AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 “ In a land of Gods and monsters ” Orion & Morgan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

entravée

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 07/11/2017
MESSAGES : 185
POINTS : 1429



MessageSujet: “ In a land of Gods and monsters ” Orion & Morgan   Mar 12 Juin - 23:27

© made by Islande
« Mépriser son adversaire, même petit et frêle est toujours une faute stratégique de combat »

Morgan et Orion


Morgan évita de justesse un coup porté haut en se baissant et essaya de contrer le suivant avec son avant-bras, mais son adversaire avait bien plus de force qu'elle et la jeune femme céda à la pression au bout de quelques secondes en retenant une plainte qui aurait témoigné de sa contrariété. Elle s'éloigna de quelques pas, le regard obscur et les dents serrées. Dire qu'elle ne savait même pas comment faire pour attaquer, puisqu'il ne faisait que mettre sa défense en péril. Il l'avait suivie des nuits durant pour la convaincre de le laisser l'entraîner, et Morgan avait fini par céder, mais elle commençait déjà à se demander s'il ne voulait pas simplement l'humilier en lui montrant à quel point elle était faible. Elle ne se trouvait pas spécialement prétentieuse, mais se montrer aussi facile à battre était difficile à digérer, même si c'était évident qu'il y arriverait puisqu'elle n'y connaissait rien en combat.
Contrariée, elle se força à inspirer profondément et relâcher toute la tension contenue dans ses épaules. Elle remonta le long de la silhouette de celui qui s'était improvisé professeur cette nuit, jusqu'à son visage auréolé de boucles blondes et planté de deux iris noirs. Depuis tout à l'heure, il semblait la faire reculer ou tomber à terre comme si elle pesait moins qu'un foulard, sans qu'elle ne réussisse à l'atteindre - ou alors sans qu'il ne sourcille - et elle commençait à perdre patience envers elle-même. Elle n'allait quand même pas compter sur ses pouvoirs à chaque fois qu'elle devrait se battre contre quelqu'un de physiquement plus fort qu'elle, quand même !
Elle chargea de nouveau vers Orion, les yeux plissés avec en tête de se transformer en fumée noire juste avant d'être à sa portée pour se glisser dans son dos, mais encore une fois, sa tentative fut mise à l'échec et elle se retrouva par terre sans savoir comment. Elle rouvrit les yeux une fois le choc passé, cette fois vraiment en colère, et sentit monter dans l'air une électricité de mauvais augure alors que le ciel s'assombrissait, et la terre vibra sous elle. Oulà. Elle se força à se calmer immédiatement. Ce n'était pas le moment de se faire repérer par des Gardiens. Les mâchoires contractées, elle se redressa et fit face à Orion, ignorant son expression. Elle n'allait pas s'arrêter avant d'avoir réussi au moins une fois à l'atteindre vraiment, ou mieux, de le mettre au tapis. Elle se remit en position, le regard noir, réprimant ses pouvoirs qui cherchaient à jaillir et essayant de calmer à nouveau sa respiration.
"- On recommence."
span>

_________________
 
“Obscurité, tu seras dorénavant pour moi la lumière. ”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



Nous ne sommes qu'ombres et poussières




INSCRIT DEPUIS LE : 22/05/2017
MESSAGES : 875
POINTS : 6560



MessageSujet: Re: “ In a land of Gods and monsters ” Orion & Morgan   Mer 13 Juin - 14:16


 
         
Morgan & Orion

           

             
       
In a land of Gods and monsters


     
         

" Arrête de réfléchir. Ca te bloque. Concentre toi et frappe ! "

Je ne savais pas depuis combien d'heures nous étions là, depuis combien d'heures elle insistait alors que je la mettais inlassablement en échec. Cela faisait déjà quelques mois pourtant que nous nous retrouvions ainsi, presque chaque nuit, pour que je lui apprenne à se battre, que je lui apprenne à développer ses capacités physiques tout comme ses pouvoirs. Ca n'avait pas été facile, elle qui ne maitrisait absolument rien de ses pouvoirs tout comme elle était totalement incapable de se défendre. Il avait fallu du temps et de la patience, mais à force d'acharnement, le travail commençait enfin à payer. Elle avait toujours du mal a contrôler ses sentiments, à ne pas se laisser envahir par ceux-ci, en prouvait les nuages menaçant et le sol tremblant sous nos pieds et malheureusement, c'était une étape indispensable pour qu'elle s'améliore encore. J'étais loin d'être tendre avec elle, je la poussais dans ses retranchements, encore et encore, mais je savais qu'il n'y avait pas meilleur moyen que de la provoquer pour la motiver. Et ma formule portait ses fruits. Elle était devenue forte, elle maitrisait très bien tous les mouvements que j'avais pu lui apprendre, sa technique était irréprochable, mais elle restait faible, incapable de réellement combattre sans ses pouvoirs. Elle se battait encore avec sa tête au lieu de ses poings, là était son erreur.

Je l'envoyais à terre lors d'une énième tentative, un sourire provocateur peint sur le visage. Je devais au moins lui reconnaitre son entêtement, après toutes ses tentatives pour me faire flancher, pour juste essayer de m'atteindre. Je l'esquivais avec facilité, chaque fois, j'avais au moins un coup d'avance sur elle, surtout lorsqu'elle trichait un peu et utilisait sa condition pour essayer d'arriver à ses fins. A son prochain coup, que j'évitais une nouvelle fois avec aisance, je fini par l'emprisonner contre moi, la bloquant dans ses mouvements sans qu'elle puisse rien y faire, la maintenant avec force contre mon torse.

" Arrête de penser. Arrête de vouloir prévoir tes coups. Laisse ton instinct agir. "

J'emprisonnais ses bras alors qu'elle se débattait, avant de brusquement m'éloigner, la relâchant pour mieux parrer son coup suivant. Tout ça, je le lui répétais sans cesse, pour que ça finisse par rentrer dans sa petite tête brune. Ca l'énervait, je le savais mais j'insistais, sans relâche, convaincu qu'elle finirait par comprendre, qu'elle finirait par m'écouter même si elle adorait n'en faire qu'à sa tête. Je commençais à la connaitre, après toutes ses heures passées ensemble. Nous étions devenu presque inséparables par la force des choses. Entre les entrainements et les Rêveurs que nous visitions ensemble, sans parler de nos altercations avec les Gardiens, nous étions devenu un véritable duo, l'un n'allait presque plus sans l'autre. Elle me rappelait Luuna. Sur beaucoup de points. Par sa fragilité autant que par son sale caractère. Par sa détermination et cette façon qu'elle a de me regarder parfois. Au final, notre relation va bien plus loin que la simple mission que je m'étais moi-même fixé. Moi qui la méprisait lors de notre première rencontre, j'étais à présent de plus en plus attaché à elle. A deux, nous étions redoutables, capable de tout ou presque, de ça j'étais plus que certain.


(c) BlackCat

_________________
before the storm begins


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

entravée

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 07/11/2017
MESSAGES : 185
POINTS : 1429



MessageSujet: Re: “ In a land of Gods and monsters ” Orion & Morgan   Mar 17 Juil - 17:52

© made by Islande

« In a Land of Gods and Monsters»

Morgan & Orion →  Welcome to the new age


 Plus on s'énerve, moins on est efficace. Morgan en faisait l'expérience quasiment chaque nuit depuis qu'elle avait commencé à s'entraîner avec Orion, mais elle n'arrivait pas à se rendre moins émotive. L'échec la mettait en rage, même si face à un guerrier aussi expérimenté, c'était tout à fait normal. Et ses petits sourires moqueurs n'arrangeaient rien. Par moments, elle aurait bien voulu réussir à lui en coller une bonne afin d'effacer ses airs suffisants, si seulement elle avait pu seulement l'atteindre. Et au lieu de la transcender, sa hargne lui faisait faire du sur-place.

" Arrête de réfléchir. Ca te bloque. Concentre toi et frappe ! "

Morgan souffla par le nez et s'exécuta, mais à peine eut-elle le temps de ne serait-ce que tenter une attaque qu'elle vit le monde tournoyer autour d'elle, et se retrouva au sol, fusillant le ciel du regard, et sa colère fit vibrer la terre sous eux alors qu'une tension s'installait dans l'air, comme avant un orage. Elle s'efforça de se calmer jusqu'à ce que l'atmosphère redevienne à peu près normale, puis se redressa, toujours d'attaque, en ignorant le fait que son sourire moqueur éveille des élancements en elle, pas seulement dûs à son irritation. Elle sentait que le déclic n'était pas loin. En fait, elle savait comment faire, mais pas sur l'instant. Elle n'avait pas l'instinct. Elle savait comment Orion allait réagir quelle que soit son attaque, sans réussir à le contrer de manière adéquate. C'était beaucoup plus simple pour elle de se battre à coups de matière onirique, mais Morgan savait que si elle se faisait prendre par surprise, sans l'entraînement que la Cauchemar lui faisait suivre, elle ne pourrait jamais s'en sortir.

Elle tenta une approche différente, un peu de biais, sans succès. Cette fois, elle resta debout mais se retrouva immobilisée dos à lui, se débattant pour lui échapper alors qu'il lui bloquait les bras. A ce stade, ça ne servait à rien d'espérer lui échapper par la force, seul un changement d'apparence lui aurait permis de retrouver sa liberté de mouvement, mais elle se l'interdit, faisant taire l'angoisse sourde d'être immobilisée et sans défense qui battait dans sa poitrine. Il la relâcha en la poussant vers l'avant, déjà en garde alors qu'elle reprenait son équilibre. Morgan poussa un soupir. Elle avait envie de sortir de son propre corps pour se regarder et voir où elle pêchait, pour pouvoir corriger. Pour la première fois, un mélange de lassitude et de découragement pointaient le bout de leur nez.

"- J'ai l'impression que c'est une perte de temps pour toi. Je suis cérébrale, pas dans l'action, et je crois que c'est pour ça que je me débrouille mieux avec la matière que... mes mains."

Elle risquait fort de se faire rentrer dedans avec des mots pareils. Même si sa détermination avait pris un coup, elle s'approcha quand même de lui, étudiant sa position pour trouver une potentielle faiblesse qu'elle pouvait tourner à son avantage, mais il avait été trop bien entraîné pour qu'une débutante comme elle puisse trouver quelque chose. Eventuellement, il n'était pas ancré de manière tout à fait égale sur ses pieds, mais elle n'était pas sûre de pouvoir y faire quelque chose. Elle commença par viser sa tête, réussissant à l'empêcher de la toucher ou lui saisir le poignet malgré ses hésitations, puis visa les côtes du côté de son défaut d'ancrage, en parvenant à ne pas les regarder avant de frapper, avant de le crocheter là où il n'était plus tout à fait assez assuré. Morgan avait du mal à croire qu'elle avait réussi à l'atteindre, juste au moment où elle commençait à croire que c'était peine perdue. Même si avec ça il ne tombait pas - merci aux gènes qui lui avaient donné une force de mouche - c'était quand même un léger progrès par rapport à avant, et elle avait quand même mis son équilibre et sa défense en péril l'espace de quelques secondes.
 


_________________
 
“Obscurité, tu seras dorénavant pour moi la lumière. ”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

libre

avatar



Nous ne sommes qu'ombres et poussières




INSCRIT DEPUIS LE : 22/05/2017
MESSAGES : 875
POINTS : 6560



MessageSujet: Re: “ In a land of Gods and monsters ” Orion & Morgan   Sam 11 Aoû - 10:46


 
         
Morgan & Orion

           

             
       
In a land of Gods and monsters


     
         

Les paroles de ma binôme me firent froncer les sourcils, tandis que mon sourire se fanait instantanément. Elle savait à quel point je détestais qu’elle parle de la sorte, qu’elle se plaigne et trouve des excuses toutes faites à son comportement. Elle en était capable, j’avais toute confiance en elle pour y arriver, sinon, elle ne serait jamais arrivée jusqu’ici, jusqu’à cet instant où il ne lui manquait plus qu’un déclic pour parvenir à ses fins.

« Des excuses tout ça ! Arrête de parler et concentre toi ! »

Je gardais ma position défensive, prêt à la contrée à sa prochaine tentative alors que mon regard la suivait, la détaillant tandis qu’elle examinait une nouvelle manière de tenter l’expérience une fois encore. Je la laissais m’analyser, décortiquant ses traits concentrés, imaginant ce qui pouvait se passer dans son esprit avant qu’elle ne se jette sur moi une fois de plus. Elle avait beau dire qu’elle n’y arrivait pas, que c’était une perte de temps, la jeune femme qui me faisait face ne se rendait visiblement pas compte de la puissance qui émanait d’elle, autant que des progrès qu’elle avait pu faire. Elle n’était plus la même, la petite chose fragile était devenue une guerrière redoutable et fière, ce rapprochant pas à pas de sa vraie nature Cauchemardesque. Oh, comme Cilian sera fier en voyant ce que j’ai accompli avec elle en l’espace de quelques mois ! J’allais enfin approcher de mon objectif, enfin, il allait me faire confiance, assez pour m’avoir dans ses troupes, assez pour me laisser me battre à ses côtés contre ses Gardiens stupides et tellement injustes.

Comme pour illustrer mes propos, c’est à ce moment précis qu’elle réussi une percée. En un éclair, elle renversa la situation, m’octroyant un coup dans les côtes avant de tenter un crochetage. Pas assez efficace pour me faire tomber, mais assez pour me faire perdre mon équilibre avant que mon instinct ne reprenne le dessus et que je la repousse jusqu’à la plaquer au sol avec une clé de bras. Alors, la surplombant, je la relâchais, lui offrant un sourire engageant rempli de fierté. Elle avait réussi. Enfin. Après tous ses efforts, elle avait enfin réussi. Souriant, je lui tendais la main pour l’aider à se relever, le regard rempli de fierté à son égard.

« Tu vois quand tu veux ! Moins de pensées, plus d’action ! Il t’en aura fallu du temps ! »

Avec fierté, ma main s’abattit sur son épaule malgré mes mots cherchant à la taquiner. Elle commençait à me connaitre, elle savait à quel point sa réussite m’importait. A quel point j’étais fier d’elle à cet instant. J’avais du mal à croire que c’était fini, que je n’avais plus rien à lui apprendre à présent qu’elle avait réussi son coup. Oh bien sûr, il faudrait encore de l’entrainement mais à présent, l’élève avait surpassé le maitre. Ou presque. Ma tâche était accomplie.

« Repos soldat. Tu l’as bien mérité. »

Ma main se décrocha de son épaule alors que je faisais apparaitre un nouveau décor, chassant les terres arides pour nous propulser en hauteur, sur le toit d’un immeuble surplombant la ville de Manchester. De là haut, on pouvait voir un coucher de soleil se profiler au loin, commençant doucement sa chute pour mieux nous offrir un spectacle des plus majestueux et reposant à la fois. C’était le genre d’endroits que j’aimais faire apparaitre pour nous à chaque fin d’entrainements, comme une belle récompense face à tant d’efforts, à défaut de partir à la chasse de quelques rêveurs perdus. Comme à l’habitude, j’invitais Morgan à me rejoindre alors que je prenais place sur le bord du toit, laissant pendre mes jambes dans les airs, un petit sourire toujours encré sur mon visage alors que mes yeux parcouraient les douces couleurs du ciel.



(c) BlackCat

_________________
before the storm begins


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: “ In a land of Gods and monsters ” Orion & Morgan   

Revenir en haut Aller en bas
 

“ In a land of Gods and monsters ” Orion & Morgan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Twirling Baton
» [Hollandeland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes
» Nouveaux Dark Angels
» [Serviteurs de la Ruine] Organisation de la Croisade
» Land Before Time ... ou petit pied ^__^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: monde des songes :: Nature Infinie.-