ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️

Partagez
 

 Double trouble [Alana et Cillian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Anonymous
Invité



Double trouble [Alana et Cillian] Empty
MessageSujet: Double trouble [Alana et Cillian]   Double trouble [Alana et Cillian] EmptyMer 31 Juil - 3:56

Double trouble × ft. Alana Summers & Cillian O'Hare
Arrêtant sa moto kawasaki noire dans l’allée de la maison, il enleva le casque et inspira profondément deux, trois et même six fois. Cillian O’Hare venait d’échapper un contrat de planification stratégique d’une jeune entreprise prometteuse pour cause d’un employé trop bavard et inexpérimenté. Évidemment, malgré son poste important dans la hiérarchie de Genius Consulting Inc., cet impertinent a été renvoyé sur le champ. Malgré tout, le mal a été fait et Cillian ne cessa d’être en colère depuis.

- Bonjour monsieur O’Hare. Bonne journée au boulot ?

Il tourna le regard, sans sourire, pour apercevoir ses voisins d’un certain âge marchant devant chez lui. Cillian les avait souvent observés et ils sortaient se promener à la même heure chaque jour, parfaitement huilés pour ne jamais rater un rendez-vous. Le genre de personnes naïves et optimistes à outrance même. Madame lui avait fait un gâteau lorsqu’il emménagea dans le quartier quelques années plus tôt. Dès lors, ils n’arrêtaient plus jamais de venir le voir sans y être inviter se trouvant même l’excuse du sucre pour pouvoir bavarder. Le genre de personnes trop naïves l’aimant malgré tout. Je me demande pourquoi je ne leurs ais pas déjà bouffé leurs rêves à ces deux-là songeait-il blasé.

- Ça va. Ça va. Et vous ?

Clamait-il faussement avenant et polie malgré l’ennui terrible de les trouver encore devant sa maison. Il se leva de la moto et pris, la clé et son sac pour machinalement entrer chez lui tout en espérant qu’ils ne le suivraient pas.

C’était sûrement trop espéré, car la seconde suivante le couple probablement inquiet par rapport à sa réponse sans entrain, l’avait suivi. Cillian soupira tout en déverrouillant la porte.

- Je vous remercie, mais j’ai eu une dure journée de travail et je me sens un peu fatigué. Bonne soirée.

Un sourire rapide et sans leur laisser le temps de répondre, il ouvrit la porte pour la refermer aussitôt derrière lui. Alors seulement, il expira gonflant ses joues. Ensuite, il éclata de rire presque plié en deux.

- Mais qu’ils sont idiots ! Mais quel duo d’idiots ils font !

Le fou rire aux lèvres, Cillian porta sa veste et ses bottes de cuir à la garde-robe du hall et monta avec son sac à l’étage pour aller déposer se dernier dans un petit bureau bien meublé et chaleureux. La demeure de Cillian O’Hare était typée victorienne, assez ancienne, mais pas non plus tape à l’œil ni trop vaste. L’intérieur était serti de tapisseries, de tapis sur les marches de l’escalier tout comme dans le hall, dans le salon et dans la salle-à-manger au rez-de-chaussée. Dans la chambre, offerte en tons de bleus doux et calmes aux yeux, Cillian troqua veston, chemise, cravate et pantalon pour un t-shirt et un jeans préférant alors marcher en chaussettes. De la main gauche, il caressa le chaton d’un noir de jais dormant en boule sur le lit. Ce dernier s’éveilla et Cillian put voir toute la magnificence de ses yeux vert émeraude. Le chaton était une petite femelle âgée de quatre mois, trouvée par une autre maisonnée, mais ces gens étant superstitieux ils la rejetèrent pour sa couleur lui cherchant un foyer dans le quartier. Cillian avait étrangement trouvé en Lilith, le nom qu’il donna à la boule de poil, un potentiel énorme. Elle lui faisait penser à lui, si calme, si affectueuse de l’extérieur, mais en réalité vengeresse et sans pitié.

Un peu rêveur, Cillian entendit la sonnette de la porte d’entrée alors que Lilith braqua les oreilles sur sa tête étonnée du bruit. Cillian soupira désespérément, car il s’imagina les voisins en redemandant. Il sortit donc de la chambre et descendit l’escalier quatre à quatre au moment ou sa femme de ménage, la sulfureuse mademoiselle Black aux seins proéminents, répondait à la porte.

- Bonjour madame … Vous êtes ?

- Je m’en charge  lâcha Cillian d’un ton rapide et franc. Vanessa.

Apercevant le maître de la maison, la jeune femme répondant au prénom de Vanessa se poussa de côté non sans un mouvement sexy de son corps comme si elle avait décidé que la nouvelle venue pouvait lui faire ombrage.

Cillian ouvrit ensuite totalement la porte pour … Son cœur venait sûrement de rater un battement, car il ne s’attendait pas à LA voir ici en cette fin d’après-midi. Ses yeux probablement aussi gros que des billes, Cillian resta bouche bée devant Alana Summers.

- A … Alana ? Qu’est-ce que tu fais ici ?

Cela faisait des années qu’ils ne s’étaient pas vu ni dans le monde réel ni dans le monde des songes. Depuis, Cillian en avait pris pour son grade dans ce dernier et même dans l’autre. Certes, il n’avait jamais plus entendu parlé d’Alana Summers et étrangement il l’avait même cru morte. Quoique cette pensé l’avait fait sourire durant ces moments ou son mentor lui apparaissait à l’esprit.

- Tu en as manqué des choses en tout cas sourie-il de satisfaction tout en s'appuyant contre le cadre de la porte.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas

libre

Alana Summers
Alana Summers

INSCRIT DEPUIS LE : 30/12/2014
MESSAGES : 1614
POINTS : 7749



Double trouble [Alana et Cillian] Empty
MessageSujet: Re: Double trouble [Alana et Cillian]   Double trouble [Alana et Cillian] EmptyDim 25 Aoû - 0:23


 
 

 
Double trouble

 

 
Laissant tomber la feuille sur son bureau, Alana resta un moment songeuse. Cet article, loin d’être mauvais soit dit en passant, venait de faire remonter dans la mémoire de la jeune femme quelques souvenirs. Le journaliste venait de dresser les personnalités influentes de la ville et le nom de l’un d’eux avait frappé la brune. Cillian O’Hare. Cillian. Un nom loin d’être inconnu d’elle. Un petit Cauchemar qu’elle avait dressé elle-même. Un petit fou qu’elle avait réussi à canaliser et le voir maîtriser ses dons l’avait rempli de fierté. De même que de l’avoir dans son lit avait bien diverti l’étudiante qu’elle était alors. Ainsi il avait réussi. Cela, elle n’en avait jamais réellement douté. Cillian avait toujours été plus intelligent que la moyenne et tout comme elle, avait toujours eu une ambition dévorante. Un petit sourire étira ses lèvres finement ourlées et Alana se leva de son bureau. D’une démarche féline, la jeune femme sortit de la pièce et s'arrêta à la hauteur de la table de l’auteur de l’article.

« Très bon article Eric. Un peu plus poussé et il aurait été excellent. Mais c’est une bonne introduction pour la série d’interviews à venir. J’espère que tu as déjà les dates. »

Puis sans attendre de réponse, elle s’éloigna pour sortir de la salle de rédaction. Depuis qu’elle avait repris la rédaction du Manchester Times, ses collaborateurs avaient appris à la craindre tout en l’admirant. Crainte bien légitime quand on sait que le regard de la belle avait cette petite étincelle qui pouvait aussi bien leur donner une impression de froid intérieur sans qu’ils ne comprennent  pourquoi, que de leur donner chaud comme s’ils brûlaient dans les flammes de l’enfer. Et pourtant elle avait ce petit quelque chose de magnétique qui captivaient son auditoire de telle sorte qu’ils ne pipaient mot lorsqu’elle parlait. Aly avait bien conscience de son effet et elle en jouait. Elle n’aimait rien de plus que de se voir aussi admirée. Mais si elle était exigeante envers son équipe, elle l’était tout autant envers elle. Arrivée la première et généralement la dernière à partir, elle avait ainsi gagné le respect de tout le journal. Personne n’osait aller à l’encontre de ses directives et celui qui s’y était risqué avait failli finir dehors sans une indemnité. C’est qu’elle ne rigolait pas la nouvelle rédactrice en chef du Manchester Times, c’était elle la boss et elle entendait à ce que tout le monde le sache.

Sortant du bâtiment, elle attendit que son chauffeur arrive et s’enfonça dans les sièges en cuir après lui avoir donné l’adresse. Laissant son regard errer par la vitre, elle pensa à tout ce qu’elle avait appris depuis son retour et la visite qu’elle s’apprêtait à rendre avait un petit gout de nostalgie qui la fit doucement rire quand elle s’en rendit compte. Puis son regard se durcit quand elle repensa à l’état du Monde des Songes. Lorsque la voiture s’arrêta, elle lui donna l’ordre de repartir. Elle n’avait plus besoin de lui. Regardant la demeure qui se dressait devant elle, elle eut un petit sourire approbateur. Un bon pour lui, il n’était pas devenu un de ses petits arriviste qui préféraient le luxe au dépit de l’élégance. Un petit coup de sonnette et une plantureuse femme de ménage surement lui ouvrit. Elle arqua un sourcil et observa narquoise la poitrine débordante dans la petite robe trop serrée de celle qui lui faisait face. Niveau bon gout, on allait y repasser pour cette fois. Elle ne répondit pas à la bonne car une voix connue résonna aussitôt à ses oreilles. Laissant échapper un petit rire moqueur, la brune lui répondit

« Je passais dans le coin et j’ai eu envie de rendre visite un vieil ami… »

Sans attendre son invitation, elle pénétra d’un pas assuré dans la maison. La p’tite bonne attendait dans un coin visiblement curieuse. Enlevant son trench, elle la lui jeta en lui disant

« Merci de le ranger Vanessa »

Puis se tourna vers le maitre des lieux, elle lui donna une tape derrière le crâne comme elle le faisait à l’époque quand il commettait quelques conneries

« Et ça c’est pour avoir été un parfait idiot, je pensais t’avoir mieux éduqué que ça Cillian »

 
panic!attack

_________________
QUEEN
OF THE NIGHT


Double trouble [Alana et Cillian] 18051810
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous
Invité



Double trouble [Alana et Cillian] Empty
MessageSujet: Re: Double trouble [Alana et Cillian]   Double trouble [Alana et Cillian] EmptyDim 25 Aoû - 3:20

Double trouble × ft. Alana Summers & Cillian O'Hare
En tout cas, elle n’avait pas changé d’un poil et Cillian O’Hare aimait énormément cela. Honnêtement, il n’avait pas voulu qu’elle vienne lui dire : eh, je suis entrée chez les sœurs ! Ma vie va bien mieux maintenant. Tu devrais en faire autant. Lui ? Entrer chez les sœurs ? Bon ok, vous comprenez le principe et il en aurait été malade. – Quoique, les sœurs auraient été sûrement plus intéressantes que les frères si vous voulez son avis. – Alana l’avait repoussé légèrement entrant sans aucune invitation de sa part, mais notre homme ne l’en empêcha même pas. Il soupira de contentement appréciant la retrouver. Cillian savait que dorénavant le monde des songes était totalement à lui. Le Cauchemar savait qu’avec Alana il ne pouvait pas fléchir. La force mentale qu’elle dégageait l’obnubilait, mais les mouvements élégants de son corps n’étaient pas non plus en reste.

- Alors. J’aimerais bien savoir où tu étais tout ce temps ? Ça fait quand même près de 10 ans.

Argua-il ne se pressant, néanmoins, pas le moins du monde. Il entra à la suite d’Alana Summers fermant doucement la porte derrière lui. Il ne quitta absolument pas des yeux la jeune femme. Il souriait lâchant un soupir d’ironie lorsqu’elle ordonna de ranger son manteau à Vanessa comme si cette dernière avait été une vulgaire potiche.
Bon ok, elle l’était.
Il la payait pour faire le ménage et elle le lui rendait bien avec quelques petits plus parfois.

- Vanessa est MA femme de ménage et si tu en v …

S’enquit-il de mettre rapidement les choses au clair, mais aussitôt Cillian O’Hare ressentit qu’on le tapait à l’arrière du crâne. Surpris, il se mit à se masser l’occipital grimaçant de douleur, mais évidemment surtout d’incrédibilité. Mais il avait fait quoi de mal pour qu’elle le maltraite ? Honnêtement, en ce moment, il ne la suivait absolument pas.

Peu importe, pendant que monsieur O’Hare se remettait de ses émotions Vanessa souriait telle une prédatrice à ce retour de situation. Parfait ! Elle était seule maîtresse dans cette maison. Cillian était à elle ! Cette poufiasse n’avait aucun droit de s’inviter. Le manteau d’Alana dans la main droite, elle faillit volontairement le laisser tomber, mais songeant à son employeur, se ravisant pour finalement l’accrocher tout en observant l’homme à nouveau.

Ce dernier était, malheureusement, plus confus que jamais face à l’agissement d’Alana.

- Tu peux me dire ce que j’ai fais de mal ? Je suis désolé, mais je ne te suis vraiment pas là. Je n’ai jamais failli à ma tâche et je me suis bien amélioré en plus.

Il forçait sur l’articulation des syllabes pour bien se faire comprendre, l’agacement se sentant dans sa gorge. Alana le frappait toujours lorsqu’il faisait quelque chose de mal à ses yeux et à chaque fois Cillian comprit le problème. À chaque fois, il répara son erreur. Pourtant, il ne voyait pas de problème actuellement. Bien au contraire ! Il avait une entreprise bien en vue au Royaume-Uni et était en passe de devenir le maître des Cauchemars.

- J’aurais cru que tu … Alors seulement ses yeux se posèrent sur Vanessa, une simple Rêveuse, dont les oreilles si chastes ne pourraient tolérer autant de vilains mots. Vanessa l’observait-il baissant le ton jusqu’à sa voix devienne caverneuse à en faire peur. À la cuisine.

Sur ce regard de glace, Vanessa hocha la tête et sachant ce que cela voulait dire, elle se dirigea donc tranquillement et toujours d’une démarche de prédatrice vers la cuisine. Elle n’oublia quand même pas de lancer un regard de défi à la nouvelle venue.

En même temps, Cillian croisa les bras sur son torse attendant des explications de celle sans qui il n’aurait pas pu atteindre un sommet aussi élevé dans le monde des songes. Mais il attendait. Il n’était plus un apprenti. Il savait être un maître et pensait qu’elle le traiterait comme tel. Il aurait du se douter être trop optimiste.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas

libre

Alana Summers
Alana Summers

INSCRIT DEPUIS LE : 30/12/2014
MESSAGES : 1614
POINTS : 7749



Double trouble [Alana et Cillian] Empty
MessageSujet: Re: Double trouble [Alana et Cillian]   Double trouble [Alana et Cillian] EmptySam 31 Aoû - 20:33


 
 

 
Double trouble

 

 
Cillian avait été son premier élève. Le seul qu’elle avait élevé à ce point. Les autres qu’elle avait plus ou moins prit sous son aile depuis ne l’avaient pas emplie de cette satisfaction que seul le blond avait réussi à donner. L’effet du premier elle supposait. Elle avait aimé le voir contrôler de mieux en mieux son pouvoir, maîtriser de plus en plus sa rage. Rage envers cette Caitlin qui l’avait si bien dédaigné. De cette colère, elle lui avait appris à en tirer le meilleur. Loin d’en éprouver de la jalousie envers les sentiments de son protégé envers cette Gardienne, Alana les avait cultivés avec soin pour que Cillian puisse en faire quelque chose de bien. La jeune femme était fière de ce qu’il était devenu mais jamais elle ne le lui dirait. Ce n’était pas son genre et il risquait de prendre encore plus la grosse tête. Déjà qu’il allait lui falloir dégonfler le melon qui lui servait de tête en ce moment… La jeune femme n’avait aucune envie de lui faire des compliments. Ils ne s’étaient pas encore rencontrés dans le Monde des Songes mais elle n’avait aucun doute sur celui qui allait gagner. On ne gagnait jamais quand on avait comme adversaire Alana Summers. Et si Cillian l’avait oublié, elle se chargerait de le lui rappeler.

Sentant le regard de la bonne sur elle après le coup porté à son maître, la brune se tourna vers cette Vanessa et la regarda droit dans les yeux. Cette dernière se mit à gigoter mal à l’aise. Un petit sourire vint étirer les lèvres pulpeuses de la brune. Et un rire vint s’exhaler de ses lèvres quand elle l’entendit se faire apostropher comme un animal de domestique. Rire qui ne s’éteignit même pas quand la bimbo la regarda. Même dans ce monde, Alana Summers était la reine.

« Tu as vu l’état du Monde des Songes ?! », lui dit-elle en se tournant vers lui et lui assénant un deuxième coup.

Tournant les talons, elle se dirigea vers le salon qu’elle voyait depuis l’entrée ne se doutant pas une seule seconde que le maître de maison ne la suive. Elle le laissa admirer sa silhouette que la robe chemisier bien ceintrée soulignait à la perfection. Des talons vertigineux complétaient cette tenue qui lui donnait une allure royale. Faisant comme si la maisonnée lui appartenait, elle s’installa dans un fauteuil et croisa ses jambes en le regardant.

« Qu’est ce que je t’ai toujours dit Cillian ? Observer l’équilibre. Car sans lui, cela sera le chaos et rien ne peut fonctionner dans le chaos. »

Elle s’interrompit en le regardant de la tête aux pieds. Tout en lui respirait la réussite et il s’était même embelli avec l’âge. Mais cela n’impressionnait nullement notre brune. Rien n’arrivait à l’impressionner à dire vrai. Sure d’elle, Alana ne se laissait pas démonter facilement. Et ce n’était certainement pas son ancien élève qui allait réussir à le faire. Le coude sur l’accoudoir et le menton posé négligemment sur ses doigts manucurés, la jolie brune observait Cillian. Froidement.

« Tu t’attendais à ce que je te félicite ? »


Un bruit se fit entendre alors et elle lui dit

« Va dire à ton jouet sexuel que tu n’as pas besoin d’elle. Elle peut partir. Et on causera tranquillement tous les deux »

 
panic!attack

_________________
QUEEN
OF THE NIGHT


Double trouble [Alana et Cillian] 18051810
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous
Invité



Double trouble [Alana et Cillian] Empty
MessageSujet: Re: Double trouble [Alana et Cillian]   Double trouble [Alana et Cillian] EmptyLun 9 Sep - 3:16

Double trouble × ft. Alana Summers & Cillian O'Hare
De la cuisine, Vanessa tendait l’oreille non totalement dédiée à la tâche l’occupant actuellement. Elle tourna lentement la tête, surprise, d’entendre la deuxième claque qui avait sûrement trouvé à nouveau l’arrière de la tête de son employeur. Vanessa ne vit jamais Cillian O’Hare se faire traiter de la sorte. Au contraire, c’était bien lui qui offrait ce genre de traitement aux gens s’opposant à sa grandeur d’âme. – Les gens ne comprenaient jamais rien.

Non, Vanessa n’était pas née de la dernière pluie bien malgré sa poitrine et ses attitudes alimentant la stupidité d’une blonde.

Mais malheureusement, non concentrée sur sa tâche de remplir un verre de scotch à Cillian et un cocktail pour la nouvelle venue, Vanessa laissait tomber maladroitement du sel dans le premier. On se doutait bien que le sel fut, de prime abord, jalousement dédié au deuxième.

La jeune femme ne comprenait pas lorsqu’Alana Summers parla de l’état du « monde des songes » et suivit Cillian faisant de même à la suite du roulement des hanches de la première dans cette robe un peu trop transparente vers le salon.

Cillian O’Hare soupirait tout en rejetant la tête en arrière las. Des mains, il agrippa sa tête et ferma les yeux sachant dorénavant ou se trouvait le problème. Un problème de taille dont il n’était même pas responsable. Elle l’observait telle une reine dans son trône, les bras sur les accoudoirs du fauteuil et un regard froid, si froid au visage.
Lui ?

Il restait debout, baissant la tête mollement sachant que oui, le problème était bien réel comme Alana lui rappelait de toujours respecter l’équilibre sinon c’était le chaos. Bon, le chaos pouvait mener, de nouveau, vers l’équilibre. Certes, il choisit sagement de ne pas argumenter là-dessus.

- Les Cauchemars ne sont pas affectés.

Tentait-il plutôt de se défendre, articulant bien chacun des mots et observant son mentor dans les yeux tout aussi froids que les siens pouvaient l’être. Cillan ne cilla point lorsqu’elle lui demanda s’il attendait des félicitations. Son poing droit ne formait alors et pourtant, plus qu’une boule bien ferme.
Hé oui ! Il avait eu la naïveté de croire en des félicitations.

Heureusement pour lui, Vanessa se ramena et dans la conversation et derrière lui. Elle amenait un plateau sur lequel était posé deux verres; un du scotch préféré de l’homme et l’autre d’un cocktail.
Alors qu’il prenait le verre de scotch, Vanessa déposa l’autre sur la table basse près du fauteuil dans lequel se trouvait Alana.

- Si monsieur le souhaite vraiment, je m’éclipserais.

Cillian voyait bien les yeux de biche de Vanessa l’implorant de rester. Certes, il hocha la tête puis, montrant lentement, mais franchement la porte à celle-ci. Ce n’était pas qu’il se soumettait totalement à la volonté d’Alana, mais bien parce que la conversation tournait autour du monde des songes et que Vanessa ne devait rien en savoir.

Pendant que Vanessa quittait les yeux d’un air faussement boudeur envoyant un dernier sourire en coin remplit de défi à Alana Summers, Cillian s’assoyait dans le canapé faisant face au foyer et de biais par rapport au fauteuil – ahrem, au trône – de la reine.

Le bras gauche contre l’accoudoir du canapé, il faisait miroiter son scotch de l’autre tout comme sûrement la patience de la femme.

- Je n’y suis pour rien dans le changement brutal du monde des songes. Les Gardiens nous avaient surpris chez nous, j’ai du ordonner à ma protégée de les faire fuir … Dans un petit rire, il haussa les épaules de contentement. Je n’ai jamais vu un pouvoir aussi puissant. Tu aurais du voir la dévastation dans les rangs des Gardiens. C’est sûrement la plus puissante Cauchemar de tous les temps.

Remontait-il les yeux vers Alana curieux de la manière dont elle allait réagir en parlant d’une autre en la plus puissante Cauchemar vue. Certes, c’était un fait. Cette puissance en avait même bouleversé les fondements même du monde des songes.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



Double trouble [Alana et Cillian] Empty
MessageSujet: Re: Double trouble [Alana et Cillian]   Double trouble [Alana et Cillian] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Double trouble [Alana et Cillian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-