AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 Le début d'une nouvelle vie - Sarah & Sirius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

soldat

avatar

/

INSCRIT DEPUIS LE : 12/07/2018
MESSAGES : 56
POINTS : 1133



MessageSujet: Le début d'une nouvelle vie - Sarah & Sirius   Ven 13 Juil - 10:28


 
         
Sarah & Sirius

           

             
       
Le début d'une nouvelle vie


     
         


Cela doit faire trois semaines que ma vie à basculé, que tout mon univers est devenu noir en l’espace d’une nuit. Alors que je relève la tête vers la fenêtre, il n’y a qu’une forte lumière qui m’accueille à la place du ciel que je devine bleu. Depuis ses quelques semaines, je commence doucement à me faire à ma nouvelle réalité, celle qui m’enferme dans un corps incapable de voir. Je ne distingue plus que le jour, s’en est fini de la multitude de couleurs couvrant le ciel dès le matin, pour mieux s’éteindre avec le soleil le soir dans un doux mélange orangé. Je souris en pensant à cette magnificence que j’ai eu la chance de voir de nombreuses fois dans ma vie sans même savoir l’appréciée à sa juste valeur. A présent, je donnerais cher pour voir une dernière fois un beau couché de soleil du haut du toit de mon immeuble. A la place, je me contente de l’imaginer à travers ma fenêtre, n’ayant aucune idée de l’heure qu’il peut être avant que la voix de mon smartphone ne me l’indique comme par magie. Il est encore tôt, une belle journée s’ouvre à moi, une journée où je vais une fois encore essayer d’être autonome, de découvrir une toute nouvelle indépendance.

Mon sourire s’élargit lorsque je sens sous ma main le pelage de Floki me rejoignant. Je lui caresse doucement la tête tout en me tournant vers lui. Ca fait déjà deux semaines que nous vivons ensemble rien qu’à deux, que je me fais doucement à sa présence et lui à la mienne, que l’on se découvre jour après jour. Heureusement qu’il est là, sinon je serais déjà mort rien qu’en essayant de mettre un peu de musique sur ma stéréo.

« Il est temps d’y aller Floki, va chercher ta laisse mon chien.. »

Je suis doux dans le ton que j’emploie avec lui alors qu’il s’empresse de s’exécuter, ramenant sa laisse pour la poser doucement sur mes jambes. En quelques mouvements, j’arrive maladroitement à l’attacher à son harnais avant de me lever de mon siège, prenant appui sur toutes les parois possible. Je fais quelques pas mal assurés avant de me relever afin d’être plus droit, prenant une grande inspiration. Je me laisse guidé par Floki qui me conduit jusqu’à la porte où il fait un arrêt, le temps pour moi de prendre ma canne après avoir enfilé ma veste en espérant que ce soit la bonne. Je passe une main sur mon visage, me rappelant que je porte déjà mes lunettes pour cacher le spectacle de mes cicatrices. Je tâtonne pour trouver mes clés et mon portable, réalisant trop tard qu’il est encore sur la table de la cuisine. Je hausse les épaules, ce n’est pas comme si j’en avais l’utilité si ? Si, juste au cas où. A nouveau alors, sans ma canne, je m’appuie sur toutes les parois à ma portée afin de rejoindre la cuisine. Je trébuche évidement, me rattrapant à la table par miracle avant de me prendre un pied dans celui de la chaise. Je ris jaune, soupire puis je me reprends en lançant ma main sur la table, espérant attraper mon portable du premier coup. Un sourire éclaire mon visage lorsque je l’ai enfin en main. Je le glisse dans ma poche puis me retourne, faisant le chemin inverse en sachant Floki me suivre à chacun de mes pas. Enfin, je suis de retour dans l’entrée. Il n’y a plus qu’à passer la porte et à la fermer derrière moi sans louper la seule et unique marche qui accède au couloir. Avec prudence, je m’assure de la passer avant de me retourner, cherchant la serrure du bout des doigts pour mieux y enfoncer la clé. Victoire ! Le cliquetis significatif m’indique ma réussite. Youhou ! Content de ma petite victoire du quotidien, je m’avance dans le couloir avec ma canne, guidé par Floki qui connait déjà la route. Pourquoi a-t’il fallu que j’habite au quatrième étage de mon immeuble ? Heureusement, la force de l’habitude prends vite le dessus et je descends facilement les escaliers, aidé par Floki qui me suis comme mon ombre. Bientôt, il n’y a plus que le couloir de l’entrée à traverser avant de pouvoir enfin sortir de la bâtisse. La lumière du jour transperce mes lunettes, me signalant que je suis bel et bien dehors cette fois.

Le bruit de la foule, de la circulation, de tout ce qui peut faire une ville m’assaille en un coup, me faisant presque perdre pied tellement le contraste peut être fort. J’essaie de me repérer, de ne pas m’emmêler les pinceaux en détournant ce qui me semble être un vélo accroché à un poteau. Jusqu’ici, tout va bien. Jusqu’au croisement de la rue, là où Floki sait qu’il doit sagement s’asseoir pour ne pas que l’on se fasse écraser au passage. C’est à ce moment que mon téléphone vibre, que je décroche maladroitement en lâchant ma canne sans le vouloir, je l’entends tomber au sol au même moment que le bruit caractéristique du feu vert pour les mal voyants résonne juste à côté de moi. Et merde. Fait chier. Je ne peux pas m’empêcher de jurer dans le combiné, espérant que la personne qui m’appelle n’est pas un possible acheteur. Mais non, il n’en est rien, c’est la voix de Sarah que j’entends raisonner dans ma tête, ravivant mon sourire aussi vite qu’il a pu s’envoler. Je suis heureux de l’entendre, nous ne nous sommes pas parlés depuis l’incident. Je ne lui explique rien du problème, préférant faire comme si de rien était pour ne pas qu’elle s’inquiète inutilement tout en essayant de ramasser ma canne après avoir enfilé le bout de la laisse du chien à mon bras. J’ai envie de parler d’elle, de prendre de ses nouvelles plus que de lui avouer mon tout nouvel handicap. Peut-être par peur qu’elle fasse comme les autres, qu’elle préfère se détourner de moi comme l’on fait mes amis lorsqu’ils l’ont su. J’en reste amer, ça doit s’entendre un peu dans ma voix alors que je lui réponds après avoir récupérer mon support à tâtons. Je préfère m’éloigner un peu du passage piéton, ne pas prendre de risques en traversant la rue en étant au téléphone. Je ne sais pas si elle a comprit mais à son ton, je comprends qu’elle ne va pas tarder à passer. Je n’ai pas le courage de lui dire que je ne préfère pas. Pas tout de suite. Parce que j’ai aussi très envie de la voir. Enfin, façon de parler. C’est avec le sourire que je fini par raccrocher avant de retourner au défi du passage piéton menant au parc. Elle sera là d’ici une petite heure, le temps pour moi de promener Floki comme il se doit avant de rentrer. Toute une expédition qui s’annonce !

Durant presque une heure alors, nous nous baladons au parc où je fini par m’asseoir sur un banc, fatigué de tous les efforts déjà accomplis. J’ai cette impression de fatigue intense alors qu’on est encore le matin. Je redécouvre mes autres sens, mon nez s’attarde sur l’odeur de l’herbe fraichement arrosée du matin, du toucher des arbres et du bois qui compose le banc sur lequel je suis assis. Mes doigts redécouvrent ses formes, sa courbure portée par des pieds me semblant en acier. Tout redécouvrir tel un nouveau né, là était le vrai défi. Il fallait faire travailler ses autres sens, tous totalement exacerbés depuis peu. Il allait me falloir du temps pour m’y faire.

La balade terminée, j’ai juste le temps de rentrer avant que la sonnette ne retentisse. Je me prends les pieds dans le chien en voulant aller vite ouvrir à Sarah, ça ne peut-être qu’elle, m’étalant de tout mon long sur le sol de l’entrée, à quelques centimètres de la porte. Aie. Je ne me suis pas loupé mais je me relève, me tenant la tête avec ma main libre pour enclencher la poignée de l’autre, espérant qu’il s’agit bien de mon amie se trouvant derrière, à qui j’offre un grand sourire de bienvenue.

« Hey ! Te voilà enfin ! Entre je t’en prie ! »

Je me décale pour la laisser passer. En vérité, j’ai la folle envie de me jeter dans ses bras pour lui faire un gros câlin, tellement je suis heureux et soulagé de la voir, mais je me retiens, lui offrant simplement un grand sourire sans même pouvoir contempler sa réaction sur son visage.


(c) BlackCat


Dernière édition par Sirius R. Simons le Jeu 19 Juil - 17:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorante

avatar



☼ I love you My Sun and Stars. ✩✩
INSCRIT DEPUIS LE : 24/11/2016
MESSAGES : 783
POINTS : 6531



MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie - Sarah & Sirius   Jeu 19 Juil - 16:11


Le début d'une nouvelle vie

Sirius & Sarah


C’est en admirant la décoration du salon dont elle se sert pour enseigner le violon que son regard tomba sur le magnifique tableau de Sirius, lui arrachant une expression songeuse. Il l’avait peint exprès pour elle, pour la remercier d’avoir montré ses œuvres au monde et elle avait accepté le présent avec beaucoup de gratitude. C’était un tableau magnifique, emplit de couleurs, inspirant énormément de choses différentes tout en même temps et à chaque fois, il lui redonnait le sourire. Le tableau lui rappelait le visage jovial de son ami. Il était un de ses rares amis d’ailleurs. Un ami tout aussi précieux qu’il ne risquait pas de créer de tensions entre elle et Orion et elle ne se prenait pas la tête quand elle avait envie d’aller le voir. Cela faisait d’ailleurs déjà un bon mois qu’elle n’avait pas de nouvelles de lui, et elle en était étonnée.

Il n’était pas rare qu’elle reçoive des photos de ses œuvres en cours de création avec des questions amusantes sur le choix des couleurs ou des formes. Mais depuis un mois, c’était le silence complet. Au départ, Sarah ne s’en était pas inquiétée, il arrive à un artiste de s’enfermer dans sa bulle pour créer. Et elle était tellement prise par sa relation avec son ange blond qu’elle ne voyait pas le temps passer… Mais tout de même… Sarah sorti son téléphone portable de sa poche de jean et chercha Sirius dans ses contacts. Elle avait d’ailleurs ajouté un émoticône avec une tête de chat à côté de son nom après la découverte du chat d’Orion. Et puis, ça aussi ça la faisait toujours sourire. Le téléphone sonna longtemps, et elle eut peur qu’il ne décroche pas. Et puis enfin, la voix de son ami résonna contre son oreille. Elle lui trouva quelque chose d’étrange malgré son apparent enthousiasme, alors, elle eut envie de le voir. S’invitant sans vraiment lui laisser le choix, elle mit un terme à la conversation et se prépara à aller le voir.

Elle passa chez le nouveau pâtissier du coin. Une succursale japonaise qui avait éveillé la curiosité de la jeune femme. Ils faisaient énormément de pâtisseries au thé vert ou aux haricots rouges, difficile de choisir ! Elle prit une boîte de dégustation gentiment proposée par le tenancier aux yeux d’un vert saisissant. Elle se promettait de revenir si son palais appréciait. Et celui de Sirius aussi ! Contente de son achat, elle arriva enfin devant chez lui et sonna à la porte. Elle entendit des bruits précipités et comme…une chute ? Sarah s’inquiéta alors. Mais finalement la porte s’ouvrit sur le sourire de son ami.

« Bonjour Sirius ! Oooooh tu as un chien maintenant ! Bonjour toi ! » Elle s’avança à l’intérieur pour câliner la boule de poil d’une main, la boîte de pâtisseries dans l’autre. Elle constata alors le harnais qui était celui, typique des chiens d’aveugle. Elle compris soudain. Elle déposa la boite sur le premier meuble venu et s’avança vers Sirius qui refermait la porte un grand sourire aux lèvres, pour le prendre dans ses bras.

« Oh Sirius… » Elle était tellement désolée pour lui. Elle venait de prendre conscience de tout ce que la perte de vue pour lui impliquait. Lui en tant qu’artiste…Elle avait mal, tellement mal pour son ami. Elle n’osait même pas imaginer perdre l’ouïe ou l’usage de ses mains ! Mais il ne l’avait pas laissée venir pour qu’elle s’apitoie sur son sort, elle était une amie, là pour lui remonter le moral. Même si elle brûlait d’envie de savoir ce qui s’était passé, elle le serra encore plus fort contre elle avant de murmurer. « On en parlera quand tu seras prêt. » Elle se détacha de lui, lui prenant les mains et déclara avec plus d’enthousiasme : « Je t’ai apporté de délicieux gâteaux ! Enfin, ils ont l’air délicieux ! Il y a une nouvelle pâtisserie qui a ouvert en ville. Un truc japonais, j’suis très curieuse ! » Elle l’entraina doucement par la main, vers son canapé et attendit qu’il soit assis pour récupérer la boite et la mettre entre ses mains.

MademoizelleZ

_________________


What should I do with the two of you ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

soldat

avatar

/

INSCRIT DEPUIS LE : 12/07/2018
MESSAGES : 56
POINTS : 1133



MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie - Sarah & Sirius   Ven 20 Juil - 19:48


 
         
Sarah & Sirius

           

             
       
Le début d'une nouvelle vie


     
         


Au moment même où je refermai la porte, j’accueillais Sarah dans mes bras restés ouverts. J’en avais envie, mais je ne l’avais pas vu venir, étouffant mon souffle alors qu’elle me serrait de plus en plus fort dans ses bras. Je souriais en lui rendant la pareille, soupirant de bien-être lorsqu’elle me rassurait de sa belle voix près de mon oreille. Quand je serais prêt. Mes bras se refermèrent sur elle, j’étais heureux qu’elle respecte ça. Heureux qu’elle comprenne, qu’elle ai vu tout de suite le problème. En même temps, ce n’était pas très discret, mais je m’en fichais de tout ça, j’étais content de pouvoir la serrer fortement dans mes bras avant qu’elle ne me prenne les mains pour me parler de ses pâtisseries. J’accueillais la nouvelle d’un éclat de rire léger, déjà impatient de goûter à ces cupcakes qu’elle me vendait comme l’une des sept merveilles du monde. Je remarquais à quel point ses mains étaient chaude dans les miennes, la douce odeur de son parfum et la douceur de sa peau. Ce n’était pas le genre de chose à laquelle j’aurais fait attention, par le passé. J’avais tendance à oublier à quel point mes sens pouvaient être décuplés. Je souris, me prenant un instant pour un super-héro avant de revenir sur terre et de répondre enfin.

« Ah oui ? Dis-m’en plus ! Je veux goûter ça ! »


Je la guidais maladroitement vers le salon, essayant de trouver mon chemin le plus aisément du monde avant de finalement trouver ma place sur le canapé et l’inviter à m’y rejoindre.

« Le chien, c’est Floki. Ca fait deux semaines que je l’ai. C’est un Berger Blanc Suisse... On apprends encore à se connaitre mais... Je suis tombé amoureux de ce chien. »

Ma main par dans le vide, échouant rapidement sur le pelage de la bête déjà couchée à mes pieds.

« Je ne sais pas ce que je ferais sans lui ! »


Je souris doucement, puis me tourne vers Sarah, la cherchant d’un regard vide. Ca faisait déjà un moment qu’on se connaissait tous les deux. Assez pour se connaitre presque par coeur, par être devenu proches sans vraiment le réaliser. Avec elle, j’avais l’impression que les choses s’étaient faites toutes seules, depuis la première fois que je l’avais vue au marché, s’intéresser à mes toiles de son regard émerveillé. Elle m’avait manqué.

« Alors, quoi de neuf ? Ca fait quelques temps qu’on s’est pas vu. Comment va Orion ? »



(c) BlackCat

_________________
Nos empreintes ne s’effacent jamais des vies que nous avons touchées.


Dernière édition par Sirius R. Simons le Sam 21 Juil - 10:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorante

avatar



☼ I love you My Sun and Stars. ✩✩
INSCRIT DEPUIS LE : 24/11/2016
MESSAGES : 783
POINTS : 6531



MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie - Sarah & Sirius   Ven 20 Juil - 23:42


Le début d'une nouvelle vie

Sirius & Sarah


Bizarrement, Sarah n’eut aucun mal à ressentir que Sirius se détendait au fur et à mesure qu’elle se contentait d’agir normalement avec lui. Elle savait bien, elle aussi, qu’appuyer sur ce qui faisait mal, qu’exiger des explications était la pire solution pour obtenir des réponses. Elle avait eu une trentaine d’années pour l’expérimenter, dont deux ados à qui il avait fallu apprendre à tirer les vers du nez. Aujourd’hui, elle avait acquis une patience hors norme, malgré ses inquiétudes, elle ne faisait rien peser sur les personnes, elle voulait être celle qui rassure, qui apaise, pas celle qui culpabilise. Peut-être qu’au final, la seule personne avec qui elle perdait ce bon sens était Orion. Pour lui, elle était capable de se mettre dans des états insensés. Mais avec Sirius, son côté maternel reprenait le dessus avec force.

Il lui demanda de parler un peu plus de ses gâteaux. « Je viens juste de découvrir ça, ça s’appelle Yukiko’s Pastries, je ne sais pas si je le prononce correctement en fait ! Mais c’est pas grave. La devanture est très sobre mais la vitrine tellement colorée de gâteau que c’est impossible de ne pas regarder. Et tu me connais, depuis que je suis avec Orion, je suis toujours à la recherche de nouvelles choses sucrées à lui faire goûter ! » Elle se mit à pouffer légèrement à cette remarque. Il lui était impossible de ne pas penser à Orion une minute ou même de ne pas le mentionner au moins une fois par jour. Elle épargnait au moins ses élèves ou les inconnus. « Enfin, tout ça pour dire que  j’ai pris un coffret découverte et j’espère que tu as de la place dans l’estomac, je dirais bien qu’il y a au moins trente pièces différentes ! Et pour ne rien gâcher, le vendeur était vraiment très charmant. » Dans le genre qui auraient bien plu à Sirius justement. Mais elle attendait les questions pour en parler. Il n'était pas forcément à la rechercher de quelqu'un.

Elle se réinstalla plus confortablement et observa le chien s’installer près de son maître, docilement, calmement. Elle ne put s’empêcher de constater que Sirius fonctionnait encore beaucoup à tâtons…cela devait être très récent. Mais elle se retint de demander. Elle devait attendre. Son regard se reposa sur le chien qui la regardait en biais, mais qui, visiblement, n’avait rien contre elle puisqu’elle l’avait caressé sans problème à l’arrivée. Sirius reprit de lui-même et ça lui arracha un nouveau sourire. « Floki ? C’est trop mignon ! C’est à cause de son pelage blanc ? Ça fait un peu flocon non ? » Enthousiaste de ses hypothèses, Sarah s’était redressée sur le canapé, se penchant vers son ami. Elle remarqua son regard qui la cherchait sans la voir. Ce n’était pas la première fois qu’elle voyait un aveugle, mais, cela lui faisait bizarre d’avoir perdu la connexion de leurs prunelles qui d’ordinaire n’avaient besoin que d’un instant pour s’échanger le fond de leur pensée. A présent, elle allait être plus attentive à ses mots.

« Orion va bien. Il est très occupé avec son nouveau roman après avoir été très occupé avec son nouvel album ! Je vais bientôt devoir inscrire mon nom dans son planning ! » Elle fait mine d’être vexée, mais il n’en est rien. Elle raffole du temps qu’ils passent ensemble, mais elle aime aussi attendre, pour mieux le retrouver. Leurs ébats en étaient d’autant plus passionnés. Un sourire presque gêné à cette pensée apparut sur ses lèvres, mais elle reprit. « Rien d’excessivement nouveau de mon côté. Le quotidien fait de cours de violons, de visite à la famille… d’ailleurs, Elijah m’a demandé de te remercier encore pour le tableau que tu as offert en l’honneur de la naissance de sa petite. Apparemment, depuis qu’il est visible de son lit, elle s’endort comme un bébé….oh merde c’est con ce que je dis, c’est un bébé ! Je veux dire que ça l’apaise. Il doit y avoir quelque chose qui aide. » Elle s’arrêta là, puis s’aperçut que le sujet n’était peut-être pas le meilleur à aborder à ce moment-là. « Oh sinon je n’ai toujours pas de nouvelles de Naïla. » Son ton fut un peu plus triste cette fois malgré sa tentative de paraître détachée à ce sujet. C’était habituel à présent, mais elle avait toujours l’espoir que sa fille adoptive reprenne contact un jour.

MademoizelleZ

_________________


What should I do with the two of you ?


Dernière édition par Sarah T. Holmes le Lun 30 Juil - 16:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

soldat

avatar

/

INSCRIT DEPUIS LE : 12/07/2018
MESSAGES : 56
POINTS : 1133



MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie - Sarah & Sirius   Jeu 26 Juil - 12:14


 
         
Sarah & Sirius

           

             
       
Le début d'une nouvelle vie


     
         


J’écoutais attentivement les paroles de Sarah avec le sourire aux lèvres. Je m’imaginais la nouvelle pâtisserie dont elle me parlait tel un arc-en-ciel géant, regorgeant de sucre et de couleurs vives, avec des gâteaux tous plus impressionnant et gourmands les uns que les autres. Je n’avais aucun mal à imaginer la violoniste fondre rien qu’en posant les yeux sur tous les gâteaux, ça me faisait rire rien que d’y penser. Je trouvais adorable qu’elle cherche ce genre de choses pour son amour, ça me faisait toujours du bien de l’entendre aussi enjouée et heureuse avec lui. Elle en parlait tout le temps, à croire qu’elle ne savait pas s’en empêcher.

Je lui offrais un sourire presque intéressé lorsqu’elle évoquait le charmant vendeur, laissant mon imagination faire le reste avant que mon esprit n’abandonne de lui même le moindre espoir. Ce gars devait sans doute être hétéro de toute façon, ça ne servait à rien de m’y attarder. Et puis, ce n’était pas comme si j’étais... prêt. A quoi que ce soit. Une pensée pour mon ex fait craqueler mon coeur alors qu’un soupir s’échappe de ma bouche. Ca faisait déjà presque un mois qu’il m’avait quitté, un mois que j’essayais de me reconstruire seul. Il me manquait, douloureusement et il était toujours aussi compliqué de ne pas penser à lui, à nous, à tout ce que nous avions construit ensemble avant que mon handicap ne vienne détruire le tableau. Je le détestais autant que j’étais encore épris de lui, lui qui avait si facilement fait voler mon coeur en éclats en quelques secondes. Je lui en voulais de m’avoir quitté tout comme je n’arrivais pas à lui en vouloir de l’avoir fait. J’avais été affreusement déçu et brisé, au final il était ironique de constater que c’était mon handicap qui me faisait remonter la pente et cicatriser mon coeur. J’avais beau être seul, ma situation me demandait tellement de concentration de tous les instants que j’arrivais à l’oublier, du moins un peu. Juste un peu.

Je la sentis bouger à côté de moi, me tirant de mes tristes pensées pour me concentrer à nouveau sur elle. Ma main caressait toujours Floki à mes pieds qui n’avait pas bougé d’un poil, soupirant visiblement de bien-être sous mes attentions. Un nouveau sourire traça mes lèvres. Il n’était pas question d’avoir de sombres pensées maintenant.

« Ah oui maintenant que tu le dis ! Non en fait ça viens de Vikings, la série. J’adore le personnage de Floki. »

Mon regard s’abaissa sur le chien avant de remonter vers elle, ma main arrêtant son oeuvre pour rejoindre mes jambes. A nouveau, j’écoutais mon amie me parler de son amour, visiblement très occupé par toutes ses activités. J’espérais pour elle que ça ne les empêchait pas de passer du temps ensemble et qu’elle la traitait bien, car elle le méritait vraiment. Cette femme était une bouffée de bonheur à elle seule, une femme très maternelle, prête à veiller sur les autres à la moindre occasion. Et pour ne rien gâcher, elle était une violoniste hors pair.

« Oh avec plaisir ! Je suis content que la petite l’aime autant que lui ! »

J’entends alors le ton de sa voix changer, une tristesse qu’elle essaye de cacher en parlant de sa fille adoptive qui refuse de lui adresser la parole depuis un moment déjà. Ma main se glisse sur sa cuisse, je me veux réconfortant dans mes gestes à défaut de l’être de mon regard. C’est dans ses moments là que j’aimerais réellement pouvoir lui dire que je suis là par un simple regard.

« Elle reviendra. Laisse lui le temps. »

Il n’y avait rien d’autre à dire. J’étais conscient mieux que quiconque que le temps guérissait beaucoup de blessures. Dans son cas, elle ne pouvait rien faire d’autre que d’attendre.

« Bon alors, on les goûte ses pâtisseries ? »

Je lui offrais un grand sourire en reprenant ma main, à présent impatient de goûter ses petites merveilles !



(c) BlackCat

_________________
Nos empreintes ne s’effacent jamais des vies que nous avons touchées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorante

avatar



☼ I love you My Sun and Stars. ✩✩
INSCRIT DEPUIS LE : 24/11/2016
MESSAGES : 783
POINTS : 6531



MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie - Sarah & Sirius   Lun 30 Juil - 17:02


Le début d'une nouvelle vie

Sirius & Sarah


Sarah s’en serait presque voulu d’avoir mentionné le charmant pâtissier, parce que si tout d’abord le sourire de Sirius avait l’air emballé, son expression se mua bien vite, comme si des pensées difficiles lui étaient brutalement revenues. Sarah le dévisageait sans vergogne, elle avait besoin de savoir jusqu’où elle pouvait aller, pour savoir quand s’arrêter. Elle n’était pas venue briser le cœur de son ami. Elle voulait simplement l’apaiser. Elle détourna la conversation sur le chien qui était entré dans la vie de l’artiste. Elle avait complètement visé à côté ! Mais l’intervention eut tout de même l’effet escompté. Celle de détourner l’esprit des sombres pensées que Sirius semblait s’infliger.

« Je ne connais pas du tout cette série, comme tu t’en doutes ! Mais je crois que j’en ai entendu parler…ah oui, une de mes élèves m’a demandé de lui apprendre le thème principal au violon. L’adapter n’a pas été une partie de rigolade ! » Elle rit un peu et puis sourit. Il savait bien qu’elle ne regardait aucune série. Elle préférait les soirées films ou lire des romans. Les seuls épisodes qu’elle avait regardé étaient finalement ceux décidés par Orion. Et voilà qu’elle pensait de nouveau à son homme….quand ne pensait-elle pas à lui ? Reparler d’Elijah lui permit de changer de sujet. Elle était ravie de savoir que cela lui faisait aussi plaisir que son œuvre plaise. Il ne sembla pas en prendre ombrage.

Lorsqu’elle prononça le nom de Naïla, Sarah s’en voulut. Au final, c’était bien elle qui risquait de déprimer. Et le comble, c’est que finalement, c’est Sirius qui se mettait à la consoler. Il posa une main compatissante sur sa cuisse avant de la retirer alors qu’il réussit à clore le sujet habilement, avant même que celui-ci ne soit réellement ouvert. Sarah lui était reconnaissante. « Tu as raison. Le temps est un allié de taille quand on l’accepte. » Elle ne disait pas ça que pour elle. Bien évidemment, cela comptait aussi pour Sirius et elle était certaine qu’il n’y avait pas fait la sourde oreille. Mais il était vrai que les gâteaux étaient à présent le sujet le plus intéressant. Elle retrouva son enthousiasme enfantin.

« Alors c’est parti ! Tu veux un truc plutôt sec ou plutôt coulant pour commencer ? Y’a des pièces au chocolat et thé vert…aux haricots rouges, aux haricots rouges et thé vert et haricots rouges et chocolat ! Il y a un mini roulé haricots rouges thé vert trop choupi, ouvre la bouche ! » Elle se mit à glousser, ce n’était pas parce qu’il était aveugle qu’elle faisait ça, elle l’avait toujours fait. Quand elle ne lui laissait guère le choix, elle approchait la nourriture de sa bouche et lui donnait la becquée. Généralement il levait les yeux au ciel, mais ça le faisait rire. Une fois qu’il eut mâché un peu la pâtisserie, elle ne put s’empêcher de demander. « Alors ? Comment tu trouves ça ? » Sans attendre sa réponse, elle s’empara du même et l’enfourna dans sa bouche avec gourmandise. Les saveurs sucrée de la pâte de haricots rouges se mariait avec merveille à la légère amertume du thé vert. Les sensation en bouche étaient intéressantes. La pâte collait juste un peu aux dents alors que la partie au thé vert était une génoise aérienne à souhait. « Hum.. »

MademoizelleZ

_________________


What should I do with the two of you ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

soldat

avatar

/

INSCRIT DEPUIS LE : 12/07/2018
MESSAGES : 56
POINTS : 1133



MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie - Sarah & Sirius   Ven 17 Aoû - 22:57


 
         
Sarah & Sirius

           

             
       
Le début d'une nouvelle vie


     
         


J’avais habilement réussi à recentrer la conversation sur les fameuses pâtisseries ramenées. Il était injuste pour elles de les mettre de côté pour de sombres pensées, que ni Sarah ni moi ne tenions réellement à aborder. Néanmoins, j’étais heureux de constater que j’avais toujours un effet salvateur sur elle. Il lui fallait du temps tout comme il m’en fallait à moi.

L’instant suivant, j’écoutais avec attention ce qu’elle me décrivait, joignant mes mains devant moi en m’abaissant, les coudes sur les genoux, un petit sourire aux lèvres. J’eu à peine le temps d’enregistrer tout ce qu’elle me dit qu’elle m’intima d’ouvrir la bouche tel un enfant, ordre auquel je répondis, une fois n’est pas coutume, par un sourire amusé avant de m’exécuter, accueillant le met dans ma bouche en lâchant un rire amusé. Par réflexe, je plaçais prudemment mes mains en dessous de mon visage, au cas où un bout tombe, avant de croquer avec entrain dans la pâtisserie, analysant de mes sens affutés tous les goûts qui m’assaillaient d’un coup.

« Hum ! C’est super bon ! »


D’une doigt, je remis une miette qui trainait sur le coin de mes lèvres dans ma bouche, ne voulant pas en perdre un seul morceau, aussi petit soit-il !

« Comment est-ce que tu as dit que ça s’apellait déjà ? Yukiko... machin ? C’est trop bon ! Faudra que tu m’emmènes là-bas la prochaine fois ! »

A nouveau, après avoir tout avalé, j’ouvre grand la bouche pour en avoir encore, abandonnant d’office l’idée de me servir moi-même.

« Et puis, tu m’as dit que le vendeur était charmant non ? Dit m’en plus, il est bien foutu à quel point hum ? »

Mon esprit n’avait aucun mal à imaginer le vendeur en question. Pour qu’il lui plaise, c’est qu’il devait vraiment être bien foutu, Sarah n’était pas du genre à baver sur n’importe qui, j’étais bien le premier à en être au courant sans vraiment le vouloir parfois. Alors, c’était presque devenu une habitude, si bien que je préférais de loin fantasmer sur cet inateignable jeune homme plutôt que de m’enliser dans les pensées de mon ancienne relation.

« Ca me fait plaisir que tu sois là. Pardon de ne pas t’avoir rappelée mais... Enfin... »

C’était sorti tout seul, venant droit du coeur telle une excuse muette. Sarah m’était très précieuse, je m’en serais voulu de perdre son amitié aussi bêtement qu’à cause de ma fierté. J’avais eu tord de ne pas la recontacter, mais j’étais heureux qu’elle l’ai fait d’elle-même.




(c) BlackCat

_________________
Nos empreintes ne s’effacent jamais des vies que nous avons touchées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ignorante

avatar



☼ I love you My Sun and Stars. ✩✩
INSCRIT DEPUIS LE : 24/11/2016
MESSAGES : 783
POINTS : 6531



MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie - Sarah & Sirius   Lun 3 Sep - 17:35


Le début d'une nouvelle vie

Sirius & Sarah


Le rire de Sirius résonna de manière agréable aux oreilles de Sarah. C’était ça le pouvoir des gourmandises. Elle l’observa déguster la pâtisserie avec le même plaisir qu’elle. Sarah manqua de lui faire remarquer la miette sur le coin de sa bouche, mais il semblait que son sens du toucher était d’autant plus développé à présent qu’il s’en occupa lui-même après avoir confirmé que c’était délicieux. « Je suis ravie que ça te plaise autant qu’à moi ! »  Elle laissa échapper un rire alors qu’il essayait de retrouver le nom de la pâtisserie. « Yukiko’s Pastries. » Précisa-t-elle. « Oui je t’emmène quand tu veux ! » Elle remarqua qu’il ouvrait à présent la bouche et semblait attendre quelque chose. Un nouveau rire secoua la violoniste avant qu’elle ne s’empare d’un chocolat au hasard pour le glisser entre les lèvres de Sirius.

« Chocolat noir….. » Elle prit la notice qui détaillait les chocolats. « Thé vert et…un mot imprononçable. Sûrement une épice ! » Elle s’empara de la même chose. C’était sacrément piquant cette fois. Mais le thé atténua la sensation. Sarah aurait juré qu’il y avait aussi du miel. La question de Sirius par rapport au vendeur la sortie de son inspection gustative. « Oh…et bien…il est grand, brun, yeux verts, plutôt bien fichu mais avec un petit bedon. » Elle fit une pause. « Je crois que c’est son sourire qui m’a le plus marquée. A mon avis, il doit plaire à plus d’un et plus d’une. » Elle tapota le genou de Sirius. « Le meilleur Chaton, c’est que mon gaydard s’est déclenché. » Elle lui aurait bien fait un regard entendu à son ami, mais, elle se doutait, qu’au ton qu’elle avait employé, il avait bel et bien compris ce qu’elle voulait insinuer. Mais elle n’insista pas plus. Elle ne voulait pas brusquer son beau brun. Visiblement, il n’était plus avec son fiancé. Sinon, il serait là aussi non ? Il l'aurait peut-être même prévenue... Mais ce n’était pas une raison pour le pousser dans les bras d’un autre pour autant.

Il retrouva son sérieux et Sarah haussa les sourcils, légèrement inquiète. Finalement il s’excusait de ne pas l’avoir appelée. Elle attrapa la main de Sirius pour la serrer. « Tu avais tes raisons. On est là ensemble maintenant. » Elle pressa un peu plus les doigts de Sirius entre les siens. Une manière de lui dire qu’elle le soutenait. Puis, elle prit un ton faussement autoritaire. « Pour te faire pardonner, tu vas devoir m’aider à manger TOUTE la boîte de chocolat ! » Elle laissa un petit silence s’installer avant de pouffer un peu. Elle guida la main de Sirius vers la boîte ouverte. « Tu peux les tâter, ça ne me dérange pas. » Elle sourit, mais réalisa que sa phrase pouvait être mal interprétée, alors elle rajouta : «  Je parle des pâtisseries bien sûr ! » Elle pouffa de nouveau. Elle ne savait pas comment lui poser des questions plus personnelles alors elle faisait la pitre. Mais elle finit par demander aussi naturellement que possible. « Que fais-tu de beau de tes journées ? »

MademoizelleZ

_________________


What should I do with the two of you ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie - Sarah & Sirius   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le début d'une nouvelle vie - Sarah & Sirius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen
» Nouvelle Star: Lary de Fontaine les Dijon
» Miss NRJ Nouvelle Calédonie 2010
» La nouvelle carte vitale arrive: preparer vos photos
» Nouvelle alerte au tsunami dans le Pacifique, pas de dégâts.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: manchester :: Manchester North. :: Habitations.-