ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️

Partagez
 

 What do you want from me ? [Elio & Axel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

inconnu

Axel Stormhunter
Axel Stormhunter

What do you want from me ? [Elio & Axel] Original

INSCRIT DEPUIS LE : 10/07/2019
MESSAGES : 143
POINTS : 3223



What do you want from me ? [Elio & Axel] Empty
MessageSujet: What do you want from me ? [Elio & Axel]   What do you want from me ? [Elio & Axel] EmptyLun 15 Juil - 18:34


Deux jours, ça fait deux jours qu'Elio m'évite comme la peste. Alors que ça m'amusait au début, ça commence à sérieusement me faire chier. Pour qui il se prend ? Et moi ? Pourquoi je n'arrive pas à passer à autre chose ? Surtout qu'avec cette histoire de soirée endiablée, je me suis retrouvé à devoir justifier un suçon que je n'avais même pas remarqué. Au départ, je pensais que c'était Valentin, et je me suis mis à chercher tout un tas de justifications suffisamment hétérosexuelles, mais je me suis souvenu que ses baisers n'étaient pas allés jusque là. Et de toute manière, à l'expression d'Elio, j'ai su tout de suite que c'était lui.

Mon désir pour lui me brûlait autant que la gêne de devoir m'expliquer à table, auprès d'une famille qui n'est pas la mienne, pour des choses qui ne regardent que moi. Mais j'ai joué le jeu, j'ai répondu que la soirée était bien arrosée, mais que j'avais raccompagné la fille chez elle quand j'avais compris qu'elle n'était plus en état de faire la fête, et ce, en tout bien tout honneur. Ce fut les derniers instants de complicité avec Elio. Nous partagions le même secret et nous étions prêts à mentir pour garder tout cela sous silence.

Aujourd'hui, les parents d'Elio s'absentent pour la journée et ses soeurs sont déjà parties, je suis bien décidé à le prendre entre quatre yeux. J'en ai assez d'attendre qu'il se décide à m'expliquer pourquoi il agit comme ça. J'en ai surtout assez de me prendre la tête pour lui. Je ne comprends pas pourquoi ça me pèse autant.

Tel le chasseur qui attend sa proie, je l'attends au tournant, près de la sortie, les bras croisés. Comme je le pensais, aussitôt le bruit du moteur assourdit, j'entends ses pas dans l'escalier. Tendu comme un arc par l'agacement, je me prépare à l'intercepter. Mon ton est sans appel dès que je le vois.

"Elio, il faut qu'on parle."

Et comme je m'y attendais, il fait celui qui n'entend pas, près à me passer devant et à fuir, encore une fois. Je n'attends pas que cela se produise. Je l'attrape par les épaules et le pousse doucement contre le mur. Mes mains viennent trouver appui de chaque côté de sa tête alors que mon regard s'immisce dans le sien, interrogateur.

"Arrête de fuir bordel ! Est-ce que je peux savoir pourquoi tu m'évites comme ça ?"

_________________
« You know I want you, it's not a secret I try to hide »
(c) MademoizelleZ
Revenir en haut Aller en bas

ignorant

Elio S. Auditore
Elio S. Auditore

What do you want from me ? [Elio & Axel] Tumblr-inline-oyqqpfhsmd1t5prjz-400

What do you want from me ? [Elio & Axel] Elio
INSCRIT DEPUIS LE : 15/07/2019
MESSAGES : 143
POINTS : 3197



What do you want from me ? [Elio & Axel] Empty
MessageSujet: Re: What do you want from me ? [Elio & Axel]   What do you want from me ? [Elio & Axel] EmptyLun 15 Juil - 18:39


Second Chance

Axel & Elio



Ça fait deux jours. Deux jours que je l'évite consciencieusement, tout comme la semaine dernière. Sauf que, contrairement à avant, Monsieur se montre bien plus difficile pour l'éviter. Plus d'une fois, il tente de me retenir, de me parler, mais je fais la sourde oreille, m'enfuis, encore et encore, car je suis incapable de faire autrement. Je suis incapable de lui faire face pour le moment. Je ne veux juste pas qu'il m'approche trop, qu'il tente de me toucher, je suis bien trop sensible pour ça, je serais incapable de me retenir et de le repousser, je le sais.

Alors, comme d'habitude, je rejoins mes amis, pour penser à autre chose, me le sortir de la tête. J'ai eu beau en parler avec Aurore, ça ne m'a pas aidé, elle s'est contentée de me crier dessus, de me dire que je devais arrêter de me prendre autant la tête et de profiter de lui comme je le voulais, puisqu'après tout il revenait sans cesse à la charge. Oui, mais non. Non, parce que je sentais que cette fois, avec lui, ce serait différent, comme tout à déjà été différent. Et ça me faisait flipper, sévèrement.

J'entends mes parents partir, le signal que j'attendais avec impatience pour m'en aller à mon tour. Je descends les escaliers en vitesse, espère ne pas le croiser. Aucun signe de lui pour le moment. Je m'avance vers la porte en vitesse et soudain, il apparaît, au détour de celle ci. Merde, non, non et non ! J'essaie de l'éviter mais il a prévu le coup, me barrant le passage pour mieux me plaquer contre le mur le plus proche, placant ses mains de part et d'autre de ma tête. Non, laisse moi partir bordel ! Je le fusille du regard, maintien mes prunelles dans les siennes, visiblement agacé. Et bien nous  sommes deux ainsi.

" Je ne vois pas de quoi tu parles."

Très crédible Elio, vraiment. J'essaie de le repousser, d'encore m'échapper. Sauf qu'il est plus fort que moi.

" Va te trouver un autre gars à baiser et lâche moi la grappe tu veux !"

Mon regard le fusille , plus décidé que jamais. Pourtant je tremble, je frissonne. Il est trop prêt, beaucoup trop prêt.


Revenir en haut Aller en bas

inconnu

Axel Stormhunter
Axel Stormhunter

What do you want from me ? [Elio & Axel] Original

INSCRIT DEPUIS LE : 10/07/2019
MESSAGES : 143
POINTS : 3223



What do you want from me ? [Elio & Axel] Empty
MessageSujet: Re: What do you want from me ? [Elio & Axel]   What do you want from me ? [Elio & Axel] EmptyLun 15 Juil - 19:25



Je vois bien que je le mets mal à l'aise à le retenir ainsi mais je n'ai pas le choix si je veux lui parler. Il me fusille du regard, fait l'ignorant. Si je pourrais m'attendrir devant sa bouille énervée, le fait qu'il me prenne pour un con ne me fait pas rire du tout. Cette mauvaise foi ! Je n'ai jamais vu ça ! Il essaie de s'échapper encore une fois mais je suis bien décidé à le maintenir contre ce mur jusqu'à obtenir une réponse. Il m'assassine de nouveau avec ses prunelles mais tout son corps tremble, je le sens sous mes doigts qui maintiennent fermement ses épaules. Je ne veux pas lui faire mal mais je ne peux pas le laisser fuir encore une fois. Finalement, c'est sa réplique qui remporte la palme, elle est aussi violente que s'il avait sorti une masse pour m'assommer.

"Attends t'es sérieux là ?"

Mes yeux arrondis de stupeur le fixe avec l'incompréhension la plus totale. Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer. Mon visage se rapproche du sien, le frôlant presque. Je lui murmure:

"C'est de ça que t'as peur ? Que j'en ai juste après ton joli petit cul ? "

Je me recule. Je suis vraiment énervé cette fois. Je ne le quitte pas des yeux, j'inspire un grand coup avant de balancer en haussant le ton :

"Si c'était le cas tu crois pas que j'aurais pu déjà profiter de toi plusieurs fois ? Toi qui me sors toutes ces remarques sur mon physique et qui me chauffe impunément quand t'es bourré !"

Je finis par complètement relâcher ses épaules. Si il y en a bien un qui s'est tenu c'est moi quand monsieur était un total dépravé ! Mais je n'ai pas terminé de parler.

"Je veux apprendre à te connaître, partager des choses avec toi, pas juste te "baiser" comme tu dis !"

Je ne nie pas que j'aurais aimé le mettre dans mon lit, mais je ne suis pas seulement une queue sur pattes, ce n'est pas la priorité. Pas depuis que je le découvre petit à petit et puis j'ai besoin de comprendre pourquoi il m'attire autant. Ce n'est pourtant pas les jolis garçons qui manquent mais il n'y a que lui qui ne me laisse pas de marbre.

"J'ai cru qu'il y avait une connexion entre nous."

De quelle sorte, je n'en sais rien, mais il faut croire que je me suis trompé.

"Mais apparemment je ne vaut pas le coup. Je suis juste un mec qui ne pense qu'à baiser."

Je croise les bras pour le toiser m'attendant à le voir fuir à tout moment, encore. Je le défie même de le faire. Je reconnais qu'il y a une semaine, à mon arrivée, je ne souhaitais que ça, l'ajouter à mon tableau de chasse. Mais les choses ont changé. Il est différent pour moi. Et j'espérais pouvoir le lui faire comprendre. Raté.

_________________
« You know I want you, it's not a secret I try to hide »
(c) MademoizelleZ
Revenir en haut Aller en bas

ignorant

Elio S. Auditore
Elio S. Auditore

What do you want from me ? [Elio & Axel] Tumblr-inline-oyqqpfhsmd1t5prjz-400

What do you want from me ? [Elio & Axel] Elio
INSCRIT DEPUIS LE : 15/07/2019
MESSAGES : 143
POINTS : 3197



What do you want from me ? [Elio & Axel] Empty
MessageSujet: Re: What do you want from me ? [Elio & Axel]   What do you want from me ? [Elio & Axel] EmptyLun 15 Juil - 19:52


Second Chance

Axel & Elio



J'espérais qu'il me lâche, qu'il me laisse aller mais non, au contraire. Ma phrase semble le choquer, le déstabiliser plus que je n'aurais cru. Et au lieu de s'éloigner, il s'approche, beaucoup trop à nouveau, venant murmurer ses mots près de mon visage alors que je quitte son regard, rougissant d'un coup. Je suis incapable de lui tenir tête alors qu'il me dit mes quatres vérités, me faisant rougir d'autant plus. Merde. Je sais à quel point j'ai merdé, il n'a pas besoin de me le rappeler ainsi. Et ça me fait regretter encore plus. Jamais j'aurais dû me laisser aller avec lui, jamais je n'aurais du céder. Comme je peux le regretter à cet instant.

Enfin, il relâche la pression sur mes épaules. Et pourtant, je ne bouge pas, n'essaie pas de fuir, pas tout de suite. J'écoute, c'est tout ce que je fais. Est ce que c'est vrai, tout ce qu'il me dit maintenant ? Cette envie de mieux me connaître ? Ça me paraît trop gros pour être vrai. Lorsqu'il parle de notre relation, de cette connexion entre nous, j'ai un violent pincement au cœur. Je ne veux pas entendre ça, pas plus que je ne veux entendre la suite. C'est seulement lorsqu'il croise les bras sur son torse, finissant son monologue que je relève enfin les yeux vers lui. Ne me fait pas croire ça Axel, je ne suis sans doute pas le premier à qui tu sors toutes tes belles paroles. Je ne tomberais pas dans le piège, je refuse.

" Ose me dire que c'est faux ! Me fait pas croire que..."

Des rires me font m'arrêter net, ouvrant de grands yeux. Merde. Mes sœurs. Merde ! Paniqué, je l'attrape par le bras, nous balançant tous deux dans le buisson le plus proche. Je vais trop vite, tombe sur lui en le poussant dedans, alarmé en entendant les pas dans les graviers. J'ai juste le temps de m'appuyer sur lui pour me relever sensiblement qu'elles font leur apparition. Elles ne nous ont pas vues, ouf ! Il ne manquerait plus qu'elles nous découvre maintenant. Les surveillant a travers les feuilles, j'ai presque la respiration coupée. Il fallait bien que ça finisse pas arriver. J'ose un regard vers Axel, posant un doigt sur ma bouche pour lui intimer de se taire, juste au cas où il lui prendrait l'envie de continuer notre conversation houleuse.

Heureusement, j'entends la voix de Mafalda résonner au loin, les faisant alors bouger pour rentrer chez nous. Oh putain, merci ! Enfin, je reprends mon souffle, respire normalement, toujours au dessus de mon Canadien, à califourchon sur lui. Fais chier. Je réalise ma position, déglutit difficilement. Il est beaucoup trop attirant, beaucoup trop sexy. Elio, bouge de là maintenant ! Mais à la place, j'ouvre la bouche pour parler, pour lui sortir tout le contraire de ce que j'ai sur le cœur.

" T'es qu'un idiot. Tu crois que parce que la terre est à tes pieds je le serais aussi ? Je suis désolé de t'avoir chauffé, de tout ce que j'ai pu te dire, de tout ce qui s'est passé. J'aurais pas dû. Clairement. Je ferais en sorte que ça n'arrive plus."

J'ai l'impression que mon cœur s'écrase dans ma poitrine. Ça me fait un mal de chien, mais c'est la seule solution. C'était dit, même si je le regrettais déjà.

" Sir Elio, la via è libera. Faresti meglio ad andare nella tua stanza per quello. "

La voix de Mafalda me fait sursauter. Oh bordel, elle a failli me faire faire une crise cardiaque. Au moins maintenant je suis sûr qu'elle sait, pour lui et moi. Je serre les dents.

" Gracie, Mafalda."

Je lui offre un petit sourire en relevant la tête au dessus des buissons, découvrant le sien. Heureusement qu'elle était là. Déglutissant, je me relève enfin, fuyant le regard d'Axel en sentant que je suis sur le point de craquer. Hors de question de pleurer devant lui, c'est trop con. Et je suis bien trop fier. À regret, je reprends contenance alors que notre protectrice retourne d'où elle vient, nous laissant à nouveau seuls.

" Elle sait."

Cela dit, je me sépare de lui, bien décidé à partir rejoindre mes amis cette fois, ignorant mon cœur criant sa douleur. Arrête de regretter Elio, ne regarde pas en arrière. Surtout pas.
Revenir en haut Aller en bas

inconnu

Axel Stormhunter
Axel Stormhunter

What do you want from me ? [Elio & Axel] Original

INSCRIT DEPUIS LE : 10/07/2019
MESSAGES : 143
POINTS : 3223



What do you want from me ? [Elio & Axel] Empty
MessageSujet: Re: What do you want from me ? [Elio & Axel]   What do you want from me ? [Elio & Axel] EmptyLun 15 Juil - 21:34



Même après que je me sois livré, que j'ai pris sur moi pour dire ce que je ressens, il ne me croit pas ! Pourtant je suis loin de lui tenir mon discours de lover. Il m'énerve ! Si je veux simplement tirer mon coup, je trouverais facilement ! Certes j'aime bien le défi, mais si je vois que ça prend pas, je suis pas con au point d'insister. Je n'ai insisté avec lui que parceque j'ai senti qu'il y avait un truc... Je n'ai malheureusement pas le temps de me défendre. Nous entendons des rires un peu plus loin. Je m'apprête à m'éloigner d'Elio et rentrer dans la maison mais il est le plus rapide. Me poussant brutalement dans le buisson. Vraiment Elio ? C'était le plus simple ?

Il m'entraîne dans sa chute, ou plutôt je lui sert de matelas amortisseur. Qu'importe, je l'entoure de mes bras pour qu'il ne se fasse pas mal, c'est plus fort que moi. J'ai envie de le protéger. Il s'appuie sur mon torse pour se redresser et épier ses sœurs qui passent à côté. J'ai envie de sourire en le voyant paniqué comme ça. Franchement, il n'y avait pas besoin de se cacher, on causait, c'est tout. Il m'intime de me taire. Je hausse un sourcil. Il me croit décidément bien con. Je laisse échapper un petit soupir discret. Il m'en aura réservé des surprises ! L'adorable Mafalda entame une distraction dont je me serais bien passé. Tant que les sœurs étaient là, je pouvais enfin câliner mon bel italien indécis. Je vois bien que ça le perturbe. Mais de quoi a-t-il peur à la fin ?

Et puis, une fois de nouveau seuls, il déballe enfin ce qu'il a sur le cœur. Je l'écoute en silence. Il pense vraiment que toute la terre est à mes pieds ? Il ne connait pas mon père celui-là. J'ai une moue un peu triste alors qu'il s'excuse pour son comportement, qu'il promet que ça n'arrivera plus... Non c'est pas ce que je veux. Ma main quitte le creux de son dos pour aller rejoindre sa joue mais je n'ai pas le temps de finir mon geste, Mafalda intervient faisant sursauter Elio, rompant le charme. Je fais une moue déçue et le libère pour qu'il puisse se relever. Désormais il fuit mon regard. Assumer n'est vraiment pas son fort on dirait. Je me redresse à mon tour alors qu'il remercie Mafalda. Il se tourne ensuite vers moi pour m'informer d'une évidence. Je hausse les épaules. Finalement ça a du bon, elle nous évite les problèmes avec sa famille. Je m'extirpe du buisson à la suite d'Elio. Il me tourne déjà le dos, prêt à partir. Poursuivant sa route comme si je ne l'avais jamais intercepté. Alors qu'il est à distance raisonnable pour pouvoir m'entendre sans que j'ai besoin de crier, je lui lance :

"Elio, je ne pourrais pas faire comme si de rien n'était."

_________________
« You know I want you, it's not a secret I try to hide »
(c) MademoizelleZ
Revenir en haut Aller en bas

ignorant

Elio S. Auditore
Elio S. Auditore

What do you want from me ? [Elio & Axel] Tumblr-inline-oyqqpfhsmd1t5prjz-400

What do you want from me ? [Elio & Axel] Elio
INSCRIT DEPUIS LE : 15/07/2019
MESSAGES : 143
POINTS : 3197



What do you want from me ? [Elio & Axel] Empty
MessageSujet: Re: What do you want from me ? [Elio & Axel]   What do you want from me ? [Elio & Axel] EmptyLun 15 Juil - 21:45


Second Chance

Axel & Elio



Marche droit devant toi Elio. Ne te retourne pas, peu importe ce qu’il te dira, peu importe ses arguments. Arrête de trembler, retiens tes larmes, au moins jusqu’à avoir passé la propriété. A nouveau pourtant, il réplique et moi, je ne peux pas m’empêcher de me retourner d’un coup.

« Pourtant il le faudra bien ! »

J’ai crié sans même m’en rendre compte, lâchant quelques larmes par la même occasion. Putain, pourquoi il faut toujours que je sois comme ça ? Pourquoi est-ce que je peux pas réagir normalement et juste m’en foutre ? Je me retourne aussitôt, regrettant mes mots, comme tout le reste. Je ne sais même pas pourquoi je pleure, pourquoi ça m’atteint autant, pourquoi j’ai si mal. Je fuis pour de bon, pour l’éviter lui autant que mes soeurs qui m’ont sans doute entendu crier. J’suis trop con, je me déteste. Qu’est-ce-que ce serait si je me laissais aller pour de bon ? Je n’ose même pas l’imaginer. Pourquoi est-ce qu’il faut que ce soit lui ? Pourquoi est-ce qu’il veut tellement me faire croire que je suis différent des autres ? J’enrage, m’effondre à peine passé la sortie. Tu fais chier Axel, vraiment.

***

Lorsque je rentre enfin, tout le monde est déjà couché depuis longtemps. Il n’y a aucun bruit, personne qui m’accueille quand je passe la porte. Je suis seul avec moi-même, exactement comme j’aime, la plupart du temps. Aurore à passé l’après-midi à me ramasser à la petite cuillère alors que j’ai fais en sorte de paraitre le plus normal possible devant les autres. Et c’est là, seulement là, qu’elle m’a fait réalisé. A quel point c’était pas normal que je sois dans un tel état juste pour un mec, alors qu’il ne c’était rien passé. Enfin, presque rien. Elle m’a fait réalisé à quel point j’avais eu tord de vouloir à se point chasser tout ce que je pouvais ressentir pour mon Canadien, et si je l’avais déjà regretté plus tôt, lors de notre dispute, à présent, la situation était bien pire. Je me sentais vide et con, plus con que jamais. Je n’arrêtais pas d’y penser et lorsque je passais devant sa porte pour rejoindre ma chambre, ce fut encore pire. Tout ce qu’il m’avait dit me tournait dans la tête. Le fait que je le détestais, Monsieur Perfection, le fait qu’il me jurait vouloir autre chose que du sexe, le fait qu’il finirait de toute façon par s’en aller, d’ici quelques semaines. Aurore avait beau me dire que j’avais le temps de voir venir, ça ne me rassurait pas. Je sentais que je serais incapable de le laisser partir, comme j’étais incapable de ne pas penser à lui. Inutile de chercher à me réconforter ailleurs, je n’en avais au final pas la moindre envie. C’était lui que je voulais, peu importe comment je prenais le problème, peu importe si ce n’était que pour quelques semaines. Est-ce que j’étais vraiment prêt à ça ? A le laisser entrer pour de bon dans ma vie pour le laisser repartir ensuite, comme si rien ne c’était passé ? Juste le temps d’un été ? Et si au final ce n’était que de l’attirance ? Rien d’autre ? Peut-être qu’après avoir passé le cap, je n’aurais plus besoin de lui comme maintenant ?

Je soupirais une fois de plus en me glissant dans mon lit, fixant le plafond avec tristesse. Il était trop tard maintenant de toute façon, avec tout ce que je lui avais dit, même si c’était complètement faux. J’avais jamais été comme ça, à être aussi indécis, à ne pas savoir quoi faire, comment réagir. Je me tournais dans mon lit, fixait la place qu’il avait occupé le temps d’une nuit. Ma main cherchait sa trace, même si c’était totalement stupide, jusqu’à s’emparer du coussin qui portait encore son odeur. Je devenais totalement fou, à le serrer contre moi comme si c’était lui, espérant qu’il y ai un reste, que ça me suffise à me faire une raison. L’odeur était presque partie et rien que ça, ça me rendait malade. Heureusement, Mafalda n’avait pas encore changé les draps. Il en restait encore, juste un peu. Ou bien c’était peut-être moi qui l’imaginait. T’es pitoyable Elio.

Je fermais les yeux, éreinté, espérant vite trouver le sommeil. Mais non, évidemment, c’était impossible. Je me retournais, encore et encore. Sans succès. Un oeil sur mon réveil me déprimait encore plus. Il n’était pas loin de trois heures du matin. Et je devenais totalement fou. J’avais besoin de lui, peu importe comment je prenais le problème, j’avais besoin d’être avec lui, de me rassurer, d’être certain que tout cela n’était pas dans ma tête. Fuck mes bonnes résolutions et tout le reste. J’avais besoin de lui, même si c’était juste pour quelques minutes.

Résigné, je quittais mon lit pour traverser ma chambre, ouvrant ma porte le plus doucement possible. Je m’assurais que personne n’était éveillé, qu’il n’y avait toujours aucun bruit avant de quitter la pièce, me présentant à sa porte. Avec le maximum de discrétion, j’enclenchait la poignée doucement, passant un oeil par l’ouverture, histoire d’être certain qu’il dormait bel et bien. Il y avait de la lumière, mais lui semblait endormi dans son lit. J’ouvrais un peu plus la porte, découvrant l’entièreté de la scène. Allongé sur son matelas, un livre ouvert sur son ventre, il dormait habillé d’un seul caleçon lâche noir avec des lunes, portant une paire de lunettes sur son nez. Mon coeur s’activa dans ma poitrine, un sourire se forma sur mon visage. Il était adorable ainsi. Mon regard s’attarda sur son caleçon que je me pris à adorer, puis remonta sur son visage alors que j’approchais doucement. Je ne savais pas qu’il portait des lunettes pour lire. Ca lui donnait un côté intello très sexy. Comme si le reste ne suffisait pas.

M’installant sur le bord du lit, je dégageais avec douceur ses lunettes de son nez, les déposant sur sa table de chevet. Je répéta mon geste avec son livre, le dégageant de ses mains pour le fermer et le déposer à la suite. J’avais le coeur en flammes dans ma poitrine mais cette fois, j’étais sûr de moi, plus que ses derniers jours. Mes doigts glissèrent jusqu’à ses cheveux, les dégageant de son visage avec légèreté alors que je me penchais doucement sur lui.

« Axel... »

Un simple murmure, si proche de son visage. J’attendais patiemment qu’il émerge un peu, puis, je ne résistais plus, retrouvant ses lèvres des miennes, lui offrant un baiser tellement tendre que j’en frissonnais des pieds à la tête. Et ça me faisait un bien fou, donnant un nouveau souffle à mon coeur qui en voulait déjà plus, comblant ce besoin de lui tellement fort que j’avais encore du mal à y croire.
Revenir en haut Aller en bas

inconnu

Axel Stormhunter
Axel Stormhunter

What do you want from me ? [Elio & Axel] Original

INSCRIT DEPUIS LE : 10/07/2019
MESSAGES : 143
POINTS : 3223



What do you want from me ? [Elio & Axel] Empty
MessageSujet: Re: What do you want from me ? [Elio & Axel]   What do you want from me ? [Elio & Axel] EmptyLun 15 Juil - 21:48



Je n'arrive pas à oublier ses larmes. J'ai eu envie de me précipiter vers lui pour le prendre dans mes bras. Mais vu la situation, je ne pouvais pas. Pourquoi diable souffre-t-il d'une situation qu'il s'impose lui-même ? Comment peut-il avoir une telle réaction alors qu'on a même pas le début d'une relation. A le voir réagir comme ça, de manière aussi extrême, j'ai l'impression...j'ai l'impression qu'il est amoureux. Bordel, si c'est vraiment ça...je devrais peut-être effectivement suivre sa demande et me tenir à carreaux. Il ne faut pas qu'il soit amoureux... J'ai l'impression de me revoir quelques années auparavant. Mais je ne suis pas Luis Mais je ne suis pas prêt pour ça non plus. Tomber amoureux. Non, non c'est impossible qu'il soit amoureux. Pas déjà. Mais alors...pourquoi toute cette tension à mes côtés ? Raaaah ça m'énerve ! Je n'arrive pas à comprendre ce qui se passe dans sa tête.

Je balance mon livre sur le côté. De toute façon, ça fait vingt fois que je lis la même phrase sans la comprendre. Je récupère mon téléphone. Il est minuit. Amalia doit être encore réveillée. J'imagine. Je lui envoie un sms éclaireur. Elle me rappelle directement. Je souris. Si ce voyage est une vraie prise de tête avec le gars qui dort dans la chambre d'en face, ça m'a permit de me faire une amie précieuse. Elle comprend tout de suite ce qui ne va pas et me fait parler. Je lui explique tout et aussi le fait que je ne sais pas où j'en suis. Ce que je veux. Est-ce que je dois définitivement mettre un terme à tout rapprochement ? Ou au contraire, essayer quitte à ce que rien ne fonctionne ? Le truc c'est que... si avec un autre gars, j'en aurais eu rien à foutre de le blesser, Elio... Et bien Elio c'est différent. Je ne veux vraiment pas lui faire de mal.

"T'es déjà amoureux en fait chou."

"Impossible."

Elle ne répond rien, mais je l'imagine sans mal hausser les épaules, avec sa moue qui me dit, bientôt, tu admettras que j'ai raison. Hors de question. Après de longues minutes à papoter de tout et de rien, mais surtout de sa nouvelle chérie, Lauranne, nous nous disons enfin bonne nuit. Je me sens à la fois mieux d'avoir pu me livrer et en même temps....rien n'est résolu. La nuit porte conseil m'a-t-on toujours dit pour que j'aille me coucher. Je replace mes lunettes sur mon nez et replonge dans ma lecture philosophique, histoire de m'assommer une bonne fois pour toute.

***

On me touche, c'est doux. Une caresse dans mes cheveux me provoque un frisson agréable. Et puis une odeur familière vient me chatouiller les narines. Une voix que je ne pensais pas réentendre de si tôt murmure mon prénom. J'entrouvre vaguement les yeux, captant les iris d'Elio qui me cherchent. Et puis ses lèvres viennent se poser tendrement sur les miennes. Je dois probablement rêver. Oui c'est ça. Mon coeur s'emballe à ce contact, ma main vient se glisser sur sa joue et mon bras libre l'attire contre moi alors que je réponds à son baiser avec la même intensité. Elio, si seulement. Si seulement, c'était vrai. Je m'accroche à lui comme si ma vie en dépendait. Je ne compte pas le laisser partir.

_________________
« You know I want you, it's not a secret I try to hide »
(c) MademoizelleZ
Revenir en haut Aller en bas

ignorant

Elio S. Auditore
Elio S. Auditore

What do you want from me ? [Elio & Axel] Tumblr-inline-oyqqpfhsmd1t5prjz-400

What do you want from me ? [Elio & Axel] Elio
INSCRIT DEPUIS LE : 15/07/2019
MESSAGES : 143
POINTS : 3197



What do you want from me ? [Elio & Axel] Empty
MessageSujet: Re: What do you want from me ? [Elio & Axel]   What do you want from me ? [Elio & Axel] EmptyLun 15 Juil - 21:50


Second Chance

Axel & Elio



Il me rend mon baiser sans attendre, alors que ses mains m'entraîne vers lui, refusant que je reparte déjà. Je savoure les frissons que me donne ses lèvres autant que sa main posée sur ma joue cherchant à intensifier le moment. J'ai beaucoup trop besoin de lui à cet instant pour lui résister. Moi qui voulait juste ma dose de lui avant de repartir dans mon lit, je me retrouve à sourire contre ses lèvres tandis qu'il s'accroche à moi avec force, redoublant d'ardeur dans notre baiser. Est ce qu'il réalise seulement ce qui se passe ? Je n'en suis pas certain.

Je fini par relâcher sensiblement ses lèvres, lui donner un coup de tête affectueux pour l'obliger à me donner un peu de liberté de mouvements. À nouveau, je suis partagé entre ma raison me disant de retourner dans mon lit maintenant que j'en ai eu assez et mon cœur me criant de passer la nuit avec lui. Sauf que, je n'en ai pas eu assez, pas du tout. Est ce que j'en aurais assez un jour ? Alors, je plonge à nouveau sur ses lèvres, le repousse cette fois pour me permettre de me glisser à ses côtés dans son lit, ma main cherchant l'interrupteur de sa lampe à éteindre. Ce n'est qu'une fois lové contre lui que je ferme les yeux à nouveau. Continue, embrasse moi encore, avec toute cette douceur, toute cette tendresse dont tu fais preuve. Juste quelques baisers furtifs, alors que mes mains prennent place dans son dos pour le serrer contre moi et que je m'endorme ainsi contre lui. Enfin, je me sens à ma place, je retrouve la chaleur de son corps irradiant contre le mien, la douceur de sa bouche qui cherche sans cesse la mienne. Je n'ai besoin de rien d'autre en cet instant.

" Bonne nuit..."

***

J'ouvre difficilement les yeux pour les poser sur le visage de mon Canadien. Je ne peux pas m'empêcher de sourire en le voyant ainsi endormi. Mes doigts se glissent sur sa joue, n'ose pas trop y  prendre appui pour ne pas le réveiller. Je ne sais pas si j'ai bien fais de faire cette folie, de juste arrêter de me prendre la tête pour venir le rejoindre mais en tout cas, j'ai dormi comme un loir. Et plus important, je ne regrette pas. Je ne sais toujours pas où j'en suis, ce que je ressens exactement mais je sais au moins ça.

En douceur, je quitte discrètement le lit, faisant en sorte de ne pas le réveiller, exactement comme la première fois. Je préfère le laisser dormir alors que je me glisse dans la salle de bain après avoir fait attention à ce que personne ne puisse me voir sortir de sa chambre. C'est le sourire aux lèvres que j'enlève mon caleçon pour me glisser dans la douche. Et maintenant ? Qu'est ce que je fais ? Comment est ce que je dois agir ? C'est tellement loin de tout ce dont j'ai l'habitude... Peut-être que je devrais lui proposer de faire un truc ? Peut être que ça m'aiderait à y voir un peu plus clair. Au moins, à passer du temps avec lui. Et ça, j'en avais beaucoup trop envie pour ne pas le lui proposer. Il ne me manquait plus que l'excuse.

Sortant de la douche, toujours le sourire aux lèvres, je passais par ma chambre pour enfiler un nouveau caleçon et un short. Cela fait, je descendais les escaliers rapidement, saluant ma mère dans la cuisine et mes sœurs dans le jardin. Pas de trace de mon père pour le moment. Je prenais un fruit que je dévorais en quatrième vitesse, puis suivi ma mère au grand salon, m'installant au piano. Autant profiter de l'absence de mon père pour me faire plaisir non ? Et à ma mère aussi, par la meme occasion.

Alors, mes doigts se glissèrent d'eux même sur les touches, emportant bientôt avec eux une de mes mélodies. La dernière, celle que ma mère m'avait réclamé la dernière fois. Nous échangions un regard complice avant qu'elle ne se replonge dans son livre et que j'enchaîne, redressant mon dos dans mon mouvement. Peut-être que la musique réveillera Monsieur Perfection ?
Revenir en haut Aller en bas

inconnu

Axel Stormhunter
Axel Stormhunter

What do you want from me ? [Elio & Axel] Original

INSCRIT DEPUIS LE : 10/07/2019
MESSAGES : 143
POINTS : 3223



What do you want from me ? [Elio & Axel] Empty
MessageSujet: Re: What do you want from me ? [Elio & Axel]   What do you want from me ? [Elio & Axel] EmptyLun 15 Juil - 21:54




Si c'est un rêve, je veux continuer de dormir. La chaleur d'Elio contre moi m'apaise autant qu'elle m'émoustille, pourtant je me contente sans mal de la tendresse du moment. Toute mon attention est portée sur sa bouche, ses lèvres que je mordille, sa langue que je caresse de la mienne, mon pouce caressant sa pommette, mon autre main la peau nue du bas de son dos. Je savoure chaque sensation sans me poser de questions. Et puis il me repousse doucement. J'entrouvre alors les paupières, le vois sourire. C'est définitivement un rêve. Le Elio de la réalité pleurait la dernière fois que je l'ai vu. De peur que ce Elio là parte aussi triste, je l'embrasse avec toute l'ardeur que l'on met dans un baiser qu'on veut guérisseur. Il reste. Je l'observe éteindre la lumière, se blottir contre moi alors que je le couvre de baisers. Ses mains dans mon dos me rassurent, il ne partira pas. Il me souhaite une bonne nuit. Je lui vole un dernier baiser avant d'embrasser son front, le serrant doucement contre moi.

" 'nuit, Elio..."

Mon souffle se régularise enfin. Quel doux rêve.

***

Le chant des oiseaux résonnent par la fenêtre entrouverte, me réveillant en douceur. Je m'étire en baillant.

"Aie ptain..."

Depuis quand le mur est si proche ? Pourquoi je suis seulement sur un côté du lit ? Ah oui Elio... Attends. J'ai rêvé si fort que ça ? Je me redresse brutalement. Mes lunettes sont sur la table de nuit avec mon livre. Je suis persuadé que ce n'est pas là où j'aurais dû les retrouver ce matin. Je me gratte la tête songeur. Raaah pourquoi j'ai rêvé que je l'embrassais comme ça ? C'était lui qui avait commencé en plus, c'est impossible ! Mon nez atterri dans mon coussin en même temps que tout mon corps s'étale lourdement sur le matelas. Je ne sais pas ce qui m'arrive... C'était tellement réaliste.

L'odeur du coussin m'interpelle. Est-ce que...? Non c'est impossible qu'il soit vraiment venu ! Ça n'a aucun sens après notre discussion de la veille ! Mais ça expliquerait mon livre....et ma terrible érection. Penser à lui me perturbe, mais le souvenir de nos baisers me donnent envie de recommencer. Bordel Elio, qu'est-ce que tu as fait ? Comment tu peux me demander de te foutre la paix si toi-même tu fais tout le contraire ! Je peste dans mon coussin, remuant comme un adolescent capricieux jusqu'à ce qu'un son attise ma curiosité.

Mhm ? C'est quoi ? On dirait du piano. Mon cœur se met à battre rapidement à nouveau. Elio est la seule personne de la famille que j'ai entendu jouer du piano. J'ai soudain très très envie de le voir. Je prends les premiers vêtements qui passent, c'est à dire mon short. Je me force à penser à un truc qui me dégoûte pour faire taire le désir primaire qui habite mon caleçon. Je veux rapidement descendre, je ne veux pas louper ça, je veux savoir si cette nuit...si c'est vrai tout ça.

Je dévale les escaliers puis court presque jusqu'au salon. J'aperçois Elio qui joue. Un sourire timide s'affiche sur mon visage et je commence à marcher rapidement, prêt à le prendre dans mes bras mais à peine ai-je fait quelques pas que sa mère apparaît dans mon champ de vision. Manque de pot pour moi, elle relève la tête avant que je n'ai le temps de faire demi-tour. Je regrette soudain de ne pas avoir mis de t-shirt. Un regard gêné adressé à sa mère je hoche la tête pour la saluer avant de m'assoir pour écouter la douce mélodie créée par les doigts de fée de mon beau brun qui ne m'a pas encore aperçu.

_________________
« You know I want you, it's not a secret I try to hide »
(c) MademoizelleZ
Revenir en haut Aller en bas

ignorant

Elio S. Auditore
Elio S. Auditore

What do you want from me ? [Elio & Axel] Tumblr-inline-oyqqpfhsmd1t5prjz-400

What do you want from me ? [Elio & Axel] Elio
INSCRIT DEPUIS LE : 15/07/2019
MESSAGES : 143
POINTS : 3197



What do you want from me ? [Elio & Axel] Empty
MessageSujet: Re: What do you want from me ? [Elio & Axel]   What do you want from me ? [Elio & Axel] EmptyLun 15 Juil - 21:54


Second Chance

Axel & Elio



Mes doigts se glissent sur les touches mélodieusement, tandis que je regarde ce que je fais. J’ai eu beau la jouer une centaine de fois, je fais attention à ne pas faire d’erreur, espérant que mon beau blond finisse par se montrer, à un moment où à un autre. J’essaie de ne pas penser aux questions qui fâche, de me prendre la tête comme j’ai pu le faire ses derniers jours, de juste penser à la nuit que nous venons de passer ensemble et de tous nos baisers échangés lorsque je me suis invité dans son lit. Mais pas trop. Car ce souvenir à lui seul apporte son lot d’envies perverses. Sans parler de ce que j’ai encore senti ce matin même contre mes fesses au réveil. Hum..

Tout à ma mélodie, c’est seulement lorsque je relève la tête que le loup entre dans mon champ de vision. Il est là, torse nu, m’offrant un sourire timide tout en allant s’asseoir à la même place que la dernière fois. Cela me suffit à sourire moi-même à nouveau, lui offrant un regard tendre avant de retourner à mon oeuvre, même si je rêve de m’arrêter pour aller l’embrasser. Il est tellement adorable avec sa tête d’endormi.... En un coup d’oeil discret, je constate que ma mère est toujours là, dans mon dos, semblant m’écouter avec attention, son livre toujours en main. Mon regard se porte alors sur Axel, mes lèvres se mettent en mouvement alors qu’aucun son ne sort de ma bouche.

« Hey you... »

Je rougis presque, mais reprend vite contenance en retournant mon attention sur le morceau presque fini. Lorsque la dernière note raisonne, mes mains se posent sagement sur mes jambes.

« C’est prodigieux chéri. Sans doute ton meilleur morceau. »

Ma mère à fermé son livre pour s’approcher de moi, venant embrasser mes cheveux avec tout l’amour qu’une mère peut porter à son enfant. Je lui offre un sourire en remerciement de ce beau compliment, suis surpris qu’elle ne pose pas de question à Axel. D’habitude, elle est toujours très curieuse, mais pas cette fois. Cette fois, elle se contente de retourner s’asseoir dans le canapé, se replongeant dans sa lecture aussi vite.

Je me tourne alors vers Axel, plongeant mes yeux dans les siens quelques secondes, puis d’un mouvement de tête, lui fait signe de me suivre en toute discrétion alors que je me lève pour quitter la pièce. Je check mes soeurs, m’assurant qu’elles sont toujours au jardin avant de prendre les escaliers pour monter à l’étage. J’avance de quelques pas vers mes chambres, mordillant ma lèvre dans un signe de stresse. Et si il m’envoyait chier ? Ce serait décevant, mais pas si grave... N’est-ce pas ? Je prends une inspiration, regarde mon téléphone pour être sûr de ce que je vais lui proposer. Une fête chez Camille ce soir, la meilleure amie d’Aurore. Elle organise toujours des soirées inoubliables et il y en a une, justement ce soir. C’est ma chance. En espérant qu’il accepte, bien sûr. Détend toi Elio. Des centaines de personnes propose des rencards chaque jour, tu peux le faire. Toi même, tu l'as déjà fait une centaine de fois. Même si c’est la première fois que ton coeur bat aussi vite pour un homme, pour lui. Tu peux le faire.
Revenir en haut Aller en bas

inconnu

Axel Stormhunter
Axel Stormhunter

What do you want from me ? [Elio & Axel] Original

INSCRIT DEPUIS LE : 10/07/2019
MESSAGES : 143
POINTS : 3223



What do you want from me ? [Elio & Axel] Empty
MessageSujet: Re: What do you want from me ? [Elio & Axel]   What do you want from me ? [Elio & Axel] EmptyLun 15 Juil - 21:59



Elio m'a repéré. Je vais rapidement être fixé sur la veille. Je m'attends à voir du dédain dans ses yeux, de l'indifférence ou même de la tristesse...mais alors pas du tout cette timidité adorable! Ce sourire fait fondre mon cœur. Bon sang Elio, je ne comprends rien ! Tu me lances ta haine à la face un jour, tu me dis de ne plus t'approcher et ensuite tu te glisses dans mon lit pour m'embrasser, comme si on sortait ensemble. Bon sang Elio... Est-ce qu'à la minute où je vais tenter de te prendre dans mes bras tu vas fuir de nouveau ? J'essaie de garder un visage impassible, mais mon regard doit exprimer un tas de sentiments contradictoires. Humpf... Je jette un coup d’œil à Isabella, elle n'a pas l'air de faire spécialement attention à moi. Tant mieux. Même si, je me méfie toujours des mamans et de leur sixième sens.

Lorsqu'Elio termine son morceau, je mets du temps à calculer ce qu'il se passe. C'était magnifique encore une fois. Tout comme le dit sa mère. J'étais de nouveau emporté dans un autre univers. Plus rêveur cette fois. Je la vois se lever pour rejoindre son fils et l'embrasser sur le sommet du crâne avec tendresse. Je frissonne. Il y a quelques heures à peine, c'était mon menton qui était posé là. Je laisse un petit soupir s'échapper, prêt à me lever mais je capte le regard de mon bel italien qui visiblement, pour une fois, cherche à communiquer. Son signe de tête est sans équivoque. Il veut que je le suive. Et bien, c'est nouveau ça. Je hoche la tête à mon tour pour montrer que j'ai compris et je me lève à sa suite.

Avant de le rejoindre, je me rends dans la cuisine, histoire de grignoter un truc. D'une part, ça évitera des soupçons de la part de sa mère, d'autre part, je n'ai pas envie qu'il pense que je vais accourir juste parce qu'il le demande. Et puis...j'ai un peu peur de ce qu'il va bien pouvoir me dire. Soyons honnêtes, le gars me fait tourner en bourrique. Qui sait si demain, il ne va pas commencer à me jeter des pierres à la gueule pour avoir osé répondre à ses baisers....non non...je suis vraiment perturbé. Songeur au-dessus de mon bol de céréales, je me reprends et l'engouffre en quatrième vitesse avant de me précipiter vers le sirop de menthe. Ce serait con d'avoir mauvaise haleine.

Je m'apprête à laver ma vaisselle mais Mafalda me repousse gentiment, m'indiquant d'un regard incisif que je dois monter à l'étage. Je lui souris. Décidément, on ne parle pas la même langue, mais on se comprends très bien. Je lui dépose un baiser sur la joue.


« Gracie Mafalda. »

Est-ce que je la remercie pour la vaisselle ou pour sa discrétion, ou tout simplement parce que je la trouve adorable ? Qu'importe, il m'arrive d'avoir de réels élans d'affection pour elle. Marmonnant pour qu'Isabella puisse entendre, je lance.


« Et bien, je vais me doucher ! »

Je me retiens de courir vers les escaliers. J'ai peut-être seulement pris dix minutes pour mon petit déjeuner, quand on attend quelqu'un, ça peut paraître long... J'espère qu'il n'a pas changé d'avis. Bon, après tout, je ne sais pas ce qu'il veut me dire...bon sang....ça m'énerve. Pourquoi ça m'angoisse d'abord ? La mine boudeuse, je frappe discrètement à la porte de la chambre d'Elio et attend qu'il m'autorise à rentrer. Une fois devant lui, les mains dans les poches, je le dévisage incertain. Mais c'est avec douceur que ma voix le questionne :

« Tu voulais me parler ? »

_________________
« You know I want you, it's not a secret I try to hide »
(c) MademoizelleZ
Revenir en haut Aller en bas

ignorant

Elio S. Auditore
Elio S. Auditore

What do you want from me ? [Elio & Axel] Tumblr-inline-oyqqpfhsmd1t5prjz-400

What do you want from me ? [Elio & Axel] Elio
INSCRIT DEPUIS LE : 15/07/2019
MESSAGES : 143
POINTS : 3197



What do you want from me ? [Elio & Axel] Empty
MessageSujet: Re: What do you want from me ? [Elio & Axel]   What do you want from me ? [Elio & Axel] EmptyLun 15 Juil - 22:01


Second Chance

Axel & Elio



J’ai l’impression qu’un siècle ce passe alors que j’attends Axel. Moi qui pensait qu’il viendrait vite me rejoindre, je m’étais mis le doigt dans l’oeil. Et ça me donnait tout le temps de stresser comme un malade, de retourner mon speech dans ma tête encore et encore et surtout, de penser à nouveau à tout ce qui c’était passé ses derniers jours. J’avais salement merdé, à être aussi indécis avec lui, à le vouloir et à le repousser ensuite. Et avec ce qui c’était passé hier, il avait encore plus de raison de ne pas venir, en fait. Je soupirais en allant m’appuyer à ma fenêtre, que Mafalda avait pris soin d’ouvrir, comme tous les matins. Si j’étais encore totalement perdu, je me devais de lui expliquer, ne serait-ce qu’un peu, tout ce qui se passait dans ma tête.

On frappa à la porte, faisant repartir mon coeur à la volée. Il était là. Enfin ! Aller Elio, tu ne peux plus retourner en arrière à présent. De ma voix mal assurée, je lui demandais de rentrer tout en me décollant de la fenêtre, lui faisant alors face. Il avait les mains dans les poches, semblait presque blasé. Heureusement, sa voix elle, se fit plus douce que son regard.

« Euh... Oui. »

Et maintenant ? Je cherchais mes mots, gêné comme jamais. J’essayais de me reprendre, sentant mes joues commencer à rougir instantanément en quittant son regard. Ok, c’était plus facile dans ma tête.

« Je... J’ai une amie qui organise une soirée ce soir. J’ai prévu d’y aller alors je me demandais... Si ça te tenterait de venir avec moi. »

Mes yeux rencontrèrent les siens à nouveau. Et presque tout de suite, je me sentis obligé d’enchainer.

« Je sais que j’ai été horrible. Surtout hier mais... J’ai beaucoup pensé à tout ce que tu as dit et... Je me suis rendu compte que j’aurais beau te repousser, ça changera rien au fait que je supporte pas d’être loin de toi. »

Je rougissais encore plus, reprenant rapidement mon souffle, incapable de maintenir mes iris dans les siennes.

« J’ai plus envie de me prendre la tête. J’ai envie de passer du temps avec toi alors... »

Tais toi Elio. Tu parles beaucoup trop. Tu viens de tout lui déballer alors que tu voulais juste l’inviter à sortir. Je mords ma lèvre, grattant ma nuque avec embarra. J’en rate vraiment pas une.


Dernière édition par Elio S. Auditore le Lun 15 Juil - 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

inconnu

Axel Stormhunter
Axel Stormhunter

What do you want from me ? [Elio & Axel] Original

INSCRIT DEPUIS LE : 10/07/2019
MESSAGES : 143
POINTS : 3223



What do you want from me ? [Elio & Axel] Empty
MessageSujet: Re: What do you want from me ? [Elio & Axel]   What do you want from me ? [Elio & Axel] EmptyLun 15 Juil - 22:03



Alors que j'attends avec curiosité qu'il s'explique, ma main gauche vient remettre mes cheveux en arrière. Ses expressions sont tellement différentes de l'ordinaire. Il semble chercher ses mots, il rougit. Mais qu'avez-vous fait au Elio que je connais ? Il mentionne une soirée organisée par une amie. Oui et ? Oh. Il voudrait que je vienne avec lui. Mais comment ça ? Simplement l'accompagner ? Comme une connaissance ? Ou... comme sa conquête actuelle ?

Les mots qui suivent me laissent coi alors que nos regards se croisent à nouveau. Mon cœur se remet à battre rapidement là où j'aurais aimé qu'il reste impassible. Les aveux d'Elio sont touchants, et perturbants. Je n'aurai pas cru... Qu'il avait besoin de moi comme ça. Je vois à quel point il lui en coûte de me dire ces choses, ses prunelles fuient les miennes, il est rouge comme une pivoine.

Et loin de moi l'envie de lui couper la parole, je me rapproche pour le prendre dans mes bras. Comme ça il n'aura pas à me regarder, ni à rester loin de moi, n'est-ce pas ? Je l'enveloppe avec tendresse. Je ne sais pas quoi dire. Il ne m'a pas simplement dit que je lui plaisais. C'est bien plus que ça. Comment on réagit à ça ? Je commence par répondre à sa seule question, lui murmurant dans l'oreille.

« Oui je veux bien venir avec toi.

Je me détache un peu de lui pour pouvoir lui caresser la joue et plonger mon regard dans le sien. Tendrement, je lui souris.

« T'es adorable quand tu rougis.

Ma main se glisse derrière sa nuque et mes lèvres se rapprochent des siennes pour lui offrir un baiser doux et intense. Puis je me détache de lui à contrecœur.

« Je dois passer à la salle de bain, sinon ta mère va trouver ça bizarre.

Un petit rire gêné m'échappe, puis je me dirige vers la porte, lui adressant un regard de braise. Enfin aussi sexy que possible. Mais à peine ai-je entrouvert la porte que j'entends la voix de Rosamaria m'appeler. Mais pourquoi ? Je referme aussi discrètement la porte que possible avant de me coller dos à elle, face à Elio. Sans un son mes lèvres prononcent.

« Qu'est ce qu'on fait ?

_________________
« You know I want you, it's not a secret I try to hide »
(c) MademoizelleZ
Revenir en haut Aller en bas

ignorant

Elio S. Auditore
Elio S. Auditore

What do you want from me ? [Elio & Axel] Tumblr-inline-oyqqpfhsmd1t5prjz-400

What do you want from me ? [Elio & Axel] Elio
INSCRIT DEPUIS LE : 15/07/2019
MESSAGES : 143
POINTS : 3197



What do you want from me ? [Elio & Axel] Empty
MessageSujet: Re: What do you want from me ? [Elio & Axel]   What do you want from me ? [Elio & Axel] EmptyLun 15 Juil - 22:05


Second Chance

Axel & Elio



Il ne répond rien, ne réagit même pas après tout ce que je viens de déballer. Je me sens con, genre vraiment con, là tout de suite. Et je commence déjà à regretter. J’ai l’impression de lui avoir balancé une bombe en pleine face, m’emportant avec au passage. Lui dire ça n’était pas prévu, pas comme ça, pas de cette manière, pas avec ses mots. A nouveau, je ne sais plus quoi faire, me contente de me taire en fuyant de nouveau son regard. Puis, je le vois bouger, s’approcher de moi alors que je relève la tête. Qu’est ce qu’il va faire ? Je ne m’y attends pas lorsqu’il me prend dans ses bras, m’enlaçant avec la même tendresse que cette nuit, faisant redoubler les battements de mon coeur. Je ne sais pas comment réagir, ça me paraît tellement bizarre et tellement... naturel en même temps. Mes mains s’accrochent à lui alors que je me cache à moitié dans son torse, tentant de couvrir cette gêne qui ne me lâche plus. Bon, au moins, il ne me repousse pas, au contraire. Mais du coup, est-ce qu’il va venir ou ? Son murmure à mon oreille me fait pousser un petit soupir, relâchant tout mon stress accumulé ses dernières minutes en un coup, faisant éclore un sourire sur mes lèvres. Il se recule un peu pour me forcer à le regarder, ne me donnant d’autres choix que de plonger dans son regard. Il me déstabilise, une fois de plus, encore plus avec ce sourire si tendre qu’il m’offre alors. Oh bordel, j’ai l’impression que mon coeur va exploser.

Il m’embrasse après m’avoir complimenté, ne faisant qu’accentuer le rouge de mes joues. Mes mains s’accrochent dans son dos alors qu’un délicieux frisson me parcourt entièrement. J’essaie de le retenir à moi, mais il en décide autrement, me relâchant bien trop vite à mon goût. Malheureusement, je sais qu’il a raison. Il vaut mieux qu’il y aille, dans cette salle de bain, avant que je n’en redemande plus. Je serais bien capable de ne pas pouvoir attendre ce soir pour le reste.

Il se détache de moi en lâchant un petit rire gêné, se dirigeant déjà vers la porte. Ca me fait chier, de devoir le laisser partir comme ça. J’en ai pas eu assez, comme d’habitude avec lui. Et le regard qu’il me lance n’arrange rien à la situation. A son tour de me chauffer on dirait, comme lorsqu’il essayait de me draguer. Je ne récolte que ce que j’ai semé après tout.

J’essaie de faire taire le désir qui m’est déjà monté à la tête, persuadé qu’il va passé la porte lorsqu’il fini par la refermer aussi sec. Quoi ? Qu’est ce que ? Oh merde. J’entends la voix de Rosamaria l’appelant du couloir. Et lui me demande quoi faire en s’appuyant contre la porte. Merde, merde ! Rapidement, j’avise tous les endroits où il pourrait se cacher à la vitesse de l’éclair. Sous le lit ? Non, il est trop grand, elle le verra de la porte. La seule solution, c’est la penderie.

« Dans la penderie, vite ! »

Je m’avance vers la porte en lui indiquant l’endroit d’un coup de tête. Comme je le craignais, c’est maintenant à mon tour d’être appelé, étant donné que ma soeur n’a eu aucune réponse de l’intéressé. Je fais la sourde oreille, lance un regard à la penderie que je m’empresse d’aller fermer correctement. Juste à temps avant que ma porte ne s’ouvre à la volée.

« Eh ! Non mais ça va aller ? Tu sais pas frapper comme tout le monde ? »

J’offre un regard agacé à ma soeur. Je déteste quand elle fait ça. Je m’éloigne alors de la cachette pour m’avancer vers elle, comme si de rien était, la repoussant dans le hall pour mieux refermer sensiblement la porte sur elle.

« Oh ça va hein, t’étais pas entrain de te branler à ce que je sache ! T’aurais pas vu Axel ? »

« Non, je l'ai pas vu. Pourquoi tu le cherches au juste ? »

Un sourire malicieux pointe sur le visage de ma soeur, accompagnant ses yeux brillants d’excitation.

« Y’a une fête chez Camille ce soir et j’ai bien l’intention de l’inviter ! Tu crois que j’ai une chance avec lui ? Il est tellement... parfait ! »

Evidemment. J’aurais dû m’en douter. Après tout, Camille est aussi pote avec mes soeurs. Essayant de garder une expression neutre, légèrement moqueur, je lui lance alors.

« Tu devrais laisser tomber soeurette. Il a une copine. T’as déjà oublié le magnifique suçon qu’il se trimballe au cou ? »

Elle lève les yeux au ciel, puis me lance un regard de lionne.

« Oh pitié. Elle n’a pas su en profiter comme elle aurait dû, c’est une prude cette fille, t’as bien vu comment ça le faisait chier non ? J’ai toutes mes chances ! »

Je grimace presque, essaie de ne pas me braquer pour ne pas paraitre suspect avant de reprendre.

« De toute Rosa, il sera chez Cam ce soir. Il s’est déjà fait inviter. »

« Oh ? Par qui ? Sa prétendue « copine » ? »

« Va savoir. Je sais juste qu’il sera présent ce soir. Essaie de ne pas lui sauter dessus comme une chaudasse, tu veux ? »

Je lui offre un grand sourire horriblement faux, juste pour la faire chier. Et la faire décamper plus vite aussi.

« Je suis ta soeur je te rappelle, t’as pas à me parler comme ça ! T’es vraiment qu’un con ! Et Marina viendra aussi ! »

Elle ne demande pas son reste néanmoins, retournant enfin d’où elle vient alors que je referme la porte derrière elle, relâchant la pression dans un soupir.

« Oh et au fait, maman à besoin de toi aujourd’hui, tu ferais mieux de descendre ! »

Elle était revenue d’un coup, avait poussé la porte à la volée pour me crier sa phrase avant de repartir pour de bon. Putain, elle allait vraiment finir par me tuer ! Ce n’est qu’après m’être assuré qu’il n’y avait plus de risques qu’elle revienne encore que je vins libérer Axel de sa cachette, lui offrant un sourire gêné. La soirée n’allait pas exactement se dérouler comme prévu, visiblement.

« J’crois que ma soeur aura très envie de te sauter dessus ce soir. »

Et ça me fait bien chier, en fait. J’avais envie d’être un peu tranquille avec lui, de pouvoir passer du temps avec lui comme je le voulais, mais visiblement, c’était mort à l’avance. Et j’arrivais pas à lui cacher ma déception.

« Faut que j’aille aider ma mère. Je... On se voit ce soir ? »

Les yeux plein d’espoir, je retrouvais son regard. Ce soir me paraissait horriblement loin d’un coup. Mais j’avais pas le choix. On avait pas le choix.



Dernière édition par Elio S. Auditore le Lun 15 Juil - 22:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

inconnu

Axel Stormhunter
Axel Stormhunter

What do you want from me ? [Elio & Axel] Original

INSCRIT DEPUIS LE : 10/07/2019
MESSAGES : 143
POINTS : 3223



What do you want from me ? [Elio & Axel] Empty
MessageSujet: Re: What do you want from me ? [Elio & Axel]   What do you want from me ? [Elio & Axel] EmptyLun 15 Juil - 22:06



Les pas de Rosamaria s'approchent rapidement et la panique me gagne. Dans d'autres circonstances, je n'aurais pas été gêné, je veux dire, peu importe si deux garçons sont dans la même chambre à discuter torse-nu n'est-ce pas ? ça ne veut rien dire ! Mais... avec la tension qui émane entre nous... Même un aveugle verrait qu'il y a anguille sous roche. Elio réagit rapidement, m'indiquant sa penderie. Je pouffe presque. C'est toujours mieux que d'avoir à plonger sous le lit. Je m'y précipite, me glissant entre les habits d'Elio en essayant de ne pas tout arracher au passage. Me calant contre le mur, j'essaie de taire ma respiration saccadée alors que le claquement de la fermeture de la penderie résonne, m'annonçant que je suis bel et bien enfermé.

Non longtemps après, j'entends la porte s'ouvrir à la volée et Elio râler. Même si j'imagine qu'ils vont communiquer en italien, mon oreille se tend. A ma grande surprise, ils échangent en anglais, sans doute parce qu'Elio a lancé la conversation de cette manière. Rosamaria se défend assez brutalement. Je manque de glousser sur l'attaque de la demoiselle concernant les habitudes de son frère. Puis elle demande où je suis et le ton d'Elio m'informe qu'il sait très bien jouer la comédie. Mais quelque chose le pousse à demander davantage d'informations. De la jalousie ? Il sait bien que je ne suis pas intéressé par les femmes... Mais il est vrai que la réponse ne manque pas d'intérêt.

Décidément ! Il ne manque plus que les parents d'Elio me proposent d'aller à l'opéra ce soir....Pourvu qu'ils ne fassent pas ça, je ne saurais pas refuser. Entendre Rosamaria annoncer que je suis parfait me donne envie de rire. Si elle savait à quel point je suis loin de l'être. Qu'elle demande à Elio s'il pense qu'elle a ses chances avec moi est tout aussi comique. Curieux, j'écoute attentivement la réponse de ce dernier. Il ose mentionner le suçon. Je suis certain qu'il n'est pas peu fier d'avoir marqué son territoire. Mais c'est vrai que ce satané suçon m'a bien embarrassé devant ses parents. La discussion se poursuit et Rosamaria a l'air bien décidée à me mettre le grappin dessus, traitant ma prétendue petite amie comme la plus grande des idiotes. Un frisson désagréable me traverse, il va décidément falloir que je l'évite.

Elio finit par vendre ma présence à la soirée, détournant l'attention sur le comportement à venir de sa soeur, et fort heureusement pour nous, ça prend. Elle s'offusque des termes de son frère avant d'annoncer la présence de Marina. Merde, la fratrie au complet... Je soupire. Cette soirée risque d'être compliquée. Je me demande si j'ai bien fait d'accepter. La porte se ferme, j'imagine que je ne vais pas tarder à sortir du placard....haha. Mais non, Rosamaria revient à la charge. La présence d'Elio est requise auprès de la matriarche. On dirait que cela va écourter toute possibilité de câlins entre nous. Dommage. Tant mieux. Pas trop d'un coup. Je soupire quand enfin la porte s'ouvre et la bouille d'Elio apparaît, presque boudeuse. Il est adorable.

« Je m'arrangerais pour l'éviter. J'ai prévu d'avoir une grande discussion avec un bel italien qui va au moins m'occuper toute la soirée. »

M'extirpant de la penderie, je me place en face de lui, tout près. Bien obligé de répondre à l'appel de sa mère, Elio me demande confirmation pour ce soir. Je lui souris et l'attire de nouveau contre moi pour l'embrasser essayant de ne pas trop réveiller mes ardeurs. Plus je l'embrasse, plus j'ai envie de l'embrasser. Attendre jusqu'à ce soir va être horriblement long.

« A ce soir. Si vous avez besoin de mon aide, n'hésite pas à m'appeler. »

Je lui vole un dernier baiser avant de sortir de la chambre pour rejoindre la salle de bain. Si je reste plus longtemps, je ne le laisserai jamais partir.

_________________
« You know I want you, it's not a secret I try to hide »
(c) MademoizelleZ
Revenir en haut Aller en bas

ignorant

Elio S. Auditore
Elio S. Auditore

What do you want from me ? [Elio & Axel] Tumblr-inline-oyqqpfhsmd1t5prjz-400

What do you want from me ? [Elio & Axel] Elio
INSCRIT DEPUIS LE : 15/07/2019
MESSAGES : 143
POINTS : 3197



What do you want from me ? [Elio & Axel] Empty
MessageSujet: Re: What do you want from me ? [Elio & Axel]   What do you want from me ? [Elio & Axel] EmptyLun 15 Juil - 22:11


Second Chance

Axel & Elio



La réponse qu’il m’offre me tire un sourire avant qu’il s’extirpe enfin de ma garde-robe pour me faire face. Mes yeux ne le lâchent plus alors qu’il me rend mon sourire, emprisonnant à nouveau mes lèvres. C’est trop bon. Et bien trop court aussi. Je frémis contre ses lèvres tellement je peux en vouloir encore. Je vouerais un culte à ses baisers si je le pouvais. Cette façon qu’il a de m’embrasser, de me faire tout oublier de ce qui existe autour de nous... Malheureusement, il semble avoir plus de retenue que moi. Il me confirme sa présence de ce soir, faisant réapparaitre mon sourire sur mes lèvres, rassuré. Un dernier baiser et il passe la porte, me laissant seul avec mes envies. Ressaisi toi Elio, ta mère a besoin de toi, peu importe l’horrible envie que tu peux avoir d’aller le rejoindre dans la salle de bain. J’essaie de ne plus y penser. Ce sera pour ce soir. Si je tiens jusque là. Avec un peu de chance, ma mère n’aura pas besoin de moi toute la journée. Je pourrais peut-être lui faire une surprise plus tard ? Mordillant ma lèvre, j’essaie de penser à ma mère pour m’enlever toute envie de ce regard qui a le don de me mettre dans tous mes états. Je quitte ma chambre une fois calmé, adressant un regard à la porte de la salle de bain avant de descendre les escaliers. A ce soir Axel. J’ai tellement hâte à présent...

Je soupire, une fois de plus. Ma mère avait besoin de moi pour faire toutes les courses possible aujourd’hui. Et je ne suis rien d’autre que son mulet. Je la suis tel un petit chien, lui demandant sans arrêt pourquoi est-ce qu’elle n’a pas plutôt pris les filles avec elle, mais elle se contente de m’ignorer, moi et mes râleries. Je boude, regarde ma montre toutes les cinq minutes. Adieu ma petite surprise, c’est seulement lorsque la journée est passée qu’elle se décide à rentrer. Mais avant, elle veut trouver un cadeau pour Axel. Là, je peux peut-être être utile. Mon attention se porte sur un bracelet en cuir ressemblant au mien, muni d’une pierre typique du pays, d’un bleu absolument envoûtant, me rappelant la couleur du ciel de notre levé de soleil. Ca pourrait être sympa. Mais beaucoup trop personnel. Beaucoup trop. Ma mère opte au final pour un couteau, qu’il pourra emmener en toutes occasions, en tant que grand aventurier. J’en profite pour acheter le bracelet derrière son dos, le glissant dans ma poche pour plus tard, évitant les soupçons de ma mère. Pourtant c’est pas mon genre d’offrir des cadeaux. J’essaie de ne pas y penser. J’en ai envie, c’est tout ce qui compte.

Enfin, nous rentrons. Il est déjà bien tard lorsque nous arrivons à la maison. Mafalda nous attends avec un grand sourire, il est déjà temps de manger. J’aide ma mère à décharger la voiture, les bras chargés de paquets que je dépose dans le hall sous ses indications, elle se débrouillera avec après manger. Mon regard cherche Axel, sans succès alors que le reste de ma famille commence à se mouvoir jusqu’à la table pour y prendre place. Mais où est-il ? Ah le voilà. J’essaie de ne pas trop le fixer alors qu’il vient s’asseoir en face de moi, à la dernière place qui reste, Mafalda servant déjà nos plats. Le repas se déroule comme d’habitude, enfin, presque. Je ne peux pas m’empêcher d’essayer de capter le regard de mon Apollon dès que je le peux, allant même jusqu’à glisser mon pied à sa recherche, toujours aussi discrètement. Il m’a trop manqué. Et je suis beaucoup trop frustré pour ne pas tenter le moindre contact.

Le repas se fini lorsque mes soeurs annoncent qu’elles vont se préparer, sous le regard interrogateur de mon père. Je lui explique la situation, parle vaguement de la soirée. Ma mère ne manque pas de me rappeler de veiller sur mes soeurs. Evidemment. Je vais devoir faire le chaperon ce soir. Le sourire aux lèvres, je lui réponds qu’elle n’a pas à s’en faire, comme à son habitude. Rapidement alors, c’est à mon tour de me lever pour aller me préparer, lâchant enfin un peu Axel sans manquer de glisser ma main sur son épaule au passage. Je monte les marches quatre à quatre, annonçant le départ dans un quart d’heure, juste histoire de faire flipper mes soeurs. Je passe vite par ma chambre, prends quelques vêtements et ressort aussi vite, direction la salle de bain. Une douche très rapide, j’enfile les vêtements choisis à la hâte, un pantalon noir et une chemise à manches courtes, rien d’aussi extravagant que la dernière fois. Je n’oublie surtout pas le bracelet en cuir d’Axel, hésitant un instant. C’est sans doute beaucoup trop tôt... Mais tant pis. Au pire il ne le portera pas et je n’en mourrait pas. Je prends le temps de me raser, met un peu de déo et un peu de parfum, souriant dans mon miroir avant de passer la porte, direction le rez-de-chaussée.

« Cinq minutes ! »

Je ricane en descendant les escaliers, entendant mes soeurs courir en pestant contre moi. Oh zut, j’ai oublié mes clés. J’utilise tellement rarement ma voiture que je les oublie facilement. Je remonte, évite de peu Marina la fusée pour me rendre dans ma chambre. C’est seulement à ce moment là que je me rends compte que j’ai oublié tout le reste. Les clés de la maison, mon portable et mes clopes. Elio, Axel te fait vraiment perdre la tête.

Voilà déjà cinq minutes que j’attends tout le monde devant la porte, une cigarette au coin des lèvres. J’espère voir arriver Axel au plus vite, juste pour avoir l’excuse de l’inviter à mes côtés dans la voiture. Je n’attends plus que lui, en fait, pour aller la chercher au garage. Si il ne descend pas rapidement c’est ce que je finirais par faire, histoire de gagner du temps. Qu’est ce qu’ils sont lents ! Ou bien c’est moi qui suis trop pressé ? Je check une fois de plus ma poche avec le bracelet. Je suis vraiment entrain de devenir dingue.


Dernière édition par Elio S. Auditore le Lun 15 Juil - 22:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

inconnu

Axel Stormhunter
Axel Stormhunter

What do you want from me ? [Elio & Axel] Original

INSCRIT DEPUIS LE : 10/07/2019
MESSAGES : 143
POINTS : 3223



What do you want from me ? [Elio & Axel] Empty
MessageSujet: Re: What do you want from me ? [Elio & Axel]   What do you want from me ? [Elio & Axel] EmptyLun 15 Juil - 22:13



La journée est passée bien lentement. Quand je suis enfin sorti de la salle de bain, j'ai pu faire la triste constatation qu'il n'y avait plus personne dans la maison. Je me languissait déjà des regards plein d'envie d'Elio. Mes pas me menèrent jusqu'au grand piano où je décidais de m'assoir pour être un peu plus proche de lui, d'une certaine manière. Je caressais les touches puis finit par faire résonner quelques notes. J'ai quelques bases, mais rien de transcendant et très très loin du niveau prodige d'Elio. Il faudra que je lui demande pourquoi il ne joue pas plus souvent. Ni pourquoi il n'est pas au conservatoire avec un talent pareil. J'ai toujours aimé la musique, mais aucune mélodie ne m'avait autant transporté jusqu'à ce que je l'entende jouer. Mon être s'était mis à vibrer. Quand j'y repense, j'en ai des frissons. Je rêve d'une journée où nous serions que tous les deux, pour qu'il me parle à travers la danse de ses doigts sur le clavier.

J'ai fini par délaisser le piano pour retourner à de la lecture. J'ai mangé avec Mafalda, essayant de communiquer plus ou moins par un mélange d'anglais, de français et d'italien, le tout complété par des gestes. Je crois bien que par moment je disais n'importe quoi, elle est partie dans un tel éclat de rire que j'ai bien cru qu'elle allait arrêter de respirer. Et puis elle m'a chassé de la cuisine et je suis retourné lire dans ma chambre. Je me suis endormi sur mon livre, encore, mais Elio n'est pas venu m'embrasser cette fois. Je me suis réveillé au retour des filles. Elles faisaient un sacré boucan dans le couloir. Impossible de comprendre un traître mot de leur babillage tellement elles parlaient à toute allure ! Mais j'ai repensé à la soirée et je me suis décidé à me préparer, ça me faisait gagner un temps précieux. Et puis, Elio n'était toujours pas rentré.

Une fois sorti de la salle de bain, je me rends de nouveau dans ma chambre en serviette, après m'être évidemment assuré qu'aucune demoiselle ne traînait dans le couloir.  Avisant ma penderie, je reste songeur. Mhm... C'est une soirée spéciale, je devrais me mettre sur mon trente et un. Mais ça éveillerait des soupçons et puis mon concept du "sur mon trente et un" n'est pas le plus commun. Je soupire. D'abord le boxer. pourpre, simple. Puis j'opte pour une chemise blanche légère, un peu bouffante et un jean noir suffisamment moulant pour mettre mes fesses en valeur. J'ai l'air d'un chevalier. Je crois. Peu importe. J'espère que ça plaira à Elio. Mon cœur bat la chamade. Tout est allé si vite. On a déjà un rencard en public. Enfin... On devra rester discrets compte tenu la présence de ses sœurs mais... On a fait un grand pas en avant. Je ne sais pas si ça me plaît ou si ça me fait peur. Si je sais que je le veux... je ne sais toujours pas comment je le veux. J'étais parti du principe de ne pas me prendre la tête mais avec les récents événements... Je ne sais plus. J'entends encore la voix d'Amalia me dire de foncer qu'importe le résultat plutôt que de rester à me retourner la cervelle sur des probabilités.

J'entends le bruit d'un moteur, un crissement sur le gravier. Ce doit être Elio qui revient. Je souris enfin et m'apprête à sortir de la chambre, mais j'ai oublié quelque chose. Je reviens sur mes pas et m'empare de mon flacon de parfum. Là voilà.

Lorsque j'arrive enfin au rez-de-chaussée, j'aperçois tout le monde déjà attablé. La dernière place se trouve en face d'Elio. Je lui souris avant de m'installer à côté d'une Rosamaria au regard intrusif. J'espère qu'elle ne compte pas être comme ça toute la soirée. Un pied vient chercher le mien sous la table. En adressant un regard interrogateur à Elio, j'ai confirmation qu'il s'agit bien de lui. Soulagé, je lui souris, allant même jusqu'à caresser brièvement mon cou, là où son suçon commence seulement à s'estomper. Lorsque le repas se termine enfin, et que joli brun explique l'enthousiasme de ses sœurs, puis s'éclipse en me pressant un peu l'épaule, je décide de prêter main forte à Mafalda. Après tout je suis déjà prêt.

Un quart d'heure plus tard, je souhaite une bonne soirée à Mafalda et aux parents, puis retourne à l'étage pour prendre une veste, mon portefeuille et mon téléphone chargé à bloc. Je suis le premier à me rendre à la voiture. J'y croise un Elio impatient. C'est rare de le voir en pantalon. Ça lui va bien. Et puis, on est assortis comme ça. Il a évidemment une cigarette à la main. Ça, ça fait partie du personnage... Je lui souris.

« Hey... »

Je suis dans l'impossibilité de le toucher, le risque est trop important, je n'ai pas envie de tout gâcher maintenant, mais mon regard ne trompe pas. Nous nous dirigeons ensemble vers la voiture pour la sortir du garage, j'en profite pour prendre la place à ses côtés. Malheureusement pour moi, même dans la voiture je n'ai pas le temps de lui voler un baiser. Les deux sœurs arrivent presque en hurlant de ne pas partir sans elles. Je me demande si ça n'aurait pas été mieux. Partir rien que tous les deux.

_________________
« You know I want you, it's not a secret I try to hide »
(c) MademoizelleZ
Revenir en haut Aller en bas

ignorant

Elio S. Auditore
Elio S. Auditore

What do you want from me ? [Elio & Axel] Tumblr-inline-oyqqpfhsmd1t5prjz-400

What do you want from me ? [Elio & Axel] Elio
INSCRIT DEPUIS LE : 15/07/2019
MESSAGES : 143
POINTS : 3197



What do you want from me ? [Elio & Axel] Empty
MessageSujet: Re: What do you want from me ? [Elio & Axel]   What do you want from me ? [Elio & Axel] EmptyLun 15 Juil - 22:14


Second Chance

Axel & Elio



Enfin, Axel fait son apparition, alors que je commençais à m’impatienter. Mon regard le parcourt avec envie. Sa tenue complétée par sa veste me me fait un effet de dingue. Beaucoup trop à mon goût. Ca devrait être interdit de porter un pantalon aussi moulant. Et si il bande, on verra tout... Je chasse ce genre de pensée rapidement en lui rendant son sourire. C’est une véritable torture que de me dire que je ne vais pas pouvoir me lâcher avec lui comme je le voudrais. Nous nous rendons ensemble jusqu’au garage où repose sagement ma voiture depuis des jours. J’enlève sa bâche pour la découvrir. C’est une Chevrolet Bel Air, un bijou que m’a offert mon père lorsque j’ai eu mon permis. Je ne la sors pas souvent mais je l’adore. Souriant, je prends place dans la voiture en même temps que lui. Pas le temps pour la moindre tendresse, mes soeurs débarquent en courant pour ne pas que nous partions sans elle.

« Enfin ! C’est pas trop tôt ! »

« Tais-toi un peu et regarde ce qu’on a pris avec nous ! »

Je me retourne vers ma Marina fraichement installée juste derrière moi, mon regard se posant sur une bouteille. Une de celles de la réserve de papa.

« Il pourrait te tuer pour ça tu le sais ? »

« Il en a des centaines Elio, c’est pas comme si il allait remarquer quoi que ce soit avant longtemps ! »

Pour toute réponse, je la toise quelques secondes avant de me retourner vers mon volant.

« Je n’ai rien vu, rien entendu ! »

« Tu en veux un peu Axel ? »

Mettant le moteur en route, je décide d’ignorer la suite pour nous mettre en chemin. Non pas que nous soyons en retard, mais j’ai quand même hâte d’y être, juste pour que mes soeurs ne soient plus dans les parages.

Il nous faut une heure le temps d’arriver à destination. C’est une véritable villa, dans laquelle nous allons. La famille de cette chère Camille roule sur l’or et c’est peu de le dire. Plusieurs hectares de jardin, une propriété dans les hauteurs avec piscine donnant une somptueuse vue sur la mer. Rien que ça. Et évidemment, un agent à l’entrée. Ce n’est seulement qu’après avoir pris notre nom et vérifier sa liste qu’il nous laisse pénétrer dans la propriété. Je nous conduis à l’entrée, m’arrêtant juste devant la porte.

« Allez-y déjà filles, je vais me garer plus loin ! »

Elle ne se font pas prier pour sauter de la voiture, rejoignant la porte sans nous porter plus d’attention que ça. Un petit sourire s’invite à nouveau sur mes lèvres alors que je redémarre, portant mon regard sur Axel tout en cherchant une place dans le jardin, avec tous les autres. Enfin garé et enfin seuls. Un soupir passe mes lèvres alors que je me tourne vers lui. Personne pour nous surprendre, je me glisse jusqu’à ses lèvres que je réclame avec avidité, n’en pouvant juste plus d’attendre. Pas trop, même si l’envie est bien présente.

« Je t’ai déjà dit à quel point tu étais sexy dans cette tenue ? »

Je joignais le geste à la parole en glissant mes doigts jusqu’à son cou, agrippant sensiblement sa chemise.

« J’aime beaucoup. »

Je mordillais ma lèvre avec envie, non sans une once de gène. Mais c’était entièrement de sa faute.

« Viens, allons-y avant de paraître trop suspects. »
Revenir en haut Aller en bas

inconnu

Axel Stormhunter
Axel Stormhunter

What do you want from me ? [Elio & Axel] Original

INSCRIT DEPUIS LE : 10/07/2019
MESSAGES : 143
POINTS : 3223



What do you want from me ? [Elio & Axel] Empty
MessageSujet: Re: What do you want from me ? [Elio & Axel]   What do you want from me ? [Elio & Axel] EmptyLun 15 Juil - 22:18



Je dois reconnaître qu'Elio a une sacrément jolie voiture. Rien à voir avec mon pick up rouge bien américain qui m'attends sagement à des milliers de kilomètres de là. Peut-être qu'un jour j'aurais l'occasion de le conduire à travers mes terres d'origine ? Je chasse de mon esprit cette pensée pour me concentrer sur l'ambiance qui se réchauffe dans la voiture. Les filles sont surexcitées à l'arrière, apparemment, elles ont même osé voler une bonne bouteille dans la cave de leur père. A entendre Elio, c'est un sacré acte de rébellion. Je laisse échapper un rire et refuse poliment quand Marina me propose la bouteille. Je préfère attendre le premier verre avec Elio.

Le trajet est long mais plutôt agréable. J'en profite pour observer le profil d'Elio concentré sur la conduite. Malheureusement pour moi, je ne peux pas poser ma main sur son genoux, ni même prendre sa main dans la mienne. Rosamaria a décidé de me faire la conversation. Je lui réponds patiemment, mais rapidement, mon vœu le plus cher est d'arriver à destination. Être au centre de l'attention devient vite fatiguant. Lorsque nous débarquons chez la fameuse Camille, je cligne de yeux, éberlué. Je viens d'atterrir chez des riches. Elio donne nos noms à l'agent de sécurité à l'entrée et enfin nous entrons définitivement dans la propriété. Il y règne déjà une ambiance festive que les filles s'empressent de rejoindre, nous laissant garer la voiture. Enfin seuls. Au moins pour quelques minutes.

J'accueille avec plaisir la bouche d'Elio contre la mienne, savourant le goût de ses lèvres, profitant enfin de notre proximité physique pour la première fois depuis ce matin. Je sens déjà mon désir s'amener avec ses gros sabots. A ce train-là, je ne le laisserai tout simplement pas sortir de la voiture ! Et puis, en plus, il faut qu'il en rajoute, me disant à quel point il me trouve attirant dans cette tenue. Je soupire avec envie. Un compliment de ce type encore sobre...qu'est-ce que ça va être par la suite ? Il agrippe ma chemise, je me retiens d'en faire autant. Mon pantalon me serre déjà ?

« Elio.... »

Mon ton est presque suppliant. Le voilà qui se mordille la lèvre, me donnant envie de l'embrasser une nouvelle fois, mais je dois me tenir.

« ...mpf... Oui mais qu'est-ce que je fais avec ça ? »

D'un regard j'indique la direction de mon entre-jambe où une bosse se profile. Je me mordille les lèvres à mon tour et le regarde avec envie avant de lever les yeux au ciel, convaincu qu'il ne cédera pas.

« Ok ok, je vais penser à autre chose.... »

Je lui adresse un petit sourire avant de sortir de la voiture puis je fais le tour en galopant pour venir lui ouvrir la porte galamment.

« Si Monsieur veut bien se donner la peine... »

Voilà la partie difficile à présent. Marcher à côté de lui comme s'il s'agissait d'un ami. Mais tant que nous sommes dans l'obscurité du parking improvisé, j'en profite pour lui tenir la main. Ce n'est qude lorsqu'on croire quelqu'un que je daigne libérer ses doigts. Heureusement que le décor en jette, cela m'aide un peu à me contenir, à regarder ailleurs que vers le visage d'Elio et ses prunelles qui m'hypnotisent. Bientôt nous sommes entourés de gens que je ne connais pas. Je salue les gens de signes de tête ou de sourire, mais globalement je me fais aussi discret que possible, j'observe...et j'attends qu'Elio fasse les présentations.

_________________
« You know I want you, it's not a secret I try to hide »
(c) MademoizelleZ
Revenir en haut Aller en bas

ignorant

Elio S. Auditore
Elio S. Auditore

What do you want from me ? [Elio & Axel] Tumblr-inline-oyqqpfhsmd1t5prjz-400

What do you want from me ? [Elio & Axel] Elio
INSCRIT DEPUIS LE : 15/07/2019
MESSAGES : 143
POINTS : 3197



What do you want from me ? [Elio & Axel] Empty
MessageSujet: Re: What do you want from me ? [Elio & Axel]   What do you want from me ? [Elio & Axel] EmptyLun 15 Juil - 22:18


Second Chance

Axel & Elio



L’entendre prononcer mon prénom ainsi me ferait perdre la raison, si je n’étais pas si inquiet à l’idée d’éveiller les soupçons en restant dans cette voiture. Un regard vers son entre-jambe me fait lâcher un soupir. J’en étais sûr.

« Tu n’avais qu’à pas choisir un pantalon aussi moulant. »

Un sourire malicieux s’étala sur mes lèvres alors qu’il levait finalement les yeux au ciel, semblant résigné. Il m’adresse alors son adorable sourire avant de sortir de l’habitacle, faisant rapidement le tour de la voiture pour venir m’ouvrir la porte. Je ne peux pas m’empêcher de rire, légèrement gêné par tant d’attention. Je m’extirpe de la voiture à mon tour, lui offrant un nouveau sourire en lui faisant face, venant accrocher sa veste quelques secondes.

« Tu n’as pas besoin de faire tout ça tu sais... »

Je lui volais un dernier baiser avant que nous nous dirigions vers la fête, ne séparant nos mains que lorsque nous n’ayons plus d’autre choix. La fête bat déjà son plein. A peine rentrés dans la maison, je constate à quel point tout le monde semble déjà bien entamé. Je salue quelques personnes au passage, partant à la recherche d’un visage plus amical. Camille par exemple ou mieux, Aurore ! Je me faufile à travers les personnes présentes, gardant mon sourire sur mes lèvres en me retournant parfois, juste pour vérifier qu’il est encore là. Enfin, je reconnais de belles boucles blondes au loin.

« Aurore ! »

Mon sourire s’élargit sur mon visage alors qu’elle se retourne, ouvrant de grands yeux heureux.

« Eliooo ! »

Elle me fonce dessus, venant quémander un câlin en me sautant dans les bras, comme à son habitude. Je la serre fort contre moi, embrassant sa joue avant de me détacher d’elle.

« Comment ça va ma puce ? »

« Super bien ! Je suis tellement contente que tu sois là ! Et qui est ce beau jeune homme ? »

Son attention se tourne vers Axel en même temps que la mienne, découvrant mon beau chevalier.

« Je te présente Axel... »

« Quoi, LE Axel ? Tu ne m’avais pas dit qu’il était aussi craquant ! Enchantée Axel ! Elio m’a beaucoup parlé de toi. »

Je piquais un far monstrueux en cet instant. Putain Aurore, vraiment ? Je n’osais même plus regarder Axel dans les yeux, me contentant de la fusiller du regard.

« Et sinon tu saurais pas où est Camille ? »

« Dans le coin sans doute... Allez plutôt vous chercher des boissons, dans la cuisine ! »

Je la remerciais avant d’emmener Axel vers le lieu dit. De l’alcool à foison, de tous types, nous attendait sur l'îlot central.

« Une préférence ? »

Je m'emparais de deux verres, prêt à prendre sa commande, lui offrant un nouveau sourire.


Dernière édition par Elio S. Auditore le Lun 15 Juil - 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

inconnu

Axel Stormhunter
Axel Stormhunter

What do you want from me ? [Elio & Axel] Original

INSCRIT DEPUIS LE : 10/07/2019
MESSAGES : 143
POINTS : 3223



What do you want from me ? [Elio & Axel] Empty
MessageSujet: Re: What do you want from me ? [Elio & Axel]   What do you want from me ? [Elio & Axel] EmptyLun 15 Juil - 22:19



L'entendre m'asséner que je n'avais qu'à pas mettre un pantalon aussi moulant me fait rire. Je suis sûr que ça lui plaît de pouvoir en voir autant. Il me fait encore plus sourire lorsqu'il est gêné de toutes mes petites attentions.

« J'en ai juste envie. »

Je hausse les épaules, j'ai envie de rattraper le temps perdu, j'ai envie de prendre soin de lui. C'est comme ça, je ne réfléchis pas. Mais surtout, j'ai envie de le voir sourire. Un dernier baiser volé, nous nous dirigeons vers la fête. Non longtemps après, au cœur des gens, Elio semble chercher quelqu'un. Lorsqu'il crie le prénom de son amie, je suis presque envieux de la tendresse avec laquelle il l'appelle. Mais enfin je vais voir à quoi elle ressemble, cette fille que les parents d'Elio imaginent avec leur fils. On a en commun les boucles blondes. Je souris en la voyant sauter sur Elio. J'ai l'impression de voir Amalia qui me bondit dessus. Ils échangent quelques mots, je me tiens toujours sagement à côté.

Finalement Aurore se tourne vers moi avec curiosité, me qualifiant directement de beau jeune homme, je pouffe un peu. J'avoue que le compliment me touche à chaque fois, ça fait toujours plaisir, mais là, c'est la meilleure amie en titre d'Elio. C'est...probablement plus important. Elio finit par me présenter.

« Salut Aurore ! »

Je lui souris avant de me crisper légèrement alors qu'elle se met presque à crier au scoop. Je fini par pouffer, bien qu'un peu gêné par le fait qu'elle en rajoute sur mon physique. C'est sa dernière phrase qui m'intéresse le plus.

« Ah oui ? »

Je lance un regard à Elio, un sourire en coin. Puis voyant qu'il fuyait mon regard en rougissant, je préférais ne pas en rajouter. Elio en profite pour changer de sujet et j'adresse un grand sourire à Aurore alors qu'elle nous conseille d'aller nous chercher un verre en cuisine. Elio m’entraîne sans ménagement, sûrement de peur qu'elle en rajoute et qu'il n'ose définitivement plus me regarder de la soirée. Il est décidément trop craquant comme ça. Devant la pile d'alcools variés, il se reprend, me demandant ce que je veux. Je regarde la sélection et voyant qu'il y a tout ce qu'il faut, je

« Du rhum ambré avec une tranche de citron...et toi, tu vas prendre quoi ? »

Je regarde autour de moi pour voir si quelqu'un nous observe avant de me rapprocher de lui avec un grand sourire pour lui murmurer dans l'oreille.

« Tu es très craquant ce soir... »

Je dépose un furtif baiser sur ses lèvres avant de m'écarter de nouveau, apercevant une silhouette dans mon champ de vision. Des gens viennent se chercher à boire évidemment. Une fois que l'on est servis, je trinque avec Elio.

« A cette soirée ! Et à nous... »

Je l'ai dit un peu plus bas, histoire de ne pas trop attirer l'attention, mais à ce moment-là, je ne peux pas m'empêcher de le couver du regard avec tendresse et envie.

_________________
« You know I want you, it's not a secret I try to hide »
(c) MademoizelleZ
Revenir en haut Aller en bas

ignorant

Elio S. Auditore
Elio S. Auditore

What do you want from me ? [Elio & Axel] Tumblr-inline-oyqqpfhsmd1t5prjz-400

What do you want from me ? [Elio & Axel] Elio
INSCRIT DEPUIS LE : 15/07/2019
MESSAGES : 143
POINTS : 3197



What do you want from me ? [Elio & Axel] Empty
MessageSujet: Re: What do you want from me ? [Elio & Axel]   What do you want from me ? [Elio & Axel] EmptyLun 15 Juil - 22:22


Second Chance

Axel & Elio



" La même chose."

J'essaie de faire passer ma gêne en m'occupant de nos boissons. Aurore n'en rate vraiment pas une. Comme si j'avais besoin de ça en plus. J'étais déjà suffisamment stressé comme ça. Après tout, c'était notre premier rendez-vous, même si nous nous devions de rester discret. Et même si je ne le montrais pas, ça me stressait, beaucoup. Axel me fit sortir de mes réflexions en me glissant son compliment à l'oreille, me faisant immédiatement prendre une belle couleur rouge. Il ose me voler un baiser, relançant mon cœur dans ses battements effrénés. Comme je regrette de ne pas être resté dans la voiture avec lui...

Bien vite néanmoins, je m'éloigne de lui alors que d'autres personnes viennent se servir, me permettant de calmer un peu mes ardeurs pour servir nos boissons, guettant les arrivants du coin de l'œil. N'importe quelle occasion est bonne pour me rapprocher de lui.

Enfin, nous trinquons ensemble, les yeux dans les yeux. Ce regard... Je n'aurais pas cru qu'il pouvait être si charmant lorsqu'il ne sortait pas son grand jeu de séducteur. Je me plaisais à penser que le jeu de ce soir n'était rien que pour moi. Ne résistant pas, mes doigts s'invitèrent discrètement sur les siens.

" À nous..."

En un murmure, je pris une gorgée de ma boisson, me détournant de lui en voyant ma furie de sœur arriver avec éclat dans la cuisine.

"Ah vous êtes là ! Cam te cherche Elio ! Elle a quelqu'un à te présenter !"

Je levais un sourcil interrogateur avant que la principale intéressée ne fasse son entrée à son tour, un grand sourire aux lèvres.

"Elio ! Te voilà enfin ! Comment vas-tu mon petit chat ?"

Je lui offrais mon sourire ne lui rendant ses baisers sonores, me préparant à lui répondre avant qu'elle ne me coupe la parole en me prenant par la main.

" Viens avec moi. Il faut ABSOLUMENT que je te présente quelqu'un !"

Vu son sourire et son clin d'œil, j'avouais avoir un peu peur de la suite. Je n'eu pas d'autres choix que de la suivre, lançant un regard désolé à Axel avant de quitter la cuisine. Elle m'emmena bien trop loin de lui à mon goût, dans le patio, là où une toute autre ambiance c'était formée autour d'un chanteur à la voix suave armé d'une guitare.

" Il s'appelle Enzo. Il est italien et joue et chante divinement bien ! Je suis sûre que vous allez bien vous entendre !"

" Mais je..."

Pas de discussion possible, elle me balance près de lui alors qu'il lève la tête vers moi, un sourire charmeur aux lèvres. Ce mec est gay, aucun doute la dessus.

" Hey you ! Elio c'est ça ? Camille m'a dit que tu jouais de la guitare. Tu m'accompagnes ? "

Ok, je ne pouvais pas résister. Juste un morceau ou deux. Pour ne pas laisser Axel trop longtemps tout seul. Je m'emparais de l'instrument qu'il me tendait, en profitant pour l'allumer une cigarette et glisser mon verre près de moi. Mon regard cherche néanmoins celui qui fait battre mon cœur alors que nous cherchons un morceau sur lequel nous mettre d'accord. C'est parti pour un peu d'Ed Sheeran !
Revenir en haut Aller en bas

inconnu

Axel Stormhunter
Axel Stormhunter

What do you want from me ? [Elio & Axel] Original

INSCRIT DEPUIS LE : 10/07/2019
MESSAGES : 143
POINTS : 3223



What do you want from me ? [Elio & Axel] Empty
MessageSujet: Re: What do you want from me ? [Elio & Axel]   What do you want from me ? [Elio & Axel] EmptyMar 16 Juil - 8:07



Le contact des doigts d'Elio sur les miens me brûlent encore lorsque la sœur d'Elio débarque bruyamment. Non longtemps après, je sais que ça ne va pas me plaire. Quand on veut présenter des gens avec tant d'insistance...Je te hais Rosamaria de nous avoir trouvés si vite. La dénommée Camille, hôte de notre soirée ne tarde pas à débarquer et je peux une fois de plus constater qu'il est le chouchou de ces dames. Des câlins des bisous... je suis bien jaloux moi qui ne peut poser un regard sur lui sans me sentir coupable.

Elio se trouve embarqué par Camille et moi par Rosamaria. Gêné qu'elle s'accroche à mon bras, je la suis néanmoins sans faire d'histoire, puisqu'elle suit la même direction. Il est hors de question que mon bel italien sorte de mon champ de vision. C'est supposé être notre rencard...non mais attends c'est quoi ça ? Camille c'est définitif, je ne t'aime pas non plus ce soir. Pourquoi lui présenter un autre mec ? Musicien évidemment ! Comment me faire de l'ombre !

Impuissant, je vois ce mec sourire à Elio et entamer son numéro de charme. Elio finit par saisir la guitare. Je ne fais même plus attention à Rosamaria qui sautille à mon bras, excitée comme une puce. Je n'ai d'yeux que pour Elio qui a l'air de m'avoir oublié. Bougon, je continue de fixer la scène improvisée. La soirée avait soudain pris une tournure qui ne m'arrangeait pas... Et si Elio préférait rester avec le chanteur là ? Mpff... Ça voudrait dire que toutes ces révélations n'étaient que des mensonges ? Non je ne peux pas croire ça. Il avait l'air trop sincère. Je serre les dents, observant Elio qui s'allume une cigarette. J'enquille fébrilement mon verre. Mais finalement il me regarde et cela m'apaise un peu.

Ils jouent un morceau que j'aime bien. Mais comme je n'aime pas le chanteur pour des raisons tout à fait discutables, je me concentre sur la partie d'Elio. S'il mêle sa voix à la sienne, je suis certain d'être jaloux. S'ils échangent des regards mielleux ou complices... je vais certainement devoir quitter la pièce. Bon sang, mon cœur s'emballe. Je n'aime pas être comme ça... pourquoi je suis jaloux moi ? Rosamaria s'extasie sur l'autre gars.

« Tu devrais peut-être lui parler alors ! »

Elle me regarde avec une drôle de tête, elle me fait flipper.

« T'es jaloux Axel ? »

Ouais. Sûrement. Mais pas de la manière que tu crois.

« On ne joue pas dans la même catégorie, je ne peux pas me comparer à ce mec. »

Ma phrase peut paraître totalement égocentrique ou alors pessimiste. Tout dépend le point de vue. Je me sens légèrement démoralisé quand j'y pense. Je finis par dégager mon bras de l'étreinte acérée de Rosamaria.

« Tu permets ? Je ne sens plus mon bras. »

Mensonge éhonté. Mais au moins ça fonctionne. Je soupire un peu, reportant mon attention sur Elio. J'arrive à me déconnecter et à me laisser bercer par la danse de ses doigts sur les cordes de guitare, la beauté de ses lèvres qui chantent. J'essaie d'oublier les groupies et ce connard qui le bouffe des yeux. C'est pas gagné.[/color]

_________________
« You know I want you, it's not a secret I try to hide »
(c) MademoizelleZ
Revenir en haut Aller en bas

ignorant

Elio S. Auditore
Elio S. Auditore

What do you want from me ? [Elio & Axel] Tumblr-inline-oyqqpfhsmd1t5prjz-400

What do you want from me ? [Elio & Axel] Elio
INSCRIT DEPUIS LE : 15/07/2019
MESSAGES : 143
POINTS : 3197



What do you want from me ? [Elio & Axel] Empty
MessageSujet: Re: What do you want from me ? [Elio & Axel]   What do you want from me ? [Elio & Axel] EmptyMar 16 Juil - 9:11


Second Chance

Axel & Elio



Je dois admettre qu'Enzo à une très belle voix. Et pour ne rien gâcher, il est aussi très attirant, surtout avec ses regards qu'il ne manque pas de m'adresser à chaque occasion, entre les paroles que nous chantons ensemble. Si je n'avais pas Axel, je me serais laissé tenté avec plaisir. Malheureusement pour le brun, je n'ai d'yeux que pour mon Beau Gosse, je manquant pas de le chercher du regard dès que j'en ai la possibilité, même si je me dois de rester discret étant donné la présence de Rosa à son bras. Axel à l'air boudeur, à croire qu'il n'aime pas ce qu'il voit. Où bien ce qu'il écoute. En tout cas il ne nous lâche pas du regard, le chanteur et moi. Peut être que je me fais des films ?

Le troisième morceau fini, mon verre bien enquillé, il est temps pour moi de rendre la guitare à son propriétaire, le remerciant d'un sourire pour ce moment musical. Il me retient néanmoins, venant glisser ses lèvres près de mon oreille.

" Je peux t'offrir un verre ?"

Je ne peux pas m'empêcher de rougir à cette demande. Ça fait toujours plaisir après tout, même si ça me gêne un peu. Bien vite, un petit sourire se forme sur mes lèvres alors que je lui réponds de la même manière.

" Désolé, je suis déjà pris."

D'un discret signe de tête, je lui indique la présence d'Axel, posté à quelques mètres à peine. Tout sauf discret, je le vois le détailler, puis sourire à son tour en se tournant à nouveau vers moi.

" Tu lui diras de ma part qu'il a beaucoup de chance."

Il m'offre un clin d'œil, auquel je réponds avec un sourire sincère tout en me levant d'un bond.

" Je n'y manquerais pas."

Ceci dit, je récupère mon verre, ayant hâte de rejoindre mon Apollon et ma sœur, qui a défaut de lui lâcher la grappe, à au moins fini par lâcher son bras. Je m'approche avec le sourire, préparant mon excuse pour pouvoir m'éclipser tranquillement avec lui.

" C'était génial Elio ! Tu crois que j'ai mes chances avec le chanteur ?"

Au final, nul besoin de la moindre excuse à trouver, elle s'en charge très bien elle-même.

" J'en suis certain. Tu devrais lui aller lui parler avant qu'il ne reprenne."

Le sourire que je lui offre est des plus sincères. J'attends qu'elle s'éclipse rapidement avant de glisser discrètement mes doigts contre ceux d'Axel, m'approchant de son oreille pour lui glisser en un souffle.

" Viens, j'ai quelque chose à te montrer."

Je m'assure qu'il me suive avant de me diriger vers les étages. Nous traversons le petit salon, je salue toutes les connaissances que j'y croise sans m'y attarder pour autant, direction l'échelle pour atteindre le toit de la villa. Enfin, nous y sommes. Personne ne nous a suivi, c'est parfait. Mon regard accroche celui d'Axel alors que ma main agrippe cette fois la sienne, l'emmenant jusqu'au bord du toit, découvrant la vue magnifique qui nous est offerte rien que pour nous. Quelques mètres plus bas, la fête bat son plein dans la piscine, mais personne ne fait attention à nous, c'est parfait.

" Voilà, on y est."

Je prends place sur le bord, les pieds dans le vide, attendant qu'il m'imite, le cœur battant. Mon stress est de retour, mais heureusement l'alcool fait un peu son effet.

" Désolé de t'avoir abandonné. J'espère que je n'ai pas été trop long. "
Revenir en haut Aller en bas

inconnu

Axel Stormhunter
Axel Stormhunter

What do you want from me ? [Elio & Axel] Original

INSCRIT DEPUIS LE : 10/07/2019
MESSAGES : 143
POINTS : 3223



What do you want from me ? [Elio & Axel] Empty
MessageSujet: Re: What do you want from me ? [Elio & Axel]   What do you want from me ? [Elio & Axel] EmptyMar 16 Juil - 9:22



Enfiiiin ça se termine, Elio rend la guitare à mister lover. Il a beau m'avoir regardé souvent pendant qu'il chantait, je n'ai pas réussi à me détendre pour autant. Je m'en veux d'être aussi jaloux. Peut-être que finalement, je devrais laisse cet artiste tenter sa chance avec lui ? Ce serait certainement mieux pour Elio...après tout, je vais repartir à la fin de l'été. Je soupire puis me crispe de nouveau alors que je vois l'autre gars retenir Elio pour lui dire quelque chose dans l'oreille...J'aime pas du tout qu'il s'y prenne comme moi. Et puis voir Elio rougir, je dois avouer que ça m'énerve. Qu'est-ce qu'il lui a dit l'autre ? Et Elio qui se penche vers lui pour lui répondre....grrr. Pourquoi est-ce qu'il me regarde d'ailleurs ?

Piétinant sur place, j'évite de justesse une nouvelle tentative de Rosamaria qui avait cru voir une nouvelle possibilité de m'attraper le bras alors que je me passe une main dans les cheveux. Non mademoiselle. Enfin Elio se soustrait aux charmes du chanteur pour revenir vers nous, un grand sourire aux lèvres. Je finis par sourire à mon tour. Il est vraiment adorable. Sa sœur complimente le duo et enchaîne directement avec une question qui me laisse sur le cul. Elle court combien de lièvres à la fois ? Elle est à ce point en manque ? C'est pourtant l'été ! Et c'est une jolie fille ! Elle ne doit pas avoir de mal à trouver....Je préfère appuyer les dires d'Elio en agitant la tête de haut en bas. Va donc chercher le chanteur et laisse-nous seuls. Lorsqu'elle s'en va, je me surprends à lâcher, amusé :

« J'espère pour tout le monde qu'il est bi. »

Les doigts d'Elio frôlent les miens, me faisant oublier mon agacement, me donnant de nouveau envie de le toucher. Il se rapproche de moi, m'invite à le suivre. Je lui souris franchement.

« Avec plaisir. »

Nous traversons quelques pièces, croisons énormément de personnes. Je me tiens à distance lorsqu'Elio salue des connaissances, et j'évite tout regard avec les femmes qui cherchent le mien. Hors de question qu'elles me suivent. Nous parvenons à une échelle que je regarde avec curiosité, puis finalement nous l'escaladons. J'apprécie le choix de l'endroit, à l'écart de tout même en plein cœur de la propriété.

« Décidément, tu connais tous les points de vue magnifiques de la ville ! »

Je laisse échapper un petit rire qui se tari rapidement alors que les doigts de mon bel italien s'emparent de nouveau des miens. Je me sens enfin mieux. Il les relâche le temps de s'installer, les jambes dans le vides. Je l'accompagne, me calant contre lui, lançant un regard en-dessous de nous. Heureusement que l'on a pas trop bu.

Il s'excuse pour tout à l'heure. Je m'empare doucement de sa main.

« Tu es là maintenant. »

Je lui embrasse le dos de la main. J'ai envie de ses lèvres, mais j'ai aussi envie de profiter de la vue, et puis, je ne veux pas trop en demander d'un coup. J'aimerais que ça vienne de lui.

« Tu es vraiment un musicien hors pair... Je peux te demander quelque chose ? »

Je le regarde très sérieusement. Je ne sais pas si c'est le meilleur moment pour aborder le sujet, mais, tant pis. J'attends qu'il ait acquiescé avant de me lancer.

« Pourquoi fais-tu des études de médecine alors que j'ai l'impression que tu te plairais plus dans un univers musical ? Tu as un réel don pour la musique. J'aime la musique, mais elle ne m'a jamais autant transportée que lorsque c'est toi qui joue... »

C'est à mon tour de rougir. Je me tais, le laissant répondre, caressant ses doigts. J'ai peur qu'il s'en aille.

_________________
« You know I want you, it's not a secret I try to hide »
(c) MademoizelleZ
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



What do you want from me ? [Elio & Axel] Empty
MessageSujet: Re: What do you want from me ? [Elio & Axel]   What do you want from me ? [Elio & Axel] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

What do you want from me ? [Elio & Axel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Axel Rosenblum
» archimede suite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-