trop lourd non plus. Si elle refusait à nouveau, il la laisserait probablement tranquille avant qu'elle ne lui colle un rapport d'incident. Dans cet ultime effort, donc, il tenta de mettre toutes les chances de son côté, n'ayant vraiment pas envie de passer la soirée à la maison. Il n'avait guère eu le temps d'allumer la console ces derniers temps, ce serait sans doute son plan B, mais à choisir, il préférait aller rencontrer quelques personnes et profiter de ces quelques heures avec un verre à la main. Lorsqu'il vit l'hésitation de la jeune femme céder sa place à un sourire, il comprit que c'était gagné. Elle le lui confirma quelques secondes plus tard. Lorsqu'elle précisa que ça ne serait qu'un seul verre, il acquiesça avec un sourire malin, d'un air entendu. Un verre un verre... Un verre ça pouvait se remplir plusieurs fois! Se gardant bien de lui faire part de cette nuance, il se contenta d'agiter un bref instant ses clefs avant que sa main ne se referme dessus, invitant Emma à se diriger vers sa voiture. Bien sur qu'il était celui qui conduirait. Et sans doute celui qui prendrait un taxi aussi pour le retour.

Emma s'installa auprès de Ian dans la voiture. Il tourna la tête vers elle lorsqu'elle l'interrogea sur leur destination. Il n'avait pas envie de lui dire clairement qu'ils allaient se retrouver dans une soirée étudiante, alors il décida de faire planer le mystère en contournant la question avec un peu d'humour. En démarrant, il répondit donc : " Là où la Blackwood'mobile nous mènera... - Il avait l'habitude de l'appeler comme ça avec Delilah, parce qu'il était fan de Batman. Il passa un bras derrière le siège d'Emma avant de se retourner pour manœuvrer sa marche arrière - mais pas de panique, vous serez rentrée à l'heure pour la soupe à la maison de retraite.." plaisanta-t-il, lui adressant un clin d'oeil lorsqu'il croisa son regard. Pas de doute, en dehors du travail, le brun laissait complètement derrière lui le côté hiérarchique. Et puis, vue où il voulait l'emmener, il avait plutôt intérêt à ne pas se sentir piégé dans des codes dès maintenant.

Malgré une conduite un peu sportive - être policier ne faisait définitivement pas de lui un moniteur de conduite respectant la moindre règle - ils arrivèrent à bon port. Après s'être éloigné discrètement des rues principales dans lesquelles ils auraient pu prendre un verre, Ian se gara sur le parking du campus universitaire. Il était fort peu probable qu'un bar soit localisé ici, mais en même temps, avait-il seulement parlé d'un bar? " Et bien, on dirait que c'est ici qu'on s'arrête..." dit-il comme s'il était lui même sous l'effet de surprise. Il ricana avant de sortir, de l'auto, plutôt certain que Emma ne s'attendait vraiment pas à ça et dit dans l'encadrement de sa portière avant de refermer celle-ci : " Allez Inspectrice. Je sais que tout ça c'est bien loin de vous, mais j'vous rassure, vous êtes pas trop mal conservée, vous devriez pouvoir vous fondre dans la masse. Il y a toujours un Doyen ou deux qui trainent pendant les soirées Étudiantes..." . Ian aimait bien taquiner les gens sur leur âge, d'autant plus lorsqu'il n'y avait que quelques années entre la victime et lui-même. Il ne se permettrait pas de faire ce genre de blague à un véritable sénior. Il récupéra sa veste en cuir sur le siège arrière et vérifia sur son téléphone l'adresse de la soirée, afin de retrouver le bon bâtiment, et ainsi retrouver la bonne sororité. De toute façon, on pouvait déjà entendre la fête d'ici. Ca lui rappellerait l'époque où il était lui même chez les Alpha à la fac. Repenser à tout ces potes de beuverie et à leur conneries le fit ricaner doucement, alors qu'il rangeait son téléphone dans sa poche, après l'avoir éteint. " Après si vous n'vous en sentez pas cap, on peut toujours aller boire un sirop à l'eau quelque part..." proposa-t-il, faisant planer un air de défi dans l'air. Frôlant l’impertinence, Ian avait la chance d'avoir une bonne gueule, ce qui laissait comprendre qu'il était du genre à plaisanter de cette façon. Même quelqu'un qui ne le connaissait pas ne pouvait se contrarier face à lui, pour si peu. Imaginant sans doute à juste titre que ça n'était pas ou plus son élément, il cherchait juste à stimuler un petit truc en elle, pour qu'elle cherche à s'amuser. Il l'avait trainé ici principalement pour lui même, c'est vrai, mais il ne voulait pas non plus qu'elle s'ennuie. Guettant sa réaction, si vraiment elle n'était pas emballée, il ne serait pas mufle au point de refuser de faire demi tour. C'était juste pour l'originalité, après, ici ou ailleurs...

Emi Burton

_________________
the magic of the first love is our ignorance that it can ever end...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 30/12/2014
MESSAGES : 1337
POINTS : 5902



MessageSujet: Re: Alcohol ! Because no great story started with someone eating a salad ~ EMMA   Lun 1 Mai - 18:22



   
   Alcohol ! Because no great story started with someone eating a salad
   Ian & Emma

E
n montant dans la voiture de Ian, je me demandai l’espace d’un instant si je faisais bien. Je ne le connaissais pas tant que ça et surtout je n’avais aucune idée d’où il voulait m’emmener. Mais après tout, on ne vivait qu’une fois non ? Ian n’était pas un mauvais garçon et d’après les quelques confidences qu’il avait lâchées, cela ne devait pas être simple pour lui tous les jours. Pa simple pour moi non plus d’ailleurs. Deux collègues qui s’appréciaient pouvaient très bien aller prendre un verre ensemble non ? Se détendre après de dures journées au boulot. J’envoyai un petit message à Ollie pour qu’il ne s’inquiète pas en ne me voyant pas arriver. J’avais pris l’habitude de lui laisser un petit mot et chacun savait si l’autre rentrait diner ou pas. C’était simple question de logistique. On ne se fliquait pas et ce même si mon jumeau aurait bien voulu. On avait beau être des adultes responsables lui et moi, Ollie avait encore tendance à jouer les grands frères protecteurs. Ironique non quand on savait que c’était la ptite sœur qui faisait régner l’ordre dans la ville. Je lui faisais souvent remarquer que si on devait se battre, je le battrais surement à plate couture. Mais il n’en avait cure. D’une parce que j’étais sa petite sœur et de deux parce que comme il me répliquait souvent je faisais office de poids plume à côté de lui ce en quoi il n’avait pas vraiment tort… Penser à mon frère me fit sourire comme à chaque fois. J’étais tellement heureuse de l’avoir ici. Un petit bout de la maison ici en pleine Manchester. En plus, il était arrivé au bon moment. Moment où je commençais à ressentir le manque des miens de manière plus accrue et qu’un rien pouvait me faire basculer…

Revenant à l’homme assis à mes côtés, j’éclatais de rire en l’entendant parler de sa voiture de cette manière. Les hommes et leurs joujoux…

« On va aller combattre le crime alors ? Ah zut c’est ce qu’on fait déjà tous les deux ! »

Je le regardai avec une lueur taquine au fond des yeux.

« Bon ben on va laisser la Blackwood’mobile choisir dans ce cas ! »

Je laissais Ian prendre les commandes me contentant d’apprécier le fait de se laisser conduire. Le jeune homme avait allumé la radio et je me laissais transporter par la musique. Pourtant quand il s’arrêta, je regardai l’endroit avec stupéfaction. Il se foutait de ma gueule ? Une fête étudiante ? C’était comme ça qu’il voulait se détendre après le boulot ?

« Ian… Je… »

Je quoi ? Je suis trop vieille pour ce genre de chose ? Je ne suis pourtant pas Murdoch nan ? Mais une fête estudiantine ? Je n’étais vraiment pas sure pour le coup. Je regardais mon tailleur… Il dut voir mon hésitation car il me lança un défi et… c’était justement ce qu’il ne fallait pas faire avec moi ! Il voulait jouer ? Jouons

Je sortis à mon tour de la voiture et le regardais d’un air moqueur

« J’ai juste peur que vous ne teniez pas le coup avec moi Ian… Allons y ! »

Je pris résolument le chemin où j’entendais la musique et les rires. Je ne l’attendais pas persuadée qu’il me suivrait. C’était lui qui avait choisit après tout. Arrivant à la porte, j’entrais sans frapper. De ce que je voyais, c’était une fraternité qui organisait la fête. Parfait. Je me tournais alors vers Ian et lui dit

« Je vous défie de me trouver d’autres vêtements plus appropriés ! Attention Ian, pas des vêtements de mecs hein ! »
WILDBIRD

_________________
Cause in the daylight we'll be on our own.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inconnu

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 20/11/2016
MESSAGES : 147
POINTS : 910



MessageSujet: Re: Alcohol ! Because no great story started with someone eating a salad ~ EMMA   Lun 1 Mai - 23:30





Alcohol ! because no great story started with

someone eating a salad.
Rosebury & Blackwood
Pour profiter de cette soirée de "libre", Ian avait donc invité l'inspectrice Roseburry à partager un verre en sa compagnie. Et ce fut ainsi qu'il mit le cap sur la soirée étudiante à laquelle il avait été convié un peu plus tôt. La taquiner sur son âge tout au long du chemin n'était pas un acte uniquement motivé par de la taquinerie, mais aussi par un soupçon de manipulation. Se moquer ainsi d'elle lui permettait de mettre habilement toutes ses chances de son côté pour lui donner l'occasion de lui prouver qu'il avait tord en la cataloguant de personne dépassée. La plupart des gens fonctionnaient ainsi, refusant de donner raison à quelqu'un dans le faux, lui même était ainsi. Sportif et challengeur, Ian était du genre à relever n'importe quel défi, intelligent ou pas. Sa seule limite étant le respect d'autrui. Il n'irait pas frapper quelqu'un juste parce qu'on lui demande, par exemple. Les multiples provocations de l'américain eurent l'effet escompté, puisqu'elle dit alors « J’ai juste peur que vous ne teniez pas le coup avec moi Ian… Allons y ! » Bingo pensa-t-il , satisfait de sa façon d'avoir mener son jeu. " je vous rappelle que je viens d'un campus aux USA, nos soirées sont hautement plus réputés que vos petites boom pour adolescentes..." répliqua-t-il, répondant ainsi a demi-mot que c'était plutôt à elle de se faire du soucis, et surtout, cette phrase lui laissait l'occasion de jeter de l'huile sur le feu. N'aurait-elle pas ainsi envie de lui prouver qu'à Manchester, les soirées n'avaient rien à voir avec le tableau qu'il avait peint quelques secondes plus tôt ?

Elle emboita le pas, signe de sa détermination. Et ça faisait plaisir au brun, vraiment. Non seulement il avait l'impression que son piège n'en était plus un, mais en plus de cela, la crainte qu'elle n'y trouve aucun amusement s'envola. Peut-être aurait-elle dû laisser sa veste de tailleur dans la voiture ? Sa tenue n'était guère adaptée, lui conférant un air bien trop sérieux pour ce genre d'endroit. Il lui aurait bien fait part de son idée après l'avoir longuement reluqué le long du chemin mais déjà la jeune femme entrait dans le bâtiment festif. Se retrouver là c'était pour lui comme une grande bouffée d'oxygène, mais aussi une bouffée de nostalgie. Ca n'était pas tant ses années de facs qui lui manquait, mais bien plus les amis qu'il s'y était fait durant toutes ces années. Faire un bière pong avec Jonathan, des paris idiots avec Chad, profiter d'un moment d'intimité avec Delilah...

« Je vous défie de me trouver d’autres vêtements plus appropriés ! Attention Ian, pas des vêtements de mecs hein ! » Chassé du passé par celle qui allait occuper son présent, il lui adressa un sourire entendu. il avait vu juste en pensant qu'elle était, comme beaucoup de monde, du genre a relever les défis, et bien évidemment, elle avait comprit que Ian aussi. Sans ce mot magique, il lui aurait menti quelque chose du genre : mais vous êtes déjà très bien comme ça. Là, c'était une toute autre réplique qui lui venait en tête. " Vous m'insultez, inspectrice. Comme si j'aurai pu tomber si bas en vous ramenant des fringues d'hommes. Par contre, j'ai bien plus l'habitude de déshabiller les filles que l'inverse..." dit-il sans démordre de son sourire malin. Si Delilah l'entendait, elle lui mettrait une tape sur la tête. Il aurait aimé venir avec elle ici. Il avait l'impression de passer plus de temps avec elle lorsqu'il était en internat à l'école de police que depuis qu'ils vivaient ici ensemble. Tant pis, qu'y pouvait-il ? " Mais avant de songer à vous relooker, on devrait prendre un verre, non ? Oh et..." commença-t-il avant de passer ses mains dans les cheveux de sa chef, pour les rendre moins strictes et plus sauvages. " Voilà qui est mieux, ça vous rajeunit d'au moins 10 ans. Vous n'en faite pas plus de 40 maintenant.." rit-il de bon cœur. Il profita du passage d'un type chargé en bière, les portant tant bien que mal, pour en dérober deux : " attend j'vais t'aider.." dit-il en s'exécutant, avant de pivoter vers Emma. Il décapsula la canette à l'aide de sa boucle de ceinture, avant de la lui offrir et de répéter l'opération pour la sienne. " A une soirée pleine de surprise.." dit-il, venant trinquer non pas contre sa canette, mais sur le goulot de celle-ci, la faisant alors mousser tel un volcan en éruption, ne lui offrant que deux choix : salir le sol, ou avaler rapidement la mousse qui remontait déjà.

Pénétrant d'avantage dans le bâtiment qui offrait une grande salle commune, une cuisine, une salle de bain au rez de chaussé, il lança un regard sur les escaliers qui donnaient probablement accès aux chambres et à d'autres salles. Trouver des fringues au cœur d'une sororité ne serait pas un défi bien compliqué. Tout en vidant sa bière, il examina rapidement les mieux. Le flic en lui aurait pu se sentir ennuyer de voir ces étudiants en train de fumer et boire tout genre de chose. S'il devait intervenir, ce serait en tant qu'adulte, simplement, pour raisonner quelqu'un qui cherche à aller trop loin, rien de plus. Il espérait qu'Emma en fasse de même. Ils n'étaient pas ici en descente mais pour s'amuser. Peut-être que si ça avait été Deli avec lui et non Emma, peut-être aurait-il prit quelques taffe dans ce joint qui tournait là-bas. " Un défi sous entendant récompense en cas d'exécution - et je vais le relever haut la main - que proposez vous comme gain?" demanda-t-il en s'arrêtant près des escaliers. C'était à l'étage qu'il avait les meilleures chances d'y parvenir. Il s'accouda contre la rampe, lui souriant. Il avait un tas d'idée en tête, certaines plus indécentes que d'autres, mais il était curieux de savoir ce qu'elle pouvait proposer. Si c'était nul, il trouverait lui même. Un défi pour un défi ? Il lui trouvait ses fringues appropriées, et elle lui faisait le plaisir de faire l'équilibre sur un fut de bière, a avaler la tête à l'envers les gorgées qui s'imposent rapidement à travers le tuyau. Une image qu'il garderait en tête pour toute l'éternité, à ne pas en douter !



Emi Burton

_________________
the magic of the first love is our ignorance that it can ever end...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 30/12/2014
MESSAGES : 1337
POINTS : 5902



MessageSujet: Re: Alcohol ! Because no great story started with someone eating a salad ~ EMMA   Ven 9 Juin - 21:48



   
   Alcohol ! Because no great story started with someone eating a salad
   Ian & Emma

J
e n’avais pas mis les pieds à la fac depuis une belle lurette. En fait, je n’avais jamais été à la fac tout court. Du moins pas pour des études. Dès mon bac en poche, j’avais intégré l’Académie de police. L’avantage et l’inconvénient de savoir très tôt ce qu’on voulait faire dans la vie. Parfois quand le boulot me pesait trop, je m’imaginais avec une toute autre vie. Faire des études à la fac… Langues… Civilisations… Littérature ? Oui certainement littérature ! J’aimais trop lire pour ne pas au moins faire un métier en rapport avec les livres dans ma vie parallèle. Mais les langues aussi m’intéressaient. On ne parlait pas autant de langues sans avoir à un moment donné dans sa vie penser travailler dans ce domaine. Mais depuis mon incident avec Tante Emmaline, je n’avais pas eu d’autres choix de carrière en tête que celui de flic. Je me rappelais encore de cet homme qui avait ramené le sac de ma tante victime d’un vol à l’arraché. Et oui, même dans nos campagnes, on n’était pas à l’abri de ce genre de chose. Mais cela ne se produisait en général que pendant l’été qui nous amenait bon nombre de touristes et autant de victimes potentielles. Depuis  ce jour, j’avais fait mon choix. Bien sûr, on s’était moqué de moi quand je suis rentrée à la maison forte de cette décision. On ne m’avait pas prise au sérieux et même après. Et pourtant me voilà inspectrice… Probablement la plus jeune du commissariat.

Nous pénétrâmes dans l’antre de la fête avec Ian et je souris devant toute cette effervescence. J’avais oublié à quel point ce genre de fêtes pouvait avoir de succès. Mais je me rendis compte assez vite que ma tenue n’était pas la plus adaptée aussi mis-je Ian au défi. Je le se soupçonnais être aussi sensible que moi sur le sujet des défis. Riant de bon cœur à ses sous-entendus salaces, je rétorquais sur le même ton

« Vous allez m’habiller mais peut-être aurez-vous la chance d’en déshabiller d’autres ! »

Taquinerie pour taquinerie. Je ne croyais pas Ian du genre à tromper sa fiancée pour une midinette. Et pour toute réponse, il m’ébouriffa les cheveux. J’eus la délicatesse de ne pas m’offenser pour si peu et il avait raison. Un peu de folie n’avait jamais fait de mal à personne. Il nous prit alors deux bières et en galant homme me la décapsula avant de me la donner. J’aurais très bien pu lui dire que je savais faire ça mais c’était une gentille attention et puis c’était agréable de se laisser porter de temps à autre. On trinqua et je pris vite le goulot que ce saligaud avait malmené. Il pensait me voir crier comme une femmelette mais je n’avais pas eu cette réputation de garçon manqué si je ne savais pas boire une bière comme il se devait. Je le suivi de près pour ne pas le perdre dans la foule. De toute façon, je n’avais pas oublié le défi que je lui avais lancé. Des petits regards insistants commençaient à se faire sentir et je n’étais pas trop à mon aise.

« Hmm… il faut quelque chose de corsé sinon ce ne serait pas un défi ! Vous voulez quoi ? Que je danse sur la table ? Que je boive sur le fut de bière ? Que j’aille draguer un de ces bébés ? »

Rieuse, je ne pensais pas une seule seconde qu’il allait me donner ce genre de choses stupides à faire. Si j’avais pu lire dans son esprit, j’aurais surement moins fais ma maline… Le suivant en haut des escaliers, il me planta sur le palier pour aller me trouver des fringues. Patientant, j’observais avec curiosité aux alentours. Je me connaissais, même si j’avais été à la fac, jamais je n’aurais fait partie d’une sororité. Ce n’était pas vraiment ma came ce genre de trucs. J’attendis encore un moment et ne le voyant toujours pas arriver, je m’apprêtai à l’appeler lorsqu’il revint. J’écarquillai un peu les yeux en voyant ce qu’il ramenait.

« Vous pensez vraiment que je vais porter ça ? »

Il m’avait ramené une combishort de cuir rose !

« Blackwood !!! hors de question que je mette ça !!! », glapis-je d’une voix aigüe.
WILDBIRD

_________________
Cause in the daylight we'll be on our own.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inconnu

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 20/11/2016
MESSAGES : 147
POINTS : 910



MessageSujet: Re: Alcohol ! Because no great story started with someone eating a salad ~ EMMA   Jeu 15 Juin - 0:49





Alcohol ! because no great story started with

someone eating a salad.
Rosebury & Blackwood
Ian, confiant de sa réussite, demanda à Emma de trouver le gage qu'elle allait devoir faire lorsqu'il reviendrait avec la tenue. S'il était victorieux, il voulait quelque chose en contre partie, c'était bien normal, non ? Il s'était dit qu'il la ferait grimper sur un bidon de bière, pour qu'elle le siphonne la tête à l'envers. Ca le faisait rire d'avance. Il trouvait la situation plutôt drôle, et était plus que ravi de la vivre. N'étant pas du genre à faire des ragots ou rapporter ce qu'il voyait, il avait le plaisir de savoir qu'il serait le seul au courant de ça. Il n'était pas le genre d'homme à raconter devant la machine à café que Roseburry s'était retrouvé à une fête d'étudiant. C'était sans doute parce qu'elle savait qu'il n'était pas comme ça qu'elle avait accepter de le suivre. Elle pouvait être elle-même, ou tout du moins faire ce qu'elle voulait, sans que personne, à part lui, ne soit au courant. Et puis, si ça venait à se savoir, elle saurait vite à qui s'en prendre.
« Hmm… il faut quelque chose de corsé sinon ce ne serait pas un défi ! Vous voulez quoi ? Que je danse sur la table ? Que je boive sur le fut de bière ? Que j’aille draguer un de ces bébés ? » Ah, la danse n'était pas une mauvaise idée. Mais la drague? Ces petits ''bébés'' comme elle le disait si bien ne méritait pas une femme comme elle. Ce serait comme donné de la confiture à des cochons, pas question. Il lui fit un clin d'oeil, amusé et mystérieux sur le sort qu'il lui réservait. Il restait assez tenté par le siphonnage de bière, qui amènerait peut-être une danse sur une table par la suite, mais il n'était pas trop tard pour trouver d'autres idées.

Il chercha donc le coin où dormait les filles, et surtout, les armoires, penderies ou dressing, qu'importe le nom que cela avait, tant qu'il y dégoterait le saint Graal. Il évita soigneusement les premiers couples en train de se galocher contre les murs dans les couloirs, amusé. Ca lui rappelait tellement les soirées avec les Alpha, en moins bien évidemment. La fac resterait sans aucun doute le moment de sa vie dont il sera toujours nostalgique. Même avec ses bas, elle avait eut de superbes hauts. Mais s'il pouvait revenir dans le passé, il changerait deux ou trois choses et éviterait de s'attirer autant d'emmerdes. Risquer de finir en prison, notamment. «  Hey, toi! - le héla une petite brune – tu viens, on se fait des tequilas ici. » Ian pencha sa tête. Une chambre. Parfait. Haussant les épaules, peu contrariant, il entra pour rejoindre la piaule. Vu l'odeur, et la fumée, ils ne se faisait pas que des tequila ici. Il en eut le coeur net quand on lui tendit un joint. Il hésita un instant. Il n'était pas à l'abri d'un test urinaire, c'était le mauvais plan. Il déclina gentiment, et proposa de boire 2 shoots en plus pour l'impolitesse. On les lui servit, il trinqua, avant de suivre une mécanique de gestes a base de sel et de citron. Qui avait eu un jour l'idée de boire de la téquila ? C'était juste infecte. Quand l'une d'elle lui demanda ce qu'il étudiait, il rigola. C'était flatteur, de se dire qu'il passait encore pour un étudiant. Dernière année peut-être, mais quand même ! Il s'amusa en pensant que Delilah enseignait peut-être à ces meufs. Le tableau était plutôt cocasse : le mec de la prof fait la fête avec ses élèves. Il avoua ne pas être en cours, et même qu'il était flic. Ca mit un certain malaise, dans la chambre enfumée. Une d'entre elle éclata de rire, surement la plus arrachée : «  Ah en faite, t'es le stripteaseur flic ! » deuxième malaise. Ian rit doucement à ca, et quelques rires gênés se joignirent au sien. «  Bon écoutez, disons que je ne vous fais pas d'histoire, si vous me trouvez la pire tenue que vous avez ici. Pas pour mon show, évidemment. » dit-il dans un clin d'oeil, en s'adressant à l'épave. Il n'aurait rien fait, évidemment. Mais ça il était le seul à le savoir. Étrangement tout le monde mit la main a la pâte, et parmi les tenues qu'on lui ramena, il opta pour une espèce de combi-short en cuir rose. Il se marrait déjà en imaginant la tronche d'Emma. Tronche qu'il vit rapidement.

« Vous pensez vraiment que je vais porter ça ? Blackwood !!! Hors de question que je mette ça !!! » refusa la jeune femme, avec une voix très aigue. Tentant de garder tout son calme, ce qui n'était pas vraiment évident dans cette situation, il agita la petite combinaison sous son nez. « Inspectrice Roseburry. Avec tout mon respect, je sais là tout de suite il ne saute pas aux yeux, vous m'avez missionné de vous trouver une tenue plus appropriée. Et, elle l'est. » mentit-il fièrement. N'avait-il pas rempli sa part du marché ? Une tenue qui passerait pas si mal ici, et ça n'était pas des vêtement d'hommes. Et puis, l'honneur était sauf puisqu'il n'avait eut besoin de déshabiller personne. Il agita encore une nouvelle fois la tenue, avec la sérieuse envie d'exploser de rire. Elle ne connaissait vraiment pas l'italien si elle pensait pouvoir éviter d'enfiler cette tenue. Certainement pas maintenant qu'il l'avait en main. D'un air faussement compatissant, et un poil supérieur, il dit alors «  Naturellement, je comprendrais que vous vous défiliez, j'aurais dû me douter qu'une personne comme vous, et quand je dis comme vous je sous entends une vieille hein, une personne comme vous donc, ne serait pas capable de faire honneur à un défi... Vous sentez ? Demanda-t-il, en donnant quelques inspirations par le nez Je rêve ou ça sens la poule mouillée? » nargua-t-il avec un sourire en coin, le regard plein de malice. Oh non, Ian ne la laisserait pas tranquille tant qu'elle n'enfilerait pas cette tenue pour lui donner tort. Et pas avant qu'elle ne réalise son gage aussi. Parce que même si cette combinaison en était un a elle tout seule, elle n'échapperait pas à sa sentence. Pourvu qu'elle aime la bière bas de gamme !

Emi Burton

_________________
the magic of the first love is our ignorance that it can ever end...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 30/12/2014
MESSAGES : 1337
POINTS : 5902



MessageSujet: Re: Alcohol ! Because no great story started with someone eating a salad ~ EMMA   Ven 16 Juin - 15:24



   
   Alcohol ! Because no great story started with someone eating a salad
   Ian & Emma

C
ontre toute attente, je passais un très bon moment en compagnie de Ian. Cette soirée me faisait un bien fou. Qui aurait cru qu’une fête estudiantine pouvait être aussi amusante ? Ian était certainement pour beaucoup. Sa compagnie était très agréable et il avait ce sens de l’humour que j’aimais. Il ne se prenait pas au sérieux ce qui me changeait de manière plaisante de mes autres collègues masculins. Ces derniers se pensaient supérieurs car plus d’ancienneté. Mais ils avaient aussi une plus grosse bedaine qui les empêchait de réfléchir correctement aussi ! J’aimais mon métier. Je l’adorais même ce que j’aimais moins c’étaient les stéréotypes dans leurs genres. On ne refaisait pas le monde mais si seulement j’avais une baguette magique… Bref, ne pensons pas à ça sinon mon humeur allait s’en ressentir. J’avais suivi le châtain à l’étage pour trouver des vêtements un peu plus approprié. Mais en voyant ce qu’Ian me ramena, je ne pus m’empêcher de blêmir et de glapir. Hors de question que je mette ce truc ridicule. Une combinaison rose ! Non mais il était tombé sur la tête !

« Blackwood !!! Vous vous foutez de ma gueule !! Cette tenue est tout sauf appropriée !! »

A peine avais-je proféré ces paroles que je me rendis que ce n’était pas si vrai que ça. Les étudiantes avaient pour certaines des tenues bien pires que celle qu’Ian me balançait sous le nez. J’en avais même vu une qui portait un T-Shirt avec le soutif par-dessus. Niveau élégance on repassera. Mais je n’étais pas une de ces étudiants. J’avais trente ans for God sake ! Alors que j’allais lui refuser encore une fois de porter cette chose, Ian revint à la charge et me traite de poule mouillée. Enfin pas traiter directement mais c’était tout comme. Je fronçais alors les sourcils et sachant pertinemment que je tombais sous le piège grossier de l’américain je lui arrachai presque la tenue des mains.

« Poule mouillée ? C’est ce qu’on va voir ! »


Je tournai alors les talons pour me diriger dans une chambre au hasard pour enfiler cette horreur. En pénétrant dans la pièce, je plissai légèrement mon nez. Une forte odeur de parfum bon marché se mélangeait celle de la transpiration, m’incommodait. C’était un défi et j’entendais bien le relever haut la main. Je me mis alors en quête de ce que je voulais. J’enfilais alors un collant en résille puis cette combinaison. Le haut était tellement serré que j’avais l’impression que ma poitrine allait sortir de là d’un instant à l’autre. Et pourtant je n’avais pas ce qu’on pouvait appeler une poitrine généreuse ! Mais avec cette tenue, on pourrait presque me comparer à Lolo Ferrari c’est dire. Je soufflais dépitée. Farfouillant un peu plus, je trouvais des cuissardes à talons aiguilles. Autant pousser la caricature jusqu’au bout non ? Je relevais mes cheveux dans un chignon flou. Pliant méticuleusement mes habits, je pris avec moi mon arme avant de me diriger vers la porte pour rejoindre mon compagnon. Soufflant un bon coup, j’ouvris grand et me dirigeai vers lui avec un petit sourire triomphant. Sourire qui s’élargit à la tête du jeune homme.

« Alors Blackwood ? Qui traitez-vous de poule mouillée ? »

M’approchant de lui, j’entourais sa taille pour y passer la ceinture avec mon arme avant de lui susurrer à l’oreille

« Faites attention à ce petit bijou mon cher… »

Je pris alors la direction des escaliers tout en lui lançant

« Bon alors ? Vous venez ? Et n’oubliez pas mon gage ! »


C’était partie pour une soirée que je n’étais pas prête d’oublier !
WILDBIRD

_________________
Cause in the daylight we'll be on our own.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inconnu

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 20/11/2016
MESSAGES : 147
POINTS : 910



MessageSujet: Re: Alcohol ! Because no great story started with someone eating a salad ~ EMMA   Dim 25 Juin - 1:31





Alcohol ! because no great story started with

someone eating a salad.
Rosebury & Blackwood
Ian venait tout juste de relever son défi, proposant comme tenue à Emma une magnifique combishort. Il aurait aussi pu parier qu'elle détesterait, et il aurait encore gagné s'il l'avait fait. N'étant pas du genre a accepter qu'on se défile, il provoqua gentiment la jeune femme, en sous entendant qu'elle n'était qu'une poule mouillée. Il avait bien plus envie de la voir la-dedans que de gagner le pari en lui-même, mais ne pouvant dissocier l'un à l'autre, il se devait de lui faire accepter l'ensemble rose. Le jeune homme se mit alors à sourire, satisfait, lorsqu'elle lui arracha la combinaison des mains, avec cet air exaspéré : « Poule mouillée ? C’est ce qu’on va voir ! » répliqua-t-elle, acceptant enfin la victoire de Ian. Elle s'enferma dans une chambre pour se changer, laissant l'italien l'attendre bien sagement. Amusé, il patienta, hésitant même a rallumer son téléphone pour immortaliser ce moment. Mais la menace Delilah était trop grande. Allumer son téléphone sonnerait comme la fin de la soirée. Elle le verrait actif sur Messenger par le simple fait de démarrer l'appareil, et en rentrant il devrait lui rendre des compte, plus qu'il n'allait déjà devoir le faire. Tant pis, il graverait sans omettre le moindre détail de ce moment dans sa tête. Il n'y avait de toute façon pas besoin de preuve.

Lorsque Emma réapparut, elle laissa sans voix l'italien. Qui vote pour que cette tenue devienne l'uniforme officiel de la police ? Mentalement, il leva la main. Avait-elle toujours eu ce corps, où l'avait-elle trouvé dans la chambre également ? Etait-ce la téquila qui lui embrouillait déjà l'esprit ? Le jeune homme tenta tant bien que mal de ne pas laisser son regard trainer sur les courbes de sa cheffe. « Alors Blackwood ? Qui traitez-vous de poule mouillée ? »  demanda-t-elle en le rejoignant, tout sourire. Elle devait aimer autant que lui cette tenue, finalement, non ? Sinon, pourquoi avoir poussé le vice aussi loin ?   Le regard séducteur du policier, jamais très loin, fit équipe avec son sourire charmeur, tandis qu'il répliqua, sur un ton d'humour : «  J'avoue avoir envie de vous insulter d'un tas de choses là tout de suite, mais poule mouillé ne fait pas partie du lexique... » Lui adressant un clin d'oeil complice. Il la laissa approcher docilement lorsqu'elle l'entoura avec sa ceinture pour lui confier son arme et sa plaque. Il y avait quelque chose de plutôt sexy dans cette situation, qui ne laissait pas Ian indifférent. Il restait un homme, tout ne se contrôlait pas toujours. Elle lui intima près de l'oreille « Faites attention à ce petit bijou mon cher… » Nul doute qu'elle jouait autant qu'il était réceptif. N'étant pas le dernier à ce jeu, il rétorqua avec sa tête d'idiot bête ; « C'est marrant, j'allais justement vous donner le même conseil. Ne restez pas trop près Roseburry, ou vous allez finir par croire que je suis aussi venu armé.. » plaisanta-t-il alors. Mais n'y a-t-il pas une part de vrai dans toute plaisanterie ?  Bon, il allait peut-être pouvoir ralentir sur les blagues de cul maintenant, non ? Sa façon de plaisanté n'avait rien d'irrespectueuse, où en tout cas, ça n'était pas l'intention première. Il se permettait ce genre d'humour vaseux parce que la soirée s'y prêtait, mais il ne lui parlerait certainement pas comme ça au poste. Ian plaisantait simplement avec elle, parce qu'il se sentait en mesure de le faire. Quand elle s'éloigna, il sorti sa chemise de son jean pour dissimuler un peu sa ceinture. Être au milieu d'étudiant saouls avec une arme n'était franchement pas une idée de génie. « Bon alors ? Vous venez ? Et n’oubliez pas mon gage ! »  dit-elle, pleine d'entrain. Soit elle soignait les apparences, soit elle était réellement pleine d'entrain, ce qui n'était pas pour déplaire à notre homme. «  Je vous suis. » dit-il en s'exécutant. En descendant les escaliers derrière elle, il en profita pour retirer le chargeur du pistolet. Même s'il y avait une sécurité, il n'était pas convaincu de pouvoir être en état d'y faire attention toute la nuit. Si Emma avait assez confiance en lui pour lui confier son arme il ne voulait pas qu'un drame se produise ce soir avec sa balistique. Il le mit dans sa poche, et rangea l'arme à sa place, replaçant sa chemise par dessus.

Une fois en bas, le pari semblait plus que tenu. Non seulement Emma passait incognito dans la foule, mais en plus de ça, elle attirait les regards des étudiants, signe qu'elle ne paraissait pas trop vieille pour ce genre d'endroit. Il enviait un peu ces mecs, qui avaient le droit de la détailler sans retenue. Il devait se contenter pour sa part, de rester sagement à côté de la Fatale, sans laisser ni son regard ni son esprit divaguer. Toutefois, le côté protecteur de Ian commençait à être titiller, n'aimant pas certains regards dalleux sur elle. Nul doute qu'elle était le genre de femme à savoir se défendre, mais l'italien répondit à quelques regard de façon à être dissuasif. Il glissa alors une main en bas de son dos pour qu'ils passent ensemble sans se perdre parmi les étudiants, et se dirigea là ou il entendait déjà résonner des '' BOIS, BOIS, BOIS! ''. En général, la bière se trouvait là. Le gars qui était en équilibre la tête à l'envers sur le fût manqua de se casser la gueule lorsque Emma apparut dans son champs de vision, ce qui arracha un rire à Ian. «  Okay mon grand, laisse faire les pro. » dit-il en l'aidant à descendre, avant d'inviter Emma à prendre sa place en lui tendant la main «  je crois qu'on a tous envie de vous voir un tuyau à la bouche, en train d'avaler. »  ricana-t-il, recevant un high-five du type mort de rire à côté d'eux. Ian semblait complètement dans son élément ici, et elle avait un aperçu plutôt fidèle à la réalité de ce qu'avait vécu son collègue a la fac, et de ce que devait supporter Delilah au quotidien. Il l'aida a se mettre en équilibre sur le tonneau métallique, lui tenant les jambes avant que quelqu'un ne le remplace. Il attrapa le tuyau, le rinça dans le sceau d'eau approximativement propre, et s'accroupit vers elle. Dans un sourire , il lui dit : «  Une minute, ça passe vite. » l'encouragea-t-il dans un sourire aussi amusé qu'insolent. Un clin d'oeil plus tard, il lui glissa le bout en plastique dans la bouche et tourna la vanne pour laisser la bière affluer. 59, 58, 57..

Emi Burton

_________________
the magic of the first love is our ignorance that it can ever end...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 30/12/2014
MESSAGES : 1337
POINTS : 5902



MessageSujet: Re: Alcohol ! Because no great story started with someone eating a salad ~ EMMA   Mar 15 Aoû - 0:49



   
   Alcohol ! Because no great story started with someone eating a salad
   Ian & Emma

E
n voyant le regard de l’Américain, j’eus  un sourire victorieux. En même temps, sa réaction était tellement digne d’un cartoon que je ne pus m’empêcher de rire aux éclats. Que c’était bon d’avoir le dernier mot ! Le pauvre Ian ne savait pas ce que j’étais capable de faire pour relever un défi. Du moins ce que je pensais être un défi. Mes frères avaient dus plus d’une fois me sermonner en me voyant prendre ce qu’ils considéraient comme un risque démesuré. Mais j’avais confiance en moi peut-être un peu trop mais c’était ce trait de caractère qui avait fait que j’étais montée en grade aussi vite à Scarborough. Je ne me laissais pas marcher sur les pieds et j’avais une soif de montrer à tout le monde ce que je valais telle qu’il m’était impossible de dire non à tout. Mais ce soir, elle s’amusait comme jamais. Ian était un compagnon de soirée très agréable et ils avaient certainement le même sens de la répartie. Ce soir, ils n’étaient plus la supérieure et le subordonné mais simplement deux personnes qui passaient une bonne soirée ensemble. J’aimais cet aspect de mon collègue. Cet humour un peu salace qui ne me choquait pas plus que ça. J’en avais entendu des pires et Ian restait très correct. On oubliait ni l’un ni l’autre qu’il avait une fiancée.

« J’espère bien ! » répliquais-je négligemment

Nous descendîmes et je pus me convaincre que je n’avais pas perdu de mon pouvoir de séduction à moins que ce soit ma poitrine mise en valeur plus que prévu qui en était la cause. Cela me fit doucement rire. Les hommes étaient tous les mêmes quelque soit l’âge. Cette même poitrine avait bien failli faire sortir les yeux de Ian de sa tête. Je sentis les regards des p’tits jeunes sur moi et tout aussitôt la main de Ian au bas de mon dos. Un rire s’échappa alors de mes lèvres

« Vous vous constituez mon chevalier servant pour la soirée Ian ?, lui dis-je moqueuse. Ce sont des p’tits qui ne risquent pas de me faire bien mal vous savez ? »

Je n’avais guère de doute sur le fait que je pouvais les maitriser sans beaucoup d’effort. Ian, cependant, n’avait pas oublié ce pourquoi nous étions redescendu car il m’emmena aussitôt devant le tonneau de bière. Je ne pus réprimer une petite grimace. Cette acrobatie ne me disait rien qui vaille. Je n’avais pas été à la fac et n’avait donc jamais eu affaire à ce genre de chose. Ça serait une grande première pour moi. Mais comme dit tout à l’heure, je n’étais pas femme à reculer devant un défi. Prenant une grande inspiration, je me retrouvais bientôt tête à l’envers et un tuyau se présenta alors à mes lèvres. Je regardais Ian et voyant son sourire, je lui dis

« Exactement ! »

Je le pris avant de me retrouver à boire de la bière bon marché. Ce n’était pas chose aisée comme je pus m’en rendre compte assez vite. Je sentais le sang frapper à mes tempes et ne fut pas mécontente d’entendre la clameur de la foule m’indiquant que la minute prenait fin. On m’aida à redescendre et tandis que le sol tanguait dangereusement sous mes pieds, je sentis qu’on me prenait pas la taille. Ma première expérience n’était pas si terrible que ça en fin de compte. Je levai un regard un peu triomphant à Ian qui me soutenait. Fière de moi de ne pas lui avoir donné raison, j’esquissais un pas mais force m’était de reconnaître que sans le soutien de mon compagnon j’allais m’étaler comme une pauvre chose sur le sol.

« Qu’est ce qu’ils ont mis dans leur bière ? », bougonnais-je
WILDBIRD

_________________
Cause in the daylight we'll be on our own.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inconnu

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 20/11/2016
MESSAGES : 147
POINTS : 910



MessageSujet: Re: Alcohol ! Because no great story started with someone eating a salad ~ EMMA   Ven 18 Aoû - 20:09





Alcohol ! because no great story started with

someone eating a salad.
Rosebury & Blackwood
IIl avait peut-être quelque chose de contagieux à trainer avec Ian. Ce n'était pas la première fois qu'il entrainait quelqu'un de plus gradé que lui dans ses histoires. Déjà à la fin du lycée, à Los Angeles.  Malgré sa mauvaise réputation en ce qui concernait sa façon de traiter les femmes – contraste saisissant avec l'homme qu'il était devenu -  il avait réussi à convaincre la jeune bibliothécaire de se joindre à son petit groupe sur la plage pour une soirée. Soirée qu'ils avaient fini ensemble, et ce n'était pas pour faire griller quelques marshmallow. Puis à la fac, où il avait, comme une boule de neige, prit dans son sillon quelques professeurs avec qui il avait de bonnes affinités pour faire la fête dans différentes fraternités, ou simplement en ville. Et puis, à l'école de police, quelques camarades s'étaient volontiers joint  à lui lors de ses escapades nocturnes. Certaines pour sortir boire quelques verres et s'amuser, et d'autres plus solitaire, pour retrouver Delilah. Il avait faillit se faire virer de l'école d'ailleurs.  Il avait même réussi à convaincre l'un des instructeurs de l'accompagner un soir.  Gueule de bois et trou noir pour toute la clique.  Ian avait ce trait de leadeur malgré lui, qui lui offrait le luxe d'être un homme qu'on suit. Peut-être était-ce dû à son assurance, ou à sa gueule, ou à sa façon de s'imposer au sein d'un groupe,  peut-être à sa façon de séduire son oratoire, ou simplement parce qu'il rendait les choses faciles avec lui. C'était facile de discuter – sauf de sujet trop sérieux le concernant – de s'amuser, de se sentir à l'aise, de se sentir important. Et aujourd'hui, c'était Emma qui était avec lui. Elle n'avait pas eu d'entrée de jeu le plan de la soirée, mais elle était là, sur ce fut, à siphonner comme une étudiante son litre de bière..

L'encourageant avec les autres, Ian regardait la jeune femme avec amusement, mais aussi beaucoup de bienveillance. Une minute, c'était rapide et long à la fois, il ne voulait pas non plus qu'elle se gerbe dessus. A l'envers, ainsi, une remontée pouvait vite devenir incontrôlable, surtout avec cette bière bon marché. Quelques étudiants agrandissaient le cercle autour du spectacle qu'elle offrait. Ce n'était pas tant pour l'exploit, mais bien plus parce que son joli décolleté rendait plutôt bien sur les différentes story snapchat de ces messieurs. Ian glissa un regard sur l'un des écrans, un demi sourire au coin des levres. Bah ! C'était le jeu, après tout.  A la fin du temps impartit, il l'aida a reposer pieds à terre, et a tenir debout.  Le temps que son sang circule à nouveau dans le reste de son corps.  Celui d'Emma, pas celui de Ian, hein. Quoi que. L'afflux n'était pas localisé au même endroit, mais ça fonctionne aussi !   Malgré le fait qu'elle avait l'air d'être fière d'elle – et elle pouvait l'être- le succès de l'inspectrice fut bien vite oublié avec une nouvelle vedette qui prenait déjà place. « Qu’est ce qu’ils ont mis dans leur bière ? »  demanda-t-elle d'un ton qui fit sourire Ian. Ca devait tourner la dedans. Il l'éloigna un peu de la foule, pour qu'elle ait de l'air, attrapant deux bières dans la poubelle pleine de glace, et les décapsula l'une avec l'autre. «  Vu tout ce que vous venez d'avaler, j'vous assure que vous préférez l'ignorer.. » plaisanta-t-il en ricanant dans son goulot, avant de boire une partie de la canette.  Probablement rien de spécial, mais la biere discount ne devait pas faire partie de son régime alimentaire. Le policier regardait sa supérieur avec un regard pétillant et rieur, sans chercher à dissimuler son sourire. Il regrettait ne plus passer de moment comme ça avec sa fiancée, mais pourtant, il était content qu'elle ne soit pas là ce soir. Non, disons plutôt qu'il était content d'être accompagnée par Emma. Le regard toujours rempli de défi, il lui dit alors : «  J'dois avouer que vous être endurante pour une vieille... » . Il y avait un leger double sens, mais elle avait commencé ce jeu avant lui. Rapidement il perdit son petit air sérieux dans un ricanement moqueur, voire mesquin. Oubliant un peu le peu de hiérarchie qui demeurait ce soir, il passa un bras autour de ses épaules en avançant à nouveau à travers la pièce. Il y avait quelque chose d'amical et sécurisant dans ce geste, avant que tout ça n'éclate comme une bulle de savon lorsqu'il prit la parole «  Bien bien bien. Je crois que c'est à moi de vous mettre au défi maintenant, non ? »  

L'auréole au dessus de la petite tête innocente du brun tomba par terre pour laisser place à de jolies cornes de diablotin. Comme ragaillardit par cette idée, il aborda un grand sourire, en regardant autour d'eux. Une idée lui vint alors. «  Mh, il doit y avoir un ordinateur branché quelque part, relié à des enceintes... » supposa-t-il en cherchant la bête du regard. Un compte Deezer ou Spotify devait se charger du reste pour la musique. Il glissa ses yeux verts sur la victime : «  Vous allez commencer par trouver l'engin. Et changer la musique. Mettez un truc bien ringard, qui pète bien l'ambiance, et enjailler vous dessus comme si c'était la meilleure musique au monde. Si vous arrivez à vous faire suivre par les étudiants, vous aurez le droit de me donner un gage. Sinon, je me chargerai de vous trouver un petit quelque chose à faire... » sourit-il, avec plein de promesses dans la voix. Il avait envie de jouer avec son besoin de gagner, et il trouvait cette idée plutôt drôle. Il termina ce qui restait de sa bière. Il chercherait où boire autre chose, pendant qu'elle se chargeait du PC. Au pire, il y avait toujours la téquila à l'étage..

Emi Burton

_________________
the magic of the first love is our ignorance that it can ever end...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 30/12/2014
MESSAGES : 1337
POINTS : 5902



MessageSujet: Re: Alcohol ! Because no great story started with someone eating a salad ~ EMMA   Dim 20 Aoû - 14:19



   
   Alcohol ! Because no great story started with someone eating a salad
   Ian & Emma

J
e n’aurais jamais cru que boire la tête à l’envers pouvait… vous monter à la tête comme ça ! Il aura fallu attendre mes 30 ans pour faire ce genre de choses. Je connaissais bien sur ces jeux estudiantins mais je ne pensais vraiment pas que je les ferais un jour. C’était une expérience assez intéressante. Enfin c’était ce que je pensais avant de remettre pieds à terre et de manquer m’étaler comme une crêpe par terre. Heureusement que Ian était à mes côtés. Son bras autour de ma taille fut plus que le bienvenue et je ne pus m’empêcher de bougonner. J’avais la tête qui tournait légèrement et les cris d’encouragement pour mon successeur me vrillaient un peu trop le crâne. Il s’en aperçut sans doute car il m’entraina un peu à l’écart de la foule le temps que le sol ne tangue plus à mes pieds. Quelques minutes plus tard, je fus de nouveau apte je le regardais avec ses deux bières. Je venais de boire au moins un litre là-bas et il voulait que j’en reprenne ? Je le regardais légèrement médusée et m’apprêtais à protester lorsqu’il me traita une nouvelle fois de vieille. Un petit sourire me vint alors aux lèvres et lui prenant la bière des mains, j’en bus une longue gorgée essayant de ne pas vomir. J’avais besoin de manger avant de continuer à ce rythme.

« Et oui ! Comme vous le voyez, la vieille a pas mal de ressources ! »

Ce fut ce que je lui dis avant de finir la bouteille.

« Par contre avant de continuer, j’ai besoin de manger quelque chose et pas un mot Sergent ! »


Je l’entrainais vers la cuisine où je l’espérais j’allais trouver de quoi satisfaire les exigences de mon ventre affamé. Je n’avais aucunement l’intention de me laisser me monter la tête par de la bière équivoque. Et même si il ne le disait pas, je savais que Ian était aussi affamé que moi. Nous n’avions pour ainsi dire pratiquement rien mangé de la journée. Je commençai à fouiller dans les placards avant de dénicher de quoi manger. Je lui tandis son sandwich au beurre de cacahuète avant de mordre dans le mien avec appétit. Gosh ! Ça faisait un bien fou et je me sentais nettement de meilleure humeur. Enfin jusqu’à ce qu’il me prenne par les épaules pour m’entrainer dehors. Je le regardai un peu soupçonneuse et murmurai dépitée

« Pourquoi j’ai l’impression que depuis tout à l’heure c’est moi qui me fait avoir ? »

Non mais c’est vrai. C’est moi qui me retrouvais déguisée, c’est moi qui me retrouvais pieds en l’air et là c’est ENCORE MOI qui vais être mise au défi ?! Oui je me sentais comme celle qui se faisait avoir et pourtant  il avait été réglo. Il y avait vraiment quelque chose qui clochait dans cette histoire et surtout quand il me donna mon défi. Je le regardai la bouche ouverte.

« Nan mais vous débloquez ?! »

Mais aussitôt, je me repris. Je n’avais pas envie qu’il me traite encore une fois de poule mouillée. Avec l’impression persistante de me faire encore et encore avoir, je me pliai à mon côté par trop orgueilleux.

« Ok ! Préparez-vous pour votre gage Monsieur Blackwood parce que croyez-moi vous allez regretter bien vite ! »


Bon première chose, retrouver le DJ de la soirée. Je commençais à aller de pièce en pièce avec le blond à mes trousses. Je le trouvai assez vite et faisant signe à Ian de rester en arrière, je m’approchais du petit jeune avec un sourire sur les lèvres.

« Hello… » minaudai-je en battant des cils.

Comme je le soupçonnais, le pauvre en perdit presque les moyens. Après tout, cette petite combinaison allait bien m’aider. Je lui demandai alors de m’expliquer un peu le fonctionnement de ses machines à force de Oh et de Ah admiratifs. Je finis par lui murmurer à l’oreille ce que je voulais. Rien que le fait d’avoir un corps féminin aussi près de lui, le chamboula tellement qu’il écouta d’une oreille plus que distraite ce que je lui dis. Je dus lui répéter une nouvelle fois et il me regarda d’un air ahuri. Je lui fis un petit clin d’œil et tandis que la musique des Village People s’éleva, je le pris par la main pour l’entrainer avec moi. On nous regarda avec surprise lorsque je me mis à danser dessus avec le pauvre DJ. Enfin, la première surprise passée, l’étudiant en profita à fond. J’en profitai également pour rameuter quelques autres mecs sur la piste. Nous étions alors une dizaine au milieu du cercle lorsque le fameux « YMCA » retentit. D’habitude je n’aimais pas être au centre de l’attention mais je devais avouer que cette fois-ci c’était plutôt amusant. Petit à petit d’une dizaine, on se retrouva à une quinzaine puis une vingtaine. Et la fin de la chanson fut acclamée et j’esquissai alors une révérence en rigolant. Me dirigeant avec un petit sourire triomphant vers Ian qui avait observait la scène avec  son éternel petit sourire narquois.

« Alors mon cher ? Qu’en pensez-vous ? »


Je n’étais pas peu fière de ce que je venais d’accomplir.

« Bon à vous Sergent… Que puis-je vous faire faire ? »


Je tapotais ma bouche en le regardant d’un air espiègle.

« Et bien Ian… Allons d’abord ranger mon arme dans la voiture en lieu sûr car… Vous allez nous faire un petit striptease ici même. Oh pas intégral rassurez-vous ! Juste que vous devez récolter au moins 200 livres ! »
WILDBIRD

_________________
Cause in the daylight we'll be on our own.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inconnu

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 20/11/2016
MESSAGES : 147
POINTS : 910



MessageSujet: Re: Alcohol ! Because no great story started with someone eating a salad ~ EMMA   Dim 20 Aoû - 16:20





Alcohol ! because no great story started with

someone eating a salad.
Rosebury & Blackwood
Emma désirait manger quelque chose, avant de poursuivre la soirée. Quelle petite joueuse. Ian ne chercha pas à l'en dissuader, parce que le but n'était pas qu'elle se rende malade pour lui prouver quelque chose qu'elle n'avait pas à prouver. Ils se rendirent alors vers les cuisines qu'abritait la maison de la sororité dans laquelle ils faisaient la fête, et après une rapide fouille, Emma trouva de quoi faire des sandwich au beurre de cacahuètes. La seule raison pour laquelle Ian ne se plaignit pas, était parce qu'elle lui avait gentiment préparé le sien. Mais franchement, un sandwich sans viande, ça n'avait rien d'un sandwich ? Il n'avait jamais été bien fan de ce goût, alors il rinçait celui-ci à dose de gorgée de bière. Peut-être pouvait-il trouver du bacon a ajouter dedans? Il se résigna. Il n'était pas là pour un repas gastronomique non plus. Le but était d'avoir quelque chose dans le ventre pour éponger, n'est-ce pas? Ca tombait plutôt bien que cet infâme met ait exactement la même consistance qu'une vieille éponge... « Pourquoi j’ai l’impression que depuis tout à l’heure c’est moi qui me fait avoir ? »  Cette question fit sourire Ian, bien que le sandwich était comme une prison pour toute forme de joie. Elle ne se faisait pas avoir, si ? Oui, bon, peut-être. Beaucoup, en faite. Mais il n'était pas responsable de sa malice ? Si ? Et puis, au final, il ne faisait rien qu'elle ait refusé. Elle avait décidé qu'il lui trouve une tenue, et parce qu'il avait réussi, elle s'était retrouvé à picoler la tête à l'envers. «  Vous n'vous faites pas avoir, Emma. Vous lâchez prise. Et avouez que c'est amusant ? » dit-il en mordant dans triangle, avant que le beurre de cacahuète n'efface cet air moqueur de son visage. Berk.

Après la torture culinaire, Ian proposa un défi à Emma.. Celui de changer la musique pour quelque chose de bien ringard. Ian pensait qu'un simple PC tournait quelque part, mais il avait sous estimé le budget pour ce genre de soirée. Un type, avec ses platines, semblait ravi d'être le maitre de l'ambiance. Elle lui fit signe de ne plus la suivre et s'aventura vers le garçon pour jouer un petit jeu qui, au loin, faisait bien rire le policier. C'était facile d'être une meuf quand même, pensa-t-il, jalousant le fait qu'elle n'avait qu'à battre des cils pour obtenir ce qu'elle voulait. Ils étaient vraiment trop cons, à tout céder juste pour de jolies courbes. Le DJ était clairement en train de se faire prendre entre les mailles de l'inspectrice, qui avait un air ingénue que Ian n'avait pas remarqué jusque la. Ca rendait le tout, son air et sa tenue, vraiment sexy. Il la chassa de son esprit. Voilà qu'il était aussi faible que le DJ ! Et paf, la chanson changea, alors que la diablesse faisait se rapprocher quelques étudiants. Ian ricana en entendant YMCA et profita du spectacle. Bon joueur, il suggéra même à quelques personnes autour de lui à aller danser. Bientôt, une bonne vingtaine de personnes s'amusa en reproduisant cette chorégraphie plus que culte. A la fin de la chanson, il applaudit aussi en acclamant les danseurs, avant que Emma ne le rejoigne, une fois encore, fière d'elle. Au finale, Ian était une bonne thérapie pour la confiance en soi, non ?  Lorsqu'elle lui demanda ce qu'il en avait pensé, il dit alors tout sourire : «  Je pense que vous avez un peu triché. Il y avait bien plus ringard qu'une musique aussi légendaire que les Village People. Mais c'était une belle performance, je dois quand même le reconnaître. Félicitations. » dit-il néanmoins avec fair-play.

Elle chercha donc un gage à lui donner. Il pouvait d'ores et déjà se douter qu'aux vues de tout ce qu'elle avait dû subir jusqu'ici, il allait morfler. Elle l'avait prévenu, un peu plus tôt d'ailleurs. Et puisqu'elle avait l'impression de se faire avoir, elle allait se venger, c'était sûre. Prêt à recevoir sa sentence, il la regardait toutefois sans perdre la moindre trace d'amusement. Peut-être était-ce la téquila qui le rendait si joyeux, ou simplement parce qu'il passait une bonne soirée. « Et bien Ian… Allons d’abord ranger mon arme dans la voiture en lieu sûr car… Vous allez nous faire un petit striptease ici même. Oh pas intégral rassurez-vous ! Juste que vous devez récolter au moins 200 livres ! » Ian sourcilla, avant de lâcher un rire. Voilà un gage qui promettait d'être amusant. Il espérait simplement ne pas avoir a arrêter l'une des quoi, cent, cent cinquante personnes ici, un jour? Finalement, voilà à quoi il en était réduit aujourd'hui. Non seulement les meufs le prenaient pour un stripteaseur, mais en plus de ça, il devait vraiment faire le show ? Voilà un détail de la soirée que Delilah ne devrait pas apprendre, elle ne trouverait pas ça très amusant. «  Ah, on se soupçonne pas assez l'influence Magic Mike sur ces dames... Et correction, on ne dit pas ''la voiture'' mais La Blackwood'mobile. » plaisanta-t-il, alors qu'il emmenait Emma vers celle-ci. En chemin, il lui dit alors : «  Vous êtes sur que je ne peux pas garder le flingue ? J'veux dire, ça serait plus pratique pour récolter les 200 livres... » suggéra-t-il avant d'ajouter comme une prise de conscience «  Ouais... non, ça s'appelle un braquage... Et puis qui a besoin de ça – dit-il en rendant le pistolet à l'inspectrice, non loin de l'auto  - quand on a ça? » demanda-t-il en se désignant avec ses deux pouces.  Ian n'avait pas l'égo aussi surdimensionné qu'il le faisait croire, mais il en jouait beaucoup. Sa fiancée avait tendance à croire que c'était parce qu'il n'avait pas du tout confiance en lui, alors que si. Pas toujours, mais d'une manière générale, si. Même là, se foutre à poils devant ces gens ne l'angoissait même pas. Ca ne serait pas la première fois qu'il finirait le cul à l'air, même si c'était une première depuis qu'il n'était plus à la fac. Il pressa sur sa clé pour déverrouiller sa voiture, afin qu'elle y cache son pistolet.

De retour à la soirée, même si il savait que Emma n'attendait que ça, qu'il s'exécute, il ne le fit pas de suite. Non pas qu'il se défilait, mais il lui semblait que cela serait bien plus drôle, un peu plus tard dans la soirée. Pour l'heure, il y avait bien plus urgent à faire, et ça se trouvait dans des petits verres. Il aida les quelques personnes qui préparaient des shooters à en servir un maximum, certains étant un mélange de vodka et de sirop, d'autres nature, de la tequila, du Jägermeister, ou même de l'absinthe. Attroupés autour de la table tout le monde se servait pour accompagner leur cuite d'un jeu a boire. Prenant deux Jäger, Ian entendit un à Emma : «  C'est aux plantes. C'est un peu plus fort que votre tisane nuit tranquille du soir, mais ça vous fera du bien » dit-il avec ce sourire si gentil qu'on le suivrait n'importe où. «  Vous travaillez demain? » demanda-t-il, peu soucieux de savoir si elle allait réussir à se lever ou pas. Elle avait droit de ne pas être au top, au moins une fois dans sa vie, non?  


Emi Burton

_________________
the magic of the first love is our ignorance that it can ever end...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 30/12/2014
MESSAGES : 1337
POINTS : 5902



MessageSujet: Re: Alcohol ! Because no great story started with someone eating a salad ~ EMMA   Dim 27 Aoû - 15:10



   
   Alcohol ! Because no great story started with someone eating a salad
   Ian & Emma

I
an avait raison en disant que cette soirée me faisait du bien et m’aidait à lâcher prise. Je réalisai que j’en avais bien besoin. Depuis mon arrivée, j’avais été obnubilée par différentes choses et en premier lieu mon enquête sur le voleur de ma rose. Il avait fallu que cela arrive à peine deux semaines après mon emménagement. Je n’avais pas eu le temps de penser à autre et il fallait bien avouer que j’en avais pas vraiment eu envie. J’aimais mon travail et j’avais fait de cette enquête ma quête personnelle. Et avec mon caractère, je savais que je n’arrêterais pas avant d’avoir mis cet antiquaire derrière les barreaux. Mais cette soirée était dirons-nous une petite parenthèse plus que bien bienvenue dans cette vie bien réglée. Ici, je pouvais me lâcher un peu et ne pas à avoir peur de me faire juger. Je ne pensais pas que mon collègue irait se vanter de nos prouesses de ce soir. J’avais étrangement confiance en lui et c’était une bonne chose. Une bonne chose d’avoir enfin un allié sur place. En revenant vers lui après cette petite danse, je souris d’un air entendu en le voyant parler de chanson légendaire et autre. C’était facile pour lui de dire ce genre de choses

« Et bien mon cher… Vous auriez dû me donner un titre de chanson si vous ne vouliez pas de quiproquo. Une chanson ringarde pour vous ne l’est peut-être pas pour moi ! »
, lui répondis-je avec un petit clin d’œil.

Loin de moi l’idée de traiter cette chanson mythique de ringarde, je l’adorais mais il fallait avouer que nous n’étions pas de la même génération que les petits jeunes de ce soir. Dans tous les cas, j’avais rempli ma part du marché et j’allais me délecter de ce qu’Ian allait devoir faire. J’espérais avoir une petite revanche de tout ce que j’avais subi depuis le début de cette soirée. J’éclatais de rire en entendant la répartie de mon collègue.

« Désolée de vous décevoir mais je ne suis pas très fan de Channing Tatum… Je préfère le brun derrière lui »


Oui c’était rare que je craque pour l’acteur principal dans les films. A moins de s’appeler Leonardo DiCaprio ou bien encore Matt Bomer. Oui deux types complètement différents mais DiCaprio était mon coup de cœur depuis de nombreuses années déjà.

« Et peut-on aller jusqu’à la Blackwook’mobile maintenant svp collègue ? Vaut mieux que vous rangiez mon flingue. Je n’ai pas du tout envie d’être complice de braquage sur des jeunes fauchés. Je vaux mieux que ça. La prochaine fois proposez-moi la Place Vendôme ! »

Ce fut en riant que nous nous dirigeâmes vers la voiture de l’américain.

« Hmm… Vous n’êtes pas mal mais ce qui va surtout vous sauver c’est que la majorité est ivre comme pas possible. Avec un peu de chance, les mecs vont vous trouvez à leur goût… »

Ce fut en nous chamaillant comme des enfants que nous arrivâmes à sa caisse. Je pris soin de bien planquer mon arme et surtout de ne pas ranger les balles et l’arme au même endroit. Précaution utile lorsqu’on savait où on était. Une fête pleine de jeunes fêtards n’était pas l’endroit idéal pour perdre son arme de service. En revenant à la fête et en voyant que ce dernier ne faisait rien pour commencer son défi, je perdis quelque peu le sourire. En prenant le verre, je lui dis alors

« Seriez-vous une poule mouillée Ian… Vous étiez censé nous offrir un beau spectacle… »

Je pris une gorgée de la boisson et eut une grimace de dégout. Rien à voir avec les mojitos que je descendais en compagnie de Sookie.

« Et non je ne travaille pas demain. Du moins pas officiellement… »

Il n’était pas rare que je vienne en extra au commissariat. Je ne demandais pas forcément de sous en plus, ce qui était peut-être un tort mais bon. J’aimais mon boulot et en choisissant cette carrière, je savais pertinemment que je n’allais jamais devenir riche. Finissant dans une grimace l’infâme breuvage, je décidai alors de prendre le taureau par les cornes. Je me levai et allai vers mon ami le DJ. Quelques petits mots dans son oreille et la musique cessa immédiatement. Tous les regards convergèrent vers nous. Arborant un grand sourire, je me raclai la gorge et me lançai

« Vous vous demandez surement ce qui se passe ici, et bien, mon ami là-bas vous a concocté une petite surprise… Une belle, une magnifique surprise… Pour vous les filles mais aussi pour vous les gars !! Applaudissez bien fort Ian !! »

Ces mots finis, je désignais Ian de la main tandis que Hot Stuff faisait entendre ses premières notes.
WILDBIRD

_________________
Cause in the daylight we'll be on our own.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inconnu

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 20/11/2016
MESSAGES : 147
POINTS : 910



MessageSujet: Re: Alcohol ! Because no great story started with someone eating a salad ~ EMMA   Ven 1 Sep - 16:25





Alcohol ! because no great story started with

someone eating a salad.
Rosebury & Blackwood
Quand Ian proposa de boire quelques verres plutôt que de se ruer sur son gage, Emma lui fit une remarque qui le fit doucement rire. Il lui lança un regard étrange lorsqu'elle suggéra qu'il avait la trouille. Elle le connaissait bien mal, la petite. Regard qu'il envoya en l'air en roulant des yeux, avant de servir les verres. " Attention Rosebury, je vais finir par croire que vous trépigner d'impatience à l'idée de me voir en train de me dessaper. " plaisanta-t-il, pour retourner la plaisanterie contre elle. Il sourit à la grimace de la jeune femme après avoir bu son shooter. Lui, il aimait bien. Ca serait sans doute moins fort avec une Redbull, mais bon. Il proposa d'autres shooters à Emma qui rapidement, les esquiva, le laissant avec ses petits verres. Il trinqua avec la personne à sa gauche, avant de suivre l'inspectrice du regard. Qu'est-ce qu'elle allait faire ? Il arqua un sourcil en la voyant discuter à nouveau avec le DJ. Faut croire qu'elle avait prit gout aux chorégraphies obsolètes. Ca faisait plaisir de la voir s'amuser en tout cas. Elle avait confirmée ce que Ian savait déjà avec son '' pas officiellement"  : elle passait beaucoup trop de temps au travail.  La musique se stoppa. Elle allait finir par s'attirer les foudres des étudiants a faire ça a chaque fois. « Vous vous demandez surement ce qui se passe ici, et bien, mon ami là-bas vous a concocté une petite surprise… - Ian manqua de s’étouffer avec le dernier verre qu'il venait d'avaler. Quoi ? - Une belle, une magnifique surprise… Pour vous les filles mais aussi pour vous les gars !! Applaudissez bien fort Ian !! » Il regarda Emma, se demandant si elle plaisantait. Non. A l'image du Panda de cette fameuse publicité, qui détruit tout lorsqu'on refuse de manger son fromage, Ian comprit qu'on ne disait pas Non a Rosebury non plus. Mais il ne l'avait pas fait. Il avait simplement voulu faire ce spectacle un peu plus tard. Bon joueur, il rit en entendant la chanson qu'elle avait demandé. Impossible de repousser ce moment avec toutes ces personnes les yeux rivés sur lui à l'applaudir, comme l'avait demandé Emma.  Ok, elle voulait du spectacle ?

Il demanda gentiment la bière de la demoiselle à ses cotés, et la bu cul sec, faisant scander à la foule son prénom pendant ce temps, pour faire monter la sauce avant le show. C'était amusant, parce que tout le monde, ou presque, se prêtait au jeu, comme pour Emma plus tôt. Finalement, ils mettaient l'ambiance à eux deux. Faisant s'élever de plus en plus fort les "Ian ! Ian ! Ian !" des étudiants, en domptant leurs cris d'un geste de la main façon maestro, il grimpa sur la table ou reposait des cadavres de bouteilles. Et, jouant le jeu lui aussi, il déboutonna bientôt sa chemise aux premières paroles de Donna Summer, faisant venir à lui la foule amusée. Bouton après bouton, déhanché après déhanché, Ian espérait secrètement que Emma avait tord et qu'il ne ferait pas carton plein auprès des mecs. Loin d'être homophobe, il avait ceci dit un peu de colère en lui depuis que son père avait fait son coming-out, sorti de nul part. Colère qui s'était atténuée avec le temps ceci dit. A la fin du célèbre refrain, Ian avait abandonné sa chemise, lancée dans la foule après avoir tournoyé en l'air.

Lorsque le deuxième couplet commença, il décrocha la boucle de sa ceinture et la fit glisser lentement, la retirant seulement une fois le volume des décibels ayant explosés. Il était loin d'être pro, mais il apparaissait évident qu'il ne s'agissait pas là de son premier strip-tease. Il ne se prenait pas au sérieux, donc ça le faisait plutôt rire de se donner en spectacle comme ça. Comme Indiana Jones avec son lasso, il fit claquer sa ceinture en l'air, jouant avec le public. De la à dire qu'une carrière l'attendait, on en était loin mais il se débrouillait plutôt bien. Il pointa alors Emma du doigt, pour la faire se rapprocher. Volontaire ou pas, elle n'eut pas trop le choix puisqu'elle se fit kidnapper par des étudiants, prêt à en voir toujours plus. Elle l'avait foutu la dedans, pas question qu'elle ne soit pas dans le même bateau que lui. Quand elle fut assez proche de lui, il la prit par le poignet et il hissa la jeune femme sur la table avec lui, se lança alors dans une danse plus que suggestive avec elle en déboutonnant son jean. Cette fois, il gagnait le cœur des hommes, qui pouvait presque envier le brun d'avoir la possibilité de balader ainsi ses mains sur le corps de la jeune femme. Il espérait ne pas avoir des problèmes plus tard pour avoir faire ça, mais pour le moment, il s'en fichait un peu. Il faut dire qu'il était bien plus occupé à profiter de cette charmante petite combinaison plutôt que d'envisager le pire. Un coup de reins à chaque "hot stuff" plus tard, et bientôt la chanson prit fin. Ian sauta alors de la table, et aida Emma a descendre en l'attrapant par la taille, pour la porter.  Il lui sourit alors " Vous avez raison, vous vous faites toujours avoir..." dit-il en la reposant devant lui, fesses sur table. Avec l’effervescence de la soirée et le chaos de sa vie de couple en ce moment, il garda ses mains sur ses hanches, se demandant un instant : et si...?  C'était une terrible idée. Sur tout les plans. C'était une erreur par rapport à Delilah, et il se sentirait terriblement con au boulot par la suite. Pourtant il s'était déjà rapprocher un peu d'elle.  Et puis, il n'avait pas envie de gâcher cette entente entre eux, pour un baiser volé et regretté. Reprenant ses esprits, il lui sourit pour dissiper cet instant d'hésitation. Réalisant qu'il avait totalement oublié la partie monétaire du spectacle, il lui demanda d'un air penaud : " Je crois que j'ai pas réussi le pari à 100%...Mais une telle prestation mérite bien une augmentation ponctuelle de 200 livres, non?" Ses mains glissèrent sur ses cuisses un instant avant qu'il ne s'écarte de la tentation, reboutonnant son jean, avec ceci dit un certain regret. Emma Rosebury allait-elle vraiment lui faire tourner la tête ce soir ? Non pas qu'elle n'en avait pas le potentiel, mais il ne l'avait jamais vraiment envisager sous cet angle. Il devait se reprendre, et vite. En commençant par retrouver sa chemise, et couvrir son tatouage de rose noire sur son épaule. Vu la symbolique et la situation, il avait l'impression que Delilah pouvait le voir en train de flancher a travers les pétales. Oui bon, il avait bu, il avait donc le droit d'avoir un délire paranoïaque.


Emi Burton

_________________
the magic of the first love is our ignorance that it can ever end...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 30/12/2014
MESSAGES : 1337
POINTS : 5902



MessageSujet: Re: Alcohol ! Because no great story started with someone eating a salad ~ EMMA   Sam 4 Nov - 17:30



   
   Alcohol ! Because no great story started with someone eating a salad
   Ian & Emma

E
clatant de rire à la réponse de Ian, je lui fis un petit clin d’œil complice en rétorquant

« Vous savez bien que je rêve de ça depuis que vous avez franchi les portes du commissariat »

Ian pensait pouvoir jouer la montre avec moi mais je n’étais pas le genre à me laisser faire aussi facilement. Je savais que l’américain n’était pas un dégonflé ou une poule mouillée comme j’aimais à le nommer. Mais j’avais décidé que le temps de l’attente était terminé. Je m’étais donc dirigée vers le petit DJ – le pauvre allait finir par croire que j’étais folle de lui. Finalement, Ian n’avait pas eu une si mauvaise idée que ça avec cette combi. Je pourrais presque m’y faire. Presque. Avec cette allure, je pouvais facilement faire la taupe dans les milieux de la nuit des bas-fonds de Manchester. J’imaginais sans peine la tête que feraient nos collègues en me voyant vêtue de la sorte. Et franchement, je n’avais pas vraiment envie de leur donner plus de matière que ça pour ne pas me prendre au sérieux. Mais je savais pertinemment que si un jour, une enquête de ce genre devait avoir lieu, je serai la personne désignée pour aller en infiltration. Je ne pus m’empêcher de sourire en imaginant la tête que ferait mon cher jumeau en apprenant la nouvelle. Le pauvre risquait de faire une crise d’apoplexie.

Je retrouvai donc Jimmy le petit DJ et rapidement les premières notes de Hot Stuff se firent entendre. Regardant Ian d’un petit air narquois, je fis un petit signe de la main pour l’inviter à rejoindre le milieu de la pièce. Rigolant de bon cœur à son spectacle, je dus reconnaître qu’il savait y faire. Ce n’était pas son premier, je pouvais mettre ma main à couper. Mais je m’en fichais du moment qu’il relevait le défi. Joignant ma voix aux cris que les autres filles poussaient, je le regardai faire son petit numéro. Pourtant… Pourtant je devais bien me douter qu’il n’allait pas en rester là. Pointant alors un doigt joueur vers moi, il me fit signe de le rejoindre. Reculant alors de quelques pas, je lui fis non de la tête. Hors de question que je le rejoigne là bas, sur cette table. Mais évidemment que je n’allais pas avoir gain de cause puisque des mains me poussèrent vers cette maudite table. Capitulant, je me retrouvais à mon tour perchée pendant que monsieur se déhanchait près de moi. Rigolant et me prêtant sans mauvaise grâce apparente au jeu, j’entamais alors une danse sensuelle avec l’américain déchainant par la même occasion la foule. Les mains de Ian étant sur moi, je ne me privais donc pas non plus et laissai les miennes sur son torse et dos. Qui l’eut cru ? Deux adultes faisant l’ambiance d’une fête estudiantine ? Certainement pas moi.

La danse se finit alors sous les hurlements de la foule en délire. Fier de lui, Ian me porta pour me faire asseoir sur la table ne cherchant pas à rompre notre proximité. Il se trouvait maintenant debout devant moi entre mes jambes de part et d’autre de son corps.

« On peut dire que vous être très fort Blackwood… », murmurai-je dans un sourire mutin.

Ses mains étaient toujours sur mes hanches et nous étions proches. Beaucoup trop proches. Pourtant ni l’un ni l’autre ne songions à nous écarter. L’ambiance du moment, l’alcool, la danse… Tous ces éléments qui pouvaient vous faire perdre la tête et regretter un acte plus tard se trouvaient réunis. Mais nous étions des adultes responsables malgré les apparences et cette soirée et nous savions tout deux que nous regretterions tout moment d’égarement. Aussi dis-je d’une voix taquine pour rompre un peu ce moment

« Par contre… Vous avez oublié quelque chose… »

Je souris tandis qu’il se rappelait ne pas avoir rempli tout son contrat. Rigolant à ce qu’il lui dit ensuite, je répondis du tac au tac

« Ne croyez pas vous en sortir aussi bien Blackwood ! Vous avez perdu ! »

Sautant de la table, je lui claquais les fesses d’un geste rieur et – une nouvelle fois – arriva près de Jimmy. M’emparant du micro, je tapotais légèrement le dessus pour réclamer un peu d’attention.

« Alors les jeunes ? Vous vous êtes amusés ? »

Une clameur me répondit. M’enhardissant, je continuais

« Vous avez apprécié le spectacle ? »

Nouvelle clameur. Une voix cria au fond qu’il aurait préféré me voir à la place de Ian. Rigolant de bon cœur, je lui dis alors provoquant ainsi des sifflements

« La soirée n’est pas encore finie hein… Mais… Vous savez Ian peut faire beaucoup mieux. Beaucoup beaucoup mieux… Que direz-vous d’une danse sur la chanson la plus hot du moment avec lui ? Vous avez tous vu 50 Shades n’est ce pas ? Vous connaissez tous la chanson de The Weenkd n’est ce pas ? Et bien les enchères commencent maintenant !  20 livres pour commencer ! »

Des voix s’élevèrent alors. Tous voulaient plus de la part de Ian alors que je ne leur avais parlé que d’une danse. Poussant le vice jusqu’au bout, je jouais mon rôle à la perfection en m’approchant de lui. Faisant mine de tater la marchandise, je dis alors

« Une danse langoureuse avec cet homme tout droit venu du pays de Christian Grey. Que peut-on demander de plus ? Ne soyez pas timide. Regardez moi ces muscles… Allez les filles… Et les garçons ! N’oublions pas nos gars… »

J’évitais volontairement de regarder mon compagnon du soir sachant très bien qu’il voulait m’étriper. Une voix hurla alors 200 livres faisant taire tout le monde. J’applaudis alors et demandai à la personne de s’avancer. Un mec s’avança alors. Sur de lui et arborant un sourire jusqu’aux oreilles…

« Voilà notre gagnant ! On l’applaudit bien fort ! »

Me tournant alors vers Ian je lui dis alors

« Vous avez même gagné le double Blackwood… »
WILDBIRD

_________________
Cause in the daylight we'll be on our own.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inconnu

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 20/11/2016
MESSAGES : 147
POINTS : 910



MessageSujet: Re: Alcohol ! Because no great story started with someone eating a salad ~ EMMA   Sam 4 Nov - 23:10





Alcohol ! because no great story started with

someone eating a salad.
Rosebury & Blackwood
Après cette danse qui l'avait plutôt bien réchauffé, quand bien même était-il torse nu à présent, Ian pensait avoir marqué quelques points, et ainsi remporter son défi sans en avoir rempli tous les termes. C'était sans compter sur le caractère pointilleux de Emma, qui ne laisserait pas cet écart impayé. Alors qu'il essayait de lui faire cracher les 200 livres pour remplir son contrat, elle lui affirma qu'il avait perdu. PERDU?! Après ce superbe spectacle ? La garce, pensa-t-il dans un sourire toutefois amusé. Peut-être aurait-il finalement dû l'embrasser, ça aurait sans doute eu le mérite de la faire taire et de lui faire oublier ce détail monétaire. Elle descendit de la table et lui claqua les fesses aux passages.  " J'vous avais bien dit que vous attendiez que ça..." plaisanta-t-il. Alors qu'elle se sauvait à nouveau, Ian tenta de mettre la main sur sa chemise. Pas facile d'expliquer à Delilah qu'il était seulement allé boire un verre après sa journée en rentrant torse nu... La simple idée de rentrer et d'avoir des comptes à rendre le gonflait déjà. Mais il n'eut pas le temps d'enquêter longtemps sur la cachette de son haut que la voix microphonnée d'Emma retenti à nouveau. Elle arracha un éclat de rire à Ian lorsqu'il l'entendit commencer sa prise de parole par "les jeunes". Sérieusement? Ca valait bien le coup de s'emmerder à la relooker pour qu'elle nique tout en utilisant de tels termes ! lElle venait de prendre vingt ans et manquait soudainement de crédibilité ! Il écouta la suite de son discours, franchement amusé par sa personne. Alors qu'elle prenait la température comme une vraie chauffeuse de salle, quelqu'un avoua qu'il aurait préféré la voir elle, uniquement sur scène. Ce type, il lui ôtait presque les mots de la bouche. Le brun lui donnait complètement raison. " Salut, Ian." entendit-il dire. Il se retourna, tentant de rester concentré sur le discours d'Emma, mais il resta bloqué sur la demoiselle face à lui. Emy. Cette fille qu'il avait raccompagné l'autre soir. Celle-là même qui l'avait invité. Il en avait presque oublié l'existence. " J'crois que ça t'appartiens?" demanda-t-elle en lui tendant sa chemise. " Je sais pas si j'ai vraiment envie que tu la remette..." dit-elle en résistant un peu, lorsqu'il tenta de saisir le bout de tissus. Il ricana, elle lui sourit et le laissa finalement faire. Il la prit, la remerciant avant de l'enfiler. Il aurait presque pu passer inaperçu à cette soirée, si Emma ne lui avait pas lancé ce pari. C'est sur qu'après ça, c'était difficile de le louper. C'est comme ça qu'elle avait dû savoir qu'il était finalement venu.

Entendant des gens gueuler des sommes d'argents, il reporta son attention sur Emma. Qu'est ce qu'elle venait de dire ? Bam bam bam. Trente livre, trente cinq, quarante, cinquante cinq, soixante, cent. Il comprit vite qu'il était au coeur d'une enchère. Mais laquelle ? "Cent-dix!" hurla Emy avant de tourner un regard coquin sur lui. Un peu perdu, Ian chercha à capter le regard de sa collègue pour comprendre mais elle semblait bien trop s'amuser à relancer les enchères pour daigner le regarder. Elle revint d'ailleurs vers lui, avec son micro. « Une danse langoureuse avec cet homme - une quoi ? - tout droit venu du pays de Christian Grey - QUOI ? -  Que peut-on demander de plus ? Ne soyez pas timide. Regardez moi ces muscles… Allez les filles… Et les garçons ! - QUOIIIIIIIIIIIIIIII?!?! - N’oublions pas nos gars… » Mais quelle...! Il allait lui faire gober son micro si profondément que les trois quart des mecs ici allaient regretter ne pas être nés micro. Ça le faisait rire, mais en même temps... Quand quelqu'un gueula 200 livres, et que cette dit personne avança, ça ne le fit soudainement plus rire du tout. Non non non. Emma ne pouvait pas être sérieuse sur ce coup là ? Il la regarda d'un air blasé, repoussant la main qui le tâtonnait quelques secondes plus tôt, non sans la broyer un peu au passage, inconsciemment. Il allait la tuer.  Clairement. Il regarda alors le mec qui semblait bien décidé à récupérer son dû. " Nan nan nan nan nan nan ! Nan." ajouta-t-il au cas où le message n'aurait pas été clair. " Hors de question." dit-il, se défilant clairement sur ce coup. Pas moyen qu'il grimpe sur lui et que.. Il grimaça comme s'il allait en gerber à cette simple pensée. C'était pas très flatteur pour le bonhomme, qui objectivement n'était pourtant pas un mec vilain, mais bon.  Comme pour se protéger, il commença à reboutonner sa chemise, en lançant un regard réprobateur à Emma qui semblait trouver ça très drôle. Hilarant ouais. Ha, ha, ha. Il en avait presque un point de côté. Presque.

Les étudiants semblaient toujours aussi partant que précédemment. Soudainement, rendre des comptes à Delilah lui semblait bien plus attirant que ça. " J'suis désolé mon grand, j'ai une copine tu sais." dit-il comme si c'était la seule raison. Franchement, si le vainqueur avait été une nana, il n'aurait pas fait tant de manière, et il le savait bien. " C'est pas grave, j'suis pas jaloux!" plaisanta alors l'autre, prenant place sur la chaise qui venait de lui être apporté. C'était quoi cette solidarité de merde entre eux tous là? Son seul soutien semblait pouvoir être Emy, mais quand il se retourna pour lui demander de l'aide, elle n'était plus là. Ah, elle n'était peut-être pas au courant pour le non célibat de Ian... L'info était-elle mal passé ? C'était bien le cadet de ses soucis, d'autant plus que la chanson de Weeknd se lança. " Non non non non nooooon..." geignit-il , les yeux rivés sur son gage, alors qu'on l'encourageait. Il devait trouver une solution. Et vite. Bon. Conscient qu'il ne pouvait pas s'en tirer comme ça, il décida d'y mettre de la bonne volonté. Retirant à nouveau cette chemise - il ne s'était jamais senti aussi nu - il sourit enfin au jeune homme sur qui il devait danser. " Faisons là vraiment 50 nuances, Ok...?" lui dit-il, ce qui sembla ravir le gagnant. Et la foule.  Lui faisant mettre les mains dans le dos, derrière la chaise, il fit un boudin de sa chemise, qu'il passa sur les yeux du type comme un bandeau. Il la croisa dans sa nuque, et avec les manches, il lui lia les mains. Qu'il serra, fort. Très fort. Pas moyen que ce mec balade ses mains sur lui, au moins, c'était sécurisé. Puis finalement, il glissa son regard sur les gens vers lui. " Y'a personne qui veut se faire 200£ ? Je rallonge même de cent..." demanda-t-il discrètement aux étudiants.  Même si le désir de le voir à l'oeuvre était grand, personne  ne cracherait sur une telle somme, aussi facilement. Après une légère hésitation, une meuf se porta volontaire, et Ian l'invita à prendre place. Il regarda alors Emma, et mordant son sourire satisfait, il lui adressa un gros doigt d'honneur. Lui lança ensuite un clin d'oeil, il disparu dans la foule, pour aller se chercher un verre. Après ça, il l'avait bien mérité.

Pour éviter qu'elle ne le retrouve trop rapidement, il s'éloigna de là.  Il avait l'air un peu énervé. Même si c'était pour rire, il ne trouvait pas vraiment le sujet drôle. Mais elle ne pouvait pas savoir, après tout. L'espace d'un instant, il hésita à faire un faux appel aux flics pour qu'ils se pointent ici. Ce serait drôle qu'ils tombent sur Emma. Mais il se résigna. C'était pas trop sympa de retourner son amusement contre elle, et puis il ferait du tord à pas mal de personnes de cette soirée. Les deux flics fermaient les yeux sur pas mal de choses, notamment les quelques drogues douces qui circulaient. A moins que ce ne soit juste parce qu'il n'avait pas son téléphone sur lui. Il vida assez rapidement sa bière, sentant l'euphorie de la soirée retomber un peu, puisqu'il pensait à son père. Quelqu'un s'approcha. Emy. "T'as une copine, c'est vrai?" demanda-t-elle. Ian, un peu connard parce que mal luné, lui grogna : " Oh écoute je vais pas commencé à rendre des comptes dès maintenant Ok ? T'as l'air d'être une chouette nana mais - " Bon, visiblement, la suite ne l’intéressait pas, puisqu'elle venait de lui sauter à la bouche. Soit à cause de l'alcool, soit sous l'effet de surprise, mais Ian ne se montra pas très réactif. Ni réticent. Ca aussi, c'était une mauvaise idée. "Emma.." dit-il, luttant contre le chasseur en lui, se disant que son amie serait sa raison. " Non, Emy." corrigea la jeune femme en se serrant contre lui, caressant son torse. Pourquoi participait-il à ça? Pourquoi continuait-il de l'embrasser ? Non non. Il ne pouvait pas encore faire ça à Deli. Bordel. "Non non.. Emma.. Je.. Je dois retrouver mon amie.. Pardon, Emy." dit-il en se détachant un tantinet à contre coeur. Putain, pensa-t-il en s'engueulant mentalement, tout en cherchant l'inspectrice..Il n'eut pas trop de mal a remettre la main dessus, écartant la bande de puceaux qui rodait autour d'elle. Ian voulait lui demander si elle voulait bien rentrer, parce que ce serait sans doute plus sage. Mais, conscient qu'elle avait l'air de s'amuser ici, ce qui n'était surement pas arrivé depuis longtemps, il se ravisa. Essayant de ne rien laisser transparaitre, il lui sourit "Bon, vous avez gagnez. Pour ce qu'elles valent : toutes mes félicitations.  Maintenant, vous auriez l'obligeance de me rapporter ma chemise ?  j'vous offre le verre de la victoire. " dit-il gentiment. Si chemise il y avait encore. Il espérait que le mec, se rendant compte du subterfuge en fin de chanson ne l'aurait pas gardé en dédommagement ! Mais ça, encore, ça n'était pas le lus grave. Par contre, peut-être aurait-il dû prêter attention au fait qu'Emy avait du rouge à lèvres marron ?


Emi Burton

_________________
the magic of the first love is our ignorance that it can ever end...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Alcohol ! Because no great story started with someone eating a salad ~ EMMA   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alcohol ! Because no great story started with someone eating a salad ~ EMMA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pre-order d'Avril 2011 / Story of a Fairy
» Emission a la c** mais j'avoue je regarde - Secret Story
» Secret Story : Le visage de la voix !
» Le Great Eastern
» Secret Story 9

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: manchester :: Manchester West. :: Université.-