AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 On trinque ? [ft Li Fei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

banni

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 1181
POINTS : 3376



MessageSujet: On trinque ? [ft Li Fei]   Mer 14 Mar - 16:36

On trinque ?

Li Fei & Aiden


J’ai envie de causer. J’ai envie de voir la tête d’une personne que j’aime bien. Pour essayer de me sortir un peu de la tête tous les soucis que j’ai en ce moment. La guerre Cauchemars Gardiens perdure et ça commence un tantinet à me prendre le chou. Mais évidemment, ce n’est pas une chose dont je peux parler avec Fei. C’est une chouette nana, mais alors, absolument pas au courant de ce qui se trame la nuit et puis, c’est une Egarée, en plus de ce que j’ai pu apprendre. C’est de plus en plus difficile pour moi de trouver des infos, je suis tellement surveillé chez les Gardiens.

Bref tout ça pour dire que je crois que je veux surtout me rassurer et voir comment elle va. Je peux ptet pas l’aider dans le monde des Songes, mais bon, lui remonter le moral un coup de temps en temps dans la vie, c’est toujours ça de pris non ? Putain je me soule moi-même. Le gars se prend pour un sauveur. Heureusement que personne m’entend. Je me blase tellement tout seul. Je soupire. Le chemin jusqu’à l’hôtel est assez long à pieds. J’aurais pu prendre les transports, ou mon scooter, mais j’suis parti les mains dans les poches avec l’envie de me dégourdir les jambes. Mais bordel, le béton ça pète les genoux !

Je ronchonne tout seul. Encore. En fait j’suis vachement morose avec toutes ces histoires. Même si Kay me parle enfin normalement. C’est pas gaie. Puis, cette andouille se laisse facilement piéger par les Cauchemars. C’est dur de la sortir de là. Surtout avec l’autre dingue. J’espère pour elle que je la croiserai jamais dans la réalité. Je dis ça mais à tous les coups j’ferais genre je l’ai pas vue, parce que je suis qu’un gros lâche. Puis bon, déjà taper sur quelqu’un c’est pas mon truc, puis bon. Fin voilà, elle fait son taff. Enfin….elle en a besoin pour se nourrir. Mais j’aimerais bien qu’elle aille se servir ailleurs que dans l’inconscient de ma douce. Je lève les yeux au ciel. Existe-t-il un moment dans ma vie où je ne pense pas à ses magnifiques yeux ? A son sourire adorable et à elle toute entière ? Hein ?

Je me demande si elle me rappellera d’ailleurs. J’ai vraiment envie de la voir tout le temps mais faut que je lui laisse de l’air, évidemment. Aaaah j’en ai marre de moiiiiii. Aieuh !

« Oh pardon, désolé ! »

Tain, j’ai percuté quelqu’un avec mes histoires ! Je me mets cependant à sourire quand je reconnais l’adorable bouille de mon hôtelière préférée.

« Fei ! Justement j’allais te voir pour te proposer de boire un verre ! Comment tu vas ? Je t'ai pas fait mal j'espère ? J'étais perdu dans mes pensées ! »

Mais quel con, je parle toujours beaucoup trop. J’espère qu’elle est libre. Elle a pas mal de boulot avec son hôtel, mais j’imagine qu’en pleine journée ça va encore. Depuis que je bosse chez M’sieur Madigan, je ne la vois plus, puisque je ne livre plus de pizza à son hôtel, mais je passe de temps en temps lui faire un coucou. Juste comme ça. J’offre mon plus joli sourire colgate en attendant la réponse.


MademoizelleZ

_________________
« Girl...You're driving me crazy »
(c) MademoizelleZ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorante

avatar

/

INSCRIT DEPUIS LE : 02/03/2018
MESSAGES : 78
POINTS : 405



MessageSujet: Re: On trinque ? [ft Li Fei]   Dim 18 Mar - 22:18



   
   On trinque?
   Fei & Aiden

V
oilà une journée des plus calmes. Pas un client n'est venu discuter avec la gérante de l'hôtel dans lequel ils résident dans l'espoir d'avoir un rabais sur leur note. D'accord, ma langue est fourchue ou tout du moins mon esprit n'est point aimable. Certains ne sont que des bavards en recherche d'attention ou des égarés ayant besoin d'aide pour s'orienter dans la ville. Mais, quoi que je puisse en penser, ils me permettent de ne point m'ennuyer. J'ai terminé mon livre depuis plus de trois heures et je ne sais guère que faire. Prendre encore soin de mes plantes? Inutiles de les noyer sous trop d'eau et mes cisailles ont terminé de les tailler, plus et il n'en resterait rien. Ce qui serait, admettez-le, des plus fâcheux. Et j'ai déjà passé plus d'une trente minute à faire de nouvelles acquisitions florales grâce l'ordinateur situé dans mon bureau. Celui du comptoir, vétuste, ne sert seulement qu'à gérer les réservations et les paiements. D'une génération éteinte depuis plus d'une décennie, je me refuse de m'en débarrasser tant qu'il se montre fonctionnel. Oui, je suis un être pratique qui préfère ne pas avoir trop de pertes à déplorer en cas de cambriolage.

Mes doigts viennent tapoter à nouveau le clavier pour effectuer une simple recherche sur le nombre d'effraction dans le quartier asiatique ces derniers mois. Je m'occupe bien comme je peux. Ma petite employée, une demoiselle arrivée du Vietnam est partie à la mairie pour s'occuper de quelques papiers pour justifier sa présence en Angleterre. Elle est bien longue mais je ne serais guère étonnée que les administratifs soient des plus lents, il en a été ainsi pour moi il y'a bien des années. Ou alors s'amuse t'elle? Malgré ses airs sérieux et responsables, peut-être songe t'elle à prendre des moments de détentes alors qu'elle se devrait de travailler?
J'attrape mon téléphone pour lui envoyer un message quand on frappe à la porte de mon bureau. Quand on parle du loup...la voilà, tout sourire comme à son habitude. Je l'entend me dire, avec son accent plus que prononcé, qu'elle veut rattraper ses heures et que je devrais en profiter pour sortir. Elle n'a pas tord, pourquoi perdre de l'argent alors qu'elle n'a aucune famille à rejoindre? Je lui laisse donc ma place pour attraper mon manteau et quitter l'hôtel. Et je suis à peine sortie que le destin m'envoie enfin quelqu'un de réellement intéressant. Aiden, ancien livreur de pizza et rare être avec qui il est appréciable de parler autre chose que d'affaire. Mes lèvres s'étirent dans un sourire sincère, pour une fois.

"De l'alcool! Je ne peux qu'aller bien! Et toi, comment vas-tu? Préoccupé il semblerait. Envie d'en discuter?"


 
WILDBIRD

_________________
I don't know
what should be done
But I know, the light will finally come
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

banni

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 1181
POINTS : 3376



MessageSujet: Re: On trinque ? [ft Li Fei]   Ven 6 Avr - 15:42

On trinque ?

Li Fei & Aiden


Visiblement je ne lui ai pas fait mal et elle est loin de sembler vexée. Ouf, manquerait plus que ça, je ne l’ai pas fait exprès quand même ! Rah mais quand même j’aimerais bien faire plus attention. J’ai pas vraiment le temps d’y penser, je percute sa remarque sur l’alcool et j’éclate de rire.

« Hahaha, je ne parlais pas forcément d’alcool, mais si c’est ça qui te fait envie, allons-y ! »

Je constate qu’elle a quand même bel et bien évité de répondre vraiment. Enfin…disons que je ne suis pas convaincu que l’alcool rende heureux…mais soit. Je ne perds pas mon sourire pour autant tandis qu’elle me retourne la question.

« Préoccupé, on peut dire ça, mais oui j’ai bien envie de discuter ! »

C’est pour ça que je suis là, parler de mes problèmes n’est qu’une excuse pour aborder les siens. Je remarque qu’elle aussi à l’air soucieuse. J’imagine que la gestion d’un hôtel peut parfois apporter son lots d’emmerdes et de casse-tête. D’autant qu’elle a l’air à fond économe. J’suis toujours halluciné quand je vois son ordi à l’accueil. Elle a de la chance que cette antiquité fonctionne encore. Ouvrant la marche vers le bar où nous aimons aller, je lui tends mon bras pour l’inviter à le prendre.

« Si Madame veut bien. »

Hilare j’attends qu’elle lève les yeux au ciel, amusée ou agacée par mon faux gentlemanisme et qu’elle finisse par me suivre. L’enseigne « O’dear Beer » et ses couleurs chaleureuses nous fait déjà de l’œil. Je tourne mon visage vers elle.

« Comment ça se fait que tu es déjà dehors ? Tu avais une course à faire ? »


Je lui souris amicalement. J’imagine que ça va me permettre de voir où je mets les pieds et dans quel mood elle est vraiment. Je joue trop mon psychologue là. M'man se foutrait de ma gueule. Je l'entends déjà dire. "Tu n'es pas fin mon chéri." et bla et bla. Bah ouais j'ai pas la finesse perfide des femmes, nan. Fin d’un autre côté, j’vais aussi en profiter pour poser les questions qui m’intéressent… Le visage adorable de Kay s'impose à mon esprit et je crois qu'encore une fois, je souris bêtement.



MademoizelleZ

_________________
« Girl...You're driving me crazy »
(c) MademoizelleZ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: On trinque ? [ft Li Fei]   

Revenir en haut Aller en bas
 

On trinque ? [ft Li Fei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Origine du mot trinquer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: manchester :: Manchester West.-