AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 Ҩ Les lapsus c'est comme les cunnilingus, un écart de langue et tu te retrouves dans la merde. (mattou)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Ҩ Les lapsus c'est comme les cunnilingus, un écart de langue et tu te retrouves dans la merde. (mattou)   Jeu 21 Aoû - 15:12

T'écoutes un peu plus ce que Victoire raconte quand elle parle du tatouage, forcément ce sujet t’intéresse énormément, et pas seulement parce que tu es sa tatoueuse. Aussi parce que, t'es une addict des tattoos. Elle complimente ton travail ce qui te fait très plaisir, c'est vrai que ça fait des années que tu dessines, et ça commence à donner très bien tes coups de crayons, t'es plutôt fière, sans pour autant t'en vanter, t'aimes dessiner pour toi, et aussi pour tes clients, les aider à trouver ce qu'ils veulent se faire "graver" à jamais. « Y'a encore quelques petites modifications à faire dans le dessin cependant il n'est pas encore parfait. » La seule chose pour laquelle tu es maniaque : tes dessins. Tout doit être parfait, sinon t'es pas contente de toi.
Votre rencontre à Matt et à toi intervient dans la conversation, évidement, et les mots de Matt te font chaud au coeur, il te prend dans ses bras, et tu poses ta main sur la sienne, levant la tête pour lui adresser un petit sourire. Il n'a rien dit sur John et tu penses à le remercier plus tard. « je donnerais ma vie pour elle, je suis prêt à faire la guerre pour elle. » Une boule noue ta gorge, tant ses paroles te touchent. A ce point là? T'imaginais pas. Mais à la fois, ça te fait mal, tellement mal. Parce que c'est elle qu'il voit comme une femme, pas toi. Elle qu'il aime comme tu voudrais qu'il t'aime toi. « Je te demanderai jamais de faire la guerre pour moi mattoudoudou. » tu ne finis pas ta phrase, mais il sait ce que tu n'as pas ajouté : trop peur que tu ne reviennes pas, toi aussi. La question de Vivi n'était pas une réelle question, ça t'agace et tu ne saurais dire pourquoi. Peut-être parce que t'as vu Matt sans tshirt bien avant elle, et que pour toi c'est ton Mattou. Pendant que Victoire range les courses, tu regardes le tatouage sur le bras du brun, un énorme félin : « c'est mon préféré. » lui dis-tu tout bas comme en confidence. Tu sais que dans quelques secondes il va probablement se lever, enfiler un tshirt, et enlacer sa blonde... T'y penses pas, enfin t'essayes. Tu réponds ensuite à Victoire : « Ca marche, tu as besoin d'aide? » t'adores cuisiner, et t'adores la bolognaise, mais tu regrettes un peu d'avoir accepter l'invitation. Les voir tous les deux en tant que couple, ça te blesse plus que tu ne l'aurais imaginer. Mais le "mal" est fait.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Ҩ Les lapsus c'est comme les cunnilingus, un écart de langue et tu te retrouves dans la merde. (mattou)   Jeu 21 Aoû - 15:22

pas de titre vaut mieux qu'un truc bizarre.. quoi que !
Opium
&.
Matt


 

 



 

 



Opium finit par te serrer et raconte qu'elle te demandera jamais de faire la guerre pour elle. Tu sais de quoi je suis capable depuis toujours, j'hésiterais pas à fracasser des têtes pour toi. Tu l'as protégeras, toujours. Tu prends un énorme sourire quand Victoire te demande de mettre un t-shirt. Jalouse ? Ca t'amuse, pour une fois que c'est pas toi. Bah ? Tu sais chérie, Opium et Moi on s'est déjà vu encore moins habillés que ça ! Je l'ai même déjà vu toute nue ! T'es un petit con, parce que tu précises pas qu'Opium avait même pas l'âge de parler à ce moment là, ou que c'était des maillots de bain. En fait, rendre jalouse Victoire ça t'amuse, tu veux voir si elle va tenir le coup ou non et visiblement, elle se retient. Quand ta petite sœur de cœur te parle du tigre, tu lui adresse un clin d'oeil puis finalement tu reprends. Celui pour ma mère, c'est Opium qui me l'a dessiner Tu le montre, il est sur ton bras. tu souris doucement et finalement tu t'éloignes jusque dans la chambre pour enfiler un t-shirt qui moule quand même tes muscles. Pas de ta faute, t'en a beaucoup. Quand tu reviens, elles font la cuisine. tu leur souris, et tu sors trois bières. Pour Opium tu hésites et puis, finalement tu l'as lui donne. T'ouvres la tienne pour boire un coup. Mon Ange, tu as pris mon paquet de bonbon ? Tu approche d'elle, posant ta tête contre son épaule avec un petite sourire mignon. Tu embrasses son épaule par la suite, posant une main dans son dos.

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Ҩ Les lapsus c'est comme les cunnilingus, un écart de langue et tu te retrouves dans la merde. (mattou)   Jeu 21 Aoû - 15:40

pas de titre vaut mieux qu'un truc bizarre.. quoi que !
Opium
&.
Matt


 

 



 

 



Intérieurement je bouillonne, mais je les laisses parler, je continue à sortir les courses, essayant de rester parfaitement calme. J'y parviens plutôt bien jusqu'à la refléxion sur le tee shirt où je ne peux m'en empêcher. Sur le coup je me sens un peu coupable mais que je vois qu'il s'en amuse ça me met en rage. Alors plus quand il me dit qu'il l'a vue nue. Je lui fait un sourire forcé, très très forcé puis réponds.

« Ah bon ? »

Comme si je n'étais pas du tout intéressée puis reprends mes petites occupations. Je serre les dents, manquant d'écraser une boite de conserve en la serrant un peu trop fort. Il me montre finalement un de ses tatouages, m'en expliquant la signification, et que c'est Opium qui l'a dessiné. Je souris, un peu plus naturellement cette fois et réponds.

« Il est magnifique et ça ne m'étonnes pas elle dessine vraiment super bien. »

Je propose ensuite à 'Pium de rester diner et elle accepte me demandant si j'ai besoin d'un coup de main. Sans me tourner vers elle, je lui réponds.

« Ouai je veux bien, je vais avoir du mal à laver les légumes avec l'énorme bandage qu'il m'a fait... »

Je me sens un peu sur les nerfs mais pour l'instant je me maîtrise. Matt revient finalement avec un tee shirt très moulant, il l'a fait exprès j'en suis sûre, je le sais même mais je ne fais aucun commentaire. Opium me file un coup de main à laver les légumes tandis que je les coupe et il nous sort trois bière. Je décapsule la mienne avec les dents, je sais que ca va le faire raler et j'en bois une gorgée. Ok une grosse gorgée mais ça devrait m'aider à ma calmer ça. Il s'approche de moi, posant sa tête sur mon épaule et me demande si j'ai pris son paquet de bonbons en m'appellant mon ange. Ce qui me fait frissonner et oublier l'espace d'un instant qu'il essaie de me rendre jalouse.

« Oui. Je l'ai rangé dans le foutoir de tes placard, avec le sucré. »

En fait, j'en avais pris pleins. J'avais eu du mal à choisir et je m'étais dit que ça, il n'en trouverais pas là bas donc autant qu'il en profite ici mais je n'allais sûrement pas le lui dire, j'étais un peu remontée. Mon couteau claquait contre la planche à découper et j'eus finalement fini de découper ce que je devais. Je mis les légumes dans une casserole, les laissant mijoter et m'allumait une clope. Mon paquet était dans la poche de mon treillis, un peu écrasé mais elles étaient largement fumables encore. J'en propose une à Opium, ne me demandant même pas si Matt allait apprécier.

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Ҩ Les lapsus c'est comme les cunnilingus, un écart de langue et tu te retrouves dans la merde. (mattou)   Jeu 21 Aoû - 16:06

« J'en doute pas, venant de toi. » tu lui souris à nouveau et pour rire tu ajoutes : « D'ailleurs en parlant de ça y'a un gars qui m'ennuie tu saurais pas t'en charger? » Un tshirt? Mais pourquoi cacher tant de beauté? Mais tu la comprends, mais serait-elle jalouse? Mais de quoi? De toi! Mais pourquoi, toi tu ne l'as qu'en tant que grand frère, pas plus. Ce ne sera jamais plus. La réponse de Matt te fait éclater de rire. « Ouai coquin va! » répliques-tu hilare, alors que Vivi a l'air de fulminer. Mais tu l'as déjà en petite tenue également par erreur une fois, en déboulant dans la salle de bain que tu partageais avec ton frère, il y a quelques années. Mais ça, c'est une autre histoire ! Parlons tattoo maintenant, Matt vante tes talents, et montre celui de son bras, un dessin dont tu es fière, pour deux raisons : tu l'as vraiment bien réussi, et secondement, c'est Matt qui t'as demandé de le faire, à toi, alors que c'était un mémorial en quelque sorte, dans tous les cas tu l'adores ce tatouage. Victoire ajoute quelque chose qui te fait rougir. « Ca suffit les compliments, je deviens pivoine là ! » Matt s'en va se changer pendant que tu te lèves pour proposer ton aide à la cuisine. Tu passes les légumes sous l'eau, les frottant avec attention, avant de les passer à Vivi qui... et bien s'acharnait dessus. Tu te sens coupable d'éprouver une telle jalousie, et de jouer dans le jeu de Matt, mais tu digères pas le fait que ce soit elle sa copine. Il arrive, et moi je ne me gêne pas : « Dis Matt, t'as pas plus moulant? On voit pas assez tes muscles là dedans ! » tu tires sur la manche de son tshirt qui lui colle bien le biceps ensuite tu lèves les yeux au ciel quand il hésite à te passer une bière. « J'ai l'âge pour depuis des années, quand t'en rendras-tu compte? » tu la prends et ouvres le tiroir qui cache le décapsuleur, tu fais comme chez toi, parce que c'est un peu chez toi vu le nombre de fois ou t'es venue squatter. Tu décapsules ta bière et en bois trois petites gorgées. Après le chocolat chaud c'est space mais ça passe quand même. Matt n'hésites pas à lui faire une démonstration d'affection à sa blondie, et une nouvelle fois tu détournes les yeux, fixant ta bière. Après leur petite discussion, Vivi te propose une clope. Tu sais que si tu acceptes Matt va faire une crise, mais ça fait longtemps et t'as bien envie d'une petite cigarette là, t'es trop à cran et tu sais que ça va te détendre, enfin tu auras l'impression d'être détendue. Au moins quelques taffes. Tu hoches la tête et en sort une du paquet. Ton briquet est dans le fin fond de ton sac, t'attends donc que Victoire te passe le sien, ta clope au bec.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Ҩ Les lapsus c'est comme les cunnilingus, un écart de langue et tu te retrouves dans la merde. (mattou)   Jeu 21 Aoû - 16:20

pas de titre vaut mieux qu'un truc bizarre.. quoi que !
Opium
&.
Matt


 

 



 

 





Tu prends une petite moue, alors que Victoire et Opium regarde ton t-shirt avec un air désapprobateur. Surtout la blonde. Opium s'en amuse, venant tirer sur les manches. Nah, j'ai pas, mais c'est mieux que torse nu, non ? Un grand sourire, tu embrasses le front de la brune pour rejoindre ensuite la blonde. boude pas mon cœur, elle avait l'air de porter des couches encore ! Tu embrasses sa joue, caressant son dos avant de venir embrasser son cou. Tu tentes de te faire pardonner, sans mettre Opium mal à l'aise. tu sais ce que c'est, tu étais la chandelle entre John et Aspen. Tu prends une petite moue pour reprendre ensuite en lui murmurant à l'oreille. t'as rien à craindre de qui que ce soit et je te le prouverais ce soir Tu lui poses un baiser sur son oreille une fois de plus avant de reculer. Tu prends une gorgée de ta bière et tu pique même une clope quand finalement Victoire en propose une à Opium. tu écarquilles les yeux, mais tu ne dis rie, elle est majeur et t'es pas son père. Tu l'as protège mais une clope, t'es mal placé pour dire que c'est mauvais. tu prends ton briquet pour allumer la tienne et tu lances celui ci à Opium. Profites, que je ne t'engueule pas comme une enfant de cinq ans ! C'est valable pour la bière et pour la clope d'ailleurs. Tu les laisses cuisiner, allant t'assoir sur une chaise. Finalement, t'en reviens au tatouage. Je vais m'en refaire un, de tatouage, et j'ai déjà mon idée, faut juste une super dessinatrice pour le faire. Malheureusement, j'ai peur qu'elle ne tienne pas le coup si je lui donne l'histoire. Parce que tu en veux un qui te rappelle John, comme tu as fait pour la mort de ta mère. t'en veux un pour montrer aux gens que tu penses chaque jour à l'homme qui était comme ton frére.

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Ҩ Les lapsus c'est comme les cunnilingus, un écart de langue et tu te retrouves dans la merde. (mattou)   Jeu 21 Aoû - 16:32

pas de titre vaut mieux qu'un truc bizarre.. quoi que !
Opium
&.
Matt


 

 



 

 





Je suis calme. Enfin en apparence. Finalement, le tee shirt est peut être pire que si il était torse nu tout compte fait et Opium insiste bien là dessus. Je ne relève même pas, j'ai décidé que ce serait la meilleure technique pour rester calme. Il revient vers moi et me dit de ne pas bouder, qu'elle était en couches et otut un tas de raisons plus ou moins valables qui n'expliquent pas pourquoi il en joue comme ça. Il vient parès me murmurer à l'oreille que je n'ai rien à craindre et qu'il me le prouveras ce soir. Il essaie de me caliner, mais je suis raide comme un piquet, bien énervée. En passant, je murmure à son oreille aussi.

« Te réjouis pas trop vite... »

Cette phrase est relativement menaçante, j'en ai parfaitement conscience. Et c'est ce que je ressens. Lorsqu'Opium sera partie, parce que je ne ferais pas ça devant elle j'ai un minimum de pudeur quand même, il va m'entendre. Mais pour le moment, je me concentre pour être à peu près aimable. J'y arrive pas trop mal d'ailleurs.  Je fume ma clope puis lorsque Matt recommence à parler de ses tatouages, je continue à préparer à manger en faisant le moins de bruit possible. Je sais que cette conversation là ne me regarde pas.

Je remue un peu les légumes, rajoute un peu d'eau pour qu'ils mijotent encore et décide de ne préparer la viande que plus tard. Je crois qu'ils ont besoin de discuter un peu. Je m'éclipse dans la chambre, où je récupère des vêtements potables, je passe ensuite dans la salle de bains les laissant tout les deux. J'enfile un jean moulant kaki et un tee shirt camouflage, encore des fringues de boulot mais à peu près propres et je vais me débarbouiller pour enlever la graisse et le cambouis. Au passage, je vire le bandage, qui me gêne puisque de toute façon je n'en met jamais et constate que la plaie est plutôt superficielle. Je sais que je vais me faire engueuler pour avoir fait ça mais je m'en fiche un peu. J'aime pas les pansements de toute façon.

Je prends mon temps pour faire tout ça puis reviens dans le séjour, toujours sans bruit, et continue à préparer le repas.

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Ҩ Les lapsus c'est comme les cunnilingus, un écart de langue et tu te retrouves dans la merde. (mattou)   Jeu 21 Aoû - 18:26

Tu rigoles : « Ouai bah plus moulant que ça, c'est un tshirt de meuf! Et franchement, torse nu ou pas, ça change rien, en plus avec tes tattoos, t'es quand même habillé! » Et oui, pour les tattoos, c'est limite un habit surtout sur lui, vu que plus de 50% de son corps en est rempli! Il s'approche de la belle blonde, et d'un coup tu te raidies, un peu blessée mais essayant de cacher ton jeu. T'entends des murmures et tu remercies le ciel de ne pas entendre distinctement les mots, tu ne veux pas savoir ce qu'ils se disent en ce moment, ça doit pas être des choses à partager avec toi, ça doit surement relever de leur intimité à tous les deux. Tu continues de boire ta bière, et te balayer des yeux la cuisine, une cuisine de mec : loin d'être rangée comme selon ton avis, une cuisine doit l'être, mais bon t'es habituée et tu retrouves parfois même quelques trucs dans son bordel, susu trop de talent de détective de bouffe en toi! Une fois leur conversation d'amoureux finie, Victoire te propose une clope, que tu acceptes. La réaction de Matt te laisse perplexe mais étonnement soulagée. « Faut bien que je crève de quelque chose. » dis-tu, de marbre, en attrapant le briquet lancé. T'allumes ta clope et tires une taffe, puis deux. Ca faisait longtemps, trop longtemps. Mais à la fois pas assez. Tu fermes les yeux en essayant de te vider la tête, et de faire taire tes sentiments. Victoire continue de bouger dans tous les sens dans la cuisine, et Matt en vient à évoquer un nouveau projet tattoo. Toi aussi t'en as un en tête. « Je peux supporter. » tu sais de quoi il parle, de qui il parle. Ton projet, c'est aussi en rapport avec ça, avec lui. Mais t'es juste pas encore prête à le mettre à jour et à l'encrer dans ta peau. C'est encore trop douloureux pour. Tu vois que Victoire s'en va, et tu soupires de soulagement, ce n'est pas méchant, mais parler de ça devant elle... tu ne te vois pas le faire. Tu vas t'asseoir dans le canapé et tapotes la place à coté de toi. « expliques-moi. » en disant ces mots tu sors de ton sac le petit calepin à dessins que tu as toujours sur toi, et ton crayon ordinaire. Tu ajoutes à mi-mots : « moi je suis pas encore prête à me faire tatouer ça Parce que t'as pas encore réussi à en parler sans avoir une boule dans la gorge et les yeux qui brulent. Tu as cependant hâte que Matt t'en parles, te dise ce qu'il veut se faire en mémoire de cet homme merveilleux qui est parti et vous a laissé seuls. « donc ! » dis-tu, alors que tu viens de trouver une page blanche dans ce même calepin.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Ҩ Les lapsus c'est comme les cunnilingus, un écart de langue et tu te retrouves dans la merde. (mattou)   Jeu 21 Aoû - 19:33

pas de titre vaut mieux qu'un truc bizarre.. quoi que !
Opium
&.
Matt


 

 



 

 




Oups, visiblement Victoire boude et tu sais, au vu de sa réaction et de sa menace que tu ne passeras pas la soirée avec la chantilly. Ou alors tu vas prendre la chantilly dans la tronche. Une dispute en vu ? Probablement, mais tu l’as bien cherché. Tu n’y peux rien, la voir jalouse te fais tellement craquer que tu en as profité, et abuser un peu aussi. Clope au bec, tu lance un regard surpris quand finalement ta sœur de cœur parle de ‘crever de quelque chose’, elle mériterait une fessée pour ça mais tu ne dis rien, toi-même tu fumes un paquet par jour, parfois plus alors tu sais que tu es mal placé pour lui faire la moral la dessus, cependant, si elle en abuse tu n’hésiteras pas une seconde. Victoire finit par partir, tu hausses un sourcil. Tu parles de ton tatouage, tu pensais qu’elle serait intéresser mais visiblement non. Tu soupires, triste. C’est de ta faute mais bon. Tu continues de voir avec Opium pour le tatouage, tu avais déjà une idée en tête et encore de la peau à tacher à l’encre indélébile. Tu lâches un soupire, regardant du coin de l’œil si ta chérie revient. Mais non. Elle boude apparemment. Tu finis par suivre la brunette pour prendre place à coté d’elle avec ta bière. T’en prends une gorgée puis finalement tu regardes le calepin de la demoiselle. « Hm, je veux un ange. Un mec ange avec la tête de… John. »T’as du mal à le dire, mais t’es obligé, t’espère juste qu’elle le supportera. « Un ange version gothique un peu, de grandes ailes, un regard triste. Pas de fond, juste un ange. » Tu poses une main sur l’épaule de la demoiselle avant un sourire. « Si tu n’y arrives pas, je t’en voudrais pas tu sais. » Tu ne veux pas qu’elle déprime à cause de ça, tu pourras demander à quelqu’un d’autre mais tu adorerais que ce soit elle, qu’elle est une part de cette œuvre. Finalement Victoire revient et tu te lèves rapidement pour attraper la main de Victoire. Tu l’attire avec toi pour te rassoir et l’assoir sur tes genoux, comme elle fait toujours. Tu poses une main dans son dos, l'autre sur sa cuisse et tu pose ta tête contre son épaule. John c’est une partie de ta vie, comme Opium, comme elle, alors tu ne peux pas la mettre de coté pour une chose aussi importante pour toi. « Et je veux un autre dessin, mais ça, on verra un peu plus tard. » Pour cette dernière phrase, tu as plonger tes yeux dans ceux de ta blonde, tendre, complètement amoureux.



© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Ҩ Les lapsus c'est comme les cunnilingus, un écart de langue et tu te retrouves dans la merde. (mattou)   Jeu 21 Aoû - 19:49

pas de titre vaut mieux qu'un truc bizarre.. quoi que !
Opium
&.
Matt


 

 



 

 




J'avais fait exprès de mettre de la distance pour qu'ils puissent évoquer un sujet que je ne connaissais et dont Matt ne m'avait pas parlé, enfin je ne pouvais pas savoir qu'il l'avait évoqué, rapidement il y a déjà longtemps. Je l'avais entendu soupirer et m'était sentie un poil coupable mais avant quand même ce que j'avais à dire, de toute façon j'avais du cambouis sur le front et encore sur les ongles, ce qui n'était pas parti au lavage donc.. Après m'être changée, j'étais revenue et Matt m'avait attirée à lui. Je lui avais manqué visiblement. Et ça me rendait un peu fière d'être assise sur ses genoux comme ça même si jessayais de ne pas trop le montrer.

En fait, j'étais dans une situation compliquée. A la fois je voulais montrer qu'il était à moi, que j'avais mis le grappin dessus une bonne fois pour toutes mais je ne voulais pas faire quelque chose qui puisse froisser Opium puisqu'on s'entendait vraiment bien avant ça. J'étais un peu partagée alors j'essayais d'être discrète. Je ne disais rien, le laissant parler de son tatouage mais écoutant avec attention. Lorsqu'il avait rajouté qu'il voulait un autre dessin mais que pour ça il verrait plus tard en levant ses yeux vers moi j'avais souri. Pensant comprendre ce qu'il voulait dire mais n'en étant pas sûre. Et si c'était bien ce que j'avais compris, ben c'était trop mignon.

Après quelques instants, je m'étais relevée pour finir de préparer à manger, il commençait à se faire tard et j'avais vraiment faim, surtout après ma deuxième journée de boulot inopinée. J'avais donc mis la viande dans une poêle puis l'avait fait cuire. J'avais ensuite sorti le paquet de pâtes que j'avais acheté, rajouté la viande aux légumes et mis les pâtes à cuire dans de l'eau. Pendant qu'ils continuaient à parler, j'avais mis la table pour trois, rapidement puis m'étais rallumée une clope, adossée contre les meubles de cuisine à côté de ce que j'étais en train de préparer.

Je le regardais en souriant, me disant que je l'aimais vraiment vraiment bien mais que je ne laisserais pas passer l'occasion de lui demander des comptes ces soir. Ca il n'y échapperait pas. Je savais que j'allais crier un peu mais finalement, je me jetterais dans ses bras comme touours. Finalement, j'arrêtais les pâtes et me tournais de nouveau vers eux après avoir écrasé ma clope.

« Vous venez manger ? »

Je me sentais étrangement bien dans ce rôle de femme qui fait la cuisine et tout le reste même si j'étais persuadée que ce n'était pas mon truc. J'égouttais les pâtes, les rajoutais à la sauce et posait la gamelle sur la table, attendant qu'ils viennent me rejoindre. Au passage, je pris rapidement la main de Matt pour la serrer. Un geste tendre, mais discret. Je n'étais pas si méchante que ça finalement...



© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Ҩ Les lapsus c'est comme les cunnilingus, un écart de langue et tu te retrouves dans la merde. (mattou)   Jeu 21 Aoû - 20:20

Tu écrases ta cigarette dans le cendrier qui tronait sur la table du salon. Et prends une gorgée de bière attendant que le beau brun n'arrive. Il s'assied à tes cotés, et une fois prête, et bien... tu es prête! tu attends qu'il commence son explication. Un ange qu'il te dit. Tu griffonnes deux ailes, pour le moment reliées à rien du tout, deux ailes dans le vide de ta feuille blanche. Et tu l'écoutes. Il prononce son prénom; vous ne le faites pas souvent ça, comme si ça brulait de le dire. John. Il le prononce, et il a l'air d'avoir du mal à le faire, et toi ça te donne un pincement au coeur, tes yeux sont rivés sur les ailes qui habillent la page. Style gothique. Tu les arranges donc un peu, et au milieu, au-dessus tu dessines deux yeux, deux petits yeux avec une lueur en leur centre, mélancolique. Pas de visage, mais des yeux. Ses yeux. Ou du moins le souvenir que tu en as. Deux grands yeux en amandes, magnifiques et toujours joyeux. Ta respiration se saccade. Sa main se pose sur la tienne, et tu secoues la tête : « Je veux le faire, je peux le faire. » c'est une promesse. Puis vu la situation, tu n'imagines pas quelqu'un d'autre dessiner ça. Il ne pourrait pas le dessiner avec autant de justesse que toi. Tu griffonnes son visage, un visage plutôt rond, comme le tien, et tu continues, ajoutant un coup, et la même carrure qu'avait John, des épaules larges. Le tout s'emboite comme il faut, même si ce n'est qu'une esquisse. Tu es tellement plongée et concentrée dans tes traits que tu ne remarques pas que Vivi est de retour parmi vous. Elle s'installe sur les genoux de Matt, c'est là que tu la remarques, tu fais comme si ça ne te gênais pas du tout. Tu fronces les sourcils en regardant le dessin. « c'est pas top. » tu le lui présentes, attendant des remarques, des objections,... comme pour son précédent dessin/tatouage. Tu hoches la tête quand il parle d'un autre, t'as bien compris qu'il aurait un rapport avec la blonde. Et tu penses "et merde c'est sérieux à ce point???" mais tu ne dis pas un mot. Victoire se redresse et continue à s'agiter dans la cuisine, et tu reprends le dessin, gommant par-ci, faisant des traits par-là. Tes sourcils froncés et ta bouche avec cette moue concentrée. Finalement tu prends une autre page, et recommences, attendant des indications de Matt avec plaisir. T'aimes bien collaborer avec lui dans ces projets, il a des idées claires et précises de ce qu'il veut. Et tu arrives au final par les mettre sur papier. Tu ne cesses de voir le visage de ton grand frère apparaitre dans ta tête. Mais tu chasses les sentiments de vide et de peine qui ne cessent d'affluer. Au bout d'un moment tu t'arrêtes, et pousses un soupir tremblant mais directement, sans laisser à Matt l'occasion de parler : « ça va, je t'assure »
Peu de temps après, Victoire nous appelle à table. Tu vois son petit geste, que tu trouves malgré tout mignon. Oui ils vont bien ensembles, c'est vrai. Mais... lui et toi vous avez des choses terribles en commun, des choses qu'elle ne peut pas comprendre. Cependant ça ne change rien du tout. Tu t'installes à la table. « Merci pour l'invitation, et merci d'avoir préparé tout ça. » dis-tu à Matt et à Victoire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Ҩ Les lapsus c'est comme les cunnilingus, un écart de langue et tu te retrouves dans la merde. (mattou)   Jeu 21 Aoû - 20:42

pas de titre vaut mieux qu'un truc bizarre.. quoi que !
Opium
&.
Matt


 

 



 

 




tu lui indiques ce que tu veux pour le dessins et déjà elle commence à dessiner. Tu l'as laisse faire, restant là a regarder ce qu'elle fait. tu t'assures qu'elle supporte cela, surtout pour la partie ou tu veux le visage de John. Tu t'absente quelques secondes pour attraper Victoire et l'a mettre sur tes genoux. Tu caresses le bas de son dos, sa cuisse doucement en gardant ta tête contre elle. Tu regardes le dessins de Opium, avant de regarder Vic tout en disant que tu en voulais encore un autre, mais celui là tu verras plus tard. Tu reposes ton attention sur le dessin et quand elle finit par dessiner les yeux, ton cœur se sert. Victoire s'éloigne pour le repas avant de vous appeler pour dire que c'était prêt. Tu ne peux pas les rejoindre. Pas encore. Tu trembles et tu sens les larmes arriver.

Au lieu de les rejoindre directement, tu fais un passage vers la salle de bain. Tu t'y enfermes presque. hors de question que les deux femmes dans la cuisine te voit pleurer. T'es un homme, un vrai, et tu pleure pas ! Pas devant elles surtout. Tu poses tes mains sur le bord du lavabo et tu t'y appuis un peu. Tu fixe le miroir face à toi et tu calme ta respiration. Parler de John, c'est toujours dur, tu fais comme si tu avais réussit à passer au dessous, à avancer mais tu sais que c'est dur, à quel point ton frangin te manque. Tu souffles un peu et tu passes un peu d'eau sur ton visage avant de l'essuyer et de rejoindre les filles. Désolé pour ce petit contre temps. En tout cas, ça sent hyper bon mon cœur. Tu souris doucement et tu prends place devant ton assiette. Victoire prends ta main tendrement et tu l'as sert doucement également avant d'aller t'assoir. Opium vous remercie et tu lui adresses un clin d’œil, comme pour dire qu'elle n'avait aucun remerciement à vous faire.

Tu te sers, t'as quand même pas besoin qu'on le fasse pour toi, et tu reste silencieux. Tu finit par redresser les yeux vers Victoire et lui adresses un sourire tendre, puis tu tournes les yeux vers Opium. Tes parents vont pas te chercher ? Oui, si elle a prévenue qu'elle serait là tout va bien mais tu n'aimerais pas qu'ils s’inquiètent. Tu manges tranquillement et tu attends une réponse. Finalement, pour parler d'un truc plus joyeux, tu reprends avec enthousiaste. On va en France quand je serais de retour, je te ramène une tour Eiffel ? Un joli porte clé ! Tu lui souris, tu l’embêtes un peu.

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Ҩ Les lapsus c'est comme les cunnilingus, un écart de langue et tu te retrouves dans la merde. (mattou)   Jeu 21 Aoû - 21:03

pas de titre vaut mieux qu'un truc bizarre.. quoi que !
Opium
&.
Matt


 

 



 

 




Enfin, le repas était prêt. Je les avait appelés à table et Matt était parti dans la salle de bains. Je l'avais regardé partir, me mordant la lèvre. Un peu inquiète mais sachant parfaitement que je n'avais pas à aller le rejoindre. Je finis donc de préparer ce que j'avais à préparer, Opium m'ayant rejointe. Finalement il arrive et je lui presse tendrement la main, juste histoire de lui montrer que je suis là pour lui. Il exerce une petite pression en retour et je lui souris. Il me dit que ça sent bon et m'appelle mon cœur. Je souris encore plus mais ne réponds pas, on verra ça plus tard.

On se sers et je commence à manger. J'ai la dalle, le cèdre de la fin de journée m'a un peu lessivée. Matt emande à Opium si ses parents ne vont pas le chercher et ça me fait sourire, un peu/ Juste un sourire en coin. Je ne connaissais pas cette partie de la personnalité de la jeune femme. Je l'avais vue dans sa boutique, un peu en dehors pour discuter du tatouage mais je n'avais même jamais pris conscience de son âge. Je me rendais compte maintenant qu'elle était quand même plus jeune que moi et Matt la traitait un peu comme une gamine.. C'était assez marrant à voir.

Au bout d'un moment, il reprends et lui annonce que nous allons partir en France. Il la taquine sur le fait de ramener un truc genre une tour eiffel. Ça me fait sourire. Mais rapidement, je pense qu'elle va se poser des questions sur le but de ce voyage et je ne veux pas être celle qui explique. J'ai capté certains de ses regards et je crois que j'ai compris certaines choses. Qui vont risquer de nous mettre mal à l'aise. Je n'en parlerais pas bien évidemment, je ne suis pas le genre de fille à aller claironner ça sur tout les toits mais pour quelqu'un d'extérieur il est évident qu'elle a un faible pour Matt. Je m'en veux presque de mon comportement du début de la soirée. A vouloir marquer mon territoire. Mais c'est fait et je ne peux rien faire pour arranger ça.

Je finis rapidement de manger et recule ma chaise, prenant une clope dans la poche de mon jean, dans mon paquet tout écrasé. Je pose la paquet sur la table et allume ma clope. Je ne sais pas trop quoi dire, ou quoi faire. Je suis presque gênée. Je regarde le bout de mes rangers, attendant qu'ils reprennent leurs discussion.

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Ҩ Les lapsus c'est comme les cunnilingus, un écart de langue et tu te retrouves dans la merde. (mattou)   Jeu 21 Aoû - 21:39

Dessiner le visage de ton frère décédé, c'est dur. Et au bout d'un moment, tu dois t'arrêter parce que tes mains commencent à trembler. Tu recommences plusieurs croquis de cet ange, le coeur serré. Tu dois te retenir pour ne pas lacher tes larmes. Pas de ça devant Victoire, tu dois rester forte, alors tu mords l'intérieur de tes joues, et fermes avec violence tes yeux durant de longues minutes. Une fois tes mains calmées, tu reprends modifiant encore et encore les traits. Rien que voir les yeux que tu lui as fait, ça te choque. Tu n'oses plus regarder des photos de lui, pas seule. Sinon, tu deviens incontrôlable, bien trop mal, triste, brisée. Alors voir ce regard que tu connais tellement bien que tu as réussi à reproduire sans soucis... ça choque, oui. Et tu remarques que cela ne t'a pas seulement troublé toi, Matt n'a pas l'air tout à fait bien d'un coup. Vous avez la même réaction. Tu te concentres sur les épaules, pour donner une distance au regard de papier qui te fixe. Une fois terminées, Victoire appelle à table, et Matt en profites pour s'éclipser. Tu sais pourquoi. Pour faire ce que toi tu as besoin de faire : éclater en sanglots. Tu hésites de longues secondes à aller le voir. Mais vu leur relation, tu ne veux pas envenimer les choses en allant voir Matt dans la salle de bain. Il revient l'air de rien, mais toi tu sais. Tu as mal aux yeux de retenir tes larmes, et ta gorge est aussi nouée qu'un noeud d'élastiques. Vous vous servez, ça sent hyper bon. Ce n'est qu'à ce moment-là que tu te rends compte que tu meurs de faim, tu goutes : un délice. « Miam ! » approuves-tu avec un sourire timide. Une question posée sur tes parents, tu hausses les épaules : « Ils ne remarquent plus mon absence maintenant, tu sais. » dis-tu d'un ton que tu veux neutre mais qui est empli de tristesse. Depuis la mort de John, ils sont comme déconnectés. Oubliant presque qu'il leur reste encore un enfant. Matt allège l'atmosphère en parlant de Paris. Quoi il va la demander en mariage ou quoi??? Mais tu dis rien. « Je veux la vraie moi, un porte-clé, c'est trop petit pour moi ! » Tu lui adresses un grand sourire, la folie des grandeurs héhé ! Tu vides ton assiette jusqu'à la dernière pâte, c'était vraiment bon ! A ce moment, Victoire revient à table, avec ses cigarettes, et s'en allume une en silence. Ca doit être encore plus bizarre pour elle que pour toi cette situation...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Ҩ Les lapsus c'est comme les cunnilingus, un écart de langue et tu te retrouves dans la merde. (mattou)   Jeu 21 Aoû - 21:54

pas de titre vaut mieux qu'un truc bizarre.. quoi que !
Opium
&.
Matt


 

 



 

 




Tu t'installes à table et après leur avoir souhaiter le bon appétit, tu commence à manger. C'est vraiment bon, tu es d'accord avec Opium. Tu as de la chance, elle te fait toujours des petits plats trop bon et elle ne comprend même pas qu'elle est vraiment douée en plus. Tu souris, tu dévores ton assiette. Finalement tu demande à Opium si ses parents sont au courant mais sa réponse te surprends. Tu soupires, tu baisses la tête puis tu la relève pour lui sourire. Mais nous on est là, d'accord ? Histoire qu'elle se souvienne qu'il y a du monde qui compte sur elle et a qui elle compte énormément. Tu lances, pour plus de joyeuserie, ton petit voyage en France avec ta jolie blonde. Quand elle réclame la tour Eiffel, tu pouffe de rire. La grande, la vraie ? Rien que ça ! Tu ris de bon cœur, ça te soulage de rire après ces moments de tristesse. Tu gardes un sourire sur les lèvres. Tu essaie d’imaginé un souvenir pour elle, et finalement tu as une idée, mais tu le garde secret. Une superbe idée d'ailleurs. T'es trop fier de toi, trop fort même. Hm, je te ramènerais un truc digne de toi, Mamzelle la diva ! Tu souris et tu te lèves, tu te glisse derrière Victoire. C'est dingue comme elle t'attire, tu ne peux pas rester sans son contact bien longtemps. Tu poses juste tes mains sur ses épaules, tu embrasses sa joue avec un sourire avant de finalement en revenir à Opium. On va rendre une visite aux parents de Victoire, et je lui ai promis, pour me faire pardonner de partir un mois. Tu souris doucement, tu préfères dire pourquoi vous y aller avant que ta sœur finisse par se poser des questions. Tu viens prendre un baiser à Victoire avant de lui voler un clope pour en prendre une taffe puis la lui rendre. Tu souris, taquin, et tu recraches la fumée.


© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Ҩ Les lapsus c'est comme les cunnilingus, un écart de langue et tu te retrouves dans la merde. (mattou)   Jeu 21 Aoû - 22:18

pas de titre vaut mieux qu'un truc bizarre.. quoi que !
Opium
&.
Matt


 

 



 

 




'Pium me fait un compliment en me disant que c'est bon. Je lui souris et réponds.

« C'est aussi grâce à toi ! »

Et c'est vrai. On l'a fait à deux cette sauce. Puis, lorsque Matt lui demande si ses parents sont au courant, elle réponds qu'ils ne remarquent plus son absence et ça me serre le cœur. Je voudrais dire un truc mais en fait je me rends compte que je n'ai rien à dire. Je la connais à peine.. Je me contente de la regarder, avec un sourire sincère. Il lui dit que nous sommes là et je hoche la tête. Je le pense même si je doute qu'elle ait envie de se confier à moi surtout maintenant.

La conversation dévie sur notre voyage à Paris, qui est prévu pour son retour. Elle veut un souvenir un vrai mais on ne peut pas ramener la vraie tour eiffel malheureusement.. Matt lui dit qu'il va lui trouver quelque chose exprès pour elle et je sais qu'il le fera. Il s'approche de moi et pose ses mains sur mes péaules, me déposant un baiser sur la joue. Je rougis un peu comme toujours. Il lui explique l'on va voir mes parents et que c'est pour se faire pardonner. J'interviens.

« Non. T'as rien à te faire pardonner déjà. Mais oui, on va voir ma famille qui est restée en France.. Et en profiter pour visiter évidemment, c'est plutôt joli la Normandie. »

Il m'embrasse et j'en profite un peu. Son contact me fait sourire un peu, c'est dingue quand je suis loin de lui j'ai l'impression d'être une fleur fanée. Même si je suis à un mètre... J'ai hâte qu'il revienne, qu'on puisse reprendre le cours de notre vie sans se dire qu'il part dans quelques jours. Qu'on puisse faire des tas de trucs tout les deux. Pour le moment, je me promet dans ma tête de veiller sur Opium pendant qu'il est parti. Ils ont l'air très proches et je sais qu'il va lui manquer.
J'attends un moment pour lui en parler, je ne veux pas qu'elle me prenne pour une fille hypocrite mais je sais que je vais vraiment le faire. Je me lève et je débarrasse les assiettes. Je me sors une bière puis me retourne vers Opium, allumant une énième cigarette.

« Si tu veux, pendant qu'il est parti tu peux squatter chez moi Opium... »

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Ҩ Les lapsus c'est comme les cunnilingus, un écart de langue et tu te retrouves dans la merde. (mattou)   Jeu 21 Aoû - 22:30

Tu pouffes de rire : « Oui, c'est parce que j'ai nettoyé les légumes avec beaucoup d'amour et de tendresse, tu as raison ! » Tu lui adresses un grand sourire, sa remarque était vraiment adorable. La question de Matt reçoit une réponse un peu triste, même si tu essayes de cacher cette peine. Tu attrapes son avant bras, comme pour te dire qu'il est encore là, à Manchester avec toi. « heureusement... » Sans Aspen et lui, t'aurait probablement fait des conneries. Des énormes. Parce que toutes les fois où t'as voulu en faire quelles qu'elles soient (grosses, ou énormes) tu es allée soit chez l'un, soit chez l'autre. C'est tes bouées de sauvetage en réalité. Avec soulagement, le sujet change : Paris. Tu n'y as jamais mis les pieds. Nul part ailleurs qu'ici en réalité. Nul. « Il faut bien ça pour ton panda héhé! » Tu te prends pas pour du caca non non non, mais tu ris bien évidement. Mais dommage, elle aurait été belle TA tour eiffel ! Tu trépignes comme une gosse, et le tannes de questions : « quoi ? quoi ? quoi ? quoi ? quoi ? » Matt se lève et se poste derrière la belle blonde, tu les écoutes tour à tour : « waw, la chance... ça doit être magnifique, je n'en n'ai vu que des photos cependant. » ça te fait rêver de voyager. Mais sans John ça te parait triste, vous aviez prévu quelques voyages (bon vous étiez petits et ils allaient surement pas se faire mais bon quand même ça reste des plans qui ne verront jamais le jour maintenant. Tu aides Victoire a débarrasser les assiettes et le plat. Une cigarette au bout des doigts elle te propose une chose étonnante, tu ne sais pas trop quoi répondre. « euh merci, mais je veux pas déranger. » ça te fait bizarre, et t'aurais vraiment l'impression de déranger... mais tu la trouves quand même adorable de proposer ça!
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Ҩ Les lapsus c'est comme les cunnilingus, un écart de langue et tu te retrouves dans la merde. (mattou)   Jeu 21 Aoû - 22:43

pas de titre vaut mieux qu'un truc bizarre.. quoi que !
Opium
&.
Matt


 

 



 

 




J'ai déjà mon idée, mais je te dirais riiiiien Tu lui tire la langue comme un gosse quand elle tente de savoir ce que tu pourrais lui acheter comme souvenir. Tu ricanes un peu.

Quand on parle de Paris, Opium finit par dire qu'on avait de la chance. Tu lui souris doucement, la laissant parler. On se fera un petit voyage pour noël. Si vous êtes d'accord toutes les deux. On ira... On verra mais on ira ! Tu es sérieux en plus, tu imagines bien un petit voyage en montagne dans un chalet mignon pour faire du sky. Ouai, tu adores cette idées. en montagne... ca doit etre cool parce que t'es vraiment sérieux !

Vous pouvez même rester ici, si vous voulez. Je serais pas là, faudra bien quelqu'un pour mourir le poisson rouge que je n'ai pas ! Tu leur souris, appréciant grandement la proposition de Victoire pour Opium. Tu te dis qu'ainsi, aucune des deux ne sera seule et qu'elles pourront se soutenir durant ton absence. tu trouve ça trop chou en fait, pour les deux, tu les aimes, vraiment, ces deux là.


© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Ҩ Les lapsus c'est comme les cunnilingus, un écart de langue et tu te retrouves dans la merde. (mattou)   Jeu 21 Aoû - 23:01

pas de titre vaut mieux qu'un truc bizarre.. quoi que !
Opium
&.
Matt


 

 



 

 




Nous sommes en train de parler et Opium dit qu'elle n'a vu ue des photos et que c'est magnifique. C'est vrai que ça l'est mais je ne veux pas insister alors je ne dis rien. Il propose de partir pour Noël et je trouve que c'est une excellente idée. D'ailleurs, je souris avec enthousiasme.

« Ouai, c'est super idée ! Ouai en montaaaaagne ! Pour faire de l'alpinisme ! »

J'ai toujours adoré grimper, prendre de la hauteur et j'avais fait de l'alpinisme une fois j'avais trouvé ça génial. J'adorerais recommencer. Finalement, je propose à Opium de rester avec oi, le temps que Matt parte.

« Je suis sérieuse tu sais. Et tu ne me déranges pas, je me sentirais moins seule comme ça. »

Matt nous propose de rester ici et je fais une petite moue.

« Je t'avoue que ça me ferait bizarre d'être ici sans toi. Et puis j'ai un appartement, faut bien que j'y habite de temps en temps ! »

Je marque un temps d'arrêt, tirant sur ma clope et buvant une gorgée de bière avant de reprendre.

« Franchement, on serait mieux toutes les deux Opium que chacun de notre côté, non ? »

J'attends sa réponse, me concentrant sur le bout de mes rangers, trouées et éraflées. Je me dis que ce sera peut être le bon moment pour me tatouer cette fois. Et puis, ne pas être toute seule dans un grand appartement vide me permettra de déprimer un peu moins. Au moins, on sera deux à regarder des films d'amour et à bouffer des cochonneries sur le canapé...


© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Ҩ Les lapsus c'est comme les cunnilingus, un écart de langue et tu te retrouves dans la merde. (mattou)   Jeu 21 Aoû - 23:11

« j'ai le vertige. » lances-tu avec tristesse. Le vertige c'était un truc de famille en plus, youpi c'est trop cool la peur du vide, merci papa de l'avoir légué à tes gosses! Mais le ski, t'aimes, en voyage scolaire t'en as fait et t'étais douée pour une débutante, du moins c'est ce que le mono avait dit. Mais de toutes façons... une semaine complète avec Matt et Victoire, à tenir la chandelle... Moui mais non. Ca restait à voir. « Puis avec le shop je sais pas quand j'ai des vacances. » Tu sais pas trop quoi dire, t'allais y réfléchir sans doute toute la nuit. Peser le pour et le contre, et prendre une décision dans... des semaines. Tu ne sais pas trop comment réagir à sa propostion, accepter, refuser? Ca promet d'être étrange de passer autant de temps avec la copine du gars que t'aimes mais rien que d'imaginer passer tout ce temps dans ta chambre, dans le noir à pleurer... Ca te rend plus positif et apte à répondre oui à Victoire. « t'es sure que je ne gênerai pas? » La peur de déranger, toujours. Tes parents vous avaient élevés comme ça tous les deux. Tu rigoles. « Faudrait t'en offrir un tiens, on pourrait l'appeler Shark, ce serait marrant. » tellement intelligent ta proposition, vive ton cerveau ! Tu ris toute seule comme une conne, tu te trouves marrante, mais la plus part du temps y'a que toi qui te trouve marrante ! « Mais si on squatte ici, on peut vider ses réserves de bouffes ! » lances-tu toute excitée, sachant qu'il a de bons trucs de malbouffe ici ! Tu hoches timidement la tête, seule chez toi c'est à proscrire si tu veux garder une santé mentale un tant soit peu correcte. « Si je pense que ce serait mieux. En plus on pourrait vraiment bosser sur le dessin, si tu veux et si tu veux toujours. » proposes-tu sans savoir qu'elle pensait également à ça. Puis peut-être que tu arriveras à... non, ce n'est pas gentil ça Opium.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Ҩ Les lapsus c'est comme les cunnilingus, un écart de langue et tu te retrouves dans la merde. (mattou)   Ven 22 Aoû - 8:34

pas de titre vaut mieux qu'un truc bizarre.. quoi que !
Opium
&.
Matt


 

 



 

 




je pensais plutôt à skier, moi Tu ris doucement à la réaction de ta petite-amie, elle veut escalader, ça ne t'étonne pas du tout à vrai dire et tu savais même qu'elle aurait voulut faire ça. Cependant ça sera sans toi, sauf si elle te supplie mais les hauteurs, t'aime pas ca en fait. Enfin, dans la neige surtout. Tu lui souris tendrement avant de venir lui prendre un baiser. Tu tournes la tête vers Opium pour lui adresser un clin d’œil. tu avances vers elle et tu l'as prend dans tes bras, embrassant son front. Et bien, prends tes congés de suite, on part à la montagne pour noël ! Yeah !

Opium parle de poisson rouge et de lui donner un nom, tu hausses un sourcil. Un animal, ici ? S'il n'y a que toi pour t'en occuper, il va pas faire long feu le pauvre poisson. Tu secoues la tête, non non pas de poisson tu lui tire la langue.

Tu l'as relâche pour aller t'assoir à nouveau, tu te prends une clope que tu allumes et tu tires une longue taffe dessus. Tu les écoutes, tu serais rassuré de les savoir ensemble pendant ton absence, tu t’inquiéterais un peu moins surement... ou pas. Comme tu veux chérie, mais tu as la clé d'ici donc, n'hésitez pas à y faire un saut. Tu souris puis reprend pour Opium. Surtout qu'il restera surement plein de truc à manger qui ne tiendront pas mon retour un clin d'oeil, une invitation masqué à venir vider le frigo en fait ! haha !

© Gasmask


[/quote]
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Ҩ Les lapsus c'est comme les cunnilingus, un écart de langue et tu te retrouves dans la merde. (mattou)   Ven 22 Aoû - 10:04

pas de titre vaut mieux qu'un truc bizarre.. quoi que !
Opium
&.
Matt


 

 



 

 



Je vois leur tête quand je parle d'alpinisme et je comprends que si je veux grimper en fait ce sera toute seule. Ça me fait sourire puis il précise qu'il parlait surtout de skier. Je n'ai jamais fait de ski, uniquement du snowboard. Je me débrouillais pas trop mal et j'adorais ce genre de sport extrême. J'avoue que j'adorerais en refaire mais lors qu’Opium parle de congés, je me souviens que Noël c'est en plein moi de décembre.

« Pareil pour les congés. Les vacances de Noël c'est en mois de décembre avec de la neige, des tempêtes et donc inévitablement des arbres qui peuvent devenir dangereux.. Pas sûr qu'on me laissera mes congés surtout que dans ma boite on est que deux à pouvoir grimper vraiment haut... Mais j'essaierais. Qui ne tente rien n'a rien. »

Puis, Opium parle d'un poisson et je ne réponds pas. Je suis un peu étonnée et surtout sceptique. J'ai du mal à voir Matt s'occuper d'un animal et finalement, il l'avoue lui même en disant qu'il ne veux pas de poisson. Dommage, moi j'aime bien les animaux, j'ai toujours eu plein de chiens quand j'étais petite mais on verra ça plus tard. Je ne dis rien, continuant à boire lorsque Pium insiste pour passer le temps de son absence chez Matt, celui ci renchérit en disant qu'il y a des tonnes de nourriture dans le frigo. Ce qui est malheureusement vrai, je viens de le voir en rangeant les courses.

Je sais d'avance que je vais passer pour la rabat joie mais je secoue la tête. Son départ est déjà vraiment dûr pour moi, même si ce soir je ne le montre pas et je ne veux pas habiter ici pendant qu'il n'est pas là. Je veux me redonner une chance de poser un pieds dans la vraie vie, au cas où... On ne sait jamais ce qu'il peut se passer là bas il l'a admis lui même et je sais que si je ne prends pas cette distance, je serais encore plus affectée par son départ. Rien que le fait de remuer tout ça me fait monter les larmes aux yeux. Tout ces sentiments que j'avais réussi à étouffer un peu. Je me frotte les yeux avant de finalement répondre.

« Non. Moi je peux pas. Après Opium je te force à rien. »

Je sens les larmes venir et je ne veux surtout pas pleurer devant Elle. Jamais.

« J'ai oublié mon téléphone dans le pick up, je reviens. »

Mensonge éhonté mais à peu près crédible. Enfin je crois... J'ouvre l'arrière du pick up et m'assoit dessus, laissant quelques larmes fugitives couler. A l'abri des regards.

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Ҩ Les lapsus c'est comme les cunnilingus, un écart de langue et tu te retrouves dans la merde. (mattou)   Ven 22 Aoû - 10:22

L'altitude, très peu pour toi. A peine sur le balcon, tu te retrouves avec une peur qui te force à rester sur place. Alors sur une montage, avec le vide sous toi? Jamais tu n'en serais capable ou tu ne le voudrais! Matt renchéri et tu te sens soulagée de ne pas être la seule a avoir cette maudite peur du vide. Le ski, ça ça te plait déjà plus. Mais à 3? Ca praitrait étrange quand même... « Oui chef! » réponds-tu au brun. « Mais je dois voir si j'ai pas déjà des rendez-vous cette semaine-là, tu sais comment c'est quand tu veux te faire tatoué et que ton rendez-vous est reporté. » T'es triste, dégouté, et t'as hâte d'y aller. T'aimes pas devoir reporter des RDV avec tes clients et t'essayes de le faire le moins possible : juste quand t'es malade, ou que tu sens qu'y aller ce serait impossible pour toi. Tu poses tes yeux sur Victoire : « On essayera alors. » tu lui adresses un timide sourire. Mais tu as envie d'ajouter quelque chose, sans pour autant oser. T'as envie de trouver quelqu'un pour t'accompagner toi.. Mais qui de toutes façons? Tu émets un faux soupire. « T'es nul ! Les poissons c'est top! » tu lui tires en retour la langue. Le sujet de son départ tend un peu la conversation, et l'ambiance, et vu la réaction de Vivi, tu t'en veux d'avoir un peu insister, elle prétend avoir oublier son téléphone, et s'en va. Tu regardes Matt, honteuse : « Je suis désolée... Je devrais peut-être aller la voir? » Tu te lèves, et tu lui poses un bisou sur la joue avant d'ajouter : « T'as interet à revenir ou je viens au Paradis te botter le cul. » T'essayes d'être drôle mais ta voix se casse en pleine phrase, alors tu lui lances un petit regard noir, mais pas bien méchant. Tu cherches des yeux ta veste, pour aller rejoindre Victoire dehors. Toi tu peux comprendre son malaise face à la situation, plus que Matt, vu que lui il part, il ne reste pas...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Ҩ Les lapsus c'est comme les cunnilingus, un écart de langue et tu te retrouves dans la merde. (mattou)   Ven 22 Aoû - 10:47

pas de titre vaut mieux qu'un truc bizarre.. quoi que !
Opium
&.
Matt


 

 



 

 



Tu secoues la tête en les écoutant parler de congés. Bien, alors dans ce cas, prenez vos congés après noël. Ou avant. Vous voyez ça entre vous. Ainsi tout est réglé !

Pas de poisson... mais un petit chat ! Je l'apelleraiiiis.. hm... Général ! Fais-tu avec un grand sourire. Militaire jusqu'au bout des chats ! Tu ris doucement quand Opium te tire la langue mais finalement Victoire s'éloigne, prétextant avoir oublier son téléphone. Tu sais que c'est faux, tu as vu ses yeux, elle est au bord des larmes, à cause de toi.

Mon cœur... Marmonnes-tu quand tu vois Victoire partir Tu vois bien à sa tête que ça te va pas. Tu n'es qu'un idiot, tu prends tout à la rigolade alors que tu vas partir. C'est surtout pour ne pas craquer devant elle, tu veux qu'elle continue de te voir fort et puissant comme elle le sait au quotidien, tu ne veux pas qu'elle sache que la laisser à Manchester sans toi te rends complétement dingue. Finalement Opium demande si elle doit la rejoindre, tu voulais y aller, la rassurer mais tu es à l'origine de tout ça, tu ne pense pas qu'elle voudra te voir. La petite menace d'Opium te fait encore plus culpabiliser. Tu reviendras, tu te le promet, certes tu ne sais aps dans quel état mais tu reviendras, pour elles. Tu soupires, et tu t'adosses au mur quelques instants avant de te relever pour les rejoindres. Mais tu reste loin d'elle, tu te cache même, tu ne veux pas qu'elle stop de pleure pour toi, si pleurer leur fait du bien, tu les laisse faire et les réconfortera ensuite.

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Ҩ Les lapsus c'est comme les cunnilingus, un écart de langue et tu te retrouves dans la merde. (mattou)   Ven 22 Aoû - 11:10

pas de titre vaut mieux qu'un truc bizarre.. quoi que !
Opium
&.
Matt


 

 



 

 




Je me sentais con d'avoir du quitter la pièce comme ça d'un coup sur un prétexte vaseux mais c'était bien trop dur pour moi d'entendre reparler de tout ça. Je n'étais pas encore prête et je me soupçonnais fortement de ne l'être jamais. Prête. Je m'étais donc assise sur la porte arrière du pick up et je pleurais en silence lorsque j'avais entendu la porte s'ouvrir. Je maudis quelques instants la personne qui venait à ma rencontre, essuyant les dernières larmes et faisant semblant de chercher mon téléphone dans la benne.

Matt saurait très bien ce que je faisais puisqu'il m'avait fait des dizaine de fois des remarques concernant ce que je trimballais dans ma voiture. Soit un baudrier, des cordes, une fendeuse, des tronçonneuses et plein de petites choses du genre qui faisaient que forcément mon portable n'aurait jamais pu se trouver là dedans, même si j'étais bordélique.

Finalement, je m'aperçois que c'est Opium qui arrive. Je lui fait un pauvre sourire avant de parler mais ma voix se casse complètement sur les derniers mots.

« Foutus portables hein ? Toujours à se mettre là où il ne faut pas... »

Une larme roule le long de ma joue et je l'essuie d'un geste rageur. Je ne veux pas pleurer devant elle c'est tout. Mais visiblement, mon corps et ma tête n'ont pas l'air d'accord sur ce coup là... Je me tourne donc et continue à faire semblant de chercher dans le bordel que je trimballe à longueur de journée.

« Rentre, t'en fais pas je vais le trouver, il fait froid. Je voudrais pas que t'attrape la mort »

Je ne sais même pas pourquoi elle est venue me rejoindre. Je suis étonnée, un peu agréablement mais en réalité j'aurais juste voulu qu'on me laisse tranquille quelques instants. En tremblant, et pas par le froid d e l'air ambiant, je sors ne clope et me l'allume.


© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Ҩ Les lapsus c'est comme les cunnilingus, un écart de langue et tu te retrouves dans la merde. (mattou)   Ven 22 Aoû - 20:25

Tu ris au prénom que Matt propose : « Pas du tout bouffer par ton travail toi ! » Victoire s'en va, par ta faute. Tu mets ta veste, et ouvres la porte. Il commence à vraiment faire frais le soir ici. Tu souffles un coup, et un brouillard gris sort de ta bouche. Tu descends les quelques petites marches et trottines vers la grosse voiture de Victoire. Elle t'adresse un piètre sourire et ouvre la bouche. Sa voix se brise, et ton coeur fait pareil. Même si tu ne la connais pas des masses, et que c'est elle la femme qu'aime Matt tu t'imagines combien ça doit lui faire mal la situation. Mais elle te chasse, en te tournant le dos et en te disant de rentrer. Tu secoues la tête, et malgré sa cigarette allumée, tu vas la prends dans tes petits bras. C'est étrange cette étreinte, mais tu te sens coupable, et triste. Tu as enfoncé le couteau dans la plaie. Mais cette étreinte te rassure également, tu n'es pas seule dans cette situation et elle non plus. Tu te dégages : « Désolée » chuchotes-tu, puis tu restes là, plantée devant elle, ne sachant pas trop quoi faire.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ҩ Les lapsus c'est comme les cunnilingus, un écart de langue et tu te retrouves dans la merde. (mattou)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ҩ Les lapsus c'est comme les cunnilingus, un écart de langue et tu te retrouves dans la merde. (mattou)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Contractions, travail, efforts... Des avis?
» Quels métiers du secteur médical doivent porter un dosimètre passif ?
» Les animaux ne sont plus considérés comme des biens meublés
» ça ne se passe pas comme je voulais...
» Roch Voisine - Comme j'ai toujours envie d'aimer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-