ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️

Partagez
 

 Wake up ♦ Jake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

libre

Néo K. Hansen
Néo K. Hansen

Wake up ♦ Jake 191003053226571452

INSCRIT DEPUIS LE : 19/08/2019
MESSAGES : 108
POINTS : 1481



Wake up ♦ Jake Empty
MessageSujet: Wake up ♦ Jake   Wake up ♦ Jake EmptyMer 28 Aoû - 21:41




Wake up
Jack & Néo

Ce n’est peut-être pas si mal, en fin de compte, d’être ici. Cette idée rode en arrière-fond dans mon crâne depuis quelque temps, sans que je ne décide de l’accepter réellement. Mais quand on y pense, depuis que Jack est apparu au beau milieu de mon chemin d’errance, la situation est moins lourde à supporter. Y’a pas mal de choses qui reprennent du sens à mes yeux. Pas mal de choses issues de ma vraie vie qui sortent de l’oubli pour me revenir à l’esprit. Et surtout, il représente mon lien avec la réalité. Le temps a plus ou moins repris une consistance, au gré de ses songes qui m’apparaissent nuit après nuit. A l’époque où je l’ai connu, ce type aurait donné ses tripes pour aider les membres de son clan. A présent, il me laisse entrer dans sa tête. Il me donne ses rêves en même temps qu’il me donne un point de repère. C’est l’ancre qui m’empêche de me perdre dans l’obscurité. Et le mieux là-dedans ? Dans ce Monde, je ne ressens pas le manque. La came me laisse en paix.

Ça fait dix-huit nuits que je passe dans son inconscient. J’ai compté. Dix-huit nuits que j’envahis son esprit sans vraiment lui demander la permission. Qu’il tolère ma présence. Ces quelques heures loin de ma vieille solitude se rythment au son de sa voix, aux images de ses journées qu’il me raconte et des anciens souvenirs qui remontent à la surface. Même si je ne lui dis pas, ça fait un bien fou. Aussi éphémères soient ces moments, aussi longues soient les journées à attendre. J’ai l’impression d’être un peu moins mort.

Je retrouve l’ambiance de ses songes sans tarder. Jack a été plus long que d’habitude à s’endormir ce soir. Je m’invite et pénètre dans son inconscient sans cette drôle de pudeur qui me crispait un peu les premières fois. C’est un peu comme chez moi, maintenant.

Et en parlant de chez soi, c’est peut-être bien la barraque de Jack que je découvre cette nuit. Un vieux salon se déroule sous mes pieds. La pièce n’est pas particulièrement grande. Pas particulièrement moderne non plus. Mais ça a l’air chaleureux. Un feu crépite dans la cheminée, un coucher de soleil décline à l’horizon à travers les fenêtres. Le parquet ancien craque sous mon poids alors que je traverse la pièce. Mes yeux planent brièvement sur la tapisserie issue d’une autre époque, avant que je ne repère la silhouette de mon Rêveur à proximité.

- Salut Jack !

Un sourire malicieux se greffe sur mes lèvres, juste avant que je ne rejoigne le canapé. Je m’y laisse tomber sans la moindre douceur, m’allongeant impunément en travers des coussins qui protestent dans un bruit de ressorts malmenés. Ouais, comme à la maison. Vraiment.

- T’as passé une bonne journée ?


Comme à chaque fois, ce n’est pas tant le « oui » ou le « non » qui va suivre qui m’intéresse. Mais bien les détails qu’il va fournir ensuite. Ses récits issus du monde réel me captivent. Bien plus que le calme constant du Monde des Songes.






_________________
give me what i want. give me what i need right now. that's what i want. that's what i need, get it ! cure me, or give up the fight here.
Revenir en haut Aller en bas

informé

Jack Davis
Jack Davis

Wake up ♦ Jake Notsleep

INSCRIT DEPUIS LE : 17/01/2018
MESSAGES : 241
POINTS : 3429



Wake up ♦ Jake Empty
MessageSujet: Re: Wake up ♦ Jake   Wake up ♦ Jake EmptyJeu 29 Aoû - 23:32


Wake up

Néo & Jack



La chaleur du feu chauffe doucement ma peau. Les flammes s’affolent légèrement sous mon regard contemplant paisiblement ses crépitements. Un sourire léger plane sur mon visage. Je suis incapable de me défaire de la vision des braises explosant sous mes yeux de temps à autre. C’est mon endroit préféré de la maison. Cette cheminée. Je me glisse devant tous les soirs, allumant un bon feu dès que je rentre du boulot. Où au réveil lorsque les matins sont trop froid. Surtout pour Adam, avant qu’il ne se lève, pour qu’il ai bien chaud malgré les températures hivernales. Ce soir, comme tous les autres soirs, j’ai allumé mon feu avant de me laisser tomber sans douceur dans mon vieux fauteuil en cuir usé par le temps. Il ne ressemble plus à rien. L’assise est totalement défoncée, les ressors protestent dès que je pose mon cul dessus, mais je ne l’échangerais pour rien au monde. C’est mon fauteuil. Trouvé avec un pote sur le bord de la route une nuit où nous étions beaucoup trop bourrés pour faire quoi que ce soit de cohérent. On la ramené jusqu’ici, porté, tiré et poussé sur des kilomètres pour enfin lui faire passer la porte. Chaque fois que j’y pense, ça me fait sourire. Et depuis, il n’a plus bougé. Dans un coin de la cuisine, placé de manière à ce que je n’ai aucun mal à voir la porte d’entrée ou même le canapé, où se jette généralement Adam dès qu’il est à la maison. Il me suffit de me balancer en arrière pour l’apercevoir. Il ne me faut pas plus pour me sentir réellement chez moi. Un feu, une bière et ce fauteuil. Je n’ai besoin de rien de plus, mise à part mes clopes, sagement posées à mes côtés, sur un guéridon en bois sans doute aussi vieux que moi. Avec pour seule compagnie, un cendrier que je m’efforce de vider au moins une fois par semaine, histoire que ça ne pue pas trop la clope froide dans la maison. Pour Adam, une fois de plus. Je souris, encore. Qu’est-ce que je fais pas pour ce gosse.

Le goulot de ma bière échoue brièvement entre mes lèvres. Toujours la même, la même marque, depuis des années. J’en ai même tellement l’habitude que je ne suis plus sûr du goût qu’elle a. Ma cigarette suit le même trajet, brûlant mes poumons sur son passage sans le moindre remord. Mes yeux se ferment d’eux même alors que je profite de la délicieuse sensation d’apaisement que ses petites choses peuvent avoir sur moi. J’allonge mes jambes devant moi, devenues douloureuses avec le temps, m’étirant sensiblement. La porte s’ouvre, me faisant prendre appui sur un pied pour mieux voir l’arrivant. Un sourire sincère barre mes lèvres. C’est Néo. Evidemment.

J’ai à peine le temps d’entrevoir son sourire avant qu’il ne prenne place dans le canapé, s’allongeant de tout son long alors que je me lève doucement, abandonnant le bâtonnet empoisonné dans le cendrier mais emportant ma bière avec moi. Je me glisse au dessus de lui, le surplombe de mon visage au dessus du sien, prenant le temps de le détailler quelques secondes. Il a retrouvé le sourire ses derniers jours. Plus ça va, plus il va mieux. Je le sais. Je le vois. Je le sens. Il investit mes rêves tous les soirs, j’investis sa chambre tous les jours. Mes lèvres se rehaussent légèrement.

« Salut toi. »

Ma main libre se glisse brièvement dans sa tignasse, dans un geste de tendresse que je ne retient pas. J’aime aventurer mes doigts dans ses cheveux. Ce geste que je m’interdis le jour en présence de sa mère. Ca me donne un peu plus l’impression qu’il est bien réel. Qu’il est bien là, avec moi, dans mes rêves. Je quitte mon angle de vue pour mieux faire le tour du canapé, venant le rejoindre dedans en soulevant ses pieds pour me glisser en dessous, les accueillant sur mes cuisses ensuite.

« Epuisante. On est sortis avec des potes ce soir. Ca m’a complètement liquidé. »

Pour preuve, je frotte mes yeux à l’aide de mon pouce et mon index, finissant la course de mes doigts dans ma tignasse en rouvrant les paupières, laissant mes iris se fondre en sa direction.

« Je t’ai pas trop manqué ? »

_________________
Surprise bitch !
You hear us? You hear us? If you hear us, go fuck yourself. You thought you were going to have us? You thought we had not seen anything? Surprise asshole!
Revenir en haut Aller en bas

libre

Néo K. Hansen
Néo K. Hansen

Wake up ♦ Jake 191003053226571452

INSCRIT DEPUIS LE : 19/08/2019
MESSAGES : 108
POINTS : 1481



Wake up ♦ Jake Empty
MessageSujet: Re: Wake up ♦ Jake   Wake up ♦ Jake EmptyDim 1 Sep - 16:48




Wake up
Jack & Néo

Les doigts de Jack s’égarent dans mes cheveux alors que je louche sur sa bière à deux doigts de mon visage. Ça, c’est peut-être bien l’un des trucs qui me manque le plus. Le goût d’une bonne bière fraîche contre ma langue. Puis je roule des yeux en réponse à son geste, avant de les planter franchement dans l’émeraude des siens. Mon pote me scrute avec une étrange intensité. Ce n’est pas la première fois que je le surprends à faire ça, à m’observer comme si je n’étais pas à assez futé pour m’en rendre compte. Ou comme s’il n’avait strictement à foutre du fait que ça soit absolument dérangeant. Surtout comme s’il n’en avait rien à foutre, après réflexion. Jack me regarde comme une drôle apparition, et je n’arrive pas à lui en vouloir pour ça. Peut-être qu’il se demande encore si tout ce délire est réel. Peut-être qu’il se demande si je suis vraiment là, dans sa tête et dans ses rêves. Peut-être aussi qu’il se demande combien de temps cette histoire va encore continuer.  J’en sais rien. Je me demanderais sûrement à quel moment exact je suis devenu fou, à sa place. En revanche, son geste ébouriffant mes cheveux, ça, c’est une mauvaise habitude que j’ai dû mal à accepter.

- Tu devrais peut-être adopter un chien. Ça te ferait sans doute du bien.


Je grommelle pour la forme, passablement grognon, avant de joindre mes mains en un oreiller improvisé derrière ma tête. Sans égard pour mes protestations, Jack se fraye une place sur le canapé. Je me tasse un peu plus entre les coussins, laissant un léger sourire venir flotter inconsciemment sur mes lèvres. La voix de mon Rêveur s’élève à nouveau dans la pièce et conquit mon attention toute entière. Il est sorti avec ses potes. Bon sang. Et dire que dans une autre vie ça m’aurait franchement ennuyé d’écouter mon pote me raconter les moindres détails de son existence. Aujourd’hui, ça me captive plus que n’importe quoi d’autre.

- Si tu m’as … Bien sûr que oui, lâché-je naturellement. Tu as mis plus de temps que d’habitude à t’endormir.

Mes yeux quittent brièvement les formes abstraites esquissées par la peinture du plafond pour croiser ceux de Jack.

- Le temps s’écoule lentement ici. C’est long quand tu n’es pas là.

Mon but n’est pas tant de le faire culpabiliser que de répondre en toute sincérité à sa question. Bien sûr que je ne pourrais jamais lui reprocher de profiter de sa vie. De passer du temps avec son gamin. De sortir le soir. De faire tout ce que je suis incapable de faire, dans cet univers. Néanmoins, peut-être bien que je ne râlerai pas après sa décision, si jamais mes propos lui donnent envie de passer plus de temps endormi dans son lit …

- Une soirée entre potes alors ?


Mon attention retourne se perdre au plafond. J’oublie de nouveau ma condition pour imaginer Jack accoudé à un bar avec sa bande de potes. Je me fais l’impression d’être un môme en train de s'imaginer ouvrir ses cadeaux de Noël.

- Raconte.





_________________
give me what i want. give me what i need right now. that's what i want. that's what i need, get it ! cure me, or give up the fight here.
Revenir en haut Aller en bas

informé

Jack Davis
Jack Davis

Wake up ♦ Jake Notsleep

INSCRIT DEPUIS LE : 17/01/2018
MESSAGES : 241
POINTS : 3429



Wake up ♦ Jake Empty
MessageSujet: Re: Wake up ♦ Jake   Wake up ♦ Jake EmptyMer 4 Sep - 22:14


Wake up

Néo & Jack



Mon sourire traine sur mes lèvres lorsque les aveux de Néo arrivent à mes oreilles. Je lui manque. C’est con, mais ça me fait un peu plaisir, même si il ne manque pas de me dire que c’est juste parce qu’il se sent bien seul ici, dans cet univers dont il connait tout. Si je ne peux pas comprendre l’entièreté de sa situation de cauchemar et tous ses trucs de rêves, la solitude, elle, je peux parfaitement la concevoir. Que ferais-je à sa place ? Sans doute exactement la même chose. J’attendrais avec impatience que mon seul compagnon de causette se ramène, même si ce n’est que pour échanger quelques banalités.

« Je suis le seul à qui tu rends visite en toute courtoisie ? C’est mignon. »

Je lui envoie un sourire railleur sans pouvoir m’en empêcher. Mes lèvres retrouvent brièvement le goût de ma bière avant que je ne lui tende pour la forme.

« Je tâcherais de me coucher plus tôt ses prochains jours... De toute façon, mon corps à besoin de repos. Je n’ai plus vingt ans. »

Rien qu’à le dire, je sentais mes douleurs raidir mon corps, de mon dos jusqu’à mes jambes lourdes. La joie des années passées à faire des conneries me rattrapait de plus en plus vite. Et c’était détestable, me laissant un arrière goût amer d’une vieillesse déjà bien trop présente à mon goût.

La voix de Néo glisse à nouveau à mes oreilles, me faisant fermer les yeux pour mieux laisser ma tête choir sur l’assise dans mon dos. J’essayais de me rappeler de ma soirée, des blagues houleuses de mes potes jusqu’à l’odeur de bière mélangée à la clope trainant dans l’établissement où nous étions allés. Mes lèvres se rehaussèrent sensiblement.

« Loïc voulait faire la tournée des bars jusqu’au petit matin. Il était déjà plus très frais lorsqu’on a atterri à l’Amerloc. Ce con s’est trouvé malin de mélanger des shots avec de la bière. Je te dit pas le résultat. On a pas réussi à le décoller du bar. On a dû le trainer jusqu’à la sortie comme un déchet. T’aurait dû voir ça. Tony a évidemment essayé de se faire la serveuse la plus mignonne... Tout ce qu’il a réussi à avoir, c’est un faux numéro. Elle s’est tellement foutu de sa gueule, c’était hilarant ! »

Mes doigts guidèrent ma clope jusqu’à mes lèvres, tirant dessus tout en rouvrant doucement les yeux, accordant mon attention au plafond sans même me poser la question de comment est-ce que ma cigarette avait pu arriver là avant de continuer sur ma lancée.

« Alec n’a pas arrêté de parler de ses gosses et de sa femme. Depuis qu’il est avec, on entend plus que ça. Lui qui était un vrai queutard, Tony arrêtait pas de le charier là dessus. Et puis il a fini par être trop bourré pour arriver à aligner trois mots. Adieu sa famille, bonjour le vieux pote d’études. Dommage qu’il soit violent quand il boit trop. J’ai dû le calmer plus d’une fois. Il a même voulu s’en prendre au gars de la sécu qui surveillait l’entrée. Je te dis pas sa tronche, c’était magique. Heureusement que j’étais encore en état d’expliquer à con que mon pote était pas méchant. On aurait pu finir dehors à grands coups de pieds au cul. »

De parfaits ronds de fumée sortant de ma bouche s’étiraient à présent dans l’air, pour mieux se dissiper une fois presque arrivés au plafond. Ou l’art de gâcher sa clope en s’amusant. Mes yeux quittèrent leur point imaginaire pour retourner se fondre sur mon ancien pote, alors que mes doigts avaient machinalement exercés diverses pressions sur ses pieds toujours sur mes cuisses.

« Une chouette soirée en somme. »

_________________
Surprise bitch !
You hear us? You hear us? If you hear us, go fuck yourself. You thought you were going to have us? You thought we had not seen anything? Surprise asshole!
Revenir en haut Aller en bas

libre

Néo K. Hansen
Néo K. Hansen

Wake up ♦ Jake 191003053226571452

INSCRIT DEPUIS LE : 19/08/2019
MESSAGES : 108
POINTS : 1481



Wake up ♦ Jake Empty
MessageSujet: Re: Wake up ♦ Jake   Wake up ♦ Jake EmptyJeu 5 Sep - 19:30




Wake up
Jack & Néo

Jack se paye ma tronche avec mes « visites de courtoisie ». Sensible à l’ironie de sa réponse, je lui assène un petit coup de genou faussement vexé contre le ventre. Je lève la tête de l’accoudoir juste le temps de lui envoyer un regard railleur en supplément.

- Je suis mignon, je corrige sans lutter contre le sourire goguenard qui perce mes lèvres.

Je ne lui avoue pas vraiment qu’il a raison. Qu’il est le seul Rêveur de mon cercle social que je me permets de hanter. C’est déjà un pur hasard que je sois tombé sur lui l’autre soir. Je n’ai jamais cherché à retrouver les membres de ma famille ici. A quoi pourrait servir une telle connerie, hein ? A part supporter des reproches, ou des lamentations, il n’y aurait rien à en tirer. Comme Jack le premier soir, ils me confondraient avec une reproduction de leur inconscient. Ni plus, ni moins. Et il n’y a rien de plus insupportable que ça.

J’écoute mon vieux compagnon me raconter sa soirée passée, les bars, l’alcool, ses amis complètement torchés. C’est un sourire plus nostalgique qui prend place sur mon visage alors que je m’imagine secrètement la scène. Je les visualise sans peine attablés dans un vieux pub, en train de jouer aux cartes dans une ambiance de fumée de cigarette et un parfum de bière.

- Tes potes ont l’air complètement ravagés.

Et ça a l’air cool. Peut-être pas aussi déglingué que ces soirées qu’on a pu vivre ensemble, lui et moi. Plus saines. Et au moins aussi bonnes pour le moral.

- Et t’es pas si vieux que ça, j’ajoute avec une moue de taquinerie. A moins que tu sois juste plutôt bien conservé.

Néanmoins je ne peux empêcher un sentiment victorieux de poindre secrètement le bout de son nez au fond de moi. Jack va se coucher plus tôt. Et il peut bien utiliser son âge pour prétexte, je m’en carre complètement tant qu’au final il reste avec moi.

- Ça me manque, ce genre de soirée, je lâche finalement dans un soupir, les yeux rivés sur le plafond.





_________________
give me what i want. give me what i need right now. that's what i want. that's what i need, get it ! cure me, or give up the fight here.
Revenir en haut Aller en bas

informé

Jack Davis
Jack Davis

Wake up ♦ Jake Notsleep

INSCRIT DEPUIS LE : 17/01/2018
MESSAGES : 241
POINTS : 3429



Wake up ♦ Jake Empty
MessageSujet: Re: Wake up ♦ Jake   Wake up ♦ Jake EmptyVen 6 Sep - 11:21

Un rire clair s'échappe de mes lèvres face à sa réplique. Ce n'est pas moi qui dirait le contraire, même si c'est de la raillerie. Nous échangeons un regard complice qui durant un instant, me semble précieux au point de vouloir m'en rappeler une fois réveillé. Notre complicité semble à nouveau se forger, nuit après nuit, ce rapprochant de plus en plus de ce que nous vivions il y a dix ans. En mieux. Je souris à sa remarque sur mes amis. C'est peu dire que ses loustics soient totalement jetés. Je ne pourrais pas les voir tous les jours, ni sortir à la même fréquence qu'auparavant, mais une fois de temps en temps, ça fait un bien fou.

" C'est qu'une apparence ahah. En fait je suis un vieux crouton rouillé !"

J'éclate de rire de ma propre bêtise, tirant à nouveau sur ma cigarette pour faire taire mon rire. Mon regard s'accroche à son visage lorsqu'il me dit à quel point ce genre de soirée peu lui manquer. Ma tête se relève sensiblement, ma main s'abattant sur ses jambes dans un signe d'encouragement.

" Qu'est ce que tu attends alors ? Tu t'es renseigné pour savoir si il y en avait d'autres qui avaient vécu ça ? Sur ce que tu pouvais essayer de faire pour sortir de ton lit ? Si tu ne te bouge pas le cul, tu ne risques pas de sortir avant longtemps."

_________________
Surprise bitch !
You hear us? You hear us? If you hear us, go fuck yourself. You thought you were going to have us? You thought we had not seen anything? Surprise asshole!
Revenir en haut Aller en bas

libre

Néo K. Hansen
Néo K. Hansen

Wake up ♦ Jake 191003053226571452

INSCRIT DEPUIS LE : 19/08/2019
MESSAGES : 108
POINTS : 1481



Wake up ♦ Jake Empty
MessageSujet: Re: Wake up ♦ Jake   Wake up ♦ Jake EmptySam 7 Sep - 12:20




Wake up
Jack & Néo

Je ne sais pas ce qui me prend le plus à rebrousse poils. Ce geste vif et intrusif qu’il envoie contre mes jambes, ou la teneur agaçante de ses mots. Mes sourcils se froncent sensiblement sur mon front alors que les muscles de mon visage se tendent. J’évite le regard de Jack, préférant garder mon attention sur le plafond qui me fait toujours face. « Si tu ne te bouges pas le cul, tu risques de ne pas sortir avant longtemps ». Blablabla. Non, sans déconner ?

- Ouais, merci de me le rappeler.

Je roule des yeux. On était bien là. Pourquoi il se met subitement en tête de me rendre maussade et renfrogné ? Je me crispe sans pouvoir m’en empêcher, si bien que le canapé ne me paraît plus aussi confortable que ça maintenant. J’essaye de repositionner mes mains derrière mon crâne, mais rien n’y fait. Jack a posé le doigt sur un sujet beaucoup trop sensible pour que je reste à l’aise.

- Tu crois que c’est aussi simple ?


Je grogne, sans pouvoir m’en empêcher. C’est peut-être bien la pire chose qu’il y avait à faire. J’aurais mieux fait de la fermer et d’étouffer cette conversation avant qu’elle ne s'engage réellement. A présent ça va être une belle merde pour s’en dépêtrer.

- Non j’me suis pas renseigné. Qu’est-ce que tu veux que je fasse au juste ? Que je demande à tous les cons que je croise s’ils font partie du « club des comateux anonymes » du Monde des Songes ?

Irrité, je quitte nerveusement ma position initiale pour me redresser en position assise sur le siège. Je confronte enfin le regard de Jack, bien que la seule chose dont j’ai envie c’est de m’enfuir pour éviter tout ça. Je grince des dents, sourcils froncés.

- Ce n’est pas juste en claquant des doigts que je vais me réveiller, figure-toi. C’est bien plus compliqué que ça.




_________________
give me what i want. give me what i need right now. that's what i want. that's what i need, get it ! cure me, or give up the fight here.
Revenir en haut Aller en bas

informé

Jack Davis
Jack Davis

Wake up ♦ Jake Notsleep

INSCRIT DEPUIS LE : 17/01/2018
MESSAGES : 241
POINTS : 3429



Wake up ♦ Jake Empty
MessageSujet: Re: Wake up ♦ Jake   Wake up ♦ Jake EmptyMer 11 Sep - 22:01


Wake up

Néo & Jack



Evidement, ça ne loupe pas. Néo se renferme comme une huitre suite à ma remarque, me faisant rouler des yeux devant une réaction aussi puérile. Je le laisse se relever sans retenir ses jambes toujours ancrées sur les miennes pour mieux s’asseoir, visiblement irrité par mes paroles. Mon regard, lui, ne faibli pas. Néo peut être un vrai gamin quand il le veut. Même Adam était plus mature que lui sur ce plan la.

« Ce serait un bon commencement oui, tu ne penses pas ? »

C’est à mon tour de me mouvoir, me tournant vers lui en pliant ma jambe sur l’autre, accrochant ma bottine de ma main en laissant l’autre s’inviter sur mes lèvres, tirant une fois de plus sur ma cigarette éternelle.

« Sérieusement Néo, je sais que ce n’est pas aussi facile, mais ce n’est pas en venant te réfugier dans mes rêves chaque nuit que ça fera avancer les choses ! Qu’est-ce que tu as tenté jusqu’ici au juste hein ? »

Je restais calme, tentant de ne pas monter sur mes grands chevaux même si sa réaction tendait à m’énerver au plus haut point. Qu’espérait-il en venant ici au juste ? Etre tranquille jusqu’à la fin de ses jours ? Me torturer jusqu’à me rendre totalement dingue ? Et moi qui passait le rendre visite chaque jour, est-ce que cela en valait seulement la peine ?

« A moins que ce soit ça que tu veuilles vraiment... Hum ? Juste jeter l’éponge sans essayer quoi que ce soit ? J’ai pas envie de te botter le cul pour rien bordel. J’ai envie que tu vives, bien plus que dans ma tête ! »

Un soupir s’échappa brutalement de mes lèvres. Ca commençait à me rendre vraiment dingue, cette situation. Et... Lui. Même si il allait visiblement mieux. Même si j’étais ravi de le voir, chaque nuit. Il me manquait. Chaque fois que j’ouvrais les yeux le matin, il me manquait. Et j’avais encore ce doute, de me dire que j’inventais tout de nos nuits. Même si il m’avait prouvé le contraire. Ca me rendait malade. Malade et fatigué. De plus en plus à cran.

« Qu’est-ce qu’il faut que je fasse Néo ? Pour que tu te sortes les doigts du cul hein ? »

_________________
Surprise bitch !
You hear us? You hear us? If you hear us, go fuck yourself. You thought you were going to have us? You thought we had not seen anything? Surprise asshole!
Revenir en haut Aller en bas

libre

Néo K. Hansen
Néo K. Hansen

Wake up ♦ Jake 191003053226571452

INSCRIT DEPUIS LE : 19/08/2019
MESSAGES : 108
POINTS : 1481



Wake up ♦ Jake Empty
MessageSujet: Re: Wake up ♦ Jake   Wake up ♦ Jake EmptySam 14 Sep - 11:37




Wake up
Jack & Néo

Le sermon se libère entre les lèvres du Rêveur. Il envahit l’espace, fait vibrer l’atmosphère d’un agacement sensible et raisonne à mes oreilles comme un écho désagréable. Et à mesure que Jack s’aventure sur ce terrain glissant, la colère grandit entre mes flancs. Elle gronde, elle enfle, menaçante comme un animal acculé dans un cul de sac. Mes yeux délaissent les siens. Mon attention s’accroche sur un point flou du décor. Mais ses mots ne me lâchent pas. Ils m’irritent un peu plus à chaque seconde qui passe. La question tombe, tranchant, piquante. Mais ce n’est pas une réponse qu’il attend. C’est une solution. Une solution que je ne peux pas lui offrir. Que je ne veux pas lui offrir.

- Tu pourrais déjà commencer par arrêter de me faire chier.

L’offensive part, vile et sifflante. Je quitte brusquement le canapé pour me remettre sur pied. Sa proximité me brûle et m’agace. Son calme froid d’apparence, plus encore. Je m’éloigne d’un pas nerveux au cœur de la pièce. De quoi il se mêle ? C’est quoi son foutu problème ?

- J’ai pas de comptes à te rendre, Jack, putain.


Je lui balance un regard noir par-dessus mon épaule. La température chute sans que je ne m’en rende compte tandis que la lueur du soleil décline pour de bon dehors. Pourtant le feu crépite toujours dans la cheminée. Toujours plus fort. De plus en plus vorace. Il s’agite, comme réceptif aux humeurs néfastes qui polluent l’air.

- Tu veux savoir ce que j’ai tenté jusqu’ici, c’est ça ?

Cette fois mon corps se tourne totalement vers lui. Mes gestes s’amplifient, marquant mes protestations et ma colère grandissante. Non, j’ai aucun compte à lui rendre. Pourtant ma langue se délie, acerbe, prête à se décharger de son venin.

- Je me suis gavé de cauchemars comme un putain de junkie. Ça au moins, je sais très bien le faire . J’étais persuadé qu’en fournissant autant d’énergie à mon corps, il allait se réveiller. Et devine quoi ?
je lâche dans un rictus cynique. Ça a foiré.

J’écarte les bras dans un geste impuissant, sans me départir de mon sourire. Puis je les laisse retomber le long de mon corps, ravi de pouvoir lui balancer mes échecs en travers du visage.

- Après ça je me suis dit que, après tout, le meilleur moyen de réveiller un Cauchemar, c’est de le confronter à un Gardien. Tu sais c’que ça fait de se faire tuer dans ce Monde ? Tu sais c’que ça fait, d’être transpercé par une lame qui aurait dû me renvoyer tout droit vers la réalité, alors que mon putain de corps refuse de se réveiller ?

Mes lèvres s’affaissent en une grimace plus méprisante et affligée.

- C’est pire qu’un sale trip. Et ça fait mal, putain. C’est comme être déchiré en un millier de morceaux. C’est comme … comme être aspiré dans un trou noir. Etre paumé dans le néant, coincé entre deux univers qui ne veulent pas de moi.

C’était presque totalement vrai. La sensation était véridique, bien qu’impossible à décrire. La seule différence entre mon récit et à la réalité, c’est que je n’ai jamais été de mon plein gré à la rencontre d’un Gardien. J’ai pas sciemment cherché à tenter l’expérience. C’est l’ennemi qui m’est tombé dessus et qui m’a piégé. Et depuis je m’applique soigneusement à éviter ce genre de confrontation.

- Alors, va t’faire foutre Jack.

Mes pas me rapprochent de lui, pour mieux planter mes yeux courroucés dans les siens.

- Parce que y’a pas de foutue solution.





_________________
give me what i want. give me what i need right now. that's what i want. that's what i need, get it ! cure me, or give up the fight here.
Revenir en haut Aller en bas

informé

Jack Davis
Jack Davis

Wake up ♦ Jake Notsleep

INSCRIT DEPUIS LE : 17/01/2018
MESSAGES : 241
POINTS : 3429



Wake up ♦ Jake Empty
MessageSujet: Re: Wake up ♦ Jake   Wake up ♦ Jake EmptyLun 16 Sep - 14:39


Wake up

Néo & Jack



La tension monte dangereusement dans la pièce. L’ambiance n’est plus la même, toutes les fibres de mon corps réagissent face à mon cauchemar de plus en plus en colère. Je ne bouge pas alors qu’il se lève, qu’il me dit d’arrêter de le faire chier. Je me contente de le regarder, de le suivre de mes yeux alors qu’il s’agite au milieu de mon salon pour m’expliquer tout ce qu’il a déjà entrepris pour tenter de ce sortir de ce monde. Je grogne intérieurement. Je n’aime pas son ton, comme si je n’étais qu’un sale con stupide qui le faisais juste chier. Je déteste ça. Je commence à perdre le semblant de calme que j’arrivais à garder face à son rictus cynique. Ma bouche se déforme à son tour, au moment même où il se rapproche à nouveau pour m’intimer d’aller me faire foutre. Je le foudroie du regard, lui renvoyant son animosité au centuple. Cette fois, la coupe est pleine.

« Toi, va te faire foutre. T’es qu’un putain de gamin Néo. J’vois même pas pourquoi je me crève le cul pour toi, puisque t’en a rien à foutre. »

Je déplie mes jambes pour mieux me relever, lui faisant face tout en m’avançant plus près de lui. Il voulait m’énerver ? Il a réussi.

«  Non, je sais pas ce que c’est d’être coincé ici, t’as raison, je sais pas non plus ce que ça fait de mourir ici, ce que je sais, c’est que j’en ai ras le cul d’essayer de te sortir de ta merde. »


Ma main part s’abattre avec force sur son torse, le repoussant dans mon élan sans que je ne le lâche du regard une seule seconde. Oh qu’est-ce que je rêve de le frapper à cet instant, pour mieux le renvoyer dans la réalité. Peut-être que ce sera ça, la solution, après tout.

« Tu veux que je te lâche ? Que j’arrête de te faire chier ? Très bien, mais ne reviens pleurer dans mes pattes quand tu réaliseras à quel point t’es qu’un sale con Néo. »

Je lui grogne ma colère et mon dégoût à la face. Barre toi bordel. Casse toi de mes rêves, casse toi de ma tête. Va chercher un autre pigeon à plumer. Moi, j’en ai assez.

_________________
Surprise bitch !
You hear us? You hear us? If you hear us, go fuck yourself. You thought you were going to have us? You thought we had not seen anything? Surprise asshole!
Revenir en haut Aller en bas

libre

Néo K. Hansen
Néo K. Hansen

Wake up ♦ Jake 191003053226571452

INSCRIT DEPUIS LE : 19/08/2019
MESSAGES : 108
POINTS : 1481



Wake up ♦ Jake Empty
MessageSujet: Re: Wake up ♦ Jake   Wake up ♦ Jake EmptyMar 17 Sep - 17:11




Wake up
Jack & Néo

Une petite voix en arrière-fond, enfoui dans les recoins de mon crâne, tente de me ramener à la raison. Fais pas ça Néo. Jack répond à mon rictus de la même manière. Avec sarcasme. Avec provocation. Il se lève, pour mieux me confronter. Tu vas le regretter. Il répond. Furieux. Entre ses dents serrées. Son regard franc se plante sans scrupule aux fonds du mien. Sans peur de m’affronter. Sans honte de me rejeter. Ses mots s’abattent sur moi comme une pluie brûlante. Une pluie brûlante qui anime et attise le feu dévorant dans mes tripes. C’est ton seul allié, Néo. Je sais ! Ferme-la ! Qu’est-ce que tu fou là, putain de conscience ? T’es pas censée exister dans ce monde. Dégage, merde. Dégage ! Tu ne supportes pas la solitude. Elle te fait peur. Plus encore que l’idée de te réveiller. Je gronde. Mes mâchoires se contractent durement. Mon regard qui soutient le sien se fait de plus en plus sombre, de plus en plus sauvage, alors qu’il me déverse ses quatre vérités en pleine face. J’voulais pas me disputer avec lui. C’était la dernière de mes volontés. Le dernier de mes besoins. Je tente de ravaler les mots insensés qui s’accumulent derrière mes lèvres pincées. Je tente de me calmer, de prendre sur moi. Il m’a manqué toute la journée. Ça serait con de tout gâcher.

Et puis ses mains s’abattent sur mon torse. Mon corps perd l’équilibre et recule sous l’impulsion. L’affront de trop. La colère éclate dans mon ventre. Elle me brûle les veines. Prend totalement le contrôle. Le feu explose dans la cheminée. Les flammes s’échappent du foyer. Dévorantes. Dangereuses. Affamées. Mon premier réflexe va pour pousser Jack en arrière. Réitérer ce même geste qu’il a eu à mon égard.

- Je t’interdis de refaire ça !

Le feu s’évade pour de bon. Inconsciemment, sans que je ne m’en rende réellement compte. T’es sûr Néo ? Vraiment sûr ? T’as envie de le faire souffrir. T’as envie de lui faire payer tout ce qu’il vient de te dire. T’as envie qu’il morfle au moins autant que t’as morflé, parce que toi, t’as jamais réussi à t’en sortir. La voix me rend dingue. Elle me laisse un sentiment amer et familier sur la langue. Sournoise. Mauvaise. C’est elle. Elle. Qui me rappelait le manque insidieux, le besoin viscéral. L’appel de méthamphétamine. C’est ma part la plus sombre. Celle que j’aimerais voir disparaître. Pourquoi tu réapparais ? Pourquoi t’es là soudain ? T’étais morte, depuis ma rupture avec la réalité ! De rage, je repousse encore Jack.

- Ne me dis pas que j’en ai rien à foutre. T’en sais rien de ce que je pense. C’est moi qui suis dans ta tête, pas l’inverse !

L’obscurité envahit progressivement la maison, seulement chassée par l’éclat de plus en plus fort et de plus en plus grand de l’incendie. Celui-ci grimpe déjà la tapisserie, lèche la peinture noircie du plafond avec gourmandise. Peu à peu, le brasier prend possession de ce qui nous entoure, de ce cocon de protection si cher au Rêveur.

- J’ai fais tout ce que je pouvais pour me sortir de là ! Qu’est-ce que tu veux que je fasse de plus, Jack, hein ?!

Un craquement sinistre se fait entendre dans la cloison qui sépare le salon de l’étage, à l’instant où mes poings empoignent la chemise de Jack. Je l’attire à moi, pour le peu de distance restant entre lui et moi, et plante mon regard dans le sien. Le plafond succombe aux flammes au fond de la pièce, et s’effondre dans un vacarme explosif.

- Dis-le moi, putain !




_________________
give me what i want. give me what i need right now. that's what i want. that's what i need, get it ! cure me, or give up the fight here.
Revenir en haut Aller en bas

informé

Jack Davis
Jack Davis

Wake up ♦ Jake Notsleep

INSCRIT DEPUIS LE : 17/01/2018
MESSAGES : 241
POINTS : 3429



Wake up ♦ Jake Empty
MessageSujet: Re: Wake up ♦ Jake   Wake up ♦ Jake EmptyMar 17 Sep - 18:37


Wake up

Néo & Jack



Sa colère explose alors qu’il me repousse avec force, me faisant reculer à mon tour. Barre toi bordel. Casse toi de chez moi avant que je ne fasse quelque chose que je regrette. Mais il reste. Son interdiction me tire un rictus mauvais. Et sinon quoi hein ? Qu’est-ce que tu vas me faire Néo ? T’es même pas capable de sortir de ton lit. Même pas capable de te rendre compte de toute l’importance que tu as pour moi. Quel égoïste bordel !

Il continue, me balance ses mots remplis de hargne à la gueule alors que son ton monte de plus en plus. Bientôt, l’obscurité nous entoure, elle semble happer la maison sans même que je m’en rende vraiment compte, bien trop énervé à présent par son comportement complètement puéril. Je voulais pas que ça se passe comme ça. Mais je ne supporte pas qu’il me prenne pour un con, comme le dernier des abrutis. Ca me met complètement hors de moi. Ma colère gronde dans mon ventre, nos regards se défient avec la même force, la même hargne. Je ne sais pas ce qui me retient de lui en coller une alors qu’il m’empoigne, réduisant à néant l’espace qu’il avait lui-même instauré entre nous. Je tremble presque de colère. Mes mains s’abattent sur ses poignets pour qu’il me lâche alors que mon regard reste ancré au sien. J’y vois les flammes danser dans son regard brûlant de haine. Dangereuses, à la hauteur de la colère qui l’habite tandis qu’il me balance ce qui me semble être une pointe de désespoir. Je frissonne sans pouvoir m’en empêcher. L’intensité de son regard me happe tout entier. Je sais pas putain. Je sais pas ce qu’il faut qu’il fasse. J’en ai foutrement aucune idée.

C’est seulement à cet instant là que je réalise. Que je comprends ce qu’il se passe autour de nous alors que le craquement des murs s’intensifie brusquement. Ma colère s’efface immédiatement, faisant place à l’instinct de survie. L’odeur du feu me prends aux tripes. La panique s’installe au creux de mon ventre, dévorante. Je quitte un instant ses yeux pour les glisser sur ce qui nous entoure. Les flammes nous entourent, avide de nous emprisonner dans leurs bras meurtriers. Ma prise se relâche immédiatement sur ses poignets, se glissant dans son dos pour le piéger dans mes bras dans un réflexe que je ne contrôle pas. Il faut sortir d’ici. Maintenant.

« Sortons, vite ! Ca va s’effondrer ! »

Mes jambes s’activent, ma poigne sur lui se fait protectrice pour l’emmener en dehors de la maison, passer la foutue porte de ma baraque occupée à prendre feu sous nos yeux. Comment est-ce possible ? Comment j’ai fait pour ne pas m’en rendre compte bordel ? Je tousse, m'effondre au sol, pris aux poumons par les volutes de fumée.

« Ca va ? Tu n’as rien ? »

Mon regard le percute, s'assurant qu'il soit bel et bien sain et sauf avant même qu'il ne réponde à la question. Mes yeux ne lâche ensuite plus les flammes s’agitant à présent à quelques mètres de nous. Brusquement, le toit s’effondre, écrasant ma bicoque sous son poids alors que je m'assois à même le sol. Encore quelques secondes et nous étions morts dans les décombres. Je n’ai pas encore relâché ma prise sur lui, pas encore. Enfin, je quitte le feu du regard pour le porter sur lui. Et je réalise. Je prends entièrement conscience que c’est lui qui a provoquer ça. Je réalise à quel point je peux être stupide. C’est sa colère qui a provoqué l'incendie. Je suis dans mon rêve. Rien n’est réel. Et moi, j’ai voulu lui sauver la vie. Guidé par mon instinct. Je n’ai même pas réfléchis. Pas une seule foutue seconde. T’es vraiment con Jack, vraiment très con.

Mes yeux le quittent. Je suis liquidé. La colère sommeillant précédemment en moi à totalement disparu. Il n’y a plus qu’une tristesse sourde, mêlée à la crainte d’avoir cru pouvoir le perdre dans les flammes. Ma main glisse sur mon visage fatigué, mes traits tirés. J’en peux plus bordel. J’en peux vraiment plus.

« Fais ce que tu veux Néo... J’ai pas envie de me battre avec toi. »

Je rends les armes. Au moins pour ce soir. Je suis trop fatigué pour me battre, trop perturbé par ce sentiment de panique tellement fort m’aillant pris aux tripes il y a quelques secondes à peine. Pendant une fraction de seconde, croire que j’allais le perdre était pire que tout.

_________________
Surprise bitch !
You hear us? You hear us? If you hear us, go fuck yourself. You thought you were going to have us? You thought we had not seen anything? Surprise asshole!
Revenir en haut Aller en bas

libre

Néo K. Hansen
Néo K. Hansen

Wake up ♦ Jake 191003053226571452

INSCRIT DEPUIS LE : 19/08/2019
MESSAGES : 108
POINTS : 1481



Wake up ♦ Jake Empty
MessageSujet: Re: Wake up ♦ Jake   Wake up ♦ Jake EmptyMer 18 Sep - 10:25




Wake up
Jack & Néo

Il n’y a plus rien sous mon crâne, hormis un bourdonnement lointain et assommant. Avachi par terre, coincé dans l’étreinte de Jack, mes yeux grands ouverts se perdent dans le vague de mon esprit bousculé. Le feu crépite et explose tout autour de la maison à deux pas de là. Mais c’est comme si je ne l’entendais pas. Comme si ses appels voraces et énervés ne m’atteignaient plus. Elle n’est plus là. La voix. Elle a disparu. Jack tousse. La fumée agresse ses poumons, là où je reste complètement insensible aux effets néfastes de ma création. Les traces laissées par sa peur sont palpables dans l’atmosphère. J’arrive à les percevoir, et ce que j’en retiens me coupe le souffle. Il n’a pas été tant effrayé pour lui. Ce n’était pas une peur égoïste. C’était une inquiétude qui incluait son bourreau lui-même. Et la voix s’est totalement tue. Jack parle encore. Je me redresse enfin. Mes sourcils se froncent alors que nos regards se confrontent. Puis soudain, je m’extirpe hors de ses bras. Je m’éloigne, pour mieux me relever sur mes pieds. Un élan de nervosité agite le sang dans mes veines. J’ignore le cadavre fumant de la maison détruite alors que mes jambes me font avancer de quelques pas, m’arrêter, pour mieux revenir en arrière. Mes doigts agités s’insinuent dans mes cheveux. Mais le geste ne me calme pas. Au lieu de ça, ma main part se refermer autour du bras de Jack. Je le tire vers le haut, le force à se relever, à se remettre sur pied.

- Mais qu’est-ce qui t’a pris, je souffle d’un ton furieux.

J’ignore si la question s’adresse plus à lui qu’à moi-même. Mes yeux scrutent son visage le temps d’une cruciale fraction de secondes. J’y cherche désespérément une réponse. Et comme je n’y trouve rien, je tourne les talons. Mes doigts se resserrent autour de leur prise. J’entraîne le Rêveur avec moi, m’enfonçant au hasard dans l’obscurité épaisse qui nous englobe. J’ai comme le besoin de m’éloigner de la maison et du feu ravageur qui, peu à peu, s’apaise et meurt.

- Moi non plus je n’ai pas envie d’me battre avec toi !

Je le lâche brusquement, me séparant de son bras comme s’il s’était mis à me brûler. Mes pas ne s’arrêtent pas pour autant. Je foule l’herbe tendre sous nos pieds, poursuivant mon avancée à travers le Songe pour tenter d’évacuer la tension de mon corps.

- T’avais pas besoin de me sauver, bon sang ! je m’exclame avec des gestes nerveux, sans chercher à vérifier qu’il me suit toujours. Car il n’a pas d’autre choix que de me talonner, s’il ne veut pas sombrer dans les ténèbres omniprésentes. Je risquais rien, putain. Strictement rien ! Tu ne pouvais pas juste penser à sauver ton cul ?

Mes poings se serrent. Mais alors pourquoi ça provoque ce pincement déroutant au fond de la poitrine ? Pourquoi ce geste me renverse à ce point ? Et pourquoi cette situation onirique me fait cruellement penser à ce que je vis dans le monde réel ? Il est con, putain. Juste con.

- On sauve pas le mec qui nous fait du mal, Jack !

Je m’arrête subitement. Je me tourne vers lui, le foudroyant du regard. Il n’y a plus rien autour. Absolument rien. L’incendie s’est éteint dans le noir. Ce n’est plus qu’une plaine. Immense. Infinie. Et plongée au cœur d’une nuit sans étoile.

- C’est quoi ton problème ? je peste sans parvenir à garder mes mots, sans parvenir à comprendre si je parle plus du Rêve que de la réalité. Pourquoi tu fais ça ? Pourquoi tu t’évertues à vouloir m’arracher aux problèmes que je me crée ?

Mes sourcils se froncent à nouveau et mes mâchoires se contractent. Je lui lance un regard incertain. Je lui en veux. Terriblement. Parce que je viens de comprendre que ce qu’il a planté dans mon torse, c’est une lueur d’espoir. Un truc qu’il vaut mieux tuer dans l’œuf. Avant que ça ne se propage. Mon souffle s’emballe alors que je croise son regard. Mon corps réagit avant que je ne sois en mesure de réfléchir. Mes jambes s’animent à nouveau. Je romps brusquement la distance qui me sépare de lui. Mes mains enferment son visage dans un étau impérieux. Et alors mes lèvres rencontrent violemment les siennes. La nuit oppressante frémit autour de nous. Je l’embrasse. Avec toute la force de mon désespoir.





_________________
give me what i want. give me what i need right now. that's what i want. that's what i need, get it ! cure me, or give up the fight here.
Revenir en haut Aller en bas

informé

Jack Davis
Jack Davis

Wake up ♦ Jake Notsleep

INSCRIT DEPUIS LE : 17/01/2018
MESSAGES : 241
POINTS : 3429



Wake up ♦ Jake Empty
MessageSujet: Re: Wake up ♦ Jake   Wake up ♦ Jake EmptyMer 18 Sep - 12:50


Wake up

Néo & Jack



Néo me sort de ma transe devenue silencieuse. Il m’attrape le bras, me tire pour que je me relève. Mes yeux quittent enfin les flammes pour se poser à nouveau sur lui. Il est furieux, j’en ai parfaitement conscience. Mais je ne trouve rien à lui répondre. Je me contente de le regarder, le dévisageant sans savoir ni quoi dire, ni quoi faire. J’en sais rien, de ce qui m’a pris. De pourquoi j’ai réagit comme ça. Pourquoi j’ai subitement oublié que nous étions dans ma tête. Je me sens con. Vraiment con alors qu’il tourne finalement les talons. Je n’ai pas d’autres choix que de le suivre, sa prise se resserre sur mon bras pour m’encourager à le faire. J’offre un dernier regard à ma maison à présent presque entièrement détruite. Ca me parait tellement réel putain. Tellement. L’odeur du feu, la chaleur des flammes, la crainte incroyable qu’il y passe. Plus que celle d’y passer moi-même. Je fini par baisser les yeux au sol, y trouvant un tapis d’herbe peu à peu plongé dans l’obscurité. L’incendie n’est déjà plus qu’un souvenir.

Je relève la tête vers Néo lorsqu’il reprend la parole, m’assène ses reproches. Je n’avais même pas remarqué qu’il m’avait relâché. Trop sonné par ce qui vient de se passer. Je ne trouve rien à répondre. Je sais qu’il a raison. Qu’il ne risquait rien. Je n’ai simplement pas pu m’en empêcher. Aussi simple que ça. Il s’agite sous mon regard acculé par ses mots. Un léger vent s’engouffre dans mes cheveux. Ca me suffit à le quitter pour laisser mes yeux se fondre dans le paysage qui nous entoure à présent. Il n’y a rien. Rien de plus que l’obscurité, une plaine à perte de vue. Seul l’éclat léger de la lune perdue derrière les nuages nous éclaire encore. Je suis complètement paumé. Je ne sais pas quoi lui répondre. J’en sais rien, du pourquoi ça m’importe autant de le sortir de sa merde. De pourquoi je m’acharne alors qu’il m’envoie bouler à chaque fois. Si, tu le sais. Arrête de te voiler la face Jack. Arrêter de nier. Je soupire, passe une nouvelle main dans mes cheveux, cherchant mes mots alors que Néo approche à nouveau. Son regard me brûle. Il me coupe le souffle. Ce désespoir qui l’anime me ronge soudain les tripes. J’ouvre enfin la bouche, pour tenter de lui répondre, de dire quelque chose, mais rien ne viens. Je n’en ai pas le temps.

Ses mains entourent mon visage en un coup. Ses lèvres se marient aux miennes, dans un élan désespéré que je ressens au plus profond de mon âme. Bordel Néo, mais qu’est-ce que tu fais ? Mes paupières se ferment par automatisme, mes bras se referment brusquement sur lui. Putain. Est-ce que je suis totalement en train d’halluciner ? Est-ce que c’est réel ? Je n’en suis pas certain. La caresse de ses lèvres m’enivre totalement. Ma langue glisse à la rencontre de la sienne, la caresse avec une tendresse que je ne me reconnais pas. Je découvre entièrement le goût de sa bouche. L’une de mes mains s’aventure sur sa mâchoire, dans sa nuque, pour l’empêcher de partir. C’est totalement surréaliste. Bordel Jack, depuis combien de temps est-ce que tu attends ça ? Combien de fois l’as-tu imaginé il y a dix ans ? Beaucoup trop. Beaucoup trop pour le relâcher tout de suite. Pitié, faites que ça ne s’arrête pas tout de suite.

_________________
Surprise bitch !
You hear us? You hear us? If you hear us, go fuck yourself. You thought you were going to have us? You thought we had not seen anything? Surprise asshole!
Revenir en haut Aller en bas

libre

Néo K. Hansen
Néo K. Hansen

Wake up ♦ Jake 191003053226571452

INSCRIT DEPUIS LE : 19/08/2019
MESSAGES : 108
POINTS : 1481



Wake up ♦ Jake Empty
MessageSujet: Re: Wake up ♦ Jake   Wake up ♦ Jake EmptyMer 18 Sep - 13:56




Wake up
Jack & Néo

Un vent violent me traverse de l’intérieur à l’instant où ma bouche entre en contact avec la sienne. Cette sensation, putain. Cette sensation oubliée. Qui revient. Me percute et me bouscule. M’enfonce plus loin encore dans cet océan d’incertitude et de crainte dans laquelle je me noie. Durant un quart de seconde, j’ai l’impression de revivre. J’ai l’impression d’être réel, de sentir pour de vrai la caresse chaude de ses lèvres sur ma peau. Mais ça ne dure pas, quand bien même ça renverse plus encore le bordel phénoménal dans ma tête.

Ses doigts glissent sur mon visage, trouvent une place contre ma nuque. Sa langue rencontre la mienne. Jack répond à mon élan instinctif et incontrôlé. Le brasier se réveille à nouveau, mais dans mon être cette fois. Il éclate dans mon ventre. Me brûle et m’envahit. Je sens l’émotion du Rêveur vibrer dans l’air. Elle se mêle à mon emprise cauchemardesque, me frôle, et cherche une prise en moi. Je fais tout pour l’ignorer, tout pour ne pas la déchiffrer. Je n’arrive même pas à me résoudre à l’écraser pour reprendre le dessus.

Et lorsqu’enfin le manque d’air me pousse à rompre le contact, un froid bien plus glaçant reprend peu à eu possession de mon corps. La sensation de renaître s’évapore. Doucement. Comme si elle n’avait jamais existé. Je croise ses yeux, n’ayant aucune foutue idée de comment comprendre et gérer toutes ces choses qui se fracassent dans mon crâne. Je reprends mon souffle, sans parvenir à me détacher du vert de ses iris. Mes mains finissent par le relâcher et glisser loin de sa tête. Je recule d’un pas, échappant à son étreinte qu’il a inconsciemment déployée autour de moi. Quelque chose se presse dans ma cage thoracique. Le vide glacé et familier redevient pleinement maître de mon être. Je frémis, navré d’avoir entraîné Jack dans ce merdier empreint de folie.

- Tu vois, je parviens enfin à lancer d’une voix enrouée. Même ça, ça n’a pas fonctionné.

Tu vois. Tu vois que tu n'as pas le droit de m'en vouloir. Que tu n'as pas le droit de m'abandonner.



_________________
give me what i want. give me what i need right now. that's what i want. that's what i need, get it ! cure me, or give up the fight here.
Revenir en haut Aller en bas

informé

Jack Davis
Jack Davis

Wake up ♦ Jake Notsleep

INSCRIT DEPUIS LE : 17/01/2018
MESSAGES : 241
POINTS : 3429



Wake up ♦ Jake Empty
MessageSujet: Re: Wake up ♦ Jake   Wake up ♦ Jake EmptyMer 18 Sep - 15:53


Wake up

Néo & Jack



Néo met fin à notre baiser, faisant s’éteindre le feu crépitant doucement dans mon ventre. Il s’étire, gagne du terrain, envahi tout mon être dans une délicieuse sensation qui m’échappe bien trop vite à mon goût. Nos regards se croisent, se perdent l’un dans l’autre l’espace de quelques secondes d’incompréhension totale. Je suis encore plus perdu qu’auparavant. Mes mains restent sur son corps tandis que les siennes quittent finalement mon visage. Est-ce que je suis le seul à avoir été chamboulé par ce baiser ? Suis-je le sens à sentir mon coeur s’agiter comme un fou dans ma poitrine ? J’ai envie d’y croire. Pendant quelques secondes au moins, avant qu’il ne se détache finalement de moi. Il recule, s’échappe de ma prise. Sa voix presque brisée secoue mon palpitant, le brise en plein battement. Putain Jack, qu’est-ce que tu croyais au juste ? C’était un test. Un élan incontrôlé dû à sa colère, à sa frustration palpable. Je me sens encore plus con qu’auparavant. Je reprends mon souffle, à présent pleinement conscient du fait d’être stupide au point d’avoir cru, juste en un baiser, qu’il y avait quelque chose. T’es vraiment con Jack, de croire à des trucs pareil comme un ado pré-pubère. C’est Néo. Et Néo n’a jamais eu le moindre sentiment plus qu’amical pour toi. Tu le sais pourtant. Pauvre con.

Mes yeux quittent son visage, se ferment le temps que j’encaisse à nouveau ce qui vient de se produire. Il faut que je reprenne mes esprits. Ce n’était qu’un baiser. Juste pour savoir si cela suffirait à le réveiller. Juste ça.

« On trouvera une solution. Peu importe le temps que ça prendra. »

Même si ça me bouffe. Même si il faut qu’on se dispute encore. On trouvera un moyen. Mon coeur se serre dans ma poitrine, étouffé sous la multitude de sentiment qui m’assaillent, me tourne la tête. Mes bras vont à sa rencontre, je veux l’enlacer, le rassurer, retirer les mots douloureux que je lui ai envoyer en pleine face. Lui prouver que je ne le laisserais jamais tomber. Que je ne l’abandonnerais pas, peu importe ce que je peux dire.

Mais je n’en ai pas le temps. Mes bras n’ont pas l’occasion de se refermer sur lui. La réalité me happe en une seconde. Le bruit de mon réveil résonne horriblement dans ma chambre. J’ouvre douloureusement les yeux sur mon plafond. Ma main s’abat sur mon smartphone par automatisme, éteignant la sale bête avant de me remettre dans ma position initiale. Le souvenir de ses lèvres me reste en tête, comme encré profondément dans ma tête. La caresse de sa langue contre la mienne, celle de ses doigts retenant mon visage... Je déglutis difficilement, soupirant un grand coup. C’était un putain de rêve Jack.

_________________
Surprise bitch !
You hear us? You hear us? If you hear us, go fuck yourself. You thought you were going to have us? You thought we had not seen anything? Surprise asshole!
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



Wake up ♦ Jake Empty
MessageSujet: Re: Wake up ♦ Jake   Wake up ♦ Jake Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Wake up ♦ Jake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jake McNiece
» i wish that i could wake up with amnesia ≈ mael.
» Wake me up - Avicii & Aloe Blacc COVER
» AARON&LISA - Wake up !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: Le Temps D'un Rêve. :: Archives.-