AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 Visage familier dans une foule inconnue. # PV MATT O'CONNOR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Visage familier dans une foule inconnue. # PV MATT O'CONNOR   Lun 4 Aoû - 23:01

Visage familier dans une foule inconnue
Asper Goldwin
feat.
Matt O'Connor


 

 



 

 

You need a friend I'll be around Don't let this end Before I see you again. What can I say to convince you to change your mind of me?  ΔGavin DeGraw

La journée était à peine commencée que la jolie Aspen avait été tiré de force du lit. Pas moyen de dormir avec toi, se lamenta-t-elle auprès de sa coloc et amie Camryn. Depuis que John était décédé il y a quelque jours de cela, il faut dire que la jolie Aspen avait plutôt fait profil bas. Si selon ses proches, elle avait déjà commencé à mettre sa vie en veilleuse lorsque son amoureux étai malade, et bien là... sa vie était complètement éteinte. Disons qu'on était bien loin de la Aspen qui voudrait changer le monde. La brunette passait son temps enfermer dans sa chambre, dans le noir et a pleurer. Elle avait beau se dire que John ne voudrait pas ça pour elle, la brunette n'avait pas la force de se calmer. Les gens défilaient devant elle avec leur airs désolés et leur cartes de sympathies et leur fleurs. Cela dit, rien n'y faisait. Pas même sa coloc, un vrai rayon de soleil, qui faisait tout son possible pour lui changer les idées.

Après avoir longuement hésiter à sortir du lit, Aspen reçu un coup de téléphone de son éditeur. Il y avait un problème avec la publication du roman et il voulait tout de suite la rencontrer à ce sujet. Elle savait bien que ça n'augurait vraiment rien de bon puisque cet homme froid et bête ne passait que son temps à la critiquer en disant que c'était « des commentaires constructifs». C'est alors avec les yeux encore rougis, des vêtements ample et bien loin du style habituelle d'Aspen que celle-ci se mit en route vers la boîte d'édiction au centre ville.

Elle prit tout d'abord l'autobus et débarqua au troisième arrêt. Elle fit le reste a pied lorsque soudainement elle apperçu une silhouette familière. Un grand brun, plutôt sexy. Toutes les filles doivent se l'arracher, pensa bêtement la brunette. Elle lui fit un signe de la main au loin, mais celui-ci ne sembla pas la remarquer. Elle décida de marcher plus rapidement et s'approcha de lui en criant « Hey! Tu m'ignore O'Connor?» La jolie brune eu un minuscule sourire. Probablement le premier depuis quelques jours. Elle ignorait qu'en fait c'était le cas. Elle se disait que probablement il avait eu beaucoup de travail puisqu'elle n'en avait pas eu de nouvelles depuis la mort de John.
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Visage familier dans une foule inconnue. # PV MATT O'CONNOR   Lun 4 Aoû - 23:42

Visage familier dans une foule inconnue
Asper Goldwin
feat.
Matt O'Connor


 

 



 

 

I hear your voice in my sleeping night hard to resist temptation cause all these strangers come over me now I can’t get over you no I just can’t get over you  ▬ maroon 5 - maps


Tu te balades, le centre n’ouvre pas aujourd’hui. Tu as bien le droit à une journée de repos après tout. Tu fonctionnes encore comme un militaire, tu aimes tes journées de permissions qui te permettent de prendre l’air et de faire tes courses aussi. Enfin, aujourd’hui c’est plus une balade pour la forme que pour le reste. Ce matin au réveil t’as eu la flemme de tout : de te raser, de te coiffer, et même de t’habiller alors t’as juste enfilé un t-shirt blanc et un jean. Tous ce qu’il y a de plus simple, et qui pourtant te va si bien, t’es tellement sexy.

Soudainement ton cœur rate un battement et tu ne comprends pourquoi qu’une fois qu’une petite voix douce et tremblotante arrive à tes oreilles. Cette voix, tu pourrais la reconnaitre parmi trois concerts de hard-rock et des oiseaux qui chantonnent. Cette voix, c’est la sienne, celle de la femme qui te fait tellement d’effet et que tu n’as aucun droit d’aimer, d’avoir, de rêver. Comment pourrais-tu ? Tu es un homme qui a fait la guerre, qui a vue la misère du monde et qui a participé à ses changements... Mais tu n’es même pas capable de lui rendre le sourire, à elle, qui fait fondre un grand gaillard comme toi. Tu culpabilise presque en la voyant, un sourire sur les lèvres, mais les yeux tellement tristes. Elle a perdu l’homme qu’elle aime, l’homme qu’elle devait épouser –et tu étais le témoin en prime- et tu n’es même pas là pour elle. Tu as juste peur, de dire une bêtise, de faire une bêtise et de tout gâcher. Tu n’es pas une personne qui a le droit à l’amour, tu te le répète tout le temps. Tu n’es pas l’homme qui lui faut. Cependant tu fais avec, tu passes tout ton temps au boulot et ça te permet de penser à autre chose. Toi aussi tu as pleuré ton ami, John, un ami de longue date avec qui tu parlais quand tu étais encore en mission, un homme bien qui est parti bien trop tôt. Tu finis par prendre sur toi une fois de plus et finalement tu lui souris à ton tour. T’as envie de passer une main sur sa joue, de l’enlacer pour qu’elle puisse fondre en larme sans honte et sans retenue, mais tu ne fais rien. Tu lui souris comme un idiot avant de te reprendre. « Hey, salut toi. » T’es sérieux là ? C’est tout ce que tu trouve à lui dire ? Mais depuis l’enterrement, tu avais tout fait pour l’éviter. Tu lui demandais si ça aller uniquement par message ou par mail –que tu n’envoyais même pas- pour ne pas l’avoir en face de toi et dire des choses qui sortiraient de ta pensé. Mais finalement, elle est là, face à toi, tous ses efforts pour rien. Non ! Tu vas continuer à faire comme si tu ne l’aimais pas plus que cela, pour elle, pour sa sécurité, pour son bien. Et ton bien, tant pis, on s’en moque. « Tu... vas bien ? C’est une question idiote je sais, excuse moi. » T’as vraiment l’air bête là. Tu amènes une main à ta nuque, tu le fais souvent quand tu te sens embarrassé. Tu regardes ailleurs, surtout pas dans ses yeux, surtout pas son corps. Tu te rends compte que, quoi qu’elle porte elle est sublime et tu as encore plus envie de l’a prendre dans tes bras.

Finalement, tu te ressaisis, tu regardes autour de toi et tu te demande ce qu’elle peut bien faire ici avant de réaliser que la boite d’édition est dans le coin. « Tu veux prendre un café ? » Non non non ! Pourquoi tu lui propose ca ? C’est plus for que toi, tu ne peux pas la laisser toute seule en pleine rue dans cet état.
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Visage familier dans une foule inconnue. # PV MATT O'CONNOR   Mar 5 Aoû - 0:05

Visage familier dans une foule inconnue
Asper Goldwin
feat.
Matt O'Connor


 

 



 

 

You need a friend I'll be around Don't let this end Before I see you again. What can I say to convince you to change your mind of me?  ΔGavin DeGraw

« Tu... vas bien ? C’est une question idiote je sais, excuse moi. » Ces mots résonnèrent dans les oreilles de la jolie brunette. Elle baissa le regard et se mordilla la lèvre inférieur. Il n'était pas le premier à dire de tels trucs. Mais après tout, qu'est-ce qu'on pouvait demander dans une situation pareille? Les gens ont tous peur de blesser les gens endeuiller, même moi! mais après tout, ne devons-nous t'on pas proposer notre oreille? Après un long moment, le silence parait toujours long de toute façon! Aspen se décida à ouvrir la bouche. « Je... disons que j'ai pas trop envie d'en parler?» Elle avait répondu sur un ton sec bien malgré elle. Aspen était comme ça depuis quelque jours. Elle n'était plus l'ombre d'elle même. Cela dit, elle fini par se dire que son ami ne méritait pas un tel commentaire, surtout qu'il ne voulait pas mal faire et qu'elle connaît son côté un peu... comment dire... idiot, oups, pardon... gaffeur! « Pardonnes moi. je ne voulais pas te répondre de cette façon. C'est juste que... tu comprends depuis que John est parti, tout le monde s'inquiète trop de moi...»

Aspen regarda rapidement sa montre de façon distraite. Elle était déjà en retard de dix minutes. Son éditeur allait probablement la tuer. Cet homme était sans doute l'un des meilleurs éditeurs de la ville... mais quel crétin! Un vrai bât*rd. Il ne devait sans doute pas avoir d'amis et ne devait encore moins comprendre la misère des pauvres gens... alors imaginez si Aspen lui disait que son fiancé était mort il y avait quelques jours de cela. Sans doute allait-il se moqué... m'enfin bref. C'est alors que le jeune homme lui proposa d'aller prendre un café. La jolie brunette acquiesa de la tête en faisant relevant un doigt dans les airs. « Par contre, je dois absolument aller voir mon éditeur... c'était la panique générale, si tu vois ce que je veux dire...»

Elle commença alors à marcher en direction de la plus haute tour, mais également celle qui semblait la moins accueillante du lot, puis elle se retourna. Le jeune homme n'avait pas bouger d'un poil. N'avait-il donc pas compris ? « Qu'est-ce que tu fais? Viens, idiot!» Elle était comme ça, la Aspen! Soit elle vous adore et vous parle d'une voix douce et tendre...soit elle vous parle comme si vous étiez le dernier des crétins... en vous taquinant! Tout le monde sait bien qu'Aspen est incapable d'être méchante, même pas pour tout l'or du monde!
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Visage familier dans une foule inconnue. # PV MATT O'CONNOR   Mar 5 Aoû - 11:39

Visage familier dans une foule inconnue
Asper Goldwin
feat.
Matt O'Connor


 

 



 

 

I hear your voice in my sleeping night hard to resist temptation cause all these strangers come over me now I can’t get over you no I just can’t get over you  ▬ maroon 5 - maps


T’es qu’un idiot. Y’a pas photo là-dessus. Quelle idée de lui demander si tout va bien alors qu’elle est en train de vivre une grande épreuve difficile. Tu acquiesces d’un signe de tête quand elle te dit qu’elle ne veut pas en parler et tu la comprends. Toi aussi, tu serais dévasté si tu perdais celle que tu aime alors que vous étiez sur le point de vous marier. La maladie, c’est une chose difficile et parfois on ne peut rien faire pour ça. Tu n’imagines pas du tout la douleur qu’elle ressent, et le courage dont elle a fait preuve pendant que John s’éteignait à petit feu. A coté de ça, la guerre c’est du gâteau… Enfin non, c’est pas vraiment comparable. Tu ne dis rien pour le moment, tu l’as laisse faire et tu reste devant elle comme une plante verte, près à filer à l’anglaise mais finalement elle s’excuse du ton employé à ton égard. Aspen, c’est une fille bien, douce et adorable, quelqu’un de drôle et d’aimante mais elle vit une passe ou elle n’est plus elle-même, où le chagrin l’a ronge de l’intérieur et qu’elle ne sait plus s’en dépêtrer. « Tu n’as pas à t’excuser. Ne t’en fais pas. » Tu lui adresses un sourire pour lui faire voir que tu es sincère, qu’elle n’a aucune raison de s’excuser. Finalement, quand elle parle de John, qu’elle prononce son prénom, tu as un pincement au cœur. Ton ami te manque, même si tu ne montre rien. T’es pas du genre doué avec les sentiments et John le savait bien. Malgré les sentiments que tu as pour elle, malgré qu’elle soit la seule à te rendre si idiot, ton ami te manque et tu aimerais qu’il soit là, pour aller boire une bière comme vous le faisiez. C’est dur de perdre un ami aussi, un meilleur ami, le mec que tu connais depuis toujours ou presque, celui qui te connaissais avant même d’aller à l’armée et qui te parlais encore même après ton engagement. Enfin, tout ça n’est pas comparable à la perte d’un être cher. John avait été là pour toi à la mort de ta mère il y a un peu moins de trois ans. Tu sais ce qu’elle peut ressentir, tu étais très proche de ta mère. Elle t’avait élevé seule, courageusement malgré ton caractère de merde et tes actes idiots. John avait été là, et aujourd’hui tu n’es même pas là pour celle qu’il a aimée. T’es qu’un lâche, un égoïste.

Tu lui propose un café mais elle doit aller voir son éditeur. Tu avais donc raison, elle était venue ici pour ça. Malheureusement, il n’y a pas de période où se remettre d’un décès dans ce métier. L’éditeur fait toujours pression et on ne peut rien faire. Mais tu vois là une bonne excuse pour fuir une fois encore. « Ho, d’accord, une prochaine fois alors. » Mais tu n’as pas le temps de dire quoi que ce soit qu’elle est déjà partie, se stoppant plus loin pour te faire comprendre que t’es qu’un idiot et que c’était une invitation à la suivre. T’as envie d’être là pour elle, mais ton cœur ne supportera pas d’être si proche et si loin d’elle à la fois. Cependant, tu ne peux pas l’abandonner maintenant alors tu te décide et tu plonges tes mains dans tes poches avant de rejoindre la demoiselle.

Tu te retrouves dans le bâtiment le plus haut et le moins accueillant que tu as pu connaitre jusqu’ici, et pourtant t’en a vu des bâtiments de militaire qui font fuir. Tu reste muet et finalement tu te stop dans le hall, ou il y a des chaises pour attendre les rendez vous probablement. Tu salut la réceptionniste et tu tournes les yeux vers Aspen. « Je t’attends là, prends le temps qu’il te faudra. »

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Visage familier dans une foule inconnue. # PV MATT O'CONNOR   Mar 5 Aoû - 15:21

Visage familier dans une foule inconnue
Asper Goldwin
feat.
Matt O'Connor


 

 



 

 

You need a friend I'll be around Don't let this end Before I see you again. What can I say to convince you to change your mind of me?  ΔGavin DeGraw

«Je t’attends là, prends le temps qu’il te faudra. » Aspen était déjà près de l'assenceur lorsqu'elle entendit la voix de son ami. Il ne semblait vraiment pas comprendre ou alors était-ce dont vrai? Il voulait absolument l'éviter. Non non, c'est impossible... quoi que rendu à ce point là permettez moi d'en douter. La jolie brunette se retourna et regarda son ami perplexe. « Eum... tu sais, ce n'est que le bas de l'immeuble... mon éditeur est beaucoup trop prestigieux pour daigné avoir un bureau en bas de la tour!» Aspen avait dit ça sur un ton ironique. Son éditeur était vraiment un crétin de la pire espèce. On pourrait vraiment croire qu'il est une femme avec des syndrôme pré-mentruelle à longueur d'année. Quelque fois il est sympathique et se radoucie... mais d'autre fois, il pourrait la foudroyez sur place! La réceptionniste regarda Aspen avec un sourire en coin. Elle devait bien savoir comment était le grand patron de la boîte, après tout... elle aussi travaillait pour lui!

C'est à ce moment que les portes s'ouvrirent et laissèrent passer un homme d'un certain âge, les cheveux blancs. Il salua la réceptionniste de la tête et fit un énorme sourire à Aspen. Il s'adressa à elle en lui disant qu'elle était probablement la meilleure écrivaine du siècle en cours puis il quitta. Aspen eu un faible sourire et fit signe à son ami de se dépêcher. « Allez, magnes toi O'Connor!» les portes allaient se refermer sur elle lorsqu'elle mit son bras pour les retenir. Elle faisait des grands signes avec ses bras. On aurait pu croire qu'elle était en détresse tellement elle gesticulait. C'est alors qu'il se décida enfin à monter avec elle. « Il était temps... t'aimes vraiment ça me faire passer pour une folle dis donc!» Aspen faisait référence à un souvenir de leur jeunesse commun avec John.

Les portes de l'assenceur s'ouvrirent et ils se retrouverent directement devant une grand baie windows! On y voyait toute la ville et évidemment une voix grave se fit entendre « C'est pas trop tôt! » Aspen roula des yeux et croisa les bras sur sa poitrine en regardant en direction du bureau qui se trouvait à l'autre extrémité. « Bât*rd...»
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Visage familier dans une foule inconnue. # PV MATT O'CONNOR   Mar 5 Aoû - 19:34

Visage familier dans une foule inconnue
Asper Goldwin
feat.
Matt O'Connor


 

 



 

 

I hear your voice in my sleeping night hard to resist temptation cause all these strangers come over me now I can’t get over you no I just can’t get over you  ▬ maroon 5 - maps


Le patron est trop prestigieux ? Encore un connard qui pense qu’au fric ou quoi ? Visiblement oui, un égo surdimensionné également. Tu ne peux même pas imaginer la tête du mec. Tu acquiesces. Tu avais un bon moyen de revenir sur tes pas, de fuir une fois encore et de l’a laissé faire son boulot tranquillement. T’as qu’un lâche, en amour en tout cas. Tu l’as laisse aller jusqu’à l’ascenseur alors que la jeune femme de l’accueil sourit.

Faut que tu te magnes visiblement, t’as pas le choix. Et quand madame dit, monsieur fait. Si ce n’est pas être sans défense devant une femme, tu ne sais pas ce que c’est. Tu acquiesces alors et finalement tu reprends tes pas pour rejoindre la petite brune dans l’ascenseur. T’as l’air idiot là, y’a même pas de musique d’ambiance dans ce truc et, pour dire tant mieux. C’est quoi cette idée de musique dans l’ascenseur, ça rend dingue plutôt que de te calmer. Enfin, y’en a qui aime, mais pas toi. Tu reposes finalement ton attention sur la petite brune à tes cotés et tu reprends d’un ton plus sur de toi. « Je te fais pas passer pour une folle… T’es folle, ne l’oublie pas. » Tu lui souris de toute tes dents, tu taquines un peu la demoiselle et lui adresse un clin d’œil en espérant qu’elle ne le prenne pas à mal. Tu veux juste lui remonter un peu le moral à vrai dire.

Finalement les portes se ré-ouvrent et te voilà devant une vue magnifique. Malgré l’état du bâtiment, tu dois avouer que c’est joli d’ici. On voit tout Manchester et la nuit, ça doit être magnifique et très romantique. Pourquoi tu penses à ça toi ? Tu secoues la tête, tu fais quelques pas quand une voix se fit entendre. Aspen tourne l’attention vers le bureau et elle grogne un juron. Ca te fait sourire étrangement. Tu prends les devant pour une fois et tu avances vers le bureau cependant tu ne rentreras pas la dedans, tu ne veux pas être un frein à la carrière de ton amie et encore moins lui causer des soucis avec ce type qui semble vraiment être un enfoiré. Et puis, tu te connais, s’il a des mots plus haut que les autres et plus méchant tu pourrais lui casser la gueule. T’étais pas un méchant garçon au lycée pour rien, et tu n’as pas gravis les échelons jusqu’à Lieutenant-colonel pour rien après tout. « Vas y, je t’attends là… Mais s’il y a un souci, appelle moi, d’accord ? » Évidement que tu t’inquiète pour elle, elle est vulnérable dans son état et tu ne voudrais surtout pas que son éditeur en rajoute encore plus. Elle pourrait craquer d’une seconde à l’autre, elle pourrait tout plaquer juste à cause de ses émotions et tu ne veux pas que ça arrive. Tu as lu ses bouquins, et tu adores vraiment ce qu’elle fait. T’es son plus grand fan, un fan qui a la chance de pouvoir lui parler, de pouvoir la voir au naturel, de pouvoir la toucher.. Bon, ce dernier point s’arrête surement à une bise sur la joue mais tu es ravi, même si le soir tu rêves de plus.


© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Visage familier dans une foule inconnue. # PV MATT O'CONNOR   Mar 5 Aoû - 21:20

Visage familier dans une foule inconnue
Asper Goldwin
feat.
Matt O'Connor


 

 



 

 

You need a friend I'll be around Don't let this end Before I see you again. What can I say to convince you to change your mind of me?  ΔGavin DeGraw

«Je te fais pas passer pour une folle… T’es folle, ne l’oublie pas. » La brunette ne pu s'empêcher de retenir le petit rire au fond de sa gorge. Il est vrai que côté folie, avant que John ne s'éteigne... elle ne laissait pas sa place! Après tout... si on ne pouvait pas déconner, on serait clairement en prison. Bon, il faut dire qu'en ce moment elle n'était pas trop d'humeur à le faire. Elle vivait tout de même une sacrée épreuve! Aspen donna une petite claque sur l'épaule de son grand ami et les portes de l'asenceur se sont refermés sur eux. « T'es aussi fou que moi... sinon plus !» Avait elle simplement lâché. Avant le décès de son fiancé, Aspen était le genre de fille qui ne pouvait pas s'empêcher de rire. Elle dégageait la joie et le bonheur. Un vrai rayon de soleil sur deux pattes. Mais bon, lorsqu'on tombe, il est difficile de se relever d'un seul coup. Elle devait faire face à cette épreuve toute seule, du moins c'est ce qu'elle pense.

Lorsque les porte se réouvrir, les deux amis étaient maintenant en haut complètement du plus laid de tous les bulldings de la ville de Manchester. Matt était bien loin de se douter de l'être qu'il allait bientôt rencontrer. Il ne faut pas se le cacher... l'éditeur d'Aspen était un sacré numéro. Tout devait être fait à sa manière et dans les délais qu'ils désiraient. Or, Aspen n'avait pas tellement la tête a l'écriture dernièrement et elle n'avait pas avancé depuis plus de trois semaines. Sans doute qu'il l'avait fait venir pour l'engueuler comme du poisson pourris. La belle brune ne pu s'empêcher d'insulté son patron a voix basse. Elle marmonna encore dans sa barbe en l'imitant clairement en faisant une gesticule bien particulière. Elle se calma lorsque son ami lui dit qu'elle pouvait l'appeler s'il y avait quoi que ce soit. Elle acquiesa et se dirigea vers le bureau de son patron.

Il se passa pratiquement trente minutes entre le moment où Aspen est entré dans le bureau et le moment où elle claqua la porte de ce dernier. Elle donna un coup de pied dans le vide et serra les points. Elle marmonnait dans sa barbe jusqu'à ce qu'elle arrive près de son ami qui ne semblait clairement pas comprendre ce qui se passait. Elle appuya sur le bouton de l’ascenseur et avant même que Matt ose ouvrir la bouche pour parler, celle-ci leva la main pour le faire taire. « C'est qu'un pauvre connard. Je ne veux pas en parler sinon je risque de faire exploser le building au complet!!!» Elle est comme ça la Aspen. Elle n'aime pas raconter ses problèmes aux gens. Elle se dit qu'ils en ont deja bien assez comme ça sur les épaules sans avoir a endurer les siens en plus... Surtout qu'il y a des psychologue pour ça...

Une fois les portes de l'ascenseur réouverte, Aspen se dirigea d'un pas lourd vers la sortie. Si ce n'était que d'elle, une fois a l'extérieur elle pousserait un énorme cri... oui bon, elle aurait l'air d'une débile mentale, mais au moins elle serait soulagée. Elle passa ses mains dans ses cheveux et arrêta ses mains sur sa nuque. Son ami arriva à sa hauteur. « Je déteste ce connard! Rien n'est assez bien pour lui...Rien n'est assez rapide... merde! Qu'est-ce qu'il comprend pas. Bordel je viens d'enterrer l'homme que j'aime...»
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Visage familier dans une foule inconnue. # PV MATT O'CONNOR   Mar 5 Aoû - 21:46

Visage familier dans une foule inconnue
Aspen Goldwin
feat.
Matt O'Connor


 

 



 

 

I hear your voice in my sleeping night hard to resist temptation cause all these strangers come over me now I can’t get over you no I just can’t get over you  ▬ maroon 5 - maps


T’as l’air idiot. Ton amie se lance dans le bureau d’un connard et toi t’es là à attendre comme un con qu’elle ne ressorte. Trente minutes, c’est long. Sauf quand une petite blonde à grand décolleté vient vous faire la conversation. Elle travaille ici, assistante d’on ne sait qui mais tu t’en fiche un peu. C’est dingue comme elle drague ouvertement et que tu fais l’idiot du village qui ne comprend rien. Elle te fait des clins d’œil, se colle presque sur toi et joue avec ses cheveux. Mais toi tu ne fais que regarder, à fréquence rythmée, vers le bureau pour voir si Aspen n’en ressort pas. Finalement, quand la demoiselle de tes rêves revient, tu lui souris mais elle semble bien trop énervée pour ça. « Tu m’appelles hein ? » Tu ne réponds même pas à la demoiselle qui te tends un morceau de papier avec son numéro et une fois le dos tournée, tu jettes le papier dans une poubelle non loin. T’es pas intéressé, elle ne pige pas, une vraie blonde quoi.

Avant même que tu ne dises quoi que ce soit, Aspen t’interromps pour te faire taire. Visiblement, son éditeur est un véritable enfoiré et il mériterait que tu lui casse le nez, mais tu reste zen. Tu l’as laisse craquer dans l’ascenseur et tu l’as rejoins par la suite. Tu ne dis rien de tout le trajet dans la cabine électrique et tu ne fais que suivre la demoiselle une fois à l’extérieur. Finalement quand elle parle de John, tu ne peux pas t’en empêcher. Tu l’attrapes pour la serrer dans tes bras. Tu es du genre sauvage dans tes gestes mais une fois au creux de tes bras tu laisse une douceur immense t’envahir. Tu veux qu’elle se calme, ou qu’elle cri, qu’elle pleure, qu’elle te frappe, qu’elle te hurle dessus. Peut importe tant qu’elle craque et qu’elle extériorise tout ce qu’elle peut ressentir. « Vas-y, cris. Hurles de toute tes forces, pleure jusqu’à noyer Manchester, frappe jusqu’à me faire saigner s’il le faut. » Tu es sérieux, et tu plonges tes yeux dans les siens en prononçant ses mots. Elle va surement reculer et partir, mais tant pis. Tu poses une main sur ses cheveux que tu caresses avec douceur avant de reprendre d’un ton doux. « Tu t’en fiche de ce mec, t’as pas besoin de lui pour le moment. Je sais que tu ne veux pas qu’on s’inquiète pour toi. Et je ne m’inquiète pas. Tu es une femme forte, courageuse, tu vas surmonter ça et en sortir la tête haute. Mais tu ne dois pas te laisser envahir par toutes tes émotions ma belle. Alors hurles, pleures, frappes, tapes du pied.. » Tu finis par la relâcher. Que t’es beau et sexy quand tu passes en mode militaire super sur de lui et non pas en Matthew le mec qui est trop maladroit avec les filles. Tu n'es pas le même comme ça.

Tu recules un peu d'elle cette fois. Elle va surement te tuer mais pas grave. Si c'est elle qui te tue, tu mourras heureux. Tu regardes autour de toi, posant tes yeux sur l’immeuble que vous venez de quitter puis tu reposes tes yeux sur la petite brune face à toi. « On se le prend ce café ? » tu lui adresse un sourire tendre en lui proposant ton bras.


© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Visage familier dans une foule inconnue. # PV MATT O'CONNOR   Mar 5 Aoû - 23:40

Visage familier dans une foule inconnue
Asper Goldwin
feat.
Matt O'Connor


 

 



 

 

You need a friend I'll be around Don't let this end Before I see you again. What can I say to convince you to change your mind of me?  ΔGavin DeGraw

Il n'en fallut pas plus de trente minutes pour que ce cher Damian détruise le peu de bonheur que la jolie Aspen avait dans sa journée. Celui-ci l'avait encore une fois rabaissée au sujet de son roman et lui avait dit qu'elle était mieux d'y mettre les bouchées doubles sinon il allait prendre l'autre fille... bref je vous épargne les détails qui ont été super blessant pour cette pauvre Aspen. Celle-ci avait claquée la porte du bureau après en être sortie en trombe. Elle était monté dans l'ascenseur et avait lever la main vers le haut pour empêcher son ami Matt de dire quoi que ce soit. Elle en avait déjà bien assez entendu dans le bureau du diable. Le trajet, cours et rapide, de l'ascenseur se fit dans le plus grand des silences. On aurait entendu la plus petite des mouches volé tellement le silence était lourd.

Une fois a l'extérieur elle se retint d'hurler mais expliqua tout de même à son ami un peu la situation sans vraiment s'adresser à lui. C'est alors que le charmant Matt lui proposa de crier, de pleurer ou autre trucs du genre. Aspen se retourna pour lui faire dos. Elle n'en avait clairement pas envie. Elle détestait passer pour une fille faible. Bien évidemment, Matt était au courant de ce détail, sans doute que John lui en avait déjà parler puisque celui-ci s'empressa de rajouter qu'il savait qu'elle était forte, mais qu'elle ne devait pas se laisser envahir par ses émotions. C'est à ce moment qu'Aspen prit une grande inspiration et ferma les yeux en serrant les poings et les dents. Son corps était encore aussi raide que tout à l'heure. Cela dit après quelques inspirations et expirations, elle fini par se calmer. La main de son ami contre sa joue l'avait également calmé. Quoi de plus apaisant que ce genre de caresse prodigué par quelqu'un qu'on apprécie? « Quel connard! Y'a que lui pour me ruiné une journée comme ça. Je paris qu'il est fier comme un paon dans son bureau...»

La jolie brunette croisa ses bras contre sa poitrine et se mordilla la lèvre inférieur. Certes, elle était toujours en colère et elle aurait probablement jouer aux fléchettes avec la photo de son patron, mais valait mieux qu'elle se calme. Elle valait mieux que ça et surtout... elle n'avait pas à s'abaisser à un niveau si bas d'intelligence... C'est alors que Matt demanda à la jolie brune si elle voulait aller le prendre ce café. Elle haussa les épaules et soupira. « Il est mieux d'être fort... je suis enragée comme un bulldog anglais!» Elle fini par éclatée de rire. Bon, cette comparaison là ce n'était pas sa meilleure... mais tout le monde l'a compris et c'était ça le but!

Lorsque Matt lui proposa son bras, elle ne se fit pas prier pour le prendre. Cela lui faisait du bien de passer du temps avec son ami. Certain aurait pu dire que ça aurait pu la détruire, car c'était tout de même le meilleur ami de John, mais ils se trompaient. Renoué avec les gens et les choses qui lui rappelaient John pouvait lui faire mal certes, mais cela lui faisait du bien de savoir qu'il ne lui manquait pas qu'à elle. Les deux jeunes adultes commencèrent à marcher et ils passerent devant un petit pub irlandais. La brunette pointa. « T'aimerais pas mieux prendre un verre de Whisky? Je pense que ça nous ferais du bien!»
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Visage familier dans une foule inconnue. # PV MATT O'CONNOR   Mer 6 Aoû - 0:06

Visage familier dans une foule inconnue
Aspen Goldwin
feat.
Matt O'Connor


 

 



 

 

I hear your voice in my sleeping night hard to resist temptation cause all these strangers come over me now I can’t get over you no I just can’t get over you  ▬ maroon 5 - maps



Tu l’as laisse faire mais finalement elle te tourne le dos. C’est horrible ce sentiment de honte qui t’envahit parce que tu aimerais passer tes bras autour d’elle, l’enlacer tendrement et lui embrasser le crane. Lui dire que tout ira bien, qu’elle ne risque rien mais tout cela sera déplacer, tout cela serait vraiment mal venue et surtout venant du meilleur ami de son défunt fiancé. Tu laisse ta main sur sa joue pour la rassurer, la calmer mais tu ne fais rien, tu l’as laisse reprendre le contrôle d’elle-même sans un mot et tu souris quand finalement tu vois qu’elle reprend son sourire tendre. Finalement, elle prend ton bras et tu t’avances avec elle vers le centre pour pouvoir avoir le choix des cafés. Finalement tu n’as pas le temps de faire cent mètres qu’elle se stop devant un pub irlandais. Sans comprendre pourquoi, tu n’aimes pas vraiment l’Irlande. Enfin si, tu sais que c’est à cause de ton père qui est irlandais et qui a abandonné ta mère. Il ne sait même pas que tu existe alors que tu connais son identité. Ta mère t’a souvent demandé si tu voulais le retrouver, que c’était normal de vouloir savoir qui tu étais mais tu disais toujours la même chose : tu es ce qu’elle a fait de toi, un homme bon et loyal bien qu’avec un début peu prometteur. Elle était fière de toi et c’est tout ce qui comptait à tes yeux. Tu secoues la tête, pour reprendre tes esprits puis finalement tu acquiesces. « D’accord, compte sur moi pour te ramener chez toi quand tu ne sauras plus ton prénom. » Tu lui tire la langue avec taquinerie. Tu connais le truc, vous allez prendre un verre et elle va enchainer parce que ça lui fait du bien. Avec John, vous faisiez pareil lors de vos soirées entre homme, sauf que vous évitiez de le dire à Aspen pour qu’elle ne s’inquiète pas. Enfin c’était avant la maladie évidement.

Tu l’as garde à ton bras et vous prenez le chemin de l’entrée du pub. Tu l’as laisse passe avant toi, bien galant, et tu l’as suit de près en vérifiant qu’aucun homme mal intentionné ne serait dans le coin. Au pire, tu vireras ta veste pour montrer la moitié de tes tatouages. Ca fait toujours viril les tatouages. Tu t’installes à une table en compagnie de la petite brune et tu lui souris simplement. « Tu sais, si tu veux parler de lui, que ça te fait du bien, je suis là. Peu importe l’heure du jour où de la nuit, je serais toujours là. » Tu baisses les yeux, tu as l’impression d’avoir fait une déclaration d’amour d’un coup alors que tout cela n’a rien à voir avec ça. Tu lui souris juste mais tu n’ose pas la regarder. Rapidement, tu prends l’excuse du mec derrière le bar pour prendre la commande. « Deux doubles whisky s’il vous plait. Et des cacahuètes pour la demoiselle. » A chaque fois tu disais cette phrase, pour les cacahuètes, mais la demoiselle en question était John. C’était un jeu entre lui et toi. C’est dans ce genre de moment qu’on voit à quel point un ami vous manque. Tu ne le dis jamais, mais il te manque.


© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Visage familier dans une foule inconnue. # PV MATT O'CONNOR   Mer 6 Aoû - 21:33

Visage familier dans une foule inconnue
Asper Goldwin
feat.
Matt O'Connor


 

 



 

 

You need a friend I'll be around Don't let this end Before I see you again. What can I say to convince you to change your mind of me?  ΔGavin DeGraw

Rapidement après qu'Aspen ait expliqué à son ami sans vraiment trop lui expliqué, il déposa sa main sur sa joue. Un geste tendre et inhabituel venant de Matt envers Aspen, mais tout de même très réconfortant. Elle savait qu'en Matt, il y avait un peu de John, comme il pouvait y en avoir un peu en elle alors cela devait être très réconfortant aussi pour lui. Certes, c'est étrange vous allez me dire... et bien non! Il est évident que Matt et Aspen faisait parti des gens les plus important de la vie de John et cela devait être tout aussi difficile pour lui que pour elle. Le calme revint et ils recommencèrent a parler du café qu'ils devaient prendre avant toute la saga de l'histoire de l'éditeur.

Il commencerent a marcher en direction de l'un des cafés mais cela ne pris pas dix minutes avant qu'aspen s'arrête devant un pub irlandais et qu'elle ne propose à Matt d'aller prendre un verre. Il lui dit alors qu'il l'a racompagnerais une fois qu'elle ne se souviendrait plus son nom. Elle le regarda en haussant un sourcil. Tout le monde sait bien qu'aspen n'est pas du genre à se saouler pour oublier ses problèmes. Du moins c'est ce qu'elle pense elle. Mais bon, un peu d'alcool ne lui fera certainement pas de tort. Après tout, n'avait-elle pas mis sa vie en suspens jusqu'à ce que son fiancé meurt? Depuis des mois, elle n'était plus l'ombre d'elle même alors aussi bien essayer de reprendre goût à la vie un peu et l'alcool ne pouvait être qu'un point de départ. Les deux amis qui se tenaient par le bras se lâcherent et Matt laissa passer la demoiselle devant lui. Aspen lui fit un petit sourire et entra dans le bar.

Ils prirent place à une table et c'est à ce moment que son ami lui proposa de parler de John. Peu importe l'heure, le jour ou la date et dans n'importe quelle circonstance. Elle acquiesa avant de faire un faible sourire. Ce genre d'endroit était le genre de bar que John et elle avait l'habitude de fréquenter lorsqu'ils étaient à l'université. Ce cher John. Il devait les regarder dans haut et se dire qu'ils faisaient bien pitié en ce moment. Aspen ouvrit à nouveau la bouche « Il doit trouver que je fais bien pitié vêtue de cette façon... John détestait quand je sortais habillé n'importe comment!» Elle eut un petit sourire en coin. « De nous deux, c'était assurément John la fille!» C'est alors que le serveur arriva et que Matt commanda. Aspen arqua les sourcils et lâcha simplement « Je déteste les cacaouetes depuis des lustres! Ça reste pris entre les dents et c'est désagréable!» Elle ne put s'empêcher de rire en ayant la vision d'elle avec son appareil dentaire et les cacaouetes prises entre celle-ci. Elle s'arrêta et regarda son ami qui n'avait pas l'air de comprendre. « J'ai eu un appareil dentaire. Depuis, j'ai une phobie de tout ce qui peut rester coincé entre les dents!»

C'est alors que le serveur arriva avec les deux doubles Whisky que Matt avait commander. Aspen accota sa tête contre la paume de sa main et regarda son ami. Elle détourna le regard quelques secondes et vit un couple de jeune étudiants. Il n'en fut pas très long pour que les larmes lui montent aux yeux. Ils avaient l'air si heureux, si amoureux et si naifs! Comme si rien ne pouvait les arrêter. « Laisses moi deux minutes okay?» Elle fit un petit sourire forcé et quitta vers la salle de bain. Elle rentra rapidement dans une cabine et referma la porte en la barrant derrière elle. Elle était encore beaucoup trop fragile pour assister à ce genre de scène. Quelque petites perles salées apparurent au bord de ses magnifiques yeux emmeraude. Elle s'assoya sur le cabinet et se pris la tête.
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Visage familier dans une foule inconnue. # PV MATT O'CONNOR   Mer 6 Aoû - 22:49

Visage familier dans une foule inconnue
Aspen Goldwin
feat.
Matt O'Connor


 

 



 

 

I hear your voice in my sleeping night hard to resist temptation cause all these strangers come over me now I can’t get over you no I just can’t get over you  ▬ maroon 5 - maps


Une fois la commande passé, tu t’installes avec Aspen à une table un peu plus loin et tu passe commande. Elle finit par t’écouter et te parles de John, de la façon dont il réagirait avec ce que tu porte, avec le fait que c’était lui la fille du couple, toujours bien habillé, bien coiffé. « Tu es belle quoi que tu portes. » C’est un peu sorti tout seul mais tant pis, si ça peut la rassurer un peu.

C’est là qu’elle te dit qu’elle n’aime pas les cacahuètes. Bon tant pis, mais tu lui souris. Ca t’a rappelé les moments avec John et rien que pour ca, tu es content. Tu ne veux en aucun cas perdre ses souvenirs, les oublier et oublier le visage de ton meilleur ami. Au fond, tu es un sentimental mais tu ne veux pas que les gens le découvrent. Un beau bad-boy militaire sentimental, ça casse presque le mythe. Tu l’écoutes et acquiesce avant qu’elle ne te demande de l’excuser et de partir. Tu n’as pas compris. Tu pourrais en profiter pour fuir mais ça ne serait pas correct de l’a laisser là. Tu regardes alors autour de toi et voit le couple parfaitement heureux. Tu les envie, et tu comprends que la pauvre Aspen ne puisse pas supporter cette vision.

Elle s’est enfermée dans les toilettes. Ca te brise le cœur et finalement tu avales ton verre d’une traite avant de quitter la table pour aller aux toilettes des dames. Tu t’en fiches complètement et tu reste silencieux. Tu es un militaire et tu sais que dans un silence on peut retrouver des gens, c’est pour ça que tu trouves rapidement la porte qui cache Aspen et tu finis par poser sa tête dessus. Finalement tu prends ton courage à deux mains et tu finis par prendre la parole. « Quand on allait boire un verre avec John, j’avais l’habitude de commander des cacahuètes pour la demoiselle… John était visé évidement. Une fois… Pour m’embêter avec ça, il a vraiment fait la demoiselle et m’a ouvertement dragué. J’ai même cru qu’il allait me rouler une pelle… » Tu lâches un petit rire à cette anecdote, pourtant Aspen peut très bien sentir l’émotion dans ta voix. Tu ne pleures pas, mais tu pourrais si ton égo n’était pas si grand. « Après je devais l’écouter parler de sa belle Aspen pendant des heures. Et je n’avais même pas le droit de l’arrêter pour lui dire qu’une fille était canon. Rien à faire. Il n’avait que toi en tête… Rien que toi. » T’as toujours été jaloux de ça, de l’entendre parler d’elle avec tellement d’amour alors que toi tu ne pouvais pas te permettre de dire à quel point elle était belle. Tu ne l’aurais jamais fait sauf pour la complimenter. Tu soupires un peu plus puis finalement tu reprends. « A moi aussi, il me manque tu sais. » Tu termines sur ses mots, tu ne veux pas que cette sortie finisse en mélodrame bien que c’était bien parti pour. Tu recules un peu de la porte pour finalement ressortir. Faut qu’elle prenne son temps pour se reprendre, et la tâche ne sera pas si facile, tu le sais. C’est pour ça que tu l’évitais, parce que ca te brise le cœur et que ne pas pouvoir la réconforter te rend hors de toi.

Tu reprends le chemin de la table où vous étiez et tu recommandes de quoi tenir le coup. Tu tiens parfaitement l’alcool alors un second verre ne te fera pas de mal. Tu regardes le couple d’étudiant et tu soupires une fois en plus. Finalement tu tournes les yeux vers la porte où Aspen devrait sortir, en attendant.




© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Visage familier dans une foule inconnue. # PV MATT O'CONNOR   Jeu 7 Aoû - 17:57

Visage familier dans une foule inconnue
Asper Goldwin
feat.
Matt O'Connor


 

 



 

 

You need a friend I'll be around Don't let this end Before I see you again. What can I say to convince you to change your mind of me?  ΔGavin DeGraw

Cela devait faire un bon cinq minutes qu'Aspen était dans les toilettes lorsqu'elle entendit quelqu'un entrer. Elle mit une main sur sa bouche pour que la personne n'entende pas qu'elle pleurait. Vous savez, on voit toujours ça dans les films : La fille entre, entend l'autre qui pleure dans la toilette et elles se lient d'amitié pour que finalement elles finissent par se détester, car l'une ou l'autre tombe amoureuse du mec de l'autre? Bon bah voilà! Aspen avait déjà assez d'embrouille... elle n'en avait pas besoin de plus. C'est alors qu'elle reconnu la voix de son ami. La jolie brunette souria faiblement lorsqu'il lui raconta l'histoire où John l'avait dragué. C'était du john tout craché! Donnez-lui cinq centimètres et il s'en prend cinquante! Ça ne l'étonnait pas le moindre du monde. Il continua même de lui dire lorsqu'ils sortaient entre homme- Matt et John et tous leurs amis qu'aspen n'aimait pas particulièrement- il lui raconta que John ne parlait que d'elle toute la soirée. Elle essuya doucement les larmes qui avaient coulés sur son visage. Cela lui donna la force de se ressaisir.

Matt lui dit qu'il l'attendait à l'extérieur et Aspen secoua la tête, comme s'il pouvait la voir. Qu'elle idiote, pensa t'elle. Cela ne prit pas grand temps avant qu'il ajoute qu'à lui aussi il lui manquait. Aspen renifla doucement et elle entendit la porte de la salle de bain s'ouvrir et se refermer. Sans doute que Matt venait de quitter histoire de lui laisser le temps de se passer de l'eau sur le visage. Aspen descendit du cabinet et ouvrit la porte. La salle de bain était déserte. Elle s'approcha du lavabo et mis de l'eau sur son visage. Ses yeux étaient rougis et gonflés. Ses cheveux étaient légèrement en bataille et elle était vêtue presque en haillon. De quoi faire peur à n'importe quel homme, pensa t'elle a nouveau. Elle afficha un mince sourire et plaça ses cheveux derrière ses oreilles. Elle respira un bon coup et se regarda une dernière fois dans le miroir avant de retourner à leur table.

À ce moment, Matt recevait son deuxième verre. La jolie brunette repris sa place et essaya d'éviter le regard du jeune couple qui ne se lachait pas. Elle les enviaient d'être encore ensemble et de pouvoir s'aimer autant. Jamais plus elle n'aurait cette chance de revoir son John. C'est alors qu'elle s'éclaircit la voix et s'adressa à son ami « Il me manque énormément.» lâcha t-elle simplement. Elle devait apprendre à vivre sans lui et à le laisser partir doucement. Jamais il ne quitterait son coeur, mais elle devait le laisser quitter vers un monde meilleur. Il serait toujours là, d'en haut, pour la surveiller, ça elle le savait.

La jeune femme déposa sa main sur la main de son ami et la frotta. Un geste qu'elle avait l'habitude de faire auprès de tous ses amis qui avaient de la peine. Elle lui adressa un mince sourire et le regarda droit dans les yeux. « John t'aimait beaucoup tu sais? T'étais son meilleur ami, quoi qu'il dise!» Elle lâcha la main de son ami et leva les yeux vers le ciel, comme si elle allait apercevoir son défunt amoureux.
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Visage familier dans une foule inconnue. # PV MATT O'CONNOR   Jeu 7 Aoû - 18:29

Visage familier dans une foule inconnue
Aspen Goldwin
feat.
Matt O'Connor


 

 



 

 

I hear your voice in my sleeping night hard to resist temptation cause all these strangers come over me now I can’t get over you no I just can’t get over you  ▬ maroon 5 - maps



Tu l’attends, verre à la main et quand finalement elle revient prendre place à votre table, tu tournes les yeux vers elle et tu lui souris. Enfin, elle ose parler de John, avouant qu’il lui manque bien que cela ne soit pas un scoop. Mais tu apprécie l’effort qu’il lui faut pour avouer cela de son fiancé. Tu lui souris, compatissant et tu finis par venir embrasser le front de la petite brune. Tu recule ensuite avant qu’elle ne vient à dire que John t’apprécier et qu’elle pose une main sur la tienne. Tu te fige, c’est étrange cette sensation de gêne, de honte et de plaisir à la fois alors tu préfères ne rien faire, ne pas bouger.  « Je sais. Il était comme moi pour ca. On ne le disait pas mais on le pensait fort. On a fait les quatre cent coups ensemble depuis le lycée. On était différent mais c’est ce qui a fait que ça colle entre nous. Même une fois en Afghanistan, il continuait de faire le chiant par mail. » Tu soupires, repensant à toutes les conneries que vous avez pu dire dans vos mails à cette époque, a toute les conneries que vous avez pu faire quand tu es revenue. Quand tu étais infirme à ton retour, lui était toujours souriant et ne faisait pas de différence. Il a été là pour ton opération. Il était l’unique personne en qui tu avais confiance hormis ta mère décédé elle aussi, et Aspen. C’était ton meilleur ami, ton frère, et c’est pour ça que tu ne peux pas aimer la femme qu’il devait épouser. Tu vas être la pour elle, autant que possible, veiller sur elle et la protéger comme tu l’as promis à ton ami sur son lit d’hôpital. Mais tu ne peux pas faire plus, bien que tu aimerais. Tu es un homme d’honneur et respectueux, tu es lieutenant-colonel mais pas seulement parmi les militaires. Tu laisses la main d’Aspen poser sur la tienne mais tu ne bouge pas d’un poil. Tu apprécies le contact sans le lui montrer. « C’était mon frère. » Finis-tu par dire dans un petit murmure avant de reculer un peu et de retirer cette main qu’elle tient. Ces mots, ce sont surtout pour que tu réagisses, que tu ne te fasses pas avoir par tes propres sentiments et ça fonctionne visiblement.

Tu recommandes, un autre verre te videra la tête de toute pensés envers Aspen. Tu te remets bien sur ton siège et tu laisses ton regard sur le nouveau verre qu’on apporte. Il vaut mieux pas que tu l’as regarde. « Il n’aimerait pas te voir comme ça. Et je n’aime pas non plus. » Finis-tu par avouer avant de prendre le verre pour le vider cul sec. Bordel ça remet les idées en place quand même. Tu finis par te relever, faut que tu prennes l’air, t’as besoin d’une clope pour te ressaisir. « Tu veux que je te raccompagne ? » Bonne idée, tu l’as raccompagne, tu fumes sur la route et tu fuir à nouveau ton amie. Faut mieux parce que tu serais encore capable d’être romantique là.


© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Visage familier dans une foule inconnue. # PV MATT O'CONNOR   Jeu 7 Aoû - 20:25

Visage familier dans une foule inconnue
Asper Goldwin
feat.
Matt O'Connor


 

 



 

 

You need a friend I'll be around Don't let this end Before I see you again. What can I say to convince you to change your mind of me?  ΔGavin DeGraw

Ils commencerent à parler de John. C'était un grand moment autant pour elle que pour lui. Tous les deux ressentaient cette même peine au fond de leur coeur. Certes, ils n'aimaient pas John de la même manière - ce qui aurait été très étrange- mais ils l'aimaient probablement tout autant l'un que l'autre. Matt s'approcha D'Aspen et l'embrassa sur le front tandis qu'elle lui pris la main. Sans doute que les gens auraient pu croire qu'ils étaient un couple, mais ils auraient été bien loin de la réalité. Qu'est-ce qu'Aspen ferait avec Matt? Après tout n'était-elle pas la fiancée de John? Et n'était-il pas le meilleur ami de John? Sans doute que ça en aurait mis plus d'un mal à l'aise! Et Aspen la première! Jamais au grand jamais elle ne tomberait sous le charme d'un autre homme, elle l'avait promis à John. Celui-ci avait tant bien que mal tenter de la raisonner, qu'elle était jeune et méritait de refaire sa vie une fois qu'il serait mort. Mais Aspen est orgeuilleuse et a un sale caractère. Lorsqu'elle a une idée dans la tête, elle ne l'a pas dans les pieds.

C'est alors que Matt lui dit qu'il n'aimait pas la voir ainsi. C'est à ce moment qu'elle réalisa vraiment qu'elle n'était pas dans son état normal. Depuis bientôt deux semaines, elle n'était plus l'ombre d'elle même, mais elle n'en avait jamais réalisé rien. Elle baissa la tête et soupira intérieurement. Elle fini par s'éclaircir la voix et s'adresser à son ami. « Personne n'aime voir quelqu'un qu'ils apprécient dans cette état...mais dans quel état peu bien se trouver une femme qui vient de perdre l'hmme de sa vie...? veux-tu bien me dire cela, Matt?!» Elle avait parler sur un ton doux et calme. Elle savait que Matt ressentait aussi sa douleur. Elle savait que John, en partant, avait fait un très grand trou dans le coeur de son ami. Ça se voyait qu'il était aussi brisé qu'elle sinon plus. Il l'avait dit précédemment, John était un frère pour lui... et un frère ça ne se remplace pas. Il lui proposa de la raccompagner chez elle. Aspen acquiesa de la tête et se leva pour quitter le pub.

Elle n'avait pas bu une seule goutte d'Alcool même si elle c'était promis de le faire. Aspen sorti du pub et sentait son ami sur ses talons. Il aurait plus besoin d'elle d'être raccompagner. Elle n'avait pas de voiture, préférant de loin le transport en commun. Une vraie écolo qui voulait faire sa part pour le monde! Elle le regarda, le regard triste. « Je crois que c'est plutôt toi qui a besoin d'être raccompagné! T'es venu en voiture?» Elle avait demandé ça sur un ton maternelle, doux et rassurant. Elle ne voulait pas laisser son ami partir en voiture. On voyait tellement de trucs horribles aux nouvelles de 17h et elle n'avait pas envie que ce soit le nom de son ami qui apparaisse. Elle en avait déjà eu assez avec la mort de John. Pas besoin de le perdre, lui aussi.
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Visage familier dans une foule inconnue. # PV MATT O'CONNOR   Ven 8 Aoû - 0:24

Visage familier dans une foule inconnue
Aspen Goldwin
feat.
Matt O'Connor








I hear your voice in my sleeping night hard to resist temptation cause all these strangers come over me now I can’t get over you no I just can’t get over you ▬ maroon 5 - maps



« Excuse moi, je n’aurais pas du dire ca. » Voilà que tu culpabilise pourtant tu dis la vérité. John n’aurait pas aimé la voir ainsi. Il aurait voulut qu’elle sourit, enfin… Au fond la voir sourire ça aurait été bizarre tout de même. Mais toi c’est pareil, tu n’aimes pas la voir dans cet état, tu n’aimes pas la voir pleurer, la voir broyer du noir, la voir aussi déprimée sans pouvoir la consoler comme il se doit. Tu baisses la tête simplement pendant quelques secondes. Elle a beau avoir parlé avec douceur, tu culpabilise de lui avoir dire cela, d’avoir dit ce que tu pensais finalement. Bon heureusement tu n’as pas dit tout ce que tu penses réellement mais bon, ça n’aurait pas été correct pour elle et pour John.

Finalement tu te lèves et tu proposes à la demoiselle de la raccompagner. Tu es garé pas très loin alors tu peux bien la déposer devant chez elle et être sur que rien ne lui arrive. « En voiture oui, mais t’en fais pas, je suis un grand garçon je vais retrouver ma maison ! » Même si finalement tu as un appartement. Tu lui adresses un clin d’œil pour qu’elle comprenne que tu plaisante. Pourtant c’est vrai, tu vas pouvoir la déposer et rentrer chez toi, te mettre devant la télévision et mater des émissions débiles. Tu ne vas surement pas dormir de la nuit, tu vas trop réfléchir et tu iras au boulot demain matin en trainant les pieds. Tu vas passer tes nerfs et ta frustration en faisant de la musculation et tu feras comme si tout allait bien, évidement.

Tu finis donc par quitter le pub et une fois dehors tu sors ton paquet de clope. Une fois un tube de nicotine entre les lèvres, tu cherches ton briquet dans les poches de ton jean et tu l’allumes. Une longue bouffée et tu recraches la fumée en soupirant. Ca fait du bien franchement ! « Je suis garé par là » et d’un signe de main tu montres la rue ou ta jolie voiture noire est garée. « Ca va aller ? Tu n’es pas toute seule chez toi au moins ? Je n’ai pas envie de te ramener si tu es toute seule. » Mais t’es con ! Tu pourrais juste la déposé et partir loin d’elle. Mais non, tu insinues qu’elle peut rester avec toi si elle n’est pas accompagnée chez elle. Franchement, tu devrais juste faire ton lâche, fuir loin d’elle et ne plus donner signe de vie. Mais tu n’es pas comme ça. Tu préfère être la pour elle, tenir ta promesse, plutôt que de la laisser ainsi toute seule.



© Gasmask



Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Visage familier dans une foule inconnue. # PV MATT O'CONNOR   Lun 1 Sep - 8:09

Pas de réponse de puis trois semaines.
Sujet abandonné.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Visage familier dans une foule inconnue. # PV MATT O'CONNOR   

Revenir en haut Aller en bas
 

Visage familier dans une foule inconnue. # PV MATT O'CONNOR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mais pourquoi ca fait ca ? (fap qui part dans les plis)
» Le visage esquimau
» champignon dans le cou
» Secret Story : Le visage de la voix !
» Petits boutons sur le visage de bebe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-