AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥
» pour «

Partagez | 
 

 Le mariage est un saut périlleux dans l'avenir ♦ Louna & Fauve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Le mariage est un saut périlleux dans l'avenir ♦ Louna & Fauve   Dim 24 Aoû - 14:06


Le mariage est la seule condamnation à vie qui peut être suspendue pour mauvaise conduite. Louna & Fauve

Le mariage est un saut périlleux dans l'avenir

Certaines personnes ont tendance à voir leur travail comme une contrainte. Juste un moyen de gagner sa vie. Et au final, rares sont ceux qui aiment vraiment leur job, non ? Pourtant, il n’y avait aucun doute sur le fait que moi, j’adorais mon travail. J’avais d’ailleurs tendance à ne pas compter mes heures. Cependant, ça, c’était assez courant lorsque l’on était son propre patron. Et j’étais vraiment ravie d’avoir pu monter ma propre entreprise… C’était pour le moment un joli succès, qui compensait les échecs de ma vie sentimentale. Parce que, clairement, mon mariage avait été un véritable fiasco… C’était peut-être pour cela que j’aimais un peu moins m’occuper de l’organisation de ces derniers. Mais soit. Cela faisait partie de mon boulot et je ne pouvais pas faire la fine bouche. Ce n’était d’ailleurs pas si horrible… Mais cela avait un peu trop tendance à me rappeler mon ex-mari. Clairement, quand on ne croit plus en l’amour, voir des jeunes couples, très amoureux et se faisant les yeux doux, c’était parfois agaçant. Pitoyable, presque. J’avais encore tendance à penser que tous les hommes étaient les mêmes. Alors forcément, cela ne m’aidait pas à me réjouir pour ces futurs mariés. Au contraire, j’avais presque envie de plaindre certaines femmes. Enfin, je n’étais pas censée les juger et avais pour habitude de rester professionnelle quoi qu’il arrive… Et justement, j’avais rendez-vous ce matin avec une jeune femme ayant fait appel à mes services pour organiser son mariage.

Même s’il s’agissait d’un mariage, j’étais plutôt contente d’avoir si rapidement mes premiers clients ici, à Manchester. Après tout, je n’étais là que depuis quelques semaines. Et se faire un nom en si peu de temps n’était pas aisé. J’avais donc tout intérêt à m’investir pleinement afin que ce mariage soit réussi et que mes clients soient satisfaits. De toute évidence, le bouche à oreille était un excellent moyen d’attirer du monde et je misais beaucoup là-dessus. Je mettais donc de côté toutes les réticences que j’avais généralement en entendant le mot « mariage » et rejoignais donc mon bureau quelques minutes avant l’heure de rendez-vous. Lorsque la jeune femme arriva, je lui adressais un large sourire et me levais pour l’accueillir. « Bonjour ! Mademoiselle Williams, c’est bien ça ? Installez-vous, je vous en prie… » déclarais-je en désignant les deux chaises qui se trouvaient de l’autre côté du bureau, tandis que je prenais moi-même place en face d’elle.  « Vous êtes venue seule ? Ou votre compagnon va vous rejoindre ? » demandais-je assez rapidement, surprise de voir la jeune femme sans son futur époux. Généralement, lors d’un premier rendez-vous, les deux étaient là. Après tout, il s’agissait de l’organisation de leur mariage et les deux avaient leur mot à dire…
(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Le mariage est un saut périlleux dans l'avenir ♦ Louna & Fauve   Dim 24 Aoû - 19:51

Spoiler:
 


Le mariage est la seule condamnation à vie qui peut être suspendue pour mauvaise conduite. Louna & Fauve

Le mariage est un saut périlleux dans l'avenir



Ah le mariage … C'était un sujet important dans l'esprit de Louna depuis un moment et plus les jours s'écoulaient plus cela la hantait. Elle avait besoin de réponses et d'aide et comme elle n'en obtenait pas suffisamment de la part de son fiancé, elle avait décidé d'aller la chercher ailleurs. Le bouche à oreille fonctionne énormément à Manchester et alors qu'elle avait juste prononcé les mots "préparatifs de mariage" on lui avait fournit l'adresse de cette Mademoiselle Montgomery. Sans avoir encore une grande renommée en ville, il paraissait qu'elle faisait un travail merveilleux, d'après des personnes qui semblaient avoir assistés à un de ces évènements. Louna avait donc prit son numéro et avait décidé de la contacter, se disant qu'elle parviendrait peut-être à faire bouger les choses ainsi. Mais elle devait tout faire dans le dos de Damian ce qui n'était pas spécialement pour lui plaire surtout qu'il était plus que concerné et surtout elle allait rapidement avoir un problème même si elle préférait l'ignorer pour l'instant en se disant que ce n'était pas si grave que cela.

Elle profita donc d'une journée un peu plus calme au cabinet pour prendre rendez-vous et s'absenter de son travail l'espace de quelques heures. Elle arriva assez rapidement dans ce qui servait de boutique à la jeune organisatrice d'évènements et y entra. Le lieu ne payait pas forcément de mine, mais ce n'était pas le plus important pour Louna. En venant ici elle espérait pouvoir comprendre comment s'y prendre pour organiser ce mariage qui n'avançait pas sans vraiment vouloir accepter que le problème de date allait rapidement tout bloquer. Elle rendit à la jeune femme en face d'elle le sourire qu'on lui offrait et s'installa sur une des deux chaises devant elle. « Bonjour, oui c'est bien ca. Merci. » A peine était-elle installée que la remarque qu'elle craignait arriva. Il était évident que pour préparer un mariage il aurait fallu qu'ils soient tous les deux présents. Et pour cela il aurait encore fallut que Damian soit au courant et pire encore qu'il accepte de parler mariage plus en détail. « Je suis venue seule en fait … Je ne lui ai pas encore dit que je vous avais contacté. » Faire les préparatifs du mariage dans le dos du marié, c'était beau, ca promettait, mais surtout ca en disait long sur les problèmes qu'ils vivaient. Mais maintenant qu'elle était là, Louna ne pouvait plus reculer. Elle devait avancer et tenter d'entrer dans les détails avec la jeune femme qui se tenait en face d'elle. « Voilà je suis dans une situation un peu … particulière, et je pensais qu'un professionnel de l'organisation pourrait m'aider. » Elle ne savait pas comment lancer les choses. Elle n'était pas enceinte contrairement à ce qui risquait de sauter à l'esprit de la jeune femme en parlant de situation particulière. Mais c'est surtout qu'elle se sentait seule dans cette histoire de mariage. Elle avait besoin d'aide, toute l'aide qu'elle pourrait trouver, mais en définitive toute l'aide du monde ne changerait rien. Elle ne pouvait pas décider seule de ce que serait ce mariage et plus encore de quand il aurait lieu. C'est là qu'elle comprit que ca n'avait aucun sens. Mademoiselle Montgomery ne pourrait rien pour elle puisqu'elle-même n'avait pas de réponses à lui donner. « Mais je me rends compte en me tenant en face de vous que vous ne pourrez pas grand-chose pour moi. » C'était cela, personne ne pouvait l'aider en définitive. La seule personne qui pourrait la sortir de là était Damian. Louna n'avait que deux option à l'heure actuelle : soit elle parvenait à obtenir des réponses et une date de la part de son fiancé, soit elle devait se libérer de cette histoire qui ne semblait mener nulle part. « Merci de m'avoir reçue et désolée de vous faire perdre votre temps. » En fait ce n'était pas d'une organisatrice qu'elle avait besoin. Si elle devait faire appel à quelqu'un c'était à un psychologue pour savoir enfin se poser les bonnes questions et peut-être même pour y envoyer Damian et comprendre les problèmes qu'il rencontrait face au mariage. Pourquoi ne voulait-il pas en parler ? Pourquoi ne parvenaient-ils pas à fixer une date ? Pourquoi rien n'avait avancé depuis trois ans qu'ils étaient fiancés ? Tant de questions auxquelles elle ne pouvait pas répondre seule et qu'elle n'osait pas non plus poser à Damian.

(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Le mariage est un saut périlleux dans l'avenir ♦ Louna & Fauve   Mar 26 Aoû - 11:09


Le mariage est la seule condamnation à vie qui peut être suspendue pour mauvaise conduite. Louna & Fauve

Le mariage est un saut périlleux dans l'avenir

Bien sûr, à une époque, le mariage avait une grande importance pour moi. J’avais rêvé d’un grand et beau mariage. Et j’avais cru au prince charmant. Oui, celui avec qui on se voit faire toute sa vie, qu’on trouve parfait et qu’on aime de manière démesurée. J’y avais cru. Longtemps. Je pensais même l’avoir rencontré… Jusqu’à ce que le fameux prince ne se transforme en tyran. C’était ce qui avait provoqué la fin de notre union… Enfin, c’était surtout le fait qu’il soit devenu violent et ne me prête plus la moindre attention. Voilà comment j’en étais arrivée à ne plus faire confiance aux hommes et surtout, à ne plus voir le mariage comme un acte si beau et magique. Conneries ! Mais je n’étais pas là pour dégoûter mes clients du mariage. Eux, ce qu’ils voulaient, c’était un grand et beau mariage. Et j’étais là pour les aider à organiser tout ça. Voilà tout. Je veillais donc à ce que mon passé et mon avis n’influence pas ma manière de travailler… Et jusqu’à présent, j’avais plutôt réussi. Et il allait de soi que j’allais continuer ainsi… Après tout, j’étais peut-être tombée sur un mauvais type. Peut-être que des hommes bien, ça existe aussi… Enfin, passons. Cela n’avait que guère d’importance. Type bien ou pas, je devais désormais m’occuper du mariage de cette Mademoiselle Williams. « Bonjour, oui c'est bien ca. Merci. » Bien sûr, je fus surprise de la voir arriver seule, mais supposai aussitôt que son compagnon allait nous rejoindre d’une minute à l’autre. Une fois qu’elle fut installée, je lui posais directement la question pour savoir de quoi il en retournait. « Je suis venue seule en fait … Je ne lui ai pas encore dit que je vous avais contacté. » Je fronçais légèrement les sourcils, surprise et intriguée par une telle façon d’agir. Etrange, quand même…  Comment voulait-elle organiser un mariage dans le dos du principal intéressé ? Et pour quelle raison ? Ce n’était pas du tout banal et surtout, cela n’allait rien faciliter. Quoi que… C’était parfois plus simple de tout organiser avec une seule personne, plutôt que les deux. Cela évite les désaccords… Mais nous risquions alors de faire quelque chose qui pourrait déplaire au futur marié. « Voilà je suis dans une situation un peu … particulière, et je pensais qu'un professionnel de l'organisation pourrait m'aider. » Ca, c’était possible, oui. Enfin, tout dépendait de la situation. Mais en théorie, j’étais bien là pour l’aider.

Alors que j’allais lui répondre pour lui demander plus de détails, elle reprit la parole « Mais je me rends compte en me tenant en face de vous que vous ne pourrez pas grand-chose pour moi. » J’en avais vu, des histoires étranges… Mais alors là ! Cela ne faisait même pas quelques minutes qu’elle était là, que la jeune femme émettait déjà l’idée que je ne pourrais rien faire pour elle. Soit elle ne savait vraiment pas ce qu’elle voulait… Soit il y avait anguille sous roche. « Merci de m'avoir reçue et désolée de vous faire perdre votre temps. » Il était impensable qu’elle parte déjà, sans même m’avoir exposé le cœur du problème. Etait-ce le stress du au mariage qui la mettait dans un tel état ? Je me pinçais légèrement les lèvres et appuyais mes avant-bras sur mon bureau. « Attendez… On va tout reprendre ensemble, vous allez tout m’expliquer et on va voit ce que je peux faire, d’accord ? » demandais-je calmement en fixant la jeune femme avant de me laisser aller dans mon fauteuil. « Quelle est cette situation « particulière » dans laquelle vous vous trouvez ? C’est à cause de cela que vous m’avez contacté sans en parler au futur marié ? » demandais-je dans un premier temps. Pour une fois, je ne cherchais pas à savoir en priorité la date de mariage, le thème voulu ou l’avancement des choses. Il fallait déjà que je saisisse bien le contexte. Parce que de toute évidence, ce n’était pas simple. Et ça semblait assez flou dans l’esprit de la future mariée, pour qu’elle soit elle-même perdue, sans savoir où trouver de l’aide. Il fallait donc que j’éclaircisse tout ça, que je comprenne où était le problème, avant de réellement penser au mariage.


(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Le mariage est un saut périlleux dans l'avenir ♦ Louna & Fauve   Mar 26 Aoû - 20:20


Le mariage est la seule condamnation à vie qui peut être suspendue pour mauvaise conduite. Louna & Fauve

Le mariage est un saut périlleux dans l'avenir



Louna n'était généralement pas du genre à aimer demander de l'aide à des personnes qu'elle ne connait pas. Elle n'aime pas étaler sa vie privée devant de parfaits inconnus et c'est pourtant ce qu'elle avait envisagé de faire en prenant contact avec une organisatrice pour le mariage. Elle avait prit rendez-vous sur un coup de tête, après une énième discussion qui n'avait pas aboutit avec Damian. Elle avait pensé sur l'instant que c'était une bonne idée, qu'on pourrait lui donner des astuces et des conseils à appliquer pour les préparatifs. En fait en se retrouvant en face de l'organisatrice, plus elle réfléchissait et moins elle parvenait à comprendre elle-même pourquoi elle avait fait cette démarche. Peut-être avait-elle espéré que cela ferait réagir Damian ? Mais dans ce cas là, plutôt que d'appeler directement quelqu'un elle aurait dut lui dire qu'elle envisageait de le faire. Quoi qu'il en soit, elle était là à présent et se sentait coincée. Elle savait que ce rendez-vous ne mènerait nulle part puisqu'il manquait l'élément principal pour pouvoir tout organiser. Elle ne se rendait compte que maintenant à quel point son idée avait été bête et combien elle pouvait être idiote d'avoir envisagé de faire les choses dans le dos de Damian. Mais en fait ce n'était pas cela, elle ne voulait pas faire les choses sans l'inclure bien au contraire, mais elle avait besoin d'aide pour comprendre cette situation et pour l'aider à avancer. Elle n'avait juste pas encore envisagé assez sérieusement vers qui se tourner. Elle avait cru que quelqu'un qui savait organiser des mariages pourrait l'aider, mais d'être face à Fauve lui  fit comprendre qu'il n'en était rien, qu'elle était pas au bout de ses malheurs et plus encore qu'elle ne pouvait compter sur personne pour l'aider dans cette histoire.

Elle était même prête à partir, à tout annuler et à attendre d'avoir plus précisément l'attention de Damian pour revenir lorsque la jeune organisatrice face à elle tenta de la retenir. Tout reprendre du début, expliquer sa situation à quelqu'un qu'elle ne connaissait pas pour obtenir son aide sur la question. Elle n'était pas sure que ce soit la meilleure chose ni que ca l'aiderait. Après tout personne ne pourrait se mettre à la place de Damian pour lui donner les réponses dont elle avait besoin et il avait très clairement dit qu'elle devait attendre, qu'elle devait encore se montrer patiente. Face à Fauve qui ne demandait visiblement qu'à l'aider, elle se réinstalla sur sa chaise, cherchant par où commencer et surtout comment expliquer les choses sans les amplifier. Louna se passa les deux mains sur le visage, tentant de se reprendre, de réfléchir posément à cette situation avant de finir par lâcher. « Vous avez déjà organisé un évènement sans avoir de date de fixée ? » Elle jeta un rapide coup d'œil à la jeune femme en face d'elle avant de préciser. « Voilà la particularité de ma situation. » Elle savait bien que la date était toujours le premier détail qu'il fallait fixer pour quoi que ce soit. On ne pouvait rien prévoir d'autre sans avoir de date et c'était l'élément qui manquait à la jeune blonde depuis trois ans. Et visiblement il risquait de lui manquer pendant quelques temps encore. Et alors qu'elle venait de lâcher ce détail elle ne savait plus quoi ajouter. Devait-elle entrer dans le détail de sa relation ? Ca ne regardait personne d'autre qu'elle et Damian. Et pourtant elle avait ce besoin d'être épaulée, de se sentir soutenue et d'avoir l'avis de personnes extérieures pour s'assurer qu'elle était normale. Après tout peut-être que c'était elle le problème, peut-être qu'elle voulait tout précipiter alors qu'il fallait simplement laisser les choses se faire toutes seules, naturellement.

La blonde prit une grande inspiration, posa une main sur son front comme pour y retenir tout ce qui semblait vouloir en sortir d'un seul coup et finit par se lancer. « Voilà ca fait trois ans que nous sommes fiancés et aucune date ne se fixe pour le mariage. En fait je crois que je suis simplement trop impatiente et que ne pas en parler et ne rien préparer me donne l'impression de ne pas avancer, aussi bien dans les préparatifs que … » Elle préféra ne pas finir sa phrase même si le reste était explicite. Ils n'avançaient pas dans les préparatifs de ce mariage, tout comme ils n'avançaient pas dans leur vie de couple. Depuis leurs fiançailles ils s'étaient officiellement installés ensemble, mais depuis absolument rien n'avait bougé ou changé et c'était certainement ce qui était le plus frustrant pour Louna.
(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Le mariage est un saut périlleux dans l'avenir ♦ Louna & Fauve   Jeu 28 Aoû - 20:39


Le mariage est la seule condamnation à vie qui peut être suspendue pour mauvaise conduite. Louna & Fauve

Le mariage est un saut périlleux dans l'avenir

Depuis que je faisais ce métier, j'avais rencontré toute sorte de situations farfelues et improbables.  Certaines plus faciles à gérer que d'autres... Mais c'était ainsi. Et en aucun cas, je ne pouvais renoncer ou me laisser avoir par une situation quelque peu délicate. Sinon j'étais perdue. Et puis, ce n'était pas dans mon caractère de me laisser faire... Ou du moins, de me laisser abattre si facilement. Ce fut d'ailleurs pour cela que je tentais de retenir la jeune femme, arrivée quelques minutes plus tôt. Elle pensait que je ne pourrais pas l'aider, face à sa situation « délicate ». Peut-être qu'elle avait raison... Ou qu'elle se trompait. Nous ne pourrions le savoir qu'en discutant de ce qui posait problème. Il n'y avait que comme cela qu'on pouvait réellement avancer. Peut-être que je pouvais vraiment l'aider. Ou qu'ensemble, nous arriverions à débloquer la situation. Mais il fallait déjà qu'elle m'explique un peu mieux tout ça. « Vous avez déjà organisé un évènement sans avoir de date de fixée ? » Je fronçais légèrement les sourcils en levant le regard vers la blondinette. Effectivement, si elle n'avait pas la date, nous ne pourrions pas aller bien loin. « Hum... Non... » répondis-je doucement, même si ce n'était pas véritablement une question. « Voilà la particularité de ma situation. » J'hochais vaguement la tête. « Mmmh, je vois... » répondis-je doucement, songeuse. Certes, c'était plutôt rare que les futurs mariés qui venaient me voir, n'aient même pas une petite idée de la date. Mais ce n'était pas dramatique... Nous pouvions même voir cela ensemble, en fonction de leurs envies et de leurs disponibilités. Oui, c'était tout à fait envisageable et c'était aussi la seule solution que je voyais. Sauf s'ils préféraient voir ça entre eux, et revenir vers moi une fois le choix effectué. C'était une autre possibilité. Enfin, dans tous les cas, cela me semblait susceptible d'être réglé rapidement. Après tout, il n'y avait à priori aucune raison pour que l'un ou l'autre veuille retarder la date de mariage...

« Voilà ca fait trois ans que nous sommes fiancés et aucune date ne se fixe pour le mariage. En fait je crois que je suis simplement trop impatiente et que ne pas en parler et ne rien préparer me donne l'impression de ne pas avancer, aussi bien dans les préparatifs que … » Trois ans ? Je plantais soudainement mon regard dans le sien en écarquillant les yeux. Trois ans qu'ils étaient fiancés et rien ? Là, c'était bizarre. Vraiment bizarre. Lorsqu'elle m'avait avoué que la date n'était pas encore fixée, j'avais supposé que la décision de se marier était assez récente. Mais là... Ca faisait beaucoup. J'hochais donc vaguement la tête lorsqu'elle préféra taire la fin de sa phrase, qui se devinait assez facilement. S'ils n'avançaient pas, que ce soit dans les préparatifs du mariage ou dans leur vie de couple, c'était que quelque chose clochait sans doute... Il y avait bien une raison pour qu'il ne veuille pas s'engager ! Peut-être parce qu'il n'envisageait pas de rester avec elle ? Qu'il menait une double vie ? Non. Fauve, ça suffit ! Mon ex-mari avait fait cela, ce n'était pas pour autant que ce type faisait de même. Mais il fallait tout de même avouer que c'était un peu étrange... « Non, je ne pense pas que vous soyez trop impatiente... Trois ans, ça fait beaucoup pour  décider d'une date de mariage. Et il ne vous a jamais donné de réponse ? C'est surprenant... Il a peut-être peur de s'engager.... Le mariage peut parfois effrayer les hommes, vous savez ! » lançais-je finalement d'un ton un peu plus léger. Sans le connaître, je ne pouvais pas me permettre du juger cet homme ou de porter des accusations infondées sur lui. J'attrapais alors mon menton et réfléchissait un bref moment. « Peut-être que si vous le mettez au pied du mur, en lui disant que vous avez fait appel à une organisatrice de mariage et qu'il faut impérativement une date, il vous en donnera une... » suggérais-je en haussant vaguement les épaules. Si on ne lui laissait pas vraiment le choix, il finirait peut-être par se décider. Ce serait sacrément culotté, en ayant fait appel à une professionnelle, de laisser stagner les choses et de faire perdre du temps à tout le monde, non ? « Vous en avez parlé avec lui ? Pour savoir ce qui le bloque... » demandais-je finalement. Certes, ce n'était plus vraiment dans mon rôle, mais je savais rassurer les futurs mariés qui, à l'approche de fameux jour, avaient tendance à s'inquiéter de tout !
(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Le mariage est un saut périlleux dans l'avenir ♦ Louna & Fauve   Dim 7 Sep - 23:48


Le mariage est la seule condamnation à vie qui peut être suspendue pour mauvaise conduite. Louna & Fauve

Le mariage est un saut périlleux dans l'avenir



Louna se sentait comme prise au piège dans cette relation qui n'avançait plus et dans cette histoire de mariage qui ne menait nulle part. Elle avait bien essayé d'en parler avec Damian, mais c'était vain et elle avait même finit par soulever de nouvelles questions qui rendaient la situation plus tendue encore. Ils n'avaient jamais vraiment parlés de ce qu'ils voulaient tous les deux pour l'avenir de leur couple et rien ne semblait pouvoir les gêner à ce sujet jusqu'à présent. Mais maintenant que les vannes étaient ouvertes et que les questions commençaient à se poser, il semblait impossible à la jeune femme de les refermer. Se ré-installant face à Fauve, la jeune femme repensa à la discussion qu'elle avait eut avec Damian à propos du mariage. C'était la dernière fois qu'ils en avaient parlés et elle avait finit par comprendre qu'elle n'obtiendrait pas plus de réponses. C'était même pire puisqu'il lui demandait de patienter encore pour le mariage mais surtout la question d'un bébé fut soulevée avec un résultat plutôt catastrophique il fallait bien l'avouer.

La jeune femme ne savait donc plus vraiment ou elle en était et peut être avait elle espérée trouver une alliée, une oreille compatissante ou même une amie en devenir en contactant cette organisatrice d'événements. Elle vidait son sac, tentait de rester juste dans ses propos de ne pas les amplifier ou les tourner à sa faveurs, mais de toute façon c'était un peu obligatoire puisque Damian n'était pas la. Et les réponses qu'elle obtenait allaient bien dans son sens, heureusement ou malheureusement pour elle. Le problème ne venait pas forcément d'elle et ce n'était qu'une confirmation qu'elle était dans une situation délicate. Et les questions de Fauve n'étaient pas vraiment la pour l'aider, malgré la gentillesse et la bonne volonté de la jeune femme. « Disons que nous n'avions jamais reparlé depuis sa demande ... Et l'autre jour ... Nous en avons parlé mais tout ce qu'il me dit c'est qu'il préfère attendre encore un peu, qu'il me donnera bientôt une date. » Louna n'en pouvait plus d'attendre et elle sentait bien qu'elle ne tiendrait plus très longtemps sans des réponses officielles et précises. Mais elle savait aussi qu'à trop tirer sur la corde elle risquait de tout perdre. Elle savait bien que leur dernière discussion sur le sujet avait laissé des traces et que Damian ne supporterait pas qu'elle lui force la main, et cela même si elle savait que ce qu'elle faisait à cet instant était exactement la chose à ne pas faire.

Et alors que Fauve lui posait la question sur laquelle elle réfléchissait justement elle comprit qu'elle faisait une grosse erreur. Plus elle prenait conscience de cela et plus elle réalisait que cette idée était finalement la pire au elle aurait pût avoir. « Je crois qu'en fait c'est ce que j'avais en tête, mais je le connais, si je tente ça je sais que ce sera finit. Il est très borné, il prend les décision par lui même et ne supporte pas qu'on lui dicte son attitude ou ce qu'il doit faire. Je n'ai aucune chance de l'amener ici s'il ne l'a pas décidé et encore, s'il ne prend pas mal le fait que je vous ai contacté sans rien lui dire. » Louna était en train de signer son arrêt de mort ou plus précisément la fin très probable de sa relation avec Damian en venant ici alors qu'il avait été clair concernant le mariage.

Et finalement Louna avait l'impression d'être en sécante avec un psy qui soulevait une à une les questions importantes qu'elle devait se poser absolument à présent. Qu'est-ce qui pouvait bien le bloquer ? De leur discussion elle avait retenu qu'il ne voulait pas précipiter les choses, mais elle n'avait pas eut beaucoup plus d'explications. Elle avait bien tenté de lui tirer les vers du nez mais ça n'avait mené nulle part et la discussion s'était arrêtée nette, soulevant une question plus douloureuse encore, celle des enfants. Un peu perdue dans ses pensées, elle revoyait cet instant ou Damian lui avait avoué qu'il n'avait jamais envisagé l'idée d'avoir des enfants ce qui résonnait dans les oreilles de la jeune femme plutôt comme le fait qu'il n'en voulait simplement pas. Ce n'était pas une question à laquelle il fallait réfléchir, soit on en voulait, soit non. Fouillant dans cet instant pénible, la jeune femme laissa fissurer la carapace qu'elle montrait à tout le monde et les larmes commençaient à lui monter aux yeux alors que Fauve lui demandait si elle savait ce qui pouvait le bloquer. Tentant de se reprendre et de ne rien laisser paraître de son malaise elle tenta de répondre. « C'est un maniaque du contrôle, il a besoin de tout contrôler en détail et veut toujours décider de tout alors il se fiche de savoir pourquoi où de me le dire, il n'en sait rien lui même. Il sait juste qu'il préfère attendre encore un peu sans pouvoir me donner de raison en plus. » Elle n'aimait pas parler ainsi de Damian, n'en donner que les mauvais côtés. Mais il fallait avoue que depuis quelque temps les bons moments étaient plus difficiles dans leur couple. C'était comme s'ils s'étaient éloignés depuis trois ans et qu'ils avaient tous les deux changés dans des directions opposées. Tout ce qui comptait pour lui c'était son boulot, alors qu'elle voulait profiter d'as vie maintenant et qu'elle laisserait bien le boulot un peu de côté parfois. Ce qui faisait renaître en elle une autre interrogation que n'importe qui se poserait sûrement en entendant cette histoire. « Mais j'en arrive à me demander s'il ne veut pas simplement faire marche arrière et oublier cette histoire de mariage. Même s'il m'a dit que non .... » La jeune femme ne pouvait pas aller plus loin. Elle venait en une seconde d'en dire plus sur sa vie à une parfaite étrangère qu'elle connaissait depuis quelque minutes que ce qu'elle avait pût dire à son en tirage le plus proche, ces amies, depuis des mois. « Je me rends compte que je vous fait vraiment perdre votre temps. Je ne vous embêterais plus avec mes histoires. Combien voulez vous pour ce rendez-vous ? Je tiens à vous régler quelque chose. »
(c) Bloody Storm

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le mariage est un saut périlleux dans l'avenir ♦ Louna & Fauve   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le mariage est un saut périlleux dans l'avenir ♦ Louna & Fauve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le mariage est un saut périlleux dans l'avenir ♦ Louna & Fauve
» Mariage
» Premier saut de Noratlas, dans le cadre de Cervolix, en Auvergne
» Bienvenue dans notre " Famille" !
» Il lui offre une robe en 9999 fleurs lors d’une demande de mariage!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-