AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 mes racines et mes ailes + victoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: mes racines et mes ailes + victoire   Sam 30 Aoû - 17:42


mes racines et mes ailes
victoire & matthew
    J'ai découvert en elle, J'ai découvert mes racines et mes ailes Dans son rire et ses yeux, l'essentiel J'ai découvert en elle, j'ai découvert ma terre et mon ciel, Une attache à  nulle autre pareille Mes racines et mes ailes qui font de notre histoire, De nos regards, un trait d'union, Et de mes chaînes, ma liberté sans condition, Et ma plus belle prison Comme une revanche inesperée, Comme une urgence à  partager Une evidence en moi se fait


Il n’est que deux heures de l’après midi et tu t’ennuie. T’es à la maison alors que Victoire est partie au boulot. Elle a du reprendre, malgré tes protestations sur la plaie à sa cuisse mais une fois encore elle a fait la dure et a affirmer que tout allait bien et que ça ne lui faisait pas mal. Tu lui as fais promettre de faire attention et elle est partie pour. A midi, tu étais seul à la maison, toujours, tu l’as eu au téléphone et elle était sur un chantier du coté ouest de la ville. Tu ne pensais pas que les arbres de la ville étaient si chiants. Avant de la connaitre, tu ne pensais même pas que ces arbres pouvaient fournir du boulot pour une journée entière, et chaque jour de l’année en plus. Mais finalement c’est le cas et ta petite blonde fait parti de ces gens qui les abats, quand ils deviennent dangereux.

Tu as la télécommande en main et tu zappes. Tu soupires. Ca fait déjà plusieurs jours que tu es rentrée, trois ou quatre, tu ne sais déjà plus et c’est la première journée que tu passes seul. Ca te fait bizarre de ne pas l’avoir contre toi pour regarder la télévision, de ne pas pouvoir embrasser sa peau et tenir sa main. Tu soupires, clope au bec avec une bière dans la main libre.

Finalement, le téléphone sonne. Tu te redresse et tu poses tout sauf la clope, pour aller décrocher le téléphone qui était posé sur la table de la cuisine. Tu es surpris quand tu entends qui est au téléphone et tu tentes un instant de te remettre en tête l’imagine de ce type. Tu te souviens ! C’est le jeune qui mate Victoire et à qui elle dit de fermer sa gueule à chaque fois. Tu ne sais plus son prénom mais tu t’en fiche parce que ces propos ont un effet immédiat.

Tu lui raccroches au nez, tu file vers la chambre pour enfiler tes baskets et un t-shirt. Tu passes ta veste et tu finis par quitter l’appartement pour rejoindre ta  voiture. Tu démarre et tu pars le plus vite possible vers l’hosto de la ville. Bordel, tu détestes cet endroit ! Tu te gare une fois arrivé et tu sors. Au téléphone, on t’avait déjà donné les infos alors pas besoin de demander à l’accueil tu grimpes les escaliers et tu arrives dans le service. Elle est ou ? ELLE EST OU ? Finis-tu par crier dans le couloir, tu perds patience. T’as le point serrer alors que le type tente de te calmer. Du calme mon pote, pas la peine de t'énerver. Je suis pas ton pote, et je suis PAS CALME ! Tu lèves le poing et voyant que tu étais sérieux il montre la chambre.

Tu y entres, voyant endormie ta belle blonde. Perfusion, bandages, et des bleus. Ton cœur se serre à la voir ainsi. Tu t'assois calmement, ou presque, au bord du lit pour caresser sa joue. Son coéquipier ne t'as rien dit de son état, il a juste expliqué la situation. Sa cuisse lui a fait soudainement mal et elle a raté sa grimpe de l'arbre, elle a fait une chute de plusieurs mètres. Enfin c'est ce qu'il dit le con du couloir. Tu tends ta main et caresses sa joue de tes doigts, l'autre main prenant la sienne pour la serrer. tu ne vois aucune réaction, tu paniques, t'as les yeux rouges et tu n'arrive pas a retenir ta peur. Ca te rappelle la mort de ta mère, quand tu es venue serrer sa main et qu'elle ne s'est jamais réveiller. je t'en prie, me laisse pas. finis-tu par marmonner au bord des larmes.

Hey mec, soit zen ! Tu tournes la tête vers lui et tu le fusilles du regard. Jamais tu n'as était sur le point de tuer un mec en dehors de ton boulot. Tu relâches sa main et tu approches du petit con qui s'est avancé vers toi et tu l'attrapes par la gorge, le plaquant contre le mur en le soulevant. moucheron... tu fermes ta gueule, t'as rien à faire ici ! Si je te vois encore là, à roder autour de ma femme, je te jure que je te pète les mains au point que tu ne pourras plus jamais tenir un stylo. Tu fais peur, t'as la voix grave et menaçante malgré la larmes qui roule sur sa joue. La vie de ta femme est en danger, et l'autre petit con la ramène. Il est mal tombé !


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: mes racines et mes ailes + victoire   Sam 30 Aoû - 18:13


mes racines et mes ailes
victoire & matthew
    J'ai découvert en elle, J'ai découvert mes racines et mes ailes Dans son rire et ses yeux, l'essentiel J'ai découvert en elle, j'ai découvert ma terre et mon ciel, Une attache à  nulle autre pareille Mes racines et mes ailes qui font de notre histoire, De nos regards, un trait d'union, Et de mes chaînes, ma liberté sans condition, Et ma plus belle prison Comme une revanche inesperée, Comme une urgence à  partager Une evidence en moi se fait


Mon boulot a toujours étonné les gens. C'est toujours comme ça, ils croient que je travaille dans un bureau comme tout le monde et que je trie des papiers à longueur de journée, que je fais des photocopies en buvant du café. Hors, c'est loin d'être le cas. Moi, j’abats des arbres et je coupe des branches. Je suis perchée là haut à longueur de journée. Et forcément, des fois je me blesse. Ca a été le cas il y a quelques jours, j'avais dérapé et chuté de quelques mètres, heureusement retenu parle harnais et les cordes. Juste une entaille à la cuisse, je n'étais pas allée voir le médecin, ce n'était pas la peine. Un bandage, trois jours d'arrêt et j'étais retournée travailler.

Ce matin, je n'avais aucune envie d'y aller cependant. J'aurais voulu rester encore un peu plus avec Matt, qui avait essayé de me retenir. Mais je les avais laissé se débrouiller seuls suffisamment longtemps et il était temps pour moi d'y retourner. Honnêtement, j'avais vraiment eu du mal à partir et à le quitter. Ces derniers jours, on ne s'était pas décollés et on était restés ensemble absolument 24 heures sur 24. Et c'était vraiment génial. Alors autant vous dire que l'idée de rester loin de lui toute la journée ne m'enchantait pas plus que ça mais il fallait bien que j'y aille.. Il m'avait refait mon bandage, bien serré avant de partir histoire que je n'ai pas à le changer de la journée.

J'étais arrivée dans les locaux de la société et on nous avait directement affectés, quelques garçons avec qui je travaillais d’ordinaire et moi, dans la zone ouest de Manchester. Un gros chantier qui nous prendrait toute la journée, un grand parc où il y avait plusieurs arbre à élaguer pour qu'ils soient moins dangereux pour le public. Forcément, étant la plus légère et celle qui avait le plus l'habitude de grimper, j'étais celle qui était montée la haut. La matinée s'était relativement bien déroulée, ma cuisse me lançait par moment mais c'était largement supportable. J'avais appelé mon amoureux pendant ma pause, le rassurant sur le fait que j'arrivais encore largement à faire ce que j'avais à faire et le rassurant aussi sur le fait que je rentrerais bientôt. Il me manquait et je lui manquait aussi. Être loin d elui était réellement un déchirement...

L'après midi, j'avais du grimper dans un sapin qui avait pris des proportions gigantesques avec les années. Les gens sont vraiment cons de replanter leurs sapins de noël tout les ans... La montée était difficile et j'avais du changer mes cordes car celles de ce matin étaient usées. A environ 3 mètres de hauteur, j'avais senti que ma cuisse recommençait à saigner et j'avais commencé à avoir vraiment mal. J'avais essayé de grimper un mètre de plus, au lieu de descendre comme toute personne censée et je m'étais sentie tomber. Les cordes avaient lâchées et j'étais tombée. J'avais vu une partie de ma chute et je crois que je m'étais cognée dans une branche, parce qu'après ça le trou noir. J'ai quelques bribes de souvenirs, des voix, de Cook mon équipier qui était inquiet. Le son d'une ambulance et plus récemment un bip régulier.

Matt avait été prévenu forcément mais ça je ne le savais pas. Après qu'il ait manqué de casser la gueule à mon équipier, parce qu'il lui disait de se calmer, une infirmière était intervenue. « Vous êtes un proche monsieur ? ». Elle parlait d'une voix calme, essayant de lui transmettre ce calme et d'apaiser ses angoisses. Elle avait attendu sa réponse puis avait poursuivi. « Je ne vous cache pas qu'elle a un reçu un sacré coup sur la tête. Mais rassurez vous, elle n'a qu'une commotion cérébrale, elle devrait se réveiller assez vite. Par contre, elle a de sacrés bleus et il aurait fallu qu'elle fasse recoudre sa cuisse, c'est ce qui l'a fait chuter. Elle a du avoir sacrément mal... Bref, quelques contusions sévères mais rien de grave. Si elle se réveille ce soir, vous repartirez ensemble demain. Et elle aura interdiction de faire du sport ou quoi que ce soit pendant au moins un mois. » Après cette tirade, elle continue à lui sourire, posant même sa main sur son bras. J'aurais été réveillée que je l'aurais probablement mal pris d'ailleurs. C'est MON homme.


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: mes racines et mes ailes + victoire   Sam 30 Aoû - 18:30


mes racines et mes ailes
victoire & matthew
    J'ai découvert en elle, J'ai découvert mes racines et mes ailes Dans son rire et ses yeux, l'essentiel J'ai découvert en elle, j'ai découvert ma terre et mon ciel, Une attache à  nulle autre pareille Mes racines et mes ailes qui font de notre histoire, De nos regards, un trait d'union, Et de mes chaînes, ma liberté sans condition, Et ma plus belle prison Comme une revanche inesperée, Comme une urgence à  partager Une evidence en moi se fait


Tu ne sais pas vraiment comment tu es. Ce que tu ressens, c'est un mélange de colère, de tristesse, d’inquiétude. Et le petit con qui te parles ne fait que t'énerver encore plus. Alors tu as saisit son cou, l'a soulever et coller contre le mur de la chambre en lui parlant d'une voix menaçante. Jamais tu n'avais eu une telle réaction, jamais tu n'avais été sur le point d'étrangler un homme. Quand finalement l'infirmière arrive, elle tente de te calmer et tu relâche la pression, tu te mets à trembler et tu laisses le moucheront partir. Finalement tu tournes les yeux rouges et injecté de sang par la colère vers elle et tu incline la tête à sa question. C'est.. ma fiancée. Même si ce n'est pas encore officiel, même si elle n'a pas encore de jolie bague à son doigt, tu lui avais promit de l'épouser.

Tu écoutes alors les résultats de l'infirmière. Elle ne risque rien et ne devrait pas tarder à se réveiller. te voilà légèrement rassuré. Tu ne le seras que pleinement quand elle ouvrira les yeux et que tu l'engueulera. C'est de ma faute.. Finis-tu par marmonner pour l'infirmière. Elle pose une main sur ton bras et tu ne bouges pas, tu regardes simplement ta blonde endormie. Je lui avais dis, de faire soigner ça, j'aurais du insister, l'amener de force.. j'aurais du... Souffles-tu avant de finalement de te libérer de l'emprise de l'infirmière pour venir poser tes fesses au bord de son lit.

Tu prends sa main dans les siennes, les caressant alors tendrement. Si tu venais à la perdre, tu n'aurais plus rien. Tu te laisserais probablement mourir, tu repartirais pour des missions bien plus longue en espérant mourir pour la rejoindre. Tu ne vois pas ta vie sans elle, tu ne vois pas d'avenir sans elle à tes cotés. Tu veux l'épouser, avoir des enfants, les élever avec elle et continuer de l'aimer à en perdre la raison. Tu aimerais tant lui dire tout cela, tu aimerais tant qu'elle comprenne tout cela. Mais là, c'est impossible. Elle semble dormir, paisiblement, et toi tu te fais tout un film d'horreur dans ta tête.

L'infirmière finis par poser une main sur ton épaule en signe de compassion mais tu t'en fiche, tu ne veux que ta blonde. Tu te penche un peu et tu poses ta tête contre son épaule, posant un baiser sur sa joue. Réveilles toi. Me laisse pas. Et une larme roule sur le loin de ton œil pour couler sur elle.


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: mes racines et mes ailes + victoire   Sam 30 Aoû - 18:47


mes racines et mes ailes
victoire & matthew
    J'ai découvert en elle, J'ai découvert mes racines et mes ailes Dans son rire et ses yeux, l'essentiel J'ai découvert en elle, j'ai découvert ma terre et mon ciel, Une attache à  nulle autre pareille Mes racines et mes ailes qui font de notre histoire, De nos regards, un trait d'union, Et de mes chaînes, ma liberté sans condition, Et ma plus belle prison Comme une revanche inesperée, Comme une urgence à  partager Une evidence en moi se fait


C'est assez étrange l'état dans lequel je me trouve. Un mélange de conscient et d'inconscient. J'entends quelques trucs, des voix, des sons mais je n'arrive pas à ouvrir les yeux. Pourtant j'ai envie de sortir de cet état léthargique mais visiblement mon corps n'est pas encore près. Et je me dis que c'est une chance dans le sens où je ne ressens pas encore la douleur. Dans mes pensées, je me dis que je m'en veux un peu. J'aurais du aller chez le médecin pour qu'il regarde cette foutue égratignure et qu'il fasse le nécessaire. Parce que je sais très bien que c'est ce qui m'a fait chuter. Et j'aurais pu l'éviter, largement. Sans vouloir me vanter, parce que ce n'est pas mon genre, grimper aux arbres je maîtrise. Très bien même. Donc ce n'est qu'une sale conséquence d'un incident antérieur. Et les cordes étaient foutues aussi. Je me demande qui est l'abruti qui les a remises dans le camion, sans les jeter. Enfin, c'est trop tard de toute façon.

Doucement, je me réveille. Déjà, j'entends ce qu'il se dit autour de moi. Je ne comprends pas forcément tout. J'entends le mot « fiancée' et une voix féminine. Je me rends compte que la voix masculine c'est celle de Matt, puisque je la connais par cœur cette voix. J'ai envie de me réveiller, lui dire que tout va bien mais je n'y arrive pas. Par contre, je sens que je commence à avoir mal et je m'agite. J'ai l'impression que mon pick up m'est passé sur la tête et sur tout le corps en fait. Je m'agite un peu, à peine. La voix féminine reprends. « Vous voyez ? Je vous l'avais dit, elle vient de bouger. Je vais attendre qu'elle se réveille pour augmenter les anti douleurs, qu'elle puisse me dire elle même. »

J'entends ces mots, mais je ne les comprends. L'anglais ce n'est pas mon fort. Je sens qu'on prends ma main par contre et qu'on bouge autour de moi. J'essaie de bouger la tête et j'y arrive un peu mais c'est douloureux. La porte se ferme et je suppose que l'infirmière est sortie. Je sens une présence, très proche de moi et quelque chose de mouillé sur mon épaule. Je grogne un peu, parce que j'ai essayé de bouger et que j'ai vraiment eu mal. Je sais que quand j'arriverais enfin à sortir de cet état, je vais me prendre une énorme engueulade. Il doit être inquiet en plus. Je vais peut être devoir changer de métier aussi...


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: mes racines et mes ailes + victoire   Sam 30 Aoû - 19:06


mes racines et mes ailes
victoire & matthew
    J'ai découvert en elle, J'ai découvert mes racines et mes ailes Dans son rire et ses yeux, l'essentiel J'ai découvert en elle, j'ai découvert ma terre et mon ciel, Une attache à  nulle autre pareille Mes racines et mes ailes qui font de notre histoire, De nos regards, un trait d'union, Et de mes chaînes, ma liberté sans condition, Et ma plus belle prison Comme une revanche inespérée, Comme une urgence à  partager Une évidence en moi se fait


Le type que tu relâches finis par sortir de la pièce en posant une main sur sa gorge et la massant. Pauvre chou, et tu dois compter sur lui pour la sécurité de ta femme ? Hors de question ! S'il faut tu iras voir le patron de la boite pour qu'un mec plus fort et moins con soit là pour elle. Au pire, tu l'as suivra pour qu'elle ne risque rien. Bon d'accord, t'es pas sur qu'elle accepte sans rien dire mais bon. Tu poses ta tete contre elle, une larme s'échappe mais tu te retiens. Pleurer, tu l'as assez fait à ton retour et tu ne veux pas qu'elle s'en veuille de t'avoir fait verser une larme. Quoi qu'elle ne le saura pas en vérité.

Elle bouge, tu souris doucement et tu serres sa main un peu plus dans la tienne sans lui faire mal. Tu la caresses doucement et quand l'infirmière te parles, tu ne lui décroches même pas un regard. Toute ton attention est pour la femme que tu aimes, rien qu'elle. Tu comprends finalement ce qu'elle a pu vivre quand Nate l'a prévenu de ton retour, ce qu'elle a pu ressentir quand elle a pensé que c'était toi sur le lit d’hôpital. Tu imagines ce qu'elle a pu ressentir, en pensant que tu ne te réveillerais pas. Et tous ses sentiments sont un véritable supplice. L'infirmière finis par partir et tu finis par lâcher un merci. Dans le couloir, il y a le coéquipier de ta belle. Faudra que tu le remercie de t'avoir prévenu mais tu ne t'excuseras pas pour le reste. Il a mérité ce que tu as faillit lui faire et il peut se contenter d'avoir encore toutes ses dents.

Tu caresses sa joue, venant poser un baiser sur ses lèvres en espérant qu'elle se réveil. les princesses sont censées se réveillé non ? Souffles-tu en baissant la tête. Tu n'es pas dans un conte de fée, tu n'es pas son prince charmant. tu es son chevalier, celui qui l'a protège et qui prend soin d'elle. Mais finalement, elle se retrouve sur ce maudit lit. Tu caresses sa joue sans cesse, espérant qu'elle ouvre les yeux.


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: mes racines et mes ailes + victoire   Sam 30 Aoû - 19:21


mes racines et mes ailes
victoire & matthew
    J'ai découvert en elle, J'ai découvert mes racines et mes ailes Dans son rire et ses yeux, l'essentiel J'ai découvert en elle, j'ai découvert ma terre et mon ciel, Une attache à  nulle autre pareille Mes racines et mes ailes qui font de notre histoire, De nos regards, un trait d'union, Et de mes chaînes, ma liberté sans condition, Et ma plus belle prison Comme une revanche inespérée, Comme une urgence à  partager Une évidence en moi se fait

Finalement, je commence à sortir de ma léthargie. Je recommence à avoir mal et j'entends de mieux en mieux ce qui se passe autour de moi. Je bouge même un peu. J'entends une porte claquer et je réalise sur l'infirmière a du partir. Je sens qu'on s'agite autour de moi, je sens comme des caresses sur ma joue et un baiser enfin je crois. Je continue à gigoter, ma cuisse contunue à me lancer et ma tête encore plus. Enfin, j'entends quelque chose à propos de princesses et j'ouvre difficilement les paupières. Il est là devant moi et je me sens terriblement coupable quand je vois la tête qu'il a. Mon cœur se serre. Il a l'air désespéré. Je me dis que tout cela aurait pu être éviter...

J'essaie de bouger ma main pour aller prendre la sienne mais ça me fait mal alors je me contente de faire un simple mouvement. J'arrive à tourner un peu la tête et je le regarde. J'arrive même à ébaucher une moitié de sourire et je parle un peu, même si ce n'est qu'un murmure.

« Matt... »

J'ai envie de bouger, de sortir de là mais je ne peux pas, j'ai l'impression d'être passée dans une machine à laver. Je n'avais jamais eu de gros accidents jusque là et tout ça me fait prendre conscience que ce que je fais c'est vraiment dangereux. Et que je pourrais le perdre et rien qu'à cette pensée je me sens triste à pleurer. Maintenant que j'ai enfin retrouvé un équilibre, il est hors de question que tout ça s'enfuie. Je veux rester avec lui, pour toujours genre. Et j'espère bien que ça se passera comme ça.

Je continue à me sentir coupable. Particulièrement de l'inquiétude que j'ai pu lui faire ressentir pendant que j'étais inconsciente. Et le coup au ventre qu'il a du recevoir lorsqu'on l'a prévenu. Comme moi il y a seulement quelques jours de cela. Il faut dire qu'on est un peu casse cou tout les deux. Enfin, j'arrive à serrer sa main. Enfin, je me contente de la tenir dans la mienne parce que niveau force, j'ai connu mieux. Je n'aurais jamais imaginé que ça se passerait comme ça lorsque j'ai quitté la maison ce matin. D'ailleurs est ce que c'était ce matin ? J'arrive péniblement à parler, même si le tout sort dans un mélange d'anglais et de français. J'espère qu'il comprendra.

« Ça fait combien de temps que t'es là ? »

Je marque une pause, parce que le fait de parler me fait prendre conscience que j'ai un énorme bleu sur la mâchoire mais je réussis à articuler.

« Tu me ramène quand à la maison ? »


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: mes racines et mes ailes + victoire   Sam 30 Aoû - 19:41


mes racines et mes ailes
victoire & matthew
    J'ai découvert en elle, J'ai découvert mes racines et mes ailes Dans son rire et ses yeux, l'essentiel J'ai découvert en elle, j'ai découvert ma terre et mon ciel, Une attache à  nulle autre pareille Mes racines et mes ailes qui font de notre histoire, De nos regards, un trait d'union, Et de mes chaînes, ma liberté sans condition, Et ma plus belle prison Comme une revanche inespérée, Comme une urgence à  partager Une évidence en moi se fait


Tu retires doucement tes lèvres des siennes et finis par souffler quelques mots. Elle disait toujours que tu étais son prince mais tu ne te considère pas comme tel. Tu n'es ni riche, ni de la haute société, tu n'as rien d'un prince. Vous aviez trouver un arrangement, tu étais son chevalier, celui qui veille sur la princesse et qui l'aime en secret. Tu es celui qui doit prendre soin d'elle et finalement tu t'en veux, parce que tu n'as pas été là pour la protéger, pour lui empêcher cette chute. Tu aurais du insister plus que cela pour sa cuisse, tu aurais du l'amener de force pour cela. Mais c'est trop tard, le plus important maintenant c'est qu'elle se repose et tu prendras soin d'elle comme tu dois le faire. Elle finit par ouvrir les yeux et ton prénom est murmurer. tu souris alors, rassurer et tu caresses sa joue un peu plus. Chuuut, repose toi, je suis là. Je veille sur toi. Tu viens lui prendre un baiser mais elle insiste, continuant de parler malgré les difficultés.

Tu secoues la tête. Non depuis pas longtemps. Y'a ton coéquipier qui attend dans le couloir. C'est lui qui m'a prévenue. Tu secoues un peu la tête et finalement tu lui souris, tu es tellement rassuré de la voir ouvrir les yeux et de voir qu'elle n'a rien de grave. Bientôt. Mais je ne te quitterais pas le temps que tu seras ici. Tu es rassuré de la voir reprendre conscience. tu poses un baiser sur ses lèvres avec délicatesse et tu serres un peu plus sa main.

Tu prends sur toi pour ne pas pleurer et tu y arrives. tu gardes un sourire tendre sur tes lèvres et finalement tu finis par reprendre. Ne me refais plus jamais de frayeur comme ça. Tu secoues la tête, puis tu finis pas poser ta tête contre elle pour l'avoir dans tes bras. Tu fais attention aux perfusions et tout ce qu'il y a mais tu ne peux pas t’empêcher. Finalement, dans une voie légèrement tremblante tu reprends. J'ai vraiment cru que j'allais te perdre. Je ne veux plus jamais revivre ça. Je supporterais pas de te perdre Victoire. Alors je t'en pris, fais attention au boulot, et soigne tes blessures, même les égratinures, même les petits bleus. Sans toi... Tu ne finis par ta phrase mais la suite se fait rapidement comprendre. Sans elle, tu ne peux pas vivre.



electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: mes racines et mes ailes + victoire   Dim 31 Aoû - 2:16


mes racines et mes ailes
victoire & matthew
    J'ai découvert en elle, J'ai découvert mes racines et mes ailes Dans son rire et ses yeux, l'essentiel J'ai découvert en elle, j'ai découvert ma terre et mon ciel, Une attache à  nulle autre pareille Mes racines et mes ailes qui font de notre histoire, De nos regards, un trait d'union, Et de mes chaînes, ma liberté sans condition, Et ma plus belle prison Comme une revanche inespérée, Comme une urgence à  partager Une évidence en moi se fait


Enfin, j'ai réussi à ouvrir les yeux. A parler même, un peu même si je sens que je dois avoir un bleu sur la mâchoire parce que quand je l'ouvre, c'est assez douloureux. Enfin je me demande où je n'ai pas de bleus finalement. Il est là, à coté de moi lorsque j'ouvre les yeux et je suis rassurée. Rassurée de voir qu'il est là et que je n'ai pas rêvé de ces quelques merveilleux jours ensemble. Je me sens un peu coupable aussi parce que je sais que je l'ai inquiété. Lorsque je prononce son prénom, il me dit de reposer et qu'il va veiller sur moi ce qui me fais sourire, un peu. Je referme les yeux quelques instants et lui demande quand est ce qu'il me ramène avec lui chez nous. Il me dit que ce sera bientôt mais qu'il restera avec moi. Je reprends la paroe, difficilement, toujours dans un mélange de français et d'anglais.

« Tu me le promet ? »

J'ai envie de l'avoir tout le temps avec moi, de ne plus m'en séparer. C'est assez étrange, parce que tout est allé très vite entre nous mais je sais que c'est lui que je veux. Je sais que je me marierais avec lui un jour et je n'imagine pas du tout ma vie sans lui. Il serre un peu plus ma main et ce contact me rassérène, vraiment. J'écoute ensuite ce qu'il me dit, le regard fixé vers lui. Il me dit qu'il voudrait que je ne lui fasse plus jamais de frayeurs comme ça. Que je fasse attention. J'arrive à hocher la tête et après un instant, je me lance.

« Je suis désolée.. Promis je ferais attention. »

Je referme les yeux quelques secondes, pressant un peu plus sa main, pour ne pas qu'il s'échappe. Je ne suis pas sûre de supporter d'ouvrir les yeux, et de ne plus le voir. Mais lorsque je les rouvre, il est toujours là. Avec un sourire, autant que faire se peut je continue à le regarder et je murmure quelques mots. Je ne suis même pas sûre qu'il les ai entendus même je l'espère. Je suis un peu trop fatiguée pour pouvoir parler plus fort. Et je les ai dit en français, parce que l'anglais m'échappe un peu en ce moment. J'essaie mais je n'y arrive pas.

« Je t'aime... »

Je garde les yeux ouverts cette fois et je remarque une pause avant d'arriver à parler.

« Et, je n'imagine pas un monde sans toi. »

Et c'est vrai. Il a complètement changé ma vie depuis qu'il est apparu, un soir complètement ivre dans un bar. Je n'aurais jamais imaginé que ça puisse se finir comme ça, aussi bien.


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: mes racines et mes ailes + victoire   Dim 31 Aoû - 11:28


mes racines et mes ailes
victoire & matthew
    J'ai découvert en elle, J'ai découvert mes racines et mes ailes Dans son rire et ses yeux, l'essentiel J'ai découvert en elle, j'ai découvert ma terre et mon ciel, Une attache à  nulle autre pareille Mes racines et mes ailes qui font de notre histoire, De nos regards, un trait d'union, Et de mes chaînes, ma liberté sans condition, Et ma plus belle prison Comme une revanche inespérée, Comme une urgence à  partager Une évidence en moi se fait


Tu caresses sa joue avec tendresse, elle a un gros bleu à la mâchoire alors tu ne voudrais pas lui faire mal en appuyant malencontreusement dessus. Tu caresses simplement sa joue pour la rassurée. Tu es sur que de ce réveiller dans un hôpital sans comprendre ce qui arrive est terrifiant. Il y a cinq ans, c'est toi qui était dans son état. Tu étais revenue d'Afghanistan dans le coma, tu avais subit une opération et quand tu t'es réveillé, tu ne pouvais même plus sentir tes jambes. Alors tu sais ce que ça fait. Toi tu avais eu ta mère à tes cotés, et John, le frère d'Opium. Mais ta femme, elle n'a que toi puisque sa famille est restée en France. Tu lui souris alors qu'elle te demande de promettre de prendre soin d'elle, que vous rentrerez bientôt chez vous. Promis mon amour. Et lui pose un baiser sur ses lèvres.

Tu serres sa main dans la tienne, doucement pour ne pas lui faire mal et tu lui demande de faire attention. Elle te le promet et tu souris. Finalement tu poses ta tête contre elle, lui expliquant la peur que tu avais eu, que tu ne veux pas la perdre et que sans elle tu ne supporterais pas de vivre. Certes, tu ne l'as pas dit clairement mais on le comprend parfaitement. Elle finit par reprendre la parole. Dans un mélange de français et d'anglais, heureusement tu arrives à comprendre ce qu'elle veut dire. Tu lui souris alors, posant un baiser sur son front quand elle avoue qu'un monde sans toi n'est pas possible. Je t'aime. Tu lui souris quand elle te dit ses mots qui te font fondre et tu lui réponds à ton tour avec sincérité. Tu poses un baiser sur ses lèvres une fois de plus.

Finalement, l'infirmière revient et tu tournes la tête vers elle. Tu as finalement une idée. Votre voyage en France l'aidera à se reposer loin de son boulot, ça ne peut vous faire que du bien à tous les deux. Dites, est-ce qu'elle peut prendre l'avion dans son état ? Tu es sérieux, serrant la main de ta bien aimée et la caressant avec tendresse.



electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: mes racines et mes ailes + victoire   Dim 31 Aoû - 11:50


mes racines et mes ailes
victoire & matthew
    J'ai découvert en elle, J'ai découvert mes racines et mes ailes Dans son rire et ses yeux, l'essentiel J'ai découvert en elle, j'ai découvert ma terre et mon ciel, Une attache à  nulle autre pareille Mes racines et mes ailes qui font de notre histoire, De nos regards, un trait d'union, Et de mes chaînes, ma liberté sans condition, Et ma plus belle prison Comme une revanche inespérée, Comme une urgence à  partager Une évidence en moi se fait


En fait, peut être que le fait d'avoir atterri à l'hôpital m'a fait prendre conscience de certaines choses. Parce que pour une fois j'ai eu le temps de laisser mes soucis à l'entrée et de penser à toutes les autres choses qui me trottent dans la tête... Comme ma relation avec lui, le seul et l'unique. La seule personne que je veux dans ma vie maintenant. J'en suis sûre. Alors, je lui redis que je l'aime et il me réponds la même chose. Il m'embrasse de nouveau et je m'agrippe à sa main.

C'est horrible, j'ai envie de me lever et de bouger, comme toujours mais impossible. Et je sais que si ça dure longtemps je vais devenir invivable. J'ai besoin de courir, de grimper aux arbres et de me défouler. J'ai toujours été comme ça et on ne me changera pas, c'est clair. C'est bien pour ça que j'ai choisi de faire ce métier qui est loin d'être facile. Enfin, l'infirmière revient. Elle a un visage plutôt commun mais un sourire très chaleureux. Et surtout quand elle regarde Matt d'ailleurs.« Comment ca va ? Vous voulez plus d'anti douleurs ? » Je secoue la tête, en signe de négation. Je ne vais pas me gaver de médicaments, je ne veux pas de ça. Je supporterais la douleur.*

Alors que je ne m'y attends pas, l'homme de ma vie pose une question à cette infirmière. Il lui demande si je prends prendre l'avion. C'est fait, j'avais presque oublié ça, notre voyage en France qui était prévu avant son départ déjà. Il veut rencontrer mes parents et bien que cette idée ne me plaise pas des masses parce que mes parents sont assez... Spéciaux j'avais accepté. Patiemment, j'attends la réponse de l'infirmière. « Pas immédiatement, mais d'ici une semaine ou deux lorsqu'elle pourra remarcher il n'y aura pas de problèmes. Un voyage entre fiancés en vue ? »

Je la regarde, fronçant un sourcil. Je me demande bien pourquoi elle parle de fiancés tout ça me paraît étrange. Mais c'est une bonne nouvelle, nous allons pouvoir partir. J'avais déjà commence à regarde et il y a un dossier assez complet là dessus sur mon ordinateur qui se trouve encore dans mon appartement. J'avais commencé à prévoir deux trois choses à faire à Paris, et une journée à Isigny. Plus, je ne pense pas que ce soit une bonne idée. Déjà, ma famille ne parle pas anglais, ils ont toujours renié une autre langue que la leur.... Mais l'idée d'un voyage avec lui me séduit vraiment parce que notre escapade à Londres avait été un peu gâchée par la nouvelle de son départ.

L'infirmière reprends la parole. « Le médecin est au courant que vous êtes réveillée, et il a regardé vos constantes. Vous êtes stables, vous passerez une nuit en observation et vous pourrez rentrer chez vous demain matin à la première heure. » A ces paroles, je souris, en serrant la main de Matt. J'arrive à parler, malgré le bleu sur ma mâchoire.

« On sera bientôt chez nous alors... »



electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: mes racines et mes ailes + victoire   Dim 31 Aoû - 12:13


mes racines et mes ailes
victoire & matthew
    J'ai découvert en elle, J'ai découvert mes racines et mes ailes Dans son rire et ses yeux, l'essentiel J'ai découvert en elle, j'ai découvert ma terre et mon ciel, Une attache à  nulle autre pareille Mes racines et mes ailes qui font de notre histoire, De nos regards, un trait d'union, Et de mes chaînes, ma liberté sans condition, Et ma plus belle prison Comme une revanche inespérée, Comme une urgence à  partager Une évidence en moi se fait


Finalement l'infirmière réponds à ta question. Pas tout de suite mais d'ici deux semaines elle pourra. tu es content et quand elle parle de voyage entre fiancé, tu finis par reprendre. Oui, je pense que pour son repos c'est une bonne idée. On en a tous les deux besoin. Tu embrasses tendrement ta belle et glisse un je t'aime à son oreille. Tu ne remarques même pas les souris niais de l'infirmière, tu n'as d'yeux que pour la femme allongée sur ce lit. L'infirmière poursuit avec l'avis du médecin et tu vois bien qu'elle est contente de pouvoir bientôt rentrer. Oui, demain on rentrera à la maison mon cœur, et je m'occuperais de toi. Tu lui souris, serrant sa main avec tendresse. puis finalement tu viens glisser quelques mots à ses lèvres. On pourra pas faire l'amour tant que tu ne seras pas remise... je vais pas survivre moi Tu veux juste la faire rire, tu lui fais un grand sourire et tu t'en fiche un peu, si l'infirmière a tout entendu.

Je reviens, je vais me chercher un café et dire au moucheront.. A ton coéquipier, que tu vas bien. Tu te redresses et tu poses un baiser sur ses lèvres en caressant sa joue. Tu lances un regard à l'infirmière qui s'occupe de ta belle et tu quitte finalement la chambre. Le moucheront en question est toujours là. Au final, t'as peut-être été un peu trop brusque avec lui mais tu étais paniquer pour celle que tu aimes, t'avais peur pour elle et le fait qu'il soit familier avec toi t'avais énervé encore plus. Tu tournes la tête vers lui alors avant de dire. Tu veux aller la voir, elle est réveillée.. Et merci, de m'avoir prévenue Tu es assez froid, tu ne t'excuse pas et tu longes ensuite le couloir pour aller jusqu'au distributeur à café.

Une fois à la machine, tu prends un café et tu t'adosses au mur froid du couloir. Tu lâches un soupire, reprenant contenance pour ne pas craquer. Depuis ton retour tu ne l'as pas lâcher et il a suffit qu'elle retourne au boulot pour qu'elle se mette dans cet état. Tu t'en veux, tu en veux à son boulot aussi mais tu ne peux pas l’empêcher de faire ce qu'elle aime. Pendant ses jours avec elle, tu as déjà penser à abandonner ton métier, à quitter l'armée mais tu ne peux pas. C'est une grande partie de ta vie et tu te vois mal faire autre chose. Alors pour elle, c'est pareil, c'est pour ca que tu ne l'as forcera jamais à arrêter d'abattre des armes. Finalement tu te redresses pour longer de nouveau le long couloir qui mène à sa chambre. Quand tu arrives, le coéquipier fait un câlin à TA femme. Tu hausses un sourcils et finalement tu te racles la gorge. Tu veux un coup de main peut-être ? Tu l’assassine du regard, t'es jaloux, t'y es pour rien et puis tu vois bien comment il regarde ta princesse.


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: mes racines et mes ailes + victoire   Dim 31 Aoû - 12:51


mes racines et mes ailes
victoire & matthew
    J'ai découvert en elle, J'ai découvert mes racines et mes ailes Dans son rire et ses yeux, l'essentiel J'ai découvert en elle, j'ai découvert ma terre et mon ciel, Une attache à  nulle autre pareille Mes racines et mes ailes qui font de notre histoire, De nos regards, un trait d'union, Et de mes chaînes, ma liberté sans condition, Et ma plus belle prison Comme une revanche inespérée, Comme une urgence à  partager Une évidence en moi se fait


L'infirmière valide notre voyage mais pas tout de suite, d'ici 2 semaines. Au final, ça m'arrange parce que le temps de déménager quelques affaires et on aura le temps de préparer ça correctement surtout. Mais sa dernière phrase me laisse perplexe alors quand il se penche vers moi pour me dire qu'il m'aime j'en profite pour lui dire que je l'aime aussi et murmurer à son oreille.

« Pourquoi elle dit « fiancé » ? »

Je ne sais pas pourquoi mais j'ai tiqué sur le mot et je voudrais avoir une explication. Il rajoute aussi qu'on sera bientôt à la maison et qu'il so'ccupera de moi. J'arrive à sourire un peu et je lui réponds.

« Je peux m'occuper de moi toute seule ! »

Bon je sais très bien que c'est relativement faux vu l'état dans lequel je suis mais je n'ai pas l'intention d'être une charge pour lui... Les mots qu'il me murmure ensuite me font rire. Un vrai rire, comme il y a quelques jours quand il était complètement déchainé au supermarché. Mais cette fois, c'est super douloureux de rigoler. Mes côtes me font souffrir.. Mais cela ne m'empêche pas de lui murmurer à mon tour.

« Elle a juste dit que j'avais pas le droit de faire du sport... C'est pas du sport ça si ? »

J'ai à présent un grand sourire sur les lèvres. Comme toujours, il me fait me sentir bien.. Sourire que je perds un peu lorsqu'il me dit qu'il va se chercher un café. En réalité je sais très bien ce qu'il va faire, il va faire tomber le masque. Craquer un bon coup parce qu'il est resté stoïque devant moi.. Et ça me fait de la peine et me culpabilise, je sais très bien que c'est complètement de ma faute si il est dans cet état là. Je lui en rajoute alors qu'il rentre d'un pays où il a du voir des choses horribles. Il me di qu'il va prévenir mon coéquipier, qu'il appelle le moucheron ce qui me fait sourire. Pauvre Cook... Il a du le prévenir et il a du en voir pour son grade, vu sa façon d'être familier avec les gens...

Le fameux Cook rentre dans la chambre et il est tout gêné. Il me demande comment je vais et je lui réponds sur un ton ironique « Aussi bien qu'on peut aller quand on s'est cassé la gueule d'un arbre... » Il déblatère quelques mots que j'écoute à peine, je n'ai même pas envie de le voir là et finalement il s'approche de moi pour me prendre dans ses bras. Pour une fois, je peux pas me dégager et le jeter alors je le laisse faire. Matt rentre dans la chambre alors que je suis en train de lui dire :

« Profite bien du fait que je ne peux pas t'en coller une pour ce que tu viens de faire et du fait que c'est la première et la dernière fois. C'est clair ? »

Evidemment, mon amoureux n'est pas très content et ça me fait rire. Cook lui, s'en va rapidement. Je n'ose même pas imaginer ce qu'il s'est passé entre les deux. Les anti douleurs font de plus en plus effet et à présent je peux me redresser, je suis presque assise et je ne sens plus rien. La douleur à ma tête a presque disparu. Je souris à Matt, un vrai sourire et je tends mes bras vers lui.

« Mon Amouuuuuuuuuur ! »

J'ai envie d'un câlin.


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: mes racines et mes ailes + victoire   Dim 31 Aoû - 13:13


mes racines et mes ailes
victoire & matthew
    J'ai découvert en elle, J'ai découvert mes racines et mes ailes Dans son rire et ses yeux, l'essentiel J'ai découvert en elle, j'ai découvert ma terre et mon ciel, Une attache à  nulle autre pareille Mes racines et mes ailes qui font de notre histoire, De nos regards, un trait d'union, Et de mes chaînes, ma liberté sans condition, Et ma plus belle prison Comme une revanche inespérée, Comme une urgence à  partager Une évidence en moi se fait


Sans comprendre pourquoi, elle fait une obsession sur le mon "fiancée". Oui tu t'es présenté comme son fiancé et non pas comme son petit ami. parce que tu as bien l'intention de l'épouser ta blonde, de lui passer la bague au doigt et de l'aimer jusqu'à ta mort. Le mariage ne te fait pas peur. Tu as vu la mort en face des tonnes de fois alors ce n'est pas le fait d’être lier a elle pour toute une vie qui te fera peut, au contraire. C'est la raison pour laquelle tu veux continuer de vivre, pour laquelle tu veux rentrer entier quand tu es en mission. Tu lui caresses la joue pour finalement lui répondre. Je t'ai promis que tu deviendrais Madame O'Connor non ? Donc même si ce n'est pas officiel, si je ne t'ai pas encore fait de demande en mariage romantique avec une jolie bague... tu n'es pas que ma petite amie. finis-tu par lui répondre sans faire attention à l'infirmière. Tu t'en fiche bien de son avis après tout à elle.

Elle prétend pouvoir s'occuper d'elle toute seule et tu ne relèves même pas. Elle n'aura pas le choix que de rester allonger dans le lit ou sur le divan devant la télé et tu seras son esclave pendant son repos. Tu te moques bien de ce qu'elle pourra te dire la dessus. Finalement, elle relève tes propos sur le fait que tu ne pourras pas lui faire l'amour, elle rit et tu es content, tu ne veux pas la voir triste ou en train de culpabiliser. tu lui fais un grand sourire puis finalement tu lâche sous les oreilles choquées de l'infirmière. Héhé mais mon amour, quand nous on fait ça c'est du sport ! Dois-je te rappeler l'état de la cuisine après notre... petit déjeuné ? Tu lâches un ricanement sincère avant de lui adresser un clin d'oeil. L'infirmière doit etre choquée, mais tu t'en fiche complétement.

Finalement tu lui dis que tu file chercher un café et l'infirmière quitte la chambre quelques minutes après. Cook, le moucheront, finis par entrer dans la chambre. Tu n'as aucune confiance en lui mais tu sais que Victoire ne le laissera pas faire. Quoi qu'elle est faible en ce moment. Tu prends ton café, tu as pu reprendre le contrôle de tes émotions et tu es bien rassuré de voir ta chérie ainsi, réveillée surtout. Quand tu reviens avec ton café, tu trouves le gnome en train de serrer TA femme dans ses bras et tu hausses un sourcils. Tu lui lances une réflexion que tout le monde pourra comprendre comme de la jalousie et finalement il se tire. tu as bien entendu Victoire, il a profiter de sa faiblesse actuelle, l'enfoiré. Si je le revois te toucher, il a plus de dents le gnome ! T'es sincère, tu le feras. tu es prêt à tout pour elle.

Tu approches, prenant une gorgée de ton café pas vraiment chaud et après une seconde gorgée tu jette le gobelet dans la poubelle. tu reviens t'assoir à ses cotés alors qu'elle prends une moue en t’appeler "mon amour". Tu souris, et tu passes tes bras autour d'elle. Ta tête contre la sienne, tu embrasses son front. Je vais aller voir ton bosse pour qu'il change ton équipe j'crois, je veux pas qu'il t'approche le moucheront ! Déjà qu'il me prends pour son pote, mais en plus il te touche.. Il a du bol qu'on soit dans un hôpital. Oui enfin, au début, hôpital ou pas tu allais quand même lui éclater la gueule.





electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: mes racines et mes ailes + victoire   Dim 31 Aoû - 15:49


mes racines et mes ailes
victoire & matthew
    J'ai découvert en elle, J'ai découvert mes racines et mes ailes Dans son rire et ses yeux, l'essentiel J'ai découvert en elle, j'ai découvert ma terre et mon ciel, Une attache à  nulle autre pareille Mes racines et mes ailes qui font de notre histoire, De nos regards, un trait d'union, Et de mes chaînes, ma liberté sans condition, Et ma plus belle prison Comme une revanche inespérée, Comme une urgence à  partager Une évidence en moi se fait


Le mot fiancé m'avait choquée. Je ne sais pas pourquoi, pourtant il m'avait déjà présentée comme sa femme au gala du CAH qui avait eu lieu il y a quelques temps mais là le contexte était complètement différent. Alors je lui avait demandé des explications. Ce qu'il m'avait répondu avait fait que mon cœur avait loupé un battement : il m'avait que ce n'était pas parce que je ne portais pas de bague au doigt qu'il ne me considérait que comme sa petite amie. L'émotion m'avait un peu chamboulée et je n'ai réussi qu'à prononcer quelques mots, les yeux brillants.

« Oh mon amour... »

C'est nul, je sais. Mais je me rattraperais plus tard ça c'est clair. J'avais la ferme intention, vu la façon dont il était tendre avec moi de lui avouer vraiment mes sentiments, de lui faire une sorte de déclaration dès que nous serions tout les deux, chez nous. Loin de cet hôpital de malheur. Et vu ce que l'infirmière avait dit, ce serait normalement pour bientôt. Même si je risquais d'être un poids pour lui, puisque ç'allait être compliqué de marcher, cuisiner et faire toutes les choses que je faisais sans même y penser avant.

Après, il était parti chercher un café et m'avait laissée avec l'abruti qui me servait de coéquipier. Depuis mon arrivée au sein de l'équipe et son affectation avec moi, il m'avait toujours draguée. Et je l'avais toujours repoussé. Il ne m'attirait pas et il ne m'a jamais attirée. Non pas qu'il soit moche. Mais je ne voulais pas me mettre avec quelqu'un à l'époque. Puis il était entré dans ma vie alors.. Et j'étais vraiment très heureuse comme ça. Je n'avais même pas écouté ce qu'il me disait et je m'étais contentée de le laisser me prendre dans ses bras même si je n'étais pour. Mais Il était arrivé à ce moment là et Cook avait rapidement trouvé la porte. Il m'avait dit ensuite que si il me retouchait il lui casserais les dents, et qu'il voulait aller voir mon patron pour qu'il me change d'équipe. Il avait ensuite insunué que Cook l'avait pris pour son pote. J'avais donc raison, mon coéquipier avait à mon avis failli avoir la tête en travaux.. Avec un sourire je réponds :

« Déjà, tu n'iras pas voir mon patron pour ce genre de trucs. Ou pour quoi que ce soit d'ailleurs, je me débrouille très bien toute seule ! Cook est con, ça je suis d'accord avec toi mais il est efficace et il bosse bien. »

Je continue à lui sourire mais l'idée qu'il me pense incapable de me débrouiller ne me séduit pas du tout. Je me radoucis un peu et ajoute, en posant mes mains sur son visage, même si la perfusion m'enquiquinait.

« Mais rassure toi. Je n'aime que toi tu le sais... Et je peux le dire, je pense que u es l'amour de ma vie. »

Enfin, l'anglais avait fini par revenir, je parvenais à ne plus faire un mélange avec le français.





electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: mes racines et mes ailes + victoire   Dim 31 Aoû - 16:16


mes racines et mes ailes
victoire & matthew
    J'ai découvert en elle, J'ai découvert mes racines et mes ailes Dans son rire et ses yeux, l'essentiel J'ai découvert en elle, j'ai découvert ma terre et mon ciel, Une attache à  nulle autre pareille Mes racines et mes ailes qui font de notre histoire, De nos regards, un trait d'union, Et de mes chaînes, ma liberté sans condition, Et ma plus belle prison Comme une revanche inespérée, Comme une urgence à  partager Une évidence en moi se fait


Quand finalement elle te dis que tu n'iras voir personne, tu prends une petite moue en te plaignant. Mais... Tu lâches un soupire. Tu sais bien que tu n'as aucun droit d'aller voir son patron parce que tu veux qu'elle change de coéquipier mais c'est rien, tu l'auras autrement ce type. D'accord, mais je l'aime pas ce gnome ! Il est totalement à l'ouest et on dirait un hippie qui prend tout le monde pour son pote. Non, toi tu l'aimes pas et s'il s'avise à toucher Victoire une fois encore, à avoir un geste déplacé, tu iras le voir directement pour mettre les choses au clair. Tu lui expliqueras clairement que s'il tient à sa vie, il n'a plus intérêt à s'approcher d'elle hormis pour le boulot. Tu lui souris malgré tes inquiétudes sur ce mec, et tu l'as serre doucement dans tes bras.

Elle finit par avoir quelques paroles adorables qui te réchauffe le cœur et qui te rassure encore plus. Tu poses ton front contre le sien et tu caresses doucement sa joue. Mon bébé.. finis-tu par murmurer, tu es touché, sincérement par ses paroles et pour réponse tu viens lui prendre un baiser. Tu le fais tendre et doux, tu es tellement amoureux, tu l'aimes tellement. Tu aimerais tellement pouvoir lui dire qu'elle est la femme de ta vie, pouvoir lui dire que sans elle tu ne peux plus vivre, que sans elle tu n'as plus de raison de revenir d'Afghanistan ou d'ailleurs. Mais tu n'y arrives pas. Tu le pense sincérement et tu le ressens vraiment mais tu n'arrives pas encore à le lui dire. Tu l'embrasses alors, tu espère que dans ce baiser elle comprendra que c'est la même chose pour toi.

Tu finis par retirer ta veste, tu la lances sur une chaise et tu viens t'allonger a ses cotés. Tu passes une main autour de ses épaules en faisant attention a ses perfusions. Tu embrasses sa joue et tu lui souris. Tu m'as vraiment fait peur tu sais. T'es sincère, le regard triste bien que tu sois rassuré de la savoir bien. tu vas t'occuper d'elle le temps de son repos, tu feras des efforts pour la cuisine mais elle ne fera rien d'autre que de se reposer. Une fois à la maison, tu te mets au lit et t'en sors plus !


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: mes racines et mes ailes + victoire   Dim 31 Aoû - 16:46


mes racines et mes ailes
victoire & matthew
    J'ai découvert en elle, J'ai découvert mes racines et mes ailes Dans son rire et ses yeux, l'essentiel J'ai découvert en elle, j'ai découvert ma terre et mon ciel, Une attache à  nulle autre pareille Mes racines et mes ailes qui font de notre histoire, De nos regards, un trait d'union, Et de mes chaînes, ma liberté sans condition, Et ma plus belle prison Comme une revanche inespérée, Comme une urgence à  partager Une évidence en moi se fait


Malgré la douleur et les bleus, il avait fallu que je le rassure. Je sentais que Cook l'avait vraiment dérangé et il fallait que je lui dise qu'il n'y avait que lui qui comptait moi. Et pour une fois, je n'avais pas gueté sa réaction comme à chaque fois que je me livrais un peu, je savais à présent que nous étions un vrai couple. Et que je n'avais plus à avoir peur d'avouer ce genre de choses. Sa réponse ne s'était pas fait attendre, un long baiser, tendre et passionné. Qui transmettait beaucoup de choses même si ces choses, j'aurais été heureuse de les entendre de vive voix. Mais cela devrait venir normalement...

Il retire sa veste et vient s'allonger à côté de moi, me prenant dans ses bras. Je me blottis contre lui, heureuse de pouvoir me caler dans ses bras. Il me dit que je lui ai fait vraiment peur, ce à quoi je réponds.

« Je suis désolée... Je sais qu'on aurait pu éviter ça.. Je m'en veux... »

Je continue à serrer sa main dans la mienne et en faisant un mouvement de trop, j'arrache ma perfusion mais ça m'importe peu je veux juste être dans ses bras. Il me dit ensuite qu'une fois que nous seront rentrés, il a l'intention de me laisser simplement au lit et de ne rien me laisser faire. En haussant les sourcils, je réponds.

« Tu crois ça ? U crois que je vais pouvoir rester allongée sans bouger toute la journée ? »

J'espère qu'il n'y songe pas sérieusement, parce que si c'est le cas, il va falloir qu'il change ses plans.

« Tu sais très bien Chéri que je suis incapable de rester sans bouger plusieurs heure d'affilée.. Mais t'en fais pas, je profiterais pour te cuisiner plein de petits plat et faire des choses comme ça ! »

Je marque une pause, puis reprends.

« Elle a dit que je pouvais retourner à travailler quand ? »


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: mes racines et mes ailes + victoire   Dim 31 Aoû - 17:01


mes racines et mes ailes
victoire & matthew
    J'ai découvert en elle, J'ai découvert mes racines et mes ailes Dans son rire et ses yeux, l'essentiel J'ai découvert en elle, j'ai découvert ma terre et mon ciel, Une attache à  nulle autre pareille Mes racines et mes ailes qui font de notre histoire, De nos regards, un trait d'union, Et de mes chaînes, ma liberté sans condition, Et ma plus belle prison Comme une revanche inespérée, Comme une urgence à  partager Une évidence en moi se fait


Tu caresses simplement sa joue avant de venir lui prendre un baiser. Ce n'est rien mais la prochaine fois, écoutes moi, et soigne toi ! Tu secoues la tête et tu poses un baiser sur son front avant de prendre place à ses cotés et de la prendre dans tes bras. Ainsi tu vas mieux, elle est dans tes bras et rien ne peut arriver tant qu'elle est près de toi. Cependant elle tire un peu au point que sa perfusion se retire et tu secoues la tête. Fais attention bébé ! Cette fois tu l'engueule presque et tu tends ton bras pour venir appuyer sur le bouton qui appelle une infirmière.

Tu lui indiques donc qu'elle devra se reposer et que tu veilleras à ce qu'elle ne quitte pas le lit. Elle se plains déjà, prétextant qu'elle ne pourra pas rester sans rien faire mais il est hors de question que tu l'as laisser ainsi, elle doit avant tout ce reposer. Tu dois te reposer mon cœur, donc au lit ou dans le divan avec la télé. Et moi je m'occupe de toi. tu caresses sa joue en lui parlant puis tu viens murmurer à son oreille. mais tu bougeras, quand tu viendras sur moi héhé T'es qu'un pervers, mais avec elle tu ne peux pas t'en empêcher. mais après tout, tu ne pourras pas passer une journée contre elle sans penser à la mettre nue et à abuser de son corps si parfait.

Tu secoues la tête, et tu n'as pas le temps de répondre a la suite des propos que l'infirmière arrive. Elle sourit au couple et elle vient refaire la perfusion. Elle te lance quelques regards que tu ne vois pas, trop absorbé à embrasser le front de ta chérie. Tu caresses le bas ou il n'y a aucune perfusion et tu serres sa main par la suite. L'infirmière part aussitôt, elle ne traine pas et laisses votre petit couple en paix. Tu poses ton front contre sa tête et finalement tu reprends. Tu n'iras pas au boulot avant un moment je pense. De toute façon, je vais m'occuper de toi et dans deux semaines ont va en France. Tu me feras visiter les endroits ou tu as grandit. Je veux tout savoir. Tu lui souris et tu viens glisser tes lèvres dans son cou pour l'embrasser tendrement, laisses le bout de tes lèvres effleurer sa peau.


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: mes racines et mes ailes + victoire   Dim 31 Aoû - 17:25


mes racines et mes ailes
victoire & matthew
    J'ai découvert en elle, J'ai découvert mes racines et mes ailes Dans son rire et ses yeux, l'essentiel J'ai découvert en elle, j'ai découvert ma terre et mon ciel, Une attache à  nulle autre pareille Mes racines et mes ailes qui font de notre histoire, De nos regards, un trait d'union, Et de mes chaînes, ma liberté sans condition, Et ma plus belle prison Comme une revanche inespérée, Comme une urgence à  partager Une évidence en moi se fait


En gigotant un peu pour me caler contre lui , j'arrache ma perfusion. Des qu'il s'en aperçoit, je le fais engueuler et il appelle l'infirmière. Une fois celle ci arrivée pour la remettre, je lui explique qu'il est hors de question que je reste dans un lit ou dans un canapé à rien faire mais il proteste. De ce qu'il me dit, je n'aurais le droit qu'à deux options : lit et canapé et il s'occupera de moi. Je ne peux m'empêcher de protester aussi.

« Mais je ne veux pas être une charge pour toi ! Je ne grimperais pas aux arbres je te le promet mais je m'occuperais de la maison, enfin de notre chez nous quoi. »

Je n'ai pas le temps de continuer, qu'il me murmure à l'oreille que je bougerais de toute façon, quand je serais sûr lui. Ca me fait sourire et je lui murmure à mon tour.

« Ne me provoque pas.. Je suis tellement sous morphine que je ne sens plus rien là donc je serais largement capable de te sauter dessus... »

Le pire, c'est que je pense ce que je viens de dire. Mais je vais essayer de me retenir. Enfin essayer. Je lui demande ensuite si la dame a précisé combien de temps avant que je ne retourne travailler. Il ne me donne pas une fourchette précise mais me dit que ce ne sera pas avant un bout de temps. Mais il ajoute que nous partirons en France, et qu'il veut que je lui montre tout les endroits où j'ai grandi. A ces mots, je souris.

« Il n'y a pas grand chose d'intéressant sur les endroits où j'ai grandi mais j'adore l'idée de partir dans mon pays avec toi.. De toute façon, tu pourrais me faire faire n'importe quoi tant que je suis avec toi.. »

Il me sourit, et vient m'embrasser dans le cou ce qui me fait frissonner. Je ris pour retourne lui murmurer à l'oreille.

« Mais arrête de me provoquer ! »


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: mes racines et mes ailes + victoire   Dim 31 Aoû - 17:39


mes racines et mes ailes
victoire & matthew
    J'ai découvert en elle, J'ai découvert mes racines et mes ailes Dans son rire et ses yeux, l'essentiel J'ai découvert en elle, j'ai découvert ma terre et mon ciel, Une attache à  nulle autre pareille Mes racines et mes ailes qui font de notre histoire, De nos regards, un trait d'union, Et de mes chaînes, ma liberté sans condition, Et ma plus belle prison Comme une revanche inespérée, Comme une urgence à  partager Une évidence en moi se fait


Quand elle dit qu'elle ne veut pas etre une charge, tu ne l'engueule pas mais tu lui fais de gros yeux. Comment peut-elle croire une seconde qu'elle sera une charge pour toi ? Victoire, jamais tu ne seras une charge pour moi, jamais t'as compris ? Tu lui vole un baiser et tu te serre contre elle en essayant de ne pas lui faire mal. Finalement, elle te demande de ne pas la provoquer alors que tu lui murmures des trucs sur votre futur vie sexuelle à l'oreille. Mais tu fais semblant de ne pas écouter, comme un sage petit garçon.

Enfin, tu parles de la France, de ce pays que tu ne connais pas des masses et qui pourtant n'est pas si loin du votre. Tu veux visiter les endroits ou elle allait étant petite, tu veux connaitre son jardin secret, le lycée où elle a été. Tu veux absolument tout connaitre, tout savoir. Et cette idée semble la réjouir, tu es content, tu veux vraiment lui faire plaisir. Tu crois que tes parents m'aimeront bien ? La question qui tue ! Les beaux parents ! A vrai dire tu t'en moque un peu, ils sont en France et pas vous mais tu aimerais tout de même qu'ils t'apprécient. Tu veux connaitre sa famille et leur prouver que tu aimes leur fille, leur prouver qu'elle est heureuse.

Tu embrasses son cou et caresses son bras. Quand finalement elle vient te murmurer à l'oreille de ne pas la provoquer, tu souris de toutes tes dents. tu l’embêtes, tu le fais exprès de la provoquer en plus. Mais sa peau t'attire irrésistiblement. Tu poses un dernier baiser dans son cou avant de redresser la tête et de lui prendre un tendre baiser, bref, pour ne pas lui faire mal vu l'hématome qu'elle possède à la mâchoire. Pas dans un hôpital tout de même. Attends demain qu'on soit rentrée. Tu lui souris, puis finalement tu viens lui murmurer à son oreille. tu n'auras même pas besoin de bouger, je pourrais me délecter de ton corps et gouter lonnnnguement ta peau Tu le fais exprès en plus, de lui murmurer ça à l'oreille entre deux baisers sur son cou. je viendrais lécher chaque parcelle de ta peau, et je m'attarderais sur tes cuisses et au dessus, tu ne pourras même pas bouger.. un régal pour moi. En plus d'être un pervers, t'es un vrai petit con quand tu t'y mets. Tu lui adresses un grand sourire, presque innocent.


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: mes racines et mes ailes + victoire   Dim 31 Aoû - 18:07


mes racines et mes ailes
victoire & matthew
    J'ai découvert en elle, J'ai découvert mes racines et mes ailes Dans son rire et ses yeux, l'essentiel J'ai découvert en elle, j'ai découvert ma terre et mon ciel, Une attache à  nulle autre pareille Mes racines et mes ailes qui font de notre histoire, De nos regards, un trait d'union, Et de mes chaînes, ma liberté sans condition, Et ma plus belle prison Comme une revanche inespérée, Comme une urgence à  partager Une évidence en moi se fait


Rien qu'à entendre ce qu'il me murmure à l'oreille, je commence à avoir chaud alors je lui demande d'arrêter mais l'air innoncent qu'il s'applique à afficher sur son visage ne me dit rien qui vaille. Il détourne mon attention en parlant du voyage, et me demande si je pense que mes parents vont bien l'aimer. C'est visiblement le moment de lui faire savoir que mes parents sont étranges. Avec une petite moue sur les lèvres, je prends la parole.

« Personne pourrait ne pas t'aimer Chéri... Mais ma famille est bizarre. Ils sont tous vraiment coincés et à part mon frère et moi, personne ne parle anglais... Et ils sont vraiment froid aussi.. Alors, si ça ne se passe pas comment tu l'avais imaginé, ne le prends pas mal pace que je sais qu'ils t'apprécieront de toute façon... »

Voilà une bonne chose de dite. Je ne veux pas qu'il se fasse d'illusions, mes parents et ma famille sont vraiment spéciaux. Autant qu'il le sache tout de suite...
Encore une fois, il cherche à me provoquer et je lui demande de nouveau d'arrêter mais il souris de toutes ses dents de nouveau et continue à m'embrasser dans le cou. Je lâche un petit soupir, ayant déjà passablement chaud. Bien évidemment ce n,'est rien à côté de ce qu'il fait après. Il me murmure ce qu'il me fera quand il pourra me sauter dessus. Et le pire c'est qu'il ose préciser que je dois attendre qu'on sois rentrés et ne pas faire ça dans un hôpital !

« T'es sûr que c'est pas plutôt toi qui a du mal à attendre qu'on soit rentrés ? »

Il continue à me murmurer un magnifique programme dans l'oreille et je suis déjà toute émoustillée. Je ne sais pas comment je fais pour résister.

« Tu sais qu'on aurait été chez nous là, tu serais nu depuis déjà longtemps... »

Bizarrement, mon regard s'accroche sur la porte de ma chambre et je remarque qu'on peut la fermer de l'intérieur. Je range ça dans un coin de ma tête, au cas où... Il me regarde avec un petit sourire satisfait et je m'approche de lui encore plus. Je caresse sa nuque du bout des doigts de ma main libre, et je murmure à son oreille.

« Tu n'imagines pas l'effort que je fais pour me retenir là. Sinon, j'aurais déjà commencé à te titiller en dessous de la ceinture... »


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: mes racines et mes ailes + victoire   Dim 31 Aoû - 18:24


mes racines et mes ailes
victoire & matthew
    J'ai découvert en elle, J'ai découvert mes racines et mes ailes Dans son rire et ses yeux, l'essentiel J'ai découvert en elle, j'ai découvert ma terre et mon ciel, Une attache à  nulle autre pareille Mes racines et mes ailes qui font de notre histoire, De nos regards, un trait d'union, Et de mes chaînes, ma liberté sans condition, Et ma plus belle prison Comme une revanche inespérée, Comme une urgence à  partager Une évidence en moi se fait





electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: mes racines et mes ailes + victoire   Dim 31 Aoû - 18:44


mes racines et mes ailes
victoire & matthew
    J'ai découvert en elle, J'ai découvert mes racines et mes ailes Dans son rire et ses yeux, l'essentiel J'ai découvert en elle, j'ai découvert ma terre et mon ciel, Une attache à  nulle autre pareille Mes racines et mes ailes qui font de notre histoire, De nos regards, un trait d'union, Et de mes chaînes, ma liberté sans condition, Et ma plus belle prison Comme une revanche inespérée, Comme une urgence à  partager Une évidence en moi se fait





electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: mes racines et mes ailes + victoire   Dim 31 Aoû - 19:04


mes racines et mes ailes
victoire & matthew
    J'ai découvert en elle, J'ai découvert mes racines et mes ailes Dans son rire et ses yeux, l'essentiel J'ai découvert en elle, j'ai découvert ma terre et mon ciel, Une attache à  nulle autre pareille Mes racines et mes ailes qui font de notre histoire, De nos regards, un trait d'union, Et de mes chaînes, ma liberté sans condition, Et ma plus belle prison Comme une revanche inespérée, Comme une urgence à  partager Une évidence en moi se fait




La poignet de la porte bouge et c'est l'infirmière qui revient pour venir poser sur la petite table a roulette un café et un biscuit. Tu souris à l'infirmière alors que tu tente, tant bien que mal, de cacher cette bosse qui te serre tellement. Elle semble le remarquer mais ne dit rien, non par contre elle fixe cette zone de longues secondes avant de repartir après avoir demander si Victoire aller bien. Tu laisses un rire s'échapper et finalement tu reprends. Je vais attendre que tu ailles mieux je crois. Tu tournes la tête vers ta belle pour finalement lui prendre un baiser. Pourtant t'as envie d'elle, comme à chaque fois qu'elle est si proche de toi, comme à chaque fois que tu sens ses battements de coeur ou ses frissons.

tu poses un baiser sur son front pour finalement revenir lui murmurer a l'oreille. tu n'es pas un ange en faite, tu es la petite diablesse qui me mets dans des états horribles d'excitation. Tu lui montre alors ce qu'il se passe sous ta ceinture en ricanant un peu mais tu te reprends bien vite, venant lui prendre un baiser et finalement tu ose lui dire. Tu es celle qu'il me faut, la seule que je désir et l'unique que j'aime. Tu caresses sa joue tendrement à ses mots.


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: mes racines et mes ailes + victoire   Dim 31 Aoû - 19:46


mes racines et mes ailes
victoire & matthew
    J'ai découvert en elle, J'ai découvert mes racines et mes ailes Dans son rire et ses yeux, l'essentiel J'ai découvert en elle, j'ai découvert ma terre et mon ciel, Une attache à  nulle autre pareille Mes racines et mes ailes qui font de notre histoire, De nos regards, un trait d'union, Et de mes chaînes, ma liberté sans condition, Et ma plus belle prison Comme une revanche inespérée, Comme une urgence à  partager Une évidence en moi se fait


Alors que nous sommes en train de nous chauffer mutuellement, on entends un bruit près de la porte et Matt rabat la couverture, replaçant ma blouse. L'infirmière rentre, apportant un café et des gâteaux. Je n'aime pas spécialement le café mais lui aime ça donc je ne dis rien. Je le vois fixer son regard sur quelque chose et devenir rouge pivoine. Comme moi quand on me complimente. Je suis son regard et essaie de ne pas rire lorsque je vois que c'est l'entrejambe de Matt qu'elle fixe parce qu'il a une belle bosse. Et c'est de ma faute d'ailleurs. Elle me demande si ça va et je hoche la tête, la laissant repartir rapidement.

Une fois qu'elle a passé la porte, on pouffe de rire tout les deux. Ça me fait un peu mal aux côtes mais là je ne peux pas me retenir. Il me dit qu'il va attendre que j'aille mieux et je fais une petite moue déçue avant de lui reprendre.

« Mais... On était juste censés attendre que je sorte de ce lieu de malheur non ? »

J'essaie de l'attendrir, et j'espère que ca va marcher. De toute manière, si je lui saute dessus dans notre appartement, il ne résisteras pas c'est sûr ! Bon sauter dessus au sens littéral du terme, je risque d'avoir du mal mais je trouverais bien un autre moyen... Nous nous embrassons, et ce baiser me fait frissonner. Il est tendre et sauvage à la fois et je dois avouer que j'adore ça. Après ce baiser, il vient me murmurer à l'oreille que je ne suis pas un ange au contraire et que je le met dans des états horribles d’excitation. Il me montre effectivement la grosse bosse que l'on peut apercevoir sous son pantalon. Un frisson me parcoure et je dois me maîtriser. Avec un sourire en coin, je lui murmure à l'oreille à mon tour.

« Ah ouai ? C'est si horrible que ça ? »

J'attends sa réponse, sans arrêter de sourire. Nous nous calmons un peu, parce que nous sommes dans un hôpital mais je note dans un coin de ma tête qu'il ne perds rien pour attendre. Demain... Il m'embrasse encore, et me dit que je suis celle qu'il lui faut, que je suis la seule qu'il désire et qu'il aime. Il me sourit avec ce regard que j'aime tant et je sens mes yeux s'embuer. Je pose ma main qui n'est pas retenue par la perfusion sur sa joue et je lui souris. Une larme vient rouler sur ma joue. Je suis trop émotive ces temps ci, pire qu'une femme enceinte.

« Moi aussi, je sais que tu es le seul et l'unique... »


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: mes racines et mes ailes + victoire   Dim 31 Aoû - 20:03


mes racines et mes ailes
victoire & matthew
    J'ai découvert en elle, J'ai découvert mes racines et mes ailes Dans son rire et ses yeux, l'essentiel J'ai découvert en elle, j'ai découvert ma terre et mon ciel, Une attache à  nulle autre pareille Mes racines et mes ailes qui font de notre histoire, De nos regards, un trait d'union, Et de mes chaînes, ma liberté sans condition, Et ma plus belle prison Comme une revanche inespérée, Comme une urgence à  partager Une évidence en moi se fait


L'infirmière repart après avoir mater ton entre jambe gonfler et en compagnie de ta bien aimée, tu pouffe de rire. tu fais attention à ce qu'elle ne se fasse pas mal et tu secoues la tête, tu lui dis qu'il vaut mieux attendre qu'elle aille mieux et elle prend une petite moue avant de prendre une petite moue enfantine pour te jouer un tour prétextant que vous ne deviez attendre que le retour à la maison. tu secoues la tête, faisant mine que ce n'est pas le cas mais tu sais très bien qu'une fois rentrée, tu ne pourras pas la laisser sans pouvoir la toucher, sans pouvoir sentir sa peau contre la tienne, sans pouvoir entendre ses soupires.

Tu le lui réponds pas, juste pour l’embêter un peu et tu lui glisses à l'oreille qu'elle n'est qu'une vil tentatrice mais avec le sourire. Ce n'est pas un insulte, certainement pas, mais bien un compliment pour lui dire à quel point elle est séduisante, sexy, attirante.. A quel point elle te rend fou. Tu poses un baiser sur ses lèvres puis finalement tu lui avoues à quel point elle te met dans des états horribles. Qu'elle est la seule que tu aimes, la seule que tu désir et tu vois bien la larmes rouler sur sa joue. Elle caresse la tienne et tu lui souris, posant une main sur sa joue pour venir essuyer cette larme de ton pouce. Tu viens embrasser son front tendrement et tu finis par lui murmurer; Je t'aime. En ce moment tu arrives à lui dire ses mots, tu arrives enfin a les prononcer sans avoir peur de la faire fuir, sans avoir peur que tout se brise.

Tu finis par redresser, baissant les yeux vers la bosse de ton jean. Tu ricanes un peu plus puis tu finis par dire. Comment elle a fixer dessus quand même. Tu parles de l'infirmière évidement et ça te fait rire. Ca aurait été un infirmière qui aurait fixer Victoire comme ca, tu aurais péter un câble mais visiblement ta compagne est moins jalouse que toi pour ça. Tu avances vers le plateau de l'eau coté du lit pour venir le rouler et le tendre à ta cherie. Tu veux ton café mon coeur ? Tu lui tends aussi le petit paquet de biscuit, elle a peut-etre faim, peut-etre qu'elle n'a rien manger depuis ce matin. tu as faim ?


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: mes racines et mes ailes + victoire   

Revenir en haut Aller en bas
 

mes racines et mes ailes + victoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» ce soir "des Racines et des ailes"
» Des Racines et des Ailes ? j'ai fini par craquer !
» Des racines et des ailes : en terre de Bourgogne
» DU PERCHE AU COTENTIN . Des racines et des ailes 29/04/15
» mes racines et mes ailes + victoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-