AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 One more light - {Sarah & Orion}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

libre

avatar



Nous ne sommes qu'ombres et poussières


INSCRIT DEPUIS LE : 22/05/2017
MESSAGES : 532
POINTS : 5175



MessageSujet: One more light - {Sarah & Orion}    Sam 7 Oct - 19:45


 
         
Sarah & Orion

           

             
       
One more light


     
         

Finalement, la tension semblait être retombée alors que nous rentrions chez moi. Il n’y avait plus de regards échangés, plus de sourire enjoués, nous semblions tout deux perdu dans nos pensées jusqu’à atteindre mon appartement. Je me pris à me demander ce qu’elle pouvait bien avoir dans la tête en posant les yeux sur elle, la détaillant sans m’en rendre compte, nous imaginant déjà assis dans le noir de la salle de cinéma. Après avoir rapidement déposé les affaires dans la cuisine, elle ne perdait pas une seconde pour trouver son sac à main et me rejoindre, m’offrant un baiser sur la joue auquel je ne m’attendais pas. Je rougis sans raison, laissant apparaitre un large sourire, définitivement rassuré avant de nous mettre en route.

Cette fois, ce fut à elle de conduire, nous menant rapidement à destination. C’était un petit cinéma dont la façade travaillée détonnait un peu avec le reste du quartier. Rien que cela me tirait un sourire, me demandant si ma belle Sarah avaient encore d’autres endroits du même type rangé dans sa manche. Tandis que j’avais la tête levée vers les affiches de films, je m’étais invité dans son dos, déposant un baiser dans ses cheveux alors que mes mains s’étaient logées sur ses hanches. Je n’osais penser une seule seconde à la possibilité qu’elle me repousse, ayant déjà oublié la petite tension qu’il y avait eu plus tôt. Nous avions donc le choix entre Titanic, 2046 de Wong Karwai, La mort aux trousses d’Hitchcock et enfin, Edward aux mains d’argent. Pour ma part, le choix s’avérait plutôt simple.

« Qu’est ce qui te ferait envie ? Je vote pour Edward, ça fait longtemps que je ne l’ai pas vu. »

C’était en vérité l’un de mes Burton favoris, une valeur sûre donc. J’attendais sa réponse avant d’aller acheter nos billets. Il ne nous restait plus qu’à nous glisser dans la salle. Mais avant, j’en profitais pour acheter de quoi boire, ne manquant pas de demander à ma promise si elle avait envie de quelque chose. L’instant d’après, nous avions passé les portes de la salle. Elle avait eu raison pour ce qui était du monde. La salle était presque vide. Il y avait peut-être cinq personnes présente, nous compris. Cela nous laissais plus de choix pour ce qui était du siège, et j’allais enfin avoir la tranquillité que je cherchais. Avec elle, je me sentais encore plus solitaire qu’avant, mais solitaire tout en étant avec elle. Sentiment étrange n’était-il pas ?




(c) BlackCat

_________________
before the storm begins


Dernière édition par Orion Blackburn le Dim 8 Oct - 19:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 24/11/2016
MESSAGES : 471
POINTS : 5004



MessageSujet: Re: One more light - {Sarah & Orion}    Dim 8 Oct - 18:05


One More Light

Orion & Sarah

Le début d'après-midi était toujours ensoleillé ce qui redonna de l'enthousiasme à Sarah. Délaissant l'étrange sensation qu'elle avait éprouvé un peu plus tôt, elle se concentrait à présent sur la route menant au petit cinéma qu'elle avait mentionné au parc. L'établissement tournait déjà depuis plus de  trente ans, et elle se souvenait y être allée régulièrement avec ses parents, puis par la suite, c'était les sorties entre frère et sœur qui avaient fait perdurer le pèlerinage dans la salle obscure. Cela faisait déjà plus d'un an qu'elle n'y était pas allée, mais Elijah lui avait parlé d'un de ses visionnages quelques mois plus tôt, lui assurant que le cinéma se portait bien. Il était subventionné par les amoureux du septième art et c'était une bonne chose, on y passait que de vieux bons films.

Elle n'eut pas beaucoup de mal pour trouver une place ou se garer et guida Orion en direction de la devanture à l'ancienne. Un charmant bâtiment qui semblait petit à l'extérieur, mais, il comptait tout de même cinq salles. Plantée devant le programme Sarah, se rendit compte qu'elle avait déjà vu tous les films proposés plus de deux fois et se demandait lequel elle reverrait bien une fois encore. Un air de profonde réflexion sur le visage, la jeune femme ne remarqua pas tout de suite l'approche d'Orion. Mais lorsqu'elle sentit les mains chaudes du jeune homme sur ses hanches, elle frissonna. Ses petite mains vinrent recouvrir celle d'Orion tendrement. Pourtant elle ne se retourna pas vers lui, les yeux toujours fixés sur la liste de films. Elle aimait simplement ressentir la chaleur de sa présence dans son dos et ses baisers doucement déposés. Il émit un choix le premier.

« Vendu ! » lança Sarah avec un petit sourire aux lèvres. Puis elle se tourna vers Orion, pour le prendre dans ses bras un instant, sans rien dire, après quoi, un sourire doux sur les lèvres, elle s'écarta pour lui prendre la main et l'emmener au guichet. Ils s'achetèrent de quoi grignoter et boire. Le pop-corn sucré était le péché mignon de Sarah lorsqu'elle allait au cinéma.  Elle avait dû se faire violence à plusieurs reprise pour ne pas en acheter beaucoup lorsqu'ils allaient au cinéma avec les jumeaux. Elle faisait son possible pour être une maman exemplaire. La violoniste eut du mal à sortir de ses souvenirs, le sourire teinté de nostalgie qui se dessinait alors sur son visage disparu tandis qu'ils s'installaient dans la salle.

Il y avait le choix et toutes les bonnes places n'étaient pas prises. Sarah se mit à son aise avant de se tourner vers Orion. Secouée d'un petit rire discret, presque honteux, elle déclara à voix basse : « Je te préviens juste, je risque de pleurer, j'ai beau avoir vu ce film au moins cent fois, j'éprouve toujours la même chose....la musique....j'vais pas te faire un dessin, Danny c'est un des meilleurs ! » Elle tapota son sac à main. « J'ai tout ce qu'il faut avec moi. Mais quand j'aurais plus de mouchoirs, je pourrais m'essuyer dans ta veste ? » Elle le taquinait, espérant le dérider. Son sourire était bien plus franc, et elle se sentait bien plus détendue, de nouveau dans un espace qu'elle connaissait par cœur.

Elle plongea la main dans ses pop-corn et en enfourna plein sa bouche. Aussi contente qu'une gamine. Elle lui tendit la boite cartonnée presque à contrecœur. « T'en veux ? » chuchota-t-elle. La luminosité de la salle avait baissé, et c'était signe que le film allait commencer. « Ah, y'a pas de publicités ici, c'est vraiment chouette. » Un groupe de passionnés s'occupait de ce cinéma, ils étaient à l'abri du commercial ici.
MademoizelleZ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



Nous ne sommes qu'ombres et poussières


INSCRIT DEPUIS LE : 22/05/2017
MESSAGES : 532
POINTS : 5175



MessageSujet: Re: One more light - {Sarah & Orion}    Dim 8 Oct - 19:36


 
         
Sarah & Orion

           

             
       
One more light


     
         

Après avoir choisi nos places et nous être confortablement installés, nous étions enfin prêt pour le début du film. Sarah me tira un sourire amusé lorsqu’elle me parla du fait qu’elle risquait fortement de verser quelques larmes devant le film, même si elle l’avais apparement vu plus souvent que moi, me rappelant dans le même temps que c’était ce cher Danny Elfman qui animait le film de son incroyable talent. Je me retrouvais d’autant plus heureux de l’avoir choisi.

Je l’observais ensuite mettre la main dans son paquet de pop-corn pour en tirer de bonnes bouchées, me faisant alors rire de bon coeur avant qu’elle ne porte à nouveau son attention vers moi pour m’en proposer. Elle était adorable, je ne me le répèterais sans doute jamais assez. Je me permis de prendre quelques pop-corn avant que la lumière ne finisse par baisser, signe que le film allait commencer. J’en profitais pour lui voler un tendre baiser lorsqu’elle eu fini sa phrase, ponctuant le tout d’un sourire avant de me caler dans mon siège pour porter mon attention sur l’écran.

Un brin de nostalgie m’atteint inexorablement tandis que le film commençait, me tirant un sourire presque triste. Mon dieu, depuis quand ne l’avais-je pas vu ? Je me laissais totalement emporté par l’univers toujours aussi poétique et romantique de Burton. Il m’arrivait de porter mon regard vers ma Sarah, et je regrettais presque qu’elle mange toujours ses pop-corns alors que l’envie de lui prendre tendrement la main me venait à l’idée. Mais après tout, je n’étais pas pressé. Aussi,  je me contentait de la contempler, admirant ses réactions sur son doux visage face à l’écran qu’elle fixait avant de moi-même reporter mon attention sur celui-ci.

Sans le vouloir, j’avais parfois tendance à m’identifier à Edward plus que je ne l’aurais voulu, si bien que finalement, de douloureux souvenirs s’invitaient parfois dans ma tête alors que le film tournait encore. Mon coeur ne savait plus ou donner de la tête, tambourinant dans ma poitrine à la seule présence de Sarah à mes côtés tout en encaissant silencieusement ce que je pouvais avoir dans la tête. Je me revoyais dans mes moments de solitude, je me revoyais être la risée de toute mon école lorsque j’étais déjà enfant. Je revoyais ma mère me traitant comme un simple esclave sous prétexte que j’étais différent, allant même jusqu’à mes premières crises d’hystérie alors que je me retrouvais désespérement seul dans ma chambre.

J’avais beau essayer de sortir de ce cercle de souvenirs et de me concentrer sur le film, rien y faisait, je m’y sentais totalement piégé. Au final, j’avais cette constante impression que mon passé ne trainait jamais loin dans ma tête, parasitant mon présent plus encore que ce que je ne l’aurais cru. Je me retrouvais incapable de vivre dans le moment présent, de profiter pleinement de ce qui m'était offert. Je devais me rendre à l’évidence, il n’y avait visiblement pas que Luuna qui m’empêchait d’avancer, mais tous les remords que j’avais pu accumuler aux fil des ans également. Je soupirais à cette constatation, fermant les yeux une seconde afin de me faire envahir par la délicieuse musique que Danny avait composé, espérant faire voler en éclats toutes mes pensées parasites.




(c) BlackCat

_________________
before the storm begins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 24/11/2016
MESSAGES : 471
POINTS : 5004



MessageSujet: Re: One more light - {Sarah & Orion}    Lun 9 Oct - 10:27


One More Light

Orion & Sarah

Le baiser posé sur ses lèvres la fit sourire et baisser les yeux. Ses joues rosirent de nouveau. Elle se sentait de nouveau comme une adolescente en rencard. Elle le laissa prendre des pop-corn en essayant de ne pas regarder quelle quantité avait disparu et replongea la main dans la boite pour grignoter un maximum durant le début du film. Elle savait bien qu'à un moment, elle n'aurait plus envie de manger du tout, parce qu'elle serait prise par l'émotion. Ce serait dommage de gâcher des pop-corn n'est-ce pas ? Et puis, bon. Une fois qu'elle aurait fini de se goinfrer, elle pourrait aussi prendre la main d'Orion. C'est vrai quoi, ça n'avait pas de sens d'aller au cinéma avec un homme aussi canon si c'était pas pour le toucher un peu.

Pourtant malgré ces pensées-là, Sarah n'avait aucune envie lubrique. Elle avait juste besoin de sentir sa présence. Elle aimait ce lien qu'il y avait entre eux. Ils partageaient une connexion étonnante pour des personnes qui se connaissaient à peine. Elle colla alors son épaule contre celle d'Orion, frissonnant un peu, il faisait toujours un peu froid dans cette salle. Le film était aussi agréable à voir que toute les fois précédentes, surtout en grand écran. L'ambiance qui s'en dégageait saisissait Sarah aux tripes. Edward était un personnage complexe et si attachant ! On avait envie de le protéger, de l'aimer. Et puis cette histoire d'amour impossible ! Les yeux humides, Sarah tentait de ne pas penser à la fin du film.

Au premier tiers du film, elle avait terminé son pop-corn, culpabilisant un peu de n'en avoir pas proposé davantage à Orion, mais celui-ci n'avait pas réclamé...se disait-elle pour se dédouaner. Elle n'avait même pas daigné tourner la tête vers lui tant elle était occupée à grignoter et regarder. Voulant enfin faire un geste vers lui, elle s'aperçut alors que sa main était collante. Elle hésita entre aller aux toilettes ou utiliser sa bouteille d'eau. Flemmarde, elle opta pour la bouteille d'eau. Un mouchoir imbibé et voilà. Une fois certaine que sa main n'était plus désagréable au toucher, elle glissa timidement la main en direction de celle d'Orion, espérant qu'il la prenne. Focalisée sur sa main, elle en avait oublié de se débarbouiller la bouche. Le prochain baiser risquait d'être collant.

Tournant légèrement son visage vers Orion, elle remarqua qu'il était perdu dans ses pensées. Alors, doucement, elle glissa ses doigts entre les siens et reporta son attention sur l'écran et sur l'intrigue. Elle aussi se laissait envahir par la musique. La scène où Kim danse sous la neige provoquée par Edawrd lorsqu'il la sculpte était sublime, pleine d'intensité. Sarah renifla un peu. Ne pas pleurer, ne pas pleurer...pas tout de suite !
MademoizelleZ

_________________


What should I do with you two ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



Nous ne sommes qu'ombres et poussières


INSCRIT DEPUIS LE : 22/05/2017
MESSAGES : 532
POINTS : 5175



MessageSujet: Re: One more light - {Sarah & Orion}    Lun 9 Oct - 11:06


 
         
Sarah & Orion

           

             
       
One more light


     
         

Finalement, ce fut la douce musique du film qui commença doucement à m’apaiser. Mes souvenirs semblaient s’envoler, laissant place à la seule romance qui pouvait se dégager des notes que l’on pouvait percevoir. Puis, ce fut finalement grâce à mon oiseau que je revins sur terre. Elle avait doucement glisser sa main contre la mienne, entremêlant nos doigts avant de reporter son attention sur le grand écran. Elle devait sans doute avoir fini ses pop-corns, et même si en temps normal j’aurais été quelque peu déçu de ne pas en avoir plus, je m’en fichais en réalité royalement. J’avais légèrement tiqué sur son geste le temps de reprendre pied avec la réalité, le temps de réaliser où est-ce que nous étions. Définitivement, je rangeais mes idées et souvenirs au placard alors que mes yeux se déposait à nouveau sur son visage éclairé par la lumière de l’écran. Je devais absolument apprendre à lâcher prise, à ne pas m’enfermer sans même le vouloir dans mon propre esprit, et heureusement, elle était là pour m’y aider.

Un sourire se dessinait sur mes lèvres alors que je la détaillais à nouveau, remarquant qu’elle semblait totalement bouleversée face au destin des personnages principaux du film. C’était un amour impossible, un drame qui ne laissait pas de repos aux coeurs sensible. Moi-même, je sentais mes yeux rougir face à certaines scènes, faisant en sorte de retenir le plus possible ce spectacle de la vue de ma belle. Je n’avais pas honte mais... Disons que je n’avais pas envie qu’elle voit en moi un gars bien trop sensible, même si c’était la vérité.

Aussi, je préférais me concentrer sur elle lorsque je l’entendis commencer à renifler discrètement. Elle était tellement adorable que mon coeur se brisait à l’entendre. Je voulais la prendre dans mes bras, mais les sièges de la salle n’était malheureusement pas prévu pour. Alors, à la place, je me tournais simplement vers elle, glissant mes doigts sur son visage pour l’attirer à moi, venant quémander un nouveau baiser. Celui-ci fut délicieusement sucré et salé en même temps, ainsi que légèrement collant, me tirant un sourire appréciateur avant de venir en demander un bien plus intense. J’étais accro au sucre, alors mêlé à ses douces lèvres, je ne pouvais m’empêcher d’en réclamer plus encore, même si la sensation était quelque peu perturbée par l’aspect salé.

Lorsque je relâchais ses lèvres, je découvrais son visage parsemé de larmes, trouvant alors une explication plus logique à ce mélange d’arômes plus ou moins étrange. J’affichais un léger sourire tandis que je me prenais à la trouver ravissante, à sentir mon coeur bondir avec force dans ma poitrine. Son allusion à l’utilisation de ma veste me revint en tête, ne faisant qu’appuyer mon sourire. Mon dieu, ce qu’elle pouvait être mignonne ainsi.

« Je crois que tes mouchoirs ne vont pas suffirent à tes larmes... »

Un léger rire s’échappait de mes lèvres. Je ne faisais que la taquiner, évidemment, ne voyant juste qu’une bonne excuse pour qu’elle se rapproche encore plus de moi.




(c) BlackCat

_________________
before the storm begins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 24/11/2016
MESSAGES : 471
POINTS : 5004



MessageSujet: Re: One more light - {Sarah & Orion}    Lun 9 Oct - 16:10


One More Light

Orion & Sarah

Elle savait que son contact pouvait le surprendre, mais elle savait aussi qu’il ne serait absolument pas contre et il n’y avait rien de mal à prendre les devants quand on était une femme. Aux oubliettes les traditions stupides de qui est supposé faire le premier pas. Sarah avait songé à demander Richard en mariage, mais elle n’en avait jamais eu l’occasion. Il était tombé malade et était mort avant qu’elle ne puisse rassembler son courage. Le souvenir douloureux de son hospitalisation brutale lui revint en mémoire. Sarah se crispa légèrement. Pourquoi pensait-elle à cela maintenant ? Elle se recentra sur le film. Ses larmes roulaient doucement sur ses joues, elle n’aurait su dire s’il s’agissait du souvenir ou du scénario qui l’émouvait tant.

La solution pour oublier tout cela c’était de se recentrer sur Orion. Sa grande main chaude qui tenait la sienne. C’était agréable, c’était rassurant, cela devenait nécessaire même si Sarah avait du mal à admettre cette idée. Il lui avait suffi de quelques jours pour être totalement accro à un nouvel homme. Elle se sentait si coupable vis-à-vis de Richard, mais surtout de Naïla qui penserait sans doute qu’elle n’avait jamais aimé son père. Ce qui était parfaitement faux. Sarah était troublée par le rythme peut-être trop rapide auquel avançait l’évolution de leur relation. Orion était passionné, adorable, terriblement séduisant et elle n’arrivait pas à se retenir avec lui, elle était irrésistiblement attirée par lui et ne savait pas comment se soustraire à cette dépendance qu’il créait en elle.

Voilà qu’il l’attirait tendrement à lui pour un nouveau baiser auquel elle ne savait pas dire non. Elle espérait qu’ils ne dérangeraient personne derrière eux mais ces pensées s’évanouirent au contact des lèvres d’Orion contre les siennes. Elle s’arrêta de pleurer, cherchant son souffle dans cette avalanche de tendresse. La main du jeune homme sur sa joue la faisait frémir. Le sucre sur ses lèvres rendait le baiser collant mais pas désagréable pour autant. Ils s’embrassèrent longtemps, avec une douceur infinie auquel Sarah s’abandonna, entrainée dans le tourbillon de ses sentiments. Elle avait l’impression de perdre la tête, qu’un seul de ses baisers suffisait à soigner toutes les blessures ouvertes. Son cœur manqua de nouveau un battement. Qu’était ce sentiment qui l’emplissait à présent ? Elle qui d’ordinaire s’enflammait d’un désir indomptable ressentait une chaleur différente se répandre en elle. Était-ce…? Non non, ce n’était pas possible, c’était bien trop tôt, bien trop tôt.

Il s’écarta doucement, une expression tendre sur le visage, qu’elle pouvait voir dans la pénombre, elle lui sourit entre ses larmes. Elle avait vraiment besoin d’un mouchoir. De nouveau timide, elle glissa sa main dans son sac pour récupérer son paquet afin de se moucher enfin. Elle fut secouée d’un rire silencieux à la remarque d’Orion. Elle n’avait pas encore besoin d’un supplément absorbant mais une fois assurée que son visage était bien sec, elle alla poser sa tête sur l’épaule du jeune homme. Puis, finalement, bougea pour enfouir son visage dans son cou, le chatouillant de son nez. « Si tu veux des câlins, il suffit de demander. » chuchota-t-elle doucement dans son oreille.

Blottie contre lui, elle reporta de nouveau son regard sur le film qui s’approchait de la fin. Elle n’avait pour une fois que l’envie de profiter d’un moment tendre à ses côtés. Ses doigts caressaient sa main du bout des doigts. Elle tenta de replonger dans le film sans pour autant redevenir une fontaine de larmes.

MademoizelleZ

_________________


What should I do with you two ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



Nous ne sommes qu'ombres et poussières


INSCRIT DEPUIS LE : 22/05/2017
MESSAGES : 532
POINTS : 5175



MessageSujet: Re: One more light - {Sarah & Orion}    Lun 9 Oct - 20:14


 
         
Sarah & Orion

           

             
       
One more light


     
         

Mission accomplie, j’avais réussi à la faire rire malgré ses larmes, et bien qu’elle déclina mon invitation, elle s’empressa néanmoins de sécher son visage sous mon regard avant de venir poser sa tête contre mon épaule, me faisant sourire à nouveau. A ses paroles, je me mit à rougir violemment, fuyant son regard devant cette vérité. Heureusement, avec la faible luminosité, elle ne pouvait sans doute pas le distinguer. Elle se contenta de reporter son attention sur le film qui tournait toujours, approchant peu à peu de son acte final. Je l’imitais alors, profitant de notre proximité et de la tendresse du moment sans plus me poser de questions, me plongeant totalement dans le film alors qu’elle imposait de douces caresses sur ma main.

Quand viens la fin du film, je regrettais presque qu’il ne soit pas plus long. Je me sentais enfin mieux et détendu, avide de la tendresse qui s’était développée entre nous. Malheureusement, toute bonne chose avait une fin, si bien qu’après que le générique ait totalement défilé, nous nous décidâmes enfin à nous lever de nos sièges pour quitter la salle. Retrouver la lumière de l’extérieur fut plus pénible que je ne l’aurais cru. La fin de l’après-midi s’annonçait et avec elle, le besoin de trouver une nouvelle activité pour clore cette belle journée. Nous aurions simplement pu rentrer à mon appartement, mais j’avais d’un coup la furieuse envie de déguster quelque chose de sucré. La faute sans doute au baiser que nous avions échangé plus tôt, je n’en avais simplement pas eu assez. Tout sourire, je me tournais alors vers ma promise, relevant nos mains toujours liées pour venir déposer un baiser sur ses doigts.

« Je connais un petit café sympa pas très loin d’ici... Ca te dirait qu’on y aille ? »

La simple idée de l’emmener dans cet endroit fit apparaitre un sourire plus franc sur mon visage. Cela faisait des années que j’y allais plus ou moins régulièrement, étant devenu totalement adorateur de toutes leurs pâtisseries faites maison, sans parler de leur chocolat chaud, qu’ils prenaient toujours soin de saupoudrer de copeaux de chocolat. Bon, pour le coup, le temps ne s’y prêtait pas vraiment mais qu’importe, j’avais très envie de l’emmener là-bas, ne serait-ce que pour l’ambiance intimiste qu’il y avait dans ce lieu.

Je ne sais pas si c’était à cause de la mine presque suppliante qui s’était invitée sur mon visage ou si l’idée lui plaisait vraiment, mais elle fini par céder à ma demande, me faisant redoubler d’une nouvelle énergie. Je l’entrainais donc vers l’endroit tout en mordant la lèvre d’envie, espérant réellement que l’endroit lui plaise.

Il s’agissait donc d’un petit café en coin de rue dont la façade était pour le moins atypique, tout comme l’ambiance qui y régnait à l’intérieur. Tout le mobilier avait été récupéré ici et là, mélangeant les styles pour un accord des plus charmants et original, même si on distinguait clairement une note nostalgique. Nous avions le choix entre nous installés près de l’entrée sur des sièges de bar ou un peu plus loin, sur les petites tables ce voulant plus intimiste. Sur un pan de mur s’étalait même une bibliothèque, mettant différents ouvrages au service de ceux qui le désirais. Etrangement, les gens qui venaient ici me dérangeaient bien moins que les autres. Etait-ce parce que la plupart étaient des personnes littéraires ? Aller savoir, il s’agissait de l’un des rares endroits où je me sentais presque à ma place.

Je laissais ma Sarah passer devant afin de contempler sa réaction face à l’endroit, en profitant pour saluer les serveurs qui m’accueillirent avec un grand sourire avant que je n’amène mon invitée vers ma table habituelle, tout au fond, près de la bibliothèque.

« J’espère que l’endroit te plait. Tout ce qu’ils proposent est fait maison et crois-moi, ça vaut le coup ! »

Je n’en pouvais plus de sourire, me laissant emporter par mon enthousiasme sans m’en rendre compte. Peut-être est-ce que j’en faisais trop, mais j’étais heureux de lui faire découvrir une petite partie de moi, même si quelque part, j’imaginais que c’était un peu ridicule, étant donné notre statut. Nous étions simplement amants, alors pourquoi est-ce que tout mon être avait cette envie si puissante de tout vouloir partager avec elle ? Une nouvelle fois perdu dans mes pensées, un sourire aux lèvres, je la contemplais, laissant mon coeur prendre le contrôle.




(c) BlackCat

_________________
before the storm begins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 24/11/2016
MESSAGES : 471
POINTS : 5004



MessageSujet: Re: One more light - {Sarah & Orion}    Mar 10 Oct - 15:13


One More Light

Orion & Sarah

Le film terminé, Sarah eut du mal à s’arracher au cocon de douceur dans lequel elle s’était installée, avec Orion et l’ambiance globale. Pourtant il fallait bien quitter la salle. Ravie d’y être retournée, elle avait de nouveau le sourire aux lèvres, malgré les nombreuses larmes versées durant la fin du film. Elle aimait s’émouvoir au cinéma, être transportée, voyager. Elle ne lâchait de nouveau plus la main d’Orion et lui non plus ne semblait pas vouloir rompre ce lien. Il lui embrassa d’ailleurs les doigts, lui faisant de nouveau piquer un fard et échapper un petit soupir gêné. Il avait des tendresses à son égard qui la mettait dans tous ses états.

Il proposa d’aller dans un café. « Oh chouette on pourra prendre un goûter ! » S’exclama Sarah avec l’enthousiasme d’une enfant, mais le regard presque outrée d’une passante lui rappela sa condition d’adulte et elle essaya de redevenir sérieuse. « Oui enfin, je hum, j’ai besoin d’un remontant après ce film. » En plus Orion semblait vraiment content d’aller là-bas. Toujours main dans la main, cette fois, c’est lui qui menait. Sarah, légèrement en retrait, en profitait pour le regarder en biais, aussi discrètement que possible. Il était adorable quand il souriait, ses fossettes apparaissaient alors et le rendait vraiment craquant.

Il avait l’air si différent de ce moment au parc où il s’était énervé. Sarah se demanda comment il pouvait changer du tout au tout ainsi. Peu importe…songea-t-elle. Ce qui compte, c’est le moment présent. Si jamais il lui adressait un regard, il pouvait la voir sourire affectueusement. Quand ils finirent par arriver à ce fameux café, les yeux de Sarah s’écarquillèrent d’émerveillement. « Ooooh j’adore ce genre d’endroit ! Comment ça se fait que je ne connaissais pas ? » Evidemment, elle n’attendait pas de réponse et elle se laissa entrainer dans le fond de la salle par Orion qui visiblement était un grand habitué des lieux.

Souriante, elle s’installa en face de la bibliothèque dans l’optique de pouvoir lire quelques titres de livres. Il était vrai que l’endroit était tout à fait charmant et cozy comme elle aimait. Richard aurait adoré cet endroit…songea-t-elle de nouveau avant de faire taire cette pensée. Le regard légèrement ailleurs pendant quelques secondes, elle se reprit alors qu’Orion parlait, lui expliquant que tout ce qui était proposé dans ce café était fait maison. « Super, c’est une bonne chose ! Hum alors….. » Elle regarda la carte. « Un muffin blueberry et un chocolat viennois saupoudré de cannelle ! » Elle affichait de nouveau une mine gourmande. « Et toi ? Tu vas prendre quoi ? »

Une fois leur commande prise, elle recommença à regarder tout autour d’elle, toujours aussi émerveillée, reconnaissant les références aux films ou aux romans ou encore, à l’histoire. Vraiment, le tenancier ou la tenancière de l’endroit avait le sens du goût et de l’art, c’était un méli-mélo très bien arrangé. Enfin, elle reporta son attention sur Orion. « Ah excuse-moi, c’est qu’il faudrait une demi-douzaine de paires d’yeux supplémentaires pour tout regarder. » Elle fit un petit clin d’œil, espérant qu’il ait compris sa référence. « Je me sens comme Harry quand il débarque pour la première fois sur le Chemin de Traverse. » Sa main s’approcha avec timidité de la sienne, et ses doigts grimpèrent tout doucement et délicatement sur les siens avant de prendre sa main. « Tu connais cet endroit depuis longtemps ? »


MademoizelleZ

_________________


What should I do with you two ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



Nous ne sommes qu'ombres et poussières


INSCRIT DEPUIS LE : 22/05/2017
MESSAGES : 532
POINTS : 5175



MessageSujet: Re: One more light - {Sarah & Orion}    Mar 10 Oct - 19:15


 
         
Sarah & Orion

           

             
       
One more light


     
         

J’aurais pu rester ainsi l’éternité entière. Plongé dans mes pensées, mon regard perdu sur elle, sur son visage et ses traits, puis sur ses cheveux et enfin sur son tee-shirt arborant toujours une panoplie de cup-cakes tandis qu’elle prêtait une attention particulière à l’endroit dans lequel nous étions. Je souriais presque timidement tout en la regardant, infiniment heureux de sa réaction. Lorsqu’elle s’intéressa à la carte, je me contentais de la regarder en attendant la serveuse, sachant à l’avance ce que j’allais prendre, connaissant la carte par coeur. Aussi, je me contentais de répondre à sa question en souriant face à son choix.

« Un cupcake fraise, chocolat et un chocolat chaud. Ils sont encore meilleurs que les miens. »

La serveuse arriva lorsque j’eu à peine fini ma phrase, laissant à nouveau le temps à Sarah de reprendre sa contemplation tandis que j’en profitais pour reprendre silencieusement la mienne, jouant machinalement avec un cure-dent entre mes doigts sans y prêter attention avant qu’elle ne reporte son attention sur moi, m’offrant un clin d’oeil suite à une référence à ce cher Potter.

« Je comprends ! Cet endroit est génial, il y a tellement à voir qu’on ne sait pas par où commencer. »

Nous échangions un regard alors qu’elle aventura sa main à la recherche de la mienne, me faisant relâcher le cure-dent pour l’accueillir,  laissant apparaitre un sourire sur mes lèvres face à la tendresse et la timidité du geste. Une nouvelle fois, elle se montrait totalement adorable, faisant chavirer mon coeur par ce simple détail avant de me poser sa question.

« Oui, ça fait des années que je viens, j’adore cet endroit. J’y viens souvent pour écrire, ça me détends, et ma gourmandise m’en remercie. »

Je laissais échapper un petit rire avant de reprendre, regardant distraitement le lieu qui m’entourait.

« Ici j’ai l’impression d’être à la fois connecté au monde sans l’être vraiment. Cet ambiance me plonge dans un espèce de petit paradis, comme si le monde s’était arrêté de tourner et que malgré tout, les gens au dehors continuaient à vivre sans rien remarquer. »

Cet endroit était important plus moi, peut-être plus que je ne voulais l’admettre. J’y était souvent venu pour ne pas trop me couper du monde, lorsque la solitude me pesait trop, tout en me plongeant corps et âme dans mes écrits. Je connaissais par ailleurs la directrice de l’établissement, Ingrid, une rousse arborant de jolies tâches de rousseurs cachées derrière une fine paire de lunettes. Elle semblait toujours sortir des années 50 de par son look, toujours tirée à quatre épingles. Elle était devenue une sorte d’amie pour moi, veillant sur moi à sa manière telle une mère, même si nos échanges ne duraient généralement que quelques minutes. Elle faisait partie des rares personnes que je laissais approcher sans me sentir mal à l’aise, ce qui était plutôt un exploit en soit.

Je m’étonnais d’ailleurs de ne pas l’avoir vue, elle qui était presque toujours présente, mais rapidement, je prêtais à nouveau attention à ma Sarah. Je m’étais peut-être emballé dans mon explication, si bien que j’affichais un sourire quelque peu gêné avant d’essayer de me rattraper. Malheureusement, je n’en eu pas l’occasion, étant justement interrompu par Ingrid qui apportait nos commandes.

« Qui voilà ! Orion ! Ca alors, tu n'es pas mort ! Ca fait déjà un petit temps qu’on t’avais pas vu dans le coin ! »

Munie de son plateau, elle affichait un grand sourire en ma direction tout en m’adressant un clin d’oeil, me faisant rougir sans que je m’y attende.

« Salut Ingrid ! Comment vas-tu ? »

Mais elle ne m’écoutait déjà plus, son attention toute tournée vers Sarah, la détaillant rapidement tandis que je devenais de plus en plus rouge de honte.

« Et qui est cette jolie jeune femme ? Elle est si ravissante ! C’est ta petite amie ? »

Je tentais de lui répondre mais seul une succession de mots incompréhensible sortirent de ma bouche, si bien que je préférais la fermer, ayant d’un coup l’immense envie de me terrer dans un trou de souris pour attendre que ça passe. Mon dieu, ce que ça pouvait être gênant !







(c) BlackCat

_________________
before the storm begins


Dernière édition par Orion Blackburn le Mar 17 Oct - 8:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 24/11/2016
MESSAGES : 471
POINTS : 5004



MessageSujet: Re: One more light - {Sarah & Orion}    Mar 10 Oct - 21:44


One More Light

Orion & Sarah

Sarah ne se rendit pas compte tout de suite qu'elle était autant observée par son amant. Trop occupée à scruter chaque partie du décor et attendant avec impatience les sucreries qui les attendaient. Elle était toujours étonnée de voir la dose de sucre dont avait besoin Orion. C'était clairement un esprit en constante réflexion, il en était impossible autrement. Elle lui adressa un grand sourire lorsqu'elle sentit qu'il avait saisit sa référence au héros de JKR. Une saga qui restait inscrite comme un chef d'oeuvre pour Sarah qui avait regretté d'être bien trop vieille pour entrer à Poudlard lorsqu'elle eut lu le premier tome.

Elle se recentra sur Orion qui répondait à présent à sa question. Il semblait bien plus à l'aise et dans son élément qu'il ne l'avait été au Claddagh la première fois qu'elle l'avait rencontré. Elle était ravie et jouait machinalement avec ses doigts tandis qu'il parlait. « Je suis touchée que tu m'aies emmenée ici. » C'était plutôt intime au final. Il livrait une part importante de lui, son lieu d'inspiration, son refuge. Cela prouvait une fois de plus qu'elle n'était pas un simple coup d'un soir, ou de plusieurs soirs....ou alors, il jouait ce numéro à toutes les filles ? Sarah douta un instant mais finalement chassa cette pensée de son esprit. Il ne semblait pas être de ce type là. Ou alors elle refusait de le voir.

Alors qu'elle avançait son autre main pour caresser la joue de son bel ange tombé des cieux, une serveuse arriva vers eux, leur commande à la main, tout sourire. Sarah stoppée dans sa spontanéité se redressa et retira sa main comme si elle s'était brûlée tandis que l'autre resta immanquablement coincée dans celle d'Orion. Ce geste la rassura autant qu'il la gêna devant cette inconnue qui semblait si bien connaître son compagnon. Ne sachant pas trop où se mettre elle la salua maladroitement d'un signe de tête, les joues roses. « Bon...bonjour. » Elle ne pouvait pourtant pas détacher son regard d'elle. Elle était belle, pétillante, elle devait sûrement avoir des tas d'hommes à ses pieds, elle ne laissait d'ailleurs pas Orion indifférent. Sarah eut l'impression de voir un adolescent rougir. Sans s'en rendre compte, elle éprouvait une certaine jalousie.

Essayant de passer outre, énervée contre elle-même, elle se concentra sur la jolie rouquine qui à présent s'attaquait à Sarah et sa personne. Surprise de la remarque, Sarah piqua un fard supplémentaire. « Euh merci. » Elle ne sut que dire à sa remarque concernant la relation qu'elle avait avec Orion. Petite amie ? Pouvait-on dire cela ? Après tout, oui, ils faisaient des choses qu'un couple fait...mais, encore une fois, ils ne s'étaient rien promis.

De son côté Orion n'était pas capable d'aligner deux mots. Sarah se sentit légèrement agacée. Il était à ce point troublé par cette serveuse ? Prenant son courage à deux mains pour essayer de mettre un terme à cette situation désagréable à présent, Sarah lança avec le plus d'amabilité possible, afin de couper court à cette conversation que ni elle, ni lui ne semblait en mesure d'assumer. « Disons qu'on apprend à se connaître. Vous avez vraiment un joli cadre, la décoration est magnifique ! Oooh ces pâtisseries ont l'air délicieuses ! C'est vous-même qui les faites ? » Après tout elle n'avait pas besoin d'être acerbe avec la jolie rousse, elle n'avait rien fait et puis elle tentait de noyer le poisson en enchaînant plein de questions avec un enthousiasme non feint, l'enfant en elle reprenant le dessus.


MademoizelleZ

_________________


What should I do with you two ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



Nous ne sommes qu'ombres et poussières


INSCRIT DEPUIS LE : 22/05/2017
MESSAGES : 532
POINTS : 5175



MessageSujet: Re: One more light - {Sarah & Orion}    Mer 11 Oct - 10:22


 
         
Sarah & Orion

           

             
       
One more light


     
         

J’avais honte, vraiment honte à cet instant. A la fois gêné face à la réaction d’Ingrid qui était toujours très ouverte et communicative en plus de la mienne. Je n’avais pas réussi à dire quoi que ce soit de cohérent, trop occupé à rougir tout en ne sachant pas où me mettre tandis que la rouquine posait des questions indiscrètes digne d’elle-même. Elle s’était toujours intéressée à tout ce qui me concernait, que ce soit mes écrits, mes sentiments ou ce qui pouvait composer ma vie, alors j’aurais bien dû me douter qu’emmener Sarah ici aurait également des conséquences, d’autant plus en sachant que je n’avais jamais emmené personne. Si elle avait pu, elle l’aurait déjà bombardée de questions afin d’apprendre à la connaitre, tentant de juger si mon bel oiseau était une bonne personne ou non, et si moi-même, je méritais de l’avoir dans ma vie. A cette question, j’avais déjà la réponse toute trouvée.

Non, je ne méritais certainement pas d’avoir Sarah dans ma vie. Elle était la représentation même de ce qu’était pour moi une bonne personne, ou tout du moins, c’était ainsi que je la percevais. Elle était ma lumière dans mon monde si noir, éclairant à elle seule mon âme qui semblait s’y être accrochée sans plus vouloir s’en défaire. Elle avait envahi mes pensées et rejeté mes démons, ne laissant que peu de place à mon mal être habituel. Comment ? Je n’en avais toujours aucune idée, m’efforçant de me laisser guider par tout cela. Le temps des questions et des remords attendraient, il n’y avait qu’elle qui comptait, et mon dieu, j’aurais pu la suivre au bout du monde si elle me l’avait demandé.

Enfin, je sortais de ma torpeur en entendant ma promise arriver à retourner la situation avec brio, noyant la question qu’avait posé Ingrid à mon intention. Oh évidemment, je la voyais mal répondre qu’elle avait vu juste, car après tout, s’aurait été faux, mais j’eu tout de même un léger pincement au coeur avant que mon regard ne se pose sur nos mains toujours liées, refusant obstinément de se détacher de l’une de l’autre. Cela me fit sourire, bien que je ne sache pas si c’était moi qui l’avait retenue ou non.

« Ooooh merci mon chou ! Je ne fais pas tout moi-même, heureusement ! Mais les recettes sont de ma confection ! J’espère que vous aimerez ! »


Elle déposa nos commandes devant nous tout en finissant sa phrase, nous adressant à nous deux un sourire sincère avant de rabattre son plateau sur sa robe.

« Bien, je vais vous laissez en amoureux ! Orion, passe me voir quand tu auras un moment. Oh, et ne la laisse pas s’envoler celle-là, elle est délicieuse ! »

Elle reparti sans attendre sur ses derniers mots, m’adressant un dernier clin d’oeil avant de retourner à ses occupations. Je la suivis du regard avec un sourire amusé avant de reporter mon attention sur ma Sarah, me sentant à nouveau timide mais aussi soulagé que ça soit fini.

« Désolé... Ingrid est la gérante. Elle est toujours très enjouée et curieuse. Elle a fortement tendance à me materner sans le vouloir, alors me voir avec une jolie femme, j’imagine que ça doit lui faire plaisir. »

Je n’en dis pas plus, préférant alors tourner une attention toute nouvelle sur nos commandes qu’elle avait prit soin de servir avant de s’en aller. Mon cupcake était énorme, agrémenter de crème et de copeaux de chocolat noir et blanc, tout comme mon chocolat chaud, décorer lui avec des guimauves en forme d’étoiles, éveillant mon regard de gourmandise. Sans attendre, je pris alors une guimauve entre mes doigts, croquant un bout avant d’adresser un nouveau sourire heureux et enfantin à ma Sarah. J’avais le coeur en fête, me délectant de tout ce délice sucré auquel j’aspirais tant.



(c) BlackCat

_________________
before the storm begins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorant

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 24/11/2016
MESSAGES : 471
POINTS : 5004



MessageSujet: Re: One more light - {Sarah & Orion}    Jeu 12 Oct - 19:49


One More Light

Orion & Sarah

Ne sachant trop quoi penser de la situation, Sarah préféra ne pas faire d'hypothèses supplémentaires. Cette femme qui qu'elle soit avait l'air d'être tout à fait bienveillante et même si elle était une ancienne aventure d'Orion, elle n'avait rien à redire quand à ça. Elle espérait juste qu'il n'était pas du genre à voir deux femmes à la fois, ce qui aurait poussé Sarah à arrêter tout ça avant que ça ne devienne trop sérieux. Bien que, déjà, elle ne voyait plus sa relation avec Orion comme une simple aventure. S'ils avaient du mal à ne pas se sauter mutuellement dessus...ce n'était pas la seule envie qu'ils avaient lorsqu'ils étaient ensemble. Tout en observant Orion tandis qu'Ingrid parlait, la violoniste se reposa encore une fois la question. Voulait-elle aller plus loin ? Pouvait-elle seulement faire machine arrière désormais ?

La voix d'Ingrid se tut puis reprit pour répondre à Sarah. Elle leva un sourcil intrigué lorsqu'elle la baptisa « mon chou ». Quel âge avait-elle donc pour l'appeler ainsi ? De quel monde venait-elle ? Elle ne lui donnait pas plus de trente-cinq ans à l'apparence....Cela la fit tout de même sourire. « J'ai hâte de goûter ça alors ! » Puis Ingrid déposa le contenu de son plateau sous leur nez, éveillant une lueur de gourmandise dans le regard de Sarah. « Oh, merci !  Ce chocolat sent tellement bon ! » En effet les effluves de cannelle et de chocolat remontaient à présent jusqu'à ses narines. Ingrid sembla apprécier la remarque puis en laissant retomber contre elle le plateau vide, elle lança une remarque, l'air de rien, sur leur statut et un conseil adressé à Orion. Sarah s'empourpra sans rien dire, fuyant les regards du jeune homme et d'Ingrid, faisant mine de s'intéresser à son muffin, tout aussi joliment décoré que celui de son compagnon. Comment ça « celle-là » ? Qui d'autre ?

Bien trop de questions se bousculaient à présent concernant la vie sentimentale antérieure de son beau blond. Finalement Sarah se dit que cette plantureuse rouquine n'était peut-être pas une potentielle rivale, elle était bien trop enjouée à l'idée qu'Orion et elle soient ensemble. Ou alors, elle cachait bien son jeu.  Ce qui la rendait plus dangereuse encore ! Secouant la tête, elle chassa ces pensées stupides de midinette jalouse de son esprit et se recentra sur Orion qui avait l'air d'avoir retrouvé la parole. Alors comme ça elle le maternait ? C'était peut-être une bonne chose pour un jeune homme solitaire comme ça, un peu d'affection. Et puis d'abord, pourquoi serait-elle jalouse ? Elle était bien capable de le laisser partir s'il voulait tout arrêter. Elle n'était pas amoureuse. Non non non. Sarah, rassurée par son monologue intérieur, se détendit puis elle laissa un sourire doux s'installer sur son visage. Après tout, il y avait bien des gens qui faisaient office d'anges gardiens, alors pourquoi se compliquer la vie.

« D'accord ! » Elle ne posa pas plus de questions, s'il voulait, il parlerait lui-même. Elle lâcha doucement sa main pour pouvoir s'emparer de sa tasse de chocolat et hésita sur la marche à suivre. Il y avait une réelle montagne de chantilly. Se résignant à ne pas pouvoir boire son chocolat chaud tout de suite, elle s'empara de la cuillère pour commencer à manger. Elle regarda alors Orion s'attaquer à ses propres douceurs et demanda malicieusement. « Est-ce que je pourrais goûter ? » Elle désigna son muffin. « Je partagerai aussi évidemment ! » Elle était attendrie devant la mine enfantine de son beau blond qui n'avait d'yeux que pour les sucreries sous son nez, elle s'attendait à tout moment qu'il prenne une moue boudeuse et lui réponde qu'elle pouvait toujours courir. Sarah avait à présent un petit sourire amusé. Il n'y avait plus qu'à attendre et voir.


MademoizelleZ

_________________


What should I do with you two ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



Nous ne sommes qu'ombres et poussières


INSCRIT DEPUIS LE : 22/05/2017
MESSAGES : 532
POINTS : 5175



MessageSujet: Re: One more light - {Sarah & Orion}    Aujourd'hui à 8:56


 
         
Sarah & Orion

           

             
       
One more light


     
         

Ingrid avait toujours pris soin de ses clients. D'aussi loin que je m'en souvenais, elle avait toujours mise tout son coeur dans ce qu'elle servait, et je savais qu'elle vérifiait chacune des commandes afin de s'assurer que tout était parfait, allant même jusqu'à rajouter de petits détails qui auraient pu paraitre sans importance mais qui au final faisait toute la différence. Elle connaissait ma passion pour la guimauve, si bien que je savais qu'elle en ajoutait chaque fois que je venais, et chaque fois de forme différente, ainsi, il était impossible de s'en lasser. Sa stratégie fonctionnait à merveille, même si ce n'était pas pour cela que je revenais toujours, on pouvait dire que c'était un bonus. Et quel bonus !

J'avais déjà attaqué mes gourmandises lorsque Sarah - que j'avais momentanément oubliée, la faute au sucre - s'adressa à moi, me réclamant un bout de mon cupcake. Pendant un instant, je la vixait tour à tour avec la pâtisserie, cuillère en bouche, tel un enfant hésitant face à un choix des plus complexes. En temps normal, je n'aurais même pas pris le temps de la réfléxion, car personne n'avait droit à mes délices sucré, mais elle, c'était pas pareil. Et puis, il suffisait que je pense au pauvre éclair au chocolat qu'elle avait délaissé pour avoir le doute. Est-ce qu'elle le méritait vraiment ?

Finalement, je sortais de mes réflexions en affichant un grand sourire, avançant mon cupcake devant moi tout en coupant un bout grâce à ma cuillère. Je levais ensuite ma prise jusqu'à hauteur de nos visages, portant à nouveau mon attention sur ma Sarah.

« Tiens, dis moi ce que tu en penses »

J'approchais la cuillère de sa bouche avec un air enfantin, heureux de ma décision et à présent impatient d'avoir son avis sur la montagne de sucre, j'étais parfois un vrai gosse sans même en avoir conscience, si bien qu'à peine eut-elle prit le contenu de la cuillère que mon attention était déjà tournée vers son goûter à elle. Après tout, elle avait bien dit qu'elle partagerait aussi non ? Je fondais alors que ce dernier, volant un morceau que je mettais rapidement dans ma bouche, poussant un gémissement satisfait tout en redécouvrant la saveur qu'elle avait choisie. J'avais réellement un faible pour les cupcakes, s'en était presque maladif.

« Bon choix ! Même si je préfère le mien quand même. »

Sans attendre, je me tounais à nouveau vers mon chocolat injustement délaissé, mangeant les guimauves qui ne demandait que ça tout en soupirant de bien être avant de m'attaquer à la boisson en elle-même. La journée était à présent presque finie et je me rendais alors compte que cela faisait longtemps que je n'avais pas passé une aussi belle journée. Si l'on oubliait le chien du parc, cela avait été parfait et c'était en vérité un exploit qu'elle ait réussi à me trainer dehors aussi longtemps, moi le solitaire qui aimait tant rester enfermé chez lui. Cela m'avait fait un bien fou, bien plus que toutes les misérables tentatives que j'avais essayé de réalisé toutes les fois où j'étais sorti seul. C'était peut-être ça au final ? Etre avec elle faisait toute la différence ? Sans compter le fait que j'avais réussi à ne pas pensé à Luuna, enfin, pas trop. Mon regard se posait sur ma Sarah, sur cet oiseau qui semblait réussir à me libérer sans que je me l'explique. Grâce à elle, présentement, je me semblais comblé et mon dieu, j'avais tellement peur que ça s'arrête. Elle était devenue bien plus qu'un plan cul ou qu'une amante alors que j'avais été persuadé que mon coeur était devenu incapable de tambouriner dans ma poitrine avec cette force caractéristique. Et si elle partait... Si elle s'envolait... Si je n'étais qu'un coup comme un autre pour elle... Je préférais ne pas trop y penser.



(c) BlackCat

_________________
before the storm begins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: One more light - {Sarah & Orion}    

Revenir en haut Aller en bas
 

One more light - {Sarah & Orion}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A boire sans soif ! (Shweppes pêche light)
» Rose clair (Light Pink Colour Supplement)
» Qqs recettes light pour Mali et celles que ça intéresse
» joyeux anniversaire Sarah
» Elle s'appelait Sarah ......de TAtiana de Rosnay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: manchester :: Manchester West.-