AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 Comme un sentiment de déjà vu... [Orion & Sarah] // avec Ducul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage

libre

avatar



Nous ne sommes qu'ombres et poussières


INSCRIT DEPUIS LE : 22/05/2017
MESSAGES : 840
POINTS : 7056



MessageSujet: Re: Comme un sentiment de déjà vu... [Orion & Sarah] // avec Ducul   Mar 3 Oct - 13:00


 
         
Sarah & Orion

           

             
       
Comme un sentiment de déjà vu...


     
         

Spoiler:
 




(c) BlackCat

_________________
before the storm begins


Dernière édition par Orion Blackburn le Mar 3 Oct - 18:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorante

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 24/11/2016
MESSAGES : 701
POINTS : 5835



MessageSujet: Re: Comme un sentiment de déjà vu... [Orion & Sarah] // avec Ducul   Mar 3 Oct - 17:13




Comme un sentiment de déjà vu...
Orion & Sarah



Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



Nous ne sommes qu'ombres et poussières


INSCRIT DEPUIS LE : 22/05/2017
MESSAGES : 840
POINTS : 7056



MessageSujet: Re: Comme un sentiment de déjà vu... [Orion & Sarah] // avec Ducul   Mar 3 Oct - 19:44


 
         
Sarah & Orion

           

             
       
Comme un sentiment de déjà vu...


     
         

Spoiler:
 




(c) BlackCat

_________________
before the storm begins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorante

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 24/11/2016
MESSAGES : 701
POINTS : 5835



MessageSujet: Re: Comme un sentiment de déjà vu... [Orion & Sarah] // avec Ducul   Mar 3 Oct - 22:21




Comme un sentiment de déjà vu...
Orion & Sarah



Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



Nous ne sommes qu'ombres et poussières


INSCRIT DEPUIS LE : 22/05/2017
MESSAGES : 840
POINTS : 7056



MessageSujet: Re: Comme un sentiment de déjà vu... [Orion & Sarah] // avec Ducul   Mer 4 Oct - 8:51


 
         
Sarah & Orion

           

             
       
Comme un sentiment de déjà vu...


     
         

Spoiler:
 




(c) BlackCat

_________________
before the storm begins


Dernière édition par Orion Blackburn le Mer 4 Oct - 18:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorante

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 24/11/2016
MESSAGES : 701
POINTS : 5835



MessageSujet: Re: Comme un sentiment de déjà vu... [Orion & Sarah] // avec Ducul   Mer 4 Oct - 11:11




Comme un sentiment de déjà vu...
Orion & Sarah



Spoiler:
 

Sarah vint se blottir contre lui, comme pour se cacher. Les joues encore roses. Elle n’arrivait pas à le regarder dans les yeux. Elle était de nouveau gênée par la situation. Le nez dans le cou du jeune homme qu’elle embrassait doucement, elle finit par murmurer  le ton légèrement fuyant : « J’étais bruyante hein ? » Si quelqu’un les avait vu, elle ne saurait plus où se mettre. Elle voudrait se cacher pour le reste de ses jours dans une grotte. Mais d’un autre côté, elle était absolument ravie. L’expérience était délicieuse, empreinte d’une touche de folie qu’elle ne connaissait pas, en revanche, les courbatures qui la menaçaient allaient être terribles….



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



Nous ne sommes qu'ombres et poussières


INSCRIT DEPUIS LE : 22/05/2017
MESSAGES : 840
POINTS : 7056



MessageSujet: Re: Comme un sentiment de déjà vu... [Orion & Sarah] // avec Ducul   Mer 4 Oct - 20:00


 
         
Sarah & Orion

           

             
       
Comme un sentiment de déjà vu...


     
         

Enfin, je la libérai de ses chaines, relâchant rapidement ses poignets meurtris avant qu’elle ne vienne se blottir contre moi. Elle vint ce réfugier dans mon cou tandis que je profitais de cette délicieuse sensation propre à l’amour qui m’avait envahi, affichant un sourire béat tout en tentant de régulier mon souffle. J’adorais ce brouillard qui enveloppait mes sens, cette sensation incroyable me semblant toujours si intense et si courte en même temps. J’aurais pu rester à jamais dans cette bulle de bonheur, le soleil nous éclairant de ses rayons sans toutefois nous agresser, nous apportant un semblant de protection avec l’aide des arbres qui nous entouraient. On ne pouvais pas rêver mieux, c’était même presque... trop parfait.

Mon sourire semblait comme gravé sur mon visage, refusant de disparaitre alors que Sarah déposait de légers baisers dans mon cou, murmurant quelques mots qui ne firent que l’agrandir, si cela était encore possible. Mes doigts allèrent alors s’aventurer dans ses cheveux, les caressant dans un geste tendre tandis que j’embrassais doucement son front.

« J’avoue que c’est un miracle que personne ne soit venu nous interrompre. »

Evidemment, je la taquinais, riant à mes propres mots avant de glisser mes doigts sous son menton afin de la forcer à lever les yeux pour mieux pouvoir y plonger mon propre regard. Mes lèvres cherchèrent naturellement les siennes, lui offrant un doux baiser, la clé qui permettait à cet instant d’être parfait en tout point. Mon coeur n’avait pas arrêter sa course folle, tambourinant dans ma poitrine comme si il ne demandait qu’à en sortir. Je préférais ignorer tous les questionnements qui auraient pu m’assaillir à cette simple pensée, l’invitant à se coucher afin de reposer les muscles de mes jambes qui ne demandaient que ça.

Ainsi allongés sur la nappe que nous avions emmener, je me perdais quelques minutes dans la contemplation du ciel qui nous était offert tout en reprenant définitivement pied avec la réalité. Il aurait fallu se couvrir un minimum, mais je n’en avais aucune envie. Pas tout de suite, j’étais trop bien à cet instant pour penser à bouger, me contentant de garder mon amante contre moi. Mon ventre commençait à me crier de finir cet éclair dans lequel j’avais croqué un peu plus tôt, par simple provocation, me rappelant au passage que nous étions venus ici pour essayer de faire autre chose que s’envoyer en l’air. C’était réussi, n’est ce pas ? Au final, le seul sujet sérieux que nous avions aborder c’était soldé par un horrible échec. Que fallait-il en déduire ? Que nous étions juste bons à ça ? D’un coup, ce petit bonheur me paraissait à nouveau bien trop incertain. Peut-être fallait-il simplement être patient ? J’essayais de me rassurer comme je pouvais avant de fermer les yeux, chassant les pensées parasites qui menaçaient de déjà revenir au galop envahir ma tête. L’instant d’après, je la surplombais, l’embrassant encore dans l’espoir qu’elle soit le remède dont j’avais tant besoin pour oublier tous mes doutes, même si nous ne nous étions rien promis.



(c) BlackCat

_________________
before the storm begins


Dernière édition par Orion Blackburn le Jeu 5 Oct - 8:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorante

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 24/11/2016
MESSAGES : 701
POINTS : 5835



MessageSujet: Re: Comme un sentiment de déjà vu... [Orion & Sarah] // avec Ducul   Mer 4 Oct - 21:30




Comme un sentiment de déjà vu...
Orion & Sarah



La remarque qui suivit la question de Sarah provoqua de nouveau un sentiment de honte chez la jeune femme qui enfonça davantage son visage dans le cou d'Orion, comme si cela pouvait la cacher poussant un petit grognement désolé et gêné. Il se mit à rire et l'information finit par remonter au cerveau de Sarah : il la taquinait simplement. C'était ce qu'elle décida de croire dur comme fer, laissant la main d'Orion relever sa tête vers lui à contrecœur, le regard bien fuyant. « Tu me fais faire de ces choses... » ronchonna-t-elle. Rejeter la faute sur les autres était plus simple, elle était dans le déni le plus total, jamais elle n'avouerait qu'elle n'attendait que ça dès le premier instant où ils s'étaient installés sur la couverture.

Il l'embrassa tendrement, Sarah ferma les yeux et se laissa aller. C'était tellement doux et pourtant ça ne calma pas la cadence de son cœur, bien au contraire. Orion lui faisait constamment un effet dingue. Serait-ce toujours ainsi ? Ou était-ce l'effet de nouveauté ? Elle avait ce sentiment étrange de le connaître depuis toujours....et pourtant, cela ne faisait que quelques semaines. Même..quelques jours. Elle se demandait tout le temps où cela allait bien pouvoir les mener. Sarah ne savait décidément pas quoi en penser, ils avaient beau se dire qu'ils se laisseraient aller, cette relation semait la pagaille dans la tête de Sarah. Son amant l'invita à s'allonger contre lui et elle suivit le mouvement sans rechigner.

Elle sentit tout son corps se détendre et ses poignets encore rougis chauffaient. Ils étaient la marque de la luxure et Sarah se contentait de les subir en silence. Heureusement qu'elle n'avait de comptes à rendre à personne. Personne pour l'attendre chez elle. Sa grande maison était désespérément vide. Naïla n'y mettait même plus les pieds depuis qu'elle avait son appartement. Sarah qui avait posé sa tête sur le torse d'Orion la releva subitement, tournant le regard vers le buisson derrière elle. Elle avait cru entendre un bruit. Comme un déclencheur. Mais il ne semblait y avoir personne. C'était sûrement sa paranoïa dû à la situation. Elle ramena une partie de la couverture sur eux. « J'ai un peu froid. » se justifia-t-elle alors qu'il n'avait rien demandé.

Elle promena son regard sur le décor autour d'eux et laissa échapper un petit soupir. Son bras alla étreindre Orion qui était tout contre elle, avec tendresse. Cela sembla le sortir de ses pensées, car de nouveau, il s'était redressé et s'était glissé au-dessus d'elle et la regardait avec une intensité qui la perturba. A quoi pouvait-il bien songer à présent ? Son visage se rapprocha de nouveau et leurs lèvres se mêlèrent une nouvelle fois, avec douceur et passion. Lorsqu'ils rompirent leur échange, par manque de souffle, Sarah s'autorisa à lui sourire. Elle leva une main pour lui caresser la joue et se surprit à penser que s'il voulait remettre le couvert, elle serait totalement d'accord. Elle piqua alors à nouveau un fard et détourna le regard vers le dessert. « Ce serait dommage qu'ils se réchauffent trop ces éclairs, il faudrait les manger ne pense-tu pas ? » Puis elle planta son regard dans celui du jeune homme, un air totalement innocent sur le visage, trahi par ses prunelles malicieuses. A ce train-là, il allait tout manger sans lui en laisser, juste parce qu'elle le narguait.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



Nous ne sommes qu'ombres et poussières


INSCRIT DEPUIS LE : 22/05/2017
MESSAGES : 840
POINTS : 7056



MessageSujet: Re: Comme un sentiment de déjà vu... [Orion & Sarah] // avec Ducul   Jeu 5 Oct - 11:44


 
         
Sarah & Orion

           

             
       
Comme un sentiment de déjà vu...


     
         

Comme je l’avais espéré, notre baiser fit s’envoler mes questionnements et mes doutes, me laissant simplement profiter du moment présent. Je lui rendis son sourire lorsqu’elle vient caresser ma joue de sa main avant de rougir brusquement, provoquant chez moi un air interrogateur. A quoi pouvait-elle penser à cet instant ? Sans doute était-ce simplement la situation qui la déstabilisait toujours même si nous étions à présents recouverts par la couverture qu’elle avait pris soin de rabattre sur nous ? Je ne le saurais sans doute jamais, puisqu’elle coupa court à toutes réflexions en rappelant l’existence des desserts qui nous attendait toujours sagement. Il n’en fallait pas plus pour éclairer mon regard à la seule pensée des sucreries, ne remarquant même pas le regard qu’elle pouvait me lancer.

« Tu as raison ! Il est grand temps ! »

Je lui volais un dernier baiser avant de me relever, tout sourire, n’écoutant plus que les appels de mon estomac qui réclamait sa dose de sucre, bien loin d’imaginer ce à quoi mon oiseau pouvait bien penser. Je pris le temps de rapidement me rhabiller, enfilant au moins mon caleçon et mon jean, lui laissant mon tee-shirt si elle le désirait sans réellement y penser. Une fois prêt, je passais en position assise avant de fondre sur le pauvre éclair au chocolat que j’avais déjà goûter qui ne résisterait pas à mon assaut. Le regard perdu sur le paysage nous entourant alors que je croquais dans le délice sucré, celui-ci changea brutalement lorsque j’aperçu le mouvement des buissons de plus en plus flagrant. Par réflexe, je déposais une fois de plus mon dessert, ma main libre cherchant la couverture afin de couvrir ma compagne comme il le fallait, les sourcils froncés, près à réagir si il s’agissait d’un invité indésirable.

Finalement, ce fut un chien qui pointa le bout de son nez, relâchant d’un coup la tension qui s’était accumulée en moi à une vitesse impressionnante. L’animal s’approcha de nous en reniflant le sol sous mon regard désapprobateur, grognant presque tel un chat. Avais-je précisé que je n’aimais pas les chiens ? Ses animaux totalement esclave de la race humaine ? Je n’avais d’ailleurs pas bougé, le suivant du regard en me gardant bien de faire le moindre commentaire tant qu’il restait à une distance raisonnable.

« C’est pas possible, on ne le mangera jamais ce dessert ! »


Puis, au moment même où je m’apprêtais à le chasser pour retrouver ma tranquillité, un cri résonna, ou plutôt un appel. Quelle idée d’appeler son chien Chouquette…. Sérieusement. Je me relevais d’un bond, prêt à faire face au maitre qui ne tarderait pas à venir récupérer l’animal, celui-ci n’ayant même pas réagit à l’appel de son nom. Je gardais pour moi toutes réflexions, me contentant d’afficher un rictus mauvais à son arrivée. L’air désolé, il se confondait en excuses tout en essayant d’approcher la bête se trouvant à présent aux côtés de Sarah. Je croisais les bras sur mon torse, attendant que le moment passe, dévisageant toujours cet inconnu incapable de tenir son cleps jusqu’à ce qu’il soit suffisant loin à mon goût pour enfin me rasseoir, grommelant des mots incompréhensible. Enfin, je finissais cet éclair, ayant cette fois presque hâte de quitter cet endroit.

D’ailleurs, où aller ensuite ? Qu’est ce qui lui ferait plaisir ? Rentrez à l’appartement ou se balader en ville ? Je devais avouer ne pas avoir beaucoup d’idées, étant d’un coup bien plus réticent à l’idée de rester à l’extérieur. Je n’aimais pas les gens, j’étais loin d’être sociable et étrangement, c’était l’un des seuls domaines dans lesquels ma légendaire patience me faisait cruellement défaut. Enfin, peut-être me ferait-elle changer d’avis ? Aussi, je me tournais vers elle, levant les yeux vers son visage tout en sortant une cigarette. Désolé pour elle, mais j’en avais besoin. En un éclair, je l’avais allumée, tirant dessus tout en m’éloignant un peu afin qu’elle ne soit pas trop gênée par la fumée.

« Que veux-tu faire ? Quelque chose te ferait plaisir ? »




(c) BlackCat

_________________
before the storm begins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorante

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 24/11/2016
MESSAGES : 701
POINTS : 5835



MessageSujet: Re: Comme un sentiment de déjà vu... [Orion & Sarah] // avec Ducul   Jeu 5 Oct - 14:36




Comme un sentiment de déjà vu...
Orion & Sarah



Sarah se renfrogna légèrement lorsqu’il la prit au mot et l’abandonna après un léger baiser, au profit des éclairs au chocolat….quel ventre sur pattes ! Mais le voir s’extasier pour une sucrerie lui fit retrouver le sourire. Il avait de nouveau une expression adorable, presque enfantine, et bien loin de celle qu’il avait lorsqu’il était prêt à fondre sur elle pour des choses plus...adultes. Sa main attrapa le t-shirt d’Orion pour l’enfiler. Comme il était plus grand qu’elle, on aurait pu croire qu’elle portait un pyjama. Le tissu sentait son odeur et lui donnait la vague sensation qu’il l’entourait encore de ses bras. Elle soupira en regardant son amant à présent assis devant les gourmandises.

Il était agréable à regarder, mince mais musclé, sa peau blanche semblait douce et appelait au toucher. Un toucher dont elle ne se lassait pas. Elle observa les boucles qui retombaient en pagaille sur sa nuque. Ses cheveux aussi étaient doux, et ils sentaient bon. Perdue dans ses considérations, le regard fixé sur l’éclair qui se dirigeait vers la bouche de son bel amant, elle ne remarqua tout de suite le remue-ménage qui s’annonçait. Elle se réveilla de sa transe contemplative lorsqu’il rabattit la couverture sur elle, fronçant ses sourcils.

La douce ambiance avait de nouveau disparu. La tension qui émanait d’Orion se propagea jusqu’à Sarah. Pourtant, il ne s’agissait que d’un chien. Il remuait joyeusement de la queue. Il avait été attiré par l’odeur de la nourriture évidemment. « Qu’est-ce que tu fais là toi ? » demanda-t-elle gentiment à l’animal qui la regarda un instant pour finalement tourner de nouveau sa truffe vers le dessert non loin d’Orion qui s’apprêtait à se lever, dans une attitude menaçante. Sarah fronça les sourcils de surprise. Alors il n’aimait pas les chiens ? Ou était-ce juste parce qu’il venait troubler sa quiétude ? Les gens pouvaient parfois devenir agressifs lorsqu’on les empêchait de manger quelque chose qui leur faisait envie.

Nostalgique, Sarah repensa à Achille. Lorsqu’il avait tout juste huit ans et qu’elle avait pris son assiette qui contenait encore son dessert, parce qu’elle était persuadée qu’il avait terminé, mais en réalité, il prenait juste son temps. Elle s’était pris une bonne soufflante par un môme. Mais si elle avait fondu en larmes dans les bras de Richard pensant être une mauvaise mère, ils avaient fini par tous en rire. L’esprit ailleurs, Sarah n’avait pas remarqué que le propriétaire du chien appelait son animal, ni qu’Orion s’était levé, clairement sur les nerfs, prêt à en découdre. Se faisant discrète, elle resta assise, l’oreille aux aguets.

Le propriétaire du chien se répandit en excuses, le chien qui avait dû sentir qu’il n’était pas le bienvenu avait filé sans demander son reste en direction de son propriétaire. Sarah ne voyait pas ce pauvre homme, mais elle vit le regard d’Orion. Il était terrifiant. Mal à l’aise, elle se recroquevilla sur elle-même. Pourtant, l’instant d’après, même s’il semblait toujours un peu agacé, il changea du tout au tout et se remit à manger son éclair. Elle n’avait même plus envie du sien et tandis que le dessert disparaissait dans l'estomac d'Orion, Sarah en profita pour se rhabiller totalement, posant son t-shirt près de lui. Il lui demanda pourtant ce qu’elle voulait faire par la suite, s’éloignant un peu pour fumer.

Elle apprécia l’attention mais elle se sentait soucieuse. Elle était étonnée de voir l’ange se transformer en démon, pourtant elle devait se rendre à l’évidence, elle le connaissait bien trop peu pour émettre des hypothèses à son sujet qui tiennent la route. « Je ne sais pas trop. » Elle avait envie de rentrer chez elle d’un coup. Pourtant elle avait promis de rester avec lui tout le weekend. Elle passa en revue les activités possibles. Elle ne voulait pas rester seul à seule avec lui, mais elle se doutait bien qu’il ne souhaitait pas aller à la rencontre des gens. Il n’y avait qu’à voir comment il avait chassé l’homme avec son chien.

Se reprenant, essayant de retrouver un semblant de sourire, elle demanda aussi enjouée que possible : « Ça te dit d’aller au cinéma ? Je connais un endroit où on ne projette que des classiques, en plus à cette heure-ci, il n’y aura quasiment personne. » Ils pourraient repasser à l’appartement, déposer leurs affaires et repartir avec sa voiture, pour une fois, elle ferait le taxi. Elle n’avait pas envie que l’ambiance se refroidisse trop, elle avait envie d’oublier tous les doutes qui commençaient à l’envahir. Juste parce qu’elle avait découvert un autre visage du jeune homme.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



Nous ne sommes qu'ombres et poussières


INSCRIT DEPUIS LE : 22/05/2017
MESSAGES : 840
POINTS : 7056



MessageSujet: Re: Comme un sentiment de déjà vu... [Orion & Sarah] // avec Ducul   Jeu 5 Oct - 16:47


 
         
Sarah & Orion

           

             
       
Comme un sentiment de déjà vu...


     
         

Tandis que j’attendais sa réponse, je m’étais finalement levé, éprouvant le besoin de faire quelques pas tout en fumant ma cigarette. J’avais au passage enfilé mon tee-shirt qu’elle avait délaissé, me retrouvant à nouveau habillé alors que les rayons du soleil semblait s’être légèrement éclipsé, laissant apparaitre une petite brise, provoquant un frisson qui parcouru mon échine. Malgré ça, je l’ignorais, attendant que la faible chaleur que me procurait mon tee-shirt face son effet, montant ma température de quelques degrés.

En attendant, ma main s’était perdue dans un automatisme, ramenant inconsciemment ma cigarette à mes lèvres afin de prendre de nouvelles bouffées. Les résidus de tension qui étaient rester dans mon corps s’évaporèrent au fur et à mesure que le poison diminuait, laissant la cendre s’envolée à la rencontre du vent. Prenant une respiration plus profonde, je menaçais de laisser mes pensées prendre l’avantage alors que mon regard était posé sur ma douce amante. Elle me semblait étrange, comme si l’intervention du chien avait plombé l’ambiance. Ou bien était-ce ma réaction qu’elle n’avait pas apprécié ? Moi qui m’étais efforcé de ne rien dire, il fallait croire que ça n’avait pas suffi.

Je commençais alors à sérieusement penser que peut-être, elle préfèrerait finalement rompre sa promesse faite il y a quelques heures et rentrer chez elle. Cette pensée perça mon cœur qui avait finalement arrêté sa course folle. Je n’avais aucune envie qu’elle parte, qu’elle s’envole si vite alors après m’avoir fait une telle promesse, mais je savais également que je ne la retiendrais pas. L’idée qu’elle se mette à avoir peur de moi me tétanisait, même si je me doutais qu’un jour ou l’autre, cela arriverait. C’était une évidence. Un jour, elle découvrirait l’homme que j’étais réellement, celui que je cachais le plus possible, que je préférais refouler plutôt qu’y faire face. Le démon se déguisant si bien sous les traits d’un bel ange. Oh oui, je pouvais être l’être le plus cruel qui soit, mais jamais je ne lui ferait le moindre mal, de ça, j’étais certain.

Finalement, ma cigarette s’était éteinte sans que j’en ai conscience, la voix de ma douce me ramenant sur terre. Son ton était enjoué, de même que son sourie, mais je voyais dans ses yeux que tout cela n’était que mensonge. Aussi, j’eus failli lui répondre sèchement qu’elle n’était pas obligée de rester si elle n’en avait pas envie, qu’elle pouvait partir comme elle l’avait fait la dernière fois, mais ma phrase s’écrasa dans ma bouche avant que je n’ouvre les lèvres pour lui répondre. Pourquoi étais-je d’un coup si agressif alors qu’elle me proposait d’aller voir un film ? Soupirant face à mon comportement, je pris une nouvelle inspiration bien plus longue, essayant de me reprendre en main. Ce n’était pas comme ça qu’elle voudrait rester à mes côtés après tout.

« C’est une excellente idée… »

Sans commentaire, je m’approchais d’elle à nouveau, m’installant près d’elle tout en remarquant alors qu’elle n’avait finalement même pas manger sa part du dessert. Était-ce moi qui l’avais dégoûtée à ce point ? Un goût amer vint s’installer dans ma bouche à cette constatation mais je préférais ne rien dire, commençant alors à ranger nos affaires sans un mot de plus.

L’idée du film me semblait en tout cas correspondre à nos attentes. Je rêvais d’être tranquillement posé avec elle là où peut de monde pourrait venir nous déranger, et quoi de mieux qu’une salle sombre pour cela ? Un petit sourire s’affichait sur mes lèvres lorsque je me relevais une fois les sacs sur le bras, n’osant presque pas croiser son regard de peur d’y voir ce que je redoutais toujours. J’en rougissais presque tellement j’étais gêné.

« On passe à mon appart pour déposer tout ça ? On sera plus à l’aise. »

Dans le même temps, je l’invitais déjà à ouvrir la marche une fois qu’elle fut prête. Un film nous ferais du bien, j’essayais de m’en persuadé, refusant de laisser la place à autre chose que l’espoir d’une meilleure ambiance.





(c) BlackCat

_________________
before the storm begins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorante

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 24/11/2016
MESSAGES : 701
POINTS : 5835



MessageSujet: Re: Comme un sentiment de déjà vu... [Orion & Sarah] // avec Ducul   Sam 7 Oct - 16:12




Comme un sentiment de déjà vu...
Orion & Sarah



Les pensées s'accumulaient les unes aux autres dans l'esprit de Sarah. Elle luttait contre son envie de fuir sous prétexte qu'une chose la dérangeait chez ce jeune homme. Il fallait qu'elle soit claire avec elle-même. Si elle espérait plus qu'un simple sexfriend... il lui faudrait alors compter avec les défauts d'Orion. Il en avait certainement, elle en avait aussi. Après tout....il avait le droit de s'énerver aussi. Mais cette noirceur dans son regard....le cœur de Sarah s'était serré, comme si elle avait vu quelque chose qu'elle n'aurait pas dû....Je me fais sans doute des idées...pensa-t-elle en son fort intérieur, tentant de retrouver une expression chaleureuse.

Orion avait remarqué la retombée d'euphorie chez sa compagne. Il sembla à Sarah qu'il s'était retenu de dire certaines choses. Il avait mis trop de temps à répondre. Puis finalement il annonça qu'il s'agissait d'une excellente idée. Sarah qui évitait légèrement son regard remarqua qu'il était gêné. C'était lui à présent qui fuyait ses prunelles. Sarah se surprit à s'en vouloir d'avoir réagit si froidement. Après tout, il n'avait voulu que la protéger n'est-ce pas ? Le regard noir ne lui avait jamais été adressé. Pourquoi alors se sentait-elle si mal pour cela ? Sûrement parce que cela arrivait juste après un moment qu'elle avait jugé parfait et qu'elle le sentait comme gâché. Pourquoi n'était tout simplement pas capable de profiter, pourquoi fallait-elle qu'elle complique tout avec des pensées aussi négatives et des doutes à foison ?

Il avait commencé à ranger les affaires éparpillées sur le sol. Sarah l'aida alors. Avoir quelque chose dans les mains l'aidait à garder contenance. Elle aussi rougissait à présent, de gêne. Décidément, ils faisaient bien la paire ces deux-là. Elle évita pourtant de lui frôler les mains tandis qu'ils rassemblaient le tout. Il lui fallait un peu de temps pour être à nouveau naturelle. Elle ne voulait pas faire semblant. Ce n'était pas son genre. Il finit par parler. Sarah le regarda alors, légèrement plus détendue. Oui, ils allaient aller au cinéma et cette tension soudaine disparaîtrait alors comme elle était venue. « Oui ! » Et elle ouvrit la marche, les bras chargés. Elle connaissait le chemin à présent, ça ne posait pas problème. Mais ce n'était pas la meilleure manière de briser la glace, alors, elle ralentit pour marcher à sa hauteur, sans rien dire, l'expression neutre.

Tandis qu'ils étaient dans l'ascenseur, ils ne pipèrent pas mot. Sarah était entrain de réfléchir au type de film qu'elle avait envie de voir et au trajet qu'il lui faudrait emprunter depuis chez Orion. Si elle semblait ailleurs, elle n'était en tout cas plus aussi gênée. Elle lui fit même un sourire lorsqu'ils déposèrent les affaires dans la cuisine du jeune homme. Elle alla chercher son sac à main, vérifia que ses clefs de voiture étaient bien là puis annonça. « Cette fois, c'est moi qui t'emmène ! » Le ton était sincèrement enjoué cette fois et prenant appui de sa main sur son bras, elle lui colla un bisou sur la joue, tout près de la bouche, avant de d'ouvrir de nouveau la marche vers sa voiture. Ils n'en auraient pas pour longtemps. Regardant son téléphone, elle constata qu'ils arriveraient normalement pile pour le début d'une séance. Elle ne doutait aucunement qu'ils se mettraient d'accord sans problèmes sur le choix du film !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



Nous ne sommes qu'ombres et poussières


INSCRIT DEPUIS LE : 22/05/2017
MESSAGES : 840
POINTS : 7056



MessageSujet: Re: Comme un sentiment de déjà vu... [Orion & Sarah] // avec Ducul   Sam 7 Oct - 19:47

La suite par ICI

_________________
before the storm begins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Comme un sentiment de déjà vu... [Orion & Sarah] // avec Ducul   

Revenir en haut Aller en bas
 

Comme un sentiment de déjà vu... [Orion & Sarah] // avec Ducul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» Comme un sentiment de déjà vu... [Orion & Sarah] // avec Ducul
» Les animaux ne sont plus considérés comme des biens meublés
» ça ne se passe pas comme je voulais...
» Roch Voisine - Comme j'ai toujours envie d'aimer
» Le Polonais comme Langue étrangère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-