ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️

Partagez
 

 Plouf ♦ Kayden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

informée

Kaylee L. Harrington
Kaylee L. Harrington

Plouf ♦ Kayden 180908100219273565

INSCRIT DEPUIS LE : 18/06/2015
MESSAGES : 1429
POINTS : 8033



Plouf ♦ Kayden Empty
MessageSujet: Plouf ♦ Kayden   Plouf ♦ Kayden EmptyDim 2 Juin - 17:44



   
Plouf
Kayden ♥

Le premier week-end du mois de juin s’annonce magnifique. Autrement dit, c’est le moment idéal et inespéré pour laver les deux sacs à puces qui me servent de chiens. Plume et Léon se sont assis au pied de l’escalier, côte à côte, à observer mes allers et venus d’un drôle d’œil. L’air de se dire que cet étrange remu ménage prouve une fois de plus que je suis complètement folle. Voilà un bon quart d’heure que je traverse la maison pour rassembler tout ce dont j’ai besoin. Car une fois n’est pas coutume, puisque laver mes chiens dans la salle de bain a toujours été un véritable désastre, cette fois ça se fera au fond du jardin. Je m’arrête une énième fois devant la fenêtre de la cuisine pour balancer un regard aussi discret que possible vers la maison du voisin. Le docteur Heo n’a toujours pas montré le bout de son nez. Et c’est une bonne chose. J’espère même silencieusement qu’il se soit absenté pour la journée, ça m’évitera d’encaisser son regard noir et ses remarques glaciales, si toutefois mes chiens mal élevés dérangent une fois de plus sa précieuse tranquillité.

Je balance un tas de vieilles serviettes éponges dans l’énorme bassine posée devant la porte d’entrée, avant de me redresser et de poser mes poings sur mes hanches. Les deux monstres me regardent avec de grands yeux gavés d’amour. Quelque chose me dit qu’ils se doutent de ce qui est en train de se tramer.

- Interdiction de me faire le même cinéma que d’habitude, compris ?

Au même instant, le bruit caractéristique d’un vieux moteur de scooter se réveille au bout de la rue. Je vérifie rapidement que tout est là, savon, brosse, bonbons canins pour appâter les caractères récalcitrants … C’est tout bon. Je me redresse juste à temps pour apercevoir la mobylette s’arrêter devant le portillon de ma maison.

- Et voilà les renforts.


Aiden descend du scooter en retirant son casque. Pile à l’heure. Je me dépêche d’attacher mes cheveux en une queue de cheval approximative, avant de soulever ma bassine et d’ouvrir la porte d’entrée.

- Hey !

Je l’accueille d’un sourire. Mieux vaut avoir l’air avenante, tant qu’il n’a pas encore saisi l’ampleur du cauchemar qui nous attend. Un sourire le convaincra peut-être de ne pas prendre ses jambes à son cou trop rapidement.

- C’est vraiment gentil d’être venu m’aider. J’espère que tu n’as pas peur d’être mouillé … On va faire ça là-bas.


Je cale ma main libre en visière sur mon front pour le regarder malgré le soleil éblouissant de ce début d’après-midi et lui désigne l’arrière de la maison d’un mouvement du menton. Je me concentre pour rester aussi détendue que possible et, surtout, de ne pas penser à ce foutu rêve que j’ai fait il y a quelques nuits, où lui et moi nous échangions un baiser brûlant et on ne peut plus irréel. C’est navrant de voir que ma vie amoureuse se développe bien plus facilement dans mes songes, là où rien n’est concret, que dans la réalité.

- Tu as trouvé facilement ?

J’enchaîne sur une autre question pour m’empêcher de trop réfléchir. C’est mauvais quand je réfléchis. Ça aussi c’est désespérant d’ailleurs. Je réhausse la bassine contre ma hanche et l’invite à contourner la bâtisse pour rejoindre le fond du jardin. Léon est déjà en train de courir comme un chien dégénéré autour de nous, tandis que Plume se contente de trottiner calmement entre les massifs de fleurs à l’agonie. Non vraiment, Aiden ne sait pas encore dans quoi il vient de s’embarquer.


Codage par Emi Burton

_________________
dream is coming true

je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas

banni

Aiden Fawkes
Aiden Fawkes

Plouf ♦ Kayden 881731JaredMilaKayden22

INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 1406
POINTS : 4491



Plouf ♦ Kayden Empty
MessageSujet: Re: Plouf ♦ Kayden   Plouf ♦ Kayden EmptyLun 3 Juin - 16:33


Plouf

Kayden ♥


J'y croyais pas quand Kaylee m'a dit qu'elle acceptait mon aide pour laver ses chiens. Je sais qu'il y a plus glamour comme rencard, mais peu importe pourvu qu'on passe un peu de temps ensemble. En plus, je passe souvent au refuge maintenant, pour donner un coup de main, même si je ne la  croise que très rarement puisqu'elle est déjà bien occupée avec son boulot. En tout cas, maintenant je gère plutôt bien les boules de poils et Wobbly ne me fait pas de scène quand je sens le chien en rentrant à la maison. Quand c'est le chat c'est autre chose...

Je suis content de voir que même si je ne viens plus squatter ses rêves, elle veut toujours de ma compagnie. Et c'est même mieux quelque part, puisqu'elle le veut vraiment maintenant. Je m'estime d'autant plus chanceux. Je suis sur mon petit nuage. Et puis après ce rêve que j'ai fait d'elle...oh merde, faudra que j'arrête d'y penser quand je la verrais sinon je risque de me prendre une sacrée baffe dans la gueule en essayant de l'embrasser. Je souris quand même bêtement à mon reflet dans le miroir. Je suis toujours en caleçon, incapable de me décider sur la tenue. Déjà que j'ai passé une heure dans la salle de bain...Je sais bien que l'activité prévue est salissante mais j'ai quand même envie de faire bonne impression.

Je jette un regard à ma montre. OH PUTAIN. Je vais être en retard si ça continue ! J'enfile un jean, des chaussettes noires, le premier t-shirt qui passe avant de checker mon reflet rapidement dans le miroir. Ah bah bien. J'ai choisi le meilleur t-shirt! Après un facepalm en bonne et due forme sur mon front j'attrape mes clefs de scooter et mon téléphone. Quelque chose manque....Un miaulement m'interpelle. Ah oui ça.

« Merci Wob ! »

J'ouvre le velux pour qu'il puisse sortir et rentrer à sa guise. M'étonnerait qu'il flotte aujourd'hui. J'enfile mes baskets et après une dernière caresse à mon rouquin, je m'empare de mon sac à dos . Je me précipite en bas de l'immeuble pour rejoindre mon fidèle destrier mécanique. Sa carrosserie bleue ciel a légèrement pâlie avec le soleil mais malgré tout mon scooter a fière allure. Je vérifie rapidement que j'ai un deuxième casque dans le coffre. On ne sait jamais après tout. Bon, je me fais des films...mais quand même, elle m'a invitée chez elle. Je suis excité et stressé comme pas permis.

Mon scooter démarre sans faire d'histoires et me voilà lancé. L'adresse est facile à trouver, j'ai souvent livré des pizzas là-bas aussi.  C'est quasiment mon quartier. D'ailleurs, je me souviens d'un teigneux qui m'a envoyé bouler quand je lui ai présenté la pizza. « C'est au numéro treize BIS. » m'avait-il dit comme si j'étais un abruti profond. Clairement vu sa gueule, ce mec mange pas de pizza. Il doit être adepte des restaurants pour gens hautains et pompeux comme lui. En tout cas, si le vrai client pour la pizza avait voulu me faire une sale blague en oubliant de préciser le bis, il avait bien réussi son coup !

Me garant devant chez Kaylee, j'ai un temps d'arrêt. Merde. Kaylee est la voisine de ce gros con ? Et bin, ça doit être quelque chose l'entraide entre voisins...Je délaisse rapidement ces pensées en enlevant mon casque, la belle arrive. Elle me sourit et voilà que mon cœur s'emballe et cabriole. Bon sang. A-t-on déjà vu une femme plus magnifique qu'elle ? Elle me salue et je ne sais déjà plus où me mettre...

« Hey Kay' »

Je me sens timide d'un coup. J'essaie de me ressaisir rapidement en passant le portillon avant que les chiens n'aient le temps d'essayer de sortir. Les deux boules de poils m'accueillent avec curiosité, je les laisse me renifler tandis que j'écoute les instructions de leur maîtresse.

« Avec plaisir, il fait beau et j'avais du temps libre...oh d'accord, je te suis ! »


Nous commençons à avancer, j'ai envie de lui proposer de porter la bassine pour elle, mais j'ai pas envie de lui laisser croire que je la pense incapable de la porter toute seule...je me gratte la nuque ne sachant trop quoi dire mais c'est elle qui pose une question.

« Oui ça va, j'ai déjà livré des pizzas par ici il y a un sacré moment mais je m'en souviens encore bien. »

Mon ton doit être un mi figue mi raison concernant la fin de ma phrase. En même temps avec un tel accueil. Puis c'est qu'il me disait sacrément quelque chose le gusse. J'observe du coin de l’œil le shiba qui tournicote comme un fou. Je sens que c'est celui là qui va être difficile à laver...Je poursuis la conversation.

« Elle a l'air chouette ta maison, en plus tu as un petit jardin ! Ça a l'air d'être un quartier où il fait bon vivre. Le voisinage est sympa ? »


Je souris avant d'aller déposer mon sac à dos dans un coin un peu plus à l'écart. Vétérinaire ça doit bien mieux payé que n'importe quel job que j'ai pu faire. Mon studio m'apparaît comme un luxe non négligeable compte tenu de mon mode de vie. J'espère qu'elle n'a pas trouvé ça trop nul quand elle a passé la nuit chez moi après son anniversaire...Hum...j'essaie de ne pas repenser à ça non plus. C'était bien réel ça. Elle était si adorable quand elle dormait. Je reviens vers elle, tâchant de ne pas la fixer lourdement. Je dois avoir un regard de merlan frit quand il s'agit d'elle. En plus, j'ai l'impression qu'elle est pas spécialement à l'aise non plus. Je laisse échapper un tout petit soupir avant que mon attention ne soit détourné par quelque chose d'humide et chaud sur ma main.

« Oh, salut toi, Plume je présume ? »

Je caresse la tête du dalmatien affectueusement avant de relever la tête vers Kay ayant retrouvé un sourire plus naturel et enjoué.

« On commence par lequel ? »

MademoizelleZ


T-Shirt:
 

_________________
« Girl...You're driving me crazy »
(c) MademoizelleZ

Plouf ♦ Kayden 18110810
Revenir en haut Aller en bas

informée

Kaylee L. Harrington
Kaylee L. Harrington

Plouf ♦ Kayden 180908100219273565

INSCRIT DEPUIS LE : 18/06/2015
MESSAGES : 1429
POINTS : 8033



Plouf ♦ Kayden Empty
MessageSujet: Re: Plouf ♦ Kayden   Plouf ♦ Kayden EmptyMer 3 Juil - 21:54



   
Plouf
Kayden ♥

J'observe d'un œil particulièrement piqué d'intérêt mon Gardien faire connaissance avec mon chien. Plume accueille la caresse sans problème, avant de lui lancer un regard chargé d'affection. Un couinement canin lui échappe, juste pour réclamer un peu plus de tendresse alors qu'Aiden se redresse vers moi. C'est peut-être bête, mais j'ai toujours été persuadée que les animaux savent différencier les bonnes des mauvaises personnes. Et mon brun aux yeux bleus vient tout juste de remporter le test haut la main. Je retrouve son attention et lui offre un sourire.

- Le voisinage est … sympa, quand on sait se faire discret disons.

Je ris tout bas, mue d'un amusement crispé. Je coule un coup d’œil en direction de la maison du Docteur Heo. Bien heureusement, il n'a toujours pas pointé le bout de son nez. Je plante la bassine au milieu de l'herbe, sur un coin de terrain à demi ombragé.

- Je te propose de commencer par le plus compliqué. Léon. Ensuite ça sera plus simple, Plume est très docile.

Je siffle mon chien qui, une fois n'est pas coutume, ne tarde pas à rappliquer comme une fusée. Le shiba se plante à mes pieds et remue la queue, visiblement heureux d'être dehors avec deux copains bipèdes. Une brève grimace d'appréhension m'échappe.

- Ok alors … On va le placer dans la bassine. L'idée c'est que tu l'immobilises pendant que je le mouille avec le jet d'eau pour ne pas qu'il ait l'envie d'aller voir ailleurs. Après … On se dépêche de le savonner.

Ce faisant, j'attrape Léon par le collier pour l'entraîner dans la grosse cuvette.

- Ça ira ?

Je lui lance un regard plus ou moins inquiet. Voilà que je culpabiliserais presque de lui demander de m'aider à faire une telle corvée. Je m'éloigne le temps de récupérer le tuyau d'arrosage. Tout est en place. Le shampoing pour chien est là, accompagné de deux grosses éponges posées à porter de main. Le marathon peut commencer.

- Bien, c'est parti …



Codage par Emi Burton

_________________
dream is coming true

je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas

banni

Aiden Fawkes
Aiden Fawkes

Plouf ♦ Kayden 881731JaredMilaKayden22

INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 1406
POINTS : 4491



Plouf ♦ Kayden Empty
MessageSujet: Re: Plouf ♦ Kayden   Plouf ♦ Kayden EmptyJeu 4 Juil - 18:00


Plouf

Kayden ♥


Un regard de Kaylee vers la maison de l'autre abruti et sa réponse me laisse sous-entendre qu'il est probablement aimable avec personne ce gars-là. Je me demande si on faisait du bruit, beaucoup de bruit, s'il pointerait le bout de son nez. Je pouffe pour moi-même, puis reporte mon attention sur ma belle brune. En même temps, je caresse distraitement la tête de Plume qui n'a pas l'air de vouloir renoncer à un peu de tendresse, le museau dans ma paume. Kay fini par déposer la bassine qu'elle tenait presque comme un bouclier sur le sol. D'un air presque solennel j'écoute les instructions.

« Ok chef ! »

Je tourne la tête vers l'excité de service qui ne fait que confirmer la description de sa maîtresse alors qu'il galope vers elle comme un bienheureux au sifflement, l'air parfaitement innocent. L'air seulement. Un nouveau regard vers Kay m'indique qu'elle appréhende un peu et puis soudain elle a l'air très concentré, je souris encore plus. La précision de la manœuvre me donne l'impression que Léon est une bombe à retardement. Vite vite avant qu'elle n'explose semble dire mon acolyte !

« On fait comme ça ! »

Délaissant Plume en lui tapotant la tête gentiment, je me présente au shiba lui administrant des caresses avant de l'attraper par le collier me plaçant à côté de lui dans le but de le maintenir sans l'étouffer. Le chien a beau avoir l'air doux comme un agneau, dès lors que sa maîtresse s'éloigne il recommence à bouger, cherchant à quitter la bassine.

« Tout doux mon beau, on attend sagement l'arrosage ! »

Je crois que je n'aurais pas dû dire ça. Je sais pas si c'est le mot ou la vision du tuyau mais les muscles du chien se sont tendus d'un coup et le voilà qui trépigne, sautille sur place comme un kangourou et tire en avant. Je tiens bon, jetant un œil à Kay pour voir où elle en est. Elle approche rapidement et j'éclate de rire en voyant Léon tenter de mordre le jet d'eau.

« Si j'ai bien compris ce n'est que le début ? »

Tâchant de bien le tenir, mais amusé, j'adresse un regard à Kaylee pour montrer que je suis prêt. Elle commence à le mouiller et mes yeux s'embuent de larmes. Je me mord l'intérieur de la joue tellement j'ai envie de rire en voyant cette boule de poil orange se tordre dans tous les sens pour essayer de chiquer l'eau. J'arrive à le maintenir malgré tout. Je ne peux pas me retenir de demander, hilare.

« T'es sûr que c'est un chien ? »

MademoizelleZ

_________________
« Girl...You're driving me crazy »
(c) MademoizelleZ

Plouf ♦ Kayden 18110810
Revenir en haut Aller en bas

informée

Kaylee L. Harrington
Kaylee L. Harrington

Plouf ♦ Kayden 180908100219273565

INSCRIT DEPUIS LE : 18/06/2015
MESSAGES : 1429
POINTS : 8033



Plouf ♦ Kayden Empty
MessageSujet: Re: Plouf ♦ Kayden   Plouf ♦ Kayden EmptyDim 14 Juil - 9:33



   
Plouf
Kayden ♥

Léon s'amuse comme un diable avec le jet d'eau, ce qui a le don de me faire soupirer avant de m'arracher un sourire. Aiden ne cherche même pas à cacher son hilarité devant le comportement pour le moins surprenant du chien. Sa question me fait souffler à nouveau.

- Je me pose la question tous les jours, si tu savais …

J'échange un regard complice avec lui avant de me rapprocher encore un peu de la bassine. Tant que le chien sera occupé à essayer de mordre l'eau, tout ira relativement bien. Une fois que la distraction se sera envolée, nous avons tout intérêt à rester concentrés. Aiden a parfaitement compris la situation. Ce n'est que le début.

J'arrête le tuyau d'arrosage et ne tarde pas à tomber à genoux à côté de la petite baignoire. Léon patauge avec joie. J'attrape une éponge que je badigeonne de savon avant de la tendre à mon partenaire. Réitérant la même opération pour moi, je commence sans tarder à laver le shiba. Bien heureusement, la présence inhabituel du Gardien semble suffisamment piquer l'intérêt du chien pour le retenir dans la bassine. Pour le moment du moins.

- Alors, comment se passe ton nouveau travail ?

En constatant que le bain roule comme sur des roulettes, je finis par me détendre. Je m'installe un peu plus confortablement sur l'herbe, sans égard pour l'idée de finir trempée et pleine de terre.

- En parlant de travail … Je voulais te demander quelque chose.

Je m'applique à nettoyer le pelage de Léon en évitant de croiser le regard d'Aiden. C'est stupide, mais ce rêve beaucoup trop renversant de l'autre nuit me revient en tête et m'empêche de le regarder en face.

- Mes anciens camarades de fac m'ont offert un voyage pour mon anniversaire. Nous devions partir ensemble, mais finalement ça a été annulé. Je trouverais ça dommage de laisser les billets périmer, alors je me suis renseignée pour faire changer le nom des réservations. Et, comment dire … Ça a été tellement adorable de ta part d'organiser une fête pour mon anniversaire. Alors je voulais te proposer de faire partie du voyage. Pour te remercier. Tu penses que tu pourrais t'arranger avec ton patron ?

Ne le regarde pas dans les yeux, Kay. Surtout pas. Tu vas piquer un far titanesque.


Codage par Emi Burton

_________________
dream is coming true

je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas

banni

Aiden Fawkes
Aiden Fawkes

Plouf ♦ Kayden 881731JaredMilaKayden22

INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 1406
POINTS : 4491



Plouf ♦ Kayden Empty
MessageSujet: Re: Plouf ♦ Kayden   Plouf ♦ Kayden EmptyVen 19 Juil - 13:10


Plouf

Kayden ♥


Kay m'avoue qu'elle n'est pas sûre elle-même de l'espèce de Léon. J'éclate de rire pour de bon. Mon cœur s'emballe un peu à notre échange de regard. J'ai beau être arrosé par un chien fou, je suis le plus heureux des hommes en cet instant. Un regard lancé par ma belle m'indique qu'il faut que je me tienne prêt. De fait, une fois l'eau coupée, la boule de poil recommence à tirer sur son collier après nous avoir de nouveau copieusement éclaboussés. Je lui grattouille le sommet du crâne pendant que l'humidité remonte le long de mon jean. Au moins ça rafraîchit.

Je vois Kay se mettre à genoux pour savonner son chien. Je sais pas pourquoi ça me fait rougir. J'essaie de ne pas trop observer son corps se mouvoir. Mon regard est irrésistiblement attiré par elle mais ce n'est pas le moment de passer pour un gros lourd. Même son t-shirt qui pour le coup ne la moule pas du tout, la met en valeur. Je suis sûr qu'elle a l'air d'une déesse avec n'importe quel vêtement. Je suis bêtement en train de sourire quand elle me tends l'éponge pleine de mousse. Je réalise soudain que ma tâche ne consistait pas seulement à la regarder faire en tenant la bête, je m'en empare après m'être assuré que je n'allais pas perdre Léon. Il a tellement d'énergie le bougre !

Ma main tente de trouver le bon point de départ sur Léon pour ne pas me retrouver à galérer comme un con pour le tenir mais aussi pour ne pas lui mettre de la mousse dans les yeux. Le cou ! Ce sera le cou pour commencer ! Kay me sort de mes réflexions pratiques.

« Impeccable ! Mon patron est exigeant sur ce qu'il veut manger mais il est pas capricieux. Du coup, ça devient un plaisir de cuisiner pour lui. Et moi je peux tester de nouvelles recettes régulièrement. D'ailleurs si jamais tu veux que je te fasse goûter une spécialité irlandaise un jour, n'hésite pas ! »

Je lâche ça, l'air de rien, mais quand même. J'aimerais bien qu'elle veuille que je lui fasse à manger. Ce serait l'occasion de passer du temps ensemble à nouveau. Et puis...elle ne doit pas avoir beaucoup de temps pour elle avec le travail.

« Et toi ? Tout se passe bien aussi ? Tu es en vacances en ce moment ? »

Je la vois se détendre et se mettre plus à l'aise sur l'herbe. Je dois retenir un peu Léon qui veut la rejoindre à côté de la bassine. Je le grattouille de nouveau, derrière les oreilles, pour le distraire. Plume s'est sagement allongé à côté. Il observe son semblable par moment, mais il regarde surtout sa maîtresse. C'est mignon. Kay relance la conversation sur un ton plus conspirateur. Je me demande bien ce qu'elle va dire.

« Oui ? »

Intéressé, je suis incroyablement impatient d'entendre la suite. Et quelle suite ! Elle me trouve adorable d'avoir organisé son anniversaire ! Un sourire s'étale sur ma face de bienheureux. Elle m'invite à partir en voyage avec elle ! Son regard se détourne de manière si mignonne. Oh est-ce qu'elle est gêné ? C'est un rendez-vous ?

« Je suis certain que mon patron n'y verra pas d'inconvénient. C'est pour combien de temps ? Ce serait quand ? »


Mon cœur bondit comme un fou. J'ai tellement hâte ! Partir en voyage avec Kaylee ! Ce serait l'occasion de se rapprocher..peut-être même que je pourrais lui avouer, comme dans mon rêve ? Je commence à rougir de nouveau, et évidemment, j'en oublie de tenir correctement Léon. Une seconde d'inattention qu'il n'a pas manqué de saisir pour bondir hors de la bassine et sautiller comme un fou dans la jardin avant de se rouler sur le sol sous mon regard ahuri.

« Kay'....je suis désolé...j'ai pas compris comment il a fait. »

Je crois qu'il n'y a plus qu'à recommencer.

MademoizelleZ

_________________
« Girl...You're driving me crazy »
(c) MademoizelleZ

Plouf ♦ Kayden 18110810
Revenir en haut Aller en bas

informée

Kaylee L. Harrington
Kaylee L. Harrington

Plouf ♦ Kayden 180908100219273565

INSCRIT DEPUIS LE : 18/06/2015
MESSAGES : 1429
POINTS : 8033



Plouf ♦ Kayden Empty
MessageSujet: Re: Plouf ♦ Kayden   Plouf ♦ Kayden EmptyVen 26 Juil - 14:08



   
Plouf
Kayden ♥

Ma proposition ne semble pas trop sonner comme quelque chose de bizarre aux oreilles d’Aiden. Je le vois même sourire, plutôt réceptif à l’idée d’aller se faire dorer la pilule quelque part. C’est fou, il ne sait même pas où on part, et pourtant il a déjà l’air partant pour foncer vers l’aéroport. Je suis soulagée. Assez pour me détendre quelque peu. Qu’il refuse avec une excuse bidon aurait été bien trop gênant. Je le voyais d’ici me sortir un discours vaseux, auquel ni lui ni moi – ni les chiens – aurait cru un seul instant. « Tu comprends Kaylee, faut que je nourrisse le chat de ma vieille tante Paulette qui est hospitalisée ». Ou pire encore. « Tu comprends Kaylee, j’ai le syndrome du hublot, l’avion et moi c’est pas possible ». Comment ça le syndrome du hublot ? Des problèmes respiratoires ? Risque d’embolie pulmonaire ? « Nan, tu comprends pas. C’est les hauteurs. Ça me rend malade quand je regarde par la fenêtre ». Ah oui, tu as le vertige en fait. Tu m’as prise pour une quiche ?

Faut vraiment que j’arrête de m’inventer des conversations avec moi-même.

Je lâche un léger soupir avant de sourire à mon tour, sans trop m’en rendre compte. Ça, c’est fait. Et je n’aurais plus à y penser pour le reste de l’après-midi. Je suis contente qu’Aiden ait accepté.

- Super ! Alors en f…

Il n’était peut-être pas très avisé d’aborder un sujet vacancier en s’occupant d’une créature aussi déchaînée que mon shiba. Ma vigilance est retombée. Et c’est ce moment précis que choisit mon chien pour bondir hors de la bassine, avec la force et la délicatesse d’un boulet de canon.

- Léon ! NON !

J’ai un geste désespéré et totalement inutile pour essayer de le retenir. J’essaye de me jeter en avant tout en me relevant, éponge en avant, pour tenter de rattraper le monstre. Mes bras se referment dans le vide. Une gerbe d’eau sale me trie le visage. Je merde complètement la gestion de mon élan. Mon pied atterrit contre le pied de la minuscule baignoire. Celle-ci se retourne brutalement pour se renverser sur moi. Je perds l’équilibre. M’envoie de la mousse de shampoing canin dans les yeux. Et pour finir le spectacle, ma jambe valide ripe irrésistiblement contre l’herbe trempée et glissante.

- Oh mon d…

Je n’ai pas le temps de comprendre que je vais dégringoler que la gravité m’aspire déjà. Mon corps tombe en avant. Mes paupières se ferment d’instinct et mes bras se lèvent maladroitement pour amortir la chute. Mes mains percutent les épaules d’Aiden alors que je lui tombe dessus de tout mon poids. Je le pousse en arrière en m’écroulant en travers de son corps. Mon front heurte le sien. Aïe ! Mes mâchoires claquent dans le vide. Le monde tourne un instant. Si bien que je me demande un instant où je suis.

- Oh merde … ! J’veux dire, mince ! Tu … Tu n’as rien ? Je suis vraiment désolée, c’est …

C’est Léon. Qui revient gesticuler comme une furie autour de nous. Je sens le chien sauter comme un fou, l’arrière-train en l’air, avant de faire mine de nous rejoindre dans notre roulé-boulé pour jouer. Je m’agite tant bien que mal pour trouver une prise et me redresser. Le savon me détruit les yeux. Je suis en train de tourner aveugle. Au secours.


Codage par Emi Burton

_________________
dream is coming true

je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas

banni

Aiden Fawkes
Aiden Fawkes

Plouf ♦ Kayden 881731JaredMilaKayden22

INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 1406
POINTS : 4491



Plouf ♦ Kayden Empty
MessageSujet: Re: Plouf ♦ Kayden   Plouf ♦ Kayden EmptyMer 7 Aoû - 9:21


Plouf

Kayden ♥


Bien évidemment notre merveilleuse conversation s'arrête lorsque Léon récupère le devant de la scène de la manière la plus rocambolesque qui soit. Mais ce n'est pas tout. J'assiste impuissant à la chute de Kaylee et bientôt la mienne, tout va trop vite, bien trop vite ! Malgré ça, je vois tout au ralenti. Un « O » de surprise se forme sur mes lèvres alors que l'eau de l'éponge éclabousse le visage de ma compagne d'infortune. Je tends bêtement les bras en avant alors qu'elle se relève brusquement mais impossible de la rattraper, la bassine se renverse, l'arrose copieusement, son expression m'aurait donné envie de rire si ses mains n'avaient pas déjà exercé leur pression sur mes épaules, me propulsant en arrière.

Mon dos vient percuter l'herbe, bordel ça fait mal, mais je referme quand même mes bras sur elle dans un élan protecteur qui me vaut un coup supplémentaire. Front contre front, ô combien cela aurait pu être romantique si ça ne faisait pas un mal de chien ! J'ai des étoiles devant les yeux. Mais ce qui m'inquiète c'est Kaylee qui ne bouge plus contre mon torse. Je baisse les yeux vers elle, elle a de la mousse sur le visage et semble galérer à voir. Puis soudain elle se redresse brutalement. Oh merde !

« J'ai la tête dure, ça va, mais toi ? Oh merde Kay, t'en a plein les yeux ! Faut qu'on t'enlève ça.»


J'essaie de me redresser, elle aussi, mais c'est sans compter sur Monsieur La Furie. Il saute autour de nous, fourre sa truffe partout et se décide à me lécher le visage.

« Bwaaaaah Léon pousse-toi ! »


Pour couronner le tout, Plume se met à couiner aussi. Le combat s'annonce épique. Un bras pour essayer de redonner à Kaylee son équilibre, l'autre pour maintenir la bête enragée à distance. Je regrette follement mes pouvoirs de Gardiens, là, ce serait déjà réglé ! Finalement, j'arrive à me redresser, entraînant Kaylee à ma suite. La pauvre pleure tellement le produit lui pique les yeux ! La seule idée qui me vient c'est de l'embarquer chez elle. J'attrape sa main pour la placer sur mon épaule et me tourne dos à elle pour lui présenter mon dos.

« Grimpe Kay, je t'emmène à l'intérieur ! »

Il faut lui rincer les yeux, ça urge ! Je ne lui laisse pas vraiment le choix de toute façon, je l'attrape sous les cuisses, la hisse sur mon dos et me précipite en trottinant jusqu'à la porte. Plume nous suit avec inquiétude et Léon...il croit que c'est un nouveau jeu évidemment ! Il se met à japper cet abruti ! Le bruit de mes chaussures qui font splotch splotch m'indique je vais probablement ruiner le sol de sa maison mais...je crois qu'à ce stade, elle s'en fout. Mes yeux cherchent la cuisine ou qu'importe, un évier, un lavabo, un truc qui débite de l'eau potable quoi !

J'avoue, je suis un peu paniqué. Finalement je trouve enfin ce que je cherche. Je manque de me prendre les pieds dans...certainement mes propres chaussures. Ça me ferait chier de me casser la gueule là. Je laisse Kaylee descendre et la guide sous le jet d'eau.

« Voilà on y est ! »

Plus qu'à attendre pour voir les dégâts.

MademoizelleZ

_________________
« Girl...You're driving me crazy »
(c) MademoizelleZ

Plouf ♦ Kayden 18110810
Revenir en haut Aller en bas

informée

Kaylee L. Harrington
Kaylee L. Harrington

Plouf ♦ Kayden 180908100219273565

INSCRIT DEPUIS LE : 18/06/2015
MESSAGES : 1429
POINTS : 8033



Plouf ♦ Kayden Empty
MessageSujet: Re: Plouf ♦ Kayden   Plouf ♦ Kayden EmptySam 10 Aoû - 9:13



   
Plouf
Kayden ♥

J’ai les yeux qui brûlent. Le savon m’agresse la rétine. Je pleure par pur réflexe défensif sans parvenir à y faire quoi que ce soit. J’ai les pommettes bouffies, les cheveux étalés comme des algues en travers du visage. Et pendant ce temps, je me demande comment je suis parvenue à rester en vie jusqu’à aujourd’hui. La main d’Aiden me maintient plus ou moins debout alors que je cherche mon équilibre à l’aveuglette. Les chiens bondissent dans tous les sens autour de nous. C’est un vrai carnage. Mais comme une vieille habitude, le Gardien vole à mon secours. Il prend les devants, repousse Léon et attrape ma main pour m’emmener à l’intérieur. L’infime et minuscule morceau de fierté qui demeure au fond de moi ricane avec sarcasme. Aiden aurait tout aussi bien pu me nettoyer la figure avec le jet d’eau du jardin. Sérieusement, on n’est plus à ça près.

Mais il semble déterminé à aller jusqu’au bout de son idée. Je chancelle maladroitement et me crispe alors que ses paumes se calent derrière mes cuisses pour me pousser à … grimper sur son dos.

- Tu … tu es sûr ?

Je me laisse entraîner, trop handicapée par le savon qui me crame les yeux pour protester. Mes bras se referment autour de son cou. Toute cette mascarade et cette proximité me rappellent l’intensité de mon rêve. Cette dernière étreinte, juste avant que je ne me réveille, pendant que ses lèvres caressaient impudemment les miennes. Son odeur qui m’enrobe, alors que mon nez se retrouve non loin de sa tempe, me fait presque revivre la scène avec une précision déconcertante derrière mes paupières closes. Ça réveille encore une fois une drôle de sensation dans le creux de mon ventre.

L’environnement change. Le bruit des pas précipités d’Aiden contre le parquet m’indique qu’il a rejoint la maison. Il semble hésité, quelque peu hagard entre ces murs qu’il ne connait pas. Bon sang, j’aurais préféré l’inviter chez moi en des circonstances moins ridicules. Une étrange hilarité menace d’éclater en moi. Je pince mes lèvres pour m’empêcher de rire. C’est nerveux semble-t-il. Mes émotions, l’aspect cocasse de la situation, et maintenant Aiden qui cherche son chemin dans ma demeure en me portant sur son dos …

- A droite, juste après les escaliers !

Et heureusement, il ne tarde pas à dénicher la cuisine. Mes baskets retrouvent la stabilité du sol. Le robinet s’ouvre en grand. Je tends les mains pour repérer le jet glacé. Sans attendre, je soulage mes yeux douloureux en aspergeant mon visage. J’essaye de rincer le produit comme je le peux, du bout des doigts. Lorsqu’enfin la sensation de brûlure s’apaise et semble disparaître, j’attrape à tâtons un torchon propre à proximité de l’évier. J’essuie précautionneusement mes paupières. L’attention d’Aiden est braquée sur moi. Je la sens d’ici, sans avoir besoin de voir quoi que ce soit. Il semble inquiet, et moi je ne peux pas m’empêcher de me dire qu’il a probablement l’impression de faire du babysitting. Prenant mon courage à deux mains, j’ouvre enfin un œil. Puis l’autre. Ma vision reste trouble un instant avant de se préciser sur le minois du Gardien. J’ai un petit sourire incertain, avant de soupirer lourdement. Je balance le torchon dans un coin en laissant mes reins s’appuyer avec dépit contre le plan de travail. Je suis trempée. Mes vêtements dégoulinent sur le carrelage. Mes cheveux partent dans tous les sens. Et j’ai la face probablement aussi rouge qu’une écrevisse. Non mais vraiment, quelle plaie.

- Je suis désolée Aiden, c’est vraiment pas très sexy tout ça.  



Codage par Emi Burton

_________________
dream is coming true

je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas

banni

Aiden Fawkes
Aiden Fawkes

Plouf ♦ Kayden 881731JaredMilaKayden22

INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 1406
POINTS : 4491



Plouf ♦ Kayden Empty
MessageSujet: Re: Plouf ♦ Kayden   Plouf ♦ Kayden EmptyMar 13 Aoû - 17:44


Plouf

Kayden ♥


« Merci ! »

Les indications de Kaylee aidant, je l'amène au point d'eau le plus proche. J'ai bien pensé à utiliser le tuyau d'arrosage, mais franchement, j'aurais pas pu m'y résoudre. C'est pas la meilleure des eaux. Et puis bon, c'est fait quoi. Elle s'asperge allègrement le visage, je vois d'ici que ça la soulage. Heureusement ! Est-ce qu'on va devoir l'emmener à l'hôpital ? J'espère que non ! Oh bon sang faites qu'on ait besoin d'en arriver là ! Elle coupe enfin le jet d'eau et cherche quelque chose à tâtons. Oh un torchon. J'aurais pu lui donner ! Quel abruti je fais. Je la vois se redresser et tenter d'ouvrir les yeux.

« Ça va ? »

Ma respiration se coupe. Est-ce qu'elle a perdu la vue ? Non. C'est pas possible hein ? Je me pardonnerais jamais d'avoir lâché le collier de Léon ! J'lui ai déjà créé assez de soucis comme ça. Ses prunelles rougies rencontrent les miennes. Je crois qu'elle me voit pour de vrai. Le soulagement est grand, j'arrive de nouveau à respirer. Je dois être rouge comme une tomate à force. Elle a un petit sourire impuissant. Son soupir me laisse sous-entendre qu'elle s'avoue vaincue. Mais vaincue de quoi ? L'espace de quelques secondes, pendant qu'elle prend appui sur le plan de travail, mes yeux la parcourent et malgré moi, je remarque – seulement maintenant – à quel point ce t-shirt trempé met en valeur ses formes. Je vois même son soutien-gorge à travers. Oh non non non, je ne dois pas regarder. Mes yeux remontent rapidement sur son visage. Je crois pas qu'elle ait remarqué quoi que ce soit.

Je me sens trop con d'avoir seulement osé descendre les yeux sur sa poitrine. Je déglutis difficilement, honteux. Mais elle ne me regarde pas, elle s'excuse même. Sa remarque me fait sourire malgré tout, alors que mon cœur s'emballe comme un imbécile. Pas très sexy ? Bon la chute ne l'était pas, mais là...sa posture, ses vêtements et ses cheveux tous mouillés, je crois pas qu'elle se rende compte. Pour moi c'est la plus belle femme du monde. Elle pourrait être habillé avec un sac poubelle et les cheveux n'importe comment que je la trouverais belle ! Je me rapproche d'elle, je glisse doucement ma main sur sa joue pour l'obliger à me regarder.

Mon regard se plonge dans ses prunelles, même avec ses yeux rouges, elle a un regard magnifique. Je regarde sa bouche, me rappelant de mon rêve. Mon cœur tambourine au souvenir de la douceur de ses lèvres contre les miennes. Je déglutis difficilement. Je me rapproche doucement, tout doucement, bien décidé à transformer le rêve en réalité. On y est presque...

« Hein ? »

C'est sans compter sur Léon. Le démon à quatre pattes ne compte visiblement pas me donner sa bénédiction.Tout se passe très vite encore une fois. Il me rentre dans les genoux me faisant presque asseoir sur lui avant de japper, s'enfuir et attendre que mes fesses soient au sol pour venir copieusement me lécher la face.

« Naaaan ! »

C'est pas à toi que je voulais rouler des galoches bordel ! J'ai envie de pleurer. Pourtant, j'éclate de rire. C'est nerveux. Très nerveux. Mais...il veut mieux ça non ? Je redresse la tête vers Kaylee, j'espère qu'elle ne pense plus à ce que je viens de faire, enfin, d'essayer de faire. Son chien, son chien est un très bon changement de sujet !

« Comment tu t'y prends toute seule avec cette furie ? »

Moi aussi je vais pouvoir me rincer le visage...

MademoizelleZ

_________________
« Girl...You're driving me crazy »
(c) MademoizelleZ

Plouf ♦ Kayden 18110810
Revenir en haut Aller en bas

informée

Kaylee L. Harrington
Kaylee L. Harrington

Plouf ♦ Kayden 180908100219273565

INSCRIT DEPUIS LE : 18/06/2015
MESSAGES : 1429
POINTS : 8033



Plouf ♦ Kayden Empty
MessageSujet: Re: Plouf ♦ Kayden   Plouf ♦ Kayden EmptyLun 19 Aoû - 17:49



   
Plouf
Kayden ♥

Quelque chose bondit furieusement dans ma poitrine lorsque les doigts d’Aiden tracent leur sillage contre ma joue. Je relève les yeux vers lui. Si bien que je me retrouve prise au piège dans l’étau saisissant du bleu de ses iris. Encore cette couleur, encore cette intensité. Comme toujours, ça semble trouver un écho profond et ancien tout au fond de moi. Un gigantesque frisson menace de remonter le long de mon dos. Mais je dois être bien trop pétrifiée pour qu’il s’y fraye un chemin. Même mes poumons ont cessé de respirer. Il n’y a plus que l’azur de son regard qui compte. Qui se rapproche. Et pendant ce temps, mon cœur s’agite à toute allure. Je le sens cogner de toutes ses forces contre mon buste. Est-ce qu’il va … ? Vraiment ? Pour de vrai ?

Un nouveau retournement de situation surprend mon palpitant. Aiden disparaît sous mon expression hébétée, alors que mon corps et mon esprit se retrouvent bien trop engourdis pour réagir. Je cligne des yeux pour reprendre contenance. Une sourde frustration traîne sur mes lèvres. Bon sang … Un instant plus tôt, sa chaleur m’englobait, et son souffle chatouillait ma bouche. Je tressaille pour de bon. Mais les protestations du Gardien me tirent hors de mes pensées. Mon attention tombe sur Léon, qu’Aiden peine à tenir à distance. Son rire retentit dans la cuisine, bientôt suivit de sa question désespérée. Une légère hilarité secoue mes épaules en retour. Je le regarde s’essuyer le visage tandis que le chien couine et pleure de se voir ainsi refuser quelques élans d’affection. Quelque chose m’empêche de rebondir sur ses dernières paroles. Je reste focalisée sur ses gestes maladroits pour se nettoyer les joues, sur sa petite grimace gênée, et sur ses cheveux totalement fous. Un sourire trace sa route sur mon faciès lorsque ses yeux s’arriment de nouveau aux miens. Je ne sais pas ce qu’il me prend. Je ne réfléchis plus, et, quelque part, c’est tant mieux. Mes hanches quittent soudainement l’appui du plan de travail alors que je romps d’un pas la distance qui me sépare de lui. Je tombe prestement à genoux sur le carrelage. Mes mains viennent encadrer ses mâchoires et, sans que je n’aie le temps de me raisonner, mes lèvres viennent trouver leur place contre les siennes.

Une bourrasque euphorisante me renverse de l’intérieur. Ma bouche pétille contre sa jumelle. La même sensation que j’ai pu ressentir dans mon rêve m’envahit. En plus fort. En plus percutant. En plus réel. Mes paupières s’abaissent d’elles-mêmes dans un soupir silencieux. Mes doigts quittent sa joue pour se glisser délicatement entre les mèches de cheveux de sa nuque.  Je l’embrasse encore, doucement, me délectant encore un peu plus longtemps de la caresse brûlante de ses lèvres abandonnées aux désirs des miennes.



Codage par Emi Burton

_________________
dream is coming true

je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas

banni

Aiden Fawkes
Aiden Fawkes

Plouf ♦ Kayden 881731JaredMilaKayden22

INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 1406
POINTS : 4491



Plouf ♦ Kayden Empty
MessageSujet: Re: Plouf ♦ Kayden   Plouf ♦ Kayden EmptyVen 6 Sep - 11:47

Spoiler:
 


Plouf

Kayden ♥


Mon regard se perd sur le visage de Kaylee alors qu'elle se met à rire aussi. Mais quelque chose est différent dans sa façon de me regarder. Quelque chose qui me saisit de part en part, me faisant oublier où je suis. Me faisant même oublier les bruyantes avances canines. J'ai les joues qui se mettent à chauffer et mon cœur s'emballe tout seul à la vue du corps de Kaylee se mettant en mouvement. Elle quitte sa position initiale pour venir à ma hauteur. Mon esprit refuse d'admettre ce que j'espère voir se produire. Mon cœur s'arrête alors que ses mains m'attrapent le visage, alors que ses lèvres prennent soudain possession des miennes. Le temps s'arrête. Kaylee. Son regard dans lequel je me perds. La douceur de ses mains. La chaleur de sa bouche.

Mes yeux se ferment. Je m'abandonne. J'ai l'impression de fondre. Jamais un baiser n'a semblé être une telle évidence. Même si mon rêve se rappelle à moi, ce n'est rien en comparaison de ce que je ressens à présent. Un fourmillement de bonheur se répand dans toutes les parcelles de mon corps, à chaque fois ravivé par la pression des lèvres de Kaylee sur les miennes qui lui répondent avec une intensité nouvelle. Je sens les doigts frais de ma belle brune se glisser sur ma nuque, me faisant frissonner, mes mains se posent sur ses hanches pour la rapprocher un peu de moi, avec précaution, comme si je pouvais briser l'instant d'une maladresse.

Je voudrais que cela ne s'arrête jamais. Après tant d'années à l'aimer silencieusement, j'ai l'impression que mon cœur a trouvé un écho auprès du sien. Je ne me suis jamais senti aussi heureux, autant à ma place. Je me laisse aller sans plus réfléchir, jusqu'à ce que nos souffles s'épuisent, jusqu'à ce que la réalité nous rattrape.

Nos respirations s'entremêlent alors que nos bouches s'éloignent, que nos regards se croisent de nouveau, brillants, peut-être un peu gênés. Pour une fois, j'ai rien à dire. J'ai peur de rompre la magie du moment. Peur de me réveiller d'un nouveau rêve. Un sourire étire mes lèvres. Tendre. Mon cœur repart brutalement dans ma cage thoracique alors que mon regard parcourt de nouveau les traits gracieux de la femme que j'aime. Bon sang, je me suis jamais senti aussi amoureux. L'a-t-elle lu dans mes yeux ?

MademoizelleZ

_________________
« Girl...You're driving me crazy »
(c) MademoizelleZ

Plouf ♦ Kayden 18110810
Revenir en haut Aller en bas

informée

Kaylee L. Harrington
Kaylee L. Harrington

Plouf ♦ Kayden 180908100219273565

INSCRIT DEPUIS LE : 18/06/2015
MESSAGES : 1429
POINTS : 8033



Plouf ♦ Kayden Empty
MessageSujet: Re: Plouf ♦ Kayden   Plouf ♦ Kayden EmptyVen 13 Sep - 13:37



   
Plouf
Kayden ♥

La magie finit par se rendormir. Doucement, petit à petit. Mes lèvres quittent celles d’Aiden, gardant de cette étreinte un sentiment particulier et galvanisant. Un délicieux frisson remonte le long de mon dos jusqu’à venir pétiller dans ma nuque. Je me recule, mes fesses tombent presque comme un automatisme sur mes pieds. Mon regard part de lui-même s’arrimer à celui du Gardien. Mon souffle s’emmêle inconsciemment dans ma poitrine, le temps d’une fraction de seconde, alors que je grave dans mon esprit ce qui ressort de ses iris. Aiden sourit et, presque aussitôt, cette image insuffle un vent de soulagement en moi. C’est chaud et rassurant. Il n’a pas l’air en colère, ni dérangé ou … je ne sais quoi d’autre. Malgré ça, un sourire plus ou moins incertain se glisse sur mes joues.

- Tu … ça va ?


Il n’a pas soufflé le moindre mot. Une légère chaleur se répand doucement sur mes joues. Je baisse la tête lorsque, finalement, le bleu de ses yeux m’apparaît trop intense pour être soutenu. Je prends alors subitement conscience de mes vêtements totalement trempés. Le rouge explose bel et bien sur mon visage. Mon vieux t-shirt est translucide.

- Oh bon sang. Je … Je, euh, devrais aller me changer !


C’est horriblement gênant. Je me relève précipitamment, laissant Aiden sur le carrelage, et m’éclipse maladroitement en lui assurant que je reviens tout de suite. Je quitte la cuisine et laisse mes pas avaler rapidement les marches de l’escalier. La porte de ma chambre se referme derrière mon passage, et je prends quelques secondes pour m’adosser contre elle, sans oser respirer.

Fuck, qu’est-ce qui vient de se passer ?

Je frémis de nouveau, rendue sensible rien qu’en repensant à la scène qui vient de se dérouler au rez-de-chaussée. Un sourire se force de nouveau un chemin sur mes lèvres, sans que je ne parvienne à le réprimer. L’une de mes mains glisse sur mon visage. Une drôle de chaleur s’agite sous la surface de ma peau. Une drôle de chaleur que je n’arrive pas à étouffer, ni à ignorer. Je me retrouve devant mon placard sans trop savoir comment. Mes doigts rendus fébriles par l’excitation du moment attrapent déjà un autre t-shirt, noir cette fois, pour remplacer celui qui me colle à la peau. Je me change rapidement, tendant l’oreille pour essayer de percevoir ce que mon Gardien fabrique en-dessous, et prends quelques instants pour me recoiffer plus ou moins. Enfin pour ce qu’il reste encore à sauver … Je finis par dévaler l’escalier en sens inverse, réapparaissant subitement dans la cuisine, telle que je l’ai laissée. Quelque chose me fait freiner à l’instant où je repère la silhouette d’Aiden. Une sorte de gêne timide qui m’empêche de le regarder dans les yeux.

- C’est bon ! On devrait, euh … enfin, tu es toujours partant pour laver les chiens … ?


Codage par Emi Burton

_________________
dream is coming true

je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas

banni

Aiden Fawkes
Aiden Fawkes

Plouf ♦ Kayden 881731JaredMilaKayden22

INSCRIT DEPUIS LE : 01/06/2016
MESSAGES : 1406
POINTS : 4491



Plouf ♦ Kayden Empty
MessageSujet: Re: Plouf ♦ Kayden   Plouf ♦ Kayden EmptyMar 24 Sep - 10:21


Plouf

Kayden ♥


Mes prunelles ne quittent pas celles de Kay. Je redoute le moment où elle va me dire que c'était simplement pour le fun. C'est trop beau pour être vrai n'est-ce pas ? Je n'ose pas la quitter des yeux, comme si elle allait s'évaporer. Pourtant, quelque chose a changé dans sa façon de me regarder et je ne peux pas manquer son adorable sourire, ni ses iris pétillantes. Je me sens fondre malgré mon cœur qui galope comme un imbécile. A ce train-là, j'vais juste m'évanouir sous la pression. C'est un souffle qui m'échappe pour répondre à sa question.

« On ne peut mieux. »

Mon sourire s'agrandit, je dois avoir l'air d'un abruti, mais tant pis, l'abruti est heureux. Kaylee commence à rougir et finit par détourner le regard. Je craque complètement. Cette femme me rend fou. Je commence à ouvrir la bouche sans trop savoir ce que je vais dire mais Kaylee vient d'avoir une révélation et pas des meilleures vu son expression. J'ai à peine le temps de comprendre ce qui la chagrine qu'elle a déjà disparu. Est-ce que je l'ai trop reluquée ? Est-ce que...Non c'est bon, je n'ai pas été indécent. Heureusement qu'elle a précisé qu'elle revient et pas que je ferai mieux de partir !

Un truc humide, la truffe de Léon, vient se poser sur mes genoux et celle de Plume me renifle la main qui me sert d'appui sur le carrelage froid et humide. Le silence me semble solennel. Léon semble vouloir s'excuser d'un seul coup. Je pouffe avant de le grattouiller derrière les oreilles.

« Franchement, je sais pas si je dois te remercier ou non. Probablement un peu, petit démon ! »

Je me remets debout, réactivant l'excitation chez le shiba alors que le dalmatien est tellement calme ! Je suis impressionné que deux caractères aussi différents soient capables de cohabiter ! Je tends l'oreille, les pas agités à l'étage se sont calmés. Mon index effleure mes lèvres, là où celles de Kaylee se sont posées juste avant. Je n'arrive pas à croire que c'est bel et bien arrivé. J'étais déjà très heureux qu'elle accepte de m'embrasser dans un rêve, mais alors là...Je me sens tellement léger. Je pouffe tout seul. Bordel que je peux être niais.

Je suis encore rêveur quand les pas de Kaylee dans mon dos me ramènent à la réalité. Je tourne la tête vers elle avec un sourire. Elle détourne le regard. Bon sang, ça la rend tellement mignonne. J'admets que je ne sais pas si je serais capable de la regarder dans les yeux non plus. Elle a troqué son t-shirt blanc pour un noir, décidément, tout lui va. Bon, euuuh... là n'est pas la question, c'est elle qui pose les question et je vais finir par passer pour un pervers si je continue à la reluquer !

« Oui, toujours partant ! C'est devenu un défi personnel là ! Et promis, cette fois, je ne le laisserais pas s'échapper ! »

Un rire me secoue, puis mon regard se pose sur notre cible. Tu peux toujours courir pour que je lâche ton collier Léon. S'il le faut, je m'y menotte. Est-ce que Kaylee a des menottes ? Je me frappe mentalement. Vraiment Aiden ? Vraiment ? Comment tu oses penser à ça alors qu'elle vient littéralement de manquer de perdre la vue parce que tu n'es pas capable de tenir un chien correctement ! J'ai les joues qui chauffent à nouveau, de honte. Pour pallier à la gêne qui me gagne, j'entame le mouvement vers l'extérieur, suivi par les deux boules de poils et Kaylee. Je me tourne vers elle.

« Comment vont tes yeux ? Tu n'as pas mal ? »

MademoizelleZ

_________________
« Girl...You're driving me crazy »
(c) MademoizelleZ

Plouf ♦ Kayden 18110810
Revenir en haut Aller en bas

informée

Kaylee L. Harrington
Kaylee L. Harrington

Plouf ♦ Kayden 180908100219273565

INSCRIT DEPUIS LE : 18/06/2015
MESSAGES : 1429
POINTS : 8033



Plouf ♦ Kayden Empty
MessageSujet: Re: Plouf ♦ Kayden   Plouf ♦ Kayden EmptyDim 29 Sep - 9:43



Plouf
Kayden ♥

Aiden acquiesce, et moi je suis soulagée. Il a toujours ce sourire aux coins des lèvres. Je suis rassurée qu’il ne m’ait pas sortie une excuse bidon pour rassembler ses affaires et se carapater à toute vitesse. Ça aurait été affreusement gênant et je m’en serais probablement voulu éternellement d’avoir foutu notre relation en l’air pour un baiser. A ce souvenir, j’essaye tant bien que mal de ne pas rougir. Mon esprit a toujours du mal à comprendre ce qui s’est passé, tandis que mon cœur tambourine à toute allure au creux de ma poitrine. Lui, il a l’air d’avoir particulièrement bien compris en tout cas.

- Cool, lancé-je en répondant à son sourire.

Un sentiment chaud et doux à la fois m’enrobe progressivement. Ce n’est pas tant dû au fait qu’il est assez téméraire, ou assez masochiste, pour vouloir retenter l’expérience du bain canin, mais plutôt le fait qu’il veuille rester avec moi. C’est stupide. Ce n’était pas ainsi les fois précédentes. Mais je n’arrive pas à me raisonner. Mon rêve de l’autre nuit semble avoir fait fondre un certain nombre de barrières, et avec elles, la distance que j’avais inconsciemment placé entre Aiden et moi. Je n’ai plus la moindre envie de le voir s’éloigner désormais.

- On en a presque fini avec Léon, ajouté-je néanmoins, autant pour le rassurer lui que le rassurer moi-même. On a qu’à lui repasser un coup d’eau pour rincer tout ça et … Tant pis pour les traces de terre qui resteront. Je n’ai pas le courage de tout recommencer à zéro.

Je soupire, sentant le poids de la responsabilité de ce chien me peser plus que jamais sur les épaules. A l’écoute de son nom, le shiba vient frotter affectueusement son museau contre ma cuisse. Ça m’arrache un sourire tendre alors que mes doigts s’égarent un instant sur le sommet de son crâne trempé. Maintenant que j’y pense, vu l’état de l’animal et vu notre état à nous, ma maison aussi aura bien besoin d’un nettoyage après tout ça. Ah vraiment, c’était une super idée ce shampoing. T’en as d’autres comme ça à proposer Kaylee ? Aiden m’extirpe de mes pensées avec sa question. Je relève la tête vers lui, non sans un rire nerveux.

- Oui, ne t’en fais pas, c’est … C’est passé. J’ai vu bien pire !


Après tout, quand on est aussi adroite que je le suis, le savon dans les yeux c’est comme un rituel quotidien. Qu’il soit pour chien ou pour être humain, je n’y vois pas tellement de différence. Si ce n’est que c’est la première fois qu’un chevalier servant aux yeux bleus a débarqué sur le dos de son vaillant scooter pour me sauver. A cette image, un nouveau sourire prend place sur mes joues. Un peu amusé, et un peu niais aussi. Mince, voilà que j’attrape les mêmes expressions que lui maintenant. Faut que tu arrêtes d’embrasser les gens comme ça, Kaylee !


Codage par Emi Burton


end.


_________________
dream is coming true

je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



Plouf ♦ Kayden Empty
MessageSujet: Re: Plouf ♦ Kayden   Plouf ♦ Kayden Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Plouf ♦ Kayden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: Le Temps D'un Rêve. :: Archives.-