AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 ღ Event n° 2 ; Nightmare Are Coming

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

PNJ

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 30/05/2014
MESSAGES : 223
POINTS : 3039



MessageSujet: ღ Event n° 2 ; Nightmare Are Coming   Dim 7 Jan - 13:32







Nightmare are coming

   

- Sujet d'évent des Cauchemars -




Un étrange regroupement s'est peu à peu formé au sein de l'Antre des Cauchemars. Un mystérieux message est passé d'oreilles en oreilles ces dernières heures. Cillian souhaite rassembler le plus de ses semblables et leur adresser un discours qui, d'après les racontars, pourrait en intéresser plus d'un ... Pour qui se prend ce Cauchemar ? S'est-il soudain vu pris d'une lubie visant à prendre la tête de leur communauté si désorganisée ? Ah, oui. C'est cet homme de l'autre fois ... Celui qui a frappé les Gardiens en plein coeur. Celui qui a réussi l'exploit inimaginable de rassembler une multitude de songes appétissants ensemble.

Quel fou ! se disent certains. Quel génie, affirment d'autre. Mais entre les partisans convaincus et les récalcitrants, demeurent encore bons nombres de Cauchemars indécis. Que penser de cet individu ? Que veut-il réellement ? Défaire le Faiseur de Rêves ? Mettre les Gardiens à genoux ? Mais cela semble impossible ... Et pourtant. Fusionner plusieurs rêves, ça aussi, ça paraissait impossible.

Cillian est là, fièrement dressé dans son aura d'ombre mystérieuse, entouré de ceux qui adhérent déjà à ses idées. Prêt à répondre aux interrogations des uns. Prêt à riposter aux attaques des autres. Et surtout prêt à convaincre ses semblables, ses frères maudits, de le rejoindre.

Saura-t-il se faire entendre ? Les Cauchemars vont-ils accepter ses propositions ? Son audace ? Ou sera-t-il hué et moqué pour sa folle ambition ?


A vous tous d'en décider.


☆☆


◘ Le post de Cillian ouvrira ce sujet trèèèès vite !  :plz:

◘ Seuls les Cauchemars et Gardiens passés dans le camp adverse ou n'étant pas/plus soldats, peuvent participer à cet évent.

◘ Aucun ordre de passage n'est établi. Néanmoins, si vous décidez de participer, nous vous demandons de ne pas abandonner le jeu sans faire en sorte que votre personnage quitte les lieux. Sinon les autres pourraient être handicapés dans leurs réponses :stp:

◘ De plus nous vous demandons de répondre à l'évent en priorité par rapport à vos autres sujets, afin que le jeu ne traîne pas en longueur  

◘ Les PV sont bien évidemment vivement invités à participer ! Cillian étant l'élément central de cet évent, la question ne se pose pas En ce qui concerne Louis, nous te laissons le loisir de choisir entre le sujet des Cauchemars ou celui des Gardiens :hi: Et pour notre petite Morgan, ton intervention sera très importante et même nécessaire à la fin de cet évent qui se déroulera en plusieurs morceaux ! Il faudrait donc que tu sois dans les parages !  :5:

◘ Certaines interventions de PNJ's seront à prévoir ! Merci de les prendre en compte  

◘ AMUSEZ-VOUS ! Chaque Cauchemar est libre d'intervenir, poser des questions, s'énerver, porter des accusations, paniquer en public ... Bref, c'est le moment de choisir votre camp ! Méditez bien, et n'omettez aucun détail avant de prendre votre décision !

   

SHAKALLA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: ღ Event n° 2 ; Nightmare Are Coming   Dim 7 Jan - 14:00

Nightmare are coming.
And it's going to be a blast.

 
 

 
Aujourd'hui serait à marquer d'une pierre blanche. Certes, il y eut le magnifique coup du cauchemar à grande échelle l'année dernière qui fut un franc succès, car même si les gardiens eurent raisons des cauchemars, Cillian réussit à prouver ce qui était possible de faire ensemble et non pas juste des petites actions chacun dans son coin. Beaucoup l'avaient suivit ensuite et son rêve de fonder une armée fut exhaussé, cependant il avait besoin de quelques « supérieurs » pour mener à bien ce nouveau projet... il lui fallait quelques personnes de confiance et pour cela il allait les tester. Certains étaient venus à sa rencontre pour postuler comme on postule à un emploi, mais ils n'allaient pas tout de suite monter sur le podium de ceux qui seront considéré comme étant des capitaines pour reprendre le terme des gardiens... il lui faudrait un peu de temps avant de désigner ses plus proches collaborateurs et ceux qui dirigeront quelques parties de cette armée nouvelle et qu'il espère bien, grandissante aujourd'hui même.

Combien viendrait ? Il n'en avait aucune idée, mais il comptait bien avoir une bonne petite audience, à force de démarchage de la part de ceux qui le suivent déjà et de ses talents d'orateur, il se doutait qu'il ne serait pas face à une seule personne. S'il voyait grand, il savait que tous les cauchemars ne seraient pas là, ils les gagneraient dans ses rangs un peu plus tard, lorsque la machine sera réellement lancé. Il aimerait aussi compter dans ses rangs un peu plus de... « bombe à retardement » avoir Morgan était un atout, en avoir un peu plus tout en ayant le pouvoir de les dégoupiller quand le cœur lui en dira lui donner une énorme satisfaction. L'art de la manipulation, douce, insinueuse, parfois en passer par l'étape de luxure, parce que ça ne fait jamais de mal et comment mieux manipuler un esprit lorsque la personne pense et sent que vous lui voulez du bien ?

Tombant dans les bras de Morphée, il se retrouve sans aucun mal dans l'antre des cauchemars, une allure un peu moins chaotique qu'un an auparavant et il ne peux retenir se sourire qui lui fend les lèvres. S'il est dans son bureau, il pense tout de même à se changer pour mettre un costume et hésita quelques instants à mettre une cravate ou non. Il n'en porterait pas, de quoi faire sérieux, mais décontracté. Une secrétaire entre sans frappé et attire son attention, elle tient entre ses mains plusieurs papiers, des discours et des informations en tout genre sur les personnes présentes. Son regard le dévore et elle semble glousser lorsqu'il s'approche, il lui prend les papiers des mains en la remerciant et dans un geste impulsif elle se pencha pour embrasser ses lèvres, c'est que cela fait un mois qu'elle se questionnait sur la sensation que cela pouvait procurer. Il la laissa faire, sans la repousser et plaqua une main au creux de ses reins prolongeant ce petit moment d'intimité puis la libéra, accompagnant sa sortie d'un clin d’œil. Il était l'heure.

Réuni dans une salle dont ils ne se sert que très peu, le jeune homme se dit qu'il était temps de la dépoussiéré et d'en faire une salle des fêtes ou de réunion, comme dans la vraie vie. Un espace où tout le monde pourrait se côtoyer et échanger, mais surtout : un endroit où il pourrait y faire ses discours. Il jeta un petit coup d’œil sur la gauche pour y voir sa secrétaire, les joues légèrement rosés lorsqu'elle croisa son regard. Il attendit que le flot d'invité entrant se tarisse un peu pour enfin prononcer quelques mots.

« Bonjour à tous, merci de vous être déplacé et de ne pas vous êtres tous jeté immédiatement sur les cocktails et petits fours qui vous seront proposé. Tout le monde ici connait mon nom, mais laissez-moi me présenter tout de même. Cillian O'Hare, cauchemar de nature et qui a pour longtemps tenté de combattre ce qu'il était. S'affaiblir, jouer avec sa propre mort, c'est ce que les gardiens ont tenté de faire avec moi dès mon plus jeune age, mais je me suis dissocier d'eux, comprenant qu'être cauchemar ne les déranger qu'eux ! Après tout, c'est bien eux qui nous attaques depuis la nuit des temps, nous persécute, nous dit que nous sommes des monstres alors qu'ils sont les premiers à dégainer l'épée même devant une enfant pour la simple et bonne raison qu'elle n'est pas comme eux. » Il marqua un silence tentant de capter les réactions dans son publique. « Mais à présent, renversons la situation, mais de manière plus intelligente et moins barbare qu'eux. Il faut pour ça une certaine cohésion dans notre groupe, être moins en solitaire pour être encore plus fort et même réitéré l'expérience de la dernière fois où nous avions réussit a combiné plusieurs rêveur dans un seul et même cauchemar, tous ensemble. »

Il marqua une pause, nota quelques retardataires et aussi des signes d'encouragements pour qu'il continue son discours, voir même répondre à des protestations ou questions.
   

made by pandora.

 


 
Revenir en haut Aller en bas

libre

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 05/08/2014
MESSAGES : 2247
POINTS : 8882



MessageSujet: Re: ღ Event n° 2 ; Nightmare Are Coming   Mer 10 Jan - 22:20



   
   Nightmare are coming
   Event spécial Cauchemars

D
amian était là, glissé dans l'ombre, l'épaule appuyée contre un mur au fond de la salle. Les quelques places assises disposées ci et là étaient déjà prises, et depuis bien longtemps. Il n'en avait cure ; le Cauchemar n'était pas là pour profiter du confort de la pièce. Non, ce qui l'avait attiré ici, c'était tout d'abord de découvrir les sombres plans de Cillian O'Hare. S'il n'avait jamais apprécié cet homme par simple instinct égoïste. C'était physique, ce dédain qu'il éprouvait pour lui. Mais au-delà de ça, ce qu'il mijotait ces derniers mois n'annonçait rien de bon.

Damian était loin d'entretenir une relation amicale avec les Gardiens. Mais il l'était encore plus de devenir l'un des partisans ridicules de O'Hare. Il n'aimait pas les projets de ce fou. C'était insensé. Dangereux. Beaucoup trop dangereux. Fusionner des rêves entre eux ? Jusqu'où irait Cillian ? Le Monde des Songes était déjà complètement détraqué à cause de lui. Bientôt des limites irréversibles seraient forcément démolies.

Pour autant l'heure n'était pas à la révolte. Pas encore. Le voleur se contentait de glisser son regard d'acier sur les différents visages envahissant peu à peu l'intégralité de la salle et de les mémoriser. Depuis son estrade, Cillian menait à bien son discours de petit roi en herbe. S'il l'écoutait d'une oreille, Damian cherchait plutôt à surprendre la première voix qui s’élèverait contre O'Hare. Qui se moquerait de lui, lui et ses folies des grandeurs.

Et il espérait que cet incident se produise le plus vite possible. Cette réunion grotesque manquait particulièrement de piquant derrière les mots mielleux du propriétaire des lieux. Oh oui. Vite.
 
WILDBIRD
 

_________________
You can't catch me.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fire-ice.skyrock.com/

libre

avatar



Je crois que j'ai retrouvé le goût du bonheur ! C'est marrant c'est exactement le même que celui du mojito.
INSCRIT DEPUIS LE : 19/10/2016
MESSAGES : 260
POINTS : 1520



MessageSujet: Re: ღ Event n° 2 ; Nightmare Are Coming   Jeu 11 Jan - 3:24



   
   Nightmare are coming
   Event spécial Cauchemars

L
e bruit courait que Cillian voulait communiquer avec les cauchemars. Sookie n'avait aucune envie de participer à sa petite sauterie. Rare étaient les cauchemars qu'elle côtoyait, et encore moins nombreux ceux avec qui  elle s'entendait.  Ce dernier point étant particulièrement versatile. Cette nuit, ils seraient nombreux à le retrouver, ce qui lui laissait un champ de possibilités incroyables pour tourmenter les rêveurs. Ce serait comme un buffet à volonté où elle serait la seule à profiter. C'était tentant. Pourtant, dès son premier repas, elle se mit à penser à ce qui allait se dire, se faire.. Elle ne voulait pas être prise au dépourvu, et manquer quelque chose, important ou pas. Et puis, Cillian était un orateur qui méritait d'être regardé, a défaut d'être écouté. Elle laissa sa victime tranquille pour rejoindre finalement le monde des songes, suivant furtivement le flot de Cauchemars se rendant dans une grande salle. Il avait au moins réussi ça : unifier les Cauchemars. Pas tous, clairement, mais le chaos qui régnait se faisait dompter progressivement. Assise sur une poutre près du plafond, Sookie regardait ces moutons sous ses pieds, se demandant bien pour quelle raison ils avaient besoin de se faire guider. Son regard charbonneux s'arrêta sur le grand Gourou, et elle l'observa faire son petit discours. Elle devait bien lui reconnaitre ça, il savait quoi dire pour rallier les troupes. Bien sur que les Cauchemars considéraient les Gardiens comme les méchants. S'ils n'étaient pas hostiles envers eux et leurs vampirismes, ils ne seraient pas obliger de livrer bataille chaque nuit.  Mais que les nuits seraient ennuyeuses...

Manipulatrice dans l'âme, elle ne se laissait pas berner par les belles paroles de O'Hare, laissant ça au plus faibles. Les gardiens avaient effectivement leur part de ténèbres, prêt à chasser les siens, qu'importe l'âge. Si les Cauchemars étaient victimes de leur besoin de se repaître, Sookie était le parfait exemple de tout l'inverse, faisait partie de ceux qui tourmentait les nuits des rêveurs juste par plaisir. Un besoin créatif de destruction.  Elle pencha la tête sur le côté lorsqu'il mentionna les termes "moins barbare". Et puis quoi encore. Mais d'une façon générale, son discours avait l'air de plaire et de rallier les troupes à ses côtés. Certains lui posaient des questions, pour savoir ce qu'il comptaient mettre en place pour mettre à bien ce projet. Une cauchemar, connue pour son pacifisme - tout le monde n'était pas mauvais - et ses attaques limitées à sa propre survie, demanda s'il était possible de créer une alliance avec les Gardiens, pour amoindrir l'oppression. S'attaquer exclusivement aux rêveurs les plus forts, et prendre juste ce qu'il fallait pour tenir jusqu'au prochain repas. Négocier avec les Gardiens de laisser les Egarés tranquilles, le temps qu'ils se relèvent de leur tourments...  

Cette idée de faire les choses autrement, plus proprement, plus gentiment, plus bisounourssement la fit rire. Si bien qu'elle vit des regards se lever sur elle. Qui osait rire en plein débat? Sookie, évidemment. Repérée, elle se laissa glisser de sa poutre jusqu'au sol, atterrissant sans bruit. A côté du Cauchemar Green Peace, elle avait bien plus fière allure. Son appétit la rendait clairement plus forte par rapport à cette pauvre petite sous-alimentée. " Pitié, et si on laissait les idées pseudos Végan pour le Vrai monde? Il faut vraiment être en hypo pour adhérer à ces conneries." railla-t-elle, avant de glisser son regard sur Cillian. Sa démarche féline la rapprocha du petit Roi, alors qu'elle disait : " Nous sommes bien plus puissant qu'eux. Retournons là-bas, et détruisons tout. Sans pitié. La clémence et les beaux discours sont pour ceux qui craignent de salir leurs jolis costumes." dit-elle alors, le visant dans un regard piquant. Mais il n'était pas le seul à être concerné. La présence de Damian n'avait pas échappé à l'asiatique. Lui et ses bons sentiments auprès de sa rêveuse... Le but de Cillian était plus personnel qu'il ne le laissait croire, elle en était certaine. Il n'échappait pas à l'individualisme des Cauchemars. Il ne cherchait pas à les rendre plus fort. C'était sa propre puissance qu'il voulait renforcer. Mais très sincèrement, tant qu'il n'imposait pas une façon de faire, Sookie se moquait pas mal de sa soif de pouvoir.
 
WILDBIRD
 

_________________



We're not real, but we still
making your nightmares
true.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

entravée

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 07/11/2017
MESSAGES : 129
POINTS : 949



MessageSujet: Re: ღ Event n° 2 ; Nightmare Are Coming   Dim 14 Jan - 1:06

© made by Islande



« Nightmare are coming »

« Morgan & Cauchemars ~> L'obscurité envahira tout au point qu'on oubliera l'existence de la lumière »


Il était l'heure. Morgan s'endormit rapidement après s'être couchée, partiellement parce qu'elle était épuisée de sa journée de service, et aussi parce que pour une fois, sa hâte de s'endormir avait porté ses fruits. Depuis peu, son point de vue avait changé d'angle. Comment le dire ? En fait, on lui avait fait découvrir à quel point terroriser quelqu'un pouvait être amusant parfois. Oh, elle s'en voulait encore quand elle se réveillait. Mais la culpabilité n'était plus le sentiment qui la dévorait. Elle s'était toujours prise pour une ratée, incapable de rien sauf de faire souffrir les gens. Mais quitte à les faire souffrir, autant le faire bien, non ? Elle qui toisait tout juste le mètre soixante-cinq et les cinquante-huit kilos, pouvait aussi être crainte dans le monde onirique, même par ceux qui soulevaient son poids à la fonte. Il lui suffisait de modifier sa propre apparence, ou manipuler l'espace et la matière imaginaire à sa guise. Et les voir se tétaniser, détaler ou pousser des hurlements aigus quand eux-mêmes prenaient plaisir à terroriser d'autres personnes était quelque chose de jouissif, elle s'en rendait compte maintenant.

Une voix criait pourtant encore que ce qu'elle faisait était mal. Selon les jours, c'était un hurlement et elle ne pouvait faire autrement que l'écouter. La culpabilité revenait la frapper de plein fouet et pesait sur son dos et ses épaules. Ces jours-là, elle effrayait juste ce qu'il fallait et s'enfuyait comme une voleuse, presque sans se faire remarquer de personne. Et d'autres fois, c'était un simple murmure au fond de son esprit, qui était recouvert par sa faim et son envie toujours plus grande de dépasser les limites qu'elles s'imposait mentalement. Et il valait mieux ne pas se trouver sur son chemin ces moments-là.

Elle s'étira une fois sur place et fut surprise de sentir beaucoup de présences accumulées dans le repaire des Cauchemars, et très peu dans le terrain vague où se trouvaient les Rêveurs. Il devait forcément se passer quelque chose. Elle se hâta d'apparaître dans le bâtiment onirique et trouva rapidement la pièce en suivant la trace des auras de ses semblables. Morgan avait rarement vu autant de Cauchemars réunis en un même endroit. Elle ignorait l'identité d'énormément d'entre eux, à la fois parce qu'elle fréquentait peu les siens, mais aussi parce qu'eux-mêmes faisaient souvent cavalier seul. Elle aperçut la silhouette de Damian dans un coin, l'air renfrogné, et détourna les yeux avant qu'il ne sente son regard sur lui. Ce n'était pas le moment qu'il la remarque. Par cette occasion, elle vit Cillian qui faisait face à la petite foule, l'air d'attendre un peu de calme pour parler. Elle haussa un sourcil, même si elle n'était pas plus étonnée que ça de le voir à l'origine de ce rassemblement. La jeune Cauchemar se rappelait très bien qu'il avait des projets à mener à bien contre les Gardiens, il lui avait même signifié qu'il apprécierait qu'elle joigne ses forces aux siennes. L'heure était sûrement venue pour lui d'exposer les projets en question.

Morgan se permit de fendre la foule – merci taille réduite – pour pouvoir se faire une place plus près et mieux entendre. Elle avait la sensation de ses épaules et ses joues en train de brûler sous les regards. C'était peut-être bien le cas, puisque son aura lourde était difficile à cacher, mais elle essaya de faire abstraction. En s'avançant, elle vit à la périphérie de son regard une chevelure blonde aux boucles angéliques qui lui étaient devenues familières. Elle bifurqua alors que Cillian commençait un discours par un trait d'humour qui la fit sourire un instant, et s'arrêta à côté d'Orion en lui offrant un sourire timide en guise de bonjour, à la fois pour ne pas perdre un mot de son meneur, et parce qu'elle n'avait pas trop su comment faire autrement. Puis elle fixa de nouveau l'homme qui se faisait leur leader pour tenter une nouvelle fois de détrôner les Gardiens. Morgan tiqua un peu. Elle n'était pas tout à fait d'accord même si elle ne le dirait jamais. La jeune femme ne voyait pas cela comme une solution à long terme, au contraire. Tout ne serait plus que petites guerres incessantes pour reprendre le dessus. Elle grimaça pour elle-même sans rien oser dire. Il n'était pas en son pouvoir de contredire Cillian, ni de prendre le risque de le contrarier ou le décrédibiliser. Cependant, sur le fait que leur communauté était trop hétérogène, elle opina du chef. Elle avait pu remarquer que chez les Gardiens, il y avait une certaine hiérarchie, mais ici, aucune. Même pas celle du plus fort ni quelle que ce soit. Juste le principe de se débrouiller seul, et avec un peu de chance, rencontrer des Cauchemars un peu ouverts à qui se lier ou s'allier. S'ils voulaient une chance d'avoir une communauté un peu plus unie, et de manière un peu plus saine aussi, il allait falloir une hiérarchie plus marquée. Morgan n'avait pas besoin de réfléchir pour trouver qui serait à la tête de cette société. Sinon, il ne serait pas devant eux tous à prendre la parole. Et en toute objectivité, elle l'y voyait vraiment. Pas forcément pour mener le front, mais pour fédérer ce groupe qu'ils formaient tous.

Morgan se grandit légèrement lorsqu'il se tut pour laisser la paroles aux premières personnes qui voulaient réagir. Un léger brouhaha envahit la salle. Visiblement, les avis divergeaient, et elle comprenait. Elle entendit des personnes qui opinaient déjà, d'autres qui pestaient à moitié contre son audace, et des questions s'élevaient. Une Cauchemarde qu'elle ne connaissait pas demanda s'il était possible de conclure une trêve avec les Gardiens sous certaines conditions. Visiblement, elle était comme Morgan avait pu l'être, prenant juste de quoi survivre à un Rêveur. La jeune femme ne put s'empêcher de ricaner en entendant les mots trêve et Gardiens dans la même phrase. Eux qui n'acceptaient pas la dualité dont le monde était pourtant fait, admettre que les Cauchemars pouvaient être dignes d'un trêve ? La bonne blague.

Elle secoua la tête, puis la releva en entendant un autre rire, beaucoup plus fort, y répondre. Il venait d'une femme perchée sur une poutre au plafond qu'elle avait déjà croisée, et évitée car elle l'avait terrifiée sur le moment. Son aura exhalait une agressivité très intimidante qui, aujourd'hui à nouveau, lui donna envie de reculer malgré la distance. La nouvelle venue se laissa tomber, atterrit sans encombre et s'avança dans la foule, sur le sentier que les Cauchemars lui faisaient. Impressionnée, Morgan envia son assurance débordante, sa façon de projeter son charme dans le moindre de ses gestes. Elle parlait de tout détruire à nouveau, et de construire leur suprématie sur les décombres de celle des protecteurs. Toute son attitude défiait Cillian même si leurs idées correspondaient. Morgan jeta un regard en coin à Orion, un peu perplexe tout en conservant un certain air un peu ironique face au fait que même ceux qui avançaient dans le même sens se mettent des coups de pieds dans les chevilles. On était vraiment dans une anarchie pure. Pour un mot plus haut que l'autre, les fauves en cage défonceraient les barreaux pour se sauter dessus. Elle n'était pas prête d'ouvrir la bouche vu la tension qui régnait déjà dans la pièce au bout de cinq minutes.


_________________
 
“Obscurité, tu seras dorénavant pour moi la lumière. ”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



Nous ne sommes qu'ombres et poussières


INSCRIT DEPUIS LE : 22/05/2017
MESSAGES : 826
POINTS : 6839



MessageSujet: Re: ღ Event n° 2 ; Nightmare Are Coming   Mar 16 Jan - 15:05


 
         

           

             
       
Nightmare are coming


     
         

Enfin, le moment était venu. Depuis quelques nuits, la rumeur se répandait parmi les cauchemars telle une trainée de poudre. Cilian était de retour. J’avouais être déjà pressé d’y être avant même d’avoir rejoins le monde des songes. J’avais hâte et en même temps, j’étais très curieux de voir ce qu’il avait en tête cette fois. Je ne doutais pas de ses intentions, tout le monde savais qu’il avait une dent contre les gardiens et ne rêvait que de renverser le pouvoir, mais j’étais réellement impatient de voir la manière dont il allait s’y prendre pour convaincre les nôtres de rejoindre la cause. Ainsi, c’est avec entrain que je fermais les yeux pour rejoindre ce monde que je chérissais tant.

Sur place, il ne me fallu que quelques secondes pour me sentir à nouveau chez moi. J’aimais prendre mon temps, prendre mes marques lorsque j’arrivais et cette fois n’échappait pas à la règle. J’observais les alentours, constatant que le spectacle avait sans doute déjà commencé à la vue du manque de cauchemars parmi les rêves. Un instant, je pensais à quel point cela pourrait être avantageux de laisser tomber mes plans pour profiter tranquillement de tous ses pauvres rêveurs laissés à l’abandon mais l’idée s’envola comme elle était venue. Cela faisait trop longtemps que j’attendais ça.

Telle l’ombre que j’étais, je rejoignais alors les autres déjà attroupé dans notre antre. Un sourire satisfait s’inscrivait déjà sur mes lèvres à la vue de toutes les personnes présentes. Nous étions beaucoup et cela me réjouïssait à l’avance. Nous avions beau être des solitaires, il avait réussi à réunir bon nombre d’entre nous, même si l’on pouvait clairement sentir la tension palpable. Evidemment, certains n’arrivaient pas à se tenir, déclenchant une ou deux bagarres rapidement étouffées par d’autres semblant plus raisonnables. Je me contentais de tous les observer en me demandant si il y en avait au moins un digne de confiance dans le lot, laissant mes pas me guider à travers la foule plus ou moins compacte. Je sentais plusieurs regards posés sur moi mais je n’y faisais pas attention, cherchant plutôt un endroit stratégique où me placer avant que cela ne commence. Mon regard se posa sur Damian, logé dans un coin, quelques autres têtes que je connaissais. Je notais l’absence de Sookie sans grand étonnement, puis celle de Morgan, bien plus inquiétante. Où était-elle ? Je grognais sans même m’en rendre compte. Elle savait que je tenais à sa présence, tout comme Cillian. Elle ne pouvait pas vraiment se permettre de rater l’évènement. Elle était essentielle au plan du futur roi après tout, ce n’était pas pour rien que je passais à présent mes nuits à la guider, l’entrainer ou plutôt à la dresser afin que le jour voulu, elle puisse remplir la mission que Cilian lui aura donné. Non, elle ne pouvait pas être absente ce soir.

Je fini par trouver la place idéale, à quelques mètres de la scène où se dressait à présent notre hôte. Il avait tout d’un meneur, du haut de son estrade avec son joli costume. Il imposait le respect, quelque soit ce qui pouvait sortir de sa bouche. Il attendait vraisemblablement le silence avant de commencer son manège et moi, je ne cessais de lancer des regards autour de moi pour essayer d’apercevoir mon apprentie qui n’arrivait toujours pas. Rageant, je fini par abandonner alors que les premiers mots glissaient dans l’air. Ce fut à ce moment précis qu’enfin, une petite brune fit son apparition dans mon champs de vision. Elle m’offrit un sourire auquel je répondis par un simple regard avant qu’elle ne prenne place à mes côtés.

« Où étais-tu ?!.... »

Il y avait un clair reproche dans le ton que j’employais tandis que je murmurais mes mots, essayant de ne pas perdre une miette du discours qui nous était offert, les yeux rivés vers la scène. C’était une question sans réponse, une sorte de rappel à l’ordre discret pour lui faire comprendre que je n’appréciais pas son retard. Plus Cilian parlait, plus mon sourire refaisait son apparition. Il était inutile de dire que j’étais d’accord, même si je tiqua lorsqu’il parla d’être moins brutaux. Un doux rire sadique s’échappa de mes lèvres à cet instant. Pensait-il vraiment que nous, cauchemars, nous allions être tendres avec ses raclures ? Hors de question. Nous avions passé notre vie à obéir à leur règles, à encaisser et à se battre, il était inenvisageable d’être conciliant et gentils avec ceux de leur espèce.

Rien qu’à y penser, je serais mes poings avec force sans même m’en rendre compte alors que je sentais déjà la rage m’envahir. Ils ne méritaient rien, ni notre pardon, ni même leur propre vie. J’imaginais déjà d’ici le carnage qu’un renversement pourrait provoquer et cette idée me plaisait bien plus que l’autre. Puis, Cilian se tut pour laisser les siens réagir. Mon regard se baladait de tête en tête alors que le débat était lancé. Bien vite, une voix s’éleva, celle d’une entravée sans doute, ses petites choses qui ne souhaitaient qu’une chose, qu’on les laisse se nourrir sur les rêveurs tranquillement mais surtout, le strict minimum. Cela me tira un regard méprisant envers la jeune femme avant que celui-ci ne se pose sur Morgan, toujours à mes côtés. Il était vrai, elle aussi faisait partie de cette catégorie lorsque je l’avais rencontrée, mais heureusement, plus les nuits passaient, plus ce côté d’elle semblait disparaitre, pour mon plus grand plaisir.

Pour toute réponse à cette idée absurde de trêve, ce fut un rire que je ne connaissais que trop bien qui se fit entendre. Sookie. Elle était venue, finalement. Je l’observais, un sourire satisfait sur le visage alors qu’elle descendait de son perchoir pour s’avancer vers le maitre des lieux. Enfin des idées plus intéressantes ! J’interceptais le regard sceptique de ma binôme mêlé d’une certaine ironie auquel je répondis enfin par un sourire plus engageant. Il était vrai que la scène portait à sourire, l’attitude de Sookie en éternelle provocatrice face à Cilian, comme un éternel rapport de force entre cauchemars. C’en était presque ridicule, mais ainsi étaient les cauchemars, les vrais, ceux qui ne se refusaient jamais un rêveur, sous aucun prétexte, et encore moins par empathie. Je le comprenais pour être un peu pareil, même si je préférais rester dans l’ombre à observer. J’étais prêt à rebondir, à prendre la parole pour soutenir Sookie mais j’attendais mon heure, me contentant de glisser des regards à mon binôme de temps à autre.


(c) BlackCat

_________________
before the storm begins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



Si les rêves peuvent devenir réalité, les cauchemars seront les premiers à se réaliser.
INSCRIT DEPUIS LE : 04/07/2017
MESSAGES : 88
POINTS : 323



MessageSujet: Re: ღ Event n° 2 ; Nightmare Are Coming   Sam 20 Jan - 21:31

 

Nightmares are coming

FT. Cauchemars

Tu te faisais chier. Tu étais tapie dans ton coin depuis des lustres - plus de deux minutes si tu en croyais la pendule - te gavant de petits fours - ça c'était de la nourriture de cauchemar, trop minuscule pour remplir quoi que ce soit et trop froid pour que l'on s'y essaie de toute façon - tandis que tu regardais avec ennui la team tuons-mais-pas-de-façon-trop-mortelle-quand-même concocter un plan pour en finir avec les gardiens.
Tu avais beau avoir 27 ans et vivre dans une boîte, tu n'avais jamais eu un seul problème avec les gardiens que tu traitais d'amuse-bouches à chacune de vos rencontres. Tu avais d'avantage de problèmes en revanche à reconnaître ton affiliation avec les personnes qui se tenaient devant toi, droit comme des piquets et la mine toute excitée comme si vous étiez en train d'élire les délégués. Le candidat numéro un - que tu surnommais Chillian - promit des bonbons à toute la classe. Candidat numéro deux - Cookie, un truc comme ça non ? - fit un caca nerveux devant tout le monde et jura d'embrasser sur la joue tous les beaux garçons du premier rang qui voteraient pour elle. « C'est moi le plus fort, c'est la mienne la plus grosse » Tu les imitais en prenant une voix d'une gamine que tu aurais torturé toutes les nuits - coucou Elizabeth - sans même prendre la peine de baisser le ton.

Tu remplis ta bouche de ce que tu pus trouver sur les tables avant de les cracher sur les chaussures de puceau-jusqu'à-mes-trente-piges-où-je-paierai-une-mineure-pour-me-la-gober - recoucou, Elizabeth - et de t'essuyer la bouche sur la veste de dix-neuf-secondes-t'as-vu-chérie-mon-nouveau-record. Tu aurais probablement reconnu quelques têtes de premiers de la classe si tu en avais eu quelque chose à faire - et si tu ne détestais pas tout le monde jusqu'au plus profond de ton cul (plus profond que ton âme). Tu cherchas vaguement Miles, quelque peu excitée à l'idée de vomir à nouveau sur ses chaussures mais tu ne le voyais pas parmi les cancres et tu préférais le renier que d'admettre qu'il passait sans doute plus de temps à jouer les jolis cœurs que les vipères sanguinaires. Comme tu disais toujours, « Un cauchemar sachant se marrer est au soleil ce qu'est son coucher » Franchement, tu ne comprenais pas tellement ce que tu entendais par là, ni comment tu avais pu sortir quelque chose comme ça après trois shots de crevettes - not virgin - mais le tout sonnait plutôt catastrophique et tu t'en servirais lors de ta prochaine visite chez un rêveur. Les casse-têtes, c'était ça la véritable torture. Et les concours de mangeurs de riz au lait. Tu bavas un peu à l'idée de faire bouffer trois tonnes de riz au lait à un rêveur obèse puis te repris - tu ne voulais pas louper le prochain candidat, après tout. « Plus de frites à la cantine » Tu crias tandis que tu te levas, contre le mur.

Tu rigolas doucement, fière et déprimée d'être la seule cauchemar digne de ce nom dans tout ce foutoir. Tu avais appris à tuer avant d'être capable de marcher, tu avais déjà poussé un chien au suicide et fait des colliers avec ses intestins que tu avais arraché de son corps pantelant - tu te rappelais à quel point tu aurais pu être blessée par ta mère qui refusa ton cadeau si tu n'avais pas essayé de l'étrangler avec. Un cocktail plus tard et tu marchais entre les personnes juste pour le plaisir de les déranger. Depuis quand les cauchemars étaient-ils censés s'unir et se faire des câlins ? Depuis quand faisaient-ils des discours ? Et depuis quand parlaient-ils avant d'agir ? Tu te retrouvas vite face à un mur - certainement la chose la plus charismatique de la soirée - et te cognas la tête avec, vérifiant la solidité des fondations et constatant avec dégoût que tu n'allais pas avoir la chance de tuer tout le monde ce soir. Tu contournas un pilier, passa ton bras autour de lui et vida ton verre sur lui. « And a crappy new year »
(c) ANAPHORE

_________________
 
strange & unusual
'I naturally look mean, but I'm okay with that. It keeps the weak people away.' Wednesday Addams

(c) proserpina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

PNJ

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 13/08/2015
MESSAGES : 43
POINTS : 481



MessageSujet: Re: ღ Event n° 2 ; Nightmare Are Coming   Mer 14 Mar - 16:55







Nightmare are coming

   

- Sujet d'évent des Cauchemars -




PV Cillian

Note importante a écrit:
Attention les choux, à partir d'ici le personnage de Cillian sera PNJisé ! Si quelque chose dans cette réponse ou les réponses à venir ne concorde pas avec le lien que vous avez mis en place avec Cillian, n'hésitez pas à MPotter le staff pour que nous puissions rectifier le tir :bsx: C'est également l'occasion de modifier/créer/approfondir votre lien avec le grand méchant. Nous sommes ouvertes à tout, c'est no limite !  


____Ils étaient nombreux dans la pièce. Cillian avait pris le soin de laisser son intransigeant regard parcourir chaque visage de son auditoire lors de son petit discours introductif. Il avait vu des sourires dans la foule, comme il y avait surpris des sourcils froncés, des yeux fuyants ou même des têtes baissées.
____Chacun de ces Cauchemars étaient différents. Chacun détenait sa propre vision de la situation, sa propre solution miracle pour dénouer l’indémêlable. Cillian ne l'ignorait pas. Son but n'était pas de les conformer à ses idées, de les faire rentrer dans un moule ridicule, pour mieux les rendre malléables.
____Il n'en avait rien à faire. Rien faire de ce que pensaient ses semblables. Rien à faire que ses projets ne plaisent pas à certains. Rien à faire que par son ambition, ses forces grandissantes, et sa soif de vengeance, le Monde des Songes se fragilise chaque jour un peu plus. Les Cauchemars n'étaient pas comme les Gardiens ; Jamais, ô jamais, ils ne formeraient cette parfaite armée bien rangée. Jamais ils n'acclameraient le nom O'Hare comme leurs ennemis pouvaient acclamer celui de Davis.
____Mais qu'importe. Ce n'était pas une armée qu'il tentait de rassembler. C'était une meute de loups. Des êtres instables et indomptables. Et encore une fois, Cillian se fichait éperdument des scrupules de certains, des réticences des autres. Tout ce qu'il désirait, c'était canaliser la meute. Lui donner un objectif, un motif de se battre, un chemin vers lequel se diriger.
____Peu importe alors s'il devait soigner les mœurs des plus sensibles, s'il devait tisser des relations, jouer de subtiles manipulations et redoubler de patience. Tout ce qui comptait, c'était sa vengeance.
____Et il mettrait tout en œuvre pour que les Cauchemars, ses chers semblables, ses frères, ses soeurs, lui servent finalement à atteindre cet but ultime.


____Bien entendu, il était inconcevable de mener une telle réunion hors du commun sans voir survenir quelques altercations. Les babines se retroussaient, les coups de croc perdus avaient tôt fait d'être lancés. Un peu plus et sa jolie meute de loups allait se soulever contre lui. Rien de plus normal, n'y avait-il donc jamais un ou deux téméraires pour espérer prendre la place du chef de file ?
____Cillian sourit lorsque Sookie finit sa mise en scène. L'asiatique savait faire son petit effet. Un éclat de défiance brillait clairement au fond de ses yeux. Elle désapprouvait, et pourtant … Pourtant, Sookie était toujours là. Dressée au milieu de l'assemblée, contredisant ouvertement le créateur des lieux, mais proposant malgré tout une alternative. Alors Cillian savait qu'il avait gagné. S'il parvenait à piquer l'intérêt et à retenir des Cauchemars aussi forts que cette femme, cela signifiait que son projet gagnait en puissance. Certains des révoltés finiraient par le rejoindre, sinon son petit cocktail n'aurait pas provoqué chez eux le moindre effet.

- Et la précipitation, pour les perdants, rétorqua-t-il posément lorsque l'agitation provoquée par l'intervention de Sookie se dissipa.

Cillian prit le temps de rassembler ses mots avant d'apporter une réponse à cette première attaque. Il savait que tout allait se jouer maintenant. Il se devait de convaincre pour rallier les derniers hésitants à sa cause. Son attention s'attarda sur sa droite, là où ses plus fidèles alliés s'étaient rassemblés. Il croisa le regard d'Orion, puis scruta un instant la tête basse de Morgan. Dans d'autres circonstances, il se serait permis de soupirer. Il aurait repris la jeune fille ; Qu'elle relève le menton, fière d'être de ce qu'elle est, même face aux siens !

- Nous ne retournerons pas là-bas pour tout détruire, lâcha-t-il enfin en figeant ses yeux dans ceux de l'asiatique. Parce que c'est exactement ce à quoi ils s'attendent.

Le Cauchemar se détourna finalement de son interlocutrice pour s'adresser de nouveau à l'ensemble de la salle. Bon orateur, il haussa la voix pour récupérer l'attention qui lui avait échappé dans l'assemblée. Il entama une longue marche le long de l'estrade, calqua un sourire sûr sur ses lèvres et ouvrit les bras dans un comportement rassurant et ouvert.

- Rappelez-vous, mes amis. Rappelez-vous de cette fois où, pour la toute première fois, les Gardiens ont perdu une bataille. Rappelez-vous de ces rêves, cette foule de rêves, agglutinés entre eux. Hurlant. Implorant. Si appétissant ! N'avez-vous pas apprécié ? N'avez-vous pas profité de ce qui vous a été offert ? De ce que JE vous ai offert ?

Il avisa alors une blonde en train de câliner une colonne décorative dans un coin de la pièce. Aucun Cauchemar présent ici, pas même elle, ne pouvait oser renier ce sentiment à la fois puissant et grisant qu'avait engendré le Rêve Noir. S'ils étaient là ce soir, c'est qu'ils avaient aimé ça. C'est qu'ils cautionnaient. Qu'ils en voulaient plus. Toujours plus.

- Demandez-vous – demande-toi Sookie – comment une offense pareille aux Gardiens a pu se produire. Je n'ai qu'une réponse à vous offrir mes amis. Voici mon secret : la surprise. Jamais nos ennemis ne se sont doutés une seule seconde de ce qui les attendait. Il s'agit là de la force de notre nature, nous sommes imprévisibles.

Satisfait de son discours, Cillian s'arrêta de nouveau au centre de l'estrade.

- Voilà pourquoi nous ne retournerons pas mener la même bataille. Les Gardiens s'attendent à nous voir surgir d'un moment à l'autre, s'expliqua-t-il avec un rictus mauvais. Ils sont dans l'angoisse de l'attente. Ils ont peur, peur de nous voir revenir. N'est-ce pas trop merveilleux pour en profiter encore un peu ?

Cillian rit tout bas, secoua la tête, puis croisa les bras sur sa poitrine en recouvrant son sérieux.

- Alors joignons nos forces. Joignez-vous à nous. Car je vais vous confier un autre secret. Cette folie de l'autre fois, ce Rêve monstrueux et délicieux … Si c'est de mes mains que je l'ai façonné, c'est grâce  aux efforts combinés de nombreux d'entre vous que le Rêve Noir a pu voir le jour. Seul, je ne suis rien. Seuls, vous n'êtes rien. Ensemble … Nous pouvons tout. Absolument tout.

   

SHAKALLA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

entravée

avatar



"You're the love that I hate
You're the drug that I take
Can you change me ?
From the monster you made me ?"
INSCRIT DEPUIS LE : 17/01/2018
MESSAGES : 162
POINTS : 1362



MessageSujet: Re: ღ Event n° 2 ; Nightmare Are Coming   Sam 17 Mar - 19:09







Nightmares are coming

   

- Sujet d'évent des Cauchemars -




J'ai beau me foutre de la prise de pouvoir des Cauchemars, je suis vraiment trop curieuse de savoir comment ils comptent s'y prendre. Il est de connaissance commune que les Cauchemars ne sont pas capables de travailler ensemble. On entendait murmurer le nom de Cillian partout maintenant. Même chez les Gardiens il est très connu, voir redouté. En tout cas c'est ce que j'ai compris quand j'ai parlé avec Aiden. Il ne m'a rien dit de ce que prévoient de faire les Gardiens contre les plans machiavélique de mon collègue mais il avait l'air de vouloir savoir si..bah si moi je savais quelque chose. Quand je lui ai dit non, il avait l'air tellement déçu que ça m'a donné envie d'en savoir plus. Pas dit que je lui répète quoi que ce soit. Je donne pas cher de ma peau si on apprend que je vends la mèche à nos ennemis naturels. Je soupire.

N'empêche, qu'est-ce que je fous là. Dans cette pièce où on est bien trop nombreux. Bon au moins je me fonds dans la masse. La première partie de discours de Cillian ne me convainc pas. Bon en même temps faut avouer que j'ai pas suivi grand chose. En tout cas, le débat commence directement. Une femme que je ne connais pas, mais dont l'assurance illumine la pièce entière, s'avance vers le leader, contredisant tout ce qu'il dit. Je souris un peu. Elle est vraiment belle et terriblement classe. Malgré tout, mon admiration s'arrête là. Elle fait partie de la catégorie de ceux qui n'ont aucun respect pour les rêveurs et j'ai beau avoir besoin d'eux pour vivre, je n'ai pas envie de refaire la même bêtise qu'avec Jocelyn... Je suis curieuse d'entendre la réponse du chef auto-proclamé. La réplique ne tarde pas à tomber. Un sourire s'étire sur mes lèvres. Il a du répondant finalement.

Le discours qui suit a l'air de convaincre davantage de personnes. Et si, pour une fois, les Cauchemars coupaient avec l'image que l'on a d'eux ? Et oui, s'ils agissaient là où on ne les attends pas ? Mais alors où ? Cillian ne donne pas de réponse précise, mais il insinue. Chacun peut y comprendre un peu ce qu'il veut. Ça ne me plaît pas. De toute façon, je ne compte aucunement participer à ça. J'ai pas envie de m'attaquer à des innocents et une attaque d'une telle envergure est bien trop risquée. Non non....j'en ai assez entendu, je vais aller manger un bout et laisser tout ça derrière moi....j'essaie de me faufiler vers la sortie. Beaucoup de ces Cauchemars font deux têtes de plus que moi et me regardent de travers alors que je passe. Oui bon bah hein, chacun ses affaires nan ? Une fois parvenue au fond de la salle, je fonce tête baissée. Je me prends un torse de plein fouet. Merde. Discrétion zéro.

Je relève la tête pour m'excuser. « Par.... » Merde merde merde. « ..don. » C'est un don chez moi ou quoi ? Me cogner contre un beau parleur avec des yeux affreusement beaux ? Je ne suis pas surprise que ces deux-là soient amis. J'ose même pas imaginer si Mordicus était un Cauchemar.. En soi, Damian c'est un gars que je pouvais pas vraiment piffrer, mais il est cool avec Elizabeth. La question que je me pose maintenant c'est...est-ce qu'il sait pour Mordicus et moi ? J'ai tellement peur qu'il aille cafter. Depuis que ma relation avec Mordicus a changée, j'évite Damian comme la peste, dans le monde des songes comme dans celui de la réalité. J'suis vraiment stupide, j'aurais dû me douter qu'il serait là. Je ne sais pas ce qui me prend mais, je me mets à lui chuchoter une banalité. « C'est fou ce monde ici hein ? » Je t'en prie ignore-moi que je puisse partir de là !
   

SHAKALLA

_________________

« Hold on, you only have one family. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



Je crois que j'ai retrouvé le goût du bonheur ! C'est marrant c'est exactement le même que celui du mojito.
INSCRIT DEPUIS LE : 19/10/2016
MESSAGES : 260
POINTS : 1520



MessageSujet: Re: ღ Event n° 2 ; Nightmare Are Coming   Lun 19 Mar - 15:58



   
   Nightmare are coming
   Event spécial Cauchemars

L
oin d'avoir envie d'organiser un putsch contre Cillian, Sookie était néanmoins ravie de pouvoir mettre un coup de pied dans sa fourmilière, histoire de rappeler à tous ces idiots qu'ils n'étaient pas des moutons, mais bien pire : les loups. Elle n'hésitait jamais à montrer les crocs, et encore moins maintenant. Agir en meute n'était pas la pire des idées, mais ils semblaient tous oublier le terme le plus important de cette phrase : AGIR. Elle avait envie d'étendre ce foutoir dans le monde des songes, en envahissant celui des gardiens. La fusion des rêves avaient été suffisamment drôle pour qu'elle ait daigné venir voir ce qu'il proposait d'autre ce soir, mais pour le moment, cette réunion n'avait rien d'intéressante. La preuve, elle en faisait divaguer plus d'un, comme cette cauchemar blonde un peu perchée, que Sookie ignora rapidement, reportant son attention sur le grand manitou. La précipitation, pour les perdants  ? Elle ne retint qu'à peine un rire, en croisant les bras, le toisant du regard. Il avait les miquettes ou quoi ? Rapidement, la suite de ses dires confirma la pensée  précédente de l'asiatique, quant au fait qu'il faisait tout ça pour son propre pouvoir.  "De ce que JE vous ai offert ?" avait-il dit. Il voulait quoi ? Une carte de remerciement de la part de chacun d'entre eux ? Sookie refusait d'avoir quelqu'un au dessus d'elle, elle ne s'était pas débarrassé de l'homme qui l'avait acheté lorsqu'elle était enfant, pour accepter d'être à nouveau assujetti dans ce monde là, monde dans lequel sa liberté était égale à sa puissance. Il continua, disant alors que la meilleure arme était la surprise. Sookie roula des yeux, abasourdie par tant de conneries.

Comme un gourou, il tenta de soulever l’intérêt de la majorité, prétextant un besoin d'unité pour exister. Oui, sans eux il n'était pas chef, mais sans chef ils restaient des cauchemars. Sookie n'avait clairement pas besoin de lui, et appartenir à une meute ne l’intéressait pas. La morale n'étant clairement pas son truc, elle n'hésitait pas à éliminer les cauchemars qui s'approchaient trop près de ses repas, alors travailler avec eux ? Ce serait un service à rendre aux Gardiens que d'avoir cette femme dans son équipe. Elle lâcha un bâillement particulièrement bruyant  - elle n'était pas la seule à s'ennuyer, une femme s'était déjà levée pour partir -  et celui-ci mit doucement fin aux brouhaha d’excitation que certains arrivaient à avoir. Comme si cet acte n'avait pas été calculé, la jeune femme s'excusa face à tous ses yeux qui la regardaient, reprenant l'attention : " Oh, pardon, j'ai commencé à piquer du nez - c'était du foutage de gueule doublé, puisqu'ils dormaient déjà tous non ?-  quand on a commencé à sous-entendre qu'on allait laisser encore plus de temps aux Gardiens, histoire qu'ils soient bien prêt pour la prochaine fois, quel bon plan." et détourna son attention de la salle, pour dire alors à Cillian : "  Ils s'attendent à nous voir chaque nuit, et pourtant, ça ne nous empêchent pas de leur botter le cul, chaque nuit. Alors, surprise ou pas, nous sommes incontestablement plus forts qu'eux. Sur ce,  bon appétit." dit-elle, en faisant un salut militaire ironique, avant de disparaitre. Il pouvaient bien planifier ce qu'ils voulaient, ça lui était bien égal dans le fond. Elle ne s'y joindra qu'à la condition d'y trouver un réel intérêt personnel, mais pour l'heure...  Si ils étaient ici ce soir, qui s'occupaient de jouer avec la résistance des rêveurs ? Buffet à volonté is coming.
 
WILDBIRD
 

_________________



We're not real, but we still
making your nightmares
true.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 05/08/2014
MESSAGES : 2247
POINTS : 8882



MessageSujet: Re: ღ Event n° 2 ; Nightmare Are Coming   Lun 19 Mar - 22:12



   
   Nightmare are coming
   Event spécial Cauchemars

L
e rôle de l'élément perturbateur va bien à Sookie. La voir s'opposer puis s'énerver contre Cillian m'amuse tout autant que ça m'inquiète. Si la voleuse est là ce soir, c'est bien que les enjeux mis en avant par ce fou ont piqué un tant soit peu son intérêt. Quand bien même Sookie ne s'allie pas à la secte de O'Hare, elle ne la désapprouve pas totalement pour autant. Ce qui signifie que, même si ma rivale n'est pas contre moi, elle n'est pas non plus avec moi. Ce genre de nouvelle a tendance à me contrarier. Non pas que je sois attristé à l'idée plus ou moins éventuelle de me battre contre elle – soyons sérieux deux minutes – mais bien parce que Sookie reste une adversaire particulièrement redoutable.

Le fil de mes réflexions vole abruptement en éclat alors que quelque chose me percute de plein front. Je baisse les yeux, abattant dès lors mon attention sur la maladroite qui s'étrangle en excuse. Tiens donc. La muette est finalement devenue aveugle ? Un comble. J'arque un sourcil à sa remarque complètement absurde. Céleste se fiche de moi ? Cette sorcière frigide serait donc dotée d'une once d'humour tout compte fait ? Ce n'est pourtant pas ses mots qui étirent un sourire railleur sur mes lèvres froides, mais bien la joie malsaine de trouver là un misérable petit Cauchemar égaré. Raté, sale harpie.

- Tu sais ce qui est encore plus fou, Céleste ?

J'avance d'un pas pour me glisser à sa hauteur. Mon bras passe derrière ses épaules pour venir la caler ferment contre mon flanc, histoire de lui compliquer la tâche lorsqu'elle aura décidé qu'il vaut mieux filer à l'anglaise. Je fais mine d'observer l'échange l'espace d'un instant. Sur l'estrade, Cillian a repris son beau discours de politicien. Puis je penche à nouveau ma tête vers elle pour glisser sournoisement à son oreille.

- C'est trouver quelqu'un d'aussi faible et scrupuleux que toi dans cette pièce. Tu n'as donc pas remarqué ? Il n'y a de la place que pour les vrais Cauchemars ici.

Je me redresse et laisse mon regard repartir à la contemplation des courbes délicieuses de Sookie. C'est plus fort que moi, je traîne malgré tout une oreille plus ou moins attentive du côté du spectacle principal. Mais je n'en oublie toutefois pas d'asséner l'ultime coup bas de ma première attaque à l'entravée.

- Mais peut-être que certaines choses ont changé, n'est-ce pas … Dis moi. Te serais-tu laissée tentée par ce que tu t'interdisais depuis des années, bella ? C'est grisant, l'interdit, hm ?

 
WILDBIRD
 

_________________
You can't catch me.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fire-ice.skyrock.com/

entravée

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 07/11/2017
MESSAGES : 129
POINTS : 949



MessageSujet: Re: ღ Event n° 2 ; Nightmare Are Coming   Mar 27 Mar - 20:04

© made by Islande
" target="_blank" rel="nofollow">www.clevver.com/wp-content/uploads/2016/05/lily-collins-mortal-instruments-looking-up.gif"width:"500px">


« Nightmare are coming »

Morgan & Cauchemars →  L'obscurité envahira tout au point qu'on oubliera l'existence de la lumière


  Morgan ne s'attendait pas à un accueil aussi paternaliste et se stoppa, mortifiée, quand Orion s'adressa à elle comme à une gamine. Une pointe d'orgueil se diffusa dans sa poitrine et elle eut envie de lui répondre vertement, mais Cillian avait commencé à parler - elle avait loupé le début avec ces bêtises - et elle se contenta de le fusiller du regard quand il ne la regardait pas. Très mature comme réaction, la role-playeuse est tout à fait d'accord avec vous. Elle imaginait très bien son aura faire des vagues dans la direction du blond, sous les yeux de dizaines de Cauchemars, et prit sur elle pour éviter d'attirer l'attention. Elle avait déjà l'impression que tous lui jetaient des regards désapprobateurs pour son retard. Elle rattrapa en route le discours de Cillian, tout en admirant secrètement ses talents d'orateur. Même si tous les Cauchemars n'étaient pas d'accord avec ses idées, un silence presque total régnait, à peine troublé par une blonde qui n'était pas inconnue à Morgan, et la mit tout de suite sur la défensive. Puis elle se dit qu'elle ne valait pas la peine de s'y intéresser et continua à suivre le discours de l'auto-proclamé meneur, creusant ses propres doutes.

Elle ne savait pas si une bataille dans le but de prendre le dessus était une bonne idée. Il n'y aurait jamais de fin ensuite, les deux camps cherchant toujours à dominer l'autre et se bouffant le nez à vue. Mais contrairement à la Cauchemarde entravée qui avait prononcé son idée tout haut, elle ne prendrait pas le risque de donner son opinion et de se faire humilier, surtout que Cillian espérait de manière plutôt explicite qu'elle soit de son côté lors de la bataille... Chose qu'elle n'avait toujours pas décidée. Mais après s'être fait éliminer plusieurs jours par ce Gardien encore bien bleu, elle brûlait de lui rendre la monnaie de sa pièce, voire même à quelques autres en plus. Depuis qu'elle avait rencontré Orion, même s'il l'infantilisait parfois un peu trop comme tout à l'heure, elle prenait conscience que la peur n'était pas tout ce qui régnait en elle. En fait, il y avait aussi beaucoup de colère, qu'elle avait trop longtemps gardé à l'intérieur d'elle-même, et qui ressortait par vagues destructrices lorsqu'elle se lâchait enfin. Et le contenu ainsi que le trouillomètre des Rêveurs s'en ressentaient depuis. Même si la culpabilité restait, beaucoup de barrières tombaient.

Elle écouta la pique d'une autre Cauchemarde, visiblement bien libre, qu'elle compara immédiatement à un fauve. Une panthère noire. Elle ne pouvait qu'admirer son attitude et sa défiance, bien qu'elle l'effrayât un peu à cause de son aura agressive. Orion et elle se regardèrent d'un air entendu quant à la situation, où deux Cauchemars avaient les mêmes idées mais ne voulaient quand même pas s'entendre. Ridicule en somme. Il fallait toujours qu'ils s'opposent parce que s'allier semblait être un signe de faiblesse. Elle regarda ensuite de nouveau la petite blonde qui continuait de faire des siennes, excédée par tout ce raffut. C'était forcément de la comédie, mais elle ne comprenait pas pourquoi elle se donnait la peine de venir pour ça. D'autant que peu de leurs semblables faisaient attention à elle. Pour un peu, elle avait presque envie de lui faire un croche-pied pour qu'elle s'étale par terre - très mesquin oui - mais elle profiterait sûrement pour continuer ses idioties, voire s'en prendre à quelqu'un. Comme on dit, il ne faut pas contrarier les fous, ça les rend dangereux.

Quand Cillian reprit la parole, elle releva la tête, son attention piquée, puis la pencha, perplexe. Elle ne comprenait pas encore son plan. S'il ne voulait pas détruire, alors qu'est-ce qu'il souhaitait faire ? Elle sentait son impatience monter. Pourquoi ne disait-il pas ce qu'il prévoyait de faire ? Il cherchait à motiver les troupes, mais à quand les projets concrets ? Elle tapota du pied sur le sol. Pour pouvoir prendre les Gardiens par surprise, il fallait être soi-même préparé à toutes les éventualités, alors qu'est-ce qu'il attendait pour commencer ? A force d'attendre l'aval de tous, ils allaient prendre la poussière. Elle poussa un petit soupir par le nez, agacée, bien qu'elle n'allait certainement pas le dire à voix haute. La Cauchemarde qui avait déjà défié Cillian reprit la parole avant de s'évaporer, émettant ce que l'entravée pensait elle-même tout bas. S'il continuait de blablater sans donner de stratégie, ils allaient tous finir par s'endormir ou se barrer comme pendant un cours magistral de faculté. S'il pouvait en venir au fait directement, que tout le monde puisse aller manger ensuite, au lieu de balancer des mots dans le vent.

Morgan releva soudain la tête, les joues brûlantes. Elle venait de se rendre compte qu'elle avait pensé tout haut. Enfin, marmonné plutôt. Elle lança un regard en coin à Orion en priant pour que le brouhaha ambiant ait empêché Cillian de l'entendre, sinon elle allait en prendre pour son grade. Ce n'était pas le moment de donner l'impression de le défier.
 


_________________
 
“Obscurité, tu seras dorénavant pour moi la lumière. ”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



Nous ne sommes qu'ombres et poussières


INSCRIT DEPUIS LE : 22/05/2017
MESSAGES : 826
POINTS : 6839



MessageSujet: Re: ღ Event n° 2 ; Nightmare Are Coming   Jeu 26 Avr - 10:24


 
         

           

             
       
Nightmare are coming


     
         

Malgré le retard de Morgan, la tension qu’il y avait entre nous disparu pour faire place à un silence entendu alors que Sookie intervenait auprès de Cilian. Les idées se confondaient mais le duel était en place. Mon attention en fut détournée par les pitreries d’une petite blonde que je connaissais bien, Red, la folie merveilleuse. Mon regard se posa sur elle pour l’observer s’activer comme elle en avait l’habitude, essayant de foutre sa merde où elle passait. Elle me manquait un peu, elle qui avait l’art de faire ressortir ma propre folie du plus profond de mon esprit. A ses côtés, j’avais l’impression d’être moins timbré, même si ce n’était évidemment qu’une impression, j’étais juste aidé des médocs que elle ne prenait pas. Elle me faisait presque de la peine, à virevolter entre les cauchemars pour les emmerder alors qu’eux restaient bien attentifs au discours qui résonnait dans la pièce, accompagné de la voix de la panthère. En d’autres circonstances, je l’aurais sans doute rejointe, mais le moment était bien trop important, même si elle ne le mesurait probablement pas.

Mon attention se reporta sur la scène, alors que Sookie continuait à faire de son nez, comme à son habitude. Le sourire que je portais sur mes lèvres s’élargissait de seconde en seconde, oubliant rapidement la petite blonde pour me rappeler au discours alors que Cilian nous rappelait à tous le délicieux Rêve Noir. J’y avais participé, comme bien d’autres, mais pas assez à mon goût et si j’avais horriblement envie d’un rappel, j’avais bel et bien l’impression que le meneur visait plus haut et surtout bien plus impressionnant que son oeuvre précédente. J’en rêvais, littéralement et aidé de tous, surtout aidé de Morgan à présent dans nos rangs, même le Faiseur ne pourrait plus rien contre nous, j’en était certain. Encore fallait-il s’organiser, encore fallait-il arriver à s’entendre pour un nouveau plan, ce qui était très loin d’être gagné. Il n’y avait qu’à observer notre chère Sookie pour le comprendre. Elle ne serait sans doute pas avec nous, elle préférerait juste profiter de la situation, ça lui ressemblait bien après tout. Il valait mieux ça plutôt qu’elle s’allie avec eux, même si je me régalais à l’avance de la perpective d’un combat magistral contre elle, nous qui nous étions déjà alliés par le passé.

J’avouais que l’attente commençait à ce faire sentir, nous attendions tous les explications du fameux plan du meneur, moi plus que tous les autres, impatient mais aussi frustré qu’il n’en vienne pas au fait tout de suite. Il était clair qu’il avait l’aval de la plupart, les cauchemars n’étaient pas du genre à s’éterniser pour une cause à laquelle ils ne croyaient pas, ou même pour une cause à laquelle ils croyaient d’ailleurs. Cilian ne devait pas pousser, il devait exposer son plan au plus vite avant que la foule ne se lasse. Enfin, les derniers mots de la brune auprès de Cilian fusèrent avant qu’elle ne disparaisse, sans doute partie se nourrir. Mon regard se porta sur Morgan à cet instant, alors que j’avais clairement entendu ce qu’elle avait murmuré tout bas, à savoir qu’elle était d’accord avec Sookie. Elle ne s’était pas rendu compte de sa bêtise, en prouvait son visage devenu rouge alors qu’elle relevait la tête d’un coup sec, me lançant un regard en coin auquel je répondis en la toisant avant de détourner le mien, un rictus de dégoût sur le visage. Etait-elle a ce point stupide pour ne pas comprendre que la situation était à notre avantage ? Les gardiens avaient peur de nous plus que jamais, ils commençaient à paniquer, à enchainer les erreurs et ce n’était pas maintenant qu’il fallait tout gâcher en précipitation, sinon nous étions certain de perdre une fois encore, quand bien même il n’était plus à prouver que nous étions supérieurs à eux. Je lâchais un soupir qui me fit frissonner de rage. Si Morgan pensait de cette manière, nous avions plus de chemin à faire que ce que je ne pensais. Quand serait-il lorsque nous devrions nous battre ? Elle venait de me remettre les pendules à l’heure. Moi qui était certain de son allégeance à Cilian - elle avait d’ailleurs bien de la chance si il ne l’avait pas entendue - je me rendais compte de ma bêtise tout comme je prenais conscience que tout le travail réalisé avec elle n’était qu’à ses balbutiements. Malgré tout ça, je gardais le silence, il était inutile de s’y attarder maintenant alors que le futur souverain était sur le point d'enfin nous livrer ses secrets.



(c) BlackCat

_________________
before the storm begins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ღ Event n° 2 ; Nightmare Are Coming   

Revenir en haut Aller en bas
 

ღ Event n° 2 ; Nightmare Are Coming

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: monde des songes :: Antre des Cauchemars.-