AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 « Neighbourhood, sweet neighbourhood » Morgan & Aiden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

entravée

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 07/11/2017
MESSAGES : 129
POINTS : 949



MessageSujet: « Neighbourhood, sweet neighbourhood » Morgan & Aiden   Mar 14 Nov - 12:33

© made by Islande



Neighbourhood, sweet neighbourhood

Morgan et Aiden →Les emménagements passent rarement inaperçus quand on a un voisin curieux...


Morgan soupira en observant tous les cartons qu'elle allait devoir ouvrir, vider, et dont il faudrait ranger le contenu. Comme une tête de linotte, elle avait en plus oublié d'écrire dessus ce qui se trouvait à l'intérieur et devrait donc jouer au petit bonheur la chance. Elle ouvrit le premier, et en voyant les casseroles et ustensiles de cuisine, le tira vers le plan de travail. Et elle réitéra l'opération avec les suivants, sentant la lassitude l'envahir à chaque fois un peu plus. Elle détestait ranger. La jeune femme en venait à se dire qu'elle avait pris trop d'affaires. Une partie secondaire allait forcément rester dans un coin à la fin. Et elle paniquerait à un moment où elle aurait besoin de quelque chose dans le coin en question, et mettrait le bordel dans son dix mètres carrés.
Et en plus, elle commençait à avoir faim. Mais il était trop tôt pour commander. Enfin, elle avait vu une boutique avec accès sur rue à trois pas, elle n'aurait qu'à y aller une fois qu'elle aurait fini. Que n'aurait-elle pas donné pour une bière fraîche en plus... Mais le frigo venait juste d'être branché, et elle n'en avait même pas, donc c'était réglé. Son enceinte crachait des morceaux hétéroclites, un peu trop fort peut-être, et elle chantonnait de sa petite voix fluette les paroles du dernier album d'un groupe américain. Peut-être y prêtait elle trop d'attention au point de ne plus trop savoir ce qu'elle faisait, mais elle buta du pied contre un carton lourd alors qu'elle avait une pile d'assiettes dans les mains, et le tout lui échappa dans un bruit infernal de céramique. Plus d'assiettes. À moins que Morgan ne trouve le courage de jouer au puzzle, mais elle avait passé l'âge, et même avant elle n'avait jamais aimé y jouer. Elle lâcha un chapelet de jurons imaginatifs et se rendit compte qu'elle n'avait ni balai, ni pelle. La belle affaire ! La jeune femme n'avait plus qu'à aller toquer chez un voisin alors qu'elle avait horreur de ça. Elle venait juste d'arriver et il fallait déjà déranger quelqu'un, qu'elle allait probablement visiter la nuit suivante alors qu'il ou elle lui aurait rendu service. Elle en avait déjà mal au cœur. Elle repoussa quelques débris du bout de sa bottine, fit taire la voix d'Amy Lee et se décida à aller toquer chez son voisin de pallier, en espérant qu'il ou elle serait là. Son cœur battait la chamade. En plus de risquer de lui faire du mal dans les nuits à venir, elle était surtout d'une extrême timidité et très gênée de déjà déranger le voisinage pour une histoire de maladresse. Elle frappa trois fois ses phalanges contre la porte et attendit de voir si cela allait éveiller une activité ou repartirait bredouille.


_________________
 
“Obscurité, tu seras dorénavant pour moi la lumière. ”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

banni

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 1069
POINTS : 4541



MessageSujet: Re: « Neighbourhood, sweet neighbourhood » Morgan & Aiden   Mar 14 Nov - 17:24

« Neighbourhood, sweet neighbourhood »

Morgan & Aiden


Mon casque sur les oreilles, je reviens de mes courses hebdomadaires dans le supermarché à cinq cent mètres. J'ai acheté pas mal de choses. Il faut que je m’entraîne à préparer des plats pour mon nouveau boss. Chargé comme un baudet, je me racle les murs du couloir avec ma montagne de cabas. Ma porte me paraît affreusement loin. Évidemment faut toujours que ce soit la plus difficile à atteindre quand j'suis dans un cas pareil ! Je grogne légèrement mais je ne m'en formalise pas. Je suis d'excellente humeur. Ce nouveau boulot m'enchante ! Je chantonne tout seul tandis que je farfouille dans mes poches pour trouver ma clef d'appart.

« We were the kings and queens of promise..ah les voilà ! »

Enfin, la porte s'ouvre et je laisse tomber tout mon bordel sur la toute petite table de mon studio entre mon canapé qui me sert aussi de lit et mon coin cuisine. Wobbly m'accueille d'un miaulement muet, mais j'imagine que c'est amical. Il boite toujours ce chat, mais il a clairement repris du poil de la bête depuis l'accident. A chaque fois que j'y pense, je m'en veux, mais au moins, il est pas à la rue ni en manque d'affection. Et puis, c'est grâce à lui que j'ai vraiment Kay dans ma vie maintenant. Je retire mon casque et je le pose pour pouvoir lui caresser la tête affectueusement.

« Ça va mon grand ? Je t'ai acheté tes croquettes préférées, celle avec la minette que tu trouves jolie tu sais ? »

Honnêtement je sais pas s'il me comprend ce chat, mais en tout cas, il me répond d'un miaulement satisfait quand je lui montre le grand paquet orange. Je me dirige vers sa gamelle pour la remplir, suivit par ma petite tornade de poils roux.

« Putain t'en fou partout des poils Wob'. Sérieux tu fais quoi quand tu te lèches ? Elles doivent pas ressembler à grand chose tes boules de poils... »

La chat m'ignore royalement. Sa gamelle seule l'intéresse. Ok, à l'aise, j'ai des choses à ranger, faudra que je passe l'aspi aussi... Je remarque qu'il y a de la musique de l'autre côté du mur. Je hausse les épaules. Tant que ça m'empêche pas de dormir, aucun problème. J'savais pas que quelqu'un vivait à côté. J'irai ptet dire bonjour plus tard. Une fois mon rangement fait, je regarde la liste des recettes que M'sieur Madigan va sûrement me demander de faire. Étrangement, j'ai envie de commencer par les pizzas. J'en suis à peine sorti avec mon ancien job que j'y retourne avec le suivant. Je rigole tout seul. Aller à l'attaque. Une fois la pâte prête, je la mets à poser et je découpe les ingrédients. Mon ventre commence à gargouiller.. et la pizza est pas encore prête. J'ouvre un placard pour en sortir une soupe miso en sachet. N'importe qui me verrait se dirait que j'ai des goûts bizarres. Mais j'adore ce truc, c'est hyper addictif. Pis voilà, le temps de pouvoir étaler la pâte et d'enfourner la pizza....

***

Putain c'était quoi ce bruit ? Je viens de manquer de lâcher le paquet de farine et d'en foutre partout. En tout cas, il semblerait que cette personne n'ait plus de vaisselle. Je tends l'oreille tandis que je me remets à étaler ma pâte à pizza. J'ai l'impression d'entendre jurer à travers la musique. Une voix de femme. Sans doute. Je me frotte le nez avec le haut de ma main. Et merde y'avait plein de farine, bah faudra juste que je pense à m'essuyer le visage aussi. Tiens c'est marrant, y'a plus de musique, plus de bruits.  L'instant d'après j'entends toquer à ma porte.

« J'arrive ! »

J'essuie mes mains pleine de farine sur mon tablier recouvert de tâches en tout genre, tomates, chocolat, betterave...j'ai un peu honte, mais bon, on a rien sans rien. La bonne cuisine ça demande de l'implication ! Fier par cette pensée, j'affiche un sourire jovial au moment d'ouvrir la porte en grand. Je tombe nez à nez avec une petite brune qui a l'air de vouloir être partout sauf devant ma porte. Alors c'est elle ma nouvelle voisine ? Enfin je suppose, je veux dire, ça correspond quoi à la situation. Elle a l'air sympa ! Timide mais sympa. Je tends la main pour la saluer :

« Bonjour, Aiden, vous venez d'emménager ? Que puis-je faire pour vous ? »

Je dois l'avouer, une nouvelle tête dans l'immeuble ça me ferait plaisir. J'espère que mon enthousiasme lui fera pas peur.



MademoizelleZ

_________________
Girl...You're driving me crazy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

entravée

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 07/11/2017
MESSAGES : 129
POINTS : 949



MessageSujet: Re: « Neighbourhood, sweet neighbourhood » Morgan & Aiden   Jeu 16 Nov - 16:17

© made by Islande



« Neighbourhood, sweet neighbourhood »

Morgan et Aiden ~> Les déménagements passent rarement inaperçus quand on pète la vaisselle dès son arrivée.


Vous aimez le bruit de la céramique brisée au sol ? Morgan non plus. Bruyant, remarquable, discordant. On avait dû l'entendre jusqu'au bout de la rue. Elle lâcha quelques jurons bien sentis contre elle-même t cette foutue vaisselle trop fragile. Dès demain, elle investirait dans des assiettes en carton. Et en plus, elle n'avait rien pour ramasser. La jeune femme préférait éviter de se couper dès son arrivée. Elle n'avait plus qu'à aller déranger son voisin – si toutefois il était là, car c'était silencieux de l'autre côté du mur. Ou plus silencieux que chez elle en tout cas, ha ! Elle était bonne. Dès le premier jour, ça le faisait peut-être pas trop d'aller déranger les gens d'à côté. Mais elle n'allait pas laisser tout ça ainsi, ça passerait pas en tant que déco, même en défendant la thèse de l'art abstrait.
Elle toqua donc à la porte d'à côté même si c'était la dernière chose dont elle avait envie, espérant que son voisin de pallier serait quand même là. Et la porte s'ouvrit sur un jeune homme aux cheveux ébouriffés, vêtu d'un tablier recouvert de tâches qu'elle n'identifia pas et ça valait peut-être mieux comme ça, et le visage couvert de ce qui devait être de la farine. Vu comme ça, il avait l'air tout droit sorti d'un asile pour cuisiniers fous, mais son regard clair encadré par un visage détendu le lui rendaient déjà sympathique. Un tout petit sourire un peu amusé et étonné fleurissait sur ses lèvres, et elle le contint pour ne pas risquer de le vexer. Il lui tendit une main en se présentant, et elle suivit en retrouvant son air gêné, s'excusant presque dans son intonation.
« - Je m'appelle Morgan, je viens d'arriver... et j'ai déjà cassé toutes mes assiettes. Je viens de me rendre compte que je n'avais rien pour nettoyer, est-ce que vous me laisseriez vous emprunter un balai et une pelle le temps que je jette tout ça ? Je vous les rendrais tout de suite après... »
Elle s'interrompit. Est-ce que c'était un chat qu'elle venait de voir cavalier maladroitement plus loin dans le studio de ce garçon ? Curieuse, elle pencha la tête en regardant derrière Aiden, avant de se redresser en se rendant compte de ce qu'elle faisait, l'air coupable comme une petite fille. Depuis petite, elle rêvait d'avoir un animal, et maintenant qu'elle y pensait, ce serait peut-être enfin possible.


_________________
 
“Obscurité, tu seras dorénavant pour moi la lumière. ”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

banni

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 1069
POINTS : 4541



MessageSujet: Re: « Neighbourhood, sweet neighbourhood » Morgan & Aiden   Mar 21 Nov - 15:57

« Neighbourhood, sweet neighbourhood »

Morgan & Aiden


Je souris encore plus quand je vois qu’elle me dévisage. Evidemment, je dois avoir l’air un peu fou, j’fais jamais la cuisine hyper proprement, surtout les pizzas. Est-ce que j’ai mentionné ça  à M’sieur Madigan ? Je crois pas. Bah, c’est pas comme s’il pouvait voir quelque chose, vu que je range tout derrière moi. M’enfin là c’est chez moi. Quoique c’est un peu la honte si la voisine croit que je suis un gros sale bordélique. Mpf…en tout cas, elle a l’air de se détendre un peu. J’ai bien envie de lui dire, vas-y, rigole, mais bon. On se connait pas, et je connais pas grand monde qu’aime bien qu’on leur dise quoi faire. Les soumis peut-être, mais ça, c’est une autre histoire. Je divague moi. Faut que je me recentre !

« Enchanté ! »

Morgan, voisine, assiettes cassées, elle veut m’emprunter un balai et une pelle pour pouvoir ranger. Je crois que j’ai bon. Je souris et je m’apprête à lui répondre pour les ustensiles de ménage quand je la vois qui penche la tête sur le côté, visiblement intriguée par quelque chose derrière moi. Puis, sous mes yeux interrogateur, je la vois devenir gênée. Je tourne me tord le cou pour apercevoir ma boule de poil rousse se mouvoir, intéressé par la nourriture sur le plan de travail…

« Oh merde le jambon ! »

Je me détache de l’encadrement de la porte pour me précipiter vers l’intérieur de mon studio et chasser Wobbly, tout en lançant à ma nouvelle voisine :

« Vous pouvez entrer, j’vous donne le balai tout de suite ! »

Puis de nouveau à mon chat.

« Aller ouste Wob’ ! Je te donnerais le bout de gras si t’es sage ! Noooon tu lâââche ça ! Arf ! »

Et enfin de nouveau à l’adresse de Morgan.

« Morgan ! Tu..vous pouvez fermer la porte derrière vous pour le chat s’il vous plait ? »

Ce satané rouquin ! Le voilà qui essaie de s’enfuir avec un bout de jambon dans le bec !




MademoizelleZ

_________________
Girl...You're driving me crazy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

entravée

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 07/11/2017
MESSAGES : 129
POINTS : 949



MessageSujet: Re: « Neighbourhood, sweet neighbourhood » Morgan & Aiden   Ven 15 Déc - 19:24

© made by Islande



« Neighourhood, sweet neighbourhood »

Aiden et Morgan ~> Les déménagements passent rarement inaperçus quand on pète la vaisselle dès son arrivée.


Ce Aiden avait l'air d'un comique, peut-être un peu involontairement en ce moment-même. Avec ses cheveux et son visage pleins de farine, il avait l'air sympathique et un peu fou en même temps. Elle réprima tant bien que mal un petit sourire amusé pour ne pas le vexer, mais il sembla le voir tout de même, sans en prendre ombrage pour autant. Cela lui sembla une permission pour pouvoir se détendre un peu. Il n'avait pas l'air de mordre les inconnus. Peut-être que les voisins aimables existaient finalement. Ou plutôt, peut-être qu'elle arriverait à garder un contact correct avec lui. Il allait falloir qu'elle se surveille vraiment pour ne pas tout gâcher durant leur sommeil. Il cachait peut-être bien son jeu, mais elle ne lui trouvait pas l'air d'un Égaré. Il ressemblait à un vrai Rêveur, bien implanté. A priori rien qui ne l'attirerait dans la nuit tant que rien de mauvais ne le déstabiliserait.
Le regard de Morgan s'égara en voyant un éclair orangé traverser le couloir. Probablement un chat. Elle se pencha légèrement en le suivant des yeux avant de se redresser brusquement, presque au garde à vous, un peu honteuse. Si elle s'y prenait déjà de cette manière, il aurait vite fait de la prendre pour une sans-gêne ! Même si elle ne demandait jamais rien par curiosité, elle était très curieuse, et dans cette situation, un peu trop intéressée par le chat en question. Aiden se retourna, l'air soudainement soupçonneux, et Morgan le vit changer d'expression quand il regarda dans ce qui devait être la cuisine. Il s'y précipita en s'exclamant à propos d'un morceau de jambon, et la jeune femme resta comme deux ronds de flan sur le pas de la porte sans oser entrer, pendant qu'il semblait se battre avec l'animal afin de sauver le morceau de charcuterie d'une deuxième mort. Voyant peut-être qu'elle n'avait pas suivi, il lui demanda d'entrer et fermer la porte derrière elle afin que l'animal ne se sauve pas – il y tenait, à son bout de lard – et elle s'exécuta, souriant maintenant en le voyant aux prises avec le petit fauve roux qui mâchonnait un bout de jambon, un air satisfait dans ses yeux mi-clos.
«  L'assiette de l'humain fait plus envie, on dirait. »
Elle retient mal un sourire espiègle, espérant quand même ne pas le vexer. Le chat, son méfait achevé, se dégagea d'un air digne et sauta de la table, tête et queue hautes.
« S'il fait des siennes chaque fois que vous cuisinez, je comprends mieux votre euh... état général. »
Est-ce qu'elle venait vraiment de le chambrer alors qu'elle le connaissait à peine ? Il avait beau sembler ouvert, il pouvait aussi très bien lui claquer la porte au nez dans les cinq secondes à venir et la laisser se débrouiller avec sa vaisselle. Et ce serait quand même dommage de se brouiller avec lui au bout de cinq minutes.


_________________
 
“Obscurité, tu seras dorénavant pour moi la lumière. ”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

banni

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 1069
POINTS : 4541



MessageSujet: Re: « Neighbourhood, sweet neighbourhood » Morgan & Aiden   Jeu 11 Jan - 15:36

HRP:
 


« Neighbourhood, sweet neighbourhood »

Morgan & Aiden


Je dois sacrément passer pour un con à me bagarrer comme un chiffonnier avec mon chat. Mais au final, je trouve ça plutôt marrant. Ce petit fourbe me teste je le sais ! Je prie pour que la voisine ait bien fermé la porte, surtout quand je vois Wobbly s’élancer en direction de la sortie de mon studio. Bah, il irait pas très loin, mais j’ai pas très envie de me battre avec lui pour le ramener à l’intérieur après. Je ne le laisse pas encore sortir tout seul à l’extérieur. J’ai trop peur qu’il ne revienne pas. Alors je le promène en laisse, avec un harnais, comme un chien. C’est fun pour moi, mais il aime vraiment pas ça par contre. Il suffit de regarder mes avant-bras et mes mains pour s’en rendre compte. Il aime pas que je me foute de sa gueule en plus, il me le fait payer après. Un sourire s’étale sur ma face à cette pensée. L’amour vache dans toute sa splendeur !

Morgan réapparait dans mon champ de vision avec dans son dos la porte bel et bien fermée. Je soupire de soulagement et je laisse échapper un rire en voyant Wobbly faire demi-tour la queue bien dressée et les oreilles couchées pour filer en dessous du canapé, vexé mais il se débine pas le chat, il a un plan B. La remarque de mon invité me fait reposer les yeux sur elle. Déjà hilare, je me mets à rire.

« Oui c’est sûr ! Mais faut qu’il apprenne que c’est quand moi je le décide ! Petit sal..cripant ! »

J’allais encore lancer un juron, mais j’sais pas, la présence de Morgan m’a fait hésiter. Je suppose qu’elle a remarqué mais bon, c’est pas grave. Comme s’il avait entendu l’insulte, Wobbly ressort la tête de dessous le canapé pour me narguer.

« J’espère que t’as tout mangé au moins espèce de voleur et que tu as pas laissé trainer le gras sous mon lit ! »

Il en profite pour me regarder avec un air de défi et saute sur la table, marchant aussi fièrement que son boitement le lui permet. La queue et la tête haute. La seconde remarque de Morgan me rappelle sa présence. Elle est si discrète ! Je sursaute à moitié, mais ma surprise s’efface pour un sourire quand je vois la mine amusée de mon invité.

« Ah oui…en fait il est pas toujours comme ça, il en profite pendant que je le surveille pas….attends, mon état ? Quel état ? J’ai l’air si fou que ça ? »


Je regarde Morgan l’air mi- interrogateur, mi-amusé. Je glisse ma main derrière ma nuque comme à chaque fois que je suis un peu gêné. Un grimace apparait sur mon visage. J’me suis étalé du gras et de la farine dans le cou. Ptain c’est dégueulasse…J’suis bon pour une douche mais ça on verra plus tard…

« Désolé, j’ai pris l’habitude de parler avec mon chat, je l’ai renversé y’a quelques semaines avec mon scooter et du coup je l’ai adopté après l’avoir emmené chez le véto et…. »

Je m’arrête. J’dois sourire bêtement, comme à chaque fois que je pense à Kay. Ma douce Kay. Quelle rencontre ! Mais j’suis pas tout seul ! Je reviens à mes moutons.

« …bwaaah, on s’en fiche. J’ai juste l’impression qu’il comprend ce que je dis, alors du coup c’est naturel pour moi de lui parler. Tu trouves ça bizarre ? »

Je termine avec un petit sourire presque timide pendant que le concerné vient frotter sa tête contre mon bras. Affection ou marquage de territoire….va savoir…. Puis il s’intéresse à la nouvelle venue. Il saute de la table et vient la renifler avant de chercher la caresse. Je le suis du regard avec l’étrange impression d’avoir zappé un truc que je devais faire…. En regardant Morgan ça me revient.

« Ah merde désolé, j’ai failli oublier ! »

Je l’abandonne quelques instants pour aller fouiller dans un placard près de la porte et je reviens avec un balai, une pelle et une balayette que je brandis devant elle avec une expression victorieuse.

« Emprunte-le moi autant que tu as besoin, je suis juste à côté de toute façon. D’ailleurs, tu as besoin d’aide pour ton emménagement ? »

Un œil sur ma pâte à pizza prête à recevoir les ingrédients, je complète chaleureusement.

« Et si dans une demi-heure t’as faim, je peux partager ma pizza avec toi, y’aura moins de jambon, mais j’vais mettre plein d’autres trucs dessus. »

Je montre d’un signe de tête les ingrédients étalés sur le plan de travail, les classiques, sauce tomates, olives, fromage, et même quelques légumes en tranches fines. Je me fige d’un coup et me tais, elle va me prendre pour un psychopathe à force, j’fais que blablater et en plus je l’invite à manger comme si je la connaissais depuis longtemps. Mais au final, c’est plutôt une bonne chose. Je l’aime bien cette nouvelle voisine, y’a un truc attachant chez elle. Je lui offre un énième grand sourire.

« Désolé, je parle beaucoup. »




MademoizelleZ

_________________
Girl...You're driving me crazy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

entravée

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 07/11/2017
MESSAGES : 129
POINTS : 949



MessageSujet: Re: « Neighbourhood, sweet neighbourhood » Morgan & Aiden   Dim 21 Jan - 17:51

© made by Islande



« Neighbourhood, sweet neighbourhood »

Morgan et Aiden


Elle avait décidément de la chance d'être tombée sur un voisin a priori aussi sympa et ouvert. Ils s'étaient rencontrés depuis cinq minutes et il lui faisait déjà la conversation comme si ils se connaissaient. Ça ne lui était jamais arrivé, ou alors ça n'avait pas duré. La faute à sa condition... Enfin bref. Elle essayait de se sortir ça de la tête pour profiter du moment, parce que, elle n'allait pas se mentir, c'était plutôt agréable de parler enfin à quelqu'un qui ne la regardait pas de biais ou écourtait les discussions. Seulement, elle avait tellement peu l'habitude que du coup, elle parlait à peine et ne savait pas comment relancer la conversation. Pour le moment, elle écarquillait les yeux en assistant à une scène de combat entre le chat roux et Aiden, ne sachant pas si elle devait intervenir ou filmer le tableau. Elle ferma la porte comme il l'avait demandé, juste au moment où le chat lui échappait avec le morceau de viande rose dans la gueule. Il freina en voyant la porte fermée et partit d'un air faussement digne vers le salon, la queue bien droite. Morgan se retint de sourire devant la fierté blessée du chat qui n'avait pas pu mettre son dessein à exécution, puis leva les yeux vers Aiden en faisant une remarque qui eu le mérite de le faire rire. Elle prit un air sceptique quand il statua que c'était lui qui décidait. Le matou n'avait pas l'air d'être au courant ! Son sourire se fit plus franc avec la phrase qui suivit, surtout avec la tête du chat sous le canapé qui n'avait pas l'air de sentir le moins du monde coupable.
« Ça a bien l'air d'être vous qui commandez, effectivement... »
Elle se moquait ouvertement de lui, maintenant. Elle ne pouvait pas s'en empêcher, ils étaient drôles tous les deux. Presque comme deux colocataires qui s'aiment sans pouvoir se supporter. Le chat revint sur la table où il ne restait rien qui semble l'intéresser. Morgan remarqua qu'il marchait de manière un peu irrégulière et elle pencha la tête, tout en lançant une autre taquinerie faisant un lien entre le chat et l'état de propreté des vêtements d'Aiden. Il sembla presque gêné, mais le sourire amusé de Morgan s'intensifia en le voyant grimacer après s'être touché la nuque. Il semblait ne pas s'en rendre compte. Elle souffla par le nez comme simple témoin de son hilarité tout en écoutant ce qu'il disait à propos du matou. C'était donc pour ça qu'il semblait boiter un peu.
« Il s'en est plutôt bien sorti, heureusement. Sa boiterie va rester ? »
Elle regarda vers le haut suite à sa question.
« Je ne peux pas trop juger si c'est bizarre ou non. J'ai jamais eu d'animal ni fréquenté aucun de près bien longtemps, donc je ne sais pas si je le ferais. Je suppose que oui, c'est un peu comme un auditeur, il a aussi sa capacité de compréhension ? »
Elle se baissa quand le chat vint la renifler, tendant timidement la main vers lui. Pourvu qu'il ne tente pas de la griffer. Il frotta sa tête dans sa paume et elle sourit en remettant ses cheveux derrière ses épaules.
« C'était un chat errant ? Il n'a pas l'air très sauvage. »
Il s'exclama en s'éloignant au même moment et elle l'entendit fouiller quelque part, faire peut-être tomber quelque chose, puis revenir en tendant fièrement ce qu'elle était venue lui demander au départ. Elle sourit en guise de remerciement. Elle-même avait complètement oublié qu'elle était venue pour ça à la base ! Elle se releva du chat qui s'éloigna de nouveau vers le plan de travail et prit ce qu'il lui tendait, puis avec un petit sourire malicieux à nouveau :
|b]« Je devrais m'en sortir, a priori je n'ai plus rien de cassable dans mes cartons. »[/b]
Elle qui ne faisait jamais d'humour en temps normal, est-ce que Aiden se rendait seulement compte qu'elle avait sorti plus phrases espiègles en cinq minutes que dans le reste de sa vie entière ? Elle recula d'un pas, se disant que c'était probablement une manière de la congédier, puis releva la tête, surprise, quand il lui proposa de revenir ensuite pour manger. Elle ouvrit la bouche sans émettre un son, se disant que ce serait peut-être abusé de dire oui, même s'il lui proposait. Même le chat s'était assis pour les regarder comme s'il attendait sa réponse. Oh et puis, si elle disait oui, elle n'arriverait pas les mains vides de toutes façons. Elle irait vite fait au supermarché, pour ne pas avoir l'air de profiter. Elle s'aperçut qu'en s'absorbant dans son idée, elle regardait sur le côté, dans le vague, et releva la tête vers lui – geste quotidien envers qui que ce soit.
|b]« OK. Tu bois quoi comme bière ? »[/b]
Elle sourit quand il s'excusa de parler autant.
« C'est rien, moi je ne parle pas beaucoup. Mais je ferai des efforts pour que tu n'aies pas l'impression de parler tout seul. »
Elle ressortit avec le matériel de ménage pour tout ramasser, puis descendit trouver de quoi accompagner la pizza d'Aiden dans le store qui se trouvait à environ dix minutes à pied. Elle réussit assez miraculeusement à ne pas se perdre ni à l'aller, ni au retour, ni casser les bouteilles de bière, et trouva même des parts de tarte aux fruits rouges. Ravie, elle retoqua toute fière chez Aiden.


_________________
 
“Obscurité, tu seras dorénavant pour moi la lumière. ”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

banni

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 1069
POINTS : 4541



MessageSujet: Re: « Neighbourhood, sweet neighbourhood » Morgan & Aiden   Mar 27 Fév - 12:07

HRP:
 


« Neighbourhood, sweet neighbourhood »

Morgan & Aiden


Je suis hilare. Elle se fout gentiment de ma gueule la voisine. Et j'peux même pas lui en vouloir. Clairement j'suis pas hyper stricte avec mon chat. J'arrive pas à être assez ferme, parce que j'éprouve toujours la culpabilité de lui avoir fait perdre toute sa motricité. Bon, il a pas l'air malheureux, mais quand même, faut qu'il fasse beaucoup plus gaffe en sautant maintenant. J'adresse un sourire entendu à Morgan, oui oui c'est le chat qui commande en réalité. Elle enchaîne sur son état. Je réponds avec un air un peu désolé.

« Je pense que oui malheureusement, mais ça va encore s'améliorer normalement. Il a déjà fait beaucoup de progrès depuis. »

Je suis impressionné du sérieux avec lequel elle répond à ma question suivante. Là où quelqu'un aurait répondu brièvement, elle me fait un petit exposé. Je souris franchement en l'écoutant. C'est chouette d'y réfléchir vraiment, ça prouve que c'est une personne qui fait attention aux autres. Je trouve ça cool. Du coup je suis parfaitement rassuré, je peux être moi-même. Enfin pas trop d'un coup quand même.

« Oui je pense aussi que les animaux ont une capacité à écouter. Ils se servent bien des chiens pour aider les gens qui ont subis des traumatismes psychologiques....enfin je m'éloigne ! »

J'observe Wobbly qui s'approche de Morgan. Il est déjà prêt à ronronner le bougre. Je souris, attendri devant la bouille de mon rouquin. Il veut juste de l'amour, comme beaucoup d'entre nous en ce monde ! La voix de Morgan me rappelle à l'ordre et je détache mes yeux du chat pour les poser sur elle entrain de remettre en place ses cheveux. Pensif, je me demande de quoi j'aurais l'air si j'avais les cheveux aussi longs. Et puis je me précipite chercher le balai. Mince je crois qu'elle a parlé en même temps....tant pis. Elle décline gentiment mon offre d'aide pour déballer. Je ris d'ailleurs à sa remarque.

« On saura quoi t'offrir pour la pendaison de crémaillère alors ! »


J'accompagne ma remarque d'un petit clin d’œil. A condition qu'elle en fasse une bien sûr et...qu'elle m'invite ! Je comprends, j'aime bien installer mon chez moi moi-même, j'ai eu du mal à convaincre ma mère de pas vouloir tout ranger à ma place. Elle vient rarement me voir ici d'ailleurs. J'imagine que mon petit bordel lui ferait trop lever les yeux au ciel. J’enchaîne avec mon invitation à manger. Je m'attends à ce qu'elle refuse poliment, vu sa tête surprise. Mais elle a l'air intéressée. Je vois son regard qui se perd dans le vague. Elle doit peser le pour et le contre. Wobbly semble attendre aussi. Je souris. Il est trop génial ce chat, il comprend tout. Finalement, Morgan finit par parler. C'est à mon tour de rester un peu sur le cul. Elle propose d'apporter de la bière ? C'est marrant, je la voyais pas boire de la bière. Je réfléchis rapidement. Des bières j'en aime pas beaucoup. Je finis pas répondre.

« Euh...la Kraken ambrée. »

Je termine avec un sourire après m'être excusé de parler beaucoup. Sa remarque suivante me fait rire de nouveau. Elle paye pas de mine comme ça, mais en fait, elle a de l'humour à revendre !

« Hahaha, merci beaucoup ! A tout à l'heure alors ! »


De bonne humeur, je la raccompagne à la porte, adressant un regard soupçonneux à Wobbly au passage qui attend sûrement le meilleur moment pour un autre morceau à chiper. Et le temps qu'elle revienne, j'en profite pour terminer la pizza, l'enfourner et préparer les trucs à manger et à boire sur la table basse avec quelques chips à grignoter. Je range un peu tout, et je file me débarbouiller. Oh merde j'avais vraiment de la farine plein la gueule...tu m'étonnes qu'elle avait le sourire en coin. J'adresse un regard dubitatif à mon reflet. Bah, je suis correct comme ça non ? Le pull que je porte est un des merveilleux pulls tricotés avec amour par maman. C'est un de ceux que je trouve le moins horribles. Il est bleu nuit avec des motifs en étoiles. Il fait kitch, mais ça passe. L'odeur de la pizza se répand partout. Je souris, elle va être bonne !

On toque à la porte. J'imagine que c'est elle. J'adresse un regard à Wobbly roulé en boule dans le canapé puis j'vais ouvrir la porte avec un grand sourire sur les lèvres. C'est bien Morgan qui se tient là, toute fière avec ses achats en main. Je dois avouer que je suis soulagé qu'elle n'ait pas fui. Elle aurait pu ne jamais revenir.

« Rebienvenue ! Je t'en prie, installe-toi ! »

Je m'efface pour la laisser passer. Si je l'avais vouvoyée à un moment, maintenant c'est foutu je ne peux plus.

« Tu as des choses à mettre au frais ? La pizza est presque prête ! »

J'ai allumé la télé pour laisser des clips pop-rock passer, le son assez bas pour qu'on s'entende quand même. Lui désignant le canapé où elle peut s'asseoir je décapsule deux bières afin qu'on puisse trinquer.

« A ton installation dans ce merveilleux immeuble de Manchester Est ! »

Je souris, je fais de l'humour sur le côté transcendant du bâtiment, mais en réalité, j'm'y sens plutôt bien, le voisinage est très correcte et il est proche de plein de commodités. Purée j'aurais pu être agent immobilier moi. Haha. Heureusement qu'elle sait pas tout ce qui se passe dans ma tête. Elle me prendrait vraiment pour un fou ! J'entends le dring qui annonce la fin de la cuisson et qui fait brusquement se redresser la tête du rouquin. Quel gourmand celui-là. C'est victorieux que j'annonce.

« Ah la pizza est prête ! »



MademoizelleZ

_________________
Girl...You're driving me crazy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « Neighbourhood, sweet neighbourhood » Morgan & Aiden   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Neighbourhood, sweet neighbourhood » Morgan & Aiden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» la boutique de cality sweet (J-DOLL PULLIP ...)et vétement
» le plongeur MORGAN DELCOURT
» [Shop] Sweet Rococo (USA)
» Aigre Douche (Sweet and Shower) édition limitée
» Michèle Morgan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: manchester :: Manchester West. :: Habitations.-