ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️

Partagez
 

 Combat de coqs [James Marlowe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Anonymous
Invité



Combat de coqs [James Marlowe] Empty
MessageSujet: Combat de coqs [James Marlowe]   Combat de coqs [James Marlowe] EmptyLun 22 Juil - 3:51



Combat de coqs
James Marlowe et Cillian O'Hare
Une journée comme il voudrait les avoir à tous les jours. Il venait de conclure un contrat avec une jeune entreprise au produit fort intéressant en un clin d’œil puis, dix minutes plus tôt, cinq femmes s’étaient retournées dans la rue pour le regarder passer. Le soleil brillait en cette journée même s’il ne le faisait pas réellement dans le ciel, une fine bruine tombant depuis ce matin à Manchester.

Il était exactement 16 h : 30 et les fines gouttelettes de pluie ruisselaient encore dans sa chevelure laissant en percevoir comme des scintillements lorsqu’il s’engouffrait dans la salle de sport qui s’étalait sous un immeuble abritant une entreprise d’assurances. Genius Consulting Inc. avait aussi à avoir dans ladite compagnie d’assurances et donc Cillian O’Hare avait parfois droit à des passe-droits : comme cet après-midi ou il pouvait finir après 17 h : 00 même si nous étions un lundi. Il sourit poliment à la réceptionniste qui, il le savait, se pâmait pour lui.

- Mons … Monsieur O’Hare ! Vous êtes en forme aujourd’hui dis donc !

S’approchant de mademoiselle Britany Jones, de son nom, il lui sourie alors que toute la confiance de cette journée resplendissait vers celle-ci.

- Britany … Combien de fois vous ais-je demander de m’appeler Cillian. Il se pencha alors vers la jeune femme toute retournée pour lui chuchoter quelques mots à l’oreille. Ah oui, je voulais vous dire que je suis tout disponible ce soir. Disons, 21 h : 00 ?

Sur ce, il reprenait son sac de sport noir posé momentanément sur le bureau de la réception tout en ne manquant pas d’entendre les gloussements de bonheurs émis par Britany. Bon, il avait envie de s’amuser un peu après l’effort à subir pendant 30 minutes. En plus, ne le méritait-il pas aujourd’hui ? Oh que oui ! Et puis, ça l’aiderait à s’endormir profondément en plus. La nuit sera probablement bien mieux encore.

Cillian alla donc se changer du côté des hommes troquant chemise, pantalon et chaussures stylées pour un long short coloré magenta rayé noir et un t-shirt blanc, sans manche qui laissait montrer ses tablettes de chocolat comme les femmes aimaient appeler les abdominaux trônant sur son corps. Lorsque Cillian O’Hare entrait finalement dans la pièce des équipements, un homme en sueur en sortait.

- Courage !

Lui lançait-il lui tapant amicalement dans le dos sans aucune réponse de l’interlocuteur essoufflé tout en posant un regard amusé sur le ventre proéminent de ce dernier et du rouge parsemant son visage. Soufflant sarcastiquement, il hocha négativement de la tête tout en rigolant sous cape.

- Je ne voudrais pas vous vexer, mais ça risque probablement d’être très très long avant d’avoir des résultats.

Ricana-il sans pouvoir s’en empêcher. Il s’installa alors sur un exerciseur des quadriceps et commença le travail de la journée. L’exercice dura tout au plus, deux minutes avant qu’on le voie chercher la serviette blanche traînant non loin et s’y éponger le visage. Sur ce, Cillian alla vers les haltères. C’est là qu’il aperçut un autre homme dans la salle d’entraînement. Posant délicatement la serviette blanche contre l’appareil, Cillian interpella James Marlowe.

- Hep ! Vous pourriez m’aider avec les haltères ? Vous êtes le seul ici et la douce demoiselle à l’entrée refuse de me voir les utiliser seul avec autant de poids.

Pointant dans la direction de James Marlowe, il eut aussi un petit regard malicieux stipulant qu’ils pourraient bien s’amuser tous les deux. Enfin, si ce jeune homme le voulait bien.

Codage par Emi Burton


Dernière édition par Cillian O'Hare le Mar 23 Juil - 2:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

ignorant

James Marlowe
James Marlowe

Combat de coqs [James Marlowe] Giphy

INSCRIT DEPUIS LE : 18/07/2018
MESSAGES : 168
POINTS : 2087



Combat de coqs [James Marlowe] Empty
MessageSujet: Re: Combat de coqs [James Marlowe]   Combat de coqs [James Marlowe] EmptyLun 22 Juil - 17:06


Combat de coqs

Cillian & James


Mon regard se porte sur la vitre qui sépare ma chère pâtisserie du monde extérieur. Il pleut. Ça a le don de me déprimer. Je pousse un gros soupir puis regarde ma montre. D'ici une heure je m'en vais. Mon sac de sport m'attends gentiment dans l'arrière-boutique. Aujourd'hui je ne lésine pas. J'ai beau avoir récupéré de jolis muscles sur les bras, il reste du travail sur le ventre. Toutes ces pâtisseries que je suis obligé de goûter ça n'aide pas. Je soupire encore. D'habitude, les jours de pluie, j'ai du monde mais là, là j'attends toujours les clients.

***
J'entre dans la salle de sport, saluant d'un signe de tête la réceptionniste. Elle et sa collègue du jeudi ont la fâcheuse tendance à minauder sur tous les beaux mecs qui passent. Heureusement pour moi, elles ont vite compris mon désintérêt pour les femmes. Une fois en tenue, je me glisse du côté des tapis pour quelques étirements, histoire d'échauffer mes muscles. Après avoir pris le temps de trottiner sur un tapis une vingtaine de minutes, je me rends auprès des machines de musculation. Je m'installe à côté d'un homme bedonnant qui malgré son visage rouge brique a de la ténacité dans le regard. Je lui adresse un sourire encourageant avant de me lancer dans quelques exercices. Je me sens prêt à soulever du poids. Mais d'abord, tractions.

J'en suis à ma dixième quand j'entends une voix claironnante à l'entrée de la salle prononcer un encouragement. Je hausse les sourcils surpris. Mais pourquoi pas après tout. Par contre la suite me laisse sur le cul. Les poings sur les hanches pour reprendre mon souffle, j'observe l'auteur de ces propos moqueurs s'installer sur une machine un peu plus loin. Quel culot et surtout quel manque de tact ! J'espère que le gars ne va pas laisser tomber à cause de cet enfoiré ! J'en reviens pas. Ok, il a un corps de rêve, mais merde c'est pas une raison pour se moquer !

J'essaie de ne pas trop y penser, enfin de ne pas trop le fixer. Diantre ces biceps....Non James enfin c'est un con ! Je m'empresse de soulever mes haltères, une dans chaque main. Un, deux, trois.....merde il m'interpelle. Pourquoi a-t-il fallu que je décide de faire la fermeture de la salle déjà ? Ou tout le monde a fuit parce que c'était le jour de Monsieur-je-me-prends-un-dieu-avec-ma-musculature-parfaite-mais-j'ai-rien-dans-le-ciboulot-et-je-me-comporte-comme-un-con-avec-toi-si-t'as-un peu-de-bide ? Oh merde c'est quoi ce sourire sexy ? Je suis tellement faible....même si ce crétin est très certainement simplement un homme à femmes.

« Bien sûr. »

Et moi j'accours, avec un grand sourire, évidemment. Je pourrais peut-être lui mettre un peu trop de poids par inattention. Mon sourire s'élargit alors que je glisse des poids sur la barre.

« Pourquoi n'écoutez-vous pas la douce demoiselle de l'entrée ? Vous avez des choses à prouver ? »

Cette attaque est peut-être un peu trop direct, mais c'est trop tard maintenant, c'est lancé. Mon sourire devient légèrement carnassier, resplendissant j'en suis certain.

« Quel est votre maximum ? Pour ma part je suis capable de soulever cinquante de chaque côté, soixante les bons jours. »


Je suis toujours assez fier de pouvoir annoncer que je soulève une centaine de kilos rien qu'avec les bras. C'est pas la panacée mais ça se fait bien échauffé.
MademoizelleZ

_________________
I couldn't stop it. I'm a mess. What did I do in another life to deserve this ? I'm looking for an escape from the past. Will it be you ? Tell me.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous
Invité



Combat de coqs [James Marlowe] Empty
MessageSujet: Re: Combat de coqs [James Marlowe]   Combat de coqs [James Marlowe] EmptyDim 28 Juil - 22:10



Combat de coqs
James Marlowe et Cillian O'Hare
Un peu plus et ce jeune homme allait se carapater dans le sens inverse pour sortir au plus vite de la salle d’entraînement. Il semblait avoir été surpris d’être interpellé même l’observant semblant incapable de prendre une décision. Cillian allait se relever pour oublier les haltères aujourd’hui et aller directement vers les machines d’entraînement pour les bras. Mais oh ! Surprise. Le jeune homme commençait à s’amener vers lui affirmant pouvoir l’aider.

- Merci.

Grommela Cillian tout en se couchant sur le banc se mettant en position. Alors que James glissait les poids sur la barre, il se mit à se moquer un peu. Pour toute réponse, Cillian en eut un large sourire aux lèvres et soupirant sarcastiquement. Et il le provoquait en plus. C’était de bonne guerre surtout, car notre homme ne comprit pas très bien se sentant donc dans une position de force.

- Je n’ai rien à prouver à qui que ce soit. Ce sont les règles ici. Point.

Affirmatif dans ses paroles, Cillian fit aussitôt signe à James Marlowe d’arrêter de mettre du poids. Un peu plus faible du côté gauche, Cillian appréciait commencer par 50-40 pour se défier par la suite. Et il ne prit guère de temps pour montrer ceci faisant 10 répétitions bien enchaînées jusqu’à la huitième. Comme toujours, son bras gauche manquait de force à celle-ci, mais au moins, Cillian réussit les 10 répétitions. Sans compter qu’il ne voulait pas se rétamer face à ce godelureau qui se vantait maintenant de pouvoir faire soixante kilos.

- À la place de vous vanter, pourriez-vous au moins m’aider à ramener l’haltère sur la barre, je vous remercierais d’avance.

On ressentait son souffle court après l’effort tout comme la sueur qui perla dans son cou. Il se releva et s’essuya le visage avec la serviette blanche. Expirant puis, inspirant profondément deux fois à chaque fois, Cillian finit par remonter le regard vers James Marlowe.

- Je dois avouer que je vous vois de temps en temps ici leva-il le menton pointant vers son vis-à-vis. Alors, prouvez-le-moi ! Prouvez-moi que vous pouvez lever 60 des deux côtés et … Avec 10 répétitions.

Un sourire satisfait traversa son visage confiant à cette dernière idée. Ce jeune homme avait omis de dire combien de répétitions il faisait. Pas juste cinq quand même ! Ce serait trop drôle songeait-il toujours le même sourire plaqué sur son visage. Alors, il se leva enjambant l’appareil pour se trouver dorénavant du même côté que James Marlowe. Il plaça la serviette blanche dans son cou.

- Je m’appelle Cillian O’Hare donnant la main à James Marlowe pour se présenter en bonne et due forme. Maintenant, montrez-moi que vos mots ne sont pas seulement que des mots justement.

Sur ce, Cillian alla derrière la machine commençant à placer les 60 poids de chaque côté. Ce jeune homme n’allait certainement pas y échapper. Il n’en était pas question et cela même s’il avait dit « dans les bons jours ». Tant pis. On va dire qu’une mouche cillait dans son oreille au moment où l’autre argua là-dessus.

Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

ignorant

James Marlowe
James Marlowe

Combat de coqs [James Marlowe] Giphy

INSCRIT DEPUIS LE : 18/07/2018
MESSAGES : 168
POINTS : 2087



Combat de coqs [James Marlowe] Empty
MessageSujet: Re: Combat de coqs [James Marlowe]   Combat de coqs [James Marlowe] EmptyMar 13 Aoû - 14:34


Combat de coqs

Cillian & James


« Je vois. »

Je vois surtout que ma provocation a fait mouche sans pour autant trop le vexer. Son sourire en dit long. Ça promet. Je souris à mon tour. C'est qu'il est sexy comme ça. Allongé, presque à ma merci. Je m'arrête de glisser les disques de métal lorsqu'il atteint le poids voulu. Je me décale légèrement alors qu'il commence à soulever la lourde barre. Mes yeux parcourent chacun de ses muscles tendu sous l'effort. Ce n'est pas désagréable à regarder, pas du tout. Je ne vois pas le temps passer jusqu'à ce que je constate un ralentissement dans ses mouvements. Combien de fois a-t-il soulevé ? Les deux dernières levées achevées, il me taquine à son tour. Un grand sourire aux lèvres, je l'aide à remettre la barre dans sa position initiale. Il a le souffle court, un peu de sueur qui brille sur la peau. Je me retiens de me mordre la lèvre. Surtout qu'à présent, il me regarde.

« Moi aussi, je crois bien vous avoir déjà vu. »

Ou du moins entendu. Un tel ton, supérieur, ça se repère de loin, et en général, ça s'évite, mais, il faut croire que j'aime jouer avec le feu. Il me jauge, me défie du regard avant de me défier de ses mots. Je ne peux définitivement pas refuser.

« Très bien. »

Je pense être suffisamment échauffé, mais pas trop épuisé non plus. La chance me dira si je suis dans un bon jour ou non. Pourvu que ça soit le cas, l'occasion est trop belle de lui rabattre son caquet à celui-là. Il me tend la main en se présentant. Je m'en empare avec fermeté.

« Enchanté Cillian, James, James Marlowe. »

D'un signe de tête nous nous mettons d'accord, à mon tour de soulever de la fonte. Je me glisse à sa place, prend garde à ce que les réglages soient ok et je me prépare mentalement. C'est pas le moment de flancher James. En tout cas, je constate qu'il m'a pris au mot. Les cent-vingt kilos installés, je place mes mains sur la barre, attendant qu'il m'aide comme je l'ai fait pour lui, après quoi, j'entame lentement les premières poussées.

Je tâche de ne pas me focaliser sur lui et son attention. Sur lui et ce sourire de conquérant. C'est moi le conquérant ! J'en suis à cinq répétitions, je sens mes muscles me brûler de plus en plus. Mes gestes se ralentissent malgré moi. Je ne peux rien lâcher, rien. Incapable de parler, j'essaie de me concentrer sur ma respiration, aller encore deux....encore une....merde merde merde. Je ne vais pas y arriver. Au prix de la souffrance de mes biceps, j'exerce la dernière et au combien difficile poussée vers le haut. Yes ! Dégoulinant et éreinté, j'essaie pourtant de ne pas le montrer.

« Puis-je vous demander le même service ? »

J'aurais pu, par pure fierté, replacer l'haltère moi-même sur la barre, mais, je n'en ai plus la force. Pour atteindre la dixième répétition, j'ai tout donné. Mais il ne le sait pas. Il ne doit pas savoir. Mes bras délestés de la barre je me redresse doucement, m'asseyant sur le banc avant de me saisir de ma propre serviette, pour me tamponner le visage et le cou. Un sourire vainqueur sur les lèvres, je questionne.

« Est-ce que j'ai prouvé la légitimé de mes paroles à vos yeux, ou souhaitez-vous encore me mettre à l'épreuve, Monsieur O'Hare ? »

Je le provoque encore, c'est mal, il se pourrait que je m'en morde les doigts, mais, je ne peux pas m'en empêcher.
MademoizelleZ

_________________
I couldn't stop it. I'm a mess. What did I do in another life to deserve this ? I'm looking for an escape from the past. Will it be you ? Tell me.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous
Invité



Combat de coqs [James Marlowe] Empty
MessageSujet: Re: Combat de coqs [James Marlowe]   Combat de coqs [James Marlowe] EmptyVen 16 Aoû - 3:49



Combat de coqs
James Marlowe et Cillian O'Hare
Cillian pensait que James Marlowe était un peu lent à la détente. Il semblait souvent perdu dans sa bulle voire surtout lorsque notre homme faisait ses répétitions. Il eut l’impression de ne jamais avoir l’aide requise pour ramener la barre sur le support. Mais oh !
Ensuite, le jeune homme se démenait assez rapidement et même heureux d’aider, peut-être un peu coupable aussi. Heureusement, car le PDG n’en pouvait tout simplement plus de soutenir cet haltère. Je pourrais sûrement me rendre à 12 si je le voulais vraiment songeait-il les mains sur les hanches après avoir accueilli la main ferme de James dans la sienne.

En même temps, ce dernier avait accepté son défi.
La serviette toujours dans le cou, Cillian avait mis 60 kilos de chaque côté. Agacé, il marmonna quelques jurons incompréhensibles à la faiblesse de son bras gauche, les muscles tremblants encore dus à l’effort précédent.

Les mains toujours sur les hanches, Cillian O’Hare était resté au même endroit observant alors le godelureau faire ses répétitions. Après les cinq premières, il arqua un sourcil impressionné de voir que les mots de James n’avaient pas été que du vent.

- Pas mal …

Observait-il pensif les mouvements toujours aussi élégants, si on pouvait les appeler ainsi, d’un exercice aux haltères. Certes, Cillian se déçu plus rapidement encore baissant la tête et soupirant paresseusement. Il en était las et blasé. Que du vent et même pas capable de compter jusqu’à 10 songea-il tout en ayant un petit sourire moqueur. Cillian avait eu envie de le laisser se débrouiller seul prenant un malin plaisir à le voir essouffler et rouge comme une tomate.

- Oui bien sûr. Excusez-moi.

Lâcha-il plutôt feignant les excuses d’un homme naïf qu’il n’était absolument pas en réalité. Et, par la force de son corps en entier, il n’eut aucune difficulté à enlever l’haltère des mains du jeune homme.

Ceci fait, la serviette frappant son épaule droite Cillian se désintéressa totalement de James Marlowe souhaitant vivement passer à l’exercice suivant dans son plan de forme physique avenant et sexy. Il avait eu l’aide souhaité tout comme James. Il se dirigeait donc vers la planche à abdominaux lorsque James l’interpellait à nouveau.

Cillian fit claquer sa langue tout en se tournant vers le jeune homme.

- 8 répétitions auraient été amplement suffisant. Je crois qu’il y avait plus de fierté que de force dans les deux dernières même. Puis, votre forme était nulle pour celles-ci.

Affirma-il franchement avec un petit sourire en coin, sa franchise ayant été cassante, mais bien vraie. Il se demandait souvent pourquoi les gens avaient si peur de dire la vérité même si celle-ci était une critique négative. Et puis, mentir c'était pour les peureux incapables de s'affirmer. Puis, Cillian voulait se débarrasser de James et revenir dorénavant à ses exercices en solitaire. J’aurais du apporter mes écouteurs songeait-il agacé tout en ajustant le banc de la planche à abdominaux dans une position plutôt à pic.

- Puis, James. Ne dites pas à une femme que vous savez lever 60 de chaque côté. Vous le regretterez.

Lâcha-il dans un léger ricanement tout en s’assoyant sur le banc, la tête vers la bas, regardant son vis-à-vis à l’envers à chaque fois qu’il revenait en position couchée. Cillian O’Hare allait faire 100 répétitions pour commencer puis, prendre une pause.

Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

ignorant

James Marlowe
James Marlowe

Combat de coqs [James Marlowe] Giphy

INSCRIT DEPUIS LE : 18/07/2018
MESSAGES : 168
POINTS : 2087



Combat de coqs [James Marlowe] Empty
MessageSujet: Re: Combat de coqs [James Marlowe]   Combat de coqs [James Marlowe] EmptyJeu 12 Sep - 13:59

Petit message !:
 


Combat de coqs

Cillian & James



Je n'avais pas eu le temps de m'occuper de l'expression de Monsieur pendant que je forçais comme un buffle sur la barre horriblement lourde. Mais j'avais quand même entendu son expression d'approbation. Mais je savais que ce n'était pas suffisant. Il en a mis du temps à m'aider pour replacer la barre d'ailleurs.

« Merci. »

Je suis certain que c'est fait exprès. Et puis, comme s'il en avait assez, il commence à s'éloigner en se pavanant. J'avoue avoir admiré son fessier, encore une fois, tout comme les muscles de son dos. Et puis, je ne peux pas m'en empêcher, de le narguer. Je l'agace et c'est tant mieux. Sa remarque m'arrache un rire plus qu'elle ne me vexe, après tout, il a raison.

« Et bien, au moins vous êtes franc. J'admets que je n'étais pas suffisamment échauffé mais j'ai un esprit de compétition exacerbé. »

Visiblement, mon discours ne l'intéresse plus. Et sa suffisance a le don de m'agacer. Heureusement pour lui, son corps sculpté par les divinités me distrait de l'énervement. Sa dernière remarque alors qu'il s'assoie sur le banc pour faire des abdominaux m'achève. Un violent rire me secoue.

« Et si on le dit à un homme ? »

Va-t-il comprendre que je ne suis pas intéressé par les femmes ? Je suis bien curieux tiens. Je me mords la lèvre pour ne pas rire davantage pendant que je le regarde entamer une série d'abdominaux. Puis je viens m'installer à côté de lui, pour imiter ses mouvements. Ce soir je ne suis pas l'homme mature que je suis supposé être. James le gamin qui a envie d'emmerder son prochain est là. Je me demande combien d'abdos il compte faire. Pas trop j'espère, c'est pas vraiment mon rayon vu ma brioche. Mais pour l'impressionner, je crois que je pourrais faire un effort.

« Et vous faites quoi dans la vie ? Moi je suis pâtissier. »

Vous aviez cru pouvoir être tranquille Monsieur Beau Gosse O'Hare ? Et bien non.


MademoizelleZ

_________________
I couldn't stop it. I'm a mess. What did I do in another life to deserve this ? I'm looking for an escape from the past. Will it be you ? Tell me.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



Combat de coqs [James Marlowe] Empty
MessageSujet: Re: Combat de coqs [James Marlowe]   Combat de coqs [James Marlowe] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Combat de coqs [James Marlowe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-