AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ღ N'hésitez plus, et venez nous rejoindre ! Place garantie pour tout le monde ♥
» pour «

Partagez | 
 

 Someone called the ambulance • Lexie&Matthew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Someone called the ambulance • Lexie&Matthew   Mar 9 Sep - 22:33


Someone called the ambulance

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Lexie & Matthew


J'ai horreur des hôpitaux. J'ai horreur des médecins. J'ai horreur des... Non, je n'ai pas horreur des infirmières. Elles sont sexy. Dans mon lit, pas à l'hôpital. Pourquoi est ce que je suis là déjà ? Ah oui, je me suis coupé en cuisinant et comme le sang n'arrêtait pas de coulé, je me suis dis qu'il fallait que je vienne quand même aux urgences, histoire de voir si ce n'est pas trop grave. Ça n'a vraiment pas l'air dramatique. C'est peut être pour ça que ça fait 3 longues heures que j'attend avec ma compresse sur la main hein ? Aaah mon dieu, je n'ai qu'un envie, partir de là. Mais il faut vérifier ma plaie, je ne souhaite pas prendre des risques inutiles.

Toutes sortes d'étranges personnes passent aux urgences. C'est quand même hallucinant le nombre de personnes qui peuvent se blesser d'une manière complètement stupide. Il y en a un qui s'est coincé les doigts dans une porte, un autre qui a voulu sauté par la fenêtre mais elle n'était pas ouverte, un autre qui s'est mis un truc dans l'oeil,... Ahaha, c'est clair que les gens ne sont pas très malin. Et moi je suis toujours là, sur cette chaise qui me colle au derrière. Je ne préfère même pas savoir ce qui se colle à mon jean hors de prix. Je commence doucement à m'impatienter. Je me lève, vais chercher un truc à boire, me rassoie, me relève pour aller lire les affiches débiles, je me rassoie, bref, je tourne en rond. Putin, à quand mon tour ? Je commence sérieusement à perdre patience. Je décide de me lever et d'aller à l'accueil. La secrétaire me fait les gros yeux. Ah et puis cette odeur d'antiseptique, insupportable. Je retour à ma place. Je m'assoie, ma jambe bouge toute seule lorsque soudain, je vois un médecin qui arrive d'un couloir pour dire : « Monsieur Campbell ? » Enfin, ce n'est pas trop tôt. Je me lève lorsqu'un brancard me coupe la route et le médecin part avec lui. Mais non ! Là je crois que je commence à devenir méchant. Je l'interpelle : « Excusez moi, Doc, j'ai juste besoin que vous vérifiez ma plaie, me dire que tout est normal, me faire un petit bandage et je pars d'ici. J'ai un travail et il faudrait vraiment que je reparte. Maintenant. » Le médecin me toise, hésite puis au final me lâche : « Voyez ça avec mon infirmière, Mademoiselle Sullivan. » Et puis il disparait derrière des portes battantes. Quel enfoiré. Tous les mêmes, je les déteste, voilà. Je cherche des yeux une infirmière mais je n'en vois pas. Je retourne donc à l'accueil et demande : « Excusez moi de vous déranger, je ne sais pas si vous avez entendu mais j'ai besoin de voir Mademoiselle Sullivan s'il vous plait. » La secrétaire prend bien son temps, je crois qu'elle n'a pas encore compris que j'étais énervé. Elle prend son micro et lance une annonce comme dans les supermarchés. La honte, franchement la honte.

J'espère que cette infirmière sera compétente et rapide. Je veux vite sortir d'ici.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Someone called the ambulance • Lexie&Matthew   Mar 9 Sep - 23:03


Des rencontres comme celle-ci, n'importe quand.

Ce qui était bien avec mon métier c’était qu’il n’y avait aucune routine. En une journée, il m’était possible de voir toute sorte de chose complètement inusitée.  Justement, le patient que je devais soigner avec le Dr. Hamilton était l’un de ces cas ridicule. L’homme d’une quarantaine d’année était arrivé à l’urgence avec une fourchette de planté dans la joue et une fille qui n’arrêtait pas de lui crier des insultes à travers la pièce. Sans plus attendre, le médecin me fit signe de le suivre pour régler ce cas le plus rapidement possible afin de ne pas déranger la salle d’attente.  Sa femme nous suivit jusqu’à la salle tout en continuant de préciser que son mari était un salaud et un crétin. Durant tout le moment que j’ai du le soigner, je n’avais eu qu’une seule envie : rigoler. Ces scènes étaient sans doute les plus drôles de tous. Quoi qu’il en soit, après plus de 45 minutes à entendre crier fortement et à entendre gindre de douleur l’homme, il était grand temps que ce cas se termine.

En sortant de la salle, je fis un regard amusé au médecin et me je me mis immédiatement à rire en refermant la porte. L’homme s’en était sortie avec seulement une plaie, mais aussi avec une femme furieuse. Il allait devoir ramer pour récupérer son couple. C’est à cet instant que j’entendis mon nom et qu’il fallait que je me rende dans la salle #3. En soupirant, je pris mon Stéthoscope et alla chercher un dossier vierge.  Cela me pris quelques minutes et j’ouvris la porte doucement de la salle en ne regardant que mon dossier dans les mains. ‘’ Je vous avertis, je sors d’une salle avec deux patient complètement disjonctés. J’ai besoin de calme et d’un cas normal si vous voyez ce que je veux dire. ‘’ Dis-je sans trop me préoccuper de ce qu’il allait penser de moi. Je venais le soigner tout simplement. C’est à ce moment que je levai la tête afin de voir à qui j’avais affaire. C’est alors que je vis un jeune homme avec une compresse sur la main imbibé de sang. ‘’ Vous venez pour votre main je paris. Laissez-moi regarder cela de plus près.’’ Dis-je en m’avançant délicatement et en m’assoyant pas la suite devant lui en attendant qu’il retire son bandage fait maison.



© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Someone called the ambulance • Lexie&Matthew   Jeu 11 Sep - 18:48


Someone called the ambulance

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Lexie & Matthew


Une fois que cette affreuse femme ait fait son annonce, elle pose ses yeux sur moi et dit sur un ton tellement dédaigneux : « Monsieur Campbell ? Il faut aller en salle #3. » puis elle s'arrêta là, sans me donner la moindre explication. Je suis à deux doigts de lui exploser son visage contre son écran d'ordinateur. Je la fixe, me disant qu'elle va me donner d'autre explication mais non. Ma colère commence à monter mais je me force à rester calme, très calme : « Oui et je devine tout seul l'endroit où se trouve cette salle peut être ? » Elle lève à peine un oeil vers moi pour enfin me répondre : « Passez les portes battantes, juste à droite. » Puis elle retourne à ce qu'elle faisait. Quelle peau de vache. Je ne lui dis même pas merci. Je file pousser ses maudites portes battantes et je rentre dans la la salle #3, avec toujours mon bandage sur ma main gauche. Je m'installe sur la table, attendant. Ah que je n'aime pas attendre ! J'ai envie de sortir, tout de suite maintenant. J'entend des gens dans les couloirs, entre les cris et les rires, je ne sais pas quoi penser. Je ne sais pas à quoi m'attendre mais en tout cas, j'attend. J'attend. Et j'attend encore.

Je commence sérieusement à perdre patience lorsque ENFIN, on pousse la porte de cette maudite salle #3. Une infirmière entre, longue chevelure brune, longues jambes, blouse blanche, les yeux rivés sur son dossier. Finalement, l'attente valait le coup. Elle ne prit même pas la peine de lever les yeux vers moi avant de lancer « Je vous avertis, je sors d’une salle avec deux patients complètement disjonctés. J’ai besoin de calme et d’un cas normal si vous voyez ce que je veux dire. » Hum, mais totalement Mademoiselle. Toujours pas de regard. Je suis un peu perplexe. Quelle genre d'infirmière ne regarde pas son patient ? Bref, je décide de ne pas m'attarder dessus. Elle lève enfin la tête, croisant mon regard. Je le soutiens, lui faisant comprendre que malgré tout ce que j'ai vécu d'affreux juste avant avec les urgences, tout est pardonné. Elle regarde ma main avec mon bandage maison et je suis sûr qu'intérieurement, elle rigole. Pour détendre un peu l'atmosphère qui est pour moi un poil trop tendu je lui dis : « Je suis sûr que vous n'avez jamais vu un bandage aussi beau que celui là ! » Je crois distinguer un petit sourire sur ses délicates lèvres avec un légers gloss puis elle me dit : « Vous venez pour votre main je paris. Laissez-moi regarder cela de plus près. » Avec plaisir ! Elle s'assoie sur un tabouret en face de moi, elle est vraiment pile à la bonne hauteur... Je chasse ses pensées rapidement de ma tête pour ne pas perdre le contrôle. Elle est vraiment belle, charmante, attirante. Surtout dans sa petite blouse blanche. Je me lève afin de montrer ma belle carrure et entreprend de défaire mon bandage. Le sang semble avoir coagulé mais bon... Je lui dis donc ce que j'ai fais dessus : « Alors, pour la petite histoire, je me suis coupé en faisant la cuisine. Avec un couteau qui coupe très bien. Au début je me suis dis que ce n'était rien mais comme ça n'arrêtait pas de saigner, je me suis dis qu'il fallait quand même qu'une jolie infirmière me confirme qu'il n'y a pas à s'inquiéter. » Bon mon approche n'est pas trop lourde, du moins je pense, on verra bien. Je laisse la douce inspecter et faire ce qu'elle a à faire. Elle est soigneuse, appliqué et attentive, hum j'aime beaucoup ce que je vois. Je pense que je vais l'inviter à prendre un verre un de ces quatre.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Someone called the ambulance • Lexie&Matthew   Jeu 11 Sep - 19:22


Des rencontres comme celle-ci, n'importe quand.

Le regard de ce jeune homme me redonnait soudainement le sourire qui m’était fait enlever il y a quelques minutes auparavant. Effectivement, j’avais vu de plus beau bandage que celui-ci, mais il semblait avoir fait l’affaire pour le trajet et l’attente. À ce commentaire, j’eu un léger sourire en ne le quittant pas des yeux.  C’est alors que je m’étais approchée de lui afin de regarder de plus près cette vilaine coupure. Elle était assez profonde, c’était la raison pourquoi cela avait prit beaucoup de temps à coaguler. Après quelques petites minutes, je me levai la tête et le regarda. ‘’ Vous n’avez pas besoin de point de suture, voici la bonne nouvelle. Je vais vous mettre seulement un pansement de rapprochement afin que votre peau cicatrise bien ensemble d’accord ? Mais vous avez bien fait de venir consulter, cela remonte le moral de voir de beaux hommes avoir besoin de nos soins ‘’ Dis-je en ricanant encore une fois. Je fis rouler ma chaise vers le meuble qui contenait les boîtes de pansements. Je pris celui de la bonne grosseur et me rapprocha du jeune homme doucement. ‘’ Pouvez-vous me dire comment cela est arrivé directement sur votre main ? Un doigt je comprends bien, mais une main ? ‘’ Dis-je avec un léger ricanement mignon pour ne pas offenser le patient.

En attendant sa réponse, Je mis des gants afin de me protéger du sang, j’ouvris doucement l’enveloppe et commença à désinfecter la blessure avec un produit. Une fois bien épongé et séché, je pris le pansement et le plaça délicatement de façon approprié sur sa main. Une fois terminé, je jetai mes gants et regardant le jeune homme doucement. ‘’ Voilà, c’est terminé ! Avez-vous autre chose à faire examiné ? Un médecin à voir ? ‘’ Dis-je d’une voix délicate. Parfois, il y a avait plus d’une raison pour qu’une personne se rendre à l’urgence, surtout les hommes. Ils se présentent lorsqu’ils ont plusieurs choses de préoccupantes à faire examiner.


© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Someone called the ambulance • Lexie&Matthew   Mar 23 Sep - 22:01


Someone called the ambulance

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Lexie & Matthew


« Vous n’avez pas besoin de point de suture, voici la bonne nouvelle. Je vais vous mettre seulement un pansement de rapprochement afin que votre peau cicatrise bien ensemble d’accord ? Mais vous avez bien fait de venir consulter, cela remonte le moral de voir de beaux hommes avoir besoin de nos soins » Hum, ça met du baume au coeur. Surtout vu les incompétents que j'ai rencontré juste avant. Une aussi jolie infirmière ne pouvait que me faire plaisir ! Si ça ne tenait qu'à moi, je viendrais plus souvent la voir... Grr ! « Ahah ! Oui, quand j'ai vu que le sang n'arrivait pas à coaguler, je me suis dis qu'il fallait quand même que je vienne vérifier que tout va bien. Même si je suis à jour dans mes vaccins, on ne sait jamais ! » Je sentais bien que la douce infirmière avait fort besoin de distraction. Et je suis assez disposé à lui en donner ! « Je suis ravi de vous remonter le moral chère demoiselle. » J'accompagnais bien évidement cette phrase avec un beau sourire et un regard plein de reconnaissance. La douce rit et s'éloigna avec sa chaise à l'autre bout de la salle afin d'attraper un pansement. Elle hésita sur la taille et j'en profitais pour matter un peu son dos, ses épaules, sa chute de reims,... Et hop elle se retourna et je releva la tête. Elle se dirigea à nouveau vers moi lentement, pour que je ne perde pas une miette de ce beau spectacle. Elle s'attela à sa tâche et me dit en ricanant gentiment : « Pouvez-vous me dire comment cela est arrivé directement sur votre main ? Un doigt je comprends bien, mais une main ? » Je vois bien que je l'amuse et ça me plait aussi. J'hésite un peu avant de lui répondre : « Oh rien de bien héroïque vous savez... Je faisais de la cuisine et la couteau à ripé. Et ma main s'est retrouvé en dessous. Comment ? Je n'en ai aucune idée ! » J'avais un petit sourire au coin des lèvres et je pense que jouer un peu l'homme perdu lui fera plaisir. « Et puis je me suis dis qu'il fallait quand même qu'une jolie infirmière comme vous me soigne » lui dis je en la regardant un peu plus intensément. Elle est vraiment belle, cette infirmière.

La douce enfila des gants et se mit à désinfecter ma plaie et faire ce qu'il fallait. Je la regardais faire, m'imaginant quelques instants ses mains sur une autre partie de mon anatomie lorsque le bruit qu'elle fit en enlevant ses gants me ramena à la réalité : « Voilà, c’est terminé ! Avez-vous autre chose à faire examiné ? Un médecin à voir ? » Hum, je réfléchis quelques instants avant de lui répondre : « Et bien, rien en particulier mais je sens que je vais bien trouver quelque chose à vous faire faire afin de rester un petit peu plus longtemps en votre compagnie...» Je pris volontairement une voix plus douce et posée afin de la rassurer sur mes intentions et lui faire comprendre qu'elle me plait. « Je suis sur que j'ai plein d'examens en retard, même si je mets un point d'honneur à être à jour dans mes vaccins. Mais dites moi, je vous écoute. Attentivement. » En disant cela, je me relève afin de retrouver un peu ma posture de mâle et ajoute avant de la laisser parler : « Si jamais vous ne trouvez rien, je peux toujours vous inviter à boire un verre une fois votre service terminé, qu'en dites vous ?» C'était un peu direct mais bon, je pense que ça lui plaira.


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Someone called the ambulance • Lexie&Matthew   

Revenir en haut Aller en bas
 

Someone called the ambulance • Lexie&Matthew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (M/LIBRE) MATTHEW DADDARIO ≈ where's your ghost ?
» Mary Poppins
» « Il n’y a plus de secret. » MATTHEW&ALESSIA
» [MINI RP] SYDNEY ~~ Bain de minuit >> Matthew
» Erik Blake Thornock [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUR UN REVE :: RP’s.-