AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥
» pour «

Partagez | 
 

 Mon cauchemar personnel [Red/Naïla]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ignorant

avatar



Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis ~V.Hugo
INSCRIT DEPUIS LE : 16/05/2016
MESSAGES : 402
POINTS : 1578



MessageSujet: Mon cauchemar personnel [Red/Naïla]   Sam 15 Juil - 18:19

Mon cauchemar personnelRed ♥ NaïlaAssise sur mon lit, je n’en reviens toujours pas de ce que j’ai vu, il y a de cela une heure. Miles avec une blondasse décolorée. Alors je sais qu’il n’y a rien entre nous, mais moi et mes idées, on avait déjà bien avancé dans ce début d’amitié (?). Soupirant lourdement, je me redresse et me dirige dans mon salon, après avoir enfilé un grand t-shirt pour être décontractée. Arrivant vers mon canapé, je commence à tourner dans mon petit salon, comme un lion en cage. Je ne cesse de repenser à cette image. C’est qui d’ailleurs cette nana ? Je ne l’ai jamais vu ! Et puis, c’est sa petite amie ? Me serais-je trompée sur le fait qu’il soit célibataire ? J’aimerai appeler Alina pour lui parler de tout ça, lui demander son avis et conseil, mais je pense qu’elle est en train de bosser ses cours. Appeler Sarah ? Hors de question. Je lui en veux toujours autant. Et puis, je ne suis pas certaine qu’elle apprécie que je tienne autant à un inconnu, madame parfaite. Après, je n’ai personne d’autre à qui parler. Attrapant mes cheveux à demain, je fais de nouveau demi-tour, avant de m’asseoir sur mon canapé. M’allongeant, je ferme les yeux. Il faut que je dorme, ça me changera les idées cinq petites minutes.
**
Me baladant dans la rue, lunette de soleil sur le nez, je souris doucement. Le soleil est enfin là. Le seul point négatif, c’est les enfants qui hurlent à toute voix, parce qu’ils sont en vacances. Mais au moins, ça anime un peu le quartier, ce qui n’est pas plus mal. Prenant place à une terrasse, je commande un café avant de patienter doucement, fermant les yeux. Les rayons du soleil réchauffent doucement ma peau, à mon plus grand bonheur. Peut-être que j’arriverai, pour une fois, à ne pas être aussi blanche qu’un lavabo pour l’été ?! Le serveur m’apporte ma consommation et je le remercie d’un sourire. Trempant mes lèvres dans le breuvage, je relève la tête. Et l’image que je vois, me fais recracher ma gorgée sur la table. La colère affut directement dans mes veines. Balançant un billet sur la table d’un geste brusque, je ne finis même pas ma boisson et ne demande pas qu’on me rende la monnaie. Je marche rapidement vers eux, au même moment, Miles entre dans un magasin. Attrapant Barbie par le bras, je l’entraine dans une ruelle à l’écart de tout. Je ne me maîtrise absolument plus. Plaquant son dos contre le mur, je la regarde méchamment.

-Qu’est-ce que tu lui veux à Miles ?!

Mais elle me provoque, sans me répondre. Et je perds complètement pied. Je la pousse violemment et elle en fait de même. Attrapant sa tignasse blonde dans une main, je tire, lui arrachant quelques mèches au passage. Bien fait, elle payera moins cher sa couleur la prochaine fois ! Elle me balance son poing dans la figure, faisant saigner ma lèvre. Passant mes mains autour de son cou, je sers doucement, plus pour l’impressionner que pour la tuer. Quoi que l’idée est tentante malgré tout ! Soudain, j’entends des bruits de pas. Relâchant ma prise, je me tourne vers la silhouette. Je ne vois pas son visage au départ, simplement ses cheveux. Les mêmes que ma victime. Je me tourne d’ailleurs vers cette dernière, mais elle a disparu. Me retournant vers l’inconnue, je pousse un léger cri, lorsque je vois qu’il s’agit de la même personne. Comment a-t-elle pu se retrouver à deux endroits en même temps ?

© 2981 12289 0

_________________
Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar

La vie c'est comme une boîte de chocolats, à la fin tu mourras.

INSCRIT DEPUIS LE : 04/07/2017
MESSAGES : 54
POINTS : 495



MessageSujet: Re: Mon cauchemar personnel [Red/Naïla]   Mar 25 Juil - 21:57

Tu avais faim. De cri, de pleurs, de peur. Et de tacos. Sachant pertinemment que tu serais incapable d'avaler quoi que ce soit après un festin d'horreur, tu te décidas et te plongeas dans le sommeil. Tu avais passé la journée avec ton cousin, tu allais lui prouver que tu n'étais pas bien plus qu'une bonne-à-rien. Tu te sentis ricaner pendant ton sommeil, ou éternuer - ce qui failli à te réveiller, tant mieux, tu n'avais ni l'humeur ni le temps d'éponger ton nez. Tu divaguais - vaguais - tu pensais rigoler encore, tu te tournas sur le côté en espérant trouver un sommeil plus profond - et confortable, aussi, mais tu n'étais pas à plaindre : cette cuvette était pourtant très confortable. Après avoir vomi, tu voulais voir quelqu'un vomir. Tu ferais un nœud papillon avec ses tripes et utiliserais son intestin grêle comme corde à sauter pour te maintenir en forme - mais comme tu aimais autant le sport que les papillons, tu t'en servirais sûrement pour étendre ton linge (avec un peu de chance, il te restera le colon comme lampe de chevet, et si tes victimes mangeaient épices, tu aurais la climatisation intégrée).

Erh, tu pensais t'endormir comme cela ? Tu ne savais pas ce qui te faisait d'avantage envie; la mort ou le vomi. La mort, sûrement, en tout cas celle de tes petits camarades. Tu finis par t'endormir, et tu erras, longuement, avant de te sentir happée par l'un. Le goûter était servi ! Tu essuyas la bave qui te coulait au coin des lèvres et marcha tranquillement. Tu n'étais pas pressée, tu savais torturer, and frankly ? Tu n'allais pas te gêner...

Tu profitas de la situation, de la toi inoffensive qui se laissait massacrer, du Gollum arc-en-ciel que tu n'allais pas louper... Est-ce que tu la connaissais ? Elle allait apprendre à te connaître, et à ne jamais t'oublier. Tu te léchas à nouveau les lèvres, prête à faire ton entrée. Toi disparaissait, tandis que tu entrais sur le ring. Tu prévoyais ton jeu, lentement, douloureusement... Tu espérais qu'elle n'était pas pressée, et que si elle avait encore envie de t'étrangler... Qu'alors avec toi elle pourrait peut-être jouer ? Tu laissas échapper un rictus sinistre que même-toi n'étais pas sûre d'apprécier. Si elle aimait, tu allais lui apprendre à détester. Si elle se croyait courageuse, tu allais lui montrer comment se cacher. Et si elle était encore en vie... Tu allais la forcer à prier.

« Oh, daaarlin » Tu t'approchais d'elle, d'une voix faussement compatissante, traduisant de bon nombreuses menaces. Si elle connaissait Miles, elle avait connaissance de ses cauchemars; la voie était libre, et il n'y aurait aucun gardien pour te mouvoir. « Qu'est-ce qu'il pourrait bien te vouloir à toi ? » Tu rétorquais. Tu avais l'esprit tordu... Tout comme était en train de le devenir celui de ta victime. Si elle le défendait, alors elle ne le connaissait pas assez. Il n'y avait que les tarés pour aider d'autres tarés. Dans deux minutes peut-être... En attendant, si elle pensait qu'elle avait un jour une chance de le toucher... La poupée se trompait. Tu apparaissais de plus en plus désolée pour cette pauvre jeune femme, tandis qu'à l'intérieur tu te délectais. « Tu n'as pas... Le physique ? » Tu lançais comme une question. Son cerveau ferait bien le reste. « Le mental ? La poigne ? » Il fallait dire que de beaux ongles manucurés n'aidaient que très peu à bien étrangler... « Attends, je vais te montrer » Tu fais en plaçant tes deux mains sur sa gorge, fermement, pendant trente secondes avant de lâcher prise. Oh, tu prévoyais déjà une mort bien plus douloureuse... Et délicieuse. « Peut-être que tu lui ferais plus d'effet sans cette tête sur tes épaules ? Si tu veux, je peux te l'enlever » Tu proposais avec un sourire des plus malsains. Tu étais pitoyable, comme si cela avait pu t'échapper. Etais-tu un cauchemar pour que tout le monde le soit ? Par soucis d'équité ?

Tu n'avais pas une once de justice en toi, tu avais envie de t'amuser, te venger. La faire déprimer, souffrir puis mourir. Tu avais un programme chargé... Et tu comptais bien le mettre à exécution, en espérant en apprendre plus sur ses intentions. « Tu pensais que tu étais spéciale ? Oh darlin... » Tu te rapprochas de sa personne, fis monter l'intensité. « Tu t'es trompée. »

_________________
ANG-HELL
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mon cauchemar personnel [Red/Naïla]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le pire cauchemar des femmes? Devenir chauve!
» Mes activités : ateliers d'auto-coaching et de développement personnel
» DEMANDE DE DOSSIER PERSONNEL
» STATUT DU PERSONNEL ONE
» STATUT DU PERSONNEL ONE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: monde des songes :: Zones Urbaines.-