ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️

Partagez
 

 Hospital for Souls {Néo & Jack}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

informé

Jack Davis
Jack Davis

Hospital for Souls {Néo & Jack} Notsleep

INSCRIT DEPUIS LE : 17/01/2018
MESSAGES : 268
POINTS : 4189



Hospital for Souls {Néo & Jack} Empty
MessageSujet: Hospital for Souls {Néo & Jack}   Hospital for Souls {Néo & Jack} EmptyVen 23 Aoû - 16:03


Hospital for Souls

Néo & Jack



Mes chaussures marquent mes pas sur le bitume. Une odeur de tabac me suit à la trace, percutant les maigres passant qui croisent ma route en direction des portes de l’hôpital se prosternant devant moi. Je m’arrête devant l’entrée, analyse le bâtiment derrière mes lunettes de soleil. C’est froid. Un putain d’hosto quoi. Je tire sur ma clope en vitesse, laissant mes doigts l’écraser dans le cendrier sans même la finir. Je suis beaucoup trop impatient pour ça. J’ignore royalement les regards qui se posent sur moi tandis que je m’avance dans l’entrée, droit sur l’accueil, armé de mon sourire le plus charmant.

« Bonjour. Je viens voir Néo Hansen. Je suis un ami. »

Je croise les doigts pour qu’ils me laissent passer. La réceptionniste me dévisage d’un drôle d’air, alors que sa collègue m’offre un petit sourire qui ne trompe personne. Elle est pas mal. Mais ce n’est pas pour ça que je suis là. L’information fini par tomber. Il est là. Troisième étage, chambre 498. Magnifique !

« Merci beaucoup ! »

J’offre un petit sourire à la blondinette avant de m’éclipser sans attendre, cherchant les ascenseurs. J’essaie d’ignorer les battements de mon coeur dans ma poitrine. Je suis beaucoup trop excité à l’idée de le revoir. Autant que je suis inquiet, en fait. Parce que je sais pas dans quel état je vais le trouver. Ca me fait flipper. Le trajet jusqu’à sa chambre me parait durer une éternité. Je souffle un bon coup, essaie de me faire une raison. Je vais le revoir. Après dix ans. C’est réel bordel. Le souvenir de son rire fait naitre mon sourire. Putain, j’ai tellement hâte.

Chambre 498. J’y suis. La porte est entre ouverte. Il y a quelqu’un avec lui. Sans doute sa mère. Je stresse comme un malade, me mord la lèvre en essayant de calmer ma respiration presque affolée. Tu peux le faire Jack. T’es pas venu là pour rien. Aller ! Ma main glisse sur la porte pour l’ouvrir un peu plus. La première chose qui me saute aux yeux, se sont les fleurs. Le bouquet colorés posé bien à vue sur une petite table. J’avance et enfin, mon regard percute la silhouette d’une femme plus âgée que moi. Mon regard l’effleure à peine, s’accrochant au corps reposant dans le lit, juste à côté d’elle. Putain, Néo...

Je déglutis difficilement. Il est blanc comme un mort, entouré de tuyaux qui court partout autour de lui. Seul le bruit du moniteur prouve qu’il est encore en vie. Il n’a aucune contusions, aucun bleu, rien du tout. Il est maigre, très maigre, mais il a l’air d’aller bien. J’arrive à prendre une inspiration, me rendant seulement compte que j’avais arrêté de respirer. Un frisson court le long de mon échine. Putain, alors, c’était pas des conneries.

« Bonjour. Qui êtes-vous ? »

J’avais presque oublié sa mère bordel. Je me tourne vers elle, retrouve mon sourire par automatisme.

« Un ami. Un vieil ami. »

Je m’approche du lit, fait le tour pour mieux laisser mon regard se perdre sur le visage de Néo. Je serais incapable de dire comment je me sens, là, maintenant, tout de suite. Totalement incapable.

« J’ai appris son état hier. Comment va-t’il ? Depuis combien de temps est-il dans le coma ? Est-ce qu’il y a la moindre chance qu’il se réveille un jour ? »

Mes yeux quittent sa peau blanchâtre pour rencontrer le visage de sa mère. Elle n’a pas l’air très vaillante. Vraiment pas.

« Ca fait huit mois maintenant. Les médecins disent qu’il y a encore de l’espoir. Faible, mais bien présent. »

« Je vois. »

A nouveau, je le regarde. Mes doigts glissent à sa rencontre, touchent sa main avec délicatesse. J’aurais presque peur de le casser tellement il m’apparait fragile. Huit mois. Huit putain de moi qu’il est dans cet état. Bordel de merde.

« Est-ce que je peux faire quoi que ce soit ? Aller vous chercher un café ? N’importe quoi ? »

« Non, je vous remercie, je vais profiter de votre présence pour faire une pause. N’hésitez pas à m’appeler si il donne le moindre signe de vie. Je ne serais pas loin. »

« Bien sûr. »

« Prenez ma place. Et vous êtes ? »

« Jack Davis. »

« Jack... Merci d’être venu le voir. Les visites sont rares pour lui. Je suis contente qu’il ai au moins un ami sur lequel compter. »


Je déglutis. La détresse de cette femme me fait réellement de la peine. Néo, va vraiment falloir que tu fasses un effort mon pote, que tu te réveilles, au moins pour elle.

***

J’ai passé des heures à l’hôpital, auprès de Néo, a discuter avec sa mère. J’ai exceptionnellement fermé le garage pour la journée. Je n’avais pas la force d’y aller. Juste celle de rentrer chez moi, totalement épuisé. Les émotions m’avaient pompées toute mon énergie, jusqu’à la moindre fibre. Je me laissais tomber sur mon lit, frottait mes yeux fatigués. Une petite sieste me ferait le plus grand bien, avant d’aller chercher Adam à l’école. Je réglais mon réveil pour ne pas louper mon coup, puis fermait les yeux. Il ne me fallu même pas cinq minutes pour sombrer comme une masse.

L’odeur d’une forêt enveloppait mes sens. Je marchais entre les arbres, écoutait le chant des oiseaux autour de moi. L’atmosphère était reposante, emprise d’une ambiance toute particulière, baignée dans une lumière presque irréelle. Et j’avançais, pas à pas, la tête dans les nuages, la clope aux lèvres.

_________________
Surprise bitch !
You hear us? You hear us? If you hear us, go fuck yourself. You thought you were going to have us? You thought we had not seen anything? Surprise asshole!


Dernière édition par Jack Davis le Ven 23 Aoû - 19:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

libre

Néo K. Hansen
Néo K. Hansen

Hospital for Souls {Néo & Jack} 191003053226571452

INSCRIT DEPUIS LE : 19/08/2019
MESSAGES : 193
POINTS : 2609



Hospital for Souls {Néo & Jack} Empty
MessageSujet: Re: Hospital for Souls {Néo & Jack}   Hospital for Souls {Néo & Jack} EmptyVen 23 Aoû - 18:57




Hospital for Souls
Jack & Néo

C’était long. Terriblement long. Plus encore que d’habitude. Le Monde des Songes ne m’a même plus paru assez grand pour contenir mon irascibilité. Comme un lion en cage. J’ai grondé ma hargne sur les Rêves alentours. Mais j’ai pris garde à ne pas trop m’éloigner. J’avais trop peur de perdre sa trace. A Jack.

Et puis je n’ai pas hésité lorsque – enfin – son inconscient s’est manifesté. Je retrouve la saveur de ses songes non sans un certain soulagement. J’allais devenir dingue. Complètement dingue à l’attendre. Mes pas foulent rapidement le sol meuble et humide de la forêt. Je n’ai pas de temps à perdre. Pas même à m’assurer de son état d’esprit. L’air frétille avec animosité autour de moi. Je suis tellement à fleur de peau, tellement excité et tendu à l’idée de retrouver mon pote, que mon aura est en ébullition. Le Rêve peste. Grogne. Me pousse à m’en aller. Je l’ignore. Il faut que je sache, que je vérifie s’il s’est souvenu de notre échange à son réveil. Et si oui, je veux savoir ce qu’il a appris à mon sujet.

Je ne mets que quelques secondes à repérer mon Rêveur dans son univers onirique. Sans m’en rendre compte, la lumière féérique de l’endroit se meut en quelque chose de bien plus lugubre à mon approche. L’éclat du soleil à travers les branchages devient plus terne, plus mélancolique. Les bruissements de la faune et de la flore se font plus discret. L’air apparaît plus frais. L’endroit semble perdu hors du temps. Suspendu, en latence. Mes doigts se referment autour du bras de Jack dans son dos. Je m'imprègne aussitôt de sa chaleur, de sa sérénité. Une longue appréhension fait tressaillir mon échine.

- Alors ?

Ma voix est enrouée, bien trop dérangée par les émotions qui s’accumulent dans mon ventre. Qui aurait pensé qu’une telle tension pourrait figurer dans un mot aussi minuscule.




_________________
give me what i want. give me what i need right now. that's what i want. that's what i need, get it ! cure me, or give up the fight here.


Dernière édition par Néo K. Hansen le Ven 23 Aoû - 23:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

informé

Jack Davis
Jack Davis

Hospital for Souls {Néo & Jack} Notsleep

INSCRIT DEPUIS LE : 17/01/2018
MESSAGES : 268
POINTS : 4189



Hospital for Souls {Néo & Jack} Empty
MessageSujet: Re: Hospital for Souls {Néo & Jack}   Hospital for Souls {Néo & Jack} EmptyVen 23 Aoû - 19:40


Hospital for Souls

Néo & Jack



Je marche, encore et encore, m’égare de plus en plus au milieu des arbres peuplant cette forêt dans laquelle je me trouve. Puis d’un coup, l’ambiance change, se faisant plus pesante, presque oppressante. Je fronce les sourcils, mais avance toujours, en tirant sur ma clope de temps en temps. Soudain, on m’attrape le bras, m’arrache à ma sérénité. Je me retourne à la volée, découvre son visage. Néo. Evidemment.

Sa question vole comme une claque dans l’air. Alors ? Alors que lui dire ? Par où commencer ? J’ai un petit mouvement de recul, juste pour récupérer mon bras qu’il est en train de broyer sous sa poigne, visiblement sans même s’en rendre compte. Ca fait du bien de le voir. Il a meilleure mine ici que dans le monde réel.

« Alors, ta mère est adorable. »


Autant commencer simple. Je lui offre ma clope, comme si ça pouvait lui permettre de se calmer un peu, essayant de ne pas entrer dans cette tension latente qu’il traine avec lui. La situation est loin d’être simple, c’est peu de le dire. Ma main glisse dans mes cheveux pour les remettre en arrière alors que je quitte brièvement son regard, cherchant mes mots.

« Ca fait huit mois Néo. Ta mère vient tous les jours, sans exception. Elle ne va pas bien, Néo, elle est au bord du gouffre. Les médecins sont plutôt pessimistes. Je pense qu’il essaie de la convaincre d’abandonner la partie. »

Je ne pouvais pas être plus franc. Je retrouve l’état terne de ses iris, glissant ma main dans ma poche à la recherche d’une clope en échange de celle que je lui ai offert.

« Elle lâchera rien tu sais. C’est une coriace, ta mère. Mais, il est vraiment temps que tu te réveille, elle va plus tenir longtemps, ça, je peux te l’assurer. »

J’aime pas dire ce genre de choses, lui claquer la vérité toute nue à la gueule. Mais c’est pas mon genre de tourner autour du pot. A quoi ça servirait, de toute façon ?

« Quant à toi tu es... Maigre. Et presque translucide. Ton corps est intact, ta gueule aussi, de ce côté là, tout va bien. On dirait juste que t’es mort, avec une multitude de machines pour te garder en vie. »

Et bordel, cette image de lui... Ne va pas me lâcher pendant un moment. Faut qu’on mette fin à ce calvaire, autant pour lui, que pour sa mère. Et puis, j’lui ai promis, à sa mère, que je viendrais souvent, au moins pour lui tenir compagnie à elle, semblant si seule dans cette chambre seulement colorée des fleurs qu’elle amène toutes les semaines. Ca me file le cafard. Je suis incapable de rester sans rien faire, que Néo le veuille ou non.

_________________
Surprise bitch !
You hear us? You hear us? If you hear us, go fuck yourself. You thought you were going to have us? You thought we had not seen anything? Surprise asshole!
Revenir en haut Aller en bas

libre

Néo K. Hansen
Néo K. Hansen

Hospital for Souls {Néo & Jack} 191003053226571452

INSCRIT DEPUIS LE : 19/08/2019
MESSAGES : 193
POINTS : 2609



Hospital for Souls {Néo & Jack} Empty
MessageSujet: Re: Hospital for Souls {Néo & Jack}   Hospital for Souls {Néo & Jack} EmptyVen 23 Aoû - 23:34




Hospital for Souls
Jack & Néo

Le regard de Jack parle pour lui. Ce que je lis, là, au fond de son âme, me presse le cœur bien plus que ce que j’aurais pensé. La tension cesse de grimper. Elle s’arrête, elle se fige. Comme glacée par un vent polaire. Et elle finit par s’effriter. Puis par éclater, un peu plus à chaque mot qui anime les lèvres du Rêveur. « Ça fait huit mois Néo ».  Huit mois. L’air quitte mes poumons. Huit putains de mois. « Elle est au bord du gouffre ». Les révélations s’enchaînent, les vérités brutes, cruelles, impitoyables. Ça me tombe dessus comme un éboulement de caillasses. « Les médecins sont plutôt pessimistes ». Mes yeux ont décroché des siens. J’étouffe, et soudain je regrette. Je regrette d’avoir voulu savoir. Je regrette de lui avoir dit où me trouver et d’avoir voulu m’accrocher à une espèce d’espoir mort-né. Jack termine de raconter. Il n’omet rien. Rien du tout. Je n’ai même pas besoin de poser de questions. Mes paupières se ferment sur la vision de mon corps relié à une machine, déjà prêt à changer d’étage pour rejoindre la morgue. Le silence se fait, et j’expire fébrilement le reste d’oxygène coincé dans mes poumons. Maigre. Translucide. On dirait juste que t’es mort. Mes yeux retrouvent les siens, le temps d’un instant. J’acquiesce. Sans un mot. J’ai rien à dire. Plus rien du tout. Je me détourne de lui. Un bourdonnement sourd tonne inlassablement à mes oreilles. Mes jambes s’animent en quelques pas sur le sol de la forêt.

J’étouffe. Je suis en train d’étouffer.


Quelque chose effleure mon épaule. C’est infime, c’est léger. Je n’y prête même pas attention. Une pluie de feuilles rougeâtres tombe délicatement de la cime des arbres. La forêt se défait de son habit de printemps, pour mieux se faire dévorer par l’automne, et enfermée par l’hiver. Je suis en train de lui faire du mal, à Jack, plus ou moins inconsciemment. Je suis en train de m’insinuer dans son rêve. Mes pieds décident de m’asseoir sur un vieux tronc d’arbre renversé à terre. Il se met doucement à neiger lorsque je perds mon visage dans le creux de mes mains.

- J’peux pas faire ça …

Mes doigts se referment désespérément dans mes cheveux. Mes dents se serrent. Mon cœur s’emballe. Mon être entier se tend brutalement. J’peux pas. C’est terrifiant. J’peux pas attendre de crever, juste là. Les émotions s’emmêlent et s’entrechoquent dans mon torse. Je n’arrive plus à respirer. C’est beaucoup trop à encaisser. Merde. Merde putain ! J’veux pas mourir. Quelque chose se rompt au fond de mon crâne. L’air s’engouffre abruptement dans mon buste. Et avec elle, une larme impuissante finit sa route le long de ma joue.

- J’peux pas mourir comme ça, grincé-je durement entre mes mâchoires contractées, sans pouvoir empêcher ce déluge humide et glacé de s’insinuer entre mes paumes et de dévaler mon visage.

Minable. Pitoyable. Mais putain j’en ai vraiment pas le courage.




_________________
give me what i want. give me what i need right now. that's what i want. that's what i need, get it ! cure me, or give up the fight here.
Revenir en haut Aller en bas

informé

Jack Davis
Jack Davis

Hospital for Souls {Néo & Jack} Notsleep

INSCRIT DEPUIS LE : 17/01/2018
MESSAGES : 268
POINTS : 4189



Hospital for Souls {Néo & Jack} Empty
MessageSujet: Re: Hospital for Souls {Néo & Jack}   Hospital for Souls {Néo & Jack} EmptyVen 23 Aoû - 23:59


Hospital for Souls

Néo & Jack



Je vois son visage se décomposer peu à peu sous mon regard totalement impuissant. Je suis désolé Néo. Si tu savais à quel point je suis désolé de t’annoncer tout ça. Mais j’ai pas le choix. Je me vois pas te le cacher. Tu as le droit de savoir. Tu en a besoin, même si ça te fait un mal de chien. Mon regard doit crier au désespoir au moins autant que le sien avant qu’il ne se détourne de moi. Je serre les poings, désemparé de le voir dans cet état. Je m’attends à tout venant de lui. De la rage, de la tristesse, du désespoir... Je me tiens prêt à encaisser, peu importe ce qui sortira comme émotion, mais le changement brutal d’environnement, ça, je ne m’y attends pas du tout. Mes yeux le quittent pour se perdre sur les fleurs rouges qui nous entoure brusquement, puis sur les flocons qui les remplace. Pendant un instant, une fraction de seconde, je suis à nouveau totalement émerveillé par ses talents. Juste avant que mes yeux le suivent à nouveau alors qu’il prend place sur un vieux tronc. Sa détresse me ravage, m’atteint plus que prévu, mais il est hors de question que je cède. Il a besoin de moi. Maintenant, plus que jamais. C’est pas le moment de craquer. Pas le moment de le laisser tomber.

« Tu mourras pas comme ça Néo. »

Je sais pas si il m’entend ou si il est trop atteint par son chagrin pour même se rendre compte de ma présence. J’approche, doucement, jusqu’à glisser ma main jusqu’à son épaule, m’abaisser à genoux pour mieux lui faire face. Je force le passage de ses mains sur son visage, pour mieux me glisser entre ses bras. J’men fou si il n’en a pas envie. J’m’en bas franchement les couilles. Ma tête trouve sa place à côté de la sienne alors que mes bras l’entoure, le serre le plus possible. Essaie de me repousser si t’en a envie, frappe moi, du plus fort que tu peux, mais je te laisserais pas comme ça.

« Tu ne vas pas mourir. Tu vas vivre. Tu vas sortir de ce lit Néo. Je m’en cogne de ce que les médecins disent, de ce que tu peux penser, du peu d’espoir que tu peux avoir. Tu vas t’en sortir. Je te laisserais pas tomber. Tu m’entends ?»

Mes mots glissent au creux de son oreille. Ma question n’attends aucune réponse. Peu importe le prix, je te laisserais pas tomber. Tu peux faire tout ce que tu veux, me repousser autant que tu en as la force. Ca changera rien putain. Rien du tout. J’m’arrêterais pas tant que tu seras pas sorti de ce lit immonde, tant que je verrais pas ta tronche d’endormi sortir de son sommeil. Je quitte ma cachette pour tenter de retrouver ses yeux, maintenir sa tête entre mes mains pour l’empêcher de plonger. Je prends sur moi, en voyant son visage ravagé par les larmes. Mes dents se serrent, mes doigts glissent sur ses joues pour en chasser l’eau dévalant sa peau.

« On va y arriver, tu m’entends. Même si ça doit prendre des jours, des semaines ou des mois. Je les laisserais pas te débrancher. Jamais. »

_________________
Surprise bitch !
You hear us? You hear us? If you hear us, go fuck yourself. You thought you were going to have us? You thought we had not seen anything? Surprise asshole!
Revenir en haut Aller en bas

libre

Néo K. Hansen
Néo K. Hansen

Hospital for Souls {Néo & Jack} 191003053226571452

INSCRIT DEPUIS LE : 19/08/2019
MESSAGES : 193
POINTS : 2609



Hospital for Souls {Néo & Jack} Empty
MessageSujet: Re: Hospital for Souls {Néo & Jack}   Hospital for Souls {Néo & Jack} EmptySam 24 Aoû - 0:58




Hospital for Souls
Jack & Néo

Son emprise court sur mon être. Il me retire mes bras. Il me retire mes mains. Il m’oblige à le regarder, à me dévoiler plus encore dans mon état lamentable. J’aurais dû me barrer. Me casser de là, pour ne pas qu’il ait à voir ça. Mais j’en suis incapable. Je me sens lourd, complètement vidé. Comme si toute once d’énergie s’était enfuie de ce corps déjà condamné. Mes doigts se serrent autour de sa veste. Mes yeux restent fermement et désespérément clos. Je ne veux pas croiser son regard. Pas alors que c’est tout ce qu’il semble vouloir à cet instant précis. Ses mains glissent sur mon visage. Mes dents se contractent plus encore. Les mots qu’il a prononcés tournent et se percutent dans mon crâne. Ça me pique, ça me fait mal. Comme un douloureux poison.  

- Qu’est-ce que t’en sais, putain ?

J’essaye de le repousser. Mes iris se révèlent brusquement pour se planter farouchement dans les siennes. Et peu importe pour mes larmes.

- Rien du tout, Jack. T’en sais rien du tout !

Mes bras s’échinent à repousser les siens. La peur me noue le ventre. Les sanglots brouillent ma respiration chaotique.

- T’es pas un foutu médecin. T’es pas dans ma foutue tête. Tu peux pas m’aider, bordel. Tu peux pas !

Je m’acharne contre lui. Je tente de le rejeter, de l’éloigner de moi. C’est minable, complètement minable. Mes capacités surnaturelles se sont éteintes. Enterrées, totalement disparues. Il ne neige plus. J’aurais pu le balayer en un clignement d’œil. Le pousser loin de moi, l’empêcher de me toucher.  Même ça j’en suis foutrement incapable. Putain de merde, il aurait dû débrancher la machine tout à l’heure. Comme ça tout aurait été réglé.

- Lâche-moi … !

Je m’arrache totalement à son emprise pour mieux me raccrocher brutalement à lui. Ma terreur explose en larmes pour de bon alors que mes poignes se referment autour des pans de sa veste. Ma tête tombe contre son épaule. C’est beaucoup trop. Je ne peux plus. Mon corps se laisse aller contre lui, inébranlable.

- C’est comme la meth, Jack. Tu peux rien pour moi. Tu peux pas m’aider, tu comprends ? Parce que moi-même je n’arrive pas à me venir en aide. Tout ce que je sais faire, c’est m’foutre en l’air...





_________________
give me what i want. give me what i need right now. that's what i want. that's what i need, get it ! cure me, or give up the fight here.
Revenir en haut Aller en bas

informé

Jack Davis
Jack Davis

Hospital for Souls {Néo & Jack} Notsleep

INSCRIT DEPUIS LE : 17/01/2018
MESSAGES : 268
POINTS : 4189



Hospital for Souls {Néo & Jack} Empty
MessageSujet: Re: Hospital for Souls {Néo & Jack}   Hospital for Souls {Néo & Jack} EmptySam 24 Aoû - 10:38


Hospital for Souls

Néo & Jack



Sa rage arrive, explose entre mes bras qui le retienne même s’il essaie d’échapper à ma prise. Je reste de marbre face à sa colère, sa terreur palpable, à ses mots qu’il m’envoie comme des claques dans la gueule. Encore, encore, toujours plus fort. J’encaisse, c’est ce que je sais faire de mieux. Encore et encore, j’encaisse ses coups et ses larmes, ignorant tout ce qui se passe autour de nous. Mes muscles se tendent lorsqu’il me repousse, pour mieux venir à nouveau se réfugier contre moi. Il a raison, j’en sais rien, je suis pas un putain de médecin, mais j’essaierais, jusqu’au bout, je donnerais tout ce que j’ai, même si il doit finir par s’en aller, même si l’idée même qu’il abandonne la partie me met totalement hors de moi.

Et puis, sa révélation tombe. La meth. Je comprends enfin ce qu’il n’a pas voulu me dire la veille, cette chose palpable qu’il voulait absolument me cacher, cette horrible nouvelle selon laquelle il a pas lâché sa cam. Ca me met hors de moi, me fais bouillir de l’intérieur. Mais c’est pas pour autant que je le laisserais tomber. Cette saloperie, il finira par s’en passer. D’une manière ou d’une autre. Même si je dois lui botter le cul pour que ça arrive. Putain Néo, tu te rends tellement pas compte de l’importance que tu as pour moi.

« Tu sais ce qu’ils m’ont dit, ces foutus médecins, quand mon fils est né ? Qu’il avait aucune chance de s’en sortir, parce que sa salope de mère avait tout fait pour se faire avorter. Et tu sais pourquoi ? Parce que cette pute supportait pas l’idée d’avoir un gosse d’un mec qui aime les queues autant que les chattes. Alors, elle s’est défoncée, jusqu’à ce que le petit finisse par presque y passer. »


Ma voix flanche, se brise à la fin de ma phrase. Mes mains se referment un peu plus sur lui, se perdent dans ses cheveux ébouriffés sur leurs passage. Pourquoi je lui raconte ça, maintenant ? Parce que je veux qu’il sache. Que même si je suis pas dans sa tête, ça m’empêchera pas d’être là. Ca m’empêchera pas de me battre. Peu importe l’issue.

« Tu veux te foutre en l’air hein ? Tu crois que t’en vaut pas le coup ? Alors t’es vraiment le dernier des connards. Tu veux vivre, je le sais. Tu viens de le dire. Tu veux pas mourir comme ça, dans ce lit, sans te battre. Bah t’sais quoi ? Je me battrais aussi, même si tu dois retomber dans cette saloperie de cam à ton réveil. Parce que tu seras en vie. Et c’est tout ce qui compte. T’as compris ?! »

Mes yeux me piquent, horriblement. Mais je tiens bon. Je ne le lâche plus, je m’accroche à lui autant qu’il peu s’accrocher à moi.

« Tu vas arrêter tes conneries Néo. Tu vas te bouger le cul et revenir dans le monde des vivants. Parce que si tu le fais pas, j’viendrais te foutre mon pied dans le derch en enfer. Ça, tu peux en être certain. »

_________________
Surprise bitch !
You hear us? You hear us? If you hear us, go fuck yourself. You thought you were going to have us? You thought we had not seen anything? Surprise asshole!
Revenir en haut Aller en bas

libre

Néo K. Hansen
Néo K. Hansen

Hospital for Souls {Néo & Jack} 191003053226571452

INSCRIT DEPUIS LE : 19/08/2019
MESSAGES : 193
POINTS : 2609



Hospital for Souls {Néo & Jack} Empty
MessageSujet: Re: Hospital for Souls {Néo & Jack}   Hospital for Souls {Néo & Jack} EmptySam 24 Aoû - 13:21




Hospital for Souls
Jack & Néo

Ses bras se referment autour de mon buste, et l’espace d’un instant, j’ai l’impression de le faire sombrer avec moi. Pourtant c’est tout l’inverse. Il s’échine à me tenir hors de l’eau, hors des ténèbres funestes vers lesquelles je fonce inexorablement. Sa voix gronde. Le poids de ses mots claque à mes oreilles. Je hoquète, sans parvenir à réguler la fureur expressive de mon chagrin et de mes craintes. Mes doigts s’incrustent plus durement encore dans le tissu malmené de sa veste. Je m’agrippe à lui comme à une putain de bouée de sauvetage. Je me concentre sur la force de son étreinte. Je me focalise sur son contact, sa présence contre moi. C’est tout ce qui peut encore me rassurer. Sentir sa chaleur abrupte. Ça me prouve que je suis encore là. Que je ne me suis pas encore totalement effacé.

Comment il peut vouloir un truc pareil ? Comment il peut s’encombrer d’un fardeau de ce genre ? Parce que ce ne sont pas des mots en l’air qu’il balance dans le vent. Ce sont des foutues promesses. Des foutues promesses qui tentent d’alimenter un espoir cabossé et périmé. Alors même que je ne lui ai jamais demandé de se foutre ça dans le crâne. T’es vraiment trop con Jack. C’est pour ça que t’as pris cinq ans de taule. C’est pour ça que t’as été condamné pour tout le monde. T’es beaucoup trop dévoué.

Je n’arrive pas à me résoudre à me redresser. Je n’arrive pas non plus à trouver quoi que ce soit pour lui répondre. Ma tête reste cachée, enfouie contre son épaule. Mes dents se desserrent doucement. La tension désespérée qui me submerge se calme peu à peu. Je me sens épuisé. Totalement vidé. Je sais qu’il faudrait que je m’en aille. Je sais que je ne pourrai pas rester là, planqué dans ce songe, pour le reste de l’éternité. Jack va finir par se réveiller. Il va disparaître, retrouver la réalité. Mais pour le moment, je n’arrive même pas à aligner deux pensées cohérentes. Je veux juste m’y accrocher encore un peu. Jusqu’au dernier moment. Pour ne pas lâcher prise et partir à la dérive.




_________________
give me what i want. give me what i need right now. that's what i want. that's what i need, get it ! cure me, or give up the fight here.


Dernière édition par Néo K. Hansen le Mar 27 Aoû - 15:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

informé

Jack Davis
Jack Davis

Hospital for Souls {Néo & Jack} Notsleep

INSCRIT DEPUIS LE : 17/01/2018
MESSAGES : 268
POINTS : 4189



Hospital for Souls {Néo & Jack} Empty
MessageSujet: Re: Hospital for Souls {Néo & Jack}   Hospital for Souls {Néo & Jack} EmptySam 24 Aoû - 20:25


Hospital for Souls

Néo & Jack



Il ne réponds rien. J’ai réussi à lui couper la chique. Je pensais vraiment pas que ce serait possible, mais c’est le cas. Le silence nous entoure, entrecoupé par ses sanglots se calmant peu à peu au fur et à mesure des secondes qui passent. Il n’a plus de force, refuse de se relever, préfère rester caché, ainsi perdu dans ma veste. Comment ça va se finir, bordel ? Comment est-ce qu’on va faire ? J’en sais foutrement rien. Ca te ressemble tellement Jack, de belles promesses. Et après quoi ? Quoi ? J’en sais rien. Tout ce que je sais, c’est que demain, je serais de retour à son chevet, à ce foutu hôpital, à essayer de rassurer sa pauvre mère qui risque bien de crever de chagrin. Je déglutis avant de prendre une profonde inspiration. Peu importe le temps que ça prend. Peu importe si il veut rester toute la nuit dans mes bras, si c’est ce qu’il lui faut pour se calmer, pour encaisser. Peu importe si...

« BIP BIP BIIIIIPPPP !!! »

Putain de merde. Putain pas déjà ! Ma main s’écrase rageusement sur mon réveil pour l’éteindre au plus vite, l’envoyant valser contre le mur le plus proche. Mon portable cesse son horrible son tandis que je grogne en me retournant. Je veux y retourner. Il faut que j’y retourne bordel ! Néo... Il a besoin de moi. Mais il est temps, Jack, de reprendre ta vie où tu l’as laissé il y a quelques heures. Tu peux pas tout plaquer pour ses beaux yeux. Tu peux pas. Et même, quant t’y réfléchi deux minutes, c’est pas ce que tu veux. Parce que tu as Adam. Ton fils. Qui t’attends sans doute dans la cours de récréation avec impatience, juste pour recevoir son goûter. Aller Jack, bouge toi le cul ! Néo sera toujours là ce soir. Mais... Dans quel état ?

Je soupire, bruyamment. J’ouvre les yeux, fixe un point imaginaire sur mon mur. Faut que j’arrête d’y penser. Faut que j’arrête se délire. Et si... Et si j’étais juste entrain de tout inventer ? Mes dents se serrent. Arrête Jack. Maintenant.

J’arrive à me lever de mon lit, à me trainer jusqu’à la salle de bain pour me foutre de l’eau sur le visage, me remettre les idées en place. Rien de telle que de l’eau glacée sur la gueule pour faire cet effet là. Mon regard se perd sur ma tronche lorsque je me relève face au miroir. Je soupire une fois encore, baissant rapidement les yeux vers l’évier avant de me relever totalement, attrapant une serviette pour m’essuyer le visage au passage. Une clope pour parfaire le tableau, ma main glisse dans mes cheveux pour les remettre en arrière avant que je ne quitte la pièce, enfilant un nouveau t-shirt. Direction l’école.

_________________
Surprise bitch !
You hear us? You hear us? If you hear us, go fuck yourself. You thought you were going to have us? You thought we had not seen anything? Surprise asshole!
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



Hospital for Souls {Néo & Jack} Empty
MessageSujet: Re: Hospital for Souls {Néo & Jack}   Hospital for Souls {Néo & Jack} Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Hospital for Souls {Néo & Jack}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-