AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 Your Obsession ♦ Emman ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

libre

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 05/08/2014
MESSAGES : 1874
POINTS : 7127



MessageSujet: Your Obsession ♦ Emman ♥   Mar 18 Juil - 15:58



   
   Emman  :03:
   Your Obsession

V
ue de nuit, la cathédrale de Manchester dégage quelque chose de plus mystique encore qu'à l'ordinaire. Le silence est écrasant, saisissant, et sacré. Ces hautes murailles de pierres taillées à la main, vieilles de plusieurs centenaires, semblent couper le moindre son venu de l'extérieur. Il n'y a que ce mutisme religieux, qui m'entoure et s'enroule entour de moi, condamnant silencieusement ma venue offensante en ces lieux. Mais je ne suis qu'une ombre parmi d'autres. Une tâche fugace et insaisissable dans l'obscurité. Je ne crains pas de sentence divine. Car après tout, ce n'est pas le Tout Puissant que je vole. Je suis intimement persuadé qu'Il n'en a rien à faire des reliques sculptées dans l'or, des crucifix incrustés de rubis ou encore des cierges au prix phénoménal fixés dans la roche de sa maison. Ne dit-on pas que l'argent ne représente pas pour lui la plus grande des richesses ? Non, ce n'est pas une quelconque entité éternelle que je vole. Ce sont ses prêtes. Ces hommes pour la plupart vénaux, aux grands discours. Probablement les plus gros hypocrites du monde.

Les objets sacrés que je suis venu chercher pèsent lourdement dans la besace accrochée en travers de mon dos. Demain, la police n'aura même pas le temps de recueillir la plainte déposée par l'homme d'église qui œuvre ici que ces bibelots de grandes valeurs auront déjà quitté le pays. Une somme d'argent gracieuse aura été virée sur l'un de mes comptes bancaires à l'étranger. Et mes riches acheteurs n'auront plus qu'à jubiler de l'objet unique et béni qu'ils auront entre les mains. Tout le monde s'en trouvera satisfait. Même la flicaille de Manchester aura trouvé de quoi tromper l'ennui. Un vrai Saint que voilà, de toute évidence.

Mais si je ne me suis pas encore sauvé d'ici sans le moindre bruit, si ma silhouette d'odieux voleur traîne encore sous les immenses arches de pierre, c'est que j'ai un rendez-vous. Un rencart diablement excitant. Mais tout ce qu'il y a de plus professionnel bien évidemment. J'ignore encore si la demoiselle pointera le bout de son nez. Après tout l'invitation était subtile, et il faut dire que ma belle Emma était alors trempée jusqu'aux os et de très mauvaise humeur. Peut-être que l'eau vaseuse de la rivière lui avait également ramolli les méninges. L'inspectrice n'est pas au plus haut de sa forme ces derniers temps, ce n'est plus une surprise pour personne.

Pourtant ma patience se voit bientôt récompensée. Le bruit étouffé d'une porte grinçante perce la lourdeur épaisse du calme ambiant. Une ombre féminine se glisse par l'ouverture discrète derrière l'hôtel, d'ordinaire uniquement réservée aux prêtes. Je devine et reconnais les courbes de son corps, brièvement effleurées par les lumières lunaires qui filtrent à travers les vitraux gigantesques. Emma est venue seule, ça j'en suis persuadée. Comment aurait-elle convaincue son supérieur de déployer toute une équipe de nuit, alors qu'elle n'a pour preuve que son intuition et les sous-entendus voilés du pauvre antiquaire qu'elle traque et harcèle depuis des semaines ? Miss Rosebury n'a pas encore fait ses preuves auprès de ses collègues. Sa voix n'a aucune portée. Aucun impact. Et je m'en régale.

C'est peut-être fort bien suicidaire de sa part de venir ici, seule et sans soutien extérieur. Ne s'imagine-t-elle pas un seul instant que l'homme qu'elle traque inlassablement pourrait lui trancher la gorge ? Certainement que si. Emma n'est pas assez idiote pour ça. En revanche je ne doute pas un instant des sentiments qui l'ont poussé ici ; Sa volonté tenace de prouver aux autres ce qu'elle vaut. Son désir fort et ardent de me coincer pour me clouer le bec. Sa fierté bafouée d'avoir été cambriolée sous son nez. Elle risquerait visiblement très gros pour pouvoir me mettre à terre.

Le tissu de ma combinaison ne fait pas le moindre bruit alors que je bouge dans le noir. Emma passe à deux pas de la statut derrière laquelle je suis caché. Telle une ombre menaçante, je me glisse dans son sillage. Elle ne me voit pas. Mais si toutefois le bruit de mes pas contre le tapis de l'allée centrale attire son attention, l'inspectrice n'a pas l'occasion de se retourner. Mes mains jaillissent de l'obscurité pour venir saisir ses poignets. Je plaque ses propres bras contre sa poitrine et l'attire contre moi pour la tenir immobile. Piégée et figée dans mon étreinte de fer.

- Vous êtes venue prier, inspectrice Rosebury ? soufflais-je dans un sourire narquois en glissant mon visage masqué contre son oreille.  
WILDBIRD
 

_________________
You can't catch me.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fire-ice.skyrock.com/

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 30/12/2014
MESSAGES : 1321
POINTS : 5829



MessageSujet: Re: Your Obsession ♦ Emman ♥   Mar 15 Aoû - 0:49



   
   Emman  :03:
   Your Obsession

L
La nuit est mon royaume… Pourquoi le titre de ce roman de May Higgins Clark me vint instantanément à l’esprit en voyant la grande bâtisse se dresser devant moi sombre et majestueuse. Je regardais les lignes pures et sobres de la cathédrale de Manchester. Je me rappelais de ces gravures vues dans le musée de mon village natal. La cathédrale avait été l’une de mes premières visites quand j’ai emménagé ici. Cette admiration pour l’art gothique ne s’était jamais démentie chez moi. D’ailleurs, j’aimais l’art sous toutes ses formes. Gout hérité du côté à n’en point douter. Mon père n’avait jamais vraiment compris la délicatesse des œuvres que son épouse lui montrait. Cela ne les empêchait pas d’être les plus heureux du monde mais étant petite je m’était posé plus d’une fois la question de comment ma mère avait fait pour tomber amoureuse d’un homme si diamétralement opposé. « L’amour, ce n’est pas seulement avoir des points communs avec l’être aimé Emma. L’amour c’est cet abandon de soi, cette confiance absolue et aveugle en l’autre. C’est de se regarder l’un l’autre sans avoir besoin de mot et de regarder dans la même direction… » Je n’avais jamais oublié les paroles de ma mère que je n’avais pas vraiment comprises à l’époque. Mais je n’étais pas sure de les comprendre encore aujourd’hui. Je n’avais jamais ressenti ce que ma mère décrivait si bien… Et je me demandais si je le ressentirais un jour…

Mais pour l’heure, je n’avais pas rendez-vous avec l’amour mais plutôt avec un démon. Mon démon personnel. Je n’avais pas oublié les paroles de Damian dans le taxi nous ramenant chez lui. Depuis cette dernière entrevue auquel je ne pouvais repenser sans un frisson d’humiliation et de colère envers lui, je n’attendais qu’une chose. Notre rencontre de ce soir qui je l’espérais ardemment se solderait par son arrestation. Je n’avais parlé à personne de cette excursion en pleine nuit. D’une on ne m’aurait pas cru et m’aurai regardé avec cette pitié un peu moqueuse que j’abhorrai et de deux c’était une affaire entre Damian et moi. Je ne voulais pas laisser cette satisfaction à personne d’autre. L’arrestation de Damian Wright, j’en avais fait mon affaire personnelle. Je n’avais nulle intention de laisser quelqu’un d’autre que moi lui passer les menottes.

Doucement, je me glissais dans l’enceinte de la cathédrale en silence. En aucun cas, je ne voulais troubler la quiétude des lieux. L’atmosphère habituellement apaisé que seuls les lieux de culte pouvaient nous donner était ce soir quelque peu chargé d’électricité, j’en avais l’impression nette. Je ne savais pas pourquoi ou si. Je savais précisément pourquoi. La venue du voleur ici. Cette rencontre que je pressentais imminente entre lui et moi avait de quoi polluer ce calme. J’avançai doucement, essayant de faire le moins de bruit possible. Mais ce n’était pas tâche aisée dans cet endroit où toute perturbation semblait se répercuter dans les murs de pierre. Ce à cause de ça que je sentis un pas derrière moi mais avant que je n’ai pu me retourner, je me retrouvai plaquée contre un torse puissant tandis qu’une voix moqueuse retentit à mes oreilles. J’essayai de me dégager mais l’homme était beaucoup plus fort que moi et ses poignes de fer.

« J’en avais l’intention en effet », sifflais-je entre mes dents serrées

J’essayais encore de remuer mais l’homme – Damian à n’en point douter – ne bougea pas d’un poil. En désespoir de cause, je tentais alors de le perturber en lâchant un petit rire.

« Et vous Damian ? Quel est votre but en venant ici en pleine nuit ? Que tentez-vous de dérober cette fois ? Dites le moi et peut-être intercéderai-je pour vous auprès de mes collègues qui vous attendent gentiment dehors… »

Coup de bluff un peu gros mais qui je l’espère procurerait un moment d’inattention à mon ennemi. Moment dont je profiterai pour sur…
 
WILDBIRD
 

_________________
Cause in the daylight we'll be on our own.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Your Obsession ♦ Emman ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'obsession des cheveux lisses
» Obsession du poid et grossesse
» L'obsession du ménage ?
» Bloggers Obsessions
» Bana Al Quaïda parlent des 19 combattants arrêtés et de leur détermination à tuer Kabila

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: manchester :: Manchester West.-