AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 J'aimerais oublier certains souvenirs - Pv Mickaël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: J'aimerais oublier certains souvenirs - Pv Mickaël   Mer 13 Aoû - 18:35

... ... ...
mickaël & nawael




∞ J'aimerais oublier certains souvenirs
La forêt de Manchester, Nawael y avait très peu mis les pieds cette dernière année. On peut le compter sur les doigts d'une main, deux fois. Pourtant elle avait toujours aimé cette endroit, mais elle l'évitait. Pourquoi ? Les souvenirs. Les souvenirs d'un amour qui n'a jamais eu sa chance. Nawael a eu plusieurs hommes dans sa vie, mais rare sont ceux qui ont réussi à faire battre son cœur. Il y en a deux, mais l'un est un premier amour de lycée bien loin derrière elle et l'autre, l'autre il est toujours et encore là. Cette dernière année, elle pensait avoir réussi à tourner la page. Lui, il s'était marié, et elle.. Nana avait pris par obligation sa propre route. Et la voilà aujourd'hui mariée à son tour, mais c'est pas pour autant qu'un futur se dessine devant elle. Max, c'est lui son mari, et aussi son meilleur ami depuis des années. Non, ils ne se sont pas rendu compte après tant de temps qu'ils s'aimaient et qu'ils étaient fait l'un pour l'autre, c'est moins utopique que ça. Max avait besoin d'une solution à son problème pour ne pas avoir à retourner au Canada et perdre cette occasion en or de rentrer dans l'un des cabinet d'avocat les plus prestigieux de la ville. Nana ne pouvait pas laissé son meilleur ami repartir, passer à côté d'une grande carrière, mais aussi perdre en quelques sortes la vie qu'il s'était créé au long de ces études. L'idée qu'elle eut et qu'ils gardèrent, c'est le mariage. Donc voilà les réelles raisons du statut de Nana.

« J'ai demandé le divorce », cette phrase raisonnait encore. Pourquoi avait-elle accepté d'aller faire l'interview de cet homme influent qui n'est autre que le père de Mickaël, cet homme qui a fait de nombreuse fois tourner la tête et aussi le cœur de la blonde McCornick. Depuis le mariage de Mick, ils ne se sont plus parlés, Nana ne voulait plus entendre parlé de lui, elle devait réussir à passer à autre chose. Et voilà, elle le revoit, quelques minutes à peine, il lui montre une résistance comme toujours, s'imposant alors qu'elle lui avait demandé de la laisser. Et il lui lance qu'il divorce. Pourquoi tient-il à lui dire ? Pourquoi maintenant ? Et Nana, très représentant de ce qu'elle est, lui lança qu'elle était mariée, avec sa finesse habituelle. Il croyait quoi ? Qu'elle lui tomberait dans les bras ? Même pas en rêve. C'est pour cette raison qu'elle se trouvait assise sur cette pierre où ils se sont embrassés pour la première fois, c'est aussi dans cette logique qu'elle était tout simplement venu dans cette forêt où ils avaient fait des fêtes, où ils avait fait des joogings tout les deux de bons matins, où même à l'abris d'un arbre, ils s'était souvent unis pour faire qu'un pendant quelques instants. Pourquoi elle était là.. Nana avait le regard perdu, des souvenirs pleins la tête. Elle se souvenait de se jour, ça faisait même pas un an que ses sœurs et elle avaient rejoint leur frère en ville. Elle était allée avec sa sœur, Cam, à cette fête en forêt, feu de camps, musique, alcool. Nana n'est pas le genre de fille timide et avait déjà parlé avec pas mal de personne. Mais elle passa la moitié de la soirée avec un jeune homme, le plus mignon de la soirée, Mick. Elle l'avait déjà croisé auparavant, plusieurs fois et surtout ses derniers jours, elle l'avait croisé il y a trois ou quatre jours et il n'avait pas reconnu l'une des petites sœurs de McCornick. Mais il s'était renseigné et à cette fête, il savait qui elle était. C'est un peu pour taquiner le grand frère McCornick et aussi parce que Nana était devenu une jolie femme, qu'il lança se jeu de séduction qui n'eut jamais de fin. Et c'est donc à cette fameuse fête, sur cette pierre, que Mickaël posa ses lèvres sur celle de Nana.

« Mickaël » dit-elle comme dans un souffle, sortant de ses souvenirs grâce à des pas approchants. Nana ne pouvait pas partir sur la pointes des pieds, leurs regards s'étaient croisés. Nana s'était levées, son cœur battait déjà à une certaine vitesse, bien malgré elle. Il était beau, il l'a toujours été. Nana ne comptait plus les fois où il avait dragué ou c'était fait dragué juste devant ses yeux, il est très séduisant et il le sait. Mais il avait l'air différent, il avait le visage d'un homme, plus d'un jeune coureur de jupons. En un an, il peut se passer beaucoup de chose dans une vie, il suffit juste de voir Nana.

© .JENAA
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: J'aimerais oublier certains souvenirs - Pv Mickaël   Lun 29 Sep - 21:20

C'était elle. Tu pouvais la reconnaître parmi mille, sans aucun doute. Aux abords de cette forêt, c'était comme un signe du destin inespéré. Depuis l'épisode du taxi tu avais été animé par cette rage, à la limite d'une rancune illégitime. Pourquoi s'était-elle marié ?! Tu lui en voulais, tout en étant conscient d'être injuste. Tu n'avais pas le droit de lui en vouloir. C'était fou, complètement fou. Tu étais celui qui s'était marié en premier lieu Mike ! Tu n'as pas su contrer ton père pour elle, et aujourd'hui tu lui en voulais presque d'avoir su séduire un homme au point qu'il la fasse sienne... en si peu de temps. Tu ne t'es rendu compte de tes sentiments que trop tard, et une fois que tu t'es enfin décidé à lui déclarer que cet amour était bien plus qu'un simple coup de cœur, il était déjà trop tard. Mais à cet instant précis, tu avais du mal à te dire qu'elle était là, dans cette forêt, à cet endroit. Oui pendant un temps tu avais même pensé halluciner en la suivant discrètement de peur qu'elle ne fuit en remarquant ta présence, avant d'arriver à ce fameux rocher. Tu voulais la semer à cet endroit précis comme pour te faire du baume au cœur. Ce n'était pas un hasard si elle était là, et ça l'était encore moins aujourd'hui peu après que vos chemins se soient de nouveau croiser. Tu étais souvent venu ici, du temps où tu avais été un homme marié, complètement perdu dans tes pensées. C'est même à cet endroit précis que t'es finalement décidé à demander le divorce plutôt que prévu !

Ta mâchoire s'était contractée, ton cœur avait probablement loupé un battement, et les questions fusaient dans ta tête. Ton prénom dans sa bouche témoignait clairement de sa surprise de voir ici. Oui, finalement tu l'avais prise la main dans le sac. Tu savais que jamais elle n'aurait aimé que tu saches qu'elle avait atterrit ici, par fierté probablement. « J'ai fini par arrêter de compter le nombre de fois où j'ai pu espérer te croiser ici.. » Avais-tu dis calmement, d'un ton presque ironique. Tu  allais finir par t'en vouloir à toi-même, tu verras ! Tu te sentais bien ridicule à cet instant. Une fois ce que tu avais pu espérer, prononcé, ça te sonnait complètement débile, hors de sens. Tu t'étais marié en abandonnant votre histoire et tu avais osé lui dire que tu l'aimais le matin avant de dire 'oui'. Le petit malaise te poussa à te frotter cette barbe que tu taillais toujours parfaitement. Tu t'es approché en regardant les environs. Tu n'avais jamais oublié tout ce que vous aviez partagé ici, mais avec elle près de toi, ça avait une autre dimension. « C'est à la limite de l’adultère de venir ici, avec autant de souvenirs.. » Oui, ce n'était pas innocent tu le savais. Elle n'était pas là par hasard. D'ailleurs tu ne l'accusais pas mais tu parlais de ta propre expérience. Et pour cause tu étais souvent venu ici sans jamais rien en dire à personne, et très souvent sans vraiment le prévoir. Tu t'es naturellement installé sur le rocher en contemplant l'arbre derrière lequel vous étiez souvent câlinés pour finir par dire. « Alors... quel est son nom ? »  Voulais-tu vraiment le savoir ?! Disons que tu avais eu le temps en ces quelques jours de retourner la question des centaines de fois dans ta tête sans digérer la chose mais tu finissais par encadrer la chose. Tu étais curieux de savoir quel nom elle portait aujourd'hui. Tu l'imaginais avec un britannique, fils à papa. Un peu comme toi, mince, moins sportif mais bien plus littéraire, et surtout tu le voyais à ton inverse être la fierté de son paternel, fils de bonne famille, blond.. oui blond très clair et complètement rasé.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: J'aimerais oublier certains souvenirs - Pv Mickaël   Mer 1 Oct - 18:43

... ... ...
mickaël & nawael




∞ J'aimerais oublier certains souvenirs
Pourquoi être venu ici ? Ranimer de vieux souvenirs, ranimer des blessures qui ont du mal à se refermer, imaginer un futur qui restera qu'une vie parallèle et imaginaire. Pourtant, dans un sens, ils n'ont jamais vécu une belle histoire d'amour. C'était longtemps un jeu de séduction, une tentation à laquelle ils cédaient souvent. Quand des sentiments amoureux vinrent se joindre à la partie. A partir de se moment-là, c'était partie dans tout les sens, quand l'un voulait l'autre, l'autre essayait de l'oublier dans les bras de quelqu'un d'autre. Quand la jalousie était trop forte, ils finissaient par se prendre la tête et coucher ensemble, pour retourner au jeu du chat et la souris le lendemain. Jamais aucun des deux n'avait prononcé les trois petits mots, surement par peur d'être blesser. C'était le cas de Nana, elle le voyait jouer de ses charmes avec tellement de femmes sous ses yeux, c'était un jeu, mais un jeu dangereux. Un jeu qui pris fin quand le père de Mike avait fièrement annoncé les fiançailles de son fils à une grande fête, croisant le regard de Nana, sachant très bien se qui se tramait entre les deux depuis bien longtemps. Le jeu pris fin se soir là, tout pris fin se soir là. Mike avait du le comprendre parce qu'il n'avait pas chercher à la voir, il avait au moins un minimum de respect envers elle. Jusqu'à se jour, Nana espérait se cacher sous la couette toute la journée, mais elle fut tiré du lit quand on frappa à plusieurs reprises à la porte. Son coeur manqua un battement quand elle le vit. Alors qui prononça les petits mots qui font accélérer le cœur amoureux, une rage l'emporta. Non, pas de gifle, juste une porte claquait et le reste de la journée sous la couette. C'est ce qui c'était passé, mais dans ses rêves, elle le giflait, ou le criait dessus, ou même l'embrasser.

Nawael s'était levé du rocher quand il approcha. Elle se détestait elle-même d'avoir le coeur qui s'emballait autant, comment on peut encore aimer après tant d'obstacle, de rancoeur, et surtout d'une année sans son et image. Il avait tant de pouvoir sur elle, mais elle ne devait rien laissé paraître, la fierté n'est pas réservé qu'aux hommes. Il ouvrit la bouche, des mots en sortirent, des mots qui la surpris, avouant qu'il avait arrêter de compter les fois où il espérait la voir ici, le Mike séducteur et immature qu'elle avait connu n'aurait jamais dis ça. « Apparement tes espoirs ont été entendu » dit-elle sur le même ton ironique. Elle devait partir, maintenant. Pourquoi rester ? Elle n'avait rien à lui dire, rien du tout. Alors pourquoi elle ne bougeait pas. Il est si beau, qu'est-ce qu'elle aime quand il tripote sa barbe comme il venait de le faire, un barbe toujours taillé pareil. Nana, réveille toi, tu baves pensa-t-elle alors qu'elle le suivait des yeux, se posant sur le rocher où elle était assise il y a encore quelques instants. Elle avait suivi son regard, posait sur ce fameux arbre qui gardait tant de souvenirs, surtout des pas vraiment catholique. Il dit alors que c'était à la limite de l'adultère de venir ici avec tout ses souvenirs. Nana fit un petit haussement d'épaule, restant plutôt de marbre, elle s'étonnait elle-même. « Les souvenirs, c'est du passé » dit-elle un peu froidement, il se croyait si irrésistible que ça ? Bon d'accord, il l'est, mais c'est pas parce qu'il était là avec ses beaux yeux et son sourire à tomber qu'elle allait lui tomber dans les bras. Puis elle est mariée, Max considèreraient vraiment ça comme de la tromperie ? Nana se frappa mentalement de cette pensée. Mike ne mit pas de temps, à poser la fameuse question. Il voulait savoir qui c'était. Max est son meilleur ami depuis l'adolescence, Mike le connaissait. Peut-être allait-il douter ? C'est vrai, Nana lui avait souvent dit que Max était comme son frère alors que Mickael lui disait qu'il était sur qu'ils s'étaient déjà passé quelque chose entre eux. Non, il doutera pas, il se dira au contraire que ses soupçons n'étaient pas faux, peut-être que ça lui fera du mal, peut-être autant que ça lui en avait fait quand elle avait appris ses fiançailles. « Tu aimerais savoir..» lança-t-elle, d'un ton plutôt sec, mais aussi provocant, comme quand elle cherchait à l'enquiquiner, que ça finissait en chamaillerie et que ça se terminait comme on s'en doute bien. C'est pour ça qu'elle reprit rapidement la parole, pour ne pas qu'il croit qu'elle lui porte ce petit interêt, qu'elle cherche à relancer un petit jeu. « Tu le connais, c'est Max. Il a toujours été là pour moi, on est très heureux », elle le regardait, un regard sec, profond, avec cette pointe de méchanceté. Elle voulait lui faire mal, même si elle doutait de pouvoir lui en faire

© .JENAA
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: J'aimerais oublier certains souvenirs - Pv Mickaël   Mer 1 Oct - 19:30

Avait-elle raison ? Tu en doutais fortement. Si tes espoirs avaient été entendus vous vous seriez croisés il y a bien longtemps, avant son mariage. Aujourd’hui ce n’était qu’une belle punition, une manière de remuer le couteau dans la plaie. Toi, fervent croyant au destin, tu voyais bien qu’il en avait après toi. Tu ne pouvais penser autrement d’ailleurs. « Les souvenirs, c'est du passé » Un léger rire nerveux s’était échappé sans que tu n’aies pu le retenir. C’était tellement de réduire cela au passé quand toi tu avais toujours l’impression de passer à côté de quelque chose d’inachevé. Mais tu en étais le seul responsable… ou en tout cas tu étais celui qui était le plus à blâmer. Le ton froid et sec était volontaire, tu le sentais bien, et au fond de toi tu savais que si elle trouvait la force d’être crue ainsi c’est qu’elle n’était pas tant indifférente à votre bref partage de taxi. La preuve, elle se retrouvait ici, ce qui n’était pas un hasard à tes yeux, et pourtant tu ne jouais pas les prétentieux en pensant ainsi. Tu n’avais rien dit, pourtant tu voulais tant l’accuser d’être ici à cet endroit si mythique à votre histoire.

« Tu le connais, » A choisir tu préfères ne pas le connaître. Tu ne t’étais clairement pas attendu à cela et d’ailleurs elle ne t’avait pas tant laissé le temps de deviner puisque dans la foulée, elle vint à lâcher cette bombe. « C’est Max. Il a toujours été là pour moi, on est très heureux. » Ton sang n’avait qu’un tour, tes sourcils se plissèrent pour témoigner cette incompréhension qui t’animait et finalement sa mâchoire se contracta. Tu n’en revenais pas ! Tu n’avais jamais cru à ce genre d’amitié de toute façon. Pour toi, on désire une femme et si on n’a pas de désir pour elle une amitié finit par pousser l’un à trop s’attacher. Enfin bref, l’amitié mixte si proche te paraissait impossible, la preuve ! «  Il n’y a plus qu’à vous souhaiter une équipe de foot on dirait ! » Ironique ? Oh oui ! Tu étais même presque insolent face à elle. Tu n’y croyais pas une seule seconde, tu refusais même d’y croire. Comment avait-elle pu autant se laisser aller dans une option qui n’était rien d’autre qu’une solution de facilité ?! « J’aurais du me douter qu’il en pinçait pour toi. » Comment ne pas en pincer pour elle en même temps ?! Tu n’étais pas neutre de toute façon, depuis que tu avais assumé tes sentiments ouvertement tu avais du mal à les renier tant cela t’avait libéré. Pourquoi ? Pour mieux te détruire probablement ! Et au fond que Max est eu des sentiments pour elle, tu n'en avais jamais rien su mais à cumuler le fait que tu ne pouvais pas croire à une amitié si proche sans rien, et ta jalousie naturelle te poussait à virer au vert. « Mais... tu mérites bien mieux et tu le sais autant que moi. C’est beaucoup trop simple d’épouser son meilleur ami. » Pourquoi l'avait-elle fait, tu t'en fichais pas mal. Tu savais qu'elle n'était pas amoureuse, et prétentieux que tu étais tu pensais que si une histoire se rapprochait au plus d'un sentiment amoureux c'était bien la votre. Tu ne voulais pas laisser son air sur d'elle, son ton blessant et les faits te faire douter. Pourtant tu pourrais vite tomber dans ce piège mais non tu ne voulais pas douter de ce que tu avais pu voir dans ses yeux durant vos moments ensemble, même officieux. Vous vous étiez perpétuellement retombés dans les bras, ce n'était pas un hasard, non ?!
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: J'aimerais oublier certains souvenirs - Pv Mickaël   Jeu 2 Oct - 19:42

... ... ...
mickaël & nawael




∞ J'aimerais oublier certains souvenirs
Nana, c'est une fille adorable, rarement de mauvaise humeur et très sociable. Mais elle peut être aussi infecte et froide. En ce moment même, c'était la seconde facette de la jeune femme, enfin elle essayait. La rancune et surtout sa fierté faisait qu'elle n'avait pas besoin de se surpasser pour se montrer temps de marbre. Mais son cœur s'emballait, tout de lui l'attirait, et elle se sentait si.. bien. Malgré tout ce qui c'est passé, même avec une année loin l'un de l'autre, c'est toujours prêt de lui qu'elle se sent le mieux. Nana mis se bien être intérieur pour cause de tant de souvenirs. Cette forêt n'avait que des bons souvenirs. Puis quand on est ici, on a l'impression d'être loin de tout. Voilà pourquoi elle se sentait bien, et pas parce qu'il était prêt d'elle. La fierté, Nana en a toujours eu un peu trop, ou peut-être pas d'ailleurs, juste ce qu'il faut pour ne pas fondre devant un film d'amour si elle n'est pas seule devant son poste, ou pour ne pas montrer à un homme qu'il a encore son cœur entre ses mains. Mais elle tentait aussi de se mentir à elle-même, aussi une sorte de fierté, pour pas se sentir comme ses filles des films à l'eau de rose qui n'arrive pas à tourner la page. Pour tous, elle avait tourné la page, son mariage avec Max le prouvait, surtout qu'ils étaient tout deux très bon acteur. Mais Nana sait que se mariage n'a rien à voir avec des possibles sentiments qui auraient effacé ceux qu'elle avait pour un autre homme depuis dès années. Elle avait croisé les bras, se tenant droite, elle ne souriait pas, tout pour montrer, ou tenter de montrer, que de le voir ne lui procurer aucun plaisir et qu'il est bel et bien sortit de sa vie. Elle venait de lâcher la bombe, en quelques sortes, Mike savait à présent qui était l'époux de Nana, et sa réaction fut sans attente.

Nana n'en revenait pas, le voilà qui lui reprocher son mariage, permettant même de juger lui disant qu'elle méritait bien mieux. Plusieurs sentiments la parcourra, d'abord la surprise d'une telle réaction, de la rage, il pensait quand même pas qu'elle allait l'attendre sagement ?! Parce que c'est bien ce que son ton reprocher, et ne parlant pas de son sous entendu comme quoi elle méritait mieux. Lui peut-être ? Parce qu'il se trouvait mieux que Max ? Jamais il avait jouer avec les femmes, contrairement à lui. Puis aussi un pincement de joie et de satisfaction, qu'elle ne fit pas paraître. Sa réaction prouvait qu'il ne l'avait pas oublié et savoir que votre ex-petit ami tient encore à vous après un an de mariage, sans se voir, c'est une satisfaction personnelle, plus encore quand vous non plus vous ne l'avez pas oublié. elle répéta ça de façon chuchoté, comme dans un souffle, comme si elle se parlait à elle-même « C'est beaucoup trop simple d'épouser son meilleur ami », mais est-ce qu'il se foutait d'elle ?! Nana fut pris d'une colère, elle ouvra la bouche pour dire quelques choses, mais se rétracta pour prendre une inspiration et se calmer, enfin ayant pour but de la calmer. Ce qui servit à rien, la voilà qui le fusille du regard et qui s'emporte déjà « Tu te fous de moi ? C'est toi qui parle de facilité alors que monsieur a épousé la première fille qui son père lui a mis dans les bras ! TU as choisi la route de la facilité ! » Elle avait accentuer le « tu », son regard ne quittant pas le siens, elle l'aurait assassiné sur place. Faut pas croire qu'elle se soit contenter de ça, elle était lancée maintenant « Et tu croyais quoi ? Que j'allais t'attendre sagement ?! Pourquoi pas devenir bonne sœur aussi. Max est la meilleure chose qui me soit arriver, je n'aurais pas pu rêver mieux comme mari, personne ne lui arrive à la cheville et surtout pas toi ! » Voilà comment remettre l'égo d'un homme à sa place. « J'arrive pas à croire que tu oses dire quoique se soit sur mon mariage » finit-elle par dire, sèchement. C'est vrai, il n'avait rien à dire, c'est lui qui s'est marié en premier, c'est lui qui a pris la décision qu'il n'y aurait plus de « nous ».

© .JENAA
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: J'aimerais oublier certains souvenirs - Pv Mickaël   Jeu 2 Oct - 20:42

Au fond, tu avais toujours été très exigeant avec ceux que tu aimes, et ça en devenait presque illégitime parfois. Alors tu aurais aimé qu'elle t'attende. Damn, ça aurait été le rêve de n'importe quel homme amoureux ! Elle était passé à autre et elle avait bien raison, tu le savais mais finir mariée si rapidement ça te dépassait complètement. Toi, tu avais repoussé ce mariage jusqu'au dernier instant comme en espérant trouver une autre alternative, et ce sans même vouloir assumer que le faisait en grande partie pour ne pas perdre Nana. Tu l'avais perdu, et elle était aujourd'hui mariée. La savoir mariée avec ton meilleur ami te rendait vert. « Tu te fous de moi ? C'est toi qui parle de facilité alors que monsieur a épousé la première fille qui son père lui a mis dans les bras ! TU as choisi la route de la facilité ! » Tu n'avais pas envie d'hausser le ton, et tu n'y arriverais probablement pas. Tu bouillonnais de l'intérieur et c'était encore bien trop frais pour que puisses vraiment réaliser. Cela étant dit tu n'arrivais pas à te dire qu'elle te balançais une fois plus ça en pleine tronche quand elle s'est contentée de faire la même chose voir pire, tout en sachant que tu l'aimais. Oui tu t'es rabaissé à avouer tes sentiments comme jamais avant ce mariage et ça n'avait eu aucune sorte d'importance pour elle. Oui, tu es le cliché type de l'homme imparfait. « On savait que ce ne serait que temporaire, j'ai toujours su que ça ne durerait pas. Il fallait le faire taire, et tu sais que je n'avais pas d'autres alternatives. » Tu lui avais dis l'aimer avant le mariage, tu n'allais certainement pas lui dire que tu avais divorcer pour elle... plutôt que prévu. Faute a pas de chance, tu étais certes libéré, mais paradoxalement enchaîné par cette nouvelle. La suite on la sentait venir au loin, tu allais finir par batifoler, pensant sans l'ombre d'un doute que tu n'étais pas fait pour ces conneries quant au fond à la veille du divorce tu ne pensais qu'à te battre pour récupérer Nana et te prouver que tu pourrais la rendre heureuse. Tu vins à lui répondre du tac au tac, quand elle fit l'éloge du mari parfait quand pour elle tu n'étais qu'un minable apparemment. « Dans ce cas qu'est-ce que tu fous là, si il est si parfait ?!  Qu'il soit amoureux je n'en douterai pas, mais que ça soit réciproque je n'en crois pas une seule seconde. Tu l'aimes et tu l'as toujours aimé. Au mieux tu couches avec ton meilleur ami et tu te sens en sécurité parfaite parce qu'il est... ton meilleur ami. Ni plus, ni moins.»  Qu'elle te dise le contraire ou non, tu changerais pas de point de vue. Qu'elle dise vrai ou non. Tu ne pouvais pas te permettre de te dire qu'elle est amoureuse, heureuse, comblée ! Cela reviendrait à dire que tu avais échouer complètement. Tu l'avais perdu une fois, tu avais le sentiment de l'avoir perdu de nouveau dans ce taxi, et tu la perdrais définitivement si tu venais à apprendre qu'elle était amoureuse. Pourquoi n'arrivait-elle pas à voir que tu revenais désespéramment à elle comme par le passé ? Pourquoi est-ce que cela n'avait plus aucune valeur ?!
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: J'aimerais oublier certains souvenirs - Pv Mickaël   Jeu 2 Oct - 21:37

... ... ...
mickaël & nawael




∞ J'aimerais oublier certains souvenirs
« On savait que ce ne serait que temporaire, j'ai toujours su que ça ne durerait pas. Il fallait le faire taire, et tu sais que je n'avais pas d'autres alternatives. » Respire, Nana, respire. Ca ne vaut pas la peine de s’énerver. Nawael n'a jamais vraiment su se maitriser, quand elle a quelque chose à dire, elle le dit, et ça sort comme elle le ressent. Pas d'alternative, on ne passe pas par quatre chemins et on met pas de gants. Elle ne savait rien, elle n'avait jamais rien su. Donc ce qu'il entendait pas là, c'est qu'elle aurait du attendre ? Qu'elle aurait du comprendre et attendre patiament que cette situation temporaire se termine, quelque soit le temps que ça prends ? Peut-être que le je t'aime dis  le jour du mariage était cette demande d'attente. Beaucoup de question, et même si la réponse à toute est affirmative, elle n'aurait pas attendu. Nana n'a jamais été patiente, mais elle est en plus et surtout une femme a qui on ne guide pas sa conduite. Dans un certains sens, elle l'attendait et elle l'attend toujours. Oui, elle a couché avec d'autres hommes, surtout le mois qui a suivi le mariage de Mickaël. Elle s'est marié aussi à son meilleur ami il y a quelques semaines, et ils se sont aussi mis on consumait leur mariage. Mais jamais, jamais son cœur s'est emballé, ses yeux ont pétillé ou les petits papillons dans le ventre. « Il y a toujours des alternatives, parce qu'on a toujours le choix, sauf quand on ose pas tenir tête à son père », le ton était calme mais sec et remplie de reproche. Elle savait combien le paternel Callahan était influent, charismatique, autoritaire et on en passe, mais elle ne se défaisait pas devant des hommes comme ça, bien au contraire. C'est pourquoi elle n'a jamais compris pourquoi Mickaël ne tenait pas tête à son père, peut-être qu'on a toujours cette peur de décevoir, même après les années. En faite, ça lui avait manqué de ce disputer comme ça avec lui, les réponses au tac au tac, on parle sans mâcher les mots. Il ne voulait pas croire au fait que Nana soit amoureuse de Maxwell, que c'était seulement son meilleur ami et rien de plus. De toute façon, ça l'importe peu ce qu'il croit. Enfin si, il devait y croire. Il devait se sentir lui aussi démuni, comme si une partie de vous s'échappe. Mais à quoi bon parler de ça avoir lui ? Où cette discussion mènera ? Sûrement à rien. « Tu crois que je suis venue ici en pensant à toi ? Par nostalgie ? Je venais juste respirer le grand air, rien à voir avec mon mariage, et je n'avais pas prévu de tomber sur toi » ah non, ça, elle ne l'avait pas prévu du tout. Elle avait assez de l'épisode du taxi qui se répéter dans sa tête en boucle. « Puis je m'en contre fiche de ce que tu crois, ça ne va rien changer je suis mariée à lui, par choix et pas temporairement », finit-elle par dire, faisant largement allusion au mariage de Mick qui avait été obligatoire et apparemment temporaire, en vue d'arriver à expiration puisqu’il avait demandé le divorce.

© .JENAA
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: J'aimerais oublier certains souvenirs - Pv Mickaël   Jeu 2 Oct - 22:47

Avait-elle vraiment pensé que tu épouserais cette femme à vie ? Tu n'en revenais pas. Oui, elle avait été charmante mais certainement pas au point d'en faire la femme de ta vie, et ce, encore moins en ayant perpétuellement en tête Nawael. C'était fou parce qu'en t'amusant à la draguer un soir, il y a des années, tu n'avais jamais pensé qu'elle en viendrait à te retourner complètement la tête... et le cœur. C'était tellement frais, même aujourd'hui de te dire complètement sur de ce que tu voulais. D'ailleurs tu n'avais jamais été autant sur de toi. Tes études avaient été naturellement guidés par ton environnement, ta vie entière avait été influencée par ce qu'était ton environnement familial et natal. « Il y a toujours des alternatives, parce qu'on a toujours le choix, sauf quand on ose pas tenir tête à son père » Quand on y pense tu ne t'es jamais vraiment confié à Nana. Non, elle avait toujours un échappatoire. Quand tu avais été avec elle tu ne pensais pas à ce qui pouvait être cette situation tant étouffante, et aujourd'hui tu avais encore l'envie de te justifier. A quoi bon après tout ! Tu avais lutté contre ton père en usant de ruses et de prétextes inimaginables pour repousser le mariage, et plus tu agissais en ce sens, plus les choses s'était compliquées. « Demande toi seulement pourquoi tu trouves encore la force et l'intérêt de me blâmer comme si toute cette histoire datait d'hier.. » Tu n'allais pas le reconnaître, ni le montrer mais elle t'avait atteint en soulignant à quel point son mariage était pour le coup à durée indéterminée, à vie même. Vous opposez ainsi, te poussait à être une fois de plus injuste. Tu penses clairement qu'elle a fait bien pire que toi mais elle était heureuse alors soit. Tu avais soudainement besoin d'un peu de tabac, d'un demi litre de café ou d'un truc corsé. Tu avais été surpris de la voir là, mais là tu ne te sens plus à ton aise, un peu ampli d'amertume. Peut-être avait-elle réussi son coup. Tu as fini par te relever en la regardant debout à peine quelques mètres de toi, pensif, un peu comme si c'était la dernière fois que ton regard se posait sur elle. « Tu l'savais que je n'avais que toi en tête Nana, tu l'as forcément ressenti toutes ces années et bien plus encore ce fichu matin.. mais tu n'as pas voulu l'entendre. » Elle t'avait recalé comme un minable quand au fond elle se doutait certainement de l'emprise de ton paternel quels qu'en soient les motifs, et tu ne lui en avais jamais vraiment voulu. Tu avais toujours su que tu pourrais pas tenir ce mariage longtemps et ton ex-femme l'avait vite d'ailleurs ressenti. Un homme présent et pourtant ailleurs, ça se remarque très vite. Tu divorçais aujourd'hui sans en toucher un mot à ton paternel. Il aurait certainement aimé que ce mariage dure quelques années mais tu ne pouvais lui faire cette faveur. Il ne la méritais et surtout tu méritais mieux. Tu avais assez perdu ton temps. « Jamais je n'aurai mis les pieds ici sans penser à toi, tu y as forcément repensé que tu veuilles le reconnaître ou non, nostalgique ou non. » Un léger sourire nostalgique s'était pointé à tes lèvres. Une once de sourire que tu aurais voulu retenir, une once de sourire qui s'excuser presque face à elle. Oui tu t'excuserais presque de ne pas la croire, et d'être trop prétentieux dès qu'il s'agit de votre histoire... ou du moins votre histoire passée.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: J'aimerais oublier certains souvenirs - Pv Mickaël   Ven 3 Oct - 14:11

... ... ...
mickaël & nawael




∞ J'aimerais oublier certains souvenirs
« Demande toi seulement pourquoi tu trouves encore la force et l'intérêt de me blâmer comme si toute cette histoire datait d'hier.. » La réponse était clairement que la page n'était pas tourner, que ce qu'elle essayait de faire paraître passé était encore présent. Mais non, elle ne le dira pas, c'est à peine si elle se l'avouait à elle-même, donc elle finit par lui répondre tout simplement « Peut-être parce que je ne l'ai jamais fait », c'est vrai, jamais les choses avaient été dites. Quand il se pointa à la porte se matin là, Nana pensa rapidement qu'il avait réussi à dire merde à son père, à tout planter, pour être avec elle. Que c'était bon, que plus rien ne se mettrait entre eux, qu'ils allaient enfin vivre leur histoire. Mais voilà qu'il lui lança qu'il n'avait pas d'autre choix, que ça ne durerait pas, et surtout qu'il l'aimait. Ce fut les montagnes russes émotionnelles, c'était trop. Puis elle ne pouvait pas comprendre, son père lui avait toujours laissé faire sa route, jamais ses parents lui ont imposés quelques choses sur son avenir et ils sont partie alors que sa vie d'adulte commençait à peine. Et face à une figure d'autorité, Nana a toujours été le genre rebelle, le statue d'une personne lui importe peu, quand elle a quelques choses à dire, elle le dit et elle fait les choses comme elle l'entends. Donc non, elle ne peut pas comprendre la force de l'oppression d'un père sur son enfant et encore moins le fait de ne pas aller contre sa volonté. Il ne pouvait pas se pointer chez elle le jour de son mariage, la bouche en cœur en lui disant qu'il l'aimait mais qu'il se mariait quand même, c'est se foutre d'elle. « Tu l'savais que je n'avais que toi en tête Nana, tu l'as forcément ressenti toutes ces années et bien plus encore ce fichu matin.. mais tu n'as pas voulu l'entendre. » Elle ne prit même pas le temps de la réflexion ou même le temps d'inspirer pour éviter de déverser un flot de parole incontrôlé, surtout que le fait qu'il se lève, qu'il soit si prêt d'elle dans un sens n'aida pas à ce qu'elle soit calme et pas destabiliser. « Tu t'es foutu de moi du début à la fin. Tu as toujours été lâche, c'est quand on trouvait un certains équilibre que tu te barrais dans les bras d'une autre. C'était toujours la même chose et tu fais le coup de maître en te pointant se matin là ! Tu pensais quoi ? Que j'allais sauter de joie, que j'allais sagement attendre la fin de ton mariage, si seulement il avait une fin un jour. Tu n'aurais jamais du venir, on ne joue pas de cette façon là avec la personne que l'on aime, d'ailleurs on ne dit pas à une personne qu'on l'aime quand on dit oui à une autre quelques heures après. C'était la cerise sur le gâteaux. Je vois vraiment pas à quoi tu t'attendais en venant se matin, tu voulais pas non plus ma bénédiction sur ton mariage, pourquoi pas être ton témoin tant qu'on y est ! » elle tourna sur elle-même, déviant le regard vers la forêt, passant la main dans ses cheveux comme pour tenter de se calmer. Elle ferma les yeux une fraction de seconde, contrôlant ses yeux qui s'humidifiaient un peu trop sous les nerfs, mais aussi toute sa peine toujours refoulé. « Jamais je n'aurai mis les pieds ici sans penser à toi, tu y as forcément repensé que tu veuilles le reconnaître ou non, nostalgique ou non. » Elle s'était mordu la lèvres du bas, tentant de contrôler ces différentes émotions qui la parcourait. Son regard se reposa sur lui, elle ne comprenait pas où il voulait en venir, à quoi elle s'attendait. C'est comme si le fait qu'elle soit marié n'était rien, comme si elle avait traîné avec un homme toute une soirée et qu'il savait qu'ils allaient finir la nuit ensemble. « Qu'est-ce que ça changera ? Que je te dise que oui, quand j'entre dans cette forêt, je ne pense qu'à toi et ce qu'on a pu vivre ? Que je ne peux m’empêcher de penser à chaque moments dont aucun détails n'a été oublié.. Ce ne sont que des pensées, des souvenirs d'une histoire qui est terminé » Elle n'avait pas parler avec énervement et non plus d'un ton aussi sec qu'auparavant. Il était plus posé et comme impuissant, puis où est-ce que cette discussion va mener ?

© .JENAA
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: J'aimerais oublier certains souvenirs - Pv Mickaël   Ven 3 Oct - 20:27

Elle avait raison, du moins selon en partie. Entre les fiançailles et le mariage elle n'avait rien dit, elle n'avait pas râlé et n'avait jamais dit qu'elle espérait quelque chose. Tu ne l'avais peut-être pas dis non plus, c'était même certain, puisque tu t'étais contenté de lui dire que tu l'aimais ce fameux matin-là. Au bout du rouleau. Tu n'avais jamais été autant vivant que le moment où tu t'étais décidé à quitter l'hôtel ce matin pour aller toquer à la porte de Nana, sans même savoir ce que tu espérais ou ce que tu aurais pu dire. « Peut-être, en attendant ça ne t’indiffère pas, et ça me va. » Elle a toujours su que tu lui voulais aucun mal. Jamais. Tu n’étais pas quelqu’un de méchant en soi, ni de manipulateur. Non, tu n’avais jamais été véritablement un vrai salop, et encore moins avec elle. Alors oui, tu étais relativement rassuré de voir qu’elle t’en voulais et qu’elle n’était pas indifférente à toute cette histoire, parce que si ça avait été le cas, là il n’y aurait plus eu d’espoir. C’est peut-être en partie pour ça que tu as voulu en envoyer valser ce mariage bien plutôt que ce que tu avais programmé secrètement. Penser dans trois, quatre, cinq ans, Nana n’aurait pas craquer pour un homme qu’elle aurait rendu fou, t’avait été impossible ; un peu comme le fait de penser que ton mariage méritait d’y donner un côté plus sentimental. Tu n’y étais pas arrivé. Tomber amoureux de la jeune mariée Winston ne t’avait pas été à portée de main. Une chose est sure, tu t’en étais toujours voulu quelque part d’avoir ainsi avec elle bien que conscient d’être clairement impuissant face à ton paternel. Il y avait eu beaucoup d’enjeux, et à  cet instant T tu culpabilisais en l’entendant ressasser le passé mais tu vins à lui répondre, presque exaspéré. « Cesse d’agir comme si je te reprochais de t’être mariée et d'avoir fait ta vie ! Tu sais pertinemment que ça n’est pas ça. Tout ce que je dis c’est que c’est bien bas d’épouser son meilleur ami quand on en est pas amoureuse. Et ne me dis pas que le mariage a fait de vous des amoureux fous. J’ai été marié sans l’aimer, et je n’en suis pas tombé amoureux pour autant. Si tu avais été amoureuse de Max pendant tout ce temps, on n’aurait rien eu tous les deux. » Tu n’arrivais pas à te dire qu’elle s’était mariée pour te punir. Tu n’étais pas assez prétentieux pour ça, mais tu pensais vraiment que ça l’arrangeait. A tout casser Max a avoué qu'il avait des sentiments et le sentiment de sécurité qu’il lui procurait l’avait poussé à l’épouser. Pour toi ça n’allait pas plus loin. Qu'elle se soit mariée était une chose, ça te blessait mais c'était tout. Qu'elle ait épousé Max. Tu la sentais au bout de la crise de nerfs et tu n'en étais pas à l'aise. Tu avais fait maladroitement un pas puis deux vers elle pour lui répondre sereinement et sincèrement, sans oser avancer plus encore. « Tout ! Les souvenirs sont ce que tu en fais Nana. Ils ne m'ont jamais quittés parce que c'était bien la seule chose à laquelle je pouvais m'accrocher. Je n'aurais pas divorcé si j'avais su passer outre ces souvenirs. » Cela changeait tout pour toi, mais tu ne voulais pas t'étaler. Tu en avais peut-être même trop dit. Ta mâchoire se contracta une fois de plus, et ton regard se perdit un instant au loin. Tu mettais tout sur le dos de ton père.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: J'aimerais oublier certains souvenirs - Pv Mickaël   Mar 14 Oct - 14:40

Nawael McCornick a écrit:
... ... ...
mickaël & nawael




∞ J'aimerais oublier certains souvenirs
C'est sur qu'elle ne se montrait pas du tout détaché en agissant comme elle le faisait, mais il avait raison, cette histoire, même un an après avait toujours autant d'importance, si seulement elle avait réussi à tourner la page. Pour cela, il aurait fallu qu'elle rencontre quelqu'un, qu'elle tombe amoureuse, mais des coups d'une nuit, s'enfermer dans le travail ou même se marier avec son meilleur ami, c'est pas ça qui allait l'aider à oublier Mick. Elle a pourtant essayé, elle le voulait vraiment, mais c'était comme peine perdu. Pense ce que tu veux» lâcha-t-elle suite au fait que ça lui allait qu'elle ne soit pas indifférente à tout ça. Le ton montait doucement, ça faisait déjà un moment que Nana avait monté d'un ton, laissant sortir sa colère, tentant tout en même temps de gérer ses multiples sentiments et émotions contradictoires qu'elle ressentait. Tellement de fierté et de mensonge aussi. Elle ne savait plus où donner de la tête, elle pensait l'avoir publier, mais c'est comme si elle se mentait à elle-même vu comme elle s'emportait près de lui, puis elle mentait a tous sur ce mariage sans amour, mais elle n'avait plus le choix. Quel idée débile elle avait vu, mais en même temps si elle ne l'avait pas eu Max serait repartit au Canada et elle ne pouvait le concevoir, surtout qu'il raterait une opportunité en or. Pourquoi remet-elle tout ça en cause maintenant ? Elle n'avait jamais regretter se mariage avec Max, c'est de sa faute, la faute a Mike. Pourquoi fallait-il qu'il soit venu au même moment qu'elle dans cette forêt ou encore qu'il lui balance qu'il divorçait, comme si elle allait lui tomber dans les bras. Il ne lui reprochait soit disant pas son mariage et le fait qu'elle est tournée la page, mais le fait qu'elle se soit marier avec Max, qu'elle se soit marié sans amour. Comment pouvait-il se montrer si sur de lui. Qu'est-ce qu'il y connait d'abord à l'amour ? L'amour c'est pas juste dire je t'aime, c'est se donner entièrement à une personne, encore moins se marier à une autre. « Il peut se passer beaucoup de chose en une année, Max a été présent pour moi, il était toujours la. Non, nous n'avions pas de sentiment l'un pour l'autre quand on était ensemble, si on peut dire qu'on l'est vraiment été. Mais les choses changent, même très rapidement» Pourquoi cherchait elle a le convaincre qu'elle s'était mariée par amour ? Elle aimerait le blesser peut être, mais lui il s'en fiche. Puis c'est pas ce qu'il y a de plus facile de regarder la personne que votre cœur n'a jamais pu oublier en lui disant que vous en aimez un autre, alors que c'est faux.

Il avait fait un pas de plus, il y avait trop de proximité, ils étaient trop proche, pourtant elle ne dit pas de pas en arrière. La conversation devenait trop.. Profonde. Parler de souvenirs, tenter de les balancer, de les effacer. Il lui lança que c'était ceux a quoi il s'accrochait, que c'est pour cela qu'il avait divorcé. Nana eut quelques secondes, quelque seconde où son cœur fut incroyablement lent, avant de repartir a une vitesse impressionnante. « Et en quoi ils m'auraient aider à moi ? Je serais jamais sortit de mon appartement si je me serais accrochée aux souvenirs. Le souvenirs d'une histoire qui n'a jamais eu sa chance, d'un homme qui n'a jamais su assumer ses sentiments sauf quand il était trop tard et qui ne sait pas prendre ses propres décisions. Le souvenirs d'un matin où en une fraction de seconde mon cœur s'est emballé puis brisé. Le souvenirs de moments de complicité, de bonheur qui creuse un trou à la place du cœur. Non, je ne pourrais jamais oublier tout ce qu'on a vécu, j'y pense tout le jour, ça hante mes pensées et mes nuits. J'ai jamais pu t'oublier ! C'est ça que tu voulais entendre ?! » Elle avait plongé son regard dans le sien, un regard à la fois emplie de colère et de détresse, elle n'avait pu retenir ses deux trois petites larmes qui avaient malencontreusement quitté ses yeux. Alors qu'ils étaient déjà trop près, c'est comme par attraction qu'elle avait fait un pas de plus pendant son grand déballage, c'est a peine si il y avait un mètre entre eux, plus ou moins.  

© .JENAA


Dernière édition par Nawael McCornick le Sam 18 Oct - 11:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: J'aimerais oublier certains souvenirs - Pv Mickaël   Jeu 16 Oct - 21:27

Tu pensais déjà ce que tu voulais depuis le début, pourtant tu aurais aimé un peu plus de signes te prouvant que tu n'avais pas tort. Doutais-tu pour autant ? Certainement pas. Encore une fois, tu ne pouvais pas te permettre de penser qu'elle disait vrai. Tu avais besoin de continuer à croire à ce que tu avais pu retenir de votre relation, liaison, aventure... peu importe comment on pouvait appeler ça. Sans cela, tu perdrais pieds. Tu n'avais jamais vraiment appris à gérer la culpabilité, trop occupé à en vouloir aux autres ou plutôt à en vouloir à ton père. Face à lui tu n'avais jamais culpabilisé de quoique ce soit. Face à Nana tu sentais que cette culpabilité pourrait devenir paralysante. Tu t'en voulais mais tu faisais pour ne pas nourrir ce sentiment pourtant en la voyant ainsi blessée tu ne pouvais reste insensible. Oh man ! Tu avais complètement merdé ! «  Tu te voiles la face Nana. » Avais-tu avec cet air arrogant comme si tu en savais plus qu'elle. Tu avais besoin de lui montrer que tu ne croyais pas en ce qu'elle disait et que tu n'avais aucune raison de te remettre en question. Au fond de toi, tu pourrais presque commencer à te poser des questions mais tu te l'interdisais. Elle ne pouvait pas être amoureuse de son meilleur ami. C'était impossible ! Pourquoi aujourd'hui, et pas des années auparavant quand on sait qu'ils ne s'étaient jamais quittés pendant des lustres !

Tu n'avais rien lâché de ton idée autour de ces souvenirs, de ce passé, et de ce lieu qui vous était propre, et tu ne maîtrisais plus vraiment l'impact que ça pouvait avoir. Elle semblait se laisser submerger par des émotions qu'elle avait voulu refouler en se montrant sure d'elle, face à toi. Tu n'aimais pas ce que tu voyais, et ce même si cela te donnait raison. Tu en étais maintenant convaincu, elle ne t'avait pas oublié. Elle te le disait haut et fort sans se la jouer ironique. Le pincement au cœur, tu te sentais définitivement responsable. « J-j'ai merdé Nana.. Tout ça.. j-je n'y avais jamais cru avant toi.. avec une autre..» L'amour ! Oh oui tu n'y avais jamais cru parce que tu n'étais jamais tombé amoureux. Tu t'étais attaché, éclaté. Tu avais été charmé, tu avais charmé. Maladroitement, au risque de te faire repousser tu as glissé ta main à sa joue gauche plus humide que la joue droite. Ton coeur pinçait tant tu n'aimais pas la voir ainsi sans pouvoir la consoler, pire tu étais le responsable de tout ça. Tu avais dès lors ajouter. « .. et encore moins après toi. » La vérité n'avait pas de prix. Tu n'as pas cru en l'amour après elle, pas même avec Victoria. Ton front s'était plaqué au sien, tu allais certainement te prendre des coups ! « Il faut que tu me croies Nana. C'était authentique, et ça le restera. »
Elle venait quand même de t'avouer ou presque que ce n'était pas un mariage d'amour que d'avoir épousé son meilleur ami, pourtant tout ce que tu avais entendu c'est qu'elle ne t'avait pas oublié. Et là, tu avais la vive impression d'avoir tout gâché, de l'avoir perdue tout en l'ayant pour retrouvé ici. Un peu comme si tu voyais l'impasse arrivée sans même en avoir aperçu la signalisation. Tes bras ne demandaient qu'à l'encercler pour la serrer jusqu'à étouffement, tes lèvres ne demandaient qu'à frôler sa peau mais tu n'étais plus légitime du tout.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: J'aimerais oublier certains souvenirs - Pv Mickaël   Mar 18 Nov - 10:25

... ... ...
mickaël & nawael




∞ J'aimerais oublier certains souvenirs
« Tu te voiles la face Nana », sa détermination dans sa voix, c'était déstabilisant. Est-ce qu'il lisait en elle ? Ou est-ce juste une façon pour lui de se rassurer. Nana eut une question qui lui vint en tête, elle se demanda comment ça serait en se moment même si elle ne s'était pas mariée avec Maxwell. Ce qui est sur, c'est qu'elle ne lui aurait pas sauté dans les bras, la jolie blonde a beaucoup trop de fierté. Son mariage avec Max, c'était une façade, comme une protection, un mur qui l’empêchait de tomber à nouveau dans ses bras. Mais Mick n'y croyait pas, ou peut-être qu'il ne voulait pas y croire. Elle ne voulait plus se justifier, ou tenter de le convaincre. De toute façon, elle est mariée, l'anneau a son doigt en est une preuve. Nana se souvenait bien de se jour, il y a à peine quelques semaines de ça, où elle a choisi les anneaux avec Max, elle n'avait pas cette fougue et passion qu'habitait un autre couple juste à leur côté. Face à son hésitation et son manque d'attirance envers les alliances, Max lui demanda à l'oreille laquelle aurait-elle voulu si c'était Mickael à sa place. Nana s'était comme vexé, elle lui avait pourtant bien dit depuis des mois qu'elle ne pensait plus à lui, qu'elle se foutait de lui. Mais il la connaît par cœur, Nana pris une inspiration et remit son regard vers les bagues, finalement, l'une d'elles lui plu plus qu'une autre et glissa à l'oreille de Max que « si c'était un mariage avec un illustre inconnu que j'aimerais à la folie, et pas Mickael, je prendrais celle-ci ». Max est le seul, le seul à savoir que Nana a toujours le cœur pris, même si cette dernière le ne dit pas à haute voix. Tout comme Mickael est le seul à ne pas croire à se mariage, c'est comme si les deux hommes de sa vie pouvaient lire en elle, c'est assez frustrant. Nana avait donc choisi comme seule réponse un léger haussement d'épaule et un regard qui montrer qu'elle se fou de ce qu'il pense.

Enfin, non, c'est ce qu'elle essayait de montrer. Mais quand la colère, les regrets, la nostalgie des souvenirs, la peine, et autre sentiments se mélange, vous ne contrôlez plus vos mots ou votre petits jeux d'acteurs. C'est pourquoi elle s'était totalement laissée emporter, finissant alors par avouez que non, elle ne l'avait pas oublié. Il était content ? Il l'avait poussé à bout, et elle lui avait avoué qu'il  la possédait toujours. Elle avait balayé d'un coup de main les petites larmes qui s'était échappée, tentant de s'apaiser aussi pour ne pas que d'autre suivent. Ils étaient proche, trop proche. Elle ne le regarda plus quand il commança à dire qu'il avait merdé, qu'il n'avait jamais cru à.. l'amour, avant elle ou avec une autre. C'est alors qu'il y eu pour la première fois depuis longtemps, un contact entre les deux. Il posa la main sur sa joue, elle ferma les yeux. Son cœur avait sur le coup brusquement ralentit, sa respiration s'était comme coupée. « .. et encore moins après toi. », son cœur s'emballa finalement brusquement quand il posa son front contre le siens, alors que sa respiration était courte et lente. Le son de sa voix, le contacte, la chaleur de son corps, tout la faisait fremir, c'est comme si elle perdait tout ses moyens, ça avait apaisé sa colère.« Il faut que tu me croies Nana. C'était authentique, et ça le restera. », Nana avait toujours les yeux fermés, sa bouche s'entrevit comme pour dire quelque chose, mais rien. Elle n'avait pas bougé, elle ne s'était pas énervée, elle ne l'avait pas repousser. C'est comme si plus rien n'existait, son esprit s'était vidé comme pour juste profiter de cette instant, de cette proximité, de se contact qui avait tant manqué. Elle décolla doucement son front du siens, relevant la tête et ouvrant ses yeux, son visage était si près du siens. Son regard se posa dans le siens, il était doux, il n'y avait pas de colère. Son cœur battait alors lentement, mais les battements étaient fort. Plus rien n'existait, il n'y avait plus aucun bruit qui lui parvenait. Elle vint alors à poser sa main sur la joue de Mickael, cette dernière glissa doucement dans le cou du jeune homme, geste qui fit accompagné par un mouvement vers lui de son visage. Nana posa ses lèvres sur les siennes, le monde s’arrêta vraiment de tourner à se moment là. Un baiser de plus en plus passionnée, totalement incontrôlé, sa seconde main était venu dans sa nuque, caressant la courte chevelure de Mickael. Ils étaient comme enfermé dans une bulle, une bulle où les pensées sont inexistante, Nana ne pensait à rien, elle était juste guidée par son cœur.

© .JENAA
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: J'aimerais oublier certains souvenirs - Pv Mickaël   Ven 21 Nov - 15:42

L’entendre perpétuellement nier ce que tu avais pensé être l’évidence t’avait perturbé, embêter mais au moins elle réagissant. Depuis quelques secondes, il n’y avait que le plus profond des silences, et tu ne savais quoi penser. Tu te voulais convainquant. Oui, à cet instant précis, il avait été crucial pour toi d’être d’accord avec elle sur ce qui était le passé à défaut du reste. Votre histoire qui semblait décidément des plus compliquées ne devait pas corrompre ce que vous aviez vécu. Peu importe comment on pourrait qualifier ce ‘nous’ auquel tu avais tant tenu. Tu lui avais dit, peut-être trop tard, que tu l’aimais mais il n’y avait rien eu de plus vrai, et aujourd’hui il t’était presque vital qu’elle en soit consciente, qu’elle ne doute pas de cela. Oui tu voulais être d’accord avec elle sur ce détail, qui était tout de même très important.

La prise de parole manquée ne t’avait pas échappé. Elle ne t’avait pas repoussé, et homme imparfait et insatisfait que tu étais ça te poussait à vouloir plus. Tu la voulais dans tes bras, et tu voulais lui demander de penser à ce que vous pourriez être ensemble, pour de vrai, comme des adultes. Oui, il y a quelques minutes tu espérais qu’elle avouerait. Elle ne s’était pas reculée, et tu ne voulais pas le faire. Cette proximité inespérée t’apaisait. Tu n’étais que trop bien à ses côtés et alors que tu étais prêt à souffler son prénom pour attirer son regard et lui demander de briser ce silence, l’impensable se produisait. Ton esprit avait comme fait un saut dans le passé, ce matin où tu avais tout gâché. C’était bien ce genre de gestes que tu avais voulu avoir, égoïstement, ce jour-là. C’était là, bel et bien la preuve qu’elle n’était pas indifférente et que surtout elle était réceptive à ta sincérité. Sentir ses mains sur toi, et ses lèvres contre les tiennes,  de simples gestes qui semblaient bien loin. L'une de tes mains se glissa très vite dans sa chevelure blonde que tu aimais tant, tandis que l’autre épousait la chute de ses reins, comme pour la maintenir tout près de toi, pour qu’elle ne t’échappe pas. Il ne t’avait fallu que l’espace d’une seconde pour réaliser et très vite tu n’avais fait que saisir l’occasion. Ce baiser dépassait largement de simples lèvres qui s’unissaient, c’était bien plus que ça. C’était une petite renaissance, un souffle d’air frais et au fond une petite lueur d'espoir que tu ne pouvais t'empêcher de prolonger par un autre baiser. « Je n'abandonnerai pas.. je veux que tu sois consciente de ça.. » Avais-tu soufflé alors qu'une once de sourire se pointait à tes lèvres. Tu étais presque heureux à ce moment-là, et incroyablement soulagé surtout. «.. j'attendrai le temps qu'il faudra. »
Ton pouce caressait sa joue, puis ses lèvres. Tu savais que tu la mettais dans une position délicate, mais entre nous tu savais aussi qu'un mariage sans amour ne valait clairement pas ce que vous partagiez. Tu étais ferme là-dessus, vous méritez une histoire, une vraie, une histoire où tu ne laisserais rien au hasard.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: J'aimerais oublier certains souvenirs - Pv Mickaël   Mar 25 Nov - 13:33

... ... ...
mickaël & nawael




∞ J'aimerais oublier certains souvenirs
Quelques fois, il faut juste apprendre à fermer son esprit, ne plus penser à rien, se laisser guider par nos envies du moment. La proximité entre les deux, l'attirance toujours et encore présente, et surtout les sentiments, qui malgré nous quelques fois, ne s'envole pas en un clin d'oeil. Ajouté alors à cela un manque certains de l'un et de l'autre, et l'inévitable se produit. Nana n'écoutait plus que les battements de son cœur qui la guider vers un geste qu'elle n'aurait pas du faire. Ce n'etait pas juste un baiser, c'était quelques chose de fort, d'intense, comme de âme sœur qui se retrouve. Il n'y avait plus aucune distance entre eux, sentir sa main dans ses cheveux ou l'autre dans le bas de son dos, des gestes qui la faisait frissonner et qui lui avait tant manqué. Il n'y avait que lui qui avait toujours su lui faire ressentir cela. Elle aurait voulu que le temps s'arrête là, que tout cesse d’exister. Mais il y a un moment où il faut revenir à la réalité. Il détacha ses lèvres des siennes, son regard, ses lèvres, il avait le don de lui redonner espoir, de lui redonner confiance. Ce qu'il lui dit, ensuite, ce fut à la fois inespéré, mais aussi pas facile à entendre. Il n'allait pas abandonner, il allait attendre le temps qu'il faudrait. Il était si convaincant, elle retrouvait se ton de voix qu'il avait le seul et unique jour où il lui a dit qu'il l'aimait. Il était si sincère, elle ne doutait pas de lui à se moment même. Mais il lui avait fait beaucoup de mal, ils s'en étaient fait mutuellement avec leur jeu du chat et de la souris, mais il fit le coup de grâce avec les fiançailles et surtout le mariage. Qu'est-ce qui lui certifié qu'elle ne souffrirait plus ? Que le père de Mickaël ou une autre personne ne vienne pas encore tout briser. Rien, absolument rien.

Puis, il y avait Maxwell. Oui, ce n'était pas un mariage d'amour, Mickaël ne devait plus en douter. Mais elle ne pouvait pas l'abandonner, risquer le mariage blanc ou autre. Et Nana devait aussi garder le secret, ne rien révéler à Mick, malgré l'espoir d'un nouveau départ, il fallait qu'elle respecte sa promesse de mariage, pour combien de temps ? Aucune idée. Ce mariage l’empêchait aussi de retomber dans les bras de Mick sans un peu de réflexion, de ne pas se jeter la tête la première dans une relation avec des bases si faible qu'elle pourrait s'y briser. C'était vraiment douloureux, le fait d'être totalement bousculer d'un côté et d'un autre, entre ses sentiments et sa promesse envers son meilleur ami. Nana détourna les yeux de lui, comment avoir les idées claires quand l'homme que vous aimez vous regarde et vous sourie d'une façon qui vous fait fondre. « Mick.. » dit-elle comme dans un souffle. Fini la petite bulle rien qu'à eux, dure retour à la réalité avec toutes vos pensées qui se cognent les unes aux autres. « Il faut que je parte.. » dit-elle en se retirant de son emprise. Elle passa la main dans ses cheveux, elle qui depuis un an faisait tout pour l'oublier, se convaincant même qu'elle avait réussi, elle venait de faire face à ses sentiments toujours présent, au fait qu'elle se voilait la face, pourtant, la fin heureuse n'était pas d'actualité. « Je ne peux pas faire ça à Max.. Je.. Je dois partir », elle eut un regard vers lui, un regard qui reflétait le fait qu'elle était totalement perdu, qu'elle ne savait pas quoi penser, quoi faire. Mais surtout un regard qui le supplier, qui le supplier de la laisser, de ne pas la retenir, il fallait qu'elle parte. Elle eut encore cela, les lèvres qui s’entrouvrent comme si elle allait dire quelques choses, mais elle les pinça entre elles, et tourna le dos à Mickaël, prenant un pas rapide.

© .JENAA
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: J'aimerais oublier certains souvenirs - Pv Mickaël   

Revenir en haut Aller en bas
 

J'aimerais oublier certains souvenirs - Pv Mickaël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "Les petits moments d’aujourd’hui deviennent de précieux souvenirs de demain" # Elisabeth et Mickaëla
» mes souvenirs
» Souvenirs, souvenirs et Noël...
» Petite utilitaire pour ne pas oublier la touche Majuscule.
» [Divers Madagascar] Souvenirs de Madagascar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-