ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️

Partagez
 

 Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

inconnu

Axel Stormhunter
Axel Stormhunter

Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. Original

INSCRIT DEPUIS LE : 10/07/2019
MESSAGES : 164
POINTS : 3747



Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. Empty
MessageSujet: Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou.   Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. EmptyMer 10 Juil - 22:38




Axel Stormhunter
Une petite citation qui déchire ici


ÂGE : 29 ans. ▽ DATE, LIEU DE NAISSANCE : 21-03-1990 ▽ ETAT CIVIL : Fiancé à la mauvaise personne. ▽ ORIENTATION SEXUELLE : Homosexuel ▽ MÉTIER : Archéologue/Ecrivain ▽ NATIONALITÉ : Canadienne▽ GROUPE : Gardiens ▽ RANG : Inconnu ▽ AVATAR : Cody Fern.

Caractère
Curieux et observateur, Axel l’a été depuis sa plus tendre enfance. Il a une relation particulière à la nature. C’est son lieu de ressource, son havre de paix, sa source d’inspiration. Bien qu’il ait renoncé au métier familial, il n’a jamais renoncé à elle et à s’imprégner de l’énergie de la terre.

Voyageur dans l’âme, ses études l’ont mené à parcourir le monde, à s’ouvrir à d’autres cultures, à accepter les autres pour ce qu’ils sont vraiment et à aller au-delà des préjugés. Il a toujours aimé partager avec tous ces inconnus croisés. Ceux qui sont devenus ses amis, ses amants, ou tout simplement, qui lui ont apporté quelques minutes de bonheur dans la vie. Ce sont ces voyages qui lui ont donné envie d’écrire et sa propre sensibilité qui lui a laissé trouver la mélodie de ses mots.

Droit et sincère, Axel ne donne pas dans le faux semblant. Sauf quand il s’agit de cacher son homosexualité à sa famille. Le reste du temps, il se donne à cent pour cent.

Pourtant, les gens s’apercevront qu’ils ne connaissent pas grand-chose sur ce jeune homme rieur et généreux. C’est à partir du moment où ils voudront en savoir plus qu’il va habilement détourner les questions pour ramener le sujet sur d’autres que lui. Son attitude secrète et faussement détachée n’en fait pas moins quelqu’un d’excellente écoute et il préfère mille fois plus se plonger dans les histoires et peines des autres plutôt que de se rappeler ses propres problèmes ou d’affronter ses démons.

Passionné dans la vie, autant dans son travail qu’en amour, il en a fait les frais et se refuse d’aimer plus que le temps d’une nuit. Pourtant, il ne pourra s’empêcher de fondre pour son bel italien. Il sera particulièrement jaloux de savoir d’autres hommes auprès de lui, bien qu’il ne l’avouera jamais arborant son masque détaché et sûr de lui.

Son plus gros défaut reste de ne pas savoir dire non à sa mère. Cela l’embarquera dans une série de problèmes dont il aura du mal à se dépêtrer. S’il arrive à s’en dépêtrer un jour...

Axel est ce qu’on peut appeler un bel homme. Grand et carré, il apporte un sentiment de sécurité lorsqu’on est à sa proximité. Son visage reste pourtant enfantin et ses yeux d'un bleu azur vous feraient céder à n’importe quel chantage, remueraient vos sentiments. Ses cheveux blonds mi-longs encadrent son visage et lui donnent des airs angéliques. Sa peau est légèrement tannée par le soleil, cela dépend de ses voyages. Il a de grandes mains, un peu rugueuses.

Il s’agit de quelqu’un qui prend soin de son apparence sans pourtant trop en faire. Il n’adopte que des tenues décontractées. Le costume de pingouin est seulement destiné aux soirées mondaines quand il doit en supporter.

Particularité ♦ Il porte un collier volé autour du cou. Il s'agit d'un pendentif celte en forme de disque lunaire et gravé de runes qu'il a chapardé sur un site de fouilles.
CREDIT AVATAR: Ici
CREDIT BANNIERE: Ici
CREDIT ICONS: Ici




FICHE PAR ATHENA.





Derrière L'écran

PSEUDO : *Rire gêné* C't'encore moi, MademoizelleZ ▽ ÂGE : 28.▽ SCENARIO ? : Pas de PUR x) ▽COMMENT AS-TU DECOUVERT LE FORUM ? :  :03:  ▽ UNE SUGGESTION ? : Écrire ici. ▽



Dernière édition par Axel Stormhunter le Mer 10 Juil - 22:48, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

inconnu

Axel Stormhunter
Axel Stormhunter

Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. Original

INSCRIT DEPUIS LE : 10/07/2019
MESSAGES : 164
POINTS : 3747



Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. Empty
MessageSujet: Re: Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou.   Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. EmptyMer 10 Juil - 22:38




C'est mon histoire ...
Une petite citation qui déchire ici


Depuis tout petit Axel n’a cessé de poser des questions. Pourquoi ceci ? Pourquoi cela ? Stan, son père lui ne s’est jamais départi de son calme pour lui répondre. C’était une manière pour lui de s’assurer de guider son fils sur le droit chemin. La curiosité d’Axel était insatiable. Ses yeux ébahis virevoltaient entre les choses, les gens, les animaux, les éléments de la nature. Gardes forestiers de génération en génération chez les Stormhunter, Stan emmenait son fils pour ses pérégrinations en forêt et lui apprenait à reconnaitre les différents arbres, les animaux. Axel avait à peine six ans qu’il savait déjà pister n’importe quel animal et reconnaître un arbre malade quand il y en avait un. Ses sens étaient exacerbés au contact de la nature, la découverte quotidienne le stimulait. Stan était fier de conter les exploits de son fils à sa femme, Seraphina, mais plus encore à son propre père, Albert. La transmission du savoir était considérée comme sacrée au sein de la famille.

Fils unique, Axel n’était pourtant pas le seul à être éduqué dans cette voie. Son cousin Edwin, fils de Bertha, la sœur de son père, l’était aussi. Il était un peu le frère qu’il n’avait jamais eu, Seraphina n’étant plus capable d’avoir d’enfants après l’avoir mis au monde. La vie suivit son court et les deux garçons étaient inséparables jusqu’à ce que le parc naturel soit acheté par un nouveau riche. La nouvelle, contre laquelle ils ne pouvaient, rien ébranla la famille. Ce propriétaire avait dû mettre le paquet pour pouvoir faire plier le conseil de la région et s’octroyer l’achat d’un parc protégé. Stan enrageait, persuadé qu’ils allaient tous devoir déménager et trouver un autre travail. Emplie d’aprioris et prête à en découdre, la famille Stormhunter se présenta au manoir des Delacour.

Contre toute attente, ils furent très bien reçus. Tous se montrèrent aimables, des membres du personnel aux membres de la famille qui vivaient sous le toit. Une famille rien de plus simple malgré leurs diverses richesses. Le regard d’Axel se faufilait avec admiration entre les diverses statues, tableaux et autres objets semblants tout droit sortis d’un autre temps. William et Lauranne Delacour ainsi que leurs trois enfants s’étaient installés au Canada pour fuir Paris et son agitation. Lauranne était médecin et William archéologue. Ils voulaient un pied à terre où laisser grandir leurs enfants et puis finir leurs vieux jours. Pour eux, le rachat de ces hectares de forêt était une manière de la protéger. Ils assurèrent aux gardes forestiers qu’ils conserveraient leurs emplois, mais que c’était en revanche eux qui allaient être leurs employeurs. William avait fait de grandes découvertes archéologiques qui l’avaient rendu riche, il avait aussi sans doute de très bonnes relations, mais cela, l’histoire ne le dit pas.

Les Delacour avaient deux garçons et une fille. Cette dernière, Victoire, du même âge qu’Axel et d’un an plus jeune qu’Edwin devint leur camarade de jeu. Ses deux grands-frères jumeaux n’avaient que faire, à quinze ans, d’enfants de dix ans. Si les premières années tout se déroula sans accroche entre les trois marmots, quand l’adolescence débarqua, ce fut une autre histoire. Edwin et Victoire commencèrent à ne plus convier Axel à leurs sorties. Axel dont les hormones n’avaient toujours pas été remuées ne comprit tout d’abord pas l’attirance qu’éprouvait son cousin pour leur amie commune. Muée par le sentiment d'abandon, la tristesse qui l’emplissait dans ces moments-là le poussait à parcourir la forêt en solitaire dès que les cours se terminaient. Il se dira toujours par la suite qu’un mal arrive pour un bien.

En effet, un de ces fameux soirs, alors qu’il s’engageait sur un sentier qu’il ne pratiquait pas souvent, il se prit les pieds dans une racine et s’étala de tout son long sur la terre meuble. C’était la saison des terriers, et les animaux avaient le don de dégager les racines sur leur passage. Comme à son habitude, la curiosité l’emporta sur l’humiliation qu’il venait de subir et Axel s’intéressa de près à cette racine qui avait perturbé sa course. Ses yeux bleus fixèrent les traces sur le bois rongé et puis celle des pattes de l’animal coupable. Un lièvre sans doute. Il continua d’examiner la piste et arriva jusqu’à un terrier. C’est alors qu’une lueur mordorée attira son œil expert. Son cœur s’emballa sous l’excitation. Les récits de voyages et de découvertes de William revinrent animer son esprit alors qu’il s’emparait de l’objet peint et probablement en terre cuite. L’amphore était petite, mais il s’agissait bien d’une amphore. Que faisait-elle là ? Les peintures étaient abîmées, mais elles laissaient entrevoir des scènes, comme sur les amphores grecques que William avait dans son musée personnel. Sauf que les représentations étaient tout à fait différentes.

Oubliant son chagrin et le sentiment d’abandon, Axel sentit quelque chose se débloquer au plus profond de son être. Un signe venait clairement de se montrer devant lui. La voie qui l’attendait pour le futur. Pourtant son père l’avait préparé toute sa vie à être un garde forestier. Non, il serait archéologue. Il se précipita montrer sa découverte à William. Ce dernier lui parla des heures entières de ses premiers émois dans le métier. Il échangèrent longuement autour de leur passion. C’est ainsi que commença cette amitié peu commune entre l'immigré français et le canadien natif. C'est ainsi que, petit à petit, et sans même s’en rendre compte, Axel délaissa les moments en forêts avec son père pour aller discuter avec William.

Autant dire que l’annonce de ne plus vouloir être garde forestier mais de devenir archéologue n’est pas passée comme une  lettre à la poste. Stan argumenta des jours et des semaines entières sur la trahison que représentait le fait qu’Axel tourne le dos à leurs traditions familiales et même sur l’inutilité d’un tel domaine que l’archéologie. Du haut de ses dix-sept ans, outré, Axel avait rétorqué à son père qu’il était tout simplement jaloux de William et de sa vie intéressante, lui qui n’avait jamais mis le pied hors de sa précieuse forêt. Un silence de plomb s’était abattu sur la maisonnée. Seraphina s’était mise à pleurer doucement, connaissant sans mal la réaction à venir de son mari. Stan intima à Axel de sortir et de ne jamais remettre les pieds chez eux tant qu’il n’aurait pas retrouvé ses esprits et renoncé à ce rêve insensé.

Le sentiment d’injustice qui emplit Axel à ce moment-là refoula en lui le choc et la tristesse. Il rassembla quelques affaires, embrassa sa mère sur le front et partit sans rien dire. Sans surprises, la première porte à laquelle il frappa fut celle des Delacour. William entendit son histoire et lui proposa un marché. Il lui avancerait les frais de ses études d’archéologie s’il promettait de le rembourser plus tard et de lui faire partager ses découvertes. En attendant, il allait travailler pour la famille Delacour. Non content de cette opportunité, Axel ne se fit pas désirer. Il passa quelques mois en compagnie de cette grande famille avant de se lancer dans les études supérieures. Buté, il se refusait à regarder en arrière. Il passait rendre visite à sa mère quand il savait son père absent, puis rapidement, ses études le poussèrent à faire des stages et donc à voyager. Cette ouverture sur le monde le changea complètement, et plus encore, c’est au cours d’un de ses voyages qu’il comprit pourquoi il n’avait toujours aucune femme dans sa vie.

Durant son adolescence, son cœur s’emballait à l’embrassade amicale de ses amis garçons, il rougissait à une œillade qu’il échangeait avec ce garçon populaire, ou cet homme mûr qui lui souriait en lui rendant sa monnaie. Il n’assumait pas cela et avait enfouit au fond de lui ce trop plein d’émotions envers les hommes ainsi que cette absence d’intérêt pour les femmes dont il s’était rapidement aperçu, alors qu’autour de lui, de nombreux étudiants ne faisaient que commenter les rondeurs bien placées des jeunes femmes qui les côtoyaient. Axel préférait dire qu’il se concentrait sur les études, se mentant à lui-même par la même occasion. Et alors que les années passaient et qu’il se sentait plus libre, moins jugé, il tomba enfin sur ce jeune homme qui le guida pour assumer sa sexualité.

A vingt-et-un an, il rencontra Luis. Un péruvien au visage teinté d’innocence et au charisme sauvage, diablement attirant. Ils étaient tous deux sur le même site de fouille en Grèce et avaient été assignés à la même tente. Le destin faisait bien les choses pour ces deux-là. Les quelques semaines qu’ils passèrent ensemble furent idylliques pour Axel. Il tomba éperdument amoureux de Luis et crut dur comme fer qu’ils allaient officialiser leur relation. Mais Luis n’était pas du même avis. Il voulait garder leur histoire secrète. Axel ne comprenait pas pourquoi jusqu’à ce qu’il le retrouve entre les bras d’une brunette aux allures de femme fatale. Luis jouait sur les deux tableaux, sur tous les plans. Axel ne demanda pas son reste et quelques jours plus tard, il rentrait au Canada, le cœur brisé.

Les années s’écoulèrent de nouveau. Axel continua ses études, ses stages, ses voyages. Découvrir les nouvelles cultures le faisait vibrer tout autant que le dur labeur passé à examiner les sites de fouille, les longues recherches et les hypothèses émises. Il ne se retenait pas sur les relations d’une nuit mais il n’incluait plus son cœur. Jamais. Les hommes qu’il aimait le lui brisaient. Il finit par avoir son diplôme en poche, à vingt-six ans. Sa mère lui envoya une carte pour le féliciter et elle lui promit qu’il fêterait la bonne nouvelle ensemble. Et puis Axel repartit autour du monde. Plus qu’un archéologue, il était devenu un véritable explorateur. Fasciné par ce que le monde avait à offrir quand on prenait la peine de le regarder et de l’écouter, il se mit à consigner par écrit ses aventures et ressentis. Il remplit des pages et des pages de ses carnets.

William, son lecteur le plus fervent, lui conseilla de les faire publier et quand William s’était mis une idée en tête, il ne l’avait pas ailleurs. Fier comme un paon d’être le mentor de ce jeune homme au grand potentiel (et surtout certain de toucher une partie des ventes), il passa certains coups de fils et quelques semaines plus tard, les premières années d'expérience d'Axel dans le domaine de l’archéologie étaient imprimées et prêtes à être publiées. Le jeune homme fut rapidement décontenancé par autant d’attention et ne s’attendait pas à ce que ses carnets de voyages trouvent le succès. Alors il commença à fuir la célébrité. Il trouva la paix en voyageant dans les endroits les plus reculés, ou tout simplement, là où on ne le chercherait pas. L’été de ses vingt-huit ans, il atterri chez la famille Auditore. Perdue dans un havre de paix au sud de la France, leur maison lui avait ouvert ses portes le temps d’un été.

Et quel été. Axel qui s’était promis de ne plus jamais ouvrir son cœur à un homme s’enticha du jeune Elio. De quelques années son cadet, il possédait une aura qui l’avait captivé. Pourtant, au premier abord, cela semblait voué à l’échec. Mais l’animosité du fils de la famille avait fini par s’essouffler. Axel avait réussi à faire tomber unes à unes les barrières du jeune homme. D’abord par défi, puis par réelle envie de mieux le connaître. La musique d’Elio avait capturé le cœur d’Axel alors que son propre regard avait apprivoisé le brun farouche. Partageant entre musique et littérature, les deux jeunes hommes se rapprochèrent et s’aimèrent. Passionnément.

Puis ce merveilleux été toucha à sa fin et Axel dû plier bagages. Il n’arrivait pas à exprimer ce qu’il éprouvait pour Elio, le fait qu’il ne voulait pas que ça se termine ainsi. Le fait qu’il ne voulait pas s’en aller. Mais il ne pouvait rien dire, pas devant les parents d’Elio. Son regard le disait mais sa bouche se taisait. C’est ainsi, ses iris azur plongées dans les prunelles hypnotisantes d’Elio qu’il conclut leur histoire.

Il s’en mordit rapidement les doigts. Le retour au manoir Delacour ne lui apporta pas la même joie que d’ordinaire. Il lui manquait quelque chose. Elio. Lui soufflait une voix. Il avait son prénom au bord des lèvres, il avait la douceur de ses lèvres sur sa peau, il avait la brûlure de son regard enflammé dans son esprit. Mais c’était impossible. Impossible de continuer. C’était voué à l’échec n’est-ce pas ?

Quelques semaines après, il reçut un appel de son père. Stan avait décidé, après toutes ces années d’enterrer la hache de guerre. Il y avait plus important. Seraphina était tombée gravement malade et il fallait qu’il revienne à la maison. Axel ne se fit pas prier. Malheureusement, une mauvaise nouvelle n’arrivant pas seule, sa mère avait une requête. Elle voulait qu’il se trouve une femme, se marie, ait des enfants. Désemparé de n’avoir jamais su avouer son homosexualité, il ne put se résoudre à refuser cette exigeance maternelle. Et puis, elle avait tout prévu. Lisbeth Henley, une charmante infirmière qui venait s’occuper d’elle tous les jours semblait être toute prête à occuper le poste de l’épouse aimante et dévouée, même auprès de ses futurs beaux-parents.

D’une pâleur à toute épreuve, il avait accepté de la rencontrer. Et puis les choses s’étaient enchaînées à toute allure. Lisbeth prenait de plus en plus de place dans sa vie. Elle était adorable, drôle, cultivée. Ses parents en étaient fous. Mais bien évidemment, rien en elle éveillait le désir d’Axel. Les nuits de ce dernier commencèrent à être emplis de cauchemars. Le regard réprobateur d’Elio le hantait. Le visage de sa mère, fendu en un rictus de dégoût le traitait de menteur, de honte de la nature. Axel, qui, jusqu’à présent était à l’aise avec sa sexualité se mit à douter de lui, de tout. Il finit par envisager le viagra pour être capable de faire l’amour avec Lisbeth. Mais dégoûté de lui-même à cette seule idée, il finit par annoncer qu’il ne voulait tout simplement pas coucher avant le mariage. Axel n’avait jamais eu de petite amie, Seraphina ne douta donc pas une seconde de ses propos. La requête de chasteté d’Axel fut prise très à cœur par sa famille, mais pas trop non plus..quelques mois plus tard, les faire parts étaient envoyés.  

Axel n’avait pas su dire non. Il avait laissé la machine s’emballer, il avait laissé ses mensonges l’emprisonner et maintenant, il espérait un miracle. Un miracle ou qu’il soit achevé. Pour lui, une seule personne en était capable. L’âme en peine, les doigts moites et le cœur galopant d’angoisse et d’excitation, Axel téléphona à la seule personne qui l’avait si bien compris. Elio.


Revenir en haut Aller en bas

informée

Kaylee L. Harrington
Kaylee L. Harrington

Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. 180908100219273565

INSCRIT DEPUIS LE : 18/06/2015
MESSAGES : 1452
POINTS : 8211



Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. Empty
MessageSujet: Re: Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou.   Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. EmptyMer 10 Juil - 23:02

Tiens j'ai comme l'impression de t'avoir déjà croisé par ici ... :hmm: :huhu:

Rebienvenue (encore une fois Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. 3317894179) avec ce nouveau personnage ! :bril: Comme promis je lis tout ça demain Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. 317452032 Tu sais déjà où venir gratter des réponses si y'a besoin, mais je m'en fais pas, tu connais la maison Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. 599638099 :keur: Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. 1237209144

_________________
dream is coming true

je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas

libre

Alana Summers
Alana Summers

INSCRIT DEPUIS LE : 30/12/2014
MESSAGES : 1613
POINTS : 7749



Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. Empty
MessageSujet: Re: Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou.   Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. EmptyMer 10 Juil - 23:59







Félicitations !



- Tu es enfin validé(e) -



« Haaann J'aime tellement Axel !!! Cette histoire est d'une trop grande beauté pour mon pauvre kokoro :pleure: En tout cas j'ai hâte de lire la suite de ses aventures et de son réveil à la dure réalité du Monde des Songes ! :huhu: Rebienvenue chez toi ma belle Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. 750193692 »

FÉLICITATIONS ; j'ai le plaisir de t'annoncer que ta fiche de présentation est validée. Tu fais maintenant partie de la grande famille qu'est Pour un Rêve. Comme tous petits nouveaux fraîchement validés, tu as droit à ton petit cookie qui sort tout juste du four. Dès que tu auras terminé ta dégustation (attention souffle, c'est chaud !) tu pourras commencer à RP. Mais avant toute chose, il va te falloir passer par quelques petites étapes. Tu as dû lire le règlement avant ton inscription mais un petit rappel ne fait pas de mal. Parce que j'en suis sûre que tu ne veux pas voir un autre membre avec la même tête que toi, va vite recenser ton avatar dans le bottin. Ensuite tu iras créer ta fiche de liens car un cookie c'est bien bon mais à un moment donné, il faut se faire une raison, un cookie n'a pas vraiment de conversation. Pour toutes autres demandes (logement, métier...) ce sera .Tu vas sûrement vouloir joindre tous tes nouveaux amis non ? Alors c'est par ici pour faire joujou avec toute cette technologie ! Tu veux sûrement que ton nouvel amoureux, que ta meilleure amie ou que ta petite famille te rejoigne ? Alors cours par ici pour accéder aux scénarii. Après tout ça, tu pourras enfin RP et d'ailleurs pense à créer ta fiche de RPs.

SOIS HEUREUX PARMI NOUS ET AMUSE TOI BIEN Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. 750193692


SHAKALLA

_________________
QUEEN
OF THE NIGHT


Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. 18051810
Revenir en haut Aller en bas

informée

Kaylee L. Harrington
Kaylee L. Harrington

Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. 180908100219273565

INSCRIT DEPUIS LE : 18/06/2015
MESSAGES : 1452
POINTS : 8211



Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. Empty
MessageSujet: Re: Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou.   Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. EmptyJeu 11 Juil - 8:31

Quelle histoire bien remplie ! :bril: J'adore Axel, pauvre loulou :stp: Amuse toi bien avec ce nouveau perso, je suis curieuse de lire tout ce drama que vous promettez, toi et Elio ! :inlove: :5:

_________________
dream is coming true

je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous
Invité



Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. Empty
MessageSujet: Re: Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou.   Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. EmptyJeu 11 Juil - 16:04

Le fils du diable Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. 750193692  Coucou @Orion Blackburn :huhu:


Bienvenue en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas

inconnu

Axel Stormhunter
Axel Stormhunter

Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. Original

INSCRIT DEPUIS LE : 10/07/2019
MESSAGES : 164
POINTS : 3747



Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. Empty
MessageSujet: Re: Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou.   Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. EmptyLun 15 Juil - 12:39

Hahaha, merci pour cette validation express du coup. Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. 3518880644

Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. 1758022644 J'ai mis du temps à comprendre Ethan... XD *pas réveillée* Merci pour la bienvenue Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. 3518880644

_________________
« You know I want you, it's not a secret I try to hide »
(c) MademoizelleZ
Revenir en haut Aller en bas

anonyme

Riley O'Meara
Riley O'Meara

Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. Tumblr_mau01bnAeP1rukl5io1_250

INSCRIT DEPUIS LE : 24/07/2016
MESSAGES : 467
POINTS : 3981



Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. Empty
MessageSujet: Re: Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou.   Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. EmptyMer 17 Juil - 7:52

Et un de plus ! Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. 3317894179 Rebienvenue camarade inconnu ! :trio: Au plaisir de te recroiser dans le Monde des Songes, ou pas Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. 317452032

_________________
You make me wanna die
I had everything, opportunities for eternity. And I could belong to the night. Your eyes, your eyes ... You make me wanna die.


Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. 18072410
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous
Invité



Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. Empty
MessageSujet: Re: Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou.   Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. EmptyJeu 18 Juil - 4:15

Bienvenue ou re-bienvenue plutôt :sm:  (même si je ne sais pas qui d'autre tu es) :cacher:

Inconnu : parfait, pas dans les pattes. Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. 740405756

Et très bon choix le Canada ! :03: Même si je pourrais en rajouter 2-3 choses quant à l'emploi de garde-forestier, Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. 317452032 mais bon c'est juste parce que je vis dans le pays donc bon.
Revenir en haut Aller en bas

inconnu

Axel Stormhunter
Axel Stormhunter

Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. Original

INSCRIT DEPUIS LE : 10/07/2019
MESSAGES : 164
POINTS : 3747



Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. Empty
MessageSujet: Re: Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou.   Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. EmptyVen 19 Juil - 9:42

Merci Grand Méchant ! XD

Ah mais si tu veux donner des détails sur le métier de garde forestier, ça ne me dérange pas. (Même si je ne pense plus reparler de ça, mais on sait jamais. :hmm: ) J'espère juste que je n'ai rien dit de faux ?^^

Non en effet Axel ne sera pas dans les pattes de Cillian, sinon malgré lui, en ayant rien compris à comment il est arrivé là. XD

_________________
« You know I want you, it's not a secret I try to hide »
(c) MademoizelleZ
Revenir en haut Aller en bas

entravée

Roxane Taylor
Roxane Taylor

" Elle avait en elle le courage d'un soldat, la faiblesse d'une enfant & le cœur d'une femme "

INSCRIT DEPUIS LE : 03/07/2019
MESSAGES : 199
POINTS : 1098



Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. Empty
MessageSujet: Re: Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou.   Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. EmptyJeu 25 Juil - 12:03

Enlalalalala, vous allez faire un duo parfait Elio et toi ! J'ai hâte de suivre tout ça ! Ton personnage est lui-aussi ultra attachent :bril:

_________________
Roxy

Je suis comme un peintre qu'un Dieu moqueur
Condamne à peindre, hélas ! sur les ténèbres ;
Où, cuisinier aux appétits funèbres,
Je fais bouillir et je mange mon coeur,
Quand il atteint sa totale grandeur,
Je reconnais ma belle visiteuse :
C'est Elle ! noire et pourtant lumineuse.


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. Empty
MessageSujet: Re: Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou.   Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Il est des vérités qu'il ne faut cacher. Sinon on se retrouve dans la merde jusqu'au cou.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [60] Oise
» Quel était le nom par défaut de cet évènement ?
» Début de collection MAC + Mon makeUp non MAC
» Un site médiéval près d'Argentan.
» festivals litteraires dans l'Eure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: personnages :: Qui Es Tu ? :: Validés.-