AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 Welcome back sister [ft Victoria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

entravée

avatar



"You're the love that I hate
You're the drug that I take
Can you change me ?
From the monster you made me ?"
INSCRIT DEPUIS LE : 17/01/2018
MESSAGES : 235
POINTS : 2378



MessageSujet: Welcome back sister [ft Victoria]   Mer 13 Juin - 19:20


Welcome back sister

Victoria & Celeste


Mon cœur fait un bond quand je prends connaissance du contenu du message de Mordread. Victoria est réveillée. Mon cœur est partagé entre une immense joie de savoir qu’elle est enfin sortie de son coma et un malaise gigantesque. Ça veut dire que je peux dire adieu à tout ce qu’on a construit pendant son absence. Je vais devoir partager un peu plus mon rayon de soleil, mais aussi…Mordread. Voir…y renoncer enfin de compte. Les larmes me montent aux yeux. Je suis horrible de penser ça. On me tapote l’épaule, Jim me regarde inquiet. Je tente un pauvre sourire. Je me sens obligée d’expliquer : « Ma sœur est réveillée. »

« Va la voir alors ! »

Je hoche la tête affirmativement. Mais je ne suis absolument pas prête à la voir. Je quitte tout de même la salle de repos pour m’isoler dans les toilettes. Si tout le monde pense que je pleure parce que je suis émue, c’est tant mieux mais ça me fait me sentir horriblement coupable. Je n’avais pas réalisé que ce moment pouvait arriver un jour, même si, dans un coin de notre tête, nous savions que c’était possible et que malgré tout, nous le souhaitions. Parce qu’elle est ma sœur, la mère de sa fille, et encore et toujours….sa femme. Quand je pense que même en sachant ça, je me suis jetée à corps perdu dans ma relation avec lui, mais, maintenant….tout est fichu n’est-ce pas ? J’ai besoin de temps pour digérer l’information. Puis il faudra penser aux conséquences. Je suis horrifiée. Jamais je ne pourrais regarder Victoria en face.

Devant le miroir, j’essaie de reprendre contenance. Je vais devoir me rendre auprès d’elle. Je n’ai pas le droit de l’abandonner. Après tout, quand j’étais malade, c’est elle qui veillait sur moi. Mais elle a Mordread maintenant. La raison pour laquelle j’ai commencé à la détester. A présent je comprends mieux ses raisons. Mais je ne peux me défaire de ce sentiment d’abandon. Je rencontre mon propre regard. Ils vont tous m’abandonner à présent n’est-ce pas ? Maintenant qu’ils sont de nouveau au complet, ils n’auront plus besoin de moi pas vrai ? Je refoule de nouvelles larmes. Je ne peux pas croire, je ne veux pas croire qu’ils puissent faire ça.

Je n’ai pas d’autres choix que d’y aller. De toute façon, père ne sera pas sans me faire remarquer qu’il faut que je lui rende visite. D’ailleurs, est-ce qu’il a été mis au courant ? Dans le doute, je sors mon téléphone  pour le prévenir. Il croule certainement sous le travail, alors je n’attends aucune réponse. Rassemblant mon courage, je sors des toilettes. Mais une fois devant la vitre qui donne sur la chambre, j’aperçois Mordread et Eli à son chevet. Quelque chose me bloque, comme si j’étais de trop. Alors, en espérant que personne ne m’ait remarqué, je me recule dans le couloir pour repartir en sens inverse, le cœur battant.

C’est seulement une fois que je suis certaine qu’ils sont tous partis qu’enfin, j’ose franchir la porte et poser un premier regard sur ma chère sœur. Malgré son réveil récent, je lui trouve une mine resplendissante. Victoria a toujours été magnifique, quel que soit la situation. Et c’est à la façon dont elle me regarde, si heureuse de me voir que je sens toute la culpabilité m’assaillir, la honte, le dégoût de moi-même me submergent, entrainant avec eux des flots de larmes. « Oh Victoria… » Ma voix s’éraille. Je m’approche d’elle pour la prendre dans mes bras, incapable de la regarder plus longtemps, mais pourtant heureuse de la voir là, réveillée. Le mélange de sentiments qui m’habite me donnerait presque la nausée, mais en attendant, je pleure comme un bébé contre ma grande sœur. Peut-on vraiment aimer quelqu’un à ce point et lui faire autant de coups bas ? Je ne mérite pas son amour.
MademoizelleZ

_________________
« Hold on, you only have one family. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inconnue

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 24/01/2018
MESSAGES : 69
POINTS : 634



MessageSujet: Re: Welcome back sister [ft Victoria]   Sam 30 Juin - 12:04


Welcome back sister.
Celeste Thorntorn & Victoria Walker

Voilà à présent plusieurs heures que Victoria était réveillée, s’épuisant à vouloir récupérer ses facultés physiques, elle reçut des réprimandes de son mari et des infirmiers, lui laissant comprendre qu’il fallait laisser du temps au temps. Mais ce n’était pas dans son caractère et aujourd’hui encore plus qu’hier, la jeune femme veut se lancer des défis, se surpasser pour prendre sa fille dans ses bras sans ressentir la moindre fatigue, pouvoir couvrir son visage de baiser et la conduire aux fêtes d’anniversaires de ses amis. Elle voulait aussi s’occuper de son mari, lui masser les épaules lorsqu’il était fatigué de sa journée, lui préparer des petits encas, au début certainement assisté par Rodolphe afin de ne pas l’empoisonner. Puis…elle voulait voir sa sœur. Tous les jours, faire des tresses dans ses cheveux et pourquoi pas même lui chatouiller les côtes pour la faire rire aux larmes, lui disant que c’était l’une des meilleurs manières de faire ses abdos. Elle voulait aussi voir son père, de temps en temps. Elle voulait récupérer sa famille, être meilleure pour chacun d’entre eux. C’était son nouveau défis et elle savait bien qu’elle n’aurait pas tout d’un claquement de doigt, elle était prête à y mettre tout le temps et tous les efforts possible afin d’y arriver.

Une fois Eli et Mordread parti, elle se reposa quelques instants, peut-être une demi-heure, mais cela lui fit du bien. En ouvrant les yeux, elle voit une ombre prêt de la porte et note qu’elle a de nouveau l’usage complet de ses bras, même si elle les trouve un peu flagada, comme s’ils étaient encore légèrement endormie. Ses yeux scrutent la personne qui venait de passer la porte et un large sourire apparut sur ses lèvres, l’émotion et toute la tendresse dans son regard alors que sa voix n’est pas encore apparut. Sa sœur prononce son nom avec un flot de larmes, elle aimerait sauter du lit et la prendre dans ses bras, l’envelopper de sa chaleur et de l’amour qu’elle porte pour elle depuis le premier jour où elle avait posé les yeux sur ce petit bébé. Puis c’est elle qui vient, serrant le corps un peu en veille de la blondinette, elle force ses bras à s’enrouler autour d’elle, puis elle vient capturer une mèche brune qu’elle caresse du mieux qu’elle peut. Victoria ferme les yeux et soupire de bonheur, sentant l’odeur si familière de sa petite sœur, elle se sent encore un peu plus rassurer et même si elle ne travaille pas dans ce service, elle sait qu’elle travaille ici et s’arrangerait à ce qu’on ne lui fasse pas passer trop d’examen inutile…ah moins que ça ne soit le contraire ?

Elle embrasse le joue de sa sœur, puis son front et son nez avant de la reculer afin qu’elle puisse voir ses mains toujours le sourire aux lèvres.

-Je n’arrive pas encore à parler, mais ça va venir.

Elle semblait confiante, comme les médecins, sa voix s’était perdue juste après l’extraction de ce tube qui se trouver dans sa gorge pour pouvoir l’aider à respirer grâce à une machine. Elle remet une mèche derrière l’oreille de la jeune femme.

-Je suis contente de te voir Celeste. Surtout après ma sieste d’un an. Elle s’interrompue avec un petit rire avant de continuer à signer. Je t’aime petite sœur.



black pumpkin

_________________


It's time to find your one way, Love.
   
To be human is to love. Even when it gets too much. I'm not ready to give up. All the tigers have been out. I don't care, I hear them howl. I let them tear right through me. Can you help me not to care? Every breath becomes a prayer. Take this pain from me ... ©️ Lilie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

entravée

avatar



"You're the love that I hate
You're the drug that I take
Can you change me ?
From the monster you made me ?"
INSCRIT DEPUIS LE : 17/01/2018
MESSAGES : 235
POINTS : 2378



MessageSujet: Re: Welcome back sister [ft Victoria]   Ven 6 Juil - 15:28


Welcome back sister

Victoria & Celeste


Elle me paraît si frêle entre mes bras, si fragile. Et pourtant, elle me serre plus fort contre elle que je ne l’aurais crue capable. C’est bien ma sœur ça, têtue comme une mule, tenace. Elle est capable de faire des avancées spectaculaire juste par sa volonté de fer. J’enfouis mon visage dans son cou, dans ses cheveux qui sentent à la fois elle et l’hôpital. Ma chère sœur, je suis tellement soulagée de te voir vivante et réveillée. Quelque chose remue mes cheveux, je finis par comprendre que c’est la main de Victoria. Son geste m’apaise, comme quand on était enfant. Oh ça fait si longtemps ! Si longtemps que je n’ai pas étreint ma sœur ainsi, si longtemps que je ne me suis pas sentie petite sœur. Tu as un pouvoir ma Victoria. Mes sanglots sont calmés, mes tremblements eux ont presque disparus. En cet instant, seul ta présence et ton bien-être m’importent, le reste, je l’ai mis de côté.

Tout doucement, Vic m’embrasse, la joue, puis le front, puis le nez. Ça m’arrache un sourire. Elle est si tendre. Ça me vrille le cœur autant que ça l’apaise. Elle ne sait pas, si elle savait, elle ne ferait pas ça. Pourtant j’ai besoin qu’elle le fasse, j’ai besoin qu’elle le fasse pour que mon monde ne s’écroule pas. Lentement, elle me repousse. Elle veut signer. Je la regarde attentivement, attrapant un mouchoir dans ma poche de veste. Elle ne peut pas encore parler. Je me mouche frénétiquement avant de répondre. « Ça va vite revenir ! Tu viens à peine de te réveiller et tu m’as l’air plus en forme que tous les internes réunis ! » Je plaisante, pour la faire sourire. Rangeant mon mouchoir, je lui adresse un regard tendre. Je lui prendrais bien la main, mais elle s’en sert de nouveau pour signer.

Ce que je lis me fait sourire. Je laisse mon cœur prendre la place de la raison. Cette raison qui me hurle ma culpabilité à la figure. « Une sacrée sieste en effet ! Te voilà enfin parmi nous ! » Sa dernière phrase me refait fondre en larmes. « Moi aussi grand sœur, moi aussi je t’aime ! » Je fonds une fois de plus sur elle pour la prendre dans mes bras. Traîtresse. Je suis incapable de la regarder dans les yeux. Pourtant, il faudra bien que je le fasse. Tout doucement, je la relâche, déposant un baiser sur son front à mon tour. Un geste que j’ai fait des milliers de fois durant son coma. Puis, j’essuie mes larmes, encore une fois. Je signe alors, tout en parlant. « Tu n’as pas manqué grand-chose ne t’en fais pas, c’était la routine, boulot métro dodo. » Menteuse. Je prends sa main entre les miennes, avec douceur. « Tu vas vite pouvoir sortir d’ici et rentrer chez vous maintenant. » Je lui souris. Je suis sincèrement contente pour elle mais j’étouffe intérieurement. Je me débat, entre ma conscience et mes envies.

Je veux chasser ces pensées qui m’oppressent, je veux penser à autre chose qu’à Mordread qui va prendre soin d’elle, parce qu’il est comme ça et que Victoria est importante pour lui, peu importe à quel point j’ai voulu me convaincre toutes ces années qu’il ne l’aimait pas du tout. Mais aujourd’hui, plus que jamais, j’aurais souhaité qu’ils ne se rencontrent pas. Je secoue la tête, en appelant à mon côté médecin pour me raccrocher à quelque chose de tangible. Je relâche doucement la main de Vic pour signer et dire. « Je crois que tes premiers tests vont commencer demain matin. Très certainement avec Papa. Je l’ai prévenu de ton réveil, mais il passera certainement seulement quand il aura terminé de travailler, tu sais comment il est… quand il a des patients entre les mains, il ne lâche pas l’affaire et le monde pourrait s’écrouler autour de lui qu’il serait encore en train d’opérer ! » Je laisse échapper un rire. Puis, de nouveau, je la regarde. « Tu es magnifique, ça devrait être interdit d’être aussi belle au réveil ! » Je lui tire la langue. J’ai envie de la taquiner, envie de faire comme si de rien était. Comme si rien de grave ne s’était produit. « Tu veux que je t’apporte quelque chose à boire ? Autre chose ? Dis-moi tout, ce soir je suis toute à toi ! »
MademoizelleZ

_________________
« Hold on, you only have one family. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inconnue

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 24/01/2018
MESSAGES : 69
POINTS : 634



MessageSujet: Re: Welcome back sister [ft Victoria]   Dim 29 Juil - 13:21


Welcome back sister.
Celeste Thorntorn & Victoria Walker

Serrer un être cher contre soi peut paraître quelque chose de tout à fait banale, mais aujourd'hui Victoria a bien conscience qu'il n'en était rien, que c'était absolument merveilleux de pouvoir sentir la chaleur vous envahir, pouvoir enfouir sa tête dans les cheveux de l'autre, il n'y avait pas pareil bonheur ! La blondinette sert sa petite soeur contre elle, se moquant du fait que cela puisse l'épuiser, elle a assez dormi comme ça et elle pourra se reposer cette nuit. Pour l'instant elle voulait profiter de sa famille, toute sa famille, même si elle eut peu d'espoir de voir son père, il n'était pas l'élément le plus important dans sa vie.

Elle ne peut s'empêcher de sourire, la Victoria, parce qu'elle est vivante, parce qu'elle retrouve ceux qu'elle aime autrement que dans ses rêves, elle peut les embrasser. D'ailleurs, c'est ce qu'elle fait à Céleste, embrasser son visage qui lui avait manqué avant de la reculer légèrement pour pouvoir signer. Finalement, c'était une bonne chose qu'elle et son entourage sachent le faire et le comprennent, autrement la blondinette aurait beaucoup plus de frustration que prévu et elle aurait très certainement forcé pour pouvoir parler à haute voix. Elle sourit à la remarque de sa soeur, même si elle ne la croit pas, mais elle se mettrait de nouveau en forme et pourra accéder bientôt à la douche, mais pas seule, même avec une simple chaise l'infirmière qui allait s'occuper d'elle n'était pas confiante et voulait laisser sa patiente se reposer le plus possible, ne pas trop se fatiguer dès le départ pour pouvoir se concentrer sur les exercices de rééducation bien adaptés. De son côté, Victoria n'était pas non plus sans reste pour glisser une pointe d'humour en parlant de sieste d'un an.

Le coeur un peu serré de voir sa soeur pleurait, elle avait l'impression qu'elle ne s'était pas assez battue pour eux, pour les rejoindre plus vite, après tout c'est surtout eux qui ont subi son absence, pour elle se fut un peu plus compliqué, car elle sentait leur présence et les voyaient dans ses rêves étranges lorsque le sommeil l'emporté. Elle fut coincée dans ce corps, dans son esprit, mais elle avait pu tout de même dormir et « se réveiller » être plus présente en entendant ce qui pouvait se passer autour d'elle, imaginant des visages et des conversations si elle n'était pas happée par cette étrange sensation d'être ailleurs. Ses bras se referment à nouveau sur Céleste, la cajole, lui caresse les cheveux pour la rassurer, pour la calmer sans savoir réellement ce qui pourrait la ronger. Elle prend la tendresse dont elle a besoin avant de reprendre des forces, essuyer ses larmes avant qu'elle ne parle et signe en même temps, l'attention de Vic' se pose automatiquement sur ses mains qui dansent, qui parlent et elle lui répondit.

-Même pas de garçon ? Elle hausse les sourcils en riant, ce que ça lui avait manqué, cette complicité, cette envie de ne pas parler d'elle-même, mais plutôt de la personne avec qui elle conversait. J'espère, je n'aime pas les hôpitaux.

Si elle avait pris sa main dans les siennes, Victoria avait signé de celle qu'elle avait de libre, même si les gestes étaient plus lents et moins assurer comme lorsque l'on tente d'écrire de son autre main, mais elle se fit comprendre. Venir visiter sa soeur ou son père au travail, ça allait, visiter quelqu'un, ça pouvait la stresser un peu, mais y être en tant que patiente, ça elle ne le supportait pas. Elle ne pouvait pas déjà rentrer . Après tout, ses bras fonctionnaient correctement, elle adopterait un système pour pouvoir prendre ses douches. Un bain, soudain elle rêvait d'un bain avec bien trop de mousses qu'elle pourrait s'y cacher dedans, de l'eau chaude contre elle, elle en rêve ! Sa main fut lâchée, la ramenant à la réalité. Faisant grimacer la patiente en entendant le mot « teste » surtout s'il s'agissait de son père, elle aurait le droit à la totale et même ce qui n'avait rien à voir avec sa condition, elle soupira donc, grognant, mais elle secoua la tête en entendant sa sœur et en la voyant tirer la langue, le faisant à son tour.

-Arrête de mentir, je ressemble à un vampire et j'ai besoin d'un bon shampooing. Elle lève un sourcil. Toute a moi? Je devrais faire de longues siestes plus souvent alors. Elle ne put réprimer un rire. Je veux bien de l'eau s'il te plaît, je te tire les cheveux si tu craches dedans !
black pumpkin


Spoiler:
 

_________________


It's time to find your one way, Love.
   
To be human is to love. Even when it gets too much. I'm not ready to give up. All the tigers have been out. I don't care, I hear them howl. I let them tear right through me. Can you help me not to care? Every breath becomes a prayer. Take this pain from me ... ©️ Lilie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

entravée

avatar



"You're the love that I hate
You're the drug that I take
Can you change me ?
From the monster you made me ?"
INSCRIT DEPUIS LE : 17/01/2018
MESSAGES : 235
POINTS : 2378



MessageSujet: Re: Welcome back sister [ft Victoria]   Jeu 9 Aoû - 19:04


Welcome back sister

Victoria & Celeste


« Comment ça un garçon ? » Je la regarde avec des yeux ronds avant de comprendre qu’elle parle de ma vie amoureuse. Oh… je baisse les yeux. Elle va sans doute penser que c’est par timidité, mais c’est pas honte, par culpabilité. Il n’y a pas de garçon. Il y a un homme. Son homme. Oh je suis si désolée… Je cherche un mensonge qui n’en ai pas vraiment un. « Pas vraiment… il y a un collègue qui a l’air de bien m’aimer. Mais tu sais comment je suis, tout ça ne m’intéresse pas. Je préfère mon travail. » Je lui souris. J’ai toujours préféré mon travail. Avant. Je préfère détourner la conversation sur un sujet qui va l’intéresser plus que tout autre, sa sortie prochaine de l’hôpital. Et ça fonctionne ! Je souris plus franchement cette fois. Surtout quand je la vois grimacer à la mention des tests. « Plus vite tu t’y plieras, plus vite tu sortiras, tu as tout à y gagner ! » Nos mains se serrent mutuellement. C’est bon de la sentir aussi vivante alors que quelques heures à peine, elle entamait un énième jour de sommeil.

Je fais mine de me vexer alors qu’elle m’accuse de mentir sur sa beauté naturelle. « Tsss, je suis juste jalouse, moi, même après une bonne nuit, je ressemble à un panda ! C’est injuste ! » Je lui tire un peu la langue, comme quand on était enfants. Je lui promet de m’occuper d’elle toute la soirée, elle me provoque avec sa plaisanterie, je ris mais, ça sonne faux. Si elle n’avait pas fait sa fameuse sieste, je n’aurais jamais flanché de mon côté. « Tu as l’intention de rivaliser avec la Belle au bois dormant ? » J’essaie de plaisanter mais encore une fois, ce n’est pas crédible. « Je me libèrerai pour passer plus de temps avec toi Vic’. » Mon ton est plus doux, je fais un faible petit sourire pour me redonner contenance, puis je lui propose à boire et elle me répond simplement qu’elle veut de l’eau. Dommage, je n’ai pas à aller bien loin. Une infirmière a déjà déposé un pichet d’eau fraîche sur la petite table.

Je me lève du lit en tapotant tendrement la main de Victoria, sans la quitter des yeux avant de prendre un air vraiment offusqué alors qu’elle m’accuse d’un crime que je n’ai même pas commis. « Mais enfin ! J’ai passé l’âge de ce genre de blagues ! » Je lui tire une nouvelle fois la langue avant de rire, qu’elle se rassure, je ne l’ai jamais fait et aussi loin que remontent mes souvenirs, elle ne m’a jamais tiré les cheveux. Son intervention m’a permis d’oublier l’espace de quelques secondes ce qui me torture silencieusement mais, alors que je lui tourne le dos pour servir un verre d’eau, j’ai un moment de faiblesse. Je me perds un instant sur la contemplation de l’eau limpide. Mon cœur me pèse. Ou est-ce ma conscience ? Sûrement est-ce lié. Je me ressaisis avant de me tourner vers elle et lui ramener le verre. « Et voilà, une eau claire sans crachat pour Madame ! » J’attends qu’elle s’en empare, prenant garde à ne pas le lâcher tant qu’elle ne le tient pas fermement. « Il y a des choses que tu voudras qu’on fasse ensemble quand tu sortiras ? Les boutiques ? Un spa ? Un bon restau ? Un ciné ? » Je noie toute ma culpabilité sous des bonnes intentions. Je suis à la fois enthousiaste et coupable, mais une chose est sûre, j’ai vraiment envie de me rattraper et de rattraper le temps perdu.
MademoizelleZ

_________________
« Hold on, you only have one family. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Welcome back sister [ft Victoria]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Welcome back sister [ft Victoria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Premium Kit Sigma are back !
» back to mac après dépotage
» *RESOLU* fdt fix fluid sans bouchon -> back to mac ?
» From William the conqueror to Queen Victoria.
» Le come-back de Johnny

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: manchester :: Manchester South. :: L’Hôpital.-