AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 boum boum boum + victoire (/!\ 18 ans)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: boum boum boum + victoire (/! 18 ans)   Dim 10 Aoû - 22:59

boum
boum
boum
Victoire
&.
Matt


 

 



 

 

C'est vrai que les murs ont des oreilles, que tous les voisins se réveillent Mais c'est comme ça qu'on fait l'amour quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour le voir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire On a toujours un truc à faire, les étagères font badaboum Quand toi et moi on fait boum boum boum!



Mais quelle journée de merde ! Tu pensais passer une journée au centre, un truc normal quoi, quelques personnes à voir, à qui parler, te prendre un fou rire avec Nate, discuter avec Camryn. Mais non, il a fallut que ton ex petit amie du lycée débarque comme une jolie fleur dans ton bureau pour te dire qu’elle a une fille et qu’il s’agit de la tienne. Au final, tu te retrouves avec une vie encore plus que compliqué, comme si c’était pas déjà le bordel. Tu soupires, tu accumules les verres devant toi. Pourtant t’es pas du genre à fréquenter ce genre d’endroit, tu es plutôt soirée entre pote mais certainement pas soirée solo dans une boite de nuit. Tu n’as jamais aimé ça, même au lycée, tu préférais les soirées entre pote avec de la bière, des chips, ta copine. C’était le bonheur et rien n’était compliqué. Rien n’est jamais compliqué quand on a dix-sept ans après tout.

Tu es assis au bar, un t-shirt nirvana sur le dos qui laisse parfaitement voir tes tatouages et tes muscles, un jean et ta paire de chaussure de sécurité. Ouai tu les aimes tellement et c’est tellement mieux si jamais tu dois casser la gueule à quelqu’un sur la route. T’es venu à pied, tu savais que tu allais boire et donc impossible de prendre la voiture dans un état pareil. « Encore un mon pote ! » Finis-tu par demander au barman alors que la musique raisonne dans ta tête et que celle-ci commence à se faire lourde. Tu ne compte plus les verres. Deux. Quatre. Six… Peut-être huit t’es pas sur.

Finalement, t’es surpris. Tu pensais que les filles aller se ruer sur toi. Enfin, t’es pas narcissique mais tu sais que tu plais quoi. Mais finalement non, peut-être trop bourré pour elle. Tu soupires, tu sais encore comment tu t’appelles c’est déjà bien. Finalement, y’a bien une fille qui arrive à coté de toi. Elle commande sa boisson et toi, parce que tu te sens seul tu finis par dire au barman qui l’a sert. « C’est pour moi ! Je vous l’offre ! Cadeau ! » Tu ne souris pas, t’es déprimé, et t’es encore plus sexy comme ça.

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: boum boum boum + victoire (/!\ 18 ans)   Dim 10 Aoû - 23:45

boum
boum
boum
Victoire
&.
Matt


 

 



 

 

C'est vrai que les murs ont des oreilles, que tous les voisins se réveillent Mais c'est comme ça qu'on fait l'amour quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour le voir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire On a toujours un truc à faire, les étagères font badaboum Quand toi et moi on fait boum boum boum!



Joie. Voilà comment je pouvais résumer ma journée ! J'avais bossé avec des gens compétents sur des cas intéressants. Je n'étais trop crevée en rentrant le soir et surtout euphorique. J'avais envie de sortir boire un verre un peu. En rentrant du boulot, j'avais fait sortir le chat, Vivaldi et avait commencé à me demander ce que j'allais mettre. En effet, je possédais peu de jolis vêtements et ce soir j'avais envie d'être canon. J'enlevais mes chaussures de sécurité, mon treillis et ma chemise et avait ouvert mon placard. J'avais fini par dénicher une petite robe bordeaux très très moulante et de hauts escarpins noirs. Ce serait parfait pour la soirée.

Après une douche, je m'étais coiffée, habillée puis maquillée puis m'étais endue au bar où j'allais de temps en temps lorsque j'avais envie de boire et de ramener quelqu'un. Ce qui était présentement le cas. J'entrais puis fit le tour de la pièce des yeux, ne remarquant qu'une personne, un mec avec un tee shirt Nirvana. Il avait l'air déprimé. Je n'osais pas l'aborder tout de suite. Je tournais un peu dans le bar, me faisant largement remarquer et prenant un verre de cocktail à base de vodka.

Je le regarde. Il a un tee shirt Nirvana donc,qui le moule un peu et m'en laisse voir beaucoup de son anatomie très agréable. Il porte un jean et des chaussures de sécurité, ce que je trouve très sexy. Il est brun, ce qui me convient parfaitement. Je le vois redemander un verre et décide d'aller me faire un ravalement de façade aux toilettes pour ensuite aller l'approcher. Je vais donc jusqu'aux toilettes, où je descends un peu plus mon décolleté et me recoiffe. Mon maquillage est encore nickel, je n'y touchais donc pas. Je sortis de la et me dirigea vers lui, le prenant pour cible.

De près, il était encore mieux. Je recommande un cocktail et me l'offre. Je me décide donc à engager la conversation.

« Salut, je m'appelle Victoire ! Et vous ?  Vous savez que vous êtes très sexy...»

Je sais que mon accent français est très prononcé et j'espère qu'il trouvera ça mignon. Imperceptiblement, je me rapproche de lui et attends qu'il me réponde. Il ne souris pas, il a l'air déprimé. Et il est tellement mon genre. Je lui sauterais presque dessus. Mais je vais attendre de voir si il est intéressé et j'espère vraiment qu'il le sera...

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: boum boum boum + victoire (/!\ 18 ans)   Dim 10 Aoû - 23:59

boum
boum
boum
Victoire
&.
Matt


 

 



 

 

C'est vrai que les murs ont des oreilles, que tous les voisins se réveillent Mais c'est comme ça qu'on fait l'amour quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour le voir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire On a toujours un truc à faire, les étagères font badaboum Quand toi et moi on fait boum boum boum!



La fille a qui tu offres un verre est très jolie. Une petite blonde, svelte, presque une poupée. Tu n’es pas difficile avec les femmes, il suffit qu’elles possèdent un petit truc dans les yeux, une flamme, une fougue. Un truc intéressant qui hypnotise. Avec Aspen c’est comme ça. Quand elle te regarde, t’as juste envie de plonger dans ses yeux et t’y noyer. Penser à celle que tu aimes en secret depuis des années te déprime un peu plus. Tu prends le verre que le barman venait de te resservir et tu le vide d’une traite avant de lui faire comprendre de remettre ça.  

Tu es très sexy. Tient, ça faisait longtemps. Tu reposes ton regard sur elle et tu lui souris. Bon, pour le coup t’as un peu l’air con parce que t’es un peu bourré quand même. Tu finis par la regarder, de haut en bas. T’es pas ce genre d’homme à la base, tu n’aimes pas utiliser les femmes, tu déteste les mufles qui font comme toi actuellement mais là, t’as juste besoin de compagnie. Tu lui fais signe de s’assoir, et elle ne se fait pas prier, elle se collerait presque d’ailleurs. Ca t’amuse. Quand tu as fait tes tatouages, tu ne pensais pas que les femmes en seraient dingues. Tu étais déjà assez populaire auprès de la gente féminine avant tout cela, mais depuis, c’est encore pire. Tu bois cul sec le nouveau verre que le barman te sert et tu reprends la parole. Une voix calme et grave, presque monocorde. C’est encore plus sexy. « Et vous êtes pas mal non plus. » Tu te retournes un peu vers elle pour ensuite reprendre. « Matthew... Mais tout le monde m’appelle Matt. »  Tu lui adresse un clin d’œil, sans savoir pourquoi puis finalement tu reprend pour la demoiselle. « Que fait une belle blonde toute seule dans ce genre de boite merdique ? » Oui, il n’aime pas cette boite. « Mais dont le whisky est super bon ! » Rattrape toi va !


© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: boum boum boum + victoire (/!\ 18 ans)   Lun 11 Aoû - 0:32

boum
boum
boum
Victoire
&.
Matt


 

 



 

 

C'est vrai que les murs ont des oreilles, que tous les voisins se réveillent Mais c'est comme ça qu'on fait l'amour quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour le voir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire On a toujours un truc à faire, les étagères font badaboum Quand toi et moi on fait boum boum boum!



Lorsque j'arrive vers lui, je sens que je le perds un peu, l'espace de quelques instants. Son regard se fait vague, ses pensées sont probablement parties très loin et lui aussi. J'attends. Je sais que c'est le genre d'homme à avoir des démons qui lui tournent autour et moi j'ai les miens de toute façon. Je sais que je ne veux pas de lui pour une vie donc j'attends. Je le regarde vider son verre d'un trait et je me dis que les démons doivent être pire que ce je pensais. Je sirote tranquillement mon cocktail en attendant qu'il m'adresse la parole et qu'il me regarde. Lorsqu'il me souris je sens que la partie est presque gagnée. Mais ce sourire est triste, pas le genre de sourire affamé que je récolte habituellement. Et qui s'efface lorsque j'annonce mon métier. Il est très différent des autres celui.

Ah, il finit quand même par me regarder de haut en bas, imperceptiblement je bombe le torse. Même si je suis bien fournie de ce côté là, cela ne fait pas de mal de s'en rajouter un peu plus, non ? Il re boit un verre cul sec et je me rapproche de lui encore. Je pense que la, mes intentions sont très très claires. Il a une excellente vue de là où il est car mon tabouret est légèrement plus bas que le sien. En plus j'ai mis un joli soutien gorge pour sortir. En dentelle noire. Je sais qu'il l'a remarqué.

Finalement, il prends la parole. Il a une voix grave, rauque et monocorde et c'est super sexy. Il me dit que je ne suis pas mal non plus. Je réponds un merci avec un demi sourire. Décidément, il me plaît bien celui là. Il me dit qu'il s'apelle Matthew mais qu'on l'appelle Matt.

« C'est joli ça Matt... J'aime beaucoup. »

Il continue à parler mais il parle vite. Il a un accent que j'ai du mal à identifier et il me faut un moment pour comprendre ce qu'il me dit. Lorsqu'il me demande ce que je fais, seule dans cette boite pourrie, j'explose de rire. Puis je lui réponds avec cet accent qui fait mon charme.

« Je me sens seule, tout simplement... »

J'ai envie d'expliquer, face à son regard doux ce qui se passe en ce moment et comment ma vie fout le camp. Mais je me retiens et lui sourit lorsqu'il dit que le whisky est bon. Je lui souris et lève mon verre :

« Les cocktails sont corrects, aussi. »

J'en suis à mon deuxième verre et après une journée de travail physique comme le mien je commence à avoir un peu la tête qui tourne. Pas grand chose, juste de quoi être très souriante. Je me penche encore un peu plus vers lui, un coude posé sur le bar. Je regarde ses tatouages et les touche du bout des doigts.

« Jolis tatouages. Comme leur propriétaire d'ailleurs... Tu en as beaucoup d'autres ? Surtout des non visibles ? J'aimerais beaucoup les voir... »

Je sais que cette phrase est vraiment une perche tendue mais j'assume. J'assume mon côté un peu batifoleur. Je profite de ma jeunesse et personne ne peut me reprocher ça.


© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: boum boum boum + victoire (/!\ 18 ans)   Lun 11 Aoû - 0:56

boum
boum
boum
Victoire
&.
Matt


 

 



 

 

C'est vrai que les murs ont des oreilles, que tous les voisins se réveillent Mais c'est comme ça qu'on fait l'amour quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour le voir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire On a toujours un truc à faire, les étagères font badaboum Quand toi et moi on fait boum boum boum!



Tu n’écoutes pas tout de ce qu’elle te dis. Les compliments pour t’amadouer, tu les oublies aussi vite que tu as pu les entendre. Tu te dis que finalement, ce soir tu vas laisser la bête sortir. Tu te retiens depuis longtemps. Depuis combien de temps n’as-tu pas touché une femme ? Tu ne le sais même plus toi-même. A ton retour de guerre, tu n’étais pas apte physiquement, puis pas apte mentalement. Après tu as eu une ou deux aventures, et enfin il y a eu Aspen. Au final, t’es qu’un pauvre con qui aime une femme qui ne sera jamais la sienne. Tu reposes tes yeux sur la blonde qui s’amuse à jouer avec tes tatouages. Merde, t’as eu un moment d’absence là. Mais pas bien grave. Tu finis par te relever de ton tabouret et tu tends un billet au barman. « Garde la monnaie mon pote ! Ce soir, je vais faire la fête avec cette belle blonde ! » Tu ne sais même plus ce que tu racontes ! Tu fais un clin d’œil à la blonde en question et tu finis par t’approcher d’elle. Bon, tu pue le whisky quand même et pour toi ce n’est pas très sexy. Bon après y’a pire mais c’est a elle de voir.

« Chez toi ou chez moi ? » Au moins c’est clair, tu sais déjà comment va finir la soirée. Tu vas finir tout nu sur la madame. Ou sous la madame. Tu ne sais pas encore comment la madame aime ce genre de sport. Tu adresses un clin d’œil au barman et tu poses une main sur l’épaule de la blonde. Tu la glisse le long de son bras, jusqu’à ses hanches que tu ramènes vers toi et tu plaques tes lèvres sur les siennes. T’as une vie de merde, ton cœur est surement en mille morceau, t’es trop de problème mais ce soir tu vas tout oublier. Et le mieux, c’est que la fille ne ressemble pas a Aspen et que tu pourras l’oublier au moins une nuit.



© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: boum boum boum + victoire (/!\ 18 ans)   Lun 11 Aoû - 1:32

boum
boum
boum
Victoire
&.
Matt


 

 



 

 

C'est vrai que les murs ont des oreilles, que tous les voisins se réveillent Mais c'est comme ça qu'on fait l'amour quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour le voir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire On a toujours un truc à faire, les étagères font badaboum Quand toi et moi on fait boum boum boum!




Cette fois, je sais que c'est bon. Il ne m'écoute pas mais il me mate, ça c'est sûr. Il se fout complètement de ce que je dis donc en fait, il est absolument comme tout les autres. Tant mieux, d'un côté je n'aime pas spécialement le changement. Puis il repart, je pensais que je l'avais « ferré » mais je n'en suis plus si sûre. J'attends et échange quelques sourires avec un beau blond qui me regarde. Lui aussi n'est pas mal, mais pas assez viril à mon goût. Encore une fois je l'attends. J'aimerais qu'il sorte de ses pensées parce que c'est vraiment lui que j'ai envie de ramener ce soir...

Finalement, il revient à lui et se rends compte de ma présence. Il paie nos consommations et dit au barman de garder la monnaie, qu'il va aller faire la fête avec moi. Contente de pouvoir finalement repartir avec lui, je lui souris et le colle encore un peu plus. C'est là que je me rends compte qu'il est bourré. Ça me plaît moyen, il pue mais je sais que si je ne pars pas avec lui, il va boire un autre verre et rester là, à se saouler encore plus. Et puis, il me plaît beaucoup trop ce que j'avoue volontiers. Pendant que je suis partie dans mes pensées, je l'entends me demander si on va chez lui, ou chez moi. Je préférais aller chez moi, je suis sûre de ne pas avoir de mauvaises surprises comme des colocataires et ce genre de choses...

« Chez moi. »

En plus, j'habite à côté à pied et vu son état, vaut mieux. J'ai un peu trop bu pour prendre le volant. Du coup on va marcher pour rentrer. Avec un peu de chance ça le dégrisera un peu... Je le vois faire un clin d’œil au barman et il me prends par l'épaule, son contact m'électrise complètement.. Je frisonne et rougis complètement lorsqu'il descends sa main sur mon bras et la pose sur ma hanche avant de m'attirer vers lui. Je me laisse et lui caresse le bas des reins. Je sens que j'ai fait une bonne pêche, pour ce soir. Il m'embrasses et je lui rends son baiser, fougueux et passionné. Presque bestial. La soirée promet d'être longue. Je me colle contre lui et l'embrasse très lentement dans le cou.

Puis, je le prends par la main et le fais marcher jusqu'à chez moi. Il y a un paté de maisons, tout au plus alors en quelques minutes nous sommes arrivés. Nous devons passer par une petite ruelle pour y arriver et je décide de prendre des initiatives. Avec la force que j'ai gagné avec le boulot, je le pousse contre le mur et me colle contre lui. Tellement près que nos corps sont emboîtés. Je l'embrasse dans le cou.


© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: boum boum boum + victoire (/!\ 18 ans)   Lun 11 Aoû - 1:49

boum
boum
boum
Victoire
&.
Matt


 

 



 

 

C'est vrai que les murs ont des oreilles, que tous les voisins se réveillent Mais c'est comme ça qu'on fait l'amour quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour le voir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire On a toujours un truc à faire, les étagères font badaboum Quand toi et moi on fait boum boum boum!



Chez elle ? Parfait, chez toi c’est bien trop loin et t’as la flemme de marcher jusqu’à là bas. Tu laisse la demoiselle se mettre contre moi et profiter du contact. Ca te réveil un peu d’ailleurs. Pas au moins de culpabilisé déjà de ce que tu fais mais d’au moins savoir ce que tu fais et avec qui tu le fais. Tu souris à la demoiselle et tu u finis donc par la suivre. Elle te sert la main et t’amène à l’extérieur. Il ne fait pas chaud finalement, et t’as même pas de veste. Ce n’est pas bien grave, ça te permet de ne pas t’évanouir dans la rue.

Tu ne sais pas où elle vit donc tu la laisse prendre la tête de la course tout en posant une main en bas de son dos. Tu regardes un peu partout histoire de savoir ou tu es et elle te fait tourner à une ruelle. Sombre et humide, surement mal fréquenté mais ce n’est pas ce qui te surprend le plus. La petite blonde a de la force, et ça te plait. Elle te colle contre un mur pour venir se mettre contre toi et poser ses lèvres dans ton cou. Tu savoures un peu le contact et finalement tu libère le militaire que tu es, le voyou que tu étais et tu reprends le dessus. Tu attrapes les poignets de la demoiselle que tu sers fermement mais sans lui faire mal et tu la colle à son tour contre le mur. Ses mains suivent les tiennes et elle finit bras levé, poignets lier par ta propre main. Une main suffit au final. Tu poses tes lèvres sur les siennes pour l’embrasser avec la fougue que tu possède et tu colles ton corps contre le sien à nouveau. Tu dévies ensuite tes lèvres pour les glisser à son cou, remontant jusqu’à son oreille. « C’est qu’elle est sauvage la demoiselle. » Finis-tu simplement par lui susurrer à l’oreille avec un sourire. Ce soir tu te lâche. Tu glisses ta main libre le long de son corps, effleurant sa poitrine pour venir jusqu’à son ventre puis descendre à sa cuisse. Tu reprends ensuite ses lèvres et tu lâches ses mains. T’as besoin de tes deux mains pour la soulever et maintenant son corps afin qu’elle passe ses jambes autour de lui. Besoin de tes deux mains pour la maintenir contre le mur et etre sur qu’elle ne tombe pas.


© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: boum boum boum + victoire (/!\ 18 ans)   Lun 11 Aoû - 2:12

boum
boum
boum
Victoire
&.
Matt


 

 



 

 

C'est vrai que les murs ont des oreilles, que tous les voisins se réveillent Mais c'est comme ça qu'on fait l'amour quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour le voir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire On a toujours un truc à faire, les étagères font badaboum Quand toi et moi on fait boum boum boum!



Il me plait. Beaucoup. Et je sens déjà que le contact entre nous est vraiment électrique. Notre premier baiser m'aura laissée toute chose, heureusement que je n'ai pas beaucoup bu sinon je serais déjà les 4 fers en l'air. Quand il me sourit, je sens mon cœur rater un battement. A chaque fois. Et mon rythem cardiaque et ma respiration s'accélérer. Il avait avait accepté d'aller chez moi, je le guidais donc par la main en direction de mon habitation. Je n'avais pas peur. Je savais que l'on pouvait croiser n'importe qui, vu la carrure qu'il avait et ce même si il était alcoolisé il ne nous arriverait rien. Il avait un côté assez rassurant, je me demandais ce qu'il faisait comme métier pour donner cette impression là.

Je le surprends en le collant contre le mur de la petite ruelle. J'ai de la force, c'est mon métier qui veut ça et j'aime le sentir s'abandonner un peu. Mais il reprends finalement le contact et me re fait basculer en me tenant le poignet. Je n'ai pas honte de l'avouer, j'adore ça. Tu me fais lever les bras que tu tiens avec une seule main. Je m'abandonne complètement et ma robe remonte le long de ma cuisse, presque jusqu'en haut on peut en voir beaucoup. Il m'embrasse. Le deuxième baiser est encore plus intense, je le soupçonne d'y mettre énormément de fougue et je me laisse emporter je le lui rends avec la même intensité. Je sens une drôle de chaleur monter en moi.

Encore une fois, je frissonne lorsqu'il remonte ses lèvres jusqu'à mon oreille et me dit que je suis sauvage et qu'il aime ça. Je fais de même, lui embrasse le cou puis lui susurre à l'oreille, d'une voix rendue rauque par le désir :

« Tu n'as pas tout vu encore... »

Et c'est vrai. Je sais que ce soir, avec lui, je vais complètement me lâcher. Je pense plus au boulot, plus à ce qui pars en couilles. Juste à ce que je vais faire ce soir avec Matt' et j'adore cette sensation. Son corps est collé contre le mien et je me colle encore un peu plus en sentant sa main descendre jusqu'à ma cuisse. Je laisse échapper un gémissement incontrôlé, me mordant la lèvre. Sa main effleure ma poitrine, et je me tends encore un peu plus puis descends de long de mon ventre. Je laisse échapper un gémissement encore plus long et plus grave cette fois. Il ne peut pas ne pas l'avoir entendu... Il tient encore mes mains, que j'ai envie de rendre baladeuses cette fois.Il finit par les lâcher et m'embrasse encore, je lui rends ce baiser avec toute la fougue dont je suis capable. Soit beaucoup. Il me soulève, et c'est à cet instant que je suis heureuse d'être sportive car j'enroule très facilement mes jambes autour de sa taille et peut rester un long moment dans cette position sans problème. Il me maintient à présent de ses deux mains et je continue à l'embrasser.

Très fougueusement toujours. Ce mec me rends folle. Même alcoolisé il est terriblement désirable. Je murmure en français « Encore... », ne pouvant m'en empêcher puis laisse mes mains se balader le long de son corps. J'ai ainsi le loisir de vérifier ce que je pensais tout à l'heure, il est très musclé.. Je touche ses épaules, ses bras puis descends sur ses reins et ses fesses. Pareil. J'arrime ensuite mes mains autour de son cou, de façon à pouvoir me coller encore plus à lui. Et je sais que nous nous faisons autant d'effet l'un, l'autre. Finalement, je susurre à son oreille

« Pas trop vite cowboy, on sera mieux dans un lit... »

Lorsqu'il relâche son étreinte, je l'emmène rapidement jusqu'à mon lit. Nous étions presque au pas de ma porte de toute façon. Une fois dans le hall de ma petite maison, je peux le détaille cette fois, et encore, je me mette sur lui. Collée à lui, j'attends sa réaction.


© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: boum boum boum + victoire (/!\ 18 ans)   Lun 11 Aoû - 12:18

boum
boum
boum
Victoire
&.
Matt


 

 



 

 

C'est vrai que les murs ont des oreilles, que tous les voisins se réveillent Mais c'est comme ça qu'on fait l'amour quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour le voir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire On a toujours un truc à faire, les étagères font badaboum Quand toi et moi on fait boum boum boum!



Tu ne penses à rien, à rien d’autre que la fille qui est avec toi. Si tu penses à autre chose, à quelqu’un d’autre, ta soirée sera fichu et tu passeras pour le plus nul des imbéciles, pour un mec pathétique qui n’arrive même pas à s’envoyer en l’air sans prise de tête. Après tout cette fille, tu ne connais que son prénom, tu ne veux pas l’épouser, juste occuper son lit pour la nuit et jouer avec son corps. Et visiblement, ça te réussit bien. Elle frisonne de tout son corps, elle gémit même à tes caresses. Finalement tu n’as pas perdu la main. Quand elle passe ses jambes autour de toi, tu l’agrippes bien pour qu’elle ne glisse pas, pour qu’elle ne tombe pas et tu kidnappes ses lèvres avec plus de sauvagerie. T’as envie d’elle, et ton jean un peu trop serrer le prouve bien. Finalement elle te stop, t’informant qu’un lit était mieux, plus confortable. Mais vu dans l’état qu’elle ta mise tu aurais très bien pu la prendre contre le mur, juste à coté de sa maison. Mais cette pause ne te coupe pas l’envie du tout.

Une fois chez elle, tu peux te lacher. Tu reprends ses lèvres mais elle te bascule dans le lit et grimpe même sur toi. Ca t’excite au plus haut point. Tu aimes les femmes entreprenantes, les femmes qui ne passent pas la nuit allongée à se laisser faire. Tu veux de la fougue, de la folie, de la sauvagerie. Tu lui souris alors grandement, posant tes mains sur ses hanches. Tu te redresse un peu avant de poser tes lèvres sur son décolleté, passant une main le long de ses bras avant de venir dégrafer le soutient gorge. Hey ! T’es encore habile, d’une main et à travers la robe. T’es plutôt fier de toi sur ce coup là. Tu finis par t’assoir sur le lit, collant ton torse musclé à sa poitrine. Tes lèvres ne quittent pas son cou, la naissance de sa poitrine. Tu cherche le moyen de lui retirer la robe et une fois celui-ci trouver, tu la dévêtie avec lenteur. Tu apprécie le spectacle tout simplement et tu ne peux pas t’empêcher de te lécher les lèvres.

Pas besoin de paroles. Pas besoin de mot. D’un geste brusque tu la retourne sur le lit et tu passe au dessus d’elle. Un sourire malicieux sur les lèvres alors que tu termine de lui retirer sa robe. La voilà en petite tenue mais le soutient gorge par avec puisque tu l’avais dégrafé. Tu admires quelque secondes puis tu retire ton t-shirt, dévoilant ainsi tes tatouages et ton corps musclé. Tu viens poser tes mains de chaque coté de sa tête pour éviter que tu ne l’écrasse et tu reprends ses lèvres. Tu ne restes pas longtemps dessus cependant, tu glisses, tu descends vers le bas. Sa gorge, sa poitrine, son ventre jusqu’à t’arrêter là ou il y a encore du tissu et de le lui retirer. La voilà entièrement nus face à toi. Et bon dieu l’effet qu’elle te fait.

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: boum boum boum + victoire (/!\ 18 ans)   Lun 11 Aoû - 13:06

boum
boum
boum
Victoire
&.
Matt


 

 



 

 

C'est vrai que les murs ont des oreilles, que tous les voisins se réveillent Mais c'est comme ça qu'on fait l'amour quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour le voir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire On a toujours un truc à faire, les étagères font badaboum Quand toi et moi on fait boum boum boum!



Ce soir, je suis comme déchaînée. Je ne sais pas si ce sont les cocktails à la vodka ou le fait d'avoir une telle tension dans l'air mais j'ai d’habitude un petit côté timide et réservé qui là a complètement disparu... J'étais prête à me laisser emporter contre ce mur, vu l'état dans lequel il m'avait mise   mais le bon sens à fini par prendre le dessus. Premièrement on aurait complètement pu nous voir, et je ne suis pas exhibitionniste et deuxièmement, on peut faire beaucoup plus de choses dans un lit... Je sentais qu'il en avait autant envie que moi, le fait d'être très très proche de lui pouvait me montrer à quel on avait envie l'un de l'autre. Je risquais ma main dans cette zone, histoire de le faire attendre jusqu'à ce que l'on arrive chez moi. Finalement, il me repose par terre et le fait de couper soudain notre promiscuité est presque douloureux.

Je me dépêche donc de le prendre par la main, espérant que l'envie ne lui passe pas et de l'attirer chez moi. Je déverrouille rapidement la porte, d'un geste sûr et ne prends même pas la peine d'allumer la lumière. Je me jette sur Matt et lui fait de même. A peine l'ai je touché que je sens comme une petite décharge électrique (fort agréable) me parcourir. Il commence à m'embrasser mais je le pousse jusqu'au lit. On a tout le temps pour ça... Je sens qu'il est intéressé. Même très intéressé à en juger par la petitesse de son jean, maintenant... Je retourne vers lui, le poussant un peu pour qu'il s'allonge et je m'assois sur lui, recommençant à l'embrasser. Toujours sauvagement. C'est dingue l'effet qu'il peut me faire. Et je crois que c'est réciproque.

Il me sourit encore, me fait définitivement fondre et pose ses mains sur mes hanches. Je me trémousse un peu sur lui, bien que je pense qu'il n'ait pas besoin de ça vu la bosse que je sens en dessous de moi. J’effleure cette bosse jusqu'à ce qu'il se redresse puis défasse mon soutien gorge. De mon côté, j'ai passé mes mains dans son dos et je touche, avec grand plaisir ses muscles très présents. Je me colle contre lui et on finit par s’asseoir tout les deux sur le lit. Il se rapproche encore un peu plus de moi et je sens que bientôt je ne vais plus pouvoir répondre de rien...

Matt me déshabille encore et cette fois, je ne suis plus qu'en culotte puisque mon soutien gorge pars avec... Nous ne nous parlons pas et pourtant nos corps sont accordés. Je ne crois pas avoir jamais ressenti une telle promiscuité avec quelqu'un, une telle électricité dans l'air. J'ai envie de découvrir tout son corps et c'est au moment où j'y pense qu'il retire son tee shirt et s'allonge au dessus de moi. Mes mains se précipitent pour caresser son torse et ses fesses à travers le jean. Il m'embrasse puis descends jusqu'à m'enlever le dernier rempart de tissu entre nous.

D'un coup, j'échange les rôles et je grimpe sur lui, lui tenant les poignets au dessus de la tête d'une main. Comme il l'a fait avec moi dans la ruelle. De l'autre, je le caresse partout et descends progressivement, de plus en plus en bas. Jusqu'à ce que ma main se pose sur la bosse de son jean. Je continue à l'immobiliser et le chercher un petit peu comme ça, me demandant comme il va réagir. Je l'embrasse sauvagement puis le caresse encore, cette fois plus franchement. Je suis très excitée et je me contrôle plus bien. Je suis complètement nue et sur lui et je commence à défaire sa boucle de ceinture. Je m'approche de son oreille, lui effleurant le cou de mes lèvres au passage. Je le caresse toujours, cette fois pouvant un peu mieux passer ma main au niveau de son entrejambe. Ma voix est presque un murmure, rendu rauque et étouffé par le désir.

« Et si on se mettait à égalité ? Il te reste beaucoup plus de tissu que moi, c'est injuste.... »

Je finis donc d'enlever sa ceinture, de déboutonner son jean puis le lui enlève. Il ne reste plus qu'un mince boxer entre nous qui ne cache rien de la partie de son anatomie que je n'avais pas encore découverte... Je suis assise, nue sur lui et j'attends sa réaction.

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: boum boum boum + victoire (/!\ 18 ans)   Lun 11 Aoû - 16:20

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: boum boum boum + victoire (/!\ 18 ans)   Lun 11 Aoû - 18:25

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: boum boum boum + victoire (/!\ 18 ans)   Lun 11 Aoû - 19:28

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: boum boum boum + victoire (/!\ 18 ans)   Lun 11 Aoû - 20:06

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: boum boum boum + victoire (/!\ 18 ans)   Lun 11 Aoû - 20:56

boum
boum
boum
Victoire
&.
Matt


 

 



 

 

C'est vrai que les murs ont des oreilles, que tous les voisins se réveillent Mais c'est comme ça qu'on fait l'amour quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour le voir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire On a toujours un truc à faire, les étagères font badaboum Quand toi et moi on fait boum boum boum!



Tu ne t’attendais pas à ca, à ses lèvres sur l’endroit ou un peu plus tôt il y avait une grosse bosse. Et elle doit bien le voir, ça te plait. Tu lâche un long soupire, respirant plus fort, plus vite. Tu pose une main sur sa tête, caressant ses cheveux avant qu’elle ne se redresse. Les choses sérieuses commencent enfin une fois que tu l’abandonne un peu pour mettre le préservatif. Une fois cela fait, tu reviens sur elle et une fois qu’elle parle de sa belle voix, tu te jette à l’eau. Tu adores quand elle parle en français, tu trop ça encore plus excitant. Tu reste tendre au début, t’es un gentil garçon quand même. Mais au fur et a mesure tu deviens un peu plus fougueux. Bon ca ne dur par longtemps puisque la demoiselle te stop le temps de te basculer et que tu sois sur le dos. Victoire finit sur toi et elle se fait languir avant de finalement reprendre ce qu’elle avait arrêté. Tu lâche un râle de plaisir, posant tes mains sur ses hanches que tu caresses, presqu’avec les ongles par moment. Tu te redresse un peu, ainsi tout en la laissant aller et venir au dessus de toi, tu peux venir poser tes lèvres sur sa poitrine et les embrasser, les mordre parfois. Finalement, tu deviens un peu plus sauvage, tu l’as rebascule sur le dos. Tu glisses une main sous sa cuisse pour la remonter un peu avant de reprendre tes coups de reins un peu plus pressant, plus sauvage. Tu kidnappes ses lèvres, les dévorant presque alors que tu continue d'aller tout au fond d'elle a un rythme à présent soutenue. Tu gémit entre ses baisers, ton corps est brulant et en sueur et ton cœur bat à une vitesse bien trop soutenue. Mais tu t'en moque, tu es lancé et tu es motivé par ses gémissements.

(désolée de la longueur, j'avoue je savais pas quoi écrire mdr)

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: boum boum boum + victoire (/!\ 18 ans)   Lun 11 Aoû - 21:27

boum
boum
boum
Victoire
&.
Matt


 

 



 

 

C'est vrai que les murs ont des oreilles, que tous les voisins se réveillent Mais c'est comme ça qu'on fait l'amour quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour le voir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire On a toujours un truc à faire, les étagères font badaboum Quand toi et moi on fait boum boum boum!


Je ne regrette vraiment pas d'être allée dans ce bar. Cette soirée prends une tournure que j'aime vraiment beaucoup. Lorsque je me met sur lui, je sens qu'il apprécie. J'adore sentir qu'il n'attends que ça Finalement, je me remet sur lui et il aggrippe mes hanches, lachant un râle de plaisir. Il y va presque fort et j'adore ça. J'aime le fait qu'il soit doux et sauvage à la fois, tout en étant respectueux. Il se redresse un peu et je dois avouer que c'est encore meilleur comme ça. Il embrassa ma poitrine et je l'embrasse dans le cou, poussant parfois un râle de plaisir.

Je rythme l'ébat avec mes hanches et il m'embrasse sauvagement. Je sens qu'il reprends le contrôle des choses et je me laisse faire. Il me prends par les cuisses et se remet un peu sur moi. Il devient plus sauvage et je crie encore plus fort. Je ne suis plus moi même, là c'est juste nous deux, deux adultes consentants qui profitent d'un rapprochement inopiné et très électrique. Je me laisse complètement guider par lui, il m'embrasse plus fort et je continue, rajoutant même encore un peu de violence dans le geste en lui mordillant les lèvres, doucement mais fermement quand même.

A présent, il est plus violent, il vas plus loin et plus fort et je crie carrément. Je suis accrochée à lui, je lui griffe le dos, les fesses et je lui mordille le cou. J'essaie de ne pas laisser de traces mais pour être franche, je n'ai pas tout à fait le temps de penser à ça... Je transpire un peu et les battements de mon cœur sont très rapides. Ma respiration aussi.

Je sens que je ne vais plus tenir longtemps. Tout ce qui s'est passé avant a été intense et vraiment très agréable. Je m'arrime encore plus fort à lui et à ses bras musclés et continue mes mouvements de hanches, pendant que lui continue ses coups de reins. Je sens une vague de chaleur monter en moi pendant qu'il continue. Ses coups de reins se font de plus en plus forts et intenses et je l'embrasse avant de retourner embrasser son cou. Nous sommes à présents emboîtés l'un contre l'autre et nous commençons à arriver au bout, je sens que pour lui aussi ça commence à devenir difficile.

Je ne gémis plus, je crie. Je ne peux plus me retenir et finalement je viens dans un cri assez rauque, vraiment contre lui. Je soupire de plaisir, de bonheur et de plein d'autres choses mêlées avant de m'écrouler, toujours complètement nue sur mon lit. Je souris, je ne peux m'en empêcher et je le regarde, me demandant qu'elle va être sa réaction. J'ouvre le tiroir de ma table de nuit et allume une cigarette, que je garde pour ces occasions. Je ne suis qu'une fumeuse occasionnelle. Je me redresse et prends appui sur un coude, ce qui laisse voir la moindre partie de mon anatomie.



© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: boum boum boum + victoire (/!\ 18 ans)   Lun 11 Aoû - 21:51

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: boum boum boum + victoire (/!\ 18 ans)   Lun 11 Aoû - 22:20

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: boum boum boum + victoire (/!\ 18 ans)   Lun 11 Aoû - 22:39

boum
boum
boum
Victoire
&.
Matt


 

 



 

 

C'est vrai que les murs ont des oreilles, que tous les voisins se réveillent Mais c'est comme ça qu'on fait l'amour quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour le voir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire On a toujours un truc à faire, les étagères font badaboum Quand toi et moi on fait boum boum boum!



Elle est belle, et son accent, tu trouve ça adorable. Elle est toute simple finalement, elle ne se prend pas la tête. Elle aurait pu vouloir cacher son corps ensuite, bien que ce serait un peu idiot vu que tu l’a complément admirer entièrement. Chaque parcelle de son corps a été sous tes doigts et la plupart sous tes lèvres également. Tu te retourne vers elle et finalement tu réponds. « Hm, je crois que je vais rester encore un peu si tu veux bien de moi. » Tu souris, lui adressant un clin d’œil par la suite. Tu tires sur ta clope alors qu’elle se lève pour aller à la cuisine. Elle te ramène un verre d’eau et tu l’as remercie. Tu finis ta clope et tu retire le cendrier. Tu reviens vers elle, tu te recolle contre son corps, tu pose une main sur sa hanche puis doucement sur ses fesses et d’une pression sur l’a ramène contre toi. Ne t’as pas peur non. Après tout, tu vas finir la nuit encore en sa compagnie et qui sait, tu pourrais même remettre ça.

▬ FIN ▬


© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: boum boum boum + victoire (/!\ 18 ans)   

Revenir en haut Aller en bas
 

boum boum boum + victoire (/!\ 18 ans)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Boum
» Bada Boum
» Les « boum », « pshit » et « crac » du monde
» Boum la tête !
» Tagada .... BOUM BOUM ..... Pouet Pouet !!!!!! C'est moi ..... ^_^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-