AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥️
» pour «

Partagez | 
 

 thalia ft matthew ⌂ someone like you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: thalia ft matthew ⌂ someone like you   Mar 9 Sep - 19:26


matthew ft thalia
Cela faisait seulement quelques mois que j'étais à Manchester et le moins que l'on puisse dire est que je m'y suis bien intégrée, tellement que je ne quitterais pas cette ville de si tôt. J'avais travaillé trois mois avant que je ne pose mes congés maternité et avec les galères et ma fille qui ne me laissait pas tranquille, je n'avais pas le temps de m'ennuyer. Victoire venait me voir régulièrement, elle prenait soin de moi et de sa filleule qu'elle allait kidnapper à sa naissance, je le savais pertinemment. Plus tôt dans la semaine, j'avais effectué des recherches concernant mon frère et grâce à ses recherches, j'avais obtenu son numéro, son adresse, enfin tout ce que je souhaitais depuis mon arrivée.

Numéro de portable sur un papier qui se trouvait dans ma main, j'hésitais longuement avant d'attraper mon portable et d'écrire un message. « Matthew, c'est Thalia ! Je suis à Manchester, j'ai des choses à te dire alors si tu peux me retrouver aux rives du Mersey, ce serait adorable, je t'aime ». Encore une fois, mon doigt n'arrivait pas à appuyer et je dus cacher mes yeux pour ensuite appuyer sur envoyer, car, sinon je n'avais pas le courage. J'attendais impatiemment sa réponse, voulait-il me revoir ? Tout était tellement compliqué, qu'est-ce qu'il allait dire lorsqu'il me verra ? Je ne pouvais même plus cacher ma grossesse, mon ventre était immense .. Matthew ne connaissait pas l'existence de Nathan, il ne savait rien et le plus dur était à venir, en effet puisque j'allais devoir lui annoncer qu'il a été adopté, qu'il n'est pas mon frère de sang, allait-il me croire ? J'espérais bien que oui.

Après une bonne douche, je décidais d'enfiler une robe assez longue, ça cachait rien, pas même mon ventre et je m'en foutais, c'était le cadet de mes soucis à cet instant. Je finissais de me préparer pour dire d'être présentable et enfilais des ballerines, revoir mon frère me stressait énormément, notre passé était commun, on se connaissait un peu trop à mon avis. Bien qu'il fût tombé amoureux et moi aussi, on n'a jamais réussi à en parler, peut-être qu'à l'heure d'aujourd'hui, il a oublié ses sentiments et qu'on se retrouverait normalement ce qui m'étonnerait beaucoup, hors je pouvais toujours être surprise. J'attrapais mon sac et marchais, je prenais la voiture que très peu malgré que c'était dangereux, ma démarche était longue et lente, très lente même, mais au final, j'arrivais à destination au bout d'une demi-heure et attendais debout contre un arbre dans l'espoir qu'il vienne.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: thalia ft matthew ⌂ someone like you   Mar 9 Sep - 20:32


Someone like You

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Thalia & Matthew

Cela faisait bien longtemps que je suis installé à Manchester. Pourquoi ai je choisi cette ville ? Tout simplement car elle m'a paru accueillante et que je pouvais tout recommencer à zéro. J'en avais besoin car j'avais à peine 19 ans, rien dans les poches et un coeur en vrac. Depuis, j'ai remonté la pente, passé à autre chose, trouvé un job mais pas trouvé le remède pour soigner mon coeur. Depuis que je suis parti, je ne pense qu'à elle. Elle hante mes rêves et mes pensées. Je n'arrive pas à me la sortir de la tête mais c'est mal. C'est de l'inceste, c'est ma petite soeur.
Histoire de passer à autre chose, j'ai commencé à sortir et à coucher à droite et à gauche, je ne m'en cache pas mais c'était le seul moyen pour éviter de penser trop à Thalia. Même si je m'inflige volontaire, une souffrance quotidienne. J'ai fais graver un médaillon avec nos initiales " W&M ", je sais, je n'aurai pas du mais c'est plus fort que moi, je pense que je ne pourrai jamais passer à autre chose. En tout cas, pas complètement. Ma vie actuelle est assez agréable, je fais des petits boulots quand il y en a, je sors régulièrement avec mes potes en boite, je fais mon sport quotidiennement, bref, ma vie a continué mais il me manque toujours quelque chose. Elle. J'ai échafaudé de nombreuses théories pour justifier mon amour tellement inconditionnel pour Thalia. Je me suis même dis que j'aurai pu être adopté. Qu'est que je peux être stupide des fois. Mais bon, ça met du baume au coeur.

J'ai vaguement cru comprendre que Thalia est en ville, mais rien de sérieux et puis je n'ai pas envie de remuer des douleurs endormies. Je me lève comme d'habitude, effectue mon sport et file sous la douche. Profitant de la chaleur de l'eau, j'entend mon téléphone vibrer. Tiens, un sms. Bon, je termine tranquillement ma douche et une fois sorti, j'attrape mon téléphone et le déverrouille, je ne connais pas ce numéro. J'ouvre le sms et je découvre le sms de Thalia « Matthew, c'est Thalia ! Je suis à Manchester, j'ai des choses à te dire alors si tu peux me retrouver aux rives du Mersey, ce serait adorable, je t'aime ». Mon coeur s'emballe. Mes mains sont moites alors que je sors de la douche, je ne me sens pas bien. Je croise mon regard dans le miroir et je ne sais comment réagir. J'entend mon coeur dans mes tempes. Je cherche un siège pour reprendre mes esprits. Je ne sais pas quoi répondre, je ne sais pas à quoi m'attendre. Ça fait combien de temps que je ne l'ai pas vu ? A-t-elle changé ? Et si c'est moi qui avait changé ? STOP. Je me force mentalement à arrêter toutes ses questions débiles. Bien sur que je vais aller la voir. J'attrape mon téléphone que j'ai fais tombé et tape une réponse : « Hello Thalia, ça me fait plaisir d'avoir de tes nouvelles. J'arrive dans une heure, le temps de me préparer. J'espère que ce sont des bonnes nouvelles que tu as à m'annoncer ! Je t'aime. ». Voilà, c'est simple mais je ne sais pas quoi mettre d'autre. Et voilà que je suis complètement stressé comme un ado qui va à son premier rencard. Non mais n'importe quoi. Je file dans ma chambre pour attraper un jean et une chemise, retourne dans la salle de bain pour me coiffer un peu, tailler ma barbe, me faire beau. Car oui, il faut que je sois beau pour Elle, pour Thalia, mon Amour,... Tout cela sonne faux dans ma tête mais je ne l'ai jamais considéré autrement que comme ça. Elle est mon âme soeur, la seule, l'unique mais je sais que ça ne marchera jamais entre nous. Je termine de me préparer, sans oublier mon eau de toilette puis je cherche mes clés de voiture. Putin ! Elles sont où ? Et voilà, c'était vraiment pas le moment de les perdre. Je retourne mon appart pour finalement me rappelé qu'elles sont dans mon autre jean. Qu'est que je peux être con des fois. Bon, je remet enfin la main dessus et je cours pour partir plus vite pour la retrouver. Une fois sur la route je suis stressé, vraiment stressé. J'ouvre ma fenêtre et écoute la musique pour me détendre.

J'arrive aux Rives du Mersey, me gare et termine à pieds. J'ai les mains qui tremblent. Je ne me sens pas bien du tout mais j'ai tellement hâte de la voir ! Je commence à la chercher du regard, mon coeur s'accélérant encore plus, j'essayais de me calmer mais en vain. Puis j'aperçut une ombre posée contre un arbre. Une ombre féminine mais avec un gros ventre, un ventre de femme enceinte alors je détourne le regard, Thalia n'est pas enceinte. Je cherche mais je ne vois personne d'autre. Mes yeux se reportent sur l'ombre et mon stress monte d'un niveau encore. Non, ce n'est pas possible. Est ce que Thalia serait enceinte ... ? Mais de qui ? Si c'est un mec qui l' abandonné, je vais lui casser la gueule. Je m'approche, à pas de loup puis je reconnais son parfum, don doux parfum enivrant. Elle ne l'a pas changé. Mon dieu, je commence à perdre la tête, il ne faut pas. Nous devons parler. Puis je l'appelle : « Thalia... ? » J'ai soudain peur. Peur de ma réaction, peur de sa réaction. Je ne sais pas quoi faire, j'ai simplement envie de la prendre dans les bras. Elle se retourne et je lui laisse à peine le temps de poser ses yeux sur moi que je la prend dans mes bras. Ça fait tellement longtemps... J'ai les larmes qui me montent aux yeux mais je me refuse à me laisser aller. Je me plonge dans son cou, respirant son odeur mélangé à son parfum. Oh, non, j'ai envie de plus. Plus de Thalia, plus de son odeur, plus, plus, plus,... Je me sépare de son étreinte à mon plus grand regret puis l'observe attentivement :« Tu es toujours aussi belle. Tu m'as manqué, tellement manqué. » Je la regarde puis replace une mèche de ses cheveux avant de lui proposer de s'assoir sur un banc à proximité :  « Viens, on va s'assoir, je crois que nous devons parler », lui dis je en regardant son ventre avec un petit sourire.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: thalia ft matthew ⌂ someone like you   Mer 10 Sep - 15:05


matthew ft thalia
Arrivée depuis quelques instants, j'appréhendais énormément nos retrouvailles. L'attente me paraissait longue, trop longue. Je ne savais plus comment il était, s'il avait changé. Debout contre un arbre, je posais doucement ma main sur mon ventre en partant dans une nostalgie soudaine, quand j'étais simplement heureuse d'avoir mon frère à mes côtés, notre relation était très bizarre, spéciale aussi et personne le savait excepter Tinkerbell que j'avais mis au jus il y a de cela une semaine, elle était d'ailleurs choquée et comprenait que je ne pouvais le dire à personne, mais il allait falloir que je le fasse surtout qu'en réalité, il n'était pas mon frère de sang, j'avais peur des conséquences. « Hello Thalia, ça me fait plaisir d'avoir de tes nouvelles. J'arrive dans une heure, le temps de me préparer. J'espère que ce sont des bonnes nouvelles que tu as à m'annoncer ! Je t'aime ». Mon cœur s'emballait et ma respiration s'accélérait, il était trop tard pour faire demi-tour, il était trop tard pour annuler. D'un côté, j'étais enthousiaste à l'idée de le voir, mais j'étais aussi légèrement perturbée par ce qui m'arrivait en ce moment. Je caressais mon ventre en attendant sa venue, que c'était long et pendant un cours instant, je replongeais dans une nostalgie qui datait de mon adolescence, ma relation avec mon frère n'était pas pour rien, hors en ce jour tout avait changé, si ça ne tenait qu'à moi je partirais en courant. « Thalia... ? ». Cette voix venait de me faire sortir de mes pensées, je pourrais reconnaître cette voix entre mille, il s'agissait de mon frère, enfin mon faux frère. Je tournais le regard croisant ses yeux avec un petit sourire, je n'eus même pas le temps de parler qu'il me serrait fort contre lui, c'est doucement que j'entourais sa nuque de mes bras en le serrant d'avantage. Il était toujours aussi beau qu'auparavant, son corps s'était allongé et embellit depuis ses dix-neuf ans, neuf ans que j'avais perdu mon frère et le voilà devant moi. « Salut Matthew ». Lançais-je en étouffant presque dans ses bras, j'avais envie de pleurer, qu'il était grand et à côté de lui, je me sentais minuscule, une naine. Lorsqu'il s'écartait, je l'observais dans son intégralité avec un petit sourire ne sachant quoi dire jusqu'à ce qu'il prenne l'initiative de remettre une mèche derrière mes cheveux, je le remerciais du regard. « Tu es toujours aussi belle. Tu m'as manqué, tellement manqué ». Il était toujours aussi beau qu'auparavant, son corps s'était allongé et embellit depuis ses dix-neuf ans, neuf ans que j'avais perdu mon frère et le voilà devant moi. « Toi aussi, tu m'as manqué, beaucoup trop ». Lançais-je avec plein de sincérités dans le ton de ma voix, il était bien réel et face à moi, j'avais retrouvé mon frère et bizarrement, ça remontait mon moral. « Viens, on va s'assoir, je crois que nous devons parler ». J'acquiesçais de la tête avant de le suivre pour s'asseoir sur un banc à quelques mètres de nous, après avoir prit place, je soufflais en lui souriant. « Tu as l'air d'aller bien, quoi de beau depuis le temps ? ». Question ridicule Winter, tu es littéralement conne. Je secouais la tête en la baissant par la suite. « Il s'en est passé des choses depuis ton départ, tu sais. J'aurais voulu te les dire, mais on ne peut pas dire que notre situation nous rapprochait comme avant ». Finis-je par dire pour oser le regarder et de plonger mes yeux dans les siens l'espace d'un instant.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: thalia ft matthew ⌂ someone like you   Jeu 11 Sep - 18:05


Someone like You

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Thalia & Matthew


Sa chaleur corporelle me faisait du bien. La voir me faisait du bien. La prendre dans mes bras me rend encore plus heureux mais je n'arrive pas à croire à ce que je suis en train de vivre. Est ce vraiment réel ? Je ne sais pas mais ça en à l'air. J'en ai tellement rêvé de ses retrouvailles... Et de tellement de manières différentes. Mais certainement pas comme ça. Pas ici et encore moins avec son énorme ventre qui ne fait que prouver qu'elle a continué sa vie, surement en oubliant de penser à moi. Cette pensée vint me serrer le coeur mais je la chasse loin en reportant mon regard sur ma belle Thalia. « Toi aussi, tu m'as manqué, beaucoup trop  », dit elle. Oh mon dieu, je n'ai qu'une envie c'est de la prendre dans mes bras, de l'embrasser, de me lover dans ses bras, de sentir sa peau nue contre la mienne. Combien de fois y ai je pensé ? Un million au moins. J'ai mis du temps avant de me permettre de penser à elle comme ça mais je ne peux pas m'en empêcher. Elle est tellement belle, tellement parfaite... Si un jour elle apprend tout ce que je pense d'elle, je pense qu'elle prendrai peur. Non pas qu'elle ne m'aime pas mais je pense qu'elle ne m'aime pas de la même manière que moi je l'aime. Et je ne lui ai jamais dis. Et je pense ne jamais pouvoir.

Une fois assis sur ce banc, mon regard se perd vers l'eau qui est devant nous, paisible. Mais rapidement, ma tête pivote vers ma douce Thalia. Elle est vraiment enceinte jusqu'au cou, son accouchement va surement avoir bientôt lieu et quelque chose me dit que le père n'est pas dans le coin, où en tout cas n'assume pas son rôle de père, je ne sais pas. Elle commença la conversation : « Tu as l'air d'aller bien, quoi de beau depuis le temps ? » Moi, aller bien ? Non, je ne crois pas qu'elle me vois comme je me vois. De l'extérieur, oui j'ai l'air d'aller bien mais au fond, ça ne va pas. Ça ne va pas du tout mais je n'ai pas envie de lui en parler. Je ne lui cacherai pas que je ne vais pas trop bien mais je ne lui dirai pas pourquoi. Elle renchérie après avoir baissé la tête, se demandant si sa question n'était pas trop stupide. Elle est toujours aussi mignonne : « Il s'en est passé des choses depuis ton départ, tu sais. J'aurais voulu te les dire, mais on ne peut pas dire que notre situation nous rapprochait comme avant ». Outch. Touché coulé. La phrase qui tue. Elle n'aurait pas pu me faire plus mal. Si je suis parti c'est bien parce que je devais prendre de la distance avec elle... Mais je ne peux pas lui dire. Elle remonta sa tête vers moi puis plongea ses prunelles brunes dans les miennes. Elle me fait complètement craquer. J'ai envie de l'embrasser. Je marque une pause avant de détourner le regard car si je reste trop longtemps à la regarder, je ne sais pas comment je pourrai réagir. Je me sens encore plus coupable lorsqu'elle me dit ça. Comme quoi c'est de ma faute, oui je le sais mais je n'y peux rien. J'étais obligé de partir. J'aimerais lui dire, lui crier, lui annoncer pourquoi mais je calme mes voies intérieures. Je prend une grande respiration et lui répond : « Je sais bien Thalia. Je sais que j'ai tout gâché mais je devais partir. Je ne pouvais plus rester chez Papa et Maman et tu le sais bien. » J'ai l'impression de la gronder comme une enfant. Je marque une pause, attrape sa main et lui dis en la regardant : « Mais tu sais bien qu'au fond de toi, je pensais fort à toi et qu'il n'y a pas eu un seul jour, je te le jure, sans que je ne pense à toi ou à Tinky mais je ne pouvais pas revenir vers vous. » Je ne m'attend pas à ce qu'elle comprenne tout mais je pense qu'elle voit bien de quoi je parle. Je caresse machinalement sa main, me retourne un peu plus vers elle pour la regarder. Elle est tellement magnifique... J'en perd presque mes moyens. Comme un ado quoi. Quelle honte. J'ai envie de lui crier mon amour. Mais non, rien de ne sort. Je serre un peu plus sa main, la regarde intensément pour finalement reprendre ma position initiale. Pulsions de merde. Je m'adosse au banc et passe mon bras par dessus elle pour m'installer un peu plus confortablement. Je décide de réorienter la conversation sur elle : « Et toi, Thalia, il s'en est passé des choses à ce que je vois. La naissance est prévue pour quand ? Le père est au courant ? » Je pourrais l'inonder de question mais je n'ai pas envie d'aller trop vite.



Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: thalia ft matthew ⌂ someone like you   Jeu 11 Sep - 18:50


matthew ft thalia
C'était insensé et irréel, je l'avais retrouvé assez facilement, je me réjouissais des retrouvailles et là, je me sentais toute chose en sa présence, bien qu'on a toujours était proche, cette fois-ci, nous étions presque des inconnus mal à l'aise. Notre adolescence était bizarre, on s'aimait, c'était certain, mais je ne savais plus vraiment où j'en étais, il était le pilier de ma vie, mon rayon de soleil au quotidien et son départ m'avait achevée, je me retrouvais seule, je dormais seule et je n'avais plus de repères jusqu'à ce que je rencontre Nathan. Contre toute attente, il m'avait redonné goût à la vie dissipant le manque de Matthew même s'il était dans ma tête depuis toujours. « Je sais bien Thalia. Je sais que j'ai tout gâché mais je devais partir. Je ne pouvais plus rester chez Papa et Maman et tu le sais bien ». Je baissais la tête, je n'étais plus une femme à ce moment-là, mais bien une enfant. Je lui en voulais, mais je comprenais son départ puisque j'avais fais la même connerie, partir de chez nos parents pour avoir mon propre appartement avec Nathan. « Et pourquoi tu m'a pas pris avec toi hein ? ». Dis-je en le regardant, je voulais qui comprenne qu'il m'avait fait mal, mais qu'en réalité je n'aurais pas dû le gifler lorsqu'il m'avait embrassé, j'aurais du le retenir, mais je n'avais pas réussis, j'avais étais faible malgré moi. Je voulais qui comprenne qu'il m'avait fait mal, mais qu'en réalité je n'aurais pas dû le gifler lorsqu'il m'avait embrassé, j'aurais du le retenir, mais je n'avais pas réussis, j'avais étais faible malgré moi. « Mais tu sais bien qu'au fond de toi, je pensais fort à toi et qu'il n'y a pas eu un seul jour, je te le jure, sans que je ne pense à toi ou à Tinky mais je ne pouvais pas revenir vers vous ». Je ne pouvais retenir un petit sourire qui était sur mes lèvres, moi aussi, j'ai pensé à toi si tu savais et oui, je suis contente de te revoir, là devant moi, mais tout est si différent maintenant. Je regardais alors loin devant moi, je me rendais compte que les blessures du passé n'étaient pas totalement effacées, mes blessures s'ouvraient de plus bel et cela me faisait peur, vraiment très peur. Je n'avais pas envie de le faire souffrir, mais dans tous les cas, il y en aura un qui souffrira. « Et toi, Thalia, il s'en est passé des choses à ce que je vois. La naissance est prévue pour quand ? Le père est au courant ? ». Je raclais ma gorge en passant maladroitement ma main derrière ma nuque, sujet sensible surtout qu'en réalité le père n'avait pas assumer à l'annonce de ma grossesse, mais qu'il était ici à Manchester, pour me retrouver, me récupérer et enfin assumer malgré ses erreurs. Spontanément, je posais ma main sur mon ventre en souriant, je ne dis rien pendant un cour instant, à quoi bon hein ? Il allait le détruire s'il savait, faudrait que je lui mente, mais je ne sais pas mentir, c'est ça le problème. « Beaucoup de choses en effet, je devrais accoucher pour fin novembre normalement ». Dis-je en lui souriant, ma fille était la seule chose qui m'aidait à pas retourner mon cerveau. « C'est assez compliqué à ce niveau-là, à l'annonce il m'a clairement dit que ce bébé gâcherait tout .. Mais .. Mais il est revenu il y a quelques jours afin de se rattraper ». Lançais-je en jouant avec mes doigts, tête baissée, le pire était à venir. Nathan, Matthew, deux hommes que j'aimais par dessus-tout malgré ce qu'il s'était passé, deux hommes pour qui je pourrais donner ma vie et un seul remportera la bataille, je ne pouvais même plus réfléchir tellement que je me sentais paumée.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: thalia ft matthew ⌂ someone like you   Mar 23 Sep - 17:03


Someone like You

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Thalia & Matthew


Je savais que j'avais merdé en partant et en la laissant mais je ne pouvais pas lui avouer la véritable raison de mon départ, ça non. Jamais, plutôt mourir. Comment est ce que c'est possible de tomber amoureux de sa petite soeur ? C'est contre nature non ? Ce long monologue a longtemps retenti dans ma tête sans vraiment trouver de réponse. Je n'en ai toujours pas aujourd'hui d'ailleurs mais je l'aime, c'est tout ce que je sais. J'en suis dingue amoureux et les années n'ont fait que confirmer ces sentiments que je ne contrôle pas. «  Et pourquoi tu m'a pas pris avec toi hein ? », me lança-t-elle en plein visage. Mon regard cherchait le sien mais en vain. Je ne pouvais pas... Ne comprends tu pas ? Je voudrais lui dire, me confier, pour que ça aille mieux et qu'elle comprenne mais je m'y refusais. Elle voulait me faire culpabiliser et elle y arrive plutôt bien. Elle sait comment me prendre et comment réussir à faire de moi ce qu'elle veut. Ma faiblesse me perdra, je me perdrai en elle. Je sentais dans sa voix que cette blessure que je lui ai infligé ne s'est pas totalement guérie. Et je me sens vulnérable à ce moment précis, j'ai simplement envie de lui dire que je suis désolé de tout le mal que je lui ai fais mais rien n'y fais, je n'y arrive pas. Je la regarde, le regard un peu dans le vide, les larmes me montent mais je détourne le regard vers son ventre. J'espère au moins que le père est un type bien. Et qu'il réussira à la rendre heureuse... Vu que moi je ne peux pas.

Lorsque je lui posais la question du bébé, elle semblait gênée, comme si quelque chose clochait par rapport à cet évènement. Elle hésitait avant de me répondre et je compris que quelque chose n'allait pas comme prévu. « Je devrais accoucher pour fin novembre normalement ». Fin novembre ? C'est bientôt, elle en est donc au 8ème mois. Et je l'apprend que maintenant. Je me sens stupide, bête, idiot, d'avoir loupé tous ces moments de sa vie. De ne pas avoir été présent, comme un frère, comme il se doit. Mais bon, on ne change pas le passé, on ne peut qu'améliorer l'avenir.
« Mais c'est bientôt ! Félicitations quand même, je suis sûre que ça sera un très beau bébé ! Tu sais déjà si c'est une fille ou un garçon ? » On voit tout naturellement le côté fraternel resurgir ! Mais Thalia ne me laissa pas terminer avant de répondre à mon autre question, celle du père : « C'est assez compliqué à ce niveau-là, à l'annonce il m'a clairement dit que ce bébé gâcherait tout .. Mais .. Mais il est revenu il y a quelques jours afin de se rattraper ». Je la fixe, incrédule. Je ne sais pas quoi penser d'une réponse de la sorte ? Il est sérieux ce mec ? Un bébé qui va tout gâcher ? N'importe quoi. Non mais il se prend pour qui ? Déjà qu'il a osé touché ma belle Thalia et la mettre enceinte, il manquerait plus qu'il le regrette cet imbécile. Et en plus il se permet de revenir pour la récupérer ? Jamais de la vie. Ces paroles sont passées tellement vite dans ma tête qu'il ne s'est écoulé que quelques secondes avant que je comprenne vraiment bien la réalité de cette phrase. Je cherche Thalia du regard pour essayer de capter la façon dont elle réagis par rapport à cette situation : « Et comment vis tu cette situation ? » Je fais preuve qu'un calme olympien. Je n'ai pas le choix de toute façon, je ne peux pas la blamer d'avoir eu une vie pendant que j'avais la mienne. Mais ça fait mal. Mal de savoir qu'elle en a aimé un autre, qu'elle a couché avec un autre et surtout, qu'elle est enceinte d'un autre. « Je te mentirai si je te disais que je n'ai pas envie de péter la gueule à celui qui t'as dis ça mais je veux être présent pour toi et te montrer à quel point je t'aime et à quel point tu es importante pour moi. Et que maintenant qu'on s'est retrouvé, il est hors de question que l'on soit à nouveau séparé. » Thalia sait bien la portée de ces paroles et que lorsque je m'engage, je tiens mes promesses.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: thalia ft matthew ⌂ someone like you   Mar 23 Sep - 19:18


matthew ft thalia
« Mais c'est bientôt ! Félicitations quand même, je suis sûre que ça sera un très beau bébé ! Tu sais déjà si c'est une fille ou un garçon ? ». Un sourire se dessinait sur mes lèvres, il était devant moi et je ne pouvais pas espérer quelque chose de plus beaux, je pris spontanément sa main en la posant doucement sur mon ventre, il avait autant le droit de me toucher et surtout toucher ce qui était en moi. « C'est une petite fille et elle s'appellera Hope ». Lui annonçais-je en souriant, pourquoi donner un prénom qui est égal à espoir en français ? Car elle était mon espoir, ma petite lueur qui m'aidait à avancer et qui m'aidait à me raccrocher à ce que j'avais de plus chère. Certains diront que c'est ridicule et d'autre approuveront mon choix, je l'avais décidée seule puisqu'à présent, j'élevais ma fille seule et sans personne, ni même Nathan qui n'est au courant de rien. « Et comment vis tu cette situation ? ». J'observais son regard, il essayait de paraître bien, d'être un frère model et je lui en remerciais sauf qu'en réalité, nous n'étions pas frère et soeur, du moins nous n'étions pas des frères et soeur biologique, hors ça il ne le savait pas encore et ça allait changer les choses, beaucoup de choses. « Mal à vrai dire .. Je n'arrive pas à lui pardonner entièrement, il y a toujours une rancœur entre lui et moi .. Puis je t'ai retrouvée, ça change pas mal de chose aussi ». Dis-je en secouant ma mâchoire de droite à gauche l'air perplexe, je ne pouvais pas faire comme si rien ne s'était passé et quand je plongeais mes yeux dans les siens, je revoyais mon passé, notre relation et tout cela me donner le sourire, c'est vrai que je l'aime, mais qui me dit que cela sera facile hein ? Rien n'est impossible certes et le choix va être difficile. « Je te mentirai si je te disais que je n'ai pas envie de péter la gueule à celui qui t'as dis ça mais je veux être présent pour toi et te montrer à quel point je t'aime et à quel point tu es importante pour moi. Et que maintenant qu'on s'est retrouvé, il est hors de question que l'on soit à nouveau séparé ». Je respirais un grand coup en lui souriant, un sourire sincère et joyeux, j'aimais sa présence, il était là désormais, et même si ces paroles me faisaient penser aux paroles d'un frère, je savais qu'en réalité, ça ne l'était pas, le pire était à venir. « Je sais .. Je ne veux plus te perdre, jamais .. Tu n'imagines pas le désastre que tu as mis en moi lors de ton départ, tu m'as anéanti, tu sais ». Lançais-je en posant doucement ma tête au creux de son cou entourant mes bras autour de sa nuque le serrant fort contre moi. L'amour d'un frère est plus puissant que n'importe qui et je le comprenais enfin, je reprenais mes esprits et j'allais assumer, j'allais lui annoncer la nouvelle que je redoute depuis le jour où je l'ai apprise. « Matthew .. Il y a quelque chose qui faut que tu saches .. Et qui va te semblait étrange ». Lançais-je en jouant encore avec mes doigts, croiser son regard ? Jamais, je perdrais mes moyens, je deviendrais faible face à lui. « Les parents voulaient te le dire, mais maman a refusé car, elle savait qu'elle nous perdait tous les deux .. Tu trouveras la situation étrange et je t'avoue que quand je l'ai su, j'ai été quelque peu perdue ». Ajoutais-je en osant relever mon regard, si je devais lui dire, je devais le regarder pour lui prouver que je ne mentais pas, que c'était la réalité. « Comment dire ça .. Je ne suis pas très douée pour ce genre de chose, mais tu as été adopté ». Commençais-je à avouer, j'étais lancée alors il fallait que je continue et au moment où il allait parler, je posais mon index sur ses lèvres. « Tu as était adopté à ta naissance, ta mère biologique a accouchée sous x et elle ne voulait pas te garder, elle ne se sentait pas prête, était trop jeune .. De ce fait, tu as était dans un orphelinat et nos parents t'ont adopté car, notre mère se croyait stérile jusqu'au jour où je suis arrivée .. Je suis désolée ». Je cachais l'un de mes yeux avec ma main, je ne savais pas comment il allait réagir, s'il allait me dire que j'aurais du lui dire avant, je ne sais plus quoi dire, c'est pour cela que j'inspirais un grand coup et regardais le visage de Matthew.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: thalia ft matthew ⌂ someone like you   Mar 23 Sep - 20:32


Someone like You

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Thalia & Matthew



« C'est une petite fille et elle s'appellera Hope », je reconnais bien là le style de Thalia. Ce prénom lui correspond tout à fait et je n'ai qu'une hâte, rencontrer ce petit bout de chou. Voilà que je commence à imaginer ma vie avec Thalia et sa petite. De quel droit puis je réellement m'inscrire dans sa vie après l'avoir quitté pendant tout ce temps ? Aucun, mais je ressens ce besoin qu'a Thalia de me faire confiance à nouveau et de pouvoir compter sur moi. Et je vais honorer cette confiance. Je veux faire parti intégrante de la vie de Thalia et de la petite Hope. Je veux être un tonton exemplaire ! Je pense que Thalia me laissera prendre la place qui me revient et me laissera reprendre celle que j'avais dans la sienne. Puis je lui demandais comment elle vis cette situation et je sens de suite le changement dans son regard et sa voix : « Mal à vrai dire .. Je n'arrive pas à lui pardonner entièrement, il y a toujours une rancœur entre lui et moi .. Puis je t'ai retrouvée, ça change pas mal de chose aussi » Ces quelques paroles me font chaud au coeur, tellement chaud au coeur. J'ai attendu depuis tellement longtemps de l'entendre de sa bouche. Et là, enfin elle prononce ces mots que jamais je ne pensais qu'elle oserait dire. Je comprend tout à fait sa réaction et même si je ne connais pas ce type, je le hais rien que pour le fait d'avoir osé abandonné Thalia lorsqu'elle lui a dit qu'elle était enceinte de lui. Comme si un bébé pouvait tout gâcher... C'est plutôt lui qui a tout gâché et bien comme il le faut.
« Je comprend, mais je ne comprend pas sa réaction. En quoi un bébé peut tout gâcher ? Si je peux me permettre, s'il ne voulait pas d'enfant avec toi, c'est qu'il ne t'aime pas autant qu'il le prétend... » Mes mots sont un peu crus certes, mais je pense qu'un enfant est la plus belle preuve d'amour que l'on puisse offrir.

« Matthew .. Il y a quelque chose qui faut que tu saches .. Et qui va te sembler étrange ». Lorsqu'elle me dit ça, j'ai un peu peur. Je ne sais pas trop ce qu'elle va me dire et je m'inquiète. Je m'attend à tout. Tout, tout, tout. Le stress monte et je la cherche du regard. Elle l'évite correctement : « Je t'écoute Thalia, dis moi ce qui se passe. » « Les parents voulaient te le dire, mais maman a refusé car, elle savait qu'elle nous perdait tous les deux .. Tu trouveras la situation étrange et je t'avoue que quand je l'ai su, j'ai été quelque peu perdue » Qu'est que les parents ont a voir dans ce qu'elle veut me dire ? Leur est-il arrivé quelque chose ? Non, sinon elle me l'aurait déjà dis. Je ne dis rien et la laisse continuer. « Comment dire ça .. Je ne suis pas très douée pour ce genre de chose, mais tu as été adopté. » QUOI ? Pardon ? Qu'est que Thalia vient de me dire ? Est ce que j'ai vraiment bien entendu ? J'ai été adopté ? J'allais riposter, crier, hurler quelque chose mais Thalia posa son index sur mes lèvres afin de la laisser finir sa phrase. « Tu as été adopté à ta naissance, ta mère biologique a accouchée sous x et elle ne voulait pas te garder, elle ne se sentait pas prête, était trop jeune .. De ce fait, tu as été dans un orphelinat et nos parents t'ont adopté car, notre mère se croyait stérile jusqu'au jour où je suis arrivée .. Je suis désolée ». Elle est désolée. Et moi donc. Elle cache ses yeux, signe qu'elle ne sait pas comment je vais réagir. C'est marrant, elle a gardé ce même réflex, elle est tellement chou quand elle fait ça... Mais bon, moi, adopté ? Non. Comment je n'ai pas pu m'en apercevoir plus tôt ? Tout s'explique, tout prend un sens, tout. Même mon amour pour Thalia, surtout mon amour pour Thalia. Mais pourquoi les parents ne m'ont rien dit ? Amour. Thalia. Il n'y a que deux mots qui résonnent dans ma tête et je ne comprend plus rien d'autre. Je suis abasourdi par cette nouvelle. Je ne sais pas quoi penser. Qui sont mes vrais parents alors ? D'où je viens ? Bref, là tout de suite, j'ai envie de faire une seule chose. Je me retourne vers Thalia, attrape son visage entre mes mains et l'embrasse passionnément. Je lui donne ce baiser que je rêve de lui donner depuis tellement de temps et je sais qu'à ce moment là, elle en à autant envie que moi. Puis je la serre dans ma bras, une étreinte chaleureuse et sincère et lui glisse à l'oreille : « Je t'aime Thalia, vraiment. Comme un fou, depuis le début. Je ne comprenais pas d'où ça venait, mais maintenant je comprend. » Je resserre mon étreinte avant de verser une petite larme. Cette situation m'émeut beaucoup car je ne m'y attendais pas du tout. Je relâche mon étreinte pour essuyer cette petite larme et touche le ventre de Thalia. Je sens la petite bouger et je me dis qu'ensemble, nous pourrons réussir à avancer, sur de meilleures bases. Mais il ne faut pas trop s'emballer. Je sais que son "mec" est aussi de retour, il va donc falloir lui prouver qu'elle a tout intérêt à être plus proche de moi que de lui. Je décide donc de lui faire une promesse : « Thalia, saches qu'à partir d'aujourd'hui, je serai toujours là pour toi. J'ai envie d'avancer avec toi dans ma vie et faire parti de la tienne et de celle de Hope. Donnes nous cette chance, tu sais qu'on peut être heureux ensemble. Jamais je ne te laisserai, plus jamais. » Je sais qu'elle croit ce que je lui dis mais il va falloir que je la convainc et je sens que ça ne va pas être facile.



Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: thalia ft matthew ⌂ someone like you   Mer 24 Sep - 18:34


matthew ft thalia
Matthew était de retour dans ma vie et j'étais la plus heureuse à cet instant, je ne voulais pas continuer le temps, mais l'arrêter pour profiter de ce moment si parfait. « Je comprend, mais je ne comprend pas sa réaction. En quoi un bébé peut tout gâcher ? Si je peux me permettre, s'il ne voulait pas d'enfant avec toi, c'est qu'il ne t'aime pas autant qu'il le prétend... ». Je secouais la tête négativement, je ne pouvais pas entendre ces mots, Nathan m'aimait et il m'aime encore, j'en étais persuadée .. Je connaissais mon frère et sa franchise était son point fort, mais entendre ça de la bouche de mon frère me blessais affreusement, il n'avait pas raison cette fois, mais était-ce peut-être vrai ? Impossible, il n'était pas comme ça. « Si il m'aime .. Il a juste eu peur, ça arrive non ? Ok je suis ridicule, je lui trouve des excuses, mais il a été l'homme de ma vie pendant six années, ce n'est pas rien et s'il ne m'aimerait pas, il ne serait pas revenu pour me retrouver ». Lançais-je en regardant mon frère, je ne pouvais pas attaquer Nathan, il était revenu pour moi, notre fille et à ce moment, c'était Hope qui arrivait à apaiser les tensions entre lui et moi, Hope est venue de notre amour, elle est notre drapeau blanc, notre paix et elle le sera toujours. L'annonce de son adoption l'a choqué, je comprenais car, j'avais était choquée aussi quand je l'ai su .. Les parents avaient brisé nos vies et s'ils nous l'avaient dit avant, on n'en serait sûrement pas là. Les parents avaient brisé nos vies et s'ils nous l'avaient dit avant, on n'en serait sûrement pas là. Un blanc s'installait et je laissais le temps à Matthew de comprendre, de réaliser qui il était vraiment, il devait se poser énormément de question, des questions sans réponses et je ne voulais vraiment pas me mettre à sa place. Je regardais un peu autour de moi et à la minute où je croisais son regard, il avançait vers moi pour plaquer ses lèvres sur les miennes. Je ne sais pas ce qui lui a pris, mais ce baiser me faisait du bien, je nouais mes bras autour de son cou en intensifiant le baiser, qu'est-ce que ça faisait du bien, ça faisait longtemps, et même si j'ai été surprise, j'assumais pleinement ce que j'étais en train de faire. « Je t'aime Thalia, vraiment. Comme un fou, depuis le début. Je ne comprenais pas d'où ça venait, mais maintenant je comprend ». Je restais blotti contre lui, je réalisais qu'entre Nathan et lui ça allait être difficile, mais je profitais de mon frère, enfin ce n'était plus mon frère, dans ma tête tout se bousculait, je ne savais plus quoi penser, j'étais perdue. « Thalia, saches qu'à partir d'aujourd'hui, je serai toujours là pour toi. J'ai envie d'avancer avec toi dans ma vie et faire parti de la tienne et de celle de Hope. Donnes nous cette chance, tu sais qu'on peut être heureux ensemble. Jamais je ne te laisserai, plus jamais ». Et voilà des paroles qui me rendaient triste, je posais mon front contre le sien, mes deux mains sur ses joues en essuyant ses larmes avec mes index, je souriais doucement, il était triste, j'étais perdue et rien n'était facile. « Matthew .. Tu sais que ce n'est pas aussi facile .. Bien sûr que tu feras partie de ma vie, de celle de Hope et tu quitteras jamais la place que tu as là ». Lançais-je en prenant sa main pour la poser sur mon cœur. « Je t'aime aussi, plus que tout et je t'aimerais toujours .. Tu es celui qui m'a appris à aimer, à être heureuse .. Mais je ne peux pas choisir, je ne peux pas parce que je ne sais même plus quoi faire ». Dis-je en posant un baiser sur ses lèvres en caressant sa joue, pourquoi c'était dur hein ? Je ne voulais pas quitter Matthew, je voulais passer ma soirée, ma nuit avec lui pour au moins revenir à l'adolescence.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: thalia ft matthew ⌂ someone like you   Jeu 2 Oct - 22:35


Someone like You

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Thalia & Matthew


« Si il m'aime .. Il a juste eu peur, ça arrive non ? Ok je suis ridicule, je lui trouve des excuses, mais il a été l'homme de ma vie pendant six années, ce n'est pas rien et s'il ne m'aimerait pas, il ne serait pas revenu pour me retrouver »
Comment pouvait elle me dire ça ? Ce n'est pas être un homme que d'abandonner la femme qu'on aime lorsque cette dernière vous dit qu'elle est enceinte. Heureusement que je ne le connais pas car sinon, je serai allé lui dire clairement ce que je ressens. Jamais je ne pourrais lui pardonner d'avoir fait autant de mal à ma Thalia. J'aurai été l'homme le plus heureux si j'avais eu l'occasion de pouvoir toucher Thalia de la façon dont il l'a faite, pouvoir la faire vibrer, pouvoir lui faire ressentir ce qu'est vraiment aimer... Rien que de penser à tout ça, les larmes me montent, la colère grandit mais je ne peux rien dire. Je me dois de respecter les choix de Thalia, même si je ne les partage pas. Loin de moi l'idée de vouloir la voir retourner avec ce Nathan mais si son choix est là... Je pense que je déciderai de partir. Loin. Très loin d'elle et d'essayer de l'oublier à nouveau. Même si c'est tout simplement impossible car je sais qu'elle est mon âme soeur, ma moitié, ma Femme,... Je m'emballe mais il ne faut pas.

Sans trop vraiment réfléchir, je l'embrassa. J'en avais tellement envie. J'ai eu peur au début, qu'elle me rejette comme lorsque nous étions plus jeune mais au contraire, elle intensifiait ce baiser. Elle mit ses mains autour de mon visage, tout comme une femme amoureuse l'aurait fait. Pendant ces quelques instants je croyais vraiment que le temps s'est arrêté, que nous sommes seuls au monde, que nous pouvons librement vivre notre amour. Comme si tout ce dont j'avais rêvé devenait réalité. L'émotion était trop forte, une larme perla sur mon visage sans que je puisse la retenir. Elle se détacha de mon étreinte pour poser son front contre le mien et essuyer ma larme solitaire. Je me sentais vulnérable, faible, tout simplement amoureux. Je voyais bien que Thalia ne savait plus quoi penser et je ne facilitais pas son choix mais d'un autre côté, je veux qu'elle me rejoigne, que nous prenons un nouveau départ, que nous recommençons tout, depuis le début, comme je l'ai toujours espéré secrètement. « Matthew .. Tu sais que ce n'est pas aussi facile .. Bien sûr que tu feras partie de ma vie, de celle de Hope et tu quitteras jamais la place que tu as là. » Je buvais ses paroles, je voulais y croire mais une voix au fond de moi me poussait à ne pas y croire, ne pas trop espérer. « Je t'aime aussi, plus que tout et je t'aimerais toujours .. Tu es celui qui m'a appris à aimer, à être heureuse .. Mais je ne peux pas choisir, je ne peux pas parce que je ne sais même plus quoi faire » Ses paroles me réconfortaient tout en m'achevant dans la même phrase. Je n'avais pas les mots qui venaient, je ne savais pas comment la retenir, je voudrais tellement qu'elle comprenne ce que je ressens, tout ce que je ressens pour elle. Je ne voulais pas la voir partir ce soir. Je veux profiter d'elle, comme je l'ai toujours désiré. « Donnes moi une nuit Thalia, reviens en arrière, souviens toi, donnes nous cette chance, laisse moi te montrer... Laisse moi te montrer comment je t'aime et comment je pourrais prendre soin de toi et de Hope. Donnes nous cette chance, je t'en prie. » J'attrape sa main et la pose sur mon coeur, qu'elle ressente tout ce qu'elle me fait vivre. Qu'elle voit à quel point je suis vulnérable en sa présence, à quel point elle me déstabilise, simplement qu'elle comprenne à quel point je l'aime tout simplement. Je la regarde, sans détourner le regard, je veux qu'elle prenne cette décision. Que nous restons ensemble cette nuit où si elle décide de partir maintenant.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: thalia ft matthew ⌂ someone like you   Ven 3 Oct - 19:02


matthew ft thalia
Qui choisir ? J'aurais aimé voulu lui dire que mon choix était fait, prendre mon courage à deux mains et oser le regarder dans les yeux, mais je n'avais pas fait de choix. Je laissais deux personnes dans le doute et dans la douleur, l'appréhension et je fuyais comme une lâche. Je comprenais son avis, il ne pouvait pas le défendre et je savais que dans cette guerre, j'étais seule au monde et sans personnes. Matthew était vital à ma vie, il m'avait appris pleins de choses et je ne pouvais pas nier que c'était grâce à lui que j'avais ressentit mon premier sentiment à son égard. Toute notre vie s'était déroulée de cette façon et je savais que si je choisissais Nathan, je perdrais Matthew et vice-versa hors je ne voulais pas les perdre, c'est égoïste de ma part, mais je veux les garder tous les deux près de moi. « Donnes moi une nuit Thalia, reviens en arrière, souviens toi, donnes nous cette chance, laisse moi te montrer... Laisse moi te montrer comment je t'aime et comment je pourrais prendre soin de toi et de Hope. Donnes nous cette chance, je t'en prie ». Mon front posé toujours contre le sien, je fermais mes yeux étant en pleine réflexion, une nuit .. Une simple petite nuit ce n'était pas grand chose, pour moi ça représentait tout, ça représentait tout ce que j'espérais. Je caressais toujours sa joue d'une manière tendre, je perdais toute confiance en moi quand je croisais le regard de Matthew, il avait une force à me rendre faible et je ne pouvais pas lutter, c'était même impossible. Je réfléchissais encore et encore, me remémorant ses propos avant d'inspirer un grand coup. « Je ne sais pas où ça va nous mener, je ne veux pas te briser, je ne veux pas te faire espérer et te détruire, mais je tente le coup, une nuit avec toi, à condition qu'on aille chez moi ». Lançais-je en souriant doucement avant de relever le visage pour oser plonger mes yeux dans les siens, ce n'était rien une seule nuit, je voulais juste retrouver le temps où je ne voyais que lui, je veux juste retrouver ça pour une nuit, ce sera notre nuit et rien ni personne ne pourra enlever ça si mon choix ce n'est pas lui, il est et restera celui qui m'a aimé comme personne, celui pour qui j'aurais donné ma vie, lors de son départ, il n'avait qu'à me dire de venir et j'aurais tout plaqué, rien que pour être avec lui, mais ce temps c'est dû passé .. Et pourtant, j'ai l'impression de n'avoir quatorze ans. « Je vais casser notre moment, mais ça te dit qu'on rentre ? J'ai un peu, beaucoup trop faim ». Dis-je en plissant mes lèvres et en posant ma main sur mon ventre et en le regardant avec un sourire et de déposer un simple et unique baiser sur mes lèvres avant que je ne me lève en me retournant pour regarder Matthew. « Ah et c'est toi qui fais à manger ». Lançais-je en riant doucement, bien que je me sentais perdue, je voulais tout de même garder mon côté dominante puis j'avais mon pseudo-frère pour moi toute seule ce soir, il fallait que je profite de lui.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: thalia ft matthew ⌂ someone like you   Sam 4 Oct - 0:19


Someone like You

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Thalia & Matthew


Si seulement Thalia pouvait lire en moi. Si seulement elle pouvait comprendre que j'ai envie de lui crier mon amour, de lui dire qu'elle est magnifique, que je ne désire qu'elle, qu'elle est ma vie. Maintenant que les choses ont été dites, que je sais que j'ai été adopté, tout prend un sens. Tout devient légitime et surtout, tout s'explique. Ces sentiments que je me forçais à taire au plus profond de moi, maintenant je comprend et je sais que j'ai le droit de l'aimer. Que nous avons le droit de nous aimer. Je sais que Thalia me verra toujours comme un frère mais je sais aussi qu'une partie d'elle veut plus et souhaite plus que ça. Elle m'aime, pas comme on aime un frère, non, comme on aime pour la première fois. Et ce genre d'amour est le plus pur et plus sincère. Alors je ferai tout pour lui prouver qu'elle a raison de croire en nous et en ces sentiments envers moi. Je me battrai jusqu'au bout. Jour et nuit s'il le faut, j'irai lui décrocher la lune si elle me le demandait. Je sais bien qu'elle doit faire ce choix, qu'elle devra le faire même si je sais qu'elle ne le souhaite pas. Mais en aucun cas je ne veux la partager. Je ne l'ai jamais eu pour moi tout seul. Je n'ai jamais pu lui montrer comment je l'aime et surtout, à quel point je l'aime. Ce soir est notre seule chance, il faut que je la saisisse. Je lui ai proposé que l'on passe la nuit ensemble, je ne sais pas si elle va accepter, je l'espère de tout mon coeur. Elle a toujours sa main posée sur ma joue, son front posé contre le mien, nous sommes bien là, ensemble. Le temps s'arrête, les sentiments s'amplifient, nos coeurs s'accélèrent,... Je peux sentir que le sien aussi bat la chamade et ne fait que confirmer tout ce que je pense déjà. Je vois qu'elle hésite, qu'elle prend une grande inspiration avant de se laisser aller : « Je ne sais pas où ça va nous mener, je ne veux pas te briser, je ne veux pas te faire espérer et te détruire, mais je tente le coup, une nuit avec toi, à condition qu'on aille chez moi » Amen. Je la serre dans mes bras à ce moment là. Je sais que cette nuit va être à la fois longue mais trop courte. Intense mais délectable. Délicieuse mais dangereuse. Elle se détache de mon étreinte et me dit : « Je vais casser notre moment, mais ça te dit qu'on rentre ? J'ai un peu, beaucoup trop faim » Je souris, elle n'a pas changé. Elle ne changera jamais. Toujours aussi mignonne, toujours aussi vivante, toujours aussi belle. Je garde sa main et lui répond : « Oui, moi aussi je commence à avoir faim. Chez toi, ça ne me dérange pas ! J'ai hâte de voir comment est décoré ton appartement ! » En fait, j'appréhendais plus qu'autre chose. J'avais peur de trouver des traces de Lui, qu'il soit omni présent dans cet appartement et qu'on ne soit pas vraiment seuls. Mais je n'ai pas le choix.

En allant vers ma voiture, elle me lance en se retournant : « Ah et c'est toi qui fais à manger » Puis elle se retourne, je ne sais même pas si elle connait ma voiture ! J'accélère le pas pour me retrouver à sa hauteur et passer ma main autour de son cou : « Ça ne me dérange pas de faire à manger, tu sais à quel point je cuisine bien ! » J'aime me dire que je vais cuisiner pour Thalia et que nous allons passer la soirée et la nuit ensemble. Je nous dirige vers ma voiture et lui ouvre la portière en lui faisant un grand sourire : « Si Madame veut bien se donner la peine », lui dis je en lui tenant la main, gentleman. Je referme sa portière et vais me mettre à ma place. La voiture démarre et je lui dis : « Il va falloir que tu me guides car je ne sais où tu habites Thalia. » Mon regard rempli d'amour veut tout dire à ce moment là. Je sais qu'elle le voit et qu'elle le comprend. Je sais qu'elle souhaite que cette nuit la ramène à nos anciennes nuits, lorsque nous étions ados. Je sais tout ça et je sais aussi qu'au soleil levant, tout cela ne sera qu'un souvenir de plus à ajouter à mon album Thalia.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: thalia ft matthew ⌂ someone like you   Sam 4 Oct - 13:24


matthew ft thalia
Quand je me trouvais avec Matthew, j'avais la sensation que rien ne pourrait m'arriver, que nous étions invincibles et lorsque que je n'étais pas avec, je me sentais légèrement vide. Bien qu'il n'fût pas mon frère biologique, la moitié de mon cœur lui appartenait, c'était ainsi et ça le saura toujours. Il aura cette place que personne pourra remplacer, pas même Nathan. « Oui, moi aussi, je commence à avoir faim. Chez toi, ça ne me dérange pas ! J'ai hâte de voir comment est décoré ton appartement ! ». Je riais doucement en commençant à marcher, il allait vite être surpris de la décoration puis je n'étais pas en appartement ce qui facilitait les choses. « De un, c'est une petite maison et de deux, tu verras par toi-même que mes goûts n'ont pas changé et je ne suis pas étonné que tu ais faim aussi, toi ta tout le temps faim ». Lançais-je en riant doucement avant qu'il ne me rattrape en passant son bras par-dessus mon cou, je fis alors glisser mon bras derrière son dos pour le tenir à sa hanche. Ma petite maison était assez simple, le salon était en vert et marron ainsi que les bibelots et les cadres que j'avais peint moi-même. Ma cuisine était équipée et spacieuse en étant toute blanche excepté les meubles qui étaient beiges. Ma salle de bains était remplie de carrelage bleu clair avec diverse décoration de la mer et les chambres étaient simples. « Ça ne me dérange pas de faire à manger, tu sais à quel point je cuisine bien ! ». Je riais doucement en relevant mon regard vers lui, je remarquais maintenant que mon 1m68 ne servait presque à rien à côté de Matthew qui faisait 1m96, trente centimètres nous séparaient presque et j'avais aussi l'impression d'être une minuscule personne, une naine pour être précise. « C'est pour ça que je te le demande, une idée de ce que tu vas faire ? ». Demandais-je en regardant Matthew, mais baissais vite la tête avant que je n'attrape un putain de torticolis, il ne pouvait pas rétrécir un petit peu ? C'était relativement stressant et perturbant, mais avec le temps, j'ai eu le temps de m'y faire, ce n'est pas la première fois que je le voyais, même si à mon adolescence, il était plus petit que maintenant. Je marchais assez vite et heureusement que Matthew me tenait par le cou, car, je remarquais que je ne connaissais même pas sa voiture qui était en réalité juste devant l'entrée. « Si Madame veut bien se donner la peine ». Je souriais doucement avant d'emboîter le pas et de prendre place avant d'attacher ma ceinture et le cauchemar commençait, à chaque fois, c'était la même chose : Hope m'empêchait de m'asseoir correctement. « Il va falloir que tu me guides, car je ne sais où tu habites Thalia ». Il marquait un point. Tandis qu'il démarrait le moteur et prenait la route, je me tortillais dans tous les sens tenant mon ventre. « Alors c'est aussi simple que deux et deux font quatre. Tu vas tout droit, prochaine à droite, tu continues sur cinquante mètres avant de tourner à gauche et c'est tout au bout, un petit quartier regroupant plusieurs petites maisons ». Lançais-je en expliquant mes propos de gestes avant de souffler en me redressant, de me tourner sur la droite puis sur la gauche, je commençais réellement à en avoir marre d'être enceinte, je voulais qu'elle sorte. « Tu ne veux pas ma grossesse à ma place ? ». Demandais-je en secouant la tête, un homme enceint, ça doit être bizarre puis ça n'existe pas.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: thalia ft matthew ⌂ someone like you   

Revenir en haut Aller en bas
 

thalia ft matthew ⌂ someone like you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» thalia ft matthew ~ il serait temps qu'on se parle, tu ne crois pas ?
» Les vieilles amitiés sont les meilleures - THALIA & RUBY
» (M/LIBRE) MATTHEW DADDARIO ≈ where's your ghost ?
» Mary Poppins
» « Il n’y a plus de secret. » MATTHEW&ALESSIA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-