AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 welcome & bienvenue + tout le monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: welcome & bienvenue + tout le monde   Dim 24 Aoû - 10:45


welcome & bienvenue
matt + le monde
    Tu es allongé sur ton lit de camp, les mains sous la tête alors que tu fixes le plafond d’un air penseur. Aujourd’hui, tu as pu te mettre au lit plus tôt, tu es blessé, t’es mal mais tout cela n’est rien par rapport au manque que tu ressens dans ton cœur. Les gens ne comprennent pas, tes Hommes ne comprennent pas vraiment comment tu peux t’être mis à aimer cette fille de dix ans de moins que toi. Souvent tu leur cite John Green « Je suis tombé amoureux comme on s'endort : d'abord doucement et puis tout d'un coup. ». Tu repenses à ses moments passé avec elle, les promesses non dites. Tu repenses à ceux qui te manquent, Opium, Nate, Millie, le centre, tes anciens militaires courageux. Et un événement te revient à l’esprit. Il s’est passé il y a peu de temps, c’est comme ci c’était hier.

Tu es là, dans le hall décoré pour l’occasion. Le grand buffet à ta gauche alors que dans les salles du centre se dérouleront les animations prévues. Tu n’es pas nerveux, ce n’est pas la première fois que le centre organise ce genre d’événement. Deux fois par an au minimum et ça attire toujours beaucoup de monde. Tu espère simplement que cette fois sera comme les fois précédentes et que tu n’auras pas de problèmes. De toute façon, tu as donné des ordres stricts, pas d’alcool au mineur, pas d’alcool à quelqu’un déjà fortement alcoolisé, et les mecs défoncés ne rentrent surtout pas. Avec ça, tout devrait bien se dérouler.

Tu es debout, sur ton trente et un. Tu as longuement hésité, entre le costume et l’uniforme. Finalement tu as demandé conseille à ta petite-amie qui t’a dit d’opter pour le costume. Après tout elle a raison, cette soirée est celle des vétérans, des pompiers, des policiers, de toutes les personnes venant au centre et qui ont des histoires émouvantes et poignantes à raconter. Ainsi, en costume tu passeras inaperçu et ils pourront se venter de leur exploit. Parmi les personnes présentes, il y a déjà quelques anciens, tous en uniforme et ça te fait chaud au cœur de les voir si impatient, si souriant et excités. Il y a aussi quelques citoyens, des enfants, des plus âgés. Tu es ravi. Et puis il y a la plus belle de la soirée, serrant ta main alors que tu l’as regarde avec bonheur. Quelle est belle.

« Comment je suis ? je fais pas clown ? » Tu redemandes son avis, t’es pas habitué du tout à porter un costume avec le nœud papillon, c’est trop bizarre pour toi. « Bon, au moins je serais un clown bien accompagné. » Tu lui souris, venant lui prendre un baiser avant de reposer tes yeux sur les arrivants.


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

libre

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 05/08/2014
MESSAGES : 1874
POINTS : 7127



MessageSujet: Re: welcome & bienvenue + tout le monde   Dim 24 Aoû - 15:48

Damian ∞ Tout le monde
D'un geste expert, je rajuste ma cravate en jetant un coup d’œil dans le rétroviseur. Je vérifie rapidement que rien ne manque à ma tenue, puis je tourne la tête vers Louna et lui adresse un sourire. Elle est éblouissante ce soir. D'une élégance à couper le souffle. Ma fiancée a toujours su se mettre en avant tout en restant dans la sobriété. Quand elle enfile ses robes de soirées dignes de femme sûre d'elle à la beauté fatale, je ne peux m'empêcher de sortir mes costumes hors de prix et mes chaussures cirées pour me mettre à sa hauteur. N'y tenant plus, je me penche vers elle et glisse mon nez dans son cou pour déposer un baiser sur sa gorge délicieuse.

- Tu es prête ? Demandais-je en me retirant, bien qu'à présent que nous sommes garés devant le CAH il est peu probable que nous retournons à la maison pour récupérer un rouge à lèvres oublié.

Mes doigts trouvent la poignée et ouvrent la portière. Je récupère mes clés et descends de la voiture avant que Louna n'ait eu le temps d'esquisser le moindre mouvement. Je contourne le véhicule et lui ouvre sa propre porte, comme un homme romantique pourrait le faire. La voir habillée comme une princesse influe certainement sur mon comportement. Sa main délicate vient trouver place dans la mienne. Je l'aide à rejoindre le bitume du parking sur ses deux jambes sans qu'elle ne perde l'équilibre du haut de ses talons aiguilles. Il ne faudrait pas qu'elle se torde une cheville. C'est sacrément fourbes ces saloperies là ! Parfois je me demande comment elle parvient à passer sans problème toute une soirée perchée sur ses échasses. Enfin. Les femmes restent une énigme, du début à la fin.

Paume contre paume, nous trouvons le chemin du bâtiment et pénétrons à l'intérieur. Tous ne sont pas encore arrivés je suppose, mais un léger brouhaha règne déjà dans la salle. J'avise sans traîner les différents petits groupes d'individus lancés en pleine conversation. Il y a là des personnes de tous types. Certains sont en uniformes, d'autres en costumes, et quelques uns en vêtements de civils lambdas. Pour peu je lèverais les yeux au ciel. Évidemment tout le monde ne peut pas avoir l'idée de venir habillé comme sur son trente-et-un, et mon côté pointilleux s'en indigne vivement. Peut-être que certains visages familiers vont croiser ma route ce soir. Des auteurs que j'ai pris le soin de foutre à la porte de la maison d'édition en bonne et due forme, des collègues détestables, ou bien une secrétaire idiote comme ses pieds. Peut-être que je vais tomber nez à nez avec Aspen, qui sait. Deux enfants nous fondent dessus et filent entre Louna et moi. Je hausse les sourcils en me retournant pour les regarder continuer leur course folle puis lance un regard hésitant à ma fiancée.

- Tu peux me rappeler ce que nous faisons là déjà ?

Le moins que l'on puisse dire, c'est que je ne suis pas habitué à ce genre d'environnement. D'ordinaire ce sont des lieux puant le luxe et l'argent que je fréquente. Les invités s'y pavanent avec des prêts-à-porter qui coûtent la prunelle des yeux. Et surtout, les enfants se tiennent à carreau et se font oublier toute la soirée durant. Oh bon sang, oui. Je ne suis vraiment pas dans mon élément ici.

_________________
You can't catch me.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fire-ice.skyrock.com/

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: welcome & bienvenue + tout le monde   Dim 24 Aoû - 18:27

Louna ∞ Tout le monde


Il avait suffit d'un carton d'invitation reçu au cabinet d'avocat où elle travaille pour bouleverser tous les plans de Louna pour une soirée. Elle était habituée aux soirées mondaines où l'argent est tout ce qui compte pour les personnes présentes, elle connaissait cela depuis son enfance et s'en lassait depuis le temps. Pour une fois on lui proposait un gala de charité, une soirée qui consistait à récolter de l'argent pour des personnes qui en ont vraiment besoin et qui le mérite. Ce genre de soirée qu'elle trouvait bien faite et justifiée. Certaines personnes avaient données leurs vies pour en sauver d'autres et en retour de ces sacrifices ceux qui restaient n'avaient rien obtenu, rien gardé de ces héros morts pour la survie des autres. Louna se sentait très touchée par cette cause et elle ne se voyait pas louper une occasion d'aider les personnes dans le besoin. D'autant plus qu'elle bénéficiait de suffisamment d'argent pour se permettre de faire un don minimum durant la soirée. Elle ne pouvait pas et ne voulait pas manquer un évènement de ce genre surtout qu'elle y allait également pour représenter le cabinet. Bien entendu elle ne pouvait pas permettre d'y aller seule et elle avait dut convaincre Damian de la suivre dans cette histoire et de venir avec elle. Et pourtant elle savait qu'il n'était pas à l'aise dans ce genre de soirée. Si elle trouvait parfois difficilement sa place dans les soirées mondaines, Damian y était tout à fait à sa place et l'inverse était tout aussi vrai. Son fiancé avait un mal fou à s'intégrer, à trouver sa place et à apprécier les soirées où le luxe et l'argent en masse n'était pas présent. Tout s'était décidé au dernier moment et pourtant il avait accepté de l'accompagner.

La jeune blonde se retrouvait installée dans la voiture de Monsieur, habillée sur son trente-et-un, ne sachant pas vraiment quel était le dress-code de la soirée. Un coup d'œil dans le pare-soleil lui permit de confirmer que tout était en place. Sa coiffure était parfaite, son maquillage n'avait pas bougé, le haut de sa robe semblait bien en place. Elle n'avait plus qu'à faire son entrée dans cette salle, ou plutôt d'abord à sortir de la voiture. « En avant. » Un hochement de tête pour répondre à la question de Damian et une grande inspiration comme pour se donner du courage pendant que son fiancé sortait de la voiture. Elle s'apprêtait à ouvrir sa propre porte quand le jeune homme surgit devant elle, lui ouvrant la porte et tendant la main. Saisissant cette main, c'est le plus élégamment possible qu'elle sortit de la voiture - vous êtes déjà sortit d'une voiture avec une robe de soirée et des escarpins avec des talons vertigineux vous …- et se mit debout tentant de trouver son équilibre sur le sol pas tout à fait stable du parking. Gardant une main dans celle de Damian, ils avancèrent en direction des bâtiments pour découvrir ce qui les attendait. Les portes s'ouvrent sur une soirée à l'apparence typique des galas de charité, légèrement éloigné de ce à quoi ils pouvaient être habitués durant l'enfance. Avant même de jeter un œil précis à la salle et ses invités, Louna jeta un regard sur son compagnon et en un regard sur lui, elle savait à quoi s'attendre de cette soirée.

Ca n'avait pas grand-chose à voir avec l'univers guindé qu'ils connaissaient et ce n'était pas pour plaire à Damian c'était certain. Sans même s'en rendre compte il laissait transparaitre sur son visage tout ce qu'il n'appréciait pas, ou peut-être était-ce parce qu'elle le connaissait tellement bien qu'elle voyait tout cela. Et finalement elle regarda la salle et les personnes présentes. Décorée de façon suffisante pour être agréable sans non plus être dans le tape-à-l'œil des soirées mondaines, elle contenait tous les styles et toutes les classes. Certains étaient habillés comme eux en grandes pompes, d'autres étaient certainement dans des tenues de ville qu'ils portaient tous les jours ou presque. Et là elle comprit ce qui gênait son compagnon. Les gens présents ici n'étaient pas de leur milieu, ils n'étaient pas riches comme eux et surtout ils n'avaient pas les mêmes habitudes. Les enfants qui coururent en passant entre eux furent la confirmation de ce qu'elle pensait. Dans leur enfance ils auraient été sèchement réprimandé pour ce genre de comportement lors d'une soirée, là personne ne leur disait rien et c'était certainement ce qui allait gêner le plus Damian. Louna offrit à son fiancé un grand sourire alors qu'il se plaignait, pas totalement ouvertement mais tout de même, de devoir faire acte de présence. « Je suis la pour représenter le cabinet et c'est pour une bonne cause. » Elle acceptait bien assez souvent que Damian utilise l'excuse du boulot pour s'absenter ou la trainer à des soirées ou des diners qui l'ennuyaient toujours au plus haut point. Pour une fois elle aussi avait le droit de jouer cette carte là. Elle l'observa un instant de plus avant d'ajouter. « Mais si tu ne te plais pas, va-t-en, je trouverais quelqu'un pour me ramener à la villa … » Et sans un mot de plus, elle lui lâcha la main et commença à partir en direction d'un groupe de personnes dont semblait faire partie l'organisateur du gala, d'après ce qu'on avait tenté de lui expliquer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: welcome & bienvenue + tout le monde   Dim 24 Aoû - 18:57


© Yamashita sur Epicode

© Tumblr

Welcome & bienvenue - Killian ft tout le monde


Je suis devant le miroir de ma salle de bain à me regarder : barbe de trois jours rasée, les cheveux un peu moins en bataille qu’à mon habitude. Sur le plan vestimentaire pas de jean/T-shirt ou jean/chemise mais plutôt un jean sombre avec chemise blanche, cravate noire et veste classe gris souris. A me voir comme ça, mon cousin me dirait sûrement que j’ai ENFIN réussi à décrocher un rencard avec une fille mais en réalité, il serait très loin du compte car le rendez-vous est loin d’être ...galant.

Un gala de charité est donné pour les anciens combattants et il risque d’y avoir pas mal de monde , autrement dit c’est une occasion pour moi de sortir un peu de mon pub-lounge et de voir de nouvelles têtes autres que celles des mes clients et clientes habituel(le)s. Je pourrais peut-être aussi commencer à nouer des liens avec ceux et celles qui sauront m’intéresser. En poussant un soupir, je me décide à quitter ma salle de bain pour passer dans le salon  afin de mettre mes chaussures et de prendre mon trousseau de clefs.

Ma porte refermée à double et mon portable en poche, je descends au garage prendre ma voiture et une fois à bord je démarre le moteur et sors du garage en vue d’aller au Centre d’Aide aux Héros où le Gala de charité est donné dans une salle, là-bas.

Une fois arrivé à destination , je me gare devant le centre et coupe le moteur avant de sortir en regardant ce bâtiment. Après avoir verrouillé mon véhicule, je rentre dans le centre puis la salle dans laquelle de la musique retentitn tout en ajustant nerveusement ma cravate avant de mettre mes mains dans les poches. Pour une fois depuis mon arrivée à Manchester, je vais prendre un peu de temps pour moi et tenter de connaître un peu les habitants de cette belle ville.

En connaissance de cause, je sais parfaitement qu’une soirée de ce genre est le meilleur moyen de faire des rencontres qu’elles soient amicales ou plus...même si mon pub-lounge qui sera exceptionnellement fermé pour aujourd’hui m’aide aussi pas mal dans ce domaine.

Si habituellement je suis du genre souriant au pub et à accueillir mes clients, là c’est tout autre chose: n’étant pas dans mon milieu, ma timidité revient rapidement au galop et je me contente alors de sortir une main de ma poche pour prendre un verre et commencer à boire une première gorgée en observant un peu les personnes présentes autour de moi. Une chose est sûre: c’est qu’il me faudra un effort surhumain pour faire le premier pas et engager la conversation...



Dernière édition par Killian O'Conneil le Jeu 4 Sep - 1:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: welcome & bienvenue + tout le monde   Dim 24 Aoû - 19:37






Gala de charité du CAH ♥
Victoire, Matt & tout le monde ♥


Nous y voilà. Le fameux gala de charité dont Matt m'avait parlé. Je n'avais aucune envie d'y aller, j'étais d'une nature plutôt sauvage de toute façon... Mais pour lui faire plaisir j'avais accepté et longuement peiné pour ce qui était de me préparer. J'avais finalement mis une robe bustier noire, un peu évasée en bas mais très moulante. C'est lui qui l'avait choisie en plus. Des chaussures à talons relativement hautes mais confortables et le magnifique collier qu'il m'avait offert. Pas de maquillage et mes cheveux lâchés, je ne suis pas spécialement fan des fioritures et de toute façon, je suis incapable de me coiffer correctement et encore plus de me maquiller...

J'étais partie en même temps que lui, pour aller à cette soirée et je l'avais aidé à finaliser ce qu'il y avait à finaliser. Enfin, les gens avaient commencé à arriver et moi à me sentir de moins en moins à l'aise, j'étais cramponnée à sa main, même si j'essayais de la cacher.. J'étais en stress, parce que je ne connaissais personne, que j'allais rencontrer son entourage et que peut être je ne m'entendrais pas avec eux et puis que je parlais mal la langue, avec un accent à couper au couteau. Qui n'avait pas l'air de le déranger lui mais je ne savais pas ce qu'en diraient les autres... Finalement, Matt me demande de quoi il a l'air, si il n'a pas l'air d'un clown. Je lui souris et il me dit que de toute façon, il sera un clown bien accompagné.

« Tu es très bien comme ça. Je te trouve très beau, je te l'ai déjà dit. Et moi aussi j'ai l'impression d'être déguisée en fille. Je préfère mes treillis quand même.. »

Il vient m'embrasser et je lui prends juste un léger baiser avant de reporter mon attention sur les gens présents sans pour autant lâcher sa main. Et quelque chose me stresse, j'ai peur de tomber sur LA fille, celle dont il m'a déjà parlé et dont il est ou était amoureux. C'est une des premières choses qu'il m'a dites lorsque l'on a commencé à parler plutôt que de se jeter l'un sur l'autre. Je prie pour qu'elle ne soit pas là. C'est réellement la dernière personne que j'ai envie de rencontrer. Et j'espère qu'Opium viendra. J'aurais un peu de compagnie comme ça.

Enfin, je reporte mon regard sur les gens présents. Un couple dont l'homme a l'air très mal à l'aise, d'ailleurs la femme a l'air de s'avancer vers nous. Elle est vraiment très élégante et je me demande si Matt la connaît. Un homme qui a l'air timide aussi. J'irais presque lui parler mais je souviens que je parle mal anglais et ce n'est pas conseillé d'engager la conversation quand on a des lacune dans la langue du pays.. Finalement, je me tais et je reste agrippée à la main de Matt.


made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: welcome & bienvenue + tout le monde   Dim 24 Aoû - 20:45


welcome & bienvenue
matt + le monde
    Tu es allongé sur ton lit de camp, les mains sous la tête alors que tu fixes le plafond d’un air penseur. Aujourd’hui, tu as pu te mettre au lit plus tôt, tu es blessé, t’es mal mais tout cela n’est rien par rapport au manque que tu ressens dans ton cœur. Les gens ne comprennent pas, tes Hommes ne comprennent pas vraiment comment tu peux t’être mis à aimer cette fille de dix ans de moins que toi. Souvent tu leur cite John Green « Je suis tombé amoureux comme on s'endort : d'abord doucement et puis tout d'un coup. ». Tu repenses à ses moments passé avec elle, les promesses non dites. Tu repenses à ceux qui te manquent, Opium, Nate, Millie, le centre, tes anciens militaires courageux. Et un événement te revient à l’esprit. Il s’est passé il y a peu de temps, c’est comme ci c’était hier.


tu es magnifique, et cette robe te va très bien malgré que je l'ai un peu froissé. Tu lui souris grandement. Vous n'avez pas pu vous retenir juste avant de venir et malgré cela, vos tenues sont encore très bien et on ne voit même pas qu'elles ont été froissé. Tu lui souris, venant lui prendre un baiser avant de finalement tourner la tête vers les autres. Tu sers doucement la main de ta petite amie avant de prendre une voix assez rassurante. Pas besoin de stresser chérie, tout va bien. Tu n'as pas soif ? Faim ? Évidement, tu veilles à ce qu'elle ne manque de rien, après tout vous n'aviez pas manger après votre petite séance de sport.

Finalement, du monde approche. Notamment une jolie petite blonde. Très élégante, très distingué. Pas ton style du tout. Toi, tu aimes les femmes naturelles, celles qui assument ses choix et qui ne veulent pas être à la pointe de la monde. Une femme simple souriante. En fait, tu aimes une Victoire, ta victoire. C'est étrange, les autres femmes ne te paraissent plus aussi belle, tu ne vois que ta blonde. Cependant tu as le sourire et quand la blonde approche, tu tends gentiment ta main. Bonsoir, merci d'être venue. Tous ce passe bien ? Finalement, tu te rends compte que tu ne t'es pas encore présenter. Ho, j'en oublie le plus important. Je suis le Lieutenant-Colonnel Matthew O'Connor, et directeur du centre et je vous présente ma femme, Victoire. Bon ok, c'est pas ta femme, mais la présenté comme "petite amie" tu trouve ça nul lors de cette soirée. tu vois les choses en grand. Yeah !


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: welcome & bienvenue + tout le monde   Dim 24 Aoû - 23:51

« Vous êtes cordialement invité au CAH... » Bon okay, j'ai compris, rien qu'en lisant ce petit mot : « cordialement » vous savez que vous allez assister à une soirée guindée. Mon grand-père m'avait appris à me tenir en société, dans ce genre de gala de charité où tout le monde est bien habillé et bien friqué. En général c'est là que je rencontrais des chefs d'entreprise, des médecins, des … des riches en fait. Imaginez leurs réactions lorsque je leur disais modestement que j'étais co-PDG de Taylor Industrie a seulement 27 ans, et en étant une femme en plus de ça. Un collaborateur m'avait dit un jour : « Vous avez des couilles vous dites donc ! » alors que j'avais tenté – et remporté – un coup de poker dans une affaire de marchés financiers. Bien sur je ne leur avais jamais dit que moi-même j'avais eu très peur de ne pas réussir, et de perdre un marché plus que rentable. Finalement le culot avait payé... seulement ce n'était malheureusement pas toujours le cas.

En y réfléchissant, je verrais certainement Damian à cette soirée... un éditeur rencontré récemment et avec lequel j'adorais m'accrocher. Lui aussi avait l'habitude d'assister à des galas. Cependant je ne savais pas que penser, ni que porter. Cette soirée serait si pompeuse que ça ? Ou est-ce que le dress-code resterait gentillet ? Vraiment je n'en avais aucune idée, juste le souvenir de la conversation matinale avec mon père quand je lui avais lu l'invitation. « Évidemment que tu dois y aller, tu as des obligations Amy ! » m'avait-il sermonnée. J'adorais quand il m'appelait Amy, c'était mon petit surnom, celui que seuls mes plus proches amis et ma famille me donnait. Cette conversation datait de cinq jours, et j'avais reçu une robe flambant neuve le lendemain. Dire que je ne pourrais pas y aller dans une robe toute simple, et qui aurait coûté moins de quarante dollars... il abusait parfois.

En tout cas il avait pensé à tout – sa manie de tout controler n'aidant pas – et un chauffeur était passé me prendre à 19h30. Le Dr Hawkins ne m'avait laissée sortir qu'à dix huit heure trente, et un café me fut bien utile pour ne pas sombrer dans le sommeil. Par bonheur quand je fus habillée et préparée : le miroir me renvoyait une image assez flatteuse de la nouvelle étudiante en médecine que j'étais, enfin ce soir je serais plutot la co-PDG mais ça, je pouvais gérer. La couleur rouge de ce bout de tissu – parce que je ne considérait pas cela comme une robe décente – ne me ferait pas passer inaperçue. Puis une robe Dior en plus, qu'est-ce qu'il lui avait pris ? Je fulminais intérieurement de devoir m'habiller de la sorte, meme si j'aimais etre jolie. Ce que je détestais, c'était tout ce qu'il y avait avec : devoir se faire un ravalement de façade, porter des talons monstrueusement hauts.

L'endroit était décoré avec goût, et bien vite je repérais un petit groupe de costards-cravates dans lequel se trouvait l'homme rencontré au café quelques jours plus tôt. Le jour où cette invitation m'était parvenue, en fait. Aussitôt je déguerpis, faisant demi-tour pour éviter le maitre de la soirée, soudain angoissée à l'idée de le revoir. J'arrivai à l'entrée et tombai nez à nez avec un grand brun que je connaissais bien. Mes mains se serrèrent autour de mon étole noire quand le froid mordit ma chair. Pas que j'étais frileuse, juste que le voir, ici, ça me faisait quelque chose. Mes yeux écarquillés n'allaient surement pas le rassurer, et vu le décolleté monstrueusement plongeant – et le bas de la robe aussi, même si un voile flottait sur mes jambes à mi-cuisse – qui ornait ma poitrine, j'avais tout l'air de la demoiselle en détresse. « Ha bah bravo, vraiment ! » me grondais déjà ma conscience. "Heu... b... bonsoir!" balbutiais-je tant bien que mal.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: welcome & bienvenue + tout le monde   Lun 25 Aoû - 16:02

Ta vie n'a jamais été aussi passionnante que ces derniers temps. Ça faisait bien longtemps que rien ne t'animait à part ta fille. D'un côté, t'as Anna. La douce Anna, celle qui t'as fait craquer alors que tu pensais ne plus jamais ressentir quoi que ce soit pour le sexe opposé. Et puis, tout de suite après, t'as rencontré Grace. Enfin, rencontré, c'était peut-être un bien grand mot. T'as même pas fait sa connaissance à vrai dire. Elle est venue le temps d'une petite heure peut-être. Rien qu'un rendez-vous professionnel. Au cabinet. Ton lieu de travail. Pas de quoi s'affoler. Et pourtant. T'as du mal à croire que t'oublieras un jour ce fameux rendez-vous. Ça t'a retourné de l'intérieur, tu t'attendais clairement pas à avoir affaire à la copie conforme de Mia un jour. Etrangement, ça t'a consolé. Rassuré même. T'avais l'impression que ta femme était pas tout à fait morte, pas encore totalement partie. Mais c'était une fausse impression. Evidemment. Tu le savais pas encore mais personne n'avait accompli de miracles pour toi : Grace n'était que la jumelle de ta défunte femme. Et si elle se retrouvait aujourd'hui sur ta route, ce n'était pas un hasard non plus. Quoi qu'il en soit, pour le moment, tu redoubles de joie de vivre. T'as Millie. Et Anna qui se blottit contre toi et que tu embrasses. Et enfin le visage familier de Grace qui te hante. Elles ne te quittent plus. T'as pensé à elles en serrant ton noeud papillon puis les lacets de tes chaussures. T'avais fière allure dans ton costard et, pour une fois, t'avais le sourire aux lèvres. Tu n'étais pas sûr de croiser Anna ce soir -mais tu l'espérais même si vous alliez devoir être discret- mais tu étais certain que tu allais bien t'amuser. Oui, "t'amuser". Incroyable mais vrai. Après tout, c'est la soirée de ton pote, Matt. Et tu t'es toujours amusé avec lui. Tu t'y rends avec un certain entrain du coup. Entrain qui se voit décupler quand tu y vois à l'entrée Grace, ravissante dans une robe rouge. Tu réfléchis même pas, tu la rejoins. Elle avait l'air complètement gênée et tu t'étais demandé une seconde si elle avait vraiment envie de te voir. Finalement, elle te salua et tu lui tendis le bras. « Bonsoir ! » T'as le coeur qui bat à cent à l'heure, t'en oublies presque qu'elle n'est pas Mia. « Vous attendiez quelqu'un ? On pourrait entrer ensemble sinon, je connais quelqu'un qui serait ravi de vous rencontrer. » Un sourire poli, tu faisais allusion à Matt. Qu'est-ce qu'il allait penser de la ressemblance physique entre Grace et Mia ? T'étais bien curieux de le savoir.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: welcome & bienvenue + tout le monde   Lun 25 Aoû - 20:14

    « En voilà une joie jeune femme... On dirait ta mère à ton âge. » Je souris timidement à mon père tandis que je tournai finalement sur moi-même pour lui montrer ma tenue. Il m'avait rarement vue ainsi, et le sourire qu'il avait eh bien moi j'avais rarement l'occasion de le voir aussi. Il s'approcha, embrassa mon front puis murmura : « Je suis certain qu'il y a un garçon là-dessous. » Il n'avait pas tort, et puis ce n'était pas compliqué à deviner que mon changement si soudain n'était pas dû à rien. Pendant mon adolescence il aurait littéralement fait une crise que je me consacre davantage aux garçons qu'à mes études. Mais maintenant... Sans doute voulait-il que je vive simplement ma vie comme je l'entendais. Que je fasse mes propres erreurs. Son changement était d'ailleurs étonnant, et ses bonnes résolutions probablement révolues si il était au courant pour Nate. Enfin, chaque chose en son temps. Un dernier regard à mon père puis je partis en direction de CAH pour le gala qu'organisait Matt. Je lui devais bien ça, avec tous les conseils qu'il m'avait donnés! Et puis Nate serait présent et même si je ne pourrais l'y embrasser, le simple fait de le voir me rendait heureuse. Et niaise. Incroyablement niaise. D'ailleurs, ce fut sur lui que mes yeux se posèrent dès lors que je fus arrivée. Sur lui et... Une femme incroyablement belle. Mon coeur se serra et je dûs m'arrêter de marcher, au risque que mes hauts talons - que je ne mettais jamais - ne me fassent tomber. J'avais voulu faire la femme et non la gamine comme me l'avait dit Matt. Mais ce que je voyais devant moi montrait parfaitement que tous ces efforts étaient réduits à néant, qu'il avait trouvé mieux et sans doute moins jeune. Ne pas pleurer, ne pas pleurer. « De toute façon tu n'es pas là pour lui. » dis-je avec amertume en avançant dans leur direction. Mais au lieu d'aller lui dire bonsoir, je passai juste à côté de lui en feignant de ne pas l'avoir vu. Ainsi, je lui dévoilai un dos nu, mis en valeur par un chignon qui ne laissait retomber que quelques mèches de cheveux. Je ne savais pas tant si ma démarche assurée lui ferait un quelconque effet mais au moins, je ne m'étais pas effondrée. J'avais suivi le conseil de Matt que je cherchais du regard afin de ne pas rester seule.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: welcome & bienvenue + tout le monde   Lun 25 Aoû - 22:34

Il est d'humeur chaleureuse ce soir, bien plus que lorsque tu l'as rencontré vendredi dernier. Et toi qui est a juste envie de t'enfuir en courant et de rejoindre ton chauffeur pour essayer d'avoir au moins une conversation normale dans la semaine... La seule vue de cet Adonis en costume et nœud papillon te fait frémir au point que tu te demandes si tu arrivera à rester sur tes deux jambes, mais il réchauffe ton petit cœur anesthésié. Alors là tu fais la seule chose dont tu as envie, tu glisses ta main près de la sienne pour enlacer son bras et te coller tout contre lui. Son contact fait battre ton cœur à tout rompre, trop vite pour que tu ne sois pleinement consciente de tout ce que tu fais « Non, je suis seule... toute seule. » Ta voix est à peine audible, un sanglot reste coincé au fond de ta gorge. « Avec plaisir ! » Même si tu reprends un peu du poil de la bete, et que tu lui offres un maigre sourire, ton cœur a envie de se déchirer.

Quand Nate fait la remarque qu'il a quelqu'un à te présenter, tu fais le lien : le mec du café, celui qui t'a toute retournée, le connais bien et tu vas avoir droit à une conversation vraiment désagréable. Alors là, devant la foule d'anciens combattants, de costumes-cravates et de robes flambants neuves, tu es prise d'une agoraphobie dont tu ne soupçonnais pas l'existence : ton cœur bat à tout rompre et t’empêche presque d'entendre correctement tant le sang bat à tes tempes, la vue se brouille, ta bouche s'assèche et tu te mets dos à tout ces gens, te positionnant face à Nate pour faire barrage entre lui et ce mec pas commode. « Je... euh... je. » Non, vraiment tu n'y arrive pas. Les mots peinent à sortir de ta bouche alors que l'angoisse monte crescendo en se déversant telle un poison dans ton sang. « non » Trois lettres qui t'ont couté beaucoup, étant donné que ta respiration se fait sifflante. Ouh là, tu n'as jamais connu un état pareil. Les larmes envahissent tes yeux, débordent bientôt de tes yeux maquillés – waterproof, merci papa ! - et tu ne peux plus rester là une minute de plus, t'effondrant un peu plus chaque seconde qui passe. Contre toute attente – enfin pas les tiennes en tout cas – tu te colle à lui pour sentir la chaleur de quelqu'un, juste savoir que qu'il est là et que tu n'es pas seule. Les barrages que tu avais construit entre tes émotions et... tout, s'effondrent lentement en te laissant pantelante contre le mari de ta sœur décédée.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: welcome & bienvenue + tout le monde   Mar 26 Aoû - 2:32


© Yamashita sur Epicode

© Tumblr

Welcome & bienvenue - Killian ft tout le monde

Eh ben, que de monde...et plutôt du genre du beau à cette soirée. Kian dirait même «La vache, il y a que de la grosse légume ce soir» et j’avoue qu’il n’aurait vraiment pas tort sur ce coup-là.

Je n’aie vraiment pas l’habitude de ce genre de soirée mais étant nouvellement arrivé à Manchester, je ne trouverais pas non plus très judicieux de jouer les asocials...surtout que premièrement, je pourrais me faire des amis et deuxièmement avoir de nouveaux clients au pub-lounge. Seulement voilà : ce foutu côté timide que j’ai fait des siennes et m’empêche de faire le premiers pas et d’aller vers les invités pour les saluer et tenter de converser avec eux...

En même temps, ils ont l’air de tous se connaître et c’est toujours un peu délicat de tenter de parler quand on est confronté à ce genre de situation: vous avez toujours peur soit de déranger, de passer inaperçu ou alors de servir un peu de bouche-trou aussi. Et au final, quand on s’aperçoit que toutes les tentatives sont vaines, on finit par s’éclipser discrètement en se disant qu’on vient sans doutes de passer la pire soirée de sa vie...honnêtement, je n’ais pas envie de rentrer à l’appart’ avec ce genre de sentiment amer.

Alors que je suis en train de trouver un moyen d’essayer de combattre ma timidité, je constate alors que deux couples sont à proximité de moi. L’un est composé d’unr femme qui m’a l’air bien sûre d’elle et elle est accompagnée d’un homme qui ne semble pas très à l’aise. L’autre couple est composé d’un homme brun accompagné de sa petite amie. Je remarque alors que celle-ci s’est aperçue de ma présence et aurait sans doute aimé engager la conversation avec moi mais finit par ne rien en faire...sans doute par peur de quelque chose...

*Kill’ tu prends sur toi, tu prends ton courage à deux mains et tu y vas...sinon comment espères-tu te faire un cercle d’amis ici?*

Mon verre à la main, je m’avance timidement vers le petit groupe et une fois près d’eux, j’affiche mon plus beau sourire puis je salue tout ce petit monde d’un bonsoir en anglais pour les trois premiers et un autre en français pour la jeune femme qui avait voulu engager la conversation avec moi mais qui s’était finalement retenue...

Dans ce genre de situation, c’est ou ça passe, ou ça casse...Si ça casse, je retournerais tout simplement d’où je viens sans demander mon reste...



Dernière édition par Killian O'Conneil le Jeu 4 Sep - 1:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: welcome & bienvenue + tout le monde   Mar 26 Aoû - 13:37


   
Welcome et Bienvenue

   
Kaylee & tout le monde

   
La grande frileuse que je suis a vivement protesté lorsque l'idée d'attendre dehors m'a effleuré l'esprit. Je n'ai pas l'habitude de porter une jolie robe, et encore moins quand elle tient aussi peu chaud. Alors j'ai pris mon courage à deux mains et je suis entrée dans le bâtiment. La perspective d'entrer seule dans une salle bondée de monde – pire ! Devoir me mélanger avec cet océan d'inconnu ! - me fou vraiment les jetons. C'est pour ça que j'ai demandé à Liam de m'accompagner. Nous devions nous rejoindre ici même, mais force est de constater qu'il n'est toujours pas arrivé … J'espère qu'il ne m'a pas oublié. Non, ce ne serait pas vraiment son genre. Quoi qu'il en soit, le bourdonnement de conversations s'échappant de la salle pique ma curiosité et m'attire pour mieux me rendre compte de l'ampleur de l’épreuve qui m'attend. Oh, finalement ils ne sont pas si nombreux que ça. Je jette un petit coup d’œil derrière moi. Toujours aucune trace de mon ami. Bon, je vais l'attendre à l'entrée, comme ça je suis sûre de le voir arriver. Du haut de mes chaussures spécialement achetées pour l'occasion, je m'aventure plus encore à l'intérieur et pénètre dans la grande pièce. Un homme, vêtu d'un costume qui a l'air de coûter la peau des fesses, est planté non loin de là. Est-ce qu'il attend quelqu'un lui aussi ? Il est tout seul, il me fait de la peine. Je m'avance timidement à sa hauteur, sans accorder la moindre importance au fait qu'il semble d'une humeur de chien.

- Bonsoir, lançais-je d'un ton plutôt chaleureux avant de lui adresser un sourire avenant.

Le type tourne lentement la tête vers moi et me serre un regard noir qui me glace jusqu'à la moelle. Même si ses lèvres sévères ne tressaillent pas d'un poil, il me semble entendre « Disparais de là.  Maintenant. Et ne m'adresse plus jamais la parole. » Mon sourire retombe d'un coup. Je détourne rapidement la tête et m'éloigne rapidement sans demander mon reste. Oh misère, j'ai l'air cloche maintenant. Sans trouver autre chose à faire, je décide de rejoindre le buffet après m'être passée une main nerveuse sur le front, histoire de me remettre de mes émotions. Un soupir m'échappe. Voilà pourquoi je déteste aller à des soirées toute seule. Quand on est accompagné, pas besoin d'aller parler à de parfaits inconnus aussi mal élevés et effrayants que celui-là. Un petit groupe discute déjà à côté du buffet. Je m'en approche sans vraiment m'en rendre compte. Il y a là un grand brun musclé accompagné d'une adorable blonde, une femme qu'on croirait tout droit sortie d'un conte de fées, et d'un homme tenant un verre dans une main. Je ne leur adresse pas même un regard, toute mon attention étant déjà conquise par les adorables petits fours qui n'attendent que moi sur les tables … Finalement j'ai bien fait d'entrer en attendant Liam. Ces choses ont l'air délicieuses … Hélas c'était sans compter sur ma maladresse hors pair, et sur l'énorme coup de malchance qui s'abattit sur moi dans toute sa splendeur. J'ignore qui est l'abruti qui a construit cet endroit, mais quoi qu'il en soit, et avant que je ne puisse faire quoi que ce soit, l'un des talons de mes escarpins vernis se retrouva subitement coincé entre deux carrelages. Surprise et complètement déséquilibrée, j'essaie de battre vainement les bras pour m'éviter de chuter. Ce qui, entre nous, rajoute encore un peu de ridicule à la scène. Mais rien n'y fait. Le sol m'appelle, le sol m'attire, le sol me veut. C'est sur le type au verre de champagne que je m'écroule comme un boulet. Bien qu'il ait évité que je m'écrase par terre devant tout le monde, c'est la honte totale. Un peu sonnée au départ, je ne mets pas longtemps à réaliser que je viens presque d'attaquer ce pauvre garçon et pique un fard titanesque.

- Oh bon sang ! Je suis désolée, infiniment désolée ! Je ne vous ai pas fait mal ? Vous allez bien ? Débitais-je à toute allure en me détachant de lui.

Mes orteils rencontrent la surface glacée du sol. Je baisse finalement les yeux pour remarquer avec stupeur que ma chaussure a fermement l'intention de rester plantée là où elle est. Vous connaissez l'expression « se sentir seule au monde » ? C'est exactement comme ça que je ressens les choses à ce moment-là.

   
   
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: welcome & bienvenue + tout le monde   Mar 26 Aoû - 15:04

Moi à une soirée de gala oui je suis sérieux, je me suis juré de ne jamais retourné dans ce monde de pourri, mais pour les beaux yeux de Kaylee je crois que je suis près à tout. Même à retourner dans une soirée de bienfaisance. J'ai donc dus aller à tout vitesse acheté un smoking chez le tailleur de la ville. N'oublions pas que je viens d'un milieu aisé et même si je n'apprécie pas forcément les vêtements et ce qu'ils représentent j'ai appris comment m'habiller. Je n'aime pas forcément les smoking mais je déteste encore plus lorsqu'il est de moyenne qualité. C'est pour cela que j'ai déboursé plusieurs centaines de livre pour m'offrir un trois pièce (pantalon, gilet, veston) sans oublier une chemise d'un blanc immaculé et noeud papillon et des chaussures.

Une fois chez moi lorsque je fut habillé et coiffé (cheveux en arrière) j'ai soupiré. Cela faisait si longtemps et avec l'âge je commence de plus en plus à ressembler à mon paternelle. Spike me sort alors de mes pensée en aboyant.

« Te moque pas, moi au moins je suis invité »

Lui lançais-je avec un léger sourire avant de réajuster mon noeud papillon. Je jette un coup d'oeil à l'heure. J'allais de nouveau être en retard, je devais encore mettre mes boutons de manchette et le temps d'y aller je dois traverser la ville. En même temps Kay' à un peu l'habitude à chaque fois que nous sortions j'étais en retard, c'est un de mes principal défaut je suis quasiment tout le temps en retard. Jamais de très longtemps mais juste assez pour agacer la personne qui doit m'attendre.

Une fois prêt je me mets en route, pour me faire pardonner de me retard j'avais déjà prévu mon coup j'amenais à Kaylee une rose blanche en bracelet que j'avais acheté chez le fleuriste après mon shopping de cet après-midi.

J'entrais dans le bâtiment d'un pas assuré et quel ne fut pas ma surprise de repéré tout de suite la jeune brunette en difficulté devant le buffet de petits fours. Je souris en restant à l'écart ainsi je voyais la scène et pouvais rire sans qu'elle ne me tue du regard. Mais tel un chevalier servant je viens finalement à son secours. Je pose mon genou à terre devant elle, prends son escarpin et comme dans le conte de fée que je n'ai plus besoin de nommer je lui enfile sa chaussure.

« La gourmandise est une vilain défaut »

Lui dis-je avec un petit sourire en me relevant lentement.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: welcome & bienvenue + tout le monde   Mar 26 Aoû - 16:44

Tu sais pas vraiment ce qu'il te prend. Grace, c'est une patiente, t'as noué aucun lien avec elle. Mais sa présence te plait et tu dois bien avouer que, quelque part, t'as l'impression de déjà la connaitre. Parce que t'es pas encore sorti de ton fantasme, t'as pas encore envie de réaliser qu'elle n'était et ne sera jamais ta femme. Mia était morte et si Grace lui ressemblait comme deux gouttes d'eau, ce n'était pas elle, ce n'était pas la mère de ta fille. N'empêche que quand elle prend finalement ton bras, tu souris. Ça te fait du bien, t'as l'impression de retourner dans une époque absolument parfaite de ton existence où tu avais une vie bien rangée et irréprochable. Et puis t'as hâte de voir la tête de Matt aussi, il en reviendra pas. En revanche, pour le moment, c'est toi qui en reviens pas. Anna qui passe à côté de toi sans même un sourire, ni un regard. Vraiment ? A quoi elle jouait ? Tu la regardais s'éloigner avec un pincement au coeur avant de finalement comprendre qu'elle était peut-être jalouse. Après tout, ce n'est pas comme si elle savait à quoi ressemblait ta femme. Elle aurait peut-être compris sinon. Ou alors, elle t'a juste vraiment pas vu. Inquiété, tu commences à marcher, voulant garder un oeil sur ta rouquine. Mais tu sens Grace s'arrêter et, vu sa tête, il y avait un problème. Tu reconnais vite une crise d'angoisse. « Respirez fort, calmez-vous. » que t'essayes de lui dire pour amorcer la crise. Mais ça continue et elle finit dans tes bras. Sur le coup, t'es trop abasourdi par ce contact pour faire quoi que ce soit. Et puis, finalement, tu entoures la jeune femme de tes bras. Qu'est-ce que t'étais sensé faire ? La repousser ? Cette femme qui aurait pu être ta femme mais qui ne l'était pas ? Non. « Voilà, tout doux, ça va aller. » Tu comprends pas vraiment ce qui lui est arrivé et tu lui demanderas peut-être plus tard. Pour l'instant, il fallait surtout qu'elle retrouve ses esprits. Tu te sens observé et, sans avoir besoin de tourner la tête, tu sais qui te regardes. Mais tu le fais quand même, tu tournes la tête et tu croises le regard assassin d'Anna. Donc elle était jalouse. Tu lui adresses discrètement un sourire gêné, t'espérais qu'elle puisse comprendre.

Revenir en haut Aller en bas

libre

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 05/08/2014
MESSAGES : 1874
POINTS : 7127



MessageSujet: Re: welcome & bienvenue + tout le monde   Jeu 28 Aoû - 10:37

Damian ∞ Tout le monde
Une chose est sûre, Louna essaie de m'en faire voir de toutes les couleurs en ce moment. Déjà, nous n'avons de cesse d'aborder ce fameux sujet aux tendances fâcheuses. Le mariage obnubile ma fiancée au point qu'elle ne pense qu'à ça et s'en ruine le moral. Si ceci ne suffit pas, j'ai appris il y a peu qu'elle envisageait d'avoir des enfants. Et si j'en comprends bien ce qu'elle m'avait sous-entendu quand nous en avions parlé … elle souhaiterait en avoir sous peu. Il faut dire que ça commence à faire beaucoup de choses à gérer. Comment je vais bien pouvoir m'en sortir, et surtout qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire … Eh bien ce sont des questions très pertinentes, qui n'ont pas encore trouvé de solutions dans mon esprit. Enfin bref, ce soir le problème n'est pas là. Il réside plutôt dans le fait que ma Louna prenne le large en me précisant bien qu'elle ne voyait aucun inconvénient à ce qu'un parfait inconnu la raccompagne à la maison. Sa remarque m'a tellement paru ahurissante que j'en ai levé les yeux au ciel, passablement agacé. Mademoiselle se permet plus de liberté donc. Pour peu elle en deviendrait téméraire … Mais Louna peut jouer la femme fière et indépendante autant qu'elle le veut, je ne laisserai personne approcher ma future femme de trop près. Et surtout, je ne laisserai personne la faire monter dans sa voiture. Il y a assez de psychopathes qui traînent dans la nature. D'autant plus que ma belle fiancée doit en contrarier pas mal dans le métier qu'elle exerce. Et ne parlons pas des hommes volages qui seraient attirés par elle comme un aimant. Je ne suis pas jaloux d'ordinaire. D'ailleurs je ne suis pas jaloux non plus actuellement. Je suis simplement possessif. Je n'aime pas qu'on touche à mes affaires. Et je considère, dans un certain sens, que Louna n'est rien qu'à moi. Alors pourquoi retarder à ce point le mariage me diriez-vous ? Je vous répondrais bien de ne pas vous mêler de choses qui ne vous concernent pas.

C'est au cours de cet intense et court moment de réflexion qu'une brune ne m'ayant pas l'air bien futée s'approche et me tire de mes pensées d'un « bonsoir » mal accueilli. Je ne suis pas d'humeur, et je ne veux pas perdre mon temps à mener une conversation aussi inutile que ridicule qui ne mènerait absolument nulle part. Cette fille n'a aucun intérêt et je lui fais comprendre en un regard. Elle comprend aussitôt et se volatilise sans tarder. Tant mieux, je vais pouvoir me concentrer sur les choses sérieuses. J'ai cru apercevoir cette fille que j'ai rencontré dans une librairie l'autre jour. Anna si mes souvenirs sont bons. Et Grace également. Voilà longtemps que je l'ai pas vu, pour peu je serais curieux de savoir ce qu'elle est devenue. Enfin, pour l'heure, elle se vautre dans les bras d'un type sorti de nulle part. Ce sera pour une autre fois. De toute façon, je crois que je pourrais croiser n'importe qui, mon attention reviendrait toujours à la même personne. Louna a éveillé des alarmes d'alerte en moi, si bien que je n'arrive plus à la laisser vivre sa soirée comme elle l'entend. Je la repère au sein d'un petit groupe construit d'individus que je ne connais absolument pas. L'idiote de tout à l'heure est là, en train de ne jouer à je ne sais pas quoi avec sa chaussure. Mais peu importe, je décide malgré tout d’emboîter le pas à ma blonde rebelle et de venir la rejoindre en m'imposant s'il le faut.

Ma main vient trouver sa taille alors que je m'arrête à sa hauteur. Je la laisse posée contre le bas de son dos, marquant de la sorte le lien qui nous unis face aux autres invités. Usant alors des bonnes manières apprises dans mon univers, j'offre un sourire courtois et aimable au reste de l'assemblée.

- Bonsoir.

Il y a là une petite blonde scotchée à un grand brun qui encadre la soirée semble-t-il. Il y a aussi un homme un peu réservé, qui m'a l'air bien occupé avec la fille et son histoire d'escarpins. J'en reviens finalement à Louna et penche légèrement la tête vers elle.

- Tu me présentes tes amis, chérie ?

_________________
You can't catch me.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fire-ice.skyrock.com/

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: welcome & bienvenue + tout le monde   Jeu 28 Aoû - 20:19

Louna ∞ Tout le monde


Louna tentait de s'imprégner de l'atmosphère pour se mettre plus à l'aise et tenter de se concentrer sur l'important : elle devait faire bonne impression, faire connaissance avec du monde et pourquoi pas trouver quelques clients potentiels pour le cabinet. Elle n'hésitait pas non plus à prendre son indépendance vis-à-vis de Damian. Il ne savait pas ce qu'il voulait ? Ne voulait pas accepter les simples demandes qu'elle formulait ? Alors qu'il se débrouille. Advienne que pourra semblait être devenu son crédo depuis quelques temps. Elle en avait assez de jouer à la gentille fille, qui accepte tout sans rien dire et sans broncher. Maintenant elle allait se rebeller et il était certain qu'en plus de faire se retourner quelques têtes sur son passage, elle risquait de choquer les gens qui pensaient la connaitre. Cette soirée était l'occasion de démarrer sur un nouveau pied et de s'imposer un peu plus clairement en ville et dans sa propre vie. Elle ne loupa donc pas l'occasion de s'avancer vers des personnes qu'elle ne connaissait pas pour engager la discussion et se détacher de ce à quoi elle était tellement habituée. Reconnaissant vaguement l'organisateur de la soirée d'après les descriptions qu'on lui en avait fait, elle s'avança vers un jeune homme et sa compagne. Visiblement ils étaient en grande partie le centre de la soirée et tout le monde gravitait autour d'eux, se réunissant plus ou moins autour. Prenant la main qui se présentait devant elle, elle ne put s'empêcher d'admirer la décoration de la salle alors qu'on lui demandait si tout se passait bien. « Bonsoir. Nous arrivons juste, mais cette soirée s'annonce parfaite. » Elle regarda autour d'elle, remarquant Damian qui se rapprochait enfin d'elle, la rejoignant et joignant le petit groupe qui semblait se former autour d'eux. Elle tenta de retenir les noms et prénoms des personnes qui se présentaient à elle. Matthew O'Connor, c'était bien le nom qu'on lui avait donné pour parler de l'organisateur de la soirée. Et Victoire.

Louna n'était pas forcément très physionomiste et elle ne reconnaissait pas toujours les gens en un coup d'œil, mais ce soir elle avait plutôt intérêt à retenir des noms et des relations entre les personnes. « Enchantée. Je suis Louna Williams, je travaille pour le cabinet d'avocat de la ville. » Elle se retourna légèrement pour désigner Damian qui arrivait juste à leur hauteur, la prenant possessivement par les hanches pour marquer son territoire. Visiblement elle avait bien fait son coup d'éclat et le jeune homme réagissait enfin à quelque chose. C'était plutôt prometteur. « Et voilà mon fiancé, Damian Wright. » Il fallait bien avouer que la jeune femme aimait se présenter comme fiancée, mais depuis quelques temps ce "grade" devenait pesant mais ce soir elle l'avait énoncé comme si de rien n'était. Elle ne pouvait pas dire autrement, la situation était ce qu'elle était et elle devait l'accepter même si elle en avait assez. Alors que Damian se penchait vers elle pour obtenir plus d'informations, Louna se tourna légèrement vers lui pour lui présenter leurs interlocuteurs, tout du moins ceux dont elle connaissait le nom. « Voilà Matt O'Connor, l'organisateur de la soirée et sa compagne, Victoire. » Les présentations faites, Louna récupéra une coupe de champagne sur le plateau que lui tendait un serveur et remarqua enfin les différentes scènes qui se jouaient autour d'eux.

Visiblement il y avait de l'animation dans cette soirée, mais certainement pas celle qui était prévue au départ. Une jeune femme avait semble-t-il des problèmes de chaussures et un jeune homme lui venait en aide de façon chevaleresque. Une autre femme semblait en train de se faire consoler par un homme qu'il fallut quelques instants à Louna pour reconnaitre comme étant Nate. Et quelques personnes supplémentaires semblaient observer la soirée à distance, comme s'ils craignaient de s'y mêler vraiment. Il fallait bien avouer que ce genre de soirée n'était pas forcément habituelle pour certaine personne et si elle en avait connue beaucoup dans son enfance, elle ne les appréciait pas pour autant. C'était l'univers dans lequel elle avait grandit, mais celui qu'elle souhaitait côtoyer éternellement. Elle gardait sa coupe de champagne à la main, attendant de voir la suite des évènements avant d'oser en boire une gorgée.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: welcome & bienvenue + tout le monde   Ven 29 Aoû - 8:33


welcome & bienvenue
matt + le monde
Tu es face à une jolie blonde qui vous salut. Gentleman, tu lui souris et après avoir demandé si tout allait bien, tu te présente et tu présente Victoire comme ta femme. Après tout, tu t'imagine mal présenter Vic comme ta copine devant des gens de la haute société. Même si tu n'en fais pas partie, t'as pas envie que ta chérie se sente rabaisser au rang de "pauvre petite amie" alors qu'elle est bien plus ta femme que ta "copine". Après tout, vous vivez ensemble, certes seulement pour la semaine avant ton départ mais tu as bien l'intention de lui demander de rester avec toi. Tu te vois mal vivre sans elle après une semaine intense avec elle dans tes bras. Alors que tu voulais répondre à la jeune femme, un grand brun approche et pose une main autour de la taille de Louna. A croire qu'il a peur qu'on le lui enlève. Mais tu es mal placé puisque tu n'as pas encore lâcher la main de Victoire de toute la soirée, et bien que celle ci ne vient que de commencer.

Le sourire est toujours présent et finalement tu reprends. Enchanté de vous rencontrer. Dis-tu après avoir serrer la main de Damian. Alors, vous êtes la représentante du cabinet pour ce soir. Vous leur passerez mes remerciements je vous prie. Le cabinet donne toujours des fonds au centre et c'est admirable de leur part. Tous le monde apprécie leur geste. Il y a de gros donneur, comme le cabinet, comme le Royaume. Tu tente d'ouvrir d'autres centres dans le pays alors il faut montrer l'exemple avec celui ci et tu es heureux de voir que depuis quatre ans maintenant, les gens apprécient ce que fais le CAH.

Tu souris, t'arrêtes pas de sourire. Tu regardes autour de toi et remarques quelques trucs. Tu remarques Anna qui ignore Nate. Nate qui est trop proche de Grace selon toi, il y a des inconnus aussi mais tu es ravi de voir qu'ils apprécient la soirée. Et même si Nate te préoccupe tu ne peux pas abandonner le couple face à toi. Tu en reviens donc à Damian, il n'a pas l'air commode, et pourtant c'est toi le militaire haut gradé ! Et vous, Monsieur Wright, vous représentez une société ou vous accompagnez simplement votre fiancée ? Tu souris, adressant un sourire à Victoire en serrant sa main un peu plus fort. Tu t’inquiète pour elle, ni elle, ni toi, n'êtes du genre à fréquenter les soirées de ce style mais cette fois tu ne peux pas partir.


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: welcome & bienvenue + tout le monde   Ven 29 Aoû - 17:15






Gala de charité du CAH ♥
Victoire, Matt & tout le monde ♥


La salle se mreplit petit à petit et moi, je suis de moins en moins à l'aise. Beaucoup de gens qui parlent fort et vite et c'est beaucoup pour moi mais je me dois d'avoir l'air agréable pour Matt. Après tout, je peux me contenter de faire la potiche à ses côtés, ce sera déjà pas mal... Le jeune homme à qui j'allais adresser la parole s'approche de nous et nous salue, me parlant en français. Il a probablement du repérer mon accent.. J'allais lui répondre et lui demander si il parlait vraiment français lorsqu'une super belle blonde, très élégante, qui a vraiment de l'allure s'approche de nous et nous salue. Matt me présente comme sa femme ce qui me fait sourire encore plus. Je me contente de répondre, en essayant de soigner mon accent mais ça a l'air d'être peine perdue :

« Enchantée ! »

Un grand brun arrive, posant la main sur sa taille pour montrer qu'elle est à lui. Je ne peux rien dire sur le sujet, je n'ai toujours pas lâché la main de Matt, je suis cramponnée à lui presque. Je ne veux pas le lâcher je me sentirais livrée à moi même au milieu de cette foule et franchement pas rassurée. L'homme se présente, il s'appelle Damian Wright. Honnêtement, il n'a pas l'air spécialement sympathique..

« Enchantée aussi, Monsieur Wright. »

Je regarde autour de moi lorsque je vois une jeune femme passer, elle a l'air d'hésiter, de ne pas savoir à quel groupe se joindre et je la comprends. Si j'étais arrivée dans cet endroit toute seule, j'aurais été pareil, même pire. Je ne serais peut être même pas rentrée en fait. Je me fais un peu honte à être asociale comme ça et à me contente de sourire simplement autour de moi sans chercher à parler à qui que ce soit. Je fixe mon intention sur la fille une seconde lorsque je la voix s'étaler de tout son long sur l'homme qui m'a saluée en français. Et presque personne ne semble l'avoir remarqué. Alors ce n'est certes peut être pas ce qu'il faut faire quand on est habitués de ce genre de soirées mais je n'y pense même pas. Je lâche la main de Matt et me précipite vers la jeune femme pour l'aider, ainsi que vers l'homme qui m'a saluée un peu plus tôt.

Je peste contre ces foutus talons qui m'empêchent d'avancer aussi vite que je ne le voudrais mais j'arrive rapidement à leur hauteur et je me penche vers la jeune femme.

« Vous allez bien ? Vous ne vous êtes pas fait mal j'espère ? »

Après avoir pris connaissance de ces informations, je me tourne vers l'homme qui a été bousculé et je lui pose plus ou moins la question.

« Pas de mal monsieur ? »

Dans la précipitation, je n'ai même pas eu le temps d'essayer d'avoir un accent convenable. Je n'ose même pas imaginer ce qu'ils ont pu en penser.


made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: welcome & bienvenue + tout le monde   Sam 30 Aoû - 5:53


© Yamashita sur Epicode

© Tumblr

Welcome & bienvenue - Killian ft tout le monde


Malgré ma timidité qui peut me pousser à me montrer plutôt discret pour ne pas dire effacé, j’avais décidé de prendre mon courage à deux mains et aller parler à la jeune femme qui avait voulu m’adresser la parole mais qui s’était finalement abstenue de le faire. Avec un sourire, donc, et mon verre de champagne à la main, je me dirige vers le petit groupe et salue les trois premiers en anglais et la jeune femme blonde en français...oui je reconnais qu’en traînant un peu l’oreille, j’avais cru percevoir un léger accent de sa part et honnêtement...eh bien si je ne fais pas attention, mon accent irlandais peut ressurgir à tout moment.

Mes efforts allaient se montrer payants mais pas tout de suite car une fois de plus, quelque chose ...ou plutôt quelqu’un ...allait une fois de plus m’empêcher de faire connaissance avec une personne et de me permettre en effet de me mêler un tant soit peu à une conversation. Alors que la jeune femme blonde s’apprêtait à répondre à ma salutation, une autre débarque avec son mec la saluant à son tour...

*Pfff encore des gens dits de la «haute»...* me dis-je en réprimant un soupir prononcé et en préférant retourner vers le buffet.

Oui...c’est ridicule mais je ne suis pas très fan de gens de la haute : c’est la caste qui parce qu’elle est blindée de fric par excellence se croit vraiment tout permis et regarde limite les gens dits de catégorie «moyenne» un peu de haut...un peu comme cette femme, tiens. T’arrives de nulle part alors que ton interlocutrice veut peut-être déjàn parler à quelqu’un et «Oh bonsoir je suis telle personne, enchantée de faire votre connaissance...» ...en gros le genre de personne qui se fout un masque de gentillesse et politesses simulées devant vous et qui derrière vous, vous traitera comme de la sous-merde sous prétexte que vous n’êtes de son rang social.

Alors que je commence sérieusement à me demander si toute la soirée va se dérouler comme ça pour moi et si je ne ferais pas mieux de rentrer dans mon appart’ ou encore mieux...de planter ce gala pour organiser un after dans mon pub-lounge, je me retrouve soudainement à chute avec un jeune femme brune qui a des soucis avec l’un de ses escarpins vernis. Un peu sonnée la demoiselle brune ne remarque pas tout de suite qu’elle est sur moi mais lorsqu’elle s’en aperçoit elle se détache de moi en piquant un fard...

«Oh bon sang ! Je suis désolée, infiniment désolée ! Je ne vous ai pas fait mal ? Vous allez bien ? se confond-t-elle en excuses.

- Ce n’est rien...je n’aie rien, rassurez-vous mademoiselle. Tout va bien mais vous, vous n’avez rien?» demandais-je à mon tour, un sourire rassurant aux lèvres.

La jeune femme brune n’a pas le temps de me répondre qu’un bruit de talons claquant le carrelage du sol se fait entendre non loin de nous puis une voix, féminine cette fois, pose également les mêmes questions que moi à la jeune femme brune. Cette dernière lui répond et alors la même voix s’adresse à moi cette fois-ci...

« Pas de mal monsieur ? »

En tournant la tête vers la voix, je m’aperçois que la seule personne qui se soucie de nous n’est nulle autre que la jeune femme blonde avec qui j’essaie désespérément d’engager la conversation depuis tout à l’heure...


«Non...enfin je crois et j’aurais juste quelques méchants bleus tout au plus mais je vous avouerais que sous la surprise et le feu de l’action, je n’aie rien senti, mademoiselle. Pour le moment la seule chose qui a souffert c’est ma veste mais ce n’est pas si grave. Je vous remercie tout de même de vous être inquiétée pour nous.» dis-je en souriant

Intérieurement, je remerciais la jeune femme brune de m’avoir permis de parler un peu à mon interlocutrice à qui j’ajoute en me redressant un peu avec un sourire ...

«Ah veuillez m’excuser, j’en oublie les bonnes manières et je ne me suis pas présenté. Je m’appelle Killian O’Conneil, enchanté de faire votre connaissance mesdemoiselles.»



Dernière édition par Killian O'Conneil le Jeu 4 Sep - 1:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: welcome & bienvenue + tout le monde   Sam 30 Aoû - 12:35


   
Welcome et Bienvenue

   
Kaylee & tout le monde

   
On peut clairement dire que la soirée commence mal pour moi. J'aurais dû attendre Liam dehors, quitte à ce qu'il me retrouve métamorphosée en glaçon. Lui au moins a l'habitude de ma maladresse. Ce pauvre homme que je viens d'écraser en revanche … Il n'a rien fait pour mériter ça et ne s'y attendait même pas. C'est terriblement gênant. Je ne lui en aurais pas voulu s'il s'était mis à crier au scandale en découvrant que toute sa boisson s'était vidée sur sa veste. Mais … non. Au lieu de ça, il m'adresse un sourire on ne peut plus rassurant et s'inquiète même de mon état. Bon sang, c'est lui qui a tout pris, et il me demande quand même si je vais bien ? « Bien sur, je n'ai rien senti, je dois avouer que vous faites un merveilleux amortisseur. » Je n'ai pas le temps de lui répondre qu'une autre personne entre en scène. Il s'agit de la jolie blonde qui accompagne le brun baraqué un peu intimidant. Je bats des paupières et plisse légèrement les yeux, un peu perplexe. En toute sincérité je n'ai pas saisi tout ce qu'elle vient de dire, je crois que je suis encore un peu sonnée, mais le ton a plutôt bien traduit ses paroles. Tout comme mon inconnu victimisé, elle me demande si je ne me suis pas fait mal. Je hoche la tête sans oser prononcer le moindre mot, me demandant quand est-ce qu'on va me hurler dessus. Heureusement que je ne me suis pas vautrée sur le buffet. Pour rien au monde je n'aurais voulu voir le copain de la gentille blonde s'énerver après moi pour avoir foutu son gala en l'air.

Ne sachant plus où me mettre, je passe mes mains sur le tissu de ma robe pour vérifier que tout est bien en place. Dieu merci, le vêtement ne s'est pas déchiré. Il n'aurait plus manqué que je m’exhibe aux yeux de tous sans m'en apercevoir. Je m'autorise à pousser un petit soupir silencieux, soulagée d'avoir évité le pire finalement. L'homme reprend la parole et je reste aussitôt pendue à ses lèvres. Il se présente comme étant un certain Killian O’Conneil, mais ne me demande aucun dommage pour l'état de ses habits.

- J'aurais préféré vous rencontrer dans de meilleures circonstances, avouais-je en passant une main honteuse sur mon visage. Je m'appelle Kaylee Thompson. Je payerai le passage au pressing de votre veste si vous voulez. Désolée d'avoir bousillé votre soirée …

Une nouvelle voix, familière cette fois-ci, attire alors mon attention. Toujours à moitié pieds-nus, je me détourne à demi de mes deux interlocuteurs pour découvrir un Liam vêtu comme un prince, justement occupé à jouer ce même rôle. Je le regarde rechausser mon escarpin de ses propres mains, complètement interdite, et ne le quitte pas des yeux alors qu'il se redresse devant moi.

- Je, euh … Tu es enfin arrivé, bafouillais-je assez piteusement en venant le serrer brièvement dans mes bras avec un soulagement certain.

Il arrive au bon moment, tout pile pour me tirer des misères dans lesquels je m'enfonce. Je crois que je n'ai jamais été aussi heureuse de le voir. Mais je ne mets pas longtemps à l'écarter de moi en le tenant par les épaules pour mieux pouvoir l'observer de haut en bas. Depuis que je le connais, je ne l'ai jamais vu habillé autrement que pour le travail au refuge. En clair, rien qui ne ressemble à ce qu'il porte aujourd'hui. En lui confirmant ce matin par texto qu'il allait devoir faire un effort sur sa tenue, je me suis attendue à le voir débarquer en baskets, jean neuf et chemise propre tout au plus. Dire que je me suis trompée est de loin un euphémisme. Je suis bluffée. Mieux encore, stupéfaite ! Liam est venu paré d'un costume qui lui sied à merveille et semble avoir été conçu pour lui et personne d'autre. Il a dû dépenser une fortune ! Pour peu je me sens bien minuscule et misérable à côté de lui, avec ma robe toute simple et mes pantoufles de Cendrillon achetées en promotion.

- Tu es juste … wow ! Je ne m'attendais pas à ça ! Tu as bien caché ton jeu ce matin, m'exclamais-je sans parvenir à cesser de le détailler jusqu'à ses boutons de manchette.

   
   
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: welcome & bienvenue + tout le monde   Dim 31 Aoû - 15:14

Plus j'avance dans la pièce et plus je me referme comme une coquille d’huître, murée dans mon silence. Je ne remarque pas ses regards vers une jolie rousse avec un dos nu presque plus provocant que ma robe, ni son sourire béat. Juste ma peur, et le souvenir de ma rencontre avec Matt, l'organisateur de la soirée. C'était lui, l'ami que Nate voulait me présenter. Ce ne pouvait être quelqu'un d'autre. Je presse son bras plus fort contre moi pour tenter de retrouver une once de courage, le courage d’apparaître plus de dix minutes à cette soirée. Grand-père me ferait la morale sinon... et j'avais de l'argent à dépenser tout droit venu de la fondation « Taylor ». Le bonheur de me pavaner à son bras disparaît quand nous entrons, et me voilà prise d'une angoisse oppressante. C'est comme si un poids empêchait ma poitrine de se soulever correctement et d'aspirer l'air nécessaire. « Respirez fort, calmez-vous. » Un brin de colère monte en moi, mais ne suffit pas à remplacer l'appréhension. J'ai envie de lui crier dessus, lui dire que ce n'est pas si facile que ça, que je ne peut pas respirer plus fort et me calmer. La peur coule dans mes veines comme un whisky pur malt l'aurait fait : se déversant rapidement et envahissant chaque parcelle de mon être.

Finalement Nate m'entoure de ses bras. Là j'ai l'impression d’être mieux, il me cache de celui que je ne veux pas voir. Puis, c'est Nate. « Voilà, tout doux, ça va aller. » Ha mais je t'en foutrais des « tout doux, ça va aller. » Ce n'est pas lui qui est en train de faire une crise d'angoisse et pleurer en plein gala de charité ! J'essaie d'étouffer mes sanglots mais tout remonte à la surface, les digues se rompent. Pourquoi fallait-il que je fasse ma maligne et que je ne dise rien de ce que je ressente ? Je respire encore par à coups, je suis plus calme, cependant ma respiration ne s'améliore pas et je sens que je ne vais pas tenir longtemps. Quelqu'un trébuche près de moi, je profite de cela pour faire diversion en m'appuyant sur mes talons pour arriver à sa hauteur. Je colle mes lèvres sur les siennes,  pose mes mains de part et d'autre de son visage en le sentant tressaillir. Qu'est-ce que je fais ? Merde, bordel de merde, ça c'était pas prévu. Il est tellement beau... c'en est presque criminel. Après ça je ne peux plus revenir en arrière, il est trop tard. En me reculant de quelques centimètres pour l'observer, je devine que j'ai fait une erreur. Je n'aurais jamais du... Putain de spontanéité de merde. « Déso... désolée... » J'articule malgré ma respiration sifflante et mes poumons qui se vident. Puis je sors quelques instants pour avoir l'air frais sur ma peau. Il faut que je me reprenne, je ne peux pas aller comme ça représenter l'entreprise de mon père, mon entreprise...

Revenir en haut Aller en bas

libre

avatar



INSCRIT DEPUIS LE : 05/08/2014
MESSAGES : 1874
POINTS : 7127



MessageSujet: Re: welcome & bienvenue + tout le monde   Mar 2 Sep - 11:09

Damian ∞ Tout le monde
Aussi banals soient ces gens, ils avaient au moins le mérite d'être aimables et accueillants. Je ne pouvais pas leur reprocher ça. J'écoutai sagement Louna me présenter les deux personnes à se tenir devant nous, prenant soin d'enregistrer leurs noms au moins le temps de la soirée. Si cet événement avait un tant soit peu d'importance pour ma fiancée, il était dans mon intérêt de me tenir à carreau. Et bien sûr, ça commençait par se souvenir de comment s'appelaient les individus les plus importants du gala. Je serrai courtoisement la main que monsieur O'Connor me tendit puis hochai discrètement la tête lorsqu'il remercia ma blonde fatale pour les aides que son cabinet versait au centre. Visiblement, c'était Louna l'élément important de notre couple ce soir, je m'en serais voulu de lui 'piquer la vedette' alors que je n'avais jamais eu affaire avec le CAH. C'est pour cette simple et bonne raison que je me contentai d'une modeste réponse quand notre interlocuteur me demanda ce que je faisais ici :

- Je suis éditeur, mais aujourd'hui je ne fais qu'accompagner ma fiancée, en effet. Néanmoins …

Un vacarme m'interrompit soudainement et me fit hausser un sourcil perplexe. La demoiselle qui se tenait aux côtés du grand brun fila sous notre nez en s'écriant quelque chose que je ne compris qu'à moitié. Je me penchai légèrement devant Louna pour pouvoir voir ce qui était en train de se passer derrière elle. Interloqué, j'observai un court instant la brune un peu idiote qui m'avait parlé tout à l'heure, occupée à écraser un homme qui avait à peine eu le temps de dire bonsoir. Quel boulet celle-là. Elle n'aurait pas pu se contenter de rester immobile et sur ses deux jambes dans un coin sombre ? Dans notre univers, à Louna et à moi, jamais une telle chose ne se serait produite. Je me redressai finalement et, imperturbable, je repris ma phrase là où je l'avais laissée :

- Néanmoins si vous connaissez quelques auteurs avec un minimum de talents présents dans cette salle, il se pourrait que le travail reprenne le dessus.

Je souris avec politesse. Habituellement, ma fiancée n'appréciait pas beaucoup que je sois aussi plongé dans le boulot. J'ignorai ce qu'elle allait dire cette fois-ci. Peut-être aurait-elle juste un rire crispé pour ne pas montrer à nos hôtes qu'elle n'était plus si contente que ça. Ou peut-être ne ferait-elle rien du tout et me laisserait vaquer tranquillement à mes occupations. Après tout, elle était ici dans le cadre de son travail non ? Je pourrais très bien en faire de même. Et puis Louna n'avait pas l'air de trouver si primordiale que je lui tienne compagnie ce soir. Alors bon.

_________________
You can't catch me.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fire-ice.skyrock.com/

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: welcome & bienvenue + tout le monde   Lun 15 Sep - 17:50






Gala de charité du CAH ♥
Victoire, Matt & tout le monde ♥




Je ne comprenais pas que personne ne se soit bougé pour aller porter assistance à la personne qui venait de tomber et qui s'était peut être fait mal, en emportant un autre dans sa chute. C'est le genre de choses qui me paraissaient inconcevables, vraiment. Je n'avais pas pu m'empêcher d'aller la voir. Ce n'était peut être pas dans les convenances de ces gens là, particulièrement de l'éditeur qui lançait un regard méprisant sur tout et tout le monde mais moi, c'était comme ça que je réagissais. J'avais demandé à la jeune femme qui était tombée et à l'homme qui avait été bousculé si tous deux allaient bien et ils me répondirent par l'affirmative ce qui me rassurait un peu.

L'homme s'adressa à nous en se présentant et je hochais la tête en lui souriant. Il portait le nol de Killian O'Conneil, probablemen irlandais comme Matt. La jeune femme se présenta aussi elle s'appellait Kaylee Thompson. Je me présentais à mon tour, en leur souriant essayant de gommer mon accent au maximum.

« Je suis Victoire De Bailleux, enchantée de faire votre connaissance ! »

La jeune femme se détourna ensuite un peu de nous, pour aller parler avec un homme qui s'était précipité vers elle lorsqu'elle était tombée, ils se connaissaient visiblement. Et quand à moi, je me tournais vers ce fameux Killian, avec qui j'avais déjà essayé de parler un peu plus tôt. Je jettais un œil discret à Matt, tout allait bien pour lui alor je me rencentrais ensuite vers mon interlocuteur.

« Alors,... Killian, si vous me permettez de vous appeler ainsi. Vous faites quoi dans la vie ? »

Cet homme avait l'air d'être quelqu'un de simple, le genre de personne avec qui on peut discuter facilement et je dois avouer que c'était exactement ce dont j'avais besoin. Quelqu'un avec qui discuter pour ne pas avoir envie de creuser un trou et je disparaître tout au fond. Ou pour ne pas avoir envie de fuir, au choix. Ce genre d'endroits, ce n'était pas du tout mon truc et j'étais là dans le seul but de faire plaisir à Matt puisqu'il me l'avait demandé. Alors effectivement, trouver quelqu'un avec qui discuter ce n'était pas du luxe. Je me mit à sourire à Killian, écoutant ce qu'il me disait. Et, avec un petit sourire amusé je lui posais la question qui me brûlait les lèvres.

« Et vous, comment vous avez atterri ici ? »

made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: welcome & bienvenue + tout le monde   Mar 16 Sep - 14:57






Gala de charité du CAH ♥
Victoire, Matt & tout le monde ♥



Ce soir c'était le gala de charité du centre où tu étais bénévole. Tu avais passé toute l'après midi, à aider à installer ce qui restait, dresser les tables et régler les quelques petites choses qu'il restait. Tu n'avais pas spécialement envie d'y aller, n raffolant pas de ce genre de soirée mais faisant partie des bénévoles tu n'avais pas trop le choix. Tu ne pouvais pas laisser Matt tout gérer tout seul, d'autant plus que tu savais que c'était ce soir qu'il allait enfin présenter sa petite amie dont il vous parlait à longueur de journée et tu savais qu'il aurait bien autre chose à gérer que des soucis à base de saladiers de chips et de verres cassés. C'est our cette raison que tu étais en sous vêtements devant ton miroir, te demandant ce que tu allais bien pouvoir mettre. Tu avais sorti plusieurs robes et tu les mettais devant toi, hésitant. Tu avais fini par choisir la robe rouge moulante que tu mettais quand tu avais des rendez vous important. La robe te moulait jusqu'à la taille à peu près et était assez courte, dévoilant donc tes jambes. Il ne faisait pas froid, tu n'avais donc pas mis de collants et tu portais juste une paire d'escarpins noirs, et une veste assez classe, noire aussi. En somme tu ne t'étais pas foulée pour l'instant.. A ça, tu avais ajouté un peu de rouge à lèvres, un peu de maquillage sur tes yeux et juste laissé tes cheveux lâchés. Tu ne savais pas trop comment te mettre sur ton 31 ce soir à vrai tu étais même un peu stressée.

Parce que tu avais aussi un rendez vous, tu avais proposé à Killian de passer au gala et il avait accepté. Tu ne savais pas trop comment te comporter avec lui tout ça était vraiment étrange.. Tu ne savais même pas encore tout à fait pourquoi tu l'avais invité au gala, si ce n'est parce que tu avais envie de le voir... C'était les pensées qui t'habitaient pendant que tu te préparais. Et lorsque tu avais regardé l'heure, tu avais constaté que tu avais déjà 30 minutes de retard.. Kill allait te tuer, il devait t'attendre tournant en rond dans la grande salle. Tu avais mis les bouchées doubles et lorsque tu étais arrivée devant les portes de la grande salle. Tu avais analysé les petits groupes. Matt discutait avec Damian, tu allais le laisser tout seul parce que tu n'avais pas envie de le voir celui là et Louna et Killian était en train de se relever, il avait une grosse tâche sur sa chemise. Tu t'étais précipitée vers lui, trottinant sur tes escarpins.

« Hey Kill.. Désolée je suis en retard. Qu'est ce qu'il t'es arrivé ? »

Tu avais salué les gens autour de lui, une petite blonde et Kaylee, que tu connaissais rapidement avant de te retourne vers vers lui attendant sa réponse. Tu avais posé une main sur son torse, examinant la tâche de plus près.

made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: welcome & bienvenue + tout le monde   Mer 17 Sep - 9:38

Tu voulais simplement montrer Grace à Matt. Lui qui connaissait Mia, tu savais qu’il ne pourrait qu’être bluffé par leur ressemblance physique. Tu peux regarder la jolie blonde sous toutes les coutures, c’est une copie conforme. Et elle est là, à ton bras et tu n’as pas l’impression que ce soit une mauvaise chose. Forcément. Ça te rappelle de bons souvenirs. Mais ça t’inquiète aussi un peu, tu sais qu’Anna t’en veut déjà. Pourtant, ce n’est que sa main sur ton bras, rien de plus. Parce qu’aller plus loin, ce serait mal. T’utiliserais le souvenir de ta femme pour la réanimer à travers Grace. En fait, ce serait l’utiliser elle et elle ne le méritait pas. Tu ne devrais peut-être pas parce que tu ne la connais pas mais t’as de l’affection pour elle. C’est bien qu’elle soit à ton bras. Tu apprendras à mieux la connaître. Et, honnêtement, ça t’aurait fait vraiment bizarre de la voir au bras d’un autre. Oh oui, c’est vraiment bête mais… Tu serai peut-être un peu envieux. Tout simplement parce que t’aurais l’impression de voir ta femme se balader avec un autre. Plutôt humain comme réaction au final. Mais loin d’être raisonnable. Décidément, ça ne te ressemble pas tout ça. La jolie Grace panique, pleure, sans que tu parviennes à en comprendre l’élément déclencheur. La foule ? Toi, si ça se trouve ? T’essayes de rester calme mais tu finis par paniquer un peu toi aussi. Jusqu’à ce qu’elle arrive dans tes bras. Tu fais du mieux que tu peux pour la consoler, tant pis pour les larmes sur ton beau costume. Mais ça ne suffit visiblement pas parce que, quelques minutes après, Grace vient plaquer ses lèvres tout contre les tiennes. Là, t’es totalement pris au dépourvu. Non, vraiment, tu ne l’avais pas vu venir. Et elle s’excuse en plus avant de filer par la porte d’entrée. Tu soupires, pas sûr de la démarche à suivre maintenant. Tu cherches Anna du regard, t’espères qu’elle ne t’a pas vu. Une dispute à ce stade de votre relation, ce n’était vraiment pas nécessaire. Finalement, tu sors à ton tour et rejoins Grace qui a toujours l’air autant bouleversée. T’essayes de lui sourire histoire de dédramatiser la situation mais tu n’es pas très convaincant. « Ça va ? Je peux vous ramener si vous voulez. » Et tu comptes bien le faire. Vu son état et sa tenue, tu ne la laisserais rentrer seule pour rien au monde.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: welcome & bienvenue + tout le monde   

Revenir en haut Aller en bas
 

welcome & bienvenue + tout le monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» article-payer les mères à la maison,tout le monde y perdrait
» Boujou tout le monde
» LES GERARD DE LA POLITIQUE – Y en a eu pour tout le monde !
» Le sampler de "Tout le monde en parle"
» Tout le monde déteste... sauf vous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-