AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥
» pour «

Partagez | 
 

 Étrange cohabitation (Thalia & Nathan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ignorant

avatar



Lucie Hope Goldwinn - Ma fille, ma merveille, ma raison de vivre ♥

INSCRIT DEPUIS LE : 02/10/2016
MESSAGES : 88
POINTS : 772



MessageSujet: Étrange cohabitation (Thalia & Nathan)   Ven 17 Fév - 15:47



       

         
Étrange cohabitation

And the seventh thing I hate the most that you do... you make me love you !
Thalia & Nathan
Voilà un peu plus d'un mois et demi que Thalia et moi, nous cohabitions ensemble. Elle commençait à bien prendre ses marques et trouver sa place auprès de Lucie, et ça me faisait extrêmement plaisir. Un peu comme si elle n'était jamais partie. Lucie adorait également sa maman. Notre petite puce grandissait donc en compagnie de ses deux parents désormais, ce qui était encore mon souhait le plus cher il y a moins de 6 mois. A sa naissance, j'avais été tellement dépité de me retrouver seul... Notre vie de famille, je l'imaginais à trois, et pas autrement. Alors maintenant que Thalia était revenue, je n'avais pas l'intention de la laisser partir de nouveau. Pour Lucie, j'entends.

Et un peu pour moi aussi. Je dois avouer que son retour a fait renaître en moi des sentiments que je pensais enfouis à tout jamais, masqués par l'immense haine que je ressentais à son égard. La douleur et l'humiliation de l'abandon avaient effacés de ma mémoire nos beaux moments, l'amour démesuré que je ressentais pour elle. J'aurais pu escalader des montagnes pour ses beaux yeux, mais quand elle n'était pas là, j'étais incapable même de m'en rappeler. Son retour ne me rendait pas insensible, mais nous n'étions pas ensemble de nouveau pour autant. Elle dormait dans la chambre d'amis - qui était désormais devenue sa chambre - et moi dans notre ancienne chambre depuis son installation ici, et même si toutes les nuits, je mourrais d'envie de me glisser sous ses draps pour être prêt d'elle, sentir la chaleur de son corps, je me faisais toujours violence pour rester seul dans mon lit vide et froid. Nos conversations ne tournent qu'autour de Lucie, nous sommes des parents désormais, nous ne sommes plus un couple, là est toute la différence. Nous sommes là pour Lucie, mais pas l'un pour l'autre, même si elle pourra toujours compter sur mon aide.

Cet après-midi, notre petite puce est partie chez sa nounou. Une femme en or, qui m'a beaucoup aidée quand Thalia était absente, et que Thalia adore aussi désormais. La douceur incarnée, la personne idéale à qui confier notre fille. Cet après-midi, je ne travaille pas, il n'y a pas école. J'ai donc décidé de profiter de cet après-midi à la maison pour corriger les évaluations qu'on fait mes élèves pas plus tard qu'hier, et puis ensuite, je pense que je rangerais un peu, que je ferais un peu de ménage, ou un peu de sport, je ne sais pas. Que va faire Thalia ? Je ne sais pas encore. Je ne lui demande jamais de comptes sur ce qu'elle fait, elle est libre de vivre sa vie, je l'héberge seulement, je ne flique pas chacun de ses faits et gestes. Nous nous informons seulement, soit par oral, soit par SMS, quand on fait quelque chose dans l'appartement, par exemple, si on occupe la salle de bain, ou bien même si on sort faire des courses, ect... On communique, mais chacun à sa propre indépendance.

Elle est assise dans le fauteuil, en train de lire une revue. Je la trouve tellement belle... Bon, Nathan, reprends toi. Pense à tes copies à corriger. Je pose mon dossier et ma trousse sur la table de salon, je n'ai pas envie de m'asseoir à mon bureau pour corriger, mais plutôt de me mettre dans le petit fauteuil, non loin de celui de Thalia. J'attrape mon stylo rouge, un support rigide, une copie, et je commence à lire ce qu'on écrit mes élèves. A peine la première copie survolée que j'éclate de rire. Thalia lève les yeux, me regardant m'époumoner de rire, et je vois que dans son regard, elle me demande ce qui se passe.

- Excuse moi, mais c'est trop fort là... L'évaluation de mes élèves que je corrige là porte sur les capitales européennes. Et à la question "Quelle est la capitale de la Suède ?", cet élève m'a répondu... Ikea.

Je pousse de nouveau un rire, incapable de m'en remettre. Il va m'en falloir du courage, pour corriger ces copies... J'ai besoin d'un café, et tout sera parfait.

- Je vais me faire un café, tu veux boire quelque chose ? demandais-je à Thalia, sortant mon plus beau sourire.

CODES ET AVATARS BY MAY


         

_________________


'cause in a sky full of stars
Au-delà des orages, je pars en voyage ; mon âme au vent, le coeur éléphant. Je suis parti d’ici pour rencontrer la vie, être vivant, énormément... ©endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



18 Mois que je t'es abandoner part obligation... Mon bébé ma vie... Pardonne maman. Je t'aime mon amour


INSCRIT DEPUIS LE : 05/10/2016
MESSAGES : 172
POINTS : 1007



MessageSujet: Re: Étrange cohabitation (Thalia & Nathan)   Sam 18 Fév - 15:52


Etrange Cohabitation

Déjà un mois et demi que j'étais revenue dans la vie de Lucie mais aussi de Nathan. Et je le reconnais c'est difficile de me comporter comme une étrangère avec lui. Je l'aime toujours autant. Et chaque jour passé a ses cotés et une vrai torture. J'ai tellement envie de venir me réfugier dans ses bras les soirs ou la déprime m'envahit. Mais j'ai même envie d'aller me glisser dans sa douche quand il y est... Son corps me manque, mais pas que... son amour aussi et son odeur... Mais je pense que ces le moindre mal. J'ai eu la chance de pouvoir ré-habiter a ses cotés et apprendre a connaître ma fille. Nos débuts n'ont pas été facile. Elle ne me connaissait pas et j'avais du mal a la réprimander. Car je me sentais coupable mais maintenant... J'ai l'impression qu'elle a accepter que je sois parmi eux et que je sois sa maman. C'est même devenu un vrai plaisir de lui faire prendre son bain dans mon bain. C'est devenu en quelques sorte notre moment privilégier.

Enfin bon le passé était enfin derrière moi et derrière ma famille. Bon certains matin, je reçoit encore quelques lettres anonyme concernant l'abandon de ma famille il y a environ 20 mois avec des insultes. Mais ça ne me dérange plus... Je sais que Nathan a compris la raison de mon départ et c'est tout ce que j'ai besoin pour passer a autre chose. D'ailleurs cet après-midi, j'ai prévu de le remercier d'avoir été si compréhensif et si gentil avec moi et mon retour. Je n'avais pas encore d’idée pour la façon de le remercier mais ce matin en m'habillant je savais très bien que je ferais de sorte a le remercier aujourd'hui pour tout. Ce matin comme j'étais en journée de repos, j'avais fais les courses et j'avais nettoyé l'appartement. Lucie était avec sa nounou alors en début d’après midi, je mettais mit a l'aise avec un débardeur moulant et un shorty sur le fauteuil afin de lire une revue. Mais c'était une impression simplement celle que je voulais donné car j'étais entrain de réfléchir a ce que je ferais de plus pour remercier Nathan. Le regardant du coin de l’œil je me mordille la lèvre, ne me gênant pas de m’imaginer entrain de caresse son corps musclé... Parsemé de mes baiser... Bon Thalia reprends toi... je reporte mon attention sur la revue qui contenait une liste des choses que je pourrais faire pour Nathan. Commençant a réfléchir, je suis surprise par un rire qui venait du cœur.

Relevant la tête, je croise du regard Nathan lui demandant en silence qu'est ce qui le fait rigoler autant et il m'explique. Quoi... Tu me fais marcher? C'était tellement gros que je n'arrivais pas a le croire. Alors refermant la revue, je me lève et me penche par dessus son épaule pour lire la copie. Mais son eau de Cologne, est tellement envoûtante, que je me mords la lèvre, fermant les yeux et essayant de me contrôler. Sa peau était a quelques centimètre de moi.... Son cou a quelques millimètre de mes lèvres... et j'avais une grosse envie de venir lui happer son cou. Me mettant le plus de volonté possible, je me reprends légèrement et lit la copie. Oh mon dieu.... Ils ne sont pas tous comme cet élève j’espère... Rigolant avec lui, je lui sourie. Plongeant mon regard dans le sien ma main viens se glisser sur sa joue. Il voulait un café et moi je voulais le remercier alors c'est l'occasion parfait. Ne bouge pas , je m'occupe de ton café... Concentre toi sur tes copie et je me charge du reste. L'embrassant sur la joue, je ferme les yeux, un frisson me parcoure l'échine. Je voulais plus bien plus... Mais il n'était sûrement pas près alors je ne veux pas brûler les étapes et je me redresse puis va préparer nos cafés. Fessant couler nos deux café, je prends la chantilly du frigo et dessine un cœur a la surface du café. Puis l'apporte a Nathan, m'installant à ses cotés. Mais sur le chemin une idée m'enchante. Et je décide de lui faire un bain pour le délasser une fois qu'il aura terminé ses corrections.  ”

© charney

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



Lucie Hope Goldwinn - Ma fille, ma merveille, ma raison de vivre ♥

INSCRIT DEPUIS LE : 02/10/2016
MESSAGES : 88
POINTS : 772



MessageSujet: Re: Étrange cohabitation (Thalia & Nathan)   Lun 20 Fév - 20:45



       

         
Étrange cohabitation

And the seventh thing I hate the most that you do... you make me love you !
Thalia & Nathan
Elle est là, face à moi, tellement belle, tellement sexy, que je vous jure, c'est une torture pour moi de rester en place et de ne pas la toucher. Mes lèvres brûlent d'envie d'embrasser les siennes, mes mains me démangent de toucher sa peau, mon corps se sent attiré comme un aimant par elle... Et pourtant, je reste là, dans mon fauteuil, faisant style d'être de marbre, alors que tout mon être est en fusion. Son débardeur et son shorty épousent parfaitement toutes les formes de son corps, formes dont je suis encore raide dingue actuellement. C'est simple, je suis toujours amoureux de Thalia, et je pense que je le serais toujours. Et il y a beau avoir eu toutes ces péripéthies entre nous, une partie de mon coeur lui appartiendra toujours. C'est inévitable.

Je me concentre donc sur mes copies, enfin, j'essaie, jetant un oeil de temps à autre à ma charmante colocataire, assise en face, sentant à chaque fois les frissons me parcourir le corps en l'apercevant. Contrôle de géographie. Parmi toutes les matières que j'enseigne à l'école, la géo est celle que j'aime le moins. Encore plus difficile de se concentrer du coup... Et alors que je parcours cette copie, traçant d'incalculables traits rouge sur les réponses fausses, j'éclate de rire. Cet élève, c'est un cas. Il ne cesse de dire et d'écrire des bêtises, et j'ai beau essayer de le rectifier, rien n'y change. Alors que mon rire se fait entendre dans toute la pièce, j'explique à Thalia l'objet de mon rictus. Elle me demande si je la fais marcher, mais pas du tout au contraire...

- Ah non, je suis totalement sérieux ! Cet élève là, il m'en sort de belles à longueur de journée... Il est très gentil, mais il n'est pas très intelligent malheureusement...

Je souris, repensant à toutes les bêtises qu'il m'a déjà sorti.

- J'hésite vraiment à lui mettre un point bonus pour l'éclat de rire que j'ai eu !

J'essaie de me concentrer encore sur ce que je fais, mais là, c'est vraiment insoutenable. De la torture. Je touche le papier et le stylo alors que Thalia est à quelques millimètres de moi. L'odeur de sa peau, de son parfum, de ses cheveux envoûte mes narines. Je me fais violence pour résister, il le faut. Ce n'est pas le moment. Elle ne doit pas être prête encore, elle a vécu trop de choses ces dernières années. Sa priorité doit être Lucie et rien d'autre... Mais alors, pourquoi se promène-t-elle en tenue sexy devant moi, et vient-elle chercher mon contact ? Je n'en sais rien. Ressaisis-toi, Nathan !

- Non heureusement, ils ne sont pas tous comme ça, c'est le seul. Sinon, je crois bien que je démissionnerais...

Son rire m'enchante, elle est tellement belle quand elle sourit. Nos regards se plongent l'un dans l'autre, incapables de se rassasier de ce qu'ils voient, et sa main effleure ma joue. Un frisson me parcourt l'échine. Ses lèvres sont si prêt, et si, je...

Non, Nathan, il ne faut pas. Je détourne le regard, non sans pour autant être troublé, et j'attribue la note que mérite cette copie à cet élève. J'ai besoin d'un café, là, pour me remettre de mes émotions. Je le dis donc à Thalia, et lui propose de boire quelque chose, ce à quoi elle me répond qu'elle s'occupe de tout. Surpris, je la regarde.

- Tu es sûre ? C'est gentil...

Ses lèvres se posent sur ma joue, je rougis comme un enfant, alors qu'elle se dirige vers la cuisine. Décidemment, cette femme me fera toujours un effet monstre... En attendant mon café, préparé si gentiment par la plus belle femme du monde - la plus belle fille du monde étant Lucie - je continue mes corrections. Cette copie là, contrairement à la précédente, est brillante. Je lui attribue donc une note, quand Thalia arrive avec les deux cafés. Je remarque de suite le coeur dessiné à la chantilly dessus, ce qui me fait sourire instantanément. C'est trop cute, et en plus, j'adore la chantilly.

- C'est trop mignon, dis-je en mangeant la chantilly avec mon doigt, j'adore tes petites attentions, comme ça !

Prenant le café de Thalia sur la table, je le lui donne après qu'elle se soit installée à côté de moi.

- Tiens, je te donne mon coeur ! dis-je en lui faisant un petit clin d'oeil. Même si c'est toi qui l'a fait.

J'avale une gorgée de café, avant de reprendre ma correction. Plus beaucoup de copies, ouf. J'en vois le bout.

- Au fait, il y a un sachet dans le couloir, c'est pour toi ! J'ai fait le plein de bains moussants et de boules pour le bain chez Lush en repartant du travail. J'espère que je ne me suis pas trompé dans les parfums et les effets que tu voulais !

CODES ET AVATARS BY MAY


         

_________________


'cause in a sky full of stars
Au-delà des orages, je pars en voyage ; mon âme au vent, le coeur éléphant. Je suis parti d’ici pour rencontrer la vie, être vivant, énormément... ©endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



18 Mois que je t'es abandoner part obligation... Mon bébé ma vie... Pardonne maman. Je t'aime mon amour


INSCRIT DEPUIS LE : 05/10/2016
MESSAGES : 172
POINTS : 1007



MessageSujet: Re: Étrange cohabitation (Thalia & Nathan)   Mar 21 Fév - 8:20

J'étais heureuse vraiment. Et même si Nathan n'était pas absent... il me manquait quand même. Je n'étais pas prête de lui faire l'amour... Et peut être que lui non plus. Mais j'avais besoin d’être tactile avec lui. Je m'étais retenu jusqu'à maintenant et aujourd'hui je n'en pouvais plus. D'ailleurs même le soir j'ai envie de le rejoindre dans son lit pour me réfugiez dans ses bras. Je l'ai fait une fois... C'était agréable. Mais je m'étais levée au petit matin pour qu'il ne me remarque pas. Enfin j'espère qu'il ne m'a pas remarquer. Car cette nuit là, j'avais juste eu besoin de réconfort. Quoi qu'il en soit, ça fait un mois et demi que je suis revenu et qu'il est au petit soin pour que je reprenne ma vie auprès de Lucie doucement. Et je lui en suis reconnaissante. D'ailleurs je compte bien lui ouvrir mon cœur et le remercier aujourd'hui. Lui souriant, j'étais bien trop prêt de lui pour ne pas être consumer de l'intérieur. Mais je ne veux pas aller trop vite. Déjà aujourd'hui j'ai fais un effort... En effet c'est la première fois que je suis si dévêtir. Depuis mon retour. En effet avant... On était en couple et c'était monnaie courante mais maintenant on en ai plus un.... Mais je compte bien faire de sorte qu'on en redevienne un. Tu aime ce métier... Tu ne peux pas démissionner... Puis je t'ai aimer aussi pour ta passion pour l'éducation... Lui souriant, acquiesce avant de lui faire un bisous. Oui j'étais sûre de moi. Depuis mon retour, c'est lui qui s'occupe de tout. Alors je peux bien préparer un café. Revenant quelque minute je lui dépose son café. Mon cœur était enfantin, mais si je veux essayer de le récupérer... toutes les attentions était possible. Rougissant a sa remarque... Je le prends. Pourquoi il me dit ça ? Hein... est ce qu'il me dit ça pour me faire comprendre que j'ai encore mes chances a l'embrasser un jour ou simplement par gentillesse. Bon Thalia arrête de réfléchir. Merci... Tu sais c'est pour te remercier pour le mois qui s'est écouler... buvant une gorgée je le laisse continuer sa correction... Parcourant mon regard sur son visage puis son cou et son corps... Depuis quelques temps... Il deviens de nouveau mon obsession. Et je ne sais pas si c'est normal. Peut être que je devrais m'occuper seulement de Lucie... Puis relevant les yeux, je les dirigée vers le couloir. Oh tu es un amour... Je les essayerais avec toi si tu veux tout a l'heure.... Enfin je veux dire.... pour te délasser après le travail. Je te ferais couler un bain chaud... Tu t'installera dedans et je m'installerais derrière toi pour te masser le dos en même temps.... Voila c'était dit et proposer. Et au fur et a mesure que je lui proposais mon idée, je sens mes joues rougir. Maintenant je dois être une vrai tomate vu comme j'ai chaud au joues.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



Lucie Hope Goldwinn - Ma fille, ma merveille, ma raison de vivre ♥

INSCRIT DEPUIS LE : 02/10/2016
MESSAGES : 88
POINTS : 772



MessageSujet: Re: Étrange cohabitation (Thalia & Nathan)   Dim 26 Fév - 20:11



       

         
Étrange cohabitation

And the seventh thing I hate the most that you do... you make me love you !
Thalia & Nathan
Jamais je n'aurais cru qu'on se comporterait comme deux étrangers, Thalia et moi. Enfin, quand je dis étrangers, je veux dire colocataires. Car c'est ce que nous sommes, maintenant, des colocataires. Nous ne sommes plus un couple, nous sommes deux personnes séparées. Et rien qu'à y penser, ça me fait mal. Parfois, je m'imagine qu'elle rencontrera quelqu'un d'autre, et rien qu'à y penser, mon coeur se serre douloureusement dans ma poitrine. Cette femme, je l'aime encore comme un fou. Et je l'aimerais toujours. Thalia, je l'ai dans la peau. Un point c'est tout, un point c'est elle.

J'essaie de rester de marbre devant elle, alors qu'elle est sublime, comme les autres jours. Elle est tellement sexy aujourd'hui que j'ai encore plus de mal à résister. J'aimerais sentir sa peau contre la mienne, comme cette nuit là, où elle est venue dormir à mes côtés. Je sais que Thalia pense que je ne l'ai pas captée, et pourtant, j'ai passé la nuit à la regarder dormir, cette fois-là. C'était tellement agréable que je n'ai pas osé la réveiller, et je l'ai laissée partir au petit matin, en sentant mon coeur se briser net dans ma poitrine. Ce moment, j'aurais voulu qu'il dure une éternité. J'essaie de faire diversion en parlant de mes copies, et en me concentrant dessus, mais c'est difficile.

- C'est vrai que je l'aime, mon métier, même s'il n'est pas facile tous les jours...

Je souris, mais mon coeur a toujours aussi mal quand elle parle d'amour au passé. Je t'ai aimé, c'est ce qu'elle a dit. Brrrr que c'est douloureux. Reprends toi, Nathan, ne montre rien. Un café ! Tiens, c'est ce qu'il me faut. Spontanément, Thalia me propose de me le préparer, et me l'amène, avec une attention toute mignonne, en plus. Elle a préparé deux cafés avec deux coeurs tracés en chantilly. Je la remercie pour ça, c'est tellement mignon que ça me fait craquer. Et en lui donnant le sien, j'essaie de lui glisser un petit sous entendu. Après tout, c'est elle qui a commencé...

- C'est adorable, mais tu n'as pas à me remercier. C'est totalement normal, et ta compagnie m'est très agréable.


J'avale un gorgée de mon café, avant de reprendre mes corrections. Ouf, le tas de copies diminue, j'ai bientôt fini. Thalia me regarde, j'ai du mal à me concentrer sur ce que je fais. Puis, je repense à ce sachet qui l'attend dans le couloir, et sa réaction me surprend. Je relève la tête de mes copies, l'écoutant m'expliquer son intention, en la voyant rougir - ce que je trouve tellement mignon... -

- Oh mais c'est adorable ça ! J'aime beaucoup cette idée... Un bon bain chaud et un massage de tes mains de fée... Je suis réellement gâté !

Je rêve, ou elle me fait du rentre dedans ? On ne propose pas à un simple coloc un massage dans un bain ! Autant la suivre, après tout. Me rapprocher de nouveau d'elle, je ne demande que ça.

- De toute façon, tant que c'est avec toi, je ferais et j'accepterais n'importe quoi... Je serais même prêt à plonger dans un volcan s'il le faut...

Et mon être s'embraserait comme à ce moment précis, mais pour de vrai, cette fois. Je préfère le figuré, honnêtement. J'achève la correction de ma dernière copie, avant de poser victorieusement mon tas et mon stylo rouge sur la table.

- Enfin fini ! m'exclamais-je.

Je regarde Thalia, avant de dire avec mon plus beau sourire...

- Je vais chercher le sachet dans le couloir !

Puis, en me levant, je m'approche de son oreille, afin de murmurer...

- Il se pourrait très bien qu'après, les rôles s'inversent, et que ça soit moi, qui te masse... dis-je avant de passer mon doigt sur son épaule, et son bras nu, partant dans le couloir en même temps.

C'est chaud, chaud, chaud, dans notre appartement, cet après-midi !

CODES ET AVATARS BY MAY


         

_________________


'cause in a sky full of stars
Au-delà des orages, je pars en voyage ; mon âme au vent, le coeur éléphant. Je suis parti d’ici pour rencontrer la vie, être vivant, énormément... ©endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



18 Mois que je t'es abandoner part obligation... Mon bébé ma vie... Pardonne maman. Je t'aime mon amour


INSCRIT DEPUIS LE : 05/10/2016
MESSAGES : 172
POINTS : 1007



MessageSujet: Re: Étrange cohabitation (Thalia & Nathan)   Jeu 9 Mar - 17:18

Qu’est ce que c'est dure de résister a la tentation. Ce mois qui venait de s'écoulait été un vrai exploit pour moi. Il est évident que j'aime toujours Nathan. Comment expliquer, mon envie de le toucher et de me glisser dans ses draps pendant qu'il dort sinon? Je l'avais dans la peau. Et c'est difficile de l'imaginer au bras d'une autre fille que moi. Je ne sais pas ce que je ferrais lorsqu'il rentrera avec une bonne amie. Je serais jalouse c'est sure. Mais je pense que je serais même capable de l'embrasser devant cette bitch, juste pour lui montrer que c'est chasse gardée. Bon d'accord, je m'emporte un peu beaucoup étant donné qu'on est plus ensemble mais maintenant que j'ai remis de l'ordre dans ma vie je compte bien récupérer ma place dans le cœur de Nathan. Le regardant faire ses copies, je me rappelle qu'avant j'étais presque jalouse de l'attention qu'il portait a son travail. Mais le soir, je le retrouvais a c'était moi qui devait lui changer les idées quand ça allait pas. Petit chou a la crème, c'est pour cela que les deux femmes de ta vie sont la le soir... Pour te changer les idées après ta journée de travail éreintante. Lui souriant, je vais nous préparer nos deux cafés. Je l'aimais toujours mais je ne veux pas lui avouer encore. Tant que je ne suis pas sûre de lui plaire encore et qu'il m'aime aussi, je ne peux pas le lui avouer. Alors je dessine avec la chantilly un cœur sur nos deux café et lui en donne un. Rha lala qu'est ce que c'est dure de ne pas lui sauter dessus et de l'embrasser. Je ne veux pas lui faire l'amour. Je ne veux pas précipiter les choses mais je veux pouvoir l'embrasser, le serrer dans les bras... le sentir contre moi. Me réfugier dans la nuit dans ses draps. D'ailleurs une idée me viens a l'esprit quand il me montre le sac. Et un petit sourire se dessine en coin. Toujours de nouveau son corps. Et être aussi proche dans un bain m'avais manquer. Alors je n'allais certainement pas laisser passer cette opportunité. Fais attention... Je pourrais te prendre au mot... Et te faire mon esclave personnel... Le laissant terminé, j frissonne a son contact. Regardant son doigts me caresser. Je bouillonnais de l'intérieur. Il savait que ce toucher me rendais toujours folle. Et il en profitait. Peut être que mes sentiments présent pour lui ne sont pas a sens unique. Je me leve a mon tour et le suis jusqu'au couloir. Le poussant légèrement contre le mur, je lui prends le sac des mains. Attends là que je prépare la salle de bain et le bain.... Tu a qu'a essayer de trouver quel genre de massage je vais te prodiguer. L'embrassant a la commissure des lèvres, je m'éloigne sans le laisser le temps de dire quoi que ce soit et m'enferme dans la salle de bain. Regardant dans le sac, je prends les boule de bain et les dispose dans la baignoire puis fait couler l'eau chaude. Regardant les bougies qui se trouvait dans le sac, je les dispose dans toute la salle de bain mais aussi autour de la baignoire pour créer une ambiance chaleureuse et romantique. Étant satisfaite dans l’ensemble, il manquait quand même un détail important selon moi. Il n'y avait pas assez de Mousse dans le bain alors elle plonge sa main das l'eau en rajoutant du sel de bain cette fois si colorer puis secoue énergiquement L'eau pour que la mousse remplisse la baignoire a la surface. Une fois pleinement satiftaite, il était tant de faire venir Nathan. Mais avant cela, je laisse tomber débardeur et shorty pour me retrouvée en tenue d'eve. Puis j'ouvre la porte, et m'adosse au montant de la morte, les bras croisé en regardant Nathan avec amour mais aussi envie. Tu peux venir c'est prêt...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



Lucie Hope Goldwinn - Ma fille, ma merveille, ma raison de vivre ♥

INSCRIT DEPUIS LE : 02/10/2016
MESSAGES : 88
POINTS : 772



MessageSujet: Re: Étrange cohabitation (Thalia & Nathan)   Ven 21 Avr - 18:22



       

         
Étrange cohabitation

And the seventh thing I hate the most that you do... you make me love you !
Thalia & Nathan
Quand j'imagine Thalia dans les bras d'un autre mec, mon coeur se brise net. Rien que l'éventualité me rend mal, alors, si c'était la réalité, je n'ose pas imaginer... Quand elle est partie, je me suis fait tout un tas de scénarios, et parmi eux, il y avait celle qu'elle soit partie pour un autre homme. Eh bien, je ne sais pas combien de fois j'ai souhaité la mort de cet inconnu - qui n'a sans doute jamais existé - et combien de fois j'ai jalousé ce mec d'avoir celle que j'avais perdu. La première fois que nous nous sommes perdus, j'ai cru devenir fou sans elle, et là, j'ai l'impression d'être encore plus fou, puisqu'elle est là, mais que nous ne sommes pas ensemble. Heureusement qu'il y a le boulot, je me plonge dedans pour oublier, je sais que ce n'est pas une solution, mais pour l'instant, c'est la seule que j'ai trouvé. Aussi, la réflexion de Thalia me fait sourire.

- Heureusement qu'elles sont là, les deux femmes de ma vie, que ferais-je sans elle ? répondis-je en faisant mon plus beau sourire.

Puis, elle m'apporta un café, avec un petit cœur dessiné dessus, ce qui me fit sourire. La conversation dériva, et prit une tournure que je n'attendais pas. Avec Thalia, nous n'étions plus ensemble, et je n'étais même pas sûr qu'elle en ait encore envie, bien que je suis toujours fou d'elle. Alors l'entendre être si équivoque, ça ne me laisse clairement pas de marbre.

- Ah oui, tu oserais ? Vraiment ? demandais-je en riant, la regardant dans les yeux.

Le bref contact de mon doigt sur sa peau me fit frissonner, je savais que ce genre de petit geste lui faisait de l'effet. Thalia prit le sachet de mes mains, et me montre clairement que c'est elle qui a repris le contrôle de la situation. Si elle veut jouer à ça, on va s'amuser !

- Quelque soit le type de massage, je suis sûr que ça va être divin ! dis-je en souriant.

Elle m'embrassa au bord de mes lèvres, me faisant frisonner, puis s'en alla, et je poussais un petit grognement presque inaudible. En attendant qu'elle prépare la salle de bain, je m'assieds sur le canapé. Je sors mon iPhone et je commence à parcourir mes différents réseaux sociaux, sans pour autant prêter attention à ce qui est écrit. Mon attention complète, c'est Thalia qui l'a. La situation me plaît bien, à vrai dire, mais j'ai hâte de reprendre le contrôle.

Quand Thalia me dit que c'est prêt, je me lève du canapé. Je retire déjà mon tee shirt, l'abandonnant dans la pièce, pour me retrouver en jean. J'approche doucement, ouvrant la porte délicatement.

- Mmmh, ça sent bon ! dis-je en ouvrant.

Puis, mon regard se pose sur Thalia, qui m'attend à l'entrée de la porte. Bonté divine, elle est totalement... nue. Comment voulez-vous que je contrôle mon propre corps, face à la femme que j'aime ainsi dévêtue ? C'est quasiment mission impossible. Thalia m'a toujours fait énormément d'effet, et elle m'en fait toujours, à vrai dire, je le sens déjà...

- Waouh ! Magnifique, m'exclamais-je. Toujours aussi belle...

Argumentatif, n'est-ce pas ? La chaleur de la pièce nous entoure, et je jette un oeil à la baignoire, ornée de bougies allumées et dont l'eau et la mousse sont colorés. Une ambiance divine. Je m'approche alors d'elle, pour venir murmurer à son oreille.

- Décidément, je suis un homme gâté... et je ne parle pas que du bain...

A mon tour, me reculant un peu, je retirais mon jean et mon caleçon, les abandonnant par terre. Bon, là, Thalia va obligatoirement voir l'effet qu'elle me fait, mais en même temps, c'est de sa faute. Elle est tellement belle, tellement désirable... Raaah, c'est une torture de rester ainsi, si prêt d'elle sans rien faire ! Je ne veux pas précipiter les choses, ni la brusquer, cependant. De nouveau, je m'approche d'elle, et je murmure.

- Que dirais-tu de me tenir compagnie dans le bain ? demandais-je en la regardant intensément dans les yeux.

CODES ET AVATARS BY MAY


         

_________________


'cause in a sky full of stars
Au-delà des orages, je pars en voyage ; mon âme au vent, le coeur éléphant. Je suis parti d’ici pour rencontrer la vie, être vivant, énormément... ©endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Étrange cohabitation (Thalia & Nathan)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Étrange cohabitation (Thalia & Nathan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» thalia ft nathan ⌂ you know that i love you but it's complicated
» l'étrange destin de Benjamin Button
» Cohabitation 9 et 10
» L'Afrique du Sud en cohabitation (Mbeki-Zuma)
» La cohabitation chien-enfant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: manchester :: Manchester North. :: Habitations.-