AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 « Neighbourhood, sweet neighbourhood » Morgan & Aiden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

entravé

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 07/11/2017
MESSAGES : 38
POINTS : 371



MessageSujet: « Neighbourhood, sweet neighbourhood » Morgan & Aiden   Mar 14 Nov - 12:33

© made by Islande



Neighbourhood, sweet neighbourhood

Morgan et Aiden →Les emménagements passent rarement inaperçus quand on a un voisin curieux...


Morgan soupira en observant tous les cartons qu'elle allait devoir ouvrir, vider, et dont il faudrait ranger le contenu. Comme une tête de linotte, elle avait en plus oublié d'écrire dessus ce qui se trouvait à l'intérieur et devrait donc jouer au petit bonheur la chance. Elle ouvrit le premier, et en voyant les casseroles et ustensiles de cuisine, le tira vers le plan de travail. Et elle réitéra l'opération avec les suivants, sentant la lassitude l'envahir à chaque fois un peu plus. Elle détestait ranger. La jeune femme en venait à se dire qu'elle avait pris trop d'affaires. Une partie secondaire allait forcément rester dans un coin à la fin. Et elle paniquerait à un moment où elle aurait besoin de quelque chose dans le coin en question, et mettrait le bordel dans son dix mètres carrés.
Et en plus, elle commençait à avoir faim. Mais il était trop tôt pour commander. Enfin, elle avait vu une boutique avec accès sur rue à trois pas, elle n'aurait qu'à y aller une fois qu'elle aurait fini. Que n'aurait-elle pas donné pour une bière fraîche en plus... Mais le frigo venait juste d'être branché, et elle n'en avait même pas, donc c'était réglé. Son enceinte crachait des morceaux hétéroclites, un peu trop fort peut-être, et elle chantonnait de sa petite voix fluette les paroles du dernier album d'un groupe américain. Peut-être y prêtait elle trop d'attention au point de ne plus trop savoir ce qu'elle faisait, mais elle buta du pied contre un carton lourd alors qu'elle avait une pile d'assiettes dans les mains, et le tout lui échappa dans un bruit infernal de céramique. Plus d'assiettes. À moins que Morgan ne trouve le courage de jouer au puzzle, mais elle avait passé l'âge, et même avant elle n'avait jamais aimé y jouer. Elle lâcha un chapelet de jurons imaginatifs et se rendit compte qu'elle n'avait ni balai, ni pelle. La belle affaire ! La jeune femme n'avait plus qu'à aller toquer chez un voisin alors qu'elle avait horreur de ça. Elle venait juste d'arriver et il fallait déjà déranger quelqu'un, qu'elle allait probablement visiter la nuit suivante alors qu'il ou elle lui aurait rendu service. Elle en avait déjà mal au cœur. Elle repoussa quelques débris du bout de sa bottine, fit taire la voix d'Amy Lee et se décida à aller toquer chez son voisin de pallier, en espérant qu'il ou elle serait là. Son cœur battait la chamade. En plus de risquer de lui faire du mal dans les nuits à venir, elle était surtout d'une extrême timidité et très gênée de déjà déranger le voisinage pour une histoire de maladresse. Elle frappa trois fois ses phalanges contre la porte et attendit de voir si cela allait éveiller une activité ou repartirait bredouille.


_________________
 
“Obscurité, tu seras dorénavant pour moi la lumière. ”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

banni

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 873
POINTS : 4199



MessageSujet: Re: « Neighbourhood, sweet neighbourhood » Morgan & Aiden   Mar 14 Nov - 17:24

« Neighbourhood, sweet neighbourhood »

Morgan & Aiden


Mon casque sur les oreilles, je reviens de mes courses hebdomadaires dans le supermarché à cinq cent mètres. J'ai acheté pas mal de choses. Il faut que je m’entraîne à préparer des plats pour mon nouveau boss. Chargé comme un baudet, je me racle les murs du couloir avec ma montagne de cabas. Ma porte me paraît affreusement loin. Évidemment faut toujours que ce soit la plus difficile à atteindre quand j'suis dans un cas pareil ! Je grogne légèrement mais je ne m'en formalise pas. Je suis d'excellente humeur. Ce nouveau boulot m'enchante ! Je chantonne tout seul tandis que je farfouille dans mes poches pour trouver ma clef d'appart.

« We were the kings and queens of promise..ah les voilà ! »

Enfin, la porte s'ouvre et je laisse tomber tout mon bordel sur la toute petite table de mon studio entre mon canapé qui me sert aussi de lit et mon coin cuisine. Wobbly m'accueille d'un miaulement muet, mais j'imagine que c'est amical. Il boite toujours ce chat, mais il a clairement repris du poil de la bête depuis l'accident. A chaque fois que j'y pense, je m'en veux, mais au moins, il est pas à la rue ni en manque d'affection. Et puis, c'est grâce à lui que j'ai vraiment Kay dans ma vie maintenant. Je retire mon casque et je le pose pour pouvoir lui caresser la tête affectueusement.

« Ça va mon grand ? Je t'ai acheté tes croquettes préférées, celle avec la minette que tu trouves jolie tu sais ? »

Honnêtement je sais pas s'il me comprend ce chat, mais en tout cas, il me répond d'un miaulement satisfait quand je lui montre le grand paquet orange. Je me dirige vers sa gamelle pour la remplir, suivit par ma petite tornade de poils roux.

« Putain t'en fou partout des poils Wob'. Sérieux tu fais quoi quand tu te lèches ? Elles doivent pas ressembler à grand chose tes boules de poils... »

La chat m'ignore royalement. Sa gamelle seule l'intéresse. Ok, à l'aise, j'ai des choses à ranger, faudra que je passe l'aspi aussi... Je remarque qu'il y a de la musique de l'autre côté du mur. Je hausse les épaules. Tant que ça m'empêche pas de dormir, aucun problème. J'savais pas que quelqu'un vivait à côté. J'irai ptet dire bonjour plus tard. Une fois mon rangement fait, je regarde la liste des recettes que M'sieur Madigan va sûrement me demander de faire. Étrangement, j'ai envie de commencer par les pizzas. J'en suis à peine sorti avec mon ancien job que j'y retourne avec le suivant. Je rigole tout seul. Aller à l'attaque. Une fois la pâte prête, je la mets à poser et je découpe les ingrédients. Mon ventre commence à gargouiller.. et la pizza est pas encore prête. J'ouvre un placard pour en sortir une soupe miso en sachet. N'importe qui me verrait se dirait que j'ai des goûts bizarres. Mais j'adore ce truc, c'est hyper addictif. Pis voilà, le temps de pouvoir étaler la pâte et d'enfourner la pizza....

***

Putain c'était quoi ce bruit ? Je viens de manquer de lâcher le paquet de farine et d'en foutre partout. En tout cas, il semblerait que cette personne n'ait plus de vaisselle. Je tends l'oreille tandis que je me remets à étaler ma pâte à pizza. J'ai l'impression d'entendre jurer à travers la musique. Une voix de femme. Sans doute. Je me frotte le nez avec le haut de ma main. Et merde y'avait plein de farine, bah faudra juste que je pense à m'essuyer le visage aussi. Tiens c'est marrant, y'a plus de musique, plus de bruits.  L'instant d'après j'entends toquer à ma porte.

« J'arrive ! »

J'essuie mes mains pleine de farine sur mon tablier recouvert de tâches en tout genre, tomates, chocolat, betterave...j'ai un peu honte, mais bon, on a rien sans rien. La bonne cuisine ça demande de l'implication ! Fier par cette pensée, j'affiche un sourire jovial au moment d'ouvrir la porte en grand. Je tombe nez à nez avec une petite brune qui a l'air de vouloir être partout sauf devant ma porte. Alors c'est elle ma nouvelle voisine ? Enfin je suppose, je veux dire, ça correspond quoi à la situation. Elle a l'air sympa ! Timide mais sympa. Je tends la main pour la saluer :

« Bonjour, Aiden, vous venez d'emménager ? Que puis-je faire pour vous ? »

Je dois l'avouer, une nouvelle tête dans l'immeuble ça me ferait plaisir. J'espère que mon enthousiasme lui fera pas peur.



MademoizelleZ

_________________
Girl...You're driving me crazy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

entravé

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 07/11/2017
MESSAGES : 38
POINTS : 371



MessageSujet: Re: « Neighbourhood, sweet neighbourhood » Morgan & Aiden   Jeu 16 Nov - 16:17

© made by Islande



« Neighbourhood, sweet neighbourhood »

Morgan et Aiden ~> Les déménagements passent rarement inaperçus quand on pète la vaisselle dès son arrivée.


Vous aimez le bruit de la céramique brisée au sol ? Morgan non plus. Bruyant, remarquable, discordant. On avait dû l'entendre jusqu'au bout de la rue. Elle lâcha quelques jurons bien sentis contre elle-même t cette foutue vaisselle trop fragile. Dès demain, elle investirait dans des assiettes en carton. Et en plus, elle n'avait rien pour ramasser. La jeune femme préférait éviter de se couper dès son arrivée. Elle n'avait plus qu'à aller déranger son voisin – si toutefois il était là, car c'était silencieux de l'autre côté du mur. Ou plus silencieux que chez elle en tout cas, ha ! Elle était bonne. Dès le premier jour, ça le faisait peut-être pas trop d'aller déranger les gens d'à côté. Mais elle n'allait pas laisser tout ça ainsi, ça passerait pas en tant que déco, même en défendant la thèse de l'art abstrait.
Elle toqua donc à la porte d'à côté même si c'était la dernière chose dont elle avait envie, espérant que son voisin de pallier serait quand même là. Et la porte s'ouvrit sur un jeune homme aux cheveux ébouriffés, vêtu d'un tablier recouvert de tâches qu'elle n'identifia pas et ça valait peut-être mieux comme ça, et le visage couvert de ce qui devait être de la farine. Vu comme ça, il avait l'air tout droit sorti d'un asile pour cuisiniers fous, mais son regard clair encadré par un visage détendu le lui rendaient déjà sympathique. Un tout petit sourire un peu amusé et étonné fleurissait sur ses lèvres, et elle le contint pour ne pas risquer de le vexer. Il lui tendit une main en se présentant, et elle suivit en retrouvant son air gêné, s'excusant presque dans son intonation.
« - Je m'appelle Morgan, je viens d'arriver... et j'ai déjà cassé toutes mes assiettes. Je viens de me rendre compte que je n'avais rien pour nettoyer, est-ce que vous me laisseriez vous emprunter un balai et une pelle le temps que je jette tout ça ? Je vous les rendrais tout de suite après... »
Elle s'interrompit. Est-ce que c'était un chat qu'elle venait de voir cavalier maladroitement plus loin dans le studio de ce garçon ? Curieuse, elle pencha la tête en regardant derrière Aiden, avant de se redresser en se rendant compte de ce qu'elle faisait, l'air coupable comme une petite fille. Depuis petite, elle rêvait d'avoir un animal, et maintenant qu'elle y pensait, ce serait peut-être enfin possible.


_________________
 
“Obscurité, tu seras dorénavant pour moi la lumière. ”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

banni

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 873
POINTS : 4199



MessageSujet: Re: « Neighbourhood, sweet neighbourhood » Morgan & Aiden   Mar 21 Nov - 15:57

« Neighbourhood, sweet neighbourhood »

Morgan & Aiden


Je souris encore plus quand je vois qu’elle me dévisage. Evidemment, je dois avoir l’air un peu fou, j’fais jamais la cuisine hyper proprement, surtout les pizzas. Est-ce que j’ai mentionné ça  à M’sieur Madigan ? Je crois pas. Bah, c’est pas comme s’il pouvait voir quelque chose, vu que je range tout derrière moi. M’enfin là c’est chez moi. Quoique c’est un peu la honte si la voisine croit que je suis un gros sale bordélique. Mpf…en tout cas, elle a l’air de se détendre un peu. J’ai bien envie de lui dire, vas-y, rigole, mais bon. On se connait pas, et je connais pas grand monde qu’aime bien qu’on leur dise quoi faire. Les soumis peut-être, mais ça, c’est une autre histoire. Je divague moi. Faut que je me recentre !

« Enchanté ! »

Morgan, voisine, assiettes cassées, elle veut m’emprunter un balai et une pelle pour pouvoir ranger. Je crois que j’ai bon. Je souris et je m’apprête à lui répondre pour les ustensiles de ménage quand je la vois qui penche la tête sur le côté, visiblement intriguée par quelque chose derrière moi. Puis, sous mes yeux interrogateur, je la vois devenir gênée. Je tourne me tord le cou pour apercevoir ma boule de poil rousse se mouvoir, intéressé par la nourriture sur le plan de travail…

« Oh merde le jambon ! »

Je me détache de l’encadrement de la porte pour me précipiter vers l’intérieur de mon studio et chasser Wobbly, tout en lançant à ma nouvelle voisine :

« Vous pouvez entrer, j’vous donne le balai tout de suite ! »

Puis de nouveau à mon chat.

« Aller ouste Wob’ ! Je te donnerais le bout de gras si t’es sage ! Noooon tu lâââche ça ! Arf ! »

Et enfin de nouveau à l’adresse de Morgan.

« Morgan ! Tu..vous pouvez fermer la porte derrière vous pour le chat s’il vous plait ? »

Ce satané rouquin ! Le voilà qui essaie de s’enfuir avec un bout de jambon dans le bec !




MademoizelleZ

_________________
Girl...You're driving me crazy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « Neighbourhood, sweet neighbourhood » Morgan & Aiden   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Neighbourhood, sweet neighbourhood » Morgan & Aiden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» la boutique de cality sweet (J-DOLL PULLIP ...)et vétement
» le plongeur MORGAN DELCOURT
» [Shop] Sweet Rococo (USA)
» Aigre Douche (Sweet and Shower) édition limitée
» Michèle Morgan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: manchester :: Manchester West. :: Habitations.-