AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 Pour être gardien, il faut savoir souffrir !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

capitaine

avatar




INSCRIT DEPUIS LE : 28/05/2016
MESSAGES : 374
POINTS : 2474



MessageSujet: Pour être gardien, il faut savoir souffrir !    Mer 4 Avr - 17:18


Pour être gardien, il faut savoir souffrir !
Ian & Caitlin
Caitlin avait reçu un conseil. Enfin, un conseil qui ressemblait beaucoup à un ordre caché. Lorsqu’elle avait eu cet entretien avec le faiseur de rêves, il avait fini par lui conseiller de se rapprocher de ses hommes pour être sûre que tous restent soudés. Elle avait alors demandé comment elle pouvait faire plus et son patron lui avait donné cette idée. S’occuper de la formation d’un des leurs. Pour le coup, ce n’était pas la principale activité de la Capitaine et pour cause ! Elle avait une armée à gérer alors non, elle ne prenait pas le temps d’entraîner elle-même ses hommes.

Parfois, la gardienne faisait tout de même une petite apparition histoire de leur mettre la pression et vérifier que l’entrainement se passait correctement. Cela lui permettait aussi de voir les recrues les plus prometteuses. Le métier de gardien n’était pas vraiment un métier facile, il fallait savoir s’accrocher et c’était pour ça qu’elle était là. Pour les pousser aux fesses, dans leur retranchement avant qu’ils ne prennent leur poste seul. Elle ne pouvait pas laisser les jeunes recrues s’endormirent sur leurs lauriers, car après les victimes étaient les rêveurs. Les cauchemars étaient encore plus durs qu’elle, sans scrupule et cruel. Alors oui, elle était sévère, effrayante parfois, mais c’était pour le bien de la communauté.

La jeune femme vérifia alors son agenda. Les jeunes recrues avaient un planning détaillé, un peu comme un emploi du temps lors d’une formation. Différent cours, parfois des conférences, parfois des entraînements physiques entre eux. A cette heure-là, certain avait un temps avec leur formateur/ évaluateur. C’était donc le moment pour Caitlin de se diriger vers la salle d’entraînement où l’attendait les nouvelles recrues. Ils venaient de passer leur examen il y a quelques jours et ils allaient apprendre aujourd’hui qui allait s’occuper d’eux.

Lorsqu’elle arriva dans la pièce,beaucoup était surpris de la voir parmi eux, d’autres craignaient d’être sa recrue à cause de sa réputation. Mais les effectifs avaient déjà été réparti, ce qu’ignorait encore les futurs gardiens. Chacun fut appelé, apparemment soulagé de ne pas être avec celle qu’on appelait le dragon.

« Ian Blackwood vous serez évalué par le Capitaine Davis. » avait déclaré Shinn en posant son regard sur l’américain.

Caitlin vit alors enfin de qui elle allait devoir ‘s’occuper’. Il avait une belle gueule, mais ça ne lui suffirait pas devant les cauchemars.

Emi Burton

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

apprenti

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 20/11/2016
MESSAGES : 169
POINTS : 1168



MessageSujet: Re: Pour être gardien, il faut savoir souffrir !    Mer 4 Avr - 21:39


Pour être gardien, il faut savoir souffrir !
Ian & Caitlin
Si la vie réelle était un sacré beau bordel pour l'agent Blackwood, il s’avérait que ses nuits n'étaient pas plus calmes. Tout avait commencé dans un monde plein de confiseries dans lequel il avait rencontré une certaine Riley. Elle s'était coltinée le brun, non sans peine, a travers le rêve sucré d'une petite fille dont seul Ian semblait se préoccuper. Elle lui avait donc sorti tout un tas de connerie à propos du fait qu'il était un Gardien, dires qu'il n'avait pas vraiment cru quand bien même, inconsciemment, il se comportait comme tel envers cette gamine. Peut-être parce que c'était une enfant, et qu'il était de son rôle d'adulte de la préserver de ces deux tarés qu'étaient Fifi Brindacier, et Jafar Warner. Puis, a quelques autres rares occasions, il avait recroisé la rouquine qui avait fini par le convaincre qu'elle ne disait pas que des conneries, finalement. Il devait protéger la ville, dans le monde réel, et n'avait même pas le droit au repos en dormant? Parfois, il se disait que ça n'était que son imagination, que partir dans ce genre de délires étaient les vestiges de ses excès passés, et que son cerveau était complètement cramé. Puis, il avait fini par réalisé que finalement, ça ne datait pas de cette nuit, avec cette enfant au pays des bisounours. Quand il y repensait, il y avait quelques points qui faisait mouche. Parfois, son ex et lui se disait au réveil qu'ils avaient rêvé l'un de l'autre, des rêves franchement similaires. D'une façon générale, Ian se rappelait plutôt pas mal de ceux-ci contrairement à Delilah, ayant cette impression de les avoir vécu vraiment à fond. C'était le cas, non ? Pourtant, il avait du mal à croire que cela soit véritablement vrai.

Oui, même après avoir passé une sorte d'examen, en plein sommeil. En se réveillant, Ian restait convaincu que ça n'était qu'une sorte de stress, pourtant, à plusieurs reprises, il s'était retrouver dans ces lieux étranges. Mais il était possible de faire plusieurs fois le même rêve, ou de rêver d'un même endroit plusieurs nuits de suite non ? Oui, mais non. Il le sentait bien, que quelque chose était différent, que quelque chose en lui changeait. Le déménagement y était peut-être pour quelque chose ? Il y avait quelque chose d'un peu frustrant de se retrouver dans une salle d'étude alors que l'université et l'école de police était déjà loin derrière lui. Le but de cet examen restait un peu vague dans son esprit quelque peu réticent à cette nouveauté. Mais sa frustration, il allait peut-être pouvoir l'évacuer dans cette salle d'entrainement ? Ian avait toujours été un bon sportif, c’était pour lui un réel exutoire. Courses, boxe, musculation, football... C'était d'ailleurs avec regret qu'il avait dût quitter son équipe de Hockey à New York. Il avait sympathisé avec quelques types, plus où moins dans le même flou que lui, même certains semblaient complètement près à être ce qu'ils appelaient tous : un Gardien. Les brides de conversations qu'il entendait ne l'aidait pas à mettre les choses aux clairs. Certains disaient être Gardien de famille en famille, génération après génération. D'autres évoquait leur complexes d'être ainsi dans une famille de Cauchemars. Ouais, définitivement, il préférait rester avec ces quelques mecs et meufs dans le floue, ils lui court-circuitait moins le cerveau. Lorsque commença la liste des affectations, désignant qui serait l'instructeur de qui, Ian se rappela l'école de police dans un sourire amusé. Sa bande avait réussi à obtenir une permission, et l'instructeur était venu avec eux écumer les bars. Il avait encore des vidéos vraiment drôle sur son téléphone. Il pouvait lire des soulagements sur le visage de certain à l'annonce du nom de leur responsable. Quand vint l'annonce de son nom, le mec à coté de lui lui lança un regard compatissant, comme d'autres recrues. Quoi ? " C'est elle le d-r-a-g-o-n..." lui intima la jeune femme, aussi discrètement que possible, épelant le mot muettement. Il roula des yeux. Ils allaient l’appeler Celle-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom aussi ? Il en avait entendu parlé tout à l'heure, et pas forcément en bien. Il chercha alors du regard le Capitaine Dragon, et sourit en suivant le regard de Shinn, sans comprendre la trouille des autres. La blonde qui lui ferait peur un jour n'était pas encore née. Elle était même plutôt jolie, malgré ce visage fermé et dur qu'elle abordait. C'était plutôt sexy, en faite. Il plaisanta alors avec les gens autour de lui " C'est normal que j'ai l'impression qu'on vient de m'annoncer que je suis chez Serpentard?" D'un sourire entendu, il dit alors au type à coté de lui, avec qui il avait déjà quelques affinités grâce à quelques blagues grivoises " J'vois pas pourquoi on l'appelle le Dragon, mais j'espère bien découvrir la Tigresse en elle..." dit-il, plus fort que prévu, visiblement, vu les regards partagés. Certains avaient rit, d'autres faisait les gros yeux comme s'il  venait de faire la pire erreur de sa vie. Un sourire idiot prit place sur son visage lorsqu'il réalisa que ce qui devait être confidentiel était devenu une parole publique, avant d'adopter une posture plus militaire. Est-ce qu'elle avait entendu ? Merde, ça commence bien...
Emi Burton

_________________
the magic of the first love is our ignorance that it can ever end...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

capitaine

avatar




INSCRIT DEPUIS LE : 28/05/2016
MESSAGES : 374
POINTS : 2474



MessageSujet: Re: Pour être gardien, il faut savoir souffrir !    Lun 30 Avr - 16:53


Pour être gardien, il faut savoir souffrir !
Ian & Caitlin
Bon, clairement, la jeune femme n’était pas de bonne humeur alors avoir des nouvelles recrues à former c’était vraiment pas de dont elle avait besoin. Pourtant, elle en était réduit à faire une formation à l’un de ces novices… Elle avait donc rejoint les formateurs. Oh La jeune femme avait bien entendu quelques murmures lorsqu’elle était arrivée. Il était rare que les nouvelles recrues la voit dés le début… Le plus étonnant était qu’elle se trouvait du côté des formateurs et soudain, la triste réalité était face à eux. Ils pouvaient tomber sur « elle ».

Le souci c’était que la capitaine avait une excellente ouïe. Pire, elle entendait la plupart des messes basses, mais ne réagissait pas forcément. Qu’on l’appelle le dragon était-ce vraiment dégradant ? Non pas vraiment, elle aimait qu’on la craigne dans un sens…. Par contre, il y avait ce type avec sa gueule d’ange qui lui donnait la simple envie de le gifler qui venait de faire une plaisanterie totalement sexiste. Le pire, c’était que c’était lui sa recrue. Il n’avait pas encore compris à qui il avait affaire.

Elle lui lança alors un regard de glace qui en aurait congelé plus d’un sur place. Celui-là, il avait mal commencé. Alors comme ça, le faiseur de rêve voulait qu’elle soit proche de ses hommes ? Le pauvre Blackwood allait détester de rencontrer la tigresse qui était en elle.

« Blackwood, on y va. » dit-elle avec un sourire qui ressemblait plus à une menace. Pour le coup, cela amusa beaucoup Shin qui ne put cacher son sourire. La jeune femme tourna les talons et se dirigea vers une des salles d’entraînement. On allait d’abord voir ce que savait le jeune homme… Pour ensuite voir ce qu’il donnait physiquement et enfin sur le terrain.

« Bien. » dit-elle en se tournant face à lui, les bras croisés. Elle le détailla sous la moindre couture, fallait qu’elle le comprenne pour en faire un bon gardien.

« Je vais commencer par vous posez quelques questions… Et après on tentera d’évaluer vos capacités réelles. Vous avez passé des tests donc ça veut dire que vous n’êtes pas mauvais, mais en aucun cas que vous êtes bon. » lâcha-t-elle d’un ton froid.

« Des questions ? » demanda-t-elle en plongeant son regard bleu dans celui du jeune homme. Clairement, on voyait qu’elle ne voulait pas qu’il pose des questions. Elle inspira avant de reprendre la parole.

« Quels sont les principaux devoirs d'un gardien selon vous ? » demanda-t-elle.

Emi Burton


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

apprenti

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 20/11/2016
MESSAGES : 169
POINTS : 1168



MessageSujet: Re: Pour être gardien, il faut savoir souffrir !    Ven 4 Mai - 0:00


Pour être gardien, il faut savoir souffrir !
Ian & Caitlin
Les quelques ricanement laissèrent rapidement place à un certain malaise lorsque Caitlin regarda Ian avec des yeux de tueuses. Lui le premier. Cette remarque idiote n'était faite que pour son voisin, par pour le reste de l'assemblée et encore moins pour la concernée. Pourtant, elle avait entendu, il n'en doutait plus. Où était le bouton pour se réveiller dans son lit? Lorsqu'elle l'appela, lui ordonnant de la suivre pour commencer le pourquoi de sa présence, le ton de sa voix brisa la posture de Ian dans un sursaut. Il avait presque l'impression de s'être prit une béquille dans la cuisse. Il échangea un regard avec son ami du jour, pas certain de vouloir la suivre après ce petit couac. Mais, étant quelqu'un de fier, il ne voulait pas perdre la face, et la suivit donc. Si Shin l'envoyait avec le dragon, il y avait sans doute une bonne raison non? Lui aussi, souriait face à ce duo. Ça, ça sent les problèmes...

Elle marchait vite, ou il n'avait vraiment pas envie de la suivre ? L'inévitable arriva toutefois, et le brun se retrouva dans l'une des salles d'entrainement avec elle. Elle lui fit d'ailleurs volte-face. La voir de plus prêt la rendait moins effrayante, et un peu plus attrayante. Faisait-elle semblant d'avoir cet air dur, ou c'était naturel ? Il avait conscience que dans le monde réel, être une femme et se faire respecter n'était pas toujours évident. Pour exemple, il avait Emma en tête, même si elle le faisait très bien. Mais il n'était pas rare d'entendre parfois quelqu'un rouspéter, sous prétexte qu'elle n'avait rien qui pendouillait entre les guibolles. Ian n'avait pas de problème avec le fait d'avoir une femme au dessus de lui. Il était certes un tantinet macho, mais il faisait surtout l'imbécile. D'où sa remarque précédente. Elle prit la parole, et il l'écouta, toujours dans cette posture droite, main dans le dos. S'il semblait la regarder de haut, c'était simplement parce qu'elle était plus petite que lui. C'était compliqué de ne pas plus baisser les yeux, alors que ses bras croisés remontaient ses courbes d'ailleurs. Il avait merdé une fois, pas de... et merde.  Du coup, il avait bien entendu qu'elle lui parlait, mais ses paroles ne prenaient pas sens tout de suite, du moins, pas les premières. Il eut cependant le privilège de l'entendre formulé cette magnifique phrase qui disait qu'il n'était nu mauvais, ni bon. On peut dire qu'elle a le sens du compliment, pensa-t-il, perdant à nouveau son attention. D'où le fait qu'il resta mua lorsqu'elle lui demanda s'il avait des questions.Bien qu'elle n'avait pas l'air du genre à vouloir les entendre, en temps normal, il en aurait sans doute poser une ou deux, pour détendre l'atmosphère. Elle avait l'air aussi agacée d'etre là qu'il était supposé l'être. Pourtant, outre le fait d'être avec madame Frigide, il n'était pas plus embêté d'être là que ça. D'autant plus qu'il avait une vue sympa. « Quels sont les principaux devoirs d'un gardien selon vous ? » demanda alors la blonde. Un léger sourire en coin s'étira doucement sur le visage de Ian.  Il avait l'impression de passer un entretien d'embauche et qu'elle attendait une phrase bateau. Vous savez, comme lorsqu'un patron demande à son potentiel futur employé quels sont ses principaux défauts. Réponse traditionnelle : "perfectionniste". Gardant une attitude sérieuse, Ian répondit pourtant avec un timbre de voix taquin : " Visiblement la sympathie ne fait partie du top 1 donc je dirais : protéger la mission, et combattre l'ennemi?" Il n'avait guère de connaissance en la matière et il doutait toujours un peu de la véracité de tout ce foutu bordel, mais il avait en tête l'expérience qu'il avait vécu au côté de cette rousse. Elle détestait l'homme avec qui elle était, pourtant elle n'avait pas hésité à risquer "sa vie" pour lui venir en aide, et le protéger. Il se rappela alors avoir foncé dans son protégé, complètement possédé, avant de disparaitre. C'était amusant, mais il n'avait jamais trop repensé à ce moment avant aujourd'hui. Chassant ce souvenir désagréable de son esprit, puisqu'il lui rappelait Ô combien il avait été mal les jours suivants, il ajouta , pour compléter sa réponse : " C'est un peu comme être un Avengers en faite, non ? Moi j'suis un genre de Peter Parker qui doit faire ses preuves, et vous, de Tony Stark, qui supervise... Et c'est un compliment, j'adore Iron man même si je préfère Batm-" il ne termina sa phrase inachevée, d'un raclement de gorge. Et ce que ça intéressait le Dragon ? De toute évidence : non. N'empêche que la comparaison est relativement juste. Faire le geste de l'homme araignée qui balance ses toiles démangeait ses poignets, qu'il comprima alors entre ses bras contre son torse, imitant Caitlin en croisant ceux-ci.

Emi Burton

_________________
the magic of the first love is our ignorance that it can ever end...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pour être gardien, il faut savoir souffrir !    

Revenir en haut Aller en bas
 

Pour être gardien, il faut savoir souffrir !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ce qu'il faut savoir quand on a besoin de béquilles
» tous se quil faut savoir pour construire un poulailler
» Ce qu'il faut savoir sur le henné Noir
» Ciseaux pour les ongles
» Recette à base de miel pour éclaircir ses cheveux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: monde des songes :: Tour des Gardiens.-