AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 tu fais le papa, mais c'est pas ta fille + heaven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: tu fais le papa, mais c'est pas ta fille + heaven   Sam 16 Aoû - 0:28

tu fais le papa, mais pas avec ta fille
Heaven
&.
Matt


 

 



 

 




Ce soir, tu es heureux. Demain tu pars à Londres avec ta nouvelle petite-amie et tu vas lui faire visiter les lieux. Tu es tout de même nerveux, parce que le Général veut te voir et qu’il n’a voulut rien dire au téléphone. Au fond tu te dis que ce n’est pas vraiment bon signe mais tu préfères ne pas partir défaitiste. C’est peut-être une promotion, tu vas peut-être passer Colonel… mais ça t’y crois pas du tout. Tu es rentré depuis peu de temps, il est déjà neuf heures du soir et tu as encore ta valide à faire. Faut que tu prépares ton uniforme officiel pour demain et quelques autres fringues. Tu es passé chez Victoire juste en sortant du boulot, et tu n’en es sortie qu’il y a une demi-heure seulement.

Tu es sagement dans ta chambre à préparer tes affaires quand tu entends finalement quelqu’un sonné. Tu ne comprends pas, tu n’attends personne pourtant. Tu abandonnes ce que tu es en train de faire et tu te traines, clope au bec, jusqu’à la porte que tu finis par ouvrir. Tu avais lancé un vieux ‘ouai’ en ouvrant mais quand tu vois qui est là, au bord des larmes, tu n’arrives pas à ouvrir la bouche. Tu ne cherches pas a comprendre, tu attrapes la petite blonde dans tes bras et tu l’as sert doucement avant de refermer la porte derrière elle. « Bah ma Heaven, qu’est-ce qu’il y a ? Pourquoi tu pleures comme ça ? T’as mère a encore lever la voix c’est ça ? » Quand il s’agit d’enfants, tu es toujours très doux et tu parles avec un certain sens paternel sans vraiment t’en rendre compte. Tu l’as garde dans tes bras calmement avant de venir l’assoir sur le divan de ton salon mal rangé. Tu lâches ta clope que tu poses à moitié consumée dans le cendrier et tu vas jusqu’à la cuisine lui faire un grand verre d’eau que tu viens poser sur la petite table face à elle. « Racontes moi tout ma puce. » Tu attends sagement qu’elle se calme, elle parlera dès qu’elle le voudra.

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: tu fais le papa, mais c'est pas ta fille + heaven   Sam 16 Aoû - 19:46


Why I didn't met u before?
C'est lorsque l'on en a le plus besoin que les vrais amis se pointent.

Cette journée avait été une réelle catastrophe. Habituellement, mes journées n'étaient pas horribles. J'étais tout le temps seule, et ça ne me dérangeait pas plus que ça. J'accompagnais ma mère à son travail, ou bien j'allais au mien. Les journées vides de sens comme celle ci étaient habituellement comblées par du shopping, sans arrêt. Il suffisait que ma mère remplisse mon compte, en me disant d'aller m'occuper au centre commercial pour que je passe une journée à acheter des vêtements parfaits, et pourtant que je ne mettrais jamais, puisque je me contentais de robes enfantines et de mes éternelles chaussures toms. Mais apparemment, aujourd'hui n'allait pas être un jour commun.
Le matin était déjà là, et je devais déjà être parfaite pour que lorsque ma mère me voit, elle ne me fasse pas de remarque déplaisante. C'est donc une fois parfaitement coiffée, maquillée, et habillée, que je me permis de sortir dans ma chambre, afin d'aller petit déjeuner. Priant mentalement pour ne pas croiser ma mère, ce fut sans succès puisque à peine dans la cuisine, je reçu une remarque désobligeante. « Quand vas-tu enfin jeter ces chaussures pourries, Heaven? », soupirant, je levais les yeux au ciel. Je savais qu'elle haïssait ça, mais en ce moment mon ventre criait famine, et c'est tout ce dont je me souciais actuellement. « Jamais maman, je ne me séparerai jamais de mes toms. », rétorquais-je alors que j'allais remplir un bol de céréales 0% minutieusement choisies par ma mère. Je l'entendis soupirer, alors que je continuais de préparer mon petit déjeuner. « Je suis sûre que c'est à cause de ça que toi et Nathan vous êtes séparés. », ouch. Point sensible, un point pour maman, zéro pour Heaven. « Bon sang maman.. C'était vraiment nécessaire de parler de ça, maintenant? », crachais-je alors que je posais brusquement mon bol, provoquant un bruit étrange dont je me fichais actuellement. Je m'étais retournée, et je me retrouvais à présent face aux yeux gris, bleus de ma charmante mère. « Jeune fille, tu vas me parler sur un autre ton. », je mordis ma joue, je détestais qu'elle m'appelle comme ça. « Tu commences à prendre les caractères de ton salop de père. », ajouta t-elle, en me foudroyant du regard. Deux points pour la sorcière, zéro pour Heaven. Je ne trouvais même pas la force de lever les yeux au ciel, j'avais seulement une horrible envie de l’étriper. « Tu ne m'aurais pas conçue avec lui, je n'aurais pas ses traits de caractères. Mais je préfère avoir les siens que les tiens, maniaque, folle. », laissais-je échapper, avant de poser ma main sur ma bouche. Oh et puis mince, elle l'avait mérité. Les yeux de ma mère s'étaient changés en des espèces d'armes, et avant même que je ne me rende compte de ce qu'il se passait, sa main atterrit violemment sur ma joue. Mes yeux se mirent à me piquer, alors que ma joue brûlait doucement. Une larme s'échappait, glissant le long de ma joue enflammée, ce qui me provoquait une sensation de douleur. Relevant le regard vers ma mère, je pris mon téléphone, et sortit de ma maison. Elle n'avait même pas prit la peine de me rattraper, je l'avais vaguement entendu lâcher un « Jeune fille, revient ici! », mais je n'y avais pas prêter attention, laissant libre court à mes émotions, tandis que je me dirigeais vers la maison de celui que je considérais comme mon père.

Sonnant à sa demeure, j'attendais qu'il ne m'ouvre la porte, ce qu'il ne tardait pas à faire. « Bah ma Heaven, qu’est-ce qu’il y a ? Pourquoi tu pleures comme ça ? Ta mère a encore levé la voix c’est ça? », je me laissais aller dans ses bras, les larmes dévalant brutalement sur mes joues, me faisait gémir de douleur. Elle n'y était pas allée de main morte. Matt était comme mon père, je le considérai comme celui que je n'avais jamais connu. Contrairement à lui, il avait toujours été là, du moins depuis que nous avions emménager ici, et j'étais bien contente d'avoir fait sa rencontre, parce qu'il était comme le père parfait. Ma mère le haïssait, de par ses tatouages, et surtout de par le fait qu'il n'hésite pas à lui répondre, mais c'est ce qui m'avait plu. Qu'il soit là pour moi, et qu'il n'hésite pas à prendre ma défense. Une fois assise sur son canapé usagé, il m’amenait un verre d'eau que je bu rapidement, avant de hoqueter, essuyant mes larmes. Il s'était à présent posé face à moi, « Racontes moi tout ma puce. », me dit il, avant que je ne relève mes yeux rougis et gonflés vers lui. « Ce n'est qu'une.. Je la hais. », réussis-je à articuler, avant de renifler doucement. « Elle me.. Elle ne mérite pas d'être là ! Pourquoi ais-je une mère comme celle ci? », me lamentais-je, avant de passer une main dans mes cheveux maintenant décoiffés par le vent frais du matin.

copyright Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: tu fais le papa, mais c'est pas ta fille + heaven   Sam 16 Aoû - 20:25

tu fais le papa, mais pas avec ta fille
Heaven
&.
Matt


 

 



 

 




Tu détestes la mère de la petite blonde. C'est une femme qui se pense parfaite alors qu'elle est bourrée de défaut, dont celui de se croire parfaite. La première fois que tu l'as rencontré, tu avais pris la défense de Heaven. Elle avait besoin d'aide et tu avais été là. Sa mère t'as tout de suite détesté. Les tatouages, ta façon de ne pas te raser, tes muscles et ton coté voyous. Tout ce qu'elle déteste mais surtout, tu ne t'étais pas gèné pour lui dire de se taire et d'écouter ce que tu avais à dire à ce moment là. Depuis, tu vois encore sa fille, elle est un peu comme la tienne parce que tu es là pour elle quand il le faut. A son chagrin d'amour c'est toi qu'elle est venue voir, c'est toi qu'elle vient voir aussi quand elle a un conseil a demandé ou simplement pour se confier. Mais tu fais plus que ça aussi, tu l'engueules quand il le faut, tu lui fais des leçons de moral et tu l'as punis même parfois. Les gens peuvent penser ce qu'ils veulent, tu n'as pas une mauvaise influence sur la petite demoiselle assise sur ton canapé.

Tu lui apportes le verre d'eau qu'elle vide rapidement et tu prends place devant elle pour lui parler calmement. Quand elle commence à parler de sa mère, tu grimaces; Elle ne changera donc jamais et elle continue à ne pas voir la fille adorable qu'elle a. Tu secoues la tête, puis finalement tu reprends avec un petit air sévère. Ne parles pas de ta mère ainsi jeune fille. C'est peut-être une folle furieuse, mais elle reste ta mère. Tu lui ressembles, toi aussi tu ne connais pas ton père et ta mère t'as élevé seule mais à la différence de Madame Grant, ta mère a été une maman aimante et douce. La pauvre Heaven n'a  même pas un sourire de sa stupide mère, alors tu comprends qu'elle puisse avoir de la rancœur envers elle cependant, tu dois jouer les papa d’adoptions et ne pas la laisser parler d'elle ainsi. Même si elle a raison.

Tu reprends ta clope, la rallume puisqu'elle s'est éteinte et en tire une taffe. tu t'éloignes un peu pour qu'elle ne se prenne pas la fumer dans le visage et tu secoues la tête. Finalement tu redemandes avant de cracher la fumée. Dis moi ce qu'elle t'as dit ? Tu veux d'abord savoir si la réaction de la demoiselle est juste où non.

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: tu fais le papa, mais c'est pas ta fille + heaven   Dim 17 Aoû - 1:01


Why I didn't met u before?
C'est lorsque l'on en a le plus besoin que les vrais amis se pointent.

A ce moment la seule chose dont j'aurai besoin, ce serait de prendre les centaines d'affaires hors de prix que j'ai, et de lui foutre dans la gorge, jusqu'à ce qu'elle s'étouffe lentement, et dans la douleur. Mais je ne ferrais pas ça, puisque actuellement je suis en train de pleurer dans le salon de Matt, que je considère comme mon père. J'ai réellement l'impression que ma vie est pourrie. Mon père m'abandonne, ma mère n'est pas foutue de m'apprécier comme je suis, et je suis obligée de me réfugier dans les bras d'un homme qui n'a aucun lien avec moi, mais qui est pourtant aujourd'hui tout ce que j'ai de plus cher. « Ne parles pas de ta mère ainsi jeune fille. C'est peut-être une folle furieuse, mais elle reste ta mère. », me dit Matt. A cette remarque, je le foudroyais du regard. Hors de question qu'il me dise ça, cette femme n'est pas ma mère. Elle est ma tutrice, mais en rien elle n'est ma mère, elle ne réagit pas comme telle, et elle ne l'a jamais fais. Je sais que Matt essaye juste de réagir comme un père, mais la haine que je porte à ma mère est en train de dépasser les limites du possible. « Ne m'appelles pas comme ça Matt, tu sais que je haie ça. », commençais-je, avant d'ajouter « Et je n'ai rien dis, parce qui je la qualifiais, je serais sûrement en train de l'insulter de tout ce qui est possible. », ajoutais-je en mordant ma lèvre inférieure. J'étais réellement en colère contre la femme qui se trouvait être ma mère, et qui apparemment n'était pas prête à me chercher, puisque à part m’appeler, elle n'avait rien fait d'autre. Sûrement parce qu'elle savait où j'étais, et qu'elle ne me retiendrait pas d'aller le voir. Je lui avais clairement dit qu'il était tout pour moi, et sûrement plus qu'elle, et qu'elle pouvait faire tout ce qu'elle pouvait pour m'empêcher de le voir, ça ne marcherait pas. Elle devait l'avoir comprit, et tant mieux.

J'observe Matt, qui venait de reprendre possession de sa cigarette, et avant qu'il ne coince le rouleau entre ses lippes, je détournais le regard, je savais que la question n'allait pas tarder à arriver. Et c'est ce qu'il fit, « Dis moi ce qu'elle ta dit ? », demanda t-il doucement. Je reniflais, avant de poser mon regard vers mes pieds. « Déjà, elle m'a fait une remarque à propos de mes chaussures, dès que j'arrive dans la cuisine. », commençais-je, avant de lancer un regard à Matt, l'empêchant de parler parce que je le connaissais que trop bien. « Quand je lui ai dis que je ne me séparerait pas de mes toms, elle m'a répondu que c'était sûrement à cause de ça que.. Nathan m'avait larguée. », ma voix se fendit sur la fin de la phrase. Matt connaissait parfaitement l'histoire entre moi et Nathan, et il savait aussi que ce sujet était sensible. C'est donc rétorquant rapidement, afin de ne pas le laisser me répondre, que je continuais mon court récit. « Je lui ai demandé si c'était nécessaire d'aborder ce sujet dès le matin, et elle s'est braquée. On aurait dit que je lui avais parlé d'une manière immonde, alors que pas du tout !», m'indignais-je, avant de reprendre « Elle m'a demandée de lui parler autrement, et juste après, elle m'a dit que je prenais le caractère de mon.. salop de père. », citais-je en baissant la tête, honteuse. « Et donc à ce moment là je me suis emportée.. Je lui ai dis que c'était de sa faute, et que je préférai avoir les traits de caractère de mon père que le siens.. En ajoutant qu'elle était folle et maniaque. », finis-je doucement. J'estimais que ma réponse n'avait pas été dure, elle n'avait pas à aborder deux sujets sensibles comme ci de rien n'était. « Et pour finir, elle m'a giflée. », ajoutais-je avec un air de dégout sur la face. La douleur s'était doucement évaporée, mais ma joue restait rouge. Elle n'était pas voyante sachant qu'à cause de mes pleurs, mon autre joue était aussi rouge, c'était donc quasiment inexistant.

copyright Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: tu fais le papa, mais c'est pas ta fille + heaven   Dim 17 Aoû - 11:59

tu fais le papa, mais pas avec ta fille
Heaven
&.
Matt


 

 



 

 





Tu tire sur ta clope alors que la demoiselle te raconte tout. Une fois cette première terminée, tu en écrase le mégot dans le cendrier et tu soupires. Cette femme finira bien par te rendre dingue un de ces jours mais malheureusement tu ne peux rien faire. Quand sa fille atteindra sa majorité, elle pourra partir et aller vivre où elle veut, elle pourra se débarrasser de cette femme qui ne se comporte pas comme une mère le devrait. Toi tu as eu de la chance, ta mère était un être exceptionnelle qui a toujours été présente pour toi. Tu pouvais faire des conneries, t'en as même fait des tonnes, mais elle était toujours là. Ho, tu as prit des salles dérouillés aussi mais tu sais qu'elle le faisait pour ton bien. Aujourd'hui elle n'est plus là et elle te manque à longueur de temps. Tu aimerais lui parler de tes problèmes, de cette fille qui te rend dingue et de celle qui s'en va doucement de ton cœur pour laisser place à l'autre. De la blonde qui te fait te sentir bien. C'est étrange les sentiments que l'on peut ressentir mais rien ne vaut ceux pour ta mère.

Finalement tu sors de ta rêverie et tu reposes ton attention totale sur la demoiselle en face de toi qui parler de sa dispute avec sa mère. Elle a critiqué ses chaussures, a remit sa relation avec son ex sur le tapis, a parler de son caractère et surtout, elle l'a giflé. Quand Heaven finit par t'avouer cette gifle tu ne peux pas t’empêcher de grogner un la pétasse ! Tu n'aimes pas cette femme et ce n'est pas bien nouveau pour être honnête. Tu secoues la tête et tu finis par pouvoir en placer une. Elle est folle et maniaque, certes, mais quoi que tu dise c'est ta mère. Elle a peut-etre des mots qui blesses et un manque de tact énorme, elle reste la femme qui t'as mise au monde. Tu remets tout cela à plat, pour enfin reprendre calmement. Elle n'a pas été correcte avec toi, je te l'accord, et la gifle n'avait pas lieu d'être. Mais faudra bien que tu rentres chez toi. Laisse la ce calmer, et si elle recommence, dit lui que je passerais avec la protection des enfants. Elle tient tellement a son image que ça serait une véritable honte pour elle. Et tu dis cela avec un énorme sourire, tu adorerais lui faire cette blague.

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: tu fais le papa, mais c'est pas ta fille + heaven   Jeu 21 Aoû - 18:23


Why I didn't met u before?
C'est lorsque l'on en a le plus besoin que les vrais amis se pointent.

A la fin de mes révélations, j'avais un petit côté amer à la salive, j'avais peur de la réaction de Matt. Il pouvait être adorable, mais il pouvait se comporter comme un réel père.. Et un réel père, et bien ça dispute ses enfants parfois. Non pas violemment, je sais que Matt n'oserait pas lever la main sur moi, ni même élever la voix, il me remonterait seulement les bretelles, avec une morale évidemment. Je l'aimais tellement mon père, enfin Matt, et je ne saurais jamais quoi faire sans lui. Il est un peu comme mon.. Pilier. Voilà, c'est ça. Il me soutient, et quand je suis avec lui j'arrive à m'échapper de cette atmosphère chiante qui me poursuit où je vais. Je dois être parfaite à chaque fois pour ma mère, et à certains moments j'aimerai lâcher prise, mais je ne peux pas. Parfois je rêvais de pouvoir remplacer ma mère par Matt, il est tellement.. Il est tellement parfait. J'aime le fait que ma mère ait peur de lui, qu'elle ne puisse rien faire contre lui. Mais parfois elle m'empêche de le voir, et ça, ça me brise. Elle me menace, elle menace qu'elle irait à la police et qu'elle dirait qu'il abuse de moi, alors je n'ai pas d'autres choix que de me taire et de rester dans ma chambre. Il compte tellement pour moi, que si il devait avoir des soucis à cause de moi, je m'en voudrais à vie.

A la fin de mon récit, j'entendis Matt crâcher un juron, ce qui m'arracha un discret sourire. « La pétasse! », avait-il dit. J'avais envie de rire, j'aimais cette manière dont Matt se laissait aller, dont il ne se souciait de rien. Quand il insultait ma mère, ça ne me faisait que rire, j'aimerai qu'elle soit là pour qu'elle s'indigne, et se ridiculise, mon dieu. « Elle est folle et maniaque, certes, mais quoi que tu dises c'est ta mère. Elle a peut-être des mots qui blessent et un manque de tact énorme, elle reste la femme qui ta mise au monde. », me sermonna Matt. Ew, je ne m'attendais pas à ça. Ma bouche formait une ligne parfaite à ce moment, j'étais frustrée. Ne pourrait-il pas prendre mon parti pour une fois? Bon, il le prend à chaque fois, mais il ne faut pas le dire, c'est un secret. J'avoue que le fait qu'il ne prenne pas mon parti à chaque fois, m'apaise, il sait me donner les conseils qu'il faut, et c'est ça que j'adore. « Elle n'a pas été correcte avec toi, je te l'accorde, et la gifle n'avait pas lieu d'être. Mais faudra bien que tu rentres chez toi. Laisse la se calmer, et si elle recommence, dit lui que je passerais avec la protection des enfants. Elle tient tellement a son image que ça serait une véritable honte pour elle. », finit-il en souriant de toutes ses dents. Je fis la moue pendant un court instant, avant de me jeter dans les bras de Matt. Mon dieu, que ferais-je sans lui. « Tu sais que j'ai pas envie d'aller la voir, hein? », chuchotais-je, avant de reprendre. « Elle me répugne.. Mais tu as raison. Je n'ai pas le choix de toute manière. Je pourrais venir te voir demain, si elle recommence? », interrogeais-je, avant de m'écarter de lui, et de m'asseoir à nouveau sur le canapé, comme j'étais initialement.

copyright Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: tu fais le papa, mais c'est pas ta fille + heaven   Jeu 21 Aoû - 19:52

tu fais le papa, mais pas avec ta fille
Heaven
&.
Matt


 

 



 

 





T’es sensé être son pote, mais t’es plus de quinze ans de plus qu’elle. Evidement, tu ne peux pas être son ami et ne pas tenter de la guider. Au final, tu finis par être comme un père pour elle. Ca ne t’embête pas plus que cela, qu’elle te voit ainsi. Au moins il n’y a aucune chance qu’une fille soit amoureuse de son père de cœur ? Non ? Parce que ne t’as pas besoin de ça pour le moment. Après ton petit discours, elle se lève pour venir dans tes bras et instinctivement tu passes tes bras autour d’elle pour la serrer doucement. Tu l’écoutes, un sourire sur les lèvres. Tu sais bien qu’elle ne veut retourner chez elle, qu’elle n’a pas envie de parler à sa mère et qu’elle a encore moins envie de revivre tout cela mais malheureusement elle n’a pas vraiment le choix, il faut bien qu’elle rentre chez elle. Tu ne sais pas si sa mère serait capable émotionnellement de s’inquiéter pour sa fille mais dans tout les cas, t’as pas envie que les flics débarquent. Certes, tu es un militaire haut gradé mais tu n’y échapperais pas. Y’aurais une enquête et tu serais tranquille après, mais pas sa mère. T’as presqu’envie que ça arrive mais non, t’as pas besoin de ça, ça pourrait nuire à bien trop de monde et à Heaven surtout.

« Je sais bien que tu ne veux pas, mais si tu reste dormir chez moi cette nuit, ta mère va tellement péter les plombs qu’elle s’amusera à dire que j’abuse de toi. Bon, la vérité nuirait à sa réputation mais ça ruinerait surtout ma vie. » Tu embrasses le front de la demoiselle avant de la relâcher doucement pour finalement reprendre avec un sourire. « Tu sais bien que tu es toujours la bienvenue chez moi. » Tu lui adresse un clin d’œil. Tu t’assois de nouveau puis après un petit air songeur, tu reprends. « Je te propose, tu reste ici encore une petite heure le temps qu’elle se calme et après tu rentres. Si t’as mère continue et si jamais elle te regifle, tu l’as menace d’aller porter plainte. Tu lui explique qu’ils viendront ici, els flics, et qu’ils parleront même aux voisins… Pour lui foute la trouille ! » Et t’es fier, c’est ça le pire.


© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: tu fais le papa, mais c'est pas ta fille + heaven   Jeu 21 Aoû - 20:26


   
Why I didn't met you before?
C'est lorsque l'on en a le plus besoin que les vrais amis se pointent.

   
Malgré toutes les craintes que Matt, ou les gens peuvent avoir, je ne tomberai pas amoureuse de lui. Mais beuh.. C'est dégoûtant ! C'est comme mon père, je ne.. Argh, je n'arrive même pas à m'imaginer cela ! Je l'aime trop comme un père pour tomber amoureuse. Et la personne qui ose penser ça, devrait aller.. Devrait aller sauter par la fenêtre de son habitation, voilà. Une fois posée sur le canapé, je regardais autour de mon, écoutant attentivement les paroles de mon mentor. Ouais mon mentor, parce que c'est lui qui m'apprends tout, et pas la femme qui me sert de mère. J'ai du mal à croire qu'elle ait subit des heures d'accouchement sans se plaindre alors qu'à la moindre mèche qui dépasse elle irait limite se plaindre chez la reine. « Je sais bien que tu ne veux pas, mais si tu restes dormir chez moi cette nuit, ta mère va tellement péter les plombs qu’elle s’amusera à dire que j’abuse de toi. Bon, la vérité nuirait à sa réputation mais ça ruinerait surtout ma vie. », je hochais la tête. Je ferais tout pour que rien n'arrive à Matt, je m'en mordrais réellement les doigts si il venait à avoir des problèmes à cause de moi.  Je souris légèrement lorsqu'il me dit naturellement, que je suis la bienvenue, Tu sais bien que tu es toujours la bienvenue chez moi. ». Bon, il est aussi le bienvenu chez moi, mais je doute que passer par la porte d'entrée serait une bonne idée, et passer par la fenêtre et bien.. Mauvaise idée. Je finis par glousser doucement à l'image de Matt en train de grimper par la gouttière, en essayant de pas se faire chopper par ma mère.

   Après quelques secondes d'observation de la pièce, je reposais mes prunelles grises sur Matt, qui après quant à lui quelques secondes de réflexion, finit par prendre la parole. « Je te propose, tu restes ici encore une petite heure le temps qu’elle se calme et après tu rentres. Si ta mère continue et si jamais elle te re-gifle, tu la menace d’aller porter plainte. Tu lui explique qu’ils viendront ici, les flics, et qu’ils parleront même aux voisins… Pour lui foutre la trouille ! ». A l'idée intelligente de Matt, j'explosais de rire. Mon dieu, j'imagine tellement la tête de ma génitrice. Il faudrait limite installer une caméra et s'en servir. « D'accord, j'accepte. Tu sais que tu viens de me donner l'affreuse envie de filmer sa réaction si je lui disais ça.. », finis-je par avouer, avant de reprendre, changeant de sujet. « Sinon, tu faisais quoi avant que je n'arrive, bouleverser ta journée? », demandais-je, une petite note drôle sur la fin de ma phrase.

   
copyright Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: tu fais le papa, mais c'est pas ta fille + heaven   Jeu 21 Aoû - 21:16

tu fais le papa, mais pas avec ta fille
Heaven
&.
Matt


 

 



 

 




Quand elle parle de caméra, tu ne peux pas t’empêcher de rire. Tu imagines déjà la tête de sa mère, et tu es sur que cela ferait fureur sur internet. Mais ce n’est pas bien de penser à ça alors que tu dois lui faire la moral sans pour autant l’incité à faire des bêtises. Le sourire reste quand même sur tes lèvres et tu secoues la tête. Tu ne l’as lâche pas encore, tu l’as garde un peu dans tes bras puis finalement tu recule pour reprendre place sur le divan. Quand elle demande ce que tu faisais avant qu’elle n’arrive, tu avais presque oublié ta valise. Tu lui souris de plus belle avant de lâcher un « je vais à Londres ce week end. Mon général veut me voir, donc j’en profite pour un moment en amoureux avec ma chérie. » Parce que oui, Matt a enfin quelqu’un, et non pas la fille pour qu’il a des sentiments depuis longtemps. Tu lui adresses un clin d’œil, tu sais déjà qu’elle va te demander de parler de cette mystérieuse fille et tu finis déjà par prendre les devants. « Elle s’appelle Victoire, elle est française. Elle est adorable et elle me comprend, elle me fait sourire. » Et en parlant d’elle, tu as un sourire idiot sur les lèvres. Tu lui épargnes les parties de sexe endiablé, les câlins passionnés, torrides et sauvages. Tu lui épargnes toute ta vie sexuelle, ça vaut mieux. Tu n'as pas de photos d'elle, faudra que tu en face demain. Pour mettre ça sur ton téléphone, pour en avoir une toujours sur toi et pouvoir la présenter ainsi comme tu aurais pu le faire avec Heaven.

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: tu fais le papa, mais c'est pas ta fille + heaven   Mar 26 Aoû - 19:52


Why I didn't met you before?
C'est lorsque l'on en a le plus besoin que les vrais amis se pointent.

Après ma proposition, enfin mon idée de filmer ma mère quand je lui ferai cette petite blague, un sourire béat s'était installé sur mon visage. Je souriais à l'image de ma mère sur la télé, elle serait ridicule! Qu'est-ce que ce serait une bonne leçon.. Mais non. Je ne dois pas penser à ça. Je lève les yeux vers Matt, remarquant qu'un sourire s'était dessiné sur son visage à lui aussi. Au moins, il ne me ferait pas la morale sur ce point là. Je crois même que dans sa tête il aurait envie d'être là. Passons, je lui demandais donc ce qu'il faisait avant que je n'arrive, j'attendis sa réponse qui ne prit pas beaucoup de temps à arriver. « Je vais à Londres ce week end. Mon général veut me voir, donc j’en profite pour un moment en amoureux avec ma chérie. », sa chérie? J'ai raté un épisode? Je crois que ma mâchoire s'est complètement déboitée, vu à quel hauteur elle est descendue. Je suis actuellement dans l'état "Heaven choquée". Ma conscience me regarde d'un air incrédule, et je peux totalement comprendre. Attendez, Matt? Matt, le monsieur plein de tatouage? Matt, mon papa? Matt, est en couple? Le temps que l'information n'atteigne mon cerveau, je crois que je fu bloquée. Avant même que je n'ai le temps de reprendre conscience, Matt reprit. « Elle s’appelle Victoire, elle est française. Elle est adorable et elle me comprend, elle me fait sourire. », avoue t-il. Je secoue la tête, comme pour me réveiller, alors que ma conscience prend une mine dégoûtée, et je fis de même. Matt souriait comme un idiot en parlant de sa Victoria là. Non, Victoire plutôt. Non mais c'est quoi ce prénom? C'est comme si j'appelais un enfant défaite! D'où elle sort elle sérieux?

Jalouse, me criait ma conscience. Moi, jalouse? N'importe quoi. Pourquoi je serais jalouse d'une fille? Je parie qu'elle est superficielle. Non pas que Matt a de mauvais goûts, mais je le connais, et pour réussir à le faire sourire comme ça, elle doit être un bon coup au lit. Heaven !, me hurle ma conscience. La politesse Heaven, me souvenais-je. Du calme. Je n'avais rien dis depuis la révélation de Matt, et j'étais coincée sur le bouton "pause". Le temps que je puisse réagir, je crois que Matt ne comprenait pas. Je suis pas jalouse, j'ai juste peur qu'elle fasse du mal à la seule personne qui compte pour moi.. Ou qu'il ne m'oublie à cause d'elle. Je la vois déjà mal, et je sens que je ne vais pas l'aimer. Grr, je n'ai même pas envie de la rencontrer. J'aurai envie de l’étriper, et vu ma petite taille.. Mauvaise idée. Ma mâchoire tombée, je me fichais totalement du risque de gober des mouches. J'étais choquée, et c'était tout pour le moment.

copyright Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: tu fais le papa, mais c'est pas ta fille + heaven   Mar 26 Aoû - 20:19

tu fais le papa, mais pas avec ta fille
Heaven
&.
Matt


 

 



 

 




Quand tu lui annonces que tu as une petite amie, Heaven bug. Mais littéralement ! La bouche grande ouverte, les yeux écarquillés. C'est comme si tu lui avais dit que tu allais devenir une femme quoi, et encore, même ça tu es sur qu'elle aurait eu le sourire. Cependant tu ne comprends pas pourquoi une telle réaction. Victoire est surement la meilleure chose qui te soit arrivé pour le moment alors tu ne te rends pas vraiment compte les choses. Tu laisses Heaven sous le choc, tant pis pour elle si elle ne veut pas chercher à comprendre. mais une chose est sur, après avoir aimé en vain une femme pendant des années, tu es heureux que ton cœur finisse par en accepter une autre doucement. Et ce voyage en amoureux, c'est justement pour apprécier les moments entre vous et apprendre à se connaitre encore mieux.

Tu l'as laisser debout, et toi tu vas t'assoir sur ton fauteuil. Tu finis par allumer une nouvelle clope après avoir finit l'ancienne. Tu fume trop, tu le sais mais c'est pas possible autrement. Tu poses ta tête contre le fauteuil, ta clope entre tes lèvres pour en prendre une taffe avant de l'écarter pour parler. Elle a vingt-cinq ans, elle est élagueuse, elle abat des arbres si tu préfère. Elle adore porté des t-shirt trop large et des treillis... Elle est faite pour moi cette fille. Je me sens bien avec elle, j'oublie mes soucis. Tu en profites, pendant qu'elle est en mode reboots, tu continues avec les scoops de ta vie. T'en qu'on y est. Je l'ai rencontré en boite, j'y étais pour me bourré la gueule après avoir découvert que j'avais une fille. Et on a finit dans son lit.. On s'est revu par hasard au centre. Et depuis on se quitte plus. Etant donné que tu n'es pas vraiment son père, ça ne te gêne pas de parler de ce genre de chose. Dire que tu as couché avec Victoire alors que tu étais ivre, tu t'en moque. T'as trente-cinq ans quand même, tu peux bien de bourrer la gueule quelques fois.

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: tu fais le papa, mais c'est pas ta fille + heaven   Mer 27 Aoû - 1:34


Why I didn't met you before?
C'est lorsque l'on en a le plus besoin que les vrais amis se pointent.

J'ai bugué. Oui, je crois qu'on peut dire ça. Le système central de mon ordinateur interne s'est mit en mode stop. Et Matt, et bien, au lieu d'essayer de me débuguer.. Il bouge, et va s'asseoir sur son fauteuil. Je tourne lentement la tête vers lui, en refermant ma bouche, histoire de ne pas avaler des mouches, alors que la fumée qui se disperse dans la pièce me fait tirer une grimace mémorable. « Elle a vingt-cinq ans, elle est élagueuse, elle abat des arbres si tu préfères. Elle adore porter des t-shirt trop larges et des treillis... Elle est faite pour moi cette fille. Je me sens bien avec elle, j'oublie mes soucis. », j'écarquille les yeux une nouvelle fois. Au moins, elle n'est pas superficielle comme je l'imaginais. Elle coupe des arbres.. Non mais, elle connait la planète? Je l'aime encore moins tout d'un coup, sûrement par rapport au fait qu'elle semble parfaite, beaucoup trop. Ma conscience est armée de la tête aux pieds, et prête à sauter sur Matt, tandis que je l'observe d'un œil méfiant. Je sens qu'il va continuer.. Je le sens.. Il continue. « Je l'ai rencontré en boite, j'y étais pour me bourrer la gueule après avoir découvert que j'avais une fille. Et on a finit dans son lit.. On s'est revu par hasard au centre. Et depuis on se quitte plus. », stop. Marche arrière. Mes jambes tout d'un coup m'ont lâchées, et je me retrouve assise sur le canapé qui par chance était derrière moi. Il a découvert qu'il avait une fille, non mais.. Je ressens un picotement au niveau de mes racines, et tout d'un coup j'en oublie de respirer. Puis-je savoir pourquoi je suis la dernière au courant? Mes yeux me piquent à leur tour, et je sens que je ne vais pas tenir longtemps.

Je tourne le visage une nouvelle fois vers Matt, les yeux de nouveaux mouillés. Non, je ne vais pas pleurer. Un peu de dignité!, me crie ma conscience, alors que j'observe sans rien dire l'homme que je considère comme un père. Je sens tout d'un coup, que je ne vais pas rester longtemps sa "fille", et ça, ça me fout un coup au cœur. Ma gorge est incroyablement sèche, et une boule coince au niveau de mon estomac. Je ne dis rien, avant de me lever tout doucement. « Et tu comptais me dire ça quand? », commençais-je, avant de continuer. « Je sais que.. Je ne suis pas de ta famille, que je ne suis pas ta fille, et que maintenant que tu as découvert que tu en avais une.. réelle, ce ne sera plus pareil entre nous, mais.. J'aurais aimé que tu me dises un peu ce qu'il se passait dans ta vie? Tu pars demain, à Londres, je l'apprends seulement maintenant, tu découvres que tu as une fille, et tu m'apprends qu'une putain de femme est soit disant la femme de ta vie? », je déballais, avant de continuer, ne lui laissant pas le temps de répondre. « Ne dis rien sur mon langage Matt. », l'arrêtais-je, avant de reprendre, « Tu dois être heureux là, et ça me fait plaisir, mais je.. Laisse tomber. J'ai pas envie de te parler, et.. », je ne finis pas, avant de me diriger vers la porte tel un automate. « J'espère que ta Victoria.. Victoire, et que ta fille te rendront heureux. A plus, Matt. », fis-je, alors que j'ouvris la porte. Non, ce n'était pas une sortie dramatique, seulement que j'allais pleurer, et je ne voulais pas. Pas maintenant. Je ne voulais pas lui gâcher tout, j'étais heureuse pour lui, mais je savais que d'un moment à l'autre j'allais être remplacée, il n'allait pas rester célibataire éternellement, quoi que ça t'aurait plu, intervint ma conscience, en m'observant pas dessus ses lunettes en verres demi-lune. Je soupire une énième fois, alors que je baissais la tête. Ne pleure pas, tu n'es pas dans ta chambre!, me hurle ma conscience, alors que je tente de retenir mes larmes.

copyright Bloody Storm


Dernière édition par Heaven J. Grant le Ven 29 Aoû - 12:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: tu fais le papa, mais c'est pas ta fille + heaven   Mer 27 Aoû - 7:52

tu fais le papa, mais pas avec ta fille
Heaven
&.
Matt


 

 



 

 




Elle a bugué, complétement. Alors t'en profite, autant tout lui dire, autant lui expliquer les choses. Mais à peine finis de parler, elle part dans une colère folle. Jalousie, tu le sais. Elle a juste peur que tu l'oublis cependant, les insultes pour ta "putain de femme" ça passe pas et elle mérite une punition. Heaven Grant ! Tu reviens ici DE SUITE ! Si elle te considère comme son père, elle va en connaitre les inconvénients à présent. tu l'as rattrape et tu te poses devant elle avec tes muscles. Tu gardes les bras croisés, et tu l'as fixe. T'es pas content t ca se voit immédiatement. Tu lui fais signe de retourner s'assoir, elle bouge pas. Soit, tant pis pour elle. De une, la prochaine fois que tu insulte ma petite-amie de putain sans la connaitre, je te met la fessée de ta vie ! Au moins ça c'est clair et vu le ton que tu emploi, tu rigoles pas du tout. Ensuite, j'allais te le dire. Mais après tout ce temps tu sais bien que je ne suis pas le premier en relation de confidence, c'est pas mon trip. J'ai une fille, que je n'ai encore jamais vu. Je connais juste son prénom et à quoi elle ressemble. Tu soupires, tu te calme un peu, mais elle t'as foutu en rage la blondinette. Rien en changera entre nous, petite tête ! Tu seras toujours la bienvenue à la maison, tu y trouveras toujours refuge et jamais je ne te laisserais tomber. Tu finis par l'attraper, la serrer dans tes bras en caressant ses cheveux. Tu embrasses son front avant de reprendre. Tu n'es peut être pas ma fille, ni même un membre de ma famille officiellement. mais dans mon cœur, tu seras toujours ma fille. okay ?

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: tu fais le papa, mais c'est pas ta fille + heaven   Ven 29 Aoû - 12:50


Why I didn't met you before?
C'est lorsque l'on en a le plus besoin que les vrais amis se pointent.

J'étais dehors, et en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire, Matt venait de me rattraper. Mes yeux étaient humides, et les larmes menaçaient de couler à tout moment. Ma conscience, était actuellement en train de me faire la morale, tandis que je baissais la tête, en continuant, alors que la voix de mon "père", m'interrompit soudain. « Heaven Grant ! Tu reviens ici DE SUITE ! », me crie t-il. Merde, fis-je mentalement. Nous sommes actuellement dehors, et j'ai l'immense carrure de Matt face à moi. Il tire une de ces têtes.. Mes poils se hérissent, tandis que je baisse la tête. Il me fait signe de retourner dans la maison, m'asseoir, mais je refuse, et ne bouge pas. Courage, me dit ma conscience, alors qu'elle s'est mise en position de combat, vêtue de sa tenue de boxe. « De une, la prochaine fois que tu insultes ma petite-amie de putain sans la connaitre, je te met la fessée de ta vie ! », ouch. Je risque d'avoir mal. Je déglutis bruyamment, avant de relever la tête tout doucement vers lui.

Il soupire. Attendez, il est soulagé? Mes lèvres ne forment à présent qu'une ligne droite, et mes doigts tremblent. Je suis sur le point de craquer, mais il ne faut pas. « Rien en changera entre nous, petite tête ! Tu seras toujours la bienvenue à la maison, tu y trouveras toujours refuge et jamais je ne te laisserais tomber. », comment a t-il deviné? N'est-ce pas les réels père qui doivent comprendre leurs enfants? Il est père, maintenant, sa fille a du lui apprendre, me râle ma conscience. Je retirais immédiatement cette pensée malsaine de mon esprit, avant que Matt ne reprenne la parole. « Tu n'es peut être pas ma fille, ni même un membre de ma famille officiellement. mais dans mon cœur, tu seras toujours ma fille. okay ? », ajouta t-il d'une voix beaucoup plus rassurante. Je ne m'étais rendue compte de rien, mais ma réaction était futile. J'étais une enfant encore, même si j'avais dix sept ans. J'étais maintenant dans les bras de Matt, qui m'avait embrassé le front il y a de ça quelques secondes. Il faut que je raconte ça à Aria, elle ne va pas en revenir. « Je suis désolée, Matt.. », chuchotais-je doucement.

copyright Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: tu fais le papa, mais c'est pas ta fille + heaven   Lun 1 Sep - 20:39

tu fais le papa, mais pas avec ta fille
Heaven
&.
Matt


 

 



 

 




Tu as rapidement compris ce qui tracasser la jeune fille. C'était simplement logique et gros comme le nez au milieu d'un visage. La jalousie, la peur surtout d’être abandonné. Tu peux comprendre ça et c'est pour cela que tu ne l'engueules pas longtemps. Elle doit pourtant te connaitre, savoir que tu n'es pas le genre de mec à oublier ceux qui l'entoure. Mais bref, une adolescente ne réfléchit pas vraiment quand on parle d'émotion.

Tu caresses ses cheveux le temps qu'elle se calme et puis finalement tu vois l'heure. Avec tout ça, tu n'avais pas vu qu'il se faisait déjà tard et tu ne veux pas de problème avec la mère de la blondinette. Tu devrais rentrer, j'ai pas envie que ta mère envoi les flics chez moi héhé Tu prends ça avec humour mais tu sais bien qu'elle en serait bien capable et, même si tu n'as rien à te reprocher, ça ne serait pas cool de devoir expliquer aux flics tout cela. Tu embrasses son front et tu lui adresse un clin d'oeil. Tu m'envois un sms si jamais ça ne va pas, d'accord ? Fais attention sur la route ! Ca serait con qu'elle se fasse agresser en rentrant chez elle tout de même.

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: tu fais le papa, mais c'est pas ta fille + heaven   Sam 13 Sep - 14:39

   

   
Why I didn't met you before?
C'est lorsque l'on en a le plus besoin que les vrais amis se pointent.

   
Je m'étais laissée surprendre, j'étais dans les bras de Matt sans rien y comprendre. Ma tête était enfouie dans ses mucles, alors qu'il caressait d'un geste quasi-mécanique ma tête. Une fois que je fus totalement calme, je me séparais doucement de mon paternel de coeur, il prit la parole d'une voix assez douce, chose qui n'arrivait pratiquement jamais, après tout, c'était Matt. « Tu devrais rentrer, j'ai pas envie que ta mère envoie les flics chez moi héhé. », me dit-il en souriant légèrement. Je hochais la tête positivement, acquiesçant ses dires, avant de passer une main dans mes cheveux, et de sécher mes joues légèrement humides.

   J'avais récupérer mes esprits, et j'étais maintenant un peu plus calme. Soupirant légèrement, je devais me résigner au fait que je devais partir pour aujourd'hui. J'aimais beaucoup ma mère, mais elle pouvait être drôlement folle à certains moments, et vu à quel point elle détestait Matt, elle serait tout à fait prête à appeler la police. « Tu m'envoies un sms si jamais ça ne va pas, d'accord ? Fais attention sur la route ! », me criait Matt alors que je m'éloignais de la maison d'un pas lent, et pas du tout déterminé. Je me retournais doucement, avant de hocher la tête une nouvelle fois et de porter mes deux doigts au niveau de mon crâne, tel un soldat. « Chef, oui chef! », disais-je en m'éloignant tout en riant. Il savait me remettre de bonne humeur en un quart d'instant, et c'est ça que j'aimais chez lui, il était comme.. Mon papa. Ahhhh, Matt, que ferais-je sans toi?

   
copyright Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: tu fais le papa, mais c'est pas ta fille + heaven   

Revenir en haut Aller en bas
 

tu fais le papa, mais c'est pas ta fille + heaven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» tu fais le papa, mais c'est pas ta fille + heaven
» Question mouche-bébé...
» PAPA BOSCO par Joëlle sa fille
» Envie de bb5 mais papa veut pas
» regime wet wet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-